[Flashback] Nouvelle vie à Rorn (avec Imaq)

Partagez| .

[Flashback] Nouvelle vie à Rorn (avec Imaq)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Meslial Bororo
avatar
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 122
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Ven 23 Mar 2018 - 18:30

Environ un mois avait passé depuis qu'Imaq et Bororo étaient arrivés dans la ville de Rorn. Nérée les avait quitté et leur avait laissé une de ses propriétés encore en bon état. Bon état car la ville avait été attaqué et les dégâts étaient nombreux. Autant structurels qu'humains.

C'est dans ce malheur que l'Ouroboros avait trouvé son bonheur. Si seulement ce genre de raisonnement était autorisé... Ce que ne cautionnait pas le guérisseur. Pourtant, cela lui avait permis de se rendre utile pour la ville et ses blessés. Non sans en gagner une petite renommée bonus.

Donc, environ un mois était passé. Une nouvelle routine s'était installé pour Imaq et Bororo. Quand ils ne travaillaient pas pour la ville, ils passaient du temps ensemble. Le repos était rare et le travail omniprésent. Dans ces cas-là, Bororo apprenait à Imaq comment guérir les humains avec les herbes de cette nouvelle ère. En échange, Mama perfectionnait les nouveaux talents d'archer de son protégé.

Et enfin, quand Bororo ne travaillait ni pour la ville de Rorn, ni pour Mama, il travaillait sur son « Grand Projet de l'Ouroboros ». Un grand titre pour un grand rêve. Rien de moins que de percer le secret de l'immortalité et de la magie des déités. Sujet sur lequel il n'avait pas pu passer beaucoup de temps. Un peu dans sa nouvelle propriété dans laquelle il avait commencé une minuscule collection de livres.

Beaucoup plus en nature, à la poursuite d'une créature plus qu'intéressante. Le célèbre mais discret Lion Masqué. Bororo l'avait d'abord découvert dans ses livres. Il était tombé sur sa légende :

« Autrefois un homme, perdit un morceau de son corps et de son âme à l'accomplissement de chacun de ses noirs desseins dans la quête de l'immortalité. Il finit ainsi par se scinder en en 5 monstres distincts. En se voyant ainsi séparé les unes des autres, loin de leur humanité passée, ils pleurèrent toutes les larmes de leur corps, et plus ils pleuraient, plus leur mémoire et leur visage s'effaçaient, et finit totalement délavé par le chagrin. Il ne leur reste comme souvenir de leur ancienne vie que cette magie mystique, acquise dans la quête impure de l'immortalité. »



[…]

Imaq et Bororo étaient donc parti en expédition. Ils marchaient à travers les Landes Luxuriantes à la recherche de la créature.

« Tu as trouvé une piste pour nous mener à Rubis ? »

Ainsi avait été renommé le Lion Masqué qu'ils pistaient. La raison en était simple. Sur le côté de son corps, au niveau de son épaisse crinière, se trouvait une longue ligne. Ligne qui n'était autre qu'une vieille cicatrice qu'une autre créature lui avait infligé. De cette blessure, la crinière autour de la cicatrice avait pris une teinte rouge. D'où le surnom de « Rubis ».
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Imaq
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Mimay dans Albator, Corsaire de l'espace - 2013
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 124
Double Compte : Kohaku
Liens vers la fiche : Juste ici mon petit.
Inventaire : Aïmar'soïn - Lance Ashura modifiée ( 3m + pointe défensive).
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Dim 1 Avr 2018 - 17:34

Imaq

◘ Mana: 20
◘ Endurance:  11
◘ Etat: Concentrée // Sous forme humaine.
◘ Attaque physique: 2 +10
◘ Arme:
[Amar'Soïn](lance) [+10]:
 
◘ Parole :#3366ff
Inventaire :
 
Équipement :
 
Un mois qu’ils étaient à Rorn. Ou ce qu’il en restait. Mana fut horrifiée de voir l’étendue des dégats, les quantités astronomiques de blessés et la tension permanente qui régnait en ville. Il y avait un manque de moyens et d’hommes permanent qui poussait les êtres présents dans un rythme poussif pour certains corps de métier. Un guérisseur et son assistante dans ce contexte, ne furent pas seulement les bienvenus, on les pris d’assaut dès que la nouvelle se sut.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres paraît il. Cette opportunité en fut la triste illustration. Mais cela leur permit de bâtir assez rapidement une certaine réputation. Profitant de son absence de besoin de sommeil, elle veilla à prendre le relais de son protégé quand ce dernier en avait besoin. Qu’il se tua à la tache n’aiderait personne et encore moins les blessés qui se pressaient à leur porte. Quelque part les séances de tir à l’arc étaient un peu leur bouffée d’air frais, véritable soupape pour tenir dans la cadence soutenue de leur nouveau quotidien.

Et dans tout cela, Bororo trouvait encore le temps de travailler sur ses recherches sur l’immortalité des enfants divins. Bien qu’elle tentât de lui dire l’impossibilité de sa tâche, la fille d’Aqua ne parvint pas à détourner le guérisseur de son but. Elle finit même part abandonner l’idée, ayant l’impression que cela l’encourageait à continuer plus qu’autre chose. Elle le laissait donc simplement voir par lui même où cette voie le mènerait.

C’est ainsi qu’ils se retrouvent sur la piste d’un monstre afin d’en percer le secret. Une créature nommée lion masqué. Apparemment, une sorte félin avec une face blanche peut être totalement osseuse, donnant l’impression d’un masque. Au cours d’une excursion ils avaient repéré l’un de ses monstres et en pistaient ainsi les traces. La lancière fouillant tout autour d’elle.

Cette chasse au monstre la renvoyait à l’époque où elle protégeait son troupeau d’humain. Elle les accompagnait parfois dans leur chasse pour se nourrir. Sans être une experte en pistage hors pair, elle savait convenablement suivre les traces laisser par les êtres mortels derrière eux. En l’occurrence, ces lions vivants en groupe, ils en étaient un peu plus facile à suivre. Encore fallait-il d’abord trouver des empruntes. Accroupie au sol, la lancière abaissait son regard pour y débusquer un début de piste qui ne venait pas encore.

« Non rien encore malheureusement…. Attends, peut que si en fait...Enfin pas directement. Regarde ! »

Elle agita les doigts vers son compagnons d’aventure pour lui dire de venir à elle. Des empruntes, oui mais pas de lion masqué. Celles-ci étaient bien plus larges et profondes, elles comportaient un coeur important et étaient surplombées de trois grosses masses. La piste d’une famille de variquans.

« Qu’en penses-tu ? »



Clic:
 

Code couleur :#3366ff
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Meslial Bororo
avatar
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 122
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Lun 2 Avr 2018 - 14:31

Des Variquans. Bororo était pensif. Une nouvelle fois, il se rendait compte du cruel manque d'informations qu'il ne détenait pas concernant le Lion Masqué. Comment réagissait-il avec les autres créatures des Landes Luxuriantes ?

« Si seulement je savais comment fonctionne l'écosystème des Landes. »

Sur le moment, Bororo n'avait pas de meilleure réponse à apporter à Mama. Il observa rapidement les empruntes qu'elle avait trouvé puis tenta de percer les formes floues au loin. Mais nulle trace de Lion Masqué.

« On pourrait suivre les Variquans. Au moins, ça nous donnerait l'impression d'avancer sur quelque chose. »

Il y avait une autre idée qui naissait en même temps. Les Variquans étaient des créatures qui pouvaient être domestiqués. Etant donné les pertes qu'avait subi Rorn, peut-être que ramener un troupeau pourrait faciliter la vie de beaucoup ? Pour charger des charrettes par exemple.

« Est-ce que tu penses qu'on aurait les capacités de ramener quelques Variquans à Rorn ? Ou est-ce qu'on aurait besoin de matériel ? Pardon, je pensais seul dans ma tête et il te manque le contexte. Je reprends. On pourrait domestiquer, nous ou les habitants, un troupeau de Variquans. Ce qui permettrait d'apporter un peu de confort, de diminuer la pénibilité de certaines tâches, etc. »

De cette façon, cette sortie se révélerait effectivement bénéfique. Trouver le Lion Masqué, même l'apercevoir, serait ensuite un bonus plus qu'intéressant. Bororo savait que sa « Grande Quête » ne s'achèverait pas rapidement. Ce n'était même pas une question de mois. Il savait que ça lui prendrait des années. Des dizaines d'années peut-être.

Mais en aucun cas dans sa tête, Bororo concevait d'échouer. Sa conviction était sans éclat ni fissure, elle était d'acier trempée. Il était profondément convaincu qu'il réussirait.

(à moins que ça ne soit une grande naïveté?)
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Imaq
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Mimay dans Albator, Corsaire de l'espace - 2013
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 124
Double Compte : Kohaku
Liens vers la fiche : Juste ici mon petit.
Inventaire : Aïmar'soïn - Lance Ashura modifiée ( 3m + pointe défensive).
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Mer 11 Avr 2018 - 8:52

Imaq

◘ Mana: 20
◘ Endurance:  11
◘ Etat: En alerte // Sous forme humaine.
◘ Attaque physique: 2 +10
◘ Arme:
[Amar'Soïn](lance) [+10]:
 
◘ Parole :#3366ff
Inventaire :
 
Équipement :
 

Toujours accroupie, une main dans l’emprunte de variquans en regardant la direction qu’elles indiquaient, Imaq n’en écoutait pas moins la réponse de Bororo. La remarque de Bororo sonnait juste, ils ignoraient tout des lois précises qui régissaient la vie sauvage dans cette région.

« Je n’en sais malheureusement pas plus que toi. Je peux faire des approximations et des projections  en extrapolant à partir des schéma de la faune sauvage du premier monde. Mais ça reste approximations à confirmer. »


La lancière se releva en essuyant ses mains l’une sur l’autre pour en chasser la terre qui s’y était collée. Elle écouta les réflexions de bororo à propos des variquans et y songea à son tour. A eux deux un troupeau de variquans sauvage n’était pas jouable. Un peut être. Si ils arrivaient à le capturer avec un sort d’apathie, mais ensuite il faudra le maîtriser sans le blesser pour le vendre à quelqu’un capable de le dresser.

« Pour les variquans, je songeais simplement qu’en suivant ce groupe on pourrait apercevoir une une famille de lion masqués. Dans le premier les grands félins qui vivent en groupe chassaient eux aussi des proies vivant en troupeau. Mais bon c’est encore une fois une projection du premier monde sur celui-ci, ça vaut ce que ça vaut. »


Elle se gratta la tête, et observa Bororo avant de jeter un œil dans son sac à elle. Ils étaient parti pister du lion pas faire de l’escalade. Elle n’avait pas prévu de corde.

« Quand à la capture de Variquans, ça risque d’être très compliqué mais ça peut se tenter. Il nous faudrait une bonne corde, de la chance et ne pas tomber sur un prédateur au retour. »

Reportant son attention sur son petit, elle poursuivit.

« Si on arrive à isoler un individu, je pourrais lui lancer un sort d’apathie qui le maintiendrait léthargique le temps de lui passer une corde au cou. Mais ensuite il faudrait réussir à le maîtriser sans le blesser, et l’emmener jusque Rorn. Cela reste un animal sauvage qui aura aucune volonté de nous suivre. Si on serait venu pour du variquans on aurait probablement prévu plus de cordage... »

La fille d’Aqua regarda autour d’elle, méfiante. Cette petite discution avaient fait de eux des cibles faciles et potentiellement bruyantes. Elle ne s’attendait à percevoir la présence d’un monstre, voire même en intercepter l’attaque.

