Descente vers la Capitale

Partagez | .
 

 Descente vers la Capitale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Lun 15 Fév - 20:33




Chapitre Trois
La Route de Lüh


Alors que je me perdais quelque peu dans mes pensées sous les soucis financiers potentiellement très handicapants à venir, je fus des plus surprise lorsque Kohaku prononça mon nom sur un ton plutôt neutre. Du moins, sans colère en plus de ne pas être un de ses propos insultants dont il avait pris l’habitude. Etonnée, les yeux quelques peu écarquillés, je ne disais pas le moindre mot et continuais à avancer. S’il était d’une humeur étrangement calme et paisible comme moi à cet instant, autant en profiter. Aucun surnom dévalorisant, aucun propos moqueur. C’était ma foi très agréable. Lui accordant alors une réelle écoute, j’eu pour réaction de lever mon visage au ciel, le renversant en arrière dans un soupir tout en continuant ma marche.

Douze à quatorze heures de marches ? La Capitale était-elle aussi loin ? Dans mes souvenirs, le trajet ne fut pas aussi long, même si je ne fus pas à pied. Et bien sûr, c’était là sans envisager les nombreuses pauses qu’une telle randonnée m’obligerait à faire. L’idée de la réalité, à la condition que ce n’était pas là une ruse de l’Invocation, me fit presque opter pour le déplacement dans les airs. Mais c’était hors de question d’être une fois de plus trimballée comme une proie, de manière honteuse et grotesque. Je n’étais pas sa sauvageonne de précédente Libératrice, et cela, il devait le comprendre. Il était maintenant avec une humaine de plus haute naissance et de meilleure condition à tout point de vue. Je ne retournerai jamais dans ses serres, qu’il le comprenne une bonne fois pour toute !

Je m’apprêtai à lui expliquer la chose lorsqu’il reprit la parole. S’étant abstenu plus tôt de propos et intonations déplaisants, je décidai de le laissai poursuivre et de garder mes réprimandes pour moi. La tête de nouveau en arrière, un soupir plus profond sortant, je déprimai quant au fait de me diriger vers l’Est et non le Sud. Quelle situation gênante que celle-ci.. Mais là encore, étrangement mais grandement apprécié, Kohaku ne profita pas de l’occasion pour me rabaisser. Se contentant simplement de m’indiquer mon erreur, il alla même jusqu’à proposer une solution afin de rattraper le coup. Nous avions quitté les sables pour débuter les landes verdoyantes de la Traversée. Un mauvais souvenir me vint alors. C’était dans cette zone que nous nous étions séparés.. Je préférai alors ne plus y songer et pour cela, me concentrer sur la proposition du Dragon à mes côtés. Descendre la Rivière était une bonne idée, si elle allait jusqu’à Lüh, au moins nous étions sûr de ne pas nous perdre. Du moins, c’est ce que je pensai qu’il proposait, avant qu’il n’évoque le fait d’être sur son dos. Souhaitait-il nager ? Cette idée me fit échapper un petit son rieur que je dissimulai aussitôt. Un Dragon volant qui nageait, quelle amusante image !

Mais plus qu’amusante, c’était une idée intéressante. Nous avions le gain de temps, et une position plus confortable que le premier choix. De plus, je n’aurai pas à subir le mal du transport. Quoi que même si ce n’était pas dans les airs, c’était sur l’eau et non la terre ferme.. Mais le calme de la Rivière Blanche n’avait rien à voir avec la Mer Intérieur ou encore la houle d’un mauvais temps. Restait alors la situation de se tenir debout sur Lui. Cela me laissait perplexe. La stabilité pourrait ne pas être assurée au vue de sa méthode de déplacement, tout comme de l’eau mouillant petit à petit ses écailles. Et il y avait aussi le fait d’avoir une humaine debout sur lui, peut-être le verrait-il comme-ci je lui marchai dessus d’ailleurs ! Et cela, n’allait pas arranger notre entente. Si toute fois nous en avions une.

Je réfléchissais donc en silence, jusqu’à ce que je retrouve dans ses mots l’acide amertume dont il avait le savoir faire. Mes caprices météorologiques ? Je lui avais simplement demandé de faire un peu plus de vent, et lui s’était amusé à y rajouter de la pluie ! Etais-ce ma faute s’il ne savait pas utiliser correctement sa magie ? Mes yeux se plissèrent sur lui, mon insatisfaction quant à sa remarque étant des plus claires, avant qu’ils ne s’ouvrent de nouveau, d’étonnement cette fois. Les Demi-dieux avait une limite dans leurs pouvoirs ? Bien sûr, je connaissais la grande histoire, et le fait notamment qu’ils n’étaient plus aussi puissant qu’autrefois. Mais dans leurs compétences restantes, ils étaient là aussi limités ? Quelque peu choquée par cette révélation, j’en oubliai de le réprimander pour son insolence.


« Oh..Lachai-je simplement dans un premier temps Et bien.. Faisons cela, avec la rivière.. Disais-je, encore sous l’étonnement de son incapacité à réutiliser la magie Et cela va durer longtemps ? La disparition de ta magie j’entends.» Finissais-je par le questionner tandis que nous atteignons après une marche quasi silencieuse le rivage de la rivière.




▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mar 16 Fév - 1:17

Ils continuèrent leur marche à l'allure mortelle. Le dragon percevait le ronflement de l'eau de la rivière, mais il étendait également ses autres sens pour anticiper le moindre danger. Ses oreilles s'orientaient vers le moindre son, le moindre bruissement, le moindre sifflement. Son flair quand à lui démêlait les senteurs, tentant d’identifier les odeurs animales et de déterminer si elles étaient récentes ou non.

Kohaku appréhendait tout de même cette baignade risquée. En théorie il se défendait de ses créatures aquatiques avec la magie électrique, mais avec l'humaine sur son dos cela allait devenir inenvisageable. Surtout avec ses réserves de magie au plus bas. Peut être devait il garder l'essence magique qui lui restait pour les sort défensifs et favoriser la fuite à l'attaque...

Heureusement la rive se situait dans une plaine dégagée. L'orée de la forêt était lointaine, ce qui les laissait entourés par une plaine herbeuse.  Ainsi le danger était partiellement visible de loin, mais eux également. Ce qui inquiétait le reptile de nacre était plutôt la menace qu'il ne verrait pas venir, sous la surface.

Une fois au bord de la rive, le fils d'Aer s'allongea ventre à terre et tourna sa gueule auprès de la fille Mahasiah. Bien que haut de deux mètres cinquante au garrot, une fois allongé il représentait encore un bon mètre cinquante de hauteur.

« Accroche toi,et ne touche pas aux écailles si tu ne veux pas te blesser.  L'odeur du sang ne nous aidera pas...»  

Il garda la gueule prêt d'elle alors qu'elle grimpait au cas où elle chuterait ou ne se hisserait pas aisément. Lorsqu'il sentit la crinière de sa nuque tirer un peu, il comprit qu'elle se tenait fermement et se leva lentement. Avec souplesse il fit rouler ses muscles comme si il était en chasse à l’affût, ainsi son buste se déplaçait parallèlement au sol et sans a coup.  Il entra lentement et précautionneusement dans l'eau et se laissa emporter par le courant.

Il nageait paisiblement. Le force de l'eau les faisait déjà aller à allure deux fois plus rapide qu'une simple marche à pied. C'était toujours cela de prit. Maintenant restait à voir la menace arriver de loin. Dans cette situation il allait avoir besoin d'Eleanör, n'étant pas un enfant d'Aqua il n'avait la sensibilité aux mouvements aquatiques qu'il pouvait avoir pour les mouvements Aerien. Il ne sentirait pas une menace arriver derrière eux.

« Tu vas être mes yeux pour ce qui viendrait sous la surface dans mon dos.  Il faut que tu surveilles ce qui peut nous prendre en chasse, je ne le verrais pas venir. »


[Mana potentiellement restauré ( 2 messages sur 8 ) : 4 points]
[Mana actuel : 4 points]




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Jeu 18 Fév - 1:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mar 16 Fév - 3:37




Chapitre Trois
La Route de Lüh


Encore sous la surprise, je ne parvenais pas à imaginer une Invocation incapable d’utiliser sa magie après le déploiement d’une certaine quantité. De mémoire, aucun roman ou conte n’évoquait à un moment l’incapacité magique d’un Demi-dieu. Certain parler d’une fatigue, mais jamais d’une telle chose. Comment savoir à quel niveau de dépense magique il en est ? Et combien de temps lui faut-il pour pouvoir de nouveau être en capacité de l’utiliser ? Tant de questions hantaient soudainement mon esprit. Mais aucune ne fut prononcée, préférant ne pas montrer une trop grande ignorance. Une fois à Lüh, je pourrai me renseigner dans la Grande Bibliothèque que l’on décrit comme la gardienne de tous les savoirs connus sur l’île !

Quelque peu craintive face à cette idée qui me paraissait de moins en moins bonne au plus elle devenait concrète, j’exécutai silencieuse, les consignes du Reptile Blanc. Montant avec difficultés sur son dos, je parvins à m’y hisser Prenant soin de ne pas toucher les écailles acérées apparemment, je tentai de me mettre debout. Il fallut à Kohaku attendre plusieurs minutes, avant que je ne parvienne à trouver l’équilibre nécessaire pour me sentir suffisamment confiante.  Une confiance qui s’ébrécha aussitôt le Dragon de Jade en mouvement. Ma main serra davantage sa prise, mes pieds se firent plus lourds, mais au moins, je restai debout. L’entrée dans l’eau me fit exercer des pressions plus fortes encore, avant quelles ne se relâchent légèrement, et lentement.  

Cette position, debout sur le Dragon divin, le tenant par la crinière, me donnait presque l’impression non pas de lui marcher littéralement dessus comme je l’eu crains plus tôt, mais de le chevaucher en quelque sorte. Et c’était là, à ma grande surprise, une sensation tout particulièrement plaisante. Je me sentais presque plus forte, plus importante, plus imposante. Je me perdais à m’imaginer entrer ainsi dans la Capitale, lorsque Kohaku fit référence aux dangers de la rivière. Je tentai brièvement de jeter un coup d’œil en arrière, avant de revenir aussitôt vers l’avant, craignant de me déstabiliser si je venais à me tourner davantage.  De ce que j’avais vu, il n’y avait rien, et j’espérai que c’était bien le cas. C’est dans ce genre de circonstances qu’Elemiah me serait grandement utile. D’ailleurs, son absence commençait à m’inquiéter grandement.

Je n’avais pas de crainte quant à le retrouver, ou plutôt, quant au fait qu’il me retrouve. Depuis sa naissance, il avait été élevé pour m’accompagner et chasser avec moi. Mais la question était de savoir quand, et cela, je n’en avais pas la moindre idée. Je le savais partis chasser avant que je n’embarque pour rejoindre le Temple d’Aër, et le retour sur la plage assez mouvementé pouvait l’avoir un peu déboussolé. Où donc pouvait-il être ? Lui était-il arrivé malheur ? Si je n’avais pas très vite de ses nouvelles, je partirai à sa recherche. Ou j’enverrai Kohaku.  


« Tu te souviens d’Elemiah ? Le questionnai-je en élevant un peu la voix, le bruit de l’eau proche de ses oreilles pouvant le rendre quelque peu sourd à une trop douce C’est mon faucon. Lui rappelai-je au cas où, sans prendre la peine de le laisser répondre Il est partis en chasse lorsque j’ai pris le navire pour venir te chercher, et il n’est toujours pas revenu.. Je m’inquiète, tu ne pourrais pas le repérer avec tes sens ?» Lui demandai-je, pleine d’espoir.



▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Mar 16 Fév - 18:02

Le fils d'Aer serpentait au fil de l'eau en se laissant porter par le puissant courant plus qu'il ne nageait. Ses pattes lui servaient à se stabiliser ou esquiver parfois un rocher, l'essentiel de sa propulsion lui venait de sa queue. Il ne pouvait nager rapidement avec la gueule et le cou hors de l'eau  pour permettre à son invocatrice de se tenir. Le dragon essayait aussi tant bien que mal de ne pas s'éclabousser et ainsi de mouiller les écailles de son dos sur lesquelles était posée Elea. Il craignait que celles ci une fois humides ne deviennent trop glissantes pour permettre à l'humaine de maintenir son adhérence et donc son équilibre sur son dos.

Le reptile de nacre était en alerte maximale. Tendu comme un fil au moindre bruissement végétal, au moindre clapotis d'eau un peu curieux, il laissait ses moustaches onduler le plus proche possible de la berge pour y capter quelques mouvements d'air. Tout se passait sans encombre, mais il trouvait curieux qu'ils puissent ainsi traverser le territoire de prédateurs sans accroche. A moins que cela soit l'heure de la journée qui ne fasse que la vie est en pleine digestion ou somnolence en attendant la nuit.

Durant les quelques mois de liberté accordés par Pearla pendant sa convalescence, il avait exploré l'île et observé avec curiosité la faune de chaque région. Mais il ne pouvait se targuer d'être un fin connaisseur des habitudes et modes de vie de chaque espèce. Après tout quelques mois, est une durée bien courte pour maîtriser de nouveaux écosystèmes... Il n'était pas maître de tout les paramètres et n'aimait pas cela. Aussi, lorsque Eleanor lui parla de son rapace cela l'agaça. Ne pouvant trop bouger le cou sans prendre le risque de faire perdre prise à la demoiselle, il orienta uniquement sa gueule sur sa gauche.

« Silence petite ! » siffla-t-il bassement en montrant légèrement les crocs.

