Retour ou détour, tout dépend du point de vue.

Partagez| .

Retour ou détour, tout dépend du point de vue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 235
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Lun 8 Jan 2018 - 15:55

Wazzi sur l’épaule, Oblivion sortit en dehors du Temple de Terra, plissant les yeux dans la lumière de cette fin d’après-midi. Elle ignorait combien de temps avait duré l’épreuve du petit panda mais il ne lui semblait pas qu’elle avait duré trop longtemps, peut-être une heure, un peu plus mais pas de beaucoup.
Elle se stoppa sur le perron, laissant ses prunelles claires s’habituer de nouveau à la boule de feu céleste d’Ignis avant de descendre les marches qui menaient à la route mais également à leur point de ralliement.

Pour le moment il n’y avait qu’elles deux et Minarîa, l’Invocation de Lumière de Simon qui n’était pas encore ressorti. Elle était près des variquans, montant sagement la garde, visiblement la tête dans les nuages. Le troisième larron, un camarade de caserne d’Oblivion qu’elle connaissait peu et qui se prénommait Luis, n’était pas non plus ressorti.
S’approchant des variquans qui broutaient paisiblement, à quelques mètres du bord de la route, elle mit un instant les mains sur les hanches en se demandant quoi faire.
Vu la position du soleil, il restait encore deux bonnes heures avant le crépuscule et il ne leur faudrait ensuite que deux autres heures pour atteindre la capitale, à la nuit fraichement tombée. Au cas où, Simon et elle avaient tout de même emporté assez de vivres pour rester là attendre les autres deux ou trois jours mais ils s’étaient donné le mot de n’attendre que jusqu’au crépuscule.

Constatant que l’Invocation d’Ignis n’était pas décidée à sortir de ses pensées, la jeune femme se détourna pour aller chercher du bois au cas où la nuit tomberait plus tôt que prévu, afin de ne pas se laisser surprendre. Elle avait prit soin de laisser descendre Wazzi avant de se mettre en quête de petit bois et de branches plus conséquentes, avec application.
Quelques minutes à peine plus tard, le stock était constitué et Oblivion revint près des montures, s’asseyant sur un rondin usé qui se trouvait là.
Observant Wazzi comme si elle voulait faire accepter à son cerveau le fait qu’elle voyait là sa première Invocation, elle la fixa longuement avant de se rendre compte de son geste.

Clignant des yeux, elle s’autorisa un mince sourire et posa une question, simple, mais lourde d’interrogations, après une seconde de réflexion.

“Alors ? Comment est la première impression ?”

Oblivion était curieuse. Curieuse de savoir comment le petit panda savourait sa nouvelle liberté, curieuse de savoir comment leur relation allait évoluer.
Elle regardait la petite demi-déesse avec un mélange non dissimulé de respect et de curiosité, mais aussi avec un soupçon de crainte. Elle espérait que tout se passerait bien, ou du moins, au mieux, entre elles, c’était important.

La Garde Dorée, qui avait longtemps considéré les demi-dieux comme des outils, avait vu s’écrouler toutes ses certitudes en plongeant son regard dans deux yeux noirs et limpides. Il était impossible pour la demoiselle au coeur tendre de considérer encore cet être divin comme un simple moyen de parvenir à ses fins. Elle lui devait de s’assurer que tout irait bien pour elle. Investie de cette mission qu’elle s’était auto-attribuée, Oblivion se redressa, raffermissant sa posture dans une attitude protectrice sans doute très peu utile en cette fin d’après-midi paisible.

Se rendant compte qu’elle n’avait rien dit de ses projets immédiats à Wazzi, la demoiselle reprit naturellement.

“Comme je te l’ai dis, je ne suis pas venue seule. Avec les autres on s’est dit qu’on s’attendait jusqu’au crépuscule. Ensuite on rentrera à Lüh. On en aura pour un peu plus de deux heures.”

Puis elle se rendit ensuite compte qu’elle avait totalement oublié de faire les présentations, trop habituée à évoluer seule et par sa curiosité envers la demi-déesse. Elle désigna donc l’autre Invocation d’un coup de tête discret et se rattrapa rapidement.

“Au fait je te présente Minarîa. C’est une fille d’Ignis qui a décidé de suivre le chemin de Simon, l’un de mes deux compagnons de voyage.”

Voilà, le tour des choses était fait, il ne restait plus qu’à attendre.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 460
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Mar 9 Jan 2018 - 11:49

Finalement Oblivion était sortie avant lui, avec un nouveau petit camarade sur l'épaule. Rien à voir avec la grande compagnonne dont il était si fier car le petit individu au pelage tricolore se prélassait mollement sur l'épaule de son invocatrice avec un manque de pudeur flagrant. C'était absolument adorable et un jour, Simon aimerait être capable de lui gratter également le ventre, lorsque Serindë accepterait elle aussi le contact humain.
Ne prenant guère plus de temps pour rêvasser, il avança vers la garde avec un sourire emprunt d'un bonheur communicatif. Sa voix était plutôt forte dans le silence du temple et malgré la présence de ses trois compagnons, l'écho vibra dans l'enceinte des murs épais.

"TADAAAAAAM ! Et voilà Serindë, nouveau membre de la famille à compter de ce jour ! Serindë, je te présente Minarîa, la fameuse invocation que je t'ai évoqué tout à l'heure. J'espère que vous vous entendrez bien toutes les deux ! Après, là, c'est Oblivion, une camarade dont la destinée est liée à la mienne et qui a apparemment réussi à libérer un petit camarade ! Et... Il est où Luis ? Pas encore sorti ?"

Il y avait clairement de l'étonnement dans sa voix. Un fond d'inquiétude peu perceptible avait alimenté la question mais il s'étonnait surtout de voir que l'autre soldat n'avait pas réussi de la même façon qu'eux, les élus de la lumière destinés à amener la paix sur Arcane.
Puis un soudain sentiment étrange rattrapa le jeune homme, lui arrachant sa joie de vivre dopée à l'orgueil. Il... Manquait quelque chose... Quelque chose de... D'important. Attendant de mettre le doigt dessus, il attendit que la situation progresse d'une façon ou d'une autre.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 64
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mer 10 Jan 2018 - 14:24

Serindë était prête à sortir, à voir le monde. Et quand la lumière paisible du milieu d’après-midi heurta ses prunelles dorées, elle ne put s’empêcher de se cacher le visage avec le bras, peu habituée à tant de luminosité après tous ces siècles d’enfermement. Ses prunelles mirent un certain temps avant de réussir à faire le point, tandis que Simon commençait à babiller.
Elle suivit vaguement les présentations, hocha la tête vers l’autre Invocation dont il lui avait déjà parlé, et offrit un autre hochement de tête à la jeune femme blonde et au petit panda roux qu’il y avait sur son épaule, poliment.

Puis tandis que le jeune homme posait une question, enchainant sur l’hypothétique présence de quelqu’un d’autre mais la centaure n’était déjà plus avec eux, ses yeux désormais habitués au jour se posant sur le nouveau monde.
Ils étaient en haut d’une montagne qui donnait une vue impayable sur les environs, de grandes bandes de terre verte, qui léchaient les pieds d’une rivière très large et limpide. La fille de Terra en eut les larmes aux yeux.
S’approchant du bord, elle laissa ses yeux s'imprégner de ce nouveau monde plein de mystères, grouillant de vie et respirant la santé. C’était beau, c’était sauvage, c’était presque comme l’Ancien Temps. Serindë observa tout, les oiseaux, le ciel, le sol, l’eau, tout.
C’était beau à en pleurer.
Et c’est ce que fit la demi-déesse de la Terre. Elle resta là, les bras ballants, pleurant devant un spectacle qu’elle ne croyait plus jamais voir. La nature. Sauvage, unique, réelle.

Elle mourrait d’envie de descendre la montagne au triple galop pour aller se rouler dans l’herbe des plaines, pour rencontrer les arbres des forêts, pour babiller avec les animaux… Mais ce nouveau monde ne lui était pas librement offert. Elle se détourna avec regrets, posant un regard douloureusement triste sur son Invocateur. Toutes ses envies seraient désormais les siennes, c’était ainsi. Il lui avait promis de l’emmener partout avec lui, pour purifier le monde. Elle espérait qu’il tiendrait parole.
Elle ne connaissait rien du lien qui les unissait mais elle doutait sérieusement du fait qu’elle puisse abandonner son maitre sans conséquences.
Et puis de son côté, elle avait aussi promis. Elle avait promis de toujours être là, de le protéger. Elle avait de l’honneur, elle ne pouvait pas le décevoir sitôt sortis du Temple.

Elle revint donc vers le petit groupe, et se positionna du côté de Simon, un peu en retrait, comme si elle ne s’attendait pas vraiment à ce qu’on lui parle.
Comme à son habitude, elle se contenterait de patienter jusqu’à ce qu’on ai besoin d’elle. Elle avait toujours vécu pour servir. Servir Terra et la vie, maintenant Simon… La centaure ignorait tout des désirs égoïstes et de ses propres besoins, elle n’en avait jamais réellement eu de toute façon.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Wazzi Guangming
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Sven Werren + Shiroiaka
Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 55
Double Compte : Wolf Rain
Liens vers la fiche : L'envol de l'esprit
Elément : Terre
Métier : Invocation/Erudite
Invocateur : Oblivion El'Galas
Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Mer 10 Jan 2018 - 17:21



Retour ou detour, tout depend du point de vue

Feat Oblivion El'Galas, Simon de Camina, Serinde & Minaria.


