Le retour aux sources

Partagez | .
 

 Le retour aux sources

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Wolf Rain
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 11/09/2013
Messages : 181
Elément : Eau
Invocateur : Meiro l'assassin
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Dim 10 Mai - 22:38

[Précédemment: L'imbuvable chaleur]
[Suivant: A quoi rêve une invocation?]

Le trou noir...

De violents mots de tête vinrent réveiller Wolf Rain, qui garda les yeux clos un instant. Les sons environnants lui parurent cependant familiers, trop peut être: des grenouilles.

Il ouvrit les yeux d'un coup, et son esprit refusa de voir, de sentir, ou de comprendre quoi que ce soit. Non, s'il était là, c'est que...

" Haaaaa! " hurla-t-il en se pliant de douleur, la gueule violemment projetée contre le sol.

Et il continua d'hurler pendant des heures, se frappant contre les murs de cette cellule, SA cellule. Toujours la même chaîne à ses pieds, le même mur ouvert face à lui  promesse de liberté inatteignable, toujours ces 18m carrés avec cette horrible fenêtre à 18m de hauteur, inutile à quoi que ce soit sauf à le narguer. Non, ce n'était pas possible, il ne pouvait être de retour, il continua encore et encore à frapper les murs de toute sa masse, jusqu'à l'épuisement. Il fondit en larmes, Snow n'était plus là. Il l'avait rejeté.

Wolf Rain glissa le long de la paroi, pour s'étaler mollement sur le sol de pierre humide de sa prison, et se rappela tout. Alors qu'ils étaient dans le désert, un troupeau d'Impas avait croisé leur route, attirant dans leur sillage un couple de Maskurs, de redoutables prédateurs que Wolf Rain et son invocateur, affaiblis par leur périple dans le désert, avaient été bien incapables de combattre et Snow, dans un geste fou, l'avait congédié d'un ordre pour ne pas être blessé.

Wolf, obéissant malgré lui à la magie des dieux, fut retransporté dans son ancienne cellule, pour y attendre un nouvel humain.

" Il était.... "

Mais il ne put terminer sa phrase, car oui, Snow était un homme bon, et exceptionnel. Et Wolf se reprocherait toute son existence sa faiblesse. Qu'aurait-il pu faire? Lui, loup de brume dans un désert suffocant... mais la culpabilité le rongeait, il ne se pardonnerait jamais. Qu'était-il devenu? Snow avait-il survécu? Il n'avait plus qu'à prier pour croiser de nouveau sa route un jour. Si seulement...

Il se mit alors à penser aux divers pièges mortels menant à sa prison, qui étaient restés les mêmes et que Snow, bravement, avait su déjouer. C'était un vrai labyrinthe avec des dalles sans fond, des mécanismes secrets et des flèches empoisonnées, tant et si bien que le nombre de cadavres pourrissants pouvait en effrayer plus d'un. C'était une première épreuve en soit : avoir le sens de l'observation et de la déduction. Wolf Rain réclamait également du courage, ce pourquoi il déclenchait un épais brouillard aveuglant dès que des sons de pas se faisaient entendre. La route était droite, sans plus aucun piège; il fallait simplement du courage pour avancer dans l'inconnu.

Mais l'ultime épreuve face à lui, était de supporter son regard torturé de chagrin, ses crocs acérés et sa position défensive. Ceux qui n'arrivaient pas à voir au delà de ses apparences de tueur n'avaient rien à faire en ces lieux. Il ne supportait pas non plus les faibles, incapables de supporter sa présence menaçante et oppressante. Un loup de brume de la taille d'un cheval faisait baisser les yeux de biens des hommes.

Wolf Rain voulait du courage, de l'intelligence, de la ruse, de la passion et le don d'empathie : un humain qui serait son égal.

Et cet égal, il l'avait trouvé avec Snow, qui venait de le délaisser si brutalement. Avec lui, il avait enfin oublié son ancien maître tortionnaire et assassin. Il se disait même qu'il oublierait le gout du sang, un jour, peut être...

