Loin des eaux salées....

Partagez | .
 

 Loin des eaux salées....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Lun 26 Aoû 2013 - 19:50


Ne vous perdez pas dans les méandres d'Arcane !

Je vous félicite d'être arrivés jusqu'ici ! Etes vous passés à la taverne ? L'ivre que vous cherchiez se trouve pourtant bien ici, dans les landes ! C'est le plus gros fleuve de la région ! On l'appelle l'Ivre car il ne file pas droit.

Voici votre récompense pour m'avoir trouvé :

Citation :
Indice 5 :
1, 2, 3 = Nombre de trait(s) vertical(aux)

Le prochain indice est proche du Roi Solitaire


Le sac sur l'épaule, Fianna regardait filer au loin le Vermillon. Son regard étincelant des reflets de l'océan face à elle ne cillait cependant pas. Il n'y avait pas de place pour de la tristesse dans son cœur, et de toute façon elle savait très bien qu'elle ne manquerait pas à certains, peut-être à plus que d'autres. Quoiqu'il en soit s'ouvrait dès à présent une nouvelle aventure à laquelle son cœur répondait bien volontiers ! Ce navire avait été le théâtre de son enfance, et il était temps maintenant de marcher sur d'autres scènes. Aaron lui donnait l'occasion qu'elle avait espérée voir poindre le bout de son nez à la vue de son père à la tête de son navire .
Elle possédait un bout d'une carte précieuse, et une mission importante....Son âme criait d'être plus qu'une simple pirate au service du Vermillon. Aaron possédait ce droit de son sang et de son âge avancé par rapport à elle, mais elle ne voulait pas rester éternellement à ses ordres. Elle possédait aussi le sang d'Alrick, et par conséquent un sang de meneuse d'hommes. Sa gentille petite bouille aux traits fins d'une femme  raffinée et fragile entraient en contraste avec son regard farouche et aventurier.


'' Adieu cher frère ....'' lança t-elle à la mer avant de s'éloigner.






Cela faisait maintenant quelques jours qu'elle avait quitté la flotte de son frère, sa propre maison...Elle n'était pas vraiment habituée à être autant de temps à terre , loin de l'eau et sans possibilité de rejoindre le Vermillon. Aaron ne lui avait cependant guère laissé le choix et la jeune femme se retrouvait Sans Bâtiment Fixe pour un temps indéterminé. L'équipage semblait surprit de la décision de leur capitaine, mais personne ne la discuta. En cela elle les remercia, il était déjà assez difficile de les quitter comme ça...savaient-ils qu'elle ne reviendrait sans doute pas ? Si Aaron l'apprenait, il se ferait un plaisir de mâter toute rébellion.

Fianna leva la tête sur les landes qui s'étendaient devant elle. Elle n'était jamais venue ici avant et ne connaissait cet endroit que par les cartes qu'elle avait en tête par cœur en mémoire. Ce n'était évidemment pas la même chose, et la jeune femme avait un peu de mal à se repérer. Le monde changeait tout le temps alors que les cartes restaient figées. Mais contrairement aux dires communs,  elle avait un excellent sens de l'orientation, et elle ne se perdait que difficilement. Aussi se fut d'une démarche assurée qu'elle se déplaçait sur les chemin de ces lieux, son sac battant son dos au rythme de ses pas. Ses long cheveux d'or étaient attachés en une longue tresse qui courait sur son épaule pour terminer sur la courbe de sa poitrine, et son front était couvert d'un bandana beige, aux couleur de son manteau aux bordures de fourrures blanches.


''Bon voyons.....si je continue sur ce chemin pendant encore quelques heures, je devrais tomber sur les dites montagnes...hmmm j'espère vraiment que se sont elles-ci ! 'Pas envie de refaire demi tour pour aller de l'autre côté '' grommela t-elle en regardant autour d'elle.

Elle n'était pas tranquille. Ici la nature reprenait ses droits, et nombre de créatures peuplaient ces lieux, des créatures qu'elle ne connaissait pas. Fianna était entraînée au combat, puisqu'elle avait mené nombre de raids sur d'autres navires, mais ici c'était différent...Les conditions n'étaient pas réellement adéquates ! Après, un animal n'attaquait que si il se sentait menacé, en restant sur la route tracée elle avait peu de chance d'en croiser....Depuis qu'elle était arrivée dans les landes, elle n'avait croisé que quelques personnes, un marchand ambulant, deux trois vagabonds...rien de bien passionnant. Son appartenance à la piraterie n'était pas visible réellement, elle n'avait rien d'une malfrat et s'était amusant de voir à quel point les voyageurs semblaient avenants avec elle, venant lui demander de ce qu'elle faisait par là, tailler une bavette...Si Aaron avait été à sa place, pour sur qu'il aurait été évité de tout côtés, voir même signalé à quelques autorités haha... !
Ce n'était pas pour rien qu'il l'avait envoyé, Elle. Aussi étrange que cela puisse paraître bien que son père soit le terrible Alrick Sang-des-mers , sa défunte mère ne fut autre qu'une femme de haute lignée aux traits fins et doux, qu'elle légua à sa fille. Celle-ci ne s'en formalisait pas, bien qu'elle soit plus fière de son côté paternel !

Il était temps de faire une pause. Là il y avait de l'ombre sous un arbre, parfait pour un léger repos. La jeune femme s'en approcha et posa son sac contre le tronc avant de s’asseoir en tailleur nonchalamment. Elle sortit la carte planquée sous son manteau et la déroula devant elle, après s'être assurée de la présence seule du vent et de la nature autour d'elle. Puis ses yeux se posèrent sur le petit bout du puzzle que son frère désirait reconstituer : une chaîne de montagne sur une carte totalement vierge.... Cela n'allait pas être simple !


'' le mec qui a dessiné ça adorait emmerder les gens '' grogna t-elle en passant une main dans ses cheveux d'un air soupirant.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Tarec'Mah
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Lun 26 Aoû 2013 - 19:51

S'il y avait bien une chose que Tarec'Mah appréciait faire depuis sa libération, outre chasser avec son maître ou seul, c'était se prélasser sur une branche. Une branche en général épaisse, bien à l'abri au milieu d'un feuillage épais, assez haute pour ne pas être dérangé par ce qui se passait au sol, mais pas trop non plus pour que la descente reste aisée. Si elle gardait bien en tête son désir d'apprendre à considérer les hommes comme des êtres à part entière et non comme de la vermine à exterminer, là où elle aimait aller, nul homme agréable ne s'était jamais présenté. Mais ayant tout la vie de Sheiko devant elle, ce qui était peut par rapport à sa vie à elle tout de même, elle prenait le temps de se reposer en attendant que quelqu'un lui paraisse assez sympathique pour qu'elle daigne montrer le bout de son museau.
Ce jour là, la demi-déesse s'était donc offert une petite escapade dans les Landes Luxuriantes. Elle chassa une ou deux créatures dont elle ne connaissait pas le nom puis, suivant la route, se trouva un arbre parfait pour se prélasser quelques temps. Elle grimpa sans difficulté le long du tronc, puis s'étendit sur une branche basse mais épaisse, tant couverte de feuillage qu'elle était parfaitement invisible pour qui ne la chercherait pas elle et particulièrement à cet endroit là. Sa queue enroulé autour d'elle, elle ferma ses yeux émeraudes et se mit à penser à des choses et d'autres sans grandes importances, se remémorant des temps anciens et nouveaux.

Au bout d'un certains temps... Comment savoir exactement combien de temps elle s'était perdue dans ses pensées ? Une heure ou deux, voir peut-être même toute la matinée. Elle n'avait aucune idée de l'heure à laquelle elle était grimpée, et donc aucune non plus de celle qu'il était à présent. Donc, au bout d'un certains temps, elle entendit des pas se rapprocher de son perchoir. Elle vit une humaine s'approcher de l'arbre. Sans bouger, la lézarde observa son petit manège pour vérifier que personne n'était là. Si elle vérifia que personne n'était dissimulé dans l'arbre au pied duquel elle s'assit, elle ne vit pas l'espèce d'énorme varan qui l'y dévisageait.
Sa langue sifflant entre ses dents, Tarec'Mah la vit sortir un feuille... Seule une montagne y était dessinée. Ce n'était franchement pas précis pour se repérer. Intriguée, la demi-déesse se pencha plus en avant. Elle fit frémir les feuilles dans son mouvement, mais le vent ne faisait-il pas le même bruit ? Sa tête juste au dessus de celle de la jeune femme, elle scrutait la carte pour essayer d'en percer le mystère. Elle n'était pas une passionnée d'énigme, loin de là, mais elle trouvait cela particulièrement intriguant. A moins qu'il ne s'agisse que d'un dessin de la blonde qui se trouvait quelques centimètres sous elle... Dans ce cas, ce serait beaucoup moins attrayant.

«- Le mec qui a dessiné ça adorait emmerder les gens.
- Ou les faire chercher... »


Sautant de l'arbre, Tarec'Mah fixa ses yeux émeraudes sur la jeune femme en face d'elle à présent. Comme si de rien n'était, comme si elle ne venait pas d'apparaître soudain pour l'humaine, comme si elle n'avait pas fait intrusion, elle poursuivit.

« Qu'est-ce que c'est ? Une carte ? Je ne vois pas ce que vous allez faire avec ça... »

Elle leva ses yeux émeraudes vers la jeune fille.

« Il n'y a pas beaucoup de montagnes par ici... Pourquoi ne pas aller chercher plus à l'Est ? Vous êtes bien étrange, les humains... »


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Lun 26 Aoû 2013 - 19:52

La carte était une énigme importante qui avait laissé son père chercher durant des années et des années encore, les morceaux qui la contenait. Il était cependant aussi occupé sur mer que par ce trésor mystérieux, aussi n'avait-il pu pas vraiment s'en occuper aussi sérieusement qu'il l'aurait voulu. Aaron avait prit la relève très à cœur, et avait donc commencé par ça, trouvant rapidement au final ( enfin, quelques mois au moins ! ) un petit morceau de la carte blanche.
Mais en la laissant à sa sœur, toute aussi ambitieuse, il venait de faire une grosse erreur, et sans doute le temps qu'il ne s'en rende compte, elle aurait déjà le trésor entre ses mains. Elle n'avait pour le moment cependant aucune aide externe, aucun équipage. S'était un peu frustrant, pour quelqu'un qui avait vécu aussi longtemps en faisant partie d'une communauté toute sa vie. Elle était seule maintenant, et l'envie d'avoir son propre bâtiment la démangeait de plus en plus.
Mais avant tout, ce trésor ! Si elle se targuait de pouvoir trouver avant son frère cette énigme, cela le mettrait tellement en rogne, ca serait jouissif !

Ses pensées furent brutalement interrompues par une voix qui alerta ses sens d'un danger potentiel. Ses jambes se redressèrent tel des ressorts. Aussi vif que l'éclair, d'un tintement métallique bref ,son sabre sortis du fourreau pour venir pointer son bout tranchant au nez de l'inconnu qui venait de bondir devant, assez fou pour surprendre ainsi la jeune femme au sang chaud. Elle en avait pourfendu pour moins que cela sans leur laisser le temps de s'expliquer, et ses réflexes de défense et de survies étaient décuplés car maintenant elle se trouvait seule, et elle redoublait de vigilance. Elle venait de faire l'erreur de se laisser trop emporter dans ses pensées, et sur cette mystérieuse carte et si cet inconnu avait voulu la tuer, sans doute ne se serait-il pas gêné. En cela elle le savait ,et son cœur battait fortement en sa poitrine. Il l'avait cependant laissé en vie et préféré faire valoir sa présence au lieu de l'élément de surprise. Elle ne le laissera pas refaire ca une deuxième fois....
Ses prunelles s'écarquillèrent de surprise lorsqu'elle perçue l’importun à la langue sinueuse...Oui oui, sifflante ,et fine, un corps écailleux et de petits yeux sur une face animale....Un reptile ? Avec des cornes ? Un reptile qui parle ? Sérieusement ?
Fianna ne connaissait qu'une seule caste capable de parler et d'avoir une apparence aussi étrange : les invocations. Était-ce possible ? Se trouvait-elle en face d'une invocation ? Sa main se baissa légèrement tandis que le lézard reprenait la parole, et au ton de sa voix il s'agissait d'Une lézarde. Il était inutile de lever son arme ainsi puisque de toute façon le pouvoir des Invocations dépassait de très loin ceux d'un humain. Fianna n'était pas stupide.


'' J'étais en chemin '' répondit-elle prudemment

La question actuelle était de savoir ce que celle ci lui voulait...Une invocation apparaît-elle comme ça à tout le monde ? Et puis cette curiosité à propos de SON trésor ne lui plaisait pas non plus. Entre son autre main, qui ne tenait pas le sabre, ses doigts se resserrèrent autour du papier. Fianna n'avait pas été assez vigilante, et elle détestait être prise par surprise. Cependant le ton de l 'invocation ne semblait pas être des plus agressifs, juste curieux.
La jeune femme baissa totalement sa lame mais ne la rangea pas. Elle jaugea un instant la bestiole en silence, se demandant comment réagir face à cette apparition. Finalement incertaine de la procédure à suivre, elle décida de ranger sa carte par prudence et la remettre contre son sein.


'' C'est juste une carte.....j'aime bien les cartes '' lança t-elle d'un ton nonchalant.

Passionnée de navigation et de découvertes, la jeune femme ne mentait pas sur ce point là. Dès son plus jeune âge son père lui avait apprit les secrets de la mer, et le nom et emplacement de toutes terres connues et pré-connues du monde. Futée ,elle assimila rapidement les idées de vents et de voiles, des caprices de l'eau à celui du ciel et dans son esprit chaque carte apparaissait très clairement comme si elle se trouvait sous ses yeux. Elle avait ce don de lire sur ces traits noirs et de les garder ancré dans son cerveau. S'était utile, un peu comme maintenant alors qu'elle ne retrouvait seule et livrée à elle même.
Et qu'une bête aux pouvoirs insoupçonnés lui faisait face.
Ses prunelles analysaient la physionomie de son interlocutrice, tandis que son sabre restait pointe au sol serré entre ses doigts calleux.


'' Vous intéressez vous aux cartes … ?''
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Tarec'Mah
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Lun 26 Aoû 2013 - 19:52

Tarec'Mah ne prêta pas réellement attention au bond qu'avait exécuté l'humaine au son de sa voix. Comme elle n'aurait pas prêté attention aux couinements d'une souris. Mais elle s'en voulu presque, car n'avait-elle pas promit d'essayer de voir les humains comme des êtres à part entière et non comme une masse cancéreuse envahissant chaque recoin du monde ? Le sabre pointé sur elle, Tary se laissa observer, les yeux écarquillés de l'humaine prouvant sans doute sa surprise de voir quelque chose comme l'énorme varan qu'était la déesse devant elle. Il s'agissait d'une expression qu'elle ne connaissait que trop. Sheiko ne la faisait pas, ou très peu, mais les humains de l'ancien monde qu'elle avait traqué n'avait eut de cesse de la reproduire.
Au bout d'un moment, l'humaine baissa son arme, comme si elle avait compris que toute attaque contre la lézarde serait vaine et que son bout de métal ne la protégerait pas de sa magie. Car, si Tarec'Mah était loin de sa puissance d'antan, elle était tout de même fier de ses nouveaux pouvoirs. Toujours mieux que le rien dont elle avait fait preuve en sortant de son temple.

« J'étais en chemin. »

La carte disparut sous les vêtements de la jeune femme. Avait-elle peur qu'elle lui vole ? Apparemment oui. Ce simple dessin de montagne semblait bien être une carte comme l'avait pensé la dragonne. Et une carte très précieuse pour son vis-à-vis... Mais que ferait la lézarde de ce bout de papier ? Les trésors des humains, or, argent ou antiquités perdues ne l'intéressaient pas. Et elle doutait qu'un bout de carte partielle puisse lui rendre sa vie passée.

« C'est juste une carte... J'aime bien les cartes. Vous intéressez vous aux cartes … ? »

Tarec'Mah grimaça un espèce de sourire, le genre de sourire qu'exécute une mère se doutant qu'un enfant lui raconte seulement la moitié de la vérité. Non qu'elle ressente de l'affection pour cette humaine au poil jaune, mais quelque chose lui disait qu'à ses yeux, le papier à présent caché était loin d'être juste une carte.

« Non, disons que je me reposais dans l'arbre et qu'en voyant cette seule montagne sur votre papier j'ai été... Intriguée. Mais les cartes en général ne m'intéresse pas. »

Elle essaya de répondre à l'humaine comme elle aurait répondu à un de ses frères ou sœurs et non comme elle aurait fait en parlant à un simple animal, ou un enfant d'Aqua ou d'Aer. Les animaux ne parlaient pas pour commencer. Mais les humains étaient des animaux soit disant supérieurs, entre gros guillemets. Du moins ils comprenaient les paroles et étaient capable d'avoir un raisonnement intelligent et logique. Les pieuvres et d'autres céphalopodes de la même branche étaient également remarquablement intelligents soit dit en passant, mais il s'agissait là d'inventions d'Aqua et il était difficile d'avouer que ces créatures étaient, hormis dans leurs physionomies repoussantes, très bien pensées. Se perdant dans sa réflexion, Tarec'Mah n'écouta même pas, ne sachant si l'humaine avait répondu quelque chose à sa réplique.

« Enfin... Je ne me suis même pas présentée. Je m'appelle Tarec'Mah... J'imagine que vous avez un nom... Pour ne rien vous cacher, j'ai découvert ça récemment... Juste avant mon emprisonnement en réalité. Avant, je n'avais jamais pensé que des choses comme vous puisse se nommer... »

Elle avait dit ça sur le ton de la conversation, mi étonnée par sa découverte, mi narquoise. Est-ce que les humains s'intéressent à l’identité d'un cafard avant de l'écraser ? Alors pourquoi les Demi-dieux l' auraient-ils fait pour ces créatures qui les répugnaient ? Puis, se rappelant d'un autre détail sur les humains, elle s'empressa d'ajouter autre chose avant d'enfin laisser son vis-à-vis lui répondre.

« Ho, et je n'y connais rien dans vos... Hum, métiers c'est ça ? Je ne m'y étais jamais intéressé avant non plus. Mon maître est guide, et toi, qu'est-ce que tu es ? »

Se forçant à la sympathie, se répétant qu'elle faisait un effort pour son but actuel, elle n'avait pas vraiment d'intérêt pour l'activité que pouvait exercer l'humaine. Mais si elle voulait apprendre à différencier les humains, à les apprécier, à les voir comme des Hommes et non comme de la vermine, elle devait apprendre à les connaître. A savoir les différencier, les identifier. Apprendre leurs us et coutumes... Et peut-être qu'un jour, elle saurait pardonner et apprécier ces créatures.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Lun 26 Aoû 2013 - 19:53

Bon. La créature ne semblait pas plus curieuse que ça quant à son objet, tant mieux. Fianna resta silencieuse mais ses muscles se détendirent. L'invocation ne semblait guère hostile, et laissa même supposer que seule la montagne en haut d'un papier vierge l'avait juste intriguée. Chose normale qui aurait laissé perplexe plus d'une personne ,même non férue de cartes et de trésors. Fianna y voyait cependant plus que cela, et ces quelques lignes tracées signifiaient quelque chose d'énorme dont elle se devait d'en découvrir la provenance, avant son frère.
Ils avaient toujours été en compétition, puisque c'était l'éducation qu'ils avaient reçus en temps qu'enfants de maîtres de la mer, et aujourd'hui elle se retrouvait avec une pièce maîtresse qui ferait le poids dans cette compétition.

Son interlocutrice se présenta. Un bien étrange nom que Fianna ne fut pas certaine de pouvoir çà nouveau prononcer si elle devait l'appeler. Quoique....allait-elle rappeler une invocation ? Cela ressemblait plus à une discussion de passage entre deux êtres qui se croisent dans l'immensité du monde, rien de plus ni de moins. Alrick avait sans cesse parler du pouvoir de celles ci, sans jamais oser croire posséder un tel joyau entre ses mains. Cependant , comment pouvait-on posséder un être doué de parole ainsi, de pouvoir et de pensée humaine ? S'était impensable, un peu comme en faire son esclave...A moins que celle ci ne désira devenir l'invocation d'un humain, chose que Fianna jugea encore plus incroyable venant d'un intelligence comme celle ci. Seulement il ne s'agissait là pas de son propre esprit et la jeune femme ne se voyait guère la conseiller.
De toute façon elle n'en avait un peu rien à faire, ce n'était guère son problème.


'' C'est dommage vous savez, elles recèlent pourtant de tels secrets et trésors....un simple bout de papier aux lignes noires tracés pouvant valoir un prix d'or selon ce qu'il est dessiné...., Fianna esquissa un sourire amusé, ….je me présente, Fianna. Pour mon occupation, rien de bien passionnant, simple collectionneuse dirons nous....Et habilitée à tout types de travaux pour subvenir à mes plus simples besoins en temps que perpétuelle voyageuse ''

C'était la phrase typique qu'elle donnait à toute personne croisant sa route. D'un naturel avenant et jovial, il fut difficile de décerner la moindre cruauté et appartenance à un ordre aussi sombre que celui des Pirates dans ses yeux océan. La finesse de ses traits coïncidait plus avec une famille de riches bourgeois ou même de haute noblesse. Il y avaient juste ses mains, calleuses et striées comme si un dur labeur avait ordonné sa vie.
La créature semblait blasée. Un peu comme si Fianna n'était qu'une petite fourmis en face d'elle, chose qui ne serait pas totalement faux après tout. Mais l'effort du ton était là, elle semblait sortir d'un ''emprisonnement '', chose qui expliquerait cette non véritable envie d'un épitaphe sur la vie humaine. Fianna décida d'orienter la conversation vers son interlocutrice, histoire de..et puis elle fut curieuse de connaître ses déboires, pour le moment elle n'avait rien à faire.


'' Ho ? Est-ce vôtre maître qui vous a emprisonné ? ...Quelle en fut donc la raison ??''

La jeune femme avait du mal à s'imaginer que l'on puisse emprisonner une invocation. Ils étaient source de pouvoir, de puissance ,et en eux même un reflet plus que divin. Elle n'en savait pas plus que ce que son père et les autres pirates lui racontèrent dans son enfance, mais savait qu'en possédant leur pouvoir il aurait pu être facile d'être maître des eaux.
Alors que Tarec'Mah lui dise cela était fort surprenant. Elle attendit donc la réponse, les bras se croisant sur sa poitrine, la mine intéressée et interrogatrice.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Tarec'Mah
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 26 Aoû 2013 - 19:53

La jeune humaine se détendit, visiblement rassurée que Tarec'Mah n'en veuille pas à son bout de papier. Si c'était la seule chose qui l'inquiétait, alors elle pouvait tout de suite se reprendre, la lézarde n'en voulait pas de sa feuille. Les trésors humains n'avaient aucune valeur à ses yeux.

« C'est dommage vous savez, elles recèlent pourtant de tels secrets et trésors... Un simple bout de papier aux lignes noires tracés pouvant valoir un prix d'or selon ce qu'il est dessiné... Je me présente, Fianna. Pour mon occupation, rien de bien passionnant, simple collectionneuse dirons nous... Et habilitée à tout types de travaux pour subvenir à mes plus simples besoins en temps que perpétuelle voyageuse. »

Peu connaisseuse de l'espèce humaine, Tarec'Mah n'associa pas Fianna à la noblesse ni à une quelconque bande de malfrat. Les traits ne voulaient rien dire pour elle, le visage plat et rose de l'humaine ne lui paraissant pas plus noble ni plus mauvais que celui de son maître. Elle arrivait à peine à faire la différence entre mâle et femelle, se repérant aux cheveux et à la voix entre autre... Mais sans doute qu'il lui arriverait de se tromper un jour.
Elle prit donc Fianna pour ce qu'elle s'était dit être : Une humaine avide de trésor qui acceptait de faire n'importe quel travail si elle en avait besoin pour survivre. Ce n'était pas le même mode de vie que celui de Sheiko, mais c'est la la seule remarque que Tarec'Mah se fit sur ce ''métier''. Elle acquiesça donc sans un mot avant d'écouter la suite.

« Ho ? Est-ce vôtre maître qui vous a emprisonné ? ...Quelle en fut donc la raison ?? »

La regardant croiser les bras, Tarec'Mah fit une grimace. Sur son visage reptilien il était difficile de discerner quelle émotion avait animée ce rictus, mais c'était un étonnement sans borne qui l'avait frappé en réalité.

« Mon maître ? Non... Bien sûr que non, mon maître m'a libéré, c'est le principe... »

Elle se leva et fit quelques pas sans trop approcher l'humaine pour ne pas l'effrayer, mais sa démarche était raide. Sa langue sifflait entre ses dents et sa queue battaient de droite à gauche rageusement. Sa voix auparavant calme devint plus acide. Elle essayait de retenir une colère sourde en elle, ne sachant pas réellement pourquoi cette réplique de l'humaine l'avait énervé. Pourquoi le fait qu'elle ne sache pas pourquoi les invocations avaient été enfermés la rende si colérique.

« Tu ne sais pas ? Tu ne sais rien sur nous ? Pourquoi les temples, et pourquoi l'asservissement, et pourquoi nous en sommes là ? N'y a-t-il aucune histoire sur nous ? »

Puis elle se posta devant l'humaine, ses yeux émeraudes luisants de colère, mais elle se contraint à ne pas s'approcher de la jeune femme. Elle ne savait même pas si elle avait la possibilité de lui faire du mal si elle voulait. Elle n'avait pas put blesser Sheiko, pourrait-elle blesser Fianna ?

« Je me fiche de ta carte, de tes trésors, mais je ne peux supporter que vous ayez oublié ! »

Elle avait haussé le ton, sa voix s'élevant entre les arbres.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Lun 26 Aoû 2013 - 19:54

Le changement d'atmosphère se fit brutal, et la jeune femme sentit rapidement qu'un orage faisait son approche au son sifflant de la langue de son interlocutrice. Bien qu'ayant connaissance des légendes sur la puissance de ces créatures, Fianna ne recula pas d'un pouce restant aussi calme que de coutume. Il était inutile de se mettre à avoir peur ou de montrer une quelconque frayeur ici. De plus Tarec'Mah bien que haussant le ton, ne s'était pas rapprochée. Sans menacer son territoire physique, elle était très en colère et la jeune humaine resta silencieuse, attendant que la créature termine.
Elle comprenait très bien son désarroi et sa frustration quant au manque évident d'informations sur les invocations et leur histoire. Certes tous entendaient parler des invocations, mais peu connaissaient en détail les légendes qui les caractérisaient. Fianna n 'était pas une bonne historienne, et tout ce qui ne se rapportait pas à la piraterie et à l'histoire de sa famille au sein de leur bâtiment n'effleurait pas son envie de les connaître. S'était là un de ses défauts, et souvent reproché par son frère qui se targuait de lectures et de connaissances....Ce qui faisait la différence entre le capitaine et son second sans aucun doute.
Fianna la regarda d'un air désolé.


'' Il y en a ! Je dois juste être de ceux qui ne les ont pas lues ou entendues...Il y a une paire de temps entre aujourd'hui et ce qui ai arrivé au monde avant d'en arriver là . 'Desolé ne de pas m'être intéressée plus en détails à ces histoires là...je connais les invocations de ce qu'on en a dit, de vos pouvoirs, de votre origine mais peu de ce qu'il vous ai arrivé à dire vrai. Ne voyez pas là une insulte , peut-être une inculque ignare ! Mais...''

Elle recula, posant ses mains sur le tronc d'arbre auquel elle était adossée plus tôt et reprit sa position initiale, assise, en tailleur. Son regard se plantant dans celui de son interlocutrice reptilienne, avide de connaître donc. Elle laissa son attention détailler chaque repli de la peau verdâtre qui servait de réceptacle à l'âme noble et magique qui se dressait face à elle. La langue sifflante et fine, la posture tendue de l'esprit en colère, sa queue battant l'air et soulevant des gerbes de poussière à chaque passage, force de la nature. Fianna ne tenait pas à en subir les affres... .

'' Avoir la chance de ''croiser'' une invocation ne doit pas être donnée à tout le monde. Tout comme pour vous de parler à un humain...Pourquoi ne pas en profiter ?, elle attrapa son sac et le mit entre ses jambes commençant à y farfouiller, Je dois bien avoir un peu de Rhum à partager....''

Elle prenait volontairement un air affable, désinvolte et venait de s’asseoir en position d'humble pour donner l'occasion à Tarec'Mah de se calmer, et peut-être juste arriver à une conversation sans cris ou même coup, même si la créature semblait vouloir contenir cette colère non désireuse de blesser l'humaine.
Elle sortit triomphalement une bouteille de son sac, au liquide or déjà bien entamé. Un de ses trésors, qu'elle remplissait à chaque passage dans une ville. Un pirate pouvait vivre sans eau et nourriture des jours durant, habitué aux dures conditions de mers et de batailles, mais sans Rhum ? Jamais ! S'était le salut de tout équipage !! et l'une des missions importantes lorsqu'ils jetaient l'ancre, était de vérifier la cargaison de Rhum.
Fianna le leva en sa direction, la questionnant du regard. Et une question lui vint soudain à l'esprit, comme ça sans raison apparente : Une invocation pouvait-elle être saoul ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Tarec'Mah
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Lun 26 Aoû 2013 - 19:55

« Il y en a ! Je dois juste être de ceux qui ne les ont pas lues ou entendues...Il y a une paire de temps entre aujourd'hui et ce qui ai arrivé au monde avant d'en arriver là. Désolé ne de pas m'être intéressée plus en détails à ces histoires là... Je connais les invocations de ce qu'on en a dit, de vos pouvoirs, de votre origine mais peu de ce qu'il vous ai arrivé à dire vrai. Ne voyez pas là une insulte, peut-être une inculque ignare ! Mais... »

L'humaine s'assit, ne montrant aucun signe de peur. Ses excuses avaient quelque peu calmé la lézarde. Oui, il devait bien y avoir des chansons, des légendes, comme dans les tous premiers temps des hommes. Tout le monde ne pouvait pas les connaître, les invocations n'étaient pas non plus monnaie courante dans tous les villages. Se ressaisissant, Tarec'Mah arrêta ses cents pas nerveux.

« Avoir la chance de ''croiser'' une invocation ne doit pas être donnée à tout le monde. Tout comme pour vous de parler à un humain... Pourquoi ne pas en profiter ? Je dois bien avoir un peu de Rhum à partager... »

Du quoi ? Elle ne demanda rien, mais tout en s'asseyant en face de l'humaine, la demi-déesse l'observa farfouiller dans son sac. Qu'allait-elle en sortir ? Une bouteille. Une bouteille qu'elle lui tendit comme pour lui en proposer... Réellement intriguée, Tarec'Mah prit le contenant entre ses crocs et le posa devant elle. Elle n'avait jamais touché à l'alimentation humaine. Un morceau de viande fraîche de temps en temps, mais jamais elle n'avait été tenté par ce qu'ils appelaient cuisine.
D'un coup de dent bien placer elle fit sauter le bouchon et renifla l'odeur du liquide. Une immondice. Poussant la bouteille vers l'humaine, elle préféra ne pas y goûter tout de suite, refroidit par l'étrange odeur de l'alcool.
Comme si de rien n'était, elle commençait à parler d'une voix plus calme, presque douce.

« Hum, donc par où commencer ? J'ai l'impression que tout a commencé hier. Le monde était tellement beau, jeune, neuf. Je m'occupais de la forêt avec d'autres de mes frères et sœurs. Il y avait une harmonie incroyable. Nous nous querellions parfois, mais nous étions heureux. Nous étions libre. Nous étions tout. J'avais un ami... Nous étions des terreurs. Des enfants turbulents qui aimaient tourmenter leurs cousins... »

Tarec'Mah suintait la nostalgie, dans chacun de ses mots il était possible de la voir se remémorer un temps depuis trop longtemps révolu. Le bon vieux temps. Elle se revoyait, jeune et fébrile, courir dans le monde entier pour soigner les forêts et pourchasser les vils enfants d'Aqua et d'Aer avec Ushiran. Elle se voyait aussi, devenue plus sage, entretenir la terre avec soin et traquer ses cousins avec férocité et astuce.
Puis son ton s'assombrit, comme les temps qui étaient venus ensuite. La plus grande erreur de ses pairs.

« Nous avions le pouvoir de tout créer. Des nouvelles plantes, de nouveaux animaux... Mais certains ne purent se contenter de la simplicité si pure et belle dont nous avions toujours fait preuve. Ils voulurent créer quelque chose de plus grandiose. Une espèce intelligente, maline, artistique... Je ne m'en suis pas mêlé, comment aurais-je puis deviner ? Un jour, sans prévenir, leur chose avait détruit la moitié de mes forêt, souillée eau et air, emprisonnée le feu... Mais il était déjà trop tard. »

De rancœur, elle fit claquer ses dents comme pour écraser l'Homme qu'avait créé les autres divinités.

« Les Hommes. Certains tentaient encore de les sauver, de leur trouver des excuses. Mais certains ont tenté de purger la planète, de rattraper leurs erreurs par la force. La Purge... Nous étions devenus si faible. Et les humains se multipliaient comme des rats, nous surpassaient. J'ai encore du mal à croire que nous ayons pu perdre... Au final, ce sont nos parents qui ont mit un terme au conflit. Le monde a été réduit à une île, et nous à l'esclavage. Une punition injuste pour tous ceux qui n'avaient jamais souhaité les humains, et trop souple pour les réels fautifs... »

Elle s'allongea, croisant ses pattes pour poser la tête par-dessus. Elle ne regardait plus Fianna mais laissait plutôt son regard émeraude se perdre dans le vide.

« Voilà pourquoi j'ai été enfermé. Pour subir une punition que je ne mérite pas. Et j'ai attendu. Longtemps. J'ai finit par accepter mon sort, me résigner. Me dire qu'il valait mieux servir un humain plutôt que de continuer à pourrir dans ma cellule... Et un jour, Sheiko est venu me libérer. Il a remporté l'épreuve et maintenant je le sers... Mais je suis assez libre de mes mouvements, il est très peu contraignant comme maître et il m'a fait réfléchir sur énormément de chose. Disons qu'au final, pour un premier essai dans ce nouveau monde je n'ai pas trop à me plaindre... »

Elle soupira, un long soupir las. Tary était réellement satisfaite de son invoqueur mais rien ne lui rendrait jamais son monde d'avant.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #9 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Loin des eaux salées....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» Eaux croupies, rattus norvegicus
» Dégâts des eaux [Jena]
» salùùù :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Les Landes Luxuriantes Sud-