Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié   Dim 8 Mai - 19:14



Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié

Endurance:
 
Attaques :
 
Inventaire:
 
Mana:
 

Temple de l’Air – Cellule de Cyric


Dans l’ombre d’une cellule parfaitement semblable à la plupart, une masse se tenait recroquevillée. Eclairée par la lueur d’une haute fenêtre, elle demeurait dans un parfait immobilisme. Les yeux clos, car il n’avait pas besoin de voir. Les ailes repliées sur lui, car il n’avait pas besoin de les déployer. Assis en tailleur, car il n’avait pas besoin de se tenir debout. Maintenant un silence religieux, car il n’avait pas besoin de parler. Les muscles endormis par le temps, car il n’avait pas besoin de bouger. Si l’on ne prenait pas en compte le haut de son torse révélant le rythme lent et calme de sa respiration, rien ne l’aurait différencié d’une statue au réalisme impressionnant. Pourquoi en serait-il autrement ? Aucun art n’obligeait à la contemplation. Aucune hauteur ne l’invitait à s’envoler. Aucun être ne nécessité d’être dominé par sa carrure. Aucun humain, par définition inférieur à lui, ne l’amenait à débiter ses paroles mensongères. Tout comme aucune compagnie ne s’était faite suffisamment importante à son estime pour amener un quelconque manque. Dans l’ombre d’une cellule, un Demi-dieu ne souffrait en rien de l’isolement permanant dans lequel il était plongé depuis la Punition.

Seul son esprit était en perpétuelle activité. Condamné à attendre, il ne manquait d’aucune occupation intellectuelle lorsqu’il se rappelait d’anciennes manipulations ou de prochaines que pourrait lui offrir ce Nouveau Monde. Vaste étendue dont il ne souffrait en rien de ne pas la parcourir. Il n’avait rien de mieux que lui-même à lui offrir, c’était certain. Comme jadis, il ne manquerait pas de mener cette nouvelle version de l’Homme aux mêmes conséquences, s’amusant déjà à l’idée de démontrer à ses bourreaux, que même eux, tous Dieux qu’ils étaient, n’étaient pas perfection constante. Cette mise à jour allait finir par détruire ce bout de caillou isolé, et il y veillerait. Les premiers prétendants lui avaient suffisamment appris pour qu’il comprenne que son projet pouvait désormais être lancé, ce pourquoi, il accepterait le premier venu qu’il jugerait manipulable. Une chose aisée, car rares étaient les êtres inférieurs capables de rivaliser avec le Prince des Mensonges.

Le Seigneur d’autrefois, maintenant prêt à reformer son armée et reconquérir son royaume, se mit alors à attendre pour la première fois de son emprisonnement. Pourquoi l’aurait-il fait avant ? Qui aurait-il bien pu désirer au point d’attendre qu’il vienne ? Qui pouvait être ne serais-ce qu’aussi intéressant que lui ? Personne. Et cela ne changeait pas. Il avait simplement besoin d’un esprit faible pour avoir la sottise de laisser sortir par la grande porte celui ayant œuvré jusqu’à la dernière heure pour la destruction totale de l’Ancien Monde, et la perduration de la Grande Guerre.

Ses yeux allaient s’ouvrir, réclamant la vue du chaos. Ses ailes le démangeaient, désireuses de reprendre leur place au-dessus des autres. Ses jambes l’invitaient à se redresser, pour à nouveau regarder avec hauteur et dédain. Sa voix raisonnait dorénavant dans son bec, prête à sortir pour se jouer de l’esprit de l’Homme jusqu’à le pousser dans la sabordassions. Ses muscles débutaient leur réveil, paraît à la guerre qui allait venir. La faim d’autrefois lui revenait. Cette faim de chaire humaine, d’os craquants. Tout comme sa gorge recommençait à se dessécher. Il avait soif, soif du désespoir.

Avance-toi et présente-toi petit pion. Viens joyeusement réclamer la condamnation de ton monde.

(c)Ephy
▲ Succès ▲


Dernière édition par Cyric le Lun 9 Mai - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié   Dim 8 Mai - 20:31

❝ Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié ❞
- ft.Cyric

L'échec cuisant qu'elle avait essuyé à l'épreuve de Shenzi, un Fils d'Aer, lui était resté en travers de la gorge. Suffisamment pour la faire revenir dans les bas fonds du temple de l'Air, quelques jours plus tard, après avoir vaqué à ses occupations telle que la chasse pour le Katar.