Wazzi eut bien du mal a garder son équilibre sur les fines épaules de son invocatrice. Elle manqua tomber plusieurs fois quand elle descendit les escaliers du temple. Elle se doutait que ce serait une question de temps et d'adaptation, mais pour l'instant c’était un vrai défit de ne pas paraître ridicule. Quand Oblivion s’arrêta brusquement, les points sur les hanches, Wazzi ne put s’empêcher de la fustiger:

" Ah ! Que Diable ! Me prends tu pour un ... "

Tout en parlant, elle avait relevé la tête, et ses yeux s’étaient peu a peu habitues a la lumière. Elle contemplait désormais quelque chose qu'elle avait oublie pendant si longtemps: La liberté. Elle goûtait la saveur délicieuse du soleil sur son pelage et la beauté enivrante des étendues d'herbes infinies et des montagnes lointaines. Tant d’émotions l'avaient coupée dans son élan, et elle se mit instinctivement sur ses petites pattes arrières pour réchauffer son ventre rebondi. On eu dit une peluche tentant de faire la belle. Elle sauta alors sur le dos d'un variquan juste devant elles et se laissa absorber par ce spectacle. Tout ceci l'attendait vraiment ? Oblivion pourrait-elle tenir sa parole de l'emmener découvrir le monde et ses secrets ? Elle ne connaissait rien a Arcane, elle devait remettre tous les compteurs a zéro. Toutes ses croyances et ses connaissances étaient caduques ici, a son grand damne. Mais peut être y avait-il des similitudes ou des espèces animales similaires...

Folle de joie la petite créature ne put s’empêcher de sauter a Terre et de se jeter dans l'herbe tete la première. Elle fit une glissade sur le ventre, et les petits brins encore chauds vinrent lui chatouiller l'abdomen. Elle rit de bon cœur tout en frottant son cou et ses joues contre l'herbe grasse. Elle sentait si bon ! Wazzi se perdit dans cette odeur délicieuse, si bien qu'elle parut se figer, pliée en deux et la tete dans le sol, comme paralysée. Elle y sentit la fraîcheur, la vie, et l’énergie de Terra. Puis elle se mit a bondir et bondir encore. Dans tous les sens. Sa grande queue la gênait lorsqu'elle reculait et la faisait tomber a chaque fois. Ses bras en l'air se dégourdissaient enfin et de petits picotements vinrent jusqu’à ses griffes acérées, qui surgirent de petites touffes de poils entre ses coussinets.

Elle respira un grand bol d'air frais puis réalisa qu'elle n’était plus seule, son humaine était revenue. Elle la fixait, un léger sourire aux lèvres, et Wazzi se demanda bien pourquoi. L'avait-elle amusée ? Elle reprit contenance et se rassit pour répondre a sa question, un coup de tete en arrière pour faire tomber un brin d'herbe de son oreille.

" Pas mal... " dit-elle du bout des lèvres.

Puis elle bondit de nouveau sur le variquan afin d’être en hauteur, son poste de prédilection. Elle écouta sagement ce que lui disait Oblivion sur ses futurs projets, n'ayant hélas d'autre choix que de les accepter. Elle aurait préféré voyager seule car elle répugnait aux familiarités sociales mais elle ne pouvait pas faire demi-tour maintenant. C'est alors que, suivant les indications de son humaine, elle remarqua la présence d'une autre invocation, une sœur, mais qui semblait quant a elle bien loin dans les nuages. Wazzi fit un geste de salut dans sa direction, auquel elle ne réagit pas.

" Bien loin dans les étoiles oui... " marmonna-t-elle

Elle se vexa de ce manque total de considération et décida de l'ignorer. Elle lui tourna ostensiblement le dos et se retrouva face au temple de la terre, dont elle vit surgir un individu encore plus ingénu que son humaine. Mais a quel age devient-on adulte dans ce monde ? s’étonna-t-elle. Appelait-on cela un homme? Il paraissait si minot... Elle écouta sa longue et bruyante introduction, - a coût sur venait-il de réveiller toutes les invocations du temple- peu ravie de devoir familiariser avec ces individus. Elle venait a peine d'accepter de voyager avec Oblivion qu'elle devait déjà se coltiner trois nouveaux compagnons. C’était beaucoup trop pour elle, d'autant qu'il osa la traiter de vulgaire "petit camarade" mais pour qui se prenait-il ? Wazzi était une demie déesse! Elle avait vécu milles vie, et lui, pouvait-il en dire autant?

La moutarde lui monta au nez et son orgueil ne fit qu'un tour. Elle eut beau remarquer la présence de cette fameuse Serinde, une sœur de terra de plus, elle se rua sur l'inconnu et grimpa le long de son poitrail, s’agrippant a ses vêtements. Il lui était interdit de faire du mal a un humain volontairement, aussi savait-elle qu'en agissant ainsi elle ne le blesserait pas. Puis elle se mit tout simplement a hurler, de sa voix puissante et de son accent sonore et inconnu de ce monde:

"Un petit camarade... Es-tu sur de toi humain? Sais-tu seulement a qui tu parles petit ?! "

Puis Wazzi tourna la tete vers Oblivion et lui demanda:

"Je vais vraiment devoir voyager avec ca ?"




©️Visuel tout mignon by Ephylix






Sa douce voix:    Wazzi Soundtrack:
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 235
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Lun 15 Jan 2018 - 10:46

Voir Wazzi se rouler dans l’herbe avait amusé et attendri Oblivion plus qu’elle ne s’y était attendue au premier abord. Son sourire s’était élargi sans qu’elle ne s’en rende compte tandis qu’elle observait le petit panda roux s’égailler dans l’herbe grasse des abords du Temple. La jeune femme était d’autant plus heureuse d’avoir libéré l’Invocation, si c’était pour lui permettre de retrouver un peu de joie de vivre. Ce n’était pas l’idéal, mais c’était déjà ça.
Finalement, elle avait fini par poser une question, dissimulant horriblement mal son amusement, et aussitôt la fille de Terra s’était redressée, tentant de retrouver un semblant de dignité. Cette tentative aussi était amusante, et Oblivion se retint à grande peine de pouffer de rire tellement Wazzi était adorable.

Finalement Simon sortit du Temple de Terra accompagné d’une somptueuse centaure d’au moins deux mètres, fière et mystérieuse, qui s’appelait Serindë. Tandis que le blond s'enthousiasmait et s’interrogeait sur la disparition de Luis, Oblivion suivit du regard la deuxième demi-déesse des yeux un instant, contemplant son allure racée et taillée pour la course. Elle était imposante et guerrière, à n’en pas douter, mais pas un seul instant, la Garde Dorée regretta d’avoir libéré Wazzi.
Elle était elle-même très contente d’avoir pu libérer la Sage Guangming, l’adorable petit panda.

Tardivement, elle se tourna finalement vers Simon et s’apprêtait à répondre à sa question quand une fusée rousse et noire lui sauta dessus. Abasourdie, Oblivion regarda Wazzi grimper sur le torse de Simon, lui coller sa truffe sous le nez et s’indigner de ce qu’avait dit le jeune homme.
Puis la demi-déesse se tourna vers son Invocatrice et lui demanda, toujours aussi indignée, si elle allait vraiment devoir supporter le jeune noble.
Un long moment de silence ahuri passa avant que finalement…

Oblivion éclata de rire, un rire tellement énorme, puissant et violent qu’il la plia en deux, ne tardant pas à lui faire couler des larmes d’hilarité des yeux. La demoiselle ne pouvait plus s’arrêter tellement la situation qui s’offrait à elle était comique.
Un petit panda roux furibond, agrippé aux lambeaux de chemise d’un jeune homme surprit, qui avait agit en toute bonne fois, comme d’habitude, mais dont les us indignaient les plus sensibles. Cette situation, à quelques différences près ressemblait tellement à la première fois qu’Oblivion avait rencontré Simon - puisqu’elle s’était elle-même indignée d’une façon similaire - que la demoiselle ne pouvait plus s’empêcher de rigoler devant le ridicule de la situation qui semblait invariablement se répéter.

Deux bonnes minutes passèrent avant que la Garde Dorée ne réussisse à retrouver un semblant de dignité. Cet éclat de rire avait eu le don de la mettre d’excellente humeur, elle qui avait l’impression de ne pas avoir si sincèrement rigolé depuis des lustres.
Essuyant ses yeux, elle finit par toussoter pour répondre d’une voix tremblante de rire mal contenu.

“Euh je crains que… Euh… Oui en effet Wazzi il va te falloir le supporter. Tu verras, tu t’y feras.”

Elle prit la peine de déglutir et de calmer une nouvelle crise d’hilarité qui approchait avant de finalement répondre à Simon.

“Je n’ai pas vu Luis depuis que nous sommes sorties avec Wazzi. Il est peut-être toujours à l’intérieur ? J’espère qu’il ne lui ai rien arrivé...”

L’idée que son camarade de caserne avait peut-être trouvé la mort dans une épreuve des demi-dieux coupa tout net les envies de rire de la demoiselle qui reprit quasiment aussitôt son air préoccupé habituel, dardant un regard lugubre vers l’entrée du Temple.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 460
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Mer 17 Jan 2018 - 15:25

Ni une, ni deux, la boule de poil lui avait sauté dessus avec la fervente intention de lui arracher les restes de ses lambeaux, râlant sur un quiproquo qui amusait Simon autant qu'il ne le mettait mal à l'aise. Heureusement pour lui, Oblivion vint à son... Secours ? En affirmant qu'il faudrait bien supporter le spécimen loufoque qu'il était. La nouvelle lui passa pourtant moins en travers de la gorge que la suivante. Luis... Il ne l'avait qu'entraperçu mais il n'avait rien à reprocher au jeune homme qui puisse mériter d'ignorer les risques qu'il encourait. A chaque minute qui passait, la menace de mort grandissait et le soleil faisait planer dans sa course un risque croissant pour les rescapés du temple.
Ne sachant trop où donner de la tête, le regard noisette de Simon revint finalement à la petite teigne poilue prénommée Wazzi par sa nouvelle invocatrice. La soulevant aussi délicatement sous les aisselles pour la détacher de sa prise, il lui répondit avec un sourire amical afin de se repentir.

