[Village de Sirk] Une matinée mouvementée

Partagez | .
 

 [Village de Sirk] Une matinée mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 10 Mar - 21:56




L'astre doré colorait à peine les cieux que notre Homme du jour était déjà éveillé depuis longtemps. Les prémices de l'hiver réduisaient les journées mais d'aucune façon ses obligations. Il était celui à la tête de la garde rapprochée du Seigneur Katar : Les Katarydons. Il était cet homme a qui il avait octroyé suffisamment de confiance pour tenir ce rôle. Il était surtout ce guerrier aussi fidèle qu'un humain peut l'être. Et ce matin là, le Seigneur Katar lui ordonna une tâche toute particulière : initier à l'art du combat la demoiselle qu'il avait accueillit dans ses quartiers hier, que notre homme lui avait présenté lui même. Qui était-elle ? Et que faisait-elle ici ? C'était là des questions qui ne traversèrent que subrepticement son esprit, si elle s'était attiré les bonnes grâces de son Seingeur, elle en était assurément digne et c'est bien là tout ce qui lui importait.

Néanmoins, ce n'était pas une heure pour réveiller une jeune femme, peu importe son rang. Il lui fallait donc passer quelques temps avant de se présenter à elle et grand bien lui fasse, les occupations ne manquaient pas. Il lui fallait donner ses directives aux hommes sous ses ordres, s'assurer de leur harmonie et de leur bon déroulement, les prévenir de son indisponibilité durant la matinée, s'assurer ainsi de la sécurité de son Seigneur tout en étant absent. Rapide à coucher avec des mots, mais à exécuter, ce n'était pas la même histoire. Quoi qu'il en soit, il était à ce moment aux alentours de neuf heures et il lui semblait pouvoir s'annoncer à la demoiselle à la taverne où elle avait dormit cette nuit là. Le village de Sirk s'était animé à mesure que le soleil s'élevait, les marchands avait prit leur place et les bruits se faisaient entendre à leur tour.

Voilà notre Homme à présent face à la porte de la taverne, qu'il ouvrit avec fermeté mais point trop de force. Certains prenaient ou finissaient leur petit déjeuner, alors que d'autres commençaient déjà à s'abreuver de bière. Mais tous connaissaient le chef Katarydons et tous le saluèrent soit de quelques mots, soit d'un simple hochement de tête. Se dirigeant d'un pas décidé vers le propriétaire des lieux, il ôta son casque avant de le caler sous son bras, dévoilant son visage sérieux et sa balafre caractéristique. Avant même qu'il n'arrive face à lui, le tavernier le salua.


- Bonjour Monsieur, est-ce que je peux faire quelque chose pour vous ?
- Bonjour à vous, répondit le chef arrivant face à lui, vous pouvez effectivement m'annoncer à la jeune voyageuse blonde qui est venu dormir ici cette nuit, après tout il n'y en avait sûrement pas une flopée des comme elle, sur ordre du Seigneur Katar, nous avons une initiation aux armes de prévue ce matin.
- Oh ! Ne cachant pas son étonnement, j'y vais tout de suite.
- Ah ! Et le Seigneur me fait vous transmettre que la jeune fille pourra séjourner ici autant de nuit qu'elle le voudra et ne devra débourser aucun sous.
- Bien, rumina le tavernier qui voyait une de ses chambres bloquée et impayée qui plus est.

Il quitta la vue du Katarydon alors que celui ci s'installa à une table non loin, se délestant de son casque qu'il posa avec précaution avant que la serveuse lui apporte un verre d'eau bien fraîche comme à son habitude. Pas d'alcool pendant le service après tout.


• • •

Le tavernier frappa doucement à la porte de Luce, attendant qu'elle lui réponde avant de l'informer, à travers le bois, de la situation.
- Vous êtes attendue par le chef Katarydons mademoiselle.

Visage du Katarydon:
 


▲ Succès ▲


Dernière édition par Humain le Sam 30 Avr - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #2 écrite Ven 11 Mar - 19:33

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle




Le lendemain, Luce relut les notes qu'elle avait rédigé la veille. Elle n'avait pas fermé l’œil de la nuit, son esprit était occupé par cette même idée : devenir aventurière. Dans cette optique, elle tria les propositions faites, pesant le pour et le contre, pour finalement les barrer. La plupart des problèmes se limitaient à l'absence de revenus, d'autres encore sur son manque de confiance en elle  ou bien sur sa faiblesse musculaire. Ce corps et si fragile ! Il pourrait se briser en deux sous un soupir d'Aër. Et ces muscles trop mous et paresseux, pourraient-ils seulement supporter le poids de l'arme ? Les ruminations de la jeune femme continuaient encore et toujours. En appuyant la pointe de son crayon sur le calepin, elle grogna qu'il fallait se rendre à l'évidence : elle n'arriverait à rien sans passer par un entraînement complet. Bien qu'elle semblait décidée à barrer une énième proposition, sa main ne bougea pas. Luce n'était pas forte, certes, et elle n'avait jamais eut l'occasion de tenir une arme dans ses mains ni même de se retrouver face à un adversaire avec l'intention de se battre. Pour autant, elle se souvenait avoir espionné à mainte reprises les entraînements de Virgil avec son maître d'arme et son père ; elle s'était renseignée sur l'art de l'escrime de bien des manières et sa connaissance la rendait égale à n'importe quel escrimeur. Tout ce qui lui manquait c'était une action à mettre sous ces mots ; un mouvement puissant à une attaque ; un réflexe agile à une parade.  

Soudain, on frappa à la porte de sa chambre. Jetant un rapide coup d'oeil dans le miroir : elle portait tenue à peu près présentable, un nœud rouge enroulant sa longue chevelure et l'apparence pâle d'une femme enrhumée, il y avait mieux mais cela ferait l'affaire.

« Oui ? »

Elle reconnut la voix du tavernier, il l'informait de la visite du chef des Katarydons. Elle ne s'était pas tout à fait accoutumée au vocabulaire de Sirk mais le simple fait qu'on évoqua le « chef de » lui donnait des frissons. Était-ce l'appellation d'Akelar ? Non, elle ne l'imaginait pas venir par lui-même à la taverne, son extravagance avait des limites. Un domestique ou un garde alors ? Un nouveau frisson parcourra l'échine de la jeune femme. Et s'il l'emmenait en prison ? Avait-elle contrarié le seigneur Katar au point de finir à la potence ? Son esprit s'enflammant par les idées noires, elle plaqua ses mains sur ses joues afin de remettre ses idées en place.

