Aälana Nel'Yuzel

Partagez | .
 

 Aälana Nel'Yuzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Lun 26 Aoû - 11:15

Yoh ! Voici ma fiche, histoire que vous fassiez un peu connaissance avec mon personnage, Aälana.

Je ne suis pas une pro en écriture [... j'ai faillis pleurer en comparant mon niveau médiocre à celui des autres Arcaniens, qui écrivent superbement bien ToT], mais j'espère avoir été claire et pas trop incohérente !

... Me mordez pas, pitié !


I) Identité:

Nom: Nel'Yuzel
Prénom: Aälana
Sexe: Femme
Âge/Date de naissance: 19 ans, née en l'An 39 de l'ère Lühienne, lors des floraisons des fleurs, de la culture des fruits et du renouvellage de la verdure de la forêt, le 9 avril.

II)Caractère:

Aälana Nel'Yuzel est un personnage solitaire, davantage à son aise à chasser dans les nobles contrées des terres d'Arcane, plutôt que de se mêler au peuple et aux endroits grouillant de monde. En plus d'être solitaire, cette jeune femme est aussi torturée par un passage sombre et triste de son histoire, qui sera contée par la suite. Les gens qu'elle apprécie se comptent sur les doigts de la main. Son meilleur ami, Kaëlan Syn, qu'elle a rencontré lors d'une chasse, en fait partie. Elle aime les gens discrets, ne supporte pas les beaux parleurs, ceux qui parlent pour ne rien dire. Etant très têtue de nature, elle n'abandonne jamais ce qu'elle a commencé, et n'écoute jamais les autres; pour elle, les conseils qu'elle se donne à elle-même et son attitude à adopter sont les meilleurs, elle fait tout en son pouvoir pour ne pas être influencée par d'autres. Impulsive, elle se lance dans de nombreuses aventures, voyageant dans l'île sans que personne n'ai réussis à la retenir jusqu'alors, même les membres de sa familles, sa soeur, son frère et sa mère qui sont les seuls à avoir droit à ses sourires et ses regards tendres qui sont tout aussi rares que le nombre de personnes qu'elle respecte.
Mais qui sait, peut-être que cela arrivera par la suite, par la rencontre d'une personne qui saura la captiver et l'intéresser ? Aälana ne montre pas facilement ses émotions, elle reste impassible face à nombre de situations.

Cependant, elle n'est pas parfaite, comme tout humain qui se respecte. Elle a des failles, et parfois, sans s'en rendre réellement compte, elle peut devenir hypersensible, ou bien se noyer dans l'alcool, ce qui lui fait très souvent défaut car quand elle est saoûl, elle fait n'importe quoi et ne se souvient de rien le lendemain, se retrouvant dans des situations très délicates --ça lui avait presque coûté la vie lorsqu'elle s'était retrouvée dans une grotte dans les Montagnes Zan Nord, des Lupus l'ayant attaquée si sauvagement qu'elle avait dû faire appel à un Guérisseur compétent, n'étant pas à même de pouvoir subvenir à sa guérison, elle qui possédait aussi des savoirs de Guérisseuse lui venant de sa terre natale, le Nord des Landes Luxuriantes, part des Terres de Non-Droit --d'où son caractère taciturne et résistant, car là-bas, la vie n'est pas tendre.

Elle se plaît parfois à ridiculiser les hommes qui oseraient se battre contre elle, d'une manière souvent si sadique que des rumeurs sur une jeune femme impétueuse et d'un tempérament mélangé au feu et à la glace circulent en Arcane, mais personne n'avait eu vent de son identité. Elle ne recherche d'ailleurs pas la renommée, et préfère travailler en tant que chasseuse indépendante plutôt qu'être à la botte de ces nobles capricieux, ayant soif d'une grande liberté. Aälana est particulièrement douée pour manier des armes tels que les poignards, les dagues, les épées, et particulièrement l'arc, qui sont pour elle indispensables pour survivre lors de ses voyages. Mais elle possédait aussi des objets magiques achetés clandestinement chez des marchands, tels un bouclier miroir et un stock de Bombos qu'elle utilisait soigneusement, jusqu'à ce qu'elle se retrouve coincée à Lüh, car son bouclier s'est brisé en cours de route et ses Bombos se sont épuisées; elle devait travailler régulièrement pour refaire son stock. Toutefois, ce n'est pas suffisant, et elle a une chance phénoménale pour s'être sortie vivante de toutes les situations périlleuses dans lesquelles elle s'est retrouvée confrontée; elle pense donc rechercher une Invocation lui correspondant à merveille.

Ces êtres immortels la fascinent depuis sa plus tendre enfance, par leur puissance et leurs caractères différents, ainsi que leur savoir sur le monde, car elle a ouïe beaucoup d'histoires racontées par des Conteurs, des voyageurs se reposant de temps à autre au village avant de repartir dans des destinations inconnues, et des bandits pas trop malfaisants passant de-ci de-là. Ensuite, elle a pu approfondir ses connaissances sur ces créatures lors de ses voyages sur Arcanes, par le biais de ses nombreuses rencontres et de ses oreilles parfois indiscrètes. Sa mère avait aussi possédé une invocation par le passé, mais l'avait perdue lors d'un combat trop acharné dans sa jeunesse, ce qui lui avait valu une cicatrice d'une ancienne brûlure sur le torse dont elle avait échappé de peu. Leur asservissement ne lui plaît guère plus que ça, mais si telle était leur punition, ils devaient l'accepter. Il ne lui viendrait pas à l'idée de les tyranniser, elle serait plutôt du genre à les respecter et les traiter comme il se doit.

Etonnemment et malgré son caractère froid et distant, elle s'adoucit légèrement en présence d'enfants et de petits animaux--à l'abris des regards, cela va sans dire. Si vous avez la chance de la croiser un jour en Arcane, vous remarquerez qu'elle porte un tic qui sera considéré comme charmant ou arrogant: elle se passe très souvent la main dans les cheveux, pour une raison pratique --quand ils sont lâchés, ils ne cessent de se placer devant ses yeux-- mais aussi par habitude. En goûts culinaires --car c'est important, et elle ne dira sûrement pas le contraire, aimant particulièrement manger-- elle mange de tout, mais apprécie particulièrement le lièvre cuisiné à la moutarde, les baies, les fruits des bois, les spécialités de Lüh et des Terres de Non-Droit. Elle a une haine atroce des champignons, ayant croqué par inadvertance dans un champignon hallucinogène quand elle était enfant. Je vous laisse deviner son état à ce moment-là.
Précédemment, je ne faisais qu'évoquer l'aspect de sa personnalité aventurière, combattante. Détrompez-vous, elle n'est pas qu'une guerrière au coeur de pierre et à l'âme froide comme la glace; elle a aussi un côté féminin qu'elle montre parfois lors de fêtes ou de soirées --très occasionnelles, quand on la force à y assister, pour faire par exemple plaisir à Kaëlan ou à sa soeur qui aiment festoyer--, mais aussi lorsqu'elle s'accorde des moments de pauses entre deux missions de chasse dans des villes ou des villages lambda pour se reposer et se ravitailler en nourriture ainsi qu'en plantes médicinales chez un herboriste.

En ce qui concerne la religion, Aälana est plutôt le genre de personne encline à la neutralité; elle ne s'y intéresse pas, au grand désespoir de la société très ancrée sur la création des humains, les guerres, les Invocations et les Dieux. Bien entendu, elle connaît bien l'histoire d'Arcane, mais, contrairement à beaucoup d'habitants de l'île, elle méprise les précautionnistes qui, pour elle, ne profitent pas de la vie comme il se doit, et elle est indifférente aux indifférentistes, qui ne sont pourtant pas si loin de son opinion sur les Dieux. Elle ne se mêle jamais aux mouvements humains, c'est une règle d'or.
Elle refuse cet instinct grégaire naturel aux humains.


