Deuxième libération - Page 2

Partagez | .
 

 Deuxième libération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 354
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #26 écrite Sam 31 Déc - 0:45

Il ne s'était pas attendu à une telle réaction de la part sde la créature qu'il avait pensé être une sorte de chien un peu bizarre... La creature, orgueilleuse au delà des expectations du jeune homme, se mettait elle même en danger en plus que son bienfaiteur.
Malgré toute la stupidité de l'animal, Simon resta remarquablement compréhensif et garda un sang froid exemplaire. La douleur avait beau lui avoir arraché un gémissement qu'il étouffa tant bien que mal en serrant les dents, il se contenta de lâcher l'appât négligé pour contracter sa main autour de son second poignet à l'extrémité endolorie.
Renonçant à bouger davantage avant que sa main ne soit libérée de l'emprise du molosse, l'aventurier mal en point planifiait dans sa tête la potentielle exécution de l'animal s'il en venait à mettre sa vie en danger.

Bien heureusement pour les deux êtres présents dans la piece, cette précaution fut évitée par l'effondrement abrupte de la bête qui succombait lentement à l'hémorragie abondante qui le rongeait depuis le début de leur rencontre.
Bien trop heureux de retrouver sa main, Simon resta dans un premier temps de son côté à s'occuper de lui même. Saisissant hâtivement la chemise précédemment ôtée, il attapa la dague dissimulée à sa taille et découpa quatre bandes de tissus dans l'étoffe désormais méconnaissable. Prenant le premier comme pansement, il pressa sur sa main la compresse de fortune qu'il tenta de bander maladroitement de sa main valide avec la seconde bande propre.

Les deux autres seraient pour l'animal s'il se laissait faire. Ne s'étant pas dissimulé pour panser ses blessures, le blondinet débrouillard espérait que le message passerait dans la tête du sale cabot. Du moins, c'était ce qu'il avait prévu jusqu'à ce qu'une idée lui traverse l'esprit...

*Minaria ? Est-ce que soigner le chien d'Ignis fait parti de l'épreuve ? Je ne pense pas avoir les compétences pour m'en occuper correctement et si c'est possible, j'aimerais avoir de l'aide afin que cette créature ne meure pas... Je ne sais pas si elle est réelle mais... Je ne souhaite la mort d'aucun être innocent...*


Essayant de rassurer en même temps ladite créature en approchant les bandages de son museau pour qu'elle s'imprègne de son odeur, Simon espérait vraiment que ce passage de l'épreuve - si c'en était un - ne le pénaliserait pas trop...


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Minarîa
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Orion35. Modif' par Ephylix.
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 68
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #27 écrite Lun 29 Mai - 16:09

Que font-ils ? Sont-ils entrain de se fixer des yeux pendant de longues minutes ? Ou bien le Chien est méchant et il faudra qu'elle le punisse et choisisse ''l'empreinte'' d'un autre animal la prochaine fois ? Elle ne supportait plus de ne pas savoir, ni de ne pas pouvoir l'aider et n’était plus du tout calme.

De son côté, le Chien d'Ignis retroussa subrepticement les babines quand il aperçut l’éclat de la dague de Simon mais fut rassuré quand celui-ci l’utilisa pour des fins nobles. Il commençait réellement à penser que le jeune garçon n’était pas un mauvais bougre pendant qu’il le regardait s’affairer à soigner la plaie qu’il lui avait faite, la regrettant légèrement.

Quand le jeune homme s’approcha de lui, bandages en main, il était déjà prêt à accepter qu’il le soigne. Il resta d’ailleurs aussi calme et immobile qu’il le pouvait, essayant de ne plus véhiculer d’agressivité, un air de ''chien battu'' dans son regard rivé sur lui, toujours couché sur son flanc sain.

Les yeux exorbités, et produisant du bruit avec sa bouche en soufflant entre ses lèvres à peine fermées, Minarîa sortit de sa torpeur quand elle prit conscience que le petit blond lui parlait. Clignant plusieurs fois des yeux et avalant sa salive, elle se focalisa sur ce qu’il disait. Il avait enfin ''besoin'' d’elle ! Il trouvait la créature innocente et ne voulait pas qu’elle meure, et avait peur de ne pas réussir à la soigner… Quelle bonté d’âme.

« Cela fait… Bel et bien partie de l’épreuve et c’est très noble de ta part de remettre en cause tes compétences, Simon. Le simple fait de… Vouloir le soigner est déjà beaucoup, fais comme tu le sens et comme tu penses au mieux.  Si c’est vraiment ton… Souhait, je ferais en sorte qu’il reste en vie. »

Elle ne pouvait pas agir directement sur le monstre, mais elle savait que celui-ci était assez fort et robuste et donc qu’il n’était sûrement pas encore arrivé à sa fin. C’était aussi pour cela qu’elle l’avait choisi, et si ça ne fonctionnait pas et qu’il venait à mourir, Simon ne pourrait pas finir… Mais elle n’y songeait pas, car sa façon à elle de faire en sorte qu’il reste en vie, c’était de croire en Lui.



▲ Succès ▲


Dernière édition par Minarîa le Mer 31 Mai - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 354
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #28 écrite Lun 29 Mai - 16:47


Finalement, la chance finissait par sourire au généreux aventurier : la bête semblait abandonner l'idée de mettre des bâtons dans les roues à son bienfaiteur et attendait désormais en le laissant faire sans geste hostile.

*Merci encore ! Je vais faire de mon mieux pour le sauver ! Il va galoper comme un biquet d'ici quelques jours, tu vas voir !*

Mettant de l'énergie dans ses pensées, Simon se mordillait la langue en s'appliquant, se donnant à lui même du courage en même temps qu'il remerciait le demi-dieu local.

Il prit donc la troisième bande qu'il avait découpé au préalable et la plia après avoir vérifié la taille de la plaie. Elle était bien plus grande que la morsure et Simon ne put plier la bande autant que pour son propre pansement. Méfiant, il posa la bande sans gaspiller d'eau pour nettoyer la plaie pour autant. Bien qu'il eut du le faire, il n'aurait jamais pu réaliser par la suite le trajet retour jusqu'à Lüh sans cette précieuse ressource. Appuyant à peine sur la plaie pour le moment, habituant l'animal à son contact nouveau, le jeune homme essayait au mieux de presser la plaie pour éviter que le sang ne continue à s'en échapper, sans pour autant accroître les douleurs du molosse.

Après avoir appuyé cinq-six fois du plat de la main sur tout le tissus, Simon prit la dernière bande qui lui restait et la posa en son milieu sur la blessure. Il ne pourrait pas faire beaucoup de tours malgré la maigreur de la bête et ça ne tiendrait pas longtemps si elle venait à bouger trop à l'avenir. Intimant gentiment à la créature ses intentions de la soulever pour passer la bande sous son corps, le chirurgien improvisé réussit au bout de longues minutes à réaliser un bandage de fortune qui, loin d'être le plus beau du monde, suffirait sans doute à tenir le pansement quelques heures.

Etant resté penché trop longtemps, le héros en herbe s'assit par terre en respirant de longues goulées d'air avec un brin de fatigue perceptible. Tant bien que mal, il transmit la réussite de ce challenge au superviseur divin.

*Ca y est, il est bandé ! ... Il va devenir quoi après ? Il faudrait pas que je l'emmène dans un endroit où il sera en sécurité ?*

Faire les choses oui, mais les faire bien ! Simon était conscient d'être en partie gentil par intérêt mais bon... Ce qui compte, c'est le résultat, non ?


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Minarîa
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Orion35. Modif' par Ephylix.
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 68
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #29 écrite Mar 30 Mai - 16:37

Il ne doutait plus de lui ! Cela lui faisait plaisir et encore plus encore de penser que c’était peut-être grâce aux mots qu’elle avait prononcé et parce qu’elle croyait en lui.

La créature le regardait s’affairer avec ses morceaux de tissus à côté d’elle. Quand le héros de lumière posa la première bande humide sur sa plaie, elle frissonna de tout son corps, retroussant légèrement les babines sans grogner pour autant, avant de se calmer car il était plutôt doux. Elle se retint néanmoins de vraiment grogner quand il appuya un peu plus fort à plusieurs reprises. Comprenant vite qu’il aurait besoin de sa contribution pour la panser, elle se souleva légèrement sans trop de difficulté, ce qui après coup, la surprit car les quelques minutes passées couchée avait déjà suffi à la reposer un peu. Quand il eut fini, elle lui adressa un regard de profonde reconnaissance et se recoucha, elle avait beau être mieux que ce qu’elle pensait, ce n’était pas la grande forme non plus.

Il avait réussi ! Minarîa savait qu’elle avait raison de croire en lui, et il lui en donnait encore une preuve ! Et en plus d’avoir fait ce qu’il pouvait, il voulait encore faire plus…

« Tu as… fait de ton mieux, il faut le laisser se reposer, ce n’est plus de ton ressort à présent. Je te remercie de... T’en être occupé. Tu peux maintenant continuer à avancer, si tu le… Désires. »

Il se trouvait encore dans le couloir où le Chien d’Ignis s’était dirigé, semblable en tout point aux autres endroits du labyrinthe. S’il choisissait d’avancer sans retourner en arrière, il devrait passer une dizaine de mètres plus loin par un virage, ce qui le mettrait hors de vue du chien. Après cela le chemin se prolongeait sur une trentaine de mètres pendant lesquels quelques changements se distinguèrent dans les murs. Des trous de vingt-cinq centimètres de haut pour quarante centimètres de large -trop étroits pour qu'un humain y rampe- apparaissaient à plusieurs endroits de façon irrégulière, tantôt à la base du mur contre le sol, tantôt en plein milieu, ou bien tout en haut contre le plafond, espacés de trois à cinq mètres de distance. Ce paysage se prolongea jusqu’à arriver à un cul-de-sac dont le dernier mur s'arrêtait à une hauteur de quatre mètres, créant cette fois une ouverture de la taille du couloir haute d'un mètre, mur parsemé d'encore plus de cavités mais celles-ci s'arrêtant à trois mètres du passage.



▲ Succès ▲


Dernière édition par Minarîa le Mer 31 Mai - 13:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 354
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #30 écrite Mar 30 Mai - 17:08


*C'est vrai ? Je compte sur toi pour qu'il ne lui arrive rien alors, héhé !*

Il avait réussi ? Simon était à la fois étonné et fier de ses réussites successives. Son invocation l'aidait beaucoup et il lui était fort redevable pour chacun des précieux conseils qu'elle lui avait transmis. Après une dernière caresse sur la tête à moitié cornue du chien couleur ébène, l'humain se redressa et partit de nouveau serpenter dans les couloirs du labyrinthe. Les couloirs ? Nan, le couloir. Pas question de faire marche arrière pour repasser dans d'autres parties de l'épreuve : aller de l'avant, c'est la seule bonne chose à faire dans les moments difficiles.
C'est donc avec entrain que Simon avança dans le couloir, restant tout de même sur ses gardes dans les cas où quelque chose d'imprévu surviendrait.
C'est alors qu'au détour d'un virage, un couloir fait en emmental ou en pierre ponce survint. En tout cas, c'est ce que la quantité de cavités laissait à suggérer. D'ailleurs, le jeune représentant des De Camina n'aimait pas trop ça, les cavités. Non pas qu'il soit claustrophobe, loin de là, mais quand il s'agissait d'un milieu potentiellement hostile, ça ne lui disait rien qui vaille. Une pensée vers les paroles du demi-dieu qui l'aiguillait lui rappela qu'il n'y avait pas de bête capable de s'en prendre au canidé blessé.
Un soupir de soulagement. Gardant tout de même la main sur la paume de sa rapière, Simon inspecta rapidement les trous, quasiment tous identiques, présents dans les murs. Une fois arrivé au bout du couloir, il regarda bêtement autour de lui, constatant avec effarement que la seule ouverture assez grande pour lui était hors d'atteinte d'une créature terrestre.

*Je ne comprends pas, Minaria. C'est une épreuve aussi ces trous ? Je suis désolé mais je passe pas dedans, je suis bien trop grand... Ou trop petit, selon comment on voit les choses...*

Il avait envie de toucher la surface de la roche pour en vérifier la texture mais il s'abstint de le faire avant d'avoir eu au moins quelques indices... Son épreuve n'allait quand même pas s'arrêter ici parce qu'il n'avait pas le gabarit d'un enfant ? Ou plutôt, pas la taille d'un géant..?


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Minarîa
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Orion35. Modif' par Ephylix.
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 68
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #31 écrite Jeu 1 Juin - 11:28

Ses paroles la firent sourire, il comptait sur elle… Il reprenait son avancée, doucement mais sûrement en s’arrêtant à plusieurs endroits. Avait-il remarqué les trous ? Ce devait être ça, elle reconnaissait les endroits mais se demandait ce qu’il y faisait jusqu’à ce qu’il arrive au bout du chemin. Il ne comprenait pas, et c’était bien normal.

« Tout vient point à qui sait attendre… Simon. Je ne peux rien te dire de plus, sois simplement sûr que tout ceci est normal, du moins… Comme il faut que cela le soit. »

Le chien n’avait presque pas réagi à la caresse, l’acceptant simplement avant de sombrer dans un demi-sommeil. Il fut réveillé quelques minutes plus tard par une forte lumière à ses côtés, ressemblant à un petit soleil qui se résorba vite. Il n’avait pas voulu dormir, il comptait se rendre utile au jeune blond qui l’avait aidé, il se sentait redevable. Alors il se leva, jaugea ses propres forces et estima qu’il pouvait tenir le temps de s’exécuter. Il ne mit pas longtemps à distinguer Simon, bloqué à un endroit qui ne lui avait jamais posé problème, mais il comprit vite pourquoi cela lui en posait à lui. Le molosse avançait lentement sans pour autant être silencieux, le temps de choisir quel trou serait le plus adapté pour arriver en haut sans trop se fatiguer. Ceci fait, il ne prit pas la peine de vérifier si l’on avait remarqué sa présence et plongea. Après quelques minutes, il réapparu avec un paquet de lianes dans la gueule, en haut du cul-de-sac, suite à quoi il les jeta en direction du blondinet. Solides, prenant un tiers du mur et bien accrochées, elles pendaient à deux mètres du sol, et continuaient jusqu’à perte de vue. Considérant sa dette payée, il lui adressa un signe de tête avant de partir par la cavité d’où il venait, il connaissait le dédale caché derrière par cœur, comme s’il était fait pour ça. Il avait gagné un repos bien mérité.

En haut de ce mur se trouvait une salle circulaire de deux mètres de diamètre, éclairée normalement, les lianes s’achevant peu après l’entrée, où se tenait le dernier trou. Le seul changement notable –outre l’éclairage– était un gouffre au sol au milieu de la pièce, assez large pour y faire passer un humain et totalement dénué de lumière.



▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 354
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #32 écrite Jeu 1 Juin - 12:42


*D-D'accord... Merci de ton aide, je vais attendre alors...*

Légèrement décontenancé et légèrement soumis aux caprices de la fatigue, Simon continua à regarder autour de lui en prenant garde à tourner son dos vers aucun trou dès que possible. De retour près le l'entrée du couloir, il faillit ne pas remarquer le son des pas ballants de son patient impromptu. Un léger sursaut le fit se retourner en sa direction, toujours sur une posture défensive, avant de regarder le petit monstre avancer puis disparaître dans un des trous.
Crâneur...
Un nouveau bruit venant du grand trou en hauteur lui fit de nouveau lever les yeux vers le fond du couloir, se rapprochant un peu pour pouvoir distinguer concrètement ce qu'il s'y passait.
Le chien. Des lianes.
Okay, c'était donc ça le truc ! Le salut du chien ne passa pas inaperçu et Simon lui rendit d'un grand signe de la main, affichant de nouveau son légendaire sourire radieux.

"Merci ! Je n'oublierai pas ton amitié ! La prochaine fois, on ira chasser ensemble si tu veux !"

Des amis ! Des camarades ! Que diable, un camarade monstre plutôt ! Simon se voyait déjà parcourir le monde avec un allié supplémentaire et... C'était une épreuve. L'épreuve de Minarîa qui consistait à avancer.
Deux petits bonds sur place et un roulement d'épaules, ponctués par un petit frottement de mains, marquèrent le début de la fameuse épreuve d'escalade. Saisissant du bout des doigts la liane, il comprit qu'avec sa petite taille, ça ne serait pas facile de les empoigner correctement. Prenant deux pas d'élan, s'appuyant du bout du pied sur une des alcôves situées "comme par hasard" sur la trajectoire de la corde improvisée, il se propulsa en hauteur et agrippa de toutes ses forces la plante, grimaçant fortement lorsque sa main blessée se contracta.
L'élan fit tournoyer la corde qui mit quelques secondes à reprendre un balancement raisonnable, forçant le blondinet à serrer les dents pendant qu'il tournoyait comme un royal dindon.
Lorsqu'il put se mouvoir plus aisément, il put commencer son ascension non sans douleur et gémissements, sonnant presque comme des grognements dans l'effort.

Haletant, il prit quelques secondes pour respirer une fois arrivé au sommet. Transpirant et épuisé, il ne sentait presque plus sa main désormais anesthésiée par l'adrénaline. Lorsque celle-ci partirait, il serait sans doute pris d'une douleur à le mettre à genoux.
S'allongeant quelques secondes dans le couloir où il venait de se hisser, il attendit que cet événement se produise. Son autre main cramponnée sur la première en prévision de ce qui allait se passer, il réussit à étouffer presque toutes ses réactions bruyantes. Quelques gémissements trop aigus pour être étouffés passèrent la commissure de ses lèvres et une larme coula succinctement sur le sol de la cellule.

Pantelant, il prit encore quelques secondes avant de redresser la tête vers sa prochaine destination. L'éblouissement lui fit plisser les yeux bien rapidement et il lui fallut une autre poignée de secondes pour s'habituer à l'éclairage.

Un pas, deux pas. Une fois extirpé du couloir où il venait, c'était plutôt facile de progresser. Tenant sa main meurtrie, Simon s'approcha au bord du gouffre présent au centre de la pièce. Sans doute était-ce l'épuisement mais il ne mit pas une seule seconde de plus pour progresser.

*Tu me rattrapes, hein.*

Pas d'ordre ni de jeu, juste une confiance aveugle envers la maîtresse des lieux. Un nouveau pas le fit plonger dans les abysses de l'épreuve.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Minarîa
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Orion35. Modif' par Ephylix.
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 68
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #33 écrite Jeu 1 Juin - 14:26

Il y était ! Il était enfin arrivé à la fin de son épreuve, dans la dernière salle. Il lui restait seulement « un choix » à faire. Allait-il y réfléchir pendant longtemps ? Elle avait tellement hâte… !

C’était bizarre, elle savait qu’il aurait peut-être besoin d’un moment de réflexion certes, mais il ne se passait plus rien depuis plusieurs longues minutes. Il était juste immobile et n’avait même pas avancé jusqu’au gouffre. Et pas une seule question de sa part, ce qu’il faisait pourtant à chaque étape ! Ce n’était pas son genre et cela commençait vraiment à l’inquiéter... Que faisait-il ? Qu’est-ce qu’il l’empêchait de continuer ou de lui parler ? Elle patienta encore un moment dans le silence complet pendant lequel pleins d’idées toutes plus glauques et farfelues les unes que les autres traversèrent son esprit sur ce qu’il pouvait arriver à Simon.

Elle n’en pouvait plus et se retenait de crier son nom –sans être sûre de l’utilité du geste– quand elle entendit des bruits aigus d’au-dessus d’elle. Bon, au moins le silence était brisé… Mais ce n’était pas mieux ! Que se passait-iiil ? ! Elle se rongeait les sangs, la tête totalement vrillée vers le haut, les mains posées sur ses joues, tirant sa peau vers le bas.

Il bougeait ! Il n’était pas mort ! Elle se retint encore une fois de l’appeler pour savoir comment il allait. Mais non, elle Devait lui faire confiance. Quelques secondes –interminables ! – s’écoulèrent ensuite avant qu’il ne s’adresse enfin à elle.
Uh ? Heureusement qu’elle regardait déjà dans sa direction car elle eut à peine le temps de jauger à quel moment fermer les bras pour le rattraper ! Mais… C’était peut-être une preuve de sa confiance en elle. Oh oh oh oh oh !

Elle le tenait dans ses bras, une larme perlant à chaque œil, il était là, elle était heureuse. Elle attendit quelques secondes –trop courtes ! – de plus où elle profita de pouvoir être contre lui avant de le poser à terre. Elle désirait le reprendre dans ses bras, le toucher, mais ne le fit pas, son ancien et vil maître détestait cela alors elle devait faire attention.

