Le début de l'aventure gustative [feat. Plume & Yuu]

Partagez | .
 

 Le début de l'aventure gustative [feat. Plume & Yuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 12 Fév - 18:01

Il faisait beau en cette mi-matinée. Un beau temporaire cependant, selon la promesse tacite que faisaient les nuages qui se massaient au loin. La forme semblait s'étendre et s'assombrir d'heure en heure, ce que les habitants de la capitale, Lüh, devaient avoir remarqué. En effet, la ville était assez active pour une heure si précoce ; les magasins et étals des marchands étaient déjà assaillis par la populace souhaitant faire ses achats le plus vite possible et rentrer avant la tombée de l'eau.

Quelques jours avant celui-là, un logement populaire, situé près du port, hébergeait un chaos similaire, toute proportion respectée. La famille, composée de cinq membres, semblait avoir son attention aspirée par l'un des membres : un garçon aux cheveux blonds. Celui-ci allait quitter le domicile familiale prochainement et préparait son voyage. Il avait rendu visite à divers marchands et avait empaqueté quelques affaires, placées dans une charrette transformée.

Le garçon blond s'était levé tôt ce matin pour vérifier qu'il avait tout le nécessaire pour le voyage. Une fois le contrôle fait, il compta l'argent encore en sa possession ; sept-trente-sept tsuris. Ce montant fut placé dans une bourse et rejoint par quelques pièces données par sa famille en cadeau pour son départ. Un total de huit-cent tsuris se trouva accroché à la ceinture du garçon. Ce dernier serra une dernière fois chacun des membres de sa famille, les embrassa et s'en alla. Il prit quelques minutes à descendre sa charrette, habitant au premier étage, et tout le matériel qu'il stockait dedans. Une fois dehors, il regarda le ciel.

** Une belle journée en perspective ! Un signe du destin j'espère. **

Le sourire aux lèvres, il se mit en route. En prenant la direction du centre-ville, il n'aperçut pas la masse nuageuse qui s'était faite épaisse et grise. L'objectif premier de son départ était la taverne. Il ne souhaitait pas y boire quelque chose mais espérait trouver un ou plusieurs compagnons pour faire la route avec lui. Il espérait ne pas devoir engager de mercenaires, il n'avait plus énormément d'argent et ne faisait pas confiance aux gens trop vénaux. Une fois sorti de la ruelle où il vivait, le garçon eut bien plus de mal à se déplacer. Sa charrette n'était pas si encombrante mais les rues étaient remplies de gens.

** Punaise ! Qu'est-ce que c'est que tout ce bazar ?! Y a rarement autant de gens aussi tôt... Moi qui voulais partir avant que les rues soient pleines... **

Quelqu'un le bouscula, l'angle que son épaule avait pris lui indiqua que le malotrus était parti dans la direction opposée à la sienne. Il n'en tint compte qu'un bref instant, marmonnant une insulte entre ses dents, puis reporta son attention sur la rue. Il ne s'agissait pas du centre et pourtant, on pouvait presque s'y croire. Le blond piétina plusieurs minutes durant. Son départ prenait du retard. Il ne s'attendait pas à partir instantanément, mais avoir la moitié de la ville dans les rues ne fut pas un élément pris en compte dans son équation. Un regard en arrière lui fit oublier tout espoir de prendre une autre route. Il lui faudrait attendre.

Une demi-heure après s'être engouffré dans la masse, le garçon parvint à atteindre la porte de la taverne du centre-ville. Il dû laisser sa charrette à l'extérieur mais prit garde à la mettre dans l'écurie, là où les propriétés étaient en sécurité. Presque cinq minutes furent nécessaires pour atteindre l'écurie de la taverne depuis la porte d'entrée et une autre fut utilisée pour revenir.

Il n'y avait, à l'intérieur de l'établissement, que peu de gens en comparaison avec l'extérieur. Les clients viendraient plus tard, une fois leurs courses achevées. Le garçon blond alla au comptoir et s'assit. Son regard se promena sur les quelques personnes présentes. Il y avait deux hommes en train de discuter en riant autour d'une chope. Il les connaissait, il s'agissait de deux dockers travaillant avec son père. La prochaine table occupée dans son tour d'horizon était située à quelques mètres plus loin et avait pour occupants deux adolescentes. Deux groupes non intéressant pour les besoins du garçon. Ce dernier allait continuer son observation quand on l'interpella.

- Thorlak !

L'interpellé se tourna. Le tavernier lui décocha un grand sourire. Les deux hommes se connaissaient depuis quelques années à présent. Thorlak avait travaillé pour lui.

- Salut, Éwann. Comment tu vas ?

- Bien, bien. Je me prépare pour tout à l'heure, avec la météo qui s'annonce pourrie, on risque d'être débordé ici...

- Comment ça "pourrie" ? Il fait un temps superbe !

- Pour l'instant... Tu n'as pas vu ce qui se prépare à l'ouest ? On va avoir droit à une belle douche cet après-midi.

Thorlak jura et se précipita vers la porte qu'il ouvrit à la volée. Un regard dans la bonne direction confirma les dires du tavernier. Le garçon jura à nouveau et revint au comptoir après refermé la porte. Il se rassit.

- Qu'est-ce qui ne va pas ?

- Je comptais partir aujourd'hui...

- Ah ! Ton fameux projet ? T'as mal choisi ton jour mon grand... Tu veux boire quelque chose ? Je t'offre le premier verre pour la peine.

- Volontiers... Serre-moi un cidre tu veux ?

- Tu ne changes pas tes habitudes pour autant, à ce que je vois.

- En effet.

Thorlak soupira, appuya ses coudes sur le comptoir et posa mollement sa tête sur ses paumes. La météo n'avait pas décidé de l'aider avec son projet. Il repensa à sa pensée en sortant de chez lui, ce qui lui dessina un sourire las et une remarque.

** Belle journée, mes fesses... **

Éwann déposa une petite bouteille en verre sur le comptoir, devant les bras du garçon. Ce dernier remercia le tavernier et but une gorgée après un second soupire. Thorlak ne savait ce qu'il allait faire à présent. La mauvaise météo faisait partie des aléas de la vie qu'il avait choisi de mener dès à présent, mais il ne s'attendait pas à devoir le vivre dès le premier jour. Il hésita à rentrer chez lui et reporter son voyage au lendemain. Tout en sirotant son cidre, Thorlak se fit une argumentation complète en tête et finit par se convaincre qu'il partirait quand même aujourd'hui... Sa conviction de ne pas prendre de mercenaire en prit un coup. Les chances de trouver quelqu'un d'accord de partir malgré la pluie qui s'annonçait étaient infimes. L'argent peut-être motiverait quelqu'un. Ce fut sur cette dernière pensée que le blond décida, après un énième soupire, de regarder à nouveau dans la taverne afin de chercher quelqu'un pour l'accompagner.