   
La porte grinça, comme soudainement réveillée de son sommeil ancré dans le temps, laissant entrer un doux souffle venant de l'extérieur, venant des couloirs du temple imposant d'Aer, dans ce Nouveau Monde. Sans un bruit, ses pieds nus effleurant le sol silencieusement, la porte se fermera derrière elle, dans un même gémissement crispant. Plus rien pendant une seconde, puis le manche de sa lance vint percuter le sol dans un son caractéristique qui résonna dans cette nouvelle cellule qu'elle visitait, une fois de plus. Pourquoi venait-elle encore ? Le Temple du Dieu Aer ne lui avait apporté que tourment quelques jours auparavant. Pourquoi revenait-elle alors ? Par force de caractère ou par folie ?

Elle n'avait même pas remis les pieds dans la cellule du Demi-Dieu qu'elle avait affronté précédemment. Ses pas l'avaient pourtant guidés jusqu'à sa porte, mais la fit rebrousser chemin bien rapidement. Elle avait à cet instant ressentis une frustration, une légère rancœur envers ce Semi-Dieu qui s'était joué d'elle d'une manière bien cruelle et horripilante, d'autant que s'en était suivit un échec cuisant. Elle s'était alors détournée, avait laissé libre choix à ses pas de la guider vers une autre divinité à laquelle elle se mesurerait. Elle était revenu par défi, par susceptibilité mais aussi par combativité. Cet échec avait été dérangeant et elle se devait de le pardonner, de se pardonner à elle même en s'accordant la puissance d'un autre Demi-Dieu. Elle jouait beaucoup de ce fait, car un autre échec serait d'autant plus frustrant et désagréable.

Aussi, durant tout le chemin qui la séparait de cette cellule, sa respiration fut mesurée, forte mais régulière, apaisant ainsi son esprit coléreux qui ne devait trouver sa place encore une fois au risque de la faire perdre à nouveau. Elle allait donc prendre les choses différemment, se forcer à être méfiante, refréner ses ardeurs qu'elle n'avait jamais réellement appris à apaiser. Et la voilà donc ici, dans cette cellule sombre qui ne laissait apparaître qu'un point fixe illuminé, révélant un être, une statue, quelque chose. Immobile à son tour, elle resta non loin de la porte, les yeux rivés sur cette masse emplumée qui lui faisait face. Était-ce le Demi-Dieu enfermé en ces lieux ? Encore une illusion ? Ou tout autre chose ? Peu importait. Pourtant sa respiration accéléra sensiblement, elle s'était enfermé dans un mutisme. Les mots étaient inutiles dans le cas présent, Demi-Dieu il y avait et il aurait inévitablement sentis sa présence ou au moins entendu cette porte grinçante. Elle attendait alors là, raide comme un piquet, impassible et silencieuse, fixant sans ciller cette statue.  


(c) Kuroko's basket RPG
▲ Succès ▲


Dernière édition par Suhaila Manjhi le Dim 8 Mai - 22:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié   Dim 8 Mai - 21:36



Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié

Endurance:
 
Attaques :
 
Inventaire:
 
Mana:
 

Temple de l’Air – Cellule de Cyric


La légère brise se faufila entre les douces plumes du Semi-dieu, remuant certaines sous son éphémère passage. Ce silencieux messager venait avertir le captif de l’arrivée d’un nouveau quémandeur. Qu’importait qu’il soit riche, renommé, influant ou pourquoi pas, une légende, chez les siens. Pour le Fourbe, il n’était rien d’autre qu’un mendiant venant demander la charité au fils d’un Dieu. Un pleutre, un incapable, un pitoyable insecte. Mais tellement amusant lorsqu’il se laissait docilement, volontairement ou non, le pantin du Marionnettiste. Celui-ci se trouvait plus chanceux que ces comparses, dont les restes de squelettes aux os broyés pour la plupart étaient aux pieds de la statue vivante. Le Prince des Mensonges avait décidé qu’il était disposé à sortir et par conséquent, à accepter de prendre la clef de sa serrure avec lui.

Cependant, il ne se lierait pas avec n’importe lequel. Ses projets nécessités un type de personnalité particulière, ce pour quoi il accorda de son attention au prétendant de cette génération. Si ses pas n’avaient pas déplacé de son air en avançant, il ne l’aurait probablement pas entendu. Ses mouvements étaient d’une souplesse intéressante. Il traduisait l’absence de toute armure futile. Futile car aucune de leur niveau d’intellect ne pouvait prétendre résister à la fureur d’un Divin, et que dans le cas improbable où il s’unirait à lui, cela devenait un poids sans intérêts, Cyric se faisant lui-même l’armure de l’humain. Cela traduisait également un savoir. Seuls les chasseurs et hommes de l’ombre maîtrisait cet art. De quel côté penchait cet Homme ?