III) Physique

Son entourage l'a toujours décrite avec fierté, car c'est une jolie demoiselle fière et physiquement attirante. Toute personne l'ayant rencontrée se souviendra premièrement, à l'évocation de son nom, de ses longs cheveux bruns foncés lisses et soigneux tombant jusqu'à ses genoux, si elle ne les nouait pas en une tresse ou en une queue de cheval pour ne pas être gênée lors de ses chasses. Ensuite, de ses yeux noirs en amande où il n'est pas aisé de lire quelques émotions, hormis de la fierté et une pointe d'arrogance. Ses sourcils sont bien dessinés, et la plupart du temps légèrement froncés, ajoutant une touche à sa froideur caractéristique. Son nez est petit et discret, harmonisant son visage de type asiatique métissé --car sa mère en est une, et son père était un riche commerçant qu'on considèrerait de type occidental dans notre société--, ses lèvres sont pleines, semblent douces et brillantes au regard, adoucissant son expression lorsqu'elle laisse échapper un sourire. Sa peau possède les qualités de toute jeune femme, douce comme les pétales d'une rose, mais ponctuée de quelques cicatrices faites lors de ses combats et de ses chasses quotidiennes., ainsi que par une réunion de grains de beauté formant une étoile sur sa cuisse droite dont elle a extrêmement honte. Elle a aussi des tâches de rousseur qui, étrangement, n'apparaissent que l'été lorsque les rayons du soleil sont les plus puissants. La forme de son visage est entre le rond et l'ovale, et il est assez petit, lui donnant un air à la fois envoûtant, se rapprochant de l'elfe ou du lutin, selon les points de vue.

Aälana est de taille moyenne et, de surcroît, son corps est tout de finesse et proportionné normalement, sans artifices, avec de jolies formes prononcées: ses doigts fins ont toujours fasciné sa petite soeur, qui se plaisait à les regarder sous toutes leurs coutures lors de longues soirées d'hiver autour d'un feu de cheminée. Kaëlan, --son meilleur ami d'enfance-- se vantait de pouvoir la porter aisément, car elle n'était pas plus légère qu'une plume de Chocobo. Sa défunte grand-mère, au contraire, le lui reprochait tant et si bien qu'elle l'obligeait à manger plus qu'elle ne le pouvait pour la faire grossir, de son oeil menaçant et protecteur. Petit cadeau qu'elle s'est offert deux ans auparavant, un tatouage noir en forme d'Ouroboros orne sa cheville gauche. Son oreille droite contient deux piercings en argent.
De son style vestimentaire, on retient son goût prononcé pour les tenues légères adaptées aux mouvements et à l'aventure. Loin d'elle l'idée de porter une armure, c'est bien trop encombrant. La plupart du temps, elle est vêtue d'une tunique brune à lacets en cuir, d'une fourrure d'Oboro que son père avait gardée avant sa mort pour le jour de sa majorité, dont elle avait reçu l'héritage le date prévue; un carquois ainsi qu'un arc pendent derrière son dos, sa ceinture contient toutes ses autres armes, en plus d'une bourse médicinale. Elle porte un collier en chaîne d'argent à son cou, où pend une émeraude soigneusement sculptée, brillante, qu'elle cache généralement dans son col ou dans son écharpe l'hiver lorsqu'elle se trouve en milieux défavorisés susceptibles de la mettre en danger à la vue de la pierre. Elle porte un pantalon de toile noir, et des bottes en cuir confortables dans tous les environnements. Lorsqu'elle n'est pas en tenue de voyage ou de chasse, elle s'habille de manière plus féminine, décontractée, et légère selon les saisons; elle apprécie tout particulièrement vêtir sa robe blanche favorite, un bustier blanc se terminant aux chevilles, avec des dessins verts élégants.

Enfin, les passants remarquent aussi particulièrement sa démarche quasi-féline qui met en valeur son aspect de combattante aguerrie.

IV) Vie

Famille:

Sa famille est issue d'une lignée de riches marchands des Landes Luxuriantes Nord commerçant avec le sud, et approvisionnant une majorité de la zone en toute sorte de ressources; les Nel'Yuzel sont réputés, dans ce coin-là, même auprès des pirates et des bandits qui ne se sont jamais risqué à les piller, car les ancêtres d'Aälana et leur descendance avaient gagné en respect et puissance à chaque générations par leurs actes que je ne conterais pas ici, n'étant pas très importants dans l'histoire d'Aälana.

Aälana a une petite soeur de douze ans, Awilda, encore à l'école, et un grand frère de vingt-quatre ans, Illyan, forgeron dans les Landes Luxuriantes, plus à proximité de la Mer Intérieure, où les pirates règnent en maîtres. Sa mère, Sestra, vit dans une zone fluviale située entre les montagnes des Landes Luxuriantes du Nord et du Sud. Elle travaille en tant qu'apothicaire pour les voyageurs de passage entre les deux zones. Son père, quant à lui, est décédé d'un coup de poignard dans le dos suite à des négociations de butins entre pirates qui tournèrent mal; il fut au mauvais endroit, au mauvais moment. De temps à autres, quand les pas d'Aälana l'amènent près des Landes, elle loue un Variquan et leur rend visite, contant ses périples à sa petite soeur qui boit ses paroles, les yeux brillants d'intérêt et de fascination.

Histoire:

Née dans un village de montagne dont personne ne se souvient du nom car rayé de la carte par un tremblement de terre, Aälana a toujours été une enfant calme et taciturne, quoique plus souriante qu'à son âge actuel. Son enfance n'a pas été paisible tous les jours à cause des attaques de monstres rôdant près du village, mais aussi et surtout par la présence d'hommes dangereux, tels les fameux pirates et bandits, ainsi que leurs enfants qui parfois la bizutaient cruellement. Lorsque ça arrivait, elle pleurait et partait se réfugier auprès de son grand frère qui la prenait sous son aile, protecteur. Un jour où les gamins autour d'elle se faisaient particulièrement violents, un jeune garçon d'un an ou deux de plus qu'elle la protégea, se laissant entraîner dans une des plus grosses bagarres générales qu'elle n'avait jamais vu. Essuyant le filet de sang qui coulait de ses lèvres, il l'avait traitée de pleurnicharde et s'en était allé sur ces derniers mots, qui l'avaient laissée frustrée et vexée.

Quelques mois et de nombreuses disputes plus tard, ce jeune garçon se nommant Kaëlan Syn devint son meilleur ami, et ils s'entraînèrent tous deux au combat, car celui-ci voulait devenir un chevalier, et elle, appréciait tout simplement ces moments de complicité; elle ignorait quoi devenir, elle était encore jeune, seul les cours d'école occupaient ses journées. Elle s'y ennuyait, d'ailleurs, préférant particulièrement s'aventurer dans les recoins sauvages avec son ami plutôt que de rester assise à une table pour étudier. Plusieurs fois, ils se faisaient réprimander par les adultes pour leur manque de sagesse et de prudence.

Lorsqu'elle eut atteint l'âge de seize ans, son grand frère décida de s'en aller pour devenir forgeron près de la mer; ce fut un déchirement pour elle et sa petite soeur, Awilda, qui avait alors neuf ans, car elles l'aimaient énormément, mais surtout l'admiraient. Ce fut une des rares fois --depuis son enfance-- où elle s'était mise à pleurer réellement. Ce jour-là, Illyan, en guise de cadeau d'au revoir, lui offrit son premier arc qu'il avait sculpté lui-même, en bois, orné de fines et élégantes gravures en argent. Elle avait appris à s'en servir par le biais d'un vieux chasseur qui s'était installé depuis quelques mois au village; il l'avait aperçue en train de s'entraîner sur un arbre, mais elle ne touchait pas sa cible, peu importe les efforts qu'elle produisait. Il s'était donc proposé gentiment de devenir son Maître-Archer, et lui apprit sa discipline comme il se devait, avant de partir pour d'autres contrées, voyageur itinérant. En plus de ces cours de tir à l'arc, Aälana passait beaucoup de temps dans les montagnes pour s'exercer sur des oiseaux, et d'autres gibiers. En deux ans, elle fit énormément de progrès et plus aucune cible ne pouvait désormais lui échapper. Entre temps, elle avait aussi travaillé avec d'autres armes qu'elle acquit au fur et à mesure, par cadeaux de son père ou bien avec ses économies, pour devenir une combattante hors-pair. En plus de son don pour les armes, elle avait développé grâce à sa mère qui avait une connaissance pointue sur les plantes par son métier d'apothicaire les aptitudes pour devenir guérisseuse, rendant service aux personnes malades du village et de ses alentours. Kaëlan, qui la suivait dans ses progrès, n'en fut que plus impressionné. Cependant, lui aussi se débrouillait très bien et continuait à courir après son rêve de futur chevalier.

