Un poivrot déprimé

Partagez| .

Un poivrot déprimé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 15:52

Dagnir était une invocation brisé, car il se retrouvait dans cette salle haï. Il n'y avait qu'une seule raison pour qu'il s'y retrouve à nouveau enfermé ici. Sa chère et tendre Pearla n'était plus de ce monde et le contrat qu'il avait signé avec elle rompu.

Dagnir avait bien essayé de forcer les portes du temples pour aller la retrouver coute que coute, quitte à ne retrouver que son corps. Mais malgré qu'il est une partie de son antique puissance recouvré, elle ne surpassait en aucun cas celle des vrais dieux. Dans l'éclatement de son coeur, il maudit les dieux de toute son âme. Un tel blasphème venant d'un de leurs enfant aurait dû les faire réagir. Mais peut être que leurs silence était en réalité une punition bien pire pour le demi dieu.

N'ayant pas de cible à sa colère, il n'avait rien pour l'entretenir, à la place seule le désespoir faisait place. Pendant de longues journées il resta simplement prostré sur son trône. Pour la plupart du temps sangloter et pleurer bruyamment sur la perte de celle qui avait apporté sa liberté et le bonheur depuis des millénaire. Il était maintenant un être brisé, se contentant de boire de l'alcool de riz, sur la réserve qu'il s'était fait dans cette optique ô combien impensable.

Il ne souhaitait plus être libéré avant plusieurs millénaire à nouveau, il n'y avait plus de désir pour lui que de rester dans cette sombre caverne. De son trône, avec des cadavres de cruches d'alcool au pied, Dagnir n'attendait que l'arrivée de pauvre postulant sur lequel lâcher toute sa frustration. Le prochain et les suivants risquent bien de sortir d'ici en plus de morceau qu'ils n'étaient rentré.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 15:54

Où ce situe donc ce rp dans mon histoire?:
 

D'un pas décidé, j'avais traversé les distances qui se trouvaient entre Lüh et le temple du feu. J'avais envoyé Aslan en mission afin d'être libre de mouvement sans recevoir de reproches incessants. J'avais passé assez de temps avec lui pour savoir qu'il n'aurait pas été d'accord avec mes projets. C'est donc ainsi, que seule, j'étais retournée au temple du feu.

Silencieuse, je passais les grande porte pour ensuite marcher dans ce dédale de couloir aussi sombre que la forêt, durant une nuit sans lune, me demandant quelle porte me mènerait au compagnon idéal. Je suivais mon instinct et il me disait de continuer. Malheureusement, je doutais grandement de mon instinct qui m'avait déjà trompé la dernière fois. Me mènerait-il vers l'être qui m'aiderait réellement à contrôler cet Aslan? Je décidais de m'arrêter à la prochaine porte que je verrais. Ainsi, j'entrais dans la première salle sans réfléchir plus, dans un silence complet. Je me retrouvais dans une pièce sombre éclairée par le plafond uniquement. Le porte se referma derrière moi dans un grondement qui me fit frissonner. Où étais-je encore tombée? J'observais plus attentivement l'intérieur de la pièce tandis qu'une fumée aux senteurs de tabac, mêlée à l'alcool me prenait à la gorge. Je découvris au centre de la salle un trône sur lequel un être ressemblant à un homme mais aux teintes sanglante était ainsi. Plissant le nez et fronçant les sourcil, je découvrit en sa main droite une bouteille d'alcool et dans la seconde une cigarette.

- "C'est pas vrai!"
râlais-je en empoignant mon épée sans la sortir de son fourreau, pour le cas où il s’avérerait plus dangereux que je me l'imaginais. "Après un lion dégénéré, il faudrait que je me tape un alcoolique?"
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 15:55

Dagnir entendit plus qu'il ne vit le nouvel humain désireux de faire de lui son esclave. Ces humains ne pouvaient pas le laisser en paix quelques temps?! Dagnir se leva négligemment, renversant de ci de là les multiples cadavres de bouteille d'alcool de riz. Ceux ci se répandaient sur le sol comme une vague marine assourdissante. Le demi dieu du feu tangua tant bien que mal dans ce capharnaüm immense. Il avait toujours une bouteille à la main, prenant une pause parfois pour en reprendre une gorgée. Il ne fumait plus puisqu'il avait rangé sa pipe dans une de ses poche avant de se lever de son trône. Il arriva enfin devant l'humaine qui avait l'audace de le déranger.

Qui êtes vous? Que voulez vous? Encore que pour cette question la réponse est claire...Vous ne venez pas simplement pour un visite médicale et vous avez d'avoir un cœur de pierre autant que ces "Dieux"!

A ce moment là, ces paroles ressemblaient plus à un monologue.

Ils auraient pu aux moins faire en sorte qu'on me laisse tranquille quelques siècles!!! Pais il sembleraient qu'ils se gaussent de moi en envoyant vous!


Il regarda d'un air dégouté la jeune femme.

Vu que j'ai pas envie particulièrement que vous restez ici....Je suppose que je suis obligé de vous donner une épreuve pour que les portes s'ouvrent.

Il se releva, comme il s'était penché pour aller lui parler.

Ce sera un combat...bien sûr comme je suis pas un mauvais bougre....vous n'aurez qu'à me faire une blessure, même toute petite.


Il but une nouvelle rasade....pour aussitôt cracher un jet de flamme sur la jeune femme. Pendant ce souffle, il lâcha la bouteille, prit ses deux épées pour les croiser dans le souffle. Ceux ci s’enflammèrent et il en profita pour porter un coup de taille horizontal et une autre verticale avec ses deux lames de feu.

[utilisation de la magie feu 1, ça commence =D]


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:21

Je reculais de quelques pas avant de bondir très haut afin d'esquiver les lances de flammes et atterrir accroupie, observant les geste de cette drôle d'invocation. Elle ne voulait pas de moi. Bien. Un point que nous avions en commun, je ne voulais pas d'un poivrot. Mais quelques chose me chiffonna dans ses dires. Il semblait maudire les dieux, son père alors qu'Aslan lui vouait un amour sans faille. Un second point m'interpella. Quelques siècles? Se pouvait-il qu'il est eu un maître dans le passé? Un troisième point me fit tiquer. Il ne me connaissait pas, hors, il me qualifiait de cœur de pierre. Pouvions nous réellement qualifier de cœur de pierre quelqu'un que nous voyons pour la première fois? Aslan, sans vraiment s'en rendre compte m'avait pourtant rendu un semblant d'humanité, j'avais commencé à m'attacher à lui, même si je ne l'avouerais jamais, tout comme Elyana, une amie d'enfance que j'avais pu revoir il y a de cela quelques jours. Je soupirais de lassitude. Je voulu faire demi-tour et tirais la porte mais elle semblait verrouiller. Bon, ça ne m'aidait pas.

- "Je ne voulais pas d'un deuxième fanfaron, mais il faut croire que Hela, ma déesse, a un sens de l'humour bien particulier..." Pensais-je à voix haute, las et désespérée. "Elle réclame pourtant le sang et cultive ma haine, à quoi joue-t-elle? Bon sang!"

J'avais lancée cette phrase d'une voix emprunte d'une colère sans nom. J'enfonçais mes ongles profondément dans ma chaire jusqu'à ce que des gouttes de sang perlent dans le creux de ma main avant de glisser en un petit filer de sang. Je dépliais mes doigts et le sang coula le long de ceux-ci avant de goutter pour s'écraser sur le sol. Je fermais les yeux un instant et me calmais. Je les rouvrit pour observer un peu plus cet être qui semblait vouloir en finir au plus vite. Il était grand mais semblait un quelques peu humain, malgré sa peau couleur de sang. Son regard était pourpre également mais pas ne semblait pas foncièrement mauvais. Bien au contraire. Si je voulais me remettre en chemin rapidement, je devais réussir ses épreuves.

- "Et bien soit, combattons..." Marmonnais-je plus pour moi-même que pour lui. "De toute manière, si je veux reprendre ma quête, il faut que je sorte d'ici. Et si je veux sortir, je vais devoir réussir tes épreuves..."
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:22

[hrp pas trop d'inspi désolé ><]

La jeune femme avait réussi à esquiver ses trois attaques, elle n'était pas mauvaise pour une humaine. Mais elle ne l'intéressait toujours pas, il n'avait vraiment plus envie d'être en compagnie d'humain pour le moment. Il ne put s'empêcher par contre de jauger son adversaire, Dagnir voyait bien qu'elle était une combattante expérimenté. Elle n'avait pas une seule couche de graisse superflu et elle ne faisait aucun mouvement inutile. De ce côté elle ressemblait bien trop à Pearla, c'est pour cela qu'il répondit de manière incisive.

Le fanfaron risque bien de te trancher en deux, toi qui croit en une fausse déesse!

C'est alors que dans un cri, Dagnir s'enflamma sur tout le corps, les torches sur les murs s’enflammèrent et les flammes se transformèrent en colonne de feu. Les flammes étaient d'une belle couleur orange, elle devint petit à petit noir. Sa voix devient de plus en plus grave, comme si elle venait d'outre tombe.

[sort d'intimidation rang 5 : cout 5]

Tu vas voir ce qu"il en coute de défier un demi dieu!

Dagnir dans son écrin noir marcha lentement vers Meiro, semblant absolument certain de sa victoire. Après tout très peu de personne peuvent se vanter d'avoir survécu à un duel contre lui. Mais personne ne pourrait en parler car cela faisait des siècles voir des millénaire qu'il ne s'était plus énervé de la sorte.


[total point de magie consommé : 6]


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:25

L'invocation s'enflamma de toute part. Il ressemblait à présent à une torche humaine maléfique. Je me souvînt de la manière dont Aslan c'était enflammé près de l'eau. Cela me rappela également les mêmes souvenirs qu'à ce moment là. Pourtant, ce n'est pas de la tristesse qui me prit de toute part, mais un sentiment de chaleur et de sécurité. Je n'étais plus seule, j'avais quelqu'un pour m'aider et me soutenir dans mon combat. Même ici, Aslan me protégerais en cas de pépin, j'en étais persuadée.

- "Tu me dis que mon dieu est faux, comment oses-tu nommer de faux le dieu de mon peuple? Toi qui semble haïr tes dieux!?" Lançais-je curieuse plus que furieuse.

Je restais un instant immobile, à observer les grandes colonnes sombre de flammes qui c'étaient élevée de part et d'autre de la salle. Je me retournais à nouveau vers l'invocation, le regard féroce en me mettant en garde.




- "Méprisable..." Chuchotais-je de manière à ce qu'on ne puisse vraiment l'entendre. "J'ai défié tes dieux le jour où je suis née!" Rigolais-je.


Et je le pensais. J'étais née pour tuer. Née pour détruire. Née pour haïr. J'étais l'arme de destruction qu'ils avaient créé le jour où ils avaient envoyé ces êtres anéantir mon village en m'oubliant.




Je fis un bond et atterrit juste derrière l'invocation. Je fis un tour sur moi-même afin d'abattre ma lame de ce qui semblait être ses côtes.



Spoiler:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:26

"J'ai défié tes dieux le jour où je suis née!"

Dagnir poussa un rire tonitruant qui sous effet de l'intimidation semblait faire trembler toute la caverne. Il regarda Meiro avec un sourire des plus carnassier. Dagnir O Naur commençait, commençait seulement attention, à apprécier quelques peu cette humaine.

Au moins cela nous fait un point commun, car il faut être totalement désespéré pour croire que les Dieux qui ont recrée ce monde nous craindrait. Tu auras certainement la chance de mourir bien avant qu'ils ne reviennent au moins...

Sur ces mots, Dagnir attaqua de nouveau l'humaine. Tout d'abords il tenta plusieurs fentes dans divers direction, il envoya un coup de genoux vers l'entrejambe, tournoya sur lui même pour que ses chaines acérées et accrochées à sa ceinture fassent autours de lui un cercle des plus tranchant. Bien évidemment il avait toujours le corps flamboyant d'une aura des plus ténébreuse.

Dagnir ne lui donnerait aucunement la facilité de l'obtenir, il l'avait fait comme ça avec Pearla et il s'est trouvé qu'elle n'était pas assez forte pour survivre sans lui malheureusement. C'est pour cela que la prochaine personne, si ont le laissé pas enfin tranquille, devra survivre contre lui et le battre.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:31

Les propos de cette invocation emplirent la caverne, comme s'il les avait hurlé et me surprirent. Defié les dieux? Lui qui avait été créé de la main de ces fameux dieux? Voila qui était surprenant. Avait-il un grain? Voila qui restait à vérifier. Surprise, je ne vît pas venir son coup de genoux et je fut surprise par la douleur que je ressenti. Je me pliais en deux, ce qui me permit d'esquiver sans réellement le vouloir ses chaînes de fer. Déesse, elle avait finit de se moquer de moi et avait décidé de m'offrir un véritable défit.

- "Crains-tu ton père tant que cela?" Demandais-je tandis que j'empoignais deux couteaux. "Que t'as-t-il donc fait pour que tu ne l'aimes plus et que seul la crainte sorte de chacun des pores de ta peau?" Continuais-je en lançant mes couteaux de chaque côté de lui, transperçant le tissu dans lequel il se pavanait, souhaitant détourner son attention, tandis que j'empoignais mon arc et décochait une flèche en priant pour qu'elle atteigne sa cible.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:34

Dagnir O Naur esquiva de justesse la flèche, qui déchira sans le blessé son masque de tissu, laissant voir le bas de son visage. Si son corps en général ressemblait à un humain, ce qu'il cachait sous le tissu un bouche sans lèvre et à la place une simple fente. Le demi dieu fit de nouveau son sourire carnassier, qui laissa voir cette fois ci une rangé de dents petites mais pointues.

J'ai l'air moins humain comme ça non?


Il émit de nouveau son rire tonitruant, mais son regard vers elle était toujours aussi froid.

Ce qu'il m'a fait? Lui et les siens m'ont empêché d'être auprès d'Elle alors qu'elle se mourrait! A cause d'eux et de leurs décisions, je n'ai pas pu retrouver son corps pour me recueillir auprès d'elle. Je ne sais pas si elle sert simplement de nourriture à des charognard ou si elle a été enterré. Alors oui je les hait de toutes mon âme.

Il chargea à nouveau la jeune donnant un puissant coup d'épée de haut en bas, la jeune femme esquiva de justesse. La lame frappa le sol, d'une telle force qu'une onde de choc se crée autour d'une point d'attaque. Dagnir se releva lentement et se tourna vers l'humaine.

Quand au fait que je les crains, c'est parce que tu ne les a pas vu à l’œuvre. Quand les humains, nos création alors, nous ont réduit à l'impuissance, ils les ont "effacé" d'un claquement de doigt. Ils ont recrée la planète entière et ont même faire renaitre l'humanité à leur convenance. En leurs imposant des limites, pour pas répéter le désastre finale. Tu crois sincèrement que tu as une chance contre eux? Même moi dans ma colère je ne me fait pas tant d'illusion, ce n'est pas de la crainte mais du réalisme.

Dagnir recommença ses assauts multipliant les coups dans divers directions, l'humaine était une mortelle, donc soumis à la fatigue. De par son état particulier, Dagnir était capable de combattre plusieurs jours sans soucis.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:36

Cette chose... Oui, car il n'y avait pas d'autre mots face à cet être aussi putride que son visage... Cette chose avait enfin terminée de déblatérer son blabla plus inutile que toute autre chose. Il avait évoqué en moi du mépris, énormément de mépris, mais surtout et principalement, de la colère... C'est alors, que, prise d'un rire frôlant l’hystérie, je lui crachais à la figure, esquivant un coup de justesse.

- "Stupide créature! Finalement tu ne vaut pas mieux qu'un cabot, un toutou bien obéissant! Tu obéis à ces dieux tel un chien-chien à son maî-maître, courbant l'échine d'une bien misérable manière..." Ricanais-je. "Tu ne dois pas tant tenir à "Elle" que ça, à te morfondre sur ton sort si stupidement!" Continuais-je, pensant à ces années que j'avais passées à m'entraîner motivée par l'idée de rendre justice à mes voisins, mes amis, ma famille. "Tu es méprisable, presqu'autant que l'aberation qui te sert de visage! Plutôt que de t'apitoyer sur ton sors, tu devrais te battre, avoir la hargne nécessaire pour vivre et la venger!" Criais-je, la voix vibrante d'une colère non dissimuler.

Je haïssais ces êtres si faibles mentalement, qui se croient plus fort que tout, mais qui ne sont, au final, rien d'autre que des laquais, des pantins désarticulés. Je me jetais sur lui à corps perdu, la fatigue m'agressant tel une onde malveillante, qui voudrait me pousser à abandonner.

- "Tu pleures une morte, cri ta rage, mais tu tremble face à tes dieux, tu trembles de peur. Mais où sont tes dieux, hein?" Questionnais-je, le souffle court. "Ils n'étaient pas la pour toi et le sont encore moins pour nous autres, ils n'étaient pas là pour "eux", ils ne sont pas là!" Continuais-je. "Alors que crains-tu réellement? Tu te trouves juste des excuses pour appesantir sur ton sors, tu n'es qu'un lâche!" Finis-je en tentant de lui assener un coup au bras.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:42

Cette jeune femme venait d'irriter le demi dieu à un point qui avait rarement atteint à ce point son flegmatisme et son calme. Ses yeux commençaient à flamboyer de colère...au sens propre. Dagnir décida que cette jeune femme devrait apprendre à faire attention aux être divins et surtout à leurs puissances. Il avança donc sur Meiro en chargeant comme s'il était porté par sa rage. Mais au lieu de porté des coups de taille verticale. Il lâcha son wakizashi pour appuyer à des points clé du corps de la jeune. Contrairement aux échanges de coups précédent, il ne se limita sur sa vitesse d'attaque, la prenant ainsi par surprise. La jeune assassin se retrouva incapable de bouger ses bras ou ses jambes. Puis d'une seule main, il attrapa la tête de la combattante en faisant bien attention à coincer ses doigts dans la jointure de la mâchoire, ceci pour éviter des "surprises dentaires" qu'il connait si bien. Il l'éleva jusqu'à ce qu'ils puissent se regarder dans les yeux, les membres de la jeune femme pendants de façon pitoyable.

Et maintenant? Que peux tu faire toi l'humaine qui ne craint pas les dieux? Tu pensais sincèrement que tu avais les capacités physique pour tenir la dragée haute à des créatures divines? Dans ce cas il n'y a aucun intérêt à des humains de prendre pour serviteur des invocations mis à part la magie. Ceux qui comme moi font faire le test du combat se limitent obligatoirement pour laisser une chance. Si à ce moment nous souhaitons sortir de ce lieu.


Dagnir fit une pause et regarda de pied en cap l'assassin.

J'ai eu autant de faciliter à te mettre hors combat que les Dieux ont à le faire contre nous. Je ne tremble vraiment pas de peur face à eux je suis simplement réaliste.

De plus, je connais bien les techniques que tu utilises, j'ai moi même était un espion et assassin pendant des siècles. Même en limitant mes capacités physique je te bats largement sur le plan de la technique et de l'expérience. J'ai été connu sous le nom de Graveur, sais tu pourquoi?


Il tendit le doigt vers le ventre à découvert de la jeune femme, son doigt rougeoya et la chair de la femme grésilla quand l'index toucha la peau. L'invocation traça un simple trait sur le l'abdomen de son adversaire.

Je pourrai si je veux enfoncer mon doigt dans ta chair jusqu'à que je touche un organe vital, tu ne pourrais rien faire....

Aussi soudainement que la première attaque qui a immobilisé son adversaire, il frappa trois points seulement du corps de Merio pour ensuite la faire voltiger sur la paroi. Pendant que son adversaire atterrissait sur le sol, Dagnir se tourna et avança vers son trône.

Mais je n'en ai pas vraiment envie, tu sais pousser les gens dans leurs dernier retranchement. C'est bien...à condition de savoir quand s'arrêter quand on a à faire a très fort parti! D'un autre côté....


Dagnir s'arrêta un instant devant le tas de cadavre de bouteille qui entourait son siège, d'un large geste il déclencha quelques colonnes de flammes pour les réduire en cendre. Il monta lentement les marches pendant que les restes de sa beuverie tombaient en poussière.

Tu m'as redonner la niak! comme le disait un collègue autrefois...pour cela je veux bien tenter l'aventure avec toi. Nous verrons si tu arrives à avoir leur attention pleine et entière. Si tu réussis...et bien il y a difficilement plus belle façon de mourir que devant un ennemi implacable, en lui crachant dans l’œil et en se riant de sa force!


L'invocation fini de se hisser du haut des marches et s'assit avec délicatesse sur son siège. Comme s'il ne considérait combat était temporisé, il posa la pointe du fourreau de son katana au sol et croisa les jambes.

Maintenant petite humaine, j'aimerai connaitre ton nom que je puisse le graver dans ma mémoire, soit comme ma future maitresse soit comme une personne qui mérite qu'on garde souvenir d'elle.... J'irai même plus loin en te laissant vraiment une chance de me battre, pas de magie, pas de capacité surhumaine, juste un duel entre nos deux volontés...Accepterais tu?

Pendant qu'il énonçait ces dernières paroles, la jeune assassin pouvait voir un aura qui flouai la visibilité qu'on pouvait avoir de Dagnir. Il semblait rétrécir, changer de couleur aussi bien cutanée que vestimentaire, même son daisho prenait une taille bien plus normale.

Spoiler:
 

Le Demi dieu avait maintenant une apparence tout à fait humaine et selon les critères courants, il était plutôt belle homme. Ses habits étaient bien coupés, pour ne pas dire classieux, mais cela restait des vêtements militaire qui admettaient une grande facilité de mouvement. Ses yeux d'un violet pur encadrés par une chevelure d'un noir corbeau regardaient la jeune humaine avec une grande attention, dans l'attente de sa réaction.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:48

Spoiler:
 

Incapable... Faible... Lamentable... Inutile...

Ces mots tournaient encore et encore dans ma tête telle une litanie horrible, insupportable, m’oppressant au plus haut point. J'avais été entre les mains de cet être, telle une poupée de chiffon sans volonté ni quelconque attrait... Ces années passées à m'entraîner me semblaient à présent dérisoir face à cette force incommensurable que possédait cet être. Le teint livide, je posais mon regard abasourdi sur mon corps meurtrie. Ce n'était pas tant mon corps aux multiples blessures qui me faisait réellement mal. Ma fierté en avait pris un coup. J'avais mal dans tout mon être. Mon cœur semblait près à imploser dans ma poitrine. Quelques chose en moi c'était brisé. Mes yeux me brulèrent. Levant la tête vers le plafond, le regard ce faisant suppliant, j'implorais ma déesse de me prêter force et courage. Je senti quelques chose de chaud et d'humide rouler le long de ma joue, laissant une trainée poisseuse sur ma joue baignée de sang. Levant la main, j'attrapais cette petite larme de mon doigt et l'observait avant de fermer les yeux. Je revis ma mère, mon père, le corps baigné de sang de mes frères et sœurs... Je me souvins alors de cette promesse... Secouant la tête, je fus de choquer de remarquer que quelques secondes auparavant, j'avais été prête à abandonner, à m'avouer vaincue alors que j'avais encore une chance de remporter ce défit. M'aidant du mur, je me relevais, puis m'appuyais sur mon sabre afin de me permettre de rester debout, alors que je sentais mes jambes prête à me lacher à tout moment. Chaque mots qu'avait pu prononcer l'invocation c'étaient gravé en moi, tel de couteaux. Posant mon regard sur ce qui avait à présent l'apparence d'un homme, j'esquissais un léger sourire. Petit, certe, mais sincère. Si ce qu'il avait dit était vrai, alors j'avais une chance. Mince, certe, mais j'avais une chance de réussir.

- "Meiro. Meiro Fuuchiuse. Unique survivante du village de Skart. Et toi?" M'écriais-je en puisant dans mes maigres réserves pour foncer sur l'Homme qui me faisait face, l'épée soudée à ma main.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:54

[hrp : dsl je me permet de finir la scéne pour accelérer un peu l'histoire ^^"]

Dagnir regardait l’humaine se relever avec difficulté, ainsi donc elle avait encore de la réserve pour continuer le combat. C’était bien, très bien même, car l’invocation admettait que l’assassin méritait vraiment d’obtenir ses services. Le fait de lui avoir ravalé son arrogance l’avait brisé, autant physiquement qu’oralement, mais elle a su se remettre d’aplomb et être prête de nouveau à relever le défi. Le fils d’Ignis se devait par contre de respecter sa parole, certes il voulait accepter la postulation de cette femme, certes il s’est métamorphosé pour lui donner toutes ses chances, mais il ne pouvait pas la laisser simplement gagner. Cela aurait pour résultat qu’elle se vexait après tout ce qu’il venait de dire et de faire ou pire de baisser l’estime de soi de son adversaire.

Le demi-dieu se levait tranquillement de son siège. Pendant que Meiro chargeait, il descendit avec légèreté de l’estrade de son trône.

Dagnir…Dagnir O Naur, fils d’Ignis paria parmi ses pairs pour sa trop grande humanité…

Meiro était encore à vingt mètres de lui quand l’invocation se retrouva au pied de l’estrade. Il n’avait pas dégainé son katana, il gardait la main sur la poigné, prêt à le sortir en une seule attaque. Il positionnait son corps comme il a fait de nombreuse fois quand il devait faire des duels d’iaijutsu dans l’ancien monde.

Je t’attends…


Dagnir portait son attaque au moment où le contact des deux combattants se faisait. Il décalait son corps de quelques centimètres pour éviter le coup dans le même temps. La lame était perpendiculaire au corps de la femme, partant pour ouvrir voir découper en deux le torse. Mais le demi-dieu pivotait son poignet quelques dixième de secondes avant le choc, pour que ce soit le poignet et non la lame qui frappe. L’attaque portait sur le plexus solaire, expulsant l’air dans les poumons de Meiro, qui se retrouvait à genoux. Dagnir était un maitre d’arme, il savait que ce coup allait assommer son adversaire dans quelques instants.

Le demi-dieu regardait la femme, lui souriant de toutes ses dents. Elle ne devait pas comprendre son geste. Ce fut à ce moment là qu’une mèche de ses cheveux se séparait de l’ensemble et qu’une légère estafilade s’ouvrit sur sa pommette droite, laissant perler une goute de sang qui s’écoulait ensuite sur sa joue.

Mes félicitations madame vous m’avez blessé ou devrais je plutôt dire maitresse…

Dagnir se mit à genoux pour rattraper sa nouvelle invocatrice, il l’a soulevé délicatement dans ses bras. Puis il allait vers une couchette qu’il avait mit de coté. Il la reposait dessus et examinait ses blessures. L’invocation était vraiment allé trop fort, surtout pour ce qui est des brulures, malheureusement il n’avait pas encore recouvert assez de ses pouvoirs dans le domaine du soin pour y palier. Dagnir était en train de réapprendre dessus justement quand Pearla eut disparut. Il va falloir utiliser les bonnes vieilles méthodes. La créature soignait quand même par magie tout ce qu’il pouvait faire pour limiter les cicatrices. Puis, Dagnir était certain de regagner assez rapidement ses pouvoirs pour faire disparaitre les blessures plus graves avant qu’ils n’aient définitivement cicatrisés. Il retrouvait des bandages et divers onguent qu’il appliquait sur le corps de la jeune femme. Bien évidement, Dagnir n’allait pas profiter de l’état de la jeune femme, premièrement il appreciait trop l’humaine pour ça, deuxièmement ce n’était pas du tout dans son caractère et pour finir, c’était son invocatrice après tout.

Après qu’elle fut soignée et bordé, il fallait faire un feu pour éviter qu’elle puisse prendre froid. Dagnir sortit ses outils pour allumer, c’était la première fois qu’il avait utilisé ses pouvoirs, il préférait utiliser ses capacité physique plutôt que ce baser sur la magie. De plus, il avait consommer tellement de mana qu’il n’était plus sûr d’avoir assez pour allumer une flammèche. Puis Dagnir se disait que ça serait une bonne idée de préparer un thé pour le réveil de la femme. D’ailleurs, il devait avoir un vieux service de l’ancien monde quelque part. Il mit quelques dizaines de minutes pour le trouver, avec force juron, puis il faisait la boisson en attendant le réveille de la guerrière.






Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:57

J'avais réussi. Je l'avais touché. Je ne sais toujours pas par quel miracle, mais j'avais atteint ma cible.

Mes félicitation madame vous m’avez blessé ou devrais je plutôt dire maitresse… Fit Dagnir, confirmant mes pensées.

Un sourire fleurissant sur mes lèvres, je senti mon corps partir, mes forces m'abandonner. J'attendais le choque contre la terre aride de la salle avec appréhension, fermant les yeux pour ne pas voir le sol ce rapprocher inévitablement, mais celui-ci ne vint pas. Non, bien au contraire, je senti quelques chose me retenir. Rapidement, je me retrouvais dans ce que je pensais être les bras de dagnir, la tête retombant inerte sur son épaule. Je n'eut pas le temps de me sentir transportée que je tombais dans un sommeil profond.

Je ne sais combien de temps j'avais dormi, mais la première chose que je ressenti à mon réveil me fit grimacer: La douleur. Une douleur incommensurable me parcouru le corps. Voulant me relever, je me mis debout mais mes jambes cédèrent aussitôt, me faisant tomber sur les fesses. Une vive douleur me parcourut le corps, me faisant pousser un cri de douleur, tandis qu'une larme perlait au coin de l’œil.

- "Mais c'est pas possible!" M'écriais-je déroutée de me voir incapable et si faiblarde.

Soupirant, je laissais mon dos se poser contre le bord du lit, pour me soutenir. Remarquant soudainement mon corps couvert de bandage de toute part, je réalisai enfin l'étendu de mes blessures. La tête lourde, je fini par soupirer en poser ma joue droite sur le matelas. Observant la pièce, je fini par poser mon regard sur dagnir. Dagnir qui avait gardé son apparence humaine. Il se trouvait dos à moi. Il semblait préparer quelques chose. Je ne pu m'empêcher de le détailler. Il était grand, le corps élancé, et plutôt bien habillé. Son apparence pour le moins frêle, en comparaison des hommes que j'avais eu la chance de combattre lui offrait une grande dextérité. Je pouvais tout de même deviner les muscles gracieux qu'il possédait très certainement...

- "Mais à quoi penses-tu?!" Me morigénais-je tout bas en fronçant les sourcil.

Voila que je venais à penser à cette... Chose comme à un homme... Soupirant, je fermais les yeux, afin de remettre de l'ordre dans mes idées. Il fallait que je pense à mon but. Oui. A cette seule pensée, mon visage se crispa sous la colère. Depuis combien de temps déjà, je rêvais de planter ma dague de le corps encore chaud de ces assassins pour en faire sortir leur tripes? Depuis combien temps est-ce que je songeais au multiple manière de leur faire endurer la plus cruelle des torture? De les plonger dans une lente agonie? De les voir me supplier d'avoir la bonté de les achever? Je ne le savais plus... A vrai dire, depuis le jour où je suis partie de mon village, tant de choses m'étaient arrivées que je ne savais plus vraiment si j'arriverais un jour à mes fins. Les gens de ce monde étaient puissant. Trop puissant. Pour atteindre mon but, il me fallait plus de puissance. Toujours plus de puissance. Mais comment en acquérir? J'avais pensé qu'avoir plus d'invocation me serait bénéfique mais... Comment gagner finalement? Je ne le savais pas... Ou plutot si, mais ça allait être ardu...

- "Quand pourrons-nous partir?" demandais-je alors, d'une voix douce et calme, d'une façon que je ne me savais pas capable...

Plongeant mon regard émeraude dans le sien, violet. Oui, j'avais pris ma décision. Pour acquérir le pouvoir, je prendrais Lüh s'il le fallait.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 16:59

Dagnir continuait à préparer le plateau de thé, il avait bien entendu que sa nouvelle maitresse venait de se réveiller, mais tant qu’elle n’essayait pas de faire des efforts au-delà du raisonnable. C’est à ce moment là qu’il entendait un choc sur le lit, l’invocation se retournait instantanément pour la voir assise sur le lit et les pieds reposant sur le sol. Dagnir se retenait de s’énerver, il n’aimait pas hurler sur une femme, d’autant plus que maintenant il se devait de lui obéir. De toute façon il avait fini de préparer l’en cas pour Meiro. Il prit son plateau pour le poser sur le lit. Il y avait non seulement une théière, d’où sortait un bon parfum et qu’on pouvait sentir une pointe d’orange, mais aussi quelques gâteaux sucré qui semblait très frais. Dagnir ayant de nouveau une maitresse, il pouvait se téléporter en ville comme auparavant et il était passé dans une patisserie qu’il connaissait bien. Le tout était donné dans un service extrêmement ancien, c’était quelque uns des rares objets qu’il avait gardé de l’ancien monde, ils étaient particulièrement précieux.

Faites attention ma dame, je vous ai soigné il y a peine une heure, il ne faut pas que vous forcez pour l’instant. Mes capacités de soin sont très loin d’avoir récupéré leur niveau maximum, je n’ai pu que vous faire des soins léger par magie et le reste de façon tout à fait classique. Mais vous devez reprendre des forces maintenant.

Dagnir se contentait de laisser à disposition sur le plateau, ne prenant qu’une tasse de thé pour lui même. Sa maitresse avait vraiment besoin de repos et de manger, il n’avait pas vraiment été doux lors de l’épreuve. Cela avait semblé la changer quelques peu, elle n’était plus du tout aussi agressif qu’au moment où elle avait pénétré son antre.

Quand pourrons-nous partir?

Dagnir soupirait largement, pourquoi fallait il qu’à chaque fois qu’il s’attachait à une personne elle se révélait casse cou et totalement insensible au moindre instinct de survie ? D’un côté cela lui donnait du challenge pour les protéger et les dorloter pour les soigner n’est pas si mal non plus, si bien sûr leur blessures n’était pas si grave. Dagnir, sous sa forme humaine, regardait tendrement Meiro, il remit en place une méche rebelle qui s’était placé devant le visage de la femme.

Vous allez devoir rester quelques jours ici, vous devez encore vous reposer.

Dagnir posait sa main droite sur un des poignets de la combattante, un contact direct sur les mains aurait trop intime pour l’instant. Mais il voulait montrer qu’il tenait à elle et qu’elle puisse survivre de ses blessures.

Maîtresse, je vous ai particulièrement malmené et malheureusement mes capacités de soins sont encore limité. Je n’ai pu effacer vos blessures d’un claquement de doigt comme j’en avait l’habitude. Vous n’avez plus d’estafilades mais les dégâts plus grave devront être soignés de manière naturelle. Je m’en excuse mais j’avais senti qu’il vous fallait un vrai défi et cela m’a permis de sortir de ma morosité. Je comprendrai si vous avez le besoin de me punir pour mon emportement.

Il avait donné son titre pour ne pas se montrer trop proche trop rapidement. Après tout, cela ne faisait que quelques heures qu’ils étaient dans la relation maitre invocation. Pourtant, il avait envie de faire plus pour elle, même dans son sommeil elle n’était pas sereine. Dans sa longue existence, le demi dieu avait vu bien des vies défilés, joyeuse ou triste. Il comprenait qu’elle avait un lourd passé qui la poursuivait. Pour l’instant il n’allait pas poser de question dessus, il laisserait à Meiro le lieu et le moment pour ses révélations. Le demi dieu versait ensuite une tasse de thé à sa maîtresse pour la laisser réfléchir.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:01

Silencieusement, il m'apporta de quoi me sustenter. Je ne sus trop comment réagir lorsqu'il remit une mèche de mes cheveux en place, si bien que je me contentais de froncer les sourcils. Il m'annonça alors la nouvelle qui tomba comme un cheveux sur la soupe à mes yeux.

Vous allez devoir rester quelques jours ici, vous devez encore vous reposer.

Non, je n'avais pas des jours à accorder au repos. Comment pourrais-je rester là, enfermée, quand le besoin de me battre ce faisait sentir? Comment rester enfermer alors que je savais Aslan dehors à chercher quelqu'informations que ce soit sur ces hommes qui ont détruit ma vie? Comment pouvais-je rester les bras croisés alors qu'il me fallait m'entrainer afin de devenir plus forte encore?

Maîtresse, je vous ai particulièrement malmené et malheureusement mes capacités de soins sont encore limité. Je n’ai pu effacer vos blessures d’un claquement de doigt comme j’en avait l’habitude. Vous n’avez plus d’estafilades mais les dégâts plus grave devront être soignés de manière naturelle. Je m’en excuse mais j’avais senti qu’il vous fallait un vrai défi et cela m’a permis de sortir de ma morosité. Je comprendrai si vous avez le besoin de me punir pour mon emportement.

A mes yeux, tout ceci n'était que balivernes afin de me retenir plus longtemps. Non, pourquoi me mentirait-il? Je senti alors quelques chose de chaud sur mes poignets ce qui me fit sursauter. Ses mains étaient poser sur ceux-ci. C'était une sensation agréable mais également désagréable. Je n'avais pas l'habitude du contact humain. Humain? Mais ce n'était même pas un humain! A cette pensée, je récupérais rapidement mes mains ce qui me tira une grimace de douleur face aux courbatures et aux plaies dont j'étais victime. Détournant alors mon attention de lui, je jetais un oeil vers la nourriture et pris un croissant.

Je ne pourrais attendre si longtemps... Marmonnais-je. Nous partirons dans deux jours! Ajoutais-je d'un ton résolu.

Je pris une bouchée puis me laissa tomber dos contre le lit, ce qui m'arracha un petit cri de douleur.

Nous nous reposerons à skart... Ajoutais-je alors, dépitée, vaincue par cet état de fait: je n'étais pas en état de faire quoi que ce soit.

Bah, cela ne m'empêcherais pas de faire quelques pompes, tractions et entrainement à l'épée lorsque nous seront enfin de retour à mon village natale...
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:04

Dagnir ne disait rien sur le coup quant à la réaction de Meiro à ses démonstration de tendresse, c'est une personne farouche et blessé par lui de plus. Par contre, le demi dieu pensait avoir une malédiction avec les femmes qu'il côtoie, elles étaient toutes des jeunes inconscientes qui se jetaient la tête la première et qui s'en fichait de se retrouver sous des bandages telle une momie après.

Enfin bon, Dagnir pouvait se sentir heureux qu'elle acceptait au moins deux jours, mais cela voulait dire d'un autre coté qu'elle était vraiment mal en point. Il se maudissait quand les réactions de sa maitresse la faisait souffrir. Il allait faire un geste pour retenir Meiro et la faire s'allonger avec délicatesse, mais à ce moment là elle aurait réagi comme pour son geste de tendresse d'il y a quelques minutes. Il se contentait de remettre le drap sur sa maitresse jusqu’à la hauteur de sa poitrine.

Je reviens dans quelques minutes maitresse...


Dagnir s'enfonçait dans son antre pour fouiller les divers rangements. Une demi heure plus tard, la créature sous forme humaine arrivait de nouveau, avec une besace avec ce qui se révélait être des médicaments.

Le demi dieu commençait à remplacer les bandages en appliquant les onguents qu'il avait acheté. Pour occuper l'esprit de sa maitresse mais aussi par curiosité, il posait cette question :

Pardonnez moi, mais je ne connais pas skart. Pouvez vous m'en dire plus je vous prie?


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:05

Dagnir mis le drap sur mes épaules avec une délicatesse que je n'avais connu depuis bien longtemps. Pourquoi agissait-il ainsi? Cela me gênait, je ne savais pas comment réagir...

" Je reviens dans quelques minutes maitresse... "
Me dit-il avant de partir je ne sais trop où.

Les minutes défilèrent mais le temps semblait défiler au ralentit. Je m'ennuyais ferme et rien ne semblait pouvoir me tirer de mon ennuie, quand j'entendis des bruits de pas s'approcher. Ouvrant la bouche prête à raler pour sa lenteur, je ne dis finalement rien, ne sachant que dire. Il commença à me retirer les bandages sans un mot pour ensuite me passer des onguent.

Pardonnez moi, mais je ne connais pas skart. Pouvez vous m'en dire plus je vous prie?

Haussant un sourcil, je plantais mon regard droit dans le sien. Comment savait-il? Me demandais-je avant de me rappeler quelques secondes après que j'en avais parlé plus tôt.

" Effectivement, vous ne devez pas connaître.... " Dis-je d'un air sombre. " Skart est un village qui a été décimé il y a de cela 4 ans... " Continuais-je avant de détourner le regard et de fixer un point dans le vide. " C'est mon village... " Finis-je avant de me taire pour de bon.

Je n'avais pas envie de parler de moi, si l'envie m'en prenait un jour il saurait. Mais pour le moment, je resterais dans le silence complet. Lorsqu'il eut finit ses soins, je me tournait vers le mur et me plongeais dans un sommeil sans rêve....
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:06

Dagnir O Naur se maudissait une fois de plus contre lui même, il avait vraiment fait une gaffe plus grosse que lui. Aussi il endurait le regard de Meiro et se contentait d'un silence coupable. Il respectait parfaitement l'envie de Meiro de garder pour elle ce dramatique évènement. Heureusement pour le demi dieu, sa maitresse décidait de s'endormir rapidement.

Étant un être de nature divine, Dagnir ressentait peu le besoin de dormir, il fallait qu'il se soit épuisé jusque dans ses extrêmes limites pour dormir comme une buche. Par habitude, il somnolait en même temps que les humains quand il vivait parmi eux , surtout quand il était avec une compagne.

Mais là, il ressentait le besoin de la surveiller et de protéger son sommeil. Il se contentait donc de laisser vagabonder un peu son esprit, mais il se concentrer sur la jeune femme endormi dès qu'elle bougeait ou qu'elle était un peu bruyante. C'était vraiment une belle femme dans son sommeil, quand sa tension de tous les jours l'a quitté pour laisser place à un repos réparateur.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:07

Alors que je me réveillais, je remarquais que mon sommeil se fit salvateur. Le silence fut la première chose que je me rappelais ensuite seulement que j'étais en compagnie d'un homme. D'un belle homme. Puis, mes pensées allant plus loin, je me rappelais alors d'un détail. Ce bel homme était un monstre, une invocation, chien des humains...

- " A quoi je pense dès le réveil " soupirais-je en ouvrant les yeux et en m'étirant tel un chat.

Une jambe en dehors de la couette, une poitrine à peine couverte, les bras sous l'oreiller, je ne remarquais pas tout de suite la présence de Dagnir proche de moi. Ouvrant de grands une, je me mis à rougir violemment avant de m'affoler le pousser légèrement d'une main puis d'attraper maladroitement le drap et me cacher jusqu'au nez avec l'autre, puis de reculer jusqu'au coin du mur en le fixant d'un œil mi-affolé mi-gêné.

- " Qu'est-ce que tu fais là? " M'écriais-je.

Spoiler:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:12

Dagnir était en train de tailler un petit morceau de bois à l'aide d'un de ses petits couteau. Il n'avait pas vraiment une idée précise de ce qu'il allait sculpter, il se laissait guider par son imagination. Il n'eut jamais l'occasion de finir ce petit loisir, sa maitresse venait de le pousser, enfin tenter puisqu'elle n'y avait pas mis du tout de force.

Il ne comprenait pas du tout la phrase de sa maitresse sur l'instant. Il tournait légérement la tête pour la regarder, elle rougissait et elle semblait particulièrement gêné de la situation. Alors qu'elle ne le considérait, peu de temps auparavant, comme un vulgaire chien des humains.

Mais madame, je ne faisais que veiller pendant votre sommeil, je n'ai pas pensé à autre chose une seule seconde!

Sa voix manquait un peu de verve, surtout qu'il faisait attention à rester de dos pour la rassurer pendant qu'il remettait de l'ordre dans son habillement. C'était sûr qu'il n'allait pas lui dire derrière qu'elle est vraiment une très jolie femme et qu'elle ne devrait pas avoir honte de son corps. Son expérience lui disait qu'une femme dans cet état n'apprécierai pas à sa juste valeur le compliment.

