Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Kaliska Nuraven [terminé]
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Kaliska Nuraven [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Kaliska Nuraven
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : vielmond
Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 47
Liens vers la fiche : .
๑ Ce qu'elle est
๑ Ce qu'elle a fait
Métier : Milicienne (Rorn)
Invocation(s) : Boran (Bé)
Inventaire : .
Arme : Lance
Tranchant ● ● ● ○ ○
Résistance ● ● ○ ○ ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Armure : légère
cotte de maille
plastron en cuir renforcé
jambière, brassière et gantelet.

Autre :
Vêtements chauds
Un sac de route contenant ses effets personnels et le nécessaire vital.
Un médaillon d'identification de la milice
Inventaire▲

MessageSujet: Kaliska Nuraven [terminé]   Jeu 31 Mar - 16:07


I) Identité

Nom: Nuraven
Prénom: Kaliska
Sexe: féminin
Age: née en l’an 25 ou 26
(la trentaine)

II) Caractère

« Votre vie vous forge ou vous broie. Je n’ai pas encore décidé ce qu’elle a fait de moi. »


Kaliska est une femme âgée d’une trentaine d’année. Elle a un caractère fort et affirmé. Habituée à la rudesse du climat et de sa vie, elle s’est endurcie. Elle a le mental et la discipline personnelle d’un guerrier. L’art du combat est une passion qu’elle a depuis enfant. Elle a ça dans le sang et n’hésite pas à participer joyeusement à une bagarre de taverne. Elle apprécie également les duels de lutte qui permettent d’exprimer beaucoup de choses.

Elle a fait des choses pas très jolies dans sa vie, mais elle a tout de même un sens de l’honneur bien à elle. Avec ceux qu’elle estime ou prend en pitié, elle est capable de générosité et de bonté. Elle apprécie défendre le faible et protéger, en plus ça flatte l'ego. Ces valeurs, elle les a développées avec l’âge et la sagesse qu’il lui a apportée.

Premièrement illettrée, elle s’est découverte sur le tard une affection tendre pour les réflexions philosophies, métaphysiques ou tout simplement culturelles. Elle s’est mise à apprécier la compagnie et la discussion. Elle s’interroge sur le monde, les raisons des choses et la magie.

Cette personnalité complexe s’est construite sur une enfance trop dure et une vie de survie, mais Kaliska est une personne capable de jovialité. Elle aime rire, boire, savourer l’instant présent. En société, Kaliska se comporte donc de manière banale, elle respecte ses supérieurs, sait être polie, sait être intolérante et grossière avec les imbéciles. Elle ne supporte pas l’hypocrisie et réagit souvent trop fort à la provocation. Ma foi, même en ayant dépassé la trentaine, il reste encore beaucoup de sagesse à acquérir. Personne n’est parfait, l’essentiel c’est d’avoir des rêves, rêver d’être plus adroite, meilleure, de pouvoir aider un peu plus les autres, d’être capable de gagner le concours de bière… ne plus avoir peur des monstres, de la faiblesse, d’elle-même.

Sa plus grande peur, c’est elle-même en vérité et ses goûts. Elle s’est vraiment demandé si c’était à cause de ses mauvaises expériences ou si c’était ainsi… mais à trente ans, elle n’a jamais désiré fonder de famille ou côtoyer d’homme. Elle est tombée amoureuse, une fois… d’une femme. Cette attirance l’a profondément marquée et effrayée. Cette faiblesse, elle veut l’ignorer.

Concernant la religion, Kaliska adhère à la majorité des pensées précautionnistes. La vertu n’est pas son but prioritaire, mais elle respecte les dieux, les invocations et se fend parfois d’une prière.




III) Physique


Grande, élancée, Kaliska a été gratifiée d’un corps solide et endurant. Elle mesure plus d’un mètre quatre-vingts. Si cette grande taille l’a jadis ennuyée, à présent elle en tire tous les avantages possibles. Son corps est entraîné, chaque jour, de manière à développer une puissance et une adresse optimale. C’est une personne qui accorde beaucoup d’importance à ses performances physiques et s’est imposé une discipline très rigoureuse en ce sens.

