Le désert? C'est monotone et vide, c'est nul ! (Pv Edelweiss)

Partagez | .
 

 Le désert? C'est monotone et vide, c'est nul ! (Pv Edelweiss)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Mer 3 Aoû - 8:10

Nous venons d'ici~:
 

Depuis combien de temps n'avait il pas senti le vent sur sa fourrure ? Depuis combien de temps n'avait il pas eu le plaisir de se rouler dans le sable ? A quand remonte la dernière fois que Djiminy avait courser un chat ou une bande de poules ? Depuis combien de temps n'avait il pas vu des chiens et des loups ? En approchant de l'entrée du temple, Djiminy se rendit compte à quel point il avait souffert de l'emprisonnement... Et soudain il apparut sur le seuil.

Le temple du feu était au milieu du désert. Ce n'était pas l'environnement favoris du Demi-dieu mais la chaleurs ne le gênait pas. Le désert c'était monotone et vide, nul et ennuyant. Durant quelques secondes, il resta là : majestueusement debout sur le seuil, laissant le Dieu soleil lui caresser la fourrure, laissant le vent le saluer.

Et soudain, la joie s'empara de lui : Il oublia complètement sa maîtresse et poussa un cri de joie. Puis il s'élança au grand galop, comme un chien fou : il galopa à fond autours du temple. Bâtisse dont il eut vite fait de faire le tour tant il était rapide. Il fit 3 tours puis revint vers l'entrée du temple. Il se roula joyeusement dans le sable fin puis s'ébroua énergiquement dans une véritable petite tempête de sable.

C'est alors qu'il reparti au grand galop mais cette fois ci il ne fit pas le tour du temple : il s'élança droit devant lui. Il avait complètement oublié sa maîtresse et ses nouvelles obligations. Djiminy n'avait que la joie de sa libération en tête. Il voulait revoir une forêt. Il voulait revoir une rivière, il voulait plonger dans celle ci ! Il voulait revoir les nouveaux loups. Il voulait manger une poule. Il voulait vivre à nouveau !
▲ Succès ▲


Dernière édition par Djiminy le Dim 4 Sep - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 4 Aoû - 11:23

Le désert? C'est monotone et vide, c'est nul !

~Avec Djiminy~

Djiminy, dont je pausait ma main sur sont poile pour le suivre, c'était arrêter un peut plus loin de sa cellule laissant le vent désertique soufflé sa chaleur sur nous. En claquant ma langue je pu constaté que les hommes avec qui j'était venue sont partie sans moi étant donner que je ne visualisais plus la charrette avec la quelle nous sommes tous venue. Le retour allais être difficile sans le moindre vivre et même avec un compagnon, je n'allais pas faire long feu.

En parlant de mon compagnon justement, je sentait alors brusquement ses poiles glisser rapidement entre mes doigts et les pattes du grand chien claquais sur la pierre du temple jusqu'à être étouffé dans le sable devant nous. Il était partie si vite! Je claque alors ma langue m'approchant de la sortie et soudain une grande bourrasque de vent et de sable se jetait sur moi. Sans doute Djiminy était entrain de se défoulé, courant à toute vitesse autour du temple. Je rigolais de sa joie tandis qu'une deuxième bourrasque s'en suivis  ~Bon sang qu'il est rapide~

Le sale virevoltait autour de moi les petit grain irritait ma peau. C’était loin de tout ce que j'avais l'habitude et il me tardais de rejoindre la route pour Lüh. Enrobé dans ma cape et cacher sous ma capuche, je me protégeais du sable projeter par Djiminy qui semblais peut se soucier de ce qui l’entourait. Celui ci venais alors de se faire lever un grand paquet de sable surtout en s'ébrouant, constat que j'ai pue faire en entendant ses babine claquer contre sa gencive et du secouement de sot pelage audible.

Ni une ni deux sont souffle ne se fit plus entendre et après quelque courte minutes d'attente je ne l'entendis pas revenir de sont tour du temple. ~Mais que fait t'il ?~  La chaleur est difficilement supportable et me voila coincé ici ... mon compagnon est partie en courant et personne ne peut m'accompagner jusqu'à un village hors du désert.

