Bois blanc, Iris rouge

Partagez| .

Bois blanc, Iris rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Valion Lameblanche
avatar
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 128
Elément : Aucun
Métier : Chasseur, anciennement brigadier-chef
Invocation(s) : Ruinn
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Équipement:
 

Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mer 28 Fév 2018 - 1:02

Jeune Valion
[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image] Date : An 46 de l'ère lühienne
[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image] Âge : 13 ans
[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image] Lieu : Layane

*TAC*

Raté cette fois. Le garçon réessaya après avoir pris une grande inspiration. Le tranchant de fer rencontra son adversaire dans un fracas qui secoua l’intégralité de ses bras. Il raffermit sa prise avant de repartir à l’assaut. Jugeant non sans une certaine satisfaction ce coup bien plus précis, il réitéra l’opération jusqu’à prendre un bon rythme.

Au bout d’une dizaine de minutes, il marqua une pause et s’essuya le front d’un revers de manche. La hache était lourde dans sa main. En réalité, elle ne l’était pas beaucoup plus que le marteau qu’il était habitué à manier, mais l’heure avancée et son manque de pratique ici le fatiguaient plus rapidement. Par contre, le bois semblait plus résistant qu’aucune enclume qu’il n’avait jamais frappée. C’était pour lui la preuve d’une volonté naturelle, bien décidée à ne pas se laisser exploiter. Plus sérieusement, Valion n’aurait jamais imaginé que ce matériau qu’il traitait à la forge serait aussi difficile à extraire.

« Tu peux t’arrêter tu sais. On finit dans pas longtemps. »
Il soupira, devant bien reconnaître qu’il ne lui restait guère d’efforts à fournir. Son oncle Brynn, tout sourire, lui asséna une tape sur l’épaule avant de se remettre au travail. Le garçon rejoignit alors le groupe en train de charger le bois coupé pour les assister.

Deux jours plus tôt, il avait expressément demandé à sa mère s’il pouvait l’accompagner à Layane, où résidait sa famille, les Torvann. Du haut de ses treize ans et de sa carrure déjà assez dessinée, en tant qu’apprenti forgeron, Valion voulait remonter le processus de fabrication à sa source. Revoir ses cousins tenait donc plus d’une occasion que de sa réelle motivation. Sa curiosité l’amenait en effet sur les traces des bûcherons de la région. Il aurait aimé par la suite côtoyer les mineurs, mais n’ayant pas de famille dans la branche, l’accès géographique était plus délicat. Il avait toujours adoré les récits et explications, mais n’était satisfait que lorsqu’il était au cœur des choses, en train de les voir, de les vivre, et pas seulement de les entendre.

Le soleil déclinant marqua la fin du labeur quotidien. Embarqués sur leurs chariots avec leur récolte, les travailleurs rentrèrent au village. Dispensé de l’acheminement aux entrepôts, Valion descendit en cours de route et signala à son oncle qu’il rentrerait plus tard. Ses pensées encore tournées vers le désert qu’il ne se lassait jamais d'admirer, il laissa ses pas l’entraîner au hasard des ruelles et habitations.

L’adolescent secoua machinalement sa chemise en piteux état et ouverte en V sur le devant. L’océan avait beau être à proximité, il régnait en ces lieux une chaleur incroyable, loin de la fraîcheur et du vent marin de la capitale. Pas si étouffante en ville, elle avait pourtant marqué sa peau d’un hâle léger. Avec les petites coupures superficielles sur ses poignets, et une sur son visage, il n’avait franchement pas fière allure. La plupart datait d’hier, lorsqu’il s’était essayé pour la première fois à l’art de tailler le bois, et que des copeaux évasifs avaient répondu agressivement à sa mauvaise technique. Il sourit. Heureusement, il s’en était un peu mieux sorti aujourd’hui.

Abandonnant progressivement sa lumière, le ciel rosissait sous l’effet du temps. Perché sur le toit d’une maison de pierre, en bordure du village, Valion observait ce changement. Les tempêtes de sable se déchaînaient à l’horizon, masquant en partie le Temple du Feu. Un bruit perça soudainement ce chaos silencieux. Un bruit pas si lointain. Intrigué, il se pencha en avant et remarqua alors une présence en contrebas. À en juger par la taille de la silhouette qui lui tournait le dos, c’était une jeune fille.