Spoiler:
 


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:16

"Mais madame, je ne faisais que veiller pendant votre sommeil, je n'ai pas pensé à autre chose une seule seconde!" S'exclama-t-il, semblait-il, étonné.

Baissant légèrement la tête, je me rappelais alors que ce n'était qu'une simple invocation et qu'il ne fallait pas que je me laisse tromper par son apparence. Tentant de reprendre contenance, je lui jetais un regard que je voulu méprisant mais ne réussit qu'à faire une vague grimace.

"Est-ce que tu aurais des vêtements par hasard? Les miens sont quelques peu..." Marmonnais-je en repensant à leur état.

Comment pourrais-je qualifier ces bouts de tissus ne tenant qu'à grand peine de quelques bout de fils ayant résisté aux combats toujours plus dures les uns que les autres.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #23 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:18

Dagnir réfléchissait où il a bien pu mettre la malle avec les habits de ses anciennes compagnes. Il farfouillait au fin fond de sa grotte là où la poussière s'étaient transformé en une couche épaisse et bien solide. Il ouvrait la malle, les habits étaient en très bon états. Par contre il n'y avait pas vraiment beaucoup de vêtements qui correspondaient au style de l'assassin, c'était surtout des robes pour des citadines, pas certain qu'elle allait lui plaire. Mais il n'avait pas vraiment beaucoup de choix, il prenait donc une des plus sobres qu'il pouvait retrouver. C'est une robe japonaise féminine d'un bleu sombre avec de très légers motifs d'oiseaux en blanc. Il le pliait avec délicatesse après avoir regardé en long et en large qu'elle n'était pas abimé. Puis il l'amenait devant sa maitresse, il la déposait sur le lit puis se retournait par galanterie pour pas la gêner.

C'est les seuls habits pour humain que j'ai ici, j'en ai pas besoin personnellement puisque je les fais apparaitre lors de mes métamorphoses. Désolé de ne pas en avoir de plus adapté pour tes activités...
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #24 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:21

Suite à ma demande, je vis Dagnir s'enfoncer à nouveau dans les fin fonds de sa grotte. Je l'entendis farfouiller encore et encore, puis s'arrêter, ce qui me fis penser qu'il avait finit par trouver ce qu'il recherchait. Tandis que je m'attendais à le voir amener une chemise à lui, un vieux pantalon ou je ne sais quoi d'autre, je le vis déposer un vêtement à la texture soyeuse, un vêtement sombre mais aux motifs lumineux, splendides, un vêtement tout ce qu'il y a de plus féminin sur le lit...

"C'est les seuls habits pour humain que j'ai ici, j'en ai pas besoin personnellement puisque je les fais apparaitre lors de mes métamorphoses. Désolé de ne pas en avoir de plus adapté pour tes activités..." S'expliqua-t-il en se tournant de façon à se trouver dos à moi.

Souriant malgré moi, je me levais, dévoilant ma nudité et attrapais le vêtement que je dépliais avec un soin qui ne me ressemblait pas. Le tissus était léger et doux, la robe magnifique. Jetant un coup d’œil rapide vers Dagnir, je vérifiais qu'il restait dos a moi puis me tournais à nouveau vers la robe que je revêtis lentement. Avec surprise, je remarquais qu'elle m'allait à la perfection. Le bleu nuit de la robe contrastait agréablement avec la pâleur de ma peau. Les oiseaux dessinés sur ceux ci étaient d'une beauté sans pareil. J'avais l'impression qu'ils allaient s'envoler d'un instant à l'autre. Leur blancheur me fit penser à des colombes... La beauté de cette robes, cette féminité soudaine, tout cela ne me ressemblait pas. Je n'avais jamais porté de robe dans ma vie... C'était un luxe que je ne pouvait me permettre... Je fus surprise de me sentir à la fois bien dans cette robe, mais nerveuse à la simple idée qu'il ne me trouve affreusement ridicule. Soupirant, je me tournais vers Dagnir. Cherchant son regard du mien, je me lançais.

"Alors? Tu me trouve comment?" Demandais-je sur le ton le plus dépité que j'avais, triturant mes cheveux défaits, gênée au plus haut point, détournant mon regard du sien.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 150
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #25 écrite Ven 30 Aoû 2013 - 17:23

Dagnir se retournait vers sa maitresse, il se figea sur l'instant en la regardant dans ses nouveaux vêtements. Elle était une merveille dans son écrin de tissu, sur l'instant, elle lui rappelait Mayumi son premier vrai amour. Elle avait son même teint et la même réaction gêné la première fois qu'ils se sont rencontré. Il se retint de justesse de dire ce prénom, sa maitresse l'aurait très mal pris voir il l'aurait blessé. Il n'arrivait qu'à dire :

Magnifique...

La perte de Pearla et le doux souvenir de Mayumi broyait le cœur de Dagnir. Il n'avait qu'une envie, impérieuse, serrer Meiro dans ses bras. Il fit quelques pas mécaniquement, avant de se rendre compte de ce qu'il faisait, cette prise de conscience le fit trébucher. Il ne réussit pas à rétablir son équilibre, il chuta donc vers sa maitresse. Il l'a prit dans ses bras ou plutôt il l'entoura d'un de ses bras, le deuxième mit en avant pour absorbé le choc.

Heureusement, ils atterrirent sur le lit dans une position des plus gênante. Ils se retrouvaient allongé l'un sur l'autre sur le lit, lui au dessus d'elle. Leurs visages étaient proches, très proches, leurs lèvres étaient presque collés l'un à l'autre et il ne pouvait que croiser leurs regards.

Il sentait et comprenait que Meiro était très différente de Mayumi. Un regard un peu plus dur, même si adouci par la situation, un corps tout en muscle qu'il pouvait sentir avec le bras qui entourait la jeune femme. Envers Meiro, il n'avait pas envie de la protéger, car elle n'était pas fragile. Il avait envie d'enlever cette armure sous lequel elle se cache pour voir et toucher ce qu'il y avait derrière.

Avec une extrême délicatesse, il retirait la mèche de cheveux de Meiro qui était devant un de ses yeux pour mieux la regarder. Il ne savait pas du tout s'il devait continuer ou reculer, préférant laisser à sa maitresse tout sa liberté.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #26 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Un poivrot déprimé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Un poivrot déprimé
» Manifs de lycéens réprimées au gaz lacrymogène
» Curses & Cohen
» [ Stéréotype de la jeune fille déprimée ? ]
» A peine arrivée et déja un peu déprimée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple du Feu-