Un voyage sans danger ? Je ne crois pas.

Partagez| .

Un voyage sans danger ? Je ne crois pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Sam 1 Aoû 2015 - 18:24

Alex se demanda si le chat était sérieux, l’aurait-il vraiment tué pour avoir simplement dit ça ? La réponse tomba bien vite. Oui il l’aurait fait et comment blâmer le demi-dieu ? Si quelqu’un venait à insulter son maître il réagirait de la même manière. La phrase suivante le mit encore plus mal à l’aise, un viol ? Pourquoi donc parler de ça ? C’était un acte horrible… La jeune fille avait-elle subit un tel sort tout comme Freyja ?

Il n’avait pas revu la jeune noble depuis plusieurs jours maintenant, il se demanda où elle pouvait être et comment elle allait. Il ne l’avait pas encore réalisé mais il s’était attaché à la jeune femme, s’en sans rendre compte il avait transgressé un des interdits de son maître. La voix de l’enfant le ramena sur terre et en souriant il prit la direction de Lüh. Cela différait de son plan d’origine mais il n’avait pas le choix, sa jambe était blessée pour preuve il boitait. Se rendre au village des assassins dans une telle condition était impossible, il devait retourner chez lui et attendre que sa jambe se rétablisse.

Cela faisait un peu plus de deux heures que l’assassin et la jeune femme marchaient côte à côte. Ils avaient discuté un peu, mais dans l’ensemble le voyage avait été silencieux. Ils arrivèrent à la Rivière Blanche, cet immense filet d’eau qui traversait la moitié de l’île. Son eau était pure, c’est en son sein que son maître lui avait appris la nage il y a quelques années, mais la dernière fois qu’il s’y était baigné c’était peu avant que Kromereth ne le quitte. Un léger sentiment de mélancolie naquit dans le cœur de l’assassin. Pour autant il se dirigea vers la rivière, après tout il fallait obligatoirement la traverser pour rejoindre Lüh et le pont le plus proche les obligerait à faire un détour de deux ou trois kilomètres ce qu’il ne voulait pas. Il tendit sa main à l’enfant.

« Viens je vais t’aider, de toute façon il faut qu’on la traverse. Et au passage je pourrai nettoyer un peu mes vêtements… Ce sang noir c’est pas vraiment agréable à l’odeur… »

Ils passèrent l’obstacle d’Aqua sans soucis, mais il commençait à se faire tard la nuit n’allait pas tarder à tomber c’était une question de minutes avant que le crépuscule n’apparaisse. Cherchant un endroit pour s’abriter il vit un arbre le long de la rivière, un saule pleureur qui leurs offrirait un abri pour passer la nuit. Le hasard fera que quelques jours plus tard, Freyja et le roi des forêts y passeront la nuit également.

L’espace était assez large pour qu’ils puissent y dormir tranquillement sans s’affaler l’un sur l’autre. Assit l’un face à l’autre ce fut Alexander qui entama la conversation et ce avec une question qui lui trottait dans la tête depuis qu’ils avaient quitté le temple.

« Excuse-moi Alice mais j’ai une petite question… »


Il se racla la gorge pour éclaircir sa voix et se donner du « courage » après tout le sujet n’était pas facile à aborder.

« Avant que Cheshire disparaisse, il a dit une chose étrange à propos de ton passé… J’ai du mal à comprendre votre logique, il a, tu as prétendu que tu avais été… Ah comment dire ?... Abusée à deux reprises. Mais comment est-ce possible ? Il est toi et tu es lui ! Comment diable une invocation même sous forme humaine peut-elle se faire… Se faire violer. »

En effet l’assassin ne comprenait pas. Il avait assimilé que Cheshire le demi-dieu voulait séparer sa vie en deux grâce aux sorts de métamorphose, mais tout de même. Alice n’avait pas de passé à elle, son passé était celui du chat. Comment un demi-dieu pouvait-il être victime d’abus sexuel ? Il avait besoin de plus amples explications pour comprendre la réelle relation qui liait Alice et Cheshire.

Quand il eut sa réponse, il vit déjà un peu plus clair. Même s’il subsistait quelques parts d’ombres, mais il était certain que le temps l’aiderait à comprendre. Il tendit alors un morceau de viande séchée à l’enfant. Il savait que les invocations n’avaient pas de besoins primaires sous leurs formes d’origine mais quand était-il sous forme humaine ?

« Tiens et si tu veux dormir vas-y. Je peux me passer d’une nuit de sommeil. »

Malgré ce qu’il avait dit Alex s’était endormi peu avant que le Soleil ne se lève, il se réveilla comme tout un chacun. C’était la première fois depuis plus de deux semaines maintenant, qu’il avait réussi à dormir sans faire de cauchemar, était-ce là un résultat de l’épreuve de Cheshire ? SI oui, il devrait le remercier quand il réapparaitrait.

Après avoir remis ses vêtements qui ne puaient plus le sang noir séché, ils prirent à nouveau la route de Lüh. Cela faisait trente minutes qu’ils marchaient toujours en silence quand soudainement Alex sentit des vibrations étranges venant du sol. Il sut d’instinct que ce n’était pas une bonne nouvelle, surtout que les vibrations se rapprochaient et s’amplifiaient.

« Alice cours ! »


A peine eut il finit de donner son ordre à l’enfant, qu’il exécuta un bond arrière juste à temps pour éviter la mâchoire immense, qui pouvait très facilement le couper en deux. Saisissant sa hache et son épée, il vit sortir du trou un monstre qu’il avait déjà vu dans des livres.

« Alice c’est un Cruentur ! Je peux rien faire seul, j’ai besoin de Cheshire ! »

Il prit ses distances et évalua la situation. Seul il était clair qu’il n’avait aucune chance, mais maintenant que Cheshire était apparu ils pouvaient le vaincre. En plus ça ferait un joli petit paquet d’argent. Maintenant il lui fallait se rappeler les principales caractéristiques du monstre, tout en évitant ses attaques. C’est en d’ailleurs en esquivant un coup de griffe qu’il se rappela que les Cruenturs étaient des créatures extrêmement rapides. Pour s’en approcher il faudrait l’immobiliser.

« Cheshire il faut le ralentir ! »

Il n’appela pas Kate, dans l’immédiat même si le monstre représentait un danger il pourrait surement le maîtriser à deux, mais si la situation s’aggravait il n’hésiterait pas et appellerait sa deuxième invocation.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Alexander le Ven 21 Aoû 2015 - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Lyswen
Date d'inscription : 08/07/2014
Messages : 88
Double Compte : Winglece
Liens vers la fiche : Fiche de Cheshire
Elément : Terre
Invocateur : Alexander
Inventaire : Couteau-clé de la maison d'Alexander
Sorts :
Afficher les sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Dim 2 Aoû 2015 - 23:48

Un voyage sans danger ? Je ne crois pas

Suivant l'assassin de près, Alice n'eut pas beaucoup de mal à enjamber les différents obstacles qui dressait sur leur route. Néanmoins la longueur du voyage et sa monotonie la fît vite traîner des pieds. Ils se rapprochaient peu à peu de la rivière blanche et l'ennui d'Alice commençait à s'accumuler quand les paroles d'Alexander la sortirent de ses pensées. Voulant d'abord protester contre la traversée direct de la rivière, se souvenant du pont qu'elle avait déjà emprunté quelques kilomètres plus loin, elle se résigna et soupira longuement avant de saisir la main de l'assassin, non sans une grimace de dégoût quand à toucher une main ayant était plongé dans le sang noir du Gardien. A peine l'assassin l'eut lâcher que la jeune fille s'empressa de purger l'odeur dans les eaux clair du fleuve.

L'assassin décida de passer la nuit quelques mètres plus loin, près d'un arbre. La jeune blonde dériva dans ses pensées pendant qu'Alexander vaquait à ses occupations, une nouvelle fois celui-ci la sortit de ses pensées en posant une question qui fit que la jeune fille écarquilla les yeux. Elle redoutait le moment où il allait la lui poser depuis le début du voyage, Cheshire n'avait pas été assez clair concernant l'origine de la jeune femme et celle-ci était trop timide pour engager une quelconque conversation avec l'invocateur.

Encerclant ses genoux avec ses bras, les étincelants yeux saphir de la blonde s'assombrirent rapidement tandis qu'elle détournait légèrement le regard, elle se remémorait visiblement les événements cités par Cheshire et l'assassin puisque des larmes lui montèrent rapidement aux yeux, ses joues devenant rapidement écarlate tandis qu'elle commença à parler, d'une voix tremblante: