Escorte : La croisière s'amuse.

Partagez | .
 

 Escorte : La croisière s'amuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #1 écrite Sam 23 Juil 2016 - 6:24


Couché avant et réveillé après le soleil, Simon avait fait son possible pour se mettre en bonnes conditions le premier jour de sa Grande Aventure. Malheureusement pour lui, il restait un jeune adulte de dix sept ans, animé par les hormones, l'excitation et les idées fugaces. Il s'endormit donc tard, se leva tôt et avait l'impression d'avoir pris un sacré coup sur la tête pendant toute la matinée.
Prévoyant, il avait préparé la plupart de ses affaires la veille au soir : une chemise blanche de bonne facture sans être trop clinquante, un saroual confortable et léger pour affronter les températures du désert, des bottes solides pour ne pas subir l'eau du bateau ou le sable de sa dernière destination et une cape de voyage robuste pour affronter la traversée, conscient que l'hiver en pleine mer serait peut être moins chaleureux que l'hiver du désert.
Dans sa besace, il avait pris les billets d'embarquement qu'il avait obtenu la veille en déposant son affiche à la taverne, des rations de pain, de fromage et de viande séchée -apparemment la ration de l'aventurier-, une bourse contenant les presque cent tsuris qui lui restaient après avoir déduit la récompense et les frais annexes de son voyage, une outre d'eau pour lui-même et une pour son chaperon. Il leur faudrait se réapprovisionner le deuxième jour mais il pensait cela possible après la traversée de renouveler au port du désert au moins les ressources en eau.

Sur ce, il se rendit avec presque une heure d'avance sur le lieu du rendez vous. Les yeux explosés, le visage rayonnant et baillant fréquemment -signe de fatigue-, il donnait l'impression d'être un gros demeuré. Demeuré oui mais demeuré heureux ! Il ne cessait de regarder autour de lui à la recherche de la personne qui l'accompagnerait. Et si personne n'avait répondu à son appel ? Non, impossible ! Cinq cent tsuris, c'était quand même une prime attractive pour une missions sans trop de risques, il y aurait forcément des intéressés.
Regardant mécaniquement les rouages des ouvriers du port et des pêcheurs s'actionner avant que la marée ne monte, Simon semblait magnétisé par l'ambiance et l'ordre environnants. Cet engrenage dynamique lui donnait encore plus envie de faire tourner sa propre roue de la destinée. Admiratif pour ces hommes, il ne tarda pas à redevenir fidèle à lui-même et commença à proposer son aide à droite et à gauche, volontaire pour déplacer un chargement ou aider les navires de pêches matinaux à accoster, non sans jeter fréquemment des coups d'oeils pressés à la grande horloge de la ville, bien visible depuis le port.
Une fois l'heure du rendez-vous en approche, il s'étira bruyamment avant de s'asseoir sur une bitte d'amarrage non loin de la jetée. Le bateau qu'il allait prendre était déjà là et le jeune noble ne cessait de regarder dans toutes les directions sans savoir vraiment qui attendre...


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲


Dernière édition par Simon De Camina le Lun 25 Juil 2016 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #2 écrite Dim 24 Juil 2016 - 18:16

Era // Ephylix

♦ Etat: Blasée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 3
Détail:
 
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Le soleil se levait tranquillement. Il fallait dire qu'elle n'avait pas dormi de la nuit, se contentant d'aller et venir dans les rues de Lüh, observant les gens bourrés dormir sur le sol. Elle soupire et regarde l'affiche de la quête. Qui était ce De Camira ? Un noble, certes, mais de quel âge ? De quelle carrure ? Bon sang, tout le monde n'est pas censé connaître tous les péteux de cette ville ! Elle grogne et chiffonne l'affiche qui fini dans la poche de sa tunique. La jeune femme soupire et s'étire avant de bailler grassement. Bah, elle irait faire un somme plus tard. C'est vrai que sous cette apparence, elle obtenait les faiblesses humaines. Chose qu'elle n'avait pas dans l'ancien monde. Et voilà ! Une chose en plus qui mettait à rude épreuve sa patience fragile. Enfin bref, elle jeta un oeil sur la grande horloge et se dirigea tranquillement vers le port. Elle sifflotait gaiement tout en regardant les marins s'affairer.

Les différentes effluves venaient lui chatouiller les narines. Elle grimaça lorsqu'elle sentit les caisses emplies de poisson fraîchement péchés le matin même. Des pêcheurs commençaient d'ailleurs déjà à hurler pour la criée. Il n'était que six heures du matin et déjà le port était animé. L'aube se levait et avec lui le soleil. Toute cette agitation aurait dû la fatiguer plus mais ce n'était pas le cas. A vrai dire, elle avait toujours aimé regarder les humains travailler dans le respect de la nature. C'était plaisant. Elle avait même aidé parfois. Un fin sourire s'étira sur ses lèvres et elle continua sa longue marche sur les quais, ne faisant guère attention au jeune homme qui siégeait près de l'eau.

Quand l'heure du rendez-vous approcha, elle fit demi tour et rejoignis le point de rendez-vous. Elle ne savait pas du tout sur qui elle allait tomber. Un noble pouvait être tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi. Nouveau soupir de sa part. Une fois arrivée, elle scruta les horizons pour dénicher son client fort radin. Il n'y avait rien que s'approchait de près ou de loin à un noble. Et ce garçon était toujours là. Intriguée, la jeune femme s'avança et posa une main sur son épaule pour l'interpeller.

"S'cuse moi, petit, t'aurais pas vu un noble qui porterait le nom "De Camira" des fois ?"

Elle tendit ensuite l'affiche froissée sous son nez et continua de façon désintéressée:

"Ce radin espère trouver un mercenaire pour jouer les nounous avec 500 tsuris... il faut croire que j'aime me faire pigeonner, m'enfin bon, si c'est un noble, je pourrait lui extorquer plus. Après tout, l'ile d'Arcane est grande et la ville de Rorn est tout aussi intéressante à voir si ce n'est même plus."

Peut-être arriverait-elle a faire d'une pierre trois coups en accompagnant ce noble puis en récoltant ses tsuris tout en menant ce abruti de riche à Rorn. Elle soupire à nouveau et range l'affiche dans sa poche de tunique. Elle pose ensuite une main sur le pommeau de son épée et se met à regarder la mer en espérant des réponses rapides de la part du jeune homme.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Ephylix le Jeu 28 Juil 2016 - 14:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #3 écrite Dim 24 Juil 2016 - 19:12


Ah ! Voilà sûrement la personne qu'il attendait ! Une dame en habits de chasseuse, plutôt jolie et armée d'une épée, venait lui annoncer qu'elle cherchait un noble. Un noble, à cette heure, dans le port, c'était forcément pour... Dekamira ? Zut, il n'avait vraiment pas de chance ! Il aurait mis sa main à couper que c'était son tour pourtant... Il répondit de sa voix étonnamment adulte en soupirant, haussant les épaules après la première demande de la demoiselle.

"Connais pas, désolé..."

Puis il ouvrit ses petits yeux de blondinet chétif pour fixer comme un gros demeuré l'affiche qu'il avait fixé la veille au soir, tenue par la fille qui cherchait quelqu'un d'autre que lui. Stupéfait, il se figea, les yeux rond et le visage inexpressif le temps qu'elle vente l'avarice de son commanditaire. Honteux, il se sentit rougir un peu en l'écoutant. C'était quand même pas si peu, cinq cent tsuris... Il avait mis tout son temps, son enfance, ses forces et sa détermination pour avoir ces mille tsuris. Il avait été gêné, mais c'était son âme qu'il avait mis dans cet argent et il ne pouvait laisser cette personne dénigrer ainsi ses rêves !
Bombant le torse, il reprit son aplomb. Une grande inspiration lui suffit pour retrouver toute sa dignité, même s'il puait déjà la transpiration et le poisson.

"La personne que vous cherchez n'est pas ce "De Camira", mais  Simon De Camina. Et il se tient juste devant vous."

Il s'inclina en se présentant, comme le devaient les nobles. Rejetant un pan de sa cape dans le processus, il laissa entrevoir son accoutrement humble et fonctionnel, laissant également suggérer la pointe du fourreau de sa rapière lorsqu'il fut en bas de sa courbette.