Il retourna se poster triste et en colère sur le seul rocher de sa prison, faisant tinter les chaînes. Il toisa l'ouverture de sa grotte et attendit, encore et encore, un nouvel intrus qu'il prendrait un malin plaisir à effrayer. Nuage de vapeur, crocs luisants, crissement de griffe sur la roche et arrivée nez à nez devant lui, il aurait droit à tout.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Wolf Rain le Lun 8 Juin - 17:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/thaischurelofficiel
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 14 Mai - 17:46

Assise devant le temple de l'eau, je m'amusais à planter ma dague dans la pierre format les marches de l'escalier menant à l'entrer du temple. Aslan et Dagnir risquaient de me le faire payer au centuple, mais il me fallait bien une solution pour stopper leurs querelles et limiter les dégâts qu'ils commettent lorsqu'ils se battent si je souhaite rester à Lüh. Bien entendu, je préférerait que cette nouvelle invocation se fasse aussi discrète que possible afin qu'ils ne soient pas tout de suite au courant. Force m'était d'avouer que cet homme était l'argument principal concernant ma décision de poser bagage dans cette ville... Cette pensée m'extirpa un léger sourire.

Soupirant, je me levais et pénétrais dans le temple, ne trouvant pas plus, pendant ces dix minutes de réflexions que dans les jours qui précédèrent, une autre solution à mon problème. Je marchais un long moment, traversant divers couloirs que je ne saurais décrire, tant ils étaient sombre, jusqu'à me perdre sans m'en rendre compte.

Prises dans mes pensées, j'en sorti vivement, mon instinct se mettant vivement en alerte, tandis que le sol semblait se dérobé sous mon pied droit. Reculant vivement, j'évitais de justesse une chute qui aurait pu m'être fatale. Écarquillant les yeux, je me mis à genoux, tâtant le sol pour savoir où exactement se trouvait le trou.

- Bordel, c'est quoi ça?! M'exclamais-je surprise plus qu'autre chose.

Restant immobile quelques instant, je réalisais que ce trou était peut-être très profond et aurait peut-être pu me tuer. Secouant vivement la tête, je me questionnais. Était-ce là l'épreuve d'une invocation? Un sourire en coin naquit sur mon visage. Voilà qui était intéressant! Cette invocation me plaisait déjà. Je ne savais pas quel pouvait être la taille de ce trou, aussi, je n'avais pas envie de me risquer à sauter par dessus, l'idée de me retrouver écrasée au fond me plaisant que moyennement. Aussi, je pris deux dagues, que j'empoignais durement et plantais dans le mur avec force, m'en servant comme des crochets afin de traverser la fosse sans risquer de tomber.

Arrivée au bout à la seule force de mes bras, je m'arrêtais, reprenant mon souffle tant bien que mal. Au bout de quelques instant, je me redressais, cherchant une quelconque source de lumière dans ce couloir qui pouvait être court comme encore très long. Un vent frais vînt caresser ma peau en grande parti découverte, me tirant une légère grimace. Lançant doucement une de mes dagues avec méfiance, j'entendis le bruit de projectiles traversant le couloir de part et d'autre.

- Ingénieux! Pensais-je à voix haute.

Fronçant les sourcils, j'en lançais une seconde, gardant une oreille plus attentive. Je n'entendis aucun projectile siffler au niveau des chevilles, ce qui m'incita à traverser le couloir à plat ventre contre le sol froid dont le contact contre ma peau m'extirpa un frisson désagréable. Alors que je rampais, après avoir récupéré mes dagues, ma main entra en contact avec quelques chose qui ressemblait à un pied. Je ne pu alors empêcher un léger geste de recul. Fermant les yeux, je concentrais alors tout mes sens sur mon odorat. Une odeur infecte que je connaissais bien m'enveloppa alors. Une odeur de sang mêlée à une odeur de putréfaction. Grimaçant, j'avançais plus vite afin de quitter plus rapidement cet enfer.

Une fois que je n'entendis plus le sifflement caractéristique d'une lame au dessus de ma tête, je me relevais tranquille, je lançais à nouveau ma dague. Cette fois-ci, rien ne se produisit. Posant mon pied à l'endroit où ma dague se trouvait, rien ne se produisit. Réitérant mon action à plusieurs reprises, j'avançais plus à tâtons qu'autre chose. Lançant une énième fois ma dague, je posais mon pied à sa suite. M'attendant à être relativement tranquille, je fus surprise de sentir le sol se dérober. Courant rapidement pour traverser sans me faire happer par le trou qui se formait à mon passage, je finit glisser sur une dalle. Me retrouvant face contre terre, je m'attendais à sentir le sol se dérober sous moi et a faire une chute mortelle. Je ne masquais pas ma surprise lorsque je sentis qu'il restait intact, seul mes pieds se retrouvant dans le vide. Aujourd'hui, la chance semblait être avec moi!

Le visage contre le sol froid, je constatais alors l'humidité qui le recouvrait. Voila la raison de ma chute! Me relevant, je recommençais mon manège d'il y a quelques instant, lançant une dagues pour déjouer les pièges, prenant garde cette fois-ci à ce que le sol ne me surprenne pas. Combien de temps encore allais-je devoir poursuivre mon chemin dans le noir le plus complet? Je commençais à perdre la notion du temps et à avoir la furieuse impression de ne pas avancer à cause des précautions que je devais prendre pour éviter les pièges.

Lançant encore et encore ma dague, j'esquivais de nombreux éboulements de justesses, qui me blessèrent tout de même légèrement un peu plus à chaque fois, l'un me foulant même la cheville, et je dû courir pour éviter des chutes bien d'autres fois. Le couloir semblait sans fin et je commençait à désespérer quand je sentit un changement notable. Quelques chose d'humide et frais sembla se former dans l'air, rendant l’atmosphère déjà sombre, plus lourde et oppressante. L'humidité mêlée à la fraîcheur furent malgré tout bienvenue sur ma peau qui me tiraient, les nombreux coups et diverses entailles me tirant de vilaines grimaces, bien que la chaleur à laquelle j'était habituée ne rendait ce froid que plus intense à mes yeux.

Continuant mon chemin, je ne pu bientôt plus tenir ma dague entre mes doigts, tant ils étaient gelés. Abandonnant l'idée de la sécurité, j'avançais autant que possible, tremblante comme une feuille tandis que j'avais l'impression de suffoquer tant l'air me semblait irrespirable. Alors que je marchais toujours d'un pas incertain, une douce lumière apparut et ce que je découvrit être une épaisse brume disparu soudain. Sous me regard qui mis de longues minutes à s'habituer à la faible lumière de la pièce, je découvrit une cage. Hésitante, je m'en approchais aussi rapidement que possible dans son état. Elle n'arrivait pas à dissimuler sa hâte de voir qui était à l'origine de tout ça.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Wolf Rain
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 11/09/2013
Messages : 181
Elément : Eau
Invocateur : Meiro l'assassin
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Ven 15 Mai - 16:02

Inattentif et pourtant dans l'expectative d'un frisson d'émotions, Wolf Rain garda les oreilles bien droites dans son indifférence feinte. Trop d'hommes étaient venus ces derniers mois, et l'odeur de putréfaction commençait à le déranger lui aussi, devenant aussi épaisse et suffocante qu'un feu grégeois. L'odeur prenait à la gorge et ne voulait plus quitter son palais. Chaque déglutition était l'occasion de goûter cette décomposition du bout de sa langue râpeuse.

Au loin, aussi soudainement que la colère d'un enfant d'Ignis, un bruit vibrant et suraigu: du métal. Un nouveau prétendant au titre d'invocateur se présentait à ses griffes, avec la technique répandu des professionnels du coutelas; lancer son arme au loin pour déjouer les leurres, quitte à la sacrifier. Wolf Rain devina que ce nouveau venu se débrouillait plutôt bien, il avançait vite à l'inverse de nombreux prédécesseurs, et il y avait une régularité évidente dans son avancée. Il ne doutait pas, il était sur de lui, et suffisamment réfléchis et courageux pour ne pas se faire tuer, tout du moins pour le moment.

