Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir La dure loi du désert
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La dure loi du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 1 Juin - 20:50

Era // Ephylix

♦ Etat: Blessée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1932
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  05/11 +0
♦ Attaque:  3 +15 / +3
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
Epée [+5]:
 
Dague [+3]:
 

Inventaire (sur soi):
 
Equipement:
 

Son souffle était court. Elle peinait à respirer tant la douleur était forte. Il ne s'agissait pourtant que d'une petite blessure pour elle, un demi-dieu. Mais hélas, son corps d'emprunt ne le voyait pas de cet oeil là. Elle soupire longuement, laissant la chaleur l'envelopper et la bercer malgré les gouttes de sueur qui dégoulinaient sur son front et venaient coller ses vêtements à sa peau.

Ah, que ne donnerait-elle pas pour un bon bain frais et revigorant ! Souriant doucement,
la jeune femme adossée au mur se laisse glisser un peu, de façon à avoir une position un peu plus confortable. Voilà un moment que le gamin était partit. Le reverrait-elle un jour ?
Peu probable. Les autres demi-dieux n'étaient pas du genre indulgents, comme elle.
Ils aimaient manger les humains, les faire souffrir. Chose qu'elle aurait bien pu faire pour sa précédente épreuve. Mais l'envie de gambader sur l'île et de gagner en puissance était plus forte que le plaisir du moment. Après tout, elle avait maintenant tout le loisir de tuer ou torturer qui elle voulait. Foutre le boxon à un endroit, s'échapper pour recommencer.

Cette île était amusante, un gigantesque terrain de jeu avec des fourmis comme gardiens de prison. Quelle belle ironie, n'empêche, que de devoir être les esclaves des êtres que l'on avait créés.

Era, ou Ephy, ferme les yeux et attend patiemment la venue, ou la non venue du jeune garçon. Elle soupire de nouveau, toujours un sourire moqueur accroché au visage alors qu'elle laisse les chevaux venir s'allonger près d'elle et lui souffler dans le visage,
sûrement inquiets de voir une humaine blessée ou tout simplement curieux.

Il était curieux d'avoir rencontré des bandits à cheval et non à variquan, ce dernier étant largement plus utilisé que ces bêtes qu'elle trouvait noble, aussi nobles que l'on puisse les faire. Une belle invention de l'ancien monde. Une belle invention d'intelligence et de fidélité, peut-être pas au même point que le chien, mais tout de même.

Et elle attendait que les heures passent jusqu'à ce que la nuit tombait. Et alors elle se laisserait aller vers son temple qui la rappelait, lui implorant presque de lâcher prise face à la douleur. Ou alors, tout simplement, elle délirait à cause de la chaleur et de cette douleur. Ah, quelle belle merde cette condition humain.

Dépêche toi de ramener tes fesses, De Camina, dit-elle entre ses dents.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Simon De Camina
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 210
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #2 écrite Ven 2 Juin - 14:35


La sortie du temple avait été bien plus calme qu'il ne l'aurait espéré. A part son étonnement concernant l'apparence quelque peu dissimulée de Minarîa, Simon n'avait pas beaucoup plus d'énergie pour s'enjouer davantage. Il n'avait quand même pas manqué de lui signaler sa surprise avec une gestuelle bien humaine : la palpation.
Il enserra le tissus de la même façon qu'il avait enserré l'invocation dans la cellule et s'enquit de quelques réponses concernant cette apparence étrange.

"C'est pas ça que j'ai touché tout à l'heure... Tu es différente hors et dans ta cellule ? Comment ça se fait que tu sois comme ça ? Ho ! Pardon, peut être que tu es plus à l'aise dans cette forme, je ne voulais pas être indiscret ! Tu n'es pas obligé de répondre tout de suite, en plus, on va bientôt arriver devant Era, la jeune femme qui m'a aidé à venir jusqu'ici, je ne veux pas t'imposer de te dévoiler à deux personnes en même temps... On fera ça plus tard, quand tu te sentiras... Sauf si tu préfères l'enlever maintenant de toi même, hein, je dis pas ! Enfin bref... Fais comme tu le sens, j'espère juste qu'un jour j'aurai le droit de te voir vraiment telle que tu es."