« Je… Je viens de ce pas ! » s'exclama-t-elle tandis que dans son empressement elle fit tomber de ses genoux son calepin. Il n'y avait pas de quoi avoir peur après tout, s'il s'agissait réellement d'une incarcération le Katarydon ne se serait pas permit d'attendre sagement. Il fallait garder son sang-froid, et faire bonne figure.

Luce prit une grande inspiration, la plus grande qu'elle put prendre, redressa son dos et ouvrit la porte. Ses pas suivirent de près ceux du tavernier, elle était impatiente que cela se termine, impatiente de savoir ce qu'il lui voulait, et surtout, impatiente de pouvoir faire taire ses doutes. Un sourire tendu se dessina sur ses lèvres tandis qu'elle s'avança vers l'homme qu'on lui désigna vaguement.

« Le tavernier m'a prévenu de votre venu, commença-t-elle, que puis-je faire pour vous ? »

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Dim 13 Mar - 12:32




Ce n'est qu'un court instant plus tard que le tavernier revint dans la salle principale, la jeune fille en question calquant ses pas. Le Capitaine se permit à cette instant de l'observer, voir de la juger. Un petit gabarit, elle lui semblait frêle et fragile. Faible n'était pas le mot adéquate en somme, mais à en juger par ses gestes et sa démarche, elle était sans conteste un diamant à polir. Il l'a jaugeait, les yeux rivés sur elle et se leva de son assise avant qu'elle n'arrive à sa hauteur. Il l'a dominait de sa carrure bien entendu, mais se faisait le moins menaçant possible, même si il faut bien se l'avouer, c'était peine perdu.

Il l'a salua d'un lent abaissement du haut de son corps. Il était solennel et plein de respect pour cette demoiselle qui avait su gagner les bonnes grâces de son Seigneur. Il prendrait cette tâche à cœur et la verrait comme un challenge. Peut-être qu'elle allait faire mentir ses premières impressions après tout et cela n'en serait que davantage gratifiant.


- C'est moi qui peux faire quelque chose pour vous.
L'invitant à s'asseoir devant lui, il reprit sa place face à elle, conservant sa stature et la rigueur de son rang, il se tenait bien droit, apposant ses avant bras sur la table avant d’entremêler ses doigts. Il plongea son regard clair dans le sien, continuant à la sonder sans plus d'insistance. - Le Seigneur Katar m'a demandé de vous prendre sous mon aile et de vous initier à l'art du combat. Les deux protagonistes avaient sans surprise des observateurs, presque tous les clients se faisaient curieux face à une telle scène. - Je me fais évidemment un plaisir d'accomplir cette tâche et ferais de mon mieux pour vous apprendre ce que je sais.

Il balaya ensuite son regard entre le tavernier et le fenêtre, observant le temps qui allait accompagné leur entraînement. Se faisant, il continua son discours sans détourner ses yeux de l'extérieur. - J'espère que vous avez mangez ce matin et que vous avez de quoi vous habiller plus chaudement. L'hiver rafraîchie l'air ces derniers temps. Il pivota son visage pour revenir sur cette jeune femme qui allait bientôt partager quelques heures de sa vie.


▲ Succès ▲


Dernière édition par Humain le Sam 30 Avr - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #4 écrite Dim 13 Mar - 15:49

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle




Comme Luce l'avait imaginée, l'individu devait être un garde ; il portait une armure similaire à tout ceux qu'elle a pu croiser au Nord de Sirk. Si assis il était déjà effrayant , debout, il aurait pu faire renoncer un cruentur à l'attaquer. De la même manière, si Akelar parvenait à mettre mal à l'aise Luce par son rang social, cet homme-ci n'avait besoin que de d'un regard pour la faire trembler comme une feuille, c'était d'ailleurs ce qui était en train de se produire. Une chose était sûre, Les hommes de Sirk savaient jouer sur la sensibilité de la jeune femme. Elle eut un mouvement de recul léger lorsque ce dernier s'inclina respectueusement. D'abord craintive, la jeune femme comprit bien vite son intention avant de répondre de même. Il ne lui fera pas de mal, finalement.

Tout en l'invitant à s'asseoir, l'homme lui expliqua qu'il était ici pour lui venir en aide et plus précisément dans l'art du combat à la demande du seigneur de Sirk. Luce suivit non sans une certaine surprise son bref discours car messire Katar avait vu juste en demandant son aide à ce garde, à croire qu'ils furent sur la même longueur d'onde sans pour autant s'être concertés. Son sourire illumina son visage, enfin, elle pourra bénéficier des conseils avisés d'un connaisseur et qui plus est d'un représentant de l'ordre. Dans la fleur de l'innocence encore, Luce ignorait ce qui l'attendait, une image bien douce du travail à fournir fleurissait dans son esprit. Tentant de retenir un enthousiasme mal venu pour le moment, elle prêta son attention sur un tout autre détail: L'hiver était déjà arrivé ? S'étonnait-elle dans ses songes, N'était-ce pas cette même saison où elle arriva à Lüh ? A moins que ce ne soit en automne. Une année s'était déjà écoulée, elle avait oublié le changement des saisons jusqu'à son anniversaire.

« J'ai déjà mangé et... (Elle se remémora des vêtements qui lui restaient, sa tenue de voyage ne devait pas être trop amochée et elle conviendrait parfaitement en cette saison.) les vêtements également. Si nous commençons immédiatement je m'en irai sur-le-champ me changer, Messire…. ? »

Il n'avait pas vraiment donné son appellation et elle jugeait bon de commencer par cela, après tout ils auront l'occasion de se voir souvent.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 13 Mar - 16:52




Elle avait mangé et avait de quoi s'habiller plus chaudement, c'était le principal. Car si cela n'avait pas été fait, il n'aurait pas accepté de l’entraîner sans qu'elle prenne des forces avant, ce qui aurait sans doute fortement retardé ses plans. Cela allait être rude et plutôt fatiguant. Il lui faudrait évaluer rapidement et efficacement ses capacités pour savoir comment diriger son enseignement, quels points lui inculquer impérativement et quels exercices privilégier pour améliorer ses points forts. Les Humains ne sont pas égaux et il faut savoir jouer avec les attributs de chacun, ne pas se comparer à quelqu'un de différent, avoir confiance en sa propre force tout en connaissant ses faiblesses pour parvenir à les palier. Là était tout le travail d'un guerrier expérimenté et lucide. Et ça, il comptait bien lui apprendre également. Un combattant accomplis est à la fois fort de corps et d'esprit.

A la demande de son nom, le visage de notre homme se crispa d'un faible rictus. Il lui semblait que bien peu connaissaient son nom, que ce soit ses hommes ou les habitants de Sirk et il aimait cette confidentialité, cette discrétion. Ainsi, il ne saurait l'ébranler dans un endroit où trop de regards le visaient. Sur un ton neutre et de ce fait manquant de chaleur, il lui répondit promptement.


- Appelez moi « Capitaine » pour le moment.
Il n'allait pas non plus lui demander son nom, il préservait cela pour plus tard. Apposant ses paumes sur la table, il se releva s'aidant de ces dernières avant d'attraper son casque qu'il logea à nouveau sous son bras.
- Je vous laisse vous changer et vous attends à l'extérieur. Buvez un verre d'eau avant de partir.

C'était un homme de responsabilités et un bon chef, il pouvait paraître un peu rustre aux premiers abords, mais il était simplement de ceux qui privilégiaient l'efficacité des mots. Il contourna la table, adressa un regard et un léger hochement de tête à la serveuse et au tavernier avant de traverser la salle, sous les regards et les salutations des clients. Silencieux, il ouvrit finalement la porte avant de quitter la taverne. Plissant sensiblement les paupières au changement de luminosité, il se posta un peu sur le côté en attendant la demoiselle. Il profita alors de cet instant silencieux, simple et apaisant pour respirer et apprécier cette furtive solitude.





▲ Succès ▲


Dernière édition par Humain le Sam 30 Avr - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 14 Mar - 16:33

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle




Avait-il demandé qu'on l'appelle « capitaine » ? Luce demeura interdite face aux dire de son interlocuteur ; Devait-elle considérer cela comme une preuve de vantardise ou bien comme véritable ? En un instant, ses yeux devinrent aussi rond que deux Dulcius bleus. Seigneur Katar avait demandé au capitaine de la garde de Sirk de devenir l'instructeur de Luce.

À Lüh, il était impossible d'approcher la Gardes Dorée sans appartenir de près ou de loin à une famille issue de la noblesse. Lorsqu'ils passaient dans les rues, on ne pouvait qu'être à la fois terrifiés et rassurés. C'était, du moins, sa propre représentation des hauts-représentants de l'ordre. Les gardes de Sirk ne faisaient certainement pas exception à la règle, mais pour ce qui en est du capitaine : le simple fait de se retrouver face à elle la rendait plus anxieuse encore que s'il s'agissait d'une recrue. Elle était anxieuse, oui mais une toute autre émotion la traversait à cet instant. L'honneur, la joie d'être épaulée par un homme d'expérience et emplit de sagesse dans un domaine qu'elle admire tant. Cette simple idée lui donnait la motivation nécessaire pour affronter les épreuves à venir. Son corps frêle et tremblotant reprit un peu d'assurance.

Ce n'est que lorsqu'il l'invita à aller se changer qu'elle revint à la réalité.

« M-Merci ! »

Elle se leva, douée d'une énergie nouvelle dont elle ignorait tout. Cette nouvelle activité saura lui faire oublier ses désastreuses journées dans la nature, paniquée et isolée du monde. Ses pas étaient plus énergiques et son humeur semblait s'être améliorée en l'espace d'un instant. La jeune femme se sentait prête à surmonter cette première journée d'entraînement en toute circonstance.

Luce retourna dans sa chambre une fois qu'elle eut commandé de l'eau et récupéra dans son sac sans-fond les vêtements de ses souvenirs. Un coup d’œil dans le miroir suffit à la faire redescendre d'un étage dans son euphorie avoir une petite moue : elle avait été optimiste sur l'état de ses vêtements : la saleté et l'usure aurait pu laisser croire à une expérience et un savoir-faire des plus fascinant, mais la vérité était que sa maladresse et sa couardise avait su transparaître une idée qui ne devait pas l'être. Allait-elle pour autant renoncer ? Non, la jeune femme n'avait vraiment plus rien à perdre et tant pis si la jeune femme s'imaginait qu'on la regarde avec dégoût ou de travers, elle seule savait la triste vérité. Dans sa réflexion, elle nota dans son carnet la nécessité de se refaire une garde-robe plus saillante.

Luce descendit de nouveau en prenant soin de fermer la porte de sa chambre derrière elle. Elle but rapidement l'eau qu'on lui avait laissé sur le comptoir en manquant d'avaler de travers. Le garde n'était plus dans les parages, il devait être sortit. Ouvrant la porte d'entrée, elle vit le « capitaine » et le rejoignit non sans une certaine euphorie.

« Par quoi allons-nous commencer, un entraînement à l'épée, une course effrénée dans la cité ? Oh ! Est-ce que je vais avoir droit à un entraînement militaire comme vos subordonnés ? »

Luce était toute excitée à l'idée de s'entraîner pour la toute première fois, elle avait un sourire gigantesque et tel un enfant avide de savoir, elle semblait attentive au moindre geste de son entraîneur comme à ses moindres paroles.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Lun 14 Mar - 18:49




Quelques minutes s'étaient écoulées avant que la jeune femme ne le rejoigne à l'extérieur. Un rapide regard sur cette dernière pour noter que sa tenue était bien plus adéquate mais pas non plus optimale. Ca ferait l'affaire. Elle s'était approché de lui d'un air très enjoué et lui posait maintes questions sur le déroulé de son entrainement. Une personne aussi motivée qu'elle faisait inévitablement plaisir à voir et cette petite satisfaction se lu sur le visage du Capitaine qui s'illumina d'un léger sourire en commissure des lèvres. Un air bienveillant s'échappa de son regard clair avant qu'il ne lui répondre sur un ton quelque peu plus chaleureux que ce qu'elle avait pu entendre jusqu'à présent.

- Restez ainsi motivée, la tâche vous paraitra moins difficile.
Reprenant un air plus neutre, il quitta sa position en l'invitant à le suivre pour rejoindre un endroit un peu plus en retrait et avec moins d'affluence. Il avait décidé de se rapprocher des murs à l'est. Il profita alors de cet instant de marche pour lui expliquer brièvement ce qu'il comptait faire avec elle.
- Nous allons d'abords évaluer vos capacités naturelles pour les exploiter au maximum. Pour le reste, ça ne tient qu'à vous. Mon rôle n'est pas de vous mâcher le travail mais bien d'être l'arc dont vous êtes la flèche.
Sans savoir pourquoi il aimait cette métaphore. Celle qui veut qu'il ne soit qu'un appuis, un enseignant qui guide vers une destinée dont il n'est pas maître. Il lui insuflerait les connaissances, les bases, les rudiments, la forgera. Mais il ne tiendra qu'à elle d'atteindre son objectif.

Quelques instants plus tard, ils arrivèrent tout deux à l'endroit que le Capitaine des Katarydons avait préparé pour l'occasion. Une surface suffisamment grande pour accueillir un combat, un pantin en paille et quelques armes rudimentaires, en bois ou du moins, très simple. Jugeant que son casque n'était pas nécessaire pour l'occasion, il l'installa à côté des armes exposées sur une simple table. Puis il se plaça face à la demoiselle.


- Avant toute chose, échauffez vos articulations.

Il fit de même pour qu'elle puisse imiter ses mouvements. Des rotations de poignés, d'épaules et de coudes. Des flexions de genoux et des rotations de nuque. Ce qu'il allait lui demander par la suite ne demandait pour l'instant pas d'échauffement intensif.

- Je vais d'abord tester votre réactivité et votre instinct. Cette première partie se déroulera à main nue. Je vais vous attaquer à vitesse réduite et en réponse vous devrez soit éviter soit parer. Laisser parler votre corps avant tout. Est-ce bien clair ?

Attendant sa réponse, il se plaça en garde face à elle, pieds bien ancrés dans le sol, genoux légèrement fléchis, bras armés et prêts à l'attaque. Libre à elle de calquer sa position ou non, après tout il était là pour observer ses gestes et ses réactions. Il porta d'abord un enchainement de trois coups, visant lentement son visage de son poids droit. Il enchaina en visant son flanc gauche et pour finir, utilisa son poing gauche pour parvenir à son flanc opposé. Ses mouvements étaient nécessairement plus lents que dans un combat réel, suffisamment pour la laisser agir sans pour autant la laisser réflechir. Il fallait après tout évaluer sa réactivité.



▲ Succès ▲


Dernière édition par Humain le Sam 30 Avr - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #8 écrite Mer 23 Mar - 23:03

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle





Durant le trajet les séparant du lieu d’entraînement, le mentor entreprit d'exposer à son élève les objectifs de son enseignement. Les termes qu'il employa pour relater de cela étaient beaucoup trop nuancés, ou bien, la jeune femme était assez inexpérimentée pour ne pas comprendre où il voulait en venir. Ne souhaitant pas le contrarier, elle retint simplement de ce qu'il lui dit la beauté de sa phrase.

L'environnement dans lequel ils s'entrainerait ne correspondait pas du tout aux attentes de la demoiselle. Où sont les mannequins en bois et en tissu ? Où sont les cibles ? Rien, si ce n'est un immense mur et un terrain vague entre les bâtisses se trouvait devant eux. Un petite moue se forma sur les lèvres de la jeune femme, d'autant plus qu'une nouvelle fois encore, Luce ne saisissa pas les propos du Garde: que signifiait « échauffer les articulations » ? Gênée de ne connaître la réponse à un énoncé qui semblait évident pour son interlocuteur, elle resta muette. C'est alors qu'il entreprit d'étranges mimiques échappant à l'ensemble des connaissances de la jeune femme : Il entrelaça ses mains entre elles en les faisant contorsionnant en une danse folle. Luce fronçait des sourcils, elle n'avait jamais vu telle pratique de sa vie. Etait-ce une mimique ? Avait-elle seulement un sens ? Son étonnement était similaire à celui qu'on aurait pu avoir face à un homme dont l'habitude gestuelle était de secouer la tête pour dire « oui » et inversement pour dire « non » . Son regard croisait le sien, le contact visuel fut si lourd qu'elle entreprit elle-même de l'imiter, un large sourire constipé sur son visage.

Le mentor devra certainement faire preuve de beaucoup de patience avec son élève puisqu'après tout, on apprenait pas à une enfant destinée à devenir épouse à s'enfuir.

Luce enchaîna les imitations, créant à chaque fois un décalage dans celles-ci pour assimiler le mouvement. Ils terminèrent assez rapidement la pratique que déjà la jeune femme songea à interroger à la fin de l'enseignement l'utilité de cet étrange rituel à la pratique de l'escrime.

La seconde leçon (découvrant encore l'univers de son mentor, elle considéra l'échauffement comme une leçon) fut, cette fois, de tester « sa réactivité et son instinct » chose, encore floue mais qu'elle semblait davantage comprendre que l'échauffement. L'énoncé semblait simple en apparence.

« Parer ou esquiver… Je pense que oui. »

Elle imita la position de son maître telle qu'elle le voyait sans prendre compte d'un quelconque sens selon la main directrice ni même selon ses points d'équilibre. Elle imitait bêtement et naïvement comme tout novice aurait pu le faire. Son regard fut concentré sur les poings de son adversaire, parer ou esquiver, se répéta-t-elle lorsque, finalement. Dès le premier et second coup elle opta pour une esquive arrière grossière que le jargon populaire pourrait qualifier de «tentative couarde de fuite » : Ses jambes prirent l'ascendant et, dans un équilibre incertain, elle ne put se rattraper. Luce se vautra par terre avant que le troisième coup ne puisse l'atteindre. La dernière chose que l'on pouvait voir était les plaintes sourdes de la jeune femme qui massa ses fesses avec une expression de douleur.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Mar 26 Avr - 20:40




Son attaque lancée, bien que lente par rapport à ce qu'il aurait pu déployer, fut contre toute attente dévastatrice. Elle fit s'écrouler la demoiselle alors qu'elle essayait maladroitement d'esquiver le premier coup. Devant ce spectacle, la capitaine eut un léger rictus d'incompréhension, ou alors de compassion. Lui même ne savait pas réellement ce qu'il en était. Son observation était la suivante : la demoiselle n'était pas très dégourdie, mais il se garderait bien de lui confesser. Le corps à corps n'avait pas l'air d'être son fort, mais il n'allait pas en rester là concernant cet aspect du combat. Il lui tendit alors la main et une fois qu'elle l'aurait prise la relèverait avec fermeté.

- Relevez-vous, c'est à vous d'attaquer.
A ces mots, il reprit sa position de garde et attendit que la demoiselle lui porte des coups qui, lui semble-t'il, n'allaient pas être compliqué à esquiver. Mais l'espérance de découvrir de l'assurance dans les mouvements et le regard de sa disciple était bien là. Peut-être la perspective de devenir l'attaquante réveillerait en elle quelque chose d'intéressant.

Suite à ce nouveau test, l’entraînement allait prendre une autre tournure. Se dirigeant vers une table où étaient disposées quelques armes, il interrogea sa disciple de l'instant.


- Pardonnez ma curiosité Mademoiselle, mais qu'est ce qui vous amène ici ?