Maintenant qu’il l’avait vue, il ne pouvait en détacher ses yeux gris-bleu. Le drapé qui l’enveloppait était un parfait outil de dissimulation. Il n’osa pas immédiatement l’approcher, comme fasciné par l’aura qu’elle dégageait. Quand enfin il se décida, c’est parce qu’un trait l’avait heurté plus que les autres, inconsciemment.

La solitude.

Le jeune Lameblanche descendit prudemment. Il s’arrêta à quelques pas pour préserver son espace mais sans avoir à hausser la voix pour se faire entendre. En tout cas, il était plutôt content d’avoir trouvé quelqu’un comme lui capable de se perdre dans sa contemplation du Désert Ambré. Il eut soudainement envie de lui poser plein de questions. Est-ce qu’elle habitait ici ? Qu’est-ce qu’elle savait de cet endroit ? Il ne pouvait envisager la possibilité, mais quand même, était-elle déjà allée au Temple ?

« Ambre. »

Pas sûr qu’il l’importune moins qu’avec des interrogations mais bon… Il avait bien trop envie d’aborder les légendes environnantes avec la seule personne qui, jusqu’à présent, semblait partager son attrait pour l’extraordinaire.

« Ils disent que le Désert a un esprit. Que c’est une créature de flammes appelé Ambre. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 717
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Lun 19 Mar 2018 - 2:46


« Tiens-toi droite. »

Au fil des mots, son regard avait dérivé sur la vue que donnait la fenêtre sur le jardin, et plus loin, elle l’imaginait, le désert. Aujourd’hui, elle n’avait pas réellement envie de suivre consciencieusement le cours d’étiquette, qui ressemblait fortement à celui de la dernière fois. Les mots du livre posé devant elle ne l’intéressaient pas. Nathanael, son précepteur, s’en était sûrement aperçu, et avait ainsi durcit le ton de sa voix. Il avait posé un doigt sur le livre, là où ils s’étaient arrêtés. La fillette s’était redressée, mais, avait toujours cet air perdu sur le visage. Cet air était habituel, mais était plus prononcé, aujourd’hui.

« Nérée, tu m’écoutes, au moins ? »

Elle se repris et releva ses prunelles vers son professeur, un peu honteuse de son moment d’égarement. Elle n’aimait pas se faire repimenter par lui. C’était différent de son père ; elle ne voulait le décevoir, lui. Celui-ci, face à cette innocente et ce cours qui lui échappait un peu, soupira. Il y avait des jours où il ne servait à rien de forcer ; l’après-midi touchait à sa fin. Il se retourna alors, un regard interrogateur envers son père, qui observait la scène du fond de la pièce. D’un commun accord, ils allaient arrêter le cours là. Son père alors se leva de son siège, s’approchant d’eux. « Bon. Je vois que tu n’es pas concentré aujourd’hui. » A ces mots, Nérée baissa à nouveau le regard, mais seulement pour ne pas avoir à rencontrer le sien. « Ce n’est pas grave. Nous reprendrons la leçon plus tard. Tu peux aller t’amuser un peu. »

Par s’amuser un peu, son père entendait sûrement la lecture d’un livre, ou une promenade dans le petit jardin entourant le manoir. Ici, il n’y avait pas grand-chose, pour s’amuser. Il y avait bien la fille de l’intendante, Maria, mais Nérée n’arrivait pas à y trouver un réel amusement, cette dernière étant destinée à être à son service. A ses mots, elle se releva, remercia les deux adultes pour le cours et s’éclipsa rapidement. Enfin libre.

