Fawn El'Daph

Partagez | .
 

 Fawn El'Daph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Dim 25 Aoû - 14:30

I) Au creux de la forêt, tu me cherches, je te trouve

    Nom: (Sieber) usité El'Daph, nom de la mère
    Prénom: Fawn
    Sexe: Féminin
    Age/date de naissance: 27 ans/ le 3.3

II) Caractère

Tu es folle mais silencieuse. Personne ne te connait.
Sauf ce père et cette sœur qui te cherchent en vain :
Oublie-les.
Tu l’as réussi pendant des années au profit de ta traque acharnée :
Retrouver le monstre qui t’as arraché au bras de ta mère bien aimée.
Oublie-le.
La seule qui pourrait te comprendre est enfermée.
Le seul qui pourrait encore t’aimer se lamente sur son sort.
Il reste encore celle qui te déteste.
Tu es agressive. Et tu es forte. Tu sais parler mais c’est à en douter.
Tu as peur des hommes. Pas des monstres.
Tu es invisible. « Tu me cherches, je te trouve. »
Tu ne laisses pas de place à tes émotions.
Et pourtant, qui a déposé les fleurs sur la tombe ?
Tu es toute en contradiction.
Tu es une sauvage docile. Une docile sauvage.
Tu te rends bien compte que tu ne peux continuer comme ça.
Que la solitude te pèse.
Tu es dans une situation de doute constant.
De qui doutes-tu Fawn, de toi ou de ta

Divine Folie ?

III) Physique

Le feu de tes cheveux ne peut s’éteindre
Que noyait par le bleu de tes yeux orageux
Dans le fil de la nuit, la forêt tu étreins
Camouflée par les dessins de ton corps noueux

Comment en vouloir à ce regard assassin
Alors que nue dans le lac tu pries
Les vêtements sont la condition d’humain
Ne pas les porter en leur présence nuit

Et encore seul les tissus légers et sombres
Trouveront grâce à tes yeux affutés
Comme la lame de ta dague longue
Dont tu ne sais absolument pas te passer

Tu as beau être grande Fawn rappelles-toi
Que parfois tu te retrouves aux abois
Qui, dis-moi, dans ces cas là
Voudra bien de te sauver de ta

Divine Folie ?

IV) Vie

Famille:

à noter que le personnage peut être prédéfini
Grégory Sieber :
Un père dévasté par la fuite de sa femme et sa fille ainée. Perdu entre le ressentiment et son amour pour elles. Par la suite, la mort de la première n’a pas rompu le lien avec la seconde. Il fera tout pour retrouver sa fille, sans savoir ce qu’il fera par la suite. Il est scribe et travaille parfois à la grande bibliothèque.
Physique : Cheveux roux, jamais coiffés, lui donnant une apparence un peu négligé.


à noter que le personnage peut être prédéfini
Lhyz Sieber El’Daph :
Une sœur souriante, quand son père ne parle pas de Fawn. Rancunière au possible, elle en veut autant à sa mère, à sa sœur et à Hope qu’au monde entier. Derrière sa carapace de rude se cache pourtant une jeune fille qui ne demande qu’à être rassurer. Jalouse de sa sœur pour l’attention qu’on lui porte, elle se souvient quand même de l’amour qu’elle a pu lui offrir jusqu’à ce qu’elle parte. Ne le dira jamais.
Physique : Cheveux d’un noir corbeau qu’elle a hérité de sa mère. Des yeux d’une couleur sombre. Elle parait toujours tendue comme un arc.


à noter que le personnage peut être prédéfini
Hope :
Invocation de la Terre. Elle était très proche de Doe El’Daph et de sa fille, Fawn. N’a pas su empêcher sa mort. Retenue prisonnière dans le Temple.
Physique : Ressemble à un félin au pelage panthère et possède deux petites cornes de cerfs. Elle mesure la taille d’un gros chien. Très gros chien. Avec des petites dents pointues.

