Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Camil O. Nebel
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Camil O. Nebel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Ven 2 Jan - 22:56

I) Identité
   
Nom: NEBEL
   ● Prénom: Camil Ombre
   ● Sexe: féminn
   ● Age/date de naissance: 8 juillet de l'an 32 soit 26 ans


 ● Histoire:

Camil O. Nebel (Née proche du Temple de la terre, je n'en sais pas plus, j'ai vécu enfermée puis j'ai quitté les lieux, suivant une route qui n'était pas dessinée.)

1 à 5 ans
On m’a toujours dit qu’avant la lumière il y avait l’obscurité. Une obscurité aveuglante, entêtante et attirante, on pouvait tout y cacher, même ses plus sombres secrets, celui de la vie, celui de la mort. La lumière nous arrachait de l’ombre pour nous offrir au monde. Sans aucune pudeur nous naissons nus, vulnérables, comme quoi l’obscurité est un habit bienfaisant. Ma mère a ouvert les yeux à cette réalité et c'est tout naturellement qu'elle m'a nommée Ombre. Ma génitrice était une fanatique hors pair qui voyait tomber les dieux des cieux à chaque son inconnu. Je n'ai connu comme lieu que notre demeure.  Ses pièces semblaient rétrécir d'année en année et je finis par me sentir à l'étroit.

Ma mère a une chevelure de feu. Je pense que si elle aurait dû vénérer un dieu c'est bien Ignis. Elle est petite et on dirait qu'elle boude toujours, je crois que ce sont ses lèvres. Elle est capricieuse mais très douée pour la cuisine. Et puis, elle me laisse sortir de ma chambre maintenant. Je pense que c'est parce que j'ai essayé de sauter par la fenêtre. Elle m'avait parlé de dieux qui volent et j'ai longtemps observé les oiseaux qui venaient se poser parfois sur le rebord. Je pensais les avoir bien analysé. Alors je peux aussi vous dire que ma mère sait très bien panser les plaies. Elle coud aussi, c'est elle qui fait nos vêtements. Pour ma part je ne suis pas douée et me pique souvent. Et elle est intelligente malgré sa folie. Elle saurait me dessiner la carte du monde si elle devait me montrer où se trouve les temples, et cela sans même se rendre compte de la prouesse. Oui, une vrai dingue.


6 à 10 ans
J'ai toujours été curieuse et toute petite je posais des questions à ma mère, sur l'horizon, sur le ciel et sur mon père qui venait une fois par mois. Pourquoi venait-il si peu souvent ? Pourquoi mettre un pied sur la terre me souillerait ? Pourquoi la lumière du soleil sur ma peau risque de me fermer la vision du monde juste ? Comment avoir une vision pure si on nous empêche d'ouvrir les yeux?
J'ai souvent été punie pour mon impertinence, amenée à prier les dieux de ma mère qui à mes yeux n'étaient que ses propres démons. Elle n'avait de cesse que de me rappeler que leur retour était imminent, et je n'avais de cesse que de peindre l'extérieur et son ciel bordé d'un soleil éclatant. Mais je m'appelle Ombre et la Lumière m'est interdite.

Ce que l'on voit tout de suite chez mon père ce sont ses yeux ocres, j'en ai hérité. J'ai hérité aussi de ses cheveux blonds comme le soleil : je ne pouvais pas être aussi ombre que ça alors. Il est mercenaire. Il tue parfois. Il m'en a parlé. Il m'a dit que c'est pour ça qu'il ne pouvait pas rester. Il ne voulait pas que je porte ça en moi. Mais il voulait m'apprendre le plus beau. Alors il m'a offert les mots. Sur ce point, Ombre et lumière, il ressemblait beaucoup à ma mère. Un peu fou en son genre. Mais si bon avec moi !