Ce n’était pas réellement un caprice, ni des mensonges, mais Nérée n’avait pas envie d’étudier, alors c’était tout naturellement qu’elle avait tout fait pour être libérée plus tôt de ses obligations. Déambulant dans les couloirs du manoir, elle songeait à une quelconque occupation, alors que le soleil commençait déjà sa décente dans le ciel. Elle sortit dans le petit jardin, et, se dirigea vers ce qu’elle avait repéré plus tôt lors du cours. C’était Ambre, qui somnolait tranquillement à côté d’un buisson : un petit fennec qu’elle avait récupéré il y a quelques semaines, le sauvant d’une mort certaine. L’animal encore un bébé, et il n’y avait que la fillette qu’il laissait approcher – et malmener.

Malgré les petites caresses qu’elle offrait à son animal maintenant réveillé, un sentiment qu’elle n’arrivait à définir la laissait insatisfaite. L’enfant s’allongea, regardant tantôt le ciel, le muret qui entourait la propriété. Il lui était interdit d’en sortir seule. Après tout, une jeune fille de son rang pouvait être l’objet de beaucoup de convoitises, selon son père. Nérée, elle, n’arrivait pas à comprendre. Une idée lui vint, soudainement. Prenant Ambre dans ses bras, elle se dirigea avec hâte à l’intérieur de la demeure.

Elle évita, par chance, le chemin d’un garde dans l’un des couloirs de la maison. Nérée se faufila jusqu’à l’entrée, ouvrir la grande armoire et agrippa un morceau de tissu blanc. C’était la cape de voyage de son père, bien trop grande pour elle, mais qui avait l’utilité de cacher l’entièreté de son corps. Une fois en main, elle se faufila une nouvelle fois à travers les couloirs, montant au premier étage. Elle connaissait le chemin. Il y avait une fenêtre par laquelle on pouvait passer, pour aller sur le muret. Elle connaissait le chemin et elle avait l’habitude.

Une silhouette blanche marchait tranquillement à travers les rues de Layane. En cette fin de journée, c’était plutôt calme. Nérée tenait le petit animal dans ses bras, contre elle, se laissant porter par le hasard. Il était certain qu’elle ne passait pas inaperçue, mais pourtant un homme bien plus grand qu’elle la bouscula. Face au choc, son petit animal s’agita dans ses bras, et bien vite se libéra de l’emprise de ses bras. Au sol, et face à l’homme qui grondait de cet enfant sur son passage, il prit la fuite.

« Ambre ! Reviens ! » Rien n’y fit, et l’animal disparu rapidement de son champ de vision.

Elle avait cherché pendant un long moment, mais rien. La fillette était même allée jusqu’aux limites du village, là où le sable s’étendait à perte de vue. Elle craignait que son animal n’y soit retourné. Il y avait des tempêtes de sable, au loin, on ne pouvait même plus distinguer le temple d’Ignis. Si son père lui avait toujours dit que c’était dangereux, en dehors des murs de la ville, elle avait toujours été attirée par le désert ; ce qu’il y avait au-delà, surtout. Elle resta là, un moment, à regarder le désert à travers les petits trous du rempart. Ses yeux commençaient à s’humidifier, ne sachant pas réellement pour quelle raison.

Soudainement, la jeune noble entendit des bruits de pas. Elle ne se retourna pas sur l’instant, car, avec surprise, il avait prononcé le nom de son animal. Ambre, c’était aussi le nom de la bête qui était maître du désert, et lui avait donné son nom. D’un mouvement, elle essuya rapidement son visage, et se retourna après avoir repris un peu contenance. Elle était bien éduquée, après tout. Nérée posa le regard sur le garçon qui lui avait raconté son histoire, forcément vraie, car on lui avait dit la même chose. Elle adorait ce genre d'histoire. Le garçon était un peu plus grand qu’elle, un peu plus sale, aussi. On pouvait très facilement voir qu’un faussé social les départageait. Mais cela n’était guère important.

« Comme le nom... de mon animal. »

Une pointe de retenue dans la voix, c’était un inconnu, après tout. Du haut de ses onze printemps, Nérée avait gagné en assurance, mais persistait une certaine timidité face aux gens qu’elle ne connaissait pas. Pourtant, lorsqu’elle serait adulte, elle devrait faire face à ce genre de situation tous les jours, alors, se redressant comme pour reprendre un peu plus d’assurance, elle reprit la parole :

« Je le cherchais et… » Et elle l’avait perdu, et elle s’était perdue, elle aussi. Dans la beauté du désert, dans la grandeur du village, pour sa petite taille. Elle hésita un instant, et reprit : « … Tu veux m’aider à le retrouver ? »


[Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
avatar
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 128
Elément : Aucun
Métier : Chasseur, anciennement brigadier-chef
Invocation(s) : Ruinn
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Équipement:
 

Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Ven 30 Mar 2018 - 20:05


Quand la demoiselle se tourna vers lui, il fut immédiatement absorbé par ses iris distincts. Mais, reconnaissant à ses yeux humidifiés et son teint un peu rougi les traces de quelques larmes, il glissa un regard gêné vers le sol. Non pas qu'il soit très observateur, mais sa petite sœur, actuellement âgée de deux ans, était d'après sa mère un bébé particulièrement chouineur. Il avait donc rapidement su distinguer tous ces types de marques. Et la peau de la jeune fille était si claire que la moindre nuance colorait ses traits avec aisance. Elle n'était peut-être pas d'ici ? Loin d'en déduire des origines nobles, l'esprit du garçon ne s'attarda pas davantage sur le sujet. En revanche, même si sa curiosité l'y encourageait, il n'osa pas demander à une inconnue, une fille qui plus est, les raisons d'une telle peine. Un mélange de timidité et d'éducation constituaient une barrière efficace.

Valion ne répondit pas aussitôt à sa demande. En réalisant ce même fait, il se reprit brutalement et sortit de sa contemplation silencieuse. Une pensée sur son état guère présentable lui traversa enfin et brièvement l'esprit. Elle fut néanmoins chassée par sa fameuse curiosité et son naturel altruiste, puisque la jeune fille avait capté la majeure partie de son attention avec les mots "animal" et "aider".

« Oui bien sûr, je vais t'aider. »

Il secoua légèrement la tête, songeant avec maladresse qu'il lui fallait prendre une deuxième initiative. En regardant sur sa droite, vers l'intérieur de la ville, il se mit à réfléchir. Pour qu'elle ait perdu son animal, celui-ci devait être d'une taille relativement petite. De deux, comment avait-elle pu le perdre ? Avait-il eu peur ? Suffisamment pour qu'il délaisse sa maîtresse ?

« Donc... qu'est-ce qu'il s'est passé ? Tu l'as perdu de vue ou il a eu peur de quelque chose et s'est enfui ? C'est quoi comme animal ? »

Ses questions s'enchaînèrent calmement pour ne pas la presser. Même si l'expression de son joli visage restait indéchiffrable, elle devait beaucoup tenir à cet animal. Elle ne lui aurait sans doute pas demander de l'aide à lui sinon. Était-elle perdue aussi ? Peut-être que sa famille travaillait encore à cette heure-ci et qu'elle était donc seule en ville. En tout cas, avoir appelé son animal Ambre, il n'aurait lui-même pu rêver mieux.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 717
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Sam 7 Avr 2018 - 23:43

Ou était-elle passée ? Dehors, seule, elle n’avait que peu de chances de survivre. On lui avait pourtant répété qu’il n’était pas sûr de l’emmener en dehors des murs du manoir ; elle n’était qu’un bébé. Et elle aussi. Il ne fallait cependant pas céder à la panique, maintenant qu’elle avait trouvé de l’aide. La fillette inspira calmement, se redressant un peu. Le garçon en face d’elle la dévisageait un peu, cela la mettait un peu mal à l’aise, mais ça, elle avait bien appris à le cacher. Elle le savait, on allait souvent la regarder, alors elle se devait de supporter cela, quel que soit la situation. Mais dès lors qu’il accepta de l’aider, la gêne s’envola pour être envahie d’un certain soulagement.

Un instant de silence, et le garçon lui posa quelques questions avant de commencer la recherche. Il fallait se dépêcher, car la nuit n’allait pas tarder à arriver, et elle se devait de rentrer avant qu’on s’aperçoive de sa petite balade. Nérée passa sa main dans ses cheveux et en attrapa une mèche, qu’elle enroula autour de son doigt. Une habitude, lorsqu’elle réfléchissait. Dire qu’elle s’était fait bousculée parce qu’elle n’avait pas fait attention était un détail qu’elle allait garder pour elle, en tout cas.

« C’est un petit fennec, elle s’est enfuit lorsque j’ai été bousculée. » Lâchant sa mèche, elle fit quelques mouvements demain en reprenant : « Elle est de cette taille-là, et a de grandes oreilles. » il était difficile d’être plus précis, mais ça suffisait.

La fillette fit quelques pas vers le garçon, qui ne lui paraissait pas méchant. Elle allait lui faire confiance pour cette recherche, il connaissait en plus l’histoire de l’esprit Ambre. Du doigt elle pointa la partie du village derrière lui. « J’ai déjà cherché dans tout le village, c’est compliqué… » C’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin, mais qui plus est, une aiguille vivante. Mais elle n’allait pas être découragée pour si peu, l’aide du garçon lui avait donné un peu plus d’espoir. Ses larmes étaient séchées, et même si elle ne souriait pas trop vu la situation, il n’y avait plus cet air triste sur son joli visage.

« On commence par ici ? Ou alors tu as une idée pour la retrouver ? »

Il fallait bien commencer quelque part.


[Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
avatar
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 128
Elément : Aucun
Métier : Chasseur, anciennement brigadier-chef
Invocation(s) : Ruinn
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Équipement:
 

Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Lun 9 Avr 2018 - 14:57


Un fennec ? Le garçon haussa les sourcils sous l'effet de surprise. Il n'en avait jamais vu ! Et pourtant il en connaissait des créatures, avec tous les livres qu'il lisait et tous les nobles qui paradaient dans la capitale avec leur animal de compagnie. Ces vulpes des sables étant rares et peu domesticables, comment avait-elle fait pour s'en procurer un ?

Il écouta ses première explications en silence et en l'observant d'un air distrait, assailli par ses questions intérieures. Passé l'éclair de l'excitation, qui le quitterait pourtant au fil des mois suivant, il reporta son attention sur la demoiselle. Au moins, il avait évité d'être à nouveau malpoli en la fixant. Avant qu'elle ne s'approche, il alimenta sa réflexion d'un murmure, plus pour lui-même.

« D'accord donc elle a eu peur... »

Du regard, il suivit la direction qu'elle pointait. Il passa mentalement en revue les rares endroits qu'il avait eu le temps de découvrir depuis hier. Sa mémoire géographique était plutôt bonne, mais il était loin de pouvoir servir de guide dans cette situation. Elle coupa soudainement le fil de ses pensées avec une double question.

« On pourrait. Je suis pas d'ici, alors je connais pas très bien la ville. Et puis si t'as déjà cherché et que tu l'as pas trouvée... »

Il balaya les environs du regard, les sourcils légèrement froncés et les bras croisés, une main encadrant son menton. Il observa également le ciel qui s'assombrissait progressivement.

« C'est vrai que c'est assez isolé près des remparts, mais je pense qu'elle aurait d'instinct cherché un endroit où se réfugier. Il y a trop d'activité au port, encore à cette heure. Pareil pour le coin des échoppes, même s'il y a tout un tas de caisses et de renfoncements où se glisser... Par contre, elle aurait très bien pu se cacher dans un entrepôt ! »

L'enquêteur en herbe présenta un sourire rassurant.

« On peut aller vérifier, il n'y a plus personne maintenant. »

Il attendit que son vis-à-vis acquiesce avant de mener le chemin. La fatigue l'avait quitté au profit de l'excitation due à cette nouvelle rencontre. Soucieux de mener sa mission à terme, il n'en restait pas moins concentré. Il avait hâte de retrouver la dénommée Ambre pour la réunir avec sa jeune maîtresse et chasser définitivement la tristesse de son esprit.

« Au fait, tu t'appelles comment ? Moi c'est Valion. »

Conscient qu'il devait faire un effort pour brider la manifestation de sa curiosité, il la regarda cette fois sans insistance, avec son air naturellement bienveillant. Faut dire, la famille Torvann étant composée principalement de femmes, trop affairées ou trop jeunes pour le considérer, cette fille représentait une véritable bouffée d'air frais. Il avait du mal à deviner son âge mais n'osa pas demander plus.

Avec du recul, il remettait un peu en question son comportement quand il l'avait abordée. Il n'avait pas l'habitude des convenances et ici, il n'avait rencontré personne. Rien à voir avec les enfants de son quartier, à Lüh, où la plupart se côtoyaient sans gêne aucune. Oui, cette fois, c'était très différent.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 717
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Dim 10 Juin 2018 - 20:25

La fillette baissa les yeux, un peu. Tout cela était sa faute. Oh, elle ne s’en voulait pas d’être sortie sans autorisation, mais elle avait emmené Ambre avec elle, et n’y avait pas fait attention. Et si elle ne la retrouvait pas ? Le garçon qui allait l’aider avait raison, elle avait eu peur. Elle triturait un peu ses petits doigts, essayant de chasser la gêne qui la gagnait ; elle était une noble et ne devait pas céder à la panique.
La tristesse était peut-être enfouie plus profondément que cela.

Mais maintenant, sur son visage se trouvait un air plutôt résolu. Avec ce garçon, elle allait retrouver son petit animal de compagnie, c’était certain. Il fallait de toute façon agir rapidement, le temps s’écoulant tranquillement. Si son père se rendait compte de sa disparition, elle ne doutait pas que les reproches allaient fuser ; une fois de plus. Ce n’était pas la première fois qu’elle se faisait prendre, parfois même sur le fait, au détour d’une ruelle. Malgré tout Nérée continuait à mener ces petites escapades. Il n’y avait pas d’objectif pourtant, pas d’amis à aller voir ; le simple désir d’aventure la guidait, et ça, son père le voyait d’un mauvais œil. Alors il fallait se remettre à chercher au plus vite. Et le garçon eut une bonne idée, à ce sujet.

« Les entrepôts… je n’ai pas encore vérifié ! »

Elle hocha la tête face à sa proposition, et quelques secondes plus tard, elle se retrouva à le suivre en direction de cet endroit. Si elle connaissait le chemin, elle se laissa guider par l’autre enfant, qui avait l’air un peu plus âgé qu’elle. Nérée avait un peu l’impression de partir à l’aventure, avec lui, même si ce n’était pas grand chose. Il lui avait d’ailleurs donné son nom.

« Valion… C’est mignon. Ça ressemble à un nom de héros, comme dans les livres. »

Elle avait déjà beaucoup lu de livres, elle parlait en connaissance de cause. Elle avait dit cela un peu sans réfléchir, mais en toute sincérité. Ce n’était pas souvent qu’elle pouvait échanger avec des gens de son âge. C’était toujours des adultes, des personnes bien habillées. Cela ne la dérangeait pas, bien au contraire, mais elle trouvait tout aussi plaisant de parler plus librement.

« Moi c’est Nérée. J’habite ici… Tu as dit que tu ne connaissais pas bien la ville, et de toute façon, je ne t’ai jamais vu ici. Tu viens d’où ? »

Cela pouvait se voir de toute façon, qu’il ne venait pas d’ici. La jeune fillette ne pouvait dire pourquoi, mais elle le sentait facilement. Le duo avançait tranquillement, poussée par la hâte de retrouver Ambre, mais aussi de se connaître un peu plus. Cette curiosité était normale, enfantine, mais Nérée voulait savoir ce qui l’avait poussé à se hisser sur le toit d’une maison. Après quelques minutes de marche, puisque Layane n’était pas si grande qu’une ville, ils arrivèrent devant les entrepôts. Et toujours aucune trace de son petit animal.

« Il y en a beaucoup, on va mettre du temps à tout vérifier… » Commença-t-elle, un peu découragé. Puis son regard se porta sur l’un des entrepôts dont la porte était ouverte : « Celui-là est ouvert. On va voir ? »



[Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Bois blanc, Iris rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ceremonie du bois caiman
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Carton rouge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Le Désert Ambré :: Layane-