"Désolé, je pensais à "petit" en terme de taille et pas de mentalité. Je ne doute pas une seconde que tu sois bien plus sage que moi en tant qu'invocation !"

Petite ET vieille. Si avec ça elle n'était pas contente, Simon n'allait plus savoir quel compliment avancer. Poilue ? Bien que vrai, cela ne serait pas pertinent, tout comme son capital mignonneté et moelleuseté. Ses doigts dans le pelage semblaient caressés par la plus douce des fourrures et le refus de Serindë d'entrer en contact physique avec lui le frappa soudainement alors qu'il reposa l'animal prudemment sur la terre ferme.

"J'espère qu'on apprendra aussi à se connaître pour œuvrer ensemble à l'avenir."

S'inclinant poliment, il tourna de nouveau son regard vers les trois autres créatures féminines présentes.

"On ne pourra pas l'attendre indéfiniment... Je sais que c'est ton collègue Oblivion, et je me refuse à l'abandonner, mais si nos vies sont mises en danger, ça ne vaut pas le coup. A la limite, je peux demander à Minarîa de l'attendre un peu ici si elle se sent, puis de nous rejoindre avec ou sans lui au plus tard demain matin. Pour ce qui est du retour, je préfère qu'on ne prenne pas de risques inutiles."

Sa concerne était réelle et sa confiance envers Minarîa totale bien que cette dernière semble aussi transparente et lointaine qu'un rêve pour le moment. Elle ferait ce qu'il demanderait, c'était la seule chose dont il était certain.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 64
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Jeu 18 Jan 2018 - 14:57

Décidément, elle était sortie depuis peu mais déjà Serindë devait faire face à des situations étranges, qui lui demandaient de faire des efforts pour comprendre ce qu’il se passait. Quand sa soeur, l’autre enfant de Terra, bondit sur Simon pour le houspiller, elle se tendit, se demandant si elle devait faire quelque chose.
Puis voyant que son Invocateur n’était pas apeuré, et que l’autre, la jeune femme, éclatait de rire, la centaure comprit vaguement que la situation n’était pas grave et qu’il n’y avait pas grand chose à craindre pour l’humain qui l’avait rendue au monde.

Tandis qu’elle se détendait en suivant silencieusement la conversation, ses yeux dorés passant sur chacun des participants à celle-ci au fur et à mesure qu’ils parlaient, elle capta ensuite les visages soucieux des deux humains qui impliquaient que quelqu’un manquait à l’appel. Se tournant légèrement vers le Temple, Serindë fronça les sourcils, se demandant si les choses étaient si graves.
Elle n’avait pas envie de retourner dans le bâtiment, elle y avait passé trop de temps, mais s’il fallait se contenter de monter la garde…

“Petit être, je peux aussi rester, ça ne me dérange pas. Minarîa en a peut-être assez de faire le pied de grue.”

Elle désigna l’enfant d’Ignis paisiblement, comprenant qu’elle devait dès à présent trouver sa place sans empiéter sur celle de l’autre demi-déesse. Elle qui avait toujours vécu seule se retrouvait à devoir composer avec un maître et une cousine de l’élément le plus opposé au sien. Elle ne voyait pas très bien à quoi ressemblait l’autre divinité, car celle-ci était cachée sous des vêtements amples et derrière un masque. C’était bien dommage de cacher ainsi ce qu’Ignis avait créé, d'autant plus que cela empêchait de savoir ce qu'elle pensait, mais elle n’avait pas vraiment son mot à dire.

La Brodeuse des Forêts continua de réfléchir et essaya de concilier tous les tenants et les aboutissants de la situation.

“Il ne fait pas encore si tard. Il reste du temps avant que le soleil ne se couche. Je ne sais pas si la capitale est loin mais on pourrait peut-être attendre plus longtemps ?”

Elle n’avait pas dans ses intentions souhaité désobéir à Simon et ferait ce qu’il ordonnerai mais leurs mines soucieuses, à Oblivion et lui, laissaient entendre qu’ils étaient bien embêtés de devoir partir sans le troisième larron. Ils imaginaient sans doute le pire trop vite. Le dénommé Luis était peut-être déjà en chemin en réalité. Un départ précipité ne rendrait pas grand service.

Et puis il faisait doux, il y avait une légère brise, le temps était idéal. Et égoïstement, Serindë voulait en profiter un peu.

Elle posa ensuite ses prunelles mordorées sur le petit panda roux que Simon avait détaché de lui et lui offrit une légère révérence respectueuse pour sa soeur. Elle ne pensait pas l’avoir déjà croisé auparavant. Mais l’Ancien Monde était vaste, et elle n’avait pas connu beaucoup de demi-dieux là-bas, enfermée dans ses forêts comme elle l’était.
Peut-être que si Simon et l’autre Invocatrice faisaient d’autres missions ensemble, elles pourraient apprendre à se connaître ?

Elle tourna enfin son regard vers le Temple et laissa s’égrener les minutes tandis que personne ne sortait du bâtiment.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Wazzi Guangming
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Sven Werren + Shiroiaka
Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 55
Double Compte : Wolf Rain
Liens vers la fiche : L'envol de l'esprit
Elément : Terre
Métier : Invocation/Erudite
Invocateur : Oblivion El'Galas
Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Mar 23 Jan 2018 - 17:09



Retour ou detour, tout depend du point de vue

Feat Oblivion El'Galas, Simon de Camina, Serinde & Minaria.

La petite panda furibonde se fit attraper telle une peluche et n'eut même pas le temps d'en placer une. Elle était vexée comme un poux et n'accepta qu'a moitie les excuses de l'humain. Ça ne valait pas grand chose a ses yeux. Elle s'assit devant lui et lui tourna ostensiblement le dos tandis que tout le monde prenait la parole tour a tour. Quand son humaine éclata de rire elle la fustigea du regard.

" Ne ris pas humaine ! Ce n'est pas drôle ! "

Wazzi se tourna vers elle et lui fit de gros yeux, ne comprenant pas vraiment la raison de son hilarité. Qui avait-il de drôle a supporter un petit imbécile? Elle inclina la tete sur le cote d'un air interrogateur, son oreille retomba sur sa joue, et observa son humaine qui peinait grandement a reprendre ses esprits. Jusqu’à parler de Luis... le sort de son collègue semblait la préoccuper. Mais Wazzi s'en fichait éperdument. Elle n'avait qu'une seule envie: S'en aller d'ici le plus vite possible.

La grande Serinde prit alors la parole, faisant une proposition toute en douceur, et digne d’abnégation. Comment pouvait-elle supporter de rester ici une minute de plus? Avait-elle deja tisse un lien si fort avec son humain? Elle demeura cependant très polie, et salua Wazzi d'une révérence a laquelle elle répondit, calmée par la voix si posée de sa sœur. Elle s'approcha d'elle en faisant de petits bonds, se retrouvant bien petite aux pieds de Serinde. Elle se mit sur les pattes arrières et l'observa d'en dessous tandis que la grande centaure regardait de nouveau vers le temple, perdant son regard las dans la contemplation de la sortie.

Elle la renifla, elle sentait la foret... Puis Wazzi se retourna et couru jusqu’à l’espèce d'animal mi-oiseau mi-cheval dont ils se servaient comme monture. Elle grimpa sur la selle et fit savoir a son humaine qu'elle ne souhaitait pas attendre indéfiniment un inconnu.

"Rentrons avant que le danger ne nous guette ou qu'un fou rire ne vous emporte tous dans la tombe. Et d'ailleurs, ne comptez pas sur moi pour me battre." dit-elle d'un air dédaigneux.

Elle les toisa de toute sa hauteur, et nota pour elle même que cet humain ne valait pas la peine de s'attarder, elle remercia même Terra de lui avoir envoyé Oblivion plutôt que lui. Elle se fit également la réflexion que sa sœur, si tenté qu'elle soit forcée a voyager avec le duo Simon/Serinde, lui paraissait être une demi-déesse respectueuse avec laquelle elle pourrait trouver du plaisir a dialoguer, a défaut de son nouvel invocateur. Quant a Oblivion elle réservait son jugement pour après le voyage, préférant la voir en action et au naturel avant toute deliberation.

©️Visuel tout mignon by Ephylix






Sa douce voix:    Wazzi Soundtrack:
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 235
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Jeu 25 Jan 2018 - 11:59

Une fois son éclat de rire achevé, et devant le fait que Luis ne semblait pas vouloir sortir du Temple de Terra, Oblivion était vite redevenue sérieuse et préoccupée, comme c’était d’ordinaire son attitude. Elle lança un regard d’excuse au petit panda roux quand au fait qu’elle avait rigolé et se promit de lui expliquer plus tard la raison de son hilarité qui avait sans doute plongé la demi-déesse dans l’incompréhension.

Oblivion n’était par ailleurs pas satisfaite par la situation. Elle comprenait les arguments de Simon quand à ce qu’il convenait de faire pour Luis, mais les abords immédiats du Temple étaient souvent sécurisés. De plus, ils étaient tous les deux des combattants et ils avaient avec eux trois Invocations - deux d’entre elles étaient certes fraichement sorties et donc affaiblies mais elles restaient un avantage non négligeable -, bon deux puisque Wazzi l’avait prévenue qu’elle n’aimait pas se battre. Toutefois ils avaient des compétences pour se défendre correctement.

