A l'aurore d'une nouvelle ère

Partagez | .
 

 A l'aurore d'une nouvelle ère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Ven 26 Fév - 21:16

Il était une fois, un enfant d'Aqua, bien plus long et plus imposant que tout autre, à ma connaissance. Sa carrure le rendait aussi clairvoyant de son environnement que ses cousins d'Aër tandis que sa force aurait pu rivaliser avec les séismes de ses cousins de Terra. Sa taille, son apparence même était pourtant ce qui lui faisait le plus défaut : Il ne pouvait pas se mouvoir sur les territoires de ses cousins les enfants de Terra, comme ses frères, il pourrait détruire les plantes les plus fragiles de ses déplacements. De plus, son caractère, aussi plat et lisse que l'eau n'attiraient pas l'attention des autres Demi-Dieux vers lui. Dreydwiin était isolé de la plupart des Demi-Dieux mais il ne s'en fâcha guère : sa mère, qui le chérissait comme son dernier né lui avait offert la possibilité de s'exprimer à sa manière. Ce corps si grand et si contraignant animait les mers et les océans rappelant de par le son et les houlements des vagues toute sa beauté sauvage et indomptable. L'enfant d'Aqua, ravie de sa condition et de la satisfaction de sa mère pour son travail se jura de provoquer par son corps et sa force ces mêmes vagues qui donnait à ces océans le charme qu'ont leur connu.

Cette histoire était, à l'époque de notre récit, encore d'actualité. Loin de la création des Hommes, Dreydwiin se contentait encore et toujours de provoquer les vagues. Les Dieux reviendront, se disait-t-il, ils reviendront et ne seront pas heureux d'apprendre que leurs enfants ont créé une race qui ne leur est propre. Ces hommes à qui ils donnèrent la complexité biologique des animaux et la conscience exclusive des Demi-Dieux ne seront jamais une espèce acceptable. Et pourtant, l'enfant d'Aqua se sentait attiré par leur simple existence. Il ne les avait jamais vu, ils ne s'étaient jamais approché des plaines aqueuses où il évoluait. A quoi ressemblaient-ils ? Possédaient-ils la conscience d'un Demi-Dieu ? Comment fonctionnait-elle ? Toutes ces questions tracassaient Dreydwiin qui sentit son travail devenir moins efficace, moins méticuleux. Il lui fallait savoir, il lui fallait se renseigner, lui qui ne pouvait s'approcher des territoires de Terra.

Il découvrit sa tête hors de l'eau, scrutant l'horizon. Tout à coup,  il aperçut un enfant D'Aër traverser son territoire. Il ne le connaissait guère plus qu'un autre, ces enfants se ressemblaient tous avec leurs longues ailes. Ouvrant sa gueule, Dreydwiin fit résonner ses cordes vocales à l'intention de cet être.

« Bon siècle, mon cher cousin d'Aër ! Entend mon appel et éclaire-moi : Comment sont les Hommes qui naquirent sur les terres de nos cousins de Terra ? Les aurais-tu aperçus ? »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Sam 27 Fév - 18:56

C’était un beau jour, un splendide jour, un jour pour voler des heures dans le ciel et profiter de la vue. Le fils d’Aer était heureux, heureux d’avoir la chance de voir ce monde de haut. Que contempler le résultat de ses tempêtes comme aucun fils de Terra, Ignis ou de Aqua ferait.  Il était comme le roi des cieux, Volant aussi bien au dessus de la terre que de la mer. Aucune limite. Alors c’est vrai il y a peu le griffon avait participé à une création nouvelle… les humains. Contrairement à ces frères et sœurs ce n’était pas pour se décharger de son travail mais pour s’amuser. S’amuser encore plus.

Nazel est un tueur, c’est une chose certaine, personne ne peu lui enlever ça. Il tue car sans la mort il n’y a pas de vie. Il n’avait peut-être pas le droit de faire ça, créer quelque chose, une nouvelle race. Mais là n’était pas le souci, il en avait marre de voir toujours les mêmes créatures mourir marre d’entendre le même type de souffrance, il veut de l’innovation ! Il veut des êtres avec lesquels il pourra jouer ! Mais ils sont encore jeunes et peu développé. Alors en cette belle matinée il vol vers le sud l’air de la mer lui ferait du bien beaucoup de bien.  Il parcourt une longue distance avant de survoler la mer. Bleu et calme, le vent le porte en très haute altitude. Il peut voir des poissons remonter à la surface, faire de petit saut. Et il y a cette grosse masse imposante qui l’appel d’une grosse voix roque. Il baisse le regard en l’écoutant tournant en cercle au dessus de lui pour l’écouter. Il est assez rare que les fils d’Aqua l’interpellent là haut. Finalement il décide de piqué un plongeon vers son frère, la vitesse le vent c’est un véritable délice. Il se redresse proche de l’eau ses pattes frôle l’eau doucement pendant qu’il fait un grand cercle avant de revenir stabiliser son vol devant son frère d’Aqua.