-"Djimiy ? ... Djiminy !? ... Ou es-tu ?!"-

Es-ce une bonne idée de tenté le diable? De m'avancer dans cette mère doré devant moi pour tenté de le suivre ? Tout ceci est du suicide, mais si je reste ici jusqu'à quad vais-je devoir attendre? ... Puis je me rappelais du sifflet... après tout il devrait servir à l’appeler mais je me souvient alors de ce qu'il m'à dit lors de l'épreuve. Celui ci ne serait alors utile que si nous nous mettons d'accord avec un code rien qu'à nous... Hors il vient de partir en courant.

~Qui ne tente rien n'a rien ... peut être réagira t'il !~ Je place le sifflet sur mes lèvre, inspire un grand coup et souffle pour que le canidé m'entende!
▲ Succès ▲


Dernière édition par Edelweiss le Jeu 4 Aoû - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Jeu 4 Aoû - 13:44

Quel chien n’apprécierait pas de courir sur le sable chaud et doux avec la promesse de plonger dans une rivière après un long enfermement ? C'est ainsi que Djiminy galopait, langue au vent. Enfin il était de nouveau libre de galoper à pleine vitesse ! Enfin il pouvait se dégourdir les pattes ! Enfin il pouvait se défouler et libéré l'incroyable quantité d'énergie qui l'habitait. Djiminy se souvenait qu'un humain lui avait dit un jour :

« Si seulement on trouvait le moyen de commercialiser ton énergie : c'est la richesse assurée ! »

Cet homme avait raison. Djiminy se fatiguait, tout Demi-dieu qu'il soit, mais avait tant d'énergie à dépenser qu'il était bien rare de le voir s'écrouler de fatigue.

Galopant droit devant lui, le chien divin s’arrêta soudain dans un dérapage provoquant une véritable vague de sable. Quel était se sifflement qu'il avait entendu ? Une vague d'horreur frappa le Demi-dieu : C'était son sifflet ! Il avait oubliée sa maîtresse !!

Honteux, atteins d'un affreux sentiment de culpabilité, il s'empressa de faire demi-tour et de retourner au temple. C'est queue et tête basse qu'il se présenta devant l'humaine qui l'attendait. Il s'approcha timidement :

« Je... Pardon, je suis désolé... Pardon... »

Il n'essaya même pas de se justifier. Il se coucha devant elle. Yeux fermés, oreilles en arrière, l'air coupable et honteux il attendait la punition. C'était comme s'il attendait qu'elle le frappe. Il l'avait abandonné ! Il serait sincère s'il disait qu'il ne l'avait pas fait exprès... Il l'avait véritablement et tout simplement oubliée, emporté par sa joie d'être de nouveau libre comme l'air... Ou presque...

Il n'était pas dans les habitudes de Djiminy de s'excuser de la sorte, surtout envers une humaine qu'il connaissait finalement peu. Mais il savait qu'il avait fait une grosse bêtise et qu'il méritait la correction qu'elle allait lui donner.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Jeu 4 Aoû - 20:37

Pour le moment aucune réponse aucun mouvement. Il a profité de moi pour s'échapper ? C'est un dieux après tout avant d’être un simple chien ou invocation il ne veux peut être que sa liberté. Je me fait peut être des idées il est simplement insouciant vue qu'il n'a pas été libéré depuis longtemps et avait besoin de courir. Il à aussi du oublier que je suis aveugle ...

Puis une voie pourtant basse me fit sursauter mais rapidement je repris mes esprits devant le grand chien qui s'excusait. Visiblement c'est plutôt la deuxième option, il voulait juste courir. J'affiche alors un doux sourire rassurant, moi aussi je m'en voulait de l'avoir déjà rappeler et empêcher de profiter. Je passait mes main sur sa tête caresser ses longs et doux poiles. J'adorais mon nouveau compagnon, d'autant plus avec le stresse des épreuves la sensation de fierté était encore plus grande.