« A la réfléxion, on aurait peut être besoin de rencontrer un chasseur qui connaisse bien la région. Mais bon faisons de notre mieux pour aujourd’hui !  En rentrant les blessés ne nous laisseront pas de répit !» sourit-elle avec malice.



Clic:
 

Code couleur :#3366ff
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
l Animation l
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 77
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Ven 13 Avr 2018 - 20:22


L'air était frais, à l'image de la saison hivernale mais depuis quelques jours, l'atmosphère c'était quelque peu radoucit, apportant ainsi un peu de réconfort aux Rorniens. Le ciel était dégagé et permettait ainsi une visibilité sur les landes grandement facilité.

Les traces laissés par le variquan continuait. Cependant, c'était tout autre chose qui pouvait attirer le regard des pisteurs du jour. Au loin on entendait le cri distinctif de l'oiseau de proie des Landes : le Candor. Il s'avère que sa présence était notable un peu plus loin haut dans le ciel.

Celui-ci était seul, comme à l'habitude de cette espèce. Néanmoins, son vole était particulier. En effet, il se faisait largement circulaire, ce qui semblait vouloir dire quelque chose de particulier. Il était sans doute en train de chasser, de suivre une proie. Il s'avérait que la direction des traces du variquan était la même que la position du Candor.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Meslial Bororo
avatar
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 122
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Mar 17 Avr 2018 - 20:34

[Flashback] Nouvelle vie à Rorn (avec Imaq) – réponse n°3

Mama avait l'esprit pratique. Toutes ces choses sensées qu'elle venait de lui dire n'avait pas effleuré son esprit. Il était resté sur des concepts théoriques et positifs. Mais la vie était bien plus compliquée que son imagination et pour obtenir un résultat positif, il fallait passer par beaucoup d'expériences négatives.

« Bon, et bah on avisera en fonction de ce qu'on trouvera. »

Un nouveau sourire et la randonnée reprit. Certaines paroles revenaient à l'esprit de Bororo. A nouveau, c'était une parole sensée que Mama lui avait prodiguée.

« Tu parlais de chasseur tout à l'heure. De quelqu'un qui pourrait nous aider. Tu as une identité en tête ? »

Parler d'une possible connaissance qu'il aurait croiser à Rorn fit revenir d'autres souvenirs à la surface de son conscient. Il se revoyait dans le domaine que Nérée leur avait confié. Endroit où ils recevaient beaucoup de patients qui avait la force de se déplacer. En fait, l'endroit était devenu plus ou moins le cabinet de médecin des environs.

« Tu te souviens de la petite Eli-Layne qu'on a encore soigné hier ? Quand j'ai levé la tête, j'ai croisé le regard de son père. Enfin, j'ai vu que monsieur Takei te regardait. Intensément. Tu l'avais remarqué ? »

Les Landes Luxuriantes étaient un endroit énorme. D'habitude, cette immensité plaisait beaucoup au jeune guérisseur débordé. Ca lui permettait de quitter ses repères, de vider son esprit et de profiter du présent. Aujourd'hui, les distances à parcourir lui paraissaient longues. Surtout qu'il était parti sans prendre Lustre.

Au loin, un oiseau criait. Mais le comportement du volatile n'attira pas l'attention du guérisseur. Il était concentré à chercher des traces de variquans dans les herbes. Sans compter que son esprit avait commencé à s'ancrer dans sa demeure à Rorn. Entre l'histoire qui semblait se tisser petit à petit entre Mama et monsieur Takei. Sans compter son grand projet qui avait énormément de difficulté à décoller.

