Puisque l'ennui consume - Page 2

Partagez | .
 

 Puisque l'ennui consume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Membres
Oblivion El'Galas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 104
Double Compte : Serindë
Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1000T dans une bourse
Inventaire▲

Aventure #26 écrite Mar 17 Oct - 15:15

Oblivion était essoufflée d’avoir tant parlé. Et d’avoir ouvert son coeur, elle était d’autant plus intimidée de savoir que la chute serait d’autant plus longue et douloureuse si elle échouait. Il fallait le reconnaître, l’épreuve n’avait pas été physique mais elle avait les nerfs à vif de s’être ainsi exposée. Elle qui d’ordinaire ne se laissait pas ou peu déstabiliser, elle était à cet instant à la merci totale de la demi-déesse en face d’elle. Sa fierté et son estime de soi étaient toutes entières entre les petites pattes du panda roux.

Quand la demi-déesse parla une langue inconnue, la jeune femme faillit en lâcher son tronc d’arbre. Elle ne connaissait pas ce langage, si une question lui était posée, une énigme énoncée, un avis demandé, elle était fichue ! Est-ce qu’elle avait manqué l’apprentissage de la langue des demi-dieux ? Quelle idiote elle faisait d’avoir ainsi négligé sa connaissance des enfants des…
Finalement, elle se rendit compte que la fille de Terra ne semblait pas s’adresser à elle. Elle la regardait mais semblait ne pas la voir. Elle parlait de plus trop vite pour qu’un Humain normal puisse arriver à suivre et à traduire. Oblivion souffla un coup rassurée à moitié. Après tout, si elle ne s’adressait pas à elle, à qui donc parlait-elle ? Était-elle schizophrène ? Il ne lui avait pourtant pas semblé depuis le début…

Interrompant le cours divaguant des pensées de la blonde, l’Invocation lui posa une réponse toute simple qui amena une réponse quasiment dans l’instant, automatique, dite avec une pointe de fierté.

“Oblivion. Je m’appelle Oblivion El’Galas. Euh je pardon, je me rends compte que je ne m’étais pas présentée, je m’en excuse, je ne sais pas trop pourquoi j’ai été aussi impolie.”

En réalité elle le savait, mais de là à avouer que le tourbillon constant de ses émotions l’avait totalement obnubilée à tel point qu’elle en avait oublié ses bonnes manières, il y avait un fossé. La jeune femme jugea qu’elle s’était bien assez exposée sur ce qu’elle ressentait et expliquer pourquoi elle manquait à ses devoir de jeune femme bien élevée n’avait pas de réelle plus value, après tout son agitation était sans doute assez explicite.

Quand l’Invocation poursuivit, Oblivion faillit de nouveau lâcher le tronc sous le coup de la surprise. Avait-elle bien entendu ? Elle avait réussi l’épreuve ? Elle avait seulement répondu à trois questions… Qui lui avaient certes coûté dans ses réponses car c’était toujours extrêmement difficile de s’ouvrir sur soi-même à un inconnu, bien entendu, mais elle s’était attendue à devoir résoudre des énigmes, auquel cas elle aurait sans doute échoué, la logique alambiquée n’étant pas son fort là où la logique appliquée ne lui faisait que rarement défaut.
Elle était quand même bien contente et agréablement surprise d’avoir su convaincre en toute honnêteté une Invocation qui lui semblait si sage, si intelligente. Peut-être était-elle un peu à la hauteur finalement.

Quand la demi-déesse lui demanda quelle garantie pourrait-elle avoir pour ses promesses, Oblivion prit de nouveau le temps de réfléchir. Elle pensait en toute bonne foi ce qu’elle avait dit, mais elle comprenait bien que la décision de l’accepter était lourde de signification et d’engagement pour la fille de Terra. Elle se doutait qu’il lui faudrait plus que de simples mots pour la persuader. Hélas, elle n’avait que ça en stock sous la main dans l’immédiat.
Elle joua encore une fois la carte de l’honnêteté.

“Je ne pense pas avoir plus que des mots et ma sincérité pour le moment malheureusement. J’ai toujours dans l’idée de délivrer un de vos frères ou soeurs qui saurait me protéger lors de mes missions, pour éviter toute tentation de faire appel à vous. Tant que ce n’est pas le cas, je suis obligée de voyager avec d’autres Humains, qui ont parfois eux-même des demi-dieux qui acceptent de protéger tout le groupe. Je ne suis pas venue seule ici, on m’attend dehors.”

Elle ajouta, l’idée étant venue tandis qu’elle parlait.

“Comme garantie, j’ai ma prudence, qui ne me fera jamais parcourir le monde seule et sans protection. Je suis capable de me défendre moi-même dans la capitale et ses alentours mais je ne partirais pas sans des compagnons de voyage, divins ou non, pour des missions plus ardues. En ce qui concerne mes autres promesses, mon métier m’oblige à parcourir le monde, et je ne vois pas de bonne raison de ne pas vous emmener à chaque fois.”

Oblivion s’autorisa un petit sourire sincère en conclusion. Elle espérait que là encore être franche était ce qu’elle avait de mieux à disposition à cet instant.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Membres
Wazzi Guangming
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 39
Double Compte : Wolf Rain
Liens vers la fiche : L'envol de l'esprit
Elément : Terre
Métier : Invocation/Erudite
Invocateur : Oblivion El'Galas
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #27 écrite Lun 4 Déc - 13:34



Puisque l'ennui consume

Feat Larian Bren.

L'humaine disait vrai puisqu'elle avait réussi a survivre jusque la après tout... et sans elle. Simplement par sa force et sa volonté. Et certainement sa prudence aussi.

Son petit sourire était sincère, et Wazzi eut envie d'y croire. Elle eut envie de s'imaginer parcourir cette île inconnue et ses mystères. Elle eut envie de retrouver la flamme et la passion, de tromper et de tuer cet ennuie qui la rongeait a grands coups de sabre.

Elle se releva soudain et sembla entrer en elle même. En cet instant, si la jeune femme lui parlait, elle ne l'entendrait certainement pas. Elle pesa longuement le pour et le contre, ne voyant pas le temps passer. Elle faisait imperceptiblement un pas en avant, puis reculait sa patte, pour la ramener en avant. Son hésitation mentale se traduisait physiquement sans qu'elle ne s'en aperçoive.

Puis elle réalisa une chose... Cette jeune ingénue engagée pour la loi croyait forcement en la justice... et sa jeunesse ne l'avait certainement pas encore confrontée a l'aigreur de la vie. Elle pouvait donc, réellement, être totalement sincère. Du fond de son cœur....

"Oblivion El'Galas, je t'invite a reculer."

Cette seule phrase résonna contre les murs de pierre de la prison et s'envola tout en haut de la tour. La petite Wazzi, d'apparence si fragile, se mit a léviter, ses pattes tombant dans son giron. Une douce lumière dorée, a la fois sacrée et chaleureuse, l'enveloppa toute entière et fit disparaître, dans un nuage de poussière, toutes les saletés du pelage de Wazzi accumulées au fil du temps. Elle était de nouveau rayonnante et belle, de son poil rouge ardent et noir intense. Sa petite bouille blanche la rendait irrésistible, délicieux stratagème la faisant paraître inoffensive. alors qu'elle était capable du pire.

Une délicieuse chaleur envahie la demi déesse. Elle se sentit revivre et l'engourdissement qui habitait ses membres disparut en une fraction de seconde. Elle se sentit revivre, et toute sa fougue lui fut rendue.

Des chaines d'or jusqu'alors invisibles aux yeux de l'humaine s’illuminèrent soudain. Elles entouraient les pattes avant et le cou de Wazzi, et étaient fixées a l'une des lianes par un immense piolet dore. Les menottes se déverrouillèrent et tombèrent tout en se désagrégeant. Il ne resta plus au sol qu'une vague poussière dorée qui finit également par disparaître dans une brise.

Puis la lumière dorée se calma, et Wazzi retomba bientôt, tout en douceur, sur sa petite branche. Elle avait désormais fière allure, et ne se priva pas de s'admirer quelques secondes. Puis elle tourna son regard vers Oblivion et lui dit:

" Je suis a toi humaine, moi la grande Wazzi Guangming.... l’érudite. Mais appelle moi Wazzi. "


Puis l'invocation s’élança pour atterrir sur l’épaule de son humaine avec toute sa fierté retrouvée.

" Tu ne crois tout de même pas que je vais marcher? " dit-elle en la dévisageant.


