Tout le monde apprend à oublier

Partagez| .

Tout le monde apprend à oublier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 854
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Sam 30 Avr 2016 - 15:36

Elle sortit de la petite maison. Aussitôt la brise maritime vint fouetter ses cheveux, les faisant s’envoler doucement. Elle passa une main dans sans chevelure afin de les contenir, en vain. Le soleil éblouissant venait caresser sa peau de sa chaleur ; la matinée avait commencé depuis peu qu’il était déjà haut dans le ciel. Il n’y avait aucun nuage dans le ciel, pas même voile venant entacher ce bleu magnifique qui la dominait. Elle quitta la petite maison après un temps, à simplement observer. Puis elle commença son voyage. Elle n’avait fait que quelques pas et déjà, un enfant l’évita de justesse dans sa course folle contre un monstre imaginaire. Chaque habitant s’attelait à leur travail quotidien, un jour comme tant d’autres. Elle aussi devait enfin reprendre son travail. Alors elle se dirigea vers les portes du village, qui se trouvait en bord de côte. La brise maritime était si violente ici.
Elle aussi voyait le monstre.

Nérée avait finalement délivré une autre invocation. Ce choix lui avait coûté plusieurs jours de repos et de soins dans cet endroit, alors qu’on avait ramasser son corps inanimé dans un des couloirs du temple d’Aer. Pathétique. La sage-femme du village, ainsi que son invocation, avaient passées du temps à panser ses blessures inoubliables. Pourtant elle allait bien. Pourtant elle avait déjà oublié la douleur ressentie lors de l’épreuve ; presque elle voulait la réapprendre, encore et encore. Mais cela pouvait bien attendre. Il fallait retourner à Lüh, reprendre son travail, sortir de ce détour qui n’avait que trop duré. Le village se trouvant sur la rive continentale, repartir était facile. Il suffisait de suivre l’eau. Il suffisait que l’eau la suive. Passer ce voyage en compagnie de ce demi-dieu encore inconnu, cela semblait facile. Elle ne connaissait rien de lui, pas même son nom. Mais cela n’était important ; elle l’oublierait, un jour ou l’autre.

Ses pieds s’enfonçaient légèrement dans le sable, les vagues de l’océan lui offrant un doux hurlement. Les vagues se brisaient, une à une. Pouvait-elle être brisée, elle aussi ? La jeune noble inspira doucement, fermant un instant les paupières. Invoquer un demi-dieu était toujours aussi merveilleux. Peut-être allait-il encore l’attaquer. Peut-être allait-elle pouvoir connaître tout de lui. Au final, sa première rencontre au temple ne lui avait pas donné beaucoup d’information. Nérée savait seulement qu’il était dorénavant esclave.
Elle se concentra, et l’invoqua. Ce demi-dieu, fils d’Aqua, elle la voulait à ses côtés. Il avait voulu être sauvé, il avait voulu la tuer. Peut-être gardait-elle une légère méfiance envers lui, au fond d’elle. Se méfier de la mort, des êtres plus puissants, elle ne pouvait s’en empêcher ; mourir sans s’en rendre compte n’était de toute façon guère amusant. Peut-être devait-il aussi se méfier d’elle. Elle n’était pas venue dans sa cellule pour le sauver.

« J’ai un mauvais pressentiment… J’espère que tu confirmeras mon intuition. »

Un nouveau voyage allait commencer, et la jeune femme ne savait quoi en penser. Ce demi-dieu était tout aussi dangereux que Shénzi. Mais elle n'arrivait pas à expliquer le doux frisson ressentit alors qu'il était apparu devant ses yeux.
Elle sourit.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alphikas
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Dim 1 Mai 2016 - 22:45

La plaine regorgeait de multitudes d'espèces différentes à qui savait les trouver. Et il savait les trouver. Aucune forme de vie ne peut lui échapper. C'est pourquoi un véritable carnage était en train d'avoir lieu non loin du village dans lequel la sale humaine était aller se reposer. Cela faisait maintenant quelques jours qu'elle l'avait laisser seul et libre. Ce n'était pas pour lui déplaire. Il rêvait même que cela reste ainsi, le temps de détruire ce qu'il reste du monde. Et franchement, vu la taille de ce dernier, cela ne devait pas être trop long. Mais pour le moment il se contentait de massacrer ce qu'il trouvait dans les parages.

C'est ainsi le monstre était en train de s'amuser à savoir combien d'organes comportaient les divers animaux qu'il croisait. C'était assez agréable de sentir chaque cotte se briser une par une lorsqu'il broyait lentement la cage thoracique des petits malheureux qui passaient entre ses nageoires. Au début ils le regardaient chaque fois la peur dans les yeux. Une véritable terreur incontrôlé que leur avait conféré leur instinct de survie. Ils savaient. Ils savaient qu'ils allaient mourir. Que leur dernière vision serait ce visage affublé d'un énorme sourire plein de cruauté. Lorsque les premiers os se brisaient, ils arrêtaient de se débattre. L'espoir disparaissait en même temps que la douleur prenait sa place. Et à ce moment alors, il n'y avait plus de terreur dans leurs yeux. Non. Il n'y avait plus rien. Pendant cet infime moment qui définit la frontière entre la vie et la mort il n'y avait plus aucune âme dans leur petit corps frêle, plus de volonté. La paix, une envie de mourir, peut-être même de la lassitude. Tant de choses qui s'exprimaient dans ce fragment de seconde qui constituait la fin d'une vie. C'était l'extase.

Alors que la bête écrasait sa 384ème victime de la journée, il sentit l'appelle de la survivante. Un appelle magique, trop fort pour être évité. Il devait la rejoindre non loin du village, proche de ce qu'il considérait autrefois comme sa maison. Enfin, ce que l'ancien considérait comme sa maison. Il avait toujours beaucoup de respect pour l'eau, et sentait comme une attirance mystique quand il s'en approchait. Mais ce dévouement aveugle lui faisait maintenant peur et il luttait contre son instinct pour ne pas se détourner de son but. Il retournerait là-bas un jour, mais pas avant d'avoir nettoyer la surface.

Il arrivait donc à l'endroit prévu sans trop de difficulté. Quelques bonds géants en planant et il se trouvait nez à nez avec l'une des pire espèce qui soit. Et une femelle qui plus est. Ah! Qu'est-ce qui lui avait pris de la laisser le sortir. Il commençait à douter de sa propre décision. Mais pour le moment, l'observation était de mise et il déciderait de son sort plus tard.


-J’ai un mauvais pressentiment… J’espère que tu confirmeras mon intuition.


Un petit sourire se dessina sur son bec encore dégoulinant de sang (comme la majeur partie de son corps).

- C'est une question de point de vue. Ton malheur n'est pas le mien, ne l'oublie pas. Bon, qu'est-ce que tu veux?


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 854
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Jeu 5 Mai 2016 - 22:09

Elle souriait, alors qu’elle pouvait au loin voir ses courbes se dessiner. Tout de rouge. Elle souriait alors que le monstre récemment arraché de sa tanière venait à elle, forcé par la volonté indéniable des Quatre. A la lumière du soleil naissant dans le ciel, il paraissait bien plus impressionnant, si grand et beau. Avait-il toujours été ainsi couvert de ce fluide carmin, si reconnaissable ? Il bondissait, défiait Aer et planait dans le domaine qui n’était pas le sien. Allait-il la défier, encore une fois ? Puis enfin il arriva sur la plage, en face d’elle. Il était couvert de sang. Quel dommage qu’il ne l’ai pas attendu. Nérée ne pris cependant guère la peine de lui faire une réflexion sur ce sujet ; cela n’était pas important pour le moment. Le monstre restait divin, supérieur à chaque être vivant ici. Et pourtant si inférieur. Ainsi elle s’était contenté de sourire après lui avoir partagé ses pensées.

Lui aussi, il semblait sourire. Peut-être d’elle. Sous ce bec ensanglanté, la jeune femme avait bien perçu ce sourire. Sa réponse ne se fit pas attendre. Peut-être était-il plus direct que Shénzi, qui avait lui aussi un caractère appréciable. Elle ne voulait pas d’un esclave docile. Cela était trop facile, trop simple. Son regard dériva un instant sur l’océan, avant de revenir sur la bête couverte de sang. Ce dernier se répandait lentement sur le sable. Sa provenance n’avait que peu d’importance.
Doux frisson. Il ne venait pourtant pas de l’air frais fouettant son corps, de la vue de ce sang qui pouvait en dégouter plus d’un. Peut-être était-ce là un signe de son inconscient. Peut-être que le demi-dieu avait déjà confirmé son mauvais pressentiment, en venant simplement à elle dans un tel état. Il semblait inoffensif. « Le malheur n’est qu’imaginaire. » Laissa-t-elle pourtant échapper. Mais cela n’était qu’une question de point de vue, comme l’avait souligné son invocation.
Ce n’était que du sang.

« Je désire me rendre à Lüh, une ville au sud-est d’ici. Accompagne-moi, protège-moi des autres jusqu’à la fin de ce premier voyage. »

Des autres. La jeune femme ne lui avait pas ordonnée une protection totale ; elle voulait le voir. Son comportement, sa dangerosité. Peut-être était-ce là une envie mortelle ; Nérée n’était pourtant pas démunie d’arme contre lui. Elle lui avait seulement dit l’un de ses nombreux désirs, le temps lui indiquerait quels mots prononcer. Même si la jeune noble ne savait pas s’il avait déjà foulé ces terres auparavant, sa réponse avait dû être suffisamment clair pour pouvoir débuter le voyage sur le champ. Il y avait un petit sentier de terre longeant la plage, démarcation entre la prairie et l’océan. Elle attacha alors sa chevelure en une simple queue de cheval, vérifia qu’elle avait bien toutes ses affaires.

Dans cet état, elle ne lui demanda pas pour le moment d’être sa monture. Nérée ne voulait pas être couverte de sang, surtout s’il ne lui appartenait pas. Alors elle se contenta de rejoins le petit sentier et commença sa marche, inspirant doucement. Elle ne savait décidément guère quoi penser de l’horizon qui ne se dessinait pas devant ses yeux. Peut-être qu’elle devait engager la conversation avec sa nouvelle invocation. Peut-être l’ignorer.

La jeune femme décida de laisser le silence du vent parler à sa place. Ce nouveau jeu qui avait débuté était bien dangereux. Elle se sentait observée, jugée, désirée morte. Elle sentait cette présence divine, comme celle de Shénzi. Si agréable. Cette pesante sensation était agréable.
Et elle était satisfaite du malheur qu’elle ne pouvait voir.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alphikas
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Lun 13 Juin 2016 - 18:27

La protéger? Mais pour qui le prenait-elle? Son esclave sans doute. Ce n'était pas si loin de la réalité en fin de compte. Il voulu rétorquer quelque chose mais, alors qu'il sentit la puissance de l'ordre l'obliger à obéir, il se renfrogna et émit simplement un grognement désapprobateur. Il se mis donc un suivre la jeune femme comme un vulgaire chien. Cependant il allait trop vite pour elle et ralentir à chaque fois était énervant. Il entreprit donc de se transformer en humain pour aller à la même vitesse. Le sang fut naturellement enlevé et remplacé par des vêtements pendant le processus. À ce moment, un rongeur passa discrètement d'un buisson à un autre à côté de lui. Malheureusement, les sens de l'Autre étaient très aiguisés et il l'attrapa pendant sa course. Encore une victime. Il lui découpa la tête en arrachant son cou avec les dents. Le sang gicla autour de sa bouche et sur le haut de sa chemise. C'était bien la peine de l'avoir enlevé. Il jeta ensuite le reste du cadavre par terre.

L'humaine avait pris de l'avance, il courra donc sur quelques mètres pour la rattraper. Ce corps n'était vraiment pas pratique, il lui aurait fallut à peine deux pas à l'origine. Arrivé à sa hauteur il lui attrapa l'épaule pour signaler qu'il était là. Puis, comme pour justifier son apparence; il annonça:

- Ce sera plus pratique pour rester ensemble.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 854
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Mer 20 Juil 2016 - 14:38

Petite note : Désolée pour le retard. Du coup, je me suis permise d’avancer un peu l’histoire, histoire d’avoir quand même quelque chose à faire. J’espère que ça va, sinon, dis le moi ~


La jeune femme avait alors commencé son voyage de retour. L’immense être qui l’accompagnait était rassurant, malgré tout le danger qu’il pouvait représenter. C’était son invocation, après tout. Son grognement fit d’ailleurs fleurir un fin sourire sur ses lèvres ; un demi-dieu trop facile à apprivoiser était un déchet. La mer à côté était calme, et son chant était agréable. Pour le moment Nérée allait se contenter de longer la côte, jusqu’au désert.

Lorsqu’Alphikas disparu un bref instant de sa vue, la jeune noble ne s’en soucia guère. Ses mots lui laissaient une certaine liberté, et elle les avait dits dans ce sens. Puis, elle entendit quelqu’un courir, puis, attraper son épaule. Un frisson parcourra son corps et, lorsqu’elle tourna le regard sa direction, Nérée fut étonnée de voir un jeune homme, couvert de sang. Et pourtant cela ne pouvait être qu’Alphikas ; elle le sentait. Lui-même l’annonça quelques secondes plus tard, mettant en avant le côté pratique du corps humain.

« Parfait. »

La jeune demoiselle ne trouva que cela à répondre, même si elle ne pensait pas qu’un corps humain égalait celui d’un Dieu.
Puis elle reprit sa marche.


Cela faisait maintenant quelques temps que le duo marchait le long de la côte, et le désert pouvait s’apercevoir. Par malchance, ils n’avaient pas croisé de monstres. Mais au loin se dessinait une opportunité de relancer la discussion avec son compagnon divin, d’observer sa réaction face aux autres humains. Un groupe d’homme, voyageurs ou bandits, se rapprochaient. Nérée ne dit rien jusqu’à ce qu’ils arrivassent à leur hauteur, et que l’un des hommes l’interpella.

« Z’allez bien ? Votre ami est tout couvert de sang… »

Il était vrai que le sang sécher sur la chemise du demi-dieu ne passait pas inaperçu, même si cela n’était pas important pour la demoiselle. Avant qu’elle ne puisse répondre quoi que cela, un autre pris la parole : « Vous savez, c'n’est pas prudent d'voyager comme ça, seul. Si vous l'voulez, on peut vous escorter, contre une modique somme d’argent, ou… »

Et elle ne prit pas le temps d’écouter le reste de ses paroles. Elle n’avait daigné le regarder. Elle avait simplement son regard plongé de celui d’Alphikas, l’interrogeant silencieusement. Devait-elle lui demander de les tuer, allait-il le faire de son propre gré, ou simplement engager la discussion ?
Elle voulait simplement apprendre à le connaître, même si cela était impossible.



« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Tout le monde apprend à oublier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (Jared Leto) Tout le monde apprend de ses erreurs... Sauf moi
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Les Landes Luxuriantes Sud-