*J'ai l'impression que je ne regretterais pas le poids de l'arc et du carquois rempli aujourd'hui. *
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Imaq
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Mimay dans Albator, Corsaire de l'espace - 2013
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 124
Double Compte : Kohaku
Liens vers la fiche : Juste ici mon petit.
Inventaire : Aïmar'soïn - Lance Ashura modifiée ( 3m + pointe défensive).
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Mar 24 Avr 2018 - 19:03

Imaq

◘ Mana: 20
◘ Endurance:  11
◘ Etat: Passablement rêveuse // Sous forme humaine.
◘ Attaque physique: 2 +10
◘ Arme:
[Amar'Soïn](lance) [+10]:
 
◘ Parole :#3366ff
Inventaire :
 
Équipement :
 


La randonnée se poursuivait sur la piste des variquans. Imaq observait la nature et laissait Bororo replonger dans ses pensées. Avant que celui-ci ne revienne sur l’idée du chasseur.

« Non, je n’ai pas de nom particulier en tête. Mais en laissant courir la nouvelle qu’on cherche un tel chasseur, quelqu’un finira bien par se présenter non ? Et puis si on se tourne vers cette solution, il faut réfléchir à comment rémunérer cette personne pour ses services… Et si on mettait une petite affiche dans la salle d’attente ? Qui sait ? On trouvera peut être cette personne parmi nos patients ? »

Elle se permis un rire même si l’opportunité pouvait sembler sinistre. Mais c’était bien manquer une bête opportunité de répandre l’information avec toutes les personnes qui défilaient pour avoir recours au savoir médicinal du jeune Meslial. Jeune médecin qui n’avait pas manqué de remarquer quelque chose qu’elle avait fint d’ignorer. En même temps, ce Takei n’était pas un monstre de discrétion… Un fin sourire se dessina sur le visage de la lancière et ses yeux se perdirent un peu dans le vague. Pour la première fois depuis quelques temps, ses pensées formèrent le nom d’Issarock.

«  Comment ne pas le remarquer ? Je sens le poids de son regard dans chacun de mes gestes quand il est dans la pièce ! » Elle rit doucement et reprit. «  Je me demande qu’est ce qui peut le fasciner chez moi. Cette apparence est des plus banales. Aurait-il deviné que je suis d’ascendance divine ? A force de me voir prendre le relais quand tu as besoin de repos, je soupçonne quelques patients de l’avoir percé à jour. Bon ce n’est pas que je m’en cache plus particulièrement, remarque... »

Elle haussait les épaules, alors qu’une cri perçait le ciel. Ce qui attira les iris sombres la fille d’Aqua métamorphosée.

« Mais il est bien sympathique en tout cas. Sa petite est fière de lui c’est tout ce qui compte... »

Elle laissa sa phrase en suspend alors que sa concentration se focalisait sur l’immense oiseau. Ce vol, ce cri. C’était une annonce. Il venait de trouver quelque chose peut être ? Un chasseur ou un charognard ? Difficile d’évaluer sa taille d’ici, était-il très proche ou très haut ? Elle finit par pointer l’animal du doigt alors qu'ils continuaient d'avancer et visiblement dans la direction de la zone que la créature survolait.

« Boro ? Sait-u quelque chose de cet oiseau ? »


Quelque chose lui disait qu'il allait falloir redoubler de prudence.



Clic:
 

Code couleur :#3366ff
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Meslial Bororo
avatar
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 122
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Jeu 26 Avr 2018 - 17:33

[Flashback] Nouvelle vie à Rorn (avec Imaq) – réponse n°4

Plissant les yeux, Bororo essaya de discerner quelques particularités chez l'oiseau. Mais sa vue n'était pas celle d'un aigle et il n'était aidé d'aucuns artifices magiques. Donc :

« A part le fait qu'il soit solitaire, je ne sais pas. Après, avec les morceaux de discussions que je surprend dans notre demeure, je pourrais deviner qu'il s'agit d'un Candor. Mais ne m'en demande pas plus. »

Autant dire qu'ils ne savaient rien. Si ce n'était que cet oiseau était attiré par quelque chose en particulier. Une créature ? Un humain en mauvais posture ? Cette idée donna un frisson immédiatement au guérisseur.