-" C'est moi, je t'ai appeler bien trop vite cela doit faire longtemps que tu n'es pas sortie"-





Puis je me redressais et commençais à avancer en claquant de la langue, il fallait que je soit digne de mon invocation désormais! J'ai eu la plus grande chance d'avoir réussis du premier coup à avoir une invocation malgré mon handicape alors il ne fallait pas que je l'entrave même si il m'avait choisie ainsi. J'avançais tout droit dans le désert claquant régulièrement de la langue. Puis je reprenais la parole avant d’être trop éloignée de Djiminy.



-"Tu est libre de faire ce qu'il te plais, excuse moi à l'avance pour mon handicape. Je ferait mon possible pour ne pas trop t'encombrer!"-




▲ Succès ▲


Dernière édition par Edelweiss le Ven 5 Aoû - 10:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 5 Aoû - 8:38

Subir une punition n'est jamais agréable mais se faire punir est parfois bénéfique. Djiminy n'avait accepté l'autorité que d'une poignée d'humains dans sa longue vie. Il avait été puni si rarement qu'il était très facile de les dénombrer. Djiminy, aussi serviable et loyal soit il une fois son amitié gagné, était et reste le chef de meute qu'il a toujours été. Mais aujourd'hui il se sentait honteux. Elle l'avait libéré et ils étaient tout deux liés par un pacte divin et lui l'avait tout simplement abandonné au milieu du désert...

Couché devant sa maitresse l'air honteux, il ferma les yeux quand elle s'approcha en se préparant mentalement à ressentir la douleur ou un éclat de voix. Comme il l'avait lui même appris aux chiens , qu'il était fautif et qu'il acceptait la punition, il subirait et attendrait que la tempête soit passée. Lorsqu'elle se pencha sur lui, son corps entier se tendit et sa machoire se crispa. Mais à la grande surprise du Demi-dieu, l'humaine le caressa :

« ...Bien longtemps que tu n'es pas sorti. »

En réalité, Djiminy n'avait jamais quitté sa cellule depuis la punition des Dieux. Il avait refusé tous les humains. Il n'avait absolument aucune idée du temps qui s'était écoulé depuis la dernière fois que le soleil vent avait caressé sa fourrure. Depuis combien de temps n'avait-il pas manger son plat préféré : une poule ?

Soulagé, Djiminy se releva et s'ébroua.

Sa maitresse se releva et commença à avancer. Elle précisa qu'il était libre de faire ce qu'il voulait. Un éclair d'amusement passa dans les yeux du Chien Divin. Ce qu'il voulait ? Si elle savait... Il y avait tellement de choses que Djiminy voulait faire ! Il décida d'ignorer cet autorisation pour l'instant... Sinon il serait déjà reparti en quête d'un poulailler puis d'une rivière et enfin d'une écurie pour la nuit !

Lorsqu'elle s'excusa de son handicap, Djiminy écarquilla les yeux. S'excuser ? C'était ridicule ! Il l'avait choisie malgré son handicap. Il avait préféré quitter ce temple avec une jeune fille aveugle plutôt qu'un grand aventurier lui promettant une nouvelle vie palpitante. Il avait préféré quitter ce temple avec une jeune fille aveugle plutôt qu'une dame de la haute noblesse lui promettant une vie luxueuse et confortable. Il avait même rejeté une responsable de maison close ! Pourtant, Ignis sais que Djiminy aime ce genre d'endroit... Pour lui, les excuses de sa maitresse n'avaient aucune valeurs puisqu'elles n'avaient pas lieu d'exister.

Le chien s'approcha et, en faisant attention à ne pas la brusqué, donna un petit coup de museau sur le bras. Légèrement moqueur, il dit :

« Je peux savoir ou tu vas comme ça ? Crois tu vraiment pouvoir sortir de ce désert à pied et sans réserve d'eau ? Aller grimpe sur mon dos ou je te transporte comme un louveteau. »

Il se coucha à ses cotés et attendit.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 7 Aoû - 13:38

J'avoue me rendre compte de la bêtise même que je venais de dire, comme si c’était vraiment possible que je sorte de ce désert... surtout sans l'aide de mon compagnon. Celui ci me proposait alors de monté sur sont dos car il avait bien compris que c'était bien trop ridicule ce que je venais de dire.