Jusqu'au jour où le père d'Aälana mourut tué dans un conflit entre pirates. La nouvelle fut dure à accepter, et la perte de son père la rendit plus morne et lui fit perdre son sourire. Elle se renferma sur elle-même et même Kaëlan ne la reconnaissait plus: il en fut également blessé, car elle avait fini par le rejeter. Ce qu'elle ignorait, c'était que celui-ci, au fil des années, avait développé des sentiments amoureux pour la demoiselle espiègle et brave. Mais ce qui le fit le plus souffrir, c'était le départ soudain d'Aälana. Elle avait décidé de disparaître du jour au lendemain, sans laisser de trace, embrassant seulement sa soeur et sa mère pendant leur sommeil, sous le solstice d'été, avec des vivres et ses armes pour seule compagnie. Elle avait atteint ses dix-huit ans lors de ce moment clé de son existence. Depuis son départ à l'aventure, elle n'avait eut que très peu de nouvelles de sa famille. Kaëlan, lui, s'était finalement installé à Lüh pour devenir un chevalier. Hélas, la dernière fois qu'elle l'avait croisé dans les rues de la capitale portuaire, il n'était alors qu'un cavalier errant à la recherche d'un mentor pour le guider dans la voie des chevaliers.

Aälana eut vent de la destruction de son village bien plus tard; elle en fut sérieusement attristée, et apprit avec soulagement par le biais d'une lettre que sa mère et sa soeur étaient saines et sauves, ayant emménagé entre les Landes Luxuriantes Nord et Sud, et que les affaires marchaient très bien. Un poids délivré de son coeur, elle continua à parcourir les terres d'Arcane en quête de missions de chasseur indépendant, et d'aventure. Insoumise ? Oui, elle l'était. De toute manière, elle s'était accoutumée depuis toute petite au fait que le Prince Reyson l'Egocentrique --c'était ainsi qu'on le nommait dans son village natal-- était incapable de réguler tous le pays, et encore moins une voyageuse sans domicile comme elle. Personne ne savait qu'elle venait des Terres de Non-Droit, et c'était bien comme ça, car les préjugés allaient de bon train en ville, là où les potins étaient les plus nourris. Elle était encore bien loin d'avoir tout découvert des secrets que cachait Arcane, et il ne lui restait plus qu'à trouver son Invocation pour être en mesure de parcourir l'île sans avoir la peur de mourir à chaque combat.

Peut-être vous la croiserez en train d'errer sur Arcane. Si c'est le cas, faites bien attention à ce que vous lui dîtes: elle n'est pas très causante, et encore moins si vous essayez de l'approcher de trop près. Elle pourrait s'énerver, et vous le regretteriez amèrement.

V) Autres

Métier: Chasseuse Indépendante, Guérisseuse

Signes particuliers: Experte en regards noirs

Rêves, Ambitions: Parcourir Arcane de fond en comble

VI) Hors-Jeu

Comment avez-vous découvert ce forum ? Une amie inscrite ici me l'a conseillé

Comment trouvez-vous l'intrigue de ce forum ? J'ai tout-de-suite été charmée par l'univers, et l'intrigue est vraiment agréable, elle donne envie d'y suivre sa propre histoire.

Comment trouvez-vous le design de ce forum ? Agréable. Je dirais même... Amazing ! Bravo à ceux/celles qui ont décoré le forum.

Avez-vous lu le règlement ? Of Course ! [Validé par le Dragon Blanc] [Ex nouvelle membre récente de la V1... Ca compte ?]

Avez-vous vu le tchat ? Yep', on s'y marre bien.

Savez-vous comment voter pour le forum ? Oui.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Lun 26 Aoû - 14:36

BON JEU
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

Aälana Nel'Yuzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» lana
» Lana Anthana, chronique umbarane
» DAISY SYLAR FREEMAN ► lana del rey {Terminée.}
» (F) LANA PARRILLA - mère (réservée)
» Mathilde C. Sharp►Lana Parrilla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains :: Fiches Fantômes des Humains-