Rorn, découverte d'un nouveau lieu.

Partagez| .

Rorn, découverte d'un nouveau lieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Edelweiss
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Sam 29 Oct 2016 - 23:18

Le trajet fut long et ma mémoire traçais au fur et à mesure les chemin qui menait à Rorn dessinant une carte fictive qui me servait éventuellement à me repairer. Arriver en ville nous faisions nos au revoir à Klaÿ qui nous avait mener jusqu'à cette ville. Nous passions les grandes portes de la ville nous séparant de notre nouveau compagnon. Quelque peut anxieuse je me rendais compte que c'était la première fois que je me retrouvais en compagnie de Shirayu seulement et pourtant il y avait beaucoup de monde dans les rues.

J'agissais certainement avec étrangeté pour le grand tigre blanc car soudainement je m’effaçais me mêlant dans la foule ou plus exactement devenant invisible dans la foule. Le genre de personne que l'ont ne voit pas que l'on ne remarque pas , que l'on ne se rappelle pas. Malgré mes différence c'était un comportement tellement souvent adopté depuis mon arriver à Lüh que dans mon silence, malgré les claquement de langue qui n'étais entendu et écouter seulement par moi même, je ne me faisait pas remarquer.

Caché dans ma cape blanche quelque peut ternie par le voyage, la tête baisser, pratiquement aucun élément ne pouvais attirer l’œil. C'est ainsi que l'on pouvais me voir, renfermer sur moi même discrète.

Hors il me fallut quelque minute avant que l'on commence à avancer parmi les personnes nous entourant pour me rendre compte que cette fois ci la discrétion ne serait pas de mise. Je ne voyais pas ceux qui m'entourais mais en revanche on pouvais entendre des exclamations de personne plus ou moins surprise de voire un grand tigre blanc pénétré la ville. Je ne savais que trop peut discerné si  ils parlait de moi ou ne voyait que le grand demi dieux m'accompagnant.

Je me rapprochais alors discrètement de Shirayu passant mes doigts fins dans sa fourrure au niveau de sont encolure serrant légèrement comme une peur étrange d’être séparer de celui ci. Apres tout je ne connaissait pas cette ville.

J'attendais silencieusement à ses cotés, savoir ce qu'il en pensais ce qu'il voyait si il voulais me dire quelque chose ou si ils souhaitais faire quelque chose en particulier. Je me rappelais aussi que le magnifique tigre qui m'accompagnais n'avait pas encore eu sa liberté et je l'avais sortie de sa cellule pour l'enfermer à mon service, chose que je ne souhaitais pas. Je songeais alors le libérer à la sortie de Rorn quitte à me laisser partir pour Lüh avec quelque marchand pour ainsi nous rejoindre à cet autre ville qui m'est bien plus familière.


Ma dague:
 
Ecoute le doux sons de ma voix...:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Mar 15 Nov 2016 - 22:21




Ma Petite Fleur

““Le taureau des gens de son village est le petit poisson d’un village étranger.”

Une longue route m'attendait depuis le départ de mon temple et cette péripétie pour le moins compliquée de la traversée et le cours du tannage de cette curieuse peau de lézard. Une route qui paraissait actuellement féerique pour le tigre que je suis. Une route enfin libre au milieu du sentier de terre parcourant la nature environnante que je n'avais pas vu depuis des siècles maintenant. Je n'étais pas seul dans cette expédition pour ce village nommé Rorn que je ne connaissais pas encore.

La douce, la belle et jeune fleur blanche des montagnes enneigées m'accompagnait. Douce invocatrice qui semblait s'être pour le moins attachée à moi depuis nos épreuves et ma libération. Klaÿ, le petit d'Homme avait tenu à nous accompagner sur ce chemin, affiché en tant que guide et protecteur. Ma patience s'émoussait de plus en plus en sa compagnie, mais mon affection pour lui n'avait pas changé malgré que le petit d'homme montrait sa maladresse à tout instants. Je ne m'opposais aucunement à sa présence, bien au contraire. Même si ses bourdes me portaient sur les nerfs, je préférais le savoir avec nous jusqu’à ce qu'il soit en sécurité au sein de ses semblables que dans le ventre d'une quelconque créature peuplant la faune locale.

Bientôt la palissade de bois se rendait visible à l'horizon et nous savions que nous approchions de la ville de Rorn. Une fois l'entrée passée et notre compagnon de voyage laissé à ses occupations pendant que nous vaquions aux nôtres. Je regardais silencieusement la douce Edelweiss se glisser dans la foule.

