Curiosité à deux s'il n'en est un en perdition

Partagez | .
 

 Curiosité à deux s'il n'en est un en perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #1 écrite Ven 24 Fév - 0:10

La jeune femme se regarda dans le miroir, caressant la douce fourrure qui entourait son cou. Peut-être se trouvait-elle jolie, en cet instant. Elle jeta un bref regard à son invocation, comme si elle lui demandait son avis. Elle sourit.

Elle foulait les pavés froids de la ville portuaire nommé La Scala, hors du contrôle du prince. Elle se situait dans le nord des plaines glacées ; loin de tout, ici régnait la force et le sang, le froid, et cela en faisait un coin particulièrement animé et attractif, dur et cruel. Elle aimait ce genre d’endroit, où la peur et la mort pouvaient se rencontrer avec un simple mot déplacé. La Scala était faite de bandits, de pirates, de bonnes gens et de biens heureux. C’était un endroit comme un autre.
Elle avait accosté il y a quelques heures, et s’était empressée de trouver une tenue adéquate à la température. Après tout, si le soleil brillait aujourd’hui, une douce vapeur s’échappait de ses lèvres à chacune de ses respirations. C'était différent, maintenant qu'elle avait mis pied à terre ; cela faisait si longtemps, elle s'en souvenait, un peu. Elle entraîna son esclave avec elle, dont elle avait encore demandé sa présence sous forme humaine. Peut-être aimait-elle réellement son apparence. Acheter les tenues et les provisions nécessaires pour le voyage pris la matinée.

« Es-tu déjà venu dans cette région de l’île ? » Elle se fichait de sa réponse, elle n’avait même pas daigné lui posé la question qui pourtant était au bout de ses lèvres ; c’était une question pour sa propre âme. Peut-être reconnaissait-elle cette odeur qu’elle avait sentie durant sa jeunesse. Celle de la pauvreté, de la hargne face à la vie. Elle posa son regard vairon sur son compagnon, alors qu’ils déambulaient dans la ville. Nérée passa une main dans sa chevelure, s’arrêtant à un stand vendant différent types de bijoux. Peut-être avaient-ils été volés. Le vendeur salua ce qui ressemblait à un couple d’aventurier, sans trop d’attention sur leurs personnes ; seules leurs mains comptaient. Un instant elle songea à acheter un présent à son demi-dieu, bien que l’idée disparu bien vite. Elle passa doucement son bras autour du sien, l’entrainant avec elle vers un nouveau stand, un sourire aux lèvres. Cette chaleur était inexistante.
Peut-être devait-elle arrêter de jouer autant la comédie.

Le duo n’allait pas s’attarder dans cette ville miteuse, ne voulant perdre un jour à ne rien faire. Après avoir pris un copieux repas dans une des tavernes, la jeune noble fit l’acquisition d’un variquan. Il  savait se déplacer par lui-même, ainsi elle ne prit pas la peine de lui en donner un ; elle n’allait pas le retenir indéfiniment à ses côtés. Elle suivit le chemin que lui avait indiqué un passant pour sortir de la ville, puis fit un bout de chemin à pied, monture à ses côtés, silencieusement. Elle s’en rapprochait ; elle le voulait après tout. Après une centaine de mètres, elle s’arrêta, pris place sur sa monture. Elle observa un instant les environs ; il y avait la plage, non loin. Elle posa enfin son regard sur Shénzi.

« Allons-y. »

Elle talonna sa monture et suivit le chemin côtier.



   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Shénzi
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Nerior
Date d'inscription : 14/02/2016
Messages : 128
Liens vers la fiche : Fish
Résumé des rp
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Epée longue :
Tranchant ● ● ● ● ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ○ ○ ○ ○
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mer 24 Mai - 17:10

Brrr. Il faisait froid, ici ! Le demi-dieu avait l’habitude, car il faisait toujours froid là-haut, dans le ciel, mais tout de même ! Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas connu ça. Enfin, le froid ne lui faisait rien.

Il n’avait d’ailleurs toujours pas compris ce que cherchait son invocatrice. Elle pourrait quand même faire un effort... pensa-t-il. Lui et elle étaient arrivés dans cette ville humaine, et toute la matinée il avait été obligé de la suivre pour faire ses courses, et en plus sous forme humaine. L’ennui était total mais au moins, il savait qu’ensuite cela irait mieux. Enfin, juste un peu.

- J’espère que je n’aurais pas à faire souvent l’humain à tes côtés, je préfère être sous cette forme.

Après tout, le demi-dieu n’avait pas attendu plus longtemps lorsqu’ils étaient enfin en route pour passer de Qilin à Shénzi. Cela lui coûtait un peu de sa force magique mais au moins, il était plus à l’aise, et apte à réagir à toute menace. Il observa d’ailleurs les environs mais ne vit rien d’important. Tout était calme. Le variquan de Nérée prit un peu peur lorsqu’il changea de forme, mais il s’y habitua vite. Un simple grondement suffit.

Le fils d’Aer ne savait pas encore pourquoi elle faisait un si long voyage, aussi loin de la capital des hommes, et juste avec lui. Mais il avait quand même sentit qu’elle était différente que d’habitude, elle ne répondait pas à tout. Un peu sur les nerfs ? Cela lui donnait envie de l’embêter !

- Alors, qui vas-tu voir, là-bas ?



▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #3 écrite Sam 27 Mai - 0:19

La vitesse de sa monture permettait à l’air de fouetter doucement de son visage, le froid de mordre chaque parcelle de peau qui n’avait été couverte. Elle inspira doucement. Elle détestait le froid et pourtant, en cet instant, elle ne pouvait que l’aimer.

On pouvait entre la mer, d’ici. Ses vagues s’écrasaient sur les rochers qui bordaient le sentier, inlassablement. Nérée aimait cette tranquillité ; elle pouvait cacher un monstre dans le plus étrange de ses recoins. Elle tourna son regard pour le poser sur son invocation, qui avait enfin repris sa vraie forme. Il était vrai qu’elle le préférait ainsi, ainsi elle se contenta de ne pas le contredire totalement. « N’espère pas trop avec moi. » Peut-être avait-il déjà pris l’habitude. A Lüh, en vue de sa taille, il était préférable qu’il prenne une autre forme que celle confiée par Aer ; elle préférait être discrète, malgré tout. Si elle savait faire attention, elle ne pouvait dévier tous les regards. Elle passa une main sur la tresse qu’elle s’était faite pour l’occasion, pensive.

N’était-elle pas en train de fuir ? Plusieurs petites questions allaient et venaient, souvent, lorsqu’elle voyageait ou s’endormait. Ce voyage était peut-être un peu trop important pour se laisser bercer par les codes de conduites et ses habitudes. Lorsque son demi-dieu personnel lui posa une question quant à son village natale, la nature lui répondit. Elle n’allait pas rendre non plus le jeu plus facile pour lui. Le sentier traversait une pleine plus ou moins boisée, la vue était dégagée. Pourquoi serrait-elle alors aussi fort ses rênes ?
Il était ridicule que sa barrière de glace fonde, alors même que tout autour d’elle était si froid.

« Tu es bien curieux. » C’était dit sur le ton de la plaisanterie, et pourtant le visage de la jeune femme avait gardé son sérieux. Elle reprit, après un temps : « Je ne sais pas. »

Elle-même pouvait reconnaître que ces mots ne sortaient pas souvent de sa bouche. Si elle usait souvent de tours ou de détours, elle ne se contentait jamais d’une phrase aussi idiote. Après tout, elle ne savait rien, et elle ne savait pas du tout ce qui pouvait l’attendre, là-bas. Ses souvenirs étaient flous, des brides d’une enfance bien vite changée du tout au tout. Elle ne se souvenait clairement que de la chaleur, du bateau.
La jeune noble regarda du coin de l’œil Shénzi. Ce dernier devient bien sentir tout cela, et peut-être en jouait-il déjà. Si cela ne l’importait peu, elle essaya de changer de conversation ; ils pourraient en reparler une fois sur les lieux. Elle sortit une gourde de son sac sans fond, buvant un peu. Le voyage allait tout de même être long, malgré la vitesse de son variquan, les pauses allaient être de mise, et peut-être allaient-ils faire de mauvaises rencontres.

« De toute façon, nous n’avons pas besoin de nous presser. Il y a normalement un village un peu avant. Nous nous y arrêterons pour la nuit. »

Elle parla, suivant le fil de ses pensées. Il était vrai qu’elle avait laissé ses affaires à Zachary, ayant totalement confiance en ce dernier. Il n’y avait, de toute façon, guère grand-chose à faire en ce moment. Voyager était bien plus intéressant que ses obligations de nobles, de commerçantes, de femme. Peut-être oubliait-elle ce côté un peu trop souvent. Elle soupira faiblement à cette pensée ; elle se laissait réellement aller.



   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
l Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 18
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Jeu 1 Juin - 17:42



Le froid. On dit qu'il n'y aurait dans la vie nul fléau pire que le froid qui s'insère dans les vêtements et paralyse les os, atrophie les muscles et glace le sang. Ceux qui disent ça sont les ignorants qui restent à grelotter devant leur cheminée lorsque l'hiver arrive.
Pour les voyageurs, il n'est pas rare de savoir qu'un monstre qui te matraque les os et enfonce ses canines profondément dans la chair de ton meilleur ami de route est bien le pire danger d'Arcane.

Nérée et Shenzi risquaient également d'en avoir un aperçu dans peu de temps.

Loin devant le binôme, un petit éboulis fit dégringoler quelques débris rocailleux qui craquèrent en explosant dans un fracas assourdissant leurs comparses les plus fragiles.
Bien trop éloigné pour l'ouïe grossière d'un humain, un demi dieu n'aurait en revanche aucun soucis, en y mettant un peu de bonne volonté, à repérer l'incident. Si sa curiosité était aiguisée, il pourrait y voir non pas un, ni deux, mais rien de moins que trois simiens qui se dispersèrent à cause des éboulements.

Il ne dépendrait que de lui d'alerter l'humaine et son variquan de ce qu'il venait de voir. Après tout, seule sa connaissance potentielle de ces créatures pourrait l'aider à adopter la bonne attitude.

Et sinon ? Espérons juste qu'ils prendront la bonne décision.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Shénzi
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Nerior
Date d'inscription : 14/02/2016
Messages : 128
Liens vers la fiche : Fish
Résumé des rp
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Epée longue :
Tranchant ● ● ● ● ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ○ ○ ○ ○
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Mar 6 Juin - 22:02



Le demi-dieu fit tonner sa voix, ah, c’était bon de retrouver un peu de ses pouvoirs et de pouvoir gronder comme avant ! Et aussi, de pouvoir bouger en forme divine ! En tout cas, en ce moment c’était son humaine qui la faisait bien rire. Curieux, moi ? encore heureux avec toi… Même s’il avait eu tout un tas d’information qui l’avait laissé perplexe, comme cette hésitation, là, c’était autre chose ! Il voleta un peu plus proche de Nérée, rapprochant sa gueule de sa tête.

- Tu ne sais pas ? Ahah, c’est bien une première ça ! Tu commences un peu à grandir. Par contre, tu devrais améliorer ton côté guide touristique.

Je ne vais pas m’ennuyer, en tout cas, pensa-t-il en fouettant l’air froid de sa queue. Il n’aimait pas trop cette région, même si il avait l’habitude du froid. Assez moche en soit, avec des animaux peu sympathiques, mêmes s’ils étaient tous faibles. Il releva d’ailleurs le museau lorsqu’il entendit un bruit déboulement, un peu plus loin sur la route. Bon, en fait, il était quand même un peu curieux. Il s’éleva un peu dans les airs et il sentit les bêtes, là-bas. Et il continua de parler comme si de rien n’était, en attendant d’analyser un peu mieux ce qui se passait.

- Mais ne te reposes-tu pas un peu trop sur moi ? Enfin, je sais que tu seras une éternelle inconsciente… tu ne vas pas me surprendre là-dessus.

Le pacte l’obligea à tourner la tête en sa direction. Stupide ordre ! Il ne pouvait alors oublier l’ordre qu’elle avait fait, alors autant s’éviter des problèmes pour avoir d’autres ordres plus contraignant. C’était presque étonnant que Nérée soit aussi gentille. Le voyage il l’avait senti, il allait être long. Alors le demi-dieu plongea et se mit devant le variquan de son humaine, pour l’arrêter.

- Il y a des bêtes, là-bas. Je t’avais dit qu’un variquan serait encombrant. Si tu veux vraiment aller à ton village, monte sur mon dos.

A vrai dit, le fils d’Aer ne lui laissait pas tellement le choix. Si elle avait pris un animal pour rien, c’était son problème, pas le sien. Mais sa protection, ça oui, c’était son problème. Les bêtes semblaient ne pas pouvoir voler, alors, avec ça, et en les contournant, ça irait. Sans attendre plus il pris dans sa gueule le bras de son invocatrice, le tirant un peu comme pour l’inciter à agir. Elle qui avait tant demandé à voler avec lui, elle allait devoir venir maintenant. Pas le choix.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 9 Juil - 12:07

Ces flocons de neige qui tombaient doucement sur ses épaules, elle les appréciait. Même si elle préférait la chaleur étouffante de son désert, cela n’était gère désagréable. Elle frissonnait, elle avait froid, mais cette promiscuité avec le divin qui l’accompagnait et ce silence naturel était agréable. Du moins, pour le moment.

Elle savait ce qui l’attendait, là-bas, et la jeune noble s’en montrait particulièrement agitée. Si elle faisait mine de rien, elle se doutait bien que son invocation avait déjà remarquée une certaine différence. Un sourire étira ses lèvres lorsqu’elle entendit les réponses. Et elle sera un peu plus les lanières du filet de sa monture ; elle se montrait facilement irritable, aujourd’hui. La période des caprices et des crises était pourtant terminée, n’est-ce pas ?

« Est-ce un aveu ? »

Elle laissa un doux rire s’échapper de ses lèvres. Elle savait son invocation capable de tant de chose, magicalement parlant. Au moins, elle semblait apprécier sa nouvelle condition, quand bien même il y avait certaines conditions. Peut-être s’amuserait-elle un peu plus avec, ne l’ayant pas encore menée à la cour de Lüh. Son invocation ferait un très bon divertissement, aussi belle et impressionnante qu’elle était. Il était toujours bon de conforter ses acquis, et encore plus dans son milieu. Elle n’était qu’une femme.

« Ce n’est pas important. Etre inconsciente n’est pas un défaut. Tu devrais me comprendre, cette île n’est pas belle à regarder. » Reprit-elle alors. Il était vrai que la demoiselle ne trouvait pas magnifique son monde, même s’il avait quelques pointes de couleur ; l’homme n’était peut-être pas le seul responsable. « Mais fais attention à tes paroles, chercher à te surprendre peut être une amusante occupation. »

Nérée posa son regard sur l’horizon, le décrochant de Shénzi. C’était un mensonge. Aujourd’hui, elle n’avait pas d’imagination, guère envie de réellement rire. Ainsi, lorsqu’il se posa devant sa monture qui la fit stopper promptement, elle sursauta. Quand bien même ses explications vinrent rapidement, cela ne fit que de monter d’un cran son agacement. La jeune femme savait se contrôler et ce, en toutes circonstances. Mais chacun avait ses propres limites.
Elle resta un moment silencieuse, regardant le fils d’Aer qui l’accompagnait. S’il était parfois doué d’une intelligence certaine, ses manières laissaient à désirer ; c’est ce qu’elle aimait le plus chez lui. Lorsqu’il commença à tirer sur son bras, elle jugea qu’il était bon de lui répondre et de mettre à fin à cette situation qui devenait trop comique pour elle. « Et laisser ce pauvre animal à la merci des monstres ? Tu es horrible, Shénzi… »

Un autre sourire. Elle était la première à proposer l’abandon des choses inutiles. Mais en cet instant, une autre idée lui vint en tête ; il fallait bien s’occuper un peu durant ce long voyage, et elle était une noble.

« J’accepte. Mais prenons-le avec nous. »

Une petite condition qui n’allait sûrement pas ravir son invocation. La demoiselle lâcha alors sa monture et se hissa dans la douce fourrure de Shénzi, tel un petit singe. Une vieille habitude. Même la neige qui lui était tombée dessus semblait moins blanche qu’elle. Elle enfonça ses doigts dans son poil qui était agréablement tiède, se cala pour ne point tomber avec ses anses rouges. Il était vrai que ce mode de voyage allait être nettement plus rapide qu’à dos de variquan. Ce dernier n’allait sûrement pas apprécier ce petit vol, mais qu’importe. Nérée repris une nouvelle fois la parole, enfin installée.

« Contente-toi de longer la côte, et nous finirons par arriver au village de pêcheur. »

Au moins, de cette manière, les monstres allaient être plus ou moins évités. Si la jeune femme n’avait peur des rencontres, elle savait que la puissance de son compagnon était malgré tout limité ; elle ne cherchait guère non plus à lui faire de mal sans raison.



   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
l Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 18
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Jeu 20 Juil - 16:52


Les créatures n'avaient que peu de choix face à un ennemi aérien. Peu mais suffisamment pour surprendre les cibles naïves ou peu préparées. Mécontents dans un premier temps, les simmiens s'étaient mis à frapper le sol de leurs poings trapus, jusqu'à ce que leur troupe se réorganise.
La dangerosité de ces animaux n'était plus à démontrer et leur intelligence presque humaine les rendait d'autant plus redoutables. Il était facile de les sous-estimer cependant... Parmi les créatures les plus dangereuses, ils n'étaient pas les plus impressionnants physiquement. Grand bien leur fasse, les erreurs de jugements leur simplifiait la tâche.

Attendant que leurs proies soit à portée, ils retournèrent se dissimuler dans les montagnes, leur pelage leur fournissant un camouflage naturel dans la neige omniprésente.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Shénzi
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Nerior
Date d'inscription : 14/02/2016
Messages : 128
Liens vers la fiche : Fish
Résumé des rp
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Epée longue :
Tranchant ● ● ● ● ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ○ ○ ○ ○
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Ven 21 Juil - 16:56

Il tira un peu plus : aller, monte, au lieu de dire des choses inutiles ! Qu'est ce que Nérée était longue a agir parfois. Si c'était pas vraiment gênant là, s'ils étaient vraiment attaqués.... Shénzi ne voulait pas y penser plus. Il grondra encore un peu sourdement ce qui effreya l'animal sous son invocatrice. Elle semblait s'amuser, là, non ? Elle veut vraiment mourir ou quoi... Et en plus elle le traitait d'horrible.

- Horrible ? Oui, tu as peut être raison, mais c'est parce que ta vision d'humaine est trop étroite.

Une petite pique ne pouvait pas lui faire de mal, tiens. Mais ne semblait pas l'avoir arrêté, car même avec son bras dans sa machoir, elle était en position de force pour lui demander d'emmener l'animal. Le demi-dieu soupira, lâchant son bras. Grr... il la laissa s'installer sur son dos et s'accrocher comme elle le pouvait - de toute façon il n'allait pas s'en occuper, et avec ses bras libres il souleva l'animal qui paniqua lorsqu'il décolla.

- Toi, ne bouge pas, animal. Et toi, Nérée, j'espère que tu sauras te tenir en place, ma vitesse est bien différente de la tienne.

Allet zou. Le fils d'Aer pris de l'altitude pour pouvoir garder un oeil sur le sol et être hors d'atteinte. L'animal dans ses bras bougeait mais au moins il était assez fort pour la retenir. Et comme il y avait le pacte, il se plia à l'ordre de son humaine et se rapprocha de la côte.

Ça lui rappelait quelques souvenirs, la plage. Je me demande s'il est libéré, comme moi... Après tout, c'était lui qui l'avait nommé initialement une chose qu'il n'avait pas voulu dire à Nérée. Elle aurait été trop curieuse après.

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #9 écrite Ven 4 Aoû - 14:52



Ellle aimait cette sensation. Ses doigts s'entremellaient avec les longs poils blancs de son invocation, doux, et pourtant si étranges à ce monde. Il était comme une tâche dans le paysage ; et elle les aimait. La jeune femme se coucha au plus près de son corps afin de ne point chuter pendant la balade. Même si pouvait s'y laisser prendre, là n'était pas une chose intelligente en vue de la situation. Elle en oublia presque l'ordre que lui avait donné Shénzi, déjà happée par ses pensées. Ce dernier décolla.

Il fallait avouer que le changement brusque de vitesse et d'altitude fit accélérer son petit coeur d'humaine. Il faisait d'autant plus froid ainsi, alors la noble posa sa tête contre sa belle monture, se servant presque de ses filaments comme couverture supplémentaire. Ses prunelles suivait la côte qui défilait à toute allure ; elle n'arrivait plus à les entendre. A Layane, ce chant l'avait bercé tout au long de son enfance. Nérée avait toujours aimé la mer, son côté mystérieux, dangereux, infini. Il était certain qu'elle allait un jour partir pour l'île nouvellement découverte, dont elle avait récupérer les informations importantes depuis déjà un temps.
C'était une île, cela allait lui plaire. Mais allait-elle aussi entendre le bruit des vagues, là-bas ?

La menace des monstres planait toujours. Après tout, même dans les airs le duo ne pouvait pas échapper à une attaque surprise, quand bien même la fuite était facilitée. Ses pensées se tournèrent une nouvelle fois vers le fils d'Aer qui l'accompagnait. Puis une question, idiote et à la fois piquant sa curiosité, lui vint à l'esprit. Elle se redressa alors légèrement, comme pour essayer de capter les yeux rouges de sa bête, qu'elle ne pouvait cependant voir. Peut être un jour, qui sait. Elle ne voulait le forcer à ce sujet.
Nérée était gentille, n'est-ce pas ?

« Aimes-tu me suivre ? »

 





   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
l Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 18
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Ven 4 Aoû - 16:59



L'altitude et la distance commençait à rendre la chasse des simiens difficile, ce qui était une bonne nouvelle pour les trois créatures désormais en vol. A moins de redescendre à la portée de l'imagination débordante des primate, ils seraient dès à présent en sécurité. Quelle serait donc leur destination maintenant que leurs plans s'étaient vus déjoués par la faune locale ? Comment parviendraient-ils à s'assurer de ne pas retomber dans les griffes des monstres ? De nouvelles précautions étaient à prendre bien que l'urgence de la situation était baissée d'un cran...

Dans la neige désormais lointaine, les bêtes martelaient le sol neigeux en hurlant de mécontentement. Leur mémoire égalait leur ingéniosité.

Les proies ne s'échapperont pas si facilement !
Chassons les encore !
Il faut les voir...
Nous pouvons les attendre...
Je vais préparer ceci !
Ceci ? Bonne idée...
On va les attendre...
La chasse sera bonne !

Les cris se murent en rire qui s'estompa rapidement.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Shénzi
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Nerior
Date d'inscription : 14/02/2016
Messages : 128
Liens vers la fiche : Fish
Résumé des rp
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Epée longue :
Tranchant ● ● ● ● ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ○ ○ ○ ○
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Mar 15 Aoû - 14:38



C’était déjà un peu mieux. Là, il sentait l’air fouetter sa queue, mais l’air qui était à lui aussi, et il pouvait mieux sentir ce qu’il se passait autour de lui – et il avait le contrôle sur celle qu’il devait protéger. Presque il était tenté de faire quelques pirouettes. Héhé… j’aimerai bien l’entendre crier. -Pour une fois qu’il pouvait s’amuser un peu. Ce n’était pas le moment ? Oh, pour un mortel, peut-être pas.

Il faisait tout de même un peu froid ici. Non pas qu’il n’aimait pas ça, mais ça changeait bien de son habitude. Shénzi aimait bien les endroits chaud – c’est un peu étonnant, le feu est son pire ennemi. Mais il avait côtoyé le soleil pendant si longtemps que… il avait fini par l’apprécier. Et ça se passait de la même façon avec Nérée.

D’ailleurs, elle lui posa une question. Le demi-dieu gronda de surprise et d’amusement : ah qu’elle était drôle, parfois.

- Tu dois vraiment t’ennuyer pour avoir de telles discussions…

Bon, au moins, cela montrait un peu son envie de savoir son avis. C’était déjà ça. Shénzi, même s’il était toujours concentré sur son vol et aux alentours, finit par daigner lui répondre.

- Mais je vais te répondre sérieusement cette fois. Je n’aime pas te suivre. Je n’ai jamais aimé suivre aucun humain depuis le début de ce monde. Mais disons… que je te supporte. J’ai eu un doute depuis que nous avons commencé nos voyages ensembles, mais maintenant j’en suis certain : tu es folle. Et cette folie est amusante. Et puis, je dois bien avouer que je commence à m’attacher à ton petit corps. Même si lorsque tu mourras, cela ne me fera rien.

Je suis un demi-dieu après tout. Et cela résumait tout. Comment pouvait-il comprendre un humain, un mortel ? Même si l’un servait l’autre, ils étaient dans deux mondes bien différents !  Et lui au-dessus, bien évidemment.

- Mais je pense que tu te trompes de question. C’est plutôt : jusqu’où je vais te suivre ? Et à celle-là…  Il s’arrêta un moment, semblant réfléchir un peu. Mais en vérité, il avait la gueule souriante, à la limite du rire. … Je pourrais faire le plus grand des massacres pour toi.

Après tout, il lui avait dit cela dès le départ. Il avait accepté d’être son objet, tiens, il lui donnait quelque chose de plus dans les mains. Amusant, non ?

- Petite fleur, tu es le genre de personne qui n’avait rien dans les mains, et à qui on a tout donné. Et tout ça, au fond, tu n’en voulais pas. Je me trompe ?

Il le savait qu'il ne se trompait pas, mais bon, il ne voulait pas non plus faire un monologue. Et à force, il avait compris l'objet de ce voyage. Avec ce qu'elle lui avait dit avant, et là... il revint un peu plus sérieux.

- Tu ne trouveras rien là-bas, si ce n’est que des pleurs.

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #12 écrite Lun 21 Aoû - 13:39



Peut être s'ennuyait-elle un peu. Il fallait avouer que le vide qui séparait ses souliers du sol n'était guère distrayant. Ici, la seule chose qu'elle pouvait voir au travers de tous ces nuages était son nuage. La côte en bas était devenue insignifiante. Fier, il avançait à vive allure, la transportant si aisément qu'on aurait dit qu'elle n'existait pas. La vérité n'était de toute façon jamais loin des illusions.
Une simple question pour commencer et la discussion débuta. C'était au moins quelque chose que Nérée appréciait tout particulièrement chez le demi-dieu qui avait choisi de l'accompagner. Amer, mais non sans répondant. Sa réponse la fit d'ailleurs sourire, silencieusement, alord qu'elle se collait un peu plus contre son corps, de peur de chuter bêtement ; elle s'ennuyait, après tout.

Cependant, la jeune femme fut quelque peu surprise lorsqu'il repris la parole. Elle qui s'attendait au silence eu des explications, provoquant parfois des sourires, parfois des grimaces ou des interrogations. Le fils d'aer montrait une nouvelle fois sa supériorité quant à sa condition, ne pouvant tout simplement pas le contredire sur ses propos. La noble n'était de toute façon guère le genre de femme à parler pour ne rien dire et à chercher à avoir le dernier mot. C'était pourtant quelque chose de courant, dans son milieu. Mais après tout, ici, elle se sentait bien loin de toute ses obligations, alors certains tiques peu distingués tendaient à revenir. Peut être que cela lui correspondait un peu plus ; elle n'était qu'une enfant chevauchant le dragon de ses rêves.
Piètre dragon.

Finalement, il avait, en quelques mots, résumé ce qui avait fait ce qui faisait sa vie d'aujourd'hui. Des mains tendues, des fleurs. N'avait-elle pas seulement cherché la tranquillité, depuis le début ?

« Cette situation, n'est-elle pas amusante ? »

Victime de son propre destin, pourrait-on lui dire. Mais Nérée savait qu'elle ne pouvait se plaindre ; après tout elle l'avait aussi un peu désiré, au fil du temps. Aujourd'hui elle vivait sans réel crainte ni besoin, n'avait aucun soucis à se faire quant à l'avenir que lui réservait les Quatres. Peut être une mort imminente, une fin heureuse en compagnie d'un mari ; elle s'en contenterait.
Du moins, c'est ce qu'elle avait toujours pensé.  Mais n'était-ce pas le propre de l'homme que d'évoluer ?

« ... Mais tu n'as pas tort. »

Nérée ne voulait pas de tout cela. Elle était égoïste, assurément. Elle voulait le monde et ne voulait rien, alors elle continuait de le parcourir, un peu en vain. Ce n'était qu'un passe-temps, après tout. Un passe temps qui lui prenait d'ailleurs peut être trop de temps. « De toute façon... ce n'est guère important s'il y a une raison, aussi insgnifiante soit-elle. » continua-t-elle, tant pour elle qu'en réponse aux propos de Shénzi. La jeune femme se redressa légèrement, son regard se portant vers le bas, puis sur le bout des pattes de son variquan qui dépassait de la fourrure filamenteuse de sa nouvelle monture. Elle le savait, il y avait une raison à tout. C'était une sorte de croyance, un peu erronée, mais elle avait finit par se convaincre elle-même de cette sottise. Cela l'aidait à tenir en place, en quelque sorte.

« Et cela fait longtemps que je recherche cette raison. »

Dans un souffle un peu moins certain elle avait prononcé ces mots. Même pour elle, il lui était difficile de tout avouer sans sourciller. La jeune femme laissa alors le silence retomber pendant un court instant, profitant seulement du vent sifflant dans ses oreilles. Il y avait aussi les quelques plaintes de l'animal apeuré par cette balade. Nérée soupira doucement puis, dans un même instant, elle se laissa retomber sur le fils d'Aer, le serrant contre elle, riant légèrement.

« Je suis presque tentée de t'ordonner de m'aimer. » La jeune femme s'arrêta un moment, arrêtant de gigoter pour retrouver son équilibre. Elle reprit : « Tiens, en voilà une bonne raison de vivre... »

Après tout, rien ne l'interdisait se s'amuser avec ce qu'elle avait. Si c'était un fait, elle pouvait aussi l'accepter pleinement et en jouer. Du moins, en dehors des apparences. La jeune femme dû avouer que le commentaire de son invocation quant à sa situation l'avait quelque peu fachée, même si elle était bien vite passée à autre chose. C'était un des avantages à être folle, qualification que lui avait attribué son invocation. Cela lui plaisait.

« Dans l'autre monde que tu as connu, tu étais proche des humains ? »

Presque la jeune demoiselle en avait oublié la dangerosité du voyage, plongée dans cette atmosphère enfantine et tranquille. Malgré tout, elle songeait bientôt à faire une pause dans ce voyage céleste ; elle commençait à avoir froid et à ressentir des fourmillements dans les jambes.

 





   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Shénzi
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Nerior
Date d'inscription : 14/02/2016
Messages : 128
Liens vers la fiche : Fish
Résumé des rp
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Epée longue :
Tranchant ● ● ● ● ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ○ ○ ○ ○
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Lun 11 Sep - 22:46

Curiosité à deux s’il n’en est un en perdition


Je teste mon nouveau codage il est beau t’es jalouse hein ?

Paroles célestes


- J’ai toujours raison.
Et bam. Après tout, c’était vrai, non ? Boooon, c’était assez discutable ça, mais les fois où il avait eu tort pouvaient se compter sur les doigts d’une main humaine. A cette phrase le demi-dieu avait un peu relevé la tête, fier. Pour une fois que j’en ai l’occasion… alors il regarda de nouveau aux alentours, toujours faisant attention aux dangers possible. Pour le moment, rien en vue : mais pour combien de temps ?

Discuter avec son humaine était de moins en moins désagréable. Il commençait à apprécier sa façon de penser et puis… elle avait quelque chose qui l’intéressait. Mais Shénzi tiqua rapidement lorsqu’il entendit les mots ordre et aimer. Aer rirait de lui si une telle chose arrivait ! Et sûrement aussi tous les autres. Il gronda alors en signe de désapprouvement, sachant au fond de lui qu’elle ne faisait que rire. Enfin, ça il l’espérait. L’amour, c’était bien quelque chose pour eux, les humains. Lui, il n’avait jamais aimé, et n’arrivait pas non plus à vraiment comprendre ça. Il aimait bien des choses, mais tout comme il ne les aimait pas en même temps. Une pensée trop complexe.
- Qui s’amuse, là ? Je doute que cela soit toi
Il soupira, baissant un peu l’altitude car il avait trop monté et, lui, il se souciait un peu de ce qu’il avait sur le dos. Pas comme elle qui gigotait et qu’il sentait tomber. Raaah reste en place, bon sang. Enfin, sous ces airs de discussion sympathique, il y avait quand même un fond un peu intéressant. C’était bon, sûrement, d’en apprendre plus sur l’autre. Après tout Shénzi sentait bien qu’il allait vivre un bon moment avec elle comme boulet, et il espérait le plus longtemps possible maintenant, alors autant savoir prévoir les dangers.
- Je n’étais proche de pas grand monde. Je n’étais pas comme mes frères qui se sont détournés de leurs tâches ! J’ai essayé, jusqu’au bout. Enfin… personne n’est parfait, même pas nous. J’ai finis par les détester au fond, puis me détester surtout.
Ce n’était pas vraiment joyeux ça, mais c’était la vérité : il avait honte de lui et de ce qui l’avait conduit à cette condition. Oh, il regrettait beaucoup. Aer, me regardes-tu encore ? Pensait-il parfois. Et il savait que la réponse était négative.
- Mais ce n’est pas pour autant que je ne laisse pas sa chance aux humains de ce monde. Tu vois, je t’ai bien accepté, malgré tout, ahah !
Ca, ce n’était pas un compliment mais il fallait bien la charrier un peu de temps en temps ! C’était son humaine, il avait le droit. Puis le fils d’Aer redevint un peu plus sérieux et rajouta une autre remarque.
- Tu vas arrêter de remuer comme ça ? Tu vas finir par tomber…  
Voyager avec elle n’était pas de tout repos.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #14 écrite Dim 24 Sep - 22:32

Elle baissa le regard, le posant sur les arbres qui défilaient à une vitesse folle sous ses pieds. La fraicheur de l’hiver rendait ce paysage flou, blanc, presque son demi-dieu aurait pu se fondre dans la masse. Lui qui était moqueur envers elle devait être dans son élément. N’était-ce pas connu que l’eau et l’air étaient liées, et formaient ensemble la neige ? La jeune femme se demanda s’il était capable d’en créer ; elle le vérifierait, assurément. Mais pour le moment, elle avait une toute autre demande en tête, et celle-ci ne tarderait pas à franchir sa gorge.

« Je ne sais pas si m’accepter était le meilleur de tes choix… »

Nérée savait qu’elle était difficile à cerner. Sérieuse et enfantine, voulant être seule et écoutée, même pour elle ce n’était guère facile. Mais peut-être était-ce dans ces moments privilégier en compagnie de son invocation qu’elle se comportait au plus proche de ce qu’elle était. « L’ancien monde était-il aussi grand que celui-ci ? Quelle était ta tâche ? Les humains d’avant, étaient-ils si différent de nous que cela ? » Curieuse, un peu trop. Trop de questions d’un coup, Shénzi n’allait pas apprécier. Une fois de plus. Elle sourit à cette pensée puis, sans même lui laisser le temps de répondre à toutes ses interrogations, elle lui fit part de son mal être.

« Je commence à sentir des picotements dans mes jambes… peut-être qu’une pause règlerait le problème. » Commença-t-elle. Après un instant de réflexion, elle reprit : « Et puis… je ne veux pas trop t’utiliser non plus. »

Son compagnon de route avait sûrement sentit ses mouvements de plus en plus imprudent sur son dos. Mais sa dernière remarque était bien plus étonnante. Depuis quand la jeune noble se montrait-elle aussi soucieuse pour autrui ? Le grand air du nord pouvait réellement changer du tout au tout quelqu’un. Après tout, là où les hommes étaient francs et rudes, était aussi là d’où elle tirait ses origines.



   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Shénzi
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Nerior
Date d'inscription : 14/02/2016
Messages : 128
Liens vers la fiche : Fish
Résumé des rp
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Epée longue :
Tranchant ● ● ● ● ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ○ ○ ○ ○
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Jeu 19 Oct - 21:41


Petite pause


J’ai toujours raison.
Il gronda sourdement en tant que commentaire. Lui non plus il ne savait pas. Il était un demi-dieu, pourtant ! Des fois il appréciait Nérée, des fois il la détestait. Mais la situation était qu’il était libre grâce à elle, et elle pouvait faire ses petites affaires grâce à lui. C’était une liberté qui ne lui servait à rien. Un peu triste, comme vie, mais il s’en contentait pour le moment.
Shénzi donna un coup de queue pour passer un contre-courant et suivait toujours la côte du nord de l’île. Le duo avait bien avancé de cette manière par les airs. Nérée posa des questions, ce qui le surprit.
Eh bien… ! Tu es bien curieuse tout d’un coup.
Il était surprit des questions et non pas qu’elle en pose comme ça. Il souffla et dit :
Grand. Beaucoup plus grand. Et beaucoup plus beau, aussi. Ici, c’est une toute petite île, je me sens un peu à l’étroit… même si le ciel n’a pas beaucoup de limite, on en a vite fait le tour. Ma tâche était d’ailleurs de parcourir le ciel. Je suivais le soleil pour protéger la terre de ses mauvais rayons. C’était une tâche qui me prenait à cœur.
Sa tâche lui manquait… Il y avait encore une question qui attendait une réponse et rapidement il y arriva :
 Et au niveau des humains, c’est juste différent maintenant, et c’est tant mieux.
Il ne fallait pas trop pousser non plus : il y avait des sujets sur lequel il était ouvert, d’autres non. Et là, les humains, en parler n’était pas un plaisir. Et Nérée semblait l’avoir compris car elle passa sur un sujet différent : elle. Et voilà que je suis tombée sur la plus fragile de toutes…
 Tu es vraiment inutile comme humaine…
Il piqua vers le sol tranquillement et se posa. Il laissa plus ou moins le temps à son humaine de descendre de son dos, posant aussi à terre la bête qui était sa monture, sans la lâcher. Elle était si affolé, la pauvre ! Nérée n’avait pas de cœur de lui faire subir tout ça.
Tu devrais retenir ta bête avant qu’elle ne s’enfuît.
Ah, trop tard. La bête s’était débattue dans ses bras et avait pris la fuite à toute vitesse. Shénzi ne s’empêcha pas de rire un peu : dommage pour elle. Shénzi se tourna vers Nérée :
Bon… Nous arrivons bientôt ?  
Il était déjà passé à autre chose.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Curiosité à deux s'il n'en est un en perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Curiosité à deux s'il n'en est un en perdition
» La curiosité et la gourmandise sont deux dangereux défauts
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Plaine Glacée-