©️Visuel tout mignon by Ephylix






Sa douce voix:    Wazzi Soundtrack:
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Oblivion El'Galas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 104
Double Compte : Serindë
Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1000T dans une bourse
Inventaire▲

Aventure #28 écrite Mer 6 Déc - 10:06

Oblivion n’avait que des mots à offrir, et toute sa sincérité du haut de ses vingt-six ans. Le silence commença à s'éterniser et les doutes de la jeune femme revinrent au triple galop, se disant que peut-être elle n’avait pas réussi à convaincre le petit panda de l’accompagner voir le monde.
Puis elle finit par lui demander de reculer et la Garde s'exécuta docilement, s’accrochant et se faxant contre le tronc d’arbre, s’apprêtant même à descendre totalement, prenant cette sommation pour un début de refus.

Alors qu’elle s’apprêtait à entamer sa lente progression, un éclat de lumière dorée attira son attention et quelle ne fut pas sa surprise de voir la demi-déesse flotter dans les airs, entourée de ce halos brillant, éblouissant et chaleureux. Emerveillée, la blonde ne pouvait pas détourner ses yeux de la scène merveilleuse qui se déroulait devant elle.
Elle observa les chaînes se briser et le petit être retrouver sa prestance avec le retour d’une splendide fourrure flamboyante et touffue. La demoiselle comprit à l’instant où la fille de Terra revenait sur sa branche ce qu’impliquait la libération d’un demi-dieu.

Elle se promit intérieurement d’être à la hauteur de ses promesses, et d’emmener la petite Invocation partout avec elle, de lui montrer le monde et de ne jamais faire appel à ses pouvoirs dans un combat. Elle lui demanderait peut-être des conseils tactiques mais ce serait tout. Elle avait réussi jusque là, elle n’aurait donc pas vraiment de difficultés à faire pareil.
Elle opina quand le petit panda lui donna son nom, trop muette de surprise pour dire quoi que ce soit.

Tandis qu’elle se préparait à descendre, elle sentit soudain un poids sur son épaule et tourna la tête pour se retrouver face à la truffe de nouveau blanche de l’Invocation qui lui lança une question qu’Oblivion ne sut pas vraiment comment prendre. C’était de l’humour ? Ou était-elle sérieuse ?
Dans tous les cas, cela ne la dérangeait pas de la porter, elle n’était pas très lourde, ça lui faisait juste bizarre. Elle avait du mal à se dire qu’elle avait réussi l’épreuve, qu’elle avait sa première Invocation. Il lui faudrait sans doute quelques temps pour s’y habituer.
Souriant, elle répondit à la question, un air amusé sur les traits.

“Je n’en aurais jamais eu l’audace ! Plus sérieusement, si mon épaule te convient, alors ça ne me pose pas de problème. Tu verras mieux le monde d’en haut.”

Finissant de descendre de l’arbre, Oblivion se dirigea rapidement mais avec prudence jusqu’à son paquetage, noua son épée autour de sa ceinture, prit son armure qu’elle posa sur son autre épaule dans un bruissement métallique et saisit son sac de sa main libre avant de se diriger vers l’entrée.
Avant de franchir le seuil, elle se retourna, observa encore la cellule un instant et finit par se détourner, un air satisfait. Elle était heureuse d’avoir Wazzi avec elle, et elle était aussi heureuse de la faire quitter cette prison pleine de poussière. Pour le temps qu’elles passeraient ensemble et qu’elle espérait voir durer le plus longtemps possible.

Prenant la direction de la sortie, d’une allure tranquille, elle s’élança au dehors, sous le soleil brillant avec une phrase pleine d’entrain.

“Prête Wazzi ? C’est parti !”


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Membres
Wazzi Guangming
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 39
Double Compte : Wolf Rain
Liens vers la fiche : L'envol de l'esprit
Elément : Terre
Métier : Invocation/Erudite
Invocateur : Oblivion El'Galas
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #29 écrite Lun 15 Jan - 15:11





Sa douce voix:    Wazzi Soundtrack:
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #30 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Puisque l'ennui consume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Puisque l'ennui consume
» Insomnie et ennui ... [Priv. Seamus] [TERMINE]
» 05. Ennui inlassable et Cosmique Attitude. {Klaus}
» [Parc] Tuer l'ennui [PV: Keito Masahide & Eliza Trips]
» Ennui sur le bateau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple de la Terre-