En écoutant la réponse, il attrapa un arc et son carquois rempli de flèches, dont l'usage était plutôt simple pour les débutants. Sa raideur permettait aux poids plumes de le bander avec suffisamment d'aisance pour ne pas gêner la visée. Le capitaine retrouva alors la position de la demoiselle avant de se placer à côté d'elle.

- Voyez comme je l'utilise et faites en de même. D'un geste lent, il installa la flèche, amena l'arc au niveau de son visage puis le banda en accompagnant son geste d'une profonde inspiration qu'il bloqua un insante avant de tirer vers la cible positionnée un peu plus loin. Ce n'était pas dans le mille, mais juste à côté. L'arc n'était pas l'arme de prédilection du Capitaine et il ne s'en cachait pas, mais savoir l'utiliser était un atout indéniable dans certaines situations.

Une fois cela fait, il relâcha la tension, basculant l'arc vers le sol avant de le tendre à la jeune fille. Il lui offrit ensuite une flèche qu'elle devrait placer seule. Si toutefois un aide lui était requise, il lui donnerait sans hésiter.



▲ Succès ▲


Dernière édition par Humain le Sam 30 Avr - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #10 écrite Mar 26 Avr - 23:51

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle





Elle se releva sous l'impulsion de la voix de son maître d’entraînement. Il devait être déçu, l'était-il ? Certainement. Il devait s'attendre à moins que cela de sa part. Peut être n'avait-il jamais vu pareille empotée. Peu importait, il fallait se rattraper d'une certaine manière. La jeune femme devait attaquer, comment ? Elle serra le poing, il fallait envoyer un coup, peu importe la manière. Luce regarda son poing se serrer pour finalement l'envoyer vers son visage. Trop prévisible. Trop lent. Trop faiblard pour que cela puisse effrayer qui que ce soit. Elle mordilla sa lèvre inférieure avec force, elle ne voulait pas le frapper. Et si elle le blessait malencontreusement ? Cette idée disparu de son esprit. Il lui fallait faire abstraction de cela puisque après tout, il n'allait tout de même pas se laisser frapper aussi facilement, cela se sentait dans sa prestance. Elle retenta une seconde, une troisième puis une quatrième fois avant de sentir l'assurance monter. La technique manquait encore, le pep's n'y était pas et si elle souhaitait vraiment toucher, il lui faudrait savoir viser juste. Néanmoins, elle essayait et son regard ne fut que plus déterminé à en apprendre davantage.

La première leçon au corps-à-corps toucha à sa fin, trop rapidement à son goût. Le garde s'était dirigé par la suite vers une table d'où elle percevait quelques armes. Son intérêt dévia soudainement sur le sol lorsqu'il lui demanda les raisons de son arrivée à Sirk. Quelle(s) raison(s) ? La chance, la peur, la faim, la maladie sans doute ou bien la sécurité, la fuite.. Il pouvait y avoir tellement de version différentes qu'elle ne voyait pas le bout de ses arguments dans son esprit. La jeune femme pourrait se plaindre et parler de tout cela. Elle le voudrait, elle voudrait se plaindre et être plaint de sa condition. Ce qu'elle aimerait relâcher toute cette tension qu'elle accumulait depuis son enfance entre un père absent et inintéressé, par sa mère méchante, irresponsable et jalouse, de son frère, égaré entre son devoir de fils et de grand frère, de sa nourrice qui posait en elle tant d'espoir et qui l'avait très certainement déçue, de son invocation, de ses amis, d'Akelar et d'elle-même comme de cette fichue cicatrice sur sa hanche qui la ronge, la brûle et lui rappelle l'immondice des traditions comme l'immondice de sa ressemblance avec son ancêtre maudite… Elle aimerait pleurer et juste se laisser aller dans les bras d'un être qui l'aimerait et qui la laisserait déblatérer et pleurer sans retenue, sans un mot, sans une plainte. La comprendre serait trop généreux encore. De peur d'ennuyer ou d'être considérée comme une enfant capricieuse qui avait tout eu et qui n'a rien de mieux à faire que de geindre tandis que d'autres n'ont connu que famine et pauvreté malgré les prétentions d'un statut minable qu'elle pouvait officiellement confirmer, elle choisit de se taire et de soupirer un « Les raisons de ma venue n'ont pas vraiment d'importances... je suis ici, c'est là la seule chose qui puisse vous intéresser sur ma personne, Monsieur... »

Après tout, il restait également un garde. Un garde à la botte du Noble Akelar qui pourrait tout aussi bien la vendre aux autorités à moins qu'Akelar ne le fasse de lui-même si le divertissement qu'elle était à elle seule ne lui suffisait plus.

Voilà qu'elle généralisait, elle devait se ressaisir. Le garde était revenu avec un arc et un carquois, il semblerait que l'heure soit à l'archerie. Luce suivit attentivement les mouvements de l'individu, mémorisant chacun d'entre eux pour les reproduire par la suite. Elle ignorait de ce que cela allait donner mais lorsqu'elle vit la flèche se planter dans la cible sa bouche forma un « o » bien dessiné.

Si elle ne touchait pas le mille, elle restait déjà bien plus près que ce qu'elle pourrait produire. Qu'allait-elle produire d'ailleurs ? Elle allait très vite le découvrir.
Luce avait déjà utilisé un arc, elle connaissait vaguement la posture à adopter et la manière de tenir l'arc et la flèche, son frère tenait à maîtriser tous les domaines de combat pour devenir un garde doré. Destiné à tout autre chose, il lui avait tout de même permis un cours rapide sur l'art et la manière. Pour ce qui était de la visée, cela restait plutôt incertain.

Elle banda son arc, la flèche bien installée sur la corde. La jeune femme prit son temps pour viser, elle ne croyait pas au miracle ni même à ses maigres compétences, il fallait au mieux éviter le décor, toucher la cible se relevant être un exploit suffisant pour elle et pour son orgueil.

Finalement, lorsqu'elle se sentit prête, elle lâcha la corde et la flèche siffla dans l'air. Luce ferma les yeux, craignant de voir le résultat. Finalement, elle constata que la flèche avait été assez puissance et assez précise pour s'incruster dans la cible. Si elle était dans une compétition elle n'aurait eu que trois points. Deux zones à la limite du hors-jeu, un sourire illumina son visage.