Il secoua un peu ses oreilles et planta une iris sur elle. Il sentait qu'elle allait encore faire un scandale, aussi enchaîna-t-il rapidement pour tenter de lui faire entendre la situation qu'elle ne semblait toujours pas comprendre.

« Si je cherche ton volatile, je ne pourrais plus surveiller la Rivière. Et si je ne surveille plus la Rivière, je ne verrais pas le danger nous arriver dessus. Certains monstres d'Arcane sont plus solides que moi, et, sans puissance magique, notre seule chance est la fuite. Alors autant ne pas attirer leur attention sur nous et les voir venir de loin. Tu veux apprendre ? Observe ton environnement et essaie de comprendre son fonctionnement. Ne parle que pour m'avertir d'une menace dans mon dos.»

Le dragon blanc reporta son attention devant lui et reprit son inspection perpétuelle de son environnement en espérant que cet échange n'aie pas déjà attiré une attention indésirable. Oui, pendant ces quelques mois de semi-liberté, il avait surtout testé ses nouvelles limites et avait appris quels monstres il ne devait surtout pas affronter seul sans une bonne raison. Et dans son état actuel, il ne voulait croiser aucun des prédateurs de la région.

[Mana potentiellement restauré ( 4 messages sur 8 ) : 8 points]
[Mana actuel : 4 points]




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Jeu 18 Fév - 2:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Mar 16 Fév - 18:48




Chapitre Trois
La Route de Lüh


Je continuai de m’inquiéter pour Elemiah, guettant le ciel à l’horizon. Son absence m’apparaissait de plus en plus anormale, et même si le temps passait plus rapidement par cette méthode de déplacement qui m’occuper l’esprit, je le trouvai trop long depuis la dernière fois que je le vis. Ses chasses pouvaient durer quelques heures, le temps pour lui de repérer une proie qu’il est en mesure de combattre et de vaincre, après quoi il fallait la tuer, puis la manger. Et comme nous étions dans une région assez nouvelle, il ne connaissait pas encore cette zone. Mais tout de même, cela me perturbait. Si seulement Kohaku pouvait le repérer par ses sens ou son affiliation au domaine d’Aër tout comme Elemiah..  

Mon inquiétude fut subitement stoppée lorsqu’il osa m’appeler « Petite ». Comment avait-il l’audace de me parler de la sorte ? Tout ceci était bien trop beau, sa capacité à se montrer convenable n’avait pas durée bien longtemps ! S’il pensait que j’allais laisser passer ça, il se trompait lourdement. J’allais lui rappeler la politesse et le respect qu’il me devait par la volonté des Dieux eux-mêmes, que cela lui plaise ou non. Mais avant que je ne puisse le faire, il se lança dans une longue tirade. Saleté de Reptile divin ! Il commençait à anticiper mes réactions et cela m’obligeait à les contenir ! D’autant plus que je ne pouvais que reconnaître la véracité de sa déduction. Certes, chercher Elemiah l’empêcherait de guetter les environs, ce qui apparemment, était entrain de faire de ce qu’il laissait comprendre. Mais je ne lui avais pas demandé de le faire ! Juste si il en était capable, afin de s’en charger lorsque je ne serai plus debout au milieu de la Rivière Blanche à la faune hostile principalement.

Sa leçon sur le fait d’observer mon environnement me fit lâcher un « Gna Gna Gna », ne pouvant le reprendre tandis qu’il acceptait enfin de m’apprendre un savoir judicieux, sans y placer moqueries et irrespects. Mais cela ne légitimait en rien qu’il puisse se permettre de m’appeler « Petite » ! Ni même de m’obligeait au silence, si l’envie me prenait de lui parler de tout autre chose. Il était mon Serviteur, sa place était d’écouter ce que je voulais bien prendre la peine de lui dire, aussi inintéressant que cela puisse être. Même si, il fallait le reconnaitre, ce n’était jamais le cas. Lorsqu’il eut enfin fini, je serrai plus fortement que nécessaire sa crinière, espérant lui causer une douleur, tandis que j’élevai la voix.  


« Pour qui te prends-tu pour avoir l’audace de m’appeler « Petite » ? Je t’interdis de le faire ! Tu m’entends ? M’exclamai-je tout d’abord Et pour Elemiah, je te signal que je ne faisais que te demander si tu étais capable de le repérer plus facilement par ton affiliation à Aër, je ne t’ai pas ordonné de le faire maintenant !  Lui rappelai-je au passage Ne t’inquiètes pas, je n’ai pas oublié que tu étais bien trop faible, incapable de magie. Me moquai-je de lui, avant de me rappeler qu’il ne m’avait pas répondu quant à la durée d’attente pour le voir de nouveau capable. D’ailleurs.. Tu ne m’as pas répondu sur le temps à attendre pour que tu sois de nouveau utile à quelque chose ! Répond-moi ! Maintenant ! Et ne t’avises plus jamais d’ignorer mes questions de la sorte !»  M’emportai-je, vexée de son indifférence.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Mar 16 Fév - 20:51

Des ordres encore des ordres. Qu'est ce qui était incompréhensible dans le fait de garder le silence pour sa sécurité ?! Il tourna de nouveau sa gueule pour l'écouter. Elle lui reprochait d'avoir cru qu'elle voulait qu'il s'exécute dans l'instant, n'était-ce pas ce qu'elle lui avait toujours demandé ? Très bien, elle voulait qu'il joue sur les mots, il le ferait. Pensait-il en plaquant les oreilles contre sa nuque. Elle lui reprocha ensuite de ne pas lui avoir répondu, chose qu'il avait sincèrement oublié dans son inspection de l'environnement. Avant que le pacte ne l'oblige, il lui répondit donc dans une rage contenue.

« Ce temps est variable selon le nombre de sorts et la puissance de ces derniers. Il en devient difficile de quantifier une durée si on ajoute le fait, que, je dois m'abstenir d'utiliser la magie pendant sa régénération ... Si je le fais ma régénération est réinitialisée. La récupération partielle est impossible... »

Et lui parlant, son attention avait été distraite par la présence de deux agnosaures sur la rive. Ils ne représentaient pas un danger aussi, Kohaku se détendit légèrement. Ces disputes le distrayait. Il fallait qu'il retrouve son calme.

« Satisfaite ...? »

C'est alors qu'en étant tourner vers elle, il perçut du coin de l'oeil une masse énorme sur son flanc droit. Trop gros pour un Cruentur ! Les agnosaures s'enfuirent en voyant la silhouette dans l'eau, le fils d'Aer crut un instant que ces herbivores étaient les proies de ce qui les côtoyait, avant qu'il ne se rabatte visiblement sur eux et bondisse hors de l'eau.

« ELEANÖR ! »

Le dragon se retourna vivement, faisant basculer son invocatrice vers l'eau. Il la saisit au vol dans gueule pour la pousser et ainsi se prendre de plein fouet la morsure du Raparius au niveau de la nuque, trop loin pour s'en défendre de ses cornes, dans un rugissement de rage puis de douleur. Il y eu quelques secondes pendant lesquelles l'invocation et le monstre luttèrent. Les écailles du premier griffèrent l'intérieur de la gueule du second pendant que les crocs de se dernier perçaient sous les écailles. Finalement le poids et l'élan de la créature les emportèrent tous sous l'eau.

Les deux colosses continuèrent de se débattre, alors que Kohaku faisait de son mieux pour ne pas blesser ou lâcher Elea. Finalement il se rabattit sur lui même et planta ses deux serres postérieures dans le ventre du monstre cuirassé, combiné à un sort de vent mineur pour le surprendre. La douleur et le sort réussirent à faire desserrer l'étau ennemi. Le demi-dieu du vent tira sur ses pattes arrières pour repousser d'avantage son assaillant et prit son envol sans plus attendre, ni regarder en arrière.

Il perça la surface et rejoignit rapidement une haute altitude pour être certain que le monstre ne les atteindrait pas en bondissant à nouveau hors de l'eau. Essoufflé par sa blessure, qui saignait maintenant abondamment et l'effort soudain, il ne relâchait cependant pas son effort. Il volait à perdre haleine pour les éloigner du danger omniprésent et les rapprocher un peu plus de Lüh.  


[Mana : 4 - vent 1 = 3]




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Ven 19 Fév - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Mar 16 Fév - 22:22




Chapitre Trois
La Route de Lüh


J’eu enfin ma réponse. Comme quoi, se fâchait lorsqu’il allait trop loin était la meilleure des solutions. Bien que je n’avais pas compris grand-chose à ce qu’il me racontait. Une donnée variable, prenant en considération un nombre, mais aussi une puissance qui va quantifier pour réinitialiser, mais partielle.. En fait, je crois bien que je n’avais absolument rien comprit à cette manière de procéder des Demi-dieux. Ne pouvait-il pas faire plus simple ? Une fois à la Grande Bibliothèque, il me faudrait absolument trouver un livre qui explique ce procédé de régénération des divinités. Mon visage marqua l’hésitation lorsqu’il me demanda si j’étais satisfaite. En soit je l’étais car il s’était exprimé calmement et avait répondu amplement, mais d’un autre côté, je n’avais absolument pas l’impression d’en savoir davantage qu’avant sa réponse.

Je m’apprêtais néanmoins à lui répondre que oui, un début de sourire se formant, avant que sa voix ne me fasse sursauté au point de me déstabiliser. Les vibrations de sa rauque voix, amplifiées par sa carrure impressionnante, me fit écarquiller instantanément mes yeux en calmant toute colère contre lui qui aurait pus être. Si nous en aurions eut le temps, il aurait pu remarquer que je n’aurai plus bougé une oreille durant de longues secondes, si ce n’est minutes, à le regarder avec de la crainte dans les yeux. Mais cela, jamais nous n’en aurions conscience, car aussitôt, il se mit à se basculer, me faisant chuter, bien qu’avant même que je ne touche l’eau, il me récupérait dans sa gueule. Si dans les serres je me sentais comme une proie, cette position rendait confortable ses pattes.

Emmenée de force dans l’eau, je ne pouvais que me laisser trimballer entre ses crocs qui semblaient ne pas se refermer sur moi. Totalement paniquée, je dû à son haussement de voix le fait de ne pas hurler qu’il s’arrête immédiatement. Et heureusement, car lors de ses nombreuses gesticulades, je vis la raison de ce moment si rapide et si long à la fois. Une créature immense se confrontait à Kohaku, qui se débattait avec ardeur bien que l’élément dans lequel il se trouvait le désavantageait fortement. Je ne fis pour ma part rien d’autre que d’essayer de me faire la moins encombrante possible, tout en retenant ma respiration qui se fit des plus extrêmes lorsque le Dragon de Jade quitta les eaux pour rejoindre les cieux.

Sans un mot, le cœur et la respiration mettant un long moment à retrouver leur rythme, je me laissai emmener sans protestation. Du moins, jusqu’à un « Pose-nous Kohaku », presque timide. Je ne voulais certes pas me montrer autoritaire après cet évènement que je ne comprenais pas très bien encore,  mais je ne supportai toujours pas les trajets aerien. Surtout dans une telle posture, et avec la tête penchée vers ce sol qui était si lointain.. Trop lointain ! Une fois la terre ferme retrouvée, je m’éloignai de quelques pas, m’asseyant grossièrement tandis que ma tête me tourner. Ce changement de vitesse, d’atmosphère.. Tout cela me rendait quelque peu, enfin, pas très bien.

Après un moment, je parvins à me redresser, mes esprits étant retrouvés. Un sourire aux lèvres, je me tournai vers Kohaku, qui me le fit perdre aussitôt. Il saigner, beaucoup ! Je me hâtai alors, instinctivement plus qu’autre chose, vers lui pour, bien inutilement, poser mes mains sur lui, le regard cherchant une plaie qu’il ne trouvait pas. « Kohaku », avais-je murmuré, l’inquiétude sincère ne manquant pas de transparaitre. Il y avait tant de sang, partout. Ses écailles, le long de sa patte comme de son cou.. Qu’avais-je fais ? Mes yeux s’humidifièrent soudainement, à l’idée d’être la responsable d’une telle blessure. Un peu perdu, je scrutai les horizons en quête d’un passant quelconque, qui pourrait aider Mon Dragon.  


« Monsieur ! Fis-je en courant vers la carriole qui passait sur une route non loin Monsieur ! J’ai besoin de votre aide !  Continuai-je de l’interpeler tandis que je le voyais hésiter entre m’attendre, et fuir à la vue du dragon géant juste derrière moi Monsieur ! Mon Dragon ! Il a besoin d’aide ! Il est blessé ! L’informai-je alors qu’il arrêtait les deux quadrupèdes.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Mer 17 Fév - 0:02

Kohaku filait parmi les vents, sans se soucier de la douleur ou de la fatigue. En réalité, la douleur était cuisante et le rendait particulièrement dangereux, mais l'adrénaline de la fuite lui permettait de passer au delà tant qu'il ne s'arrêterait pas, tant que les muscles étaient trop sollicités pour que son corps puisse mesurer l'ampleur des dégâts. Ce qui arriva bien vite car l'humaine demanda à retrouver le domaine de Terra. Il se posa brusquement et déposa l'humaine avec difficulté sur le sol. Par chance, dans sa descente, il avait trouvé une charrette tirée par deux bovidés et leur propriétaire. Il avait atterrit une centaine de mètres plus loin.

Le dragon eut juste le temps de prendre quelques respirations. Le sang qui coulait le long de ses écailles le gênait et il se secoua dans un réflexe. Son mouvement fut stoppé net par la douleur. Il se mit à gronder contre elle, crocs découverts, comme si elle était un ennemi à attaquer. Lorsque la fille Mahasiah s'approcha il releva le cou, dans un sursaut d'orgueil, pour l'empêcher de voir ses blessures. Cela lui fit mal et le rendit d'humeur plus massacrante. Il empestait le sang, son sang, était marqué ainsi comme faible, comme une proie potentielle.

Il claqua des mâchoires quand elle le toucha, et gronda de plus belle. Il ne voulait pas de sa pitié. Elle s'éloigna vers le marchand qui s'était approché par curiosité. A moins qu'il n'ai pris Eleanör pour une demoiselle en détresse. Ah ! Qu'importait ! Du moment qu'il n'approchait pas d'elle. Il ne voulait pas repartir après un potentiel kidnappeur. Il dévoila ses crocs totalement et gronda avec force à l'adresse de l'humain. Cela effraya les bovins et obligea l'homme à aller calmer ses bêtes.

Son avertissement donné, le reptile se concentra sur lui même. Il avait encore assez de magie pour ramener cette vilaine blessure à une égratignure. Il ferma ses paupières le temps d'invoquer la magie bénie.  Un vent doux et chaud enveloppa le cou meurtri de l'invocation. Comme des trous que l'on rempli d'eau, les marques de crocs béantes se résorbèrent. Les morceaux d''écailles abîmées tombèrent et de nouvelles repoussèrent, plus fines et fragiles que leurs aînées,plus transparentes aussi, mais dissimulant les chairs fraîchement cicatrisées. Il restait encore quelques trou ici et là dans l'écaillure fragilisée, mais avec quelques jours de repos tout reviendrait à la normale.

La douleur passa du hurlement au murmure lointain. Cela apaisa cet état dangereux et défensif qui était celui du reptile lorsqu'il était blessé. Il n'était pas encore entièrement remis, mais il était largement en état de voler correctement et continuer à veiller sur l’Élue de son Père. D'ailleurs, il marcha tranquillement jusqu'à elle en fixant le marchand de son regard impérieux.

« Amenez là à Lüh. » Dit-il abruptement. « Je vous suivrais depuis les airs pour éloigner l'odeur du sang. »

Il ne prit pas son envol cependant. Il attendit une réaction de son invocatrice que la vue du sang semblait intimider. Il croisa son regard et bomba le torse pour montrer qu'il était à nouveau "utile", comme elle disait si bien.


[Mana :3 - soin 2 = 1]




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Ven 19 Fév - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Mer 17 Fév - 1:49




Chapitre Trois
La Route de Lüh


Je ne sais pas par quel prodige, mais l’homme avait fait arrêter ses animaux de traits. Pourtant, il avait face à lui une inconnue à la tenue loin d’être la plus présentable, les chevaux complètement ébouriffé, le tout trempée, avec derrière elle un dragon faisant ses quinze mètres de long et plus de deux mètre et demi de haut, qui se montrait des plus hostile. Probablement le devais-je aux Quatre. Même si je dû affirmer à ce sauveur de passage que j’étais la Libératrice de ce Demi-dieu, et qu’à aucun moment il ne serait autorisé à lui faire du mal. Lorsque je parvins à le convaincre, je lui expliquai la situation et à peine eu-je fini, que la voix de Kohaku se faisait entendre au-dessus de mon épaule. Je me retournai vers lui pour lui dire de montrer plus de respect envers son potentiel sauveur, lorsque je fis une étonnante constatation.

Bien que je ne vis pas la plaie avant, et maintenant non plus, il était évident à vu d’œil, surtout sur une Créature si massive, qu’il n’y avait plus de blessure. Le sang ne coulait plus, bien que toujours présent sur lui. Je savais les Invocations capables de se soigner, mais il avait dis ne plus en avoir, alors comment cela était-il possible ? Une discussion s’imposait, mais l’inconnu me pressa de monter, ne voulant pas arriver après la nuit aux portes de la Capitale. Mes yeux azurs se plissèrent, faisant comprendre sans mal à Kohaku que j’avais à lui parler et qu’il n’y échapperait pas, avant que je ne monte sur la charrette plutôt précaire. L’homme était âgé, ce qui me permit certainement de supporter sa compagnie. Ou peut-être étais-ce le fait que je gardai mon regard vers les cieux, soucieuse de son état.  


« Vous pensez que c’est de ma faute ? » Fis-je presque plus en me parlant à moi-même qu’à l’âme charitable m’aidant dans le trajet

- Je n’sais pas c’qui c’est passé, mais j’peux vous dire une chose, c’est qu’c’est pas d’votre faute. C’est un Demi-dieu vous m’avez dis, hein ? J’en ai eu un y’a longtemps. Binh j’peux vous dire, qu’ça lui f’rait bien plus mal qu’vous ayez un ongle cassé, qu’lui qu’à eu c’qu’à eut !


Sa manière de parler était ridicule et expliquait bien son rang social pas bien glorieux, mais elle avait au moins le mérite de me faire venir un début de sourire, et de me rassure quelque peu. Je n’avais peut-être pas une si grande part de responsabilité dans cette affaire après tout.. Le voyage continua paisiblement, me laissant croire que nous avions laissé le plus dur derrière nous. Bien que j’eu une crainte lorsque le vieil homme m’interpella pour me montrer pas très loin une créature plutôt rare de ce que l’on racontait, et que l’on pouvait apercevoir très certainement par la pluie tombée plus tôt. J’esquissai un discret sourire, tandis que mes yeux se levèrent sur Kohaku. Nous savions à qui nous devions cela !    

Soudain, Elemiah me revint à l’esprit. Les dernières émotions m’avaient fais oublier son absence, mais désormais que le calme se présentait de nouveau, ma crainte à son sujet revenait. Dans un murmure, je tentai de me faire discrète tandis que je lançai ces paroles, que je savais entendu par Kohaku :  


« Ne vois-tu pas Elemiah, de ta hauteur ? »


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Mer 17 Fév - 3:15

Le marchand accepta d'emmener Eleanör. Ils reprirent donc la route pour la capitale. Au regard appuyé de son invocatrice, le dragon roula avec patience des yeux vers le ciel.  Kohaku regagna les airs comme annoncé.  Il décrivait de grand allers et retours en altitude au dessus d'eux en se laissant porter par un courant, puis un autre, en attendant leur lente avancée. Depuis son domaine, il observait aussi les alentours afin d'anticiper tout danger sur la terre ferme. Si la région de la Rivière Blanche avait ça de pratique pour lui, c'est qu'il n'y avait pas de prédateurs aériens. Il était ainsi la menace qui venait d'en haut.  

Il entendit sans mal la conversation des deux mortels. Alors comme cela elle se sentait responsable des ses blessures ? Peut être que tout espoir n'était pas perdu quand à ses capacités de réflexion ... Et l'autre qui lui disait le contraire... Il parlait bien sans savoir !  C'est alors que revint la question du Rapace. N'ayant rien de mieux à faire, il chercha le fameux volatile pendant ses inspections des environs. Et il le trouva à deux kilomètres de là. L'oiseau était blessé et/ou épuisé à en juger par son vol au ras du sol, mais surtout il était poursuivis par un jeune fauve. Kohaku se figea dans les airs, décrivit de grandes boucles pour changer sa direction et partit au secours de l'animal.

Le dragon se rappela de la volonté de son invocatrice de devenir chasseuse. Peut être que le butin attaché à cette créature pouvait être utile. Se réjouissant d'être enfin en chasse comme au bon vieux temps, il se plaça en hauteur dans le dos du monstre, trop occupé à tenter d’attraper son repas. Le pauvre faucon esquivait tant bien que mal les bonds que faisait son poursuivant pour le dévorer. Kohaku fondit en piqué sur sa proie qu'il écrasa de toute ça force et tout son poids, les quatre serres plantées dans la créature, la gueule refermée sur sa gorge. L'animal se débattit brièvement en agitant sa queue en tout sens, mais rendit l'âme rapidement.

Le fils d'Aer gronda de contentement, puis une menace à l'égard du rapace qui semblait affamé. Il ne partagerait pas sa proie. Ou plutôt, il ferait semblant que oui. Il s'écarta pour laisser le rapace se poser sur la carcasse fumante, avant de le saisir au vol dans sa gueule. Il emporta le cadavre du jeune fauve dans ses serres et rejoignit Eleanör. Là, il cracha l'animal apprivoisé dans la charrette et jeta sa prise dans le même tas de bois roulant. Après quoi il regagna l'altitude en observant des agnosaures paître non loin de la route.

[Mana : 1]




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Ven 19 Fév - 20:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Mer 17 Fév - 11:58




Chapitre Trois
La Route de Lüh


Pour seule réponse, j’eu son soudain éloignement. Et si une part espérait que ce soit pour partir à la recherche d’Elemiah, une autre part ne pouvait s’empêcher de se dire que c’était parce qu’il ne voulait plus revenir sur ce sujet. Je jetai mon regard en arrière, suivant sa trajectoire onduleuse dans les airs. C’est alors que le vieil homme pensa que je me préoccupai de son chargement et m’en fit l’explication. Il s’agissait des récoltes de son potager, dont l’excédent pour lui seul était vendu sur les marchés et épicerie en tout genre de Lüh. Cela ne lui rapportait pas grand-chose, mais au moins, il pouvait vivre entre deux pousses. Et d’après ses dires, cela était bien suffisament pour l’homme veuf sans descendance qu’il était. Il continua ainsi avant que je ne le remercie de sa gentillesse, quant à me rapprocher de la Capitale, et même apparemment, de m’y conduire directement.  

Nos échanges durèrent un moment, pendant lequel il affirma que c’était à lui de me remercier, car la présence d’un Demi-dieu aussi imposant que Kohaku, veillant sur sa charrette, lui permettrait d’éviter à coup sûr les ennuis. Il y eut également l’instant où il tira une vieille serviette pour m’inviter à me sécher, mais bien entendu, je refusai. Je ne savais pas où elle avait trainée, et à la vue de la vie de cette homme, je n’avais aucune envie d’y songer. Nous fûmes alors soudainement interrompue dans un sursaut collectif, lorsqu’un bruit sourd fit trembler l’embarcation. Le Dragon des Vents passa aussitôt devant nous en remontant vers son territoire, tandis que derrière, en nous retournant, nous aperçûmes avec étonnement une créature donc le sang coulait encore.  

- J’y crois pas ! Bhin nom d’Terra, v’la t’il pas qu’ce s’rait pas un Suibul ça ?


« Très certainement oui.. »

Mes paroles étaient sans la moindre conviction, ne sachant pas ce que pouvait être un Suibul. Et je n’allais pas m’attarder sur la question, car un bruit que je ne connaissais que trop bien retentit. C’était Elemiah ! Il était revenu ! Mais il ne volait pas et en le cherchant, je l’aperçu un peu en arrière, sur le sol, m’interpellant de ses cris  qui ne pouvait traduire qu’une douleur évidente. Ordonnant plus qu’autre chose au conducteur de stopper sa charrette, je sautai à terre une fois fait pour courir vers mon compagnon de toujours. En l’inspectant rapidement, un sourire mêlant joie de le retrouver et inquiétude par son état, je remarquai une plaie faite par une griffure. Et une sorte de.. Bave, partout sur lui. Comme-ci.. Non, il n’avait pas osé !

Lançant un regard emplit de colère vers les cieux, j’appelai le vieil homme à me fournir l’eau de sa gourde, avec laquelle je nettoyai mon faucon, tandis que le propriétaire de la charrette prenait conscience que la créature avait écrasée une grande partie de ses légumes.

- Mais qu’est-ce que vous avez fait nom d’de nom d’de nom d’Terra ! R’gardez moi ça ! Si j’peux sauver une salade c’t’un miracle ! Mais qu’est c’que vous avez fait !?



HRP:
 


▲ Succès ▲


Dernière édition par Eleanör le Sam 20 Fév - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Mer 17 Fév - 13:16

Finalement, le dragon n'eut pas le temps de regagner l'altitude que des éclats voix attirèrent son attention. Le marchand vociférait. Voyant tout ce beau monde descendre de charrette et donc retarder encore leur arrivée à la capitale, Kohaku se posa à quelques mètres et battit le sol de sa queue. Eleanör semblait se soucier de son animal, et le regard ingrat qu'elle lui lança n'améliora pas l'humeur de son invocation. Il gronda en dévoilant ses crocs afin de rappeler à ces mortels leur place .

« Assez, humain ! » Il claqua des mâchoires. « C'est déjà un miracle que tu sois en vie. Reprends ta route, presse toi, ou, ni toi, ni tes bêtes, ne verrez le levé du jour... »

Il en avait marre, marre que leur route soit perturbée par le caprice des uns et des autres. Marre de devoir veiller sur une mortelle incapable de penser à sa survie ou de la mettre correctement dans ses priorités. Marre que leurs égos de misérables mortels les mettent perpétuellement sous la menace de la faune de ce nouveau monde.

Le fils d'Aer n'attendait qu'une protestation pour se saisir du marchand et le tuer dans la seconde.  Après tout son invocatrice n'avait besoin que du moyen de locomotion, pas du propriétaire de ce moyen. Cela pouvait lui faire un en-cas qui lui permettrait de regagner quelques forces dans cette course folle et perpétuelle qu'était cette journée...




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Jeu 18 Fév - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Mer 17 Fév - 14:51




Chapitre Trois
La Route de Lüh


L’ordre de Kohaku fit taire tout le monde, moi comprise. Sa taille mais aussi la lourdeur de sa voix, mêlées au claquement de sa mâchoire, ne donnait pas l’envie de lui tenir tête. Bien que je fusse sa Libératrice et qu’il ne pouvait me causer la moindre blessure, je me gardai de lui faire de reproches, d’autant plus que le sang marquait encore ses écailles et une partie de ce qui semblait être du pelage. Le vieil homme s’exécuta immédiatement, dans le plus grand silence et avec hâte. Je ramassai Elemiah, le gardant dans mes mains, avant de reprendre ma place sur la charrette, pas sans avoir lancé un dernier regard mauvais à l’Invocation. Nous devrons discuter, mais pour le moment, rejoindre rapidement la Capitale me convenait en sachant mon compagnon de toujours blessé.  

C’est dans un profond silence que l’embarcation reprit la route, le conducteur fis même claquer à plusieurs reprises les rennes pour presser le pas de ses animaux. Pour ma part, je focalisai toute mon attention sur Elemiah, donc la respiration était extrêmement faible. L’inquiétude me gagnait à chaque seconde. Et cette blessure.. Que lui était-il arrivé ? Etais-ce le probable Suibul à l’arrière qui aurait qui serait le responsable ? La plaie était-elle mortelle ? Une infection allait-elle se faire ? Tant de questions me prenait la tête que je ne parvenais pas à calmer mon rythme cardiaque qui montait en conséquence. Ne pouvait-il pas aller plus vite ! D’impatience, je jetai mon regard sur les environs, cherchant avec désespoir une autre âme charitable qui aurait, pour lui, meilleure monture.  

Mes yeux finirent par repérer de moins en moins loin trois cavaliers semblant faire halte pour discuter. La chance me souriait ! Du moins, ce fut ce que je cru, avant qu’en plissant les yeux, je vis l’un d’eux faire un geste qui me donner une mauvaise impression, tandis qu’il espérait, c’était certain, que ce soit fait de manière discrète alors qu’il regardait dans notre direction. Mes yeux s’écarquillèrent et je fis stopper la personne âgée. Du moins, j’essayai, car craignant la colère de Kohaku s’il s’arrêtait de nouveau, il n’en fit rien et continua de nous rapprocher d’eux.


« Kohaku ! Les hommes ! »


HRP:
 


▲ Succès ▲


Dernière édition par Eleanör le Sam 20 Fév - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Mer 17 Fév - 16:17

Cela ne s'arrêtait donc jamais. Sur l'indication de l'humaine, le dragon focalisa tout son attention sur les cavaliers au loin. Il ne leur avait prêté grande attention jusqu'à présent car trop loin pour présenter une menace. Cependant les deux groupes s'étaient mutuellement repérés, et les cavaliers, pensant ne pas avoir été remarqués, se préparait à l'assaut. Ils voulaient de l'assaut ? Ils allaient en avoir. Il allaient servir de défouloir au demi-dieu qui prit de l'altitude. Cela sembla attirer l'attention d'un des cavaliers qui pointa le ciel dans sa direction. Dans un lieu aussi dégagé, il était difficile de ne pas le voir venir d'aussi loin.

Il décrivait des cercles au dessus d'eux. Assez haut pour esquiver aisément les flèches mais assez bas pour faire planer la menace. Il cherchait une faille pour engager le combat à son avantage. Sentant l'odeur de la peur, il décida de la faire monter d'un cran et poussa un puissant rugissement. Les cavaliers qui avaient du mal à contenir leurs montures jusqu'à présent durent redoubler d'efforts. L'un des variquans devenant incontrôlable partit au triple galop, emportant son épéiste de cavalier. C'est le moment que choisit Kohaku pour descendre en piqué et tenter une première charge.  

Le second épéiste rabattit sa monture pour esquiver de justesse. L'arbalétrier n'eut pas cette chance. Kohaku le faucha dans sa gueule et l'emporta dans les airs sous les hurlements de sa victime. Dans un grondement de satisfaction, il détacha la partie supérieur du torse du reste du corps en tirant cette dernière partie avec ses serres. Il engloutit tête, bras et cage thoracique pour le faire taire et laissa le reste retomber, pour effrayer d'avantage le cavalier restant.

Ce dernier se sachant condamné poussa sa monture au triple galop et attisa par la même occasion l'instinct de prédateur du demi-dieu qui le prit en chasse. Il le rattrapa bien vite, et aurait pu l'abattre sans problème, prisonnier qu'était le pauvre mortel de sa monture. Mais il voulait s'amuser un peu de cette peur qui embaumait l'air sur leur passage. Il claquait des mâchoires au dessus d'eux et esquivait sans mal les coups d'épée que tentait de lui donner l'humain. Oui il était la menace qui venait d'en haut.




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Jeu 18 Fév - 2:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Mer 17 Fév - 17:14




Chapitre Trois
La Route de Lüh


A peine terminai-je d’inciter le Reptile Blanc à porter son attention sur les trois chevaucheurs de Variquans, qu’il se retrouvait déjà au-dessus d’eux. Un sourire s’esquissa sur mes douces lèvres, tandis que je relâchais la pression sur l’homme âgé. Nous pouvions avancer, Kohaku se chargeait de les intimider. Donnant de délicates caresses sur les plumages d’Elemiah, je gardai mon attention sur les trois inconnus, et plus encore, lorsque le Dragon de Jade fit raisonner sa voix. Un mauvais pressentiment me parcouru alors. Ce n’était pas bon signe, pas du tout ! Et l’avenir très proche ne me donna pas tort, lorsque je vis Kohaku s’élancer sur l’un d’eux pour l’emmener avec lui dans les airs.  

Si je ne me doutai pas de la raison, j’aurai pu me sentir quelque peu jalouse. Nulle autre que moi, n’avait le privilège de prendre de la hauteur avec mon Dragon. Quelques secondes plus tard, le corps chuta, provoquant un bruit sourd au contact du sol. Pourquoi avait-il fait ça ? Le vieil homme donna de grands coups à ses animaux, les obligeant à augmenter le rythme, tandis que le Seigneur des Vents retournait à l’assaut, poursuivant les deux rescapés qui prenaient la fuite. Notre course, bien que pas aussi rapide que si nous étions tirés par des chevaux, rendit de plus en plus visible le corps de la victime. Ou plutôt, sa moitié de corps ! La peau déchirée, le mélange de foie, poumons et organes en tout genre croqués en deux et rouges de sang, dessinait une flaque de plus en plus grande autours de lui. Instinctivement, je tournai le visage vers le vieil homme, les yeux clos, retenant un envie soudaine de mon dernier plat de sortir, lorsque la roue de la charrette écrasa les entrailles sur son chemin.


« Kohaku ! Arrête-toi ! »  Lui lançai-je, tandis qu’en ouvrant de nouveau les yeux, je le vis commencer à mettre de la distance entre nous.

- Mais oui ! Dîtes-lui t’s’arrêter au nom des Quatre ! Voyait pas c’qu’il a fait à c’pauvre bougre ? Et il va l’faire aux autres aussi ! Faut l’contrôler votre d’Mi-dieu ! Nom d’de nom d’de nom !


Je n’appréciai absolument pas le ton que commencer à prendre ce paysan de bas étage. Je n’étais plus du tout à mon avantage d’un point de vue esthétique, j’étais en position de quémandeuse pour sa charrette et mon Invocation venait de tuer sans doute un innocent, mais ce n’étaient pas des raisons pour commencer à prendre un ton accusateur et irrespectueux envers moi ! Cependant, il avait peut-être, maladroitement, raison. Je devais contrôler Kohaku. Mais surtout, savoir ce qui lui avait pris..    

« Kohaku ! Qu'est-ce qui t'a pris ? »  Me renseignai-je alors sur le ton de l'incompréhension.


HRP:
 


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #16 écrite Mer 17 Fév - 20:09

Il était sur le point de finalement achever sa proie, qu'un ordre son invocatrice vint le museler. Sa mâchoire se referma sur le vide et il gronda de frustration. Le reptile fit demi-tour à contre cœur pour revenir veiller à la sécurité d'Eleanör. Sur le chemin, il vit puis entendit ce que ce marchand s'exclamait. Cette vermine ? Un pauvre bougre ?  Et, prise par l'élan de cet homme, Elea lui demanda scandalisée ce qu'il lui avait prit. Il se mit à voler à côté d'eux et était visiblement agacé. Il devait serpenter rapidement pour se maintenir en vol si prêt du sol, finalement il monta d'un mètre pour gagner un peu de stabilité. Il venait de les sauver et il était traité comme un bourreau... Insectes stupides ! De part sa position il ne posa qu'un œil sur eux.

« J'ai veillé à ta sécurité, Fille Mahasiah. Comme toujours, je n'agis pas inutilement. Ces hommes s'apprêtaient à passer à l'attaque. J'ai tué dans l’œuf leur offensive. »

Il passa son iris de jade de son invocatrice au marchand. Celle-ci devint plus froide et impitoyable. Il garda le silence quelques seconde, écoutant le coeur du pauvre mortel s'emballer. Les bêtes, elles, étaient en panique et la présence trop proche du dragon les faisait cavaler avec plus d'ardeur.

« Peut être aurais-je du les laisser passer à l'offensive tout compte fait. Un carreau ou deux de perdus dans la bataille n'auraient pas fait de mal... »

Sur ces mots il s'éleva au dessus d'eux à quelques mètres, des fois qu'on veuille encore s'adresser à lui. Autrement, il allait reprendre de l'altitude et retrouver son rôle de guetteur.




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Jeu 18 Fév - 2:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 119
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #17 écrite Mer 17 Fév - 21:13




Chapitre Trois
La Route de Lüh


Nous étions de nouveau seuls, les deux derniers membres de la troupe ayant pris la fuite et ne devant leur survie qu’à mon rappel du Dragon. De nouveau à notre hauteur, il garda le « Petite » pour lui et nous expliqua ses raisons qu’il prétendait toujours avoir. Celle-ci, était en guise de prévention à un assaut de leurs parts ne devant pas tarder. Après quoi, se contentant de cela, il prit plus de hauteur, non sans avoir laissé planer un doute. Parlait-il de moi, lorsqu’il évoquait la situation où des carreaux seraient perdus dans la bataille avec de la chance ? Me menaçait-il ? Prétendait-il pouvoir ne pas se préoccuper de ma survie à tout instant ? Quelle audace ! Quelle insolence ! La discussion pour plus tard allait être beaucoup plus tôt que prévu !

- Vot’ami commence à m’faire peur vous savez ? Ca s’trouve c’tait juste des voyageurs méfiant, c’que c’est pas d’la p’tite bestiole votre d’Mi-dieu. Et juste parce qu’ils avaient une arme comme tout l’monde ici, il dit qu’ils vont nous attaquer ?    


« Prenez garde monsieur, c’est de mon Invocation dont vous parlez, et je ne vous permez pas ! S’il dit qu’ils étaient une menace, alors c’est qu’ils en étaient une ! Remerciez-le plutôt de vous avoir sauvé alors que rien ne l’y obligeait. »

Mon intonation démontrait clairement mon agacement. Seule moi pouvait critiquer mon Invocation, et surtout pas cet homme ayant si peu d’intérêt dans l’Histoire qu’il se retrouver à vendre trois salades pour vivre sa semaine, avant de rentrer dans une maison où personne ne l’attendait. Depuis quand un homme de sa condition, se permettait-il une telle familiarité avec une de ma condition ? N’avait-il pas entendu que j’étais la fille Mahasiah ? D’ailleurs, ce n’était peut-être pas une bonne idée de me présenter ainsi au premier venu. Si mon père avait lancé des recherches à mon sujet, il valait mieux éviter de lui laisser une piste.. Laissant cela à plus tard, j’ordonnai à Kohaku de revenir à ma hauteur.

« Qu’entendais-tu lorsque tu parlais de la non gravité de tirs de carreaux perdus dans la bataille ? »  Lui demandai-je, les sourcils légèrement froncés.



HRP:
 


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #18 écrite Mer 17 Fév - 22:06

Kohaku volait à seulement deux mètres au dessus d'eux afin de pouvoir continuer cette discussion à laquelle tenait tant son invocatrice. Il ne semblait plus y avoir de menace immédiate, l'air se chargeait d'odeurs différentes à mesure qu'ils approchaient de Lüh. Les monstres semblaient voir leur courage fondre aux abord de la Capitale.  Cela n'était pas pour déplaire au dragon qui pouvait ainsi relâcher un peu son état d'alerte. En revanche, ce qui lui déplaisait était ce marchand. Alors qu'il allait répondre, Eleanör le devança et reprit l'homme. Amusé, il se permit tout de même une intervention menaçante.

« Me prendrais-tu pour un incapable, humain ? Cesse donc de parler de moi comme si je n'étais pas là ou dans l'incapacité de te comprendre. »

Il eu un rictus mauvais en sentant le misérable se tasser dans sa charrette. Peut être ne l'avait-il pas encore tué par ce qu'il s'amusait de sa peur, tout compte fait. La fille Mahasiah restait cependant bloquée sur les propos du demi-dieux. A son ton courroucé il comprit qu'elle avait pris la menace pour elle, ce qui l'amusa autant que cela le dépita. L'orgueil de cette humaine était déconcertant...

« Que cette charrette n'a pas besoin de deux cochers pour t'emmener jusqu'à destination. Ma patience a des limites face à l'insolence.»

Oui, si, cette fois, cela n'avait pas été assez clair précédemment, il était maintenant évident que le reptile de nacre n'avait que faire de la survie du marchand.




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

Descente vers la Capitale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marche de Dol Amroth vers la capitale
» Descente vers le fond de l'enfer
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-