La petite fleur semblait à l'aise dans cette foule. Elle y semblait même habituée au vu de son habilitée a y disparaitre. Ma masse, mon poids et ma carrure m'empêchaient de faire de même. Si ce n'est du regard et avec beaucoup de mal, je ne pouvais suivre ma petite fleur dans cette foule d'humains.

Ces humains, parlons-en. Il semblerait qu'un demi-dieu soit chose commune ici, mais un Tigre Blanc semble rappeler beaucoup de mauvais souvenirs aux peuplades d'ici. Visiblement la rage d'une enfant de Terra avait entachée cette ville par le passé. Ceux-ci semblaient avoir remarqués que je n'étais pas cette semi-divinité mais ma présence et ma nature féline attisaient leur curiosité et leur méfiance.

Je sentais leur étau se refermer sur moi petit-à-petit tandis que je perdais la trace de ma petite fleur des neiges. Soudainement je sentais un contact humain dans mon cou. Un touché familier, simple, chaud et rassurant. La petite fleur blanche, emmitouflée dans sa cape et quasiment invisible, se tenait prêt de moi et cherchait visiblement, elle aussi, à se rassurer en gardant un contact avec le demi-dieu ayant juré de la protéger.

La foule autour de nous semblait désormais plus curieuse que menaçante. Peu-être que, sachant l'invocateur présent aux coté de son invocation, ceux-ci étaient rassurés sur les actions que j'aurais ou non, le droit d'entreprendre. Quoiqu'il en soit, j'étais à coté de la petite fleur et l'observait pour voir comment celle-ci vivait cette expérience. La demoiselle était actuellement silencieuse, à coté de moi. Visiblement celle-ci attendait quelque chose, un signal ou une réaction de ma part. Peu à l'aise dans une telle foule je fini par lancer à la petite fleur.

" Cette ville ressemble aux villages médiévaux de l'ancien monde. Mais je ne suis pas à l'aise dans une telle foule. Pouvons-nous nous isoler quelque part où nous serions moins entouré s'il te plait petite fleur ?"

Un parc, un espace vert, ou une rue beaucoup moins fréquenté seraient l'idéal pour moi. Cela nous permettrait de discuter tranquillement et de souffler un peu.



[HRP] si je ne m'abuse, ephylix a détruit une partie de Rorn après un echec dans un tournoi[/hrp]
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Jeu 17 Nov 2016 - 2:25

Le grand tigre n'avais que peut tarder à exprimer sont besoin de s'écarter de la foule. Je trouvais cela fascinant, depuis notre départ du temple, ce genre de connexion entre nos esprit et cela sans forcement utiliser la parole. Les ressentis suffisait et cette étrange sensation m'était agréable.

« Je te laisse nous guider. Je ne connais pas la ville, et sans ma vue cela va m’être compliquer. »

Depuis les épreuves endurer je savais que je pouvais avoir une entière confiance en ce magnifique tigre qui m'accompagnais. Les talons claquant sur le pavé les grande pattes du félin se mouvais juste à ma gauche menant la cadence. Je tenais toujours sa douce fourrure dans ma main qui paraissais si petite et si fragile comparer à l'animal qu'il représentait à mes coter. J'était tout de même curieuse de savoir ce que toutes ses personnes pouvais bien s'imaginer en nous voyant l'un à coter de l'autre. Petit à petit les passants finissaient par se taire mais c'était aussi par ce que nous nous étions éloigner des grande rue. Un silence bien plus agréable à mes oreilles apaisait la situation me rendant moins anxieuse. Quelque brin d'herbe caressais mes jambes alors que nous étions en ville, visiblement nous avions trouver un parc et Shirayu devait se sentir un peut mieux. Malgré tout il nous fallait trouver un sac pour transporter nos futurs achats ce qui signifiait retourner prés des magasins.

«  Excuse moi de t'avoir emmener en ville. »

Ce n'était pas par ce que j'était a l'aise pour me mêler a la foule que c'était forcement une habitude que j'avais. Certes dans la ville de Lüh je ne me sentais pas aussi stresser ni perdu que dans cette nouvelle ville mais je n'était pas plus heureuse d'y traverser les rue. J'envisageais déjà d’emmener Shirayu dans la foret de Jade prés du Lac des Astres au j'avais l'habitude de m’installer pour m'échapper de ces communautés étouffantes.

