Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Cellule du dragounet
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Cellule du dragounet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Cellule du dragounet   Jeu 7 Mai - 14:27

Simili était roulé en boule dans sa cellule. Il faisait frisquet ce matin, trouva t-il. Un matin parmi tant d'autres lorsqu'il y pensait. Au début de son isolement il comptait les jours. Il a très rapidement arrêté. A marquer quotidiennement les murs de ses griffes il les usa tant qu'il se mit à saigner. Depuis combien de temps était-il enfermé ? Un siècle ? Peut-être deux ? Ou bien cent ? Il n'en avait strictement aucune idée. Il huma l'air de sa cellule comme il l'avait fait maintes fois. Il avait beau être en haute montagne, les dieux ont seulement placé dans sa cellule de petits trous pour laisser passer l'air (une fenêtre aurait pu laissé tout le loisir à Simili de s'enfuir) et cela donnait la possibilité à la moisissure et la poussière de s'incruster autant qu'elle le souhaitait. La pièce empestait autant qu'un animal mort en pleine décomposition depuis plusieurs semaines. Le meilleur ami de Simili était une petite Araignée qu'il avait appelé Lamia et qui occupait ses journées. Quand donc viendra l'heure où un humain le libérera de cet infernal ennui ? Lorsque les dieux l'enfermèrent, au fond de lui il pensait que jamais cette heure n'arriverait... Une invocation si faible, à quoi pourrait-elle bien servir après tout ?
Durant des lustres, il pensa la même chose. Qui en voudrait au point de se déplacer pour lui ? Il douta, déprima, manqua de confiance en lui, mais au fur et à mesure que les jours s'écoulaient, il s'imaginait, parcourant le monde d'Arcane de ses petites ailes et la braise dans son cœur qui s'était presque éteinte, petit à petit, se raviva. Il rêvait de ressentir à nouveau le doux rayonnement du soleil contre sa peau, le même qui l'aveuglerait et le ferait transpirer. Il serait alors libre de se déshydrater dans un lac et même d'y plonger, de se jeter sur les premiers fruits qu'ils verraient... Courir... Plonger... Voilà des choses qu'ils ne pouvaient pas faire avant. Finalement, ce n'était peut-être pas si mal d'être petit. C'était comme tester un nouveau goût. Une nouvelle vie, une nouvelle expérience. Voir les choses d'une façon autre. Et la braise ainsi attisée devint un incendie. Ce nouveau monde qui l'apeurait auparavant enflamma à présent un formidable brasier qui explosait en lui, provoqué par l'envie des merveilles qu'il avait envie de découvrir, minuscule qu'il était...
Finalement, il s'était épris de la punition des dieux. Mais ce n'était pas pour autant que sa volonté de se venger des autres demi-dieux s'était atténuée. Dès qu'il sera libre sa tâche première sera de devenir de plus en plus puissant. Et ensuite alors il les traquera... Et les détruira. Peu importe sa taille. Car sa volonté à lui, est immense. Mais avant tout. Il lui fallait un humain. Il ne fallait donc pas créer une épreuve trop difficile. Car après tout les humains ne sont pas des êtres très intelligents, n'est-ce pas ? Juste... Un test moral, et psychologique suffira. Son sol était en verre. Et en dessous, le vide, et la mort. L'humain devra répondre à 6 questions. A chaque question il devra avancer d'un pas. Mais c'est Simili qui lui dirait où poser les pieds. Un mauvais geste et c'en était fini de l'humain ! Le verre se briserait sous ses pieds et une chute de centaines de mètres de haut s'ensuivrait. Et si l'humain s'en sortait vivant il serait libéré. Enfin.
Fuir cette cellule, et ne plus jamais y revenir. Un épanouissement après plusieurs siècles d'emprisonnement. Lorsqu'il pensait à ça, sans s'en rendre compte, il était sur le dos, les pattes en l'air, et un sourire niais sur le visage.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Cellule du dragounet   Lun 25 Mai - 15:25

Shiro était sur le dos de son petit Variquan depuis bientôt une heure et demie. Il était en direction du Temple de l'Air et avait l'air très heureux, c'était bien la première fois qu'il s'éloignait autant du nid familial. A quoi allait-elle ressembler? Son Invocation? ...Non...L'Invocation plutôt.
Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuer, Shiro en était très bien conscient, un peu trop même.
Il commença alors à s'inquiéter un peu...mais; il s'est entraîné si dur alors de quoi avait il peur?! Et puis, l'épreuve d'une Invocation ne repose pas forcément sur la force physique, heureusement!
Alors qu'il était en proie au doute, les pensées de Shiro furent dissipées par ce qui se trouvait maintenant devant lui : Le Temple de l'Air.
Spoiler:
 
Il était grand et...l'architecture était si complexe! Shiro était bluffé, époustouflé!
-C'est mieux que ce que laissent imaginer les livres... marmonna-t-il
Après être resté un petit moment ébahi devant cette imposante structure, Shiro descendit finalement de sa monture, lui donna un peu à boire et l'attacha pas très loin de l'entrée du Temple.
En entrant, il fut impressionné non seulement par le nombre d'escaliers, qu'ils soient ascendants ou au contraire descendants, mais aussi par la longueur des couloirs ou la quantité de portes, témoignant du fait que la population des Demi-Dieux était très importante rien que dans ce temple. Shiro s'avança prudemment dans ce que l'on pourrait presque appeler un hall. Son choix, quant à quelle porte traverser fut vite fait.
Il choisit la porte la plus petite d'entre toutes.
Shiro s'aventura donc timidement dans la cellule où régnait une odeur très désagréable, immonde. Il leva les yeux et regarda autour de lui.
Les murs étaient mal entretenus, voir pas du tout et aussi couverts et recouverts de moisissure avec quelques trous, par ci, par là.
Les rares endroits où la lumière était autorisée à passer étaient accompagnés de barreaux, rendant l'aspect de la salle encore moins accueillant.
Cellule, cela portait vraiment bien son nom. Au fond, au sol, Shiro aperçu quelque chose de recroquevillé, en boule.
C'est lui l'Invocation? Ou elle...en tout cas, ça a des ailes. se disait-il
-Oh!
Le petit être venait de se mettre sur le dos, les pattes en l'air ce qui fit Shiro sortir un de ces sourires niais dont il a le secret. Fascinant.
Il s’apprêtait à s'approcher lorsqu'il réalisa que le sol était fait de verre et surtout...qu'il n'y avait rien en dessous. Shiro eu un violent soubresaut mais se retint de crier. Il commença a inspirer et expirer doucement pour pouvoir se calmer. Il releva la tête vers ce qui semblait être l'Invocation et articula les quelques mots qui suivent.
-Bonjour enfant d'Aer! Je suis ici afin d'obtenir ta force.
Shiro n'était pas du tout à l'aise, non seulement à cause de ce qui se trouvait sous ses pieds mais aussi à cause de ce qu'il venait de dire :
il trouvait cette formulation trop formelle et exagérée. Au moins, il n'avait pas l'air d'un rustre ou de quelqu'un avec un petit pois dans le crâne.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Cellule du dragounet   Mar 2 Juin - 18:21

Simili ouvra petit à petit les yeux. Une voix l'avait tirée de son sommeil. "Une voix ?" se dit-il soudain. Toujours sur le dos, il lança un regard vers la porte de sa cellule. Sa surprise n'en fut pas moins lorsqu'il aperçut un humain à son pied.
Quelqu'un.
Il y avait quelque part sur cette terre une personne qui avait besoin de lui. L'individu n'avait pas l'air bien menaçant mais sans doute était-ce un manque de confiance dont il pourrait profiter. Il avait appris à connaitre les humains durant sa vie sur l'ancienne terre. Tout comme il contrôlait tout ce qu'il faisait à l'époque, il en fera de même avec lui.
De là où il était, l'appétissante odeur de l'air neuf et frais lui emplissait les narines. Il était tellement heureux de pouvoir à nouveau sentir cette agréable brise qui le rafraîchissait enfin. Rien que pour cette raison, il remerciait cet inconnu de tout son cœur.
Le petit brin d'homme n'avait pas l'air bien à l'aise dans sa cellule.
Simili aurait aimé croire que c'était son allure, son apparence et sa stature qui l'intimidait, mais il devinait sans mal que c'était l'aspect de sa cellule, particulièrement l'épreuve et le sol en verre qui l'effrayait.
C'est vrai que l'invocation peut créer toute sorte d'épreuve. Les humains doivent rester sur leurs gardes...
Mais l'heure n'était plus à penser, il avait eu tout le temps de le faire dans sa cellule. Il lui fallait répondre à son invité. Mais quoi ? Il n'avait pas entendu ce que l'humain lui avait dit, il dormait !

«Quelle idée de venir pendant ma sieste, aussi !»

Il jeta un coup d’œil à l'humain, histoire de vérifier qu'il n'avait pas entendu.

«Tant pis, quitte à dire quelque chose, autant essayer de me la jouer discours qui en jette, histoire de faire bonne impression. C'est mon premier humain depuis... depuis... mon premier humain. Faut pas gaffer.»

Il se racla la gorge.

«Bienvenue, jeune homme, dans ce qui me sert de foyer, aussi piteux cela soit-il. Avant d'avancer plus loin, je tiens à te prévenir, les dalles sont piégées, et si tu marches sur l'une d'entre elles elle se cassera immédiatement et tu feras une très jolie chute que je me ferai le plaisir de regarder. Jusqu'au bout. Mon épreuve est la suivante. Si tu veux obtenir ma force tu devras répondre à une question. Lorsque ta réponse me plaira tu avanceras là où je te dirais. J'ai le droit à autant de questions que je veux, et toi, à aucune crampe. A présent vient la première question. Pourquoi as-tu ouvert cette porte ?»
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Cellule du dragounet   Ven 5 Juin - 13:56

Shiro ravala plusieurs fois sa salive, attendant une réponse de son interlocuteur. Ce dernier semblait réfléchir.
Mhm?
Le Demi-Dieu c'était mit à marmonner des choses pas très compréhensibles...Sieste? Peut-être était-il arrivé au mauvais moment.
Cela embarrassait un peu Shiro mais, qu'est-ce qu'il pouvait y faire? Il ne pouvais pas savoir...
En tout cas, de ce qu'il avait compris de ce grand bafouillage, l'Invocation comptait l'impressionner. Il avait si peur d'être abandonné que ça? C'est vrai que l'emprisonnement éternel ne fait pas très envie, il devait être désespéré.
Shiro avait décidé de jouer l'enfant un peu naïf -pas qu'il ne l'est pas, mais il peut l'être encore plus- pour mettre l'Invocation en confiance et, lorsque la supercherie sera dévoilée, peut-être qu'une affinité se développera, qui sait?

«Bienvenue, jeune homme, dans ce qui me sert de foyer, aussi piteux cela soit-il. Avant d'avancer plus loin, je tiens à te prévenir, les dalles sont piégées, et si tu marches sur l'une d'entre elles elle se cassera immédiatement et tu feras une très jolie chute que je me ferai le plaisir de regarder. Jusqu'au bout. Mon épreuve est la suivante. Si tu veux obtenir ma force tu devras répondre à une question. Lorsque ta réponse me plaira tu avanceras là où je te dirais. J'ai le droit à autant de questions que je veux, et toi, à aucune crampe. A présent vient la première question. Pourquoi as-tu ouvert cette porte ?»

«une très jolie chute que je me ferai le plaisir de regarder.» Et déjà une très bonne nouvelle, non seulement au moindre faux pas, il redécouvrira une de ses plus grandes peur mais en plus, ce Demi-Dieu semblait avoir un penchant sadique. Tout pour mettre notre cher Shiro à l'aise.
Donc il n'y a pas de bonnes ou fausses réponses, juste des réponses plaisantes... Ça signifie que je devrais mentir et lui dire ce qu'il aimerait entendre?
Shiro n'était pas un bon menteur, c'est surtout qu'il n'aimait pas mentir. Mais, c'est surtout qu'il n'a aucune idée de ce que le Demi-Dieu voudrait entendre.
Autant jouer la carte de l'honnêteté alors?

