Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir La longue traversée [Partie 1]
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La longue traversée [Partie 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: La longue traversée [Partie 1]   Mar 30 Aoû - 18:40

La Longue traversée - Première partie
Yuurei & Djiminy

Après avoir laisser la liberté de Djiminy je laissais un large soupire sortir d'entre mes lèvres. Je relâchais enfin la pression et réalisais enfin tout ce que je venais de vivre. Une expérience intense pour la libération de mon chien divin et désormais vaillant compagnon. Une traverser, certes bien moins longue que pour me rendre au temple, mais tout aussi épuisante. Une accumulation d'émotion et de situation éprouvante.

Je m'avançais traînant le pas. Usé par la fatigue, je manquais de trébucher et n'arrivais que très peut à m’orienter ni même faire attention à ce qui m'entour. Dangereuse situation ou le noir complet me semblais d'autant plus pénible.

La fraîcheur du bois m’apaisais, relâchant alors toute cette adrénaline cumulé et me plongeant dans un bref moment de relaxation. Il fallait que j'avance un peut sur le chemin qui suis la rivière. Nous sommes loin d'arriver à Loclaine. Avant de commencer à rechercher quelque chose à grignoté j'avais un autre plan en tête qui me paraissait bien plus intéressant et moins fatiguant.

Les bras de la rivière m’appelai, me poussant à aller me rafraîchir et renouer avec la nature que j'avais un moment perdu au milieu de ses grains de sables et cet aire chaud et étouffant.  Malheureusement pour moi j'allais seulement pouvoir me trempé les pied pour le moment car le soleil qui ne devrais pas tarder à tomber m’empêchais de découvrir ne serai-ce qu'un bout de ma peau.

C'est donc assise au bord de la rivière recouverte de ma cape, après avoir pris quelque gorgée, que je laisse coulé le bout de mes pieds dans le courant, laissant mes long cheveux gris au sol 
"- Que c'est agréable... enfin de l'eau. -"

Les brin d'herbe entre les doigts, le sons de l'eau légèrement agité un léger vent pas encore totalement frais qui fait bougé les feuilles. Je repense déjà à Djiminy qui lui aussi doit profité pleinement de la liberté que je lui ai offerte. J’apprécie sa compagnie et imagine déjà l'aventure que nous allons vivre.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Mer 31 Aoû - 14:53

Yuurei Akuma

♦ Humeur: Faim !
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

Une longue marche en solitaire... Le soleil continue sa course dans le ciel et le Rôdeur cherche toujours de l'aide pour tracter sa carriole jusqu'à Lüh. La route passant le long de la rivière blanche est d'habitude souvent utilisée pour les convois marchand mais aujourd'hui, personne ne pouvant aider notre rôdeur. Rien, désert, la poisse totale.

la course du soleil arrivant vers sa fin, le rôdeur coupe donc un instant à travers le bois qui longe la rivière, histoire de trouver quelque chose à manger car la faim se fait doucement sentir. La Forêt est riche en ressource pour qui sait ou chercher et les arbres fruitiers ainsi que les bosquets de mûres ou de fraises des bois ne sont pas ce qui manque dans le coin.

Après avoir fait le plein, Yuurei repartit tranquillement le long de la rivière, des fruits pleins les bras, ce qui faisait office de pitance pour ce soir. Ce fut au bout de quelques minutes de marche qu'il vit une jeune femme emmitouflé dans sa cape et les pieds dans l'eau de la rivière a quelques mètres de lui.

Un s'agit d'un beau brin de femme. Plutot grande et mince, voir svelte même. cette femme a la peau aussi claire que lui et un visage avec une expression qui lui semble douce. Un détail frappe le Rôdeur cependant, des yeux gris et de long et beau cheveux de la même couleur. La demoiselle doit être aveugle ou albinos, dans tous les cas, sa vue ne doit pas être excellente.

La demoiselle semble pensive, rêveuse et un peu perdue. Yuurei s'approche d'elle silencieusement et une fois derrière elle, lui adresse la parole simplement, tout en faisant attention de ne pas échapper ses fruits. Une femme seule dans la forêt a cet heure et avec ce genre de handicap risque d'avoir quelques soucis si elle se fait remarquer par la mauvaise personne.

"Bonsoir, il est rare de voir des gens seuls par ici. Vous êtes perdue ou vous attendez quelqu'un ? "
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Mer 31 Aoû - 21:31

Quelque brin d'herbe se baissent non loin de moi mais sans pour autant m’inquiéter le pas n'as pas l'aire de se cacher et par conséquent ne cherche pas particulièrement à se caché. Pour autant il ne s'agit pas de mon grand Djiminy celui ci aurais été plus brusque. Je gardait l'oreille tendu et tendis que j'allais demander de qui il s'agit, l'inconnue m'adressais la parole.

Un homme encore jeune, engageais la discutions qui s’inquiétait de me trouver seule en ce lieux. Cela me fis sourire et sans bouger ma tête je lui adressais la parole calmement pour répondre à sa question poliment amener.

"- Bonsoir à vous, je vous remercie de vous en inquiéter et je ne pense pas être perdu. Et pour le moment je n'attend personne. Je profitait de la fraîcheur de l'eau. Et vous que faite vous au bord de cette douce rivière ? -"


Nous pouvons rencontrer toute sorte de personne en ce promenant sur ces terres. Pour l'instant ce monsieur ne me gênais pas mais au moins je savais que je ne pouvais pas me baigner pour le moment que le chemin n'était pas assez calme.

Peut être allait'il passer sont chemin et me laisser seule ou allait'il s’inquiéter plus ? au final j'avais un peut de temps pour me reposer. Peut être qu'il voudra m'entendre jouer ? La dernière fois c'était pour Djiminy et celui ci avait, je pense, bien apprécier.

Cet individu en ma compagnie n'avait pas une mauvaise intonation de voie et je ne me sentait pas agresser mais ce n'est pas pour autant je ne m'en méfiait pas. Apres tout comme je le disait , on ne sait jamais sur qui ont peut tombé.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Jeu 1 Sep - 20:47

Yuurei Akuma

♦ Humeur: Faim !
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

La jeune femme au bord de l'eau répond calmement au Rôdeur, d'un ton neutre et poli. Yuurei écoute la demoiselle tout en faisant attention de ne pas échapper ses fruits.

"- Bonsoir à vous, je vous remercie de vous en inquiéter et je ne pense pas être perdu. Et pour le moment je n'attends personne. Je profitais de la fraîcheur de l'eau. Et vous que faite vous au bord de cette douce rivière ?"

Yuurei s'asseye doucement à côté de la demoiselle avant de lui répondre. Faisant attention à ne pas écraser ses fruits pendant cette action. Une fois assis et ayant posé les fruits entre eux deux, le Rôdeur répond à la demoiselle, toujours sur le même ton de voix.

" C'est une longue histoire, j'ai retourné ma carriole sans le vouloir et je me suis mis en route le long de la route marchande qui longue la rivière, j’espérais trouver un convoi marchand ou quelqu'un pouvant m'aider à la remettre sur les roues et la tracter jusqu'à Lüh."

Prenant une petite pause, le Rôdeur commença à prendre quelques fruits et à les nettoyer dans l'eau de la rivière avant de reprendre ses explications.

" Je n'ai malheureusement trouvé personne pouvant m'aider et je suis passé par ce petit bois pour trouver quelque chose à manger en attendant de reprendre la route."

Ayant fini de nettoyer ses fruits, le Rôdeur croqua dans l'un d'entre eux et fini par en proposer à la demoiselle à côté de lui avant de la questionner encore un peu.

