Lagertha, Libre Survivante ~

Partagez | .
 

 Lagertha, Libre Survivante ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Lagertha
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Eowyn
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 107
Double Compte : Seïd Affad
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece
Inventaire : 2900 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Épée⁺⁶
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde


Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 11 Mai - 22:45


LAGERTHA




Nom & Prénom: Sybille de Toeni, abandonné pour Lagertha
Sexe: Féminin
Age: 24 ans
Endurance: 10


Caractère



00. Impulsive, bornée, farouche, colérique, crue, directe, rustre... On peut dire que j'ai un caractère de merde. Tu me cherches, tu me trouves et t'avises pas de commencer à m'insulter ou je vais t'arracher les dents une par une et m'en faire un collier. Je suis pas du genre à prendre des gants, d'accord ? Ma patience à de très faibles limites, voir aucune. Mais faut reconnaitre que j'ai quelques espoirs, il m'arrive de simplement partir plutôt que de rentrer dans le lard mais … * compte ses doigts * … En tout et pour tout, ça m'est arrivé deux fois. Et pourtant, quand on ne me pique pas au vif, je peux être quelqu'un de très calme, voir silencieuse, à en faire peur parfois. C'est peut-être pour ça qu'on m'approche pas souvent.
00. De manière générale, j'ai toujours eu assez peu d'amis, je suis pas du genre à aller vers les autres si j'en ai pas besoin... Mais si tu m'as à la bonne, je suis d'un soutien indéfectible. En soit je suis quelqu'un d'assez sensible finalement, pas dans le mauvais sens évidemment, j'suis pas une femmelette ! Mais si on sait sur quelle corde tirer, ça peut aller tout seul.
00. J'ai un côté bornée comme je l'ai dis tout à l'heure, mais dans l'action c'est atout majeur ! Obstinée et persévérante, si on veut enjoliver la chose. Dans ce monde hostile, il faut bien. Je ne suis pas douillette, ni peureuse. Je n'ai pas de frein à verser le sang. On n'est pas dans un monde où on peut se permettre d'avoir de la pitié. Si on veut survivre, il faut savoir faire ce qu'il faut. Au fil des ans, j'ai pris goût au combat, à la confrontation, c'est peut-être pour ça que je pète des plombs facilement. Comme si je m'y sentais plus vivante. La vie m'a aussi enseigné que les biens matériels ne m'intéressent pas vraiment -à part pour m'en faire de l'argent- et que j'aime les choses assez simples. J'adore manger par exemple ! Et t'aventures pas à toucher à ma bouffe, tu peux perdre un doigt ou deux dans l'histoire. Et t'avises pas à ne pas me prendre au sérieux, je suis pas quelqu'un de drôle ou qui prend les choses à la légère. Mes yeux en disent long sur ce que je pense, alors surveilles les bien.
00. Et pour finir sur les choses qui fâchent... Je ne suis pas une adepte des Dieux, ils nous ont créé pour dresser leurs gosses, à nous foutre dans un monde où si t'es pas riche et bien blottis chez toi, tu crèves. C'est quoi ça, on est un genre de nounou pour leurs progénitures parce que papa et maman sont partis en vacances ? J'ai bien saisi le côté punition tout ça, mais nous on n'est pas grand chose dans l'histoire et je ne ferais pas comme bon leur semble. Je fais parti de ces gens qui prônent l'harmonie avec les Demi-Dieux, pas leur esclavage.
00. Mes peurs et craintes ? Merde, je pensais pouvoir passer le sujet. Bon, la mort évidemment au vue de ma "culture de la survie", même si à ce stade c'est plus une crainte qu'une véritable peur, parce que s'en suivrait une multitude de choses inachevées ! J'ai euh ... Un peu peur du noir. Enfin le noir complet, celui où on ne discerne vraiment absolument rien hein. Enfin rien d'anormal, non ? Ah ! Et j'aime pas beaucoup les enfants non plus. Ça braille, ça pleure, ça bave -surtout les plus petits- et quand ils sont grands, ils sont collants et posent des questions débiles ou font des trucs débiles. On appelle ça comment, la "pédophobie" je crois, quelque chose comme ça.





Physique



00. Blonde, un mètre soixante-treize, peau claire, yeux bruns, physique athlétique, un peu plus de soixante kilos. Voyons donc le détail puisque je suppose que ça ne suffit pas. Mes cheveux sont d'un blond plutôt clair, ils m'arrivent au milieu du dos, mais je les tiens toujours attachés. Je les coiffe de tresses entremêlées, plutôt soigneusement d'ailleurs et je conçois que ça peut surprendre. J'ai un visage plutôt fin, rien de particulier, je dirais qu'il est normal même si, à mon grand regret, on me dit souvent que j'ai des traits doux, harmonieux, tout ça.. Consciemment ou non, j'ai toujours un air sévère, sûrement pour contrebalancer ce "problème". Mais passons le sujet.
00. Je suis une femme plutôt grande si j'en crois celles que j'ai croisées jusqu'ici. Je suis marquée par la vie, des cicatrices par-ci par-là, rien d'étonnant. Avec les années, la fluette petite fille a laissé place à un physique plutôt rude, avec une musculature assez marquée sans me vanter. Enfin, de toutes façons, elle est très bien dissimulée sous mon attirail. Une armure de tissu et de cuir, renforcée sur les épaules par des plaques de métal et de maille sur les jambes. Mon buste est protégé par une plaque métallique travaillée, son ancien propriétaire ne peut plus m'en vouloir de toutes façons. Je porte une écharpe, plutôt légère d'une teinte violette. Ça c'est, un genre de souvenir. Niveau équipement, c'est assez rudimentaire, j'ai perdu pas mal dans la bataille... Actuellement je me trimballe avec un bouclier et une épée, qui ne m'ont pour ainsi dire jamais quitté. Une gourde aussi et ma bourse personnelle. Et je ne sais pas pourquoi, même avec tout ça, y a encore des cons qui arrivent à me parler comme si j'étais une bonne femme qui attend que ça. Qu'ils aillent pas se plaindre de ce qui leur pend au nez.





Histoire



00. Je suis une survivante, au service de ma propre vie. Et pour la conserver,  je n'écarte aucune éventualité. De toutes façons, le monde est cruel, c'est sous nos yeux tout le temps. De la plus petite des façons, à la plus énorme. Alors, personne ne peut se permettre d'être faible ou d'avoir des états d'âmes, c'est trop risqué. Pourtant, j'ai vu le jour dans un milieu édulcoré, plein de faux semblants et de manières surfaites, dans un milieu où tout ce petit monde se ment à lui-même et se cache. Ce milieu est trop faible pour se mesurer à la cruauté dans laquelle on patauge.
00. Je suis donc née au sein de la noble famille de Toeni. Il ne me manquait rien, à part de l'amour et c'est déjà énorme. J'ai eu une bonne éducation, des bonnes manières, un bon parlé -que je laisse souvent de côté-, j'ai même pu commencer à apprendre à lire et écrire. Mais tout était plat, aucun lien ni avec Camille ma mère, ni avec Allister mon père. Je me souviens très bien de leur prénom, mais assez peu de leur visage, ça remonte à un peu trop loin. Quatre ans après moi, une fille était encore née. Il y a certainement eu des tensions dans la famille je suppose, de toutes façons je ne la reconnaitrais même pas si je la croisais. Leanne, c'était son prénom. Moi, je suis née sous le nom de Sybille. Voilà tout ce que je peux dire de mon enfance avant que ma vie ne change radicalement de direction.

00. C'était un jour de printemps, ma mère, Leanne dans ses bras et moi étions sortis un peu à l'extérieur de Lüh, bien surveillées par nos toutou-gardes. Moi, je m'étais aventuré un peu trop loin, profitant de l'attention que ma mère portait à ma sœur. Ils sont ensuite sortis de nulle part. Des hommes, le visage caché, à cheval. Je ne me souviens pas très bien, c'est arrivé si vite. Ils m'ont pris et ont fuit au triple galop. Tout ce que j'ai pu voir en me débattant, c'est ma mère, fuyant dans le sens opposé, avec les gardes sur ses talons prêts à la protéger. En y réfléchissant, elle à certainement voulu protéger ma sœur, mais je n'ai pas envie de lui offrir ce crédit. Elle m'a lâchement abandonné voilà tout et je n'ai plus revu un seul membre de ma famille depuis ce jour, mais c'est pas comme si ça me faisait quoi que ce soit.

00. Par la suite, les choses se sont accélérées très vite, j'avais peut-être cinq ans en tout et pour tout alors les détails sont assez flous. Je me suis débattue, autant qu'une gamine peut le faire, mais un coup derrière la tête et puis plus rien. Je me réveillais, au milieu d'une sorte de place public, l'endroit était rudimentaire, presque sale, boueux, il faisait froid. Je reprenais mes esprits et me débattais à nouveau comme un petit chat pathétique, mais ils me serraient tellement fort que ça me faisait de plus en plus mal. Je pleurais silencieusement, un bâillon sur la bouche, les mains liées dans mon dos, j'ai fini les genoux à terre. On me présenta devant le chef. J'ai pas compris grand chose à part qu'ils voulaient me vendre pour je ne sais quoi, mais on se doute bien du pourquoi. C'est tout ce que j'avais pu discerné dans la conversation, mon instinct de survie s'est alors réveillé. J'ai recommencé à me débattre, ma bouche se libéra et je me suis mise à mordre et entendre geindre mon agresseur. Je serrais si fort que j'ai senti son sang couler dans ma bouche. Il s’apprêtait à m'en envoyer une belle quand tout s'arrêta sur le simple ordre d'une femme. La lourdeur de sa voix m'a moi même stopper. Placé aux côtés du chef de cet endroit, elle s'avança vers moi avec grâce. Grande, brune, avec une prestance à en tuer plus d'un. Elle s'est accroupis devant moi et n'a rien dit de plus que « Je la veux pour moi ».
00. Voilà comment elle m'a sauvé la vie.

00. J'ai évidemment choisi de la suivre, mais pendant de long mois je suis restée muette. Mais cette femme, elle m'élevait. Elle m'a appris à survivre, à tirer partis de la nature. La chasse, la cueillette ou comment faire un feu. Toutes ces petites choses qui me permettaient de prospérer, pendant un temps au moins. Mais nous étions des hors la loi, des bandits, des brigands. Si nous voulions vivre, il fallait gagner la survie par la force. C'est ce qu'elle m'expliquait souvent et malgré mon ignorance, je comprenais. Alors, j'ai appris très tôt à me battre, à l'épée et à la hache. J'ai rejoint rapidement le groupe d'assaillants du clan. Ça me rappelle aussi les bagarres qui s'engageaient entre nous tous, c'était marrant ces histoires, surtout quand c'était moi qui leur faisait manger la terre. On n'était pas beaucoup de femmes, la majorité restait en retrait ou participait aux tâches de la vie en général. Alors moi, j'étais un peu à part. Et "Elle", elle me racontait souvent m'avoir sauvée car j'étais trop battante pour être réduite à l'état de marchandise. Elle était rude, maladroite dans sa façon de me traiter , mais je sentais venir d'elle tellement plus d'affection que ma vraie mère.
00. Un jour, alors que je n'avais toujours pas parlé, elle m'adopta officiellement sous le regard de tous. Et à ce moment, elle me proposa de prendre le nom que je voulais, pour preuve de ma nouvelle vie. « Lagertha ». J'ai entendu des rires, des murmures stupéfaits. Pourquoi Lagertha ?C'était son nom à elle et je voulais moi aussi le porter. Cette femme, c'était mon idole, mon repère et elle le savait. Elle m'a ensuite offert son écharpe qu'elle enroula autour de mon cou avec toute la délicatesse dont elle pouvait faire preuve. Et je la garde constamment sur moi depuis ce jour.

00. Oui, nous étions des hors-la-loi en terre de Non-Droit, des brigands. Nous vivions dans le nord des Landes. On pillait, enlevait, tuait souvent. Mais nous étions des survivants qui tenaient à leur liberté, on préférait mourir que de se plier à la souveraineté mal gardée par un Prince que personne n'avait jamais vu. Nous ne sommes pas des moutons, mais des loups. Le monde est cruel. Si ce n'est pas l'autre qui meurt, c'est toi. C'est aussi simple que ça.
00. Nous vivions en harmonie avec deux Demi-Dieux liés à Lagertha et son mari, ils étaient les deux seuls du clan à être sortis victorieux des temples. Pour ma part je ne m'y suis jamais frotté par peur d'échouer. Les Demi-Dieux aidait à la protection du clan et à son bon fonctionnement, nous avions aussi des chevaux pour se déplacer plus rapidement et fuir avec plus de facilité si des monstres pointaient le bout de leur nez. Les Variquans sont trop peureux et c'est pour ça qu'on a préféré les chevaux, ils étaient aussi plus faciles à dresser et répondaient à un sifflement fort et prolongé.

00. En fait, tout aurait pu durer comme ça. Mais une nuit d'hiver, je me suis réveillée brusquement à cause de cris affreux. Le camp était attaqué par des soldats. J'ai pris ma lame et mon bouclier et j'ai couru instinctivement à la recherche de Lagertha. Elle se battait comme une Chimère avant que je la rejoigne. Une fois ses assaillants à terre, j'ai voulu partir en combattre d'autres avant qu'elle ne m'arrête en m'agrippant le bras. Elle était essoufflée et son bras avait une vilaine balafre. Rien que de l'avoir vu se faire attaquer, j'étais affolée et haineuse, je voulais tous les tuer, la rage me montait au nez. Et d'un coup, le choc. Elle m'ordonna de fuir. J'ai bataillé pour lui faire entendre raison au milieu de ce chaos, mais elle n'en démordait pas, haussant le ton jusqu'à me hurler dessus comme elle ne l'avait jamais fait avant. Je suis devenue muette en la fixant. Ce moment de réflexion m'a semblé durer une éternité. J'ai embrassé son front et suis parti le plus loin que je pouvais, sans me retourner.  

00. J'ai accouru vers nos écuries où les chevaux étaient en panique. Il m'a fallut quelques instants pour calmer le mien, des secondes risquées mais précieuses. L'un des soldats s'est jeté sur moi en me voyant faire. Une courte confrontation qui m'a offert une énième plaie sur le bras. Le bras ensanglanté, je me suis débarrassé de lui au plus vite -la rage de mon côté-. J' ai bondis sur le dos de ma monture et ai fuis au triple galop. J'ai aperçu le visage de quelques soldats, que je n'oublierais pas de ci-tôt. Quelques secondes plus tard, Jagra m'a rejoint, à l'affût dans les airs, prêt à anéantir le moindre danger et ils étaient nombreux, seule dans la nuit aux abords d'un champ de bataille. Il était le Demi-Dieu de Lagertha -voir ici- elle lui avait certainement ordonné de me protéger le temps de fuir. Cela signifiait deux choses, qu'elle était encore en vie mais qu'elle ne disposait plus de cet appui des plus importants. Je n'y pouvais malheureusement rien et galopait dans les Landes, sous la lumière de la lune et sous bonne garde du fils d'Aer. Ils nous aura fallu attendre le levé du jour pour apercevoir au loin Rorn qui était mon seul salut. Mais c'est à cet instant que Jagra piqua du nez et, juste avant de s'écraser au sol, disparu sous la brise. Il ne fallait pas que je m'arrête, même si ça signifiait que Lagertha avait succombé, il ne fallait pas que je m'arrête. Une très longue bataille avait acculé mes compagnons...

00. Mais aujourd'hui je suis une survivante, seule, mais libre. Libre de venger son clan. Mais le monde étant toujours ce qu'il est et moi sans l'appui d'un Demi-Dieu ou d'un quelconque clan, il fallait faire le nécessaire. Aussi il fallait que je me "refasse" à Rorn et redémarrer quelque chose. Rien n'est in-envisageable pour conserver ma liberté et à présent, ni pour assouvir ma vengeance.

Détails




Métier : "Survivante", brigand, mercenaire ... Un peu tout en même temps
Signes particuliers : Toujours le visage sévère
Rêve, ambition : Se venger, de soldats en particulier et de la souveraineté en général
Arme & équipements : Actuellement, un bouclier, une épée (T/3, M/3, R/2) et une gourde
Aptitudes : Survie (chasse, connaissance des plantes, faire un feu etc...), combat à l'épée à une main et bouclier


Hors Jeu


Comment avez vous découvert ce forum ? DC Suh
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum ? Toujours intéressante
Comment trouvez vous le design de ce forum ? Reluisant
Avez vous lu le règlement ? [Validé par le Dragon Blanc]
Avez vous vu la ChatBox ? Ouaip
Savez vous comment voter pour le forum ? Ouaip
▲ Succès ▲


Dernière édition par Lagertha le Ven 19 Mai - 13:24, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Lagertha
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Eowyn
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 107
Double Compte : Seïd Affad
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece
Inventaire : 2900 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Épée⁺⁶
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde


Inventaire▲

Aventure #2 écrite Ven 12 Mai - 18:10

Et bien ! Je crois avoir fini Very Happy



∙∙∙⊰La justice est la vengeance des Nobles, comme la vengeance est la justice du Nord⊱∙∙∙


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2463
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mer 17 Mai - 11:00

Bonjouuur Smile

Désolée pour le temps d'attente :'( Des imprévus IRL :'(
Mais voilà, je me mets à ta fiche ! ^^

I. Caractère

Je n'ai presque rien à redire si ce n'est de parler de tes peurs et crainte. Il ne me semble pas avoir vu mentionné quelque part de quoi tu avais peur ^^

Puis aère un peu ton texte, le gros pavé peu en rebuter certains et ça reste assez compliqué à lire, surtout vu la taille de police que tu as choisis Smile

II. Physique

Rien à redire, tout y est ^^

III. Histoire

Il y a quelques fautes. Je pense notamment au "Il ont fuient" -> "Ils ont fuit"

La dernière partie de ton histoire me dérange un peu. Prendre la fuite dans les landes nord, seule, en pleine nuit est plus que suicidaire en fait. Les monstres rôdent, surtout près d'une boucherie comme celle-ci. Donc à moins qu'une des invocations ne t'ai accompagnée sur un dernier ordre de leur maître ou que d'autres hommes aient fuient avec toi, tu ne peux pas survivre seule dans les landes. Idem pour un cheval, blessé qui plus est.

Voilà voilà ^^
J'ai beaucoup aimé lire ta fiche, très agréable, on ressent bien le personnage qui est pas mal intéressant ^^

Je te laisse corriger tranquillement et si tu as des questions n'hésite pas Smile








Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Lagertha
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Eowyn
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 107
Double Compte : Seïd Affad
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece
Inventaire : 2900 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Épée⁺⁶
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde


Inventaire▲

Aventure #4 écrite Mer 17 Mai - 13:43

Alors pour ce qui est des fautes, j'ai fais un tour sur "bonpatron", j'espère avoir élagué la majorité.

Voilà le petits paragraphe ajoutés pour les peurs/craintes :

Lagertha a écrit:
Mes peurs et craintes ? Merde, je pensais pouvoir passer le sujet. Bon, la mort évidemment au vue de ma "culture de la survie", même si à ce stade c'est plus une crainte qu'une véritable peur, parce que s'en suivrait une multitude de choses inachevées ! J'ai euh ... Un peu peur du noir. Enfin le noir complet, celui où on ne discerne vraiment absolument rien hein. Enfin rien d'anormal, non ? Ah ! Et j'aime pas beaucoup les enfants non plus. Ça braille, ça pleure, ça bave -surtout les plus petits- et quand ils sont grands, ils sont collants et posent des questions débiles ou font des trucs débiles. On appelle ça comment, la "pédophobie" je crois, quelque chose comme ça.


Et l'avant dernier paragraphe qui modifie la fin de l'histoire :

Lagertha a écrit:
J'ai accouru vers nos écuries où les chevaux étaient en panique. Il m'a fallut quelques instants pour calmer le mien, des secondes risquées mais précieuses. L'un des soldats s'est jeté sur moi en me voyant faire. Une courte confrontation qui m'a offert une énième plaie sur le bras. Le bras ensanglanté, je me suis débarrassé de lui au plus vite -la rage de mon côté-. J' ai bondis sur le dos de ma monture et ai fuis au triple galop. J'ai aperçu le visage de quelques soldats, que je n'oublierais pas de ci-tôt. Quelques secondes plus tard, Jagra m'a rejoint, à l'affût dans les airs, prêt à anéantir le moindre danger et ils étaient nombreux, seule dans la nuit aux abords d'un champ de bataille. Il était le Demi-Dieu de Lagertha -voir ici- elle lui avait certainement ordonné de me protéger le temps de fuir. Cela signifiait deux choses, qu'elle était encore en vie mais qu'elle ne disposait plus de cet appui des plus importants. Je n'y pouvais malheureusement rien et galopait dans les Landes, sous la lumière de la lune et sous bonne garde du fils d'Aer. Ils nous aura fallu attendre le levé du jour pour apercevoir au loin Rorn qui était mon seul salut. Mais c'est à cet instant que Jagra piqua du nez et, juste avant de s'écraser au sol, disparu sous la brise. Il ne fallait pas que je m'arrête, même si ça signifiait que Lagertha avait succombé, il ne fallait pas que je m'arrête. Une très longue bataille avait acculé mes compagnons...

J'espère que ça conviendra  Very Happy
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2463
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 19 Mai - 13:35

Tout est ok pour moi ! Smile
Je te donne donc ma première validation !
Un autre staffeux passera pour te valider Wink








Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Kohaku
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : lordeeas - Kohaku river Spirit - Deviantart
Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 766
Double Compte : Imaq
Liens vers la fiche : Dragon du Vent
Elément : Air
Invocation(s) : Le Vent et la Foudre.
Invocateur : Eleanör
Inventaire : Deux épées :
Anubis :
Tranchant ● ○ ○ ○ ○
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ● ●

Horus :
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ○
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Sam 20 Mai - 9:07

Je n'ai rien à ajouter, tu as ma seconde validation.
 Te voici prête à parcourir l'île ! Bon jeu !





Voix de Kohaku.
Comment bouge Kohaku:
 


Ordres d'Eleanör:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

Lagertha, Libre Survivante ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains-