Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir [Auberge] Petite Ephy devient maman...
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Auberge] Petite Ephy devient maman...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #1 écrite Mer 11 Fév - 22:16



Petite Ephy devient maman...
Plume et des sylvebecs

Chapitre 6: Quand la boucle est bouclée

Co... Comment ?! Ephy regarde ses interlocuteurs avec de grands yeux tandis qu'elle se voit remettre une bourse pleine de tsuris ainsi que cinq oeufs et un petit sylvebec. Mais c'était quoi ce délire ?! La tigresse, fille de Terra, reste choquée, interloquée et complètement perdue devant ce discours sans appel. Qu'allait-elle bien pouvoir faire de ces maudis oeufs ?! Déconcertée, la tigresse se laisse tomber en arrière et se retrouve assise sur ses pattes postérieures. Elle regarde le petit oiseau vert piailler dans cette petite cage avant de regarder les oeufs qui trônaient fièrement au centre d'une petite corbeille en osier recouvert d'un morceau de tissus. Et elle regarda encore une bonne dizaine de fois, tour à tour, cet oiseau et ces oeufs. Elle resta un bon moment comme ça, assez longtemps pour que les commanditaires ne partent et assez longtemps pour que la nuit ne s'installe. Et étrangement, aucun des clients de la taverne ne vint essayer de lui piquer son butin pour les moins étrange. Peut-être qu'ils savaient à quoi s'attendre... Mais tout de même... des oeufs...
La tigresse soupire de désarrois. Qu'allait-elle bien pouvoir en faire...

Bah, elle verra ça plus tard, l'important maintenant était de trouver un endroit où passer la nuit. Question qu'elle ne s'était jamais vraiment posée avant. A vrai dire, elle ne dormait pas et passait ses nuits à ne rien faire ou bien à regarder bêtement les passants sur un toit ou même à comploter dans le dos des gens. Oui, elle avait une vie bien triste. Mais ces... oiseaux allaient peut-être la rendre plus... attrayante ? C'est pas ce qu'elle demandait, à non ! Sa vie lui convenait très bien, juste que... Rho, non, elle ne savait vraiment pas quoi faire de ces oeufs et de ce piaf... Pourquoi Terra s'acharnait-il à ce point sur elle ? C'était pas humain !
Ah ça non, pour ne pas l'être ça ne l'était pas ! En plus elle n'avait jamais eut l'instinct maternel... Elle allait finir par les tuer par mégarde... Ralala, quel casse tête...

Encore un soupire puis elle se métamorphose en humain. Sa forme habituelle, celle de cette femme aux longs cheveux blancs et au regard d'un turquoise perçant. Doucement, elle s'approche de la table, méfiante, comme si elle avait peur que de ces oeufs n'en sortent un serpent. Ou alors elle espérait juste que ce soit un magnifique cauchemar et qu'elle allait se réveiller ! Enfin, pas trop cauchemar non plus parce que les 1050 tsuris qu'elle avait enfin dans sa bourse étaient bien beaux, eux.
Ephy saisit la cage, essaye de ne pas faire attention à l'oiseau qui piaille, et saisit délicatement la corbeille en osier avec les oeufs. Puis elle sort de la taverne sous les regards amusés des hommes ivres.
Et là, c'est la panique. Il fait nuit noire, enfin presque, les éclairages de Lüh étant spécialement efficaces. Pour trouver une auberge...

La demi-déesse regarde à droite puis à gauche et décide de prendre un chemin au hasard. S'avérait que ce dernier menait au centre de Lüh où se trouvaient la plupart des auberges de la ville. Et en effet, elle avait l'embarras du choix. La jeune femme ne chercha pas midi à quatorze heures et entra dans la première auberge qu'elle croisa. Elle se rend au comptoir, quémande une chambre à moindre frais (quand même quelque chose comme 10 tsuris la nuit, cette bande de voleurs) et va s'assoir à l'une des tables disposées à l'entrée.
Et là, c'est le désespoir. Couver des oeufs... garder les oisillons... Mais c'était quoi cette situation loufoque ? La tigresse soupire à nouveau et pose la tête sur la table, face à la cage, complètement dépitée.

"Mais qu'ai-je fait pour mériter ça ?" soupir-t-elle.

[Métamorphose 6 ; Mana: 14 - 6 = 8]

(c) Ephy
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mer 11 Fév - 23:58

Alors que Plume descendait de sa chambre après un bon bain, désireuse de goûter au fameux ragoût qu'avait cherché à lui vendre le propriétaire de l’établissement toute la semaine elle remarqua un drôle de piaillement continue. Curieuse d'en connaitre la cause la jeune femme accéléra le pas dans les escaliers, manquant de peu de finir en bas d'un coup d'un seul. Sa robe virevolta tandis qu'elle sautait la dernière marche, s’agrippant à la rambarde pour amorcer le virage l'archère jeta un coup d’œil circulaire à la salle. Elle avisa une table un peu à l'écart ou était assise une femme à la chevelure aussi pâle que la sienne. Sur la table face à elle se trouvait la raison du vacarme. Une cage contenant un jeune Sylvebec.

La chasseresse commanda deux assiettes fumantes et se dirigea vers la table ou la demoiselle, avachie, semblait désespérée. Arrivée devant l'inconnue elle tira la chaise face à elle et s'assit. Ouvrant la porte de la cage elle caressa le doux plumage de l'oisillons délicatement et ce dernier finit par taire ses cris. Voulant plaisanter pour obtenir une quelconque réponse après avoir vu le panier empli d’œufs elle lança :

" Vous aviez peur que cette auberge n'ai pas de quoi vous faire une omelette pour le petit déjeuner ?"

C'est à ce moment qu'Allana débarqua avec les deux assiette de ragoût de Cruentur fumant. Elle les déposa sur la table, dans le peu d'espace encore disponible et remercia la chasseuse au nom des client pour avoir calmé l'oisillon qui dérangeait certains d'entre eux avant de disparaître derrière la double porte battante menant aux cuisines. Plume déclara, reportant son attention sur la femme en face d'elle :

" C'est moi qui offre, vous avez l'air d'avoir besoin d'un bon repas chaud."

La demoiselle espérait secrètement que l'inconnue se confie à elle. Plume était d'une curiosité irrépressible. Elle prit sa fourchette après avoir refermé la cage ou le petit Sylvebec s’était calmé, et piqua dans un bout de viande. La chasseresse s'exclama soudain, piquée par on ne sait quelle mouche bizarre :

" Hum c'est excellent, ça fond dans la bouche ! Et ce gout haaa si j'avais su j'en aurais commandé plus tôt ! Vous devriez manger avant que ça ne refroidisse."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #3 écrite Jeu 12 Fév - 11:42



Petite Ephy devient maman...
Plume et des sylvebecs

Chapitre 6: Quand la boucle est bouclée

Ephy ne remarqua pas tout de suite que l'on venait de prendre place à ses côtés. A vrai dire, elle se morfondait trop pour remarquer quoi que ce soit... Mais les piaillements de l'oisillon cessant, elle dû bien se rendre à l'évidence qu'une personne était là. Elle relève la tête et pose sont regard turquoise sur la jeune demoiselle qui caressait doucement le plumage de l'oiseau. Elle resta muette un instant, un peu surprise par tant d'initiative puis sourit à la tentative d'humour innocente faite. Elle se redresse complètement, prends le temps de regarder cette demoiselle aux cheveux aussi étranges qu'elle et au regard perçant mais doux, avant de lui répondre sur un ton amical:

"A vrai dire, si j'avais su qu'ils pouvaient se manger, je l'aurais faite faire de suite."

Pour une fois, elle n'avait pas envie de cracher sur les humains. Surtout pas sur ceux qui lui venaient en aide. Son éternel mauvais caractère s'était tut pour laisser place à du bon sens et à de la politesse. Il semblait d'ailleurs que la jeune femme en face d'elle, qui venait de refermer la cage, avait commandé pour deux ce qui surpris, une fois de plus, la tigresse qui n'avait pas l'habitude de tant de générosité dans les actes humains. Elle remercie la chasseuse et commence à déguster ce repas chaud qui, il était vrai, était succulent !
Elle rit d'ailleurs de la remarque de la jeune demoiselle avant de soupirer en reportant sont regard sur les oeufs...

"Je reviens d'une quête et il se trouve que nous avons trop bien fait notre travail", commença-t-elle, "il ne fallait que trois petits sylvebecs mais hélas, avec ma... partenaire (et elle mit le mot entre guillemets) nous en avons ramené sept de trop... dont cinq sous forme d'oeufs..." finit-elle en désignant la corbeille.

Elle soupira à nouveau et continua à manger. Au fait étrange, elle n'avait eu aucun mal à se confier à l'humaine. Peut-être était-ce ce caractère jovial qu'elle abordait qui facilitait les choses ? Quoi qu'il en soit, non, elle n'avait vraiment pas envie de se battre ce soir et d'embêter tout le monde malgré son très mauvais caractère.

"Ephy, chasseuse" dit-elle soudainement avec un grand sourire.

[Mana: 8]

(c) Ephy
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Jeu 12 Fév - 17:11

Plume fut étonnée quand la femme déclara que si elle avait su que les œufs étaient comestibles elle les aurait déjà transformé en dîner. Mais il y avait surement une raison à cette remarque et elle attendit patiemment. Son regard, d'un turquoise surprenant, exprima de la surprise quand elle remarqua que la chasseuse avait commandé deux plats, et elle se félicita d'avoir pris cette initiative. L'auberge était calme ce soir là. La salle, à moitié vide, ne contenait que deux couples et une tablée de cinq personnes qui parlaient fort et riait avec enthousiasme. Plume n'avait rien de prévu et après cette journée reposante elle était d'une excellente humeur. Autant la partager avec cette personne qui semblait en proie à quelques problèmes inattendus.

La femme aux cheveux pâles se mit à piquer, elle aussi, dans l'assiette fumante et l'archère reconnut à son expression qu'elle se régalait. Il y avait quelque chose chez elle qui la rendait impressionnante, comme un aura. Mais n’étant pas sure et ne voulant pas pousser trop loin la curiosité la demoiselle se contenta de manger en silence, profitant de la chair savoureuse et des petits légumes fondant avant qu'ils ne soient froid. Il fallut quelques minutes pour que l'inconnue se confie à elle. La femme expliqua, mimant tantôt des guillemets pour souligner un mot, puis désignant la corbeille d'un air ennuyé :

"Je reviens d'une quête et il se trouve que nous avons trop bien fait notre travail. Il ne fallait que trois petits sylvebecs mais hélas, avec ma... partenaire nous en avons ramené sept de trop... dont cinq sous forme d’œufs..." 

Plume la regarda, écoutant attentivement son explication. Elle comprenait un peu mieux maintenant la situation dans laquelle se trouvait la femme. Un long soupire suivit sa phrase avant qu'elle ne se remette a piocher dans l'assiette creuse décorée fleurs en peintures colorées. Finalement elle déclara sans prévenir :

"Ephy, chasseuse" 

L'archère lui répondit, lui rendant son sourire :

" Plume, chasseuse dorée. Qu'allez vous donc faire de ces œufs ? "

La chasseresse en saisit hein et le plaça sous la lumière qu'offrait une bougie. L'oisillon semblait à un stade bien avancé de sa croissance. Il ne manquait sans doute pas beaucoup de temps avant l'éclosion. Plume réfléchi, seul un oiseau adulte pouvait couver ces œufs, hors elles n'en avaient pas sous la main. Reposant la coquille fragile dans le panier elle reporta son attention sur Ephy et déclara :

" A moins de trouver un oiseau adultes qui pourra les couver durant les quelques jours qui reste avant l’éclosion et de les élever pour les vendre une fois adulte ou s'en servir pour la chasse je ne vois pas trop ce que vous pourriez en faire. Leur croissance est bien trop avancée pour en faire des omelettes malheureusement !"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 13 Fév - 15:52



Petite Ephy devient maman...
Plume et des sylvebecs

Chapitre 6: Quand la boucle est bouclée

Elle hausse les épaules et regarde la chasseuse observer un oeuf à la lumière. En effet, on voyait vraiment bien l'oisillon dedans et il ne manquait plus que quelques jours pour qu'ils éclosent. Pas sûre qu'elle ait envie d'attendre ni même de s'en occuper mais... En tant que fille de Terra, elle ne pouvait que protéger les animaux et la nature même si, en effet, elle n'en avait que faire. Un comble pour une fille de Terra d'ailleurs...