"Enchanté de faire votre connaissance ! Bien que le tarif ne vous ai premièrement pas plu, je suis soulagé de voir que le destin nous a réuni pour participer à cette aventure ensemble. Ne vous inquiétez pas, je ne serai pas radin sur la nourriture et l'eau ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, je m'en occuperai tant que le prix est raisonnable. J'ai demandé hier à ce qu'on ait des hamacs séparés des membres d'équipages, on sera donc tranquille normalement. J'espère que ce voyage vous laissera quand même de bons souvenirs."

Il lui tendit la main pour sceller leur contrat, son visage exprimant la bienveillance à l'état pur. Un grand sourire sincère, les ses yeux noisette brillant d'enthousiasme et de détermination, il semblait irradier dans la lumière du soleil levant. Conscient qu'il leur faudrait bientôt partir, il désirait quand même faire une présentation respectable avant de se jeter à l'eau. Ou dans le bateau, façon de parler.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲


Dernière édition par Simon De Camina le Lun 25 Juil 2016 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #4 écrite Lun 25 Juil 2016 - 0:11

Era // Ephylix

♦ Etat: Blasée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 3
Détail:
 
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Il n'avait pas l'air très frais le gamin. Elle hausse un sourcil lorsqu'il lui annonce qu'il ne connait pas ce noble. Elle soupire et s'apprête à partir quand les mots du gamin la retiennent.

"La personne que vous cherchez n'est pas ce "De Camira", mais  Simon De Camina. Et il se tient juste devant vous."

La jeune femme se force à sourire devant la courbette du gamin. Elle n'avait jamais assisté à un bal de nobles et ne connaissait pas les us et coutumes de cette classe de personne. Elle se contente donc de croiser les bras, un poil gênée désormais. Enfin bon, il y avait au moins un bon point, il n'était pas fringué comme une pierre précieuse et n'attirerait pas les bandits. Certes, c'était dommage quelque part car elle ne pourrait pas se défouler mais c'était mieux pour le gamin. Ce n'était pas avec son cure dent qu'il allait taper et tuer du bandit. Bandit... et dire qu'elle n'en était pas loin du tout, elle, la demi-déesse recherchée sur toute l'île. Elle rit un peu et laisse dépasser le magnifique pommeau de son épée, histoire de dire qu'elle avait de quoi le protéger.

Maintenant, un dilemme se posait : annoncer son identité et donc pour qui elle travaillait mais au risque de ne pas pouvoir faire de conneries, ou rester vague sur son identité et faire l'imbécile... Pour sa première mission en tant qu'Era, il valait mieux rester discrète. Ca n'était pas du tout le moment de se faire remarquer, surtout pas après l'incident de Rorn. Elle soupire.

Era hoche la tête aux explications du noble. Ok, c'était correcte, il fournissait les billets et la bouffe. Il n'empêche qu'elle boudait toujours le montant de la récompense. Ce n'était pas avec une somme aussi ridicule qu'elle allait amortir toutes ses dépenses... Bon, il allait falloir faire d'autres quêtes pour arranger ça. Et pourquoi pas se foutre à la botte d'un noble durant quelques temps comme garde du corps ? Moyennant un sacré salaire tout de même. Cela permettrait de se faire bien voir et d’honorer le nom des Katar et ainsi, son imbécile de maître lui lâcherait peut-être la bride.

"Hum ? Oh oui, merci..." dit-elle sans conviction. Elle regarde ensuite la main tendue du jeune homme et la serre sans conviction.

Sa bonne humeur l'énervait déjà et elle ne sentait pas du tout ce voyage. Elle avait juste envie de se battre et de toucher son argent. Mais attends... les marins pouvaient être de très gros saligauds... La bonne idée ! Elle sourit de façon narquoise en regardant le bateau à quai.

"Era, chevalière au service de la maison Katar et votre protectrice durant la durée de ce voyage" dit-elle de façon monotone.

N'avait-il donc aucun égaux pour demander à être escorté ainsi ? Il faisait honte au genre masculin, vraiment. Enfin bon, il était vrai qu'il ne semblait pas bien vieux et assez frêle. Peut-être même qu'il ne savait pas se battre ? Ca n'avait aucune importance, elle était là pour servir de nounou et pour empocher des tsuris. Et accessoirement se faire bien voir de la population noble pour s'attirer ses faveurs.

Sans plus de cérémonie, elle embarque sur le bateau, saluant d'un signe rapide l'homme qui semblait être le capitaine. Sur le pont, elle se dirige vers l'un des bords où elle s'accoude à la rembarre pour observer le paysage de la ville portuaire. Ennuyant...

"Je sens que ce voyage va être long..." murmure-t-elle, dépitée.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Ephylix le Jeu 28 Juil 2016 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #5 écrite Lun 25 Juil 2016 - 9:24


Era ? C'était un joli nom. De la maison Katar ? Le Qatar c'était une arme de poing terminée d'une lame... D'accord, cette information ne lui servait à rien. Katar, il connaissait cette famille, non ? Il avait beau réfléchir, il n'arrivait à visualiser rien d'autre que le bout de métal aiguisé. Tant pis, il demanderait à son père en rentrant s'il s'en souvenait encore !

Le capitaine était un homme bourru et froid, comme beaucoup de marins, et Simon n'aurait aucune crédibilité à ses yeux à cause de sa carrure de marin d'eau douce. Une fois de plus, le noble avait choisi de dissimuler sa silhouette musclée pour sembler frêle. Cet effet de surprise serait nécessaire si quelque chose tournait mal et se faire traiter comme un moins que rien par la plèbe lui permettait de relativiser sur les soit-disant "privilèges" de sa classe sociale. Lui qui avait choisi de laisser son héritage derrière lui partait donc avec un double handicap qui le faisait mine de rien mûrir plus rapidement que la moyenne.
Visitant la pièce où il serait amené à dormir avec la demoiselle ainsi que l'endroit ressemblant approximativement à une salle à manger, il remercia son guide avant de prendre congé et retrouver sa défenseure sur le pont, à peine deux minutes après l'y avoir laissée.
Elle était là, accoudée sur la rambarde, les cheveux dans la brise marine, resplendissante. Les hormones plus que la raison le firent sourire. Il se posa à côté d'elle, se sentant d'un coup ridiculement petit. Sa voix était pourtant posée et réellement intéressée, il était là, à partager du temps avec une sublime dame dont il avait encore tout à découvrir, et il comptait bien commencer le plus tôt possible.

"Dites, Era... Pourquoi vous avez choisi de vous battre ?"

Question à la fois très simple et philosophique, elle signifiait dans son esprit "pourquoi avez vous appris à vous battre ?" et "quelles sont vos motivations ?". Il était normal pour un homme noble de prendre les armes, car qui mieux qu'un homme riche et cultivé pour prendre les armes contre un ennemi inconnu ? Le corps et l'esprit s’entraînaient très jeunes... C'était une question de devoir et d'honneur que de protéger sa cité, ses proches, ses vassaux, tout ce qui faisait le confort des nobles ! Mais pour une dame, riche ou pauvre, le choix de risquer sa vie au combat était... Étrange. Ce n'était pas qu'il ne comprenait pas, il avait croisé plein de filles armées à Lüh. Mais il se demandait quelle histoire elles avaient. Pourquoi risquer sa vie plutôt que de la vivre dans le calme et le confort de la ville ?
Penseur, il se tourna vers elle en attendant sa réponse.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲


Dernière édition par Simon De Camina le Lun 25 Juil 2016 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 25 Juil 2016 - 12:45

Era // Ephylix

♦ Etat: Blasée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 3
Détail:
 
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Elle n'avait franchement pas envie de répondre, préférant la solitude à la compagnie de cet avorton. Combien de temps pour relier le désert déjà ? Elle ne savait pas, elle n'avait jamais emprunté cette route ni même rallié le temple du feu. Il faut dire que son invocateur était assez discret quand à la puissance divine qu'il possédait.Cela ne l'embêtait pas plus que ça, qu'il s'entoure d'une armée d'humain, par contre, elle préférais être la seule invocation à son service. Pourquoi ? La jalousie, probablement. Et c'était le seul moyen de prouver au reste de l’île qu'elle était capable de déchaîner sa fureur pour autre chose que la destruction. Protéger ce qu'elle n'avait sut protéger avec ses autres invocateurs. Les garder en vie pour rester libre le plus longtemps possible. Elle soupire et regarde ses mains.

"Parce que dans ce monde, le petit peuple ne joui pas de la protection d'une garde rapprochée et qu'il faut savoir se battre si l'on veut survivre sur cette foutue île" répond-t-elle de façon naturelle.

Elle se retourne et s'adosse à la rembarre du bateau, regardant le jeune homme. Un fin sourire étire ses lèvres finement rosées. Le capitaine hurle soudainement. Ils sont prêts à partir et apparemment ils n'étaient pas les seuls à se rendre au temple. Il y avait de nombreux hommes mais également quelques femmes. De toutes couleurs, de toute corpulence, bref, des aventuriers en quête d'aventures. Sûrement un groupe de marchands qui se rendait dans le désert pour récolter la si particulière fleur de sel de cette région. Elle se vendait à prix d'or.

La chevalière regarde les marins déployer les voiles et se préparer à lever l'encre. Le pont était bruyant et les nombreux passagers s'étaient accoudés à la rembarre du bateau. Heureusement pour les deux jeunes gens, personne n'était venu se poser à côté d'eux. A vrai dire, ils n'étaient pas tant de voyageurs que ça. Une dizaine tout au plus. Mais la notion du nombre était une chose un peu abstraite pour la tigresse.
Aujourd'hui était une belle journée. Le vent soufflait légèrement et le soleil d'Ignis était au rendez-vous. En somme, une journée parfaite pour naviguer.
Elle soupire doucement et jette la tête en arrière, laissant découvrir ses cheveux d'un blond presque blanc. Sa cape de voyage volait légèrement au vent. D'un bleu magnifique, elle était brodée de fins fils jaunes. Elle ne pensait pas trouver ce genre d'habit dans une telle boutique. Il était absolument magnifique et peut-être qu'elle irait, dans un future proche, la renforcer avec des épaulières en métal.

A vrai dire, elle songeait s'équiper d'une armure en cuir renforcée par endroit de métal. L'armure serait ainsi légère et efficace. Le plus important était de protéger le dos et le torse. Peut-être qu'elle se ferait forger un casque également. Tout ceci dans un magnifique fer blanchi. Fallait-il qu'elle aille récolter du minerai dans les montagnes de Zan ? En tout cas, elle avait besoin de sous et de faire une liste. Bah, elle prendra le temps de faire tout ça une fois au calme à la taverne.
Ephy prenait de plus en plus goût à sa vie sous forme humaine. Il fallait dire que le gros avantage résidait dans les mains, appendices qu'elle n'avait pas sous sa vraie forme. Certes, elle demeurait une demi-déesse qui aimait bien user de sa magie mais son actuelle haine contre les quatre ne l'aidait pas à adorer sa véritable forme de félin.

"Pourquoi tu veux aller au temple du Feu ? T'as pas mieux à faire genre te prélasser dans un bain chaud ou aller chez le tailleur ?" demande-t-elle de façon abrupte, sans pour autant ouvrir les yeux. En fait, elle profitait du soleil qui tapait doucement sur sa peau blanche.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Ephylix le Jeu 28 Juil 2016 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #7 écrite Lun 25 Juil 2016 - 13:20


Il hocha la tête en écoutant sa réponse. C'était logique. Il partageait ce point de vu mais n'arrivait pas à voir la blonde comme une fille du bas peuple. Elle était fière, droite et sûre d'elle, pas comme les paysans qu'il avait l'habitude d'aider. Sans doute était-ce parce qu'elle s'était beaucoup battue pour en arriver là, comme il espérait le faire lui-même... Le noble de naissance commença à ressentir une forme de respect pour la mercenaire. Elle qui n'était rien par le sang était bien plus noble d'esprit que beaucoup de membres de la noblesse Lühienne actuelle. Ou juste complètement blasée de la vie, c'était encore incertain. Une partie de lui la voyait comme ces gens déprimés et blasés au point de ne même plus savoir profiter des plaisirs simples de la vie.
Simon baissa les yeux.
Il ne la connaissait pas encore très bien, il lui faudrait bien plus de temps avant de pouvoir réellement se permettre de la juger. Pour l'instant, une chose était sûre : elle était courageuse. Il releva la tête, souriant à l'idée de discuter avec une personne si intéressante, pouvant lui apporter une richesse intérieure qu'il cherchait depuis longtemps.
C'est peut être pour ça que la question qu'elle lui adressa lui pinça le coeur. Ce n'était pas un mystère, les nobles étaient souvent mal vus à cause de leurs extravagances et de leur air suffisant mais il espérait que leur relation n'en souffre pas. Il n'était pas n'importe quel noble, il était le Grand Simon de Camina, futur héros d'Arcane ! Il raffermit sa détermination avant de prendre la parole d'un ton posé mais ferme. Un non de la tête accompagna la première partie de sa réponse.

"Pas question de se dorer la pilule vu l'état d'Arcane, vous ne pensez pas ? Je vais au temple du feu pour devenir plus fort et trouver l'invocation qui amènera la lumière sur Arcane."

Il était plus que sérieux, ne souriant presque plus mais les yeux toujours illuminés par ses convictions. Il reprit la parole en serrant les poings, essayant de faire passer le message du mieux possible.

"Ça va peut être paraître idiot -et ça l'est sûrement- mais je suis persuadé que ce monde peut être sauvé. Les créatures qui errent dehors ne sont qu'une étape à franchir pour amener la paix sur ces terres. Les invocations sont une véritable bénédiction pour nous, peuple d'Arcane car sans eux, nous serions condamnés à disparaître, acculés par les monstres de l'extérieur."

Son ton montait au fur et à mesure qu'il expliquait, emballé par la passion qu'il ressentait. Que cette personne le croit ou non ne lui apportait pas tant que ça tant que le monde était au courant de sa vérité. Et le jour où il réussira à exaucer son souhait, les gens pourront se dire : "il l'a fait".

"Je veux voir et parler à ces invocations pour les connaitre. Je veux partager le fardeau de leur captivité, quel qu'il soit et m'allier à eux pour qu'ils nous portent vers la lumière d'un monde plus beau."

Les sourcils froncés, les poings toujours serrés, sa naïveté n'avait d'égal que son optimisme. Reprenant son souffle, il regarda son accompagnatrice dans les yeux pour lui communiquer toute l'énergie et la passion qui l'habitaient. Un courant d'air passa alors que l'équipage avait déjà réussi à faire quitter la rive au bâtiment désormais fort peuplé.
Simon n'avait remarqué ni l'un ni l'autre avant de finir ses explications. Il se hâta de poser une main sur le bastingage pour ne pas tituber à cause de la houle déjà présente en bord de mer.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲


Dernière édition par Simon De Camina le Lun 25 Juil 2016 - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #8 écrite Lun 25 Juil 2016 - 17:15

Era // Ephylix

♦ Etat: Blasée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Naïf, qu'il était naïf... Elle en avait rencontré pas mal des jeunes gens naïfs, comme ça, qui pensaient pouvoir changer ce monde corrompu par la noblesse. Elle sourit puis ricane doucement face à l'engouement du jeune homme.
La lumière sur Arcane... Entendez le, qu'il était drôle ! Dans l'ancien monde aussi, certains voulaient apporter la lumière sur leur monde, en déclenchant des guerres... Il n'y avait pas de fumée sans feu, c'était bien connu. Et tous ceux qui disaient vouloir servir la paix finissaient par crever comme des chiens. C'est pour cela qu'elle ne servait que ses propres intérêts. Au moins, personne qu'elle n'était en jeu. Egoïsme, quand tu nous tient.

La jeune femme se redresse. Elle était un peu moins grande que le noble mais avait plus de prestance. A vrai dire, on lisait en elle sa force de caractère et son histoire à peine feintée. Elle en avait vécu des batailles, elle en avait vu des gens mourir, et elle en avait tué, des milliers, des millions même. Alors oui, elle pouvait se permettre de rire face à ce jeune homme qui ne connaissait absolument rien de la vie. Allait-elle se comporter comme un percepteur, un maître ? Sûrement. Il faut dire qu'elle était un peu plus calme à présent, presque amusée par la situation.

"Et combien d'Hommes es-tu prêt à tuer pour parvenir à cette paix utopique dont tu parles ? Combien de personne se mettant sur ton chemin seras-tu prêt à écarter par la force et la violence ? Ne rêve pas, petit, le monde ne sera en paix que le jour où tout être vivant sera mort."

Elle soupire et rit un peu avant de poser une main sur le pommeau de son épée et de passer l'autre dans ses cheveux. Arriverait-elle à l'effrayer ? Assez pour qu'il retourne pleurer dans les jupes de sa mère ? Elle ferait ainsi d'une pierre deux coups et s'amuserait beaucoup.

"Les créatures, ces monstres, régulent nos terres. Extermine les et qui s'occupera de la prolifération des herbivores ? Qui s'occupera de cette chaîne vertueuse ? Tu me parais bien ignorant pour un noble, mon petit. Tu devrais savoir que ces monstres régulent notre monde."

Elle passe une main sur son visage et retourne contempler la mer, si bleue, si magnifique. Elle n'avait jamais vraiment été attirée par l'eau mais elle trouvait cet élément très calme et très puissant. Accoudée sur la rembarre du bateau, elle se laissait aller au gré des vents, bercée par la houle.

"La plupart de ces... 'Invocations' son impitoyables et sans merci. Elles haïssent le genre humain. Si tu connaissais leur histoire, tu saurais qu'elles ne seront pas du tout coopératives avec ton utopie."

Nouveau sourire sur la mer. Elle aimait bien la façon dont elle décrivait ses frères et soeurs enfermés. Certains devenaient fous, d'autres s'étaient endormis et d'autres encore, attendaient patiemment le jour de leur vengeance. Trop peu étaient ceux qui aspiraient à vivre en paix avec les humains, même si ces derniers étaient à présent les créations des pères.

"J'en ai vu des choses, jeune homme. J'en ai vécu des choses. J'ai tué des gens. Oui, j'ai du sang sur les mains" dit-elle en fixant ces dernières, non sans un sourire satisfait. "Tu sais, jeune homme, si je ne me balade pas avec l'un de ces esclaves divin, c'est uniquement parce que je n'ai pas confiance en eux. Même s'ils m'apporteraient puissance et sécurité. On ne peut que compter sur soi même. Je pourrais d'ailleurs te détrousser sans problème, qui se soucierait de la mort d'un jeune inconnu ?"

Elle se retourne et le fixe dans les yeux, sa mains ayant agrippé son épée. La lame sortait de bien vingt centimètres du fourreau et brillait d'un bel éclat au soleil.

"Si tu veux un conseil, jeune homme, ne fais pas confiance à n'importe qui."

Et sur ces paroles, elle rengaine son arme et se met à rire de bon coeur.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Ephylix le Jeu 28 Juil 2016 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #9 écrite Lun 25 Juil 2016 - 17:49


Simon ne ressentait pas de peur ni de haine pour ce qu'elle disait. Il savait que tout n'était pas faux et que beaucoup de gens voyaient les choses ainsi. Ce n'était pas le cas du Héros de Lumière. Loin d'être hostile envers la personne qui tentait de le décourager, il ressentait une peine profonde pour la jeune femme. S'il était naïf, elle était vide. Vide de tout espoir concernant ce monde. La tristesse que cela évoqua chez lui provoqua un changement d'expression radical : il affichait désormais un air de chien inquiet. C'est sur un ton presque fataliste qu'il répondit à son vis à vis, conscient que ses mots n'atteindraient sûrement pas son coeur éteint.

"Je ne fais pas confiance aux gens aveuglément. J'ai la main sur ma rapière quasiment en permanence en présence d'étrangers. Mais toi, tu es venue aider un noble fauché, habillé comme un ouvrier, je n'ai pas à avoir peur de toi. Tu es quelqu'un de bien, ça se sent. Tu ne m'envoies pas balader en me traitant comme un enfant après avoir entendu mon histoire, je n'ai aucune raison de craindre ta lame pour le moment."

Sincère dans chacun de ses mots, il ne la prenait pas de haut ni ne la défiait. C'était juste sa vérité. Il enchaîna, son ton étant plus explicatif que triste pour la suite.

"Par contre, je crains les invocations. Je les admire depuis si longtemps bien que je sache qu'elles ne sont pas toutes bonnes. Mon père possède une invocation qui a déjà essayé de le laisser mourir à plusieurs reprises afin de se détacher de lui et il a été contraint de lui donner des ordres au point de presque lui ordonner de respirer s'il en avait eu besoin..."

L'évocation de la situation de son père lui faisait mal au coeur. Son père était un homme bon, avoir fait ça à une invocation lui avait été difficile ; cependant, c'était le seul moyen qu'il avait trouvé de rallier une créature aussi intenable à une noble cause.

"Si j'avais été l'invocation de mon père, je détesterais sûrement les humains moi aussi... Mais toutes les invocations ne sont pas mauvaises, j'en suis convaincu. Les dieux ont créé ce monde et tout ce qui s'y trouve, jamais ils auraient été capable de créer des êtres aussi sanguinaires dans un monde aussi beau. Je ne sais pas quel rôle les humains ont dans cette histoire précisément mais je pense que c'est aux humains d'ouvrir les yeux aux invocations."

Ses yeux avaient retrouvé leur éclat, son enthousiasme revenait en même temps de l'espoir dans son esprit. Rien ne pourrait jamais faire faillir ses convictions !

"Il existe des bons et des mauvais humains tout comme de bonnes et de mauvaises invocations. Je pense que rien n'est perdu pour personne dans cette situation. Les créatures de l'extérieur ne font que ravager la nature sur leur passage, il n'y a qu'à voir les dégâts qu'elles causent en dehors des villes. Sans compter les victimes humaines, de nombreux endroits sont devenus infréquentables avec le temps à cause d'un affrontement entre deux clans."

Il avait des souvenirs précis en tête de paysages qu'il avait vu il y a quelques années de cela, aujourd'hui piétinés, ravagés par les piétinements féroces de plusieurs créatures, mais préféra garder le silence sur ses propres expériences. Les guerres humaines avaient aussi modifié le paysage depuis bien des années et cette pensée le lança sur le sujet.

"Pour moi, humains ou monstres, c'est la même affaire. Quant il en vient au fait de détruire ce monde, il faut être châtié. J'ai peur de la mort, Era. J'en ai peur car je crois en mes rêves et je veux les voir s'accomplir. Je suis prêt à tuer s'il le faut vraiment mais je chercherai toujours un autre moyen de résoudre les problèmes. Je rêve d'un monde où les hommes et les invocations vivent librement en se respectant, je serais bien hypocrite si je ne respectais pas moi-même leurs vies, tu ne penses pas ?"

Il avait ponctué sa question d'un grand sourire idiot. Les yeux plissés par ce dernier, il attendit patiemment la réponse de son interlocutrice.
Il y aurait des victimes, il le savait. Mais c'était envisageable de les éviter autant que possible et de châtier uniquement les pires rebuts que le monde avait pu créer.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #10 écrite Mer 27 Juil 2016 - 23:12

Era // Ephylix

♦ Etat: Blasée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Elle redevint sérieuse et l'écouta avec attention. Oui, il avait beaucoup trop de rêves. Elle n'aimait pas ce genre de personne trop optimiste. Il était plus qu'évident qu'il ne connaissait rien à la vie, rien du tout. Fallait-il lui en coller une pour qu'il se rende compte ? Fallait-il déclencher une bagarre pour lui faire comprendre que le monde était tout sauf un petit coin de paradis ?

Rho et puis il commençait à partir dans des trips philosophiques... Si à une époque elle aimait bien ça, maintenant ça l'irritait au plus haut point. Les philosophes, ces personnes qui pensent changer les gens avec des principes et des façons de penser complètement tordues.
La jeune femme se désintéressa très rapidement du monologue de noble. elle soupira et croisa les bras sur sa poitrine, ennuyée. Ils n'étaient partis que depuis peu mais elle avait l'impression que cela faisait une éternité qu'elle était là à écouter les palabres d'un gamin naïf et utopiste. Il lui fallait de l'action et vite. Ou alors il lui fallait un hamac au soleil pour piquer un somme.

Ca c'était bien aussi, dormir. Ca faisait passer le temps. D'autant plus qu'elle était pas mal fatiguée. Ah, ce corps d'humain qui cumulait tant de contraintes... Elle baille et balaie d'un revers de la main toutes les paroles de ce Simon.

"Je ne pense pas, moi, gamin, j'agis," répond-t-elle avant d'ajouter, "d'ailleurs, tu devrais t'équiper d'une arme plus sérieuse. Une rapière c'est pas bien pratique pour se défendre. Mise à part passer pour un moustique, ça sert à rien... bon, aller, je te laisse un moment, te fais pas bouffer par les souris," finit-elle en baillant de plus belle.

Era s'étire avant de descendre sous le pont et de se trouver un hamac bien confortable. Des raies de lumière filtraient de-ci et là et rendaient l'atmosphère tamisée, très agréable. elle sourit doucement avant de s'installer sur un hamac non loin d'un point lumineux. Elle s'étire à nouveau avant de fermer les yeux et de s'endormir paisiblement.

Rien ne pouvait l'emmerder à présent. Les voyageurs étaient tous occupés à contempler la mer ou alors à jouer aux dés et les marins s'affairaient sur le pont. Rien ni personne n'arriverait à troubler sa tranquillité. Enfin, presque...
Un fin bruit vint lui titiller les oreilles, surprise, la chevalière se réveille en sursaute, saute du hamac, dégaine son épée et la pointe sur l'intrus.
Elle n'arrivait pas bien à distinguer son visage dans la pénombre tamisée. Grognant un peu, elle avance sa lame et sorte à menacer l'indésirable.

"Qui es-tu ? Que veux-tu ?" crache-t-elle.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Ephylix le Jeu 28 Juil 2016 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #11 écrite Jeu 28 Juil 2016 - 11:17

Zut alors, elle était pourrie, elle aussi. Depuis son enfance, Simon avait l'habitude d'être interrompu quand il parlait par des gens trop blasés pour imaginer que ses rêves pouvaient se réaliser. Elle avait tenu plus longtemps que la moyenne, certes, mais au final elle n'essayait pas d'argumenter plus que ça. Elle s'était débarrassée de lui comme d'une vieille chaussette en le prenant de haut, dénigrant en plus de cela l'escrimeur expérimenté qu'il était. Le cadet des De Camina avait soupiré, comme à chaque fois, déçu qu'elle ne soit pas "la bonne personne", ou "l'une des personnes sur qui il pourrait compter".
Après, il ne fallait pas s'emballer, le temps passé ensemble n'était pas fini et rien n'était gravé dans la roche en matière de relation.
Il avait du la laisser dormir une petite demi-heure, assez de temps pour une sieste sur un bateau. C'était le temps qui lui avait été nécessaire pour se préparer mentalement et physiquement à ce qu'il avait faire. Qu'allait-il faire ? Premièrement, s'agenouiller près de son homologue aux cheveux blonds platine afin de la réveiller.

"Era... Era..?"

Il avait susurré à son oreille pour ne pas la brusq-... Quelle naïveté, elle bondit du hamac comme un félin et sortie son épée, prête à en découdre. Les yeux écarquillés par la surprise, Simon ne put se retenir de rire.
Un bon rire bien sincère, bien fort, bien long. Un rire qui voulait dire dans sa tête "je préfère être le plus grand idiot du monde plutôt que de me réveiller comme ça pour tout et n'importe quoi". La pauvre, elle n'avait pas du connaître de vraies nuits depuis un moment.

"Hahahahaha ! Hahaha ! Désolé Era ! Haha ! Hahaha !"

Il balaya l'air devant lui de la main pour signaler qu'il essayait de se calmer, pleurant presque de rire.

"Faudrait peut être... Pfffft ! S'éloigner un peu pour ne pas trop attirer l'attention ! Hahaha ! Rejoignez moi dans la cabine ! Hahahahaha ! Pfffft ! Hahaha !"

Car oui, le bond furieux de la demoiselle avait fait retourner tous les individus présents autour d'eux. Et sur le pont, il y avait presque tout le monde...
Réajustant sa ceinture, posant sa cape de voyage, sa chemise blanche qu'il essayait de garder intacte et sa besace, Simon recommença à sautiller sur place pour travailler son jeu de jambes. Si la rapière n'avait pas la force de frappe d'une épée à deux mains, elle avait la rapidité d'une dague et une allonge plus confortable. C'était son arme. Sa philosophie. Il lui montrerait comment il comptait s'occuper de ceux qui lui barrent la route !
En effet, quand elle serait là, il comptait lui demander sur un ton ferme :

"Est-ce que vous me feriez l'honneur d'un duel, ici et maintenant ?"

Dans l'espace exigu de leur cabine, la rapière serait bien plus facile à manier qu'une épée. Choisir le terrain, combattre stratégiquement était sans doute son plus grand fort. Sachant que s'ils faisaient trop de grabuge, on les passerait sûrement par dessus bord, elle serait piégée, contrainte de se plier à ses règles de combat.
Il avait cessé de rire, ses muscles saillants désormais à découvert malgré l'obscurité de la pièce à peine éclairée par une lampe à huile qui ballottait au plafond. Il lui montrerait qu'il ne prenait bien aucun combat à la légère, même un duel amical contre elle.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #12 écrite Jeu 28 Juil 2016 - 14:21

Era // Ephylix

♦ Etat: Agacée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Il se foutait allègrement de sa gueule. La surprise passée, la jeune femme reprend son sérieux et darde du regard l'intrus qui n'était autre que le gamin. Elle grogne tout en rengainant son épée. Il avait de la chance qu'elle doive jouer les garde du corps pour lui sinon elle l'aurait déjà étripé. Voilà qu'il l'avait bien énervée, elle qui n'aspirait qu'à dormir un peu. Soupirant longuement, elle fait craquer ses articulations avant de suivre cet enfant qui méritait une bonne correction.

Et les quatre seuls savaient qu'elle adorait être particulièrement violente et sadique avec ceux qui osaient troubler sa tranquillité. Elle avait déjà tué pour moins que ça. En entrant dans la petite pièce, elle soupire de nouveau en voyant ce noble de pacotille s'échauffer... torse nu ? Elle reste bouche bée un instant avant de secouer la tête. Sous ses airs de gringalets, il était pas mal bâti, il fallait l'avouer. La jeune femme sourit avant de poser sa gourde, sa cape et son épée sur le hamac à côté.

Elle se pose devant lui et commence à s'échauffer un peu aussi. Elle savait qu'il voulait la défier dans un duel à l'épée. Mais elle n'allait pas lui laisser ce plaisir. Bien qu'elle soit plutôt pour la force brute sans technique, les milliers d'années lui avaient appris qu'il ne fallait jamais sous estimer l'adversaire et que parfois, réfléchir était mieux que de foncer dans le tas. Et son combat contre Sphinx l'avait prouvé une fois encore.

Faisant craquer sa nuque, elle retire le haut de sa tunique, dévoilant ainsi des bandes de tissu entourant sa poitrine. En simple pantalon de lin, désormais, elle pouvait jouir parfaitement de sa liberté de mouvement. Les vêtements entravaient et en cela, elle préférait sa vraie forme.
Son corps était fait d'une musculature fine mais pas moins imposante. A chaque mouvement, on pouvait voir les muscles se contracter et se décontracter. Elle affichait un sourire narquois sur le visage. C'est qu'il était dur de ne pas sous estimer le gamin.

"Je relève ton défis. Cependant, si tu veux me montrer ta vraie valeur, t'as intérêt à accepter ma condition"

Elle laisse un fin silence planer avant de continuer.

"Ce sera une duel à mains nues. Montre moi ce que tu as dans le ventre et peut-être que je reverrais ma position quant à tes aptitudes, gamin"

Il ne pouvait pas vraiment refuser. Car s'il n'acceptait pas ses conditions, elle se défilerait, en très mauvaise joueuse qu'elle était. Sa réputation n'en pâtirait pas. Ils étaient isolés et seuls eux sauraient alors.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #13 écrite Jeu 28 Juil 2016 - 16:36

Simon s'était arrêté de sautiller et alors qu'il s'apprêtait à dégainer sa rapière, son adversaire le figea dans son mouvement. Les épaules baissées, un air désabusé sur le visage, il écouta ses conditions pour ne pas la couper mais l'envie était quand même là. Quand il put en placer une, il ne se laissa pas prier.

"Tu critiques mon style à l'épée et tu me demandes de me battre aux poings, ça n'a aucun sens... Je peux toujours essayer mais s'il s'agit d'un de tes domaines de prédilection, ce n'est pas le mien. Je venais faire mes preuves afin de te montrer qu'un moustique peut avoir ses chances contre n'importe quel adversaire... Si tu me retires mon dard, je ne donne pas cher payé de ma peau."

Il fit rouler ses épaules pour les faire craquer avant d’enchaîner en ricanant.

"Mais bon, il en faut bien un avec assez de courage pour céder à l'autre ! Je m'attendais quand même à un peu plus de débrouillardise de ta part... Mais bon ! On y va du coup ? Si je tiens le coup, même sans te battre, je considère que c'est moi qui gagne !"

Il posa sa lame chérie avec le reste de ses possession et mit deux petits coups dans le vide pour détendre les muscles de ses bras. Recommençant à sautiller, il lui fit signe de venir, contrôlant autant que possible la situation.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #14 écrite Jeu 28 Juil 2016 - 16:56

Era // Ephylix

♦ Etat: Agacée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Elle grogne à nouveau. Elle serre les poings et se met en position. Décidément, il était bien énervant, plus que son propre maître il faut croire.

"A moins que tu ne veuilles subir les foudres du capitaine à abîmer son bateau avec nos lames. Ou alors tu préfères te donner en spectacle sur le pont ?"

Son sourire s'efface pour laisser place à une certaine concentration. Elle ne pouvait se permettre de perdre face à ce gamin, pas après sa défaite dans l'arène. Elle inspire grandement et lance deux coups, histoire de. Le combat avait déjà commencer, ce serait à celui qui craquerait le premier.

"Il faut savoir amadouer l'adversaire pour le mener sur ton terrain de prédilection," finit-elle par dire avant de se reculer en sautillant. Elle jaugeait la taille de la pièce, cherchant les meilleures solutions pour le faire ployer. Une fois fait, ce qui ne lui prit pas plus de deux secondes, elle s'avance, sûre d'elle et prête à décocher le premier coup.

Son jeu de jambe était parfait, perfectionné avec les millénaires d'entrainement dans les bars humains. Elle avait fini par comprendre cet art qu'était la boxe. Il était temps de prendre sa revanche sur la discipline. D'un geste rapide, elle commence avec un chassé du pied suivit d'un revers du droit, puis elle se recule, complètement alerte. elle surveillait chaque mouvement de son adversaire plus qu'agaçant.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #15 écrite Jeu 28 Juil 2016 - 18:53


C'était une petite marrante... Il avait essayé de l'amener sur son terrain à lui et elle avait refusé de jouer. S'il avait refusé à son tour, ils seraient restés là à se fixer pendant deux heures comme des blaireaux ? Pour un duel amical, il n'avait aucune raison de se défiler de la sorte. Elle voulait le défier sur son terrain à elle ? Très bien, il lui montrerait de quoi il était capable !
Elle attaqua, il esquiva. Pas question d'encaisser de coups pour rien. Il suffisait d'esquiver un maximum de dégâts pour ne pas prendre d’ecchymoses risquant de l'épuiser physiquement parlant. Un seul problème, il avait beau savoir déceler les ouvertures s'il y en avait -ce qui n'était pour l'instant pas le cas- il n'était pas habitué à l'allonge de son propre bras et n'avait pas l'habitude de frapper au poing pour désarçonner ses ennemis. Sa stratégie était donc simple : esquiver.
Simon était concentré. Il n'attaquait pas, il restait là à observer les mouvements de la jeune femme pour s'imprégner de son rythme de frappe et de la puissance de ses coups. Il essaya de la provoquer pour qu'elle s'énerve et qu'elle se fatigue avant lui, technique simple mais efficace dans tout duel de ce nom.

"T'es la seule à te dégonfler face à celui que t'es censé protéger... Je me demande si j'ai fait appel à la bonne personne."

Il souriait intérieurement, faisant exprès de prendre une voix de nobliaux insupportable pour l'irriter davantage. La renommée d'un mercenaire était la chose la plus importante et il serait amusant de voir à quel point elle y était attaché.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #16 écrite Jeu 28 Juil 2016 - 19:48

Era // Ephylix

♦ Etat: Agacée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Petit salopard ! Il voulait jouer à cela ? Bien qu'elle était plutôt soupe au lait, elle n'allait pas se démonter et garder son calme, tout comme son silence. Il ne servait à rien de parler durant un combat. On perdait du temps et des occasions d'attaque. Il misait sur l'esquive, elle avait fini par le comprendre au bout de quelques coups. Il fallait donc modérer la puissance pour ne pas se fatiguer. Mais surtout, il fallait ruser.

Le gamin allait finir par se fatiguer et laisser des failles dans son esquive. Elle sourit, essayant de ne pas remarquer ses paroles, de passer outre. Sa rage lui avait déjà fait perdre un combat et avait tué sa fierté. Il fallait qu'elle reste calme. Juste enchainer les coups, juste déstabiliser pour au final lancer le coup de grâce. Oui, elle avait préféré se défiler et se battre sur son terrain. Car elle savait qu'elle aurait eu du mal à gagner mais surtout qu'elle aurait fini par tuer ce gamin si elle perdait une fois encore. Sa mauvaise fois et sa fierté allaient finir par être sa perte.

Cependant, sa voix l'énervait. Son attitude l'énervait. Tout chez lui l'énervait. Alors pourquoi ne pouvait-elle cesser de penser à Calann en le regardant ? Elle grogne, enchaine les coups, réfléchissant à toute vitesse. Un crochet du droit suivit d'un chassé puis d'un double fouette. On se reculait puis on recommençait, les mêmes coups, plusieurs fois, avant de subitement changer pour déstabiliser l'adversaire.
L'autre stratégie était de donner des coups désordonnés puis finir par trouver une faille. Et il y avait le bluff. Elle connaissait tout ça, alors pourquoi avait-elle du mal à garder la face, face à ce noble qui devait avoir bien trois ans de moins que Calann ?

Elle fronce les sourcils, serre les poings plus forts et continue à bourriner comme si sa vie en dépendait.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #17 écrite Jeu 28 Juil 2016 - 22:29

Ca avait l'air de marcher. Bien qu'elle ne réponde pas, Era semblait partir dans une frénésie furieuse. Mine de rien, Simon avait du mal à garder son sérieux face à leur duel : au delà de l'envie de gagner leur duel, il s'amusait et avait en vie de courir partout en riant. Au lieux de cela, le jeune aventurier raffermissait sa garde et redoublait d'efforts pour regarder d'où allaient venir les coups dans les mouvements de ses muscles.
Entièrement dévoué à la défense, il préférait ne pas profiter des très légères couvertures qu'elle laissait apparaître pour ne pas en créer de plus grosses lui-même. La défense, la défense, juste tenir le plus longtemps possible... Il recommença ses provocations pompeuses.

"Alors c'est ça, une combattante professionnelle ? Et ça veut plus de cinq cent tsuris pour ce genre de service..?"

Il n'en pensait pas un mot, elle les valait largement et dans la pénombre, il devait mobiliser toutes ses ressources pour esquiver correctement. Respirant profondément après sa tirade pour ne pas se fatiguer trop vite, il s'humecta les lèvres avec sa langues en essayant de ne pas la mordre. Sa transpiration était salée mais cela faisait monter l'adrénaline dans son cerveau. En un certain sens, ce combat l'excitait. Il était bien, là, à se battre comme il l'avait toujours rêvé. C'était la vie qu'il voulait. Sa vie. Et elle était celle qui lui permettait de la vivre. Ses pupilles se dilatèrent encore un peu plus sous l'effet de l'excitation.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #18 écrite Jeu 28 Juil 2016 - 23:44

Era // Ephylix

♦ Etat: Agacée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1362
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
♦ Inventaire (sur soi):
Détail:
 
♦ Equipement:
Détail:
 

Cela faisait bien cinq minutes qu'elle assénait des coups mais rien à faire, il restait là, un sourire affiché sur son visage irritant, à esquiver comme si tout cela n'était qu'une simple danse. Elle avait du mal à comprendre comment un gringalet comme lui arrivait à esquiver des millénaires d'expérience... Un changement de tactique s'imposait et d'urgence si elle ne voulait pas perdre.

La jeune femme se recule, légèrement essoufflée. Elle passe rapidement une main sur son front et prend le temps d'observer Simon. Uniquement de l'esquive et de la défense. Elle avait intérêt à anticiper au lieu d'attaquer comme un boeuf. Elle grogne et inspire grandement. Tous ses muscles se tendent et un sourire nouveau s'affiche sur son visage alors qu'elle tentait d'ignorer ses provocations. Il ne fallait pas qu'elle perde à nouveau la face. Faire le vide, c'était ça. Il fallait chasser de son esprit toutes les pensées parasites.

Encore un coup dans le vide puis elle enchaîne. sa prochaine attaque ne pouvait pas louper. anticipant l'éventuelle parade de son adversaire, elle pivote sur elle même pour lui asséner un coup de talon dans l'épaule. De ce mouvement improbable, elle prend appui sur ses mains, se retrouvant ainsi tête en bas. Elle fit de cette position un avantage car elle mêla boxe et catch, un autre sport prisé de l'ancien monde. Attrapant ainsi la tête de Simon, elle bascule en arrière. Il fallait lui faire perdre l'équilibre avant tout.

elle allait gagner, elle en était convaincue. Après tout, elle ne s'était pas désignée chevalière des Katar pour rien et la prime qu'il y avait sur sa tête en disait long sur ses capacités. Ephy n'aura jamais été plus déterminée qu'en ce jour là.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #19 écrite Ven 29 Juil 2016 - 0:06

Leur combat durait depuis un petit moment déjà. Kangourou versus puce, ressort versus trampoline, les deux zigotos rebondissaient en dansant comme deux balles de ping pong sur un ring.

Le petit blond se débrouillait mieux que ce qu'il espérait et même s'il avait dû encaisser quelques attaques aléatoires de son assaillante depuis le début, il avait fait preuve d'un sang froid rare par rapport à d'habitude.

Malheureusement pour lui, le coup qu'elle avait préparé lui était totalement étranger et à part un cri interrogatif, il n'avait rien eu le temps de faire avant de basculer par dessus elle et s'écraser au sol. Rien le temps avant mais assez de temps pendant. La scène semblait passer au ralenti sous ses yeux. Elle le tenait sans lui retenir les bras. Il voyait son ventre. Il touchait son ventre. De son index droit, il la piqua comme il l'aurait fait avec une rapière. Finement, avec précision, entre les côtes.
Puis il rentra en collision avec le sol. Le souffle coupé, il eut l'impression de suffoquer sans réussir à retrouver sa respiration à cause de l'impact violent avec le parquet du rafiot. Paniqué, il porta une main à son cou en essayant de se libérer de cette sensation désagréable, le dos endolori par le choc et l'esprit confus. L'instinct de survit prima sur l'envie de vaincre et son corps se recroquevilla rapidement, formant une boule au sol. Dans la pièce. On entendait surtout sa toux douloureuse et le début d'un sanglot qu'il essayait de contenir.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #20 écrite Ven 29 Juil 2016 - 12:58

Era // Ephylix

♦ Etat: Calme et fatiguée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1282
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 

Inventaire (sur soi):
 
Equipement:
 

Ca avait marché ! Elle avait réussi à le mettre au tapis. Cependant, elle avait sentit quelque chose entre ses côtes. A n'en pas douter qu'il l'avait touchée. Elle fronce les sourcils tout en croisant les bras. Elle respirait fortement et transpirait. La jeune femme expira longuement tout en massant ses côtes. Ca n'était pas douloureux, juste désagréable. Personne ne la touchait et encore moins un gamin qu'elle avait mis au tapis.

Mais ce n'était pas le moment de lui en coller une de plus pour cet affront. Il était déjà à terre, à moitié mort, ou du moins, il avait l'air d'avoir mal. Elle hausse les épaules et s'étire un instant avant de lui tendre la main pour l'aider à se relever. Oui, elle était assez rancunière mais il ne fallait pas oublier que ce gamin était son gagne pain.

Puis il lui faisait penser à Calann et en ça, elle ne pouvait que l'apprécier. Calann... Cela faisait plus d'un an maintenant qu'il était mort. Elle l'avait en travers de la gorge, tout comme Liam avant cela. Et Edvah, pourquoi l'avoir abandonnée ? Elle ne comprendrais jamais totalement les humains. Ils étaient si changeants et si volatiles...

"Aller, Simon, relève toi. Je crois avoir vu un herboriste tout à l'heure sur le bateau. J'irais lui acheter quelques herbes pour tes blessures..." dit-elle calme et posée, sans une once d'orgueil.

Elle avait gagné, certes, mais sur son propre terrain. Elle n'avait pas vraiment de fierté à en retirer. Cela soignait juste son égo blessé durant le duel contre Sphinx. Battre un gamin n'avait aucun intérêt lorsqu'on avait plusieurs millénaires.
Toute fois, il l'avait impressionnée à tenir aussi longtemps. Ils auraient sûrement fait match nul si elle n'avait pas utilisé ces prises de catch. Ce noble était décidément très intéressant quoi qu'un peu pénible à être si naïf. Oui, il fallait croire qu'elle l'appréciait vraiment. Se radoucissait-elle à son contacte ? Elle, l'impitoyable Ephylix qui n'hésitait pas à tuer pour ses propres intérêts...

"Ca me fait mal de l'admettre mais... belle résistance, tu as su m'impressionner."

Sur ces mots, elle se rhabille et file sur le pont, chercher l'herboriste en question qui s'avérait être une jeune femme aux yeux pétillants. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à être enjoués ainsi ? Sans lui en demander plus, elle achète de quoi soigner des bleus, des hématomes et des contusions. Des frais en plus... Elle grogne mais sort tout de même les tsuris demandés.

Une fois ses achats faits, elle retourne dans la cabine, retrouver ce gamin naïf mais qui avait tout de même de la ressource.

Détail:
 


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #21 écrite Ven 29 Juil 2016 - 13:28


Il avait essayé de la rattraper mais il manquait de vivacité. Lever son bras lui avait paru être un effort considérable et il resta là, allongé comme une loque sur le sol, à retrouver lentement l'usage de ses fonctions vitales. Lorsqu'elle revint, il savait de nouveau respirer et s'était étendu sur le dos, fixant le plafond en serrant les dents. Les larmes avaient cessé leur ascension et il attendait de voir revenir la femme qui l'avait mis au tapis. Impressionnante. Elle était vraiment bluffante.
Lorsqu'elle le complimenta, il eut presque envie de rougir. Malheureusement, il avait bien trop de choses à dire pour ça et alors qu'il tentait de s'asseoir maladroitement, un déluge de paroles se déversa dans la pièce.

"Merci beaucoup ! Tu m'as surprise toi aussi, c'était quoi ce truc à la fin ? J'ai rien compris, t'as fait un salto bizarre et paf ! J'étais par terre ! C'était super cool ! Tu pourrais m'apprendre à faire pareil ? Avec ce genre de coup, je pourrai moi aussi créer des effets de surprise ! J'avais beau faire de mon mieux pour tout esquiver, t'as réussi à me placer des sacrés patates que j'ai pas vu venir ! C'était super dur de tout éviter, c'était énooooorme !"

Ses yeux étaient retournés à leur état naturel de "pluie d'étoiles de l'espoir", un sourire discret mais bien présent grandissait au fur et à mesure. Il avait réussi à protéger son visage de tous les coups les plus violents mais ses bras souffraient et il marqua une légère pause avant de reprendre la parole, désignant d'un signe de tête les bandages qu'elle tenait.

"Par contre je sens presque plus mes bras, je pense que je vais avoir des jolis bleus, haha ! Tu pourras m'aider à mettre de l'onguent et bander ça ? Si je le fais seul, ça va ressembler à rien... En tout cas, j'ai hâte qu'on remette ce combat à plus tard... J'avais raison au final, t'es quelqu'un de super intéressant !"

Il sourit de toutes ses dents, gros benêt qu'il était et présenta ses bras avec difficulté à la demoiselle. Vraiment, il avait hâte qu'elle lui transmette tout son savoir afin de la surpasser et devenir digne du Héros qu'il rêvait d'être.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #22 écrite Ven 29 Juil 2016 - 13:43

Era // Ephylix

♦ Etat: Calme et fatiguée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1282
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 

Inventaire (sur soi):
 
Equipement:
 

Elle marqua une pause et failli lâcher tout ce qu'elle tenait entre les mains lorsqu'elle l'entendit débiter à une vitesse effroyable tout un flot de paroles. Elle haussa un sourcil mais resta silencieuse, ne se permettant que de soupirer. S'agenouillant aux côtés du jeune noble, elle commença à appliquer sur les zones endolories l'onguent qu'elle venait d'acheter. Elle n'avait pas envie de parler et s'affairait en silence, le laissant débiter ses âneries.

Une fois fini, elle posa sur une table à côté la fiole vide et le reste de bandes. Elle essuya ses mains grasses sur sa tunique et alla se poser sur une chaise, croisant bras et jambes, l'air sérieux. Elle le regardait, essoufflé mais heureux. Heureux de s'être fait battre ? Demain il ne pourra plus marcher et rallier le temple du feu comme ça n'allait pas être une mince affaire. A ce propos, elle devrait aussi le suivre dans le désert ? Elle grimace à cette idée, elle n'avait nulle envie de marcher sous cette chaleur. Elle se pince l'arrête du nez et soupira longuement, très longuement.

Il fallait qu'il se calme sinon elle allait finir par lui en coller une. Et là, il ne se relèverait pas avec quelques bleus. Elle ouvrit les yeux et le regarda à nouveau. Un gamin comme elle en avait rencontré des centaines, des milliers. Mais il avait quelque chose de différent, quelque chose qui lui rappelait Calann. Peut-être était-ce sa naïveté et sa gentillesse ? Elle ne savait pas, mais alors pas du tout.

"Ecoute... C'est pas quelque chose que je puisse t'apprendre en deux heures... Il m'a fallu plusieurs millé..." commença-t-elle avant de se rattraper rapidement, "années avant d'y arriver."

Elle grimaça et se gronda mentalement. Discrète, il fallait rester discrète sur sa vraie nature. D'autant plus que sa vraie forme devait être connue. Désirant changer de sujet, elle se relève brusquement et se dirige sur le pont à pas rapides. Une fois dehors, elle se pose sur un tonneau et croise les bras tout en fermant les yeux d'agacement. Quand arriveraient-ils qu'elle puisse enfin finir cette mission ?!

Era regarda ensuite l'océan, cette grande étendue faite d'eau, élément de Nephylim. Non, il ne fallait pas penser à lui, elle avait renoncé à cet amour impossible. Il ne se souvenait plus qu'elle alors elle avait décidé de l'oublier... Sa poitrine commençait à lui faire mal. D'abord Calann puis Nephylim. Pourquoi être en contact avec ce noble lui faisait remonter tous ces souvenirs ?! Elle inspire grandement puis expire, essayant de garder la face. Mais rien à faire, les larmes, ces traitresses, commençaient déjà à couler sur ses joues rougies par l'émotion. Voir une femme pleurer n'était pas rare et en soi ça n'était rien puisque personne ne connaissait son statut. Mais elle... elle ressentait une certaine honte à montrer ainsi ses sentiments aux autres.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #23 écrite Ven 29 Juil 2016 - 14:06


Le pauvre Simon ne comprenait pas les réactions de la jeune femme. Il l'avait juste complimentée, ce n'était pas un drame ! Ou alors c'était la demande... Ça ne pouvait être que ça. Peut être qu'elle testait sa détermination ? Si ce n'était que ça, il en avait à revendre ! Elle avait quitté la pièce silencieusement après l'avoir soigné et à peine eut il le temps de la remercier qu'il ne la voyait plus.
L'épéiste entreprit de se rhabiller difficilement, bien content d'avoir eu les premiers soins rapidement. Après avoir récupéré ses effets et revêtu sa cape, il sortit à son tour sur le pont pour chercher des yeux sa protectrice mystérieuse. Il la vit, assise sur un tonneau, regardant l'horizon alors que le soleil continuait de monter dans le ciel. Ne pensant absolument pas à regarder son visage, le nobliaux se posta à côté d'elle et reprit la conversation comme s'il ne s'était rien passé.

"Tu sais, j'ai déjà des bases en combat, je suis sûr que je peux apprendre au moins quelques trucs ! Pas tout, hein, mais au moins deux-trois petites passes sympa. D'ailleurs, merci pour les bandages, faudra que tu me dises combien ça t'a coûté, j'avais bien précisé que les frais étaient à ma charge, surtout que c'est pour moi au final. Il est super efficace cet onguent, quand je bouge plus je sens déjà presque plus rien !"

Il avait encore beaucoup d'énergie pour quelqu'un qui venait de se faire aplatir. Il sortit de ses pensées pour la regarder dans les yeux et... Oh... Oups. Il commença à paniquer.

"Hey, ça va ? Désolé, je me suis dit que c'était une bonne idée mais si tu veux pas c'est pas grave, hein ! J'apprendrai ça avec quelqu'un d'autre, je suis pas pressé ! Je... Je peux faire quelque chose..?"

Il était complètement perdu. Peu habitué aux discussions avec la gente féminine, il ne savait pas du tout comment se comporter et espérait que ce n'était pas entièrement sa faute...


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ephylix
avatar
Admin ephy


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2635
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #24 écrite Ven 29 Juil 2016 - 21:41

Era // Ephylix

♦ Etat: Paniquée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1282
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  11/11 +0
♦ Attaque:  3 +10
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 

Inventaire (sur soi):
 
Equipement:
 

Elle ne l'écouta pas et resta un moment à fixer le sol, une main sur la poitrine. Elle inspirait longuement, se concentrant sur l'instant présent. Les humains ressentaient les émotions d'une manière tellement forte qu'un rien pouvait les faire rire ou pleurer. Elle écarquille les yeux avant de se redresser et d'inspirer profondément. Elle passe une main hésitante sur son visage, peu habituée à pleurer ainsi. Son regard se perd sur l'horizon puis vient se poser sur Simon.

Il avait l'air paniqué, très paniqué même. Trop paniqué. Elle lui sourit, un sourire doux, innocent. Mais elle ne parlait pas laissant son visage s'exprimer à sa place, laissant ses yeux turquoise se plonger dans ceux du jeune homme. Elle qui avait pris l'apparence d'une jeune femme d'à peine une vingtaine d'années, elle qui avait fait le choix de cette mission, de cette vie. Voilà qu'elle en venait presque à regretter les instants passés avec son invocateur froid et distant, mystérieux. Elle n'avait plus l'habitude de ressentir autre chose que de la colère ou de la haine. Elle redécouvrait ces sentiments étranges qu'étaient la tristesse, la peine mais aussi la joie. Une joie innocente, dénudée de toute arrière pensée.

Era détache son regard du jeune homme pour le poser sur ses mains tremblantes. Elle pensait avait vaincu cette douleur mais rien à faire, elle se propageait tel un feu ardent en son corps, détruisant tout sur son passage. Elle avait besoin de se retrouver, elle avait besoin d'un choc, violent, pour retrouver ses esprits. Elle regarde à nouveau le jeune homme, paniquée, cette fois. Toujours en larmes, elle s'était tournée vers lui et agrippait sa tunique comme une noyée.

"Frappe moi de toute tes forces, j'ai besoin de retrouver mes esprits," dit-elle dans un murmure alors que le bateau accostait enfin au port.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 424
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #25 écrite Sam 30 Juil 2016 - 7:41


Le pauvre Simon ne comprenait pas grand chose. Non. Simon commençait à prendre l'habitude de ne plus rien comprendre et laisser les événements incompréhensibles défiler sous ses yeux. Celui ci n'échappait pas à la règle. Qu'il la frappe ? S'il arrivait à sentir autre chose que de la douleur en bougeant les bras, peut être l'aurait-il fait mais même s'il choisissait de frapper avec les jambes, il se disait que l'image d'un noble frappant une pauvre femme en larme ferait jaser la populace pendant longtemps.

Au lieu de ça, il se mit à genoux pour être un peu plus bas qu'elle et passa ses bras dans le dos de sa camarade. Les yeux fermés pour lui laisser un peu d'intimité, il posa sa tête sur les jambes pliées devant lui.

"Si tu es triste ou que tu as mal, il faut pleurer. Si ça ne sort pas, ça va gangrainer à l'intérieur..."

Il s'y connaissait en pleurage professionnel ! Dès qu'il pleurait, Simon avait le droit à un câlin pour extérioriser sa peine. Selon les dires de sa mère, sans cela, il serait incapable d'aller de l'avant.
Pour le jeune blondinet, pouvoir offrir cette libération à quelqu'un était fort. C'était la preuve qu'il la considérait presque déjà comme un membre de sa famille. Un membre honoraire certes, mais famille quand même... Peu importe la cause de son chagrin, l'important était qu'elle puisse se sentir mieux. Si elle voulait partager son fardeau, il était là. Si elle préférait garder cela pour elle, il était là aussi. Aucune curiosité maladive n'était tolérée quand il s'agissait d'aider les autres.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #26 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Escorte : La croisière s'amuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lieux Méconnus :: Océans & Mers d'Arcane :: La Téthys-