Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir [PV Aslan] La taverne des anciens
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [PV Aslan] La taverne des anciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: [PV Aslan] La taverne des anciens   Lun 19 Jan - 19:59

Après avoir quitté Aslan, j'étais partie directement à Lüh, où j'avais laissé traîner par ci par là que j'étais à la recherche de la fameuse ligue et que je me dirigeais vers la taverne des anciens. Ainsi, peut-être m'y rejoindrait-il!

En attendant, j'avais fait du deux en un. J'avais donner de quoi attirer ces assassins et acheté les objets magiques dont j'avais besoin. Je me dirigeais à présent vers la fameuse taverne pour y rejoindre Aslan.

Dirigée par un alcoolique que j'avais empoigné dans les rues de Lüh, cela faisait déjà une bonne demi-heure que je montais le cheval qu'Aslan m'avait fourni et j'apercevais enfin la taverne. N'ayant plus besoin du saoulard, je lui tranchais d'un coup sec et rapide la gorge pour le laisser s'échouer sur le sol. Donnant un coup de talon sur le flanc droit du cheval, je me dirigeais vers la taverne. Descendant du cheval, je l'attachais à une barre en bois.

Ouvrant d'un geste sec la porte, je la laissais claquer un grand coup contre le mur, laissant à tous le loisir de se rendre compte de ma présence. Essuyant ma main où le sang de l'alcoolique avait giclé, je cherchais du regard ce qui ressemblait le plus pour moi d'un ami, jusqu'à ce que je croise enfin son regard de braise. Aslan.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Meiro le Mar 16 Juin - 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Mar 20 Jan - 12:04

Retour aux sources.

Laissant Mon Humaine s’éloigner au galop, je restai un instant les yeux posés sur elle. Faisais-je bien de ne pas l’accompagner dans cette puante cité emplit à en déborder d’humains ? Soufflant cette question aussi vite qu’elle s’était immiscer dans mon esprit,  j’entrepris ma marcher vers l’Ouest. Avant que l’Appel ne m’extirpe à mon occupation, j’avais lancé un murmure, attendant alors qu’il ne se propage jusqu’à ce qu’il parvienne à attirer ces Assassins que j’eu croisé à Skart. Le temps que je retourne à cette auberge de fortune, ils seront probablement arrivés. De quoi passer rapidement aux choses sérieuses.  

Arrivant plus vite que je ne l’aurai voulu, je jetais mon regard sur chaque visage. Certains creusés par l’âge, d’autre lissé par lui, chacun finissant par se poser aussi subtilement qu’ils le purent sur l’arme à leur hanche ou posée au pied de leur tabouret. Cette manie d’accepter que chaque homme soit armé rendait plus difficile l’identification. Marchant lentement afin qu’aucun ne puisse me rater, je me dirigeais vers l’escalier menant à l’étage. Regagnant la chambre que j’occupai avant que le décor ne se fasse plus sombre et Ma Libératrice plus décevante, je fus agréablement surpris de voir sur le rebord, les têtes que j’eu tranchées, toujours présentes. Le sol quant à lui, n’était marqué d’aucune trace en débit des flammes qui le creusèrent lorsque je tentai de résister à l’Appel.    

Prenant place dans le semblant de lit, je me contentai d’attendre que la proie vienne à moi, après lui avoir laissé penser que c’était elle la chasseuse. Contemplant mes morbides trophées je ne vis pas les heures s’écouler et je n’en fus distrait que par le lourd claquement des portes de l’auberge. Tendant l’oreille, je n’entendis aucun mot, la salle elle-même paraissant s’être vidée. Serais-ce l’arrivée du gibier qui causerait un tel silence ? Me levant avec un satisfait sourire, je quittai la chambre pour venir me poser sur la rambarde. Je pus alors à défaut de cibles, trouver Meiro. Observant le calme que sa simple présence avait ordonné me procura un espoir, et le sang que je sentis avant de voir goutter de l’une de ses mains, me tira un léger sourire. Peut-être n’était-elle pas aussi endormie que ce que je pensai. Quittant mon estrade lorsque nos regards se croisèrent, je l’invitai à me rejoindre tandis que je retournai dans la chambre.  


« Tu auras besoin de ça. » Lui fis-je à peine eut-elle fermée la porte, indiquant les couteaux qu’elle me lança plus tôt, installés sur le bord de la cheminée éteinte « Des problèmes sur la route ? »  M’inquiétai-je sans le montrer en pointant du museau le sang recouvrant une partie de sa main.


Mana:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Aslan S. le Dim 25 Jan - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Mer 21 Jan - 15:45

Suivant Aslan jusqu'à sa... Chambre, je restais totalement silencieuse. Refermant la porte derrière moi, je m'adossais au mur proche de celle-ci, détaillant la pièce, sans réelle curiosité. Un lit, une cheminé, un bureau, des rideaux et les trophés d'Aslan: des têtes entreposées sur le rebord de la fenêtre. Ainsi, il avait déjà commencé la fête, içi... 


« Tu auras besoin de ça. »

Tournant la tête vers lui, je cherchais l'origine du "ça", je finit par tomber sur les dagues que j'avais abandonné quelques heures plus tôt au pied d'Aslan par simple excès de colère. Soupirant, je les attrapais pour ensuite les ranger à leur place sur ma cuisse droite. Retournant m'adosser au mur je posais mon regard sur la cheminées au braises depuis certainement longtemps éteintes.

 « Des problèmes sur la route ? »  

Suivant son regard, je posais le mien sur ma main où poissait encore un peu de sang. Soupirant à nouveau, je portais mon regard au loin, à travers la fenêtre où le ciel ce faisait déjà noir. 

 Pas vraiment... Il ne me servait plus, tout simplement... Me contentais-je de lui répondre tout en continuant d'observer dehors.

Alors que je me fais silencieuse, je vit quelques chose bouger imperceptiblement dans la nuit noire. Me contentant de tourner tranquillement la tête vers le grand lion, je soufflais trop bas pour une ouïe humaine, avec une lassitude évidente.

Nous avons de la visite...

Restant immobile, j'attendais patiemment qu'il vienne à nous. De ce que j'avais pu voir, il était seul. Ce serait aussi simple que de tuer un nouveau né...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Dim 25 Jan - 19:14

Réveil en douceur.

Ecoutant ce qui expliquait le sang sur sa main, je me laissai aller au soulagement. Dans un premier temps, celui qu’il n’était pas le siens ce qui par conséquent, la laissait dans une parfaite santé. Puis dans un second, lorsque je l’imaginai se faire de nouveau la complice de la Mort, lui apportant toujours plus de compagnie par de simples et futiles raisons. Laissant un début de sourire me déformer le visage, je gardai le silence mis en place par Meiro, prenant place dans un large fauteuil usé par le Temps. Il n’y avait que quelques heures qui nous séparaient de Dagnir et pourtant, celle que je connu autrefois et qui me laissa entrevoir un espoir entre deux montées haineuses, commençait à me revenir. Une chance pour elle, car ma Hache Double ornée d’or et de précieuses pierres d’une aire révolue, me démangeait dangereusement. Un sursis lui était accordé dans mon incommensurable générosité. Si une demi-journée loin de l’Erreur lui avait permit de retrouver une once de prestance, il ne me suffirait qu’à la tenir éloignée de la Bévue pour ne plus la voir devenir l’ombre d’elle-même.    

Rêvant à ce qui n’était sans doute qu’un illusoire avenir, je fus surpris de l’entendre me murmurer que nous n’étions plus seul. Me redressant, je prenais place à la fenêtre, me gardant autant que je le pus de me montrer à ceux qui pourraient s’approcher aux dires de Mon Humaine. Tendant l’oreille, je crû percevoir des bruits propres à ceux d’un homme se voulant discret. Des brindilles craquant lentement, des branches écartées, une respiration essayant d’être maintenu au calme.. Elle avait raison, nous n’étions plus seuls. Lui accordant un regard, je la félicitai silencieusement. Pas totalement désespérée comme cas au final, bien que sa voix puisse laisser comprendre le contraire. N’était-elle pas enthousiaste de pouvoir enfin mettre la dague, et la main à l’occasion, sur un des Assassins ayant fait de son village natale un cimetière ? N’avait-elle plus cette envie de vengeance ? Cette soif incessante de sang ? Ce doux murmure hantant son esprit lui réclamant toujours plus de victimes ?    

« J’estimai que tu aurais plus de plaisir à savoir l’un d’entre eux s’approcher enfin de toi. » Lui reprochai-je en essayant de faire ma rauque voix plus discrète « D’autant qu’il n’est pas venu seul »  L’informai-je en discernant des bruits similaires contourner la bâtisse.« Tu n’as qu’à rester sagement là pendant que je m’occuperai d’eux, je ne voudrai pas que tu sois contraintes de te déranger. » Lui lançai-je moqueusement, tandis que je quittai la chambre mon attendre ceux qui viendraient par la salle.  


Mana:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Lun 26 Jan - 0:56

Observant Aslan jeter un coup d'oeil par la fenêtre pour vérifier mes dires, je ne pu m'empêcher d'esquisser un sourire amusé. C'est fou comme il avait confiance en mes capacités! Se tournant vers moi, il me jeta un regard qui signifiait certainement "Effectivement, tu as raison". Pourtant, son regard changea pour devenir moins satisfait.
« J’estimai que tu aurais plus de plaisir à savoir l’un d’entre eux s’approcher enfin de toi. » 



Haussant un sourcil, je me demandais une seconde s'il était sérieux. Ainsi, il me repprochait de ne pas être enthousiaste à l'idée d'écraser un microbe à deux? 

« D’autant qu’il n’est pas venu seul »  

Fronçant les sourcils, je me demandais un instant si il voyait juste ou si c'était là une erreur.

« Tu n’as qu’à rester sagement là pendant que je m’occuperai d’eux, je ne voudrai pas que tu sois contraintes de te déranger. »

Piquée au vif, je ne réfléchissais pas une seconde de plus et rétorquais.

- Mais voyons, tu crois que tu vas t'éclater tout seul avec tes nouveaux jouets sans que ta maitresse adorée ne vienne les tester pour toi? Mais c'est qu'il prend ses aises le minou! M'exclamais-je avec toute la mauvaise foi dont je pouvais faire preuve. 

Le suivant dans les couloirs, ne souhaitant pas me tromper de chemin malgré la petitesse du lieux, je continuais. Reprenant un air un peu plus sérieux, je lançais.

- Très bien, allons jouer! 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Aslan
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 16/04/2015
Messages : 43
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Feu
Métier : Protecteur
Invocateur : Meiro, la Sanguinaire
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Ven 8 Mai - 14:55

Que la fête commence.

Marchant en silence, je descendais les marches, scrutant dans l’obscurité de la pièce devenue déserte des ombres étrangères au lieu. Il était évident qu’ils avaient attendus que la soirée soit avancée pour jouer de cet avantage. Plutôt inutile face à un Fils d’Ignis dont la vue perçait la plus noir des nuits, mais des plus efficaces pour une simple humaine. L’option de nous séparer me parut alors inexploitable, le risque qu’une lame la transperce serait bien trop grand. Je resterai donc près  d’elle durant la bataille, devenant ses yeux. Arrivant à la moitié de la pièce, je me stoppai, l’invitant à en faire de même. L’odeur de l’Homme empestait, mais l’endroit était si souvent occupé que je ne parvenais pas à distinguer si elle était ancienne de quelques heures ou bien présente. Jusqu’à ce qu’un bruit ne me donne la réponse.  