Son corps est marqué, noueux et un peu rafistolé à droite et à gauche. Elle est parcourue de nombreuse cicatrice, des pieds à la tête. Ces fins traits plus clairs se dessinent discrètement sur sa peau hâlée. Elles ont toujours été soigneusement recousues et ne sont pas des marques disgracieuses. Elle aime bien s’en vanter, mais il doit y en avoir qu’une dizaine et la majorité causée par des outils ou maladresse. Elle a pris un coup de sabre sur le flanc qui lui a laissé une cicatrice de guerrier. Celle-là, elle claque ! T’en a pas d’aussi grosse femmelette !

Kaliska est certes une dure à cuir, elle n’en reste pas moins une femme. Elle a donc compensé son manque de force brute par agilité et rapidité. Elle apprécie peu sa féminité, heureusement pour elle, ses courbes sont discrètes. Elle ne renie pas sa nature, mais en réprouve les désagréments.

Son visage aux traits anguleux est encadré d’une chevelure noire désordonnée. Ses yeux noisette sont pailletés de nuances vert clair. Elle a de jolis yeux en amende, ses lèvres sont fines et souvent pincées sur une moue sévère. Ce visage est souvent fermé et neutre. Cependant, lorsqu’elle sourit, il s’éclaire et le coin de ses yeux se plisse de ridelettes, témoins de son âge.

La manieuse de lance, est vêtue de vêtements masculins, chauds. Elle possède une cotte de maille protégeant sa poitrine, couverte d’un gilet de cuir renforcé. Le tout est complété de brassières et jambières, ainsi que de gantelets. Elle se couvre d’une veste en fourrure chaude si nécessaire. Elle aime avoir une armure légère pour rester très mobile.



IV) Vie
Famille:
Un père chasseur, une mère au foyer et quatre frères et sœurs.

Géniteur : inconnu | père : Ford Nuraven | mère : Asha Nuraven | frère : Derek Nuraven | sœur : Sora Nuraven | sœur : Helfia Nuraven | frère : Karl Nuraven

Son père avait un frère, aujourd’hui décédé d’un accident de chasse et sa grand-mère, Hortense, est toujours vivante. L’ensemble de la famille vit dans un petit village du nord et se contente de leur vie rurale et isolée.

Histoire:
Je suis originaire des landes luxuriantes du nord, un petit village perdu dans ce climat hostile. Mon histoire a commencé de manière obscure et je n’en connais que des bribes. Ma mère, Asha, est arrivée, avec un convoi, au village alors que je devais être âgée de deux ou trois années. Elle n’a jamais su me dire qui était mon géniteur, d’où nous venions et quand j’étais née. Je ne lui en veux plus, ma mère est une pauvresse illettrée et elle a beaucoup souffert. Heureusement pour elle, ma mère était une femme désirable et elle rencontra Ford Nuraven, un chasseur. Ils fondèrent une famille et cet homme m’adopta comme sa propre fille. C’est lui mon véritable père.

Après moi, il est arrivé quatre autres enfants, mais mon père ne les a jamais préférés à moi. J’ai été l’aînée d’une fratrie agitée et cela me convenait. La majorité du village était composée de chasseurs, un métier dangereux. Les femmes et les enfants en âge travaillaient à tanner les peaux, conditionner la viande et s’occupaient de la maisonnée. Chacun avait un rôle important. Il arrivait parfois qu’un homme ne rentre pas, le métier est dangereux et je me rappelle des angoisses de ma mère.

J’ai grandi au milieu de cette nature hostile et de ces conditions dures. Je n’ai pas été malheureuse, bien que notre famille et communauté soit pauvre. On vivait au rythme de la nature avec simplicité. Quand je fus adolescente, je me suis initiée aux combats, je me battais depuis petite avec les enfants du village, mais là c’était plus sérieux. J’ai appris à poser des pièges, à lancer la javeline, à pister et survivre seule dans le froid. Mon père appréciait enseigner et j’ai profité des enseignements donnés à mon frère cadet, Derek.
Dans ce genre de milieu, les capacités et qualités décident de votre place. J’ai été ravie de partir en expédition avec les plus forts. Il n’y avait dans le groupe qu’une autre femme et cela m’emplissait de fierté. Mon père était dur, mais je savais que j’avais gagné ma place grâce à mes capacités et mon talent naturel.

Cette jolie époque a basculé quand il fallut penser à quitter le foyer parental. Ce qui signifiait, m’établir moi-même avec l’un de mes courtisans. Cette idée me déplaisait profondément et je m’imaginais que c’est parce que cela me priverait des excursions et de la chasse. C’est à une fête de village que je me suis rendu compte que ce n’était pas la seule raison. Lorsqu’une jeune femme avinée a chuté sur moi et que je l’ai rattrapée, j’ai senti dans mon corps s’éveiller un long frisson chaud. J’ai réalisé qu’elle m’attirait. Elle m’attirait comme aurait dû le faire un homme et c’était une découverte terrible.
Je pense que c’est pour cela que je suis partie, à peine âgée de vingt ans, je me suis glissée dans un convoi marchand. J’ai fui. Lâchement. Ma vie me torturait et je ne pouvais pas laisser les choses empirer indéfiniment. J’étais à une période de ma vie un peu révoltée, fâchée contre tout le monde, mes parents, ma communauté, tout… et surtout moi-même. Ce comportement immature m’a amenée à faire de mauvais choix.

J’ai suivis un groupe peu recommandable et me suis retrouvée sur le pont d’un vaisseau pirate de la mer intérieure. J’avais bu et je ne sais comment, me suis retrouvée avec une dette de sang, selon le capitaine. Ce coup du sort, je l’ai accepté et j’ai été un bon mousse. Les débuts étaient assez vomitifs, mais j’ai pris le pli. On a apprécié mes talents de lancières et j’ai bientôt fait partie des abordages. J’ai beaucoup aimé cette vie. On me respectait, me fichait la paix et n’attendait rien d’autres que moi que d’être capable de gérer ma manœuvre dans les haubans et de trancher des gorges efficacement.

C’est là que j’ai rencontré ma première invocation. Mon capitaine était lié à une créature ondine qui nous était très utile. C’était étrange. Dans mon village, nous n’avions personne doté de capacité magique du genre. Je n’aimais pas cela au début, c’était nouveau et effrayant. Avec les années, je m’y suis habituée et j’ai appris à les considérer avec respect. Après tout, ce sont des créatures divines. Mon capitaine était croyant et il m’a fourni une éducation religieuse qui manquait à mon bagage.

J’ai passé plusieurs années ainsi. Jusqu’à ce qu’une petite crise de conscience vienne me déranger peu avant ma trentaine d’année. Après dix années de service, on me permit de regagner ma liberté. Je l’avais gagnée depuis longtemps, mais je n’ai ressenti le besoin d’en partir qu’à présent. J’avais besoin d’évoluer, de voir autre chose, de grandir et de m’épanouir dans une vie qui serait plus adaptée à ma moralité. La piraterie a été un monde empli d’honneur et d’apprentissage, mais elle n’était pas parfaite. La terre me manquait.
C’était plutôt courageux, car je partais d’un milieu où j’avais fait mes preuves, j’étais un lieutenant respecté et apprécié… et j’ai recommencé à zéro une nouvelle vie. Je savais toutefois que si je voulais, je pourrais retrouver ma famille des mers.

J’ai gagné le nord et Rorn. Ma patrie d’origine me manquait, je ne me voyais pas gagner le sud. De ce que j’en avais vu, cela ne me plaisait pas. J’ai résidé dans cette ville en construction et ai admiré les efforts faits par le prince pour apporter un peu de justice et de contrôle à la zone de non-droit. C’était un changement étrange, j’étais tant habituée à la vie en communauté armée, aux brigands, à la dureté et la capitale me semblait toujours aussi lointaine.

Loin de toute considération ou conviction politique, je me suis engagée dans la milice de la ville. J’avais besoin d’argent, d’un toit pour dormir et d’un début. C’était un métier intéressant et j’y retrouvais l’emploi de ma lance et de mes capacités. Quand ils ont vu que j’étais adroite et compétente, ils n’ont pas cherché plus loin. Je me suis fait passer pour une native du nord décidée à devenir citadine. Ce qui n’était pas totalement faux. Le combat, ce n’est que dans cette voie que je m’épanouis. Le poste n’est pas tel qu’on se le figure. Les miliciens sont des individus très différents. Il y a ceux qui y croient vraiment, ceux qui avaient besoin d’un gagne-pain, ceux qui se gargarisent de leur petit pouvoir et en abusent, les corrompus… le prince a encore du boulot s’il pense domestiquer le nord. J’en sais quelque chose, parce que j’en suis originaire et cela fait maintenant trois années que je bosse dans cette milice…

J’aime ma vie, j’ai confiance et j’espère, enfin la voir évoluer. Quoique, je frappe toujours des gens, je bois et j’aime toujours autant rire… il y a des choses qui ne changent pas, c’est le décor qui change.



V) Autres

Métier: Milicienne affectée à la région de Rorn
Signes particuliers: Une femme de grande taille au corps endurcis.
Rêve, ambition: Continuer à me dépasser, explorer le monde et trouver des réponses. Gagner de l’argent, pleins, s’acheter des trucs inutiles et surtout… devenir une lancière de légende, ouaip’ !
Arme : Lance



VI) Hors Jeu

Comment avez-vous découvert ce forum ? Errance sur le net
Comment trouvez-vous l'intrigue de ce forum ? Intéressante
Comment trouvez-vous le design de ce forum ? Joli
Avez-vous lu le règlement ? [Validé par la tigresse toute douce et sadike]
Avez-vous vu le tchat ? Oui
Savez-vous comment voter pour le forum ? Oui

▲ Succès ▲


Dernière édition par Kaliska Nuraven le Jeu 31 Mar - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Roderik Mortier
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Spartacus de Imorawetz
Date d'inscription : 07/06/2015
Messages : 76
Double Compte : Luce
Métier : Lieutenant de la Garde Dorée
Inventaire :
Matériel:
 



Inventaire▲

MessageSujet: Re: Kaliska Nuraven [terminé]   Jeu 31 Mar - 19:13

Bienvenue à toi, jeune femme, c'est cool d'avoir une nouvelle milicienne, enfin une personne du côté de la justice o/

Puisse ton séjour sur Arcane t'être agréable.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: Kaliska Nuraven [terminé]   Ven 1 Avr - 20:58

Coucou et bienvenue !
Je m'excuse pour ce délais sans réponse '-'

Je me chargerais de faire un premier passage sur ta fiche durant le week-end et un autre modo ou Ariez viendra te valider Smile

Merci pour ta patience en espérant que tu te plaises ici ! Smile
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Kaliska Nuraven
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : vielmond
Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 47
Liens vers la fiche : .
๑ Ce qu'elle est
๑ Ce qu'elle a fait
Métier : Milicienne (Rorn)
Invocation(s) : Boran (Bé)
Inventaire : .
Arme : Lance
Tranchant ● ● ● ○ ○
Résistance ● ● ○ ○ ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Armure : légère
cotte de maille
plastron en cuir renforcé
jambière, brassière et gantelet.

Autre :
Vêtements chauds
Un sac de route contenant ses effets personnels et le nécessaire vital.
Un médaillon d'identification de la milice
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Kaliska Nuraven [terminé]   Ven 1 Avr - 21:10

Merci et pas de soucis ^^

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Kaliska Nuraven [terminé]   Sam 2 Avr - 15:51

Bonjour et bienvenue parmi nous !

Je dois dire que je suis stupéfaite par la qualité de ta fiche, j'ai vérifié ton IP deux fois pour être sûr que tu n'étais pas un double compte x) ta compréhension du monde d'arcane est très poussé pour une nouvelle arrivante !

Je n'ai rien trouvé à redire sur ta fiche (ce qui est très rare tu vas pouvoir te la péter grave) autant dans tes descriptions que dans ton histoire il me semble que tout est bien détaillé et ton histoire complète.

Bienvenue dans la milice Wink

BON JEU

(ps : si tu souhaites rejoindre le groupe skype du forum n'hésite pas à m'ajouter via mon profil)
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

Kaliska Nuraven [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains-