Le vent du Nord

Partagez| .

Le vent du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 285
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece, Armalys & Galifey
Inventaire : 3188 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Sam 6 Jan 2018 - 18:45

❝ Le vent du Nord
- ft. Armalys

J'avais réussis. Et pourtant je n'y croyais pas vraiment encore. Je marchais dans ce couloir froid que j'avais pris dans le sens inverse tout à l'heure, avec la ferme intention d'en ressortir victorieuse. Et maintenant que c'était fait, j'étais troublé. Comme si c'était un événement si marquant que je mettais du temps à l'imprimer dans mon esprit. Il faut dire que tout paraît si irréel ici, en dehors du temps et de toute vie. Mon combat contre Armalys m'avait paru si invraisemblable aussi. Je sentais mon visage se crisper mais ma démarche était ferme jusqu'à la porte, que j'ouvris en grand d'un geste puissant.

Là, le vent balayait la montagne s'empara de mon visage et à cette instant, je pris une profonde bouffée d'air. Comme si ce vent m’insufflait une nouvelle vie. Et puis soudain, l'adrénaline partit je sentais ma respiration se couper, comme si je ressentais en un seul coup la fatigue accumulée pendant ce combat. Je basculais vers l'avant en m'appuyant sur mes genoux et fixait le sol en essayant de calmer ce manque d'air. C'était saccadé, mais après quelques instants, je retrouvais un état normal. Je me redressais alors, avec fierté car c'est là que je prenais conscience de ce que j'avais accomplis. J'esquissais un sourire en coin de lèvre, pour moi-même, avant de quitter le temple pour rejoindre les miens plus bas.

Après un court voyage pour quitter les lieux et se trouver un endroit dégagé, je faisais s'arrêter la petite troupe. Je passais rapidement devant Rollo en lui adressant un regard et un hochement de tête plein de respect. Si il ne nous avait pas permit de rejoindre sa caravane le temps de faire nos petites affaires, on aurait été dans de beaux draps.

Je me dirigeais ensuite vers les miens que j'observais un à un avant de m'éloigner un peu avec eux, sous les regards des caravaniers. Mon clan forma un petit groupe derrière moi que je dépassais en fixant l'horizon. L'endroit me semblait aller. Nous étions sur la plaine encore enneigée, sans monstre ni humains à l'horizon. C'est là alors que je décidais de l'appeler en observant le ciel comme si je m'adressait aux Dieux en qui je ne croyais pas.

❝ Armalys. ❞

Ma voix était légère. Je n'allais pas faire de fioriture à faire ressembler mon appel pour un genre d'incantation ou de prière. C'était pas ma façon de faire, alors pour moi son seul non me semblait suffire.

J'attendais son apparition, comme tout le monde derrière moi. J'étais ferme dans mes appuis et observais autour de moi, guettant sa venue. Je jetais aussi un œil vers les miens qui était aussi hermétique que j'aurais pu l'être. Ne montrant ni impatience, ni appréhension.

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Lagertha le Mar 1 Mai 2018 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Armalys
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 29/04/2017
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Lun 15 Jan 2018 - 15:01

Ainsi donc... Moi, Armalys, allait pouvoir enfin sortir de ma cellule en étant sous les ordres d'une humaine sur laquelle j'avais placée beaucoup d'espoir. Je ne savais pas encore si cette dernière allait me décevoir ou non, ou si elle allait être à la hauteur de ma confiance, mais j'allais faire mon possible pour apporter mon aide à cette dernière.

Alors que je réfléchissais à tout cela dans ma cellule, un appel vint se faire entendre à mes oreilles, comme un souffle, une demande... C'était elle, elle m'appelait déjà et ainsi donc, je devais venir. C'est donc ainsi qu'un vent frais pouvait se faire sentir autour de Lagertha et des siens, un vent frais, mais à la fois rassurant, telle une couverture de givre et ainsi, mon rugissement se fit entendre en dehors des murs de ma cellule pour la première depuis... Fort longtemps.

Je volais dans le ciel, passant au travers des nuages, profitant de ce premier vol depuis longtemps, profitant de sentir de nouveau l'air sur mon visage... Profitant du soleil sur mes écailles, avant de finalement me poser sur le sol, face à mon humaine et ce qui devait être son groupe. Sur le coup, mon atterrissage du probablement provoquer une petite bourrasque, il faut dire que ma taille était plutôt imposante.

- Je réponds à ton appel, Lagertha.

J'inclinais ma tête tout en fermant mes yeux, posant une main sur mon torse dans un salut qui se voulait respectueux bien que sobre. Je glissais ensuite un regard sur le groupe qui suivait mon humaine, attendant que cette dernière me fasse les présentations, comme elle avait dit plus tôt dans le temple. Ces derniers pouvaient d'ailleurs sentir la fraîcheur qui venait de moi, voir le soleil se reflétait sur mes écailles.

- J'imagine qu'il s'agit des tiens et donc de ceux que tu voulais me présenter.

Aujourd'hui et à partir de maintenant, la vie de cette humaine et probablement de son groupe, était ma priorité. Ils étaient sous ma protection et j'avais bien l'intention d'accomplir mon devoir autant que possible et de faire en sorte d'envoyer un message aux dieux... Leur faire voir que les êtres humains pouvaient être formidables s'ils avaient les outils pour accomplir de grandes choses.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 285
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece, Armalys & Galifey
Inventaire : 3188 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mer 17 Jan 2018 - 16:07

❝ Le vent du Nord
- ft. Armalys

Un vent frais venait nous enveloppé, comme une présence magique qui apparaissait soudainement. Puis, elle apparu dans le ciel. J'ai été la première à poser mon regard sur elle, levant les yeux un léger sourire tirant la commissure de mes lèvres. Les autres me suivaient bientôt pour à l'heure tour l'observer, elle et ses écailles bleutées qui brillaient au soleil. Elle se posa finalement devant moi alors que j'essayais d'appréhender son atterrissage comme je le pouvais, mes genoux s'étant légèrement fléchis.

Elle s'inclina ensuite, bien plus respectueusement que ce qu'on avait coutume de faire. Je lui répondais d'un abaissement de la tête. Dans mon dos, le Tréant fit de même avant d'être observé par les autres pour être finalement imité. Venant de nous, c'était une belle scène. Même la petite, accrochée aux jambes de sa mère, s'était exécuté timidement.

J'observais ensuite Armalys, cette Gardienne des Vents, qui était à présent ma compagne. Je la regardais et l'écoutais silencieusement, quelque peu happée par une élégance que je ne pensais pas voir chez une être lui ressemblant. Elle me faisais évidemment penser aux Diamentis, en bien plus gracieuse. Je prenais alors une profonde respiration en plongeant mon regard dans le sien un dernier instant, avant de me détourner d'elle pour rejoindre les miens.

❝ C'est ça. ❞

Ils étaient tous presque en ligne et je passais tour à tour derrière eux, les présentant à notre nouveau membre.

❝ Voici le Tréant, notre sage. Amalrik, son protecteur. Falko, Lothar, Ivar et Hagen. Ils sont la garde du Tréant. ❞

Disais-en désignant du regard Dankrad, notre sage. Puis je poursuivais.

❝ Astrid. Sig et Hedda, sa fille. ❞

Puis je me tournais légèrement pour désigner d'un mouvement de la tête le groupe qui se trouvait derrière.

❝ Là, c'est Rollo et sa caravane marchande. C'est grâce à eux que nous sommes ici aujourd'hui. ❞

Gardant mon sérieux, Rollo pourrait voir la gratitude dans mes yeux quand ils croisaient les siens. Après quoi, je me rapprochais à nouveau d'Armalys pour lui faire face. Puis d'une voix plus forte, je la présentait aux autres.

❝ Voici Armalys, fille d'Aer et Gardienne des Vents du Nord. ❞

Je sentais leur approbation se créer dans mon dos et leurs paroles qui montraient leur satisfaction. Puis je m'adressais à elle directement.

❝ Comme tu vois, on est pour l'instant bien accompagné. On se dirige un peu plus au Sud. Si ça te va, j'aimerais te laisser découvrir par toi même notre monde pendant ce temps. ❞

Ce n'était pas une chose que je me serait permis de faire si Rollo ne nous avait pas fait une place dans sa caravane le temps du trajet. Mais c'était réellement l'occasion pour moi de lui montrer que je ne serait pas de ceux qui l'utilise comme un simple outil. Et j’espérais qu'elle apprécie ce premier geste.

❝ Cela dit, j'aimerais que tu ne risque pas trop ta peau au cas où j'ai besoin de toi. Les monstres d'Arcane sont puissants et même toi, tu pourrais avoir du mal à te défendre, surtout dès ta sortie. ❞


(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Armalys
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 29/04/2017
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Jeu 1 Fév 2018 - 18:49

J'apprenais ainsi que le groupe de ma "maîtresse" était suivit par une caravane marchande, c'était cette dernière qui avait offert protection pour le trajet du groupe, ainsi... Ils avaient donc offert protection à ma maîtresse. Dans tous les cas, par respect et politesse, je posais ma patte avant droite sur mon torse en inclinant calmement ma tête pour saluer le groupe d'Hommes.

- C'est un honneur de faire votre connaissance.

La politesse était quelque chose qui pouvait avoir son importance chez les Hommes, de plus... Je n'étais pas du genre à manquer de respect envers qui que ce soit, du moment que ces personnes me montraient aussi du respect, ce qui semblait être le cas pour le moment.

La suite, par contre, vint me surprendre. Lagertha me proposait de partir découvrir un peu le monde qui servait, selon les dieux, de purgatoire pour nous autres, leurs filles et fils. L'idée de pouvoir voler ainsi dans les airs sans entraves, était bien sûr, tentante... Cependant, je me devais de rester près de ma maîtresse afin d'intervenir si besoin, mais je pouvais sans doute me permettre un petit vol dans les environs et ainsi, mon regard se portait donc vers le ciel un instant, mes yeux se fermant, profitant du vent qui soufflait sur mes écailles.

- Mrr... Je te remercie pour cette offre, que j'accepte. Cependant, je ne volerais jamais loin de toi, Lagertha.

Je posais alors un nouveau regard sur cette jeune femme et son groupe. J'avais appris avec le temps et l'observation, que les groupes comme celui-ci étaient quelque chose que les voleurs et bandits adoraient attaquer, de ce fait... J'aimais mieux ne pas être trop loin.

- J'aurais besoin de toi, quand vous ferez une halte... J'ai besoin d'en savoir davantage sur la situation de ce monde. Je me souviens d'une époque où il y avait de nombreux peuples et civilisations, je veux donc savoir ce qu'il en est à présent, si... Cela ne te dérange pas.

Cela pouvait avoir l'air étrange pour les êtres humains, que moi... Une fille de dieu, demande ainsi de l'aide à une humaine. Cependant, je n'étais pas suffisamment idiote pour ne pas voir mes lacunes. Je savais que j'étais plus faible qu'à l'époque où nous avions créé les êtres humains, je savais que mes pouvoirs étaient presque tous éteints pour le moment... Je savais que mon savoir sur ce "purgatoire" était encore très faible, car il s'agissait là de ma première sortie depuis mon enfermement. Dans tous les cas, j'avais bien l'intention de combler ses lacunes, une par une, tout en faisant mon possible pour défendre celle en qui je portais mes espoirs sur les Hommes.

- Je volerais proche et reviendrais au sol à vos côté quand tu feras appel à moi ou quand vous serez à l'arrêt.

J'inclinais alors de nouveau ma tête envers le groupe, avant de prendre mon envol en quelques puissants coups d'ailes... Produisant sans doute un fort vent, pouvant faire tomber ceux qui étaient un peu trop proches. Je prenais donc mon ascension dans les airs en profitant de cette "liberté" que m'offrait ce moment. Je ne profitais pas de ce moment pour observer ce monde, mais plus pour... Simplement voler, libre...
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 285
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece, Armalys & Galifey
Inventaire : 3188 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Sam 10 Fév 2018 - 21:35

❝ Le vent du Nord
- ft. Armalys

Mon visage se crispa dans une légère grimace de désapprobation lorsque Armalys, une fois de plus, s'inclina pour présenter ses respects. C'était pas trop la coutume par ici, les courbettes. Et de manière personnelle, ça n'était pas le genre de manœuvre que j'appréciais le plus, au contraire, j'avais plutôt tendance à le réprouver. Baisser la tête en signe de respect ça me semblait quelque chose de contradictoire, le respect ici ne se gagne pas en courbant l'échine. Mais je ne lui en voulait certainement pas d'agir ainsi, peut-être que je lui en toucherais deux mots le jour où ça commencera à me sortir par les yeux.

Et puis, à la suite de ma proposition qu'elle accepta à moitié, elle fit sa première demande qui était loin dérangeant, comme elle le laissait supposer. Même si la parlote n'était pas mon fort, j'allais évidemment faire un effort pour elle.

Mon visage se détendait quelque peu et je lui répondait le plus simplement du monde, en la regardant du bas de ma petite taille.

❝ Pas de soucis. ❞

J'esquissais un invisible sourire à son égard, jusqu'à ce qu'elle se décide à nous quitter et à prendre véritablement son envol, après l'avoir approuvé d'un simple hochement de tête. Son impulsion et la puissance qu'elle avait déployer me fit mettre un genoux à terre alors que j'en entendais quelques uns tomber, tout simplement, dans des râles nerveux.

Posant mon regard un instant vers le sol, je souriais pour moi-même. Sa puissance m'enivrait. Alors je me redressais et me mis à l'observer s'envoler et profiter de cette relative liberté que je pouvais lui offrir. Je la regardais, protégeant mes yeux des rayons du soleil avec mon avant bras, avec fierté. Et en une grande bouffée d'air, je me remémorait notre combat qui avait précédé notre pacte. Il était évident que je l'avenir, avec Armalys, allait être prometteur.

C'est ensuite la main d'Astrid, posée sur mon épaule, qui m'arracha à mes pensées. Chose que je n'appréciait guère, peu importait de qui ça pouvait bien venir. Alors je rabattais mon regard sur la borgne, avec un air sévère qui disparu aussitôt en m’apercevant que ce n'était "qu'elle". Astrid était, depuis un moment maintenant, bien habitué à ce genre de réaction et n'y faisait même plus attention.

❝ Il faut y aller.❞

J'approuvais d'un simple hochement de tête, jeta un dernier coup d’œil vers Armalys pour ensuite retrouver ma monture. Rapidement en selle, je prenais la tête du cortège en compagnie d'Astrid et Rollo. Il fallait vite qu'on quitte les Terres du Keizer et surtout, la caravane de Rollo. Plus pour lui que pour nous, il en avait assez fait et je me devais de le laisser à ses activités au plus vite. Sa caravane était cependant le meilleur camouflage pour parcourir les Terres sans trop de problème. Car actuellement, mon clan étant à la dérive et n'ayant pas prêté allégeance au Keizer, nous n'étions certainement pas les bienvenus.

Ils nous aura fallu un peu plus de quatre heures pour arriver jusqu'au Yvre, que moi et mon clan traversions seul en laissant Rollo et sa caravane de l'autre côté du pont. Là je faisais halte et descendais de Gyllir, que je menais jusqu'au Tréant. Après quoi je rejoignais Rollo, qui s'était lui aussi avancé sur le pont. Sans un mot, nous nous empoignons mutuellement les avant-bras. Je restais muette quand il m'adressa un fin sourire, ponctuer par un « Nous attendrons ton retour » lourd de sens.

Là je prenais un grande inspiration et bombait le torse, comme pour me rendre digne de ses derniers mots avant de lui répondre :

❝ Compte sur moi. ❞

Puis je tournais les talons et rejoignais mon clan, que j'observais durant ces quelques pas qui me séparait d'eux. Tout ça prenait maintenant une tout autre dimension et j'en prenais conscience à l'instant. Nous avions, un tas de chose à faire et les voir ainsi devant moi, faibles et blessés, ne m'inspirait pas vraiment. Mais je devais le cacher, pour le bien de tous. Une fois parmi eux, j'invitais le Tréant à se mettre en selle et proposa à Sig d'y installer également sa fille. C'était un acte anodin pour moi, mais qui en disait long sur la place que j'essayais d'assumer auprès d'eux.

Notre petite troupe se remit en marche pour une petite heure, en direction du temple de l'eau. J'observais l'horizon et le soleil qui se couchait, en plissant les yeux, puis les détournaient vers Armalys qui était encore à portée. C'était le moment de faire une pause, s'immobiliser durant la nuit était bien trop risqué.

En tête, je désignais le Petit Bois un peu plus loin.

❝ On va faire un pause là bas avant de reprendre la route. ❞

Tous me suivirent avec un nouvel entrain, celui de la perspective d'enfin pouvoir se reposer après cette longue marche. Une fois sur place, nous nous installions à l'orée du Petit Bois. Certains s'adossait à aux troncs des premiers arbres, Gyllir se mit à paitre les quelques brins d'herbe qui commençait à poindre à l'arrivée du printemps. Sig et Hedda s'installèrent, l'une sur les genoux de l'autre nous offrant une image, que moi-même je n'avais la chance d'apprécier. Je pris un instant pour les observer tous, boire et reprendre difficilement leur souffler.

Puis je m'éloignais un peu et me rendant visible à Armalys, levant les yeux vers en l'invitant ainsi à me rejoindre, sans lui ordonner quoi que ce soit.

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Armalys
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 29/04/2017
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Mar 13 Mar 2018 - 8:36

Sortir dehors était un vrai plaisir, je sentais le vent sur mes écailles, la fraîcheur qui faisait frémir mon corps et surtout cette sensation de liberté qui remplissait mon être... Je volais dans les cieux, libre de ma prison, sous la responsabilité d'une humaine qui me semblait être la preuve de pourquoi les êtres humains étaient une bonne chose, mais cela... Prendrais du temps avant que j'en sois totalement sûre.

Le voyage dura sans doute une heure quand je remarquais le groupe qui s'arrêtait finalement. Cette petite communauté me rappelait certaines que j'avais pu observer dans l'ancien monde, les nomades. C'était intéressant de voir que le comportement des êtres humains était relativement le même... Ils restaient notre création malgré qu'ils devaient servir de châtiment éternel pour moi et mes frères et soeurs. Cependant, je n'avais pas l'intention de les voir comme un moyen de me punir, bien au contraire.

- Je compte sur toi... Lagertha.

Après un instant, je remarquais d'ailleurs que cette dernière s'écartait du groupe et qu'elle m'observait. Changeant alors de direction, je vins finalement me poser devant cette dernière, soulevant encore une fois l'air autour de moi... Il faut dire que je n'avais pas une petite carrure, mais n'ayant plus la possibilité de transformer mon apparence, j'allais devoir rester ainsi pour le moment.

- Mmmrr... Merci pour ce moment, j'avais besoin de me dégourdir les ailes après tout ce temps. La nature de ce monde me semble vraiment belle et en vie.

En vie... C'était le plus important, selon moi, car l'ancien monde... Les êtres humains l'avaient tellement affaiblit que la nature elle-même mourrait partout où ils allaient, une bien triste vision qui aujourd'hui n'était plus.

- Lagertha... Comme je te l'ai demandée tout à l'heure, j'aimerais que tu m'expliques un peu la situation de ce monde, car je me doute que ce dernier ne ressemble plus vraiment à l'ancien monde dans lequel je vivais. Tu disais que ce monde contenait des monstres très puissants et il est vrai que je ne suis que l'ombre de ce que j'étais à l'époque de ma "naissance".

Si les créatures de ce monde étaient si dangereuse, je devais me préparer à combattre et reprendre des forces et cela risquait d'être le plus difficile car en réalité, je me sentais relativement faible... En bonne forme, mais faible.

- Je me dois d'être prête à combattre tous les dangers de ce monde pour te défendre, toi et ton groupe, il me faut donc savoir contre quoi je vais devoir vous défendre.

Je m'allongeais alors lentement au sol en m'étirant un peu, avant de poser de nouveau mon regard sur Lagertha, attendant que cette dernière s'installe aussi et m'explique à quoi je devais m'attendre, mais visiblement et d'après ses dires... Ce monde avait l'air de ne pas être un lieu calme, mais plus un endroit où il fallait lutter chaque instant pour survivre... Je devais m'y attendre, nos parents n'allaient pas donner une vie facile aux humains après tout.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 285
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece, Armalys & Galifey
Inventaire : 3188 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Mer 14 Mar 2018 - 16:23

❝ Le vent du Nord
- ft. Armalys

Je l'observais, du bas de ma petite taille d'humaine, protégeant encore mes yeux des rayons du soleil. Elle s'approcha et se posa non loin, soulevant l'air sous ses ailes avec puissance, me forçant à m'en détourner, protégeant mon visage avec mon avant bras. La bourrasque disparu, je me remis face à elle. Puis vint le tour de ses questionnements. Je ne savais pas par où commencer tellement il y avait à dire sur la cruauté de ce monde. Je baissais le regard et soupirait bruyamment. Et tout comme Armalys, je m'installait face à elle, m'asseyant lourdement, tant le poids du monde me semblait lourd à expliquer. Je ramenais mes genoux vers ma poitrine et y posais grossièrement mes bras ballants. Le regard vers elle, je commençais à lui expliquer.

❝ En volant tu as peut-être pu apercevoir quelques groupes de bêtes. Des variquans, un truc orange qui galopent vite. Ils font partis des « inoffensifs ». Et pourtant ils sont aussi gros qu'un cheval. Mais oui, il y a de bêtes qui ne t'attaqueront qu'en dernier recours. ❞

J'observais un peu les alentours et mon regard se perdait dans l'horizon autour de nous.

❝ Chaque région à sa propre faune, ses propres dangers. Et voyager seul pour un humain est tout simplement suicidaire. Car il y a aussi des monstres dangereux, voir très dangereux, disposant presque tous d'une puissance magique conséquente. Même toi, au meilleure de ta forme, tu aurais du mal à les vaincre. ❞

Mes yeux se redirigeaient vers elle et je laissais quelques instants de silence. Les Demi-Dieux avaient peut-être perdu de leur puissance d'antan, mais ils en détenaient encore une énorme comparer à tout ce qu'on était capable de faire, nous pauvres humains si faible dans un monde si cruel. Je posais mes mains derrière moi et allongeais mes jambes dans l'herbe, basculant un peu en arrière et levant les yeux vers le ciel. Plissant les paupières face à sa luminosité, je prenais une respiration profonde avant de baisser les yeux, vides à cet instant.

❝ Mais c'est pas tout. Mon clan et moi sommes en conflit avec celui qui gouverne le reste de l'île. Nous vivons au Nord, la caravane de Rollo nous à laissé à la frontière. Il y a des affrontements réguliers et perpétuels, qui n'arrange rien à la dureté de vivres dans ces terres reculées et froides. ❞

Mes sourcils se fronçaient et ma mâchoire se serrait. Je m'apprêtais à lui raconter le bout de notre histoire le plus important, mais aussi le plus révélateur de ce qu'est ce monde aujourd'hui. J'avalais bruyamment ma salive et mes ongles se plantaient dans la terre. Mes bras étaient tendus et je baissais un peu plus mon visage, cripsé de toute part.

❝ Il y a de ça deux nuits, notre camp à été attaqué par nos ennemis, par surprise, dans notre sommeil. Nous avons perdu beaucoup des nôtres et... ceux qui m'accompagnent sont les seuls survivants, que j'ai recherché avec l'aide de Rollo. ❞

Je relevais difficilement les yeux vers Armalys, les sourcils froncés. Elle pourrait voir la rage et le dégoût que je ressentais.

❝ Quand je suis arrivé sur place, les deux monstres les plus dangereux des Landes se disputaient les restes de nos morts. Une chimère, d'environs 2m50 et un diamentis, qui te ressemble et je crois bien plus gros que toi. ❞

Je laissais à nouveau un temps de pause, grimaçant quelque peu à l'annonce de tout ça.

❝ Tu vois, je pense que ça résume assez bien la situation. ❞

C'était un peu sarcastique évidemment, puisque je l'avais dis d'un air presque désabusé. Mais ça n'en était pas moins vrai. Ces derniers jours ont été particulièrement compliqués et il fallait qu'elle sache pourquoi j'étais partis risquer ma vie pour la délivrer. J'y reviendrais plus tard peut-être, si la conversation s'y prêtais. Pour le moment, j'allais la laisser s’intéresser davantage, ou non.

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Armalys
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 29/04/2017
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Mar 10 Avr 2018 - 14:30

Alors que je restais allonger sur l'herbe fraîche en écoutant les mots de Lagertha, je comprenais très rapidement la situation et cette dernière n'avait rien de bien rassurant ou de joyeux, bien au contraire. Visiblement, le monde que nos parents avaient fait pour les Hommes, pour nous servir de punition... Était un vrai enfer entre monstres, faune dangereuse et lutte de pouvoir entre les Hommes, cet endroit semblait clairement être un combat de tous les instants pour la survie et nous, "Invocations" étions les armes qu'ils utilisaient pour cette survie.

Je devais tout de même reconnaître la cruauté de nos parents qui ne faisaient pas payer uniquement leurs enfants, mais aussi les Hommes que nous avions créés... Enfin bref, je devais donc faire attention à ce que je devais faire dans ce monde, car certaines créatures avaient l'air particulièrement dangereuses, surtout la dernière dont Lagertha me fit mention... Un Diamentis, une créature me ressemblant donc ? Mais ce n'était pas le seul danger qui m'inquiétait... Aussi, j'en fis part à l'humaine.

- Je vois. Ainsi donc, ce monde est, comme je m'y attendais, loin d'être un endroit de plaisir. Je suis désolée pour tes camarades, Lagertha. J'aurais aimé être là pour t'aider à les protéger... Enfin bon... J'aurais une question à te poser. Tu me parles donc d'Hommes faisant une lutte pour le contrôle des terres, une chose au moins qui ne change pas vraiment. Cependant, j'imagine que les Invocations sont les nouvelles armes qu'utilisent les hommes pour s'entre-tuer maintenant, je me trompe ?

A dire vrai, il n'y avait aucune chance que je me trompe et c'était même évidant. Si les Hommes étaient capables du meilleur, le pire était aussi quelque chose qui arrivait souvent. J'ai pu voir les progrès des Hommes sur l'armement dans l'ancien monde, ces derniers ne manquant jamais d'imagination pour créer les armes de demain et maintenant... Ils avaient des demi-dieux comme arme.

- Il est donc facile pour moi d'imaginer que je vais avoir à combattre des frères et sœurs. Cela ne m'enchante pas vraiment, mais c'est ce qui était sans doute prévu.

Je posais alors mon regard sur Lagertha, laissant un lourd silence flotté pendant quelques instants alors que je réfléchissais à la marche à suivre. Il était clair que certains de mes frères et soeurs étaient là depuis plus longtemps que moi et devaient, eux, avoir gagné une plus grande partie de leur puissance passée, me laissant que peu de chance d'avoir le dessus sur ces derniers si jamais une confrontation devait avoir lieu.

- ... Je vais avoir besoin de regagner mes forces si je veux pouvoir être d'une plus grande aide. Tu peux compter sur moi pour faire de mon mieux, Lagertha pour que tu n'ai plus à souffrir du poids de nouveaux morts.

Alors que je finissais de parler, mon regard se posait finalement sur le ciel quelques instants. Ce monde m'intriguait et attisait ma curiosité, même s'il ne s'agissait que d'une immense prison, mais je voyais aussi cela comme un défi et j'avais bien l'intention de le relever.

Une idée vint alors petit à petit à mon esprit, quelque chose que certains humains ici ne devaient pas vivre souvent, voir jamais.

- Mmhgn... Aimerais-tu voler avec moi quelques instants ? Cela m'aide parfois à ne plus penser et à simplement profiter de l'instant... Je me dis que cela peut sans doute t'aider à te sentir un peu mieux l'espace d'un instant ?

Bien sûr, cette proposition pouvait sans doute avoir l'air ridicule, mais j'étais ainsi, appréciant les choses simples de la vie comme l'air sur mes écailles, les reflets du soleil sur ma tête ou encore la sensation de la pluie perlant sur mon corps et comme on dit... On ne se refait pas.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 285
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece, Armalys & Galifey
Inventaire : 3188 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Mar 17 Avr 2018 - 19:46

❝ Le vent du Nord
- ft. Armalys

Elle était désolée. A ses mots, je ne pouvais m'empêcher de froncer mes sourcils. Être désolé était, selon moi, autant une perte de temps qu'une inutilité sans pareil. Être désolé ne changeait rien au passé et recevoir de la compassion n'était pas quelque chose que j'appréciais, loin de là. Je n'étais pas assez faible pour ça. Pourtant, je ne pouvais pas lui dire les choses comme je les pensais, il était évident que ses mots étaient sincères et je décidais de les prendre comme tel. Elle mit par la suite la griffe sur un détail qui pourtant n'en était pas uns : l'utilisation des Demi-Dieux à la guerre. Une grimace tira les traits de mon visage, bien obligée d'admettre qu'elle avait raison. Alors pour simple réponse à sa demande je disais un ❝ Euh, oui. ❞ plutôt difficile à sortir. Il n'était jamais simple d'annoncer qu'on utilisait ses frères et cousins comme arme. Ca pouvait être plutôt rageant. Je faisais partis de ceux qui prônait l'harmonie entre Humain et Demi-Dieu, mais la paix ne pouvant se faire entre chaque humain, c'était une ambition impossible à atteindre totalement.

La suite de ses déductions ne faisant appel à aucune opposition, je me contentais d’acquiescer d'un mouvement de tête plutôt laborieux. Je ressentais de la gêne, bien que je ne m'autorisais pas à lui mentir, j'aurais peut-être aimé la soulagé d'un peu de ce poids. Mais à quoi bon finalement ? Cacher ou atténuer la réalité n'était jamais bon. Alors je me ressaisissais et reprenais un air moins gêné et plus sérieux. Elle finissais alors sur une note qui allait dans mon sens. Je ne pouvais à présent plus douté que ce Demi-Dieu serait d'une aide sans pareil. Tant pour moi que pour les miens, si Armalys se tenait à ses mots, j'avais moins de soucis à me faire. Pourtant, ce ne serait pas ça qui me rendrait sereine, si toutefois quelque chose en était capable.

Sur la fin, sa proposition fit écarquiller mes yeux. Mon souffle s'était alors coupé. C'était clairement une offre surprenante, une expérience que je n'avais jamais vécu. Je sentais alors mon esprit s'imaginer dans une telle situation, j'allais alors répondre instinctivement, prenant une inspiration avant d'entrouvrir la bouche pour finalement la refermer en soupirant. Je grimaçais alors à nouveau, cette fois-ci la gorge presque serré et une teinte de déception sur le visage. Relevant mes yeux vers Armalys, la mâchoire serré et le regard dur, je lui répondais.

❝ J'aimerais, mais... ❞

J'allais pour regarder mon clan derrière moi, avant de me raviser pour revenir sur Armalys.

❝ J'peux pas. Je peux pas les laissé ici seuls, sans surveillance. En plus de ça, ils auraient aucun moyen de me prévenir du moindre problème. ❞

Je baissais alors mon regard et réfléchissais quelques instants. Il me semblait avoir entendu parler d'un objet magique permettant ce genre d'échange. Un genre de télépathie je crois. Ca serait surement une bonne solution si je voulais m'autoriser à de petite balade avec Armalys. Parce que je pouvais avouer sans problème que ça me tentais, vraiment. Je relevais alors les yeux vers la fille d'Aer.

❝ Mais dès qu'on sera un peu plus en sécurité, j'y compte bien ! ❞

Un semblant de sourire illumina mon visage avant que celui-ci ne se transforme en un baillement. Je clignais ensuite des yeux pour les forcer à rester ouvert. Je pouvais deviner que derrière moi, certains avait déjà trouvé le sommeil. Je regardais le ciel et m'appercevais qu'il s'était assombris plus rapidement que ce que j'aurais cru. Faut croire que cette petite conversation avait été intéressante. Retrouvant ensuite les yeux d'Armalys.

❝ Je vais monter la garde, sûre qu'une petite escapade un peu seule ne te fais pas envie ? Je pourrais te l'ordonner si jamais... ❞

Je plissais les yeux et mes lèvres se tiraient en un fin sourire taquin. Je pense que ça lui ferait effectivement du bien de retrouver un peu de « liberté ». La nuit était claire, ça pourrait même être très agréable. Et là, je regrettais de ne pas pouvoir venir avec elle, cette fois-ci en tout cas.

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Armalys
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 29/04/2017
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Mer 25 Avr 2018 - 8:36

Les réactions de Lagertha étaient plutôt prévisibles pour le coup, au sujet de l'utilisation des "invocations" comme armes. Je connaissais bien cette part sombre des Hommes, cette part qui cherchait toujours de nouveaux moyens de combattre, de tuer... Cette proximité à l'auto-destruction n'était clairement pas nouvelle chez les Hommes, même si j'avais toujours du mal à comprendre d'où cela pouvait venir... De nous ?

Par la suite, ma Maîtresse refusa ma proposition à contre-coeur visiblement, mais je pouvais comprendre pourquoi en écoutant ses mots, elle avait peur pour les siens et en effet, c'était logique, j'aurais du y penser. Cependant, elle me laissait l'occasion de partir un peu dans une balade nocturne et même si j'étais en effet tenté de prendre mon envol pour profiter du ciel nocturne, je voulais aussi rester près d'elle, d'eux... Pour veiller sur ces derniers, car après tout... D'après ce qu'elle m'avait dit, beaucoup de dangers rôdaient sur ces terres et surtout envers leur clan.

- Mmmh... Merci de cette proposition, Lagertha, mais je vais donc rester ici à vos côtés. Je ferai une bien mauvaise protectrice sinon, tu ne crois pas ? Les occasions pour un vol nocturne ne manqueront pas.

Je m'installais alors davantage confortablement sur l'herbe fraîche du soir tout en gardant un œil sur Lagertha.

- De plus, je ne penses pas que tu serais contre des yeux supplémentaires pour surveiller les environs. Surtout que si j'ai bien compris la situation... Cet endroit est loin d'être le plus sûr qui soit.

Puis... Toujours cette histoire de grand dragon qui traquait ce groupe... Cette histoire me tracassait. Un être don je n'étais peut-être pas en mesure de venir à bout ? Je n'avais pas vraiment peur pour moi, la mort n'était pas une option dans le châtiment qu'avaient mis en place les Dieux, mais je m'inquiétais pour Lagertha et les sien. Peut-être que si cette créature arrivait...

- Lagertha, qu'on soit d'accord sur une chose... Si cette créature, le diamentis ou cette chimère, qu'importe... Vient à attaquer et que je ne suis pas encore en mesure de les battre dans mon état actuel, je ferais de mon mieux pour servir de diversion pour vous permettre de fuir, d'accord ?

Je posais alors doucement une griffe sur le torse de Lagertha en la regardant dans les yeux.

- Après tout, je suis là pour te protéger toi et ton clan, non ? Et pour ce qui est des humains vous voulant du mal... Eux par contre, j'en ferais mon affaire.

J'imagine que cela devait lui faire bizarre de me voir prête à faire ce genre de choses alors que je la connaissais à peine. Cependant, les êtres humains étaient nos enfants, non ? Et c'était le rôle d'un parent que de prendre soin de ses enfants... Normalement, pas vrai... Aer ?
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 285
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Hors-la-loi
Invocation(s) : Winglece, Armalys & Galifey
Inventaire : 3188 Tsuris
Épée⁺⁶
Hachette⁺⁴
Arc de chasse⁺⁴
Bouclier⁺²
Armure⁺⁴
Gourde
Pendentif de célérité
Sceptre de feu
Fugue
Pansement coagulant
Curaga
Sanguine



▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Mar 1 Mai 2018 - 13:02

❝ Le vent du Nord
- ft. Armalys

Faut bien avouer que l'idée de l'avoir continuellement près de moi était plutôt sympa. Son gabarit imposant me plaisait, tout comme sa prestance. Elle serait sans aucun doute le symbole de la puissance de notre clan. J'étais fière d'avoir réussi son épreuve et de la compter à présent parmi nous. Surtout qu'elle semblait tout à fait encline à jouer son rôle de protectrice, bien plus que ce que je ne l'aurais imaginer. Elle se proposa même de jouer les apats si toutefois on en avait besoin.

Je ne répondis pourtant rien à cela, en tout cas, pas avec des mots. A la place, j'avais plongé mon regard dans le sien et avait hoché la tête de façon déterminée, comme je pouvais le faire avec mes frères d'armes avant une bataille. Les mots n'était pas nécessaire, il fallait savoir se comprendre sans, c'était pour moi la meilleure des communications. Et en cet instant, il me semblait vraiment pouvoir la considérer comme un membre à part entière. C'était en tout cas ce que je faisais part ce hochement de tête tellement significatif pour moi.

Puis soudain, j'entendais au loin le cri distinct d'un Candor, m'obligeant à lever les yeux au ciel. Il me fallu seulement quelque seconde pour le distinguer, volant haut, grâce à la clarté de cette nuit. Son vol était linéaire, il ne semblait pas avoir trouvé de proie. J'avais vécu tellement d'année dans les Landes que les bêtes qui la parcouraient n'avaient presque plus aucun secret pour moi. Mon regard retrouvant celui d'Armalys, dans lequel je me perdit un instant, je repensais au fait qu'elle semblait en demande de connaissance. Il me faudrait peut-être lui faire part de tout ce que je pouvais, pour qu'elle soit prête à le plus d'éventualité possible.

Levant un doigts vers le ciel, désignant le Candor, j'allais pour lui raconter ce que je savais sur lui, comme je le ferais certainement pour les prochaines autres bêtes, jusqu'à ce qu'on quitte les Landes et qu'on retrouve des terres où je ne m'y connaissais que trop peu.

❝ Ça c'est un Candor, un oiseau de proie. ❞

Levant les yeux vers lui, je les plissais comme pour mieux le distinguer.

❝ Il ne chasse pas pour l'instant, je pense même que vu l'heure, il se prépare à retrouver son nid. ❞

Mes yeux revenaient sur Armalys et je m'installais un peu plus confortablement dans le siège que l'herbe avait fait sous mes fesses.

❝ C'est un solitaire. Pas très grand, il mesure à peine un mètre. Pourtant, même un oiseau inoffensif comme lui pourrait se révéler dangereux sans être préparé. Son bec est très affuté et il pourrait infliger de terribles blessures si on s'attaquait à lui. En général, on le chasse pour sa viande qui est d'ailleurs pas fameuse.  ❞

Continuais-je en grimaçant quelque peu. Moi qui adorais manger et surtout de la bonne viande, celle du Candor n'était vraiment pas du premier choix. Ah, je rêvais de planter mes crocs dans un morceau de Cruentur, j'en avais tellement entendu parler.  Mes yeux se perdirent un instant à imaginer la scène alors que je ravalais ma salive avant de vouloir reprendre. Ouvrant à demi ma bouche je m'arrêtais pourtant soudainement, me figeant complètement alors que j'entendais au loin ce fameux rugissement.

Je lâchais un ❝ putain ❞ nerveux : il était déjà là et je n'avais plus aucun doute à présent sur le fait que je lui avait tapé dans l’œil à ce gros lourdeau. Il était à plusieurs kilomètres au loin, mais il ne faisait aucun doute que c'était lui et qu'il venait vers nous. Je me relevais alors soudainement, courant vers mon clan en leur criant de se réveiller.

❝ Il faut partir, maintenant ! Le Diamentis arrive ! ❞

Et nous n'avions que Gyllir comme monture. J'y installais le Tréant avec Hedda devant et frappa la croupe de la jument, ordonnant au mien de fuir dans la même direction, vers le Sud. Habitués à ce genre de « problème », il ne leur fallu que quelques instants pour se mettre tous en route, courant à vive allure. Et moi, juste avant d'emboiter leur pas, l'adrénaline coulant dans mes veines, je plantais mon regard dans celui d'Armalys.

❝ Tu voulais jouer les diversions ? Ben t'es servis ! ❞

Je parlais avec tout le sérieux du monde, la guerre était déclarée. J'allais lui donner mon premier ordre direct, même si il était bien trop tôt pour qu'elle soit au maximum de ses capacités, j'espérais qu'elle nous permette de fuir.

❝ Protèges nous Armalys, jusqu'à ce qu'on sois en sécurité. ❞

Le regard déterminé et les yeux froncés, je plantais mes yeux dans les siens avant de jeter un dernier coup d’œil au Diamentis qui s'était déjà un peu trop rapproché. Puis j'emboitais la course des autres, qui m'avait déjà devancé de plusieurs dizaines de mètres.

(c) Kuroko's basket RPG
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Le vent du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Qui craint le grand méchant loup ?
» [RPFB]Le vent du Nord
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Les Landes Luxuriantes Nord-