** Allez, le destin... Tu m'as pourri ma journée, tu peux au moins me rendre ce service... Quelqu'un, n'importe qui que je n'ai pas à engager... **
▲ Succès ▲


Dernière édition par Thorlak Friedwald le Dim 15 Fév - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 12 Fév - 21:30

La demoiselle regarda sa bourse bien pleine, ce n’était toujours pas suffisant pour s'offrir un lieu pour vivre. Soupirant Plume se fit une toilette rapide, noua ses cheveux en un chignon serré d'où s’échappaient deux trois mèches rebelles et enfila sa tenue de travail. Serrant son corset et nouant son carquois et son arc dans son dos et son épée à sa taille. Elle attacha sa dague dans sa botte droite, contre sa cuisse et fit le point rapidement. Oui, elle était prête à aller faire un tour en foret. Elle avait choisit de rentrer prendre une bonne douche et se changer après avoir quitter Yuurei et fait réparer son arc.

Après être descendue l'archère demanda à Allana de remplir sa gourde et de lui préparer un en cas pour emmener. La matinée touchait à sa fin mais lorsque la femme du propriétaire la prévint du mauvais temps qui approchait Plume hésita à partir directement en chasse, préférant se diriger vers la taverne pour voir si de nouvelles quêtes avaient été déposées. Malgré la promesse faites à Nérée Helireah et le projet des montagne Zan avec cette jeune femme nommée Aenaelle la chasseresse se tenait au courant de tout ce qui se déroulait aux alentours, prête à quitter la ville à tout moment pour effectuer sa tâche. Remerciant l'aubergiste elle rangea sa gourde et son sandwich dans son sac sans fond et sortit dans la rue.

La masse de la population l'enveloppa rapidement mais la demoiselle en avait l'habitude, elle se glissa entre les groupes et les étals sans perdre de temps. Son agilité aidant. Rapidement la devanture de la taverne se présenta dans son champs visuel tandis ce que dans son dos les sombres nuages gagnaient du terrain. Il ne faudrait pas trop tarder si elle voulait prendre le temps de ramener quelques prises. Poussant la porter de la bâtisse dont le carillon tinta Plume se dirigea directement vers le panneau d’affichage après avoir salué le patron d'un signe de tête. Ce dernier semblait occupé à discuter avec un client. La discussion, animée, prouvait que les deux hommes se connaissaient et la demoiselle tandis l'oreille instinctivement tout en observant les parchemin épinglé sur le plateau de liège.

Il n'y avait rien de nouveau parmi les feuilles présentes et l'archère lâcha rapidement l'affaire. Elle alla s'asseoir au bar, suffisamment proche pour entendre la conversation sans paraître indiscrète. Le tavernier vint lui proposer une boisson et elle commanda une limonade avec une rondelle de citron et quelques glaçon, histoire de la garder bien fraîche. Elle avait retenu quelques informations utile de son écoute. Premièrement le prénom de l'inconnu : Thorlak, pas commun et surement pas originaire de Luh. Ensuite sont incapacité à prévoir le temps en fonction des éléments présents autour de soit, ce n’était donc sans doute pas une personne habituée aux expéditions ou aux chasses. Et dernièrement qu'il préparait un voyage où tout du moins qu'il comptait aller quelque part en dehors de la capitale. Curieuse, l'archère fit tourner son tabouret vers le siens et lança, souriante, pour engager la conversation :

" Quel est donc le projet qui vous pousse en dehors de la ville ?"

Sa curiosité ne connaissait aucune limite et la question lui avait échappé sous une forme abrupte, toutefois elle espérait que son comportement engageant pardonnerait cet abordage plutôt brut. Saisissant la paille de sa limonade entre ses lèvre la demoiselle sirota le contenu de son verre, les yeux rivés sur son voisin. Allait il lui répondre ? Ou la trouverait il trop indiscrète ?
▲ Succès ▲


Dernière édition par Plume le Ven 13 Fév - 3:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Jeu 12 Fév - 23:28

Pendant la discussion entre le tenancier de l'établissement et Thorlak, quelques clients étaient venues agrandir le nombre des personnes présentes. Les serveurs avaient commencé à s'affairer, le patron également. Malheureusement pour eux, mais heureusement pour leurs bourses, ces quelques clients supplémentaires n'étaient que les prémices d'une massive déferlante sur le point d'arriver, à l'image des nuages qui se faisaient de plus en plus menaçants.

Le jeune adulte promenait toujours son regard entre deux morceaux de discussion, sans trop de convictions, sur ces nouveaux arrivants. Quelques-uns étaient armés, d'autres portaient de solides armures, certains combinaient les deux éléments de manière excessive aux yeux du garçon. Ce dernier soupira, il ne savait même pas reconnaître un guerrier expérimenté. D'ailleurs, rien ne lui prouvait que les gens choisis n'allaient pas l'abandonner ou le tuer une fois éloignés de la ville, justifiant cela par une attaque de monstres. Ces créatures étaient hostiles dans leur grande majorité, dangereuses pour le voyageur inconscient. Thorlak ne souhaitait pas faire partie de ceux-là, mais il ne savait qui serait le plus dangereux de l'homme ou du monstre.

** Comment choisir ? J'ai pas le droit à l'erreur... **

Thorlak, tout en sirotant son cidre, se prit inconsciemment et petit à petit à considérer cela comme un énorme ensemble de devinettes. Il lui fallait deviner qui était bon, qui ne l'était pas, qui était digne de confiance. Ses yeux se posèrent sur le premier groupe de personnes équipées qu'ils croisèrent ; cinq membres. Les trois hommes manifestement adultes portaient chacun de petites armes à la taille ; couteaux, dagues, hachettes.

** Outils de travail, brigands ou petits voyages. Les outils seraient laissés sur le lieu de travail, les brigands n'iraient pas de manière aussi ostentatoire dans une telle ville. Ça laisse les petits voyageurs. Mais ils ont deux amis. **

Les deux personnes en question étaient un adolescent et une jeune femme. Le premier semblait dépourvu d'arme et la femme portait un arc autour du cou.

** Petits voyages pour la chasse, je dirai. Pas suffisamment équipés pour une telle escapade et la chasse les occupe assez lourdement. Groupe suivant ! **

Un léger décalage sur le côté permis d'obtenir une vue d'ensemble sur un groupe de trois hommes ; deux en armures légères et un en armure de plates. Tous trois avaient des épées à une main ceintes et l'un d'eux dévoila une dague en se tournant. Ces trois-là n'étaient pas assis.

** Un tel équipement, je dirai des membres d'une garde ou d'une milice de surveillance. Ils ont un métier fixe, inutile de m'attarder sur eux. **

Un troisième groupe fut examiné par le blond. Cette fois-ci encore, il comptait trois membres. Les trois hommes qui formaient ce groupe étaient vêtus d'armures en cuir et portaient arcs et épées. Deux d'entre eux portaient également la barbe et le troisième les cheveux longs.

