Collecte dans la forêt de Jade. - Page 2

Partagez | .
 

 Collecte dans la forêt de Jade.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #26 écrite Dim 4 Jan - 2:41

Le membre 'Yuurei Akuma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #27 écrite Lun 5 Jan - 17:26

Alors que le monstre, dont les mâchoires étaient plantées dans la jambe de l'homme, traînait ce dernier au travers de la végétation sans ménagement la chasseresse attendait le bon moment. Si elle tardait trop la situation risquait de dégénérer, mais si elle était trop impatiente elle manquerait sa cible. Elle arqua son Souffle-d'Ivoire, visant la tête poilue de l'être en colère. La situation tourna brusquement au désavantage de Yuurei. L'Oboro venait de lâcher sa jambe et cherchait maintenant à atteindre son visage, donnant de violent coup de mâchoires qui claquaient dans le vide. Le bruit stressait la chasseresse, les deux corps étaient bien trop près et elle risquait de blesser l'homme en voulant toucher l'animal ! Le cris de l'homme la ramena à la réalité et elle se concentra, elle voulait l'aider, et vite !

La lame du rôdeur perça soudain la cage thoracique de l'animal qui se tordit un bref instant, suffisant pour que l'archère trouve un point sensible et relâche la pression sur la corde. Sans quitter sa place à couvert elle encocha un deuxième trait. Le premier, lui, fendait l'air et sifflant, se dirigeant vers la gorge de l'animal qui furieux d'avoir été blessé, revenait à la charge avec plus de fougue que précédemment. Plume attendit, ses genoux commençaient à lui faire mal mais si elle ne bouger ne serait ce que son bras les bruissements de la végétation révélerait sa présence. Elle observa la flèche, retenant son souffle, espérant de tout son être de ne pas blesser l'homme qui subissait ses assauts.


Lancer de dés:
 
HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #28 écrite Lun 5 Jan - 17:26

Le membre 'Plume' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 156
Elément : Feu
Inventaire▲

Aventure #29 écrite Mer 7 Jan - 18:53

L'épée traverse en dessous des côtes? Une douleur. Un rugissement de fureur. L'orobo redouble d'énergie diminuant la distance entre lui et le rôdeur. Celui-ci le repousse tant bien que mal une main accrochant la gorge de l'animal. Tant pis s'il ne peu déchiqueté son visage . L'animal change brusquement de position allant planter ses crocs dans le bras tenant la lame. Trop dangereux ce bras. Il mord fort et bouscule sa tête dans tout les sens, comme pour le déchiqueté. Ses griffes avant planter dans le torse de l'homme. Soudain une flèche, désagréable bruit sourd au oreilles du monstre. Sa position était différente et la flèche vient se loger dans son cou.

L'Orobo recule brusquement dans les hautes herbes, frôlant un arbre ce que reste de la flèche se brise empêchant toute utilisation de celle-ci. Il avait mal et le sang coulait fortement. L'animal était avant tout un chasseur, se rendant bien compte que la situation n'était à son avantage. Il s'enfuit plus loin tant bien que mal. Il lui fallait reprendre une position adéquate, ou juste fuir? Ça aurait été plus sage. L'odeur du sang lui indiquait la position de l'homme. Et l'odeur fraîche de la femme l'aidait plus ou moins à la localiser. Dans son esprit l'homme était moins dangereux que la seconde proie il devait donc en finir d'abord avec elle. C'est simple comme bonjour de commencer une partie de cache cache entre les majestueux arbres et les hautes herbes ainsi que les fosses de la forêt. Pour l'instant une chose est sur l'animal n'était plus dans le champs de vision ni de l'un ni de l'autre.

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #30 écrite Jeu 8 Jan - 14:36


La bête redouble de fureur en sentant la lame de métal d'acier d'argent s'enfoncé sous ses côtes. La douleur semble être un moteur de motivation pour la créature. Yuurei voit que l'animal change de cible, ne visant plus son visage mais son bras tenant son épée longue. La bête mord-l'avant bras du Rôdeur plantant ses crocs dans le métal de son armure, la pression est telle que le Rôdeur sent la pièce de métal légèrement plier sous la pression qui arracha un rictus de douleur au Rôdeur alors que la patte avant de la bête se pose sur son torse et que ses griffes percent le plastron d'acier noir. Le poids du monstre empêche le Rôdeur de se relever et il sent la pointe des griffes toucher sa peau à travers le métal. tandis que la bête secoue le bras pour lui faire lâcher son épée.

Une flèche, un trait rapide et impitoyable vint se planter profondément dans la gorge de la bête dans une gerbe de sang de loup assez impressionnante. La bête en lâcha le Rôdeur et fuyait se dissimuler dans les hautes herbes. Yuurei en profita pour ramasser son épée et se relever en vitesse avant que la bête ne charge à nouveau. Le Rodeur s'approcha de la chasseresse, tout les sens aux aguets, son épée en joue et prêt a trancher au moindre signe de la bête noire.

Bientôt Yuurei arriva au niveau de Plume et lui tourna le dos lui disait de se déplacer dans un endroit dégager avec lui. Le Rôdeur était près à combattre, attendant que le loup sorte du bois, que la bête tueuse ne sorte de sa cachette. Un silence de mort pesait dans la forêt actuellement. La nature observait le combat entre les deux humains et l'Oboro. Vu comment la bête était blessée , ils le verraient venir s'il attaquait dans un endroit dégagé, ce qui offrirait une proie facile pour Plume et Yuurei n'aurait plus qu'a achever la bête.



HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #31 écrite Jeu 8 Jan - 15:50

Alors que la flèche s’enfonçait dans le poitrail de l'animal cette dernière bondit en arrière et disparut dans la végétation dans un cris de rage, lâchant l'homme dont la tenue, abîmés par les griffes et crocs de la bête, avait encaissé les plus gros dégâts. La chasseresse bondit hors de sa cachette, rejoignant rapidement l'homme. Si l'Oboro tentait un assaut il fallait qu'ils soient prêts à intervenir rapidement. Plume, sur une indication claire mais sans paroles de Yuurei, se plaça dos à lui. Ils avancèrent ainsi, prudents, jusqu'à une petite clairière. Le cœur de la chasseresse commença à se calmer, elle prit une grande inspiration et sortit la gourde de son sac pour en boire une longue gorgée. Elle lança ensuite au rôdeur, retrouvant son sourire :

" J'ai bien cru que le grand méchant loup allait manger le petit chaperon vert !" 

Puis avisant les environs son regard tomba sur plusieurs petits arbustes à l'écorce grise qui avaient profité de l'éclairage offert par la trouée pour pousser en masse. Des grappes de baies rouges et orangées pendaient mollement au milieu des feuilles dont l'aspect était très similaire au feuilles de laurier. Du Muira Puarma, quelle chance décidément ! Mais ne risquait il pas de baisser leur garde en continuant leur cueillette ? Le monstre blessé n'en était que plus dangereux, la chasseuse savait qu'un animal menacé devenait doublement agressif et oublier le risque c’était courir à sa propre perte. Elle prit le temps d'entrevoir les solutions qui s'offraient à eux. Ou qu'ils aillent leur odeur mènerait l'Oboro à eux, fuir ne servait donc à rien. Elle proposa la solution improvisée à Yuurei, son visage exprimant un sérieux que la situation obligeait :

" Ce sont des arbustes de Muira Puarma la bas, au centre de la clairière. Mais avec l'Oboro hors champ de vision nous ne pouvons baisser nos arme. Peut être l'un d'entre nous peut il collecter l'écorce et les racines tandis ce que l'autre monte la garde, qu'en pensez vous ?" 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 156
Elément : Feu
Inventaire▲

Aventure #32 écrite Ven 9 Jan - 16:49

L'Orobo souffrait horriblement, il perdait beaucoup de sang, si il pensait chasser les humanoïdes finalement l'idée était réfuté. Son instinct lui criait de s'éloigner le plus possible d'ici. Retrouver son clan... L'Orobo court tant bien que mal à travers la forêt s'éloignant des créatures.  Le sang coulait abondement. Il passa dans de petit ruisseau à plusieurs reprise, plus le temps passait plus il ralentissait.

On dit que les animaux savent quand ils vont mourir, peut-être est-ce une preuve de plus de leur instinct. Finalement la mort semble stupide, la bête tombe au creux d'un Arbre à l'abri de toute vue. La douleur prend tout son corps, ses muscles durcissent. Des spasmes le parcours, il trouve la force de pousser un cri désespéré à l'égare de ses compagnons. Le sang s'engouffre dans sa gorge et ses voix respiratoire.  

La vie quittait peu à peu l'Orobo.  Bientôt tout cela ne serait plus qu'un souvenir pour lui. Son cœur fit retentir un dernier battement.  Il ne chassera plus, les charognards seront attirer par son odeur d'ici quelques jours, voir quelques heure. Ainsi sont les lois de la nature.

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #33 écrite Sam 10 Jan - 0:48


Le Rôdeur est dos à dos avec la Chasseuse. Il est aux aguets, épée au poing et attendant le moindre signe de l'Oboro. Les sens en ébullition, attendant que l'assaut final arrive alors que la tension est palpable, le Rôdeur entend la voix de la chasseresse.

" J'ai bien cru que le grand méchant loup allait manger le petit chaperon vert !"

Une telle allocution avec la tension que le Rôdeur ressentait ne pouvait avoir qu'un résultat. Yuurei lança un rire sonore, tant pis pour la discrétion mais rire fait du bien et ce coup-ci il eut le mérite d'évacuer la tension. Yuurei répliqua à la demoiselle, sur le ton de la plaisanterie, alors qu'il gardait les yeux sur son environnement, faisant attention de ne pas se faire surprendre par la bête.

"Et moi donc ! Mais normalement c'est pas à l'homme de sauver la demoiselle en détresse ?"

Yuurei avisait toujours l'endroit, craignant que le loup ne sorte du bois, que la bête sorte de sa cachette. La douce voix de la demoiselle qui lui tournait le dos et qui, avouons le, avait une certaine confiance dans son timbre de voix.

" Ce sont des arbustes de Muira Puarma la bas, au centre de la clairière. Mais avec l'Oboro hors champ de vision nous ne pouvons baisser nos arme. Peut être l'un d'entre nous peut il collecter l'écorce et les racines tandis ce que l'autre monte la garde, qu'en pensez vous ?"

Le Rôdeur ne savait pas si la chasseuse était sérieuse ou non. il eut un instant d'hésitation avant de répondre à la demoiselle. Ceci serait une grave erreur, s'il montait la garde, il ne pourrait tuer la bête d'un coup d'épée avant qu'elle ne morde la chasseuse. Et si la chasseuse montait la garde, la flèche ne serait pas suffisante pour tuer la bête sur le coup, laissant un petit laps de temps pendant laquelle le Rôdeur pouvait être attaquer. Yuurei lui répondit honnêtement.

" Je ne sais pas pour vous, mais personnellement je n'ai pas envie de risquer de me faire bouffer la gorge par un Oboro pour qu'un mou-de-la-tige puisse avoir sa plante. Il vaut mieux attendre que l'Oboro se manifeste, blessé comme il est, il ne doit pas être loin".

Le temps passe, calmement, silencieusement. Les minutes sont longues, a observer le silence dans cette forêt. Bientôt les oiseaux rechantent, les petits animaux recommencent a courir dans l'herbe et le Rôdeur se demande si le loup ne c'est pas tout simplement enfuit. Un Oboro blessé est un Oboro dangereux et Yuurei préfère s'assurer qu'il est partit avant de reprendre la cueillette. Le Rôdeur lance d'une voix calme à la chasseuse.

" Je crois que notre invité surprise est partit. Je vais essayer de retrouver sa trace, histoire de voir s'il est vraiment partit. Vu le sang qu'il perd, ça ne devrait pas être très dur. Faite attention à vous."

Yuurei s'éloigne de la chasseuse, retournant au dernier point ou il a vu le loup, toujours aux aguets et toujours l'épée bien en main. Yuurei revoit l'endroit de la bagarre et trouve les traces de sang sur la végétation. Les talents de pisteur de l'homme ayant grandit en forêt vont s'avérer utile ici. Des traces de pas de loups fraîches et du sang sont coupées par le ruisseau. Yuurei franchit la rive et se remet a chercher des indices, ces mêmes traces et ces empruntes. Au bout d'un moment de zig-zag dans la forêt, le Rôdeur parvient à retrouver la bête.

Le loup est lové dans le cœur d'un arbre, comme s'il dormait. Le rôdeur s'en approche doucement, puis touche son cœur pour vérifier qu'il ne bat plus. Le Rôdeur soupira, ainsi en est la loi de la nature, si la bête avait fuit au lieu d'attaquer, ils n'en seraient pas la actuellement. Yuurei porta la carcasse de la bête sur ses épaules et se dirigea vers l'endroit ou il avait laissé la chasseuse nommée Plume. Posant la bête à ses pieds. Le Rôdeur ne put s'empêcher dire un simple mot à l'attention de l'Oboro.

"Quelle dommage qu'une bête si noble doive passer de vie à trépas. S'il avait fuit plutôt que de nous attaquer, il serait encore en vie."

Le Rôdeur releva la tête pour regarder la chasseuse. Il était partit un moment et ils avaient trois plantes à ramasser avant de chercher la suivante et de quitter ces bois avant de finir par tomber sur un Goliath... Ou vu la chance actuelle du Rôdeur, sur un Tréant qui voudra les bouffer.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #34 écrite Sam 10 Jan - 18:05

Après que l'homme eut manifesté son refus d'appliquer l'idée de la chasseuse, le duo attendit. Le temps passait, lentement. Une goutte de sueur perla le long de la tempe de la jeune femme et elle soupira. Elle n'était pas patiente et le fait d'attendre à rien faire, qui plus est pour rien, l'ennuyait fortement. Mais elle ne dit rien, profitant de cette inactivité pour observer le paysage. La végétation se parait de couleurs chaudes et insolites à cette saison. Les premières neige viendraient bientôt débarrasser les grand feuillu de leur lourd manteaux et le silence propre à la couche neigeuse offrirait un sanctuaire de paix à ceux désirant le calme. Certaines espèce abandonnerait leur pelage fauve pour se parer d'immaculé, ainsi, camouflé par la poudreuse ils seraient invisibles. La chasseresse aimait le froid mordant qui gardait l'esprit vif, toutefois l'hiver était une mauvaise saison pour la chasse. Sans feuillage pour la dissimuler sa présence se faisait vite remarquer et elle devait redoubler d'astuces et de pièges pour conserver ses capacités. L'homme parla soudain, coupant net le fil de ses pensées :

" Je crois que notre invité surprise est partit. Je vais essayer de retrouver sa trace, histoire de voir s'il est vraiment partit. Vu le sang qu'il perd, ça ne devrait pas être très dur. Faite attention à vous." 

La chasseuse se tourna face à Yuurei et acquiesça, oui il semblait évidant que si ce dernier avait voulu attaquer il n'aurait pas attendu si longtemps. La chasseuse suivit l'homme jusqu'à l'endroit ou s'est déroulé l'affrontement, le sang à taché les herbes hautes qui, abîmées par ce dernier, dévoile la direction empruntée. Plume suit le rôdeur, pas persuadée que cela soit une bonne idée. L'Oboro aurait tout à fait pu remonter jusqu'à son groupe et ces derniers pouvaient attendre, dissimulé par les senteurs sylvestre et la végétation luxuriante de la forêt. La piste du canidé semble traverser un cours d'eau et la chasseresse remercie la bonne imperméabilisation de ses bottes sans quoi elle aurait eut les pieds trempés en suivant le chasseur qui semble sur du chemin prit par l'animal.

A partir de l'autre berge de la rivière les traces de sang sont d'avantage présentes, comme si l'animal, affaiblit, avait redoublé d'efforts pour s'enfuir toujours plus loin. Des taches écarlates ici et là permettent au duo de remonter jusqu'à un chêne centenaire dont le tronc, creux, s'enfonce légèrement dans la terre meuble. Une massa de fourrure s'y trouve, lovée sur elle même. L'archère a presque pitié de la pauvre créature, morte seule loin des siens et elle retint une larme avec grande difficulté sans que l'homme le remarque. Après que ce dernier ai vérifié la non présente de vie au creux du corps il déclara en sortant le cadavre du trou puis en le déposant devant la chasseresse :

"Quelle dommage qu'une bête si noble doive passer de vie à trépas. S'il avait fuit plutôt que de nous attaquer, il serait encore en vie." 

Plume sourit tristement et lâcha, le cœur serré :

" Ce sont les lois de la nature, la chaîne alimentaire est ainsi faite et sans doutes cette bête etait elle affamée pour se jeter sur vous au lieu de fuir."

Ils n’étaient pas si loin de la clairière ou se trouvaient les arbustes et ils la regagnèrent donc rapidement, accompagné du cadavre du défunt. Plume fit le vide dans sa tête et entreprit de ramasser de longues feuilles qu'elle alla tremper dans le ruisseau. Puis elle sépara la peau de la chair. La cadavre, encore chaud, semblait vibrer de souffrances sous les coups précis de sa coure lame. Cependant s'ils attendaient trop la viande serait bonne à jeter. A chaque morceau de viande prélevé sur le cadavre l'archère formait un ballot de feuilles hermétique qui protégerait la viande une journée. Quand elle eut fini, la peau était enroulée sur elle même et les morceaux de chair précautionneusement emballé, elle utilisa sa main pour chasser la transpiration qui perlait à son front, y laissant une longue traînée sanglante. Quand la jeune femme se releva elle remarqua qu'elle tremblait. Elle sortit rapidement sa gourde et en but une gorgée, puis alors que sa vision se troublait elle se précipita derrière un arbre afin d'expulser le contenu de son estomac de façon bruyante. Elle pesta contre la femme sauvageonne qu'elle avait rencontré il y a peu. Cette dernière avait révélé en elle une sensibilité qui avait créé une faiblesse lors de ces moment. Alors qu'autrefois elle effectuait ce genre de besogne avec indifférence, aujourd'hui, cela lui coûtait souvent son déjeuner.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #35 écrite Dim 11 Jan - 23:37


Le Rôdeur accompagne la demoiselle nommée Plume jusqu'a la petite clairière ou se trouve les arbustes. La demoiselle semble prendre une profonde inspiration et commença un curieux rituel. Plongeant des feuilles larges dans de l'eau du lac et commençant à dépecer et à prélever la chair de la bête. Yuurei regardait curieusement la demoiselle, se demandant pourquoi faire cela à ce pauvre Oboro ? Le Rôdeur allait poser la question à la Chasseuse Dorée quand il se souvenu que certaines personnes paieraient en tsuri pour cette peau, et payerais bien. Cette chasseuse semblait intéressée par l'argent, et Yuurei voulais lui demandé pourquoi. Le moment était plutôt mal choisi et la demoiselle lui avait proposer un repas dans la taverne avant l'attaque de l'Oboro, il n'avait qu'à accepter et lui poser la question a ce moment la. Cet environnement et l'ambiance sera sans doute plus propice à une discussion sans une attaque surprise d'une bête quelconque.

Yuurei s'éloigna discrètement de la Chasseresse tandis qu'elle effectuait sa dure besogne. Yuurei n'avait ni le cœur, ni l'estomac pour une telle tache actuellement. Prenant son sac destiné aux plantes, Yuurei se dirigea vers les petits arbustes de Muira Puarma, Le rôdeur cueillait les grappes de baies rouges et orangées accrochées au milieu des feuilles de l'arbuste. Puis le Rôdeur cueillit quelques unes de ces feuilles dont l'apparence était proche des feuilles de laurier, avant de prendre un plan pour la repousse en Forêt Faste.

Lorsque le Rôdeur eut fini, il allait se diriger vers cet endroit vu précédemment. L'endroit ou ils ont croisé l'Oboro et ou se trouvait la Salsepareille et l'Epimède. Yuurei se tourna vers la demoiselle pour voir ou elle en était dans son travail morbide. Plume semblait curieusement blanche, sa peau de nacre rendant son teint blanc de manière naturelle, semblait être accentuée par un autre élément. Yuurei observa silencieusement la demoiselle, celle-ci ne semblait ni remarquer son état ni même remarquer le regard inquiet du Rôdeur. elle était juste absorbée par la tache qu'elle exécutait. N'étant pas réellement malade, la demoiselle pouvait rester seule un temps et Yuurei partit chercher les deux plantes grimpantes.

Yuurei marche droit devant lui tandis que son esprit revoit doucement l'endroit ou se trouvait l'Oboro. Le Rôdeur progressait avec attention désormais. Tandis que ses pas se posaient dans les hautes herbes, le Rôdeur progressait en regardant autour de lui, mais aussi sur quoi il posait les pieds plus d'une fois. Avançant épée à la main, Yuurei se méfiait qu'une autre bête ne soit pas tapis dans les hautes herbes. Il serait facile pour un prédateur de bénéficier du couverts de la flore locale pour chasser des proies dangereuses et Yuurei ne voulait pas être l'une d'elle... Encore.

De nouveau sur la place ou les lianes de Salsepareille et la plante grimpante nommée Epimède se trouvent. Yuurei prélève plusieurs lianes et racines de la Salsepareille ainsi que de la plante grimpante nommée Epimède avec précaution. Il ne faudrait pas tuer ses plantes par les prélèvements, mais il ne faudrait pas non plus se faire -Encore- surprendre. Ceci fait, ce petit intermède botanique ou Yuurei pense avoir troquer ses talents d'archer contre des talents de jardinier, le rodeur retourne auprès de la belle chasseresse. La route fut courte et Yuurei put voir qu'elle était en train de finir cette besogne si peu ragoutante.

La demoiselle se relève lentement, le teint toujours aussi blafard et elle est clairement tremblante, comme parcourue de spasmes incontrôlé. Yuurei la regarde, une main en avant et près à bondir si sa coéquipière de fortune venait à défaillir. Elle boit de sa gourde d'eau, une simple gorgée et l'instant d'après, elle couru auprès d'un arbre pour restituer à la nature ce que celle-ci lui avait permis d'enfouir au fond de son estomac.

Après cet intermède peu ragoutant, bien que infiniment plus soft que le découpage d'un loup au couteau, la Demoiselle est toujours blanchâtre et encore tremblante. Le Rôdeur est inquiet et lui pose une main sur l'épaule, calmement, doucement, sans vouloir la surprendre. Il veut faire savoir à la demoiselle qu'il est la, et qu'il la portera jusqu'a la ville si nécessaire. D'une voix se voulant rassurante, alors qu'il n'était pas rassuré lui-même, Yuurei essayait de réconforter la demoiselle.

" ça ne vas demoiselle Plume ? Vous avez un teint particulièrement blanc. Asseyez-vous et faisons une pause un peu plus loin, ça ira mieux après. Si vous avez un soucis de santé particulier, n'hésitez pas à m'en parler."

Une fois la chasseuse aux allures de demoiselle du monde remise, ils devraient repartir à la recherche des dernières herbes plus loin. Elles poussent dans un sol plus rocailleux et moins humide que le lac. Elles sont sans doute trouvable dans un endroit comme un flanc de montagne ou une entrée de grotte.

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #36 écrite Lun 12 Jan - 18:13

Alors qu'elle se rinçait la bouche avec une rasade d'eau, recrachant le liquide derrière l'arbre, la chasseuse sentit plus qu'elle ne vit que Yuurei était revenu. Elle se redressa, jambes tremblantes, et se dirigea vers l'homme, ne voulant pas lui causer de souci. Néanmoins, le visage du rôdeur était aussi transparent que l'eau pure de la rivière et son inquiétude était flagrante. La jeune femme sourit faiblement tandis ce qu'il vint poser sa main sur son épaule. La chasseresse s'étonne que sa voix paraisse aussi lointaine alors qu'elle se trouve à coté de lui, lorsqu'il déclara :

" ça ne vas demoiselle Plume ? Vous avez un teint particulièrement blanc. Asseyez-vous et faisons une pause un peu plus loin, ça ira mieux après. Si vous avez un soucis de santé particulier, n'hésitez pas à m'en parler." 

Comprenant que s'est sans doute la meilleure solution pour que ce bref malaise passe l'archère s’assoit contre un arbre. Adossé à son tronc granuleux elle prend le temps d'inspirer et d'expirer plusieurs fois profondément. Une fois cela fait ses yeux se dirigent vers l'homme et sa voix, à nouveau assurée, laisse comprendre qu'elle va mieux :

" Désolé pour ceci, j'ai quelques faiblesses dernièrement, rien de grave, peut être devrais je prendre un peu de repos lorsque je serais rentrée à Luh. Continuons, je ne cesse de vous faire perdre du temps."

La jeune femme se releva, tout tremblement écarté et s'avança d'un pas assuré vers les reste de l'Oboro qu'elle enterra rapidement, usant de sa dague pour creuser le sol. Elle répéta la même cérémonie que pour l'Apis Gigas puis elle demanda à Yuurei :

" Je suppose que vous êtes déjà allé récupérer les plantes se trouvant la où nous avons rencontré cette créature, que nous reste il à trouver ?"

Écoutant la réponse du rôdeur, Plume se permit un bref instant de réflexion. Il restait donc la maniguette, le guarana, le sassafras, le yohimbé, et la cardamome. Soit la moitié de la liste, ils ne devaient pas perdre de temps, sans quoi ils risquaient d’être surpris par la nuit. Traîner en forêt après le crépuscule n’était pas une chose à laquelle la chasseuse aspirait, elle ne voulait pas risquer sa vie pour rien. La maniguette poussait dans des lieux secs t rocailleux. Il en allait de même pour le Yohimbé, mais celui-ci était bien plus repérable de par sa taille. La jeune femme noua ses cheveux en queue de cheval à l'aide d'un ruban sortit des tréfonds de son sac et lança :

" Bien je vous propose de nous diriger vers un endroit moins humide, cherchons un lieu proche du mont Solitaire, ses pentes rocheuses devraient abriter quelques unes des plantes que vous recherchez."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #37 écrite Lun 19 Jan - 1:02


Le Rôdeur regarde la demoiselle aller vers un épais tronc d'arbre brun. Yuurei la guide doucement du bout du bras quand elle s'assoit, de peur que celle-ci ne refasse un malaise. Visiblement la demoiselle est plus solide qu'il ne le pense, même si l'instinct paternel du Rôdeur refait surface actuellement. Yuurei s'accroupie à coté de la jeune chasseresse, attendant qu'elle aille mieux.

" Désolé pour ceci, j'ai quelques faiblesses dernièrement, rien de grave, peut être devrais je prendre un peu de repos lorsque je serais rentrée à Luh. Continuons, je ne cesse de vous faire perdre du temps."

Yuurei regarde la demoiselle se relever, tendant un bras pour la rattraper au besoin si des fois elle devait défaillir de nouveau. Une fois relevé la demoiselle semblait, en effet, aller nettement mieux. Elle enterra les restes de l'Oboro et alla faire la même prière que pour l'Apis giga qu'ils avaient déjà affronté.

" Je suppose que vous êtes déjà allé récupérer les plantes se trouvant la où nous avons rencontré cette créature, que nous reste il à trouver ? "

Le Rôdeur répond à la demoiselle, montrant son sac ouvert pour laisser à la demoiselle la possibilité d'entre-apercevoir les différentes plantes.

"Oui en effet, j'ai pris la liberté de tout prendre en attendant que vous finissiez votre besogne avec l'Oboro."

Le temps avançait sans relâche et la journée était plus que bien entamée. Il devait être quatorze heure actuellement et il manquait encore cinq plantes dans cette maudite liste. Il fallait finir avant la nuit. Avant que de plus gros prédateurs sortent du bois et que la situation devienne réellement dangereuse. Les dernières plantes aimaient peu l'humidité latente du lac et préféraient les sols rocheux, il fallait s'approcher de la montagne, du Mont Solitaire. Tandis que la demoiselle nouait ses cheveux de nacre en une queue de cheval, elle lança au rôdeur d'une voix douce, montrant qu'elle était sur la même longueur d'onde.

" Bien je vous propose de nous diriger vers un endroit moins humide, cherchons un lieu proche du mont Solitaire, ses pentes rocheuses devraient abriter quelques unes des plantes que vous recherchez."

Le Rôdeur acquiesça d'un mouvement de tête et regarde autour de lui. D'après la vue dégagée que le lac offrait et la position du soleil à cette heure, le Rôdeur put s'orienter en déduisant les points cardinaux. Il se mit en direction du Mont Solitaire, pressé d'en finir avec cette besogne. Chemin faisant, tandis que la demoiselle suivait le Rôdeur dans son aventure et que le décors forestier au bord d'un lac changeait, laissant place à une Forêt plus rocailleuse. Le Rôdeur discutait avec la demoiselle, reprenant sa proposition donnée avant l'attaque lupins. Yuurei parlait d'une voix douce, étonnement calme, regardant plus la belle demoiselle aux cheveux blanc qui l'accompagnait que la ou il met les pieds.