« J'ai… J'ai réussi ! »


HRP : Oui oui, j'ai fait un lancé de dé et j'ai bel et bien réussi mon tir~
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Ven 29 Avr - 19:32




Durant la dernière phase du corps à corps, la Capitaine avait pu noter quelque chose d'intéressant. En effet, bien que manquant encore un de confiance en son corps et cela était bien normal, la demoiselle dégageait une détermination toute particulière. Son regard en disait long et en devenait délectable pour l’entraîneur qu'il était à cet instant. Tant qu'elle détenait la motivation et cette lueur dans le regard, bien peut de murs ne céderaient devant elle. Cela eut pour effet de dessiner un fin sourire sur la visage marqué du grand homme qu'était le Capitaine.

Elle dévia la question qu'il lui adressa, mais à dire vrai, il ne s'attendait pas à un récit de sa vie. Le simple fait de rester évasive lui faisait marquer un point : celui de ne pas se dévoiler à un parfaite inconnu bien que bienfaiteur en apparence. Elle devait apprendre à se battre mais n'avait visiblement pas tant besoin que cela de savoir se protéger. Malheureusement pour lui, cette discrète réponse ne lui permettrait pas d'en savoir plus sur ses attentions et de les rapporter à son Seigneur. Son but premier n'était après tout pas celui-ci, son Seigneur lui avait expressément ordonné de l’entraîner, pas de se renseigner sur sa personne.

Pour la suite, cela serait d'une manière différente tout aussi intéressant. En lui offrant l'arc, il remarqua qu'elle n'était pas une complète novice en la matière. Sa position, bien qu'étant à revoir légèrement, était marquée et presque sûre. Quand il l'a vit décocher sa flèche et parvenir à atteindre la cible, ses doutes se dissipèrent aussi rapidement que sa flèche quitta la corde. Il dirigea alors son regard clair sur la demoiselle qui semblait visiblement fière d'elle, il répondit simplement :


- Ça n'est pas la première fois que vous manier l'arc, n'est-ce pas ?

Selon sa réponse, il pourrait juger de ses capacités exactes à propos de cette discipline. Pour l'instant, il semblerait qu'elle se débrouille mieux dans cet art. Bien qu'utile, n'avoir que celui-ci dans son bagage n'était pour le Capitaine pas suffisant. Il fallait maintenant passer à un véritable entraînement pour juger de ses capacités d'apprentissage. Il retourna donc auprès de la petite table après avoir récupérer l'arc qu'il déposa à sa place précédente. Il récupéra à cette instant deux épées faites de bois , se retourna et, sans crier gare, lança à la demoiselle celle qui deviendra son arme pendant quelques temps. Si elle l'avait observé agir, en tant que future combattante il lui fallait le faire, elle pourrait répondre de ses réflexes pour rattraper l'arme de bois.



[/quote]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #12 écrite Dim 1 Mai - 13:37

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle




La jeune femme laissa retomber son bras lestement, la joie d'avoir accompli un tel exploit se lisait dans son regard, il brillait d'une lueur malicieuse et infantile. Lorsque le garde lui demanda si elle avait déjà pratiqué à l'arc, le souvenir de son frère lui traversait à nouveau l'esprit. Son regard retourna sur l'arme, caressant la corde du bout du doigts.


« Mon frère m'a apprit à tenir l'arme simplement. J'ai du faire deux à trois essais mais sans succès. Par la suite, je n'ai jamais vraiment pu m'entraîner dans cet art, ni dans aucun autre d'ailleurs. Ce n'était pas là mon rôle, disait père. »

Le capitaine reprit l'arme pour la déposer de nouveau sur la table. Une nouvelle leçon devait avoir lieu. En réalité, elle comprenait à présent que cela n'était qu'une phase de test pour qu'il puisse juger de ses compétences et adapter son entraînement sur ses compétences. Au début, elle aurait pu dire de manière pessimiste qu'elle n'était douée en aucun art. A présent, elle se demandait si il n'y avait pas d'autres choses dont elle était capable et qu'elle n'avait jamais considéré comme une compétence.

Elle scruta avec attention l'objet lancé par son entraîneur. Sur l'instant, elle fut surprise voire quelque peu décontenancée face à l'objet. Par peur, elle eut le réflexe de protéger sa tête entre ses bras tendit qu'elle écartait les doigts dans l'espoir de rattraper l'arme de ses mains. Malgré la maladresse de son geste qui lui coûta des chocs quelque peu douloureux sur les doigts, elle parvint à attraper de justesse la lame en bois de l'arme.
Lorsque tout danger fut écarté, elle contempla avec le plus grand plaisir et la plus grande surprise ce qu'elle venait de récupérer. Une épée ! Elle allait enfin pouvoir s'entraîner à l'épée ! L'arme était en bois et était généralement plus utilisée lors des entraînements ou par les enfants pendant divers jeu. Néanmoins elle était assez légère par rapport à de véritables épées de fer ou d'acier. Les risques de blessures étaient moindre mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne s'en sortira pas avec quelques hématomes si elle se faisait toucher. Elle maintenait l'épée de bois entre ses mains comme si elle voyait ici un présent légendaire offert de la main du plus noble des chevaliers. Toutes ces années à rêvasser de chevalier et de contempler les combats des miliciens ou de son frère et de son maître d'arme était à présent à sa portée. Luce empoigna délicatement le manche de l'arme dans sa main. Elle était assez légère et fine pour être tenue dans une seule main, c'était très certainement mieux ainsi pour commencer et c'était de toute manière le genre d'arme les plus pratiques pour ce qui était des combats qui demandait à la fois la finesse du geste et l'utilisation de sa main libre pour se protéger d'un bouclier ou d'épauler son combat d'une toute autre manière.

La pointe de la lame tomba sur le sol délicatement, son regard restait attentif sur elle et sur sa main. C'était elle, c'était la lame qu'elle portait. Luce donna un coup en diagonale puis elle tendit le bras, comme prête à se fendre sur un ennemi imaginaire.


« Ce n'est qu'une arme en bois… Mais je me sens comme si je portais une véritable épée. »

Un sourire nostalgique traversa ses lèvres. Elle aurait été presque émue de pouvoir réaliser un de ses caprice de gosse. Luce voulait la garder entre ses doigts plus longtemps, encore, toujours. Ce sentiment de puissance était si fort… La jeune femme retourna son attention sur le garde, l'heure n'était plus aux rêvasseries, il lui fallait être concentrée sur son adversaire, sur ses mouvements et adapter son savoir à l'action.