** Ah ! Un groupe d'aventuriers je dirai. Peut-être même des chasseurs de monstres ou des escortes. Mais... Si ce sont vraiment des gens de cette nature, il y a de fortes chances qu'ils soient mercenaires au final. Et donc me demanderont de l'argent en quantité astronomique... Pff... **

Thorlak médita encore quelques minutes dessus, sans se rendre compte qu'il n'avait plus touché à son cidre depuis un certain temps déjà. Il ne savait comment tourner le problème pour le résoudre ; le manque d'expérience était trop important pour qu'il puisse partir soudainement. Avec la caravane, ç'avait été aisé ; il n'avait eu qu'à payer et suivre. Mais là, partir seul en expédition avec les trois possibles mercenaires lui paraissait une idée totalement stupide et suicidaire. Il ne savait que faire...

Thorlak envisagea alors une dernière idée ; pourquoi ne pas demander conseil à Éwann ? Il tenait la boutique depuis longtemps déjà et devait probablement connaître quelques noms de personnes de valeurs parmi le tout. Un sourire vint aux lèvres du garçon ; sa quête n'était peut-être pas perdue. Alors qu'il pivotait pour interpeler à nouveau son camarade à peine après avoir achevé sa discussion, c'est Thorlak qui se fit arrêter. Une jeune femme aux cheveux blancs attachés lui adressait la parole.

Elle souhaitait connaître la nature de son projet. Elle avait donc écouté la très récente conversation. Surpris et pris au dépourvu, Thorlak l'observa deux secondes sans réagir, figé dans une position stupide ; un bras accroché au comptoir pour faire tourner son tabouret, une jambe tendue dans le vide pour amorcer un mouvement de balancier. La jeune femme était équipée ; un arc et une épée étaient clairement visibles. Une chasseuse ou une mercenaire, pensa-t-il. Quelle partie de la conversation avait-elle entendue ? Le garçon opta pour une version euphémique de son projet, préférant minimiser la valeur du projet à ses yeux, afin de minimiser celle que la demoiselle pourrait estimer.

- Un projet tout simple. Je souhaite me rendre à divers endroits des lieux alentours afin de trouver quelques banals ingrédients ; herbes, plantes, ce genre de choses. Et comme je suis seul, il m'est difficile d'envisager cela sans escorte, voyez-vous ?

Thorlak avait fait en sorte de parler d'un ton léger. Il n'avait pas mentionné les absences d'arme et invocation dans son équipement de voyage volontairement : paraître faible impliquait d'être pris pour une proie facile. Le jeune adulte n'avait pas beaucoup d'expérience dans le domaine du voyage, contrairement aux relations humaines ; et il savait qu'il ne fallait pas trop dévoiler ses faiblesses dès les premiers mots.

- Pardonnez-moi la question. À quoi servent vos armes ? Êtes-vous mercenaire ou gardienne de caravanes ?

Ces deux noms de métiers vinrent spontanément ; il s'agissait des deux professions qu'il avait vu et fréquenté le plus durant son court voyage. Thorlak reprit rapidement, avant même que la demoiselle ait pu répondre.

- Ah ! Je suis désolé, je ne me suis pas présenté... Je me nomme Thorlak. Puis-je demander votre nom ?

Un sourire avenant vint ponctuer sa déclaration. Il était sincère dans sa démarche à présent ; il n'avait rien à cacher de ce côté-là.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Ven 13 Fév - 3:39

Le jeune homme sembla surpris, mais comme il s’était tourné vers la chasseuse elle pu observer son visage et décrypter ses traits. Ses yeux étaient d'un bleu aussi pâle que les ciels hivernaux, ses cheveux d'un blond quasiment blanc encadraient une tête ovale et sa peau diaphane était tatoué entre l’œil et l'oreille gauche de motifs tribaux. Son cou était garni d'un collier en cuir noir auquel était rattachées trois griffes d'or, sous ces dernières brillait une larme sanguine, drôle de bijoux. L'homme portait un manteau dans les teintes saphir, nuit, qui soulignait sa stature fine et légèrement musclée. Au premier coup d’œil la demoiselle se dit qu'il devait faire parti de la communauté marchande de Luh, mais elle avait des doutes aussi décida t elle d'attendre d'obtenir plus d'informations.Il se décidé à lui répondre :

"Un projet tout simple. Je souhaite me rendre à divers endroits des lieux alentours afin de trouver quelques banals ingrédients ; herbes, plantes, ce genre de choses. Et comme je suis seul, il m'est difficile d'envisager cela sans escorte, voyez-vous ?"

La chasseresse opina, peut être lui aussi cherchait il des aphrodisiaques naturels. Souriant d'un air gentiment moqueur elle questionna l'inconnu :

" Quelque petits soucis de vigueur ?"

Reprenant son sérieux sans attendre la réponse de l'homme, qui ne comprendrait surement pas l’allusion d'ailleurs elle l'écouta enchaîner tout en essayant de repérer s'il était armé. Aucune lame et aucun arc n’était apparent. Peut être jouait il avec des lames courtes s'il ne chassait pas ? Ou peut être n'avait il simplement pas d'armes, choses dont la demoiselle se sentait incapable depuis un bon moment. Les siennes faisaient partie intégrante de ses vêtements, sans elles la jeune femme se sentait nue.

"Pardonnez-moi la question. À quoi servent vos armes ? Êtes-vous mercenaire ou gardienne de caravanes ?"

Plume fixa un moment l'inconnu avec des yeux ronds avant d'exploser d'un rire franc. Il devait forcement se moquer d'elle n'est ce pas ? Où alors il n'avait vraiment pas l'habitude du milieu de la chasse et des aventuriers. Aussi décida t elle de lui répondre en omettant les détails. Ou du moins elle voulait le faire avant qu'il n'ajoute :

"Ah ! Je suis désolé, je ne me suis pas présenté... Je me nomme Thorlak. Puis-je demander votre nom ?"

La chasseresse sourit et entreprit de lui répondre :

" Je me nomme Plume, chasseuse au service de la ville de Luh. Peut être pourrais je vous aider dans votre entreprise ? Je n'ai rien de prévu cet après midi et mon arc tout juste réparé à besoin d'être remis en service. "

Le carillon teinta soudain et l'archère se tourna pas habitude. Quelle ne fut pas sa surprise en voyant la personne qu'elle avait quitté il y a quelques heures ! Le rôdeur ne l'avait sans doute pas repéré aussi se leva t elle sans discrétion et lança t elle, amusée, tout en faisant de grand geste de la main :

" Yuurei, par ici ! Une personne à besoin d'aide pour faire sa cueillette ! Je crois que nous sommes tout désignés !"