« Bon siècle ? Oui si on veut cher confrère et toi?. Tu sembles perplexes de ces hommes, ils sont nouveaux et découvrent ce monde. Je pense que d’ici peu nous auront une distraction fort intéressante. Un siècle, deux ou trois suffiront pour qu’il arrive à toi. Ils sont intelligent et se développe vite. »

Le griffon reste là à agiter ces ailes provoquant une petite vague de vent à chaque aller retour.

« Dis moi cher frère… tu ne t’ennui pas tout seul ici ? Je conçois que tu as du travail mais bon ils faut s’amuser parfois et tu semble fort imposant. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Sam 27 Fév - 21:54

L'enfant d'Aqua peinait à comprendre ce que son cousin lui expliquait. Comment les petits-enfants de Terra pourraient rejoindre les eaux profondes d'Aqua ? Bien loin de se douter de la force d'esprit qu'ils pouvaient avoir, il s'étonnait d'avoir omis l'idée que les Hommes étaient composés de quatre éléments. Sans doute étaient-ils également capable de nager, de vivre dans les territoires aqueux. Cette éventualité ne lui plaisait guère, il fallait l'avouer.

« Et à quoi ressemblent-ils ? Sont-ils carnivores ou herbivores ? Possèdent-ils des ailes, une trachée ? Tant de questions me viennent à l'esprit. Je ne pense pas pouvoir confortablement reprendre mes activités sans m'assurer du bons fonctionnements de ces êtres. »

Dreydwiin savait que cette activité n'était pas à la portée de n'importe quel Demi-Dieu. Leur composition, les composants de leurs environnement naturel, leurs caractères et bien sûr le développement de cette conscience dont ses frères semblaient leur avoir donnés ne le rassurait pas. Sans doute seraient-ils porteur de maladie ou dans le meilleur des cas sans doute trop faible pour pouvoir rester vivant bien longtemps. Il fallait supposer que cette dernière hypothèse pessimiste puisse se réaliser s'ils ne voulaient pas d'ennuis.

« Sans doute fut-il un temps où je regrettai ma carrure imposante. Je suis incapable de franchir les terres de nos cousins et je ne me plais, de toute manière, guère à abandonner mon poste pour toute forme d'occupation futile et sans intérêt. »

l'enfant d'Aër avait une carrure bien différente de la sienne. Par ailleurs, il semblait capable de poursuivre sa route sur terre.

« Nous ne sommes pas ici pour nous amuser.» fit-il comme d'un rappel à l'ordre « Nous avons tant à faire que je ne perds pas de temps à l'ennui. Ma routine me plaît telle qu'elle est. Je profite au moins de ton passage pour apprendre les nouvelles lubies de nos frères et je ne suis pas déçu. »

Il s'était arrêté dans son bref discours, ses yeux globuleux fixant celui de son cousin.

«Poser ce genre de questions me laisse supposer que tu t'ennuies. Quel genre de mission Aër t'as confié ? J'ai pour habitude de croire que les missions de votre Père sont attrayants, après tout vous êtes les plus à même de parcourir le monde en surveillant les autres Demi-Dieux de votre point de vue. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Sam 5 Mar - 11:43

"Allons allons calme toi. Ils ne sont pas bien grands, marche sur deux pattes et sont très inventif. Mais je suis sur qu'on pourrait en mettre facilement une dizaine dans ta gueule!"

Nazel n'était pas du genre sérieux et il n'aimait pas qu'on l'embête pendant ses jeux. Mais il remarque vite que son frère est très sérieux. Il est fidèle à son poste. Tout comme lui au final sauf qu'il s'amuse le plus souvent possible au cours de sa mission.

"Tu as tord on est ici pour s'amuser! il y a plein de truc sympas à faire! parce que notre boulot on peut le faire en s'amusant!"


Le griffon se déplace un peu reprenant de la hauteur. Faire du surplace ça c'est un truc chiant. Il est pas comme les petit oiseau qui sont assez léger et peuvent battre des ailes extrêmement vite. il a un corps imposant et le sur place c'est fatiguant. Il revient après un ou deux looping ayant bien entendu son frère. il provoque donc une grande rafale de vent.

"Aer ma fait seigneur des airs, mais surtout seigneur des tempête. Mon travail est de faire de ce monde un petit chaos de façon régulière pour que l'équilibre entre la vie et la mort soit maintenu. Je travail seul ou de concert avec mes autres frère selon la situation. Ma mission est passionnante ce que je regrette c'est de ne pas pouvoir le faire plus souvent. j'ai besoin de m'amuser. Voilà comment Aer ma créer. Désolé pour toi fils d'Aqua, je suis pas un gardien super sérieux ou un demi-dieu qui doivent s'assurer que toute la création reste bien en vie. Je suis un demi-dieu de la dévastation! La destruction c'est ma spécialité!"

Alors oui le griffon est prit d'ennui profond quand il n'a plus rien à détruire ou à torturer, ou a écouter pleurnicher. Parce que la vie toute joyeuse ce n'est pas fait pour lui. Il prend son pied dans la souffrance des autres, parfois dans sa propre souffrance. En somme, il est tordu. Tordu comme peu d'entre eux mais tordu.

"Alors dis moi, pourquoi tu ne fait pas de tour sur terre, même sur  la zone entre la mer et la forêt. Tu sais que certain endroit mène a des pleine tu ne devrais pas abimer trop de chose sur ton passage. Mais d'ailleurs quel est le rôle que ton père ta donné à toi?"

En effet le griffon est bien curieux de cela. Que fond les fils d'Aqua... il ne c'était jamais vraiment posé la question...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 11 Mar - 21:22

L'enfant d'Aër contredisait les propos de Dreydwiin, selon lui, le monde dans lequel ils vivaient était fait pour l'amusement ? Quelle chose absurde ! Il était évident qu'il n'avaient aucun droit de divertissement sur ce monde. Les Demi-Dieux devaient conserver l'équilibre de ce monde entre la vie et la mort. La stabilité était de mise et la moindre petite erreur pouvait être assez contraignante. L'enfant d'Aqua répliqua d'un ton calme mais ferme.

« Tu parles de t'amuser, c'est certainement un des intérêts que ton père a offert à tes semblables… Je comprends. On peut certainement s'amuser en accomplissant nos tâches, certes, mais cela nous mène à agir de manière bien trop souple, la création de ces bipèdes en est la preuve. »

Il ne tenait pas non plus à cracher sur l'opinion de vie de son frère mais les faits étaient là, si chacun s'étaient contentés de faire son travail, personne n'aurait eu l'idée de se prendre pour ce qu'il n'est pas. D'apparence stable, sa queue seule faisait des mouvements d'avant-en-arrière pour faire du sur place. La mer semblait s'apaiser autour d'eux mais la discussion ne s'arrêtait pas là. Du bec de son cousin, il apprit la fonction qu'il détenait, enfant de la dévastation, de la destruction et des tempêtes. Si il pouvait arriver que tempête et vagues puissent s'accorder dans un élan chaotique, la mer et les douces vagues qu'il produisait étaient contraire à tout ce qu'il était. Lui-même était créateur, non destructeur.

« Enfant de la dévastation. Voilà un bien triste rôle. Il n'y a rien d'amusant à détruire ce pourquoi nous avons été destiné. La mer est flexible, souple, une bourrasque ne peut la faire ciller tandis que nos cousins de Terra doivent haïr tes exploits, me trompe-je ? »

Il le pensait. Les enfants de Terra étaient d'une nature assez susceptible pour la plupart, un rien pouvait les faire sortir de leur gond. C'était compréhensible, la terre était fragile, il suffisait que Dreydwiin produise une vague un peu trop puissante pour qu'une maigre partie de leur terrain soit inondée. Il en venait de même pour Aër et Ignis. Le serpent des mers n'avait aucune envie de titiller la patience de ses cousins et la distance imposée par son apparence n'était pas plus mal.

« A nouveau, je ne suis plus intéressé de découvrir les territoires terrestres, davantage encore en présence de ces bipèdes. Je préfère ma tranquillité et ne pas me préoccupé des lubies des enfants de Terra. Ils les ont accueillit sur leur terrain, qu'ils les gardent, je ne viendrais pas m'en occuper. »

A la suite de sa proposition, l'enfant d'Aër retourna la question de la fonction à son locuteur, il était temps d'évoquer ce détail.

« Aqua m'a fait seigneur des vagues, je m'occupe de créer les mouvements de la houle et d'établir le rythme de ces dernières pour que les animaux marins puissent se laisser bercer par celles-ci. Si tu es annonciateur de tempête, nous devrions nous connaître. On m'a nommé Dreydwiin, j'accompagne les tempêtes lorsqu'il en est nécessaire. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

A l'aurore d'une nouvelle ère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» Hunger Games - La nouvelle ère - RPG
» [RP Équipage] Une nouvelle ère
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lieux Méconnus :: Les Rêveries-