Faux départ

Partagez | .
 

 Faux départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 539
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #1 écrite Mer 20 Juil - 2:55

Sujet précédent : Lien ~

La journée en sa compagnie était agréable ; rapidement elle s’y laissa prendre. Nérée écoutait avec amusement tous les dires de son aventurière -elle n’avait pour ainsi dire même pas le temps de prendre la parole, alors qu’elles traversaient la ville en direction des rues commerçantes. Mais presque elle ne voulait pas que le silence s’installe. Il est vrai que c’était bien l’une des rares fois qu’elle se plaisait à passer sa journée accompagnée, et qui plus est par une femme aussi attirante qu’elle. Une amie ? Peut-être bien plus se dessinait à l’horizon. Arrivée à la fameuse rue, où chacun allait et venait dans une danse sans fin, les deux femmes commencèrent par rafraichir leurs tenues. Si la Dame aux Fleurs opta pour une tenue sobre et élégante à la fois, elle assista à un défilé complet de la part de sa compagne. Ce moment amusant était tout aussi plaisant pour ses prunelles ; elle était belle, et peut-être en jouait-elle même sur certaine tenue. Nérée ne se gênait pas pour la regarder sous tous ses angles, ses moindres détails. Elle donnait son avis sur chacune des tenues, gardant celui sur son corps en lui-même pour ses songes. Peut-être une heure s’était écoulée lorsque les deux femmes sortir de la petite boutique.

Et la journée s’écoula ainsi, au rythme des achats et discussions. Eleanör était de bonne compagnie, et elle n’avait pas rejeter son aide quant aux achats de son nouvel équipement. La jeune noble en profita pour faire quelques emplettes elle aussi, bien qu’elle dût attendre un jour prochain pour passer à l’armurerie. Ses dagues avaient une valeur particulière et elle voulait prendre son temps. Le soleil avait déjà commencé son déclin lorsqu’enfin, les deux femmes eurent finis leurs préparatifs. Ainsi et sans plus attendre, elles se dirigèrent vers la Grande Porte au nord.

Eleanör la remerciait, encore une fois. Cette fois-ci, la jeune femme ne put retenir un doux rire. Ce rire n’avait guère de moquerie dans sa tonalité. Un simple rire qui ne sortait que rarement de ses lèvres, mais pouvant ainsi aisément mettre en avant sa bonne humeur.« Vous êtes toujours aussi ravissante, quel que soit votre tenue. »

Les chevaux étaient en train d’être attelés, et les deux femmes attendaient donc à quelques pas de la porte dorénavant passée. Ainsi sa compagne d’aventure lui demanda son avis sur l’attitude à prendre face à cette mission particulière. Sur le contrat, il n’y avait malheureusement pas autant d’information qu’elle l’aurait souhaité ; la forêt de Jade était immense.

« Chercher un homme dans une si grande forêt est bien difficile… » Commença-t-elle, prenant un temps de réflexion. « Espérons simplement qu’il soit encore en vie. »

Il était facile de mourir. Si facile que la jeune femme serait étonnée de la réussite de cette mission. Mais cela n’était guère important ; elle était en compagnie de cette aventurière, un peu plus. Elle reprit : « Commencer par chercher quelques traces de ces araignées.. serait-ce une bonne idée ? »

Nérée n'était pas une experte en matière de sauvetage ; la plupart du temps c'était elle qui entraînait les autres vers le trépas. Les chevaux arrivèrent enfin. Le voyage pouvait commencer, et Nérée n’attendait que cela.
Et ce, pour beaucoup de raisons.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲


Dernière édition par Nérée Helireah le Mer 20 Juil - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 121
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mer 20 Juil - 14:38