Un gentil sourire chaleureux ponctua la tirade décousue. Quoi qu'il advienne, ils ne tarderaient pas à arriver au niveau de la guerrière blessée et des montures qui attendaient depuis presque trois heures dans la chaleur et la sécheresse de l'entrée du temple du feu.
Lorsqu'ils arrivèrent au rez-de-chaussée, dans le hall principal, le - nouvellement - invocateur pressa en pas en trottinant mollement vers le petit cortège, traînant Minarîa derrière lui, mortifié et redoutant ce qu'il voyait. Les deux bêtes allongées, Era étendue à leurs côtés, ensanglantée...
L'adrénaline fusa et son pas accéléra encore jusqu'à arriver à leur hauteur. Touchant les bêtes qui respiraient, il parvint difficilement à se calmer, bien trop surprit de voir des chevaux dormir allongés. Selon ses connaissances, ces bêtes dormaient debout, serait-ce cette fois ci du à la chaleur ? Prudemment, tentant toujours de rassembler ses esprits, il s'approcha de l'humaine en se penchant légèrement, espérant de tout son cœur qu'il n'était pas déjà trop tard.

"E-Era..? Je suis revenu ! J'ai réussi ! ... Ça va ? Tu tiens le coup ?"

Les sourcils arqués par l'inquiétude, il attendit une réponse. Sa main valide toujours cramponnée à Minarîa resserrait sa prise. Ne pouvait-il donc rien faire ?! Était-il si impuissant malgré son invocation ? Ne connaissant que trop peu de détails sur son invocation actuellement, l'optimiste n'avait pas assez de cartes en main pour jouer à la régulière contre le destin. Un regard presque suppliant vers la créature à l'auréole resplendissante achevait de marquer sa frustration et sa peine.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Minarîa
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Artiste original : Orion35, Graph : Ephylix
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 66
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Sam 3 Juin - 16:22

À peine sorti de sa cellule, il l’enserra encore une fois dans ses bras, elle n’en était pas mécontente mais ne comprenait pas pourquoi, était-il si câlin ? Oh, c’était à cause de ses vêtements, il avait apparemment remarqué en la touchant un peu plus tôt qu’elle ne les portait pas encore.

« J-je ne suis pas vraiment différente. Eh bien… N-non ce n’est pas tout à fait ça. Une jeune femme ? Oui ce sera mieux plus tard. N-non ! Peut-être un jour, nous verrons bien… »

Elle répondit comme elle put, son jeune maître paraissant pressé, mais ne s’en offusqua pas. Il n’y avait que de la gentillesse et de la chaleur dans sa voix, il ne la lâchait pas et elle songeait sérieusement à réfléchir à tout cela.

Peu après, alors qu’ils approchaient de l’entrée du temple, il ne tarda pas à accélérer jusqu’à atteindre une jeune femme en mauvais état et deux chevaux couchés près d’elle. Mais si c’était avec elle qu’il était arrivé, cela voulait-il dire qu’il était en mauvais état aussi ? Encore plus que ce qu’il laissait présager ? Simon lui, semblait vraiment inquiet pour l’humaine –Minarîa l’était vraiment aussi, mais il passait en premier– et son regard suppliant posé sur elle l’incitait à faire tout son possible pour l’aider.

« V-voulez-vous que j’essaie de la soigner, Maître ? Et vous aussi bien sûr ! Ce ne sera pas grand-chose car je viens de sortir de ma cellule mais ce sera peut-être mieux que r-rien… »

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #4 écrite Lun 5 Juin - 14:16

Era // Ephylix

♦ Etat: Blessée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1932
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  05/11 +0
♦ Attaque:  3 +15 / +3
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
Epée [+5]:
 
Dague [+3]:
 

Inventaire (sur soi):
 
Equipement:
 

Elle souffle longuement, tentant de ne pas afficher son dégoût face à l'enfant d'Ignis qui se présentait en compagnie de Simon. Elle n'avait toujours pas ouvert les yeux mais l'aura divin de la créature était assez perceptible pour qu'elle puisse le sentir.
D'autant plus que Simon était de retour, ce qui voulait dire qu'il avait réussi, ou alors,
plus rare, qu'il avait échoué mais que le demi dieu s'était montré clément.

La voix inquiète du gamin lui fit plaisir. Il était rare que l'on s'inquiète pour elle ainsi.La dernière fois remontait à... Calann... Elle soupire mentalement avant de bouger légèrement, ce qui eut pour effet de la faire grimacer. Il avait intérêt à la payer plus que cinq cent misérables tsuris ! Vu tous les sacrifices qu'elle avait fait pour lui... Elle grogne tout en ouvrant les yeux. Une main sur son abdomen et l'autre posée au sol, elle regarde le gamin inquiet puis pose ses yeux sur... le voile bizarre devant elle. Alors comme ça l'enfant d'Ignis était timide ? Amusant. Elle fronce les sourcils et enfonce son regard dans celui de l'invocation, lui démontrant tout son dégoût et son dédain.

Elle n'avait plus de famille. Elle avait renié ses pères les Dieux et s'était exilée de son affiliation aux autres demi-dieux. Tous, ils l'écœuraient. Et celle la plus encore, à bégayer,
soumise au possible. Tous des vendus, des lâches, des esclaves ! Ephy secoue la tête avant de regarder Simon.

Un simple morceau de tissu pour éviter que la plaie ne s'infecte plus devrait suffire. Si tu as quelque chose contenant de l'alcool, c'est encore mieux. Mais ça m'étonnerais que tu aies de quoi recoudre une plaie. Puis ton invocation ne pourra rien faire si c'est la première fois qu'elle sort de son temple, crois en mon expérience, elle est faible.

Era avait dit ces mots sur un ton froid et monotone. Oui, elle savait de quoi elle parlait et ne se gênait pas pour l'étaler à la vue de tous. Elle grimace à nouveau mais se redresse tout de même. Ah ! la faiblesse du corps humain ! La jeune femme se maudissait de ne pas avoir prévu plus pour cette mission. Elle devait pourtant savoir que le corps humains était fragile, si fragile qu'il bleuissait au moindre coup.

T'as intérêt à bien me payer, De Camina, murmure-t-elle entre ses dents.

Elle passe une mains sur son visage, chassant les gouttes de sueur qui y perlaient puis elle regarde les chevaux qui venaient de se lever. De braves bêtes, concurrencées et évincées par de stupides sauriens affreux et sans grâce ni grandeur, laids en somme. Elle n'aimait guère les variquans bien qu'elle en posséda un. Par ailleurs, elle avait intérêt à retourner à Rorn pour récupérer le reste de ses affaires...

J'ai besoin d'aller à Rorn... D'ailleurs c'est là que nous irons, commence-t-elle sans appel, ça te fera du bien de voir cette grande ville barbare.

Et elle avait besoin de ses affaires mais surtout de faire vite car elle ne savait pas s'il y avait des gardes possédant des invocations au moins aussi puissantes qu'elle. Bien que la plupart des demi-dieux haïssaient cordialement les humaines et n'allaient pas dénoncer leurs comparses, certains faisaient preuve de zèle. De magnifiques lèche culs ou alors contrains ? Bref, il fallait qu'elle retrouve l'écuyer à qui elle avait confié son sac sans fond. Ca ne devrait pas trop être compliqué, il devait sûrement zoner près des écuries de l'arène.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Simon De Camina
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 210
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #5 écrite Mar 6 Juin - 11:09


Un grand soulagement remplit Simon d'espoir et d'énergie. Minarîa proposait son aide pour soigner ? Parfait. Era semblait plus dynamique qu'il ne le pensait ? Parfait. Parfait, parfait, tout était parfait ! Les yeux du Grand Héros de la Lumière brillèrent d'un éclat nouveau : il pouvait faire son show, il était temps pour lui de rentrer en scène pour étaler sa grandeur et sa gloire !

"Pas d'inquiétude, mes Dames, ne nous affolons pas. Nous avons chacun un rôle à jouer dans cette scène et il est temps de nous illustrer au summum de nos capacités."

Une pause fut marquée lorsqu'il se tourna vers sa nouvelle invocation avec gentillesse. D'un mouvement de tête approbateur, il lui donna son accord pour agir tout en marquant sa bienveillance envers elle. Une main toujours posée sur le demi-dieu qui était le sien, il leva l'autre - blessée - vers le plafond du temple, les yeux désormais fermés.

"Minarîa ! Grande et noble représentatrice du Soleil sur Arcane ! Je te somme, en qualité de Héros de la Lumière et initiateur de notre pacte, de soigner Era !"

En finissant sa phrase, il avait fouetté l'air de sa main altérée, venant pointer la femme grièvement blessée directement avec sa paume.
Il n'avait pas vraiment idée de ce que pouvait faire la créature à l'auréole lumineuse. Elle avait proposer de soigner ? Parfait, il agissait en conséquence et pouvait tirer profit de l'information. Pour ce qui était du reste de ses compétences par contre... Tant pis, il improviserait le moment venu !
Toujours torse nu, une chemise dont il ne restait plus grand chose d'exploitable nouée sur le dessus du crâne, le Héros de la Lumière laissa ensuite le devant de la scène à la nouvelle protagoniste. Cette histoire de Rorn ne le dérangeait pas tant que ça. Après tout, il pouvait aussi se recenser là bas, non ? Puis il se permettrait de diviser par deux la paie d'Era qui rompait le contrat à mi-chemin sans lui demander vraiment son accord. Mais bon, il improviserait la nouvelle le moment venu, là encore...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Minarîa
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Artiste original : Orion35, Graph : Ephylix
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 66
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Mar 6 Juin - 14:17

Minarîa comprit dans le regard de l’humaine posé sur elle que celle-ci ne devait pas aimer les demi-dieux, ou bien les enfants d’Ignis. C’était son droit et elle n’allait pas lui en vouloir pour ça, sachant très bien que nombreux de ses –mauvais– semblables le méritaient.

Elle ne savait pourtant pas quoi penser d’Era et n’aimait déjà pas beaucoup sa façon de parler, à croire que tout lui était dû. Certes, elle disait des choses vraies, mais si en plus Simon la payait, elle lui devait un peu plus de respect ! La douleur lui ôtait-elle ses « bonnes manières » ? Possible. L’invocation de lumière préférait l’observer plus longuement avant d’en arriver aux conclusions.

Heureusement, on pouvait compter sur son maître ! Il la regarda, la main toujours agrippée à sa cape, et la somma majestueusement de soigner l’humaine. Elle s’était déjà proposée et était prête à le faire, mais était heureuse qu’il le lui demande directement. Qui plus est, il donnait l’impression de l’estimer grandement ! Se retenant de pousser un soupir d’aise, elle s’agenouilla en douceur auprès d’Era et se prépara à lui lancer un sort de soin. La sphère lumineuse entre ses cornes tournoya, une aura enveloppa ses mains, qu’elle posa sur la jeune femme, et la blessure de celle-ci devint moins grave, légèrement plus jolie.

« Je suis certes encore faible, mais ce n’est pas la première fois que je sors de mon temple. »

Après avoir dit ceci sans bégaiement, d’une voix rapide mais sans froideur, Minarîa se releva et se tourna vers Simon, mains tendues vers lui.

« Laissez-moi v-vous soigner aussi, Maître, s’il vous plaît. Mon sort sera encore plus efficace sur vous étant donné vos blessures plus l-légères. Et je pourrais peut-être aussi vous lancer à tous les deux un s-sort qui vous protégera de la chaleur du désert ? Si cela vous intéresse, b-bien sûr ! »

HRP:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Minarîa le Jeu 15 Juin - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #7 écrite Jeu 8 Juin - 15:42

Era // Ephylix

♦ Etat: Blessée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1932
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  08/11 +0
Détail:
 
♦ Attaque:  3 +15 / +3
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
Epée [+5]:
 
Dague [+3]:
 

Inventaire (sur soi):
 
Equipement:
 

La jeune femme se retenait de rire tant la scène qui se déroulait devant ses yeux était stupide. Celui lui aurait fait beaucoup trop mal. Mais elle riait, oh oui, elle riait intérieurement. Jamais elle n'arriverait à se lasser de ce gamin, un noble aussi drôle,
c'était rare.

Elle souffle doucement, laissant cette Minaria la soigner, dépensant ainsi de la mana pour rien. Stupide créature faible et sans défenses. Era remercie néanmoins d'un geste de la tête l'invocation. Sa douleur s'était un peu estompée et lentement, elle se lève tout en prenant appui sur le mur derrière elle. Soufflant fortement toujours en se tenant le flan, elle regarde Simon et Minaria tour à tour. Elle était en sueur et haletait bruyamment, mais étrangement, cela ne faisait pas fuir les chevaux qui restaient autour d'elle, curieux, collant leur museau sur ses épaules et soufflant à intervalles réguliers.