Je me tournais et sur ma gauche je sentait le poile doux de mon invocation. Celui ci c'était allonger pour que je puisse le chevauché. C'était sa ou finir dans sa gueule pour le voyage, et même si c'était la première fois que je montait et que je doute beaucoup de mon équilibre sur sont dos, cela me paraissait tout bonnement plus confortable.

Mes main glissais le long de sa colonne et je finissais par les glisser de chaque coté de sons coup comme pour l'enlacer et une fois ma jambe gauche de l'autre coté je me posait sur Djiminy. Ma robe ouverte sur les coté n'entravait pas et je me trouvait alors à moitié assise, à moitié allongée sur le dos du grand canidé. Mes mains serrait des touffe de poiles pour m'assurer de ne pas tombé et mes jambe se resserrait contre ses cotes. J'était paré. Je pris une grande inspiration comme pour me concentrer à accomplir un exploit puis je lui glissa quelque mots:

-" Je suis prête tu peut y aller "-

La peur et l'excitation s'entre mêlais dans ma poitrine et mon cœur battait à m'en faire tombé dans les pommes. Les fortes chaleur, la douce fourrure et le léger vent sableux tout s'entre mêlais contre ma peau. L'odeur du grand chien que je serrais contre moi, j’attendais le départ concentrer et lui remettant totalement ma vie. L'aventure commençais alors vraiment. Nous partions ensemble du temple du feu!
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Mer 10 Aoû - 7:18

Sagement couché à coté de sa maitresse, Djiminy attendait que celle ci grimpe sur son dos. Le chien divin l'observa avec amusement. Elle posa la main sur sa fourrure. C'était évidement la première fois qu'elle l'utilisait comme monture, elle hésitait... Sa main glissa sur le poil du Demi-dieu dans une caresse que celui ci apprécia beaucoup. Puis c'est maladroitement qu'elle lui grimpa dessus : elle passa la jambe gauche par dessus le dos du chien.
Ce dernier ne manquait rien du spectacle. Il trouvait la situation très drôle, surtout lorsque son regard s'égara au moment ou le mouvement de sa jambe souleva la robe.  Est-il encore nécessaire de rappeler que Djiminy reste un jeune chien dragueur et gourmand malgré son âge ? Mais le Demi-dieu connaissant l'honneur, le respect et avait une assez bonne notion des bonnes manières... Bien qu'il ne les respectent selon son bon vouloir... Il ne se permettrait pas un écart avec sa maitresse mais il dû se battre contre lui même pour ne pas se lècher les babines. Cependant, heureusement sa cécité l’empêchait de voir l'éclair qui passa dans les yeux du chien divin et son expression en disaient long.  

« Je suis prête, tu peux y aller »

Djiminy ricana : elle était à moitié couchée sur lui en se tenant à sa fourrure. Elle sentait la peur et l'excitation ce qui amusa énormément le chien divin. Sans prévenir, il se releva puis s'éloigna du temple d'abord d'un pas tranquille. Après quelques dizaines de mètres au pas, Djiminy accéléra pour atteindre un trot confortable.

« J'ai pris le direction du Nord-est par défaut, je ne sais pas trop ou tu veux aller. J'ai hâte de sortir de ce désert ! »

Une pensée frappa soudain le Demi-dieu :

« Heyyy ! Je ne connais même pas ton nom ! C'est scandaleux, quel goujat ! »

Il était réellement scandalisé contre lui même : il avait complètement oublié de réclamer le nom de sa maitresse ! Quel malpoli !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Mer 10 Aoû - 16:43

Je me sentais alors légèrement balancée suivant les mouvements du corps de ma monture, je sentait alors ses épaules et ses hanches se mouvoir à chaque pas. Petit à petit je m'habituais au rythme trotté de Djiminy me sentant alors plus à l'aise. Je me redressais dans une position plus confortable, assise. J'allais lui demander par ou il allais et ce qu'il voyait mais celui ci me pris de court et m'informais de la direction avant même que je lui adresse la parole.

"- Tu as mon entière confiance! Nous nous pauseront à la sortie du désert pour boire un coup et manger. -"

La direction était bonne de toute manière c'était le seule chemin rapide pour sortir du désert.
Un léger vent caressais ma peau entre vue sous ma cape flottant en compagnie de quelque file de ma chevelure échappés de ma capuche. Mon compagnon repris la parole et ce qu'il disait est vrais, toutes ces préoccupations et j'en avais oublier de me présenté.

"- Je comprend que cela n'avait pas trop d’intérêt de savoir les noms de toute les personnes venue pour ton épreuve. Et si je te disait qu'il s'agit d'une fleur blanche de montagne trouverais tu mon prénom ? -"

Je trouvais tout cela moins formel de le formulé ainsi et puis le prénom qu'il m'avait été donner par mes parent était bien en lien avec cette fameuse fleur. Ma peau blanche souvent caché et mon doux visage recouvert d'une capuche ne me mettait pas spécialement en valeur se qui pourrait être des atouts en tant que femme et c'est pourtant bien grâce à cela quelle portait ce prénom. Il représentait une grande partie d'elle même.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Jeu 11 Aoû - 7:39

Un vieux sage a dit un jour que chaque homme hésite entre la pirogue et l'arbre, même s'il ne veut pas l'avouer. La pirogue représente le voyage, l'aventure. Quel homme n'a pas rêvé de parcourir le monde en vivant de folles aventures ? Un bibliothécaire peut être ? Celui là ce plonge dans les livres pour vivre des aventures. L'arbre c'est la maison, le foyer. C'est l'accomplissement. Chacun a besoin d'un foyer, d'un endroit ou se reposer en paix. D'un endroit d'intimité ou réunir les siens. En ayant un territoire, il est possible de l'aménager. Quel homme ne serait pas fier de faire visiter sa superbe maison, son splendide jardin à ces invités, à ces amis ? C'est aussi en ayant un foyer qu'il est possible de fonder une famille et de la protéger. Et puis un jour, l'homme se rend compte que c'est avec l'arbre que l'on fabrique la pirogue...

Lorsque le vieux sage lui avait raconter ça, Djiminy avait pouffé qu'il admirait désormais les tortues et les escargots qui portaient leur maison sur leur dos : ceux-ci n'auraient jamais à faire face à tout ceci !

Dans l'ancien temps, Djiminy avait trouvé l'équilibre entre l'arbre et la pirogue. Aujourd'hui, il espérait que sa nouvelle maîtresse lui offrirait la possibilité de trouver à nouveau cet équilibre. Il espérait qu'elle lui permettrait d'avoir un chez lui tout en voyageant et vivant des aventures.

Il la trouvait légère sa maitresse et aimait bien l'avoir sur son dos. Elle ne tirait pas son poil, juste elle s'agrippait. Elle ne lui donnait pas de coups de talons, juste elle s'agrippait. Elle lui dit qu'elle avait confiance en lui. Il était sur le point de lui rappeler qu'il sortait du temple pour la première fois mais elle n'avait pas fini de parler !

« Je comprend que cela n'avait pas trop d’intérêt de savoir les noms de toute les personnes venue pour ton épreuve. Et si je te disait qu'il s'agit d'une fleur blanche de montagne trouverais tu mon prénom ? »

La réponse de Djiminy fut immédiate :

« Heyyy ! C'est de la triche ! Je suis un fils d'Ignis, pas de Terra ! Bon... Laisse moi une minute »

Faussement scandalisé, il était en fait amusé. Durant quelques minutes, il trotta en silence se remémorant les quelques connaissances en botanique qu'il possédait. Vivre auprès d'une famille de paysan et les quelques contacts avec un ami fils de Terra lui avait permis de les réunir. Immédiatement, il pensa à l’edelweiss : cette très rare fleurs blanche de haute montagne. Mais c'était peut être trop facile...

