Retour ou détour, tout dépend du point de vue.

Partagez | .
 

 Retour ou détour, tout dépend du point de vue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Oblivion El'Galas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 104
Double Compte : Serindë
Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1000T dans une bourse
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Lun 8 Jan - 15:55

Wazzi sur l’épaule, Oblivion sortit en dehors du Temple de Terra, plissant les yeux dans la lumière de cette fin d’après-midi. Elle ignorait combien de temps avait duré l’épreuve du petit panda mais il ne lui semblait pas qu’elle avait duré trop longtemps, peut-être une heure, un peu plus mais pas de beaucoup.
Elle se stoppa sur le perron, laissant ses prunelles claires s’habituer de nouveau à la boule de feu céleste d’Ignis avant de descendre les marches qui menaient à la route mais également à leur point de ralliement.

Pour le moment il n’y avait qu’elles deux et Minarîa, l’Invocation de Lumière de Simon qui n’était pas encore ressorti. Elle était près des variquans, montant sagement la garde, visiblement la tête dans les nuages. Le troisième larron, un camarade de caserne d’Oblivion qu’elle connaissait peu et qui se prénommait Luis, n’était pas non plus ressorti.
S’approchant des variquans qui broutaient paisiblement, à quelques mètres du bord de la route, elle mit un instant les mains sur les hanches en se demandant quoi faire.
Vu la position du soleil, il restait encore deux bonnes heures avant le crépuscule et il ne leur faudrait ensuite que deux autres heures pour atteindre la capitale, à la nuit fraichement tombée. Au cas où, Simon et elle avaient tout de même emporté assez de vivres pour rester là attendre les autres deux ou trois jours mais ils s’étaient donné le mot de n’attendre que jusqu’au crépuscule.

Constatant que l’Invocation d’Ignis n’était pas décidée à sortir de ses pensées, la jeune femme se détourna pour aller chercher du bois au cas où la nuit tomberait plus tôt que prévu, afin de ne pas se laisser surprendre. Elle avait prit soin de laisser descendre Wazzi avant de se mettre en quête de petit bois et de branches plus conséquentes, avec application.
Quelques minutes à peine plus tard, le stock était constitué et Oblivion revint près des montures, s’asseyant sur un rondin usé qui se trouvait là.
Observant Wazzi comme si elle voulait faire accepter à son cerveau le fait qu’elle voyait là sa première Invocation, elle la fixa longuement avant de se rendre compte de son geste.

Clignant des yeux, elle s’autorisa un mince sourire et posa une question, simple, mais lourde d’interrogations, après une seconde de réflexion.

“Alors ? Comment est la première impression ?”

Oblivion était curieuse. Curieuse de savoir comment le petit panda savourait sa nouvelle liberté, curieuse de savoir comment leur relation allait évoluer.
Elle regardait la petite demi-déesse avec un mélange non dissimulé de respect et de curiosité, mais aussi avec un soupçon de crainte. Elle espérait que tout se passerait bien, ou du moins, au mieux, entre elles, c’était important.

La Garde Dorée, qui avait longtemps considéré les demi-dieux comme des outils, avait vu s’écrouler toutes ses certitudes en plongeant son regard dans deux yeux noirs et limpides. Il était impossible pour la demoiselle au coeur tendre de considérer encore cet être divin comme un simple moyen de parvenir à ses fins. Elle lui devait de s’assurer que tout irait bien pour elle. Investie de cette mission qu’elle s’était auto-attribuée, Oblivion se redressa, raffermissant sa posture dans une attitude protectrice sans doute très peu utile en cette fin d’après-midi paisible.

Se rendant compte qu’elle n’avait rien dit de ses projets immédiats à Wazzi, la demoiselle reprit naturellement.

“Comme je te l’ai dis, je ne suis pas venue seule. Avec les autres on s’est dit qu’on s’attendait jusqu’au crépuscule. Ensuite on rentrera à Lüh. On en aura pour un peu plus de deux heures.”

Puis elle se rendit ensuite compte qu’elle avait totalement oublié de faire les présentations, trop habituée à évoluer seule et par sa curiosité envers la demi-déesse. Elle désigna donc l’autre Invocation d’un coup de tête discret et se rattrapa rapidement.

“Au fait je te présente Minarîa. C’est une fille d’Ignis qui a décidé de suivre le chemin de Simon, l’un de mes deux compagnons de voyage.”