"Concernant votre proposition faite avant que l'Oboro vienne jouer les gêneurs contre son grès. Je serai ravi de partager un repas avec vous à la taverne un jour. Que faites-vous dema.... Aaaahhh"

Oui, il arrive ce qui doit arriver quand on ne regarde pas ou on met les pieds. Surtout lorsqu'on arpente à moitié à reculons un sol qui se fait de plus en plus rocailleux. On se prend le talon sur une pierre et on tombe à la renverse comme un idiot. Le gros crac qui à suivit pourrait faire penser a une belle fracture du dos du Rôdeur dans son armure. Mais le bruit de bois tombant derrière indiquait une cassure sur une chose plus forestière. Yuurei vient d'atterrir sur un arbre fin et de le briser en tombant à la renverse.

Le Rôdeur reste allongé au sol, maudissant intérieurement sa malchance avant de regardé au dessus de lui, donc en face de la demoiselle. L'arbuste fraîchement tombé à "fendu" un buisson en deux, révélant des baies rouge orangés, donc le cœur était comme un gland noir recouvert par une fine opercule blanche. Yuurei n'a pas de chance, il vient de se ridiculiser pour la journée mais le Rôdeur a aussi de la chance... Il vient de tomber sur un buisson de Guarana.

Yuurei soupira, hésitant a se relever. Il fallait qu'il accomplisse sa besogne après tout.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #38 écrite Lun 19 Jan - 22:11

Alors que le rôdeur opinait et observait les environs afin de se diriger dans la bonne direction la jeune femme reprit contenance et se passa un peu d'eau sur le visage, elle devrait songer à remplir sa gourde à la prochaine source qu'il croiserait, cette dernière commençait à se vider et la journée semblait loin d’être finie. Suivant l'homme, aux aguets des moindres dangers après ces rencontres malchanceuses, la chasseuse remarqua rapidement des changements dans le paysages. Le sol auparavant entièrement composé de terre et de dépôts végétaux semblait maintenant d'une composition plus granuleuse, et de nombreux morceaux de roches venaient agrémenter le paysage. Les arbres étaient différents aussi. Des grands feuillus couverts de mousses qui trônaient autour du lac ils passèrent à de nombreux conifères qui laissaient leur résines embaumer l'air. La vie semblait avoir déserté ce coin de la forêt, sans doute la surface plane et moins pourvue de cachettes n'avantageait elle pas les chasseurs. Alors qu'ils discutaient en marchant l'homme revint sur un sujet précédemment abordé juste avant de ...

"Concernant votre proposition faite avant que l'Oboro vienne jouer les gêneurs contre son grès. Je serai ravi de partager un repas avec vous à la taverne un jour. Que faites-vous dema.... Aaaahhh" 

... Chuter lourdement en emportant un jeune arbrisseau dans sa chute. Le "crac" retentissant inquiéta tout de même Plume qui devant le visage désemparé de l'homme comprit qu'il ne s’était pas blessé mais que le jeune plant devait, lui, être dans un sale état. L'inquiétude quitta aussitôt les traits de la jeune jeune femme pour laisser place à un fou rire irrépressible ou quelques mots filtrèrent :

" Décidément ... cet ... arbre n'a pas ... de chance ...d’être tombé sur vous ... ou plutôt ! Que ... vous lui soyez tombé dessus !"

Elle tendit tout de même sa main afin que l'homme s'en aide pour se relever, toujours en proie à un rire contagieux qu'elle tentait de calmer, elle continua, répondant à la question qui lui avait valu cette maladresse :

" Je n'ai rien de prévu demain, il semblerait que la chance vous sourit, au moins un peu."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #39 écrite Ven 23 Jan - 1:24


Le Rôdeur regarde la demoiselle nommée Plume être emportée par ce qui semble être un fou-rire. Cela arracha un sourire au rodeur toujours allongé sur le sol, ou plutôt sur un plan d'arbre qui lui, était écrasé sur le sol. Parmi ce fou rire franc et bon enfant, quelques mots filtrèrent tandis que, bonne âme, Plume aidait le Rôdeur a se relever.

"Décidément ... cet ... arbre n'a pas ... de chance ...d’être tombé sur vous ... ou plutôt ! Que ... vous lui soyez tombé dessus ! Je n'ai rien de prévu demain, il semblerait que la chance vous sourit, au moins un peu "

Yuurei se releva doucement. Le Rôdeur remercia la demoiselle avant d'enlever les morceaux d'arbustes qu'il avait un peu partout sur lui. Ricanant après cette aventureuse petite chute, le rôdeur n'hésita pas à lancer d'une voix amusée.

" C'est sans doute la pire invitation à diner que j'ai proposé de ma vie. J'espère que le diner sera moins glissant."

Le rôdeur s'approche du plan de Guarana que la chute de l'arbre à révélé à nos deux compères. Prenant son sac et s'affairant à la cueillette des baies rouge orangées au cœur noir, Yuurei continue donc sa discussion avec la demoiselle Chasseresse d'un ton toujours amusé.

"La chance me sourie un peu quand même, on dirait. J'espère que ce n'est pas pour mieux me refaire glisser. Après avoir glissé sur un arbuste et marché sur la queue d'un Oboro, je m'attend à tout maintenant"

Il ne restait plus que la maniguette, le sassafras, le yohimbé, et la cardamome à trouver. Sans doute cette interminable journée touchait elle enfin à sa fin. Le Rôdeur se demandait quand même ce que Lilith allait faire de touts ses plants et graines exactement. Yuurei regardait la demoiselle devant lui tandis qu'il refermait son sac, ils vont pouvoir reprendre leur route vers le prochain plant.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #40 écrite Mer 28 Jan - 12:43

L'homme saisit la main de la demoiselle et se releva, rigolant lui aussi. Il se débarrassa ensuite des brindilles qui s’étaient mêlées à ses vêtements durant la chute, laissant à Plume le temps de reprendre ses esprit et de calmer ce fou rire qui n'en finissait pas, avant de déclarer :

" C'est sans doute la pire invitation à dîner que j'ai proposé de ma vie. J'espère que le dîner sera moins glissant." 

L'archère sourit, amusée du franc parlé de Yuurei qui ajouta :

"La chance me sourie un peu quand même, on dirait. J'espère que ce n'est pas pour mieux me refaire glisser. Après avoir glissé sur un arbuste et marché sur la queue d'un Oboro, je m'attend à tout maintenant" 

Le regard de la jeune femme se posa sur le buisson de guarana dont les baies aux couleur éclatantes se balançaient en invitant les chasseurs à les cueillir. Effectivement la découverte de ce plant, suite a la chute du rôdeur, leur éviterait d'en chercher un autre, il restait déjà suffisamment de plantes à récolter avant le couché du soleil et le temps passait, inlassable. Prit par sa course avec la dame Lune, éternelle chasse gardée. Après avoir aidé l'homme à récolter les précieuses graines orangées ils se remirent en route. La flanc de montagne n'était plus garni que de quelques buissons rachitiques qui poussaient entre les pierres chauffées par les rayons hivernale. Ici et là quelques conifères isolés tendaient leurs branches aux épines odorantes ou quelques oiseaux chantaient. Ceux qui n'avaient pas fuit vers des régions plus chaudes d'arcane resteraient ici pour l'hiver, impatient que le bourgeonnement des feuillu leur annonce la saison nouvelle.