De peur qu'ils trouvent ça bizarre, elle éloigne les findus potentiels d'un geste de la main. Elle souffle ensuite, tiraillée entre l'envie de frapper le gamin, pour aucune raison, ou bien d'attendre qu'il prenne enfin une décision. Quoi qu'il en soit, du moment qu'ils faisaient un tour par Rorn, ça lui allait parfaitement.

Dépêche toi quand même un peu, gamin, dit-elle, ne retenant pas sa main maternelle qui vint affectueusement ébouriffer les cheveux blonds.

Elle s'était déjà prise d'affection pour des petits d'hommes autrefois, se prenant pour une mère. Mais cela remontait à loin, très loin et elle était surprise de voir que cet instinct perdurait malgré les millénaires.

Tes anciens maitres devaient être des incompétents pour t'avoir laissée aussi faible et fragile, dit-elle soudainement en regardant le drap volant, inutile, puérile. Quel demi-dieu avait honte de son apparence ? De cette apparence qui montrait sa puissance et son immortalité ?

HRP:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Simon De Camina
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 210
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #8 écrite Lun 12 Juin - 21:29


Ouaaaah ! Minarîa était tellement classe lorsqu'elle utilisait sa magie ! C'était pas la première fois qu'il voyait une invocation, mais là que c'était la sienne, ça ne lui faisait pas le même effet. Les yeux grands ouverts, tremblant presque face au tourbillon de sentiments qui l'assaillait, Simon contemplait avec fascination les morceaux de chair qui se rapprochaient sous l'effet de la magie. A peine celle-ci fut achevée qu'Era se redressa, pressant la cadence pour reprendre la route tandis que le jeune homme s’octroya une pause bien mérité sans demander la permission à son accompagnatrice.
Se tournant une fois de plus vers son invocation personnelle qu'il lâcha enfin, le fils de Camina présenta sa main blessée au demi-dieu, emballé à l'idée de ne plus y ressentir de douleur.

"Merci Minarîa, je suis vraiment heureux que le destin nous unisse. Je ne saurais l'expliquer mais je sens a fond de moi que quoi qu'il arrive, tant que nous serons ensemble, rien ne sera impossible."

Il leva ses yeux plein d'espoir vers sa guérisseuse.

"Fais ce que tu peux pour moi, je ferai en retour tout mon possible pour être digne de notre pacte."

Dès lors qu'il fut guéri, il fit rouler les articulations de sa main dans un sourire radieux avant de sauter au cou de sa gardienne de lumière.

"T'es la meilleure ! C'est vraiment magique ! Haha ! Et tu peux protéger de la chaleur en plus ? Trop gé-niaaaaal ! Vu l'état de ma tunique, je pense que je vais bien en avoir besoin ! Essaie de le faire en secret sur Era si tu peux aussi... J'aimerais savoir si c'est possible."

Un regard espiègle accompagna la fin chuchotée de la tirade. Une fois le méfait comploté dans l'ombre, le cruel héros accourut vers Era pour l'aider à finir de préparer la troupe, demandant au passage à récupérer son arc et ses flèches nouvellement acquises, qu'il avait temporairement prêtée afin qu'elle puisse se défendre pendant qu'il endurait l'épreuve de Minarîa. Avant de monter en selle, il questionna la mercenaire aigrie au sujet du troisième destrier.

"Celui là, tu penses que ma Minarîa pourra le prendre ? Je m'y connais pas vraiment sur les poids et moyens de circulation des résidents des temples du coup je sais pas trop... Haha..."

Se grattant l'arrière de la tête d'un air gêné, il laissa les deux créatures aux voix féminines gérer la suite des événement, curieux de voir les stratagèmes employés par son demi-dieu attitré afin de rester discrète.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Minarîa
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Artiste original : Orion35, Graph : Ephylix
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 66
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Mer 14 Juin - 18:10

Elle était encore faible certes, mais fragile… Ce n’était sûrement pas la plus robuste de ses pairs, mais tout de même ! Era la regardait avec insistance, ou plutôt ses vêtements, renvoyaient-ils une image fragile ? Elle les enlèverait si elle le pouvait, mais ce n’était pas sans risque de les dégouter, tout comme l’était son ancien maître par son apparence.

Simon avait tellement confiance en elle, en eux, qu’elle s’en sentait galvanisée. Elle s’empara délicatement de sa main blessée et à nouveau, lança un sort de soin, qui cette fois fut assez puissant pour la soigner intégralement.

« Alors je compte sur v-vous. »

Il s’était encore une fois accroché à elle, ce n’était pas aussi agréable avec ses vêtements mais c’était bien quand même ! Elle posa ses bras autour de lui pendant qu’il parlait, sans serrer pour autant pour ne pas lui faire mal. Elle lui apposa le sort ignifuge sans attendre une seconde de plus, en le regardant tendrement, sa sphère lumineuse s’éclairant plus vivement qu’à la normale, puis un scintillement –à peine visible dans la lumière aveuglante du désert- tournoyant les enveloppa.

« D-d’accord ? »

Elle avait acquiescé, sans savoir réellement ce que son maître attendait d’elle. En secret ? Comment cela ? Il ne fallait pas qu’Era la voit ? Ou alors… Non, elle ne savait vraiment pas ce qu’elle devait faire… Se contentant de rester à quelques pas derrière les humains, comme si elle surveillait leurs arrières, elle attendit que la jeune femme soit exactement dos à elle pour lui lancer son sort du regard. Avait-elle bien réagit à la demande de son héros de lumière ? Fhouuuuuu…

Elle ne tarda pas à se rapprocher d’eux par la suite. Elle attendit que la Bougonne réponde à la question de Simon pour continuer, s’adressant clairement à celle-ci.

« Je n’ai eu qu’un seul ancien m-maître. Et il a vite périt. D’où ma faiblesse restante. »


HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #10 écrite Mer 21 Juin - 16:13

Era // Ephylix

♦ Etat: Blessée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1932
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  08/11 +0
Détail:
 
♦ Attaque:  3 +15 / +3
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
Epée [+5]:
 
Dague [+3]:
 

Inventaire (sur soi):
 
Equipement:
 

La jeune femme, une fois légèrement guérie, elle ne pouvait que remercier la faible invocation pour l'avoir soulagée un peu, prépare les chevaux et tout le matériel pour le voyage vers Rorn. Un détour long mais non sans désintérêt pour la troupe.
Cela permettrait à tout le monde de se changer les idées et à elle de récupérer ses affaires.

Soupirant doucement, elle tend l'arc à Simon et fini de préparer son cheval. Une fois fait,
elle se hisse dessus, non sans une grimace de douleur, et regarde les deux compères d'un regard froid et dur. Ce regard turquoise qui voulait tout dire. Une couleur d'yeux légèrement atténuée par sa forme humaine mais toujours bien présente, qui cependant pouvait se confondre avec un bleu tirant sur les verts.

Era lève un sourcil à la demande du gamin puis hausse les épaules. Elle se contente de regarder au loin avant de rabattre la capuche de sa cape de voyage sur la tête, histoire de prévenir de la chaleur du désert. Elle qui avait vraiment du mal à la supporter sous cette forme...

Franchement ? Tout dépend de sa taille et de son poids. Mais bon, vu que c'est une invocation, elle se fatigue beaucoup moins que nous et inutile d'encombrer une de nos bêtes. Mais c'est à toi de voir si tu acceptes de me racheter ce cheval au prix fort, finit-elle avec un fin sourire narquois.

Sur ces mots, elle ne fait guère attention à ce que sa cousine de feu dit puis intime à sa monture d'avancer doucement vers la chaleur du désert. Se sachant protégée, elle n'avait aucune sensation de magie mais savait très bien que Simon ne la laisserait pas sans protection contre la chaleur, elle les regarde. Ses yeux brillent d'impatience à l'idée de finir cette mission et de récupérer ses équipements et son argent.

Je vous attend... dit-elle d'une voix calme et tranquille. Simon, elle ne m'a pas l'air bien lourde, le plus gros problème restera sa taille. Je ne sais pas si le cheval va bien apprécier mais faites comme bon vous semble.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Simon De Camina
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 210
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #11 écrite Jeu 29 Juin - 13:21

Tout fier de sa nouvelle protection magique, le gringalet fatigué sembla retrouver un semblant d'aplomb passager. Il n'avait rien vu du tout. Après ce qui lui sembla être une longue poignée de secondes, il continua de fixer Minarîa, clignant des yeux d'un air interrogatif. Se rapprochant à petit pas de ce qu'il estimait la direction des oreilles de l'invocation, il souffla doucement ses questionnements.

"C-C'est bon ? Tu as réussi..?"