« Je pense être prête pour la leçon, Messire. »
▲ Succès ▲


Dernière édition par Luce le Dim 1 Mai - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Dim 1 Mai - 16:22




Le temps était à l'observation et la contemplation. Répondant à sa question, la demoiselle révéla un détail dissimulé mais très intéressant de sa vie. Au vue de son cours récit, il semblait bien au Capitaine que la demoiselle était peut-être en réalité une Dame. Mais le doute subsistait, le simple fait d'appeler son géniteur « père » et ne pas avoir pour rôle celui de combattant ne permettait pas d'évoquer quoi que ce soit avec certitude. Aussi il laissa cette courte information de côté pour s'atteler à la suite. Comme il le présageait, ses mouvements étaient encore maladroits quant à la réception de l'épée en bois mais la fin justifiant les moyens, le principal était qu'elle lui avait épargné de choir tristement sur le sol. Une fois cela fait, il nota un enthousiasme tout particulier s'exprimant dans les yeux de la demoiselle au vue de cette nouvelle arme.

Fronçant les sourcils mimant une sensible incompréhension et penchant la tête sur le côté, il observa avec minutie son comportement. Précautionneuse et bien plus adroite. C'était à la fois étrange, quant à la réponse qu'elle lui avait précédemment donnée, et d'une agréable surprise. Ses mouvements étaient à la fois plus assurés et bien plus maîtrisé que tout le reste. Cela allait assurément changé les plans du Capitaine. Tout en s'approche de son futur adversaire, il insista sur son incompréhension naissante.


- Ne m'avez vous pas dis ne vous être entraîné à aucun art ?
Fronçant les sourcils pour marquer le doute qui subsistait, il n'attendit pas sa réponse et se mit en position de garde, épée en avant alors qu'il cacha sa main libre derrière son dos. Il espérait ainsi soit lui donner un peu plus de confiance en elle, soit provoquer son ego et rendre les choses plus intéressantes encore.

- Laissez moi donc affronter la néophyte que vous êtes. Je vous laisse l'honneur de la première attaque. Il se voyait embrasser l'étrange espoir que la demoiselle face à lui sache réellement se débrouiller à l'épée, un léger sourire en commissure de ses lèvres illumina son visage balafré dans l'attente de sa première attaque.

HRP :
 



▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #14 écrite Dim 1 Mai - 21:25

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle




La jeune femme perçut dans la voix de l'individu une pointe d’incompréhension, sans doute venait-elle de contredire ses paroles à ses actions. Mais, au vu du peu qu'elle venait de produire, il n'y avait pas quoi en faire une affaire. Tout le monde pourrait donner un coup de haut en bas avec une arme, s'en est presque instinctif. Ses yeux rivés sur son arme, elle tenta de se remémorer de la position de la main qu'elle avait pu voir par le passé. L'arme doit être vu comme un sifflet : Notre main doit être assez ferme pour le maintenir dans notre main sans pour autant être rigide pour lui faire le moindre mal, récita-t-elle dans son esprit.

« J'ai une certaine fascination pour l'escrime, à vrai dire... Ce n'est pas pour autant que j'ai tenu une arme dans mes mains, juste que j'ai vu assez de théorie dans mes livres pour savoir que faire à quel moment. L'expérience sera toujours plus forte que mes connaissances, d'où la raison pour laquelle j'estime que je ne sais rien tant que je n'ai pas eu plus d'une journée une arme dans les mains. »

Elle se recroquevillait timidement ne sachant si elle devait considérer son savoir comme un « entraînement » à proprement parler. Luce avait toujours cru que les personnes écrivant sur l'art du combat était davantage des penseurs plus que des pratiquants. Que les plus grands de cet art esclafferait des connaissances d'un novice en lui donnant pour seul conseil « Soit juste fort. ».

Appliquant le salut des escrimeurs telle qu'elle le connaissait, c'est-à-dire, la lame pointée vers le sol ; l'escrimeur tend ensuite la pointe de l'arme vers le ciel, le bras tendu ; la coquille vient ensuite se placer sous le menton de l'escrimeur, la pointe de la lame en l'air et finalement, elle retourne au sol une dernière fois avant de viser l'adversaire.

De profil, un poil découverte, elle cacha sa main libre dans son dos comme le fait son entraîneur. Ce dernier lui laissa la possibilité d'attaquer en première. Nerveuse, elle ne savait pas vraiment quoi faire. Devait-elle tenter une feinte ? Attaquer de front ? Ou bien faire une quinte, une sixte ? Voilà qu'elle réfléchissait trop. Finalement, elle opta pour l'un des conseils les plus avisés qu'elle ait pu entendre dans sa jeunesse : « Fonce, tu réfléchiras après. »

Mais elle retint ses jambes dans l'actions. C'était en réalité un choix d'imbécile. Puisqu'après tout dans un véritable combat foncer ne mène qu'à la mort. Elle sera les dents. Il fallait se lancer après tout, ce n'était qu'un premier essai. Prenant une grande inspiration, elle finit par se ruer tout droit vers son adversaire et dévia sa lame vers le flanc droit. La visée était juste, la position de l'attaque ambitieuse elle pouvait le toucher si toutefois rien ne venait interférer son coup. Après tout, elle avait beaucoup de défaut à corriger et l'expérience était loin d'être son fort.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Jeu 5 Mai - 23:25



La jeune demoiselle semblait réellement y faire, du moins en tant que néophyte concernant la pratique. N'avait-elle réellement appris que dans les livres ces gestes souples et assurés ? Si tel était le cas, elle avait une capacité certaine d'apprentissage et d'adaptation et c'était sans nul doute une point très fort. Face à lui, elle dessina le salut des escrimeurs à merveille, avec volupté et finesse, comme la douceur qui émanait d'elle. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas vu le salut, son métier étant difficilement associable à une telle perte de temps dans une combat qui nécessite de l'efficacité. Néanmoins, l'effort était plaisant pour les yeux et pour le cœur du combattant. Lui pourtant n'en fit rien et attendit de prévenir l'attaque de la demoiselle.

Elle cacha elle aussi sa main, était-ce de la vanité ? Ou une envie réelle de montrer ce qu'elle valait ? Pour le bénéfice du doute, le Capitaine lui accorda la deuxième solution. Et voilà qu'elle semblait nerveuse et indécise. Tentant une attaque qu'elle stoppa net, ce qui fit naitre une bref réaction chez le Capitaine, suffisamment brève pour qu'elle soit invisible. C'était dommage, elle qui était si prometteuse dans l'art du maniement de l'épée semblait tout à coup perdue. Mais elle se reprit suffisamment vite pour ôter cette image de l'esprit d'une Capitaine. Une attaque frontale visant son flanc droit. Il ne lui fallut que peu d'effort pour dévier sa lame d'un revers de main, écartant son épée et son attaque plus loin.