10 à 15 ans
Mon père, souvent, me ramenait des livres, ouvrages sacrés d'autant que rares. Il m'a même appris à lire. Petit à petit, lorsque Mère sortait en ayant en tête d'aller prier face au temple des demi-dieux, tachant vainement d'expier leur erreur. Que pouvait-elle y faire, elle, illuminée ? Ne s'était-elle pas rendue plus coupable qu'eux en procréant la plus grosse de leur bévue ? Mais mon père était là, à m'apprendre ce monde que je ne pouvais voir, à lire et à proclamer des  phrases qu'il m'apprenait. Celle qui resta gravée en moi est « Pour découvrir la vérité il suffit d'un pas. ». Mais je crois que ce qui me sauva c'est d'apprendre moi-même à écrire, à créer.
Inutile de préciser qu'écrire était un crime aux yeux de ma mère.
« Seuls les dieux créent. »

La maison. Elle n'est pas très grande. Il y a quatre pièces. Une salle d'eau, avec une porte menant à l'extérieur et à un puits. Ma chambre. La chambre de mes parents. La cuisine. Ma chambre est à l'étage. Elle est grande et fait toute la superficie de la maison : les livres de papa l'encombrent au possible ainsi que son bureau en bois brut, presque un arbre encore vivant. Et j'écris quand il n'est pas là dessus. La cuisine se trouve dans la dernière pièce avec une grande table et l'établis à couture de ma mère. La maison est en bois aussi. Elle est chaude et les fenêtres petites à mon goût. Papa doit se pencher pour passer la porte. Maman...pas vraiment du coup. Cette maison a un jardin attenant et des toilettes dans le fond. Mais je n'y vais pas. Moi, j'ai un pot. Je dois pas voir le soleil. Ce que l'on ne connaît pas ne nous manque pas. Foutaise.

15 à 20 ans
Je pense que ça aurait pu aller, que j'aurais pu avoir un avenir sain si mon père ne s'était pas fait tuer. « C'est parce que nous sommes tes parents. Nous n'aurions jamais dû te mettre au monde. Les dieux punissent toujours. »
Je ne sais plus quand j'ai décidé de fuir. Je veux dire, certes, j'avais vraiment envie de voir l'extérieur, mais quand même... L'inconnu est d'un effrayant !  Mais bon, Mère est bien plus effrayante que l'inconnu... Elle ne sortait plus même pour aller au temple, ce qui, soit dit-en passant, m'aurait laissé plusieurs jours de répit pour préparer ma fuite. Je devais avoir une vingtaine d'années, et un bon ami à mes côtés. Ma mère pensait que l'être humain ne pouvait pas créer, mais elle se trompait radicalement sur ce point. Mon père m'a appris à créer en me donnant de quoi laisser mon imagination se débrider.

♦♦♦♦♦♦♦

21 ans
Camil est créé. Il ressemble à trop rien. Un bout de tissus assemblé en un simulacre de pantin de chiffon.  Ses yeux sont des boutons de bois et son sourire de la paille tressée. Je lui ai offert une personnalité. Il sera mon confident, il me répondra, il m'offrira une nouvelle vision du monde et me montrera quel livre lire, sur quelle étagère bien cachée, de ceux que ma mère a mis de côté. Il me donnera une nouvelle possibilité, celle au-delà de la porte. Un monde entier s'offrira à nous.

22 ans
Ma mère n'est toujours pas allée au temple et elle regarde Camil sur la table comme s'il s'agissait d'un monstre. Elle me demande souvent de le retirer « Mais il ne veut pas partir maman. Et s'il doit partir, je dois partir aussi, car il est moi. ». Et elle me regardait comme si j'étais folle à mon tour. Je lui souriais, de ce sourire qui voulait tout dire . « Jamais tu ne partiras, ma fille, ta place est ici. » Et je haussais un sourcil, me demandant pour la première fois ce qu'elle pourrait faire. Mais mon esprit formaté ne pouvait pourtant avancer que je pouvais lui dire non.

23 ans
Mère m'a volé Camil. Mais Camil est en moi, et dans mes carnets. Je continue de l'écrire comme elle continue de me baratiner sur l'existence des dieux. Ils n'existent pas et j'ai du mal à le lui avouer, j'ai peur de comment elle pourrait le prendre. Je suis Camil. Et j'ai le monde à portée de main. Ce soir, je le récupérerais. Je récupérerais le dépositaire des mots écrits pour le créer.
J'ai attendu la nuit. Elle dormait. Je le sais quand elle dort : les murs tremblent. Je suis entrée dans sa chambre en silence, je suis très silencieuse, et je me suis avancée. J'ai vu, jeté dans un coin, mon bien précieux, mon autre moi. Je me suis arrêtée pour écrire :
« Et Camil se redressa et vint vers moi, avec un regard qui en disait long sur le fait que je l'ai abandonné. Il regarda ma mère aussi, la haine transpirant de son être. Il me murmura : Il faut te libérer, Ombre. »
J'ai refermé le carnet et me suis approchée de ma mère. J'hésitais à l'étouffer ou à l'égorger. J'aimais ma mère et je lui voulais une sortie digne d'elle : le sang à ses cheveux de feu ferait du plus bel effet.
Après avoir complété le tableau, je récupérais mon carnet et mon moi, Camil. Je levais la lame à mes cheveux et les coupais courts. Je me faisais mal car le couteau bien qu’affûté ne coupa pas tout d'un coup. Je tâchais mes mèches de rouges aussi, il faudra que je songe à les laver avant de partir. Le sang partait-il vite ? Je savais que je ressemblerais à un homme. C'était le but. Je voulais ressembler à mon père, et ressemblait à ce qu'aurait dû être Camil.
Je poussai la porte, j'ai eu du mal. Je l'ai poussée, surprise qu'elle ne soit pas aussi lourde que de la pierre, mais non, elle s'est ouverte, en grand, claquant même sur le mur extérieur. Je serrais Camil contre moi, incapable de respirer, incapable de comprendre. Je voyais tout en plus grand. J'ai fait un pas et mon pied s'est enfoncé dans la terre. Sombre. Avec des brins d'herbes au sol, comme dans les jardinières que maman utilise pour les jeunes pousses du jardin. J'ai fais plusieurs pas de suite, de grandes foulées et j'ai ri, j'ai explosé de rire. Je ne brûlais pas, il ne m'arrivait rien si ce n'est que de sentir cette chaleur à mon visage, de respirer un air si pur, si libre de toute odeur de la maisonnée! Je respirais, respirais encore, à m'en faire tourner la tête. Je marchais longtemps encore comme ça, jusqu'à ce que le soleil se mette à descendre, et là, je commençais à me sentir mal. Je fouillais dans ma besace, elle contenait le peu que j'avais emporté de la maison. Le reste de nourriture, des racines aussi, quelques pièces, je ne savais pas ce qu'elles valaient. Et Camil.

26 ans
Ça fait trois ans qu'on a tué ma mère. Je me suis faite troussée assez rapidement, et l'argent de ma mère avait fini dans les mains d'un quelconque voleur. On m'avait aidé aussi. J'avais rencontré les bons, les mauvais, et les incertains. Et j'ai visité nombreux villages pour entendre les histoires sur les dieux et demi-dieux. J'ai beaucoup lu et écrit aussi : j'offrais mon talent à ceux qui ne savaient pas, devenais parfois crieur public ou encore écrivain public. Mais j'observais surtout, à la recherche de la vérité. J'appris à me défendre un minimum, père m'avait appris le danger que de vivre en extérieur. Je n'ai pas flambé au soleil mais j'ai dû habituer mon corps à l'exercice, c'est qu'on peut pas faire beaucoup de sport enfermée. Je suis pas encore aussi résistant que je le voudrais. Camil me soutient. Et mes carnets de lui me suivent partout. Je suis à Lüh depuis quelques jours. J'essaie de trouver quelqu'un qui pourra me mener à un temple. Je sais que je ne devrais pas. Je ne suis pas ma mère. Camil m'a dit que c'était la seule manière d'infirmer ses dires. Je sais, je dois être le seul à me faire dominer par un être qu'on a soi-même créé. Mais ça me va, après tout, Camil, c'est moi.




II) Caractère
   

Je suis née Ombre. Une petite fillette pas du tout renfermée, curieuse du monde et de tout ce qu'il renferme. Le problème c'est qu'enfermée soi-même, on ne découvre pas grand chose. Je n'étais déjà pas du genre soumise, tout au contraire, un caractère bien affirmé et un phrasé bien travaillé. Mais des connaissances morcelées : on ne pouvait pas dire que je me noyais sous le savoir. J'étais et suis toujours très gourmande, j'aime manger, j'aime bien manger. De la nourriture comme des connaissances justement pour combler mes lacunes. Je n'aime pas trop faire du « sport », de l'endurance, du combat ou l'apprentissage de ma défense, mais un esprit sain dans un corps sain.
Quand j'ai pu penser par moi même j'ai créé. J'aime imaginer et écrire. Je m'invente des mondes que je visite seule ou avec Camil. Camil, je l'ai créé. Je suis devenu Camil. Il est moi ou poupée de chiffon selon ce que je désire. Il est aussi mon tuteur légal, mon parent le plus proche. Je ne suis pas folle.Je veux prouver que les Dieux n'existent pas. Je veux voir un demi-dieux de mes propres yeux et juger de ce qu'il est ou non.
Peur: Aucune, je les défis, je les tue, je m'en libère. A part peut être celle du vide.... la dernière fois que j'ai sauté par une fenêtre, je n'ai pas su voler, ça m'a laissé un triste souvenir...
[à noter que cela n'est que l'avis du protagoniste]
Aspiration: Visiter le monde et trouver ma vérité. Découvrir les temples et leurs habitants. Ne serait-ce qu'un ne serait pas du luxe. Mais est-ce que cela fait partie de mon caractère? Moins sûre.  


   III) Physique
   

A première vue, on ne pourrait dire si CamilOmbre est une fille ou un garçon, je vous confirme que je suis bien une fille, mais que mon chiffon est bien un garçon, et comme je suis aussi Camil... Vous me suivez ?
Un visage androgyne, fin et rieur. Mon regard est ocre, comme le sable du désert. Mes cheveux sont couleur soleil, l'été famélique. Des brindilles jamais coiffées, coupées au couteau. Je suis longiligne, résultat d'années enfermé/e. Je mesure 1m77 pour un peu moins de soixante kilos. Je comprime ma poitrine d'une bande de tissus, tout simplement, et le peu qui reste est caché par l'ampleur de mes vêtements. On peut le remarquer si on y prête beaucoup attention donc en étant tordu. Mes doigts sont toujours tachés d'encre et mes vêtements créés par mes soins : trop grands, mal coupés, asymétriques. A mon image. Ils sont de couleurs sombres. J'ai toujours avec moi une besace solide avec de la nourriture, mon carburant, ainsi que mes carnets et le Camil. Parfois je le sors et lui parle, mais la majorité du temps il reste masqué : les autres ne méritent pas de voir Camil. Je souris toujours. Et je rougis facilement. Je ne sais pas pourquoi. Réaction absurde de mon corps. A mes pieds ? Des bottes légères. Je suis discret. Mais je n'ai pas un physique disgracieux. Je ressemble au lambda passe partout : il n'y a pas à dire, ça me va très bien... Quand je dois crier, je revêts une veste rouge bien visible, je pense qu'il est inutile de préciser pourquoi.


   IV) Vie
   
Famille:
• Une mère décédée, prénom: Mère
• Un père décédé, prénom: Père
• Un chiffon bien en vie, prénom: Camil


   V) Autres
   
Métier: Observateur, crieur public, écrivain public
   ● Signes particuliers: totalement androgyne, il est difficile de la nommer "femme" sans lui parler plus en avant. Entre autre signes.
   ● Rêve, ambition: découvrir le monde et prouver que les dieux sont des êtres comme tant d'autre.  
[/strike]

   VI) Hors Jeu
   
● Comment avez vous découvert ce forum? Enregistré dans mes favoris
   ● Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Vivante
   ● Comment trouvez vous le design de ce forum? Un peu froid
   ● Avez vous lu le règlement? [Validé par Ifrit]
   ● Avez vous vu le tchat? là, juste... là
   ● Savez vous comment voter pour le forum?
[/strike]
▲ Succès ▲


Dernière édition par Camil O. Nebel le Mar 13 Jan - 20:39, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Lun 5 Jan - 23:10

Bonjour~ Ma fiche est finie et je m'excuse à l'avance des fautes qui m'ont échappé... J'ai bien passé à bonpatron qui ne corrige pas les étourderies style j'inverse un mot par exemple...
Bon courage
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mar 6 Jan - 7:16

Bienvenue parmi nous !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Mar 6 Jan - 11:00

Merci beaucoup!
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Mer 7 Jan - 7:30

Un personnage un peu décalé... J'ai bien aimé lire ta fiche même si je crois que j'ai pas tout compris -.- (je dois être trop terre à terre).

En tout cas, bienvenue sur le forum !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Mer 7 Jan - 10:51

Bonjour et merci~ j'ai l'impression que tu n'es pas la seule~ mais s'il faut que je change, j'aviserais ^^
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Mer 7 Jan - 15:56

Bienvenu Camil !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Mer 7 Jan - 15:57

Merci beaucoup belle Plume~♥
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Jeu 8 Jan - 18:47

Bonjour et, surtout, bienvenue sur l’Île d’Arcane !

Bonne réponse pour le règlement. Tu n’as pas répondu à la question concernant le vote du forum alors au cas où je te le dis : il faut cliquer sur les deux icônes en haut à droite de la page. Si tu ne t’y connais pas dans le vote sur topsites, n’hésite pas à demander des précisions ^^

Passons maintenant à ta fiche :

Caractère

Aucune faute décelées, c’est toujours un plus ! Malheureusement il y a un problème : l’existence des Dieux est totalement incontestable. Même sans avoir vu d’Invocations, leur existant est un fait avéré. Après si ton personnage pense que les Dieux ne veillent plus sur les Humains, je te suggère de regarder le sujet des religions dans le contexte, ça pourra t’aider. Aussi, il faudrait que tu nous parles plus de ses rêves et de ses peurs.

Physique

Pas grand-chose à redire sur cette partie, mais pourrais-tu donner exactement la couleur de ses yeux ? Comme le soleil, ça me fait penser à du orange ou du jaune, or ils ne peuvent être que bleus, verts ou marrons.

Vie

Quasiment rien à redire, si ce n’est un détail que j’ai déjà soulevé : l’existence des Dieux est incontestable. Mais encore une fois, elle peut simplement penser qu’ils ne veillent plus sur eux. Aussi, il faudrait que tu précises où elle a grandi sur l’Île,  et si elle a été en contact avec des Invocations. Aussi, j’ai repéré une faute :

Citation :
Un bout de tissus assemblés


Voila, j’ai fait le tour ! Si jamais tu as la moindre question pour ta fiche, n’hésite pas à me contacter.
Bon courage pour les modifications de ta fiche et, encore une fois, bienvenue sur l’Île d’Arcane !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Ven 9 Jan - 14:29

Bonjour Mercor et tout d'abord merci de m'avoir lu =)