-Pourquoi avoir ouvert la porte?

Shiro regardait en l'air et se grattait la tête tout en réfléchissant.
Il reposa finalement son regard sur l'Invocation, essayant du mieux qu'il pouvait d'ignorer le sol de verre.

-Eh bien, il y a plusieurs raisons... C'est parce que cette porte était moins intimidante que les autres.
Je veux aussi visiter l'île, alors je me suis dit qu'une Invocation de l'Air me serait utile. Mais c'est aussi parce qu'une Invocation de l'Air m'a sauvé la vie et je n'ai jamais été capable d'au moins la remercier alors; libérer un de ses semblables peut-être une manière de lui rendre la pareille...même si je ne pense pas que vous vous connaissiez...
Oh! Il y aussi le fait que j'ai toujours voulu en rencontrer une et pouvoir tenir la conversation avec, je suis plutôt curieux.


Shiro se demandait s'il n'en avait pas trop dit et espérait qu'il n'agaçait pas son interlocuteur plus qu'autre chose.

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Cellule du dragounet   Dim 28 Juin - 22:16

«Mon petit, sais-tu que tu es vexant en me disant que c'est la plus petite porte ? Mais passons. Comment souhaites-tu que je te fasse visiter l'île ? As-tu vu ma taille ? J'ai perdu l'habitude de voler, je n'ai pas la certitude que j'arriverai à voler plus haut que quelques dizaines de mètres. Quant à te porter, l'idée me fait doucement sourire, si j'avais de la force j'aurais depuis longtemps briser ce verre mon p'tiot. Néanmoins tu es honnête. Bien qu'un peu stupide, tu as l'air loyal, franc, et ma foi tu n'as pas l'air d'être le genre d'humain se pensant supérieur aux autres. Les pires, ceux-là. Avec ceux qui cherchent l'argent. Bref ! s'exclama t-il. Tu avanceras sur la dalle la plus à gauche au milieu.»

Il s'avanca lui aussi sur les dalles en verres afin de regarder ce paysage dont il ne se lassait pas malgré les annés. Il se demandait soudainement si le temple de l'air ne se déplacait pas pour ne jamais s'ennuyer devant ce panorama ? Il pouvait apercevoir quelques monstres parfois -dont d'étranges créatures géantes volantes par moments- sur ces magnifiques plaines. Tout cela ne faisait qu'intensifier sa hâte de sortir de cette cellule, une souffrance supplémentaire que les Dieux lui avaient fait don.
Il se mit à tourner en rond, et regarda l'humain qui était sur le point d'avancer prudemment.

Il est drôle, il m'a l'air peureux mais recherche la force. C'est complètement paradoxal, mais rigolo. Bon, je dois rechercher une autre question. J'ai eu des siècles pour y réfléchir mais je n'en ai jamais pris le temps. Quel idiot. Tss.

«En même temps, moi je voulais une fille comme invocatrice, pas un homme ! Les femmes ont toujours été le plus dominant des sexes ! Mais réfléchir à ça ne m'avançera pas. Je pourrais lui demander pourquoi il veut de la force. Non, c'est nul, je le sais déjà. Ce qu'il aime ? C'est pas intéressant. Ses rêves ? Hmm, pas mal.»

Avant qu'il le remarque il était déjà en train de parler haut et fort. Il se frappait la tête contre le mur et se maudissait. Il jeta soudainement un regard noir à Yashiro.

«Toi, l'humain, répond, au lieu de me regarder comme un niais ! pesta t-il»

Il se redonna un coup de tête dans le mur.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Cellule du dragounet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» CELLULE INVISIBLE
» Une rose, une cellule, la liberté...
» En cellule de dégrisement [PV Anna-Mae]
» Recherche une plante verte et une cellule eucaryote.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Le Temple de l'Air-