Doe El’Daph : [ à noter que le personnage est décédé]
Mère de Fawn et de Lhyz, femme de Grégory. Morte. C’était une femme qui avait la forêt à fleur d’âme. Elle aimait son mari et sa seconde fille, mais c’était avec la première et Hope qu’elle avait retrouvé sa vraie nature.  
Physique : Cadavre ? Lhyz lui ressemble énormément. Sauf pour le regard dont a hérité Fawn.

Histoire:
Elle s’appelle Fawn. Un éclair fauve, un éclair roux dans la forêt dense. Elle aurait pu s’appeler Sauvage ou Orage mais ma femme est tombée amoureuse de Fawn. C’est notre première fille et c’était le début de notre nouvelle vie. Je venais de quitter mon travail de bibliothécaire pour un travail de scribe à domicile. Je recopie les textes, voyez ? Fawn… Elle est venue au monde une nuit de pleine lune et ça peut sûrement expliquer sa douce folie. L’accoucheuse a dit “ cet accouchement est le meilleur qu’il m’a été donné de voir !” car ma femme n’a pas souffert : cet enfant naquit avec une facilité innocente et chanceuse. Elle avait déjà quelques uns de mes cheveux, mais ses yeux prirent leur teinte définitive bien des semaines après. Des yeux d’un bleu de mer déchaînée.
Nous vivions dans la forêt. Ma femme avait trop peur de l’homme et pas assez des montres pour vouloir vivre en ville avec moi. On s’était rencontré au marché, alors qu’elle vendait ce qu’elle tuait. On tomba sous le charme. Elle me demanda de la suivre. Et ça ne me gêna pas. C’était deux ans avant la naissance.
La petite grandissait vite et apprit à vivre dans son univers vert. Elle n’était pas encore trop sauvage à cette époque. Nous pouvions allez à Lüh sans autre problème que le temps de marche. Je lui appris à lire vers ses cinq ans. Et elle avait neuf ans quand ma femme tomba à nouveau enceinte. Une deuxième fille que l’on nomma Lhyz. Fawn l’a rapidement prise sous son aile et on vécu encore six ans de bonheur.
C’est peut être ce à quoi on a le droit dans la vie : quinze ans de bonheur en tout et pas un de plus.  
[La jeune femme se redresse et ses cheveux d’un noir profond ballaient un instant son visage. Ses yeux sombres, s’ils avaient été des armes, auraient depuis longtemps tué l’homme qui lui fait face. Ce dernier a son visage caché dans ses mains fines et tachées d’encre. Elle se met à parler à sa suite, avec une violence qui fait frissonner le troisième protagoniste.]

Il est vraiment obligé de tout vous dire ?! Papa !!! Ca fait plus de dix ans que l’on a perdu sa trace ! Ou elle est morte, ou elle ne veut pas qu’on la retrouve. Dans les deux cas, c’est foutu d’avance. Payer un traqueur ! Tu n’as rien de mieux à faire ? Elles nous ont abandonné !
[Elle n’a plus de larme. Elle n’a plus de souffle. Elle n’a plus d’espoir. Le traqueur en question se redresse, ayant attrapé au vol deux ou trois mots de sa colère.]

Elles vous ont abandonné, Mr Sieber ? Que veux dire Lhyz par là ? Je pensais que votre femme était… morte.
[Il voit que ses paroles heurtent son client. Et pourtant ce dernier reprend son histoire là où il l’avait laissé, semblant comme agacé d’avoir été coupé.]

J’y venais.
Ma femme était une chasseuse. Elle vendait ses proies comme je prêtais ou vendais les livres. Fawn lui ressemblait beaucoup dans ce goût du risque constant.
Ma femme n’était pas fragile. Elle a combattu… Vous voyez ? Des invocations.  Elle a même contracté un contrat ou je ne sais pas quoi avec une. Elles étaient liées jusqu’à la mort. Invocation de terre. Une sorte de félin avec des cornes de cerf. Une abomination. Elle a ramené ça le soir des 15 ans de Fawn. Ca faisait déjà plusieurs semaines qu’elle avait disparu, dans une chasse comme il lui arrivait souvent. Elle réapparaissait tout le temps. Mais avec des cadavres pas avec…
On s’est violemment disputé ce soir là. Elle a quitté la maison avec son monstre de compagnie. Je pensais que les petites dormaient. C’est seulement le lendemain matin que je me suis rendu compte que Fawn manquait à l’appel.  