« Je n'en connais que peu... 3 à ma connaissance pourraient servir de prénom pour un humain. Il y a la Pâquerette ainsi que la Marguerite... La plus célèbre d'entre toutes c'est l'Edelweiss. Qui ne la connais pas ? Mais je n'ai jamais connu une humaine portant ce nom. J'ai connu une superbe humaine qui s’appelait Silène... Une fille magnifique qui m'a fait... Oh ! . »

Alors qu'il était en train de se plonger dans les souvenirs et sur le point de dire une bêtise, Djiminy trébucha sur une énorme rose des sables qui émergeait soudainement du sable ! Pratiquement invisible dans le décor, il aurait fallu un regard d'aigle pour l’apercevoir. Perdant l'équilibre, il failli s'affaler truffe dans le sable mais évita la catastrophe ! Bien que secouée, normalement la cavalière n'était pas tombée...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Sam 20 Aoû - 11:08

J'affichais un sourire amuser de le voir ainsi surpris de cette petite devinette et j'écoutait avec attention sont petit monologue ou il cherchais à voie haute. Avec une belle surprise celui ci citait alors mon nom mais en doutait tout de même, avant de trébucher ce qui faillie me faire tombé. M’étant accrocher à sa fourrure c'est non sans mal que je me suis redresser.

"- Désoler d'avoir tiré tes poiles... j'ai eu peur de tomber! La secousse ma surprise ... Es ce que ça va ?-"

Je me redressais et caressais les poiles que je lui avait tirer sans le vouloir. Apres avoir attendu qu'il me réponde je reprenais alors la petite discussion.

"-Tu étais sur la bonne piste, désormais tu connaîtras une jeune femme qui porte le prénom de Edelweiss ... Dit moi ? Voit on encore le temple ?-"

Mes yeux semblais figer au devant lointain. Mes mains câlinais le grand chien que je montais et j'était seule avec lui au milieux du désert. Je me rendais compte que depuis très longtemps c'est bien la première fois que je ne sais pas ou je suis précisément. Perdu au milieux de ce désert. Djiminy est il déjà sortie ? connait-il ce monde ? c'est seulement à cette instant que je réalise. Pour ne pas aider, la chaleur étouffait mon corps sous ma protection de tissu. Cette cape que je portait n'était pas des plus pratique.

Ce n'est que le début de notre aventure, j’espère seulement ne pas avoir à retourné ici souvent.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Mar 23 Aoû - 6:55

Djiminy s'approcha de la rose des sables et se baissa pour l'observer.  Pour former des roses des sables, il faut que du gypse soit contenu sous une forme liquide dans une nappe phréatique. Lorsqu'il fait très chaud, cette nappe phréatique s'évapore en partie, et c'est sous l'effet de l'évaporation, exactement à 1 mètre sous la surface du sol que se créent les roses des sables les plus belles. Le gypse cristallise donc par évaporation d'eau. Exactement comme lorsqu'on laisse de l'eau et du sel sur le bord d'une fenêtre en plein soleil ou sur un radiateur très chaud. Quand toute l'eau s'est évaporée, il reste des cristaux de sel. Le vent intervient pour dégager le sable parfois jusqu'à un mètre de profondeur, laissant affleurer les roses des sables qui sont dans le sol. Le vent les dégage et on peut les voir. Mais pas longtemps, car le vent les use vite et elles retombent en poussière. Conscient de ce spectacle éphémère, Djiminy en profita quelques instants. Cette rose des sables était aussi énorme que magnifique.

Le chien divin avait senti sa maitresse tirer sur sa fourrure lors du petit incident. Il se félicita de ne pas être en mue. Elle aurait sûrement fait une belle chute avec deux touffes de poils en trophée.

Se déplaçant de quelques pas, Djiminy regarda derrière lui.