" N'hésitez pas à vous servir si vous en voulez. cet endroit n'est pas vraiment à côté des villes et villages et on est un peu éloigné de la route marchande. Que faisiez-vous par ici si ce n'est pas indiscret ? Je ne pense pas que vous vivez dans le coin."

Yuurei n'espérait pas vraiment de réponses sur la vie privée de la demoiselle, mais une petite conversation les pieds dans l'eau serait une chose agréable pour passer le temps en attendant qu'il retourne chercher de l'aide pour sa carriole.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Ven 2 Sep - 10:53

Le jeune homme pris donc la peine de s'installer à mes coté et j'entendais alors ses pieds se glisser dans l'eau. J'écoutait avec attention sa mésaventure, tendis que celui ci prenais soins de laver quelque chose qu'il avais déposer juste entre nous. Les petit bruit de l'eau qui s'activais au contacte des mains. Le désert m'avait'il même assécher l'esprit. Rien que le sont me rafraîchissait.

Mon nouveau compagnon me proposait alors de me servir en insinuais que j'était loin d'une quelconque civilisation. Je glissais ma mains du plus naturellement possible et fis glisser mes doigts contre les peau humide et fraîche de ce qui me semblait être des fruit. J'en pris un et tournais la tête en direction de mon voisin pour lui afficher un doux sourire en remerciement en plus de lui répondre.

"- Merci bien j'avais assez faim, vous tomber vraiment bien. Vous n'avez pas vraiment eu de chance en tout cas, je ne sais pas trop si je pourrais vous être d'une grande aide. Peut être que si vous arrivez à la réparer je pourrais demander à mon compagnon de vous aider à vous rendre à Lüh, c'est notre direction.-"

Je croquais un morceau du fruit qui était juteux et sucré à souhait, que cela était agréable, les pied dans l'eau au milieu de la nature avec des fruits que je n'ai pas eu peine à trouver. Je finis par répondre à sa question.

"- Comme je vous le disais je vais en direction de Lüh pour remonter jusqu'à la montagne Solitaire. Je reviens du désert et les épreuves que j'ai passer était plutôt éprouvante. Moi même j'ai encore du mal à croire ce que je viens de vivre ! hi hi -"

J'avais pris un ton toute amuser et excité comme un enfant qui venais de recevoir un cadeau. Apres tout c'était même surprenant pour moi : une aveugle qui arrive à passer les épreuve d'une invocation ! Le jeune homme ne me croirait peut être pas c'est pour cela que je préférais rester quand même vague. Une nouvelle bouchée prise je me délectait de se bon festin.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Dim 4 Sep - 10:58

Yuurei Akuma

♦ Humeur: Curieux
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

La demoiselle aux yeux gris me dit ne pas pouvoir m'aider. Je ne réponds pas là-dessus, après tout je me doutes bien qu'elle ne pourra pas m'être d'une grande aide sur ce point. En dehors d'une invocation un minimum massive, peu de choses peut retourner une carriole ou la tracter. Cependant elle me parle de son "compagnon" qui pourra la tracter. Je hausse les sourcils à cette annonce. Qui donc est son compagnon ? Un cheval ou une semi-divinité ?

Mangeant un fruit, la demoiselle fini par lui dire qu'elle fait également route vers la ville de Lüh. Vu qu'ils font route vers la même direction, il serait sans doute pratique de faire route ensemble. Soudainement la réponse à ma question arrive avant que je ne la pose. De retour du désert ambré, donc du temple du feu. Il s'agit donc d'un enfant d'Ignis, une semi-divinité ayant des affinités avec le feu.

Je souris, chose qui doit se sentir dans ma voix et finir par répondre à la demoiselle avant de manger quelques fraises des bois.

"ça je peux facilement le comprendre, j'ai déjà passé les épreuves de trois enfants de Terra. Ce n'est jamais très simple, mais leur contact est vraiment enrichissant. On peut dire que leur libération vaut le coup de passer toutes ces épreuves."

Finissant ses fraises, le Rôdeur finit par poser la question à la demoiselle à propos du demi-dieu à son service.


"Où est donc passé votre compagnon pour le coup ? Je n'ai vu aucun demi-dieu en arrivant ici."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Dim 4 Sep - 12:07

Après la traversé du désert, Djiminy et sa nouvelle maitresse étaient arrivés dans une forêt claire et agréable. Edelweiss autorisa le Demi-dieu à faire une balade en solitaire. Celui-ci la déposa prêt d'une rivière et s'éloigna au galop, trop heureux de courir à nouveau en pleine nature. En tant normal, il serait réticent à laisser une jeune femelle aveugle livrée à elle même en pleine nature. Mais elle lui avait prouvée qu'elle savait se débrouiller et grâce au pacte qu'ils avaient scellé, elle pouvait l'appeler au secours à tout moment. C'est donc sans crainte que Djiminy s'éloigna au galop dans la forêt.

Le chien divin retrouva les joies d'analyser toutes les odeurs de la forêt. Autant dire qu'il s'arrêtait régulièrement pour plonger le nez dans les buissons, contre un arbre ou sur le sol. Il repéra rapidement quelques renards et une meute de loup. Il rendit visite à un blaireau et effraya plusieurs lapins. Le chien divin se paya même le luxe de croquer un campagnol ! Une petite gourmandise qui lui avait beaucoup manqué. Il grignota également quelques framboises.  

Au détour d'une trace de gibier, un détail étrange attira l'attention du Demi-dieu. S'approchant, Djiminy découvrit une route, infrastructure typiquement humaine. Et sur cette route, une carriole était renversée. Monstre de curiosité, Djiminy s'approcha et l'inspecta en reniflant et fouillant un peu du museau. Il ne s'empara de rien, ne cassa rien mais déplaça quelques bricoles. Cette carriole sentait l'humain mâle... Un mâle dans la force de l'âge. Bien que très sociable, le demi-dieu avait appris à ce méfier des mâles humains. Surtout que dans ce nouveau monde il ne connaissait pas les humains. Quelles étaient leurs coutumes ? Leurs comportements ? Étaient-ils différents de ceux de l'ancien temps ?
Une fois sa curiosité satisfaite, Djiminy décida de rejoindre sa maitresse.

Laissant son flair le guider, il eut vite fait de la rejoindre. Mais quelle fut sa surprise lorsqu'il sentit une odeur humain étrangement familière, celle d'un mâle. C'était celui de la carriole, il se trouvait avec sa maitresse. Tout deux étaient assis au bord de la rivière et discutaient. Une rivière... Djiminy adorait barboter dans l'eau malgré qu'il soit fils d'Ignis. Une seconde à peine avant qu'il ne s'élance, le mâle demanda :

« Où est donc passé votre compagnon pour le coup ? Je n'ai vu aucun demi-dieu en arrivant ici. »

Pris d'une envie soudaine, le Chien dépassant les deux cents kilos s'élança au galop. Son poids et la puissance de l'animal faisait trembler le sol. Il se dirigeait droit vers le mâle humain... Il était trop tard pour freiner, la collision semblait inévitable ! Mais soudain, le Demi-dieu bondit par dessus l'hominidé et atterrit dans la rivière dans une superbe éclaboussure. Barbotant joyeusement dans l'eau, Djiminy parodiait une célèbre chanson de l’ancien temps :

« Aaaaaqua de mes amours, Tes caresses sur ma fouuuroure, m'ont tell'ment maaaaanqué!~ »

Bien qu'il semblait barboter comme un jeune chiot, Djiminy jetait des regards au mâle humain. Qui était il ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Dim 4 Sep - 18:03

Trois invocation ? C'est alors que la révélation de cet homme me surprenait. Moi qui pensait que c'était déjà bien rare d'en avoir une ... Une autre chose me surprenait mais flattait aussi mon égaux. A aucun moment il n'avait douter qu'une jeune fille comme moi pouvait réussir une de ses difficiles épreuves.