Avant de corriger et d'ajouter/modifier, je veux juste préciser que ma personnage a de gros problèmes mentaux, au cas où Camil n'aurait pas été assez éloquent Wink Le personnage ne PEUT PAS croire aux dieux d'Arcane car cela serait assumer la folie de cette mère qu'elle a tué.
Donc oui, au fond d'elle, la part encore saine de son esprit à conscience de l'existence irréfutable des dieux mais non pour le moment elle ne peut guère le cautionner.
Si je précise, est-ce que ça ira?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Dim 11 Jan - 10:27

Je vois ce que tu veux dire, mais je te propose de modifier le massage pour dire "elle ne veut pas croire aux Dieux". Puisqu'elle a été traumatisée, ça reviendrait au même et ce serait tout à fait compréhensible, sans pour autant qu'elle réfute leur existence puisqu'il est évident qu'ils existent quand même. Ca t'irait ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Dim 11 Jan - 10:57

Non encore une fois pour elle il n'existe pas. C'est un blocage. Elle ne peut pas croire au dieu.

Edit:
• c'est cheveux et pas yeux, corrigés

• pour moi les rêves n'avaient pas grand chose à voir dans le caractère mais ajoutés. Pour les peurs, je pensais que ça transparaissait bien, après, comme j'écris de son point de vue à elle elle ne va pas dire: j'ai peur de finir enfermée, encore une fois, vous savez que la dernière fois ça c'est mal passé, hein? Mise en scène morbide et mère égorgée. J'en ai qu'en même rajouter une qu'elle connait. Les autres font aussi partie de ce morceau de vie que son esprit à radicalement éradiqué.

• si on n'arrive pas à tomber d'accord car je refuse de changer ce point qui fait mon personnage, je serais d'avis de supprimer la fiche.  9 jours qu'on est dessus, ça commence à faire long.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Dim 11 Jan - 11:46

Le problème, c'est que ton personnage ne peut pas réfuter l'existence des Dieux. Si elle le réfute, elle réfute aussi l'existence des Demi-Dieux, et donc des Invocations, et de deux choses l'une : soit elle va faire une crise cardiaque en en voyant une, soit elle ne va jamais aller au temple et tu vas donc te priver de l'élément de RP principal du forum.

Je ne suis pas contre cet aspect de ton personnage. Ce qui me dérange, c'est la façon dont tu le dis. Elle peut pas ne pas y croire. Elle peut faire un blocage par rapport à eux, les ignorer, choisir de ne pas y croire, penser qu'ils ne veillent plus sur le monde, mais elle ne peut tout simplement pas ne pas y croire.

Du coup, comme je te dis, c'est pas que je refuse ce point de ta fiche, juste qu'il faut trouver un autre moyen de le formuler pour que ça aille bien dans l'univers du forum.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Dim 11 Jan - 12:02

Pourquoi reformuler? Son inconscient croit aux Dieux. Son conscient non. Pour elle les demi-dieux ne sont pas des demi-dieux mais de simples créatures. C'est dans son pèlerinage et sa rencontre avec ces demi-dieux que je compte la faire évoluer. Franchement, je ne vois pas ce qui pose tant problème! Elle a un gros problème mental dû à une séquestration et son esprit à bloqué une part de ses connaissances, de ses croyances pour la protéger.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Dim 11 Jan - 12:07

Le problème est donc que la fiche est rédigée de son point de vue. Ce que tu me dis là, ça me va, doublé du fait qu'elle a vécu enfermée. Mais il faut que ça se ressente dans la fiche, tout simplement. Pourquoi ne pas dire un truc du genre "N'étant jamais sortie, elle n'a pas vu de Demi-Dieu et ne connait pas leur nature" ou quelque chose du genre ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #16 écrite Dim 11 Jan - 12:11

C'est le but d'écrire à la première personne, mon personnage n'est pas omniscient.
Elle a vu des représentation de demi-dieu dans les livres de son père et vécu leur existence au travers de sa mère. A partir du moment où elle tue sa mère, plus rien n'existe de son passé. Et tout ce qui la rattache aux souvenirs de ses parents qui la meurtrissent au possible.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #17 écrite Dim 11 Jan - 12:16

Ben alors il faut tenter de trouver un moyen pour que ça passe en écrivant à la première personne. Je ne te reproche pas d'écrire comme ça, mais il faut que ce soit clair pour quiconque lise ta fiche, sinon on pensera à une incohérence vis-à-vis du background du forum
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #18 écrite Dim 11 Jan - 12:22

Tu es le premier à me dire que ma fiche est incohérente. On m'avait parlé de l'identité sexuelle de mon personnage, mais pas de ce dont tu me parles. Je ne vois pas comment ajouter ça à mon histoire sans détruire mon personnage et je ne sais pas écrire à la troisième personne.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #19 écrite Dim 11 Jan - 12:26

Je ne te demande pas d'écrire à la troisième personne, juste de trouver un moyen pour qu'on ne puisse pas penser qu'il y a un problème de cohérence dans ta fiche quand tu écris à la première
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #20 écrite Dim 11 Jan - 12:29

petit morceau pour preuve:


=> "Ma mère a une chevelure de feu. Je pense que si elle aurait dû vénérer un dieu c'est bien Ignis."

=> "Elle serait me dessiner la carte du monde si elle devait me montrer où se trouve les temples, et cela sans même se rendre compte de la prouesse. "

=> "Que pouvait-elle y faire, elle, illuminée ? Ne s'était-elle pas rendue plus coupable qu'eux en procréant la plus grosse de leur bévue ? "

=> "Et j'ai visité nombreux villages pour entendre les histoires sur les dieux et demi-dieux."

Ce n'est pas qu'elle n'y croit pas sinon elle n'en parlerait pas. C'est juste qu'elle ne peut pas l'accepter. Trop douloureux. Elle veut prouver que les dieux n'existent pas. je n'ai aucunement écrit que c'était le cas ni qu'elle ne découvrirait pas le contraire.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #21 écrite Dim 11 Jan - 12:31

Dans ce cas, dans son caractère, au lieu de dire "Je ne crois pas au Dieu", peux-tu dire "Je veux prouver que les Dieux n'existent pas" ? Le problème vient pas de ton histoire, mais de ta partie caractère.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #22 écrite Dim 11 Jan - 12:34

Je vais le mettre, ce qui ne changera rien au fait que c'est le cas: à l'heure actuelle, elle n'y croit pas.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #23 écrite Dim 11 Jan - 12:37

Certes, mais dans la façon de le dire ça ne créera pas de possible incohérence par rapport au background ^^ Je suis pointilleux, mais crois-moi, je n'aurais pas été le seul à faire les remarques
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #24 écrite Dim 11 Jan - 12:40

Et bien dans ces cas là crois moi je préfère supprimer mon perso que de le bloquer! Je précise bien qu'elle va voir les demi-dieux. Crois-tu sincèrement qu'un perso ne change pas? Crois tu sincèrement que je vais mettre toute sa vie même à venir dans une histoire? Mon personnage n'a pas de but si je l'écris déjà. Il me devient donc inutile. Franchement, tout ça pour ça, je suis juste dégoutée d'avoir à jouer mon personnage.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Mercor
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Final Fantasy XI
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 173
Double Compte : Aden
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé RP
Elément : Feu
Invocateur : Ariez
Inventaire : 3000 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #25 écrite Dim 11 Jan - 12:47

Pourquoi être aussi direct ? Enfin je veux bien que ton personnage change, mais cette fiche, c'est sa base, là où tu vas le prendre. Je veux bien qu'il change, mais il faut qu'il n'ait pas de problème avec l'univers à la base. Et je te demande pas de réfuter cet aspect de ton personnage, juste de le reformuler
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Camil O. Nebel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Camil Fontaine [C'est à votre tour maintenant !:)]
» Qu'est-ce que je donnerais pour une tasse de thé et un scone... [Camil&Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains :: Fiches Fantômes des Humains-