Chapitre Six
Préparatifs #2


[Abords de la Capitale]
Le compliment toujours en tête, j’écoutai l’évidence apportait par ma partenaire d'aventure. Il était vrai que la Forêt de Jade, la plus vaste de toute l’île, avait pour superficie plusieurs hectares. Tomber sur la bonne créature mesurant plusieurs mètres en premier était déjà un exploit, et un homme en particulier, relevait du miracle. La mission ne s’avérait pas si simple que cela finalement. Tandis que j’essayai de trouver un moyen pour retrouver cet artiste maudit, le Dragon d’un autre âge apparu à nos côtés. Avec un sourire pour l’accueillir, je me tournai vers lui afin de le saluer, remarquant au passage une plaie qui me fit brièvement grimacer. J’avais une grande envie de m’en inquiéter, de le questionner à ce sujet, mais je n’en fis rien. Je le savais déjà me répondre que cela était de ma faute et qu’aucune leçon n’avait été apprise de sa part sur le pourquoi de cette punition. S’en suivraient des échanges houleux, comme à l’habitude. Cela, n’arrivera pas. Pas ce soir. Cette journée avait pris un tournent extrêmement agréable, et je n’allais pas le laisser me la gâcher.    

Après avoir confirmé dans un petit rire à Nérée qu’il était bel et bien de l’ordre de la bonne idée de commencer par chercher des traces de ces araignées, j’eu soudainement un souvenir qui me fit me gifler mentalement une seconde fois. J’avais fais l’achat dans la boutique aux mils senteurs d’une carte d’Arcane, en laissant de côté les cartes spécifiques à chaque région. Celle de la Forêt de Jade aurait pourtant été très utile, car au vue du nombre de chasseurs depuis des années, certainement très complète sur les lieux de prédilection des créatures, ainsi que des chemins sûrs à emprunter. Une première leçon que je tacherai de retenir pour la prochaine fois, tandis que je montai sur le cheval nous étant amené.


« Nous partons dans l’accomplissement d’une quête mêlant la traque et probablement la chasse d’une « Araignée Géante » afin de sauver un homme qui a de forte chance d’avoir fait pareille mauvaise rencontre. » Résumai-je la situation auprès de Kohaku en lui montrant l’affiche, avant de sortir le bestiaire complet de la faune que je m’étais procuré au sein de la Grande Bibliothèque, de laquelle Nérée avait dû m’extraire pour ne pas m’y voir y séjourner durant les prochains mois.

Page sept de la section "Forêt de jade":
 

« De ce qui y est dit, elles mesureraient dans les trois mètres de hauteurs. Commençai-je en grimaçant. Leurs toiles sont aussi collantes que leurs fils sont résistants. Leur vue néanmoins serait catastrophique, si bien qu’elles utilisent les mouvements dans leurs toiles pour s’orienter. » Résumais-je rapidement la description générale avant de poursuivre sur le reste. « L’ouïe leur ferait également défaut, mais ce n’est pas certain. Tout comme le fait qu’une fois dans leur toile, elles préféreraient laisser l’Homme mourir d’épuisement plutôt que de venir à lui directement. Un homme serait parvenu à en tuer une bien que piégé, et depuis, elles garderaient leur distance. » Terminai-je, quelque peu déçu de ne pas avoir plus de lignes à lire sur la légende.

Il m’aurait vraiment plu de connaître plus en détail l’épopée de cet inconnu dont le nom n’est même pas cité, qui par son action, devint une légende en plus de potentiellement accorder une chance de survie aux malheureux tombés dans les toiles de ces Araignées Géantes. Quel récit fascinant ça devait être. Mais cela allait devoir attendre que je termine le sauvetage dans lequel je m’étais lancé. A nouveau, mon regard se posa sur le Dragon de Jade. Sa blessure ne me plaisait en rien et me laissait dans l’inquiétude pour son bien être, mais elle était un sujet que je devais éviter. Ma coiffure avait retrouvé son éclat, ma nouvelle tenue me redonnait de la prestance et mon équipement renouvelait et amélioré, m’accordait un meilleur crédit. Perchée de nouveau sur une monture aussi noble que le cheval, je retrouvai mon sentiment d’appartenir à la petite bourgeoisie. Fière, sereine, confiante et sûre de soi. Décidément, il n’y avait rien de mieux qu’un passage chez un coiffeur et dans quelques boutiques pour se sentir de nouveau une femme fière. De plus, il allait de lui-même s’occuper de ses plaies par ses soins, je n’avais pas à l’en informer.      