La proposition de laisser Minarîa en arrière ne plaisait pas vraiment non plus à la demoiselle qui ne voulait pas monopoliser les demi-dieux ainsi pour faire un travail qu’elle pouvait effectuer elle-même. Posant ses poings sur ses hanches, elle sonda, en vain, l’entrée du Temple avant de soupirer. Que faire ?
Serindë, l’immense centaure de Simon, se proposa alors posément pour monter la garde mais le soucis revenait au même : ils laissaient une Invocation derrière eux. Cela ne lui plaisait décidément pas.

Secouant la tête, Oblivion s’apprêtait à refuser quand la demi-déesse chevaline suggéra d’attendre encore un peu, la nuit n’étant pas encore tombée et loin de l’être.
Réfléchissant un instant, la Garde Dorée finit par opiner pour renchérir.

“Effectivement il me semble que l’on peut encore raisonnablement attendre une petite demi-heure. Si Luis n’est toujours pas sorti, on se mettra en route. Est-ce que cela te convient Wazzi ? Ce n’est pas très long trente minutes... “

Elle savait qu’elle demandait d’entrée à sa nouvelle Invocation de faire un sacrifice mais elle ne pouvait décemment se résoudre à abandonner son camarade comme ça, sans un mot. Ils ne se connaissaient pas vraiment, mais ce n’était pas une raison pour agir de la sorte et fuir aux premiers doutes. Elle s’y refusait. Ainsi donc, elle offrit au petit panda roux un regard un peu suppliant pour lui faire comprendre qu’elle ne demanderait pas plus.

Consciente que cette solution ne plairait peut-être pas à tout le monde, elle finit par dire, résolue :

“Si vous ne voulez pas attendre, je ne vous retiens pas, laissez-moi juste deux variquans et je resterais ici jusqu’à ce que je juge qu’il n’y a plus d’espoir pour Luis. La route jusqu’à Lüh est d’ordinaire assez sûre, je pense pouvoir rentrer en sécurité, même de nuit.“

Sa réplique n’était pas véhémente ni agressive, c’était une réelle proposition. Elle n’avait pas peur d’attendre seule ici. Elle avait déjà préparé de quoi se faire un feu, le village du Temple n’était pas loin et elle avait son arme. Elle se sentait capable d’attendre jusqu’à la nuit que Luis revienne. S’il revenait un jour.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 460
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Ven 23 Fév 2018 - 14:54

Ce que les autres semblaient avoir compris du discours de Simon était bien loin de ce qu'il avait souhaité partager. Les yeux écarquillés et complètement dépassé par les événements, il regarda chaque interlocuteur à tour de rôle en bégayant d'ahurissement.

"Hein..? Hé..? Héééé ?!"

Avec un sourire en coin plutôt très gêné et les sourcils arqués, il attendit que tout le monde eut finit de parler. Il se tourna ensuite vers Oblivion qui était la plus concernée à l'heure actuelle par le-dit quiproquo. Les mains redressées devant lui, les paumes tournées vers sa partenaire dans un geste de défense, il agitait ses poignets de droite à gauche à la négative. Ce genre d'anicroche lui donnait vite mal à la tête et il ne souhaitait pas compliquer les choses davantage.

"Désolé, j'ai dû mal me faire comprendre. Je ne voulais pas dire que je voulais à tout prix partir maintenant. Je prévoyais d'attendre jusqu'au couché du soleil, comme prévu ! Pas question d'abandonner qui que ce soit..."

Dans sa voix perçait une honte et une légère faiblesse mentale. Evoquer la possibilité d'abandonner un compagnon le mettait déjà mal à l'aise, mais moins que le fait que tous ses partenaires aient trouvé totalement logique qu'il puisse suggérer une chose pareille. Lui qui était le Héros d'Arcane venait d'être souillé en quelques mots sur un bête malentendu, passant d'honnorable aventurier à couard irresponsable en moins d'une minute. A cette simple pensée dévastatrice, il baissa les yeux un instant, le cœur lourd. Oblivion n'était pas la seule à avoir mal compris, tous pensaient qu'il n'aurait pas eu de peine à abandonné quelqu'un dans l'instant. Un léger frisson traversa son dos avant qui ne relève les yeux vers tout le monde, plus déterminé que jamais à leur prouver le contraire. Son légendaire sourire de nouveau présent, il fit de nouveau résonner sa voix devant l'entrée du temple de la terre.

"Et comme je disais, s'il n'est pas revenu d'ici là, Minarîa ou qui voudra pourra attendre pour l'escorter de nuit !"

Sa proposition sonna creux dans ses propres oreilles. Après le malentendu, il avait envie de s'isoler et de faire profil bas, qu'on oublie à jamais cette image ternie de lui qu'il avait osé laisser paraitre.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 64
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Dim 25 Fév 2018 - 1:27

Serindë n’avait pas pensé un seul instant qu’elle avait mal compris ce que son Invocateur avait voulu dire. Et pourtant. Ce n’était pas si surprenant qu’elle se soit méprise, elle qui sortait à peine du Temple. Soudain un peu gênée, elle ne dit rien, laissant le malaise s’installer entre eux tous et cherchait vainement une solution pour venir en aide à Simon afin de réparer son erreur.

Quand il lança sa dernière phrase, elle lança d’un air maitrisé et totalement dissimulateur de son état intérieur :

“Oh et bien voilà qui est réglé. Nous sommes donc tous d’accord.”

Ne voyant pas grand chose d’autre à dire pour sauver les apparences, la centaure opta donc pour un replis stratégique en bordure de montagne pour observer le monde qui s’étendait à ses pieds. Il serait bien temps de se sociabiliser plus tard, pendant la route par exemple.

Contemplant ses mains, elle essaya de faire appel au pouvoir que Terra lui avait confié, sans succès cependant. Ses dons étaient bels et biens envolés, disparus, ou verrouillés peut-être. Elle espérait le recouvrer rapidement, n’ayant aucune idée du temps qu’il lui faudrait pour être au maximum de ses capacités… Un mois ? Un an ? Un siècle ? Il faudrait qu’elle pense à demander à son Invocateur, ou à Minarîa, comment cela était censé se passer.

Laissant son regard doré défiler sur l’horizon, elle écoutait d’une oreille distraite les conversations derrière elle, son esprit vagabondant là où son corps ne pouvait pas -encore l'espérait-elle- aller
Au bout d’un moment, elle senti que ça s’activait dans son dos, aussi se tourna-t-elle pour voir les autres commencer à préparer leurs bagages sommairement. Faisant volontairement durer les préparatifs pour laisser à Luis le temps de sortir. Mais les faits étaient là : le soleil se couchait.

Bientôt il faudrait décider qui restait, si quelqu’un restait. Ne voulant pas encore cette fois mal interpréter d’éventuels mots, Serindë garda le silence, son avis étant déjà de toute façon su des autres.


[pardon pour la longueur, c'est pas ouf m'bon]


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
l Animation l
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 83
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Mer 28 Fév 2018 - 23:18



Au loin, s'avançait vers le petit groupe, cinq hommes sur des variquans, dont un tenait visiblement la tête. A mesure qu'ils se rapprochaient, pouvait distinguer qu'ils faisaient partit de la Garde Dorée. Une brigade qui, au vue de leur direction toute droite vers le Temple et sans personnalité à protéger, devait surement s'y rendre pour s'essayer aux jeux des Dieux.

A la tête de la brigade, ce n'était autre que l'adjudant Darius Rod. Il était connu pour plusieurs choses. Son ascension à ce grade assez fulgurante au vue de sa courte ancienneté, mais aussi et surtout pour son comportement exécrable et hautain envers les simples Gardes depuis lors. C'était prévisible, les membres de son éminentes famille était elle même connu pour ce même genre d'agissement envers le gens inférieur à eux.

Ils se rapprochaient, inexorablement. L'adjudant avait un air orgueilleux qui semblait être là depuis sa naissance. Finalement ils rejoignirent le petit groupe assez rapidement avant de descendre, à l'unisson, de leur monture. L'adjudant s'apprêtait à traverser le groupe mais s'arrêta à hauteur d'Oblivion, la toisant d'un regard dédaigneux et d'une grimace similaire, après qu'elle eu dû le saluer. Choses que fit sa brigade à l'encontre de cette dernière.

" Ah, tiens. El'Galas. "

Il observa rapidement les protagonistes qui se tenaient là avant de revenir sur elle.

" Qu'est ce qui vous amène ici ? Je ne vous pensais pas suffisamment stupide pour risque votre vie pour quelque chose que vous échouerez, à n'en pas douter. "

L'adjudant n'avait pas particulièrement côtoyé El'Galas, il ne l'a connaissait presque que de vue. Mais ça ne l'empêcherais pas pour autant d'exercer son autorité, à sa manière.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Wazzi Guangming
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Sven Werren + Shiroiaka
Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 55
Double Compte : Wolf Rain
Liens vers la fiche : L'envol de l'esprit
Elément : Terre
Métier : Invocation/Erudite
Invocateur : Oblivion El'Galas
Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Jeu 5 Avr 2018 - 13:44



Retour ou detour, tout depend du point de vue

Feat Oblivion El'Galas, Simon de Camina, Serinde & Minaria.

Wazzi n'était franchement pas enchantée à l'idée de rester plus longtemps ici. Elle souhaitait mettre le plus de distance possible entre elle et ce fichu temple. Mais puisqu'elle ne pouvait désobéir à son humaine elle accepta son triste sort.

" Très bien je reste... Mais ce Luis a plutôt intérêt a en valoir la chandelle!"

Puis elle se remit à bouder ostensiblement, fermant les yeux et croisant les pâtes avant, le museau en l'air. C'était sa façon à elle de montrer qu'elle faisait des efforts. Elle ne les connaissait pas encore assez bien pour savoir s'ils le comprendraient ainsi mais elle s'en fichait, comme toujours.

Et tout en pivotant sur la selle du variquan pour leur tourner le dos, elle ouvrit les yeux pour observer ce soleil qui n'en finissait pas de descendre. Il ferait nuit dans deux heures peut-être, et l'idée de voyager de nuit ne la rassurait pas forcément. Ce qu'elle ne pouvait pas admettre à haute voix, elle était une demie-déesse après tout ! Mais une demie-déesse affaiblie, aux pouvoirs largement diminués et surtout limités. Elle ressentait bien au fond d'elle que sa réserve de magie n'était plus aussi puissante et disponible qu'auparavant. Il lui faudrait tester ses limites un jour... pour savoir à quel point c'était grave.

Et puis, se perdant dans ses pensées, elle ne percuta que trop tard le nuage de poussière qui se dirigeait droit sur eux. Elle n'eut même pas le temps de prévenir Oblivion avant qu'ils ne soient sur eux. C'était vraisemblablement des membres de l'armée de son humaine à en juger par leurs armes tout aussi dorées, mais quelque chose lui disait que leur noblesse d'âme n'était pas très élevée. Le meneur de ce groupe de cavaliers semblait arrogant, autant que Wazzi! Et cela la choqua. Comment un humain, à la vie si courte et inutile, pouvait-il afficher tant de confiance et de dédain?

* Allez... tombe... étale toi de tout ton long * pensa-t-elle en priant pour qu'il se fasse mal.

Mais rien ne se produisit et l'homme descendit rapidement de sa monture, les observant tous de son air supérieur, avant de se diriger vers Oblivion. Wazzi, désormais sur la défensive et ultra protectrice envers ce qu'elle considérait comme sa propriété, se rapprocha de la croupe du variquan, tout innocemment mais prête à bondir pour protéger celle qui venait de la libérer. Elle venait tout juste de goûter à la liberté, il était hors de question de retourner dans sa cage.

Et soudain Wazzi se figea. Elle ne rêvait pas? Cet homme venait d'insulter Oblivion non? Mais enfin pour qui se prenait-il? Elle ne pouvait le tolérer, l'honneur était bien trop important à ses yeux. Elle bondit sur l'épaule de son humaine et darda immédiatement son regard noir de fureur sur l'inconnu en armure qui ne l'impressionnait absolument pas. Sa voix résonna, forte et puissante, avec son accent exotique. Un pur contraste avec son apparence si fragile.

" A n'en point douter, humain benêt, arrogant et insignifiant, qu'à la vue de ton intellect tu aurais échoué à mon épreuve, quand Oblivion elle, a su briller.... "

Elle le regarda bien droit dans les yeux, sans ciller.

©️Visuel tout mignon by Ephylix






Sa douce voix:    Wazzi Soundtrack:
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 235
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Lun 14 Mai 2018 - 18:29

Oblivion se sentait un peu tiraillée entre son devoir de Gardé Doré et la prudence qu’elle se devait d’avoir concernant les trajets de nuit et les souhaits de Wazzi. Son but n’était pas de manquer à sa promesse aussitôt sorties du Temple, mais il fallait admettre qu’elle ne voulait pas non plus abandonner Luis, bien qu’elle ne le connut que peu.
Elle s’apprêtait de nouveau à donner son avis sur la question quand Simon intervint et coupa court au débat, réaffirmant son intention de rester jusqu’à la nuit tombée. Serindë conclut celui-ci d’une phrase efficace, et un silence quelque peu gêné tomba sur l’assistance.
La demoiselle s’était alors approchée du petit panda roux pour s’excuser et essayer de la dérider quand un bruit lui fit tourner la tête vers la pente unique qui menait au domaine de Terra.

Au fur et à mesure que les silhouettes s’approchaient, au nombre de cinq, avec des armures dorées, Oblivion s’était redressée et tendue, comme à chaque fois qu’elle était en présence de camarades. Sa raideur se fit plus prononcée encore quand elle reconnut celui qui menait la petit troupe. Darius Rod. Génial. Il était connu pour son caractère hautain et insupportable déjà même à son entrée dans la Garde, mais son air et son allure dédaigneux avaient gagné en intensité à mesure qu’il s’était illustré en mission et avait grimpé les échelons, d’une manière sans doute un peu louche.
Comme la plupart de ses frères et soeurs d’âme “simples” Gardes, la demoiselle ne pouvait pas encadrer l’Adjudant Rod, et sa mine clairement excédée d’avance devait sans aucun doute trahir son déplaisir de le voir.

Quand il descendit de sa monture, pourtant, elle se mit au garde à vous et salua son supérieur d’un ton froid et clairement hostile qu’il lui rendit bien.

“Adjudant Rod.”

Elle ne s’attendait pas vraiment à ce qu’il s’arrête pour perdre son temps avec elle mais force fut de constater que les Quatre avaient un sens de l’humour très atypique et très mesquin puisqu’il s’immobilisa à son côté pour déverser son fiel, d’une manière si naturelle qu’elle aurait presque put être saluée pour sa justesse. Presque.

Et Oblivion se sentait bouillir de l’intérieur. Si seulement elle avait pu le remettre en place… Mais il était son supérieur, et elle n’avait rien le droit de dire, pas même pour se défendre, car un garde pouvait servir de serpillière pour n’importe qui de plus haut gradé qu’elle, c’était ainsi, et c’était exactement ce qui était en train de se passer. Comme il lui tardait de grimper elle aussi dans les échelons… Pour pouvoir un jour renvoyer Rod dans ses quatre-cent mètres proprement et avec panache.
En attendant, elle devait se contenter de subir, jusqu’à ce qu’il soit satisfait d’avoir bavé tout son saoul.

Mais ça, c’est ce qui se serait produit sans l’intervention de Wazzi. A peine avait-il finit son dernier mot qu’elle bondit sur l’épaule de la Garde Dorée dont les traits se troublèrent un instant de surprise avant de se refermer pour cacher sa fierté et son contentement tandis que l’enfant de Terra faisait ce qu’elle-même ne pouvait faire. Comme il était doux à ses oreilles d’entendre le petit panda roux dire ses quatre vérités à cet espèce d’arrogant coq ! C’en était presque jouissif.

Et pourtant, Oblivion resta impassible, au prix d’un effort surhumain bien sûr, sachant que si l’Adjudant Rod percevait une lueur de satisfaction ou quelque chose d’autre sur son visage, elle allait clairement en pâtir pendant d’insupportables minutes. Aussi se contenta-t-elle de laisser Wazzi s’exprimer, bombant toutefois inconsciemment plus le torse, fierté flamboyante impossible à contenir totalement.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 460
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Jeu 24 Mai 2018 - 16:07

La scène qui se déroulait sous les yeux ahuris de Simon le fit hésiter sur l'attitude à adopter. Bien qu'il sache pertinemment ce qu'il avait envie de dire initialement, la réaction de la boule de nerfs poilue le coupa dans son élan. Se devant d'être un peu moins incisif que prévu, il garda tout de même le reproche de son message initial bien présent dans sa tirade.

"Bonjour messires."

Introduction courte mais efficace pour souligner le fait que le militaire semblait avoir bloqué sur la présence de sa collègue au point d'en avoir oublié les bonnes manières, à savoir saluer tout le monde. Faute que le jeune blond ne commettait pas en saluant l'entièreté du petit groupe qui lui faisait face.
se décalant de quelques pas sur la droite en direction des quatre hommes qui avaient imité leur supérieur, il reprit la parole tandis que Wazzi remettait ce dernier en place.

"Vous comptez aussi essayer de libérer des invocations ? Courage, je suis certain que vous pouvez réussir !"

Sans arrogance, il montrait indirectement les qualités qui manquaient à ce soit-disant militaire : considération pour tous les humains quels qu'ils soient et confiance envers ses frères d'arme. S'il était mal intentionné, Simon pouvait aisément retourner l'escadron contre son chef en une poignée d'heures si certains étaient récents ou avaient eu des déboires avec le-dit "adjudant Rod". Se contentant d'essayer de montrer le bon exemple, il sourit avec une gentillesse pleine d'encouragements aux peut-être futurs invocateurs.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
l Animation l
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 83
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Dim 27 Mai 2018 - 17:28



L'attaque directe du petit panda roux envers l'adjudant avait évidemment fait son effet auprès de ce dernier. Il leva d'abord un sourcil, presque d'interrogation, sans doute trop peu habitué à de telles railleries. Puis ses yeux se dirigèrent vers son assaillante et exprimaient un certain dédain, quand son sourcil restait arqué.

" Crois bien que je n'aurais pas même mis un seul de mes orteils dans la cellule d'un être aussi minuscule que toi. "

Visiblement, avoir à faire à une semi-divinité ne lui enlevait rien de son arrogance, bien qu'il n'était sans doute pas assez "benêt" pour ne pas prendre en compte la puissance magique dont elle disposait, ou pas. Cependant, il n'en avait visiblement pas fini avec cet affront. Son sourcil se baissa mais son regard restait planté sur la fille de Terra. Un air bien plus dur se peint sur son visage alors qu'il s'adressait à l'invocatrice de la boule de poils.