Je souriait de la situation, calme et reposer, les pieds dans l'eau avec quelque fruit et un bonne compagnie. L'homme n'était pas timide et ce n'était pas si mal car moi en revanche je n'aurais jamais vraiment oser d’entamer une conversation surtout avec des inconnues. Il faut dire qu'il à certainement des avantages indiscutables. Pour commencer il voyait clairement à qui il avait à faire , physiquement j'entend même si parfois cela est trompeur et je sais ce que je dit. Ensuite c'est un homme et il à de l’assurance, enfin de ce que je constate. Je n'ai pas pris la peine de me tourné pour claquer de la langue afin de visualisé l'homme avec qui je parlais.
Cela serait mal mené d'insérer un tic de langue au beau milieux de la discutions. Ont me prendrais certainement pour une folle.

Je ne pouvait pas vraiment affirmer ses dires car pour le moment nous n'avions pas vraiment fait de grande chose et la fatigue de l'épreuve se ressentais encore. Au moment ou j'allais lui répondre il repris la parole et tout s’enchaînât très vite. Je comptait bien lui parler de Djiminy et avant même que j'ouvre la bouche je sentait un mouvement brusque juste à coté de moi et je me retrouvait trempé. La voix de Djiminy s'entendais tendit que les mouvements de l'eau était affolé. ~Quand on parle du loup~

Je rigolait et finis par répondre à l'homme qui était à mes cotés.

"- Je vous présente Djiminy, Mon compagnon!-"

Il était tel un grand chiot que rien n’arrête. Malgré qu'il soit un fils d'Ignis, l'eau ne l’arrêtait pas bien au contraire. Désormais il était de retour et je me sentait de nouveau rassuré. Au final il serait mes yeux et mon protecteur.
La fraîcheur de la nuit se ressentait petit à petit et mes vêtements mouiller n'aidait pas.

"- Dites moi, il fait bientôt nuit ? Le soleil n'est plus haut dans le ciel ? -"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Lun 5 Sep - 9:54

Yuurei Akuma

♦ Humeur: Mouillé
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

A l'instant ou le Rôdeur demande on se trouve son compagnon, voilà qu'il entend un bruit derrière eux et voit un chien, une invocation d'Ignis, lui foncer dessus pour finalement se jeter dans la rivière et .. y barboter tout en semblant surveiller le Rôdeur du coin de l’œil. Certain y auraient vu une majestueuse créature canine, les poils au vent et l'air menaçant Comme Ceci mais, l'eau et la joie de retrouver son invocatrice aidant, le rôdeur se retrouvait plutôt face à un chien mouillé au poil un peu plus collé que volant au vent pour le coup, comme Cela.

La demoiselle à ses côtés ria aux éclats alors qu'on venait de se faire copieusement arroser puis fini par révéler à Yuurei le nom de son "compagnon".

"- Je vous présente Djiminy, Mon compagnon!-"

Un instant se passe tandis que je regarde la demoiselle à l'air joyeux malgré ses yeux gris et elle enchaîne sur une simple question après avoir rit de bon cœur.

"- Dites-moi, il fait bientôt nuit ? Le soleil n'est plus haut dans le ciel ? -"

Yuurei lève la tête et regarde le ciel, la course du soleil est sur le point de s'achever et la lune va bientôt prendre le relais. Le Rôdeur décide d'en informer la demoiselle comme elle le souhaitait.

" Le Soleil fini sa course dans une petite heure, je dirais. Ensuite, viendra la nuit et l'heure du souper. Il n'est pas recommandé de rester en pleine nature et à découvert la nuit par ici. Je peux vous proposer ma carriole si on arrive à la remettre sur ses  roues sans l’abîmer."

Une proposition sans arrières pensées, la carriole peut largement abriter quatre personnes et dispose d'une structure en bois qui peut fermer et non en tissu. Ce n'est pas comme-ci dans la région, il y avait des Murocs, Dramios, Cruenturs et autres Raparius qui traînaient dans les environs. Faire la route de nuit pourrait s'avérer dangereux du côté de la Rivière Blanche, même avec une invocation. Si Shase était encore dans les environs, avec tout ce qu'elle a bu, elle ne pourra pas être d'une grande aide non plus contre un prédateur.

[HRP] "les mots "comme ceci" et "comme cela" sont des liens cliquables qui mènent a une image[/HRP]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Lun 5 Sep - 13:52

Djiminy barbotait joyeusement dans l'eau. Il se roulait ou la rivière était peu profonde, plongeait au centre, s'ébrouait. Il pourchassait même les poissons ! De superbes carpes nageaient au sein de ce cours d'eau. Le fils d'Ignis ne raffolait pas des poissons mais il n'en avait pas mangé depuis si longtemps qu'il s'était mis en tête d'en attraper une !

Les activités et la masse de Djiminy dérangeaient la surface avec énergie, dérangeant les écailleuses créatures. Plusieurs avaient déjà bondit hors de l'eau d'un air furieux, prenant la fuite en aval. La fuite des poissons se voyait de loin...

Sans perdre une miette de la conversation des humains, Djiminy sorti de la rivière, galopa quelques mètres en aval et coupa la route aux poissons. Se tenant bien droit sur ses pattes, il n'avait qu'à attendre... Les poissons se rapprochaient de plus en plus et soudain... Djiminy bondit ! Il attrapa une énorme carpe qui se débattit furieusement mais elle n'avait aucune chance face au Demi-dieu.

Le chien de feu trotta fierement vers les humains, une carpe colossale dans la gueule. Il remonta sur la rive, la fourrure dégoulinante. Il ressemblait à une véritable serpillière ! Il s'y coucha et commença à grignoter son poisson. Entre deux bouchés, il dit :

« L'espèce de charrette au bord de la route un peu plus loin ? Une corde, un coup d'épaule et elle sera debout. »

Il avait dit ça comme s'il n'y avait rien de plus facile au monde. Aussitôt le dernier mot prononcé, le Demi-dieu s’intéressa de nouveau à la carpe qu'il mangeait, la tenant fermement entre ses pattes croisées. La nourriture lui avait beaucoup manqué.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Lun 5 Sep - 19:55

Le jeune homme me proposais que l'on se mette ainsi à l'abri dans son véhicule, mais il ne pouvait pas deviné que la raison pour la quel je demandais cela était lier à la fragilité de ma peau. Je m'empressais à ses dire de retiré la cape de mes épaules et de mon visage et je souriais pleinement balançant mes chevaux gris dans la légère brise qui venais caresser ma peau enfin à l'aire. Un large soupire de soulagement sortait de mes lèvres j'attendais cela comme tout les jours mais d'autant plus aujourd’hui après cette chaleur suffocante.  

Djiminy était revenue sur la terre et je l'entendais ce délecté d'un bon repas. Il pourra alors m'aider à chasser et j'aurais alors moins de contrainte. De plus il avait déjà vue la charrette du voyageur en notre compagnie et d’après lui rie n'était bien compliquer . J'était donc réjouis de savoir que nous allions pouvoir l'aider. Qui sais peut être que finalement le chemin pour Lüh allait être plus court et agréable que prévue. Le jeune homme auras ainsi de la compagnie.