Malheureusement pour Thorlak, seul le rôdeur pouvait comprendre ce à quoi elle faisait allusion. Un immense sourire illuminait le visage de la jeune femme, s'amusant d'avance de ce nouveau tour du destin, qui avait voulu, qu'une nouvelle fois, leur route se croise ! Se tournant vers l'homme aux yeux pâles elle expliqua :

" Yuurei est chasseur, tout comme moi, nous ne serons pas assez de deux pour veiller sur vous pendant que vous vaquerez à vos recherches dans les terres sauvages qui se trouvent hors des frontières de la ville. Et si cela peut vous rassurer je pense que ni lui, ni moi, ne vous demanderons une quelconque somme pour cette tache."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Lun 16 Fév - 17:14


Une belle après-midi s'annoncée, pour une soirée pluvieuse. Yuurei sortait de la forge d'Ariez ou il avait récupéré sa commande. Le Rôdeur avait enfin son épée familiale réparée à la perfection et modifiée pour vaincre et résister au feu. Cette lame brillante était capable de trancher presque n'importe quoi et suffisamment solide pour résister à la morsure d'un Cruentur ce coup-ci. Son alliage d'acier blanc et de Damascus avait été amélioré avec un grand succès de la part de la forgeronne nommée Ariez.

L'armure du Rôdeur, d'un acier Sombre, était également restaurée dans une perfection similaire et brillait de son éclat sombre comme-ci elle était neuve. Cela avait couté presque l'intégralité du contenu de la bourse du Rôdeur. La cueillette et les gains du Cruentur tué avec Plume avaient servis à réparer son équipement et Yuurei se retrouvait presque à la case départ côté finance.

Yuurei devait partir pour le Temple de la Terre après demain. Le Rôdeur avait donc un jour et demi  à tuer et, éventuellement, à en profiter pour se faire un peu d'argent. Le Rôdeur se proposa d'aller à la taverne ou le panneau d'affichage trônait histoire de voir les quêtes à offrir. Peut-être y croiserait-il la demoiselle nommée Plume au passage. Certes ils s'étaient quitté quelques heures plus tôt mais elle lui manquait déjà un peu et puis il lui avait promis de discuter tout les deux autour d'un verre.

La Route se faisait vers cette taverne que Yuurei n'appréciait que peu et le Rôdeur regardait le ciel, clair au dessus de sa tête et assombri à l'ouest signifiant une pluie en fin d'après-midi ou en début de soirée. Le temps va être à l'orage pour un temps après ça, il faut espérer qu'il aura le temps de faire quelques gains avant l'averse, sinon le rodeur se contentera de boire un verre avant de rentrer chez ses parents.
 
Une fois arrivé à destination, devant la porte en bois de cette simple taverne de bois, Yuurei soupira en poussant la porte de la taverne. Après tout, quand on est habitué à la Taverne de luxe d'Oghren et à la Haënsburner Doré, il est dur de retourner dans une taverne moyenne avec de la bière "bas de gamme".  Malheureusement Oghren n'a pas de panneau d'affichages dans sa taverne, "pas encore assez connue" d'après le Prince de Lüh et Plume n'y séjourne pas.

En parlant de la demoiselle Chasseuse Dorée, Yuurei eu à peine le temps de rentrer dans la taverne que celui-ci voit une chasseresse agiter les bras. Yuurei voit Plume lui faisant de grands gestes et parlant fort, sans aucune discrétion pour attirer son attention. Visiblement la chasseresse a trouvé le rôdeur avant que celui-ci ne quitte la chasseresse.

" Yuurei, par ici ! Une personne à besoin d'aide pour faire sa cueillette ! Je crois que nous sommes tout désignés !"

Visiblement, la demoiselle nommée Plume arborait un grand sourire, heureuse de revoir notre Rôdeur. Yuurei souriait aussi sans même s'en rendre compte, affectué par la joie et la candeur de la demoiselle. Tandis que le Rôdeur avançait vers le duo, la demoiselle nommée plume expliquait la situation à son nouvel ami à un volume assez sonore pour que notre homme entende.

" Yuurei est chasseur, tout comme moi, nous ne serons pas assez de deux pour veiller sur vous pendant que vous vaquerez à vos recherches dans les terres sauvages qui se trouvent hors des frontières de la ville. Et si cela peut vous rassurer je pense que ni lui, ni moi, ne vous demanderons une quelconque somme pour cette tache."

Yuurei s'approche de plume et arrive au niveau des deux comparses. Le Rôdeur reste un temps silencieux, regardant l'homme en face de Plume, observant la personne de ses yeux émeraudes. Pas d'armes, donc probablement inoffensif. Jeune, d'un blond et d'une blancheur de peau presque aussi immaculé que la chasseresse en face de lui. Ce qui marqua un instant le Rôdeur fut le tatouage sur le coin de son œil. Yuurei en chercha la définition et réfléchit un temps, fouillant dans ses souvenirs d'ancien Milicien, pour savoir si c'était le signe d'un quelconque Carta.  

De mémoire non, cet homme ne semblait ni dangereux, ni offensif. Peut-être était-il de bonne compagnie mais en tout cas la chasseresse semblait vouloir l'aider pour une tache similaire à leur cueillette de l'avant-veille. Se penchant vers la demoiselle, le Rôdeur lui lança discrètement

"Je t'avais promis de discuter autour d'un verre, mais je ne pensais pas que ça arriverait si vite. Je suis heureux de te voir en tout cas. Sinon qui est ton ami et il a besoin d'aide pour cueillir quoi ? "

Le Rôdeur regardait Plume en cet instant, mais son regard se porta quelques secondes après sur l'homme, attendant sa réponse.



"  Ci Vis Pacem. Para Bellum ! ."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 16 Fév - 22:42

Après avoir obtenu une réponse peu précise, la demoiselle posa une question intrigante à Thorlak. Celui-ci ne comprit pas, son visage affichant un mélange de surprise et d'interrogation. En voyant le sourire moqueur s'en allant de son interlocutrice, le garçon préféra ranger la question dans un coin de son esprit. Il reviendrait sur le sujet plus tard si l'occasion venait à se présenter.

Alors qu'il questionnait la demoiselle sur ses équipements et profession, Thorlak vit le regard observateur qu'elle lui portait. Cherchait-elle à savoir s'il était riche ? S'il serait une menace si elle venait à l'attaquer pour lui prendre son argent ? Il n'en savait rien mais n'apprécia pas tellement d'être le sujet d'un examen et se referma un peu sur lui-même.

L'instant d'après ses questions fut très silencieux. Thorlak était regardé par une paire d'yeux grands ouverts, sûrement par surprise. Soudain, un éclat de rire brisa ce silence. Il sut qu'il avait commis une erreur ; si cette personne souhaitait l'agresser, il venait de s'offrir bêtement sur un plateau en or. Il jura intérieurement et se promit de se sermonner plus tard pour un tel impair.

Thorlak se présenta, tentant de faire passer le tout le plus vite possible. La dénommée Plume sourit et se présenta à son tour. Chasseuse au service de la ville, il y avait donc moins à craindre que de la part d'un mercenaire quelconque. La méfiance restait de mise cependant, être au service de la ville n'impliquait pas forcément une honnêteté sans faille. Elle se proposa également pour aider Thorlak dans son projet.

- Hé bien, vol...

Il n'eut pas le temps d'achever sa phrase. Plume s'était levée d'un bond en entendant la clochette signalant l'entrée d'un client. Un air franchement amusée sur le visage, elle cria presque à l'attention du nouvel arrivant. Elle le connaissait et lui signalait carrément le besoin d'aide de Thorlak. Ce dernier estima qu'il était tombé sur une personne vive, heureuse et pleine de joie. Détails que le blanc de ses cheveux et le bleu de ses yeux accompagnaient fort bien.