Plume soupira, tirant de son sac une pomme bien verte et en tendant une à Yuurei, en souriant. Son estomac gargouillait depuis quelques minutes et elle regrettait de ne pas avoir mieux dîné le matin même, avant de partir en chasse. Si elle avait été seule et que cette recherche de plante n'avait pas eut lieu, la chasseresse aurait sans doute prit le temps d'attraper un ou deux de ces petits oiseaux avant de les faire rôtir rapidement et de se délecter de leur chair fermes et délicieuse. Mais leur quête n’était pas finie et elle devrait attendre le soir pour prendre un vrai dîner. Cela faisait  une demi-heure qu'ils marchaient quand l’œil de la femme captura soudain un éclat écarlate au milieu d'un bosquet. S'approchant pour écarter les branches épineuses du buisson elle découvrit deux pieds de Maniguette. Souriante elle se tourna vers le rôdeur en s'exclamant :

" Regardez qui voilà !"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #41 écrite Mer 28 Jan - 16:44


La cueillette des baies de Guarana fut bientôt terminée et la recherche des dernières plantes suivait son cours tandis que l'heure avançait et que l'Astre d'Ignis continuait lentement sa course hebdomadaire dans le ciel d'Arcane, l'après-midi commençait à être avancé et il fallait qu'ils trouvent encore quatre plantes, ou plutôt un plant, un Rhizome et deux arbres. Les arbres ne devraient pas trop passer inaperçus mais le Rhizome risquait d'être un peu plus compliquer à trouver.

Yuurei avançait aux côtés de la chasseresse nommée Plume et tourna son regard vers la demoiselle quand il l'entendit soupirer. La demoiselle nommée Plume lui tendis une pomme bien verte, sans doute une Granny Smith avant de croquer dans une pomme similaire de son côté. Il est vrai que le repas du midi avait été sauté, et que le ventre de la demoiselle gargouillait depuis un moment.

L'avancée avec juste une pomme pour la journée n'allait pas aider la demoiselle, et après avoir vomi le contenu de son estomac, elle risquait d'être en état de faiblesse. Yuurei remercia la demoiselle pour son geste et pris la pomme de bon cœur, après tout la faim tenaillait son estomac également. Le Rôdeur avançait toujours , observant la demoiselle discrètement. Il c'était préparé ce matin à ne pas avoir le temps de déjeuner, mais la demoiselle croisée sur la route n'avait sans doute pas prévu une telle "aventure" bucolique si on peut dire. Il fallait quand même rendre hommage a sa gentillesse, pas tout le monde n'aiderait un inconnu comme cela au pied levé.

Cela faisait une bonne demi-heure que cette équipe de fortune avançait quand soudainement la demoiselle nommée Plume s'approcha d'un bosquet pour en écarter les branches et révéler deux pieds de maniguette au grand jour. Le rôdeur regarda le sourire se dessiner sur le visage de la demoiselle et lui rend son sourire sans même s'en rendre compte. Il est quand même plus agréable de regarder un joli visage ayant un sourire que ce même visage renfrogné dans son air sérieux.

" Regardez qui voilà !"

" Jolie coup demoiselle ! On sent l'œil aiguisé d'une Chasseuse Dorée. "

Yuurei s'approcha de la demoiselle et des deux plants pour s'en saisir et s'accroupit à côté d'elle pour commencer sa cueillette. Une fois les plants recueillit le Rôdeur se releva et tendit la main pour aider la demoiselle à se relever également. Yuurei regarda autour de lui et examine un peu ou se trouve le bosquet. Ils se trouvaient dans une clairière naturelle, entourée aux trois quarts par la paroi rocheuse de la montagne. Le rôdeur approcha de cette paroi rocheuse voyant comme une cavité sombre dans celle-ci, dissimulée par des herbes.

Approchant calmement le Rôdeur écarta les feuillages devant cette cavité Plus grande que prévu, cette entrée de bien un mètre vingt de hauteur était fermée par une porte de bois. Cavité étrange pour être naturelle... Une porte de bois n'a pas poussé ici par hasard. Yuurei s'accroupi et commença a examiner la porte, la poussant légèrement pour constater qu'elle n'était pas fermée et devait donner dans une caverne plus grand à l'intérieur.

Yuurei entreprit de pousser la porte pour l'ouvrir complètement et regarda un instant au sol pour ... constater que les plantes qu'ils venait de pousser étaient de la Cardamome. Il ne restait plus que deux plantes à trouver et une grotte à explorer. Après avoir accomplit son devoir envers Lilith, le Rôdeur se tourna vers la chasseresse avant de lui poser la question d'un air remplis de curiosité.

"On entre visiter l'intérieur ?"

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #42 écrite Jeu 29 Jan - 14:18

" Jolie coup demoiselle ! On sent l'œil aiguisé d'une Chasseuse Dorée. " 

Sans perdre de temps le rôdeur s'approcha du buisson et s'agenouilla afin de récupérer ce dont il avait besoin, la demoiselle l'aida, extrayant les petits grains poivrés de leur cosses avant de les posé au cœur d'une feuille creuse. Quand elle eut fini elle replia le petit ballot et utilisa la large tige de la feuille afin de faire un nœud et de conserver les petites billes aux gout prononcé dans leur contenant. L'homme finit par se relever et tendit la main à l'archère qui accepta son aide, s'appuyant sur cette dernière pour se remettre sur ses pieds. C'est alors que Yuurei sembla attiré par un sorte de renfoncement rocheux à flanc de montagne.

Ce dernier écarta les plante sauvage qui avait envahit l'avant de la cavité, remarquant au passage qu'il s'agissait de différents pied de cardamome auquel s’étaient mêlées des herbes folles et autre ronces en tout genre. L'homme en profita donc pour cueillir ce dont il avait besoin. Pendant ce temps la chasseuse finissait sa pomme. Lorsqu'il n'en resta que le trognon elle le planta dans la terre meuble en espérant qu'il deviendrait un beau et imposant pommier dont les fruits raviraient les papilles des promeneurs . C’était un cadeau à Terra, la déesse qu'elle appréciait sans doute le plus car c'est elle qui avait donné naissance à ces forêts dans lesquelles elle se sentait tellement à l'aise.

Elle se rapprocha du rôdeur et avisa la porte de bois cachée par les plantes vivaces. Cela ne lui disait rien qui vaille et la chasseuse hésita à s’éloigner, qui sait ce qui les attendait là dedans ? Quand l'homme poussa la porte qui ne semblait verrouillée par aucun mécanisme ou serrures et encore moins piégée, comme si personne ne s'attendait à ce qu'on la découvre, cette dernière s'ouvrit en grinçant, dévoilant l'entrée d'une grotte plongée dans l'obscurité. Plume n’était pas très rassurée, ce genre de lieu pouvait contenir n'importe quoi ... Ou n'importe qui.

"On entre visiter l'intérieur ?" 

Yuurei entra dans la grotte sans attendre l'avis de la chasseresse et cette dernière le suivit à contre cœur, des torches à huile brûlaient encore au fond de la grotte, prévenant que cette dernière était utilisée et que ses occupant s'y trouvaient encore ou l'avait quitté i y a peu de temps. La plafond, haut, était parsemé de stalactites qui envoyaient leur ombre comme d'immenses griffes sur les parois rocheuses. Contre ces dernières étaient adossées quelques étagères, des coffres de bois, un vieux canapé en cuir trouée et rapiécé ou traînaient des cartes, cela s'apparenté d'avantage à une cachette de bandit qu'à un lieu mystérieux d'où surgirait un monstre assoiffé de sang. La jeune femme se tourna vers le chasseur et lança à voix basse, inquiète, tandis ce que ses yeux clair reflétaient son angoisse :

" Nous ne devrions pas rester ici, ce lieu à l'air occupé et ses habitants ne doivent pas être loin. Au vue de tout ces objets et cartes leur dessein semble clair, je ne tient pas à tomber sur des bandits !"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #43 écrite Dim 1 Fév - 21:02


Le rodeur pénètre doucement dans la grotte, la prudence étant de mise dans une telle situation. Cette porte fermant la grotte est une petite ouverture de bois permet de voir un grand fond. Cette grotte est immense en hauteur et affiche une superficie tout a fait remarquable, rendant l'entrée encore plus ridiculement petite comparé au reste de cette unique pièce géante.

Le Rôdeur observe soigneusement la pierre polie par le temps et les belles formes que la nature a patiemment créée.  Ce n'est pas le marteau qui a rendu ces pierres si parfaites, mais l'eau et le temps, avec sa douceur, sa danse et sa chanson. Là où la dureté ne fait que détruire, la douceur parvient à sculpter.

Des stalactiques pendent au haut plafond de cette caverne , donnant l'illusion menaçante en tout instant de tomber sur les visiteurs imprudents. Les échos dansant du feu des torches sur les parois rocheuses, tel des reflets invitants à la danse endiablé du feu crépitant, éclairent la caverne d'une douce lumière tamisée.

Les traces humaines de cette grotte étaient visibles également un peu partout. Elles se représentaient comme des étagères en bois travaillées fixées sur les murs. Mais il y a aussi des signes évidents comme les caisses de nourritures et  les couches à même le sol . Le summum du mobilier de cet endroit est un vieux canapé en cuir trouée et rapiécé ou traînaient des cartes des différents endroits de Lüh.  

Ce qui marqua le plus le rodeur fut la quantité impressionnante de caisses en bois, toutes marquées de divers sceaux de marchands. Les caisses étaient empilées les unes sur les autres, et elles recouvrent une grande superficie de la grotte. Les sceaux des différentes caisses et des quelques coffres présent sont des sceaux qui n'ont rien en commun. Pas les mêmes marchands, ni les mêmes marchandises, ni même les mêmes lieux.

Yuurei reconnait un sceau parmi la foule. Le regard du Rôdeur se porte sur le sceau de la boutique de son père et s'approche de la caisse en question pour l'ouvrir, histoire de vérifier  son contenu. A ce moment la, la demoiselle nommée Plume prit la parole, délivrant sa crainte qui se voyait dans son regard azuré.

" Nous ne devrions pas rester ici, ce lieu à l'air occupé et ses habitants ne doivent pas être loin. Au vue de tout ces objets et cartes leur dessein semble clair, je ne tient pas à tomber sur des bandits !"

Le Rôdeur répond à voix basse à la demoiselle. Certes la prudence est de mise, mais Yuurei doit en savoir un peu plus sur ces bandits. S'ils volent sa famille, le Rôdeur ne laissera jamais cela se faire.

"Vous avez-raison mais ce sceau est celui de ma famille. Je veux voir le contenu de cette caisse. Si ce sont des pillards ou des contrebandiers, nous ne sommes pas assez nombreux, mais il me faudra les faire arrêter une fois rentrer."

Le Rôdeur s'approche de la caisse tout en tenant sa lame bien en main. Yuurei commence à ouvrir la caisse en bois pour pouvoir en analyser le contenu. Lorsque le bois du couvercle céda en un capharnaüm épouvantable , il y eut un moment d'immobilisme chez le Rôdeur. Épée en main, le rodeur regardait s'il n'avait pas alerté les bandits.

Quelques minutes après et voyant que tout est calme, Yuurei pris le temps de regarder l'intérieur de la caisse portant le sceau familiale. Reconnaissant le contenu de la caisse, volé bien évidement. Yuurei savait maintenant qu'il avait trouvé la cachette de bandits de grands chemins.

" Ces objets étaient des marchandises destinées à mon père. Elles ont été volée par des bandits de grands chemins. C'est certains, nous sommes dans un repère de contrebandier. Il faudra mémoriser ou est cet endroit pour y envoyer la Milice."

Yuurei referma la caisse, renfonçant les clous avec le pommeau de son épée puis il se dirigea vers la porte. Bien avant qu'ils ne soit à portée de la petite porte d'entrée de la grande caverne voici que celle-ci s'ouvre en grand sans aucune discrétion, laissant entrer quelque chose à l'intérieur. Le Rôdeur et la Chasseresse aux reflexes affutés disposent de quelques secondes pour se cacher parmi les caisses et autres meubles, ce qui est largement suffisant.


***************************************************
lancé de dé :
1 - trois bandits, et le dernier a fermé la porte. il vaux mieux essayer d'attaquer discrètement plutôt que foncer dans le tas, le combat sera rude.
2-3 - deux bandits, un combat équitable vu que le Rôdeur et la chasseresse ont l'effet de surprise
4-5 - un bandit entre l'air pénaux. S'il se fait capturer vivant, ils pourront l'interroger
6 - c'est juste un Bibi, courant et saccageant la pièce, paniqué.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Yuurei Akuma le Dim 1 Fév - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #44 écrite Dim 1 Fév - 21:02

Le membre 'Yuurei Akuma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #45 écrite Lun 2 Fév - 5:28

Yuurei semblait avoir repéré des caisses suspecte tandis que Plume, en état d'alerte s'attendait a voir débarquer des hommes armés à tous moment. La jeune femme prit position dans un recoin sombre, étudiant les différentes cartes qui se trouvaient là tout en attendant la réponse du rôdeur qui ne se fit pas attendre. La voix grave résonna dans la caverne, se voulant sans doute rassurante même si cela n'eut aucun effet :

 "Vous avez-raison mais ce sceau est celui de ma famille. Je veux voir le contenu de cette caisse. Si ce sont des pillards ou des contrebandiers, nous ne sommes pas assez nombreux, mais il me faudra les faire arrêter une fois rentrer." 

Le regard de la chasseresse devint froid et mesuré, il s’agissait là de prendre un risque et elle avait pour habitude de les éviter comme la peste. Toutefois, comme l'homme s’était montré efficace et prévenant jusqu'à présent, la jeune femme se contenta de dégainer son arc, encochant une flèche dirigée vers la porte de bois. Pendant ce temps le rôdeur avait ouvert la caisse, faisant plus de bruit qu'un Cruentur dans un magasin de porcelaine, et en observait le contenu avec intérêt. Les explications parvinrent bientôt à la demoiselle tendue et inquiète, il n'avaient passé que trop de temps dans le lieu :

" Ces objets étaient des marchandises destinées à mon père. Elles ont été volée par des bandits de grands chemins. C'est certains, nous sommes dans un repère de contrebandier. Il faudra mémoriser ou est cet endroit pour y envoyer la Milice." 

Le regard de la femme devait être suffisamment clair sans qu'elle ai besoin de parler, elle voulait quitter cet endroit au plus vite, l’anxiété raidissait ses bras et la crainte de se retrouver coincé l'obsédait. L'archère laissa Yuurei refermer la caisse, ne laissant aucune preuve qu'elle avait été ouverte tout en le surveillant du coin de l’œil. Quand il eut fini il se dirigea vers la sortie, et la demoiselle le suivit, sans toutefois relâcher la pression qui retenait le trait acéré. Alors qu'il approchaient de la porte de bois celle-ci s'ouvrit soudain en grand et la chasseresse n'eut que le temps de faire une roulade et de se cacher derrière une pile de caisse. Ce qu'elle craignait tant venait de se produire. Ils n'étaient plus seuls dans la caverne à présent. 