« Et si c'était quelqu'un en train de mourir ?! On devrait se hâter Mama ! »

Il commença à courir en direction de la cible autour de laquelle tournait le Candor. Sauf que la distance à parcourir dans les Landes Luxuriantes semblaient éternelles. Comme s'ils traversaient un désert vert. Alors Bororo arrêta de courir et se contenta d'une marche rapide.

*Réfléchis. Pourquoi est-ce qu'un oiseau et un herbivore iraient au même endroit. Ca ne peut pas être pour un humain en détresse. Calme-toi. *

Il s'arrêta. Ses sourcils se froncèrent alors qu'il cherchait une solution à ce problème. Il se retourna vers Mama et sourit.

« Je crois que je viens de paniquer pour rien. »

Il se remit alors à marcher. Mais cette fois, sans sentiment d'urgence. Puis, pour faire en sorte que le temps et la distance semblent plus courtes, il décida de relancer leur conversation.

« Tu crois vraiment que certains ont remarqué que tu étais une déité ? »

Bororo ne savait pas quoi en penser. Est-ce qu'il avait peur que habitants de Rorn changent leur façon de se comporter ? Ils deviendraient peut-être distants. Peut-être qu'ils hésiteraient à venir chercher des soins. Non, c'était idiot. Tout comme le fait que certains pourraient s'en prendre à elle seulement parce qu'elle différente. La ville de Rorn avait beaucoup trop perdu pour que des velléités de ce genre reprennent si vite.

Ce train de pensée fit bouger les différents muscles du visage de Bororo. Ce qui signifie que Mama put deviner ce qui se passait dans sa tête. Finalement, il ajouta :

« En fait, c'est plus que possible que certains aient devinés que tu es une déité. Même transformée en humaine, tu as un port altier. Tu dégages une atmosphère très sereine, très maternelle. Je ne sais pas comment le décrire mais maintenant que je te regarde, avec ce point de vue particulier, c'est vrai que tu dégages quelque chose de plus. »

Le Candor volait toujours haut dans le ciel. Que pouvait-il bien attendre ?

« Dis, tu ne penses jamais à sortir avec d'autres humains que moi ? Je veux dire, pas forcément pour chercher une relation amoureuse. Mais peut-être pour partager d'autres types d'expériences que tu ne pourrais avoir avec moi. »

Une certaine tristesse s'empara de Bororo. Cette réflexion sur le fait qu'il ne pouvait pas combler toutes les attentes, tous les désirs de sa Mama enserrait son petit cœur naïf.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Imaq
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Mimay dans Albator, Corsaire de l'espace - 2013
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 124
Double Compte : Kohaku
Liens vers la fiche : Juste ici mon petit.
Inventaire : Aïmar'soïn - Lance Ashura modifiée ( 3m + pointe défensive).
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ○ ○

Sorts :
Liste des sorts:
 
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Jeu 31 Mai 2018 - 15:12

Imaq

◘ Mana: 20
◘ Endurance:  11
◘ Etat: Attendrie // Sous forme humaine.
◘ Attaque physique: 2 +10
◘ Arme:
[Amar'Soïn](lance) [+10]:
 
◘ Parole :#3366ff
Inventaire :
 
Équipement :
 
Cette créature était donc un « candor ».  Rien qui n’indique si il s’agissait d’un oiseau de proie ou de charogne en somme. Cette dernière information sembla inquiété Bororo qui prit le pas de course pour aller aider une éventuelle victime. La fille d’Aqua emboîta le pas de son petit en redoublant de prudence. Une créature avait peut être besoin d’aide, mais cela signifiait du sang et de nouvelles menaces à affronter pour effectuer le potentiel sauvetage.

Finalement l’urgence s’apaisa chez le jeune humain et il décida de reprendre une marche plus calme. Cela fit rire Imaq avec douceur. Elle secoua la tête.

« Si qui que ce soit a besoin de notre aide nous interviendront ne t’en fais pas. »

C’est alors que revint le sujet de sa nature divine percée à jour. En guise de réponse elle se contenta de hausser les épaules. Certains l’ont probablement percé à jour oui. Et après ? Elle eu une moue désolée en voyant que cela semblait en revanche préoccuper le guérisseur. Elle ne comprenait pas bien en quoi le fait qu’on l’identifie ou non comme une demi-déesse puisse être un problème. Les mots qu’il prononça ensuite la firent rougir. Plus d’embarras que d’une réelle timidité, elle ne s’attendait tout simplement pas à un soudain chapelet de compliment.

« C’est vrai que ce n’est pas évident de cacher des dizaines de milliers d’années d’existence si je n’y fais pas attention. » Dit-elle en se grattant la joue avant de toussoter et reprendre son éternel sourire.

La suite, la fit tout simplement éclater de rire. Pas de moquerie ici, juste le rire pur que l’on peut avoir face à un être particulièrement mignon ou attendrissant.

« Allons, Bororo, vous êtes tous de jeunes enfants pour moi. Une relation amoureuse ? Hahahaha ! »

Elle lâcha un soupire pour reprendre son souffle. Un voile de tristesse passa sur son visage alors que le visage d’Issarock refaisait surface dans son esprit.  Les dieux seuls savaient ce qu’il était advenu de son amour lorsqu’ils s’étaient perdu de vue dans le chaos du premier monde. Ce n’était faute de l’avoir recherché… Son regard s’était perdu dans le vide et revint bien vite sur son petit.

« Ne t’en fait pas pour moi Bororo, j’ai déjà bien vécu. J’ai vu et traversé des milliers et des milliers de choses, j’ai déjà eu tout ce que la vie pouvait m’offrir. A présent, je laisse Aqua me porter où il le voudra. Et aujourd’hui il est question de t’accompagner dans une chasse au lion masqué ! » dit-elle enfonçant le chapeau tacheté sur  le crâne de son propriétaire avec un sourire malicieux.



Clic:
 

Code couleur :#3366ff
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Meslial Bororo
avatar
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 122
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Ven 1 Juin 2018 - 22:24

[Flashback] Nouvelle vie à Rorn (avec Imaq) – réponse n°5

C'était incroyable.

Bororo n'arrivait pas à croire ce que ses yeux lui transmettaient. Devant lui. A quelques centaines de mètres de distance tout de même, mais devant lui se trouvait la créature qu'ils pistaient.

Le Lion Masqué avec la longue cicatrice sur le côté de son corps. Cette cicatrice qui avait coloré une partie de sa crinière de rouge.

« C'est Rubis. Tu te rends comptes, Mama ? On a retrouvé Rubis. »

La surprise ralentissait encore les méninges du guérisseur. Son esprit n'était pas encore entré en mode : avec quelle action enchaîner. Ce qui n'allait pas tarder.

Le Lion Masqué. Le Variquan. Le Candor. Les noms des races commencèrent à tourner en boucle dans la tête de Bororo. Son esprit cherchait les connexions entre les différentes espèces. Dans le même temps, les yeux s'attardèrent sur ce qui se trouvait en-dessous la patte de Rubis. Puis sur le vol concentrique, centré sur Rubis et sa...

*Proie ? *

L'illumination. Le Lion Masqué, comme Mama et lui, avait pisté un troupeau de Variquans. Il en avait chassé un et l'avait mis à mort. Puis, attiré par le cadavre, le sang et la viande fraîche, le Candor attendait le bon moment pour piquer en vitesse et repartir tout aussi vite avec son butin.

*Je suis idiot. Rubis est comme toutes les créatures. Ce n'est pas une exception, une espèce de créature divine parce qu'elle porte une espèce de masque blanc. Elle a des besoins à combler. *

La petite déception passée, Bororo commença à réfléchir à comment s'approcher du Lion Masqué. Puis à comment domestiquer Rubis.

« Je m'approche doucement de Rubis. Tu restes là pour le moment, s'il te plaît. Je pense qu'il est préférable qu'un seul inconnu aille à la confrontation. Je pense que si on y va tous les deux, on risque de provoquer un réflexe de fuite ou d'affrontement. »

Doucement, tout doucement, Bororo se rapproche à pas de loups de Rubis. Sa concentration est totale et uniquement focalisée sur le Lion Masqué. Il a mis de côté les légendes quant à la notion d'immortalité qui lui est liée. Il a également mis de côté le vol du Candor. Si ce dernier répondait à des envies malveillantes, il sait que Mama le protègera.

La main tendue en avant, Bororo parle d'une voix calme :

« Rubis, tu te rappelles de moi ? On s'est déjà vus auparavant. »

Un pas. Doucement. Puis un autre pas tout aussi doucement.

« Je ne te veux pas de mal. Je voudrais juste que nous devenions amis toi et moi. »

La tête du Lion Masqué se baisse. Signe plutôt de soumission ou au contraire de répulsion ?

« Tu as énormément à m'apprendre. Je sais que- »

Le pas de trop. Une action qui entraîne une réaction. La terre tremble sous l'effet de la magie de Rubis. Cette dernière s'apprête à lancer le sortilège nommé : Para-séisme.

*Je ne veux pas reculer. Mais je ne peux pas avancer non plus... Qu'est-ce que je dois faire ? *

Dans les cieux, le Candor pousse son cri.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
l Animation l
avatar
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 77
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Dim 3 Juin 2018 - 19:39

Rubis, qui il y quelques secondes semblait prêt à se faire approcher, se rebiffa en un instant sur le point d'attaquer. Son attention portée vers un fourré sur la gauche, duquel fusa une flèche enflammée. Le Lion masqué l'évita en un bon sur le côté, laissant la pointe de la flèche se loger dans le cadavre du variquan mort. L'instant d'après, une explosion de flamme jaillis, faisant fuir le Lion.

Le Candor voulu alors en profiter, commençant à piquer vers la scène prêt à s'attaquer à l'humain trop près de son dû. C'est alors qu'un grand serpent aux allures humanoïdes fit son entrée en sortant de la végétation, glissant en direction de Bororo. Il fut suivit par une humaine archère à la chevelure châtain et au habit vert. Elle jeta rapidement un regard au soigneur avant d'attraper une flèche paralysante et viser le Candor.

Mais bon sang ! Écartes toi !

Le volatile esquiva et la chasseuse pesta. Le serpent, arrivé à la hauteur du soigneur, l'attrapa sous les épaules et le souleva avant de le ramener en direction d'Imaq. L'archère attrapa alors une seconde flèche paralysante, prenant une profonde respiration en l'installant dans son arc. Elle décocha et, cette fois-ci, elle toucha au but. Le Candor s'arrêta net après un cri interrompu avant de piquer vers le sol et s'y écrouler. L'archère se congratula d'un " Oui ! " appuyer par un poing serrée. Elle retrouva alors ensuite le groupe au petit trot l'air décontenancée, observant Bororo de haut en bas.

Vous avez un soucis ma parole ! Il aurait pu vous tuer !

L'air ahuri laissa place à une légère inquiétude sincère. Puis elle se retourna vivement, surveillant le Candor toujours au sol et fit volte face. A présent guillerette, elle tendit sa main vers l'un puis l'autre.

Enchantée ! Je m'appelle Galie. Et voici Zira !

Finit-elle en désignant d'un mouvement de main son amie serpent. Celle-ci s'inclina respectueusement alors que la fameuse Galie se retourna encore, régulièrement, vers le Candor.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

[Flashback] Nouvelle vie à Rorn (avec Imaq)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [FlashBack] Le Face à Face (avec Lionhearth Kairi)
» Nouvelle prof de Chimie... avec un fouet ?
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» Nouvelle nuit avec Sylvie [PV Sylvie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Les Landes Luxuriantes Nord-