Le jeune adulte n'avait encore rien dit, trop abasourdi par les évènements, que Plume se tourna vers lui. Elle lui expliqua que le dénommé Yuurei était également chasseur et qu'il faudrait à Thorlak leur aide à tous les deux pour sa recherche d'ingrédients. Il allait répondre quand elle ajouta un fait intéressant : aucune pièce ne serait demandée pour le travail. En voilà une bonne ! Des chasseurs, travaillant gratuitement ? Thorlak ne savait s'il devait rire ou se méfier d'un traquenard.

Le nouvel arrivant était vêtu d'une armure et était également armé. Ses yeux verts fixaient les deux comparses, s'arrêtant parfois plus sur Plume que sur Thorlak. Ce dernier se demanda s'ils étaient motivés par un quelconque statut particulier dans leur relation, à titre informatif. À nouveau, un regard observateur se posa sur lui. Décidément ! Le jeune adulte se demanda si tous les chasseurs procédaient de la sorte. Si oui, ils ne devaient pas avoir beaucoup d'amis. Personne ne pouvait aimer être examiné de la sorte, voyons !

Arrivé à leur niveau, le nouvel arrivant écouta Plume finir sa déclaration puis se pencha vers elle et parla. Thorlak n'entendit pas un traître mot, Yuurei murmurait. Le premier fit semblant de regarder à côté, laissant quelques instants d'intimité au duo. Le blond gardait un œil sur eux malgré tout et vit le regard du chasseur, attendant une réponse.

- Bonjour, monsieur.... Yuurei c'est bien cela ? Je me nomme Thorlak. Mademoiselle Plume prétend que vous seriez à même de m'aider ? Je cherche des ingrédients en tout genre pour concocter des boissons. Les terres des environs me semblent être un bon point de départ et une escorte ne serait pas de refus.

Il accompagna sa déclaration d'un sourire avenant et honnête. Si le duo pouvait vraiment apporter son aide sans que Thorlak n'ait à dépenser d'argent, il fallait en profiter. Il gardait toutefois une certaine prudence ; il n'avait pas envie de finir la gorge tranchée.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Mar 17 Fév - 0:54

Plume était contente que le rôdeur soit tombé là pile au moment ou une nouvelle mission amusante et distractive se présentait à elle. La jeune femme attendit qu'il soit suffisamment proche et quand ce dernier lui lança, de façon à ce qu'elle seule entende :

"Je t'avais promis de discuter autour d'un verre, mais je ne pensais pas que ça arriverait si vite. Je suis heureux de te voir en tout cas. Sinon qui est ton ami et il a besoin d'aide pour cueillir quoi ? " 

Elle ne put s’empêcher de pouffer. Il était vrai qu'ils ne devaient se revoir qu'au plus tôt une semaine plus tard et non dans la journée mais cela ne dérangeait pas l'archère qui, au cours des derniers jours, s’était habitué à la présence et à l'humour léger de l'homme, au point de se sentir bien seule durant les quelques heures qui avaient suivi leur séparation. Quand Yuurei reporta son attention sur Thorlak la demoiselle se dit qu'elle devait peut être faire les présentation mais ce fut ce dernier qui prit la parole :

" Bonjour, monsieur.... Yuurei c'est bien cela ? Je me nomme Thorlak. Mademoiselle Plume prétend que vous seriez à même de m'aider ? Je cherche des ingrédients en tout genre pour concocter des boissons. Les terres des environs me semblent être un bon point de départ et une escorte ne serait pas de refus."

L'homme aux cheveux platine semblait aussi enthousiaste que prudent, comme s'il mesurait ses actions. La chasseresse reconnaissait ce genre d'attitude pour avoir pratiqué de nombreuses fois et ne pouvais que le comprendre, elle se garda donc de tout commentaire, il se ferait lui même un avis sur le duo de chasseurs. Plume déclara sur un ton amical :

" Bien. puisque tout le monde semble avoir été présenté peut être pourrions nous commencer par faire un tour du coté de la rivière Blanche ? Le ciel est menaçant et nous éloigner trop de la capitale pourrait poser problème. "

Se tournant vers Thorlak elle demanda, curieuse :

" Voyagez vous avec un variquan ? Sans quoi mon Jin pourra porter vos trouvaille sans nous ralentir dans notre promenade forestière."

Puis faisant à nouveau face à Yuurei, souriante, elle demanda des nouvelles de son matériel :

" As tu eut le temps de faire réparer ton armement ? Sinon je peux faire appel à l'un des enfants d'Aer qui m'accompagne en cas de coup dur."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Mer 18 Fév - 18:32


Tandis que Plume pouffait légèrement à l'humour du Rôdeur comme elle faisait souvent lorsqu'ils plaisantaient, l'homme répondit au rodeur, arborant un sourire franc et honnête. il semblait jeune mais pas si insouciant, son regard trahissait de la méfiance, sans doute de manière inconsciente. Quelques années d'interrogatoire dans la Milice avait permis a Yuurei de pouvoir décrypter certains signes discrets du visage et cet homme semblait un peu nerveux, ou au moins mal à l'aise.

- Bonjour, monsieur.... Yuurei c'est bien cela ? Je me nomme Thorlak. Mademoiselle Plume prétend que vous seriez à même de m'aider ? Je cherche des ingrédients en tout genre pour concocter des boissons. Les terres des environs me semblent être un bon point de départ et une escorte ne serait pas de refus.

le Rôdeur regarda un instant l'homme devant lui d'un regard interrogatif. Ainsi donc il voulait faire des boissons avec le fruit de sa cueillette. Yuurei se demandait quelles boissons cet homme voulait préparer. Est-ce des jus de fruits ? des boissons ayant quelques propriétés particulières ou des alcools peut-être. Yuurei posa la question directement au jeune homme désirant se faire accompagner pour sa cueillette d'un ton curieux et d'un air intéressé.

" Des ingrédients pour quel genre de boissons ? Vous comptez faire des potions ? "

A ce moment là, la demoiselle nommée Plume reprit la parole, déclarant d'un ton amical histoire de proposer son aide ainsi que celle du Rôdeur. Le Rôdeur regarda Plume proposer le lieux de leur quete d'un air amusé. La Rivière blanche, ils avaient tuer un Cruentur la bas. Ils risquent d'avoir quelques souvenirs à évoquer. Des souvenirs d'une histoire datant de la veille au soir.

" Bien. puisque tout le monde semble avoir été présenté peut être pourrions nous commencer par faire un tour du coté de la rivière Blanche ? Le ciel est menaçant et nous éloigner trop de la capitale pourrait poser problème. Voyagez vous avec un variquan ? Sans quoi mon Jin pourra porter vos trouvaille sans nous ralentir dans notre promenade forestière."