« Dit moi... Que pensait ses gens en nous voyant à ton avis ? Pas que cela est un intérêt pour moi mais je ne voudrais pas que tu sois mal à l'aise. »

Ceci dit une petite réflexion me fut faite à moi même qui n'avais pas grand lien avec ma question, depuis mon arriver au temple du feu je n'avais pas eu beaucoup de temps pour me pauser, rencontrant de nouvelle personne aillant toujours une nouvelle compagnie créant des liens. Cela m'avait bien changer de toute ses escortes silencieuse ou des groupe de voyageur était déjà pré-fait et dans sans grandes discutions. Ces compagnies prenaient donc beaucoup de place dans ma vie qui finalement était plutôt vide de lien.


HRP:
 


Ma dague:
 
Ecoute le doux sons de ma voix...:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Ven 13 Jan 2017 - 16:43




Ma Petite Fleur

“Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut.”

Il semblerait que la petite fleur ne connaisse pas mieux Rorn que moi. Me demandant de la guider ailleurs que dans cette foule, je m'exécuterais avec joie, jouant de mon flair pour sentir la présence de la nature, un arbre ou un parc devrait être plus paisible qu'ici. Nous semblions actuellement être en plein centre-ville avec l'animation si caracteristique de ce genre de lieux un jour de marché. Un endroit où j'aurais pu évoluer avec plaisir si j'avais accès à ma forme humaine. Chose pour le moment impossible mais probablement envisageable dans un futur proche.

La demoiselle, ma chère petite fleur, marchait à ma droite pendant que mes pensées vagabondaient, essayant de faire fit de la crainte et des regards méfiants des gens que nous croisions. Au loin, tandis que le tumulte de la ville s'estompe et que le paisible silence se fait doucement sentir, mes yeux apercoivent un grand parc, doté d'herbes hautes et d'un grand arbre pouvant largement supporter le poids d'un grand tigre blanc.

La petite fleur me parle sur un ton d'excuse tandis que je m'éloigne un peu d'elle, allant vers ce grand arbre et me faisant les griffes sur son écorce. Ah quelle douce sensation si caracteristiquement féline que voilà. Le fait de pouvoir faire ses griffes dans un bon bois, dégageant des senteurs florales que je n'avais pas respiré depuis mon enfermement. Aujourd'hui était un jour agréable où je pouvais revivre à nouveau quelque chose que je pensais comme étant un souvenir lointain.

«  Excuse moi de t'avoir emmené en ville. »

"Il n'y a pas lieu de s'excuser, petite fleur. Il va de soi que si tu dois aller en ville et bien nous y irons. Excuse moi de ne pas pouvoir t'accompagner de manière plus discrète. Il fut un temps où j'aurais pu prendre forme humaine, mais je crains de ne pas avoir encore récupéré assez de puissance pour ça malheureusement."

Une petite phrase que je portais sur le même ton désolé que la petite fleur. Elle se reproche de ne pas être une meilleure hôte tout comme je me reproche de ne pas être un meilleur invité. Tandis que je grimpais à cet arbre la petite fleur me posa une question et c'est la tête sortant du feuillage que je lui répondis, m'allongeant calmement sur une des épaisses branche de ce tronc d'arbre.

« Dis-moi... Que pensaient ces gens en nous voyant à ton avis ? Pas que cela est un intérêt pour moi, mais je ne voudrais pas que tu sois mal à l'aise. »

" Oh je pense que je ne suis pas le premier demi-dieu ni le premier Tigre Blanc qu'ils voient. Et de ce que mes oreilles ont pu entendre, mon prédécesseur ne s'est pas très bien comporté. Mais qu'à cela ne tienne, à nous de leur montrer que nous ne sommes pas comme ceux qui nous ont précédés."

Une réponse simple, tandis que la demoiselle me paraissait songeuse. Posant ma tête sur ma patte, comme n'importe quel chat se reposant sur un arbre ferait, je dévisageais cette petite fleur pensive avant de lui poser à mon tour une petite question.

" A quoi penses-tu petite fleur ? Tu sembles perdue dans des pensées bien profondes."

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Lun 16 Jan 2017 - 22:50

Après le craquèlement de l’écorce sous les griffe acérer du grand tigre blanc, j'entendais les branche secouer leurs feuillages. J'allais alors à mon tours trouver une place confortable, m'installant contre le tronc laissant le long de mes jambes sentir la caresse de l'herbe. C'est d'un ton doux, pour me rassurer de l’inquiétude que j'aurais pue avoir qu'il m'expliquais que cela n'en tenais qu'à nous que de montrer que nous sommes pacifique envers eux.

Et ses mots on atteint leur but, je ne me sentais plus coupable car il n'avait l'aire aucunement inquiet du regard que l'on pouvais porter à notre duo. Je nous imaginais déjà voyageant l'un avec l'autre, lui prenant soins que tout ce passe bien pour moi et de mon coter je ferais en sorte qu'il se sente libre.

Je commençais à m'imaginer ce grand tigre, une fois ses pouvoirs retrouver, sous forme d'homme... Mais cela ne serait il pas réducteur de sont haut rang de demi dieux se retrouver à notre hauteur avec nos vie si fragile et limité.

Shirayu m'interpellais comme si il avait su lire dans mes pensées. S’interrogeant sur ce que je pouvais bien imaginer dans mon esprit libre.

« J'ai tant de question … Être proche d'un demi dieux comme toi m'offre plain de nouvelle pensé »

C'était bien le problème avec ma vie … tu as des questions et quand tu pense enfin connaître les réponses, voilà que de nombreuse autres arrive et me pousse dans ma curiosité.Je voyais alors une phrase que j'avais déjà entendu et que je trouvais très juste et c'est ainsi que j'exprimais à voix haute   sans trop faire attention.

« Plus tu sais de choses, plus tu te rend compte que tu ne sais rien »

Il nous fallait du repos et il nous fallait au moins de quoi tenir jusqu'à Lüh pour le retour. De quoi boire et manger et surtout trouver une auberge pour la nuit. Mes économies risquais bien de fondre à ce rythme mais j’étais plutôt fière d'avoir pue garder autant de côté.

« Shirayu, il faudra que je me trouve un sac pour y mettre tout mon matérielle futur. Il me faudra aussi une gourde afin que l'on ne manque pas d'eau lors de nos voyage. Qu'en pense tu? »


Ma dague:
 
Ecoute le doux sons de ma voix...:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Mer 1 Mar 2017 - 13:55




Ma Petite Fleur

“Les femmes font marcher les tigres et le commerce.””

La petite fleur a toujours l'air aussi songeuse, ce fut sur ce même ton que cette frêle demoiselle me servit cette réponse pour le moins énigmatique assortie d'une phrase d'une grande philosophie.
"« J'ai tant de questions … Être proche d'un demi-dieu comme toi m'offres plein de nouvelle pensé. Plus tu sais de choses, plus tu te rends compte que tu ne sais rien ».

J’acquiesçais de la tête à la réponse de la petite fleur. Il est vrai que le savoir à cela de bon qu'il offre toujours de nouvelles possibilités et plus l'on apprend quelque chose sur notre monde et plus notre savoir nous permet de poser de nouvelles questions. Un grand philosophe de l'ancien monde disait : « On ne finie jamais d'apprendre, car chaque jour nous apporte des leçons et des expériences qui enrichissent notre vie. ». Cette situation actuelle semble en être le parfait reflet. Des milliers d'années après, j'en apprends encore tous les jours sur les beautés de ce monde et sur cette chère petite fleur à mes cotés. Je répondis calmement à cette chère Edelweiss, avec un sourire dans la voix et près à encourager sa curiosité.

"N'hésite pas à exprimer ces pensées, petite fleur. Je serais ravis d'étancher ta soif de connaissance tant que mon savoir me le permet."

Un instant de pause après et voilà que la petite fleur me propose de poursuivre notre découverte de la ville de Rorn. Visiblement mademoiselle la fleur des neiges à besoin d'une petite séance de shopping dans le centre-ville.

« Shirayu, il faudra que je me trouve un sac pour y mettre tout mon matériel futur. Il me faudra aussi une gourde afin que l'on ne manque pas d'eau lors de nos voyages. Qu'en penses-tu? »

Je hausse les épaules et répond calmement à ma chère petite fleur d'hivers. Un ton calme et toujours souriant s'échappe de ma gueule, cette petite requete m'amusant quelque peu. Il semblerait que le coté féminin de la petite fleur ait pris le dessus, voici que celle-ci désire retourner dans le centre-ville pour une petite sceance de shopping. Amusé et curieux, je réponds à sa requête à l'affirmatif, curieux de voir ce que donnerait sur le visage des passants la vision d'un tigre blanc en plein centre-ville, en train de faire les magasins.

" Et bien, pourquoi pas petite fleur. Après tout, tu as besoin de cet équipement et nous sommes ici, juste à côté du centre où sont tous les commerces. Il serait dommage de passer à côté de cette occasion."

Je redescendais de mon arbre, me redressant doucement pour finir par sauter de celui-ci avant d'atterrir devant ma chère petite fleur. M'étirant à la manière des grands félins pour dégourdir mes muscles, je me tournais ensuite vers cette petite fleur pour lui proposer simplement de se mettre en chemin. être à nouveau au cœur de la foule ne m'enchantait guerre, mais laisser cette fragile bien que surprenante petite fleur seule à elle-même serait pour le moins irresponsable de ma part. Je suivais ma chère invocatrice tout en me disant à moi-même que ce genre de difficultés ne se présentera plus une fois que je pourrais reprendre forme humaine.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Bei Dongmian haku sanshi
Date d'inscription : 24/04/2016
Messages : 136
Métier : Musicienne
Invocation(s) : Djiminy Le chien de feu & Shirayu Le tigre de glace
Inventaire : ♦️Longue Cape avec Capuche Blanche
♦️Dague
Maniabilité ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ○ ○
♦️Sac sans fond :
-Liste des objets dedans
-Une flûte travesière en bois
- le sifflet de Djiminy
-7 Tsuris

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Sam 4 Mar 2017 - 21:39

Un petit sourire satisfait, même avec une légère appréhension, s’affichait sur mon visage. N’étant pas du genre à dépenser pour tout et rien et me contentant de peut j'aimais malgré tout la satisfaction d'avoir l'utilité de mes achats. Shirayu n'était pas contraignant dans ses décisions et faisait sont possible pour satisfaire mes envies et désir du moment.

Je me sentait en un clin d’œil l’âme d'une enfant qui était contente qu'on l'on cède à tout ses désirs. Le malaise que j'avais en arrivant au milieux de la foule qui nous étouffait en arrivant fut rapidement oublier.

« Dit Shirayu ! Tu peut me guider et me raconter ce que tu vois !? »

Pour moi jusqu'à présent toute les villes ce ressemblais un peut. Des rue, des villageois, des bonne odeur pour les magasins qui fournissais de la nourriture, et différent sont en fonction de l’artisan.
Les talonnette des chaussures claquant sur le pavé, ainsi que les sabots ferré ou non des chevaux qui frappais la pierre avec force. Le forgeront qui frappais le fer chaud que je sentait autant que j'entendais. Les chimistes ou cuisinier qui faisait bouillir de grande marmite plaine de bonne chose qui pouvais avoir des fragrances plus ou moins agréable. Les discussions de trottoir avec des rumeurs plus ou moins drôles.

Il me semblais tout de même que Luh était moins froide … peut être étais-ce juste qu'une impression ? Ou alors c’était simplement passager le temps que les habitants s'habitue à notre visite calme et pacifique. Je hochais de la tête par satisfaction de ma conclusion positive.

Tendant le bras pour sentir la fourrure de mon compagnon je pris un légère poignée, prenant soin de ne pas tirée sur sont beau pelage et je marchais au pas suivant les grandes pattes du chat me montrer le chemin . Je pouvais sentir le mouvement de sont épaules et les légère pression ou tiraillement lors ce qu'il tournais et d'un pas habile je prenait soin de prêter attention à chacun de ses mouvement.

À Cela je m'en voyais ravis de ne pas avoir à claquer de la langue comme je devais le faire lors ce que j’étais seule, ainsi je pouvais profiter de la disponibilité de ma langue pour pouvoir parler avec mon grand tigre qui me protégeais.

« Dit moi Shirayu, il te faudra aussi des affaires pour quand tu seras sous forme humaine, Non ? À nous deux il nous faudra de grand sac alors...»

La difficultés ne se pausais alors pas tant que nous ne tentions pas de pénétrer une des nombreuse boutique que nous croisions et malgré tout la petite pensée revenais doucement à moi : Shirayu n'appréciais pas plus que cela d'être au milieu de cette foule...


Ma dague:
 
Ecoute le doux sons de ma voix...:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Mar 18 Avr 2017 - 12:37




Ma Petite Fleur

““Qui se connaît une prison connaît aussi la liberté.”.”

La jeune fleur de l'hiver me demandait d'être son guide au sein de cette cité. Son guide et ses yeux également, ce qui me fit sourire légèrement et parler bien plus que je ne le ferais en temps normal. Je décrivais donc cette magnifique cité qu'est Rorn à ma chère petite fleur. M'attardant parfois sur les descriptions pour ne pas qu'elle entende le petit peuple se méfier de la jeune aveugle et du tigre blanc traversant la ville.

Je décrivais ainsi les actions de la fleuriste et lui fit racontait avec poésie à quoi ressemblait les plus magnifiques bouquets de fleurs exposées tandis que le palefrenier s'inquiétait à haute voix de la longueur de mes crocs. En passant devant le forgeron, j'expliquais quelle arme il forgeait et décrivait l'immense beauté de ses motifs, occultant volontairement la lance que son apprenti a pris en main à notre approche. Je décrivais ici la beauté et les beaux côtés de ce village à ma chère invocatrice, occultant les mauvais pour la préserver. Un tigre blanc en pleine ville entraîne toujours à la méfiance, cela n'est pas un crime, seulement le plus élémentaire des instincts de survie et je regrettais de plus en plus ma forme humaine qui tardait à arriver.

Ma chère petite fleur d'hivers me parlais justement de cette forme humaine, ironisant sur la quantité de bien matériels nécessaires et comment les transporter.

« Dit-moi Shirayu, il te faudra aussi des affaires pour quand tu seras sous forme humaine, Non ? À nous deux il nous faudra de grands sacs alors...»

Je lui répondit avec malice, portant un peu ma voix sur le rire aussi.
"De très grands sacs même. Mais tu as de la chance, tu as un tigre qui peut t'aider à les porter ! Cela dit, ne te reconvertie pas en forgeronne, c'est que c'est lourd, des enclumes. "

Nous approchions d'un tanneur un peu excentré, la forte odeur significative de la peau en train d'être tannée et l'agréable odeur du cuir ne pouvaient trahir l'odorat de quiconque. Souriant toujours, je lançai à cette petite fleur chère à mon cœur.

"Justement, nous sommes arrivés devant chez le tanneur. Il aura sans doute ce que tu cherches ... et dans un cuir sans doute mieux tanné que celui de Klaÿ."

J'entre donc dans la cour du tanneur qui semble assez peu rassuré et lui explique ce que ma petite fleur recherche avant qu'il n'aille l'accoster. Bien vite le vendeur nous entraîne dans sa boutique pour nous montrer ses différents articles. Et voilà que je suis assis ici, dans une salle ennuyeuse, dérivant dans mes pensées.

Cela me rappelle une autre salle ennuyeuse, une salle de glace où j'ai été prisonnier pendant un temps indicible jusqu'à ce que ma petite fleur ouvre la porte. C'était juste un autre dimanche après-midi pluvieux dans ma cellule de glace. Je perdais mon temps, je n'avais rien à faire. Je traînais, j'attendais. Mais rien ne se passait jamais et je me demandais. Je fais un tour dans mon passé. J'y conduisais trop rapidement, j'allais encore trop loin en arrière, bien avant mon jugement. Pourtant, j'aimerais changer mon point de vue la dessus mais je me sentais si seul en attendant cette libération. Mais rien ne se passait jamais et je me demandais. Je me demandais comment, je me demandais pourquoi hier je pouvais voir le ciel si bleu Et tout ce que je peux voir aujourd'hui, c'est seulement un mur de glace. Je secouais ma tête de haut en bas. Je tournais en rond et tout ce que je pouvais voir, c'était seulement un autre mur de glace. L'isolement n'était pas bon pour moi mais, un jour, le mur de glace c'est fendu et c'est une petite fleur au nom de l'hivers qui est apparue.

Aujourd'hui je ne sais toujours pas comment, je ne sais toujours pas pourquoi, mais je peux de nouveau contempler ce ciel si bleu grâce à une si blanche petite fleur. Ses mimiques me font sourire et ses contraintes me paraissent risible comparé à mes murs de glace. D'un œil bienveillant, j'observe donc cette petite fleur à l'instant présent, la regardant avec attention et gratitude tandis qu'elle converse avec le marchand sur ses futurs achats.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Rorn, découverte d'un nouveau lieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Comémoration des morts [Nouveau lieu, nouveau morts...]
» Nouveau Lieu HRP
» Un nouveau lieu pour un nouveau jour.
» Tom Prieve à la découverte d'un nouveau monde... [Validée]
» Mage et sabreur, la découverte d'un nouveau monde dans un village paumé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Cité de Rorn-