- Encore.

Il ne fallait pas perdre la main et attaquer de nouveau, sans hésiter, sans perdre de temps.



▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #16 écrite Mer 11 Mai - 16:36

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle




Le capitaine lui demanda de recommencer et c'est ce qu'elle fit. Sa lame revint à l'assaut, menaçant la garde de son adversaire. Pour la seconde fois elle se fit parée, une troisième puis une quatrième fois avant de sentir la lame de son adversaire caresser sa chevelure près de sa gorge. Il ne l'avait pas touché, ni même effleurée la moindre parcelle de peau. Le garde avait visé de tel sorte qu'il ne puisse la toucher par mégarde tout en lui démontrant la puissance et l'agilité dont pouvait faire preuve un adversaire plus puissant qu'elle. Si toutefois elle s'attaquait à un homme. Elle n'avait pas bougé, elle s'était contenté de fixer son regard sur la lame proche d'elle. Luce déglutit péniblement, s'il le voulait il lui trancherait la gorge aussi facilement que l'on arrache les pages d'un livre.
Elle ne devait pas se contenter d'attaquer, défendre était un moyen efficace contre les tentatives meurtrières de ses adversaires. La jeune femme devra apprendre tôt ou tard que sa vie ne dépend qu'à son anticipation et celle de son adversaire. Une autre manière d'agir, la feinte. Faire croire à l'adversaire d'une intention fausse pour le manipuler puis l'attaquer d'une autre manière était une technique difficile mais efficace. C'était certainement les trois phases les plus importantes à l'épée.
La chose la plus simple à faire pour le coup était l'attaque, ne pensant pas qu'il ne se décide à attaquer pour le moment de peur de la mener à une blessure certaine, elle imagina qu'une tentative éhonté de jouer les jeunes novices pourrait lui permettre de tirer un avantage. Après tout, il avait compris qu'elle savait faire un salut et tenir une arme. Ce n'était pas pour autant qu'il pouvait savoir qu'elle était davantage lucide sur les autres possibilités. Luce allait dorénavant essayer de se prouver à elle mais surtout à son entraîneur qu'il n'aurait pas TOUT à lui apprendre.
Luce laissa tomber son arme un instant, un temps de pause qui lui fut accordé pour se concentrer de nouveau. Elle se remit en garde, la lame pointant l'adversaire et cette fois. Elle tenta une attaque, similaire aux autres. Est-ce qu'il se laisserait prendre ? Peu importe, il tenta une parade comme à chaque fois, finalement, Luce fit un léger mouvement de poignet afin de décaler la lame sous la sienne. Malheureusement, mal coordonné ou plutôt mal exécuté, la lame ne s'était pas tout à fait détourné du champs de défense de la lame qui lui fit de nouveau louper son attaque.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 383
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #17 écrite Jeu 12 Mai - 21:06




La courte altercation qui opposait ce soldat chevronné à cet demoiselle aux allure frêles et fragiles fut courte, rapide et intense. Et bien qu'elle montrait la supériorité nette du Capitaine face à cette fausse néophyte, ce combat les menèrent jusqu'à un instant intéressant. Jusque là elle se contentait d'attaquer, instinctivement, sans réflexion, montrant cependant sa détermination mal contrôlée, mais finalement il y eut un moment, de courtes seconde où elle changeant son plan d'attaque. Elle tenta une manœuvre visant à feinter la parade de son adversaire, mouvement habile si il avait été bien manier et contrôlé. Suffisamment unique venant d'un amateur pour le rendre intéressant aux yeux de son maître d'arme du jour. Même si le Capitaine n'eut pas de mal à s'en défendre, il n'était pas pour autant moins important. Cependant, le Capitaine stoppa net le combat à l'épée de bois, d'un geste simple de sa main platement tendu face à la demoiselle, l'arrêtant certainement dans son élan.

- Ca ira pour cette fois.

Il rengaina alors son épée de bois et salua son adversaire du moment. Se dirigeant à présent vers la table où il allait rejoindre l'arc qui y était apposé, il entreprit de le récupérer pour ensuite retrouver la demoiselle, en se stoppant face à elle.

- Vous concernant, j'ai fini mon travail pour aujourd'hui. Vous pouvez cependant rester ici si cela vous sied. Je vous laisse cette épée si l'envie vous prenait de vous entrainer à nouveau, ici ou ailleurs.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #18 écrite Jeu 19 Mai - 21:01

Une Matinée Mouvementée


Méprise Mortelle




Une, deux, trois… L'entraînement ou plutôt la mise à l'essai sur les diverses armes du village ne tarda pas à se conclure sur un dernier entrechoquement des lames de bois. Le capitaine avait mis fin à l'échange et entreprit de la saluer puis de récupérer ses armes. A son retour vers elle, lui lui apprit la fin de sa leçon tout en lui offrant la possibilité de poursuivre ses entraînements avec l'arme qu'elle tenait entre ses doigts. La jeune Luce avait laissé son regard sur le capitaine, puis, d'un geste lent et presque cérémonieux, elle mima le rangement de son arme en une position inoffensive. Il lui faudrait trouver une corde ou quelque chose de similaire pour pouvoir la rengainer comme il se doit sans qu'elle ne puisse empêcher les mouvements de sa main habile.

« Je vous remercie pour cette séance et.. pour l'arme aussi. Cela m'a fait du bien. »

Luce sentait son âme comme soulagé d'un poids, celui des fautes qui consumait depuis trop longtemps son coeur et l'empêchait d'exprimer quelconques émotions pleinement sereines.

« Et, puisque je ne pense pas avoir l'occasion de revoir le seigneur Katar avant un moment, remerciez-le de ma part lorsque vous aurez affaire avec lui. »


Elle inclina légèrement la tête en signe de respect pour celui qui l'accompagna dans cette séance et, lorsqu'il n'y eut plus rien à dire, se retira. De quelques pas pour finalement rejoindre l'auberge. La nuit n'allait pas tarder à tomber, elle redoutait depuis longtemps déjà d'être seule, de peur que de mauvaises rencontres ne puissent de nouveau surgir la capturer et qu'ils ne subissent la colère des Dieux.

Cette nuit, Luce ne rêva pas. Son sommeil n'avait pas été agité par les spectres des chasseurs de prime, son Athamé tout contre elle l'avait protégé de la solitude et de la folie.



FIN DU RP
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #19 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

[Village de Sirk] Une matinée mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une matinée mouvementé
» [Village de Sirk] Retrouvailles Imprévues
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Vallée Sereine :: Village de Sirk-