Ah oui, Jin le variquan Albinos de Plume. Yuurei ne pensait pas que ce soit une bonne idée de l'emmener. Si ils croisent des créatures un peu trop dangereuses comme un Cruentur ou une nuée d'araignées géantes, Jin risquerait d'être tué et dévoré. Yuurei allait en faire par a Plume alors que la demoiselle fit volte-face et lui parla avant qu'il ne puisse décocher un mot.

" As tu eut le temps de faire réparer ton armement ? Sinon je peux faire appel à l'un des enfants d'Aer qui m'accompagne en cas de coup dur."

Le Rôdeur hocha à l'affirmative de la tête avant de répondre de vive-voix, devant répondre a toute les question d'un coup. Les yeux émeraudes passaient de l'homme aux cheveux blonds répondant au nom de Thorlak et à Plume en fonction de la réponse du Rôdeur. La voix grave du Rôdeur résonnait d'un ton doux.

" Et bien oui, je pourrais vous accompagner sans problèmes, j'aimerais cependant savoir de quoi il en retourne exactement... Plume, pour ce qui est de la rivière blanche, je n'ai rien contre. Mais je ne pense pas que Jin doive nous accompagner. Si nous tombons encore sur un Cruentur ou autre chose du genre, il risque de se faire tuer."

Faisant une courte pose, Yuurei reprit sur le même ton. Finissant de répondre à la dernière question de Plume en montrant son arbalète avant de tourner la tête vers l'homme blond.

"Oui j'ai pu faire réparer et enchanté mon épée. Mon armure est comme neuve et Bianca nous accompagne au cas ou, je pourrait couvrir à distance si besoin également du coup... Thorlak, je crois, je suis disposé à mettre mon épée à votre service pour cet après-midi. Nous y allons ? J'aimerais rentrer avant les premières gouttes de pluie."

Yuurei regardait les deux protagonistes, attendant leur réponse et que le groupe se mette en marche.



"  Ci Vis Pacem. Para Bellum ! ."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Ven 20 Fév - 18:48

L'arrivée du troisième personnage avait changé quelque peu la dynamique du groupe, fait normal lorsque l'on sait que les deux chasseurs se connaissaient d'antan. Plume pouffa suite aux mots prononcés par Yuurei, sans que Thorlak n'y comprenne grand chose.

À la mention des boissons et des ingrédients, le chasseur décocha un regard intrigué à l'intention du blond puis deux questions accompagnées de ce qui semblait être un véritable intérêt. Thorlak saisit l'occasion ; s'il pouvait déjà commencer à faire un peu de pub pour son commerce, autant en profiter ! Un grand sourire éclaira son visage et la position de son corps changea totalement : il pivota vers le duo et voulu parler, la passion et la joie s'imprégnant déjà dans ses futures paroles.

Le jeune adulte n'eut pas le temps de répondre cela dit, Plume trancha dans le début de discussion en proposant une destination peu éloignée. La suggestion était judicieuse ; la pluie approchait au fil du temps et ne ferait pas de détour pour laisser libre cours à la cueillette. Un air gai était perceptible dans les yeux de Yuurei, probablement un souvenir commun aux deux chasseurs en était l'origine. La fin de la déclaration de Plume souleva un nouveau problème dans l'esprit de Thorlak.

- Verdammter Mist ! Je n'avais pas prévu de variquan... Je possède une charrette, mais rien d'autre que mes bras pour la transporter... Pensez-vous que Jin puisse la tirer ? Pour la destination, je vous suis !

Thorlak failli préciser qu'il ne connaissait pas la région ; une erreur potentiellement fatale ! Il n'avait cependant pas du tout prévu de moyen de traction pour sa charrette et s'en voulait.

** Comment aurai-je fait pour tirer cette charrette sans cheval ou variquan ? Franchement... Quel idiot... **

Pendant que Thorlak se maudissait et insultait d'avoir pu oublier un tel détail et remerciait la providence d'avoir amené sur son chemin quelqu'un possédant un tel animal, le duo de chasseurs discutait. Il était question d'équipement, de Jin et de monstres.

Deux pensées effleurèrent soudain l'esprit du jeune adulte.

- Mais... Jin est un variquan ? Un vrai de vrai ?

Un intérêt très fort était visible dans les yeux et la voix de Thorlak. Ces créatures n'étaient que méconnues du jeune adulte, il en avait vu quelques-unes brièvement lors de son voyage en caravane, lorsque les éclaireurs étaient proches du camp. La seconde pensée fut gardée en réserve.

- Pour moi, c'est en ordre. Allons-y !

Sur ces mots, il se leva et se dirigea vers la sortie.

- Je vais chercher ma charrette, j'arrive ! Je vous expliquerai plus en détail le pourquoi du comment pour les boissons et ingrédients !

Thorlak sortit de la taverne en premier, allant chercher presque en courant l'objet mentionné. Il n'en revenait pas ! Deux chasseurs, soudainement, avaient accepté de l'aider, et gratuitement ! Cette situation, digne d'un livre, était forte heureuse pour le jeune adulte qui revisita son jugement sur l'aspect positif de la journée.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Sam 21 Fév - 14:53

La question du rôdeur sur les boissons que voulait fabriquer Thorlak n'obtint pas de réponses. La demoiselle aux yeux azurée avait conscience qu'elle avait toute son importance mais ils auraient tout le temps de parler plus trad, l'orage menaçait à l'horizon et s'ils voulaient avoir un peu de temps pour chercher ces fameux ingrédients ils devaient partir aux plus vite. Yuurei réagit ensuite à ses question, argumentant :

" Et bien oui, je pourrais vous accompagner sans problèmes, j'aimerais cependant savoir de quoi il en retourne exactement... Plume, pour ce qui est de la rivière blanche, je n'ai rien contre. Mais je ne pense pas que Jin doive nous accompagner. Si nous tombons encore sur un Cruentur ou autre chose du genre, il risque de se faire tuer.Oui j'ai pu faire réparer et enchanté mon épée. Mon armure est comme neuve et Bianca nous accompagne au cas ou, je pourrait couvrir à distance si besoin également du coup... Thorlak, je crois, je suis disposé à mettre mon épée à votre service pour cet après-midi. Nous y allons ? J'aimerais rentrer avant les premières gouttes de pluie." 

L'argument du chasseur était justifié et le visage de Plume se crispa légèrement sous la concentration. Elle ne voulait pas prendre le risque que son cher Jin soit blessé, elle tenait autant à ce variquan qu'à un ami et le voir mort ou même blessé lui causerait beaucoup de peine. Au nom de Bianca le rôdeur avait désigné son arbalète, qui semblait aussi meurtrière que son épée. Il accepta finalement de les accompagner et la chasseresse sourit lorsqu'il mit en avant le fait de devoir se dépêcher. Nul doute qu'ils voulaient tout deux éviter la pluie. Plume avait des raison bien précise, n'étant pas sure que les deux hommes connaissait le réel danger qu'abritait cette zone lorsque les précipitation rendait le sol meuble et gonflait les rivière. Elle se se souvint de ce jour où, avec Mistraelis et la femme à la peau caramel, ils avaient croisé la route d'un Lubius. Ces animaux lunatique pouvait très bien venir sous des traits inoffensifs avant de vous sauter à la gorge. Heureusement ils n’apparaissaient que par temps humide, au milieu des tempêtes et des fortes pluies. L'exclamation du jeune homme blond la tira de ses réflexions :

"Verdammter Mist ! Je n'avais pas prévu de variquan... Je possède une charrette, mais rien d'autre que mes bras pour la transporter... Pensez-vous que Jin puisse la tirer ? Pour la destination, je vous suis ! Mais... Jin est un variquan ? Un vrai de vrai ?"