Fin mais audible à une oreille de Demi-dieu, le son propre d’une lame faite d’acier sortant lentement du fourreau me fit tourner le regard dans chacune des directions. Ils nous entouraient. Je m’apprêtai à en avertir Meiro lorsque le sifflement propre à un lancé appela mon instinct à attraper le tabouret proche pour le placer entre le couteau aiguisé et le corps de Ma Libératrice. Signal pour eux, ils sortirent de leur cachette pour, restant dans l’ombre, s’élancer sur nous. La lutte venait de commencer, et elle ne serait tendre d’aucun côté. Nous étions là pour venger un passé, et chacun d’eux, pour nous tuer. Illuminant mon corps un instant, je donnai l’occasion à Mon Humaine d’en repérer près d’elle, à condition qu’elle soit réactive, avant de l’éteindre et de me lancer sur ceux à notre droite. Le sang m’appelait et je ne manquerai pas à lui répondre.    


Mana:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Ven 8 Mai - 23:25

Descendant les escaliers à la suite d'Aslan aussi silencieusement que possible, je lâchais une légère grimace lorsque je remarquais que la pièce était plongée dans l'obscurité la plus totale. Fronçant les sourcils, je tentais d'y voir ne serait-ce qu'une ombre, mais rien. Je savais qu'ils se trouvaient là, quelques part, mais c'est poltron étaient invisible à mes yeux... Soupirant légèrement, je gardais mon attention entière. Le bruit d'une lame s'enfonçant dans du bois me fit soudainement sursauter.

Tournant mon regard vers Aslan avec surprise, je le vis émettre une douce lumière éclairant un instant la pièce avant de la plonger à nouveau dans la pénombre. Pendant ce court laps de temps, je compris d'où m'était parvenu son bruit et compris également qu'Aslan devait certainement avoir aucune difficulté à combattre dans le noir. Pour le reste, je mis deux bonne secondes à me rendre compte de l'emplacement des assassins. Ce furent là deux seconde de trop, qui ne me permirent pas d'attaquer. Notant qu'ils attaquaient, je me positionnais tout de même immédiatement de manière défensive. Le premier assassin me lança un couteau tandis que le second tenta de m'éventrer de son épée. Sortant mon katana de son fourreau, j'esquivais le couteau avant de bloquer puis repousser l'épée à l'aide de ma lame.

- Tu ne saurais pas faire une lumière continu? Se serait d'un grand secours... Marmonnais-je en me replaçant rapidement prête à attaquer.



Lancé de dé 1:
 
Résultats lancé de dé 1:
 
Lancé de dé 2:
 
Résultat lancé de dé 2:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Aslan
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 16/04/2015
Messages : 43
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Feu
Métier : Protecteur
Invocateur : Meiro, la Sanguinaire
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Dim 10 Mai - 15:58

Cela ne faisait que commencer.

Libérant avec un plaisir non dissimulé mes instincts de tueurs, je chargeais les assaillants du flanc droit. Leurs coups étaient toujours marqués d’une précision qu’il fallait bien leur reconnaitre et d’une maitrise peu discutable, mais mes précédentes altercations avec eux m’avaient permis de cerner la globalité de leurs techniques, me laissant anticiper une bonne partie. Toutes griffes dehors, j’éventrai tous ceux qui ne réussirent pas à stopper leur élan en découvrant qu’un Semi-dieu accompagnait l’humaine, faisant résonner les premiers cris de douleurs. Lorsque leur assaut fut stoppé, ils échangèrent quelques regards avant de le reprendre, s’étant certainement motivé silencieusement pour tenter d’immobiliser un Être Divin. Une chose idiote lorsque l’on sait que le seul point faible d’un Enfant des Quatre était sa.. Libératrice.


Repoussant du pied un assaillant, je jetai mon regard sur elle qui se retrouvait à devoir faire face à deux d’entre eux. Je crû devoir retrouver la noirceur de ma geôle un instant, avant de la voir esquiver avec agilité les attaques. Peut-être y avait-il un espoir après tout, l’Erreur ne l’avait peut-être pas totalement rendu plus.. Humaine. Posant lourdement mes pattes sur les épaules des deux derniers de mon groupe, je les enflammai du feu sacré d’Ignis, leur tenue faisant un combustible suffisant pour plusieurs minutes, avant de les jeter non loin de Meiro, lui donnant de quoi percer les ténèbres sur quelques pas autours d’elle pour un temps. Ce qu’il lui fallait maintenant, c’était une occasion de reprendre l’avantage. Certes elle montrait qu’elle était capable de se défendre, mais c’était dans l’attaque que ses talents s’étaient montrés les plus remarquables.    


Rugissant de ma rauque voix à en faire trembler les murs non bien épais de la taverne, j’obligeai nos adversaires à se stopper et tourner leur regard sur moi. Je n’espérai plus qu’une chose, c’était que ma coéquipière du moment soit la première à reprendre ses esprits et sache en profiter. Ne perdant pas de temps à l’observer, je bondissais par-dessus les tables dans son dos, me plaçant entre elle et le bar, et accessoirement ceux voulant jouer la carte de la sournoiserie.      


« N’oublie pas qui ils sont. »


Mana:
 

Situation:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Dim 10 Mai - 19:52

Réfléchissant une fraction de seconde à la manière la plus efficace de les attaquer, j'allais m'élancer dans l'inconnu, quand deux corps enflammés se retrouvèrent à mes côtés, me permettant de voir les Hommes qui se trouvaient près de moi. 

M'élançant en direction du premier, je fendit l'air de mon sabre qui recula d'un pas cherchant à esquiver. Ma lame vînt trancher son abdomen, mais il esquiva suffisamment pour que la blessure qui reçu ne soit que légère et tout juste gênant. Me retournant d'un mouvement souple, j'attrapais ma dague que je lançais au second. Sous mon regard plein de rage, je vis la lame érafler légèrement la joue de l'homme. 