" Prenez bonne note, El'Galas, que votre incapacité ou votre non-envie de retenir votre subordonné quand celui-ci se permet de me manquer de respect... "

Ses yeux, lentement, glissèrent jusqu'au visage d'Oblivion pour se plonger dans ses pupilles.

" Sera évidemment dûment notifié dans mon rapport. "

Il pesait évidemment à peine ses mots, car bien qu'ils étaient injustes ils n'en étaient pas moins lourd de sens. L'adjudant avait beau être ce qu'il était, Oblivion était la responsable directe des faits et gestes de son invocation. Si cette dernière fautait, cela revenait à dire que la Garde Dorée avait elle même prononcé ces mots. Un pesant silence s'installa, ainsi qu'une tension palpable qui fût toutefois rompue par l'intervention de Simon.

Intrigué, l'adjudant se tourna vers le blondinet qu'il observa avec une certaine incertitude, le jaugeant de la tête au pied. Visiblement, il ne le connaissait pas mais n'était pas assez bête pour se montrer irrespectueux envers n'importe qui, au risque de tomber sur quelqu'un à qui il ne fallait pas se frotter. Il répondit à sa sollicitation d'un hochement de tête salutaire et paraissait bien moins arrogant, bien que pas encore tout à fait parfaitement rangé.

" J'y compte bien. Je ne me suis pas présenté. Adjudant Rod. Et, vous êtes ? "

Dit-il alors qu'il accompagnait ses paroles d'un second hochement de tête plus marqué, suivis par ses hommes.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 64
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Mer 30 Mai 2018 - 16:19

Serindë s’était éloignée du gros du groupe, aussi elle mit une seconde ou deux avant d’arriver à hauteur des autres, mais surtout de Simon, dont elle s’approcha, se postant derrière lui en renfort, pour le soutenir, face aux inconnus qui arrivaient.

Fronçant les sourcils en entendant la conversation dont elle n’avait pas perdu une miette malgré son éloignement, elle fixa ses prunelles sans pupille sur le dénommé Rod, avec un air plus sévère que d’ordinaire, ce qui trahissait chez elle un agacement significatif.
Elle n’était pas douée en relationnel, mais force était de constater que son attitude et ses manières étaient plus que déplacées, et très propices à l’énervement. Il semblait pourtant à la centaure que les bases de la politesse étaient de se présenter en premier, quand on arrivait à un endroit avec des gens déjà présents. Au lieu de quoi, il s’était aussitôt lancé dans la provocation inutile et puérile de l’Invocatrice de sa soeur Wazzi.

Elle ne connaissait pas Oblivion, ni les humains en général, mais à cet instant, elle partageait clairement le sentiment négatif que l’autre enfant de Terra renvoyait à l’homme en armure, qui semblait d’ailleurs bien le leur rendre.
La façon dont il répondit au panda roux hérissa les poils sur la nuque de la centaure, qui renâcla de mécontentement. Où était donc le respect ? Elle-même n’était pas friande de révérence, ne s’étant jamais sentie exceptionnelle, mais même pour n’importe qui, la réponse qui avait été crachée par l’Adjudant Rod était insultante au possible.
Pourtant, elle garda le silence, griffes de ses mains sorties, laissant d’abords son Invocateur parler.

Elle fut un instant déstabilisée par son apparent manque de soutien envers celle qu’il lui avait présenté comme son amie. Elle se serait attendue à ce qu’il prenne la défense d’Oblivion, en lieu et place de quoi il saluait les hommes et les encourageait.
Clignant des yeux, elle le regarda sans comprendre, tellement bouche bée qu’elle en oublia de réagir. N’aurait-il pas dû, à la place, défendre sa camarade en expliquant qu’ils sortaient à peine et qu’avec Wazzi elle prenait ses marques… Ou quelque chose dans le même genre ?
Si elle-même se mettait à renvoyer l’impudent et agaçant homme dans ses quatre cents mètres, lui intimerait-il de se taire, comme ce que l’autre attendait visiblement de la blonde demoiselle ?

Mécontente, elle se retint de justesse de commencer à tourner en rond, comme à chaque fois qu’elle était contrariée, et nota quand même que l’attitude de son Invocateur avait eu moins eu le mérite de calmer l’insoutenable personnage qui leur faisait face, le forçant même à adopter un minimum de respect.
C’est là qu’elle comprit où Simon voulait en venir et elle en fut grandement soulagée. Il n’abandonnait pas Oblivion, il utilisait sa gentillesse pour surplomber l’Adjudant Rod. Elle opina d’un air appréciateur, engageant son Invocateur à se présenter.

Elle-même n’avait sans doute pas besoin de le faire, son apparence indiquant clairement qui elle était, et sa position, à qui elle était liée. Pourtant, elle se sentait tout à fait prête à envoyer l’agaçant soldat paître si d’aventure il continuait à les titiller un peu trop.
Simon ne faisait pas partie de la Garde Dorée, elle n’avait donc rien à craindre à dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. Elle attendait juste le bon moment pour le faire.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Wazzi Guangming
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Sven Werren + Shiroiaka
Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 55
Double Compte : Wolf Rain
Liens vers la fiche : L'envol de l'esprit
Elément : Terre
Métier : Invocation/Erudite
Invocateur : Oblivion El'Galas
Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Mer 20 Juin 2018 - 20:47



Retour ou detour, tout depend du point de vue

Feat Oblivion El'Galas, Simon de Camina, Serinde & Minaria.


Wazzi avait heureusement bien des qualités. Mais malheureusement, cet humain tendait à faire ressortir tous ses défauts. Et bien qu'il lui parut sensé de se calmer immédiatement pour ne pas attirer plus d'ennuis elle ne put s'empêcher d'entrer dans une colère noire. Elle venait tout juste de sortir d'un emprisonnement de plusieurs siècles, après une vie riche de culture, de connaissances et d'érudition. Et elle allait laisser quoi? Un bébé de même pas 30 ans l'insulter à ce point? Il n'en était pas question. Elle n'était pas sortie du temple pour subir ça. Elle nota la remarque pleine de sous entendu de l'humain voyageur qu'elle n'aimait pas beaucoup et se dit qu'il n'était peut être pas si bête finalement. Mais cette petite distraction ne suffit pas à lui faire oublier ce qu'elle voulait faire. Elle voyait rouge.

Elle chargea sa voix de pouvoir et se mit à flotter comme par magie. Son petit corps roux s'auréola d'une lumière dorée magnifique, et elle hurla au visage de l'humain. Sa voix était grave, comme un son de basse, et faisait vibrer la poitrine de son ennemi à chaque mot.

" Pour qui te prends-tu humain! Je suis aussi vieille que le monde et mon savoir est immense! Jamais je n'ai laissé quiconque me parler de la sorte et s'en tirer !"

Mais elle sentait bien que son pouvoir était limité. Elle aurait voulu se métamorphoser en humaine et lui tenir tête face à face pour lui clouer le bec. C'était la solution la plus raisonnable mais elle était impossible.
Au lieu de cela, elle habituellement si posée et réfléchit, elle perdit le contrôle. Et ne comprit pas elle-même son geste. L'emprisonnement durant tous ces siècles l'avait-elle conduite à la folie?

" Ne juge jamais un livre à sa couverture ! Humain ! "

Et elle décida d'user d'un sort suffisamment impressionnant visuellement pour lui faire comprendre qu'il devait avoir peur d'elle... il devait la craindre et la respecter. Oui, Wazzi oublia tout en cet instant. Elle oublia Oblivion et sa possible réputation, elle oublia Serinde et son humain casse pied. Elle ne voyait plus que cet adjudant, il était la 4eme personne qui lui adressait la parole depuis plusieurs centaines d'années et il lui rappelait si douloureusement tout ce qu'elle détestait chez les humains. Il vomissait le mépris par tous les pores. Il était immonde, abjecte et insignifiant! L'escalade de la rage n'en finissait plus. Wazzi tripla de volume tant sa fourrure était hérissée et ses yeux révulsés. Il devinrent deux amandes dorées et terriblement inquiétantes.

" Je ne laisserai pas un humain me parler de la sorte! Je suis sortie de ce maudit temple depuis seulement 5 minutes!"

Elle se cabra et ses pattes avant invoquèrent un mégalithe de terre, un puissant rocher pouvant blesser fortement son ennemi. Elle le fit grandir et d'un geste vif et assuré, l’abattit derrière la troupe d'hommes en armure. Suffisamment loin pour ne blesser personne, car cela lui était interdit, mais suffisamment près de leurs têtes pour que le souffle au passage du rocher les face s'accroupir de peur comme des enfants.

Ce défoulement de pouvoir ne lui était plus habituel et la tête manqua lui tourner. Elle avait lancé un sort mineur mais elle sentait qu'elle avait sérieusement entamé sa réserve de magie. Elle maudit les dieux pour cet affront... elle n'était plus que la moitié d'elle même sans ses pouvoirs et cela la terrifia. Elle venait enfin de prendre pleinement conscience de son état. Ou plutôt de son horrible handicap. Elle se sentait amputée d'une partie d'elle-même. Elle eu peur, un frisson lui traversa la colonne vertébrale, et cela la calma, tout comme sa magie. Elle atterrit sur l'épaule d'Oblivion juste en dessous, pour finalement sauter à terre et se positionner devant l'impudent toujours accroupi.

Elle ne broncha pas, ne détourna pas le regard non plus, et lui déversa sa rancœur. Elle se mit debout, sur les pattes arrières, de sorte a avoir les yeux au dessus de la tête de l'humain. Elle jubila à l'idée de lancer sa réplique:

" Alors, qui est minuscule? Humain."

Elle ne pensait plus à rien. Elle ne voyait que lui...


©️Visuel tout mignon by Ephylix






Sa douce voix:    Wazzi Soundtrack:
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
avatar
Modo Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 235
Double Compte : Serindë
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)

- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)

- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1530T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Jeu 21 Juin 2018 - 18:06

Oblivion n’aimait décidément pas l’Adjudant Rod. Elle était bien contente de ne pas être sous son commandement. Elle aurait sans ça sans doute explosé sa dentition depuis longtemps, et aurait par la même occasion été radiée de la Garde Dorée. Heureusement pour elle, son supérieur direct était l’Adjudant Marthel, qui était une perle militaire à côté du parvenu qui lui faisait face.
Elle avait gardé son visage impassible, se sentant apte à le supporter pendant les longues minutes que durerait son supplice, n'ayant aucun respect pour l'homme qui lui faisait face. Pour une fois en effet, elle ne se sentait pas inférieure à lui le moins du monde. Qui plus était, avec Wazzi qui prenait sa défense, la torture était beaucoup plus douce.

Même Simon, à sa façon, soulignait l’impolitesse et l’arrogance des hommes qui venaient de débarquer, lui affichant son soutien discret. Elle tourna brièvement la tête vers lui pour lui adresser une ombre de sourire, à peine perceptible, en remerciement.

Mais c’était sans compter l’arrogance de l’homme, qui insulta sans aucune peur le petit panda roux. Oblivion était estomaquée. Elle avait bien entendu ? Elle voyait correctement ?
Mais non, ses yeux ne la trompaient pas. Elle venait bien de voir l’Adjudant Rod dédaigner Wazzi avant de lui lancer une pique foudroyante. Il ne s’arrêta toutefois pas là, et la menaça ensuite, elle, directement, en mentionnant un rapport. La demoiselle serra poings et dents si fort qu’elle failli se faire saigner autant les paumes que les gencives, mais elle resta raide, droite, et fière malgré tout, car c’était son seul moyen de défense face à l’abject personnage.

Elle s’apprêtait toutefois à répondre avec tout le respect qu’elle devait à son supérieur, quand elle fut interrompue par une Wazzi excédée qui tonna des invectives, illuminée de la lumière dorée qui l’avait accompagné à sa libération. Oblivion essaya immédiatement de bondir sur le petit panda roux pour l’empêcher de faire une grosse bêtise, se doutant que l’enfant de Terra atteignait ses limites, mais la lumière la repoussa, comme si l’Invocation n’avait plus conscience d’autre chose que de son ennemi.

Et soudain la terre trembla derrière eux, quand un monolithe s’écrasa au sol dans un grand fracas. La demoiselle ne cilla pas, robe soufflée par la chute, tandis qu’en face d’elle Rod et ses sous-fifres courbaient la nuque, surpris.
Pourtant Oblivion savait que cette esbroufe allait lui coûter cher, très cher. Elle ne doutait pas une seconde du fait que la frayeur de l’Adjudant n’allait pas durer, et qui plus était, qu’elle allait vite être remplacée par une volonté de se venger.
Grimaçant clairement, elle attendit donc que son Invocation ai passé sa colère.

Elle la réceptionna sur son épaule sans broncher, son cerveau carburant plutôt à un moyen de se sortir du mauvais pas dans lequel elle était. Pouvait-elle sérieusement perdre sa place à la Garde Dorée pour une chose pareille ? Peu probable, mais pas impossible. Tout dépendait de l’acharnement que mettrait Rod à obtenir sa déchéance.
Soupirant, elle dut se rendre à l’évidence : il n’y avait pas de solution, à part subir de nouveau menaces et venin.

Quand la demi-déesse descendit au sol pour surplomber l’Adjudant encore apeuré, et lui lancer encore une vanne, Oblivion fronça les sourcils et récupéra le petit panda d’office dans ses bras en lui lançant sur un ton sévère :

“Ca suffit Wazzi. Je crois qu’on a tous bien compris le message.”

Ses mots étaient à double sens. Oui, ils avaient sans doute tous saisi qu’elle n’était pas si faible et fragile que l’insinuait sournoisement l’Adjudant. Mais ils avaient tous aussi bien compris que par ses actes, la Garde Dorée qu’elle était allait vraiment être dans une merde noire.

Elle regarda ensuite Rod d’un air impassible, droite et aussi fière que possible. Elle ne lui proposa pas son aide pour se relever, histoire de ne pas creuser l’affront. Elle ne s’excusa pas non plus, car d’une, ses excuses n’auraient pas été sincères, et de deux, Rod ne les accepterait pas sans la trainer plus avant dans la boue.
Puis, elle se dit que, foutu pour foutu, elle pouvait au moins profiter du léger avantage que la surprise du petit panda lui avait offert pour se défouler un peu, elle aussi.

“Pour en revenir à notre discussion, et avec tout le respect que je vous dois, Adjudant Rod, je ne pense pas que nos supérieurs hiérarchiques respectifs s’intéressent à ce que nous faisons de nos jours de permission.”

Sous-entendu : donc un rapport ne servira à rien, nous le savons tous les deux.

Maintenant, elle se préparait à affronter l’ouragan, puisant dans toute sa patience et la présence de Simon et de Wazzi le peu de maitrise qu’il lui restait pour ne pas, définitivement, aggraver son cas en enfonçant son poing dans la figure de l’infect Rod.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Simon De Camina
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 460
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Mer 27 Juin 2018 - 14:39

L'adjudant Rod n'était pas un mauvais bougre finalement et avec des efforts communs, ils pourraient sûrement en faire un allié de marque. C'était ce que pensa brièvement Simon, prêt à se présenter calmement jusqu'à ce que l'ouragan Wazzi ne cherche à dévaster l'aigreur condescendante du supérieur d'Oblivion. Usant de tout le sang froid dont il était capable, il se retint de réagir à la place de la maîtresse du petit fléau, restant le regard crispé sur l'adjudant pendant tout le temps de l'incident.
Réagir en soutenant pleinement le militaire était hors de question mais appuyer qu'Oblivion avait entièrement raison n'était pas non plus une bonne solution. Difficile de rester neutre et objectif dans ces conditions, chose que le futur aventurier s'efforça de faire tout de même.
Après tout, n'était-il pas le héros de la Lumière, sauveur d'Arcane et unificateur de tous les êtres vivants ? Cette épreuve était un passage obligatoire dans lequel il se devait de briller avec panache.
Prenant une profonde inspiration, il s'imposa discrètement un petit geste de la main afin de prendre la parole pacifiquement.

"Je ne serai pas long et je ne vous empêcherai pas de faire ce que vous pensez nécessaire. Je me prénomme Simon et je viens également de libérer une invocation, au même titre qu'Oblivion et que vous dans peu de temps..."

Tout en continuant à parler, il balaya tous les gardes du regard afin de leur faire comprendre qu'ils les mettait tous sur un pied d'égalité.

"Bien que la forme laisse à désirer, je pense que notre amie commune au poil roux tente de vous sauver la vie... Peut être lors des épreuves, dans la même situation, le rocher ne vous aurait pas raté."

Maladroitement, Simon tentait de rappeler qu'ils étaient tous dans le même camp initialement : des volontaires passionnés, amenés à protéger Arcane et ses habitants malgré les individualités.
Plongeant un regard noisette perçant et complice dans les yeux de Rod, il s'adressa ensuite à lui avec un ton à la limite de la camaraderie.

"Et puis entre nous, vous laisseriez personnellement vos supérieurs manquer de respect à l'invocation qui vous accompagne ? Des échos que j'ai entendu, il me semble que certains punissent même les provocations entre coéquipiers dans la garde dorée... Après tout, vous êtes l'organisation suprême censée protéger le peuple et unir Arcane sous une bannière commune, ça serait impensable que des tensions puissent perdurer entre vous, n'est-ce pas ?"

Son sourire angélique et sa voix fluette cachaient juste ce qu'il fallait des menaces sous-jacentes. Il avait des liens à la garde dorée, assez hauts placés pour mettre l'adjudant de côté s'il était problématique. Il n'approuvait pas ce qu'il avait dit et en essayant d'agir dans l'intérêt commun, il avait fini par opter pour une solution pacifiste : essayer de souder toutes les créatures présentes au nom d'un idéal commun.
Au fond de lui, Simon n'aimait pas mentionner ses contacts avec les autorités militaires d'Arcane. Il aimait sa famille mais souhaitait se détacher de leur image et de celle du prince. A moins d'une faute grave, il n'irait rien signaler et il laisserait même Oblivion faire afin de rester à la place qu'il voulait garder.

Détournant le regard afin de chercher refuge dans ceux de ses deux compagnes immortelles, il fit un pas dans leur direction avant de se décider à se placer entre les deux, se ressourçant de leur présence apaisante. Fermant les paupières en posant une main sur Minarîa - Serindë lui ayant intimé un peu plus tôt de ne pas la toucher - il appréhenda la réponse du commandant du bataillon. S'il n'était pas capable de se raisonner, la situation pourrait devenir dangereuse pour toutes les personnes présentes.


CLIQUEZ ICI:
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 64
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Lun 2 Juil 2018 - 18:29

Serindë regardait la scène avec un certain et étrange détachement. Elle ne comprenait pas tout ce qui se passait, manquant d’informations sur les codes humains, mais sa sensibilité et l’attitude de sa soeur étaient assez fins pour lui signifier que la scène devant elle n’était pas ordinaire, et plus encore, qu’elle était anormale.
Wazzi la sage était totalement sortie de ses gond face à l’arrogance caractéristique du soldat qui leur faisait face. La demoiselle qui était liée au panda roux était visiblement en fâcheuse posture, quoique cela veuille dire, à cause de la colère de la demi-déesse. Et pour finir, son propre Invocateur essayait tant bien que mal d’aider la blonde demoiselle, sans toutefois la mettre encore plus en porte-à-faux.