« Survo.. » Commençai-je à son attention avant de me reprendre. « Kohaku, voudrais-tu te joindre à nous dans l’accomplissement de cette quête ? »

Bien entendu, sont aide été précieuse, si ce n’était nécessaire. Mais je ne souhaitai pas gâcher la journée de plus en plus plaisante, et surtout, le temps passé en la compagnie de Nérée, pour avoir un Dragon grincheux traînant des pattes à côté de moi. Je me sentais suffisamment bien et d’excellente humeur pour lui laissait le choix et regarder vers une amélioration de notre relation, plutôt que de revenir inlassablement sur les faits passés. Et tandis que j’attendais sa réponse, je montrai l’image particulièrement détaillée de la créature à Elemiah, afin qu’il survole l’immense forêt et puisse, peut-être, trouver quelques unes de ces créatures. Il ne resterait plus qu’à dénicher la bonne après ça, mais au moins, nous aurions une direction à suivre. Levant mon bras lui servant de perchoir, je l'envoyai vers les cieux. Mais à la place de prendre la direction de la forêt, il resta presque sur place, tournoyant autours de Kohaku. Mon regard descendit alors sur lui, que je n'avais fais que vaguement observé, ne souhaitant pas retomber sur son air de provocation.

Je le vis alors, tel qu'il était réellement. Je vis alors, les blessures, telles qu'elles étaient réellement. Mon livre si précieux chuta au sol alors que je me hâtai de descendre de ma monture pour me jeter aux côtés de Kohaku, l'inquiétude imprégnant mon visage.

Qu'avais-je fais ?     
     

Elemiah:
 


▲ Succès ▲


Dernière édition par Eleanör le Mer 20 Juil - 20:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 768
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mer 20 Juil - 14:50

Un nuage d'écailles de matérialisa devant la fille Mahasiah suite à son ordre. Une myriade de reflets qui dansaient sous la brise magique d'Aër. Peut être qu'un œil avisé remarquera que quelques uns sont tachés de sang. Les écailles se rassemblèrent et reconstituèrent le fils d'Aer. Celui-ci tenta dans un réflexe de se tenir sur ses pattes avant de basculer en avant et s'étaler de tout son long sur le sol, épuisé et couvert de sable. S'étant enroulé sur lui même dans le désert ses blessures étaient sur le même côté, son flanc et sa cuisse gauche. C'est donc sur son flanc droit qu'il avait chuté de tout son poid. Sa gueule heurta rudement le sol après que tout le reste de son corps ne soit tombé lourdement devant les portes Lühienne.

Il ouvrit une paupière et posa sur Eleanör une iris vitreuse et emplie de haine. Sa cage de thoracique se soulevait à un rythme saccadé, il semblait se forcer à respirer normalement. On pouvait voir sur son flanc, l'impact d'une boule de flammes et le trou que ce dernier avait fait dans l'écaillure roussie. Des écailles commençaient à tomber laissant voir la chair calcinée. Cette blessure était une égratignure en comparaison de l'ouverture béante à sa cuisse qui laissait son sang divin se rependre sur le sol. 

Le dragon grondait bassement sa colère, trop épuisé pour rugir, bouger ou faire quoi que ce soit d'autre en réalité. Il gisait juste là, aux pieds de son invocatrice alors que ses dernières forces le quittait et le rappelait au Temple. Il ne pourrait bientôt plus lutter contre cet appel là non plus. Une humiliation de plus pour le reptile à la crinière de Jade. A moins qu'Eleanör ne lui ordonne de se soigner et là le Pacte lui offrirait un regain de lucidité pour faire appel à sa magie. Cependant, dans cet état, assommé par les heures sous le soleil désertique et l'esprit embrumé par sa douleur, il n'était qu'un être gravement blessé et extrêmement dangereux.

(Endurance de Kohaku : 0)




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 539
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #4 écrite Mer 20 Juil - 16:22

Finalement, le départ pour la forêt de Jade n’allait peut-être pas avoir lieu immédiatement. Si Eleanör n’avait pas encore remarqué l’état pitoyable de son invocation, continuant son monologue ayant thème la mission et ses détails importants pour sa réussite, la jeune demoiselle elle observait avec intérêt ce flan couvert de sang et de brulure. Il avait sans doute dû apprécier sa balade dans le désert suite à la colère de sa maitresse. Pitoyable, pour un demi-dieu. Pourtant elle retint son sourire, retenant simplement son cheval qui commençait à se méfier de ce monstre qu’était Kohaku. Il était tombé bien bas.

Eleanör était pourtant agréable à écouter. Sa voix était douce et presque, Nérée aurait eu envie de l’entendre de plus près. Ainsi perchée sur son cheval, son élégance ne pouvait se nier. Sa stupeur non plus, lorsque ses yeux se posèrent enfin sur sa bête agonisante. Elle descendit alors de son destrier, s’agenouilla aux côtés de son invocation mal en point. Il fallait avouer que la mort n’était pas bien loin pour lui, bien que ce fût une mort bien différente de celle des humains. A son tour elle s’en approcha, constatant les blessures avec un certain dédain. Ce n'était pas son invocation, après tout.

« N’a-t-il pas des sorts pour panser ses blessures ? »

Elle avait laissé échapper cette remarque, son regard toujours fixé sur la bête ensanglantée. Ils ne pourraient partir ainsi avec ce poids mort, et s’il ne le pouvait pas, peut-être devait-il retourner dans son temple. Pourtant, la mission reposait sur Kohaku ; sans elle était vouée à l’échec et les deux femmes allaient facilement mourir dans la forêt. Même si cela ne gênait pas la jeune noble de mourir aux côtés de son aventurière, cela était plutôt ennuyant ; elle avait encore beaucoup de choses à faire avec elle.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 121
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Mer 20 Juil - 17:43





Chapitre Six
Préparatifs #2


[Abords de la Capitale]
Aux côtés de ce Dragon millénaire, je me tenais, agenouillée, les larmes me venant aux yeux. Il était en si mauvaise état. Le sang coulait avec abondance, plus qu’après notre rencontre avec ce reptile géant dans la Rivière Blanche, des marques noires sur ses écailles verdâtres démontraient l’impact de flammes, à l’instar de l’Elémentaire de Feu que nous avions rencontré sur les terres nordiques des landes. Et ce trou, ce trou dans sa chair.. Que lui était-il arrivé durant ces quelques heures ? Que subissait-il tandis que je savourai l’instant le plus merveilleux depuis le début de mon périple ? Quelle détestable compagnie avait-il eu, tandis que la mienne était la plus agréable de toute ? Que je sois maudite, que je sois maudite à jamais s’il venait à périr.

Je n’avais pas remarqué le ton insensiblement neutre et distant de Nérée lorsqu’elle rappela l’éventualité de soins magiques. De toutes manières, même si ce fut le cas, je n’en aurai attaché aucune importance. A cet instant, rien ne comptait pour moi mis à part le rétablissement de Kohaku. J’avais beau le haïr lorsque je lui hurler dessus, il était la seule personne qui veillait à ma protection, maintenant que j’avais quitté celle de mon père et de mon frère. Bien qu’il ne me considère que comme peu de chose, et que ce n’est que par obligation divine, il me sauva des hommes du nord, et de ceux du désert. Il lutta contre cette créature marine pour m’extirper de ses crocs et assura mon arrivée à bon port. Nombreuses fois je serai morte sans lui. Il était mon protecteur forcé, mais protecteur tout de même. A cette idée, s’ajoutait le souvenir de cette nuit où il enroula son corps autours du miens, afin de me préserver du froid mordant de la Plaine Luxuriante. Une larme coula le long de ma joue.  


« Ne te laisse pas mourir ! » Lui ordonnai-je presque tandis que des sanglots montaient dans ma gorge et que la tristesse me prenait de plus en plus fortement, à la vue de cet Être si cher et important pour moi, agonissant, luttant pour chaque respiration. « Tu peux te soigner ! Je le sais ! Qu’attends-tu pour te soigner ? Pourquoi tu ne veux pas te soigner !? Ne te laisse pas mourir ! Tu m’entends ? Ne m’abandonne pas ! Je t’ordonne de vivre.. Je t’l’ordonne.. »

Je terminai effondrée, mon front posé contre le bout du museau de Kohaku que mes mains enlaçaient. Je ne pouvais pas le perdre, pas lui..

