Anesthésie mon âme, foutu rhum ! - Page 2

Partagez| .

Anesthésie mon âme, foutu rhum !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 329
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Armalys & Galifey
Inventaire : 3688 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine
Pendentif de Célérité (Concours de l'Été)
Bottes de Lévitation (Concours de l'Été)



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #26 écrite Mer 10 Jan 2018 - 15:22

❝ Anesthésie mon âme, foutu rhum !
- ft. Oblivion & Simon

Je ne la quittait pas des yeux avec mon air toujours si chaleureux mais quand je l'ai vu souffrir d'une blessure qui m'était inconnu, j'ai froncé les sourcils un instant. Je crois que ce que j'ai ressentis à cette instant, c'était bel et bien de l'inquiétude. Et les secondes qui suivirent, je ne l'observais plus avec autant de hargne mais avec cette pointe d'anxiété à l'égard de son état. Car oui, contrairement à ce que j'essayais de dissimuler, j'étais loin d'être insensible à sa présence. Mais elle n'était pas la seule à qui je voulais le cacher, car moi même je préférais mettre de côté mes sentiments.

C'est d'ailleurs ce qu'elle me permit de faire, quand elle se redressa après sa crampe et j'en profitais pour secouer ma tête, comme pour évacuer ce qui s'y était implanté. Mais j'avais beau lutter, j'arrivais à rien. En tout cas pas à ce que je voulais. M'enfuir loin d'ici, tout oublier et recommencer comme si rien ne s'était passé ici. Pendant un instant je m'en voulais d'être revenu ici, en continuant à l'observer avec un regard bien plus vide et absent. Mais j'avais la sensation que plus je me battais, plus l'alcool tapait dans mon crâne et ça devenait presque insupportable, autant que de vouloir fermer une porte balayé par le vent.

Elle se reprit enfin, pas à mon plus grand plaisir je dois bien l'admettre. Car la voir ainsi prendre les traits d'un jouet du prince, ça m'avait bien agacé. Alors je roulais les yeux au ciel, étendais mes jambes l'une après l'autre pour me retrouver assise sur le sol. Je basculais ma tête vers le ciel qui s'était largement assombrit. Là, je passais ma langue sur la commissure de ma lèvre blessée, vulgairement et sans aucune tenue. Et sans bouger d'un poil, je me contentais de baisser les yeux vers elle, dans un long et bruyant soupire.

C'était le moment où je déposais les armes, où je n'avais plus envie de rien, juste de sortir ce qui me passait par la tête. J'étais fatigué, par l'alcool, par ce qui m'était arrivé il y a trop peu de temps, par le fait d'être simplement ici, par ma journée en général. Et j'en avais marre, vraiment.

❝ Tu veux vraiment le savoir ? ❞

Ça me paraissait être une bonne question dont j'avais vraiment envie de connaître la réponse. Parce que depuis le début, tout ce qu'elle me montrait, c'était qu'elle ne supportais pas qui j'étais, sans même le savoir. Moi mon seul problème c'était de ne pas savoir gérer ces retrouvailles. Elle en revanche, j'avais l'impression que c'était plus que ça. Je ne bougeais pas de ma position si bancale, regardais une fois de plus un instant vers le ciel en grimaçant un peu d'agacement avant de revenir vers elle et continuais d'un air nerveux.

❝ Parce que là, j'ai pas franchement l'impression que t'ai... envie de connaître ce « fantôme mal élevé qui te colle la honte ». ❞

Les mots venaient bizarrement assez facilement, sans doute parce qu'ils étaient sincères. Alors je terminais en observant le ciel une dernière fois, un peu perdue dans mes pensées.

❝ A croire qu'elle t'emmerde celle que t'as devant les yeux. ❞

C'était certainement le cas, je le comprenais aussi parce que j'avais plus ou moins la même opinion à son égard. La voir ainsi toute raide alors que je l'ai connu si... joueuse et expressive. Mais moi, j'avais au moins la « décence » de pas m'arrêter la dessus. Mon idée sur la question et sur ce que je lui reprochais était bien plus dense que ce que je lui avais dis mais mon état ne me permettais pas forcément d'étoffer mes propos. Ceux qui dirait que depuis tout à l'heure, elle passe son temps a appuyer sur des choses qui font que me rejeter. J'avais l'impression de me sentir petite fille, mise à l'écart par des gens que j'avais envie d'aimer. Est-ce qu'elle allait le comprendre ? Ça, j'étais loin d'en être sûre.

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 258
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #27 écrite Mer 10 Jan 2018 - 17:27

La réponse de l’inconnue à sa question fit se désintégrer l’assurance qu’Oblivion avait tenté de reconstruire. Rapidement elle se détourna des deux autres pour ne pas laisser voir son trouble, apparut après la question, lancée sur un ton fatigué.
L'interrogation était légitime, mais même en le reconnaissant, ça faisait mal. Oui effectivement, elle n’avait pas vraiment montré une réelle envie de connaître la nouvelle Sybille. Elle n’avait pas non plus vraiment eut le temps de se pencher sur la question.
Quand l’autre jeune femme continua sur sa lancée, chaque phrase voutait légèrement plus la Garde Dorée qui, contrairement à ce que l’on aurait pensé, acceptait volontiers les critiques.

Oblivion avait voulu savoir qui était cette inconnue qui lui faisait penser à Sybille de Toeni. Maintenant elle savait. Elle avait voulu comprendre pourquoi elles s’étaient perdu de vue, maintenant elle comprenait. L’étape suivante logique était effectivement de savoir si, partant du principe que l’ancienne fillette de noble avait beaucoup changé, si la deuxième fillette voulait donner une chance à la femme.
De longues minutes s’écoulèrent où rien ne fut dit. Oblivion prenait le temps de réfléchir.
Finalement, sans toutefois se retourner, elle lança à l’inconnue, autant qu’à Simon, de façon tout à faire sincère, comme le soulignait la note dans sa voix :

“Je suis désolée. J’admets que… J’ai un peu été dépassée par les évènements.”

Il semblait en effet logique à la demoiselle de commencer par tenter de remettre les choses à plat. Oui elle admettait avoir perdu pied et comme d’habitude elle n’avait pas réagit de la meilleure façon. Elle ne donnerait pas plus de détails mais les deux autres sauraient sans doute de quoi elle parlait. Les regrets qu’elle n’avait pas quelques minutes plus tôt commencèrent à s’amasser et elle soupira lourdement.

Après cette nuit, il faudrait qu’elle fasse un long travail sur elle-même pour retrouver son sang-froid et sa maîtrise qui semblaient pour le moment avoir prit des vacances. Elle avait toujours prit soin de rester maitresse d’elle-même à la caserne, et ses supérieurs ne tolèreraient en aucun cas ses emportements de la soirée. Il ne fallait pas qu’elle le perde de vue.

Pivotant finalement lentement, le visage fatigué, elle se passa une main dessus avant de hocher la tête pour elle comme pour les deux autres. Elle poursuivit sur un ton prudent.

“J’ai dis que je choisissais moi-même qui je voulais connaitre. Là encore, je reconnais que mes actes ne l’ont pas prouvé. Mais même si je crois pas vraiment aux Quatre, j’estime que si on se revoit aujourd’hui, c’est pour une bonne raison.”

Bien sûr, dire qu’elle n’était pas déçue de retrouver une version adulte quasiment identique à celle de la Sybille qu’elle avait connu aurait été mentir, mais elle commençait à présent à sentir sa curiosité pointer le bout de son nez pour cette nouvelle version si mystérieuse : qu’avait donc fait la jeune femme tout ce temps ? Où avait-elle vécu ? Qu’avait-elle vu et appris ? Autant de choses qu’Oblivion souhaitait désormais savoir.

Finalement elle conclut en fixant ses prunelles azurées dans celles, brunes, de l’ancienne Sybille :

“Donc j’aimerais vraiment connaître ton nouveau nom. S’il te plait.”

Connaitre le nouveau patronyme de l’ancienne Sybille était effectivement pour Oblivion le meilleur moyen de commencer à se comporter comme si elle parlait à une nouvelle personne. Elle pourrait sans doute se permettre quelques libertés avec les règles de bienséance, comme abandonner d’office le vouvoiement, mais pour tout le reste, elle devrait tâtonner tout pareil que pour les autres.