Les flèches se calmèrent, il était tout près. Non... à la légèreté des pas et à l'odeur de transpiration qu'il dégageait, l’intrus était une femme. Peut être même un enfant mais un tel niveau d'agilité ne s'acquérait pas si précocement. Elle avait assurément dépassé le stade de l'enfance, mais n'était pas non plus croupissante, sa rapidité indiquait à Wolf Rain une jeune femme dans la fleur de l'âge.

Son corps dégagea de la vapeur pour préparer le prochain piège. A elle de trouver le courage suffisant pour avancer dans la brume glacée, l'engourdissement du froid ayant piégé plus d'un aventurier, car ils ne sentaient plus leurs blessures et mourraient d’hémorragie.

Après de longues minutes d'attente, elle était finalement là, devant lui, devant sa grotte, admirant un trou noir béant et sans barreaux. Aurait-elle peur que Wolf ne lui saute à la gorge? Elle ignorait encore qu'il était enchaîné. Il resta à l'observer quelques instants, son corps de porcelaine musclé et gracieux, ses yeux d'argent sous la lumière de la lune entrant par la fenêtre de sa geôle. Elle était vêtue de noir, et sa tenue, au delà de son aspect simpliste, révélait une aptitude au combat non négligeable. Serait-elle bonne avec lui? Saurait-elle comprendre sa peur du sang? Son traumatisme?

Il grogna, brisant le silence aussi violemment qu'un hurlement dans un cimetière. Sa tête s'avança dans la lumière, révélant le reflet de la lune sur ses yeux azurs et ses crocs luisants. De la vapeur s'échappa de son corps, le rendant d'autant plus intangible et imposant. Il fit un autre pas vers elle, révélant toute sa tête et son buste massif.

De sa voix grave et vibrante il s'adressa à l'ingénue:

" Qui es-tu, jeune guerrière... "

Après des années d’expérience, il savait que ce ton si particulier résonnait jusque dans le corps de ses interlocuteurs humains, et qu'il pouvait réveiller bien des sensations.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/thaischurelofficiel
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Sam 16 Mai - 0:28

J'attendis longuement avant que celui qui se trouvait là ne daigne se montrer. Je commençais à m'impatienter, le froid me prenant jusqu'à la moelle. J'avais une franche hâte de quitter ces lieux et je ne le cachais en rien quant à l'expression qui se peignait sur mon visage. Lorsqu'il s'avança, je ne fut pas déçue par le spectacle que celui qu'il était m'offrit.

- Qui es-tu, jeune guerrière... Questionna-t-il.

Sa voix puissante et froide sembla raisonner jusqu'au plus profond de mon âme aussi durement qu'une lame aurait pu traverser ma poitrine. 

- Oh ben ça alors... Marmonnais-je tout bas.

Écarquillant les sourcils, je fus tout d'abord impressionnée. Je devais bien avouer que je m'attendais à tout sauf à ça. Il avait l'apparence d'un loup, sauf qu'il me dépassait d'une bonne quinzaine de centimètre. Une légère pensée pour mon lion vint pourtant transformer ce premier sentiment en l'impression de me retrouver dans une ironie sans égale. 

Je ne pu empêcher un rire nerveux de franchir mes lèvres. Très vite, se rire se transforma en un fou rire incontrôlé, tant et si bien que je fini pliée en deux me tenant les côtes, essayant tant bien que mal de me calmer. Ce ne fut qu'au bout de longues minutes que je réussi à me redresser et à calmer se fou rire qui c'était bien vite transformer en une quinte de toux.

- Désolée, m'exclamais-je. Je trouve juste ironique qu'après un lion et un alcoolique je me retrouve face à un loup, marmonnais-je, un sourire planant toujours légèrement sur mes lèvres. 

J'eu envie d'ajouter: et le prochain, sera-t-il coq ou un singe? Mais je m'abstins de tout commentaire, me disant que cela serait probablement préférable si je voulais continuer de mener ma petite vie tranquille.