« Bravo… Simon. Tu as réussi mon- mes épreuves, tu es digne de devenir mon… Maître. J’étais sûûûre que tu y arriverais ! ! Merci… Snirf. »



▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 354
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #34 écrite Jeu 1 Juin - 15:01


La chute lui souleva un peu le cœur mais il ne broncha pas plus. Il s'y attendait un peu, dira-t-on et comme prévu elle le rattrapa, comme un parent rattraperait son enfant qui saute d'un muret à peine trop haut pour eux. Les bras de l'invocation l’enserrèrent et il en fit de même sans réfléchir. Elle le posa après quelques secondes et il se décrocha à contre cœur pendant qu'elle le repoussait gentiment.

Il avait réussi. Minarîa était son invocation.
Bon, certes, il l'avait considéré comme tel depuis le tout début mais quand même, c'était émouvant ! L'entrain avec lequel elle avait mis l'accent sur ses certitudes quant à sa réussite ne réussirent pourtant pas à sortir Simon de sa quasi-léthargie. C'est donc éreinté et usé par la douleur à sa main qu'il s'accrocha de nouveau à la fille d'Ignis dans une étreinte fraternelle, sa voix finissant dans un soupir lorsqu'il prit enfin la parole.

"J'en ai jamais douté. C'était notre destin..."

Un dernier gros câlin le fit resserrer sa prise. Il se serait bien endormi là, comme ça, épuisé et soulagé, ayant avancé d'un nouveau pas de géant sur la glorieuse destinée qui l'attendait.

Reculant d'un pas, tenant toujours les bras squelettiques de son invocation - qu'il ne voyait pas dans l'obscurité magique de la cellule - il sourit sans qu'elle ne puisse le savoir si ce n'était par la joie dans sa voix. Il fallait bien qu'il se ressaisisse après tout !

"Allez, on va pas rester là plus longtemps ! On a un monde à sauver et des gens à aider ! Simon et Minarîa... Mmmh~ Ça sonne bien. Allez, en avant !"

Faisant comme s'il allait bien, Simon avançait comme un benêt, à grandes enjambées en faisant des grands mouvements de bras, conscient que la nuit serait sûrement salvatrice bien que peu reposante.
Et Era ? Haha... Expliquer son état serait facile mais l'aider avec la blessure qu'elle avait elle même reçu serait sûrement un vrai calvaire. Pauvre Minarîa, elle allait se retrouver avec deux boulets au lieu d'un dès le premier jour... Il fallait qu'il se repose, la fatigue lui faisait penser n'importe quoi...


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Minarîa
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Orion35. Modif' par Ephylix.
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 68
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #35 écrite Jeu 1 Juin - 17:58

Il se raccrocha à elle, cela voulait-il dire qu’elle avait le droit de le toucher finalement ? Il donnait l’impression d’y mettre tout son poids, était-ce sa façon d’étreindre ou bien était-il fatigué ? Bien sûr qu’il était fatigué ! Son épreuve n’était pas de tout repos et il avait dû traverser le désert avant cela. Elle aurait peut-être mieux fait de le ménager… Non ! Il avait réussi, elle ne devait pas le sous-estimer, il était fort ! Et de toute façon cela ne la dérangeait pas de le laisser se reposer un peu sur elle s’il le désirait… Mais si c’était juste pour se reposer, elle n’oserait toujours pas.

Elle le croyait véritablement, et le sentir resserrer son étreinte sur elle lui donna le courage de poser doucement, tout en retenue, ses bras et ses mains autour de lui. Il ne la lâcha pas, même quand il s’éloigna un peu pour annoncer le moment du départ, et ses mots… L’extasiaient.

« O-ouiii ! »

Euphorique, elle était totalement d’accord avec lui et était prête à le suivre où il voudrait. Profitant de l’engouement de Simon se dirigeant vers la sortie de sa cellule, elle s’empara rapidement de sa cape et son masque qui trainaient dans le coin avant de les enfiler, car encore une fois, son ancien maître détestait son apparence donc elle ne voulait pas risquer de le choquer.

Elle se dirigea ensuite aussi vers la sortie dans la joie ambiante, mais une inflexion dans la voix de son nouveau maître l’inquiétait un peu sans pour autant pouvoir se prononcer.



▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #36 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Deuxième libération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan
» libération et joueur autonome..
» Libération de l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple du Feu-