Le chasseur étant chassé...

Partagez| .

Le chasseur étant chassé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ephylix
avatar
Admin ephy



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2682
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts : terre_7;
plante_close_3;
paraseisme_3;
teleportation_3;
assimilation_5;
sorcellerie_7;
telepathie_5;
geokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_7;
soin_6;
rat_morphose_6;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Dim 25 Aoû 2013 - 6:35

Lorsque le chasseur se fait prendre par son piège.

Tu marches dans ces rues désormais sombres, presque noires tant la lumière se fait rare en cette fin de journée. Doucement tu soupires en regardant les gens s'affairer à rentrer chez eux pour s'y sentir en grande sécurité. Tes bras son ballant le long de ton corps et l'épée, Temet, pend à ta taille, rangée dans son fourreau. C'est une très belle lame et tu as eus l'occasion de l'essayer en la maniant un peu pour voir si cela ne serait pas trop dur pour Calann.

Bah non en faite, très légère et maniable, un enfant pourrait l'utiliser sans se blesser réellement. Oh bien sûr, il fallait faire attention à son tranchant qui ne laissait aucune chance mais avec un peu de pratique cela serait un avantage.

Tu arrives sur une grand place où l'agitation est encore bien présente. Des gens rangent leurs affaires puis partent. En peu de temps la grand place pleine se vida comme on descend une bouteille de vin chez le tavernier.
Tu vas t'asseoir sur le bord de la fontaine au centre de cette place. Cela te rappelle de bons souvenirs avec ces chers Letto et Nephylim. Ah, ce jeu de poésie parmi les humains, un vrai plaisir.

Doucement, ta main vient effleurer l'eau qui ondule doucement et chante une mélodie calme, sereine. Cela t’apaise, oui, aussi étrange cela puisse paraitre, l'élément d'Aqua t’apaisait...
Tu commences à chantonner un air que tu ne connais pas, il te passe par la tête et ressort par tes lèvres qui dansent au rythme de la mélodie.

Tu passes un long moment ainsi, dans la nuit présente, à chantonner tout en jouant avec l'eau de la fontaine. plus personne n'est présent, ou si, mais ce ne sont que ses ivrognes ou des personnes qui se rendent à des rendez-vous.

Soudain, tu entends un bruit proche de toi, trop proche. Tu ne bouges pas, restant immobile à guetter un autre son autre que celui de la vie nocturne. Un autre bruit et tu te lèves, prête à te battre ou à fuir.
Deux mains se posent sur tes hanches. Tu hurles avant d'envoyer ton coud en arrière et te retourner. C'est un homme se tenant le ventre que tu vois.

Il se redresse, son visage exprime la douleur, ses yeux sont bleus et sa chevelure blonde. Tu le regardes d'un mauvais oeil, tu n'as pas du tout confiance en lui ! Son sourire étrange te donne des frissons et tu recules pour venir butter contre le rebord de la fontaine. Une légère brise souffle, faisant voler tes cheveux tandis que tu es prudente. L'expression sur ton visage devient fermée, impénétrable.

Ta main gauche se pose discrètement sur le pommeau de Temet. Tu ne sais pas pourquoi mais s'il le faut tu lanceras l'offensive. L'attaque est la meilleure des défenses.
L'inconnu lève les bras, comme s'il se rendait.

- Doucement, ma belle. Je ne te veux pas de mal, surtout si tu me regardes avec ces yeux là et que tu portes cette épée.

Ton regard se fait plus froid encore. Comment ose-t-il t'appeler ainsi ?

- Tu es belle comme ça.

De plus en plus sur les nerfs à cause de son attitude, tu dégaines soudainement ta lame pour aller lui mettre sous la gorge, menaçante.

- Range ta langue inconnu. Je ne suis pas ce genre de femme facile qui craque sur le premier bel homme venu ! dis-tu d'un ton glacial.

Son visage n'est plus que peur désormais. Parfait, il arrêtera ses manières indécentes ainsi.

- Ok, ok, dit-il avant de poser une main sur la lame de ton épée et de la baisser doucement, tu devrais rengainer, tu pourrais te couper, ajout-il ensuite, toujours plus narquois.
- Oh, je ne pense pas. Mais toi prends garde, car à jouer ainsi avec le feu tu vas finir par te brûler.

Pour toute réponse, il rit.
Tu soupires avant de rengainer. De toute façon, que pourrait bien te faire un simple humain prétentieux ? Rien, tu es immortelle, enfin presque rien, parce que ce que tu ignores encore c'est que les hommes ont certains plaisirs que toi, demi-déesse, ne connais pas. Certains de leurs jeux sont plus cruels que toutes les tortures du monde, mais le sais-tu seulement ?

- Qui es-tu ?
- Hendrick Copperfield, ma belle, et toi ?
- Alors tu vas commencer par arrêter de m'appeler ainsi car tu ne sais pas à qui tu as à faire, ensuite je suis Ephylix.
- Et qui es-tu donc ?

Ah, tu ne savais pas quoi rétorquer à cette question, car dévoiler ton statut de Demi-déesse n'était pas la meilleure des solutions, de plus il risquait de prendre ça comme une plaisanterie et tu ne savais pas si tes nerfs allaient le supporter. Cet homme te mettait en rogne par sa simple vue !

- Pirate de l'Atropos.

Il parut méditer un moment avant que son regard ne s'illumine.

- Mais le capitaine de ce navire n'est autre que la charmante Edvah ! Ah, il me tarde de la rencontrer. Allons la trouver, je veux m'engager dans votre équipage.

Puis il marmonna des choses incompréhensibles.

- Une minute ! Tu crois vraiment que je vais t’amener à notre capitaine ? un gars comme toi ?! Non mais tu délires ! En plus on se connait pas, désolée mais c'est non !

Sur ces paroles tu tournes les talons et pars rejoindre Calann. Mais bien sûr, Hendrick te suit...
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Le chasseur étant chassé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dragon chasseur... ou dragon chassé ? [Kay Fernis]
» Un chasseur sachant chassé ...
» La Grotte du Chasseur
» PC peu compétant ...
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: La Grande Place-