Elemiah:
 


▲ Succès ▲


Dernière édition par Eleanör le Ven 22 Juil - 12:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 768
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Mer 20 Juil - 19:18

Sans bouger le dragon la regarda s'approcher. Il savait pertinemment qu'il ne pouvait la tuer, il n'empêche qu'il relèva les babines pour la menacer de ses crocs. Il gronde bassement, dévoilant un peu plus sa dentition à chaque pas de son invocatrice. Incapable de réfléchir ou d'analyser quoique ce soit il la regardait sans comprendre les larmes et l'inquiétude qu'elle manifestait. N'était ce pas ce qu'elle avait voulu ? C'était pourtant son ordre...

Ne te laisse pas mourir. Ordonnait l’Élue d'Aër, aussi le dragon obéit. Avec un sifflement de douleur, il claqua des mâchoires et fit appel à sa magie. Un premier sort de soin moyen parcouru tout son corps, réveilla son esprit engourdit et stoppa le saignement funeste. (Mana 20 – 4 : 16, Endurance : 19) Le souffle encore court, il redresse lentement sa tête et secoue sa crinière pour en chasser le sable. Avec un nouveau grondement, il bascule en position allongée, comme un sphinx.

«Que tu me l'ordonne fille Mahasiah.  Plusieurs heures sous l'astre Ignissien m'en avaient rendu incapable. » Gronda-il avec un rage réprimée, obéissant à l'ordre de répondre à ses questions.

Un nouveau grondement et les muscles de sa cuisse se reconstruisirent avec un sort identique. (Mana : 12, Endurance : 38) Il fit un effort pour se redresser et retrouver sa stature debout habituelle. Sa patte serait raide mais opérationnelle.  En revanche il devait également soigner cette blessure au flanc. Il balaya le sol d'un vif coup de queue et gronda une dernière fois pour renouveler  la magie de soin. (Mana : 8, Endurance : 57) Le sortilège rétablit sans mal la chair calcinée, fit tomber les écailles abîmées et en fit repousser de nouvelles.

« Ton ordre était ne Rien faire d'autre que d'attendre ton appel. Quelques minutes de plus et c'est la magie de mon Père qui m'aurait rétabli en son Temple. Tu n'aurais pu m'appeler pendant deux jours. » Expliqua-t-il d'une voix neutre toujours dans le souci de lui répondre.

Une certaine fatigue persistait, sa cuirasse bien que rétablie demeurait fragile sur les deux endroits où elle avait été reconstruite. Le dragon n'était pas en pleine forme, mais l'était suffisamment pour veiller correctement sur l'humaine.  Il restait une question encore à laquelle il n'avait pas répondu. L'interdiction de l'abandonnée, l'empêchait de formuler le fond de sa pensée. Non il ne voulait pas l'accompagner, qu'elle meurt vite  à cause de son inconscience et qu'il cesse d'être blessé au grès de ses caprices stupides ! Il posa son regard sur elle avec sévérité et soupira.

«Je viens avec vous. » lâcha-t-il de sa voix grave et rauque. « Mais nous devrons redoubler de prudence, je viens d'épuiser plus de la moitié de mes réserves de magie pour me soigner. »

(Endurance de kohaku : 57/64 - Mana restant: 8 )




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kohaku le Jeu 21 Juil - 11:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 539
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #7 écrite Mer 20 Juil - 21:27


Nérée restait là, à regarder le dragon autant que son invocatrice souffrir. Même si elle n’avait aucune empathie envers cette situation, et il fallait avouer qu’elle en était ennuyée. Après tout, elle avait toujours été ainsi. Mais Eleanör, ainsi triste, était touchante et la demoiselle ne pouvait guère le nier. Blottit contre son compagnon, elle lui ordonnait de vivre. Un ordre, si simple, et qui pourtant était bien compliqué pour cet être agonisant au sol. En vue de la situation, le départ pour la forêt allait être compromis. Cela n’était que peu important.

Peut-être était-ce une chance que le dragon était encore conscient pour répondre aux ordres de sa maîtresse. Ainsi, il usa de sa magie divine pour remettre peu à peu en état son corps, non sans faire des réflexions à chaque étape de la guérison. Il avait raison ; et pourtant Eleanör aussi. L’invocation remise sur pied, il accepta finalement de se joindre à la mission, sûrement contre son gré. L’aventurière ne savait pas encore comment se servir correctement de ses mots, ce qui la rendait un tantinet amusante. Finalement, le petit groupe avait fait un faux départ. Il était bien trop dangereux de s’aventurer dans la forêt ainsi, alors que le soleil était déjà à la fin de son voyage quotidien. Rester une nuit de plus à la capitale était judicieux, et permettrait au demi-dieu de se reposer.

« Alors nous ne devrions pas partir maintenant, cela serait plus raisonnable. »
Cela était plus un fait qu’une question, finalement. Bientôt la nuit allait tomber, et Nérée ne voulait pas mourir inutilement suite à une attaque de bandit où à cause de la faiblesse du dragon de Jade. D’un signe de la main, elle appela un écuyer qui fit rentrer les chevaux après de brèves explications.

« Passons la nuit ensemble, et partons demain matin, cela te conviens-t-il, Eleanör ? » Dit-elle plus doucement, alors qu’elle retournait son regard vers elle.

Peut-être sans s’en rendre compte, elle avait tutoyé son aventurière. C’était futile et pourtant, avait beaucoup de sens pour Nérée.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 121
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Jeu 21 Juil - 15:26





Chapitre Six
Préparatifs #2

[Quartier Noble – Chez Nérée]
Les paroles du Dragon amenaient à la remise en question, me faisant prendre conscience de l’erreur commise, autant que des lourdes conséquences subies par mon Invocation. L’absence de mots piquants et insultants ne me fit pas me montrer aussi têtue que lui. Peut-être que cela avait eu une utilité finalement, comme prévu. Essuyant mes larmes, je me relevai en même temps que lui, jusqu’à ce qu’il me dépasse de trois têtes facilement. A chaque sort de soin, mon sourire s’élargissait à son encontre, jusqu’à ce que je sois entièrement rassurée par l’apparence propre à Kohaku. Ce dernier qui, me faisant quelque peu écarquiller les yeux, me surpris lorsqu’il accepta de nous suivre tandis que je lui avais laissé le choix. Pris d’un silence de doute, je laissai Nérée prendre la parole. Je ne parvenais pas à lui accorder grande attention, me méfiant un peu de ce que pouvait cacher cette « gentillesse » dragonnique. Du moins, jusqu’à ce que mon nom glissant entre ses lèvres ne me fasse me tourner vers elle.

« Bien sûr. Nous n’allons pas partir maintenant, Kohaku a besoin de se reposer pour se remettre de ses blessures. » Acquiesçai-je auprès de Nérée. « Prend le repos où il te semblera le mieux, on se retrouvera au matin, dans les premières lueurs, ici même. »

Récupérant l’ouvrage, je suivais Nérée vers sa demeure, les yeux vers les cieux pour suivre Kohaku du regard. Bien qu’il fut très plaisant d’entendre mon nom soufflait par les lèvres de ma compagne d’aventure, je ne lui accordai que d’évasif regards, mon attention restant sur mon protecteur forcé, nous suivant de son altitude habituelle. Lorsque nous fûmes chez la haute noble au vue de la superficie de la demeure, je continuai de ne m’intéressait à rien d’autre que mon Invocation. Je dû être de bien mauvaise et ennuyante compagnie, passant le dîner fortement appréciée et goûteux à questionner Nérée sur ma pitoyable prestation en tant qu’Invocatrice et, sur la continuité à l’être. La délectable toilette passée, je guettai par la fenêtre d’une des chambres d’amie m’étant allouée, l’ombre du Dragon sur le jardin. Incapable de me rassurer pleinement bien que parfaitement certaine qu’il allait bien mieux, je restai ainsi une longue partie de la nuit avant de finir par m’effondrer sous la fatigue.

Le lendemain, alors que les premières lueurs venaient, je fus réveillée par un domestique aux usages parfaitement maitrisés, venu m’informer de l’heure et du petit-déjeuner servi afin de partir, comme prévu, au plus tôt. Je fus, non inquiète cette fois, mais d’une insoutenable impatience à sortir. Avalant les mets à disposition, échangeant à peine avec la dame de maison, je me lançai vers la sortie aussitôt la dernière bouchée prise, ma tenue déjà équipée. Il me tardait de voir Kohaku et de prendre de ses nouvelles, maintenant qu’il avait eu toute une nuit de repos.


« Kohaku ? » L’appelai-je depuis le jardin, à quelques pas de la porte d’entrée, alors qu’Elemiah se réveillait doucement, perché sur un arbre voisin. « Comment te sens-tu aujourd’hui ? »

Elemiah:
 


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 768
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Jeu 21 Juil - 19:45

Les choses semblaient étrangement calmes entre le fils d'Aër et son invocatrice. Kohaku était las et ne chercha pas à comprendre outre mesure. Il savait qu'avec le caractère enflammé et capricieux de la mortelle, cela indiquait qu'ils se trouvaient dans l'oeil du cyclone dans le meilleur des cas. Il se secoua pour chasser les derniers grains de sable nichés dans sa crinière et écouta les propos de Nérée. Il la fixa un instant, découvrant plus ou moins sa présence maintenant qu'il était en état de se soucier du monde qu'il l'entourait. Il avisa les montures, l'écuyer et l'orée de la forêt de Jade.

Il flaira l'air environnant laissant les informations olfactives des alentour lui parvenir. L'humidité de l'air et l'éclairage ignissien faiblissant annonçait l'arrivée de la nuit. Il était en effet plus sage d'attendre le lendemain. Le crépuscule éveillait les plus gros prédateurs, partir en chasse maintenant n'était pas le plus sur pour des humains. Encore moins si le demi-dieux devait veiller sur ces derniers ainsi affaibli. Il allait devoir se passer de magie pour l'économiser afin de  prévoir d'éventuels soins pour éviter le trépas des mortelles. Aux heures les plus dangereuses du jour, le départ n'était le choix le plus avisé.  

La fille Mahasiah lui ordonna de prendre le repos où il le jugerai le mieux, mais il ne pouvait s'éloigner d'elle pour ne pas l'abandonner. Aussi il prit son envol et décrivit de larges cercles au dessus de la ville, pour suivre l'avancée d'Eleanör dans celle-ci jusqu'au lieu de séjour de sa nouvelle amie. Lorsqu'elles disparurent dans l'immense bâtiment, il prit pour perchoir la toiture d'une haute tour. Il s'enroula sur lui même, l'oreille tendue à ce qu'il pouvait bien se passer à l'intérieur, ainsi qu'autour du domaine, et le museau pointé vers l'entrée pour surveiller les allées et venue des portes principales. Il soupira, savourant paisiblement la sérénité de la nuit dans un demi-sommeil.

On réveilla l'invocatrice et celle-ci sembla pressé de sortir. Kohaku mit cela sur une impatience à repartir à l'aventure. A son appel, il gronda en réponse et s'envola pour aller se poser devant elle, ébouriffant ses cheveux par l'élan de sa descente. Il se posa en douceur et amortit souplement son arrivée au sol. Il l'observa un instant, méfiant, et répondit calmement.

« Je vais bien, fille Mahasiah. »  




Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 539
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #10 écrite Jeu 21 Juil - 23:50

Finalement, sa propre proposition ne l’arrangeait que peu. La jeune noble conduisait dorénavant son aventurière jusqu’à sa demeure, bien qu’elle n’eût guère réellement prévu d’y passer avant un moment. Ses obligations allaient la rattraper, cela était certain. C’était pourtant la meilleure des choses à faire en cet instant ; partir ainsi aurait été trop imprudent. Au moins, elle allait pouvoir revoir Ambre qui lui manquait quelque peu. Lorsque les deux femmes, accompagnées du demi-dieu, arrivèrent devant le grand manoir, un de ses serviteurs vint les accueillir, heureux et sûrement surpris de revoir la maîtresse des lieux revenir ainsi accompagnée pour une seule nuit.
Celle qui l’accompagnait d’ailleurs semblait bien plus distraite qu’à son habitude. Elle n’avait fait aucune remarque comme elle aurait pu le faire lorsqu’elles passèrent le seuil de la grande porte, découvrant une demeure bien trop grande pour une simple femme comme Nérée. Et pourtant bien trop petite. Le dragon posté sur le toit rendit furieux quelques domestiques qui ne purent malheureusement rien pour le déloger.

Bien vite l’heure du dîner arriva. Au final, cela n’était guère difficile de déceler l’inquiétude de l’invocatrice quant aux blessures guéris de son invocation ; tout le repas porta sur ce sujet. Loin de l’ennuyer, la jeune noble se contenta de lui donner quelques conseils quant à l’utilisation de ses mots, et lui prêta même un livre sur ce sujet. Peut-être aurait-elle dû ne rien dire ; la situation était tellement amusante ainsi. Le repas terminé, elle quitta Eleanör pour rejoindre son bureau où quelques papiers l’attendaient. Morwen n’était pas présent aujourd’hui, ce qui était une chance. Après quelques heures, la demoiselle rejoignit sa chambre et se laissa au sommeil.
Son petit animal vint se loger dans le creux de son cou, son souffle la chatouillant doucement. Cela fut suffisant pour sortir Nérée de son repos, ouvrant un œil avec difficulté ; il était encore si tôt. Profitant un moment de ces retrouvailles, elle finit par se lever, et envoya un domestique réveiller son invitée. Il était préférable de partir le plus rapidement possible. Se préparant, elle se rendit à la salle à manger quelques temps plus tard, son animal toujours sur ses épaules. Eleanör était déjà présente ; elle la salua simplement.

Le repas venait de se finir et déjà l’aventurière était retournée auprès de son dragon. Il devait être important à ses yeux. Débarrassée de ses formalités quotidiennes, la noble sortit à son tour dans le jardin, suivit de près par son petit fennec. Ce dernier eu d’ailleurs un mouvement de recul lorsqu’il aperçut le grand monstre posé sur l’herbe, et vint se cacher dans la capuche de la tunique que portait Nérée pour l’occasion. Elle s’avança vers l’aventurière, saluant d’un mouvement de tête respectueux l’être divin qui se trouvait à côté.

« Es-tu prête ? » Demanda-t-elle simplement à Eleanör.

Il était encore tôt, et ils avaient un peu de temps pour peaufiner les préparatifs du second départ. Ils avaient toute une journée pour se perdre dans la forêt sauver le pauvre homme et c’était amplement suffisant ; il n’allait pas attendre plus de toute façon. Posant délicatement Ambre au sol, qui s’approcha avec méfiance de la grande bête, elle posa son regard sur sa compagne de voyage, et attendit.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Eleanör
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 20/12/2015
Messages : 121
Liens vers la fiche : Fiche de présentation
Elément : Air
Métier : Apprentie Aventurière et Apprentie Chasseuse
Invocation(s) : Kohaku, Mon Dragon des Vents ♥
Inventaire : Arc en Bois d'If
Précision ● ● ● ○ ○
Puissance ● ● ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ○ ○
Dégâts : 4
100%

Carquois |58/60|
► 20 Flèche Simple
Dégâts : 4
► 08 Flèche Enflammées
► 10 Flèche Glacée
► 05 Flèche de Foudre
► 10 Flèche Paralysante
► 05 Flèche Lumineuse

Sac sans fond
Equipements:
 

Provisions:
 

Divers:
 


Sorts : Invoquer un Dragon de Jade ♥️
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Ven 22 Juil - 12:58



▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #12 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Faux départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti : Faux coupons, un site du PAM fermé à Pétionville
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Vraie Raison du Départ de Batista
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR
» Départ non réfléchi et vite regrété.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: Portes de la Ville-