" A moins de trouver un oiseau adultes qui pourra les couver durant les quelques jours qui reste avant l’éclosion et de les élever pour les vendre une fois adulte ou s'en servir pour la chasse je ne vois pas trop ce que vous pourriez en faire. Leur croissance est bien trop avancée pour en faire des omelettes malheureusement !"

Elle hoche la tête en signe d'affirmation avant de se redresser soudainement, une lueur d'intelligence - chose rare - et une idée dans la tête - chose encore plus rare. Elle regarde Plume avec un grand sourire malicieux et s'empresse de répondre:

"Les couver, mais voilà la bonne idée ! Il suffit que je me métamorphose en sylvebec et que je les couve quatre à cinq jours ! Merci pour cette idée !"

Joyeuse d'avoir trouvé une solution à son problème, elle fini son repas en vitesse, désireuse de s'y mettre de suite pour pouvoir être tranquille après. enfin, tranquille, elle n'avait pas pensé à l'après couvaison, c'est à dire au moment où elle aura de petits oiseaux sur les bras... Mais bon, pour le moment elle s'en souciait pas mal.

[Mana: 8]

(c) Ephy
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Ven 13 Fév - 20:37

La jeune femme opina de la tête, comme pour confirmer que ses suggestions était intéressantes. Un grand sourire illumina le visage d'Ephy tandis qu'elle s'exclamait :

"Les couver, mais voilà la bonne idée ! Il suffit que je me métamorphose en sylvebec et que je les couve quatre à cinq jours ! Merci pour cette idée !"

Se métamorphoser ?! Ainsi la demoiselle ne s’était pas trompée, il y avait bien un étrange aura qui enveloppait la femme aux yeux turquoise. Comprenant que tout comme Éole ou Mistraelis, la femme face à elle n’était autre qu'une invocation sous sa forme humaine elle changea subrepticement son attitude, ne voulant en aucun cas s'attirer les foudres de la déité. Ne perdant toutefois rien de sa bonne humeur elle posa la question la plus logique qui lui venait à l'esprit :

" Et qu'allez vous faire des petits une fois que les œufs auront éclos ?" 

Car il était bien beau de vouloir les couver, mais il faudrait ensuite les nourrir et s'en occuper, et pendant les premiers jours cela serait sans doute très pénible. Plume eut une idée, arborant un sourire innocent et désintéressée, la jeune femme lui demanda :

" Peut être pourrais je vous aider à vous occuper d'eux ? Si vous n'avez pas trop les moyens nous pouvons partager ma chambre, elle est munie de deux lits, nous pourrions veiller à tour de rôle ? Je ne peux, certes, pas les couver mais je peux les couvrir avec un de mes pull d'hiver et les surveiller pendant que vous gagnerez quelques heures de sommeil. Qu'en pensez vous ?"

Elle espérait que sa facette d’intérêt n’était pas trop visible. Car pour une fois la demoiselle espérait une contrepartie de cette aide. Un jeune Sylvebec pouvait facilement être dressé et vivrait très bien en captivité. La chasseresse pourrait faire de sa rapidité et de sa discrétion un excellent atout pour se protéger du danger.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #7 écrite Mar 17 Fév - 20:11



Petite Ephy devient maman...
Plume et des sylvebecs

Chapitre 6: Quand la boucle est bouclée

"Et qu'allez vous faire des petits une fois que les œufs auront éclos ?"
"Euh..." sa réponse étant la plus intelligente qu'elle ait sorti au cours de ce repas, la jeune demoiselle ferma sa grande gueule et retourna à sa longue contemplation des oeufs et du piafs qui s'était endormi. Ça dormait ces machins là ?
Ephy bougonna un instant, pestant contre sa capacité à prévoir plus loin que le bout de son nez puis elle releva la tête, les yeux pleins d'étoiles, lorsqu'elle entendit la proposition de Plume.

Décidément, cette chasseuse était la bonté incarnée. A moins qu'il n'y ait un intérêt particulier à l'aider ? Oh, et puis la tigresse s'en fichait pas mal, du moment qu'on lui permettait de régler ses problèmes, qui ne faisaient que grandir avec le temps, ce que demandaient les autres lui passait par dessus la tête. Dans le pire des cas, elle n'aurait qu'à se téléporter ailleurs pour fuir ou bien achever la demoiselle aux cheveux aussi blancs que les siens.

"En faite, je n'ai pas besoin de dormir, mais ça c'est un autre sujet. Quel est le numéro de votre chambre ? Que j'aille décommander la mienne ?" demanda-t-elle et avant qu'elle n'eut une quelconque réponse, elle se précipita au comptoir, décommanda la chambre qu'elle avait réservé et retourna à table, bien joyeuse pour une femme qui venait de passer près d'une semaine dans les bois à chasser des oiseaux verts. Son agitation réveilla le piaf qui se remis à piailler, au plus grand désarrois de tous les clients de l'auberge, Ephy comprise. Elle était peut-être fille de Terra et respectait la nature mais il fallait bien avouer que parfois, cette nature cassait les pieds et les oreilles.

La jeune demoiselle soupire et darde son regard turquoise sur la pauvre bête qui ne cessait de piailler. Il allait finir à la broche s'il continuait comme ça. Le poulet rôti avait toujours été son plat préféré. Enfin bon, elle s'étend sur sa chaise et croise les bras, attendant la suite des évènements.

"Vous êtes consciente qu'il va falloir rester quatre ou cinq jours ici ?" questionna-t-elle, histoire de voir si la chasseuse avait de la volonté où si elle espérait juste un résultat rapide, comme on en fait pas avec la nature et surtout pas avec Terra - qui prenait pas mal ce soir. Certes, elle se fichait pas mal des motivations de l'humaine mais elle refusait de devoir supporter l'impatience qui se ressentait à des kilomètres et était particulièrement casse pieds. Plus encore que cet oiseau qui ne s'était pas décidé à s'arrêter de piailler...

[Mana: 8]

(c) Ephy
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Mer 18 Fév - 19:16

La réponse hésitante et franche de la demoiselle fit sourire Plume, elle ne semblait pas avoir pensé à ce qui se passerait après l'éclosion. Son regard se tourna vers les œufs et l'archère les observa elle aussi. Leur couleur tirant légèrement vers l'anis rappelait le plumage verdoyant des Sylvebecs adultes. Soudain Ephy se tourna vers l'archère, les yeux pétillant et lança :

"En faite, je n'ai pas besoin de dormir, mais ça c'est un autre sujet. Quel est le numéro de votre chambre ? Que j'aille décommander la mienne ?"

Pas besoin de dormir ? La chasseresse se souvint que Mistraelis lui avait lui aussi confié que les besoins des demi-dieux étaient minimes. Sans attendre que la femme aux yeux glacé luis réponde elle bondit vers le comptoir et annula la réservation de sa chambre devant le regard surpris d'Allana qui ne comprenait rien à l'attitude de cette étrangère. Plume hocha les épaules tout en souriant à l'aubergiste qui se remit au travail sans tarder. Entre temps la demoiselle aux regard turquoise était revenu à la table, de meilleure humeur et s’était rassit sans discrétion, réveillant l'oisillon qui se remit à piailler de plus belle. Des soupirs se firent entendre dans la salle et le propriétaire lança un regard sévère à la déité. Plume déclara, comme elle n'avait pas eut le temps de répondre plus tôt :

" J'ai la chambre 3, juste en haut de l'escalier, la deuxième porte à gauche."

Tout en soupirant l'inconnue déclara :

"Vous êtes consciente qu'il va falloir rester quatre ou cinq jours ici ?"

La chasseuse ouvrit la cage et prit l'oisillon au creux de ses mains, lui offrant chaleur et protection. Il se tut bien vite, comme apaisé par la bienveillance qui émanait actuellement de cette femme. L'archère sourit à l'inconnue qui avait toujours les bras croisés, jetant un regard noir au petit être qui, déjà, été rappelé à Morphée. Parlant à voix basse pour ne pas réveiller l'oisillon elle lâcha, calme et sure d'elle :

" Cela ne me pose aucun problème, je loue ma chambre à la semaine et je n'ai aucun projet pour les prochains jours. Si en plus je peux vous apporter un peu d'aide et de réconfort dans cette situation qui semble vous échapper alors tout ça ne peut être que positif. Finissons de manger et montons, nous aviserons une fois là haut, qu'en pensez vous ?"

Elle enleva son boléro et le roula sur lui même pour créer un petit nid de chaleur où elle déposa l'oisillon endormi. Elle tendit une miche de pain à Ephy et engloutit une fourchette de légumes fondants puis déclara, mangeant ses mots :

" Mmh la ch'auce ch'est le meilleurs, 'ous devriez gouter, cha ch'rais bête de 'a perdre. "
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #9 écrite Mar 3 Mar - 23:01



Petite Ephy devient maman...
Plume et des sylvebecs

Chapitre 6: Quand la boucle est bouclée

Pour toute réponse, elle offre un sourire à Plume et savoure la sauce, comme cette dernière le lui avait conseillé. En effet, elle était délicieuse, elle envahissait ses papilles, certes, moins développées que sous sa vraie forme mais ça restait tout de même un délice. Du coin de l'oeil, elle regarde le petit oiseau qui s'était endormi dans le nid de fortune. Un fin sourire s'étire sur ses lèvres. En temps que fille de Terra, elle se devait au moins d'aimer et choyer les créations de ce dernier. Même s'il était vrai que son mauvais caractère prenait très souvent le dessus sur sa mission, qu'elle avait partiellement oubliée... Enfin bon, l'heure n'était pas aux souvenirs moroses mais bien au problème que soulevaient ces oeufs. Nouveau soupire...

Ephy hèle ensuite une serveuse et lui demande deux choppes de bière. Lorsqu'elles furent arrivées, elle s'empressa de finir la sienne en quelques gorgées, pressée de faire passer tous ces mauvais moments embarrassants. Puis un long soupire consterné suit. Elle s'étire longuement, laisse la serveuse la débarrasser de son assiette et de sa choppe avant de regarder à nouveau les oeufs dans la panière. Source de ses problèmes... enfin bon, la demoiselle regarde Plume qui finissait de manger:

"Je pars la première pour aller m'installer, si ça ne te dérange pas", annonce-t-elle en se levant et en saisissant la corbeille pleine d'oeufs prêts à éclore. "Ah, garde l'oiseau, tu sembles bien t'entendre avec lui", ajout-elle ensuite dans un grand sourire avant de se diriger vers la chambre, chambre qu'elle trouva sans grande difficulté.

Là, elle trouve une petite commode où elle pose la panière avant de s'étirer et de soupirer à nouveau. La nuit était tombée, comme elle pouvait le voir par la fenêtre. Sans plus de cérémonies, elle se chargea d'allumer un feu dans la petite cheminée présente dans la chambre, en faisant bien attention à bien aérer ce dernier pour éviter toute intoxication. Ca pouvait arriver si vite. ensuite, elle profita d'un court instant pour aller se rafraichir le visage avant de réellement prendre en considération ces oeufs qu'elle observa un long moment. Puis, réunissant ses dernières puissances magiques, elle se métamorphose en un sylvebec de belle taille, gambadant sur le sol de la chambre. Quelques coups d'ailes et elle s'envole vers le nid de fortune qu'elle se charge de couver. Ephy ferme les yeux mais ne s'endort pas, elle se contente de commencer à attendre, une attente qui pouvait s'avérer longue, ennuyeuse et fastidieuse.

[Métamorphose 6 ; Mana: 8-6 = 2]

(c) Ephy
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Jeu 5 Mar - 23:16

La demoiselle aux yeux turquoise ne cessait de soupirer, comme exténuée par le besoin d'attention qu'allaient réclamer ces œufs. Plume, elle, dégustait son assiette tranquillement, savourant la viande fondante et savoureuse. Quand la demi-déesse commanda deux bière et bu la sienne d'un trait elle ne put s’empêcher de pouffer. La chasseuse but la sienne plus tranquillement tout en finissant son ragoût, les deux ne se mariait pas vraiment mais cela valait mieux que le vin rouge de basse qualité que vendait la taverne au centre de la capitale. Allana vint ensuite les débarrasser et Plume lui promit de lui payer les consommations le lendemain. Elle regarda l'inconnue s’étirer sans cesser de porter son regard sur la panière contenant les embryons de vie.

"Je pars la première pour aller m'installer, si ça ne te dérange pas. Ah, garde l'oiseau, tu sembles bien t'entendre avec lui"

La chasseresse hocha la tête, hésita a lui redonner le numéro de sa chambre mais se ravisa et voulut la remercier pour l'oisillon mais la jeune femme avait déjà disparu dans les escaliers. Sans doute l'aubergiste lui avait elle donné un double de sa clef afin qu'elle puisse entrer dans la pièce que louait Plume. Le regard de la demoiselle s'emplit de tendresse en regardant le petit Sylvebec qui dormait paisiblement, il semblait si fragile ainsi exposé. Loin de la végétation luxuriante son plumage ne lui était d'aucun recours pour se faire discret en ville. Saisissant son boléro avec délicatesse elle fit un signe a la femme derrière le bar et grimpa les marches de bois grinçantes afin de gagner sa chambre.

Lorsqu'elle poussa le battant de bois elle fut surprise de constater qu'un feu brûlait dans la cheminée, la chaleur était agréable dans la pièce. Elle chercha Ephy du regard sans la trouver. Après avoir jeté un coup d’œil dans la petite salle d'eau avoisinante elle faillit hurler de surprise en voyant le Sylvebec adulte posé sur les œufs. Quand elle comprit qu'il s'agissait de la déité son pouls s'apaisa. Elle posa l'oisillon roulé dans le vêtement dans la cage et cette dernière sur le petit bureau, à coté de la bouture de Damiana dont elle changea rapidement l'eau puis en se tournant vers la créature silencieuse la chasseresse lâcha, rigolant à demi :

" Alors ça fait quoi d'avoir des plumes et d’être toute verte ?"

Puis elle se rendit compte que cette question bon-enfant qu'elle avait lâché en plaisantant cachait une curiosité plus grande et elle ajouta, le regard pétillant d'une personne qui découvre quelque chose de magique, tout en s'asseyant sur le lit proche de la fenêtre :

" Quelle sensation cela fait il de changer de corps ainsi ? N'est ce pas étrange ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #11 écrite Lun 6 Avr - 20:39



Petite Ephy devient maman...
Plume et des sylvebecs

Chapitre 6: Quand la boucle est bouclée

Ephy regarde Plume arriver dans la chambre et s'installer. Elle détourne cependant le regard lorsque cette dernière se permet une remarque. Vexée, un peu, mais surtout honteuse de se montrer sous une frêle apparence, elle, un tigre de jade majestueux ! Enfin bon, si elle avait pu soupirer, elle aurait lâché un énorme soupire. Elle se contenta juste de souffler, ou du moins, d'expirer longuement. Cela avait été trop faible pour que l'humaine s'en aperçoive. Une fois son orgueil et son égo calmés, elle s'autorise à retourner la tête vers cette jeune femme curieuse.

L'oiseau qu'elle était penche la tête sur le côté, quelque peu déconcertée par la question. Puis elle bat doucement des ailes, pour s'étirer, et répond, d'un voix fluette, aiguë, une voix pareille à un sifflement de sylvebec.

"Bah c'est des plumes quoi ! Remarque, je préfère les poils, c'est moins attrape poussière !" elle piaillait, au sens propre du terme, mais un piaillement compréhensible des humains. Après tout, ce n'est pas parce qu'elle était un oiseau qu'elle ne pouvait plus parler. Certes, elle ne pouvait user de magie sous cette forme mais le sens de la parole... Rho, trop de pensées compliquées pour ce soir. Elle soupire à nouveau, intérieurement du moins, et se blotti dans son nid, cherchant une position confortable sur ces oeufs embêtants. Elle couvait la vie, une vie qui ne désirait qu'à sortir de cette coquille dont elle était prisonnière. La tigresse laisse son regard se perdre dans le vague avant de répondre à la seconde question de la jeune demoiselle:

"Je sais pas comment te décrire ça" commence-t-elle "c'est étrange, la première fois. Tu sens tous tes os bouger, tu sens la magie affluer dans tes veines. Tu sens ton corps changer selon ta volonté, mais tu sens aussi la fatigue arriver. Remarque, avant, dans l'ancien monde, je changeais de forme sans me forcer, sur un simple coup de tête..." elle laisse un blanc avant de se perdre dans ses souvenirs et de raconter, raconter à cette humaine la vie d'avant l'île, d'avant son enfermement. "Avant, tout était plus simple... Ah, si tu savais, avant, les humains n'étaient pas tant plongés dans la difficulté, les maladies se soignaient facilement et l'on pouvait envoyer une lettre en moins d'une seconde à l'autre bout du monde. Votre race avait évolué, si vite, au détriment de la nature, de cette terre nourricière. Ils ont tout saccagé, et même s'ils disaient vouloir sauver le monde, il était trop tard, ils avaient empoisonné ces terres avec leur technologie, avec leurs usines. Un monde si beau... Ils l'ont détruit..." sur ces mots, elle ferme les yeux et laisse la colère retomber. Puis elle fixe à nouveau Plume. "Ne faite pas les mêmes erreurs... Bon, il est temps de dormir !" finit-elle en s'étirant les ailes, vaine tentative pour esquiver toute autre discussion ce soir. L'oiseau ferme les yeux à nouveau et se laisse aller dans ses pensées.

[Mana : 2]

(c) Ephy
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Ven 10 Avr - 20:48

La demoiselle s’était assise sur le premier lit, les jambes croisées, et observait le Sylvebec avec curiosité. Le comportement et même la voix de la déité était soumise à sa forme actuelle. Aussi cette dernière était elle aiguë et mélodieuse. La remarque sur la comparaison entre les poils et les plumes fit rire la chasseresse qui posa l’oreiller douillet contre le mur afin de s'y adosser. 

"Je sais pas comment te décrire ça. C'est étrange, la première fois. Tu sens tous tes os bouger, tu sens la magie affluer dans tes veines. Tu sens ton corps changer selon ta volonté, mais tu sens aussi la fatigue arriver. Remarque, avant, dans l'ancien monde, je changeais de forme sans me forcer, sur un simple coup de tête..." 

Plume hocha la tête et s'imagina les sensations que cela devait procurer. Sentait elle des tiraillement dans son dos du aux ailes ? Elle ne pouvait qu'imaginer mais elle se perdit dans un fil de métamorphose spirituelle où elle se voyait occuper différents corps. Finalement les piaillements de la demi-déesse la ramèrent a l'instant présent et la chasseresse se concentra sur ses paroles.

"Avant, tout était plus simple... Ah, si tu savais, avant, les humains n'étaient pas tant plongés dans la difficulté, les maladies se soignaient facilement et l'on pouvait envoyer une lettre en moins d'une seconde à l'autre bout du monde. Votre race avait évolué, si vite, au détriment de la nature, de cette terre nourricière. Ils ont tout saccagé, et même s'ils disaient vouloir sauver le monde, il était trop tard, ils avaient empoisonné ces terres avec leur technologie, avec leurs usines. Un monde si beau... Ils l'ont détruit..."

La jeune humaine sentit toute la colère, la rancune que contenait ses paroles et elle sentit coupables pour tous les Humains qui avaient autrefois existé et qui n'avait pas su respecter le merveilleux don des Dieux. Terminant son discours en exprimant sa crainte que les choses suivent le même déroulement la fille de Terra fit comprendre à Plume qu'elle ne souhaitait plus parler et s'installa plus confortablement sur les œufs avant de fermer les yeux. La demoiselle retira sa tenue pour ne garder que ses dessous et souleva les draps propres dans lesquels elle se glissa, la tête emplie de mille pensées sur l'ancien monde. Elle songea à Éole et Mistraelis en se demandant si ils accepteraient de lui en dire plus sur ce qu'il s’était passé autrefois. La jeune femme soupira, tourna le dos à la demi-déesse et s'endormit rapidement, bercée par les bras de Morphée. 

-♦-

Lorsque les rayons du soleil vinrent caresser la joue de la demoiselle il était déjà tard et elle pesta en se disant que la moitié de la journée devait facilement s'être écoulée. Après s'être étirée elle gagna la salle et fit une toilette rapide puis elle enfila une robe légère et descendit dans la salle a manger pour commander du pain frais et de la confiture. A ça elle ajouta une carafe de jus d'orange puis elle déposa le tout sur un plateau, paya la femme et remonta dans la chambre où la demi-déesse dormait toujours. N'osant pas la réveiller elle déposa le petit déjeuner sur le bureau, proche de la cage où l'oisillon chantonnait avec gaieté et se plongea dans un libre sur les plantes médicinales qu'elle avait acheté à l’antiquaire pour quelques pièces. 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #13 écrite Ven 24 Avr - 22:41



Petite Ephy devient maman...
Plume et des sylvebecs

Chapitre 6: Quand la boucle est bouclée

La tigresse, devenue oiseau pour un laps de temps indéterminé, passa la nuit à regarder les étoiles. En effet, elle n'avait fermé les yeux que pour signaler à l'humaine qu'elle ne désirait plus discuter. Le petit oiseau contemplait les astres, créations d'Ignis. Il fut un temps où les Hommes voulurent voyager dans le ciel, voyager hors de cette terre nourricière qu'ils dégradaient. Ephy les avait toujours regardés avec curiosité, elle se demandait pourquoi cette envie de s'évader de cette planète était si pressente. A présent, elle comprenait, du moins, elle le croyait. La divinité se laissa couler dans ses pensées, ses longues pensées de plusieurs siècles. Puis le noir vint se faire devant ses yeux et elle sombra dans un profond sommeil. Elle qui avait pris l'habitude de dormir pour faire passer le temps... Voilà que les automatismes la rattrapaient au galop. Elle dormit et passa une nuit sans rêves, enfin, sauf si on pouvait appeler ses longs souvenirs écarlates des rêves.

L'oiseau ouvrit les yeux lorsqu'une douche chaleur vint caresser sont plumage vert. Une myriade de rayons s'écrasèrent sur les diverses plumes, faisant apparaitre sur les murs, de temps à autre, quelques reflets verts. Ephy avait peut-être une apparence de piaf, mais il restait toujours une certaine aura magique autour d'elle, en témoignaient ces reflets anormaux mais si beaux. Un arc-en-ciel de vert, pas éblouissant, discret mais bien présent.
La tigresse se permis un bâillement avant de tourner la tête vers une certaine agitation, elle aussi discrète. plume, déjà levée depuis un moment semblait-il, s'affairait à livre un livre plutôt massif. La petite demi-déesse posa alors un regard doux sur la jeune femme, tout à fait innocente avant de se décider à aller picorer dans le merveilleux petit-déjeuné qui trônait, et la narguait, sur le bureau.

Elle prit sont courage à deux ailes et s'extirpa avec paresse de sont nid de fortune. quelques battements d'ailes et elle était posée sur le plateau. Un petit bonjour à la demoiselle, au nom étrange maintenant qu'elle y réfléchissait, puis elle picore dans le pain sans oublier d'aller joyeusement plonger son bec dans la confiture.
Et ce petit manège, amusant pour l'une et peut-être agaçant pour l'autre, continua pendant cinq jours. Cinq jours où une routine s'installa doucement mais sûrement. La journée se passait dans le calme où Ephy couvait ses oeufs et discutait avec la demoiselle, et la nuit ressemblait au jour, sauf que les deux jeunes femmes dormaient. Et ainsi de suite. Jusqu'au cinquième jour où les choses changèrent un peu.

"Mais, dis moi, pourquoi te prénommes-tu Plume ? C'est un peu étrange comme prénom, non ?" demandait-elle, emplie de curiosité.

Mais avant que la réponse ne soit donnée, elle sursauta et s'envola avec rapidité et surprise. Les oeufs avaient bougés, et pas qu'un peu. Il se passa peu de temps avant que l'une des cinq coquilles ne commence à se fendre. Et voilà, les oeufs allaient éclore et un problème serait réglé pour en laisser un autre apparaitre. Elle soupire puis se pose à côté du nid de fortune et regarde, avec un certain émerveillement non dissimulé, la naissance de ces oiseaux se faire.

Oeufs éclos :
Nombre aléatoire (1,5) :
1

[Mana : 2]

(c) Ephy
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Sam 25 Avr - 22:35

Tandis qu'elle était absorbée dans la description d'une plantes ayant des propriété vertueuses sur les maux de ventre, un éclat émeraude fendit la pièce. Écartant légèrement le manuscrit elle observa, amusée, la demi-déesse picorer sous sa forme de Sylvebec, le petit déjeuner posé sur le plateau. Les journées passèrent ainsi, paisibles, emplies de discussions sur tout et rien, parfois même ancrée dans le silence paisible du temps qui passait. Plume regrettait parfois de ne pas pouvoir sortir chasser mais elle avait promis de rester jusqu'à l'éclosion des œufs alors elle prit son mal en patience. Certaines habitudes s’étaient installée entre les deux femmes. Plumes ramenait déjeuner et dîner dans leur chambre pour qu'elle puisse couver tranquillement et la déité picorait  son repas sous l’œil curieux de la chasseresse, puis elle recommençaient à discuter jusqu'à la nuit tombée. Le matin du cinquième jour Ephy lui demanda :

"Mais, dis moi, pourquoi te prénommes-tu Plume ? C'est un peu étrange comme prénom, non ?"

L'archère sourit et ses yeux devinrent rêveur tandis qu'elle lui expliquait d'une voix douce :

" J'ai perdue une partie de ma mémoire lorsque j'étais enfant, quelqu'un à qui je tenais beaucoup m'a offert ce nouveau prénom que je chérit malgré qu'il en intrigue plus d'un. C'est une très longue histoire et ... à vrai dire je n'ai pas vraiment envie de m'étendre sur les détails, c'est un sujet qui m'est assez sensible."

Avec un sourire d'excuse Plume replongea la tête dans le livre, elle avait presque eut le temps de le lire dans son intégralité durant ces derniers jours et la demoiselle avait ainsi enrichit ses connaissance de la flore d'Arcane. Elle se rendit compte qu'Ephy s'était précipité vers les œufs pendant qu'elle parlait et se sentit bête de s'être laissé porter par ses sentiments au lieu de faire attention à son environnement. Elle se leva et s'approcha du panier. Accroupie près de ce dernier elle regarda un oisillon faiblard percer la coquille et pointer le bout de son bec dans le grand monde. Tout en caressant le sommet de son crane plumeux du bout du doigt elle murmura avec douceur :

" Bienvenu sur l’île d'Arcane petit bonhomme."

Puis regardant ses éventuels frères et sœurs immobiles avec appréhension elle demanda à les tigresse, inquiète : 

"Et les autres ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #15 écrite Lun 15 Juin - 19:42

La tigresse, maintenant sous la forme d'un oiseau, regarda Plume. Elle n'avait pas écouté les explications de la demoiselle, trop occupée à contempler le miracle de la vie se faire. A contempler cet oisillon s'extirper avec difficulté de sa coquille, alors que les autres ne bougeaient pas.
L'autre oisillon se mit à chanter à l'approche du soleil, soleil qui fut vite remplacé par un voile de nuage lorsque la réalité les frappa. Sur cinq oeufs, seulement un eut éclos... Les Dieux pouvaient être cruels, même ici... Ephy détourna le regard, incapable de rester insensible à cela avant qu'elle ne vienne se blottir contre l'oisillon qui piaillait de faim. Sans parler, elle demanda à l'humaine du regard si elle pouvait aller chercher quelques miettes de pain, histoire de ne pas laisser l'unique survivant mourir.

"Hélas", dit-elle néanmoins après quelques minutes de silence, "Terra peut parfois être cruel, très cruel, quand il s'agit de la vie. Seuls les plus forts survivent, c'est ce qu'il nous a apprit, en nous laissant pourrir sur cette île", finit-elle avec un certain dédain avant de soupirer.

Elle ne pouvait pas reprendre sa vraie forme, sous peine d'effrayer les oiseaux et de détruire la moitié de la chambre. Mais sous sa forme actuelle, qui commençait à lui pomper une grande partie de son énergie, elle ne pouvait pas faire grand chose mise à part compter sur l'aide de cette jeune femme. Il fallait qu'elle tienne encore un peu avant de redevenir une tigresse... Et dire que tenir sa forme humaine sur plusieurs mois ne la dérange absolument pas... Pourquoi est-ce que prendre l'apparence d'un piaf, créature d'Aer, certes, l'affaibli à ce point ? Elle ne prend pas le temps de réfléchir à la question, préférant se concentrer sur l'instant présent.

"Je crois que je vais avoir besoin de ton aide" dit-elle dans un murmure.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #16 écrite Dim 21 Juin - 12:45

Quand Plume comprit qu'il n'y aurait qu'un survivant sur les cinq œufs elle sentit une vague de tristesse l'envahir. Assise près du panier elle observait le nouveau né pousser de grands cris. La demi-déesse alla se placer près de lui pour le réchauffer, dédaigneuse quand à la cruauté de Terra et de la vie sur l’île. La chasseresse s’était levée lentement pour ne pas effrayer l'oisillon et avait prit le temps d'attraper un croissant sur le bureau. Elle l'apporta à Ephy et le posa près du panier afin qu'elle puisse nourrir l'unique miracle émeraude. Le grand Sylvebec finit par lui demander son aide et Plume ne sut quoi faire. Elle n'avait jamais élevé d'oisillons, de quelques espèces qu'ils soient, et n'avait pas la moindre idée des choses à faire où à éviter. La chasseresse sortit une chaude écharpe en laine de ses affaire et l'enroula pour créer une sorte de nid comme elle l'avait fait pour l'aîné dans sa cage. Elle attrapa ensuite délicatement le petit être et le plaça au milieu de la laine pour le libérer du peu d'espace qu'il avait au milieu des œufs définitivement immobiles. Plume eut ensuite une idée, elle se leva d'un bond, un peu trop brusquement, ce qui fit piailler l'oisillon d'avantage, avant de lancer à la déité :

" Je reviens tout de suite !"

L'archère sortit et dévala l'escalier quatre par quatre avant de foncer vers les cuisines. Allana l'arrêta en maugréant que courir en cuisine était risqué et lui demanda ce qu'elle voulait pour la déranger ainsi. La demoiselle aux yeux de glace s'excusa avant de déclarer qu'elle avait besoin de quatre œufs de poules de bon gabarit, d'un bol et d'une pipette en verre. La femme au ventre proéminent répondit, agacée d'être embêtée dans les préparatifs du repas du soir :

" Prend les dans le sellier mais je te préviens je les ajoute à ta note ! Et tu as intérêt a me ramener mes ustensiles en bon état !"

L'aubergiste retourna ensuite à son travail et Plume alla chercha ce dont elle avait besoin avant de remonter rapidement dans sa chambre. Une fois arrivée elle s'agenouilla rapidement et cassa le premier œufs dans le bol. A l'aide de la pipette elle aspira l'ensemble du jaune d’œufs et la plaça au dessus du bec grand ouvert de l'oisillon. Après tout la jeune chasseuse avait apprit, grâce à ses nombreuses lectures, que c’était le jeune de l’œuf qui nourrissait l'embryon durant sa croissance, donc cela devait être suffisamment nutritif pour le contenter. Ce qui fut confirmé lorsque, une fois le contenu de l’ustensile vide, l'oisillon s'endormit, la faim apaisée, au creux du nid improvisé. Plume chuchota pour ne pas réveiller le minuscule animal :

" Je crois que ça a marché. Tu va pouvoir te reposer maintenant, je vais le surveiller un moment si tu veux." 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #17 écrite Sam 25 Juil - 8:43

La tigresse ne pipa mot et se contenta de regarder la jeune humaine dans son étrange ballet. Donner du jaune d'oeuf à un oiseau... C'était pas lui demander de manger les siens, ça ? Comme ce que les hommes appelaient cannibalisme, souvent pratiqué dans l'ancien monde par des tribues considérées comme sauvages, non cultivées par les hommes des villes.

L'oiseau qu'elle était, et qui commençait à ressentir une grande fatigue à cause de sa métamorhpose en enfant d'Aer qui était plus difficile à tenir qu'il n'y laissait paraitre, écouta Plume sans pour autant répondre à sa proposition. Oui, elle aimerait bien se reposer, trouver un vrai repos mais cela impliquerait qu'elle retourne dans sa cellule et ça elle ne pouvait l'accepter. Elle baille doucement puis descend du meuble.
La pièce était calme malgré les respirations régulières de tous les êtres vivants. La seule chose qui rompait ce silence quasi total était le brouhaha venant de l'étage en dessous. Après tout, on était dans une auberge...

Ephy pesa un instant le pour et le contre puis laissa le sort de métamorphose se briser doucement. De petit oiseau, elle passa à grande tigresse blanche qui avait du mal à bouger dans cette pièce aussi petite. Mais elle ne pouvait plus tenir cette forme de créature d'Aer, elle enfant de Terra, puisait trop dans ses réserves d'énergie. C'était déjà un miracle qu'elle eut tenu si longtemps.
Elle regarde l'humaine puis va se poser à côter de la cheminée, pose la tête sur ses pattes avant et remue disrtaitement sa longue queue rayée de noir, signe qu'elle désirait être tranquille.

"Merci", dit-elle avant de demander, "tu habites si loin que ça pour louer une chambre pendant si longtemps ?" juste histoire de lancer une pseudo conversation pour tuer le temps. De toute façon, elle ne comptait pas rester avec l'humaine plus longtemps. Certes, Edvah lui avait laissé bien des liberté et cela était étrange qu'elle ne la rappelle pas mais elle ne pouvait pas pour autant rester à se tourner les pouces. Elle avait pour mission de ramener des fonds à l'Atropos... tache ingrate pour un demi-dieu de sa trempe...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #18 écrite Dim 13 Sep - 4:11

Alors qu'elle observait l'oisillon qui dormait paisiblement, la chasseresse fut obnubilé par le flot de mana émanant de la demi-déesse. La voir sous cette forme aux couleurs si purs était presque effrayant. La tigresse aurait sans doute pu la briser d'un simple geste de la patte, sans efforts. La beauté qui émanait de la fille des Quatre était éblouissante. L'archère l'observa se lover devant la cheminée, sans doute exténuée. Ephy la remercia alors, interrompant ses rêveries, avant de lui demander si la raison de la location régulière de cette chambre était un manque de proximité avec son logement. Plume eut un doux sourire et soupira avant d'entreprendre de répondre à la demi-déesse :

" Je n'ai pas de chez moi. J'ai quitté la maison que je nommais ainsi après un malheureux incident qui a changé ma vie. En arrivant à Luh les tarifs ne me permettaient pas de m'acheter ne serait qu'une minuscule maisonnette. Et puis je me suis liée d'amitié avec Allana, et, au fil des locations elle à diminué ses tarifs en échanges de certains produits de ma chasse ou de petits services. Au final c'est comme si cette chambre m'appartenait. Cela me convient."

Ses pensées s'envolèrent vers Rorn, Naël, leur maison, leur élevage, le passé. La jeune femme secoua la tête pour chasser ces souvenirs envahissant avant de reporter son attention sur l'enfant divine. La curiosité prit le dessus lorsqu'elle la questionna :

" Et toi Ephy ? Où es ton invocatrice ? Fait elle partie de celles qui considèrent que l'ont doit vous laisser au maximum votre liberté ? Ou t'a t elle simplement envoyé faire une course en ville et attend, fâchée, car tu as pris du retard ?"

La demoiselle alla se lover contre son oreiller, elle aussi était fatiguée, mais la curiosité la poussait à rester éveillée. Elle demanda alors, chassant Morphée et ses bras qui menaçaient de l'emporter :

" Comment vivais tu dans l'Ancien Monde ? Que faisais tu de tes journées ? Pardonnes moi si cela est déplacée, mais tout cela me captive."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

[Auberge] Petite Ephy devient maman...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Auberge] Petite Ephy devient maman...
» Quand un lieutenant devient Maman. || Eiladora
» [Ruelles] Petite Mendiante
» L'auberge de la chatte ronronante
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: Rues de la Ville-