« Seule la haute tour du temple est encore visible mais elle est très loin à l'horizon. »

Sans hésiter un seul instant, Djiminy se tourna et repris son trot dans le direction qu'il avait choisi plus tôt. Après quelques instant, il ricana :

« As-tu un foyer ? Est-ce notre destination ? J'espère qu'il est vaste et que je pourrai y entrer ! Oh je dois te prévenir qu'il te faudra investir dans une brosse solide : je fais deux mues catastrophiques par année. »

Le trot de Djiminy, bien que ralentie par le sable doux, était rapide et couvrait beaucoup de terrain. Il ignorait l'étendu de ce désert et à moins qu'il ne fasse plusieurs centaines de kilomètres ils l'auraient bientôt quitté. Se déplaçant avec harmonie et fluidité, Edelweiss pouvait sentir chacun des mouvements de la gigantesque machine qu'était le corps du Demi-dieu.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Ven 26 Aoû - 9:00

Les question poser par le demi dieu me faisait sourire, mais celui ci était un peut gêner. Pour dire vrais je n'avait pas réellement d'idée pour la suite et pensait qu'une visite à la montagne pourrais être sympa. Ainsi je pourrais présenter ma propre invocation à l'homme qui m'a tout appris. Le problème n'était donc pas la mais plutôt du a sa taille imposante et la non capacité de le logé. Mes parent n'avait pas une si grande maison, et encore moins une grange. Depuis que je suis partie faire ma vie à travers Arcane je me laissais guider par mes envie et les occasion qui se présentait. N'ayant donc aucune maison j'avais désormais un nouvel objectif qui n'était pas des moindres, Avoir de quoi nous loger !

"- Que dirait tu que je te présente le village ou j'ai grandi avec mes parent et l'homme qui ma permis de partir arpenter ces terres ?-"

J'esquivais la question de peur de le décevoir mais rapidement il se rendrais compte que je ne suis pas en possession de ce qu'il attendait. Apres notre voyage à Loclaine, il sera grand temps de retourner sur Lüh pour récupérer quelque information: Une petite maison avec un grand hangars pour Djiminy perdu au milieux de la foret si possible et une manière efficace de trouver de l'argent.

Pauser sur sont dos je pouvais ressentir chacun des moindre mouvement du chien. Ses pattes avant se déployant pour une grande foulé suivis de ses pattes arrière créant un balancier entre ses épaules et ses hanches. Parfois je sentais sa queue frotter contre mon dos et un léger vent caressais mon visage s'engouffrant dans ma capuche qui je l’espère ne tomberas pas sur mes épaules.

"- Si tu as besoin de quoi que ce soit d'autre dit le moi ! je n'ai jamais eu de chien rien qu'à moi, alors je serait ravie de te satisfaire ! Je le note dans le coin de la tête : une grande brosse solide. -"

Je passerais des heurs à le bichonner et en échange de mes soins, j'aurais moins de hontes à lui demander des services.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Ven 2 Sep - 17:18

Les allures... Lorsque l'on juge la beauté d'un chien, les allures sont très importantes. Différentes pour chaque race, unique à chaque chien elles peuvent être majestueuse, rapide en donnant l'impression de voler, lente avec une impression de puissance et de fierté... Les allures Djiminy étaient superbes, pour tout connaisseurs du chien. Vives, puissantes, couvrant beaucoup de terrain, le dos droit et la queue à l'horizontal. Aux allures, il était fier, majestueux et impressionnant.
Mais dans le désert, c'était comme s'il marchait sur des nuages. Ses pattes s'enfonçaient dans le sable rendant les impulsions difficiles et réduisant la vitesse. Il se laissait souvent glisser au bas des dunes... Malgré cela, Djiminy se déplaçait rapidement et avalait les kilomètres.

Sur son dos, Edelweiss dit joyeusement :

« - Que dirait tu que je te présente le village ou j'ai grandi avec mes parent et l'homme qui ma permis de partir arpenter ces terres ?- »

Ainsi elle avait grandie dans un village ? Djiminy en était content. Il avait perdu sa faculté à prendre forme humaine et sous sa forme d'origine il lui était difficile d'évoluer en ville... Dans les villages il y aurait sûrement des granges ou il pourrait s'abriter de la pluie et de grandes prairies ou il pourrait galoper. Djiminy était curieux de connaître cette homme aussi... Qu'elle père laisserait sa fille aveugle parcourir seule le monde ? Quoique Djiminy devait l'avouer, Edelweiss semblait savoir se débrouiller.

Elle lui proposa également de ne pas hésiter à lui demander quoi que ce soit dont il pourrait avoir besoin. Djiminy ricana. Une liste apparut dans son esprit. Mais il se rendit rapidement compte que chacune de ses idées n'était en fait que de simples envies et pas vraiment un besoin. Il n'avait pas besoin d'un frisbee au quotidien, il pouvait s'en passer. Il en avait cependant envie !

« Je serai ravi de visiter un village humain, surtout s'il est le tiens. J'aimais beaucoup passer du temps dans les villages humains dans l'ancien temps. Surtout lorsque je pouvais encore prendre forme humaine ou que les habitations étaient assez grandes pour m'accueillir. »

Durant quelques minutes, Djiminy garda le silence, gravissant une dune particulièrement pentue. Puis il s'écria joyeusement au milieu d'un léger halètement canin :

« Oh l'horizon change ! Et l'odeur aussi. Dans quelques minutes nous seront sortis du désert ! »

Jouant à se laisser glisser le long de la dune, Djiminy reprit rapidement son trot un peu plus joyeusement que précédemment.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Ven 2 Sep - 20:03

Entre chacune de nos réponse quelque minutes passais, malgré la vitesse de Djiminy, celui ci courait tout de même à grande vitesse dans le sable, ce qui n'est pas mince affaire. Pour ajouter à cela des grande dune et un soleil de plomb, rendant la traverser éprouvante pour le grand chien qui devait en plus me supporter.

Celui ci m'ayant répondu me parlais alors en partie encore de cet ancien temps, celui ou ce monde la n’existait pas encore. Ma curiosité était attisée et il me tardait de pouvoir demander à mon compagnon, à un moment moins éprouvant, de me compter sont histoire. Je ne me rappelle pas l'avoir entendu me dire qu'il était sortie au moins une fois de sa cellule. Il découvrira donc ce monde avec moi , non ?

Je me retrouvais allongée le long de sont dos me cramponnant plus que les dunes précédentes, ou les efforts de Djiminy me surprenait. J'avais la un compagnon bien efficace pour le moment. En tout cas j'était plaine d’espoirs et heureuse de m’être lancer dans cette aventure. Je sentait sont souffle dans sa poitrine, je l'entendais sortir de sa gueule. Mon compagnon redevins bien plus droit, marquas un arrêt puis s’écria voir à l'horizon enfin la fin de cette traversé. Cela signifiait pour moi enfin le retour à la nature que je connaissait et à la fraîcheur, pour Djiminy enfin une liberté tant attendu.

Me contentant de sourire je fermais les yeux me laissant porter par sa joie. De grande vague de sable emporter par notre chute et le vent produit, s'engouffrais dans ma capuche et les grains courait sur mon visage. La vitesse avait encore augmenter je le sentais et je m'accrochais contre la douce fourrure plongeant mon visage dans sont grand poile pour me protéger.

Le pas finis par ralentir et la température ambiante, se rafraîchir. Nous y sommes enfin ...

"- Nous somme enfin sur de la terre ? de l'herbe ? Je peut descendre si tu veux !-"

J'attendais sa réponse pour mettre pied à terre et après lui avoir fait une grande caresse je lui adressais à nouveau la parole

"- Je vais aller me pauser vers la rivière d'accord ? Je sais que tu n'attend que cela, je ne te retiens plus. La seule demande que je peut te faire est que si je viens à t'appeler en sifflant dans ton sifflet promet moi de me rejoindre aussi vite que tu le pourras ...? En contre partie je te promet de t'appeler seulement quand je suis vraiment coincé. Ainsi je ne t’empêcherait pas de profiter de ta liberté ! -"

J'attendait ainsi, la mains contre sont pelage, prête à sentir glisser sa liberté entre mes doigts. Nous nous reverrons très bientôt.

"- Je t'attendrais ... -"


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Le désert? C'est monotone et vide, c'est nul ! (Pv Edelweiss)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tuto haradrim, opération désert
» N°1 - Episode : "je te vide ton frigo parce que je t'aime..."
» Le Roster de la WWE qui ne sert à rien ...
» [22/04/11] Une news qui sert à rien
» De l'utilisation des points de vide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Le Désert Ambré-