[Le traqueur gratta son menton, intrigué et septique.]

C’est à ce moment là qu’elles ont disparu ? Vous les avez revues depuis ?
[Lhys leva les yeux au ciel.]

Vous croyez vraiment que… Puisse qu’il vous dit que ma mère est morte ! Ma sœur est revenue deux ans après. Deux ans qu’on avait eu de nouvelles d’aucunes des deux excepté des visites par ci par là pour nous montrer qu’elles étaient encore en vie. Et oui, ma mère n’avait pas franchement beaucoup d’amour à mon égard, et ma sœur encore moins ! Alors ne me regardez pas comme ça. C’est mon père qui a décidé de quérir vos services, pas moi.
[Elle prit la main de son père qui la serra, des larmes roulant sur ses joues. Il lui demanda du regard, et elle accepta de continuer à sa place.]

Ma sœur est revenue deux ans après avec le cadavre de ma mère. L’invocation était retournée dans sa prison dès son dernier souffle expiré, comme Fawn me l’apprit. Elle voulait qu’on l’enterre. Elle voulait se ressourcer. Elle n’était plus la bienve… Pardon papa. Elle est restée trois mois. Elle ne chassait plus et ne vivait plus vraiment si vous voulez mon avis. Ma mère et… Hope, c’était le nom que se donnait l’invocation, étaient sa famille à ses yeux. Et la mort de l’une ainsi que la perte de l’autre l’avait dévastées.

Comment a-t-elle changé d’avis ? Qu’est ce qu’il l’a poussé à partir ?

Je ne sais pas. Un jour, elle s’est réveillée et elle s’est lavée. Et puis elle a posé des fleurs sur la tombe de notre mère. Elle a demandé à voir Père et lui a prit un livre, l’a remercié et elle est partie comme elle est venue. Dans un silence.

Depuis quand n’avez vous pas de nouvelles ?

Ca va faire dix ans.

Et pourquoi maintenant ?

Car il y avait un bouquet de fleurs sur la dernière demeure de ma femme. Il y avait un peu de sang dessus…

Vous y avez touché ?

Comment ?

Au bouquet, vous y avez touché ?

Non.

Alors je vous ramènerais votre fille.
[La jeune femme, avec un rire caustique.]

Et si elle est morte ?

Lhyz !

[L’entretien est clos, voila tout ce que l’on sait sur Fawn.]

V) Autres

    Métier: Aucun de vraiment bien défini. Chasseuse traqueuse tueuse
    ● Signes particuliers: Sauvage, elle reconnait plus les monstres que les siens
    ● Rêve, ambition: Savoir pourquoi tout lui semble étrange. Cesser de douter.

VI) Hors Jeu
    ● Comment avez vous découvert ce forum? DC. Sinon, Ariez. D'une logique!
    ● Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? A la hauteur de son design
    ● Comment trouvez vous le design de ce forum? A la hauteur de son histoire
    ● Avez vous lu le règlement?
    Spoiler:
     
    ● Avez vous vu le tchat? En bas
    ● Savez vous comment voter pour le forum? On clique partout x)
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Lun 26 Aoû - 14:32

Il y avait des petites erreurs de code dans ta fiche, j'ai rectifié ça =)

BON JEU
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

Fawn El'Daph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Combat Guerre Sainte] Duel glacial entre Fawn et Eo
» FAWN న je fais des rêves comme si j'avais mille ans
» Entre mère et filles [Fawn] [archives ♥]
» Où que tu ailles, je te suivrais. [Fawn] (Terminé)
» La froideur de mes yeux... [PV Fawn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains :: Fiches Fantômes des Humains-