C'était une expérience déroutante. Son incapacité à discerner les changements lui intimaient que s'ils avaient eu lieu, la discrétion serait assurée à l'avenir. C'en était presque effrayant. Se sentir ainsi impuissant et incapable de savoir ni faire quoi que ce soit pour contrer les actions d'une invocation lui faisaient prendre conscience de la chance qu'il avait eu de vivre sereinement dans un monde qui le surpassait tant.
Un frisson d’excitation lui parcourut l'échine. Elle était dans son camp. Elle le protégerait et il lui rendrait la pareille autant que faire se peut.

Montant enfin sur son destrier attitré, le Héros en devenir avança à hauteur de sa camarade humaine, se retournant au passage une fois de plus vers l'étoile ambulante.

"Fais comme tu le sens, tu es la mieux placée pour savoir ce que tu préfères après tout ! Haha ! Ça risque d'être un long voyage donc met toi à l'aise."

Un franc sourire tira ses traits dont la fatigue atténuait les excès. Vu l'inconfort du voyage et la frugalité des repas à venir - rappelons que Simon n'avait pas prévu de nourriture pour plus de trois jours maximum - ainsi que le peu de moyens dont il disposait, autant se mettre la plus à l'aise possible pour ce qui était du transport.
Après ces derniers préparatifs, ils s'aventureraient de nouveau dans la mer de sable interminable qui les séparait des landes luxuriantes, puis enfin de Rorn.

"J'espère que tu as les moyens de payer cette traversée pour tout le monde, Era, ou nous allons mourir de faim avant la fin de l'excursion..."

Lâchant ça de but en blanc, Simon attendait juste la fin des préparatifs pour talonner sa monture. Il ne voulait pas être contraint de manger les bêtes qui les transportaient, même si ce n'était son cheval que depuis peu de temps, il exécrait l'idée de changer la destinée d'une créature pour un bête soucis d'organisation.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Minarîa
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Artiste original : Orion35, Graph : Ephylix
Date d'inscription : 19/07/2016
Messages : 66
Double Compte : James Paquin
Liens vers la fiche :
Préz' : La Lumière est bonne !
Résumés RP : Souvenirs...
Elément : Feu
Invocateur : Simon de Camina
Inventaire :
Vêtements:
 

Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Mar 4 Juil - 17:43

Comment ça le plus gros problème restera sa taille ? D’accord elle n’était pas toute petite, mais elle ne faisait pas plus de deux mètres non plus ! Et elle pouvait très bien être lourde si l’envie lui prenait d’ailleurs, bon peut-être pas tout de suite, mais quand même !

« O-oui ! C’est fait ! » Chuchota-t-elle en réponse à Simon.

Avait-elle été à la hauteur des attentes de son maître ? Elle n’arrivait pas vraiment à lire sur son visage fatigué, mais il ne semblait pas être déçu. Pfiou, c’était déjà ça, cela lui aurait vraiment brisé le cœur s’il l’était… Là elle était contente et presque fière d’elle. Youpiii ! Et en plus il voulait encore qu’elle soit à l’aise et la laissait choisir d’elle-même. Quel humain attentionné !

« C’est vraiment gentil Maître mais je vais rester au sol, je pense pouvoir aller à votre vitesse sans trop me fatiguer, les chevaux ne galoperont pas dans cette chaleur et ce sable. Et je suis moi aussi munie de sabooots ! »

Mourir de faim ? Non ! Et l’englobait-il dans le "tout le monde" ? Elle n’avait pas le besoin de se nourrir, devait-elle le prévenir ? Hmm, elle allait plutôt attendre de voir s’il le lui proposait. Tout ce dont elle était sûre en les suivant à ce moment-là, était qu’elle ferait tout son possible pour le protéger.

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2378
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #13 écrite Sam 8 Juil - 0:49

Era // Ephylix

♦ Etat: Blessée // Sous forme humaine
♦ Tsuris: 1932
♦ Mana: 20
♦ Endurance:  08/11 +0
Détail:
 
♦ Attaque:  3 +15 / +3
♦ Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
Epée [+5]:
 
Dague [+3]:
 

Inventaire (sur soi):
 
Equipement:
 

Oooh mais c'est qu'il commençait à l'énerver là, le Camina. Elle soupire et attrape la longe du cheval restant. Elle ordonna à sa monture d'avancer et elle intima aux autres de les suivre. Trop de bavardage, pas assez d'action. Elle irait elle-même à Rorn récupérer ses affaires. Un coup de téléportation et le tour était joué. Grognant, elle s'avance lentement dans le désert, croisant secrètement les doigts pour qu'aucun monstre ou brigand ne vienne les déranger.

C'est bon, j'ai compris, dit-elle énervée quelques minutes plus tard, brisant le silence de leur marche sous la chaleur, on retourne à Lüh.

Elle grogne et passe une main sur sa blessure, grimaçant doucement. La condition humaine, une vraie plaie !
Le soleil tapait fort et elle avait du mal à le supporter malgré le sort lancé par la faible invocation. Elle baissait la tête, laissant son cheval, transpirant, les guider vers le port,
loin, très loin du temple. Era avait mis sa capuche et priait Aer, ironique lorsqu'on savait qu'elle reniait les dieux, de faire intervenir une petite brise glacée.

La jeune femme passa une main sur son front et regarda derrière elle pour voir si le môme était toujours en vie. Il était, en effet, beaucoup moins couvert qu'elle et le soleil risquait de prendre la vie de son client. Ce serait fort dommage en fait.

Ca va ? T'es pas encore mort ? demande-t-elle sur un ton froid qui aurait pu glacer les environs s'ils n'étaient pas dans un désert.

Malgré l'hiver qui sévissait sur le reste de l'île, le désert demeurait chaud, si chaud qu'on aurait pu croire à une intervention divine. Hé hé, Ignis, toujours tout feu tout flamme à nous emmerder avec sa chaleur !
La jeune femme regarde les alentours, guettant le moindre danger. Mais rien si ce n'est du sable, un peu de sable ici et... oh ! du sable ! Trois idiots qui se promenaient dans un bac à sable géant, cocasse, non ? Elle soupire, elle avait chaud bien que le sort l'aide à moins ressentir cette chaleur.

Elle attrape sa gourde et boit une gorgée, économisant l'eau, denrée si rare par ici.
Era savait qu'elle ne pouvait pas mourir, même sous forme humaine, mais ses besoins,
quand à eux, étaient bien présents et d'autant plus pénibles qu'ils étaient douloureux,
surtout sous cette forme là. C'est vrai que sous sa vraie forme elle n'avait pas besoin de se nourrir, de boire ou de dormir, la belle vie quoi. Une belle vie gâchée par les quatre et leur punition de merde.
Enfin bon, on y pouvait pas grande chose...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Simon De Camina
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 210
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #14 écrite Jeu 20 Juil - 17:30


Le sort de Minarîa rendait le séjour dans le désert plus qu'agréable. C'était avec un plaisir non feint qu'il accueillait les températures tempérées de la magie protectrice. Répondre à Era, qui semblait bizarrement souffrir d'une chaleur qui n'existait plus pour elle non plus, paraissait donc gênant et assez déstabilisant. Arquant les sourcils en une mimique désœuvrée, Simon prit un ton aussi sympathique que possible face à l'apparente aigreur de son accompagnatrice.

"Merci de t'inquiéter Era, je tiens le coup ! Je trouve bizarrement qu'il fait doux, même ! Haha ! Sûrement la fatigue qui me fait ça !"

Se grattant l'arrière de la tête comme un parfait idiot, Simon essayait de supporter l'ambiance étrangement froide qui s'était instaurée depuis son retour du temple. Era lui en voulait-il ? Avait-il fait quelque chose de mal ? Avait-il eu tort de demander à Minarîa de guérir ses plaies et de la protéger ? Était-ce bien la même Era que celle avec qui il avait voyagé jusqu'ici ?
Le doute l'assaillit. Il le repoussa. C'était forcément la même. Sans possibilité d'en être vraiment sûr, il se basa sur son instinct afin de s'en convaincre.

Baissant la tête, le nouvel invocateur se résigna au silence. Il était heureux de s'être rapproché de son but mais la fatigue ainsi que la nouvelle humeur maussade de la mercenaire lui coupaient les ailes. Se laissant aller à de nouvelles réflexion, Simon commençait à somnoler dans l’enivrante douceur du chemin retour, bercé par la cadence nonchalante des chevaux.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

La dure loi du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tuto haradrim, opération désert
» Procédure d’annulation et de dissolution
» Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.
» Le Roster de la WWE qui ne sert à rien ...
» [22/04/11] Une news qui sert à rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Le Désert Ambré-