Ne brisant ni son silence, ni son immobilité, le Demi-dieu ne fit rien. Pour lui, il avait fais déjà beaucoup en acceptant accorder à cet individu de son attention. Désormais, il allait devoir s’en montrer digne en se faisant intéressant pour le Seigneur de la Folie.

Tu n’es rien d’autre qu’un insecte identique à tous les autres. Fait la différence, ou reste à jamais dans ton inutilité.

(c)Ephy
▲ Succès ▲


Dernière édition par Cyric le Lun 9 Mai - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié   Dim 8 Mai - 22:21

❝ Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié ❞
- ft.Cyric

   
Le silence perdurait, aussi pesamment qu'il pouvait être en des situations pareilles. Quelques instants marquèrent le temps plongé dans l'immobilisme et le mutisme. La Sooraj laissa échapper un long soupir qui brisa ce silence contraignant. Finalement, sa nature allait être plus que difficile à contenir si le Demi-Dieu se murait lui aussi dans cette chose qu'était l'inertie. Si elle devait attendre qu'il daigne lui accorder un mot, cela deviendrait des plus irritant pour son caractère bien peu patient. Son visage alors commençait à se crisper sous le poids de l'agacement. C'est elle alors qui se décida à faire le premier pas, au sens propre comme au figuré. Elle s'avança alors, ses pas se faisant à nouveau souples et fluides, amorçant une conversation dont elle doutait qu'elle ne finisse autrement qu'en monologue. Elle emprunta d'abord la langue commune, de son accent exotique au vocabulaire simple et pourtant tellement efficace.

❝ Demi-Dieu, je viens libérer ta puissance. ❞

Elle n'était après tout là que pour ça, bien qu'elle estimait les Demi-Dieux avec beaucoup de respect, c'était leur puissance qu'elle quémandait. Ils étaient d'un atout non négligeable, son histoire le lui avait appris bon gré mal gré. Et pour elle il était inévitable que la puissance était un chemin rapide et tout tracé pour arriver jusqu'à l'Honneur, celui qu'elle voulait retrouver auprès de son peuple qui plaçait comme primordial la force de ses membres. Ils étaient le Peuple Guerrier aux Lances, invaincu sur leur Terres et elle aujourd'hui, Suhaila le Clair de Lune, n'était plus digne d'en faire partie. Il lui fallait retrouver l'honneur des siens, l'honneur de son peuple. Balayant rapidement cette idée dans son esprit, elle s'arrêta face à la seule chose qu'elle voyait clairement devant elle, traversant les amas de squelettes qui craquaient et sonnaient sur son passage. Elle leur accorda évidemment des regards barrés par des sourcils froncés, s'exprimant instinctivement dans sa langue maternelle, elle continua avant de s'asseoir face à la statue immobile.

❝ Kamajor kee saja, main un logon mein se ek hona nahin hota. ❞ (Le chatiment des plus faibles, je ne serais pas de ceux là.), elle installa sa posture en tailleur, coucha sa lance sur ses jambes avant d'apposer ses mains en son centre. Peut-être que ce Demi-Dieux connaissait sa langue après tout, rien n'était moins sur.
❝ J'attendrais. ❞ Finit-elle par dire.

Elle fixa un instant l'être face à elle qui lui semblait effectivement animé si l'on s'attardait à l'observer. Raide et Immobile ainsi, à nouveau silencieuse, elle ferma les yeux. Soit il allait lui répondre et elle ne devrait pas attendre longtemps, soit il allait jouer avec sa patience, auquel cas elle se mettrai à méditer pour s'échapper de la torpeur qu'est pour elle l'attente, peut-être plus profondément que jamais.


(c) Kuroko's basket RPG
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié   Dim 8 Mai - 23:12



Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié

Endurance:
 
Attaques :
 
Inventaire:
 
Mana:
 

Temple de l’Air – Cellule de Cyric


Le silence continuait d’imposant sa lourde présence sur l’humaine, qui ne manquait pas de trahir sa défaite dans son soupir. Si je pouvais sourire, je l’aurai probablement fait. L’humaine que je devinai femelle à son espèce à l’entente de la voix, aspirait à trouver en moi la puissance qu’elle convoitait. Jadis, de tous ceux que j’eu amené à être responsable des plus sanglants massacres, tous avaient en commun la recherche de cette puissance, qu’ils espéraient naïvement trouver en moi. Comme-ci l’un d’eux, et surtout elle, étaient digne d’avoir pour eux la force dévastatrice d’un Demi-dieu. Qui plus en, du plus grand d’entre eux. Pitoyable vermisseau qui convoite le glorieux. Tu n’es qu’un animal et tu espères faire de l’enfant d’un Dieu ton arme ? Quelle ridicule prétention enfantine.  

Son avancée déplaça de nouveau l’air, m’informant de ses pas la rapprochant de moi. Sans la moindre réaction, je la laissai venir plus proche. A portée. Les premiers restes squelettiques ne semblèrent pas la refreiner, pas même pour une petite hésitation. Bien que je n’utilisai pas ce décor pour jauger, il m’apportait cependant une information pouvant être utile. Les cadavres ne la dérangeaient pas, le fait que ses semblables siègent à mes pieds, faisant de moi leur bourreau, ne lui faisait ressentir aucune restriction. Une chose bien utile en soit. Elle ne viendrait pas m’emmerder avec ces discours ridicules et naïfs. Elle me laisserait m’occuper d’amasser quelques corps afin de m’échauffer.  

Utilisant un dialecte différent reprenant un mélange de deux de l’Ancien Monde, elle laissa entendre une chose bien intéressante. Les morts étaient des faibles. Elle marcherait sur leurs os d’incapables sans sourciller. Et tandis qu’elle tentait de me mimer ou je ne sais bien quoi, je pris ma décision. Elle était manipulable, et avait un penchant naturel à s’orienter d’elle-même sur le chemin de la Mort et la Destruction. Soudainement, mes yeux d’un verdâtre profond s’ouvrirent pour la fixer. Mon corps se redressa, me faisant la dominer pleinement. Les serres sur ce qui me servaient de mains s’écartèrent et mes ailes, d’un mouvement vif, se déployèrent de toute leur grandeur. Elles revinrent ensuite plus près de mon corps, alors que ma voix brisa le mutisme imposait pour faire raisonner son dialecte.

Tu l’as.

(c)Ephy
▲ Succès ▲


Dernière édition par Cyric le Lun 9 Mai - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié   Dim 8 Mai - 23:54

❝ Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié ❞
- ft.Cyric

   
Assise en tailleur face à cette masse immobile, le silence tant il était palpable lui permit même d'entendre le premier de ses mouvements : l'ouverture de ses yeux. Ce son, aussi léger et fin soit-il interpella la Sooraj qui ouvrit d'abord un œil curieux. Puis suivit rapidement le deuxième au vu de la scène à laquelle elle assistait. Elle conserva cependant sa position, observant le Demi-Dieu qui se déployait avec majesté devant elle, la surplombant de sa hauteur. Un léger frisson parcouru son échine lorsque le fils d'Aer déploya ses ailes d'un mouvement vif et de ce fait puissant, c'est du moins ce qu'elle avait ressentit à cet instant. Une fois dressé face à elle, il lui répondit alors en Sooraj. Évidemment interpellée, la surprise ne manqua pas de se lire sur son visage d'un sourcil sensiblement relevé. Tant part l'utilisation de sa langue maternelle que par la « facilité » de l'épreuve. Elle n'avait rien fait, rien de particulier en tout cas et face à cette incompréhension, ses sourcils se froncèrent un instant. Peut-être faudrait-il se méfier de lui. Conservant un visage plutôt fermé, elle se décida à se relever d'un mouvement fluide.

A présent face au fils d'Aer, droite dans son aplomb de Guerrière Sooraj, serrant fermement son arme dans sa main droite. Évidemment bien moins imposante que le Demi-Dieu, elle se devait de lever la tête si elle voulait le fixer dans les yeux. Empruntant la langue Sooraj à nouveau, elle ne pouvait cesser de penser que cela sera un atout majeur mais surtout une poids en moins, car voilà bien longtemps qu'elle n'avait eut de conversation dans sa langue maternelle.

❝ Bien. Puisque nous nous comprenons, sortons d'ici maintenant. Je ne saurais te faire attendre davantage. ❞

Sans discussion aucune, elle se détourna et rejoignit la porte qui les séparait des couloirs du Temple. Certainement suivit, ils déambulèrent, sans un mot jusqu'à la porte de sortie. Suhaila s'arrêta là, immobile encore une fois et sans lui adresser un regard, l'invita à sortir.

❝ A toi l'honneur. ❞

Elle attendrait qu'il passe la porte pour le suivre.


(c) Kuroko's basket RPG
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié   Lun 9 Mai - 1:03

.








Chapitre Second : Le Réveil des Déchus








.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Humain Déchu pour un Marionnettiste Oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♠ Les races ♠
» Un RP pour le marionnettiste
» mineur humain pour warhammer jdr
» "Il faut que je sois cruel, rien que pour être humain."
» site pour trouver un avatar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Le Temple de l'Air-