Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Lueur, Obscurité et Alcool -II-
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Lueur, Obscurité et Alcool -II-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Kris
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 320
Double Compte : Hasmaël
Liens vers la fiche : .
Résumés des Rps
Elément : Feu
Métier : Maître Assassin - Haut Noble de Lüh - Gérant du village de Sirk - Co-propriétaire de la grande Arène de Lüh - Bienfaiteur du Marché aux Saveurs
Invocation(s) : Ephylix, le Tigre en cavale ♥ [Terre] Dreydwiin, le Seigneur des mers [Eau]
Inventaire : .
Equipements
200 Tsuris
Une épée
Trois couteaux de lancer
Deux dagues

Sac sans fond
1 cape d’invisibilité [23Mns]
1 pansement coagulant [0.6M]
8 gélules Anez

Manoir
Boite aux lettres
Pièce secrète

Inventaire▲

Aventure #1 écrite Sam 15 Nov - 16:24


Essayant de contenir au mieux ma marche titubante, je savourai la douce caresse de l’air frais s’engouffrant dans l’ombre où mon visage restait plongé. La fraîcheur de cette sombre nuit venait calmer quelque peu ce que plusieurs verres des boissons du Nord faisaient naître chez tout homme s’y essayant. Un sentiment de satisfaction en tête à la pensée que bientôt je retrouvai l’apaisant havre de paix dans le sommeil de l’alcool, je m’éloignai, laissant derrière moi une chance à ces hommes de ne plus croiser mon chemin, ainsi que celle que je crûs reconnaître. Du moins, c’était ce que je pensai en cherchant à regagner le domaine avec pour agréable compagnie la bouteille vidée d’une bonne partie de son contenu.  

« ATTENDEZ ! »

Le cri vint briser le paisible silence que je prenais plaisir à savourer. Jetant un regard en arrière, cherchant le responsable, je tombai sur une silhouette devenant familière. Silencieux, je laissai ma curiosité me rendre immobile un moment, attendant de connaître ses raisons pour me retenir à l’appel de quelques heures de quiétude. Mais je n’eu aucune réponse, tout ce qu’elle fit, fut de retourner dans la taverne. Soufflant sous cette perte de temps, je tournai de nouveau les talons au lieu de débauches avant qu’un son lourd ne rompit une nouvelle fois le calme de ma marche. C’est agacé, que j’accordai une seconde fois un regard en arrière, pensant y voir la jeune bibliothécaire s’apprêtant à quémander que je l’attente, disposée cette fois à m’accorder le privilège d’en connaître les raisons. Et ce fut bien elle que je vis.    

Néanmoins je ne devais m’attendre à des réponses. M’ignorant totalement, elle se contentait de s’engouffrer dans une ruelle pointée du doigt quelques instants plus tard par d’autres, qui s’y immiscèrent à leur tour. Même dans mon état, la logique voulait qu’elle ait des ennuis. Je fis un pas, avant de me stopper.
Pourquoi irai-je ? Ce qui les opposait ne me concernait en rien. Et je n’étais pas de ces insupportables chevaliers blancs courant à la vue de la moindre demoiselle en détresse, animés par un incontrôlable désir de se faire le sauveur héroïque d’une pauvre âme inoffensive. Je laissai ce rôle au premier qu’elle croiserait en chemin. Et puis il y avait toujours les patrouilles de la milice.. Ouai, ce dernier point ne parvenait pas à me convaincre non plus, même dans cet état.

Un état par ailleurs qui rendait absolument irréfléchie et absurde toute tentative d’intervention. J’avais décidé de boire pour arrêter ce cerveau, et j’avais plutôt bien réussie. J’étais incapable de la plus élémentaire des analyses me permettant de prendre le dessus, mes réflexes devaient être inexistants à cet instant, et mes compétences au combat réduites. Surtout que l’on parlait de faire face à trois hommes. Ou peut-être deux, il ne serait pas étonnant que mes yeux en aient dédoublés un. Non, je n’étais pas un sauveur, bien au contraire. Je ne fessai pas partis de ce monde qui n'était pas le miens, tout comme ce combat.  


« Monseigneur, la d’moiselle ! Faut l’aider ! »

Je dû prendre quelques secondes avant de me rappeler pourquoi il m’appelait par ce titre. Monseigneur. C’est vrai que j’étais perçu comme faisant partis de la noblesse. Et devinez quoi, il est d’usage apparemment qu’ils s’élancent au moindre appel d’aide. Je ne voulais pas être ce preux chevalier, tout de blanc vêtue, s’élançant à la poursuite de malfrats à leur simple vue. Mais si je ne voulais pas que les murmures de Lüh s’intéressent de trop près à moi, je devais répondre à ce qu’ils considéraient comme mon devoir..  
Marchand d’un pas rapide, et de moins en moins élégant vers la fin, je rejoignis l’avant de l’établissement où je libérai une monture de son attache pour y monter sur son dos, prenant d’abord soin de ranger dans une sacoche la bouteille.    


-  Dîtes au propriétaire que j’en ai le besoin, et qu’il vienne demain le récupérer à ma demeure.

Claquant les rennes, je m’élançai à mon tour dans la pénombre des rues lüthienne. Avec le temps qu’il devait s’être écoulé pour que mon cerveau au trois-quarts noyé par la boisson ne coordonne la pensée aux gestes, un cheval ne serait pas de trop pour les rattraper. En revanche, ce qui était une mauvaise idée, était d’en faire alors que l’on a bu plus que de raison. Chaque secousse de sa lancée fut parfaitement ressentie par mon estomac, et le bruit de ses sabots sur les ruelles pavées qui fit s’écarter les assaillants sur mon passage, par mon crâne endolorie. Mais je ne me voyais pas courir lorsque marcher était déjà d'une certaine complication.
Désormais entre les deux groupes, je mis la monture de profil, la faisant se dresser tel un mur entre eux. Descendant du côté de ma voisine de comptoir, je lui tendis les rennes.  


-  Vous en aurez plus besoin que moi. Contournant l’animal, je sortis ma lame et me tint le plus stablement possible dans la l’ombre de la bâtisse. Je ne connais pas les raisons de cet évident différent entre vous, et je n’y accorde aucun intérêt. Ce que je sais en revanche, c’est qu’en cas de refus de votre part de rebrousser chemin pour cette fois, c’est avec moi, que vous en aurez un.

Mais qu’est-ce que je fessai au milieu de leurs histoires..
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #2 écrite Sam 15 Nov - 18:45

Partir en direction de la bibliothèque à présent était inutile. Les Hommes qui la poursuivaient savait qui elle était et leur donner des informations supplémentaires sur sa nouvelle vie engouffrerait la femme dans des ennuis indémêlables. Comment ces hommes connaissaient-ils son nom de famille ? Elle avait fait attention à ne jamais le mentionner. Se pouvait-il qu’ils l’aient entendu le prononcer ? L’avis de recherche qu’ils présentèrent à la jeune femme en leur demandant de la suivre gentillement était sans doute ce qui l’avait fait paniquée. Sans hésitation, elle s’était enfuit dans les rues sombres de Lüh pour échapper à ces chasseurs de primes. Malheureusement pour elle, les hommes la suivaient à la trace et si elle se forçait à courrir aussi vite qu’elle ne put, bientôt elle ne pourrait bientôt plus les fuir. Ses poumons étaient en feu et elle n’avait fait que quelques mètres. Les hommes la suivaient à la trace, l’appelant à s’arrêter. Elle n’avait pas prêté attention à l’avis de recherche, elle n’avait pas vu qu’ils n’allaient rien lui faire. Pour elle, c’était comme si elle fuyait la mort.

Mais alors qu’elle ralentissait sa foulée involontairement, épuisée par tant d’effort. Pensant se donner aux loups qui la poursuivaient, il s’avéra qu’on ne l’attrapa pas comme elle l’aurait imaginée. Recroquevillée, halletante, Luce osa regarder ce qu’il s’était produit. Un cheval se trouvait entre elle  et les hommes qui s’étaient arrêtés en voyant le mur animal qui avait surgit brusquement. Un homme se présentait face à Luce. Cet homme, elle ne l’avait pas oublié depuis leurs première rencontre à la bibliothèque. Cet homme était tout simplement celui qu’elle avait tenté d’aborder peu avant la poursuite. Un grand sourire illumina son visage, soulagée par la vue d’un visage _ou plutôt d’un physique_ familier. Soulagement qui ne semblait pas être partagé par tout le monde. L’homme à la capuche lui ordonna de s’enfuir avec la monture sous peine de sanction bien plus grave que ces trois jeunes gens. Aussi terrifiée qu’elle avait pu être, Luce ne broncha pas les directives du noble nommé Katar.

« Merci, Katar. » Elle attrapa les rennes et monta d’une enjambée agile avant de demander d’un coup de talon sur le ventre de l’animal l’intention de partir. Elle osa un regard en arrière, se demandant soudainement si elle faisait bien de laisser cet homme ici. Mais si elle avait changé d’avis, il était trop tard pour revenir car le cheval était déjà partie dans de grandes foulées dans les rues de Lüh.

En voyant la femme disparaître de leurs champs de vision, les trois hommes se mirent à grogner. L'un était coiffé d'un chapeau aux couleurs vives, un second semblait être un grand nerveux à maintenir le manche de son épée et le troisième, plus grand et plus musclé maintenait un papier chiffonnée dont on pouvait deviner le mot "Wanted" dessus. Leur chance d’obtenir un gros cachet sans un effort surhumain venait de s’échapper à cheval. L’homme du milieu serrait nerveusement l’affiche qu’il tenait dans sa main droite.

« Dis donc ! Tu te mêles de quoi, mec ? On t’as jamais dit qu’il valait mieux pas s’engouffrer dans les problèmes quand t’en vois ? Tu risques de te faire du mal. » dit-il entre ses dents de requin.

« Cette gamine peut nous permettre de gagner beaucoup pour pas grand-chose ! Tu te rends compte que tu nous fais perdre notre temps là ? » beugla un autre en sortant son épée de son fourreau.

« Allez, laissez-nous passer messire. On a d’autres monstres à fouetter ! » Celui-ci s’approcha de l’homme devant eux, lui intimant de bouger d’un geste de la main sur son épaule.

***

Cela faisait dorénavant plusieurs minutes qu’elle s’était arrêtée derrière la bibliothèque, les rennes du cheval dans une main, une bouteille dans l’autre. Luce regardait l’animal dont les paupières semblaient si lourde qu’il peinait à les laisser ouvertes. Katar était resté pour couvrir les arrières de la jeune femme. Elle ne pourrait que le remercier de son intervention, si toutefois il était encore vivant pour pouvoir s’en vanter. Elle réfléchissait rapidement aux raisons de cette traque. L’avis de recherche était sans doute ce qui lui permettrait de voir plus clair. Ainsi se devait-elle de la récupérer. Elle monta de nouveau sur le cheval. Et si ce n’était pas Katar mais les autres qu’elle trouverait ? Elle n’aurait sans doute guère le choix d’appeler Winglece à la rescousse. Cependant un si grand animal ne pourrait passer dans les rues étroites de Lüh. Allait-elle devoir se battre par elle-même ? Sa main attrapa dans son sac son Athamé. Un porte-bonheur autant qu’une arme qu’elle gardait toujours près d’elle lorsqu’elle sortait. Sans cela, elle était perdue. Elle demanda à son cheval d’avancer au pas, retournant vers le dernier lieu où elle avait quitté Katar.

*Dieux… faites qu’il ne lui soit rien arrivé.*


HRP:
 

Indications de combat:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Luce le Jeu 8 Jan - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Kris
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 320
Double Compte : Hasmaël
Liens vers la fiche : .
Résumés des Rps
Elément : Feu
Métier : Maître Assassin - Haut Noble de Lüh - Gérant du village de Sirk - Co-propriétaire de la grande Arène de Lüh - Bienfaiteur du Marché aux Saveurs
Invocation(s) : Ephylix, le Tigre en cavale ♥ [Terre] Dreydwiin, le Seigneur des mers [Eau]
Inventaire : .
Equipements
200 Tsuris
Une épée
Trois couteaux de lancer
Deux dagues

Sac sans fond
1 cape d’invisibilité [23Mns]
1 pansement coagulant [0.6M]
8 gélules Anez

Manoir
Boite aux lettres
Pièce secrète

Inventaire▲

Aventure #3 écrite Sam 15 Nov - 23:20

Je n’espérai qu’une chose, que tout se passe comme ça ne se passe jamais. Luce monterait sur la monture pour s’éloigner et disparaître dans les ténèbres, tandis que ces hommes rebrousseraient chemin, décidant qu’ils l’auraient la prochaine fois. Et moi, enfin débarrassé de ce contretemps je rentrerai chez les Katar afin de terminer ce que j’avais commencé et que la fraîcheur des ruelles cherchait à dissiper. Mais comme à chaque fois, ceci ne pouvait être qu’un doux rêve. Pourtant, j’eu un espoir lorsque la demoiselle en détresse de cette sombre nuit se hissa sans mal par-dessus la monture, avant de s’engouffrer la noirceur d’où s’éteignait petit à petit le son des sabots l’éloignant de nous. Puis me sauta aux yeux la terrible faille de ce plan. Ma bouteille, restait dans la sacoche.

M’injuriant silencieusement, je sentais une légère déprime monter à l’idée de faire le chemin jusqu’au domaine chercher de quoi s’offrir une nouvelle bouteille, avant de faire un aller-retour jusqu’à la taverne. La première interpellation me renvoya à la désagréable réalité. Celle où je me retrouvai à devoir faire face à trois hommes, aux capacités inconnues. Sans effet de surprise, se faire victorieux seul contre trois, était une chose complexe. Et dans un état réduit, je commençai à me demander si c’était seulement faisable. D’autant plus qu’en jetant un œil sur l’arme que l’un d’eux s’impatientait de brandir, ils paraissaient plutôt bien équipés.

Ce dernier me jeta des propos qui me firent sourciller un instant. Luce, cette jeune bibliothécaire à l’aspect si inoffensif et innocent, serait l’objet d’une belle prime ? Pourquoi un homme s’allégerait d’une somme suffisamment importante pour être divisée en trois, dans le but de la retrouver ? L’étonnement repartis aussi vite qu’il fut venu lorsque j’aperçu chez le plus coriace le parchemin. Pour en recevoir moi-même, je n’avais aucun doute sur ce qu’il pouvait bien être dans les grandes lignes, et j’aurai toutes les réponses une fois que je m’en serai emparé.

J’allais en effet finir par m’en emparer, car comme à chaque fois, ceux me faisant face n’agirent pas avec intelligence. Il leur suffisait juste de tourner les talons et ils auraient pus survivre, profitant de mon état pour trouver un moment d’indulgence égaré. Mais à la place, ils se permirent des propos familiers et injurieux. L’un d’eux alla même jusqu’à oser poser la main sur moi..        


« Allez, laissez-nous passer messire. On a d’autres monstres à fouetter ! »

Le Temps lui-même sembla se figer, comme à chaque fois que je laissais sortir l’insatiable animal. La brume enveloppant mon cerveau se dissipa, mon regard se déposa une dernière fois sur chacun d’entre eux, gravant en mon esprit leur position exacte. Ma seule chance était de jouer sur la rapidité de mes mouvements pour réduire au maximum l’impact de leur surnombre, ne me laissant aucun temps pour les chercher du regard une fois le défi lancé. Pourtant désavantagé, ce n’est pas la peur qui me tenait, seulement un sens plus aigüe des choses. L’air frais dans mes poumons contrastant avec le chaud expiré, leur posture hésitante face à l’incertitude de ma réaction, le souffle léger d’Aër frôlant mon corps et la fermeté de mes mains.
Ce que je cherchai à endormir à la taverne ils l’avaient réveillé. Ce que je cherchai à enfermer ce soir, ils l’avaient libéré. Je n’étais plus là pour Luce. J’étais là, pour le nourrir.


-  Monstre.. Vous ne pouviez trouver de meilleur terme.  

L'homme au chapeau:
 


Le premier n’étant plus une menace imminente, je me jetai sur le plus nerveux, qui se montrait le plus hostile des deux par son épée déjà dégainée.

Le plus nerveux:
 

Quittant dans mon élan le second, je surgissais une poignée de seconde après l’ouverture des hostilités face au dernier. Le plus coriace des trois.    

Le plus coriace:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Sam 15 Nov - 23:20

Le membre 'Kris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#2 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#3 'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 16 Nov - 1:08

L’homme au chapeau avait un sourire niais, il ne voulait pas s’en prendre au chevalier servant et se voulait amical. Le coup qu’il reçu au thorax lui apprit que rien n’allait se passer comme il l’aurait espéré. Le choc le forçant à se recroquevillé, il chercha son souffle, halétant comme si il avait courut sur une très longue distance. Il lâcha sa lance pour porter sa main sur son thorax, sifflant un juron entre les dents. Le détail amusant était sans doute que son chapeau était si bien vissé sur sa tête que son réflexe ne l’avait nullement fait choir au sol.

Les deux hommes regardaient la scène avec une certaine amertume, leur collègue venait de se faire avoir comme un bleu, ne croyant nullement à la dangerosité de leur adversaire. Le plus nerveux était déjà en garde tandis que l’autre commençait à peine à sortir son arme. C’est pourtant sur le premier que Kris posa son dévolu en abattant son épée sur lui. Avec agilité, il le contra, résistant à sa charge, il souria diaboliquement à la façon dont ferait un homme sûr de lui. Trop sûr de lui sans doute car il n’esquiva pas le coup qu’il reçut à la gorge. Ramenant le Cartilage Thyroïde (= Pomme d’adam) brisé dans sa trachée, Il bloqua les voies respiratoires. La gorge dressé par le coup, l’homme nerveux resta coincé le nez en l’air tandis que dans la panique il plaça ses mains contre sa gorge en pensant sans doute qu’un miracle pourrait se produire si il s’agitait ainsi. Toussant nerveusement, du sang gicla de sa gorge alors qu’il s’étouffait, s’étranglait, se noyait dans son propre sang. Il tomba à genoux, rassemblant ses dernières forces pour poser son regard sur son assaillant. Ses yeux se voilant soudainement,  il tomba raide mort sur le sol alors que son corps subissait les derniers spasmes post-mortem. Le sang s’écoulait de ses lèvres pour rejoindre les brèches du sol en pierre sous le regard terrifié de ces confrères.
« VIKTOR, NON !» Entonna l’homme au chapeau coloré entre deux souffles et il jura de nouveau du mieux qu’il le put avec sa respiration irrégulière.

Mais voilà que Kris enchaîna sur son troisième adversaire, plus calme que les deux autres mais aussi plus expérimenté. La lame que Kris élança fut esquivé avec souplesse. Connaissant à présent l’une des ruses de son adversaire, il s’empressa d’aggriper le bras tendus de celui-ci ainsi que son col pour l’éloigner d’un camarade bien trop bruyant et excité pour lui permettre d’offrir la chance de se venger. Il se devait d’agir vite pour placer son bras devant son partenaire restant, lui intimant d’un geste de la tête de s’occuper de la fille plutôt que de leur camarade, accompagnant son geste de paroles dures :

« C’est trop tard, Ermès ! Il ne reviendra pas à la vie si tu fais des conneries ! Occupes-toi de la fille, vite ! »

Ce dernier observa le chasseur de prime et sans broncher il rebroussa chemin en direction du chemin qu’emprunta la fille.

Dé # 1:
 

Le seul rescapé de ce carnage se tourna vers Kris qui n’avait sans doute pas attendu un geste de sa part pour reprendre les hostilités. Sa fine lame contra les premières attaques de Kris et il tenta une ripose
Dé#2:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Luce le Jeu 8 Jan - 19:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 16 Nov - 1:08

Le membre 'Luce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#2 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#3 'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Kris
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 320
Double Compte : Hasmaël
Liens vers la fiche : .
Résumés des Rps
Elément : Feu
Métier : Maître Assassin - Haut Noble de Lüh - Gérant du village de Sirk - Co-propriétaire de la grande Arène de Lüh - Bienfaiteur du Marché aux Saveurs
Invocation(s) : Ephylix, le Tigre en cavale ♥ [Terre] Dreydwiin, le Seigneur des mers [Eau]
Inventaire : .
Equipements
200 Tsuris
Une épée
Trois couteaux de lancer
Deux dagues

Sac sans fond
1 cape d’invisibilité [23Mns]
1 pansement coagulant [0.6M]
8 gélules Anez

Manoir
Boite aux lettres
Pièce secrète

Inventaire▲

Aventure #7 écrite Dim 16 Nov - 4:05

Sans que je ne réalise véritablement comment, l’air frais n’allant pas jusque me remettre sobre, je me réceptionnai des plus mal plus loin. A vrai dire, je me contentai davantage de chuter au sol plutôt que de tenter une quelconque réception. Cherchant à faire de mes avants bras des appuies suffisamment stables, je restai un moment ainsi, à mi-hauteur entre le sol et le fait de se relever. Il me fallait bien ces secondes, aussi rapides furent-elles, pour non seulement encaisser la chute, mais surtout calmer cette vue qui faisait tourner toute la ruelle. Après quoi, je me relevai, prêt à poursuivre.

C’est une fois debout que j’eu une vision d’ensemble et un recul suffisant pour prendre conscience du résultat au premier round. Le plus coriace, n’ayant pas la moindre éraflure, se tenait debout non loin. A ses côtés, l’homme au chapeau qui cherchait encore à récupérer de notre premier contact pour avoir eu l’audace de me toucher. Au moins mes coups étaient toujours efficaces, même sous les bienfaits de l’alcool. Quoi que davantage méfaits dans cette situation. Mais ma plus grande joie fut en apercevant le corps de celui qui se montrait le plus enclin à se battre, se vidant de son sang tandis qu’il tremblait. Une amusante et morbide ironie en y pensant. Celui qui dégainait le premier et se faisait le plus aboyant des trois, se retrouvait le premier à mourir quelques secondes après que l’affrontement eut débuté. Les spasmes continuant alors que la vie l’avait déjà quitté, m’offrait en plus d’un adversaire de moins, un spectacle captivant.

Mais je remettais à plus tard sa contemplation, profitant que celui étant sans contestation le leader actuel du groupe avait son attention porté à son complice, pour lancer le second round. Ma lame siffla, tranchant l’air à défaut de peau. Chacune de mes tentatives trouvait l’acier de son épée. Soit mon état m’affaiblissait plus que je ne le souhaitais, soit le musclé face à moi savait se battre. Ou peut-être étais-ce simplement dû au fait qu’une partie de mon esprit avait son attention sur le départ précipité du troisième. Le regard qu’il me lança alors que je me relevai était bien trop sombre pour qu’il s’enfuie ainsi, sans même chercher à tester une nouvelle fois sa chance. D’autant que maintenant je me retrouvai dos à la taverne et non plus dos à.. Luce.

Préoccupé, je ne vis pas venir son coup. Un instant je pensai prendre le dessus, et le suivant, je ressentais cette atroce douleur envahir mon corps. Sous l’impact, mes pieds quittèrent le sol avant que je n’y retombe. A sa merci, j’eu l’impression de manquer de peu de vomir un mélange de tous les organes de mon organisme. Pas un seul ne manquerait à l’appel. Levant un peu le regard, cherchant sans doute un peu de hauteur pour retrouver une meilleure respiration, j’aperçu le fuyard. Je ne pouvais plus espérer l’atteindre à l’épée, mais son souffle manquant le mettait encore à portée d’une plus petite lame. J’avais beau être animé par une rage réclamant sa dose de cadavres, je savais qu’il était stupide de tenter un lancé. L’alcool était bien trop présent chez moi et la douleur paralysant mon estomac et tout ce qui l’entourait dans une contraction, rendait difficile ce qui était habituellement si simple. Mais je devais essayer. Je devais l’empêcher de remonter la trace de la bibliothécaire. Et de ma bouteille par la même occasion.  

Laissant l’animal rugir de nouveau, je remontai sur le ring.    


Le costaud:
 

L’homme au chapeau:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Dim 16 Nov - 4:05

Le membre 'Kris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#2 'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #9 écrite Mar 18 Nov - 22:38

Ermès reprenait progressivement son souffle. Il s’éloigna de Zackarian comme il le lui avait demandé.  Tout s’était pourtant si bien passé au début fulminait-il en serrant sa mâchoire à la limite de s’en éclater les dents. Ils avaient eut la visite de cet homme ce jour-là, dans la taverne. La trentaine, une barbe parfaitement lisse et entretenue tombant sur le comptoir, des vêtements propres et trop soyeux pour n’être qu’un simple voyageur. Viktor l’avait repéré tout de suite. Il s’était penché vers le tarvernier en lui demandant de mettre parmis les grosses têtes de son tableau d’affichage celle qu’il lui tendit. Bientôt, il y eut parmis les criminels un nom bien connu des amateurs de conte en tout genre. Luce Hastianno, une gosse de la haute bourgeoisie qui vivait dans un sacré luxe mais dont la famille avait vendu l’honneur des Crocs Pourpres pour profiter des mets raffinés que leurs ancêtres donnèrent pour faire perdurer la légende du conquérant et traître Hastian. Viktor avait reposé sa choppe de bière, avait posé sa main rugueuse sur la table et demanda à l’instar de sa pose la quête. Retrouver une gamine se cachant dans Lüh aurait pu être une chose simple puisqu’il fallut qu’ils se posent dans cette taverne un soir comme celui-çi pour la retrouver. Malheureusement la tâche se compliqua de deux manières : La première, Luce n’était pas prête à les suivre gentimment, la seconde, un homme gris se décida de lui prêter main forte. Comble de l’affaire, Viktor avait été tué sans ménagement. Ermès se retenait de verser une larme pour son ami dont la dernière parole fut les gargarismes dégoûtants d’un homme se noyant dans son propre sang.

Il entendit soudainement le son strident d’une lame fendant l’air. Son réflexe fut le bon, l’arme s’enfonça sur le sol à peu de choses près de son pied.

Dé # 1 - Fuite d'Ermès:
 

Il fallut ce laps de temps pour que Zackarian ne se redresse après le coup de tête qu’il reçut de la part de son adversaire. Sa main droite frottant son front nerveusement, devenant aussi rubicond que la marque sur son front il tenta une offensive, la lame en avant, contre l’Assassin.

Dé # 2 - Attaque de Zackarian:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Luce le Jeu 8 Jan - 19:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Mar 18 Nov - 22:38

Le membre 'Luce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#2 'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Kris
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 320
Double Compte : Hasmaël
Liens vers la fiche : .
Résumés des Rps
Elément : Feu
Métier : Maître Assassin - Haut Noble de Lüh - Gérant du village de Sirk - Co-propriétaire de la grande Arène de Lüh - Bienfaiteur du Marché aux Saveurs
Invocation(s) : Ephylix, le Tigre en cavale ♥ [Terre] Dreydwiin, le Seigneur des mers [Eau]
Inventaire : .
Equipements
200 Tsuris
Une épée
Trois couteaux de lancer
Deux dagues

Sac sans fond
1 cape d’invisibilité [23Mns]
1 pansement coagulant [0.6M]
8 gélules Anez

Manoir
Boite aux lettres
Pièce secrète

Inventaire▲

Aventure #11 écrite Mer 19 Nov - 22:37

L’air de la nuit se fit soudainement agréable, n’agressant plus de sa fraîcheur. Contracté de tous ses membres, mon corps avait trouvé plus glacé que ce vent tardif. Transpercé sur mon flanc, je ressentais dans mes entrailles la froideur de sa lame, l’acier tranchant perforant ma peau, se frayant un chemin entre mes organes. Mon souffle se fit alors plus chaud encore, alors que mon esprit figea l’instant, se libérant de tout effet d’alcool. Ce fut comme un retour à la réalité, une révélation aveuglante illuminant la noirceur de l’aveugle. Ce coup qui me laissait un sursis sur le moment, pouvait devenir fatal dans les minutes qui suivront. Je ne pouvais plus me permettre d’être saoul, inefficace et enfantin dans mes coups. Je devais réagir dans le millième de seconde, et réagir fort. Car une fois cet élan puisant dans mes réserves, rien ne me garantissait d’être encore en mesure ne serais-ce que de me tenir debout.

Sa lame commença à se retirer, arrachant ce que sa pénétration avait épargné. Sortant de mon corps affaiblis, elle projeta derrière elle mon sang qui vint rougir les pavés de la ruelle. Débarrassé de l’acier, je devais agir, et ne surtout pas céder à l’atroce douleur déchirant mon abdomen. Par chance, l’animal libéré ne se souciait pas de ce genre de détail. Il déversait un niveau d’adrénaline si intense qu’une telle plaie se faisait supportable aux premières secondes, et un besoin si belliqueux que mon esprit ne pensait qu’à retourner au contact. Ma situation était inconfortable, mais il allait en falloir d’avantage pour forcer au silence la bestialité sanguinaire qui m’habitait.          


Le costaud:
 

L’homme au chapeau:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Mer 19 Nov - 22:37

Le membre 'Kris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#2 'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #13 écrite Ven 21 Nov - 23:34

Ermès avait accéléré ses foulées en voyant le couteau se rapprocher de son pied. Par chance, le mouvement en avant de sa jambe lui avait permis d’éviter le pire. Il s’éloigna suffisament pour sentir l’accélération du rythme cardiaque s’accorder à la course et non plus à la peur. Il se considérait assez loin pour échapper à Kris. Du moins, jusqu’à ce que Zackarian ne puisse plus le retenir. Il avait confiance en son allié. Son cabarit imposant, il fallait se l’admettre, rassurait le novice qui se contenta de reprendre son chemin vers les traces de cette petite peste blonde. Cependant, deux choses perturba sa concentration. La première, c’est qu’il n’aurait pas cru entendre Zackarian hurler avec une tel puissance, la seconde c’est qu’il n’aurait jamais cru qu’un second couteau serait lancé à sa charge, un couteau qui ne manqua pas sa cible. L’homme émit un cri de surprise, affaissant sa jambe par réflexe ce qui le fit chuter au sol. Paniqué, il se redressa pour attrapper le couteau coincé dans son mollet pour l’en extraire la pointe. Il y avait plus de peur que de mal. La blessure était, certes, superficielle mais était bien présente. Il se devait de faire vite : Ermès se releva rapidement, le couteau dans sa main. Il hésita un instant sur la direction à prendre. Il venait de perdre la direction de sa proie dans l’intersection.


La direction:
 

Tout s’était déroulé très vite, Zackarian revenait à lui peu à peu. Le nez brisé et la pluie de coup qu’il recevait lui avait presque fait perdre ses capacités à répliqué. Subissant les coups de son adversaire, il se dit qu’il fallait agir avant que le dernier coup ne soit celui de la mort elle-même.


Défense / Contre attaque :
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Luce le Jeu 8 Jan - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Ven 21 Nov - 23:34

Le membre 'Luce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#2 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#3 'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Kris
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 320
Double Compte : Hasmaël
Liens vers la fiche : .
Résumés des Rps
Elément : Feu
Métier : Maître Assassin - Haut Noble de Lüh - Gérant du village de Sirk - Co-propriétaire de la grande Arène de Lüh - Bienfaiteur du Marché aux Saveurs
Invocation(s) : Ephylix, le Tigre en cavale ♥ [Terre] Dreydwiin, le Seigneur des mers [Eau]
Inventaire : .
Equipements
200 Tsuris
Une épée
Trois couteaux de lancer
Deux dagues

Sac sans fond
1 cape d’invisibilité [23Mns]
1 pansement coagulant [0.6M]
8 gélules Anez

Manoir
Boite aux lettres
Pièce secrète

Inventaire▲

Aventure #15 écrite Jeu 27 Nov - 15:35

La rage m’aveuglait. Mes coups pleuvaient sur cet homme qui avait fait rougir de mon sang les pavés. Et bien que je retrouvais petit à petit de la précision dans mes gestes, l’alcool perdant de son effet, je continuai de trouver face à moi une suite sans failles de parades. Je ne savais pas qui était cet inconnu, et je n’y portai aucun intérêt, mais ce qui était certain c’était qu’il connaissait le maniement de son arme. Suffisamment pour faire perdurer notre duel durant plusieurs échanges avant que la fermeté de son poing ne vienne me soulever de quelques centimètres du sol, et lâcher un cri se voulant retenu autant que je le pouvais. L’onde de douleur dû à ce nouvel impact se propagea dans mon corps tel un incendie dans la Forêt de Jade, filant plus que l’on ne le souhaiterait et aux effets dévastateurs. Ce coup m’aurait obligé à prendre du recul, renonçant au combat le temps que j’ingère toutes les gélules Anèz que je trouverai. Mais à la place, il ne faisait qu’augmenter mon niveau d’adrénaline et ma perte de contrôle. Je crois même, que j’en étais arrivé à ne plus rien vouloir retenir.            

Le costaud:
 

Ermès:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #16 écrite Jeu 27 Nov - 15:35

Le membre 'Kris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé à 6 faces' :


--------------------------------

#2 'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #17 écrite Lun 15 Déc - 21:24

Son sourire entre les lèvres ne trompait pas. Il avait assez de ce combat et souhaitait en finir quitte à en venir à des coups déloyaux. Bien que de toutes manières, depuis la mort de Viktor, tous les coups étaient permis. Il serrait son poing contre la blessure qu’il lui avait récemment faite, l’envie d’extraire son cœur d’une main ne lui manquait pas. Pourtant, ce fut Kris qui frappa le premier. Un crochet du gauche dans la mâchoire lui fit claquer les dents si fort qu’il sentit ses dents s’enfoncer dans ses gencives, s’entrechoquant entre elles, le sang coulant jusque dans sa gorge. Si il voulait se reprendre et l’achever d’une pluie de coup, il était trop tard pour agir. La pointe de la lame traversa son corps d’un trait précis, ouvrant son tronc en deux dans un écoulement de sang dégoutant. Son corps entier était souillé par son propre sang et s’il imaginait que cela s’en serait conclu à cela il n’était pas au bout de ses surprises. Le hurlement qu’il fit à la suite raisonna dans tous les environs. Bientôt, des badauds si ce n’est des miliciens viendront voir ce qu’il se passe. Il verront alors un cadavre et un mourrant, le pied et le tronc fendu en deux. Suppliant qu’on ne l’achève.

***


Luce sursauta, surprenant la monture qui se recula un peu bien que les rènnes ne l’empêche de se séparer d’elle. Il faisait nuit, les grands murs de la ruelles empêchaient la lumière d’illuminer la zone. Elle ne percevait de sa position que des ombres peu éclairées dont les formes se distinguaient du sol. L’un d’entre eux était à terre, deux autres face à face. Ils semblaient se battre mais comment distinguer le noble Katar à celui d’un de ces chasseurs de primes ? Elle observait la scène, impuissante et coupable de ce qui arrivait à cet homme. Sa main se porta sur son athamé.

Que pouvait-elle faire à présent ?

Elle tremblait comme une feuille, était-il bon de se lancer tête baissé ainsi sans savoir ce qui l’attendait ? Elle songea un instant à appeler Winglece mais sa voix ne parvenait pas à porter son nom du bout des lèvres. Luce venait de perdre son nom, elle ne pouvait plus l’appeler. L’homme chuta au sol, elle n’eut alors qu’un seul geste. Un unique geste qui l’incita peu après à prendre ses jambes à son cou, espérant pouvoir trouver refuge ailleurs. Rongée par la culpabilité elle ne put faire que deux choses : La première fut de claquer l’animal pour qu’il se rua droit devant lui. La seconde fut celle d’emprunter le chemin de gauche menant à la taverne en espérant trouver du secours, de l’aide, quoi que ce fut pour voir ce qu’il se passe en toute sécurité. L’instant d’après, si on avait pu la voir au loin, elle disparu pour appeler à l’aide.

***


A la vue d’un Zackarian en miette, Ermès qui était arrivée sur les lieux manqua son attaque, il était faible et la vue de son ami aussi mal en point lui fit regretter d’être revenu pour le soutenir. Il était trop tard pour lui. Ermès, dans une ultime tentative appela à l’aide aux personnes passant dans le coin. Bientôt Kris pourra dire adieu à sa couverture et à sa sécurité. Bientôt, l’acte de secourisme fait pour protéger sa notoriété sera celle qui causera sa perte. Bientôt, si toutefois il n’avait pas remarqué les cris d’un cheval fou fonçant dans le tas… Ce même cheval que l’assassin avait abandonné pour la bibliothécaire, sans cavalier pour le maintenir. Il se rua droit devant eux comme si l’on lui avait imposé cette course. Kris saura-t-il attraper cette main tendue ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Kris
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 320
Double Compte : Hasmaël
Liens vers la fiche : .
Résumés des Rps
Elément : Feu
Métier : Maître Assassin - Haut Noble de Lüh - Gérant du village de Sirk - Co-propriétaire de la grande Arène de Lüh - Bienfaiteur du Marché aux Saveurs
Invocation(s) : Ephylix, le Tigre en cavale ♥ [Terre] Dreydwiin, le Seigneur des mers [Eau]
Inventaire : .
Equipements
200 Tsuris
Une épée
Trois couteaux de lancer
Deux dagues

Sac sans fond
1 cape d’invisibilité [23Mns]
1 pansement coagulant [0.6M]
8 gélules Anez

Manoir
Boite aux lettres
Pièce secrète

Inventaire▲

Aventure #18 écrite Mer 13 Mai - 13:37

Enfin, les échanges prirent fin. On entendait plus dans la silencieuse nuit au cœur de la Capitale l’entrechoquement de l’acier, ou la lourdeur des coups que deux hommes s’échangeaient avec force. Seuls de rauques cris d’agonie et de supplications d’aide résonnaient désormais. Du moins, pour tout habitant passant par là car pour moi, le lieu était de plus en plus muet. Le sang continuant à me quitter commençait à me faire tenir avec difficulté sur mes appuis, mes jambes s’alourdissant. Le corps épuisé par l’effort usait de ses dernières ressources pour ne pas chuter lourdement sur le sol jusqu’au midi prochain, alors que mon ouïe ne devenait que sifflement aigüe constant et que la brume de la plaine nordique enveloppait mes yeux. Additionné à cela, il fallait ajouter la douleur de chaque coup reçu qui ne manquait pas de se faire sentir, l’adrénaline étant redescendu. Mon état était des plus critiques.  

Les cris de mes adversaires n’allaient pas tarder à alerter passants et milice, et je n’étais pas en mesure de prendre la fuite, et encore moins de parvenir à les semer. C’était à peine si je me sentais en mesure de faire quelque pas sans plier genoux au sol pour ne plus me relever. La solution de la mise à mort restait, achevant la montagne de muscles enfin couchée et reprenant les échanges avec le dernier qui ne paraissait pas le plus difficile du trio. Malheureusement pour moi, je savais mon corps incapable de reprendre la lutte. Au point, que j’allais jusqu’à douter de ma survie à ce troisième round. Il ne me restait plus qu’à me rendre à l’évidence. La garde allait bientôt arriver, m’emmenant trouver les soins dont j’avais grandement besoin avant de me livrer à un interrogatoire que mon état me ferait sans doute rater. Divaguant, j’en viendrai à coup sûr à livrer quelques détails qui ne manqueront pas de leur faire comprendre qui je suis. Après ça, j’aurai sans doute de longues années derrière leurs grilles si ce n’était une corde solidement attachée au cou.

Les sabots battant le pavé m’extirpèrent un bref instant de mes songes, seul moyen de ne pas céder à l’inconscience. Le regard perdu dans sa direction, je ne remarquai que très proche qu’il était délaissé de tout cavalier. Je ne sais encore aujourd’hui l’expliquer, sans doute l’expression de mon instinct de survie, mais alors qu’il passa entre nous, j’attrapai la sangle et m’élançai sur la selle. Ou plutôt, je me jetai sur son dos, manquant de glisser et chuter de l’autre côté. L’équilibre incertain, je parvenais à m’allonger dans un sens plus convenable, avant de le guider grossièrement jusqu’au quartier noble, où il me fallut passer à de nombreuses reprises devant le manoir pour enfin me rappeler de l’endroit. Guettant mon retour, le majordome des Katar me porta assistance pour me trainer jusqu’au lit, où il me fit avaler une bonne partie des réserves de gélule Anez pour anesthésier mon corps souffrant de douleurs, l’unique fiole de Curaga pour la plaie ouverte et des doses de Sanguine pour l’hémorragie qui ne manqua pas de me faire hurler à en perdre connaissance. Seuls quelques mots sortirent dans un murmure si faible, que je doutai que son ouïe défaillante ne l’est entendu :    


- Mes couteaux.. Près de la taverne.. Les ramasser.. Vite.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Lueur, Obscurité et Alcool -II-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» Lueur d'espoir!
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» Michel Martelly: Une lueur d'espoir pour les déclassés
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: Rues de la Ville-