Voilà, le tour des choses était fait, il ne restait plus qu’à attendre.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Animateur
Simon De Camina
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 351
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mar 9 Jan - 11:49

Finalement Oblivion était sortie avant lui, avec un nouveau petit camarade sur l'épaule. Rien à voir avec la grande compagnonne dont il était si fier car le petit individu au pelage tricolore se prélassait mollement sur l'épaule de son invocatrice avec un manque de pudeur flagrant. C'était absolument adorable et un jour, Simon aimerait être capable de lui gratter également le ventre, lorsque Serindë accepterait elle aussi le contact humain.
Ne prenant guère plus de temps pour rêvasser, il avança vers la garde avec un sourire emprunt d'un bonheur communicatif. Sa voix était plutôt forte dans le silence du temple et malgré la présence de ses trois compagnons, l'écho vibra dans l'enceinte des murs épais.

"TADAAAAAAM ! Et voilà Serindë, nouveau membre de la famille à compter de ce jour ! Serindë, je te présente Minarîa, la fameuse invocation que je t'ai évoqué tout à l'heure. J'espère que vous vous entendrez bien toutes les deux ! Après, là, c'est Oblivion, une camarade dont la destinée est liée à la mienne et qui a apparemment réussi à libérer un petit camarade ! Et... Il est où Luis ? Pas encore sorti ?"

Il y avait clairement de l'étonnement dans sa voix. Un fond d'inquiétude peu perceptible avait alimenté la question mais il s'étonnait surtout de voir que l'autre soldat n'avait pas réussi de la même façon qu'eux, les élus de la lumière destinés à amener la paix sur Arcane.
Puis un soudain sentiment étrange rattrapa le jeune homme, lui arrachant sa joie de vivre dopée à l'orgueil. Il... Manquait quelque chose... Quelque chose de... D'important. Attendant de mettre le doigt dessus, il attendit que la situation progresse d'une façon ou d'une autre.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Serindë
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 32
Double Compte : Oblivion El'Galas
Elément : Terre
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mer 10 Jan - 14:24

Serindë était prête à sortir, à voir le monde. Et quand la lumière paisible du milieu d’après-midi heurta ses prunelles dorées, elle ne put s’empêcher de se cacher le visage avec le bras, peu habituée à tant de luminosité après tous ces siècles d’enfermement. Ses prunelles mirent un certain temps avant de réussir à faire le point, tandis que Simon commençait à babiller.
Elle suivit vaguement les présentations, hocha la tête vers l’autre Invocation dont il lui avait déjà parlé, et offrit un autre hochement de tête à la jeune femme blonde et au petit panda roux qu’il y avait sur son épaule, poliment.

Puis tandis que le jeune homme posait une question, enchainant sur l’hypothétique présence de quelqu’un d’autre mais la centaure n’était déjà plus avec eux, ses yeux désormais habitués au jour se posant sur le nouveau monde.
Ils étaient en haut d’une montagne qui donnait une vue impayable sur les environs, de grandes bandes de terre verte, qui léchaient les pieds d’une rivière très large et limpide. La fille de Terra en eut les larmes aux yeux.
S’approchant du bord, elle laissa ses yeux s'imprégner de ce nouveau monde plein de mystères, grouillant de vie et respirant la santé. C’était beau, c’était sauvage, c’était presque comme l’Ancien Temps. Serindë observa tout, les oiseaux, le ciel, le sol, l’eau, tout.
C’était beau à en pleurer.
Et c’est ce que fit la demi-déesse de la Terre. Elle resta là, les bras ballants, pleurant devant un spectacle qu’elle ne croyait plus jamais voir. La nature. Sauvage, unique, réelle.

Elle mourrait d’envie de descendre la montagne au triple galop pour aller se rouler dans l’herbe des plaines, pour rencontrer les arbres des forêts, pour babiller avec les animaux… Mais ce nouveau monde ne lui était pas librement offert. Elle se détourna avec regrets, posant un regard douloureusement triste sur son Invocateur. Toutes ses envies seraient désormais les siennes, c’était ainsi. Il lui avait promis de l’emmener partout avec lui, pour purifier le monde. Elle espérait qu’il tiendrait parole.
Elle ne connaissait rien du lien qui les unissait mais elle doutait sérieusement du fait qu’elle puisse abandonner son maitre sans conséquences.
Et puis de son côté, elle avait aussi promis. Elle avait promis de toujours être là, de le protéger. Elle avait de l’honneur, elle ne pouvait pas le décevoir sitôt sortis du Temple.

Elle revint donc vers le petit groupe, et se positionna du côté de Simon, un peu en retrait, comme si elle ne s’attendait pas vraiment à ce qu’on lui parle.
Comme à son habitude, elle se contenterait de patienter jusqu’à ce qu’on ai besoin d’elle. Elle avait toujours vécu pour servir. Servir Terra et la vie, maintenant Simon… La centaure ignorait tout des désirs égoïstes et de ses propres besoins, elle n’en avait jamais réellement eu de toute façon.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Membres
Wazzi Guangming
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 39
Double Compte : Wolf Rain
Liens vers la fiche : L'envol de l'esprit
Elément : Terre
Métier : Invocation/Erudite
Invocateur : Oblivion El'Galas
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Mer 10 Jan - 17:21



Retour ou detour, tout depend du point de vue

Feat Oblivion El'Galas, Simon de Camina, Serinde & Minaria.


Wazzi eut bien du mal a garder son équilibre sur les fines épaules de son invocatrice. Elle manqua tomber plusieurs fois quand elle descendit les escaliers du temple. Elle se doutait que ce serait une question de temps et d'adaptation, mais pour l'instant c’était un vrai défit de ne pas paraître ridicule. Quand Oblivion s’arrêta brusquement, les points sur les hanches, Wazzi ne put s’empêcher de la fustiger:

" Ah ! Que Diable ! Me prends tu pour un ... "

Tout en parlant, elle avait relevé la tête, et ses yeux s’étaient peu a peu habitues a la lumière. Elle contemplait désormais quelque chose qu'elle avait oublie pendant si longtemps: La liberté. Elle goûtait la saveur délicieuse du soleil sur son pelage et la beauté enivrante des étendues d'herbes infinies et des montagnes lointaines. Tant d’émotions l'avaient coupée dans son élan, et elle se mit instinctivement sur ses petites pattes arrières pour réchauffer son ventre rebondi. On eu dit une peluche tentant de faire la belle. Elle sauta alors sur le dos d'un variquan juste devant elles et se laissa absorber par ce spectacle. Tout ceci l'attendait vraiment ? Oblivion pourrait-elle tenir sa parole de l'emmener découvrir le monde et ses secrets ? Elle ne connaissait rien a Arcane, elle devait remettre tous les compteurs a zéro. Toutes ses croyances et ses connaissances étaient caduques ici, a son grand damne. Mais peut être y avait-il des similitudes ou des espèces animales similaires...

Folle de joie la petite créature ne put s’empêcher de sauter a Terre et de se jeter dans l'herbe tete la première. Elle fit une glissade sur le ventre, et les petits brins encore chauds vinrent lui chatouiller l'abdomen. Elle rit de bon cœur tout en frottant son cou et ses joues contre l'herbe grasse. Elle sentait si bon ! Wazzi se perdit dans cette odeur délicieuse, si bien qu'elle parut se figer, pliée en deux et la tete dans le sol, comme paralysée. Elle y sentit la fraîcheur, la vie, et l’énergie de Terra. Puis elle se mit a bondir et bondir encore. Dans tous les sens. Sa grande queue la gênait lorsqu'elle reculait et la faisait tomber a chaque fois. Ses bras en l'air se dégourdissaient enfin et de petits picotements vinrent jusqu’à ses griffes acérées, qui surgirent de petites touffes de poils entre ses coussinets.

Elle respira un grand bol d'air frais puis réalisa qu'elle n’était plus seule, son humaine était revenue. Elle la fixait, un léger sourire aux lèvres, et Wazzi se demanda bien pourquoi. L'avait-elle amusée ? Elle reprit contenance et se rassit pour répondre a sa question, un coup de tete en arrière pour faire tomber un brin d'herbe de son oreille.

" Pas mal... " dit-elle du bout des lèvres.

Puis elle bondit de nouveau sur le variquan afin d’être en hauteur, son poste de prédilection. Elle écouta sagement ce que lui disait Oblivion sur ses futurs projets, n'ayant hélas d'autre choix que de les accepter. Elle aurait préféré voyager seule car elle répugnait aux familiarités sociales mais elle ne pouvait pas faire demi-tour maintenant. C'est alors que, suivant les indications de son humaine, elle remarqua la présence d'une autre invocation, une sœur, mais qui semblait quant a elle bien loin dans les nuages. Wazzi fit un geste de salut dans sa direction, auquel elle ne réagit pas.

" Bien loin dans les étoiles oui... " marmonna-t-elle

Elle se vexa de ce manque total de considération et décida de l'ignorer. Elle lui tourna ostensiblement le dos et se retrouva face au temple de la terre, dont elle vit surgir un individu encore plus ingénu que son humaine. Mais a quel age devient-on adulte dans ce monde ? s’étonna-t-elle. Appelait-on cela un homme? Il paraissait si minot... Elle écouta sa longue et bruyante introduction, - a coût sur venait-il de réveiller toutes les invocations du temple- peu ravie de devoir familiariser avec ces individus. Elle venait a peine d'accepter de voyager avec Oblivion qu'elle devait déjà se coltiner trois nouveaux compagnons. C’était beaucoup trop pour elle, d'autant qu'il osa la traiter de vulgaire "petit camarade" mais pour qui se prenait-il ? Wazzi était une demie déesse! Elle avait vécu milles vie, et lui, pouvait-il en dire autant?

La moutarde lui monta au nez et son orgueil ne fit qu'un tour. Elle eut beau remarquer la présence de cette fameuse Serinde, une sœur de terra de plus, elle se rua sur l'inconnu et grimpa le long de son poitrail, s’agrippant a ses vêtements. Il lui était interdit de faire du mal a un humain volontairement, aussi savait-elle qu'en agissant ainsi elle ne le blesserait pas. Puis elle se mit tout simplement a hurler, de sa voix puissante et de son accent sonore et inconnu de ce monde:

"Un petit camarade... Es-tu sur de toi humain? Sais-tu seulement a qui tu parles petit ?! "

Puis Wazzi tourna la tete vers Oblivion et lui demanda:

"Je vais vraiment devoir voyager avec ca ?"




©️Visuel tout mignon by Ephylix






Sa douce voix:    Wazzi Soundtrack:
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Membres
Oblivion El'Galas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 104
Double Compte : Serindë
Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1000T dans une bourse
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Lun 15 Jan - 10:46

Voir Wazzi se rouler dans l’herbe avait amusé et attendri Oblivion plus qu’elle ne s’y était attendue au premier abord. Son sourire s’était élargi sans qu’elle ne s’en rende compte tandis qu’elle observait le petit panda roux s’égailler dans l’herbe grasse des abords du Temple. La jeune femme était d’autant plus heureuse d’avoir libéré l’Invocation, si c’était pour lui permettre de retrouver un peu de joie de vivre. Ce n’était pas l’idéal, mais c’était déjà ça.
Finalement, elle avait fini par poser une question, dissimulant horriblement mal son amusement, et aussitôt la fille de Terra s’était redressée, tentant de retrouver un semblant de dignité. Cette tentative aussi était amusante, et Oblivion se retint à grande peine de pouffer de rire tellement Wazzi était adorable.

Finalement Simon sortit du Temple de Terra accompagné d’une somptueuse centaure d’au moins deux mètres, fière et mystérieuse, qui s’appelait Serindë. Tandis que le blond s'enthousiasmait et s’interrogeait sur la disparition de Luis, Oblivion suivit du regard la deuxième demi-déesse des yeux un instant, contemplant son allure racée et taillée pour la course. Elle était imposante et guerrière, à n’en pas douter, mais pas un seul instant, la Garde Dorée regretta d’avoir libéré Wazzi.
Elle était elle-même très contente d’avoir pu libérer la Sage Guangming, l’adorable petit panda.

