Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Changement
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Changement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 503
Liens vers la fiche : Fiche
Contes de la dame aux fleurs

Métier : Noble contre son gré ♡ Reine des nuages ♡
Invocation(s) : Shénzi ♡
Inventaire :

⚱ Bagages:
 

⚱ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #1 écrite Mer 20 Juil - 17:31

Nérée poussa la porte d’entrée de la boutique. Elle avait longuement hésité avant de venir ici ; elle ne tenait pas tant que cela à la revoir mais était pourtant la seule disponible pour répondre à ses besoins. Presque un soupir s’échappa de ses lèvres, alors que ses prunelles se posèrent sur les différentes épées exposées ici et là. Sans s’y attarder, la jeune femme se rapprocha du comptoir et attendit l’arrivée d’Ariez. Cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas revu ; le souvenir bal était si lointain dorénavant, et celui de leur étonnante rencontre encore plus encore. Nérée posa sur le bois du comptoir deux plans, celui d’une paire de dague, et d’une cotte de maille.

« Bonjour. » Commença-t-elle. Sans plus attendre, elle posa son regard sur ses prunelles et reprit : « Pourriez-vous vous occupez de ces deux commandes ? »

Au final, elles ne se connaissaient pas. La jeune noble se pencha un peu sur les deux plans, et pointa du doigt celui des deux dagues. Elle les voulait aussi tranchantes et maniables possible, sans trop négliger la résistance. Pour la cotte de maille, Nérée voulait simplement quelque chose de léger et résistant, sans être trop encombrant. Si elle avait décidé de changer d’attitude face à ses expéditions et de se protéger un peu plus, elle ne voulait pas s’embêter avec une quelconque armure. Ces détails dit, Nérée passa une main dans ses cheveux, réfléchissant un peu. Peut-être qu’Ariez serait intéressée par l’un de ses contrats ; elle avait eu vent des nombreux soucis qu’elle avait eu, ces derniers mois.

« Seriez-vous intéressée par quelques commandes régulières ? »

La jeune noble attendait une quelconque réponse pour être plus précise dans ses propos. Après tout, elle pouvait très bien refuser sa proposition, et cela ne la dérangeait pas plus que cela.  
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mer 20 Juil - 21:46

Le village de la cliente qui venait de pénétrer son magasin lui était plus que familier mais elle mit un certain temps à se resituer ou elle l'avait rencontré. Sa cliente ne fit en tout cas allusion à aucun moment de leur vie et se contenta de passer commande. Ariez la dévisager sans trop de gêne pour essayer de se remémorer quelque chose. Il y eu un petit blanc avant qu'elle ne jette un œil à la commande de sa cliente.

"Oui bien sûr. Pour la cotte de maille je ne fais que du point 4 en 1 au fil de fer, je ne fais aucune variante ce n'est pas ma spécialité. C'est pour vous ? Il me faudra votre taille pour l'ajuster au maximum et éviter des mailles inutiles qui l’alourdirait."

Cela lui revint peu à peu, le bal, un petit animal avec elle, le verre brisé.

"Pour les dagues, suivant ce qu'il y a écrit sur ce schéma, je peux vous la faire à 905 Tsuris l'une. Avec de bonnes caractéristiques en tranchant et maniabilité, avec une résistance plus que correcte."

Tranchant ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○

(830 Tsuris + 75 en matériaux)

La jeune noble lui avait aussi proposée des commandes régulières sans en préciser plus, la curiosité l'emporta forcément.

"De quoi s'agirait-il ?"


Elle ne souhaitait pas se mêler à un réseau de brigands, surtout sachant ce que des pirates lui avaient fait, mais elle devait tout de même voir si l'offre était honnête.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 503
Liens vers la fiche : Fiche
Contes de la dame aux fleurs

Métier : Noble contre son gré ♡ Reine des nuages ♡
Invocation(s) : Shénzi ♡
Inventaire :

⚱ Bagages:
 

⚱ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mer 20 Juil - 22:17

La jeune femme acquiesça d’un mouvement de tête lorsque l’armurière lui demanda si la cotte de maille était pour elle. Ce qu’elle lui proposait lui convenait amplement ; ce n’était qu’une protection secondaire et cette qualité était suffisante. Au final, elle avait bien fait de pousser cette porte. Ainsi elle l’invita à prendre ses mesures pour la commande.

« Parfait. »

Posant donc une bourse contenant la moitié de la somme dû pour cette affaire, l'autre partie remise lorsqu'elle serait en possession de ses achats, Nérée eu un petit sourire lorsqu’elle remarqua qu’elle avait piqué la curiosité de son vis-à-vis. Cela n’était pas difficile de toute façon. Malgré tout, il lui était difficile de lui expliquer précisément les clauses du contrat qu’elle lui proposait. Celui-ci était au service de la milice et de la garde dorée, et il était de bon ton de ne rien dire tant qu’il n’y avait aucune signature.

« De forger des armes, tout simplement. Malheureusement je ne peux guère vous en dire plus si vous refusez cette proposition, et c’est en votre droit. »

La jeune femme eu un instant de réflexion. Finalement, c’était son métier et elle savait quelles interrogations pouvaient avoir ses potentiels clients et partenaires : « Bien entendu c’est un contrat officiel que je vous propose, et avec une rémunération non négligeable à la clé. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Jeu 21 Juil - 23:29

Tandis qu'elle prenait les mesures de Nérée pour la cotte de maille, celle ci ne fit qu'intensifier le mystère autour de ses fameuses commandes régulières. Elle parla de contrat officiel mais pour Ariez cela n'était que du vent. Si c'était officiel c'est un membre de la milice qui se tiendrait devant elle, elle aurait une requête émise par le prince avec un sceau de Luh en bas de page, et n'aurait évidemment d'autres choix que d'accepter. Ici le choix lui était laissé, mais à quel prix ? La proposition était encore bien trop vague.

"J'ai le sentiment que cette affaire à quelque chose à cacher, vous refusez de m'en dire plus comme s'il s’agissait là d'une affaire crapuleuse, et que dans le cas ou je ne veuille pas m'en mêler, il ne faudrait pas risquer que j'aille dévoiler quelques informations aux mauvaises personnes."


Elle finit de prendre ses mesures à la taille, griffonnant tout cela sur un petit bout de papier puis poursuivit :

"Je ne peux pas me lancer dans une telle entreprise sans savoir qui je fournis. Vous comprenez qu'en ces temps troublés au nord et sur les mers, je ne veux pas que mon acier soit dans de mauvaises mains."

Si Nérée refusait de lui en dire plus, c'était définitivement louche, au moins savoir pour qui ces armes allaient être forgées était le minimum avant d'accepter quoi que ce soit, c'était l'information de base et si elle ne pouvait pas la lui fournir, il n'y avait pas de marché qui tienne.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 503
Liens vers la fiche : Fiche
Contes de la dame aux fleurs

Métier : Noble contre son gré ♡ Reine des nuages ♡
Invocation(s) : Shénzi ♡
Inventaire :

⚱ Bagages:
 

⚱ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 22 Juil - 14:24

Nérée se laissa fait lorsqu’Ariez pris toutes ses mesures, notant les chiffres sur un bout de papier. Cela fut rapide et ainsi, les deux femmes purent se consacrer à tout autre chose. Finalement, la noble n’était que peu mécontente de son idée. Cela allait la pousser à faire un effort de son propre côté ; elle avait eu une réaction satisfaisante. Au moins, cela prouvait que l’armurière était un minimum intéressée pour continuer ainsi la discussion. Son affaire était loin d’être crapuleuse, après tout, mais il était vrai qu’elle se devait de garder une certaine discrétion. Son lien avec le Prince n’était pas à cacher ; une partie la cours l’enviait pour cela, mais il y avait des choses à ne pas dévoiler. Mais il était normal pour la commerçante d’avoir ainsi des doutes. Aussi, lorsqu’elle reprit la parole, Nérée ne laissa pas le silence retomber une seconde fois. Elle allait devoir se forcer un peu.

« J’en conviens, vous avez raison. Mais je ne peux vous dire pour qui, précisément, ses armes seront forgées. Pour la milice et la garde dorée de Lüh, c’est certain. »

Et la réputation allait vite, dans ce genre de milieu où l’équipement était primordial. Il était vrai que les hauts gradés préféraient se fournir eux-mêmes. Elle n’était qu’un intermédiaire, après tout. Mais cela n’était guère son problème. S’occuper de ces affaires avait quelque chose d’ennuyant ; c’était normalement Morwen qui s’en chargeait. Cependant, il n’avait pas encore eu le temps de se rendre dans cette boutique mais, cette femme semblait ne pas trop s’éloigner des rumeurs au sujet de ses compétences. L’occasion se présentait simplement. Au moins, ce lien avec le Prince lui était financièrement profitable ; elle aussi était une commerçante.
Elle prit alors une décision, pour ne pas rester dans une discussion sans fin. Nérée fouilla un instant dans son sac sans fond, puis en sorti quelques papiers. Elle les tria, lui en posa finalement deux sur le comptoir de bois. Le premier, écrit de sa propre main, avec son sceau, ce contrat était légèrement usé par le temps. Etre la troisième fortune de Lüh, avoir de la réputation, cela ne voulait rien dire. Ainsi ce dernier expliquait dans les grandes lignes ses closes, comme les délais, le paiement, les engagements et bien d’autres futilités. Il n’y avait dessus que l’essentiel. La jeune noble préférait de toute façon répondre aux interrogations, et pouvoir choisir la réponse, que de se perdre dans les nombreuses lignes du papier.

« Avec ceci, vous avez toutes les informations entre vos mains. Le temps ne vous presse cependant pas pour prendre la décision de devenir, ou non, une de mes associés. »

Le deuxième était seulement une attestation de son lien commercial avec le Prince, son sceau en bas de page. Elle le rangea après quelques minutes, le temps qu’Ariez puisse en prendre note. Puis elle en revint enfin à sa propre commande.

« Quand puis-je revenir pour mes commandes ? »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Sam 23 Juil - 12:36

Les "preuves" apportées par Nérée ne réussirent pas à la convaincre, elle lui présentait un papier, signé de sa main, présentant des closes et autres obligations pour les deux parties. Ariez aussi pouvait fournir des papiers signés de sa propre main, cela ne signifiait rien que ce que Nérée voulait y faire entendre. Ariez se méfier de trop belles affaires, cela semblait bien payé, et donc louche. L'autre papier était une attestation qu'elle travaillait bien en coopération avec le prince, signé du sceau royal.

"Je vois ici que vous avez d'un coté un contrat d'achat d'armes qui ne demande qu'un prestataire, et de l'autre l'assurance que d'autres affaires vous occupe avec le prince, rien n'indique que les deux soient liés."

Cependant plus elle en demandait et plus Nérée essayait de fournir des preuves de sa bonne foie, Ariez réfléchit quelques instants à la preuve ultime qu'il lui fallait.

"Pourquoi ne pas revenir, le jour ou votre commande sera prête, avec un haut membre de la garde, avec qui cette affaire doit bien évidemment vous mettre en contact. Il assurerait auprès de moi de votre lien commercial avec la milice, et me donnerait la certitude que vous êtes ici aujourd'hui pour représenter les intérêts du Prince en matière d'armement, et nul autre personne sur Arcane."


C'était la preuve qu'elle exigeait avant d'accepter quoi que ce soit, n'avoir comme correspondant qu'une noble qu'elle devait croire sur parole était loin d'être suffisant vu le manque de confiance qu'elle avait pour les autres. Il y avait trop d'intermédiaire dans cette affaire, si cela concernait bien la garde, alors c'est la garde qu'elle voulait avoir en face d'elle.

"La cotte de maille ne sera prête que d'ici un mois le temps que je l'assemble, vous récupérerez également les dagues à ce moment là."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 503
Liens vers la fiche : Fiche
Contes de la dame aux fleurs

Métier : Noble contre son gré ♡ Reine des nuages ♡
Invocation(s) : Shénzi ♡
Inventaire :

⚱ Bagages:
 

⚱ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #7 écrite Sam 23 Juil - 23:08

Petite note : Je ne savais qui prendre en pnj, je voulais piocher dans les prédef mais… du coup, pas de nom ~


Nérée haussa un sourcil. Si elle était compétente, la demoiselle commençait à douter de sa clarté d’esprit. Elle passa une main dans ses cheveux, gardant cependant un visage neutre. Les deux papiers étaient pourtant liés et cela était écrit noir sur blanc. Peut-être avait-elle mal lu, ou qu’elle n’en n’avait guère eu le temps. L’armurière était donc bien suspicieuse mais cela pouvait être compréhensive ; toute la ville avait eu vent de ses mauvaises passes. Pauvre femme, après tout. Ne voulant pas s’attarder tant que cela sur cette affaire, lorsqu’Ariez lui proposa de revenir avec un membre de la garde, elle acquiesça.

« Cela me convient. »

Elle lui plaisait bien, malgré tout. Elle devait de toute façon repasser ici, et se faire ainsi accompagner n’était pas difficile. Le délais d’un mois, qu’elle venait de préciser était suffisant pour trouver un haut gradé disponible pour ses beaux yeux. Même si cette affaire devenait bien ennuyante, rebrousser chemin n’avait aucun sens non plus. Cela ne la dérangeait guère de toute façon. « Je reviendrais donc dans un mois. » Reprit-elle alors.

La jeune noble salua l’armurière, puis sortit quelques instants plus tard de la boutique.


1 mois plus tard.


Le soleil déclinait déjà alors qu’ils sortirent enfin de la caserne. Elle y avait passé son après-midi entière et sortir enfin de cet endroit lui apporta une certaine satisfaction. Morwen l’avait accompagnée, ce qui avait rendu moins ennuyante cette journée. Cela faisait maintenant un mois qu’elle avait passé commande dans l’armurerie d’Ariez, et l’occasion se présentait pour y retourner. Un haut gradé de la garde dorée, avec qui elle avait passé la journée, l’avait accompagnée jusqu’à la sortie, et ainsi elle lui proposa un petit détour par les rues commerçantes avant qu’il ne reprenne ses fonctions. Même si elle ne pouvait guère le qualifier d’ami, cet homme était de bonne compagnie. Nérée savait user de ses charmes et après tout, bien qu’ils entretinssent une relation purement amicale et commerciale. Cela faisait longtemps qu’ils faisaient affaires, après tout. Elle lui avait touché deux mots de ses attentes quelques peu spéciales, lors d’une des réunions il y a quelques heures. Il accepta.

Ainsi ils arrivent devant le commerce de l’armurière. Si certain commençaient à fermer, ce dernier semblait encore en activité. Morwen attendit à l’extérieur, tandis que Nérée et le garde doré passèrent le pas de la porte.

« Bonsoir. »

Puis elle fit le tour de la boutique en sa compagnie, commentant quelques armes exposées sur leurs qualités ou leurs défauts en attendant l’apparition de l’armurière.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Lun 25 Juil - 16:48

La journée avait été épuisante pour Ariez dont la boutique semblait battre des records d'affluences en ce moment, les commandes n'en finissaient pas d'arriver et heureusement elle tenait la cadence. Pas son dernier apprenti cependant, qui avait décidé de prendre congés et l'avait laissé en plan avec les commandes. Sa soeur Mujin était heureusement toujours là pour lui prêter main forte, et les deux sœurs envisageaient de déménager dans un local plus grand qui pourraient contenir leur deux activités.

Elle commençait à fermer boutique en faisant un brin de nettoyage et vit sa dernière cliente de la journée rentrer dans le magasin, bien accompagné d'un membre de la garde doré, apparemment gradé. Ariez ne savait lire sur son habit de quel grade il était mais cela lui paru déjà très satisfaisant. Elle n'était pas encore assez paranoïaque pour envisager que ce ne soit qu'un déguisement, et une personne payée pour se faire passer pour une autre. Enfin, elle fit confiance.

"Bonsoir, votre commande est prête."

Elle lui ramena immédiatement les deux dagues qu'elle lui avait commandé, ainsi que la cotte de mailles

"Pour la cotte de mailles j'ai pris le fil de fer le plus fin que j'avais, soit 1,2 mm, en réduisant le nombre d'anneaux au maximum suivant votre corpulence on atteint un poids de 6,5 kilogrammes au total pour cette cotte de mailles, vous pouvez l'essayer. Elle vous coûtera 750 Tsuris. Et les deux dagues à 905 Tsuris l'une cela nous fait 2560 Tsuris au total."

Tandis qu'elle laissa Nérée essayer la cotte de maille faite sur mesure et prendre les dagues en main, Ariez regardait de haut en bas le garde doré, elle se demandait si Nérée lui avait expliqué ce qu'il faisait dans l'armurerie, et elle décida de laisser Nérée relancer le sujet du contrat.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 503
Liens vers la fiche : Fiche
Contes de la dame aux fleurs

Métier : Noble contre son gré ♡ Reine des nuages ♡
Invocation(s) : Shénzi ♡
Inventaire :

⚱ Bagages:
 

⚱ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #9 écrite Dim 31 Juil - 16:11

Ariez les salua à son tour, disparaissant bien vite dans une autre pièce. Sa commande était prête et cette dernière était sûrement en train de la chercher. La jeune noble en profita pour échanger quelques paroles avec le garde doré qui l’accompagnait, Alphord Elias. Après tout, cette petite visite était dans le thème de la journée. Il était vrai que son compagnon lui avait fait part de son désir de rencontrer en personne celles et ceux qui forgeaient les équipements de ses troupes ; il n’en avait guère le temps après tout. Le duo se rapprocha du comptoir et attendit la revenue de la gérante.

Puis elle refit son apparition, quelques instants plus tard. Elle écouta attentivement ses dires alors qu’elle avait pris l’une des dagues en main, l’observant sous toutes ses coutures. Avec le temps et l’habitude de travailler avec des commerçants tels qu’Ariez, la jeune demoiselle commençait à voir rapidement si le travail était de qualité ou non. Elle passa doucement son doigt sur la lame, prenant soin de ne pas se couper.
« C’est un travail de qualité. » Lâcha-t-elle simplement. Il n’y avait là aucun besoin de voiler ses pensées. Elle donna l’une des dagues à Alphord, puis détourna son attention sur la cotte de mailles. Elle la prit en main, l’essaya rapidement. Cela allait faire l’affaire, malgré tout. Un sourire fleurit sur les lèvres de la noble et elle sortit une bourse de son sac, en retira quelques pièces et la posa sur le comptoir. Elle rangea ses affaires dans son sac sans fond.

« Ariez Aliz, c’est bien cela ? » Demanda le garde doré, portant son attention sur l’armurière.

Sur le chemin, il avait ri lorsque Nérée lui avait fait part de sa demande. Il était vrai qu’en ce moment, ses clients étaient légèrement plus craintifs, bien que cela ne la dérangeait pas. Le prince de Lüh lui laissait ce marché, le gérer, qui lui était pleinement profitable, et elle comptait bien en profiter. Elle le méritait, après tout. Leurs accords ne dataient pas d’hier, et même s’il n’avait été guère facile de prendre la relève à la mort de son père adoptif, la jeune noble avait un certain caractère ce qui lui avait permis d’en arriver là. Elle avait un certain pouvoir financier, après tout, et même si sa fortune ne dépassait pas celle de la famille d’Orgemont, l’écart était dérisoire.

« Avez-vous eu le temps de considérer ma proposition ? » Commença-t-elle doucement. Il fallait bien relancer la discussion sur le sujet, après tout. Suite à ses paroles, le garde doré se présenta, son statut et montra son insigne, saluant Ariez d’un de ces gestes militaires parfaitement exécuté. Ce fut ce dernier qui reprit les dires de la jeune noble. « Dame Helireah et moi travaillons ensemble depuis quelques temps déjà. Si vous désirer en savoir plus sur cet accord et sa véracité, il va de soi que je suis à votre disposition pour répondre à vos interrogations, si cela est en mon pouvoir. »

Il était vrai que si Nérée avait fait l’effort d’amener un haut gradé de la garde dorée, elle espérait que cela était suffisant. Elle n’avait, de toute façon, aucune autre preuve et ne voulait pas se démener à en chercher d’autres. L’armurière avait le choix, dorénavant.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Mer 3 Aoû - 17:01

Sa cliente commença tout d'abord par examiner les dagues, qu'Ariez avait travaillé avec soin. Un travail que la jeune femme reconnu, elle flatta Ariez en déclarant d'un ton sûr que c'était de la qualité. Elle essaya ensuite la cotte de maille, qui pour un expert était sans doute moins satisfaisante, après tout ce n'était pas le domaine de prédilection d'Ariez, mais elle remplissait son rôle et restait d'un poids très raisonnable pour un modèle feminin. Elle revint ensuite rapidement sur le contrat en demandant si Ariez avait réfléchit, le garde gradé qui l'accompagnait ajouta après s'être présenté dans les formes qu'il était également là pour répondre à ces questions.

"Oui bien sûr j'y ai réfléchit. C'est une opportunité sans aucun doute, c'est l'assurance de commandes régulières auprès de la milice, et de faire grandir le nom de ma famille au sein des plus hautes sphères de la garde. Votre présence Sir Elias efface tous les doutes que j'ai pu avoir."


Elle se sentit rassurée mais en même temps un peu bête d'avoir tant douté, Nérée lui avait pourtant montré des papiers formels mais elle ne faisait pas confiance à la paperasse. Le salue de cet homme avait était bien exécuté, il semblait bien honnête et en règle, mais elle se rendit compte qu'elle l'avait fait déplacé jusque ici juste pour prouver la bonne foie du contrat. Elle effaça vite sa gêne en se disant qu'après tout, quitte à travailler pour lui, elle l'aurait au moins rencontré une fois, même si elle se doutait qu'à présent c'est surtout Dame Hélireah qui servirait d'intermédiaire.

"Pouvons nous parler plus en détail du contrat à présent ? Quelles armes souhaitaient vous, à quelle fréquence ? Les réparations seront-elles à ma charge également ? Et surtout quelle clauses s'appliquent dans le cas ou je ne tiendrais pas les délais ?"

Elle avait toujours sa mère à soigner, et si cela devait retarder les commandes, elle devait savoir ce qui allait lui tomber dessus, car elle se doutait qu'un retard ne serait pas sans conséquence.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 503
Liens vers la fiche : Fiche
Contes de la dame aux fleurs

Métier : Noble contre son gré ♡ Reine des nuages ♡
Invocation(s) : Shénzi ♡
Inventaire :

⚱ Bagages:
 

⚱ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #11 écrite Sam 19 Nov - 20:51

La jeune femme fixait l’armurière et un fin sourire se dessina sur ses lèvres lorsque cette dernière pris la parole. Au moins, elle n’avait pas convié Alphord à venir dans cette boutique et probablement passer une partie de la soirée en sa compagnie pour rien. Elle se devait de faire quelques concessions, de temps à autres. Dorénavant, il ne restait plus que quelques formalités à régler et d’avoir l’accord final ; la demoiselle espérait que cela ne lui prenne guère trop de temps. Malgré tout elle appréciait cette forgeronne, bien que cela soit à sa manière. Elle prit un petit temps de réflexion pour répondre au mieux à ses interrogations, malgré le peu d’information dont elle disposait. Après tout, le contrat n’était pas encore signé.

« Mh… cela sera majoritairement des épées et des lances simples et efficaces pour la milice de la ville. D’autres commandes peuvent s’ajouter, notamment provenant de combattants ayant des demandes particulières. Je ne peux pas encore vous dire précisément quelle sera votre charge de travail, mais vous aurez des armes à forger chaque mois. La rémunération dépendra du nombre d’armes produites et de leur qualité. »

La jeune noble avait d’autres partenaires et savait bien comment fonctionnait les affaires. Nérée était malgré tout soulagée que la forgeronne ait un avis favorable quant à sa proposition. Cela lui était aussi avantageux ; un de ses partenaires commerciaux avait quitté ce monde il y a peu et ses commandes n’avaient pu être reprises. Si la jeune noble lui assurait ainsi du travail, cela n’était pas sans en tirer aucun avantage.

« Au sujet des réparations, vous pouvez choisir de vous en occuper ou non, suivant votre temps disponible. Mais s’occuper d’une arme même après sa vente peut être avantageux si vous souhaitez être recommandée pour l’équipement de hauts gradés. »

A ces mots, Nérée jeta un regard amusé vers son compagnon. Cette phrase lui était peut-être destiné, et le garde doré ria dans sa barbe. Au final, tout dépendait de cette jeune femme à qui elle offrait une opportunité. Elle pouvait très bien se faire un nom et un jour forger l’épée de Sir Elias, ou se contenter de marteler le fer pour la milice de la ville. Elle reprit : « Les délais de commandes ne sont pas réellement stricts, mais vous engagez cependant votre nom, bien que cela ne sera pas important si n’est qu’occasionnel. Cependant si vos commandes se font attendre à chaque fois, il sera alors préférable de rompre le contrat pour que cela ne vous nuise pas. Malgré tout, si vous rencontrer un quelconque souci, je serai là pour vous soutenir. »

Après tout, il était simple de deviner qu’à ne pas respecter ses engagements, on en perdait les bénéfices. Mais pour en arriver à ce point il fallait être entouré de problèmes ; l’influence de la jeune noble était un atout particulièrement apprécié de ses partenaires. Après un instant, se demandant si elle avait oublié quoi que cela, Nérée passa une main dans ses cheveux pour en dégager quelques mèches qui s’y étaient perdues. Se demander si elle avait oublié quelque chose était idiot; il suffisait de lui poser la question.

« Qu’en pensez-vous ? »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Changement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Changement de tapisseries
» Changement de msn
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Changement dans la diplomatie haitienne
» Pédagogie du changement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Rue Commerçante :: Armurerie-