L'archère faillit se taper la main sur le front, les dires de Thorlak confirmait ses craintes, c'était sans doute la première fois qu'il s'aventurait vraiment en dehors des murs de la capitales. Sa dernière question dévoilait un intérêt tout particulier, et cela fit sourire la demoiselle brièvement. Sans qu'elle ai le temps de répondre aux inquiétudes de Yuurei et à la curiosité de Thorlak ce dernier avait témoigné de sa motivation tout en se dirigeant vers l'arrière cours sans attendre les deux chasseurs. Une fois qu'il fut sortit la jeune femme se tourna vers Yuurei et déclara, amusée :

" Je crois qu'il n'a entendu que la moitié de notre discussion. Je suis cependant d'accord avec toi, emmener Jin, ou traîner cette charrette ne fera que nous mettre en danger et nous rendre vulnérable en cas d'attaque. Je vais proposer à ce monsieur un peu trop pressé de prendre les affaires dont il a vraiment besoin dans mon sac sans fond à moins qu'il n'en possède un lui même. Allons y je sens que cette ballade va être intéressante !"

Et tout en s'étirant après avoir sourit au rôdeur elle prit, elle aussi, la direction de l'arrière cours où se trouvait Jin, et d'après ce qu'elle avait comprit, cette fameuse charrette. Arrivant au près de l'homme au cheveux platine qui semblait affairé à fouiller dans différents compartiments que possédaient l'étrange objet, elle posa une main sur son épaule, captant son attention et déclara gentiment de façon à ce que cela passe d'avantage pour un conseil que pour un ordre. Plume ne connaissait pas suffisamment cet homme pour prévoir ses réactions et préférait donc être prudente :

" Ce que Yuurei disait à l'instant est juste, emmener Jin, ou même votre charrette, avec nous est trop risqué. Si vous avez besoin de prendre du matériel avec vous et que vous ne possédez pas de sac sans fond je peux le transporter pour vous. Je vous laisse quelques instants pour choisir ce dont vous avez besoins, mais ne tardez pas, le temps passe vite et l'orage n'attendra pas éternellement avant de s'abattre sur les alentours."

Sans attendre sa réponse, mais restant à portée de voix, la chasseuse alla saluer Jin qui se trouvait dans un compartiment un peu plus loin. Ce dernier, occupé à mâcher avec appétit le mélange céréalier qui venait sans doute de lui être amené par l'employé s'occupant des écuries, leva ses yeux doux vers elle. La jeune femme entra dans la stalle afin de caresser son museau. Elle s'excusa à voix basse de ne pas pouvoir l'emmener avec elle aujourd'hui et lui promit de venir le bouchonner le soir même. Comme si la créature écailleuse avait comprit ses mots, elle vint frotter son museau contre la main de sa maîtresse. Plume regagna ensuite la carriole et Thorlak, espérant qu'il avait fait ses choix.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Sam 28 Fév - 13:46


Le jeune homme aux cheveux platines regarde le rodeur et la jeune chasseresse de son âge avant de déclarer d'un ton plein d'entrain.

"- Mais... Jin est un variquan ? Un vrai de vrai ? Pour moi, c'est en ordre. Allons-y !"

Yuurei soupirait en entendant cette phrase, l'homme semblait plein d'entrain et possédait la hâte de la jeunesse. Ses yeux brillaient d'une grande curiosité mais il semblait aussi ne rien avoir entendu de son discours. Trop hâtif, trop pressé, à l'image de la jeunesse voulant rapidement atteindre son but.
Yuurei soupira une seconde fois lorsqu'il le vit se lever et se diriger vers la sortie, toujours plein de hâte et d'entrain. les craintes du Rôdeur furent fondés quand il déclara, sur le bas de la porte.

"- Je vais chercher ma charrette, j'arrive ! Je vous expliquerai plus en détail le pourquoi du comment pour les boissons et ingrédients !"

Visiblement ce jeune homme n'avait pas entendu un traître mot de ce qu'il venait de dire à Plume d'une voix plutôt sonore. Jin ne sera pas de la partie et c'est mieux ainsi pour sa propre sécurité. Yuurei se tourna vers plume et allait lui parler quand il la vit déjà tourné vers lui, visiblement amusée et apparemment du même avis que notre protagoniste.

" Je crois qu'il n'a entendu que la moitié de notre discussion. Je suis cependant d'accord avec toi, emmener Jin, ou traîner cette charrette ne fera que nous mettre en danger et nous rendre vulnérable en cas d'attaque. Je vais proposer à ce monsieur un peu trop pressé de prendre les affaires dont il a vraiment besoin dans mon sac sans fond à moins qu'il n'en possède un lui même. Allons y je sens que cette ballade va être intéressante !"

Le Rôdeur la regarda avec le sourire, tandis qu'elle s'étirait et se levait pour rejoindre l'homme blond et la charrette dans l'arrière-cours de la taverne. Yuurei se leva doucement après la chasseresse et se lança à lui même une simple phrase exposant son état d'esprit.

"Bon quand il faut y aller, il faut y aller. J'espère qu'il ne nous attirera pas trop d'ennuis inutiles"

Le Rôdeur se dirige vers l'arrière-cours également et tombe sur Plume en train de poser une main sur l'épaule du jeune blond pour attirer son attention, tandis qu'il cherchait ses affaires dans le capharnaüm empilé sur sa charrette. Elle lui dit sur le ton du conseil, mais suffisamment fort pour que le Rôdeur entende.

" Ce que Yuurei disait à l'instant est juste, emmener Jin, ou même votre charrette, avec nous est trop risqué. Si vous avez besoin de prendre du matériel avec vous et que vous ne possédait pas de sac sans fond je peux le transporter pour vous. Je vous laisse quelques instants pour choisir ce dont vous avez besoins, mais ne tardez pas, le temps passe vite et l'orage n'attendra pas éternellement avant de s'abattre sur les alentours."

Yuurei approcha l'homme blond tandis que Plume se dirigeait vers le Variquan. Le Rôdeur avançait sans aucune discrétions, le but n'étant pas de le surprendre. une fois à son niveau, notre homme lança simplement, sur le ton du conseil.  

"Plume a raison, nous ne devons pas trop traîner. Prenez le principal avec vous, et nous irons à pied. Le Variquan sera plus un risque qu'une aide au final. Et ce risque vaut aussi bien pour lui que nous,  Personne ne touchera vos affaires dans l’arrière cours, vous pouvez avoir confiance. "

Après avoir écouté la réponse de Thorlak, le Rôdeur se dirigea vers Plume et posa sa main sur la truffe de Jin pour qu'il puisse le sentir. Yuurei attendait que les deux jeunes gens soient prêt pour qu'ils puissent se mettre en route. Notre archer ne savait pas encore ce que cette aventure lui réserverait, mais il espérait que son équipement s'en sorte en meilleur état que la précédente cueillette.



"  Ci Vis Pacem. Para Bellum ! ."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Sam 7 Mar - 14:30

Dehors, Thorlak jeta un coup d’œil au ciel. Les nuages étaient encore loin mais beaucoup moins qu'à son entrée dans la taverne. Les rues étaient devenues plus praticables puisque les gens avaient presque tous achevé leurs activités citadines.

Il arriva au niveau de l'écurie et demanda au garçon responsable où avait été placée sa charrette. Ce dernier lui indiqua l'objet. Thorlak s'approcha et vérifia chaque compartiment afin de savoir si un vol avait été commis. Quelques instants après le début de sa fouille, le blond sentit un poids léger sur son épaule. Il se tourna pour découvrir une main féminine. Un second mouvement de la tête lui dévoila que ce membre appartenait à Plume.

La chasseuse lui expliqua ce que Yuurei avait suggéré ; laisser la charrette et le variquan à l'écurie. Thorlak ne comprenait pas bien pourquoi la compagnie de l'animal avait été suggérée puis finalement prohibée. Ces chasseurs étaient d'étranges lurons. Le jeune adulte allait interroger la demoiselle sur le transport de son matériel lorsqu'elle lui répondit avant même d'avoir entendu la question. Elle possédait un sac sans fond et serait donc à même d'effectuer le transport des ingrédients trouvés en route
ainsi que du potentiel matériel nécessaire. Il fallait faire vite cependant ; la pluie arrivait.

- Je comprends. Je fais mon choix et je vous dis !

Plume s'en était allée avant même sa réponse, qu'il avait donc lancée fortement dans les airs afin qu'elle puisse l'entendre. Décidément, ces chasseurs étaient intrigants ! Ils ne demandaient pas un sou, acceptaient de l'accompagner en n'ayant que peu de détails sur le but de la quête, preuve de leur gentillesse et bonne volonté, mais ils étaient également un peu rustres dans leur manière de communiquer.

Le blond se pencha à nouveau sur sa charrette lorsqu'il entendit des bruits de pas. Il pivota la tête pour voir Yuurei. Thorlak lui adressa un sourire avant de retourner à la recherche de ce qu'il serait utile. Le chasseur lui adressa la parole, soutenant et étayant les propos de Plume.

- Je comprends, je comprends. Vous êtes les experts après tout. Je ferai vite, ne vous en faites pas.

Thorlak n'avait pas détourné les yeux de sa charrette cette fois, il devait se hâter. Il resta affairé pendant un peu moins d'une minute, marmonnant parfois pour lui-même quant à la nécessité de prendre des objets. Au final, le jeune adulte se redressa, s'étira quelques secondes puis déclara d'une voix forte, pour que le duo vers le variquan l'entende.

- Voilà ! Je crois que ça devrait suffire. Aurez-vous la place de stocker tout ça dans votre sac ?

Sur la charrette se trouvaient les objets mentionnés : quatre bocaux en verre d'un litre fermé par des couvercles, cinq sacs en toiles et un nécessaire de calligraphie.

- Mon matériel ne sera pas cassé dans votre besace, j'espère.

Le ton de sa voix démontrait son inquiétude et n'avait aucune teinte de mépris. Une fois les objets empaquetés, Thorlak se dirigea vers le variquan. L'humain resta à une distance respectable de l'animal, une peur de l'inconnu le saisissant au ventre. La créature l'intriguait ; il n'en avait vu que peu durant sa vie. Il n'osa pas cependant approcher à plus de deux mètres de la stalle et encore moins tendre la main. Il le fixa d'un œil admiratif.

- Quel bel animal...

Le jeune adulte revint à lui après quelques instants d'errance puis se tourna vers Yuurei.

- Sommes-nous prêts à partir ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Dim 8 Mar - 13:45

Thorlak semblait accepter sans rechigner les remarques sur la sécurité qu'avaient émis les deux chasseurs. Quand il eut sortit tout son nécessaire il les appela, leur signalant qu'il voulait emmener cela. Il y avait quelques contenants, des sacs de toile de différentes gabarie et de quoi prendre des notes. Plume hocha la tête et rangea rapidement le tout dans son sac. La jeune femme ne pouvait s’empêcher d'être curieuse quand aux futures boissons que l'inconnu voulait créer, qu'allait il donc bien pouvoir utiliser ? La demoiselle imaginait tout et n'importe quoi et c'est cette étincelle de nouveauté qui la poussait a accompagner le jeune homme, elle sentait que tout cela allait être intéressant.

" Mon matériel ne sera pas cassé dans votre besace, j'espère."

La voix inquiète parvint à la chasseresse, qui, plongée dans les méandres de son imagination en avait presque oublié la présence des deux hommes. Tandis que Thorlak se dirigeait vers Jin, impressionné et peu être même un peu intimidé par le curieux animal couvert d'écailles immaculées l'archère lui répondit, se voulant rassurante :

" Il ne craint rien dans le sac sans fond, tant qu'on oubli pas ce qu'on y met tout y demeure en bon état et peu en être ressortis en plongeant tout simplement la main dans l'ouverture. "

Tout le monde semblait apprécier Jin, c’était un point que la demoiselle notait sans arrêt. Sans doute était ce le regard doux et intelligent de sa monture qui aspirait à la sympathie. Où peut être reflétait il tout simplement le fruit d'un amour perdu. Chassant ces sombres pensées la chasseuse répondit à la place du rôdeur, sans vraiment avoir fait attention à qui avait été adressée cette dernière :

" Je pense que nous pouvons y aller, pour ma part j'ai tout ce qu'il me faut."

Et sur ces paroles la demoiselle sortit de son sac sans fond une longue cape sombre dans laquelle elle s'enveloppa, le temps se rafraîchissait a mesure que la pluie approchait et elle ne voulait pas attraper froid alors que de grands projets devaient avoir lieu dans les prochains temps. Yuurei semblait légèrement inquiet quand à cette sortie imprévue, Plume voyait plutôt ça comme une nouvelle aventure, et accompagnée du rôdeur elle ne craignait pas vraiment de tomber sur un monstre qui leur causerait du fil a retordre, ils avaient su prouver par le passé qu'ils formaient plutôt un bon duo quand il s'agissait de se défendre et d'attenter a la vie d'une créature sauvage.

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Mer 25 Mar - 21:22

Suite ICI
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #15 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Le début de l'aventure gustative [feat. Plume & Yuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Are you affraid Miss? Feat. Plume Apache
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» Event RP "aventure"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lieux de Divertissement :: La Taverne-