- M&%#e! Rageais-je. Je sais qui ils sont et je les massacrerais un à un! Continuais-je sur un ton duquel suintait la promesse d'une mort certaine. Je les tuerais tous, jusqu'au dernier... J'y laisserais ma vie s'il le faut, mais je les tuerais...


Oui, j'en mourrais s'il le faut, mais pas aujourd'hui, pas encore... Ils n'étaient pas les seuls, il fallait que je les aient tous, sans exception... Serrant un peu plus la garde de mon katana, je me repositionnais de manière à pouvoir parer à toute éventualité et à riposter aussi rapidement que possible.


lancé de dés:
 



Résultats:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Aslan
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 16/04/2015
Messages : 43
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Feu
Métier : Protecteur
Invocateur : Meiro, la Sanguinaire
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Mar 12 Mai - 15:36

Jouons ensemble petites souris.

Les mots que j’avais lancé à l’humaine avaient trouvés l’écho que je leur souhaitai. Je ne savais pas jusqu’à quel point la Bévue avait rendu pitoyable Meiro même au sein de sa propre espèce, et j’espérais ainsi réveiller celle que l’on surnomma il y a des semaines de cela, la Sanguinaire. Ce qui, à l’entendre, été un succès. J’entendais son acier fendre l’air bien qu’aucun son lourd propre à un corps chutant au sol ne suive. J’aurai probablement profité de l’occasion pour lui rappeler une nouvelle fois le chemin de décadences qu’elle empruntait,  si je ne devais pas reconnaître à nos adversaires du soir un savoir faire incontestable. Ces hommes, comme ceux de Skart, savaient ce qu’ils faisaient. Une maigre différence pour un Immortel, mais une grande pour une Mortelle.  

Deux d’entre eux me firent face, l’un tenant une longue lame, l’autre un lance à la pointe affutée. Par habitude je jetai mon attention sur celui à la longue tige de bois, ces armes étant les plus simples pour moi à neutraliser. Il m’eut suffit de me décaler pour éviter l’impact, et d’en saisir le manche que je brisai dans la foulée, pour ensuite maintenir mon adversaire en lui broyant l’épaule sous ma patte, tandis que je venais planter l’acier tenu dans l’autre au plus profond de sa gorge. Cette scène avait tout pour me réjouir et m’aurait fait tirer un sourire carnassier si le second n’en avait profité pour enfoncer sa lame de plusieurs centimètres dans mon mollet, me faisant lâcher un cri mélangeant douleur et colère. Me retournant avec hâte, il eut à peine le temps de retirer son épée de ma jambe, rendant toute parade impossible, que mes crocs se refermaient sur son cou, libérant un jaillissement de sang alors que je lui arrachai de moitié.  


Ne pouvant une nouvelle fois m’accorder un instant pour contempler mon travail, mon ouïe perçut le son propre à une lame de petite taille s’extirpant de son fourreau. Tournant mon regard sur le bar, je vis l’un d’eux prendre élan pour se défaire de ce qui semblait être un couteau de lancé, l’envoyant avec force sur sa cible, que je n’étais pas. Suivant la proche future trajectoire, je tombai sur le dos de Meiro, occupée avec ceux lui faisant face. Laissant mon corps obéir à son instinct, je m’élançai derrière elle, offrant mon propre dos au couteau. Par chance, d’une certaine manière, il était protégé d’une armure forgée par Ignis lui-même et son arme, aussi puissante et tranchante fut-elle, ne fit que rebondir dessus à l’instar de celles que m’adressa ma Libératrice quelques jours plus tôt. Et bien que je ne fusse blessé par cette tentative, je commençai à éprouver une grande colère. Cet homme avait tenté de s’en prendre à Meiro , ma Libératrice, l’humaine sous ma protection. Il était temps d’arrêter de s’amuser et de leur faire comprendre à tous, qu’aucun des Hommes n’était en droit de lui porter le moindre coup, sans connaitre la vengeance d’El Ignis Leonis.    

Dans la pénombre que les corps en feu peinaient à rompre, naissaient de nouvelles lueurs. Enflammant ma carrure de rouges flammes dansant autours de moi, j’appelai en la puissance de mon Père, marquant mon envie de cesser l’amusement. Me retournant d’un geste vif, je libérai une germe de flamme dans le creux de ma patte droite, que je brandis en direction du bar, la projetant avec rage dans un rugissement.  

« Prūna ! »



Mana:
 
Résultat:
 

Impact du sort Brasier:
 


Situation:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Aslan le Jeu 14 Mai - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Mer 13 Mai - 11:55

Du coin de l'oeil, je vis les torches humaines qui tentaient d'étreindre le feu qui les embrasaient. Grimaçant de mécontentement, je jurais dans ma barbe: si ils arrivaient à les éteindre, ce serait ennuyeux! Aussi, je les achevais d'un lancer de dague chacun.

M'élançant sabre en main en direction de l'assassin le plus proche de moi, je fendis l'air de se dernier pour la seconde fois dans la soirée. L'homme chercha à esquiver reculant vivement mais je réussis tout de même à l'atteindre au niveau de la cuisse. Réitérant mon attaque, je lui laissait cette fois-ci une profonde entaille barrant son torse, partant de son épaule droite à sa côte gauche.

Ne me préoccupant pas plus de son cas, je m'élançais sur le prochain assassin que je vis, tranchant son thorax avec force. L'attaque fut si puissante et l'entaille si profonde que certains organes s’échappèrent, du sang giclant si abondamment que j'en fut couverte. L'assassin tête basse eu d'abord un regard ébahi qui devînt bien vite terne, tandis que son corps s'écroula, inerte. 

Un sourire satisfait et purement pervers vînt flotter sur mes lèvres. Je retirais tranquillement ma lame et m'apprêtais à m'élancer sur celui qui aurait dû être ma prochaine victime quand je senti une lame me déchirer le dos de l'omoplate droite au niveau des lombaires à gauches. 

La douleur fut si vive que je ne pu empêcher un cri de douleur qui vînt transpercer les ténèbres de la pièces qui s'illuminèrent sous la flamme d'Aslan, tandis que je tombais à genoux. Plantant mon épée dans le sol, je me retînt à celle-ci. Mon regard s'emplit bien vite d'une vive fureur. 

Quel est le lâche qui avait osé?!

Lancé 1:
 
Lancé 2:
 
Lancé 3:
 
Lancé 4:
 
Lancé 5:
 

Resultats:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Aslan
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 16/04/2015
Messages : 43
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Feu
Métier : Protecteur
Invocateur : Meiro, la Sanguinaire
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Jeu 28 Mai - 15:56

Pour mieux me délecter de votre mort

La puissance d’Ignis ne m’avait pas abandonnée, tout comme le soutient de mon Père qui fit de mon sortilège une réussite totale. Les cris des hommes ne pouvant se défaire de leurs habits fondant dans les entrailles de leur chair brulant, m’extirpa un sourire des plus satisfaits. Et je restai ainsi, observant leur corps gesticuler en vain au cœur des flammes les consumant, jusqu’à ce que le gémissement de Meiro me fit poser mon regard sur elle. A genoux, elle s’offrait à l’un des assaillants arrivé derrière elle, dont sa lame rougie du sang de ma Libératrice s’élevait déjà une seconde fois, décidée à l’achever. Dégainant ma lourde Hache Double ornait de métaux aussi précieux que les pierres la décorant, je bondis. Usant de la rapidité propre aux Êtres divins, j’abattais ma lame sur son bras avant qu’il ne puisse en faire de même sur le cou de l’humaine.  

Retenant les réprimandes pour plus tard, je lançai une table proche sur ceux nous faisant face, les gardant à distance le temps que je me fis son bouclier aux derniers projectiles lancés par les  Assassins à l’étage. Ricochant sur mon armure millénaire, seule l’un d’eux parvint à me blesser, s’enfonçant dans mon avant bras. Se redressant, les assaillants face à nous commencèrent à s’élancer contre nous. Déplacer le fardeau serait risqué pour elle, et les hommes à l’étage n’étant plus armé de couteau et dague, ils ne pourraient plus être une menace à distance, obligés de s’approcher. Je décidai alors de la laisser où elle était, préférant terminer de nettoyer la taverne avant de me préoccuper de la panser. Ouvrant la gueule, j’émis une lueur que j’espérai suffisante pour les éblouir et me donner un plus grand avantage sur eux.


« Erupit »


Aveuglé par la Lumière d’Ignis, le premier ne vit pas ma Hache Double s’abattre sur lui, lui entaillant si profondément le torse que des morceaux d’organes s’échappèrent avec la giclée de sang pour se rependre sur le sol. Et tandis que je tentais la même attaque sur son comparse, je n’eu comme réussite que de trancher l’air. Je n’avais pas encore réussi à retrouver suffisamment de puissance et ma magie dans ce domaine était encore trop faible pour une double exécution. Il ne me restait plus qu’à rester là, entre lui et Meiro, espérant que les hommes à l’étage se décident à passer par l’escalier pour descendre, ce qui les contraindrait à passer par moi.



Mana:
 

Résultat:
 

Impact du sort Éclat:
 


Situation:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Ven 29 Mai - 0:23

La colère grondait, je la sentais qui prenait possession de chaque parcelle de mon être. J'étais faible, je m'étais fait avoir bêtement et ça m’ennervait au plus haut point. Fermant les yeux, je tentais de garder la sanguinaire, comme certain l'appelaient enfermée, mais ma colère était si grande, que c'était comme essayer d'enfermer un Cruentur dans une maison de bois. Rapidement, je senti mon sang bouillir sous l'appel du sang qui commençait à s'emparer de moi. Lorsque j'entendis le cri d'agonie de l'homme qui se trouvait derrière moi, j'eu du mal à retenir le rire mauvais qui cherchait à s'échapper de ma bouche. 

Enserrant mon katana entre met doigts si fort que mes phalanges en blanchir, j'ouvris les yeux. Mon regard se faisait digne de l'être abominable que j'étais devenu avec le temps. Je sentais le sang couler dans mon dos, mais mon envie de tuer était si forte que la douleur se contenta d'aiguiser mes sens et l'odeur métallique d'augmenter encore mon envie de tuer.

Un sourire carnassier étirant mes lèvres, je me relevais avec lenteur, observant la scène du coin de l’œil. Aslan se trouvait devant moi, silencieux. Relâchant légèrement l'emprise sur mon arme, je me dirigeais vers lui, laissant traîner la pointe de ma lame sur le sol qui crissait en un bruit sinistre, pour finalement le dépasser sans même lui jeter un regard, mon contentent de lui dire d'une voix mauvaise.

 "Je suis là"

Alors que je montais tranquillement les marches, ne me pressant pas plus que ça, l'un des assassins se trouvant à l'étage s'approcha méfiant et lorsqu'il chercha à m'attaquer, je l'esquivais avec faciliter, l'empoignant pour lui faire une clé de bras qui fut assez forte pour que j'entende le caractéristique craquement d'os qui était si doux à mon oreille avant de le balancer en bas des escaliers d'une légère poussée du pied. Il atterrit relativement proprement et il était toujours en vie, mais j'étais certaine que mon lion se ferait un plaisir de le dépecer vivant. 

Continuant mon chemin, j'étais presque arrivée à l'étage lorsque un second vint à ma rencontre. Celui-ci n'eu pas le temps d'essayer quoi que ce soit que déjà, je me trouvais derrière lui. Attrapant l'arrière de sa tête, je la cognais un grand coup contre le mur, lui enfonçant le nez qui l'aura certainement tuée sur le coup. Lâchant la tête, J'eu la confirmation de sa mort lorsque le corps inerte dévala l'escalier tel une poupée de chiffon sous mon regard appréciateur, pour achever sa course en bas de l'escalier. 

Attardant mon regard sur la manière dont il avait été artistiquement démantibulé, ce ne fut que lorsque je senti une lame s'enfoncer dans mon ventre que je remarquais qu'un troisième assassin c'était approché de moi. Un spasme parcouru mon corps avant que du sang ne coule à la commissure de mes lèvres. Tournant lentement la tête vers lui, une expression emplie de haine déformant mon visage, je lâchais mon épée pour attraper la lame plantée dans mon ventre à main nue, entaillant mes mains. 

Retirant la lame sous le regard surpris et mi effrayé de l'homme qui ne s'attendait certainement pas à cela, je lui arrachais ensuite l'épée des mains et la laissais tomber dans un vacarme sourd. Empoignant son haut et le poussant, je montais les dernières marches, et le plaquait contre le mur. Le dernier assassin présent à l'étage s'approcha et me donna un coup de point en pleine mâchoire qui fut si fort qu'il me fit lâcher prise. 

Jugeant la situation légèrement trop dangereuse et ma vision commençant légèrement à devenir floue - surement à cause de la grande quantité de sang que j'avais perdue - je m'écartais d'eux. 

- Toi, tu seras le dernier à mourir et sous la pire des tortures... Menaçais-je celui qui m'avait lâchement planté son épée dans le ventre voyant mon attention ailleurs. Et tu regretteras de ne pas avoir su viser le cœur...

Lancé de dé et résultats:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Aslan
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 16/04/2015
Messages : 43
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Feu
Métier : Protecteur
Invocateur : Meiro, la Sanguinaire
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Mar 2 Juin - 12:37

Dont l’heure est venue.

Passant à côté de moi, Meiro La Sanguinaire s’était réveillée. Son regard étincelait de cette morbide envie que je lui connu jadis, sa démarche laissant aller sa lame au suintement sur le sol dénonçait son plaisir malsain à se retrouver. Commençant à monter les marches, elle offrit son dos à celui que je tenais en respect de ma simple présence entre eux, qui s’élança alors pour l’entailler d’avantage, profitant que je la suivais du regard. Pourtant, il est fort déconseillé de surgir ainsi sur le côté d’un prédateur goutant au sang. Laissant parler mes réflexes plus que le décidant, je relevai d’un geste vif le lourd acier qui rougit de nouveau alors qu’il tranchait sa gorge à en décrocher sa tête dans une gerbe de sang. Et tandis qu’elle continuer d’aller à l’étage, je me retournai pour observer celui dont j’avais tranché la main sans pour autant lui ôter la vie. Toujours à genoux, il tentait maladroitement de faire cesser son saignement, le regard perdu sur ce membre manquant, tétanisé. Retirant le couteau de mon avant bras dans un rugissement de douleur, je l’achevai d’un lancé douteux mais efficace.    


Me tournant de nouveau vers elle, je découvrais à mes pieds l’un des assaillants, essayant de se redresser. Mettant tout mon poids, j’écrasai son épaule endolorie, faisant craquer les os, avant de l’attraper pour le jeter encore en vie dans le brasier prenant toujours le comptoir. Prenant un instant pour sourire de le voir se débattre contre les flammes le prenant, noircissant la chair de sa plaie offrant ses nerfs à vifs à la puissance d’Ignis, je retournais à la réalité en posant mon regard sur une Libératrice s’étant laissée enfoncer une lame dans le corps. Le regard froncé, j’éprouvai une profonde montée de colère et d’envie de massacre. Prenant appuie sur mes quatre pattes, je m’élançai sur l’assassin ayant commis l’acte impardonnable de toucher mon humaine. Prit par ma vitesse, je lui fis transpercer sous mon poids le percutant, le mur sur lequel Meiro l’avait coincé. Me redressant, je m’apprêtai à le faire brûler vif lorsque j’entendis dégainer le dernier encore debout. Celui-ci étant sous le choc de notre rencontre musclée, je le laissai se tordre de douleur tandis que je fis le même assaut sur l’adversaire levant déjà son arme.      


Le percutant, je lui fis descendre par la rambarde l’étage, l’écrasant contre la table qui se brisa. Lui arrachant la trachée de mes crocs, je remontai l’étage, ressentant une étrange sensation sous l’absence d’adrénaline. Je me sentais comme fatigué. Etais-ce cela que nous appelions l’Affaiblissement ? Cette limitation dans nos Dons ? Je devais pourtant garder ma concentration encore un instant, pour soigner les plaies pouvant rapidement s’aggraver et mettre en péril sa vie. Déposant une main sur son abdomen et l’autre dans son dos, je m’efforçai de ne pas me laisser aller à l’envie difficilement supportable de céder au repos.  

« Care ! »


Mana:
 

Situation:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Ven 5 Juin - 12:49

Alors que je cherchais le meilleurs moyen de pouvoir les tuer de la plus atroce des manières sans me blesser un peu plus, je vis ma chère invocation s'occuper de mes proies avec cette facilité si déconcertante qui lui était propre pour ensuite m'apporter quelques soins. Accordant un maigre sourire chaleureux - qui devait plus ressembler à une grimace à cause de la douleur - en guise de remerciement à mon allié, je me dirigeais tranquillement - quoi qu'en crachant quelques gerbes de sang au passage - je rejoignis rapidement celui qu'il n'avait pas achevé et qui se relevait tant bien que mal. Me voyant approcher, il se posta rapidement en position défensive, protégeant principalement sa gorge, les têtes semblant tomber bien facilement ce soir, mais ma lame ne se dirigea pas vers cette dernière, préférant se loger à quelques millimètres de l'intérieur de sa cuisse. S'immobilisant de stupeur, il me jeta un regard terrifier à l'idée que j'aille au bout de mon acte.

- Vous êtes si prévisible... Marmonnais-je, tandis que je sentais mon corps perdre peu à peu de ses forces. C'est étrange comme les gens s'inquiètent tellement pour leur gorge, qu'ils en oublie ce qu'il y a en bas... Fis-je légèrement amusée, venant susurrer au creux de son oreille. Je pourrais entailler cette artère qui est là... Menaçais-je d'une voix joviale, faisant un peu plus pression sur la dite artère pour marquer mes dires. Une fois que cela fait, il n'y a personne qui pourrait vous la désentailler... Tu te viderais alors lentement mais surement de ton sang, sentant la mort venir pour toi jusqu'à ce qu'elle te cueille en son seing...

Marquant une pause volontaire, je fis mine de réfléchir quelques instant, m'écartant légèrement de lui, ma lame quant à elle ne bougeant pas d'un pouce, ce faisant toujours plus menaçante.

- Ou alors, tu réponds à mes questions sans sourciller et peut-être, je dis bien peut-être saurais-je te laisser la vie sauve. Continuais-je, sifflant cette douce menace un grand sourire figé sur mes lèvres.

Je senti l'homme frissonner, ce qui étira un peu plus mon sourire encore.

- Commence déjà par te mettre à poil, ordonnais-je.

Voyant le regard de l'homme se peindre de surprise, je repris légèrement agacée.

- Retire chacune des armes que tu portes!

L'assassin sembla hésiter quelques instant. Agacée de devoir me faire patiente, je plantais ma lame dans sa cuisse lui tirant un cri de souffrance et tandis qu'il voulu poser sa main dessus par reflexe, je retirais la lame et la mis au niveau de sa gorge.

- Obéis! Criais-je, le peu de patience qu'il me restais s'envolant totalement sous l'insupportable douleur qui me vrillait de part en part.

L'observant avec satisfaction se défaire de ses armes, je relâchais légèrement la pression de ma lame pour le tirer en bas de l'établissement et le faire asseoir sur une chaise, ramassant au passage dagues et katana que j'avais semé. Je sentais ma tête me faire de plus en plus mal au fur et à mesure que le temps passait: Il fallait que j'agisse et vite.

- On va faire un petit jeu. Commençais-je en liant ses poignets aux accoudoirs, puis ses jambes aux pieds de la chaise. Je vais te poser de simple question et pour chacune des réponses qui ne me plaieront pas, tu souffriras. Expliquais-je en serrant aussi fort que possible pour que le nœud ne puisse pas se défaire. Tu as compris? Questionnais-je sans vraiment attendre de réponse.

Il déglutit un instant, avant d'hocher la tête.

- Qui est ton maître? Demandais-je.

- Je ne sais pas, fit-il rapidement. Je ne l'ai jamais vu...

Le coup parti rapidement, mon poing venant s'abattre sur son visage avec force au niveau de son arcade qui se mit à saigner abondamment, mais l'homme se contenta de me jeter un regard mauvais. Le voyant se redresser et me jeter un coup d’œil goguenard, je compris que je ne tirerais pas grand chose de lui. Il était soit trop fidèle pour trahir son maître, soit pas assez important pour en connaitre l'identité. Dans un cas comme dans l'autre, je ne tirerais rien de lui concernant son maître, mais peut-être connaissait-il quelqu'un qui le connaissait...

- Mauvaise réponse... Annonçais-je, tournant autour de lui tel une lionne à l'affut. Où puis-je le trouver?

- Je ne te le dirais pas! S’écria-t-il avec ferveur.

Me stoppant face à lui, je posais mon regard glacial dans le sien, approchant mon visage du sien, je glissais mon pied jusqu'à ses bijoux de famille et exerçais d'abord une légère pression, soufflant un "Oh, vraiment..." avant d'appuyer plus franchement. L'observant retenir un cri tout en cherchant à s'échapper en vainc, je reposais ma question. 

- OU PUIS-JE LE TROUVER! 

- Je ne sais pas! Cria-t-il, entre deux hurlement de souffrance. Arrêtez, pitié!  Je ne l'ai jamais vu, je vous le jure!

Relâchant la pression j'haussais un sourcil.

- Non, jamais, c'est toujours ses bras droits qui nous donne les ordres, expliqua-t-il, répondant à ma question silencieuse.

- Qui? Demandais-je aussitôt.

Voyant qu'il restait silencieux, je pris une dague et la plantais dans sa main d'un coup sec, la traversant pour venir se loger dans le bois de l’accoudoir.

- QUI? M'impatientais-je, ignorant ses cris de souffrance qui ne m'amusaient guère plus.

- Ils sont toujours masqué! Je ne sais pas! S'écria-t-il.

Fermant les yeux je soufflais fortement énervée, cherchant à puiser assez de force en moi pour ne pas l'achever immédiatement, je finis par les rouvrir et le fixer plus froidement encore.

- Je veux des noms, dis-moi qui chercher! Hurlais-je en plantant une seconde dague cette fois-ci dans son autre main. 

Aussitôt, un cri d'où suintait tant de douleur qu'il pourrait vous en glacer le sang résonna dans toute la taverne. Je vis avec satisfaction le trou dans sa main tandis qu'il cherchait à se débattre sous la douleur. Il finit par s'arrêter. Voyant qu'il ne répondais pas pour autant, j'allais planter une autre lame cette fois-ci dans sa cuisse, mais il abdiqua, me stoppant dans mon mouvement, un sourire sadique venant fleurir sur mon visage, sachant que j'avais réussi à ébrécher sa défense.

- Il y a bien quelqu'un... Souffla-t-il, le visage déformée par la douleur.

Haussant un sourcil, j'attendis qu'il réponse, mais cette dernière ne venant pas assez rapidement à mon goût, je coupais d'un geste sec et rapide un de ses doigts sur tout la longueur, le séparant en deux morceaux bien distinct.

- Akelar!! Hurla-t-il, une douleur sans pareil suintant de chacun de ses pores. Akelar Katar... Confessa-t-il dans un murmure.

Observant un instant l'assassin qui suait à grosses gouttes, je souri satisfaite d'avoir brisé sa dévotion bien piètre semblerait-il au clan qui était sien.

- Et qui est-il? Questionnais-je, laissant la lame caresser un autre de ses doigts.

- Un noble, un assassin, il est l'un des protégés du maître... Souffla-t-il, le souffle court.

Assimilant l'information, je grimaçais légèrement. Ce n'était pas là ce que j'avais attendu de lui, mais ça suffirait probablement.

- Très bien. 

Séparant un autre de ses doigts en deux par pur sadisme, je vit son expression passer de la douleur à l'incompréhension avant de devenir terreur en comprenant mes intention.

- Supplies-moi de t'achever et peut-être serais-je assez clémente pour le faire... Murmurais-je à son oreille. 

Dans un élan de courage ou de stupidité, je ne saurais vous dire, il tourna la tête et me mordit l'oreille. De colère, je tranchais sa gorge, l'achevant. Me rendant compte de mon geste, je jurais intérieurement en secouant la tête. M'éloignant rapidement une pointe de déception se peignant sur mon visage, je rejoignis Aslan en soupirant. Mon corps se faisait à chaque pas de plus en plus lourd et je sentais le sol vaciller à chacun de mes pas.

- Nous n'avons plus rien à faire içi... Commentais-je, faisant fis de cela. Ils ne me sont plus d'aucu...

Je n'eut pas le temps de finir ma phrase que ce fut le trou noir: plus rien. Peut-être était-ce la trop grande quantité de sang qui m'avait poussée à l'évanouissement, où la douleur trop intense qui c'était intensifiée à chacun de mes pas? Je ne sais pas, mais toujours est-il, que je ne sus ce qu'il se passa ensuite.

HRP:
 
[/color][/color][/color][/color]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Aslan
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 16/04/2015
Messages : 43
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Feu
Métier : Protecteur
Invocateur : Meiro, la Sanguinaire
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [PV Aslan] La taverne des anciens   Mar 16 Juin - 12:59

Tout être a ses limites, même Divins.

A l’étage, j’étais resté en retrait tandis qu’elle s’était engouffrée dans la chambre où l’unique survivant gémissait encore. Je ressentais cette désagréable sensation, semblable à celle lors d’un précédent affrontement à ses côtés également. L’énergie me manquait, le sentiment d’être, faible, me gagnait soudainement. C’était comme-ci la chaleur d’Ignis m’abandonnait, comme-ci, j’avais dépensé toute la magie qu’Il m’avait confié. Etais-ce cela que mes Frères appelaient la Limite ? Cette chose qui réduisait notre puissance ? M’adossant au mur, je restai dans mes pensées tandis qu’elle menait l’assassin en bas pour y faire un interrogatoire des plus amusants. Pourtant, c’est par tout autre chose que mon regard fut intrigué.    

Par delà la poussière peignant les vitres d’une fenêtre, mon regard perça celui d’un autre assassin qui, entendant certainement les cris harmonieux de douleurs, tentait de voir à l’intérieur ce qu’il pouvait bien se dérouler. Souriant doucement à l’idée d’avoir encore quelques humains à tuer, je regagnai la chambre pour bondir par la fenêtre au sol. Prenant le temps de regarder si il n’y en avait pas d’autre posté plus loin, je contournai la bâtisse pour très vite, les voir du coin de l’œil. Mieux encore que ce que je pensai, ils étaient deux. Deux petites proies se pensant être les chasseurs guettant La Sanguinaire qui à entendre résonner les cris, s’amusait grandement. Toute une foule d’idées me traversa l’esprit pour m’occuper d’eux, mais mon état m’imposait la rapidité au plaisir, ne sachant ce qui se passerait si je venais à agir jusqu’à l’épuisement.  

«  Prūna ! »

Les flammes prirent vie dans le creux de ma main, avant d’être projetées sur l’assassin le plus proche venant enfin de comprendre ce qui se passait dans la taverne. L’impact l’embrasa instantanément, la puissance du feu ne lui laissant aucune chance de survie et une lenteur suffisante pour lui faire pousser quelques cris de douleur sous sa peau tombante, sa chair fondant, ses nerfs à vifs brûlant. Courant, le second n’eut à peine le temps de réaliser que son comparse s’enflammait, que déjà ma carrure imposante bondissait au dessus de lui, l’acier de ma Hache Double brillant d’un éclat entre deux grandes tâches de sang brandit, et que dans un bruit d’os tranchés et d’entrailles tombantes, je touchai de nouveau le sol. Me relevant alors que son corps tombait, j’eu un large sourire avant que l’impression d’une fatigue ne m’envahisse. Regagnant l’intérieur, je me positionnai derrière la chaise de torture, prenant plusieurs pas pour distance.        

Meiro quant à elle, terminait son interrogatoire. Elle était si absorbée, qu’elle ne m’avait probablement pas vu entrer par la porte, ni même entendu la fin des cris de douleur de l’adversaire brûlant marquant sa mort. Apparemment efficace, elle parvint à obtenir un nom pouvant se faire prometteur, avant d’agir bêtement en offrant son oreille pour ensuite s’évanouir devant moi. Laissant mes réflexes parler, je la rattrapai pour la poser lentement sur le sol. Observant l’endroit, je souriais. Des membres ôtés de leur corps, eux-mêmes tranchés, pendant un peu partout dans une immense flaque de sang recouvrant l’ensemble du sol. Inspirant profondément, j’humai avec délice l’odeur la mort fraîche, avant de prendre quelques aliments dans un sac de toile que j’accrochai aux côtés de mon Arme. M’accroupissant, j’allongeai dans mes bras Meiro, calant son visage contre mon épaule pour ne pas la voir pendre dans le vide, et quittai la taverne.  


Mana:
 


Résultat:
 

Impact du sort Brasier:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Aslan] La taverne des anciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» la taverne médiévale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-