Tardivement, elle se tourna finalement vers Simon et s’apprêtait à répondre à sa question quand une fusée rousse et noire lui sauta dessus. Abasourdie, Oblivion regarda Wazzi grimper sur le torse de Simon, lui coller sa truffe sous le nez et s’indigner de ce qu’avait dit le jeune homme.
Puis la demi-déesse se tourna vers son Invocatrice et lui demanda, toujours aussi indignée, si elle allait vraiment devoir supporter le jeune noble.
Un long moment de silence ahuri passa avant que finalement…

Oblivion éclata de rire, un rire tellement énorme, puissant et violent qu’il la plia en deux, ne tardant pas à lui faire couler des larmes d’hilarité des yeux. La demoiselle ne pouvait plus s’arrêter tellement la situation qui s’offrait à elle était comique.
Un petit panda roux furibond, agrippé aux lambeaux de chemise d’un jeune homme surprit, qui avait agit en toute bonne fois, comme d’habitude, mais dont les us indignaient les plus sensibles. Cette situation, à quelques différences près ressemblait tellement à la première fois qu’Oblivion avait rencontré Simon - puisqu’elle s’était elle-même indignée d’une façon similaire - que la demoiselle ne pouvait plus s’empêcher de rigoler devant le ridicule de la situation qui semblait invariablement se répéter.

Deux bonnes minutes passèrent avant que la Garde Dorée ne réussisse à retrouver un semblant de dignité. Cet éclat de rire avait eu le don de la mettre d’excellente humeur, elle qui avait l’impression de ne pas avoir si sincèrement rigolé depuis des lustres.
Essuyant ses yeux, elle finit par toussoter pour répondre d’une voix tremblante de rire mal contenu.

“Euh je crains que… Euh… Oui en effet Wazzi il va te falloir le supporter. Tu verras, tu t’y feras.”

Elle prit la peine de déglutir et de calmer une nouvelle crise d’hilarité qui approchait avant de finalement répondre à Simon.

“Je n’ai pas vu Luis depuis que nous sommes sorties avec Wazzi. Il est peut-être toujours à l’intérieur ? J’espère qu’il ne lui ai rien arrivé...”

L’idée que son camarade de caserne avait peut-être trouvé la mort dans une épreuve des demi-dieux coupa tout net les envies de rire de la demoiselle qui reprit quasiment aussitôt son air préoccupé habituel, dardant un regard lugubre vers l’entrée du Temple.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Animateur
Simon De Camina
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Shingeki no Bahamut
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 351
Double Compte : Q'loth
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #6 écrite Hier à 15:25

Ni une, ni deux, la boule de poil lui avait sauté dessus avec la fervente intention de lui arracher les restes de ses lambeaux, râlant sur un quiproquo qui amusait Simon autant qu'il ne le mettait mal à l'aise. Heureusement pour lui, Oblivion vint à son... Secours ? En affirmant qu'il faudrait bien supporter le spécimen loufoque qu'il était. La nouvelle lui passa pourtant moins en travers de la gorge que la suivante. Luis... Il ne l'avait qu'entraperçu mais il n'avait rien à reprocher au jeune homme qui puisse mériter d'ignorer les risques qu'il encourait. A chaque minute qui passait, la menace de mort grandissait et le soleil faisait planer dans sa course un risque croissant pour les rescapés du temple.
Ne sachant trop où donner de la tête, le regard noisette de Simon revint finalement à la petite teigne poilue prénommée Wazzi par sa nouvelle invocatrice. La soulevant aussi délicatement sous les aisselles pour la détacher de sa prise, il lui répondit avec un sourire amical afin de se repentir.

"Désolé, je pensais à "petit" en terme de taille et pas de mentalité. Je ne doute pas une seconde que tu sois bien plus sage que moi en tant qu'invocation !"

Petite ET vieille. Si avec ça elle n'était pas contente, Simon n'allait plus savoir quel compliment avancer. Poilue ? Bien que vrai, cela ne serait pas pertinent, tout comme son capital mignonneté et moelleuseté. Ses doigts dans le pelage semblaient caressés par la plus douce des fourrures et le refus de Serindë d'entrer en contact physique avec lui le frappa soudainement alors qu'il reposa l'animal prudemment sur la terre ferme.

"J'espère qu'on apprendra aussi à se connaître pour œuvrer ensemble à l'avenir."

S'inclinant poliment, il tourna de nouveau son regard vers les trois autres créatures féminines présentes.

"On ne pourra pas l'attendre indéfiniment... Je sais que c'est ton collègue Oblivion, et je me refuse à l'abandonner, mais si nos vies sont mises en danger, ça ne vaut pas le coup. A la limite, je peux demander à Minarîa de l'attendre un peu ici si elle se sent, puis de nous rejoindre avec ou sans lui au plus tard demain matin. Pour ce qui est du retour, je préfère qu'on ne prenne pas de risques inutiles."

Sa concerne était réelle et sa confiance envers Minarîa totale bien que cette dernière semble aussi transparente et lointaine qu'un rêve pour le moment. Elle ferait ce qu'il demanderait, c'était la seule chose dont il était certain.


CLIQUEZ ICI:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Serindë
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 32
Double Compte : Oblivion El'Galas
Elément : Terre
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Aujourd'hui à 14:57

Décidément, elle était sortie depuis peu mais déjà Serindë devait faire face à des situations étranges, qui lui demandaient de faire des efforts pour comprendre ce qu’il se passait. Quand sa soeur, l’autre enfant de Terra, bondit sur Simon pour le houspiller, elle se tendit, se demandant si elle devait faire quelque chose.
Puis voyant que son Invocateur n’était pas apeuré, et que l’autre, la jeune femme, éclatait de rire, la centaure comprit vaguement que la situation n’était pas grave et qu’il n’y avait pas grand chose à craindre pour l’humain qui l’avait rendue au monde.

Tandis qu’elle se détendait en suivant silencieusement la conversation, ses yeux dorés passant sur chacun des participants à celle-ci au fur et à mesure qu’ils parlaient, elle capta ensuite les visages soucieux des deux humains qui impliquaient que quelqu’un manquait à l’appel. Se tournant légèrement vers le Temple, Serindë fronça les sourcils, se demandant si les choses étaient si graves.
Elle n’avait pas envie de retourner dans le bâtiment, elle y avait passé trop de temps, mais s’il fallait se contenter de monter la garde…

“Petit être, je peux aussi rester, ça ne me dérange pas. Minarîa en a peut-être assez de faire le pied de grue.”

Elle désigna l’enfant d’Ignis paisiblement, comprenant qu’elle devait dès à présent trouver sa place sans empiéter sur celle de l’autre demi-déesse. Elle qui avait toujours vécu seule se retrouvait à devoir composer avec un maître et une cousine de l’élément le plus opposé au sien. Elle ne voyait pas très bien à quoi ressemblait l’autre divinité, car celle-ci était cachée sous des vêtements amples et derrière un masque. C’était bien dommage de cacher ainsi ce qu’Ignis avait créé, d'autant plus que cela empêchait de savoir ce qu'elle pensait, mais elle n’avait pas vraiment son mot à dire.

La Brodeuse des Forêts continua de réfléchir et essaya de concilier tous les tenants et les aboutissants de la situation.

“Il ne fait pas encore si tard. Il reste du temps avant que le soleil ne se couche. Je ne sais pas si la capitale est loin mais on pourrait peut-être attendre plus longtemps ?”

Elle n’avait pas dans ses intentions souhaité désobéir à Simon et ferait ce qu’il ordonnerai mais leurs mines soucieuses, à Oblivion et lui, laissaient entendre qu’ils étaient bien embêtés de devoir partir sans le troisième larron. Ils imaginaient sans doute le pire trop vite. Le dénommé Luis était peut-être déjà en chemin en réalité. Un départ précipité ne rendrait pas grand service.

Et puis il faisait doux, il y avait une légère brise, le temps était idéal. Et égoïstement, Serindë voulait en profiter un peu.

Elle posa ensuite ses prunelles mordorées sur le petit panda roux que Simon avait détaché de lui et lui offrit une légère révérence respectueuse pour sa soeur. Elle ne pensait pas l’avoir déjà croisé auparavant. Mais l’Ancien Monde était vaste, et elle n’avait pas connu beaucoup de demi-dieux là-bas, enfermée dans ses forêts comme elle l’était.
Peut-être que si Simon et l’autre Invocatrice faisaient d’autres missions ensemble, elles pourraient apprendre à se connaître ?

Elle tourna enfin son regard vers le Temple et laissa s’égrener les minutes tandis que personne ne sortait du bâtiment.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Retour ou détour, tout dépend du point de vue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Friday Night Smackdown - 25 Novembre 2011 (Résultats)
» pour ton retour Allegro c'est tout bon !
» Retour à la Tour Dragospire
» M - Cassandre ou Ariane, tout dépend... [FINIE]
» Messire, messire, un sarrasin dans une charriote du diable ! c’est tout ferré y’a point d’bœuf pour tirer !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-