Malgré tout, même si l’ancienne Sybille n’était plus là, elles avaient réussi à être amies une fois, pourquoi pas deux ?


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 475
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #28 écrite Mer 10 Jan 2018 - 19:05

Le ton de la conversation avait tourné et l'aura qui en émanait rassurait le jeune médiateur. L'image de deux êtres féminin dotés de serres et de becs acérés, s'arrachant des plumes au moindre mouvement suspect avait fait place à l'image de deux animaux d'une même espèce apprenant à cohabiter dans la même vallée, inquiets mais curieux, dépourvus de mauvais sentiments. L'air frais du début de soirée les gratifia d'une brise qui fit rajuster le col de Simon afin de s'en protéger.
Ne trouvant pas de mot convenant à la situation, il ne put pourtant empêcher son regard de les gratifier toutes les deux d'une profonde et touchante tendresse, les encourageant avec un respect sincère à continuer de cette façon et marquant que leur attitude redevenue pure le rendait heureux au delà de ce qu'il pouvait exprimer. Elles étaient fortes, sans doute bien plus qu'elles ne s'en rendaient compte. Leur petit instant de faiblesse avait été balayé et oublié en l'espace de trois mots et d'une poignée de secondes. Peu étaient capable de se remettre ainsi en question et d'accepter de se remettre dans le droit chemin après aussi peu de temps.
Refrénant l'envie nouvelle de les serrer toutes deux contre lui en les rassurant et en les encourageant, il serra les poings, se retenant par la même occasion de sauter de son perchoir pour attraper les leurs.

Une nouvelle pensée lui traversa alors l'esprit. Ces deux femmes avaient en une soirée illustré sa vision de la guerre et de la paix, faisant fit de leurs différences pour s'entendre et se découvrir réellement. Cette Sybille... Non, cette combattante qu'il avait affronté avec tant de hargne à la lutte, ne ferait-elle pas aussi part de son projet à long terme ? N'était-ce pas là un nouveau signe du destin montrant que tout changeait déjà ? Réfléchissant à la question, il ne tarda pas à surenchérir sur les propos de son actuelle partenaire.

"J'aimerais également le connaitre... S'il te plait."


Il s'était redressé en une position plus respectueuse, inclinant uniquement la tête en marque de respect et de politesse. Qui qu'elle fut, si elle se trouvait sur sa route, il ne devait pas la négliger.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 329
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Armalys & Galifey
Inventaire : 3688 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine
Pendentif de Célérité (Concours de l'Été)
Bottes de Lévitation (Concours de l'Été)



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #29 écrite Mer 10 Jan 2018 - 22:01

❝ Anesthésie mon âme, foutu rhum !
- ft. Oblivion & Simon

La situation semblait effectivement s'apaiser et c'était pas plus mal. Je jetais un œil vers le gamin en pensant un instant que c'était en partit de son fait. Il avait au moins l'air de savoir gerer un minimum les gens. Enfin, surtout ce qui m'importait c'était de voir que ses mots pouvait avoir un impact sur Oblivion, est-ce que ça voulait dire qu'ils étaient proches ? Surement, au moins un minimum. Mais c'était pas vraiment la question puisque, finalement, la tournure des événements me rendait mal à l'aise.

Elle s'était excusé de vive voix, chose que j'étais moi incapable de faire. On se rejoignait sur le fait de ne pas croire aux Quatres, c'était déjà un premier point commun. Mais par la suite, ils se mirent tout deux à me demander mon prénom avec des « s'il te plait, s'il te plait ». Le genre de trucs qui me faisait toujours un peu bizarre. C'était trop doux, trop mielleux. Alors je grimaçais un instant en les regardant tour à tour avant de reprendre un air plus neutre, mais en conservant ces sourcils froncés qui avaient décidément du mal à se détendre. Enfin, c'était le quotidien ça, ils étaient comme ancrés comme ça depuis des années.

Je me redressais un peu, prenant un posture quelque peu plus droite, ramenant un genoux vers ma poitrine où j'y déposais nonchalamment mon bras, pendant à présent dans le vide. Mon regard revenait vers la Garde Dorée sans pour autant croiser le sien et sur une voix légèrement crispée, je lui répondais :

❝ Lagertha. ❞

Avant de me mordiller la lèvre nerveusement. Ça faisait un moment que je ne m'étais présenté en fait et entendre et surtout dire ce prénom me mettait assez mal. C'est pas comme si mon deuil avait été fait où qu'il s'était passé suffisamment de temps pour pansé ma blessure, bien au contraire. C'était il y a quelques jours après tout. Je n'ai pas su retenir cet air renfrogné et blessé, en regardant dans le vide. Mais il fallait que je change de sujet, c'était mieux pour tout le monde. Et il fallait surtout qu'ils en sachent le moins possible sur ma situation. C'était un risque trop grande, tant pour moi qu'Oblivion en réalité. Si elle était effectivement Garde Dorée, elle n'avait aucun intérêt à me fréquenter. Elle risquerait surtout d'y perdre sa place si ça se savait. J'essayais donc de prendre cette décision, intérieurement, de disparaître le plus rapidement possible. Mais je ne savais pas si j'en étais réellement capable.

Pour faire taire tout ça, je portais mon regard sur le garçon, assis pas loin de moi. Et en inclinant légèrement la tête l'air interrogatif, je lui demandais implicitement :

❝ Par contre, j'ai pas capté le tien. ❞

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 258
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #30 écrite Lun 15 Jan 2018 - 11:04

Oblivion avait toujours plus ou moins mal aux côtes mais au moins la tension qui s’était accumulée dans la ruelle semblait avoir fondu comme neige au soleil après les excuses sincères qu’elle avait fourni. Elle était contente que celles-ci semblent acceptées autant par l’ancienne Sybille que par Simon et était contente d’avoir prit la décision d’écouter sa raison et de se calmer plutôt que de tout envoyer balader. Elle était certaine de l’avoir regretté aussitôt passé le coin de rue.

Finalement le noble appuya sa demande de savoir enfin comment appeler la femme qu’elle avait en face d’elle. Et enfin elle finit par se présenter, du bout des lèvres, comme si elle n’avait plus l’habitude de dire son nom. Lagertha. Curieusement ça lui allait assez bien. Ce nom rugueux allait de pair avec l’attitude dure et combative qu’Oblivion lui avait déjà vue dans le bar, quand elle avait atomisé l'opportun qui avait voulu lui chercher des noises.
Ça semblait plus en adéquation que Sybille, qui sonnait plus éthéré et précieux, comme un prénom de noble, qui ne valait désormais plus grand chose. La Garde Dorée opina donc presque religieusement en signe d’acceptation. Oui, désormais la femme en face d’elle s'appellerait Lagertha.

La jeune femme capta un air qu’elle décrypta comme de la tristesse ou du regret, sans vraiment toutefois être sûre d’elle. Cela avait été furtif et elle n’était plus certaine de savoir comprendre l’autre demoiselle. Mais si c’était effectivement le cas, cela titillait la curiosité et l’inquiétude naturelles d’Oblivion. Elle ne s’était pas posé la question jusqu’alors, trop centrée sur elle-même : son amie d’enfance disait avoir été enlevée pour être vendue en tant qu’esclave, elle avait donc dû souffrir, ou du moins avoir une vie difficile.
Fronçant les sourcils, soucieuse, la Garde Dorée ne pipa pourtant pas mot, présentant que ce n’était pas le bon moment pour se pencher sur le passé de Lagertha.

Elle sourit légèrement en coin quand la conversation dévia vers Simon. Il était vrai qu’il l’avait un peu malmenée mais elle n’avait pas non plus été tendre avec lui en retour. Elle l’avait ignoré la plupart du temps et ne s’était adressée à lui que pour le renvoyer dans ses quatre cents mètres. Et pourtant il était toujours là, perché sur une pile de caisses, observant et arbitrant aussi bien le combat de tigresses qu’elles avaient eu mais aussi le combat intérieur d’Oblivion.
Mais là encore, ce n’était pas le bon moment pour le remercier. Il faudrait juste qu’elle se souvienne qu’elle devait le faire, plus tard, quand elle aurait résolu ses problèmes existentiels.