Le rôdeur se trouvait à l'opposé, lui aussi avait trouvé refuge près de cargaisons volées. Heureusement pour eux il n'y avait que deux bandits, et ces derniers n'avaient pas l'air d'avoir repéré leur présence. Ils riaient à gorge déployée et parlaient fort, totalement insouciant de leur statut de proie. L'archère prit une grande inspiration pour se calmer et chercha le regard de Yuurei lui indiquant par signe qu'elle allait viser le grassouillet et qu'il devait se charger de l'autre. Si ces derniers étaient réellement de grands contrebandiers les capturer et les livrer à la milice devrait rendre service mais il était peu probable qu'ils acceptent de se rendre si facilement et sans se battre. C'est pourquoi une idée vint illuminer l'esprit de la demoiselle. Elle fit signe au rôdeur d'attendre qu'elle lui signale d'attaquer. Heureusement pour elle Nael lui avait autrefois appris le langage gestuel des miliciens, aussi utilisé par les chasseurs qui pratiquaient les quêtes en groupe et elle n'eut aucun mal à faire comprendre ses intentions au rôdeur.

Quand le bandits gras et mal rasé eut dépassé les caisses ou se trouvait caché Plume alors que son comparse était resté proche de l'entrée la jeune femme lança le signal d'assaut et bondit en avant, dague au poing. Elle avait prévu d’assommer l'homme si elle réussissait à le frapper dans la nuque suffisamment fort pour faire pression sur le bon nerf. Ainsi il serait en situation confortable à deux contre un et avec un peu de chance la future victime se réveillerait une fois ligotée fermement. Tout se passa très vite.

Lancer de dés :
[1/2] Plume plante le pommeau de sa dague pile au bon endroit et sa proie tombe au sol, inconsciente tandis ce qu'elle s'élance vers Yuurei pour le soutenir dans son combat.
[3/4] La chasseuse loupe son coup n'ayant pas pris assez d'élan, elle entame un combat avec l'homme furieux d'avoir été frappé dans le dos. Celui-ci, munit d'une épée bâtarde à l'avantage sur le poignard aussi solide soit il. Et le combat rapproché ne permet pas à l'archère d'utiliser son arme de prédilection.
[5/6] La demoiselle est trahie par son ombre, le bandit se retourne et l'intercepte d'un violent coup de pied qui l’envoi heurter les caisses. Plume est momentanément assommée mais se relève bien vite, récupérant sa courte lame d'une cabriole. Néanmoins, ayant perdu l'engagement et l'effet de surprise elle à un sérieux désavantage.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #46 écrite Lun 2 Fév - 5:28

Le membre 'Plume' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #47 écrite Mar 3 Fév - 1:57


Yuurei eut a peine le temps de se cacher derrière la caisse de son père quand deux hommes à l'allure patibulaire entrèrent dans la caverne. Le Rôdeur chercha Plume du regard et pu voir qu'elle était à l'opposé de lui, les hommes allaient passer entre eux deux. Plutôt bon signe pour une attaque en tenaille si les deux hommes passaient en même temps.

Les bandits riaient entre eux et parlaient fort, loin de se douter qu'ils étaient espionnés. Yuurei se tenait prêt à l'assaut, regardant l'archère qui semblait vouloir lui dire quelque chose. Grande surprise pour Yuurei, Plume connaissait visiblement un langage des signes bien particulier. La demoiselle communiquait avec le Rôdeur dans un langage des signes utilisés habituellement par les Miliciens en intervention pour se passer des ordres sans avoir à les dire à voix haute.

Yuurei regarda la Chasseresse Dorée d'un air surpris puis compris qu'elle voulait attaquer le gros, tandis que le Rôdeur chargerait le plus fin, et le plus grand des deux Bandits. Le Rôdeur attendait, épée en main et dos à la caisse de contrebande. Yuurei attendait que la demoiselle exécute son plan sur sa cible, attendant qu'elle soit à portée.

Lorsque le bandit gras et mal rasé dépassa les caisse ou la demoiselle était cachée, le Rôdeur pu la voir bondir après avoir lancer le signal d'assaut. Yuurei chargea l'homme grand et fin tandis qu'elle chargeait l'homme gros et mal rasé. L'homme grand et fin tentais de défourailler un cimeterre de mauvais qualité accroché à sa ceinture tandis que le Rôdeur le chargeait, épée en main et prêt à l'assommer.

Yuurei était prêt à combattre, voir prêt à tuer en cas de nécessité absolue. Cependant, s'il pouvait en garder un vivant, voir les deux cela ne serait pas un mal. Après un petit interrogatoire, ils pourraient être livré à la milice qui leur fera sans doute passer un interrogatoire moins petit.


******************************************************
résultat des dés.
[1] Le Rôdeur glisse sur une peau de banane au sol, laissant le soin a son adversaire de défourailler confortablement son arme avant qu'il ne se relève.
[2-3] Le bandit a le temps de défourailler son cimeterre et de parer le coup du Rôdeur, le fer se croise sur un pied d'égalité pour le moment.
[4-5] Le Rôdeur donne un solide coup de pied dans le ventre du bandit, le faisant reculer de quelques pas et bloquant la lame en train d'être tirée au passage. Yuurei est en position de force et le bandit n'a pas encore défourailler son arme.
[6] Yuurei assène un solide coup de pied dans le ventre de son adversaire qui recule de plusieurs pas, lâchant le manche de son arme non défouraillée sous le choc de l'impact. Le Rôdeur a le temps de lui asséner un solide coup du plat de l'épée en plein sur le sommet du crâne, l'assommant d'un coup.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #48 écrite Mar 3 Fév - 1:57

Le membre 'Yuurei Akuma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #49 écrite Mar 3 Fév - 18:20

Quand l'homme se retourna et l'envoya heurter les caisses de bois elle fut un instant sonnée mais elle bondit bientôt sur ses pied et ramassa sa dague habilement afin de se relacer en position de combat. Elle venait de perdre l'avantage de la surprise et était désormais en mauvaise situation. Elles devait rattraper ce manqué par tout les moyens sans quoi elle risquait de finir blessée. La demoiselle pesta, elle aurait du forcer le rôdeur à partir plus tôt, voir à l’empêcher d'entrer dans la grotte ! D'ailleurs, Yuurei s'en sortait il avec son adversaire ? Alors que la chasseuse esquivait un coup d'épée elle se risque un regard vers l'avant de la cavité. L'homme semblait en mauvaise posture, affalé au sol face à un bandit armé lui aussi d'une longue lame qu'il venait de dégainer de son fourreau. Quel manque de chance décidément ! L'archère feinta et lacéra le bras du bandit de sa lame, le forçant à lâcher son arme puis elle esquiva un coup de poing qui lui aurait sans doute cassé le nez avant de bondir à nouveau, confiante en cette nouvelle tentative.

Lancer de dés :
[1/2/3] Plume enfonce le pommeau de sa dague avec toute sa colère et réussi cette fois à assommer le bandit qui gît maintenant au sol. Elle se dirige ensuite vers Yuurei pour l'aider.
[4/5/6] Plume échoue une nouvelle fois. L'homme le saisit pas les cheveux et lui balance une claque phénoménale avant de la lâcher et de récupérer sa lame, ce qui laisse à la demoiselle le temps de se relever, la joue rouge et douloureuse.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #50 écrite Mar 3 Fév - 18:20

Le membre 'Plume' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

Collecte dans la forêt de Jade.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Dans la forêt de la nuit
» Passage dans la forêt de Jade.
» Une lumière dans un arbre [ forêt de jade ]
» La sortie de la Forêt de Jade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Forêt de Jade-