- Je m'appel Meiro, Meiro Fuushiuse. Me présentais-je. Et vous êtes? Demandais-je poliment, ce qui n'étais pas très habituel chez moi.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Wolf Rain
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 11/09/2013
Messages : 181
Elément : Eau
Invocateur : Meiro l'assassin
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 17 Mai - 22:47

La surprise se lut sur ses traits, tout comme son trouble. Elle dévisagea Wolf Rain de haut en bas, remarquant certainement sa haute taille qui n'était pas commune. Beaucoup plus gros qu'un Oboro, ou même qu'un Dragan, Wolf pouvait servir de monture à son maître; il s’avérait rapide et beaucoup plus endurant qu'un Variquan.

Quelque chose passa dans le regard de la jeune femme, une idée, un souvenir peut être, mais sa première impression se dissipa et elle se mit à rire. D'abord mesurée elle ne put se retenir et de longues minutes s'écoulèrent, habitées par l'écho de ses cachinations. Elle se permit des choses que bien d'autres humains n'auraient tenté, eussent-ils été courageux. Était-elle accoutumée à la présence d'invocations pour ne ressentir aucune crainte?

Ses doutes se confirmèrent lorsqu'elle évoqua un lion et un alcoolique; elle possédait donc deux invocations. Se pourrait-il que le lion soit ce vieil Houka l'indolent? Quand à l'alcoolique Wolf Rain ne se souvenait de personne dans l'immédiat pouvant lui rappeler ce trait de caractère.

"En quoi est-ce ironique?" demanda-t-il, très sérieux, ne comprenant la remarque de la jeune femme.

Ne connaissant rien de son histoire il ne comprenait ni l'ironie, et encore moins ce fou rire, qu'il jugea légèrement offensant. Il n'y était vraiment pas habitué, et ne put retenir un léger grondement lorsqu'elle se calma.

"Qu'est ce que Meiro Fuushiuse trouve d'aussi risible, au point de manquer ouvertement de respect à une invocation?"

Et, augmentant le débit sonore, il réutilisa ce son de basse qui faisait vibrer les humains jusque dans leurs os.

"Mon nom est Wolf Rain, le loup de brume, Pacificateur des océans aussi respecté que je puis l'être semble-t-il." clama-t-il, le son de sa voix augmentant tout au long de la réplique, atteignant son apogée au point culminant final.

Il ne la quitta pas des yeux, tentant de comprendre qui pouvait bien être Meiro Fuushiuse. L'agacement qu'il ressentit déclencha une nouvelle émission de vapeur qu'il ne put contrôler.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/thaischurelofficiel
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 18 Mai - 17:18

Reprenant mon sang froid, je fermais totalement mon visage, tandis qu'il grondait plus que ne parlait. Il se présenta sous le nom de wolf Rains, pacificateur des océans. Je ne savais pas vraiment en quoi il pouvait pacifier les océans, mais toujours est-il que ce n'était surement pas en employant cette voix sortie d'outre-tombe. Ainsi, il voulait du respect... Me rappelant vaguement ces nobles qu'il côtoyait, je fis une courbette maladroite tout en m'excusant.

- Pardonnez mon impolitesse, je suis quelqu'un de plutôt franche, aussi mon intention n'était pas celle de vous ennuyer... Commentais-je sur un ton neutre et sans plus aucune trace d'humour. 

Me redressant, j'observais cet immense loup avec curiosité. Serait-il celui qui me permettra d'éviter de provoquer la destruction de Lüh si les deux fils d'Ignis venaient à ce disputer encore? Je voulais éviter tout tapage, préférant rester discrète et il me fallait avouer que ces deux énergumènes ne m'y aidaient pas. Immobile, j'attendis patiemment qu'il ne réagisse. Durant un léger instant, tandis que je pensais à eux, j'eu presque envie que ce fils d'Aqua ce contente de me renvoyer chez moi sans plus de cérémonie, craignant la réaction qu'aurait principalement Aslan lorsqu'il découvrirait mes actions. Il serait furieux, de cela je pouvais être certaine... Je me mis presque à regretter d'être là. 

- Je ne veux pas plus d'ennuie que je n'en ai déjà, ajoutais-je après un moment. Je possède déjà deux invocation, des enfant d'Ignis... J'avais dans l'idée de trouver un fils d'Aqua afin de pouvoir canaliser leur force destructrice... Aussi, si vous ne souhaitez pas ma compagnie, je vous demanderais simplement de me le dire immédiatement, ça nous évitera bien des soucis...


Soutenant le poids de son regard, je m'astreignis au silence et a la patience.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Wolf Rain
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 11/09/2013
Messages : 181
Elément : Eau
Invocateur : Meiro l'assassin
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Lun 18 Mai - 20:51

"La franchise, Meiro Fuushiuse, est une qualité précieuse. Mais le respect est une valeur qui prévaut sur toutes autres. J'accepte tes excuses."

Ainsi calmé par ces explications et son évidente sincérité il l'observa. De multiples émotions traversèrent son visage, il cru même y discerner du doute. Faisait-elle le bon choix en venant le chercher? Il écouta attentivement son témoignage.

"En quoi aurais-tu des ennuis? Tu n'es là que pour le bien, et pour trouver une solution à des conflits perpétuels. Ta jeunesse m'ébranle, mais ta cause est juste. Aussi ta compagnie me secouerait peut être, mais ma vocation première de pacificateur me pousse à la résolution des conflits. Toi qui es venue, a risqué ta vie, et certainement dupé les tiens car je ne les vois pas avec toi, ton urgence doit être grande et ton tourment considérable. Je comprends tes intentions et je puis sans nul doute affirmer que tu pouvais difficilement choisir meilleur choix. Les pacificateurs ont été mis sur terre pour résoudre les conflits de ce monde, veiller à l'équilibre des forces et au respect de chaque partie. Des millénaires s'écoulèrent durant lesquels mon existence tourna autour de ce sujet. Cependant, avant toute décision hâtive jeune femme, j'ai consacré ma vie à l'aide des autres, mais je ne connais rien de toi. Si j'étais un humain, tu pourrais sans nul doute me qualifier d'honorable et de bon. Mais toi, Meiro Fuushiuse, comment peut-on te qualifier? Puis-je t'accorder ma confiance et mon coeur? Quelles motivations font battre ton coeur?"

Il se posta assis devant elle, tout son être visible et intentionnellement calme. Il ne trahissait aucune animosité, et désirait sincèrement connaître ses intentions.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/thaischurelofficiel
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Mar 26 Mai - 0:39

Ce fut d'une oreille distraite que j’écoutais l'invocation d'Aqua. 

- J'aurais des ennuis avec Aslan et Dagnir qui n'accepteront probablement pas ta venue. Commençais-je oubliant la politesse du vouvoiement tout comme elle était venue. Je ne sais pas si ma cause est juste, mais ce que je sais c'est que j'ai souvent été guidée par les plus noirs sentiments. Qui suis-je, demandes-tu? Actuellement, je ne saurais te dire. J'ai été bien des choses... Une enfant qui apprend la vie, une apprentie assassin, une jeune femme ne rêvant que de vengeance, une assassin sanguinaire... 

Cherchant mes mots, j'observais mes mains si fines et qui semblaient si fragile, mais qui pourtant avaient tant de fois fait couler le sang, n'assouvissant jamais assez cette soif qui m'avait tant de fois consumée... Remarquant que mes mains tremblaient à cause du froid, je les cachais rapidement croisant mes bras sous ma poitrine, camouflant au mieux le fait que j'était frigorifié, ce qui me semblait fort difficile au vu des tremblements qui me secouaient depuis un moment déjà. Détournant mes pensées, je songeais plutôt à celui qui avait tant fait pour moi sans vraiment le souhaiter vraiment. Je lui devais tout. Si j'avais atteint mon but, si j'avais réussi à accomplir ma vengeance, c'était grâce à lui. Je lui serait à jamais redevable... Je serais son épée tant que sa soif de vengeance ne se sera pas tarie, tant que le sang qui aura coulé ne lui aura pas suffit, je serais celle qui tuerais sans pitié si c'était là ce qu'il me demandait, celle qui réduirait le monde à feu et à sang si ça venait à être nécessaire... Je serais également sa source de réconfort s'il venait à le souhaiter, je serais l'épaule sur laquelle s'appuyer dans le besoin, la personne à qui se confier s'il venait à en avoir l'envie... C'était là mon unique raison d'être... Cet homme était tout ce qui me tenais debout..

- Aujourd'hui je ne sais plus vraiment qui je suis. Ma vengeance accomplie, je n'ai ni rêve ni but dans la vie. Je compte malgré tout rester auprès de cet homme, donc il ne faudra pas t'attendre à ce que mon chemin ne soit guère tinté de sang, mais je ne t'obligerais en rien à suivre le même, te demandant simplement de veiller à ce que mes actuels compagnons ne sèment pas trop de grabuge tout en sachant te faire discret... Je ne te promets pas d'aider le monde, mais je l'aiderais lui... Et si cette raison qui me permet de me lever chaque jour et me tenir face à toi aujourd'hui ne suffit pas, alors nous ne sommes pas faits pour faire un bout de chemin ensemble...

Soupirant, je fixais un point au loin, me sentant soudainement fatiguée. Quel épreuve allait-il encore me faire passer? Mes paroles sincères allaient-elles même lui donner envie de m'accepter comme invocatrice? Je n'en savais rien. Ce que je savais en revanche, c'est que je n'avais qu'une hâte, quitter cet endroit et sentir enfin la douce chaleur des rayons du soleil sur ma peau.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Wolf Rain
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 11/09/2013
Messages : 181
Elément : Eau
Invocateur : Meiro l'assassin
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Mar 2 Juin - 10:30

Tous les mots du monde, tous les sons, furent bloqués par la simple évocation de l'assassin qu'elle était. Il se figea, ressentant des choses profondément contradictoires à l'égard de cette jeune femme. Il avait une sincère envie de l'aider, peut-être même de l'apaiser, et son caractère pour le moins calme et réfléchis ne pouvait que servir son intérêt. Mais une assassin... pourrait-il à jamais revivre tout cela? Les tortures, le gout du sang, la chair des enfants au creux de sa gueule... plutôt croupir ici, indubitablement.
Il sortit de ses pensées pour l'écouter à nouveau, observant du coin de l'oeil ses frissons et tremblements. Il analysa chaque parole, car sa décision serait lourde de conséquences, mais murement réfléchie.
Qui elle était... nul doute quant au fait qu'il le déterminerait rapidement, car c'était là sa raison de vivre, et de sa venue en ce monde. Se faire discret, il en était capable, mais il ne pouvait cacher sa forte carrure. Calmer ses deux compagnons? Il essaierait, du mieux qu'il le pourrait, apprenant au fil des jours à les apprécier, et à les aider. Il restait tout de même dubitatif sur ce "lui" si mystérieux, qui était cet homme, un père? Un mentor ? Elle oeuvrait pour ce "lui", entachant ses mains de sang, mais venait de promettre sa neutralité. Saurait-elle tenir parole? Il espérait, en son for intérieur, qu'un jour prochain, plutot proche que lointain, il parviendrait à la détourner de cette voix sanguinaire. Peut être n'y arriverait-il pas, mais son âme lui commandait d'essayer, pour cette jeune femme, cette ingénue, qui de la vie n'a connu que les pires aspects. Son innocence était enfouie, mais peut être pas perdue.

"Meiro Fuushiuse..."

Il prit une profonde inspiration.

"Tout en moi me pousse à te venir en aide, à apaiser ton tourment et peut être un jour ton âme. Je ne peux me résoudre à l'idée que ta pureté soit définitivement perdue. Tu prétends et affirmes que je pourrais conserver ma neutralité, en ne prenant pas part aux assassinats. Je t'en sais gré et tu puis être sur que je m'y tiendrai. Mais j'aimerais faire un pacte avec toi, un pacte de sang."

Il attendit quelques instants, le temps pour elle d'assimiler cette demande peu commune.

"Si d'aventure, et en quelconque occasion, tu m'obliges à tuer de sang froid un être vivant, la magie de ce monde me renverra ici même, au temple de l'eau, et tu te retrouveras seule à nouveau, avec tes deux infernaux."

Il se mordit la patte avant droite, faisant perler un sang bleuté à la clarté surprenante. Il la tendit en direction de Meiro.

"Accepte ce pacte Meiro Fuushiuse, et je serais tiens tant que ta parole sera respectée. Sache cependant que je ne considère pas comme un manquement à ton honneur le fait de devoir te défendre en cas d'attaque. Si un monstre, ou un humain s'en prend intentionnellement à toi, je te défendrai sans conséquences."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/thaischurelofficiel
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Mar 2 Juin - 11:40

Silencieuse, j'écoutais attentivement le loup. Si je résumais bien tout cela, il acceptais d'être miens, si je ne lui ordonnais pas de tuer. Voila qui me semblait être un marché équitable.

- Ce marché me semble plutôt juste, commentais-je préférant oublier la partie où il disait souhaiter en quelques sorte me libérer de moi-même.

Attrapant une dague je fis une large entaille, traversant toute la main, faisant couler mon sang bien plus que nécessaire. Ce simple geste me ramena quelques années en arrière, devant la tombe de mes parents, où je fis couler mon sang pour une toute autre raison. Ce jour là, j'avais juré devant les dieux et les défunts que j'aurais ma vengeance et c'était là chose faite. Ce pacte là ne m'engageais en rien, si ce n'est ne pas le forcer à tuer, ce que je n'avais pas eu pour souhait en venant içi. Tendant la main avec beaucoup de mal tend le froid semblais me paralyser, je serrais sa patte.

- Wolf Rain, je jure devant les dieux, ne jamais te donner l'ordre de tuer et accepte que tu sois libéré de ton serment si je venais à manquer à cette promesse.

Gardant quelques instant mon regard planté dans le sien, je soupirais.

- Appel-moi Mei ou Meiro, mais par pitié, ne dit pas sans arrêt mon nom...

Relâchant sa main, j'esquissais un léger sourire.

- Et si nous sortions d’ici? Questionnais-je. Parce que si je reste cinq minutes de plus, tu ne seras libre de cette allégeance bien plus vite que prévu! M'exclamais-je en sentant le froid me paralyser un peu plus à chaque seconde supplémentaire passée içi.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Meiro le Dim 10 Avr - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Wolf Rain
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 11/09/2013
Messages : 181
Elément : Eau
Invocateur : Meiro l'assassin
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Mer 3 Juin - 14:17

Sans aucune hésitation elle se trancha la main, froidement et sans sciller. Il fut impressionné, et à la fois bouleversé, par sa maturité et son aguerrissement. La seule gêne, extrêmement visible, que la jeune femme ressentait, c'était bien le froid provoqué par Wolf. Elle ne devait pas être habituée à tant de frimas avec deux invocations de feu.
Lorsque son serment fut prononcé, une vague de "magie" traversa le loup de brume comme un doux picotement. Il était désormais protégé par ce pacte, et seuls le déshonneur ou la mort de Meiro le délivreraient de son engagement.

" Sur l'honneur, et au nom d'Acqua, me voici tiens Meiro..."


Les mots prononcés, le processus établi par les dieux se déclencha. La chaine aux pattes de Wolf Rain se liquéfia, libérant ses mouvements, et le fond de sa caverne humide se mit à onduler comme une mer bercée par les vents. Le mur devint translucide, comme entièrement transubstancier en eau visqueuse, voir vivante.

" La sortie est ici, suis moi en restant bien dans mes pas "

Sans plus aucun piège la seule chose à laquelle devait faire attention Meiro était l'énorme promontoire rocheux au centre de la grotte. Il était encore humide et elle pouvait glisser, mais Wolf ne s'inquiéta pas outre mesure, la jeune femme étant aguerrie et habile.
Il traversa le mur d'eau pour lui prouver qu'il n'y avait aucun danger, et s'aventura sur l'étendue d'eau emprisonnant le temple. Il se mit à pleuvoir sur son pelage de brume, et sa tête, instinctivement, se leva pour savourer cette sensation. Ses yeux se clorent et il avança instinctivement sur l'eau, suivant un chemin de pierre curviligne à quelques millimètres de la surface. Sans connaître son existence, il était impossible de le trouver.
Ils se retrouvèrent tous deux dans les landes luxuriantes, baignés par la pluie diluvienne.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/thaischurelofficiel
 

Le retour aux sources

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple de l'Eau-