La Brodeuse des Forêts était une entité simple qui aimait vivre librement d’eau fraiche et de verdure. Les enjeux de la rencontre lui échappaient quelques peu, même si elle faisait l’effort d’essayer de suivre. Ses sourcils en étaient d’ailleurs un bon signe, froncés de perplexité comme ils l’étaient.
Elle avait néanmoins compris sans aucune difficulté que son intervention n’était pas requise, et qu’elle restait une simple observatrice du moment que Simon n’était pas en danger.

Elle s’autorisa toutefois à sourire brièvement quand la stalactite de pierre s’écrasa derrière l’imbuvable personnage et sa cours, amusée de leur réaction et du coup d’éclat de sa soeur, qu’elle avait réalisé non sans panache.
Tandis que les fragiles humains en armure tremblaient, l’Invocatrice de Wazzi resta de marbre et essaya malgré tout de calmer le jeu. Enfin, du moins au début. Car la pique qu’elle lança ensuite dissimulait mal la fierté que la blonde demoiselle avait pour la demi-déesse rousse et ses pouvoirs.

Serindë laissa bien volontier Simon s’exprimer, admirant sa capacité à s’adresser aux affreux soldats d’une façon si polie et positive. Même elle, qui était pourtant d’une nature tendre, n’aurait pas supporté longtemps l’attitude du dénommé Rod. Mais elle n’était pas sa cible, le noble non plus, si bien qu’elle n’avait pas la possibilité d’agir d’une quelconque façon sans que cela n’affaiblisse plus encore la position d’Oblivion.
Elle se contenta de toiser les individus pendant que son Invocateur parlait, se retenant à grand peine d’opiner pour soutenir ses propos.

Elle ne s’écarta pas quand Simon vint se poster entre Minarîa et elle, elle resta paisiblement à sa place, bras croisés sur son torse dans une attitude passive, quoiqu’un peu fermée. Pour le moment, la scène se déroulait sans elle. Mais elle préférait rester alerte, au cas où l’imbuvable Rod et ses hommes décidaient que les mots ne suffisaient plus après une humiliation aussi flagrante. Tous les sens en alerte, la centaure sentait sa peau changer, les fleurs de la joie d’une liberté retrouvée fânant pour laisser place à de l’herbe épaisse et drue, comme une armure de cuir.
Si combat il y avait, elle était prête.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
l Animation l
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 83
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite Lun 16 Juil 2018 - 11:29



La tempête passée, l'Adjudant et ses hommes se redressaient, Rod reprenant contenance en un instant. Il échangea d'abord un regard avec Oblivion puis l'accrocha sur le panda roux, sans plus le quitter un seule instant. Il restait solennellement silencieux en écoutant Simon intervenir et appuyer là où il fallait, selon lui. Pourtant, ce qu'il cherchait à faire n'allait pas se passer exactement comme il l'aurait souhaiter. L'adjudant Rod prit un profonde respiration avant d'étirer ses lèvres en un sourire très franc qu'il adressa d'abord à Simon avant de revenir directement sur la fille de Terra, petite et poilue.

" Vous pouvez évidemment vous satisfaire de cette petite histoire si vous le souhaitez, moi je n'en ferais rien. De mon point de vue comme de ceux de mes hommes, celui qui a d'abord manqué de respect à l'autre c'est bien cet enfant qui n'a de divin que le nom. Ma réaction n'a été qu'un simple mécanisme de défense, bien mal habile j'en conviens et... je m'en excuse " - dit-il en inclinant sensiblement sa tête - " face à un être qui m'a subtilement qualifié de « benêt, arrogant et insignifiant » alors que je ne lui avais pas même adresser un seul mot. Là était sans doute ma première faute. "

Il était sans doute évident, pour tout le monde, qu'aucun de ses hommes n'allaient prendre le risque d'aller contre lui si toutefois un jour ils étaient questionné sur l'affaire. L'adjudant prit alors une mine faussement triste avant d'accrocher son regard sur celui d'Oblivion, reprenant un air des plus strictes et solennel. De sa hauteur, il la contemplait, laissant planer quelques secondes de silence.

" Et sachez, pour votre gouverne, que ce jour n'a rien à voir avec une permission me concernant. C'est bel et bien un déplacement officiel et notifié, qui nécessite évidement un rapport dûment détaillé. Que nous le voulions ou non, vous en conviendrez. "

Il laissa s'échapper un sourire mesquin adressé tout particulièrement à la Garde Dorée avant de le transformer en un sourire plus franc et « sincère ». Il fit un pas en arrière et engagea une révérence alors que ses hommes se tendaient dans un salut militaire.

" Mes hommages à vous, délicieux êtres. "

Incliné de la sorte, son regard se releva pour pointer à nouveau sur Oblivion, à qui il sourit. Franc ou mesquin, ce sourire n'était plus aussi lisible que les autres. Il se releva ensuite et accompagna le salut militaire de ses hommes en les copiant.

" Que les Quatre guident vos pas aussi justement qu'ils l'ont fait jusqu'à présent. "

Se relâchant, ils se détournèrent avant d'engager leur route vers les portes du temple, quittant la petite troupe dans un silence pesant.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Wazzi Guangming
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Sven Werren + Shiroiaka
Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 55
Double Compte : Wolf Rain
Liens vers la fiche : L'envol de l'esprit
Elément : Terre
Métier : Invocation/Erudite
Invocateur : Oblivion El'Galas
Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #23 écrite Sam 11 Aoû 2018 - 11:11



Retour ou detour, tout depend du point de vue

Feat Oblivion El'Galas, Simon de Camina, Serinde & Minaria.


Wazzi se laissa attraper sans rechigner bien qu'elle eu du mal avec ce contact physique inhabituel. Elle eut un petit sursaut de surprise qui la fit sortir brièvement de sa colère. Mais lorsque cet adjudant la fixa bien droit dans les yeux pour continuer de se montrer insultant par ses paroles, la colère revint aussi vite qu'elle avait disparu.

A la remarque de son humaine le petit panda roux comprenait bien qu'il était temps de calmer le jeux, aussi bien pour elle que pour sa carrière. Mais par les Quatre ce qu'il était difficile à Wazzi de rester impassible face à tant de stupidité! Elle aurait souhaité lui arracher le visage, ou lui inculquer du respect à coup d'encyclopédie sur le crâne. Elle ne concevait tout simplement pas que quelqu'un puisse se montrer si stupide. C'était en dehors de sa conception de l'intelligence.

Mais attends voir... pensa-t-elle. Si je considère que tu n'es pas assez intelligent pour avoir une véritable réflexion et une pensée cohérente, je peux te considérer comme un cailloux. Et un cailloux, je sais rester impassible face au bruit assourdissant qu'il peut faire lorsqu'il se fracasse à plusieurs mètres du sol ou qu'il explose sous la chaleur. C'est gênant, mais pas énervant puisque c'est juste un cailloux...

"...cet enfant qui n'a de divin que le nom..."

un cailloux Wazzi... un cailloux!

Elle fustigea intérieurement en tentant de se calmer. Elle offrit au garde son sourire animalesque le plus charmeur, bien qu'il signifia surtout "Je te hais".

Puis Wazzi se focalisa sur la conversation à proprement parlé et compris que par sa faute, Oblivion risquait d'avoir des ennuis car cet homme n'était pas en permission. Que diable si Wazzi se souciait de cet homme mais son humaine semblait dans l'embarras malgré tout et c'est ce qu'elle aurait du éviter normalement. N'est-ce pas? Elle était supposée la protéger, et non pas lui attirer des ennuis.

L'homme finit par se retirer avec ses troupes, qui n'avaient pas bougé un sourcil, et le fit de façon si protocolaire que le petit panda se douta qu'il gardait ce calme olympien à dessein. Afin que même le rapport de ses hommes remette la faute sur Oblivion et sur elle.

Petit malin... siffla-t-elle lorsqu'il fut hors de portée d'oreille.

Wazzi se mit à gronder dans les bras d'Oblivion, un son très bas qui faisait vibrer sa cage thoracique de frustration et de rancœur. Elle retiendrait le nom et le visage de cet homme à n'en point douter. Et ferait tout pour que le monde voit à quel point il était irrespectueux et arrogant. Deux qualités propres aux Quatre... ces imbéciles.

Puis elle se tourna légèrement vers Oblivion.

Pourrais-tu me poser s'il te plait? Je n'irais pas lui courir après.

Ça n'en vaut pas la peine se dit-elle, et le plus important, au final, était de régler cette histoire d'ami mystérieux toujours prisonnier du temple.

"En oubliant cet incident, ce dont nous discutions juste avant était bien la réussite de votre ami non?"

C'était peut-être passer du coq à l'âne mais Wazzi savait qu'elle ne s'excuserait pas. Elle avait défendu leur honneur. Ça ne demandait ni justification ni regrets.

©️Visuel tout mignon by Ephylix






Sa douce voix:    Wazzi Soundtrack:
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #24 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Retour ou détour, tout dépend du point de vue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Friday Night Smackdown - 25 Novembre 2011 (Résultats)
» pour ton retour Allegro c'est tout bon !
» Retour à la Tour Dragospire
» M - Cassandre ou Ariane, tout dépend... [FINIE]
» Messire, messire, un sarrasin dans une charriote du diable ! c’est tout ferré y’a point d’bœuf pour tirer !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-