Finalement, elle adopta l’attitude des deux autres, se trouvant une caisse à elle, où elle se laissa tomber, grimaçant de douleur à l’impact. Baissant les yeux sur ses côtes, elle souleva légèrement sa chemise, tentant de voir s’il y avait des bleus où une blessure quelconque qui pouvait expliquer cette douleur lancinante qui ne la lâchait plus. Dans la semi-obscurité de la ruelle, elle ne distingua pas grand chose et abaissa donc son vêtement, reposant ses prunelles claires sur les deux autres, attendant la suite de la conversation.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 475
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #31 écrite Lun 15 Jan 2018 - 14:27

La confusion s'empara de Simon aussi vite que la honte de ses joues. Piquant un phare monumental mais estompé par l'obscurité ambiante, il répondit en se redressant droit comme un piquet sur sa caisse. Le résultat aurait sans doute été le même si on lui avait mis du fer froid dans le dos ou sur les hanches et c'est en bafouillant royalement que les mots prirent forme.

"Oh ! Désolé ! J'avais complètement oublié, vraiment, c'était pas voulu, j'suis sincèrement et profondément désolé ! J'm'appelle Simon, Simon de Camina ! Mais tu peux m'appeler Simon, c'est plus court !"

Elle s'appelait Lagertha. Juste Lagertha. La subtile omission du nom de famille n'avait pas échappé au jeune noble à qui l'étiquette avait été apprise depuis l'enfance. Même s'il avait encore du mal à donner son nom en premier par exemple, il n'avais pas oublié, même sous l'effet la panique, de mentionner son patronyme complet. Se ressaisissant lentement, prenant au passage une longue inspiration, il posa une nouvelle question aux intentions non néfastes mais dissimulées.

"Tu fais quoi dans la vie maintenant ? De ce que j'ai compris, t'es pas du genre à faire de la broderie - non pas que ça me dérange, bien au contraire. Mercenaire ? Voyageur itinérant ? T'as amené tes invocations au festival ?"

Ses semelles étaient très abîmées, il n'y avait aucun risque à avancer qu'elle voyageait beaucoup. Sa lame et son style de combat faisaient également penser qu'elle y était habituée. Quant aux invocations, pour survivre en pleine nature, elle devait forcément en avoir. Bien que tout cela puisse sembler logique au jeune homme, il n'avait même pas envisagé la possibilité de gêner sa correspondante en avançant ces hypothèses banales...


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 329
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Armalys & Galifey
Inventaire : 3688 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine
Pendentif de Célérité (Concours de l'Été)
Bottes de Lévitation (Concours de l'Été)



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #32 écrite Lun 15 Jan 2018 - 15:21

❝ Anesthésie mon âme, foutu rhum !
- ft. Oblivion & Simon

J'avais toute mon attention porté vers le gamin, malgré un rapide regard lancé vers Oblivion. Il se mit à me répondre d'une façon qui m'étais assez étrange de voir. Levant un sourcil d'un air confus, j'avais même un léger mouvement de recul face à tant d'expressivité. Il n'avait pas l'air d'être si jeune que ça mais malgré tout, son comportement sur le moment me faisait penser à tout ce qui me répugnait chez les gosses. Trop de mots, trop d'entrain, trop de confusion.

Je le regardais donc avec un air pas forcément très chaleureux, plus décontenancé qu'autre chose en fait. Et puis il continuait dans son monologue en me posant des questions pour le moins surfaites et très légère. J'ai difficilement retenu un rire sarcastique et cligna des yeux comme si j'avais besoin de me confirmer à moi même que, oui, il avait bien posé cette question de cette manière là.

❝ Qu'est ce que je fais dans la vie ? ❞

Je pouffais encore un peu avant de grimacer nerveusement. En tant normal je n'aurais quasiment pas réagis et aurait gardé une air parfaitement froid mais là, c'était vraiment difficile pour moi de garder mon calme. Qu'est-ce que je fais dans la vie ? Comme si ma vie pouvait être résumé par une simple fonction, surtout à l'heure actuelle. Là, je prenais en pleine face la différence qu'il pouvait y avoir entre lui et moi. Il m'avait posé cette question de la façon qui convenait bien à des personnes bien à l'abri entre des murs, avec tant de légèreté et si peu de considération.

Je prenais alors une grande bouffer d'air avant de lui répondre, le regard vers lui mais sans réellement le regarder.

❝ On va dire que je survie. Mercenaire ça colle pas mal. ❞

On prenait là où on pouvait en ce moment, donc on pouvait se décrire comme mercenaire sans trop mentir. Par contre la question d'après me fit froncer les sourcils un court instant en fixant Simon. Mes invocations ? Je crois pas les avoir annoncé en arrivant ici et de toute façon, je suis pas sûr que quiconque ai besoin de savoir que j'en avais, même si ça voulait dire être dans l'illégalité.

❝ Non, en fait, je ne suis pas seule. C'est juste que mes... dans mon groupe j'étais la seule à vouloir participer. C'est pas vraiment leur délire les fêtes. ❞

Pas que ce soit le mien non plus, mais on avait pas mal à y gagner. Peut-être plus que je croyais, même si à l'heure actuelle, je le regrettais assez d'une certaine manière. Pour la suite de la conversation, pour ma part en tout cas, je n'avais pas forcément envie d'en savoir plus et mon état ne me permettrais pas de suffisamment me protéger verbalement. De toute façon, ce qui m'importait, je le savais déjà. Oblivion était en vie mais pas dans le bon camp. Et pour l'autre, j'étais pas vraiment sûre qu'il pourrait m'apporter quoi que ce soit si ce n'est de la gêne.

Je me relevais en jetant un coup d’œil à Oblivion, en repensant à cette dernière conclusion. Une action un peu compliqué faut bien le dire, j'avais du lourdement m'aider du mur pour enfin me retrouver sur mes pieds, avant de soupirer. Je me redressais ensuite en les regardant tour à tour. Eux n'avaient pas forcément l'air de vouloir s'extirper de la discussion, ce qui me rendait quelque peu mal à l'aise.

❝ Bon... ❞


(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 258
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #33 écrite Mer 17 Jan 2018 - 16:42

Oblivion avait quelques peu laissé Simon prendre la barre dans la discussion étrange qui avait lieu dans cette ruelle mal éclairée. Elle ne se sentait pas très bien avec cette douleur qui tapait contre ses côtes et elle avait confiance dans les capacités du jeune homme à s’approprier tout l’espace et toute les vides pour interroger Lagertha et lui permettre dans savoir un peu plus sans qu’elle n’est besoin de faire d’efforts. Cela lui convenait.

Sans qu’elle en soit surprise, le noble prit la parole, se présenta et enchaîna en mitraillant l’autre jeune femme de questions, que la Garde Dorée avouait intéressantes à tous points de vue. C’était vrai après tout, que faisait l’ancienne Sybille maintenant ? De quoi vivait-elle ? Avait-elle des alliés ? Et des ennemis ? Tout était très intéressant et la blonde luttait pour se concentrer sur les réponses.
Celles-ci ne se firent pas attendre mais bien qu’évasives, sans doute volontairement, elles instruisirent Oblivion sur deux choses : Lagertha n’était pas seule, et elle était mercenaire.

La Garde Dorée n’avait rien contre les mercenaires, c’était des gens comme elle, qui se battaient pour survivre, même si ce n’était pas face aux mêmes dangers. Ils se battaient, gagnaient de l’argent et de la gloire, survivaient et recommençaient. La seule différence qu’il y avait entre elle et l’ancienne Sybille était donc que là ou l’une avait besoin de tsuris, l’autre non. Une petite différence. Qui changeait tout.
Cependant la demoiselle ne réagit pas vraiment à cette information qui, telle qu’elle, n’avait pas vraiment d’incidence sur sa vision de l’autre jeune femme.

Le fait qu’elle ne soit pas seule rassurait quelque peu Oblivion. C’était toujours plus facile de survivre à plusieurs. Elle espérait cependant secrètement que les compagnons de Lagertha était une réelle famille, et pas seulement des partenaires de mission unis seulement par une récompense. Le coeur tendre d’Oblivion priait pour une fois les Quatre que la mercenaire ai une famille plus dévouée et aimante que celle que la nature lui avait attribuée. Ou qu’elle-même qui avait failli dix ans plus tôt.

Papillonnant des cils, elle vit Lagertha se redresser et se lever et amorcer son départ et dans son esprit défilèrent dix bonnes tentatives pour la retenir. Non, elle ne pouvait pas juste partir comme ça, maintenant. Alors qu’elles venaient à peine de déposer les armes pour se parler !
Mais là où elle aurait voulu lâcher un “non” pressant, il n’y eu qu’un soupir et un bras mollement levé qui retomba aussi sec.

Elle comprenait qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. Elle avait l’impression de s’enfoncer dans du coton mou et moelleux et chaleureux. Mais en même temps elle avait froid, terriblement froid. Pourtant, elle transpirait légèrement. Et cette douleur qui ne voulait pas s’arrêter… Elle renonça à lutter et ferma les yeux, s’avachissant sur sa caisse. Dans la nuit, on ne pouvait pas vraiment distinguer ses traits ni la pâleur inhabituelle qui avait recouvert son visage soucieux. Ses lèvres étaient sèches et elle avait terriblement envie de boire, mais surtout, surtout, ce coton moelleux… Elle sombra dans l’inconscience.

Spoiler:
 


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 475
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #34 écrite Ven 19 Jan 2018 - 13:30


Il y avait comme une aura bizarre autour des mots de Lagertha. Elle fuyait la conversation en donnant malgré elle assez d'informations pour intriguer le jeune homme. Intriguer, oui, mais pas au point de la pousser dans ses retranchements. Il plaça les informations silencieuses dans un coin de son cerveau et se contenta d'acquiescer en pinçant ses lèvres lorsqu'elle eut clos le débat. Se tournant vers Oblivion en s'attendant à la voir réagir, le spectacle qu'elle offrit lui fit l'effet d'une douche froide. Il n'avait qu'à peine pu voir le bras sans force tomber avant même d'être complètement levé, le visage inexpressif et les yeux commençant déjà à se fermer lentement alors qu'elle n'avait même pas la force de se redresser sur la caisse.
Sa propre voix lui parut plus aiguë qu'à l'accoutumée lorsqu'il essaya de s'assurer que ce qu'il voyait n'était que mal interprété par son esprit préoccupé.

"O-Oblivion ? Ça va..? OBLIVION !!!"

Le manque total de réaction ainsi que l'affaissement croissant de la jeune femme lui fit monter le sang à la tête à une vitesse plus que rapide, chose étrange considérant qu'il avait l'impression de voir la scène au ralenti.
Sans vraiment savoir de quelle façon, il avait bondit de la caisse avec la vélocité d'un animal sauvage, atterrissant sans réelle légèreté près de sa camarade. Sa camarade. Qu'était-il arrivé à sa camarade ?
Lagertha avait forcément entendu son cri un peu plus tôt et comme elle n'avait pas pu s'enfuir de la ruelle aussi vite, le jeune blond releva la tête, l'adrénaline le poussant à agir urgemment. Accroupi, le dos voûté, le visage dans l'ombre, posté devant la jeune femme inconsciente comme un chef de meute protégeant les siens, il ne contrôla pas sa voix rendue soudainement plus grave par l'inquiétude.

"Va chercher de l'aide ! VITE !!!"

Pouvait-il vraiment compter sur elle ? C'était le moment de le savoir. La logique aurait voulu qu'il aille lui même chercher des renforts, la mercenaire aurait pu ainsi rester près de son ancienne amie, resserrer les liens avec elle en se rendant compte de l'importance de leur ancienne relation... Elle aurait pu sans gène lui ôter ses habits, vérifiant la présence d'une plaie ou de tout autre lésion. Malheureusement, l'instinct protecteur de Simon refusait de céder la jeune femme ne serait-ce qu'une seconde à une autre présence que la sienne. Elle était sa camarade. Celle qu'il avait recruté suite à ses rêves. Elle ne pourrait mourir avant qu'ils n'aient accompli de grandes choses ensemble. Elle devait vivre.
Ne pensant même pas une seconde que l'alcool ou la fatigue n'eurent pu la faire choir, Simon allongea la demoiselle sur la caisse de façon à pouvoir l'inspecter plus simplement.
Elle ne bougeait pas, complètement à la merci de son examen méticuleux. Soulevant entre deux doigts le pardessus qui la recouvrait, il constata avec soulagement qu'aucune trace de sang ne semblait poindre sur sa tenue simple mais la pensée qu'elle fut ainsi vulnérable le fit frissonner d'une angoisse plus forte encore et ses muscles se contractèrent par réflexe, prêts à en découdre contre quiconque tenterait d'abuser d'elle. Sentant sa respiration devenir plus profonde et saccadée à cause de la tension, le héros démunit tenta de retrouver son calme, prenant soudainement conscience de l'image qu'il pouvait renvoyer : un prédateur hors contrôle soulevant les vêtements d'une jeune femme inconsciente. L'image le répugna et il s'insurgea de s'être ainsi laissé emporter.
Il ne savait pas si l'amie d'enfance miraculée avait suivi l'ordre qu'il avait lancé et il regretta presque de l'avoir donné. Relevant lentement la tête où elle se trouvait précédemment, il espéra que les quinze secondes qui venaient de s'écouler restaient récupérables... Accroupi sur une caisse adjacente à son amie, Simon se sentait impuissant et soudainement très conscient de son inutilité.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 329
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Armalys & Galifey
Inventaire : 3688 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine
Pendentif de Célérité (Concours de l'Été)
Bottes de Lévitation (Concours de l'Été)



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #35 écrite Ven 19 Jan 2018 - 17:49

❝ Anesthésie mon âme, foutu rhum !
- ft. Oblivion & Simon

Je regardais en direction de la Garde Dorée et fronçais les sourcils en observant ce qui se déroulait sous mes yeux. Elle s'enfonçait, lentement, dans ce qui semblait être une perte de conscience. Puis mon attention fut toute détourné par la réaction exagérée du de Camina. Il était clairement dépassé par les évènements et surtout par ses sentiments. Il m'ordonna même d'aller chercher de l'aide. Mais je restais inerte et ne bougeais pas, pensant que, clairement, c'était une mauvaise stratégie.

Alors sans un mot, je me dégageais du mur pour me rapprocher d'une caisse pas très loin que je commençait à faire glisser vers les jambes d'Oblivion, qui malheureusement pendant trop. Après un première effort de poussé, je me redressais pour reprendre mon souffle. C'est à ce moment que le gamin, visiblement un peu plus calmé, se décida à relevé sa tête. Il me chercha un instant du regard, puisque que j'avais quitté ma position, mais me retrouva bien vite.

❝ Aides moi. ❞

Ma voix était plate et neutre. Mon visage aussi bien sûr, à la limite du vide. J'étais plutôt connu pour une être une tête brûlée et eux-même avait pu le constater. Mais il y a des situations, comme celle-ci, où j'ai la capacité d'être très sérieuse.

Je me remis à pousser la caisse, qui heureusement, n'était pas complètement rempli. Je vis le gamin rappliquer et en un dernier effort, nous l'avions rapproché suffisamment. Je me redressais à nouveau.

❝ Lèves ses jambes. Doucement. ❞

Après qu'il se soit exécuté, je poussais la caisse sous ses dernières et le laissait les reposer avec, je l'espérais, tout autant de délicatesse qu'au levé. Puis je me déplaçais en vue de rejoindre le côté qui avait fait souffrir Oblivion. Sans porter aucun regard sur le gamin, je continuais mais instructions.

❝ C'est toi qui ira chercher de l'aide. ❞

Faut bien avouer que vu ma dégaine, personne ne me viendrait en aide dans cette ville. J'ai eu à cette instant une rapide pensé pour de Rochefort, qui elle m'avait aidé sans même me connaître. Mais il était déjà suffisamment rare de tomber sur quelqu'un comme elle, je n'allais pas parier sur un deuxième miracle. Arrivé au niveau d'Oblivion, je déboutonnais ses habits par le bas, jusqu'au milieu de son buste. Pendant ce temps, je continuais.

❝ Je pense pas qu'on lèvera le moindre petit doigts si c'est moi qui demande. ❞

Je rabattais les pans de vêtements vers l'extérieur pour dévoiler son abdomen d'une couleur bien plus sombre que ça peau. Je ravalais ma salive et fronçais un peu plus mes sourcils. Puis je prenais une grande bouffée d'air avant de poser la paume de ma main sur son front. Elle était brûlante, mais j'avais les mains froides. Il me fallait plus de détail.

❝ Ça à l'air d'une hémorragie interne. ❞

Elle n'avait pas l'air d'une grande gravité, mais si ces termes pouvait motiver le gamin, c'était à prendre. J'amenais mon visage, les yeux fermés, jusqu'à poser mon front sur le dos de ma main, posée sur le sien. Cette proximité aurait pu en gêné plus d'un, mais j'avais d'autres Mithras à fouetter. La différence de température était nette, y avait pas à tortiller. Je me redressais et continuais en observant la Garde.

❝ Laisses ta veste sur ses épaules. Je veillerais sur elle. ❞

Je n'avais pas la prétention de croire qu'il me faisait confiance, mais y avait pas le choix. Sans attendre de réponse, je déroulais mon écharpe de mon cou en fermant les yeux nerveusement. Elle me venait de ma mère, alors j'avais un peu de mal à m'en défaire, faut bien le dire. Une fois fait, je l'enroulais sur elle même et le tenais de la main gauche. Me décalant vers sa tête, je la relevais doucement en passant ma main droite dessous, avant d'y loger le petit coussin de fortune.

Puis je relevais le regard en direction de là où se trouvais normalement de Camina.

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 475
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #36 écrite Jeu 22 Fév 2018 - 14:52


Il se sentait perdu, désorienté et désarmé. Une partie de lui en voulait à cette étrangère de ne pas l'avoir écouté tandis qu'une autre jugeait la situation bien plus raisonnable ainsi. Reculant sans lâcher les deux femmes des yeux, lorsque Lagertha lui intima d'aller chercher de l'aide, le blond ne se fit pas prier d'avantage. Il posa une main en appui sur le mur avant de se retourner avec l'idée fixe de sauver celle qui partageait son ultime destinée.
Dans un premier temps, il retourna instinctivement dans la taverne dont il poussa les portes avec entrain avant de se figer sur place face à la cohue. Le brouhaha et le monde bien trop présents l'empêcheraient certainement de se faire entendre distinctement et au vue de l'altercation récente qu'il y a avait eu, cela serait étonnant que quiconque daigne lever le petit doigt pour autre chose que lui mettre une pichenette sur le front. Il resta quelques secondes planté là, à réfléchir à toute vitesse et se ravisa très vite, reculant de nouveau avant de retourner à sa course hâtive.

Il prit la première direction qui se présentait à lui et allongea encore la foulée, comme si courir plus vite permettrait à son cerveau de mieux fonctionner. Une myriade de questions virent perturber ses réflexions sans pour autant perturber son rythme. Et si il ne trouvait personne pour l'aider ? Et si il revenait trop tard et qu'Oblivion succombait avant son retour ? Il sentait son pouls s'accélérer, autrement que par sa course effrénée. Ses yeux commençaient à piquer et à s'humidifier rien qu'à penser à cette issue funeste. Non. Ca ne pouvait pas se passer comme ça. Le destin n'aurait pas pu la mettre en travers de sa route pour la lui enlever si rapidement. C'était impossible que ses rêves l'aient guidé jusqu'à elle pour simplement assister à sa fin. Non. Ca n'allait pas se passer comme ça. Elle survivrait et ensemble, ils vaincraient l'adversité !
Reprenant ses esprits en secouant violemment sa tête puis en essuyant ses yeux d'un revers de manche, il reprit sa course de plus belle jusqu'à approcher de la foule du festival encore présente. Il s'apprêtait à s'écrier « à l'aide ! » mais se stoppa à mi-chemin, tout comme ses jambes et son souffle. Ses pensées le menaient à la baguette. Etait-ce une réel bonne idée d'appeler ainsi au secours, sans même savoir qui viendrait ? Peut-être même que des gens mal-intentionnés pourraient être attirés par un tel appel. Mais alors qui ?

Il s'arrêta au milieu de la rue bondée et regarda par delà la foule comme s'il ne s'y trouvait pas. L'organisation du festival ? Non, ils l'enverraient certainement voir ailleurs aussitôt par manque de temps. La milice ? Elle n'aurait sûrement pas les moyens de gérer une telle situation. La Garde Dorée ? Mais bien sûr ! Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ! Il reprit immédiatement sa course, bousculant gauchement quelques personnes sur son passage ; s'excusant plus maladroitement encore, entre deux souffles bovins, il se jura intérieurement de se faire pardonner correctement s'il les recroisait un jour.
Il arriva au porte au poste de la Garde, éreinté et le souffle court, les mains sur ses genoux et le front humide.

"Au... Au secours... Y a..."

Un Garde présent et visiblement plein d'empathie se leva et s'approcha de lui, lui intimant de reprendre son souffle avant de continuer sa phrase.
Déglutissant difficilement, il essaya de calmer sa respiration erratique avant de poursuivre sa demande de façon audible.

"Une femme... Inconsciente près de la taverne. Il y a quelqu'un sur place... Il faut des soins ! Une invocation, vite !"

Une brève pause s'imposa face à l'air perplexe du soldat. Simon reprit sur une voix plus criarde et presque étranglée par l'agacement qu'il ressentait. Comment cet homme pouvait-il attendre avant de courir aider les nécessiteux ?

"Elle est des vôtres !"

Le message eut l'effet escompté et malgré la déception, Simon n'attendit pas davantage pour reprendre sa course en s'assurant qu'on le suivait. Sur la route du retour, le protecteur de la ville appela son invocation qui les rejoignit aussitôt. Tous ensemble, ils arrivèrent rapidement sur les lieux et le Garde accourut vers Oblivion qu'il connaissait visiblement un minimum. Simon, lui, restait en retrait, essoufflé par son embardée et observait de loin, sans pouvoir se résigner à quitter sa vaillante partenaire. Il fallait qu'il sache si elle allait s'en sortir. Non. Il fallait qu'il la voie s'en sortir.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 329
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Armalys & Galifey
Inventaire : 3688 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine
Pendentif de Célérité (Concours de l'Été)
Bottes de Lévitation (Concours de l'Été)



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #37 écrite Ven 23 Fév 2018 - 21:29

❝ Anesthésie mon âme, foutu rhum !
- ft. Oblivion & Simon

Une fois mes yeux relevé vers la position, où aurait du normalement se trouver ce misérable petit insecte, il n'y avait rien. Rien de rien. Je ne l'avais ni vu ni entendu partir. Depuis combien de temps je jacassais toute seule moi ? Rah, tout à fait le genre d'attitude qui pouvait me tendre les nerfs. Je lançais un regard meurtrier en direction de la sortie, comme si l'avorton si trouvais à l'instant. Les yeux petits et perçant, comme si ils avaient pu l'atteindre, peu importe où il se trouverait !

Mais il ne méritait pas que je m'attarde plus longtemps sur sa condition et je détournais mon visage vivement et nerveusement, pour revenir accidentellement sur Oblivion. Elle était toujours dans un entre deux, grimaçant de douleur de temps en temps. Malheureusement pour elle, je ne pourrais rien faire de plus à ce stade, à part la veiller jusqu'à ce que de Camina ait l’obligeance de ramener son auguste postérieur ici. Et avec de l'aide si possible.

J'étais cependant quelques peu inquiète, malgré moi. Et à cause de ça, le temps me paraissait long. Il ne faudrait pas longtemps pour que son état empire et toujours malgré moi, je commençait à faire les cents pas. Sans avoir l'air de me tracasser comme le ferait le petit pouls cela dit, j'étais juste impatiente que la situation se résolve. Tout du moins, j'essayais de m'en convaincre. Cette petite marche forcée avait au moins eu le mérite d'évacuer l'alcool qui restait encore dans mes veines.

Jusqu'à ce que j'entendis d'un peu plus loin de Camina rappliquer presque aussitôt dans la ruelle, suivit et ensuite dépassé par un homme et son invocation. Il s'approcha immédiatement d'Oblivion et moi, par instinct, je m'écartais de quelques pas. Il l’ausculta rapidement avant d'ordonner à son invocation, un genre de grand loup noir, de la soigner. Puis il lança son regard sur moi, d'un air réprobateur. Qui ne le ferait pas en même temps ? Cependant, je répondis à son affront d'un regard noir en restant pourtant muette.

Après quoi je fis quelques pas pour longer la scène, rasais le mur puis me dirigeais vers la sortie. C'était le moment d'enfin pouvoir filer et je n'allais pas rater l'occasion. Je n'accordais qu'un bref regard à de Camina qui semblait trop absorbé par l'état d'Oblivion pour vraiment faire attention à ma fuite silencieuse, puis une attention rapide à cette dernière. Et d'un pas vif et déterminé à quitté les lieux, les yeux rivés vers la sortie, je quittais la ruelle. Observant à droite puis à gauche, je m'engouffrais dans la première direction venue, sans regarder en arrière. J'avais oublié ma précieuse écharpe dans la bataille mais ça, malheureusement, je ne m'en rendrait compte que bien plus tard dans la nuit.

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 258
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #38 écrite Sam 24 Fév 2018 - 23:24

Oblivion était dans les vappes depuis elle ne savait combien de temps maintenant, et à vrai dire, elle s’en fichait. Là au moins elle n’avait plus mal et elle n’était plus enquiquinée par ses sentiments contraires qui n’arrêtaient pas de la balloter à droite, à gauche comme un fétu de paille dans une tempête. Ici tout était calme, paisible, serein, bienheureux. Elle n’était pas certaine de vouloir revenir. Mais revenir où d’ailleurs ? Elle n’en avait plus aucune idée. Simplement quelque part, il y avait cette petite voix qui lui disait de se réveiller, de lutter. Mais elle n’en avait pas envie, elle était si bien là…

Mais la petite voix en avait décidé autrement et Oblivion se sentit happée, tirée vers le haut, vers la réalité, vers la douleur et les sentiments pas faciles, contraignants, déstabilisants. Avec un gémissement son cerveau se reconnecta et elle fut de nouveau projetée dans son corps douloureux, qui lui semblait soudain étroit et difforme, pas fait pour elle.
Elle tenta de se relever mais une main ferme l’en empêcha, la clouant aux caisses qui devenaient de plus en plus inconfortables au fur et à mesure que la conscience aiguë de tout ce qui l’entourait arrivait au cerveau de la jeune femme qui finit par ouvrir les yeux en grognant de manière fort peu délicate.

“Oh bon sang… Mes côtes… Mais qu’est-ce qui se passe…?”

Parvint-elle à articuler, la bouche soudain sèche avant de faire un vague geste en direction de celle-ci pour quémander à boire. Elle ne voyait encore pas très bien, pour ne pas dire flou, et n’entendait pas grand chose non plus à part son sang qui pulsait à ses oreilles.
Après quelques secondes qui semblèrent durer des heures pour la demoiselle, on finit par lui verser de l’eau fraîche entre les lèvres qu’elle avala goulument, lâchant un nouveau grommellement quand on lui retira le breuvage sacré.

Puis il plissa les yeux, tandis que sa vue semblait revenir et reconnut son supérieur. Sursautant avant de lacher un gémissement de douleur, elle essaya de se redresser pour regagner un peu de dignité en s’exclamant, d’un air parfaitement incrédule :

“Adjudant Marthel ?! Mais qu’est-ce que vous faites ici ?”
- Et bien El’Galas, je laisse le soin à votre compagnon de soirée de vous faire un résumé. En tous les cas vous êtes hors de danger… Pour l’instant. Je ne saurais vous conseiller que de rentrer chez vous au plus vite pour un repos immédiat. J’en informerais la hiérarchie demain.
- Euh bien Adjurant…
- Parfait. Je vous laisse alors. Bonne soirée, et plus d’imprudences.”


Le Garde Doré et son Invocation tournèrent les talons et malgré son ton rude, Oblivion savait que son supérieur ne lui tiendrait pas rigueur de cet évènement. Et qu’il ne tirerait pas non plus de conclusions hâtives quand au fait de l’avoir retrouvée, blessée, dans la ruelle la plus sombre juste à coté de la taverne. Elle n’avait donc pas trop à craindre, logiquement, d’être convoquée dans le bureau du Major Barkin dès qu’elle remettrait les pieds à la caserne. C’était un soulagement que Simon ai trouvé l’Adjudant plutôt qu’un autre.

Elle se redressa avec difficultés et précautions en regardant Simon d’un air un peu perdu. Elle constata dans le même temps que Lagertha semblait avoir disparu et qu’elle était en possession d’une écharpe rouge qu’il lui semblait appartenir. Serrant le morceau de tissu dans une main, elle offrit à son ami blond un faible sourire qui se voulait rassurant et elle lui demanda, presque gentiment.

“Simon ? Tu veux bien m’expliquer ? Je crois que j’ai perdu connaissance.”

Elle-même essayait de se souvenir de ce qui c’était passé juste avant qu’elle ne perde connaissance mais ses souvenirs immédiats étaient ceux de leurs débuts de soirée. Ils avaient retrouvé Sybille -enfin non, c’était Lagertha maintenant- à la taverne, avaient engagé la discussion… Ca ne s’était pas bien passé parce que… La bagarre… Et puis c’était tout.

N’empêche… L’Adjudant avait eu beau dire qu’elle était guérie, la douleur dans ses côtes était toujours présente. Elle n’était pas experte en médecine mais d’ordinaire, quand on était guéri, on était plus censés souffrir, si ?
Se motivant à descendre de ses caisses, elle se plia en deux, le souffle coupé.

“Je… Je dois rentrer chez mes parents… Tu veux bien m’aider ?”

Au pire les détails attendraient le lendemain. Là tout de suite, la demoiselle n’aspirait qu’à retrouver un endroit confortable et douillet pour s’allonger et dormir un demi-siècle au moins.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 475
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #39 écrite Lun 26 Fév 2018 - 12:30

Tout s'était déroulé plus vite que prévu finalement. Bien trop absorbé par la sécurité de celle qui partageait son destin, Simon était comme possédé par des forces mystérieuses guidant ses faits et gestes de façon un peu extrême. Derrière le garde, les bras croisés, il regardait avec attention chacun de mouvements, prêt à suriner le prétendu soigneur à la première entourloupe. Du coin de l’œil, l'adrénaline et son instinct de bête sauvage l'avertirent qu'une présence se défilait : sûrement Lagertha. Il réfléchirait à cette information plus tard.

Bien heureusement, tout se passa comme prévu et Simon relacha le manche de sa dague en décroisant les bras. Soulagé comme jamais de l'entendre parler et bouger, il eut presque envie d'enlacer le fameux adjudant ainsi que son invocation en marque de sa reconnaissance. Sa sanité mentale l'en empêcha et il se contenta de sourire comme le font les parents gâteux avant de laisser passer le bon samaritain qui retournait à son poste.

"Merci."

Sans vraiment lever la voix, c'était plus un murmure, un souffle qu'il lâchait en gage de bonne fortune auprès du sauveur. Regardant Oblivion galérer à se redresser, il se rapprocha avec inquiétude, son sourire ne disparaissant pas totalement de son visage serein. Il acquiesça aux deux demandes de sa partenaire et l'aida à se remettre sur pieds avant de parler. Il avait glissé sans difficulté un bras derrière sa hanche et lui avait pris un des siens pour le placer derrière sa propre nuque, l'invitant à s'appuyer sur lui pour se mouvoir plus facilement.
Serrant les dents sans pour autant perdre l'équilibre, il suivit le rythme des pas de la blessée afin de ne pas faire tanguer leur tandem. Reprenant sa respiration, prêt à la porter jusqu'au bout du monde s'il le fallait, il prit la parole afin que l'esprit de la blonde ne cède pas de nouveau à la tentation de repartir.

"J'ai pas compris non plus, mais t'es tombée pendant qu'on parlait. Je suis parti chercher de l'aide et Lagertha est restée jusqu'à ce que je revienne avec l'adjudant Marthel."

En mentionnant la chose, le départ de la jeune femme lui sembla bien plus suspect et mystérieux. Pourquoi..? Pourquoi abandonner son amie d'enfance à ce moment précis ? Désirait-elle partir depuis le début ? Aurait-elle des soucis avec la garde ? Tentant de ranger ses interrogations dans un coin de son esprit, Simon essaya de faire la conversation sur le chemin sous le regard incrédule des gens pensant qu'un fils portait sa mère ivre le soir du festival de Terra...


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 258
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #40 écrite Mer 28 Fév 2018 - 16:30

Sans rechigner, Oblivion accepta l’aide bienvenue de Simon. Avachie contre lui, elle luttait pour mettre un pied devant l’autre, le souffle court, la douleur toujours présente. Toutefois, malgré cela, elle ne souhaitait ni faire appel à Wazzi, ni à aucune Invocation qui aurait pu les ramener chez elle plus vite. Elle n’avait que trop attiré d’ennuis autour d’elle ce soir, il lui avait suffit de voir l’air paniqué de son ami, jusqu’à ce que son Adjudant lui assure qu’elle était hors de danger.

Quand il lui expliqua qu’elle avait soudain perdu connaissance, elle se mura un instant dans un silence songeur tout en continuant à marcher, l’écharpe rouge dans une main, l’autre agrippée au blond à côté d’elle. Elle se souvenait avoir eu très mal au côtes, effectivement, mais tout le reste était flou, ce qui concordait avec les dires du jeune homme.
Opinant de la tête vaguement, elle essaya de comprendre. Peut-être était-ce sa mise à tabac par l’autre concurrente, un peu plus tôt dans la journée ? Si l’épreuve d’escrime contre Simon avait été plutôt courtoise, la lutte avait été acharnée et douloureuse. Elle avait eu beau être passée entre les mains des Invocations du stand, peut-être qu’une blessure avait échappé à leur vigilance ou qu’elle s’était rouverte dans la journée.
La jeune femme fit part de ses soupçons à son compagnon d’infortune.

“A la lutte de Terra ce matin, je suis tombée contre une vraie tigresse. Elle n’y est pas allé de main morte… Je me demande si j’ai pas gardé une blessure de cette rencontre. Ce serait le plus probable, je ne vois pas d’autre explication autrement.”

Plusieurs fois pendant le trajet qui lui sembla interminable, elle dut faire des pauses pour reprendre son souffle, luttant contre l’envie de s’allonger à même le sol pour s’endormir. Elle avait tellement sommeil. Il fallait pourtant qu’elle tienne bon, et à chaque fois son tempérament exécrable lui permettait de tenir, reprenant son chemin toujours avec l’aide de Simon qui se révélait être un trésor de patience et de soutien. Il faudrait qu’elle pense à le remercier, quand elle serait plus elle-même et… Moins faible.

Ils finirent par arriver jusqu’à la demeure familiale, un manoir de belle taille. Passant par l’entrée principale qu’elle savait toujours surveillée, Oblivion sonna la cloche. Bientôt un serviteur vint à eux et, reconnaissant la fille des maîtres, s’empressa de leur ouvrir et d’aller chercher de l’aide. Bientôt elle fut au centre d’une effervescence de mots et de tentatives d’interrogation auxquelles elle ne daigna même pas répondre, s’accrochant à son ami comme à une bouée de sauvetage. Elle avait beau savoir qu’ils ne voulaient que son bien, elle rêvait de pouvoir tous les envoyer paître.
Elle se contenta de se laisser guider jusqu’à sa chambre. A aucun moment elle ne lâcha l’écharpe, même si elle perdit de vue Simon, engloutie par le petit groupe de serviteurs qui se pressaient autour d’elle pour la déshabiller et lui enfiler une chemise de nuit, la jeune femme se ramollissant entre leurs mains de minute en minute, son esprit finissant par lâcher prise.

Si bien qu’elle finit par se retrouver dans son lit sans trop savoir comment. Confortablement installée, elle trouva le courage d’ouvrir la bouche pour appeler.

“Simon ? Où est-il…?”

Ouvrant les yeux au prix d’un effort qui lui sembla sur-humain, elle balaya son immense chambre du regard, cherchant le blond de ses yeux fatigués.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 475
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #41 écrite Sam 3 Mar 2018 - 20:43

L'arrivée à la demeure ne se fit pas exactement comme l'avait espéré Simon. Dans sa propre demeure, les personnes accompagnant un des jeunes fils blessé au domicile serait reçu avec tous les égards possibles. Un thé serait servi, avec des gâteaux afin qu'il puisse se sustenté de l'effort fourni? On lui proposerait même une suite afin de pouvoir se reposer avant de repartir, l'esprit plus serein après avoir pris conscience de l'état de la victime le lendemain. Sans évoquer ce qui arrivait au blessé, le bon samaritain aurait eu donc droit à un accueil royal.
Ce n'était pas le cas de Simon ici.
Retenu par les épaules afin de l'éloigner de celle qui y était posée, puis éconduit à attendre sans pouvoir rien dire ni faire, sur un banc soyeux réservé aux invités impromptus, il avait les dents serrées et le regard mauvais lorsqu'il posa ses nobles fesses sur le coussin moelleux. Une note accusative pimentait les deux noisettes énervées qui regardaient les hôtes s'agglutiner autour de leur jeune maîtresse.
Ses maigres forces et son gabarit ne lui permettaient pas de passer en force et il ne souhaitait pas attirer plus d'ennuis à Oblivion en abordant une attitude indécente dans sa maison. Condamné à ronger son frein, il répondit d'un air à la fois sec et courtois à la pluie de question qu'un intendant lui infligea.

"Elle était blessée et mal en point, sans doute à cause d'une des attractions. Elle s'est effondrée, on a fait venir un garde doré avec une invocation pour la soigner puis je l'ai ramenée ici. Il n'y a pas eu d'autre attaque à son égard. Si je l'avais attaqué je serais sûrement pas venu la ramener moi même. Elle est déjà guérie je vous ai dit, on a fait venir une invocation. Et non, mes parents vont pas venir me chercher, je connais le chemin."

Il avait malgré lui légèrement appuyé le fait qu'il était celui qui l'avait sauvée pendant que tous ces coqs actuellement paniqués se la coulaient douce jusque là. Les sourcils encore froncés, il se rongeait les lèvres entre chaque phrase et à la dernière, il dut se retenir de gifler son interlocuteur, serrant encore davantage les poings.
Essayant tant bien que mal de se ressaisir, la voix tremblante, il prit à son tour la parole pour questionner l'employé de maison.

"J'aimerais savoir comment elle va maintenant. Je ne doute pas de vos soins, je m'inquiète juste pour elle. S'il vous plait. Juste un moment."

Une flamme alimentée par la sincérité de ses sentiments mélangés dansait au fond de ses iris brûlants. Une femme arriva, chuchotant alors quelque chose au majordome dont le visage changea subrepticement d'expression. Nul ne put savoir si ce fut par gentillesse, par négligence ou par dépit que l'homme accepta et Simon se leva sans plus attendre, pressé d'être guidé dans le dédale du manoir. Une fois arrivé aux portes de la fameuse suite, on toqua à la porte pour annoncer l'arrivée du jeune homme qui remercia les deux employés avant de s'engouffrer dans l'antre de la guerrière.
C'était coquet. Plus qu'il ne s'y attendait de sa part. Un sourire intérieur apaisa son expression auparavant dure : cette pièce ne ressemblait pas à la Oblivion qu'il connaissait au point de le faire douter d'être dans la bonne chambre.

"O-Oblivion..?"

D'un regard inquisiteur, il inspecta les environs sans oser vraiment s'attarder sur les personnes présentes dans les coins au cas où le visiteur aurait de mauvaises intentions à l'égard de leur trésor familial ainsi que répondre à ses moindres demandes.
Elle semblait ridiculement petite dans ce grand lit et ridiculement fragile comparé à ses souvenirs d'une garde à l'esprit et à la posture droite. Maladroit et peu à l'aise dans cet environnement, il posa la seule question fade qui lui vint.

"Ca va..?"

Fade mais d'une sincérité déconcertante, c'était bien la seule chose qui comptait pour lui à l'instant. Ils n'avaient pas eu le temps de se reposer depuis le début de cette affaire et Simon n'était pas certain de vouloir en voir le bout tout de suite. Pas avant qu'il ne soit rassuré.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 258
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #42 écrite Dim 4 Mar 2018 - 18:07

La soirée touchait à sa fin pour Oblivion. Point de procession ni d’offrande à Terra pour cette fois, elle resterait dans son lit à dormir. Mais avant ça, il fallait qu’elle s’assure que Simon allait bien, qu’il pourrait repartir chez lui sans problèmes et sans préoccupation. Elle lui sourit donc en y mettant un maximum d’énergie tandis qu’il arrivait dans sa chambre, pour qu’il se sente rassuré d’entrée de jeu. Elle tapota le lit à côté d’elle, bien assez grand pour qu’il puisse s’y asseoir un moment.

“Ca va. Je suis simplement fatiguée… Je pense que la journée a été riche en émotions pour tout le monde. Et toi, ça va aller ?”

D’ordinaire, elle n’aurait sans doute jamais posé cette question. Mais la soirée était étrange, et elle n’était pas en état de tenir encore son rôle de Garde Dorée forte et implacable. Demain sans doute, ou dans quelque jours… Elle le reprendrait. D'ici là, elle avait décidé de s’accorder une pause dans le rôle qu’elle jouait, et, du moins pour la soirée, de poser les questions qu’elle voulait vraiment poser et de dire les choses qu’elle voulait vraiment dire.

Elle laissa un moment s’écouler avant de demander de nouveau des éclaircissements sur la fin de soirée. Elle avait des souvenirs partiels et tout ce qui s’était passé dans la ruelle était effacé. Prenant une inspiration lente, elle s’exprima de nouveau d’une voix fatiguée :

“Écoute, est-ce qu’on a avancé avec Lagertha ? Je me souviens pas grand chose de ce qui s’est passé dans la ruelle… Je voudrais savoir… Si j’ai réussi à me comporter mieux à la fin…?”

Elle avait bien conscience que son comportement erratique du début de soirée n’avait pas été à la hauteur de sa maîtrise habituelle et ne pas savoir si elle avait réussi à redresser la barre était un point qu’elle souhaitait clarifier avant de pouvoir s’endormir dans une certaine quiétude.

Tournant les yeux vers les serviteurs qui restaient dans un coin de la chambre, elle leur donna des instructions d’une voix polie, comme d’habitude.

“Il faudra raccompagner Simon de Camina avec soin d’accord ? Assurez-vous qu’il a tout ce qu’il faut. Oh et si demain, quelqu’un demande à me voir, laissez-le entrer sans poser de questions d’accord ?”

Des hochements de tête silencieux lui répondirent et elle grimaça un sourire, reportant son attention sur le blond à côté de son lit, elle lui prit la main et la serra vaguement avant de lui dire, dans les yeux, d’un ton sincère.

“Merci.”

Elle ne dit pas plus, parce que ce n’était pas dans son habitude et que son regard dictait les mots qui ne franchissaient pas le pas de sa bouche. Elle était contente qu’il soit resté tout du long. Qu’il ne soit pas parti, comme tant d’autres, qu’il soit discret, qu’il ne pose pas de questions.
Elle découvrait une certaine discrétion chez le noble qu’elle avait jusqu’alors toujours considéré comme d’une exubérance folle. Force était de constater qu’il savait aussi quand rester en retrait, force tranquille mais présente. Oblivion appréciait à sa juste valeur ce trait de caractère.

Papillonnant des cils, elle luttait désormais contre le sommeil de plus en plus insistant, et sa prise sur la main du noble faiblit, annonçant une discussion proche de la fin.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Oblivion El'Galas le Mar 13 Mar 2018 - 17:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 475
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #43 écrite Mer 7 Mar 2018 - 10:47

Il s'était assis avec beaucoup de gêne, presque plus par politesse que par confort. Étrange, il aurait sans doute eu moins de problèmes à vivre la même situation dans sa propre maisonnée. A toutes les interrogations qu'Oblivion pouvait lui poser, ses réponses étaient similaires sans être fausses et il se contenta de hocher à tête à l'affirmative en acquiesçant verbalement aux deux premières et entreprit de développer un peu plus la dernière, cherchant les mots pour exprimer son avis tout en rassurant son amie.

"Hu-hu... Je pense que ça va. Elle est restée avec toi jusqu'à ce que je revienne. Elle était... Concernée. Je pense qu'elle ne t'en veut pas."

Il sourit gentiment en regardant sa camarade. Un bâillement à lui en décrocher la mâchoire anima alors ses traits et il enfouit le bas de son visage dans ses mains le temps que ça passe. Légèrement gêné et surpris de la fatigue, il écarquilla les yeux en se reprenant.

"Wouah, désolé, je pense que le changement de température m'assomme un peu. Haaa... J'espère vraiment que tu iras mieux rapidement... J'essaierai de passer demain dans la soirée, je pense qu'après le festival on aura besoin de moi à la maison pendant l'après midi."

Commençant à se relever en s'étirant, il fit craquer quelques muscles de son dos qui avait soutenu quelques kilogrammes en plus en raccompagnant la demoiselle. Lui adressant un grand sourire, il tourna de nouveau la tête en sa direction.

"Je vais essayer de participer à la procession quand même, je vais voir si je peux te ramener un souvenir un peu plus joyeux qu'une perte de conscience ! T'inquiète pas et repose toi bien, si j'apprends demain que t'as essayé de t'enfuir de là pour jouer la dure, je... Je sais pas ce que je ferai mais je te dirais que c'est pas bien ! Hahaha !"

Le Simon de d'habitude était de retour, rayonnant et insouciant, tentant de réconforter Oblivion avec le fond de son coeur avant de la laisser seule dans le calme dont elle avait besoin.
Raccompagné aimablement par le personnel qu'il remercia cette fois ci platement, il quitta la demeure El Galas avec la promesse verbale aux domestiques de revenir le lendemain. Alors qu'il s'enfonçait dans l'obscurité tombante de la nuit, son sourire disparut. Prochaine étape : la procession.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 258
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #44 écrite Mar 13 Mar 2018 - 18:15

Oblivion n’aurait plus vraiment été capable d’aligner deux mots audibles en tout fin de discussion, aussi se contentait-elle de hocher la tête aux mots de son ami, enregistrant du mieux qu’elle pouvait les informations qu’il lui donnait.
Elle avait réussi à limiter la casse, c’était bien. Peut-être qu’elles pourraient se revoir dans ce cas. Ou peut-être pas, elle n’était pas certaine que ce soit une bonne idée… Et en même temps elle ne voulait pas regretter plus tard d’avoir loupé sa chance.

Elle opina de nouveau quand il lui avoua qu’il était également fatigué mais qu’il comptait repasser la voir le lendemain. C’était gentil à lui d’y penser mais elle ne voulait pas qu’il se sente obligé de le faire. Aussi ne comptait-elle pas le relancer si d’aventure il était trop pris, ou trop occupé pour venir lui rendre visite. Après tout, même si l’Adjudant avait dit qu’elle était guérie, son abdomen était toujours douloureux et elle doutait de pouvoir faire quoi que ce soit à part dormir ou lire. Elle ne serait dans tous les cas pas d’une excellente compagnie.

Sa dernière tirade arracha un sourire fatigué à la Garde Dorée qui se contenta de lever une main pour lui signifier qu’il était temps pour lui de partir. Il s'exécuta en souriant et elle fut rassurée de voir qu’il était de nouveau lui-même, aussi insoutenablement de bonne humeur.
Elle aurait voulu lui dire au revoir, bonne soirée, de bien dormir… Mais aucun son ne sortit de sa bouche et elle se contenta de le regarder avec des yeux brillants d’amusement.

Une fois qu’il eut été raccompagné, ses parents firent irruption dans la chambre, sans doute prévenus de ce qu’il était advenu, mais malgré leurs questions pressantes, elle s’enfonçait dans le sommeil bienheureux des blessés et bientôt leurs voix ne furent plus que d’agréables bourdonnements apaisants.
Les ténèbres se refermèrent sur sa conscience et elle s’endormit.

Demain était un autre jour.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #45 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Anesthésie mon âme, foutu rhum !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Bon cette fois c'est cuit, le PS est foutu
» Qui a dit que le rhum coulé à flot ?
» Le Rhum antique. Bar Flottant (En cour )
» Porc au Rhum
» Le rhum n'est pas bon pour la santé...de ceux qui ne le boivent pas =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lieux de Divertissement :: La Taverne-