"- Djiminy pourra nous aider avec votre charrette ! vous voulez bien m'aider à nous y rendre? Je peut difficilement parler en marchant voyez vous . Vous avez du le constater.-"

Mes joue devenait rosée du à la chute de température qui rafraîchissait l'ambiance et cette chaude journée. Mes bouts de doigts étaient froids et même si je savait que je n'allait pas beaucoup en profiter aujourd'hui, je me relevais en faisant attention à ne pas écraser les fruits ni mètre un coup à mon voisin , époussetait ma robe puis en levant la tête comme si je pouvais voir le ciel je pensait à voix haute

"- La nature m'avait manquer ! j'adore le soir, quand la nuit tombe je ne suis plus obliger de m'enfermer ! -"  

Cela me donnais envie de rester dehors malgré les conseils de l'homme même si je savait pertinemment que ce n'était pas judicieux de rester le soir. Mon père me le reprochais souvent mais ils ne peuvent pas comprendre que c'est le seule moment ou je peut enfin être comme tout le monde libre et respirer. Je ne leur en veux pas.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Lun 5 Sep - 21:29

Yuurei Akuma

♦ Humeur: Fatigué
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

Le Rôdeur observe le chien chasser une carpe avant de l'amener fièrement à leurs pieds et de commencer à la dévorer vivante. Visiblement celui-ci avait aussi entendu la discussion du Rôdeur avec la demoiselle aveugle et répliqua qu'il pouvait redresser la Carriole d'un simple coup d'épaule. Yuurei répondit simplement, voulant éviter la casse.

"Il s'agirait de ne pas l'abimer en la redressant aussi. Une Carriole dont la structure est abimée n'est pas des plus indiquées pour voyager. Pour ce qui est du cordage et des outils, j'ai tout ce qu'il faut dans la carriole justement".

La demoiselle à côté de moi retire sa cape comme pour profiter de la fraicheur de la brise qu'offre le crépuscule au bord de l'eau. Sa peau est d'un blanc plus nacré que je ne le pensais de prime abord et elle semble se plaire à la fraicheur de la nuit plus qu'à la chaleur du soleil. Le rôdeur écoute la demoiselle aux cheveux gris lui faire par de ses idées.

"- Djiminy pourra nous aider avec votre charrette ! vous voulez bien m'aider à nous y rendre? Je peux difficilement parler en marchant voyez vous . Vous avez dû le constater.-"

Le Rôdeur prend la main de la demoiselle pour l'aider à se relever et ramasse ses fruits restants qu'il s'empresse de mettre dans un linge pour ne pas les écraser ni les perdre. Yuurei regarde la demoiselle une fois debout, ses joues affichent des couleurs rosées et elle semblait avoir un peu froid. La demoiselle semblait cependant apprécier la sensation du froid sur sa peau et fini par déclarer au Rôdeur.

"- La nature m'avait manquer ! j'adore le soir, quand la nuit tombe je ne suis plus obligée de m'enfermer ! -

Le Rôdeur souriais et fini par déclarer à la jeune femme, de sa voix grave habituelle et d'un ton portant sur le conseil. Tandis qu'il les guidait doucement vers sa carriole.

" Merci pour votre aide. Je peux comprendre que la fraicheur du soir soit agréable, mais il vaut mieux être le soir dans son jardin que part ici. La nuit les Cruenturs ont tendance à chasser dans le coin et ils ne sont pas ce qu'il y a de pire par ici. Une fois la Carriole redressée, comment allons-nous rejoindre Lüh ?"

Yuurei faisait route vers la Carriole, guidant la demoiselle en faisant attention à ce qu'elle ne trébuche pas à cause du terrain.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Mar 6 Sep - 7:09

Djiminy était forcé de l'avouer : manger lui avait manqué ! Cette carpe n'était pas la meilleure gourmandise mais il se régalait. Oh bien sur il n'avait pas besoin de manger, il était immortel mais il s'en moquait : il aimait se nourrir ! Tout en mangeant comme le chien qu'il était, c'est à dire en prenant de gros morceaux qu'il avalait presque aussitôt, il ne manquait rien du dialogue des humains :

« Djiminy pourra nous aider avec votre charrette ! vous voulez bien m'aider à nous y rendre? Je peut difficilement parler en marchant voyez vous . Vous avez du le constater. »

Sur ces mots, Edelweiss se releva et épousseta sa robe. Si cela pouvait faire plaisir à sa maitresse, Djiminy relèverait volontiers la carriole. Il était fort et cette tâche était loin de l'effrayer. Le Demi-dieu apprécia la galanterie dont le mâle fit preuve envers sa maitresse mais il ne dit toujours rien, terminant sa gourmandise.  

« Une fois la Carriole redressée, comment allons-nous rejoindre Lüh ? »

Djiminy ricana, amusé. Cette homme avait-il de l'humour ou était-il expert en manipulation ? Le Demi-dieu se doutait qu'il voulait profiter de la situation pour l’atteler à la carriole et arriver plus vite sur Luh. Plus vite et sans effort d'ailleurs... Mais la réponse logique était : chacun comme il s'y rendait avant de se rencontrer. C'est à dire l'homme en tirant sa carriole, Edelweiss sur le dos de Djiminy.

Le grand chien se leva et, pendant que les humains s'éloignaient, il bu quelques lampées à la rivière. Puis il les dépassa d'un trot joyeusement énergique. En passant prêt d'eux, il ralentit et lança d'un ton moqueur :

« De la même façon que précédemment : Edelweiss sur mon dos, vous en carriole. D'ailleurs... J'ai bien vu le véhicule mais pas d'animaux de trait. Imaginez vous en avoir trouvé un, humain ? »

Le Demi-dieu était amical malgré la question transmettant un message clair. Sans attendre de réponse, il accéléra et s'éloigna, sachant que sa maitresse était en sécurité. Il s’essaya à coté du véhicule et attendit l'arrivée des humains...
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Mar 6 Sep - 13:18

Prenant soins de prendre le bras du jeune homme celui ci nous menais jusqu'à se qu'il lui restait de charrette. Sa question ouverte fit réagir Djiminy tandis que j'allais lui répondre tout autre chose. Mon visage affichais une légère surprise même si je me doutait bien que mon chère compagnon canin ne souhaitait certainement pas servir un inconnue mais il est évident que celui ci était sympathique et m'avait proposer de quoi me sustenté de plus il prenais soins de ne pas me laisser en danger.

Je me rendait compte qu'il serait tout de même plus simple d'avoir son nom. L'inconnu n'est pas flatteur comme titre et ses service mérite un peut plus de respect. La broussaille agiter me montrait qu'il c'était déjà rendu au devant sans même attendre de réponse. Et c'est un peut gêner que je prenais la parole.

"- Vous voulez bien me donner votre nom ? que je me rappelle qui vous êtes.-"

Quelque seconde de silence et je repris

"- Vous savez Djiminy est un peut brut comme ça mais il n'est pas méchant. Il vient tout juste de retrouvé sa liberté et il ne vous connait pas. Peut être que si je lui demande gentiment il accepterait de vous aider pour que nous fassions route ensemble ... enfin si vous avez besoin de nous ou plutôt de lui."

Occuper dans mes paroles et malgré que l'homme me guidais une petite racine me fit trébucher rien de grave juste que en était tête en l'aire l'esprit occuper cela m'arrivait régulièrement. D'autant plus qu'il était rare que je soit guider par quelqu'un.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Mar 6 Sep - 18:06

[HRP] petite note : la carriole que yuurei doit ramener à Astriel n'est pas une petite charrette comme-ceci, mais bien une carriole entièrement en bois, donc une version "réelle" de Cette Figurine
Elle était tirée par un cheval de trait, animal qui pèse entre 500 et 1200kg ( donc entre plus de deux fois et six fois la masse corporelle de Djiminy) et capable de tirer de très lourdes charges (le record étant 131 tonnes sur 400 mètres). Donc oui, mon Rôdeur demande à Djiminy comment on va redresser et tirer cette carriole car, à l'instant, il n'est pas du tout sur que la force physique d'un demi-dieu entre deux et six fois moins massif que son cheval suffise à la tâche.
D'autant que la Carriole n'est pas vide, il y a un peu plus de 50 bouteilles pleines et en verres, des caisses en bois et quelques affaires aussi.
ps : "Astriel" - "comme-ceci" - "figurine" et "Cheval de Trait" sont des liens cliquables[/hrp]

Yuurei Akuma

♦ Humeur: Fatigué
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

le Rôdeur entamait sa route en ayant la demoiselle aveugle qui le tenait par le bras. Jouant avec son médaillon d'Ogma dans la main. Soudainement l'invocation canine d'Ignis se mit à leur niveau et lança d'un air amical un message qui le paraissait nettement moins.

« De la même façon que précédemment : Edelweiss sur mon dos, vous en carriole. D'ailleurs... J'ai bien vu le véhicule, mais pas d'animaux de trait. Imaginez vous en avoir trouvé un, humain ? »

Yuurei répondit du tac-o-tac, se rendant compte après coup que l'invocation était déjà partie trop loin pour entendre.

"Un peu petit pour faire un cheval de trait, non ? Il m'en faudrait au moins deux des comme ça."

La demoiselle se tenant au bras du Rôdeur fini par lui poser une petite question, logique après tout. C'est la première que l'on pose quand on fait des rencontres. Ceci fit penser au Rôdeur qu'il n'avait pas posé la question non plus. L'invocation avait parlé d'elle comme s'appelant "Edelweiss", un nom de fleurs des montagnes. Il avait aussi évoqué le fait qu'elle devrait voyager sur son dos, idée pour le moins étrange quand on a à sa disposition une carriole assez grande pour les transporter tous les trois si on retrouve le cheval de trait. Ce serait beaucoup plus confortable et plus sûr que le dos d'un chien géant moins large qu'un cheval et dépourvu de selle.

"- Vous voulez bien me donner votre nom ? Que je me rappelle qui vous êtes.-"

Yuurei dévisagea un instant la demoiselle et lui sourit avant de lui donner son nom

"Je me nomme Yuurei Akuma, mais appelez-moi Yuurei. J'ai cru comprendre que votre prénom est Edelweiss. "

La demoiselle reprit après un instant de silence.

"- Vous savez Djiminy est un peu brut comme ça, mais il n'est pas méchant. Il vient tout juste de retrouver sa liberté et il ne vous connait pas. Peut être que si je lui demande gentiment il accepterait de vous aider pour que nous fassions route ensemble ... enfin si vous avez besoin de nous ou plutôt de lui."

Une proposition simple, à laquelle Yuurei répondit franchement, sans agressivité, mais avec la logique d'un homme pouvant voir la différence physique entre "Djiminy" et un cheval de trait qui allait du simple au double.

" Ce serait très volontiers que j'accepterais votre aide à tous les deux mais ... Ma carriole doit avoisiner la tonne. Il aura assez de force pour la tracter ? Il est certes imposant pour un demi-dieu canin, mais il est au moins deux fois moins massif qu'un cheval de trait. Par contre, il doit avoir un flair particulièrement fin, il devrait pouvoir retrouver Perceval, mon cheval, sans trop de soucis si vous acceptez de lui demander."


Yuurei sent la demoiselle trébucher sur une liane et tirer sur son bras. Visiblement elle était en train de tomber et le Rôdeur la rattrapa au vol avant de la redresser. Il serait dommage de se blesser maintenant. Yuurei fini par lui dire après l'avoir rattraper.

"Tout va bien, demoiselle Edelweiss ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Mer 7 Sep - 11:37

Les bras solide du jeune homme nommé Yuurei me rattrape et de suite celui ci me demande si tout vas bien inquiet pour moi. Je lui fait un petit sourire en guise de remerciement puis répond alors à sont explication.

"- Oui ne vous en faite pas j'ai l'habitude. C'est vrais que je ne pensais pas les choses de cette manière. Vous penser qu'il est partie loin votre cheval ? -"

Je me rendait compte que je ne serait pas d'une grande aide à qui que cela soit. Ma cécité m'handicapait et obligerait mon compagnon à servir mes désir d'aidé, même ceux que je ne connait pas. Il n'as pas mauvais fond mais reste très exclusif, pour remédier à cela il fallait que j'arrive à lui expliquer avant de lui demander de force. Je mettait en place dans ma tête un moyen de le convaincre que ce que je fait est bien, même si au final si il m'a choisi pour sortir de sa cellule c'est certainement par ce qu'il avait un minimum confiance en moi.

Ma cape suspendu à mon bras ma petite robe dans le vent je me convainquais que bientôt je retrouverait un endroit sur ou je pourrait profiter de la nature sans les dangers qu'elle représentait.
Yuurei avait certainement une demeure, et au vue de sa faculté à ce débrouiller à trouver à manger dans des bois ou bosquet peut être vivait t'il au milieu des vaste étendue de verdure surmonté par des tronc. Ce marchant était intriguant mais je me trouvait bien indiscrète pour lui demander quoi que ce soit.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Mer 7 Sep - 15:37

Yuurei Akuma

♦ Humeur: embété
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

La demoiselle aux yeux gris me souris amicalement quand je la redresse et me répond calmement, visiblement elle a l'habitude d'avoir ce genre de petits désagréments. Yuurei ne peux qu'imaginer la difficulté de devoir se mouvoir sans pouvoir se baser sur un sens aussi important que la vue. Cette pauvre enfant doit avoir une vie bien difficile et pourtant elle a réussit seule à délivrer un demi-dieu d'ignis. Yuurei l'écoute calmement tout en regardant ou se trouvait le Demi-dieu en question, pas trop loin devant eux.

"- Oui ne vous en faites pas j'ai l'habitude. C'est vrai que je ne pensais pas les choses de cette manière. Vous pensez qu'il est partie loin votre cheval ? -"

Yuurei souriait, bien qu'invisible pour la demoiselle, cela devrait s'entendre dans l'intonation de sa voix. Et c'est limite amusé que le Rôdeur lui répondit, à propos de son cheval, alors que la demoiselle semblait pensive. Yuurei n'est pas du genre à se prendre la tête sur ce genre de choses et à confiance en son cheval

"Perceval ne se met jamais en situation dangereuse, pour ça il fait preuve d'une intelligence redoutable.Il doit être en train de brouter bien à l'abri quelque part pas très loin."

Chemin faisant, le Rôdeur observe la demoiselle à son bras et fini par lui poser une simple question en voyant son air pensif. De sa voix grave et de son ton naturellement enjoué, comme à son habitude tandis que la carriole du Rôdeur faisait son apparition proche de la rivière. Bien que renversée sur le côté, élle etait encore parfait état malgré quelques rayures. Il restait quelques bouteilles dispersées ça et là que le Rôdeur n'avait pas encore ramassé lors de sa rencontre avec la demoiselle renarde nommée Shase ainsi que les caisses à charger de nouveau dans celle-ci.

" Vous avez l'air pensive demoiselle Edelweiss. Un soucis ? Nous arrivons devant ma carriole."

Le Rôdeur se demandait si la demoiselle Renarde était toujours dans le coin d'ailleurs. Elle avait pas mal bu et devait sans doute dormir quelque part. Ce fut après un léger soupir en regardant sa carriole que le Rôdeur lâcha le plus simplement du monde.

"Sylvecroc va encore râler en voyant les rayures sur la carriole".

Oui, le Rôdeur va se faire engueuler. Il faut dire que le Fils de Terra avait déjà eu la gentillesse de le réparer à l'aller, ça risque de le mettre un peu de travers de savoir qu'il faudra recommencer au retour.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Jeu 8 Sep - 13:11

Visiblement mes pensés n'était pas discrètes car Yuurei me demandais ce qui était la raison de mon égarement je rougie bêtement de gène moi qui arrive à être bien plus discrète habituellement. Je claquais ma langue pour me dirigé ainsi vers Djiminy caressant le haut de sa tête avant de lui demander d'une jolie voie suppliante.

"- Djiminy pense tu que tu pourrait retrouver le chevale de ce jeune homme ? Cela me ferait plaisir que tu le piste et que tu nous guide jusqu'à lui. -"

C'est dans un soupire que Yuurei s'exprima face à cette charrette renversé. Un détaille me surprenait cependant il nomma un Sylvecroc qui me parut bien étrange pour le nom d'une personne. Peut être s'agit'il la d'une de ses invocation ou encore d'un surnom de la personne qui lui à fabriquer cette carriole.

"- Qui est ce Sylvecroc ? L'homme à qui vous amener votre chargement ?"

Je n'avait pas pour habitude de poser des questions sur des choses qui ne me regardait pas mais j'était à l'aise et finalement très intriguer. De plus le jeune homme m'avait demander ce qui me tracassais pourquoi ne pas lui en faire part il auras toujours le droit de me dire que tout cela ne me regarde pas après tout.

"- Dite moi vous avez des invocations de terra ? -"

Dit simplement et discrètement attendant de suivre les pas de Djiminy, je voyait la peut être un moyen de trouver un bon bois pour ma flûte. Ce qui me faisait par ailleurs pensé qu'il serait fort appréciable de lui jouer un air ce qui ne déplairait pas non plus à Djiminy et cela me permettrait de me vidé un peut la tête de cette dure journée bien longue.

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Jeu 8 Sep - 15:06

Djiminy bailla à s'en décrocher la mâchoire. Il avait oublié à quel point les humains pouvaient être lents, surtout lorsqu'ils n'étaient pas pressés. Le fils d'Ignis savait profiter du temps infini qui lui était accordé mais restait une boule d'énergie pure. Attendre sans rien faire aux cotés d'une carriole renversée n'était pas son fort. Il fut content de voir apparaître Edelweiss au bras de l'inconnu. Assis prêt du petit chaos qu'était la carriole renversée, le chien divin balaya le sol de sa queue en voyant la jeune femme.

Elle s'approcha et Djiminy baissa un peu la tête pour se mettre à sa hauteur. Il plongea son regard dans ses yeux vides comme s'ils étaient plein de vie. Elle lui caressa la tête et lui demanda gentillement :

« Djiminy pense tu que tu pourrait retrouver le cheval de ce jeune homme ? Cela me ferait plaisir que tu le piste et que tu nous guide jusqu'à lui. »

Le Demi-dieu répondit d'une voix grave, presque intime :

« Naturellement »

Prenant grand soin de ne pas bousculer sa maitresse, Djiminy tourna autours de la carriole et utilisa son flair. Il y avait de très nombreuses odeurs autours du véhicule : marchandises humaines, mâle humain, lapins, rongeurs... et un cheval effectivement.  D'un pas rapide, la truffe au sol, le chien divin s'éloigna de quelques pas, fit un arc de cercle, revint vers la carriole puis s'éloigna de nouveau, fit un autre arc de cercle avant de revenir a véhicule. Puis, après quelques petites secondes à peine il choisis l'Est et s'éloigna en disant :

« Par ici »

Il s'éloigna d'un pas assez rapide... pour un humain ! En réalité Djiminy allait lentement, d'après son propre rythme habituel. Il changea régulièrement de direction, fit une halte dans une clairière dans laquelle il sembla réfléchir et débattre entre trois directions avant de ce décider soudainement pour le nord. Il les guida sur quelques centaines de mètres et soudainement il s'arrêta. Il attendit l'arrivé des humains tranquillement couché  et indiqua :

« Il est un peu plus loin, droit devant. Si je m'approche plus, j'ai peur de l'effrayer. »

Djiminy avait obéit immédiatement sans broncher à Edelweiss. Elle ne lui avait pas ordonner, simplement demandé gentillement. Il aurait été libre de dire non. Mais il l'aimait bien et n'avais aucune raison de répondre négativement. Elle était gentille avec lui, douce et respectueuse. La même demande venu de n'importe qui d'autre aurait reçu un superbe non, ferme et catégorique.
Couché, détendu, patient, Djiminy avait fait ce que sa maitresse lui demandait.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Jeu 8 Sep - 20:46

Yuurei Akuma

♦ Humeur: embété
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

La demoiselle au nom d'une fleur protégée rougit suite à ma question, trahissant la couleur naturelle de l'Edelweiss. Yuurei sourit en voyant ses pommettes rougir et le Rôdeur observe ensuite la demoiselle se diriger vers son invocation canine comme-ci elle savait ou celui-ci se trouvait. La demoiselle aux cheveux gris fini par demander au fils d'Ignis de pister Perceval lorsque nous sommes enfin tous autour de la carriole. Finalement, la demoiselle Edelweiss demande au Rôdeur d'une manière simple, bien que poli tandis que l'invocation canine commence son travail de pistage.

"- Qui est ce Sylvecroc ? L'homme à qui vous amenez votre chargement ? Dite moi vous avez des invocations de terra ? -"

Yuurei ne peux pas empêcher un petit rire de sortir en entendant la question de la demoiselle. Non pas que la question soit ridicule, juste que le Rôdeur a imaginé un instant Sylvecroc consommer tout cet alcool. Tandis que le Fils d'Ignis tourne en rond en sentant les différentes pistes autour de la carriole. Pendant une seconde notre espérait qu'il ne bloque pas sur l'odeur de la Renarde Shase  qui avait passé une partie de la journée ici aussi avant de disparaître pour le temple d'Ignis aussi. Notre Rôdeur fini par répondre calmement à la demoiselle.

"Je n'aime pas le terme "invocation" que je trouve réducteur. Mais oui j'ai délivré de leur cellule deux Fils de Terra. Sylvecroc, le grand gardien des forêts de l'ancien monde ou un truc du genre. Mais également la petite Diya, créatrice de certaines plantes si j'ai bien compris. Ils ont préféré rester à la maison dans la Forêt Faste, plutôt que de me suivre à Lüh. Ils ne sont pas très "ville"".

Un petit soupir en pensant au fait que Sylvecroc ne soit pas venu et Yuurei répond à la dernière question de la demoiselle Edelweiss, enfin la première chronologiquement parlant. En tout cas c'est la seule à laquelle il n'a pas encore répondu.

" Non je ramène cette carriole et Perceval, le cheval qui va avec, à Astriel le chef de la Guilde Marchande. Je râlais à propos de Sylvecroc, car c'est lui qui la répare en général et il râle quand il le fait... En général."

Une phrase simple qui dénonce une relation simple, sans étiquettes et sans prises de tête entre le Rôdeur et les Fils de Terra. Une discussion simple en attendant que la piste pour retrouver le cheval disparu soit retrouvée. Ce fut au bout d'un moment que le Fils d'Ignis trouva la piste en question et nous indiqua le chemin à suivre.

La marche était pour le moins soutenu pour une demi-divinité et rapide pour un humain. Du coup pour une humaine aveugle en pleine fôret, le chemin devait être bien difficile à suivre. Yuurei préféra marcher au rythme de la jeune Edelweiss, restant à ses côtés plutôt que de courir au rythme du demi-dieu bien trop pressé. Le Rôdeur sait comment pister les traces que le canidé laisse derrière lui de toute façon, il ne les semera pas sauf s'il cherche volontairement à le faire.

Finalement Yuurei atteint une clairière ou Djiminy est en train d'essayer de définir ou Perceval est parti. Un instant ou tout ce petit monde humain reprend son souffle et le Fils d'Ignis repart au nord au même rythme. En revanche, ce fut au rythme défini par Edelweiss que Yuurei arriva, quelques centaines de mètres plus loin au niveau de Djiminy qui leur indiqua ou trouver Perceval.

« Il est un peu plus loin, droit devant. Si je m'approche plus, j'ai peur de l'effrayer. »

Yuurei répondit simplement "Merci" à l'invocation avant de se mettre à avancer le plus silencieusement possible vers l'endroit indiqué par Djiminy. Quelques mètres derrière un fourré le Rôdeur voit finalement Perceval brouter paisiblement. Approchant de la bête habituée à sa présence, Yuurei saisi Perceval par la longue et retourne auprès de la demoiselle au nom de fleur et de son invocation. Yuurei tenait toujours son cheval par la bride tout en lui caressant le dessus du visage pour ne pas qu'il s'effraie en passant à côté du fils d'Ignis.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Jeu 8 Sep - 23:12

Juste avant de suivre les pas du grand chien qui acceptat sans negocier et d'un tons proche comme si même notre lien qui est tout nouveau etait forger depuis des années, je répondais à notre compagnon du soir.

"- Je comprend pour vous aussi ils sont vos compagnons et amis. Ils doivent être heureux de vous avoir choisi ! -"


Peut de temps après la voie de Djiminy nous interpelle indiquant qu'il avait enfin trouver la piste du fameux Perceval. Je tournais la tête et comme un reflex je commençais à claquer de la langue avancer à petite course concentrer dans les moindres appuis que je prenais sur la localisation de mon grand chien faisant abstraction du reste qui m'entourais. J'avais l'habitude de ce genre de petite course lors ce qu'il s'agissait de chasser un cerf blesser la foret ne me faisait pas peur tant que je restait concentrer sur mon objectif.

Ma tête se tournais captant les retour du son sec qui sortait de ma bouche et me revenais après avoir heurter les arbre et fourrer qui gênerait mes déplacement. En revanche même si j'arrivait à le faire cela ne voulais pas dire que mes déplacement était facile. cette forte concentration m'épuisait et après cette longue journée quelque faille était présente. Une ou deux lianes fouettait mes épaules ou quelque racine qui me faisait trébucher sans pour autant m’arrêter. Je n'avait pas le temps d'y penser si non cela pourrait être pire et je perdrait ainsi la trace de Djiminy.

Celui ci c'étant arrêter un temps soit peut j'eu à peine la possibilité de le rattrapé qu'il repartait aussi vite. Le grand chien finis enfin par se coucher indiquant le chemin à Yuurei qui en le remerciant ce dirigeant directement la bas. Pour ma part j'avait fait une halte légèrement essoufflée je tombais à genoux de fatigue près du canidé. Je levais ma mains pour caresser sont corps allonger au sol puis m'adressait à lui en souriant d'une voie fatiguer, haletante mais contente.

"- Tu as fait ... Un super... Travaille.... Merci... Beaucoup. -"

Je reprenait tranquillement mon souffle puis attendait le retour de Yuurei avec sont cheval. Un retour monté ne serait pas de refus car même si cette escapade forestière m'avait permise de profiter de la fraîcheur, une telle journée devenait réellement éprouvante et il ne me serait tarder de tomber de fatigue.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Ven 9 Sep - 10:08

Une tâche facile que de pister un cheval pour un chien. L'équidé sentait fort et semait sur son passage crottin et urine. L'utilisation du flair était une aide considérable au pistage, permettant un gain de temps important lorsqu'il fallait faire un choix entre plusieurs directions. Mais un bon pisteur utilisait aussi la vue et l'audition. Il était très facile de suivre un animal aussi imposant au sein d'une forêt dense : il suffisait de suivre la trace qu'il laissait immanquablement en piétinant et écartant les buissons, les traces qu'il laissait sur le tapis d'humus. Pour l'observateur attentif, il y a des centaines d'indices de vie tout autours, il suffit de savoir les déchiffrer.

Grâce à son flair, son audition sensible et ses compétences de pisteur, il était difficile de surprendre Djiminy. Il savait par exemple qu'un fauve les observait à quelques dizaines de mètres à leur droite avec prudence. Il avait repéré la présence de plusieurs Demi-dieu dans les environs ainsi que quelques prédateurs et un jolie nombre de gibier. Bien qu'il soit fils d'Ignis, la nature n'avais que peu de secret pour lui.

Sagement couché sur le sol, il apprécia la caresse de sa maitresse. Il s’inquiéta de son essoufflement :

« Je suis désolé, j'aurai du t'attendre, ça va aller ? Monte sur mon dos, je te ramènerai au véhicule. »

Malgré des millions d'années d’existences et plus encore, c'était la première que le Djiminy partageait sa vie avec une humaine atteins d'un handicap de la vue. Et même si Edelweiss était surprenante d'autonomie, elle semblait loin de pouvoir suivre le rythme des humains dont le Demi-dieu avait eut l'habitude. Le mâle passa prêt de lui avec son cheval qu'il maintenait fermement par la bride. Il adressa un simple « merci » au chien. Celui ci ne lui adressa pas même un regard. Il aurait considéré cette récompense comme largement insuffisante si sa maitresse ne l'avait pas caressé et remercié d'une voix contente. Il avait pisté ce cheval parce que sa maitresse lui avait demandé.

Djiminy ne connaissait pas ce mâle, ne lui devait rien et ne réclamerai rien pour le service rendu. Le Demi-dieu fonctionnait primitivement sur ce point, comme un chien. Bonne action = récompense. L'humain avait fait cependant l'effort de le remercier, même simplement et le fils d'Ignis accepta cette modeste récompense.

Lorsque sa maitresse fut sur son dos, le grande chien se releva et se dirigea au trot jusqu'au véhicule, dépassant le mâle humain et arrivant bien avant lui. En faisant attention de ne pas secouer Edelweiss, Djiminy se coucha prêt du véhicule et dit d'une voix chaude et joyeuse pour passer le temps :


« Je me souviens du dernier cheval que j'ai mangé : Un jeune étalon qui s'était cassé une patte. Les Kamikis avaient fait une énorme feu que j'ai allumé et l'on farcie avec du sanglier, des poules, des pommes de terre et une purée de carottes. Il fut arrosé régulièrement de graisse de bœuf durant la cuisson et le foie fut doré à la poêle avec quelques féculents. Ce fut un pur chef d’œuvre des Dieux ! Qu'en penses tu, tu aimes ce genre de plat ? »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Yuurei Akuma
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 228
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs, Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire : Armure - End + 4 (15)
épée - Degats +10 (14)
mains nue +4
Endurance : 11
Spoiler:
 

0 Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Ven 9 Sep - 16:36

Yuurei Akuma

♦ Humeur: fatigué
♦ Endurance+armure:  15
♦ Etat: Très Bon
♦ Attaque physique: 14

La nuit commence à s'épaissir dangereusement et Yuurei voit que le chien et la jeune femme aveugle sont en train de repartir vers la carriole. Le Rôdeur chevauche alors Pervecal et fait route vers la carriole à dos de cheval. Le Rôdeur arrive assez rapidement et voit que L'invocation et la demoiselle au nom de fleur discutent en l'attendant.

Le rôdeur approche et met pied-à-terre avant d'harnacher Perceval à la carriole. Se tournant vers ce duo qu'il n'avait pas prévu de croiser. Le rôdeur dis calmement à notre petit duo en question, prévenant surtout la demoiselle qui ne voit point de ce qu'il fait.

"Je vais prendre un peu de corde dans la carriole et m'assurer qu'il n'y ai pas d'accidents lorsqu'on redressera la carriole avant de remettre tout ce qui traîne dans le coin dedans."

Le rôdeur localise rapidement la corde dans sa carriole, malgré le bordel environnant dut au fait que la carriole se soit renversé et qu'une renarde ivre y ai dormi. Le Rôdeur se demandait un instant ou Shase était passé et jeta un œil dehors, hésitant à demander au Fils d'Ignis s'il ne sentait pas sa présence. Après une courte réflexion au vu de son comportement envers ce qui n'est pas son invocatrice, le Rôdeur se ravisa et continua à ranger un peu la carriole avant de sortir pour rassembler les caisses et les bouteilles restantes.

Tandis que le Rôdeur procède au rangement, il pose une question toute simple à la demoiselle Edelweiss. Une simple chose qui lui a traversé l'esprit lorsqu'elle avait demandé pour ses amis fils des dieux. Aussi le Rôdeur lui posa la question simplement.

"Excusez-moi, demoiselle Edelweiss. Pourquoi cherchiez-vous à savoir si mes amis semi-divins étaient spécialement des Fils de Terra ? Vous avez besoin d'un coup de main sur quelque chose qui requière l'aide d'un Fils de Terra spécialement ?"

Le Rôdeur fini assez rapidement de ranger le cafouillage qu'il y a par terre dans sa carriole en écoutant la réponse de la demoiselle. Finalement, le Rôdeur est rapidement fin prêt et harnache Perceval au montant de sa carriole avant de lancer à la demoiselle et à l'invocation.

" Il ne nous reste plus qu'à remettre doucement la carriole sur ses roues ensuite nous pourrons nous mettre en route."

Le Rôdeur avait harnaché Perceval à la carriole et procéda à la remise sur ses roues de la carriole, en douceur comme il l'avait indiqué. Ce fut après un lourd bruit de verre secoué qui s'entrechoque que celle-ci fut sur ses roues et opérationnelles. Yuurei contrôla l'intérieur de la carriole et rangea un peu, histoire de rendre ceci présentable pour la demoiselle.

Ce fut au bout de plusieurs minutes d'un bruit de rangement assez significatif que le Rôdeur sorti et attela Perceval à la carriole puis alla ranger sa corde. Descendant ensuite de la carriole, le Rôdeur s'approcha de la demoiselle au nom de fleur et lui pris la main pour la poser sur son avant-bras, un peu comme un gentleman le ferait pour guider sa Lady. Avec humour, Yuurei lança également à la jeune Edelweiss :

" Le carrosse de madame est avancé, si madame veut bien me suivre jusque dans ses quartiers."

Yuurei aida la demoiselle à monter dans la carriole, avant de lui-même se placer aux commandes et indiqua à Perceval qu'il était temps d'avancer. Tandis que la route vers Lüh s'amorçait, Yuurei commença à faire la discussion à sa passagère impromptu. Ouvrant une bouteille au passage et s'en prenant une petite gorgée au rythme des pas du cheval de trait.

" Nous serons à Lüh en plein milieu de la nuit demoiselle. Donc vous cherchez du bois d'une qualité exceptionnelle pour une flûte d'une qualité exceptionnelle ? Je pourrais demander à Sylvecroc de vous en faire une mais... Nous vivons dans la Forêt Faste, de l'autre côté. "

Réfléchissant un instant, le Rôdeur fini par reprendre sa petite discussion avec la demoiselle.

"Si vous voulez, nous pourrons faire route ensemble une fois vos affaires à Lüh terminées. Après un détour chez moi, je vais devoir aller au Temple du Feu, pour ma part.... Ah au fait, si vous voulez vous reposer, vous avez tout ce qu'il faut pour pouvoir dormir confortablement au fond de la carriole."

La route se faisait lentement en direction de la ville de Lüh. Le temps passait calmement au rythme d'un cheval de trait et le paysage défilait, laissant peu à peu les plaines et rivières pour arriver à un décors plus citadin, au loin, au delà des fermes, la ville de Lüh se profilait fièrement.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Yuurei Akuma le Mar 13 Sep - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edelweiss
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦Longue Cape avec Capuche Blanche
♦Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris
Inventaire▲

MessageSujet: Re: La longue traversée [Partie 1]   Dim 11 Sep - 10:41

Djiminy s'abaissa et c'est non sans mal que je passais ma jambe pour pouvoir le monté, et ce fu un combat pour tenir sur les muscle mouvant du grand chien qui malgré ses effort me bousculais un peut. Ma force commençais à me quitter les légère griffure sur mes bras et jambe était douloureuse et tandis qu’habituellement cela ne me gênais pas, la fatigue m'avais rendu bien plus faible. Je me pausais à quelque mettre du véhicule affaisser. attendant le retour de Yuurei qui ne fus pas bien long. Djiminy était au près de moi et je le caressais gracieusement. Ainsi presque allonger contre celui ci je me rendait alors compte que je sentait sa respiration tandis qu'il me contait ses histoires d’antan.

Le jeune homme m’expliquais ce qu'il faisait tendis que je me rendais absolument inutile. De la culpabilité s'étendais en moi. Je n'avais pas pour habitude de ne rien faire en regardant les autres s'atteler à de lourde tache. C'est avec surprise que Yuurei m'adressais la parole tandis qu'il rangeais le tout. Je lui répondis immédiatement le sourire aux lèvre comme à mon habitude.

"- Et bien pour tout vous dire je joue de la flûte et quelqu'un que je connais ma dit que d'avoir une flûte en bois créé par les demi-dieux était formidable. Alors je me suis dit que si j'en croisais je pourrait peut être leurs demander... -"

Pendant ce temps je recouvrais simplement mes épaules de ma cape qui avec tout ça avais un peut sécher. Un bruit lourd se faisait entendre après que Yuurei m'eu prévenue et les bouteille à l’intérieure de la carriole s’entrechoquèrent avec le choc. Assisele temps que tout soit près et c'est rougissante par le froid qui attaquais mes égratignures  que j'attendait un signe de Djiminy ou Yuurei pour monté en route vers Lüh.

De petit pas discret s'approchais de moi et je sentait alors La main de Yuurei prendre la mienne pour m'aidé à me relever et d'une galanterie amusé qu'il m'annonças comme l'on inviterait une grande dame à le suivre pausant ma main sur sont bras. Je fit un petit rire amusé avec un grand sourire et le suivant pour m'installer dans la carriole tandis que Djiminy nous suivait.

Au bout de quelque pas tracté par ce fameux Perceval ou l'on pouvait sentir la force du grand cheval, le jeune homme invitas à la suite de la discutions pour m'indiquer la duré moyenne du voyage et reprendre la discutions pour la flûte. C'est ainsi que spontanément il me proposait que l'on face le chemin inverse pour que je rencontre sont compagnon Sylvecroc pour sont bois divin un peut gêner et heureuse on pouvais voir quelque étoile dans mes yeux du à sa proposition que je ne pouvais refuser.

"- Je serait vraiment contente de le rencontré ! Enfin cela vous fait tout de même faire un détour mais je ne voie la aucun inconvénient. -"

Je tombait de fatigue malgré la joie motivante et c'est avec plaisir que je m'installais juste au derrière de Yuurei dans la carriole porter par les pas de Perceval avec Djiminy non loin. Demain il fallait que je redemande à Yuurei pour sont nouveau compagnon du temple du feu savoir le quel il voulais aller libérer ,et si un tel détours ne le gênais pas. Je m'endormais attendant paisiblement le réveille de mes compagnon de route. Un doux repos après cette dure journée.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

La longue traversée [Partie 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-