[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew

Partagez

[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
l Animation l
l Animation l
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 131
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Jeu 12 Avr 2018 - 19:08

Une fois arrivé au poste de la milice Lühienne, les miliciens présent qui semblaient être quelque peu mollassons il y a quelques instants, se découvrir soudain tous un activité à la vue des deux Gardes Dorées pointant le bout de leur nez. Ils les saluèrent non sans quelques maladresse. Une petite dizaine de milicien étaient présents et il faudra en questionner quelques uns avant que Louis Khavu ne fasse enfin son apparition, entendant parler de l'avis de rechercher de la dénommée Bartholomew.

Malheureusement, il leur confia que ça faisait déjà un moment qu'elle n'avait plus sévis dans les environs et que les dernières infos remontaient à un peu trop loin pour partir de là. Néanmoins, il conseilla vivement au trio de se rendre au quai. Là bas traînait souvent un ancien pirate du nom de Klein qui, aujourd'hui et depuis un certain temps, aidait l'ordre public contre les dangers de la piraterie. Le milicien Khavu ne manqua pas également de les prévenir, car ce fameux Klein était un personnage particulier qui ne lâchait pas ses infos si facilement. Il aidait, certes, mais jamais sans contre partie. Pourtant, c'était grâce à lui que beaucoup de pirate furent capturés récemment. C'était en tout cas la meilleur piste que pouvait fournir Louis Khavu.

La description qu'il fit de l'homme à contacter était la suivante : " Un sacré gaillard, les cheveux châtain, très long. Une natte et la moitié de la tête rasée. Vous pourrez pas le louper ! Il a un bateau qu'il a appelé le Largus, si vous trouvez le bateau, vous le tomberez surement sur le bonhomme. " Une fois arrivée sur place, personne ne semblait correspondre à la description dans un premier temps.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par l Animation l le Ven 28 Déc 2018 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 489
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1502T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Ven 27 Avr 2018 - 16:27

Nous venons de là : Lancement de la quête.
Oblivion s’était mise en route pour la garnison de la Milice aussitôt l’assentiment de ses deux compères improvisés. Il ne fallait pas traîner, ils partaient en effet de loin, les derniers mouvements de la recherchée commençant à dater. Les pistes étaients froides. Il serait difficile de remonter jusqu’à elle à partir de choses aussi tenues mais il fallait au moins essayer.
Ils arrivèrent rapidement à la Milice mais il leur fallut un moment de questionnement pour arriver à mettre la main sur le bon contact.

Les informations délivrées par la Garde Dorée de Rorn dataient d’avant la descente de la pirate à la taverne de Lüh, plus de trois semaines avant. La criminelle s’était faite discrète depuis, si l’on en croyait le fameux Louis Khavu. Aucune activité suspecte depuis son passage en ville. C’était du coup plutôt inquiétant. Soit elle mijotait quelque chose de très grave, soit elle avait décidé de se ranger.
Dans un cas comme dans l’autre, les perspectives n’étaient guère réjouissantes. Soit se profilait une enquête terriblement longue et pleine de fausses pistes, soit la carrière d’Oblivion était sérieusement compromise. En effet, comment pourrait-elle encore justifier de son utilité si elle n’était même pas capable d'exécuter les ordres…?

Il restait une lueur d’espoir malgré tout, dans le contact vers qui les redirigea le garde de la ville. Pour le remercier pour ses précieuses informations, Oblivion glissa dans la main du soldat une vingtaine de tsuris, en lui serrant la main avec un bref sourire reconnaissant.

“Je vous remercie pour ces informations précieuses Milicien Khavu. Je ne manquerais pas de mentionner votre aide dans cette affaire si d’aventure elle se retrouve résolue.”

Elle se tourna ensuite vers ses deux comparses et leur fit signe d’un air décidé de la suivre, se remettant en route vers les Quais d’un pas tout aussi décidé que celui qui les avait amené jusqu’à la garnison.
L’air marin embaumait et Oblivion regretta presque immédiatement d’avoir été affectée à cette mission. L’air iodé allait bousiller son armure, elle n’avait pas vraiment le pied marin et détestait purement et simplement les fruits de mer. Soupirant, elle s’avança, scrutant rapidement la zone, sans voir le fameux grand gaillard décrit par le milicien.

A voix haute, elle s’exprima, en essayant de couvrir le bruit de l’eau et les cris des mouettes.

“A première vue, le fameux Klein n’est pas là ! Il va falloir qu’on se sépare pour le chercher, lui ou son bateau. Rendez-vous ici dans une heure pour faire le point.”

Puis elle sourit brièvement à ses compères et s’éloigna vers l’avant, se contentant dans un premier temps de balayer les présents du regard, sans voir d’homme qui correspondait à la description. Elle songea un instant que le milicien Khavu ne leur avait pas non plus donné de description du bateau. Il faudrait donc se résoudre à interroger les gens et à révéler d’office le but de leur présence sur les quais.

Il ne faisait aucun doute que deux Garde Dorées et un noble armé qui demandaient après la balance de pirate la plus connue à Lüh était le genre d’information qui trouvait vite preneur, et plus précisément dans ce quartier. Oblivion n’aimait clairement pas l’idée que la pirate ne réussisse à lui échapper, en admettant qu’elle était encore à la capitale, juste parce qu’elle les avait vu venir à quinze lieues.
Elle soupira et commença à interroger les gens, décrivant de son mieux Klein ou nommant son navire, pour tenter de le localiser, sans grand succès pour le moment.

Elle se prit à espérer que les autres aient plus de chance dans leurs investigations.

2000T-20T pour Khavu = 1980T


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Invité
avatar



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Dim 27 Mai 2018 - 18:02

Garde Léanör Némésiah

► Endurance: 08 [+4]
► Attaque physique: 2
Équipements
Épée courte
Détails:
 
Bouclier de fer
Détails:
 
Inventaire
→ Une bourse avec 400T.
→ Une gourde avec 1L d'eau.

La petite troupe que nous formions atteignit assez facilement la garnison souhaitée. Il fallait admettre que l’armure dorée facilitait grandement les déplacements et ce, même dans les rues toujours peuplées d’une capitale fourmillant toute la journée. Correspondant malheureusement à leur réputation, les hommes d’armes ne paraissaient pas enclin à effectuer la tâche étant la leur avec enthousiasme. Légèrement en retrait, je laissai la Garde El’Galas diriger les opérations. Bien que nous étions de grade équivalent, elle était de toute évidence plus amène de prendre la tête du groupe. Lüh était son affectation depuis plus longtemps que moi, et elle connaissait les uses et coutumes de la ville que seul le temps parvient à nous apprendre. C’est donc avec logique et sans amertume, que je m’effaçais pour la laisser trouver pour nous le milicien vers qui nous furent envoyés.

Finalement, c’est lui qui nous trouva. Un échange rapide s’installa alors et un nouveau nom nous fut donné. A priori, une rédemption chez l’ennemi qui faisait amende honorable en jouant les informateurs. Le fait qu’il réclame un paiement en retour n’étant pas dérangeant, il fallait bien vivre. Non, ce qui me dérangea dans tout cela, fut que ma collègue du jour n’évoqua en aucun cas toutes les anomalies pouvant être relevées. Bartholomew était une Capitaine de piraterie ce qui impliquait, qu’elle n’allait jamais loin de son navire. Pourtant, elle avait été aperçu à de nombreuses reprises dans Lüh l’obligeant à y entrer par les quais. Et j’imaginai mal son équipage entier rester sur le bateau pendant que leur commandante s’amusait sur la terre ferme. Malgré tout ce monde, tous ces passages, jamais elle n’a été capturée. Plus que cela, on ne savait toujours rien sur elle. Et ce, bien qu’apparemment, on sache vers qui aller pour obtenir des informations.

Tout ceci traduisait soit une véritable inefficacité des miliciens, soit une absence de volonté à faire le boulot pour lequel ils reçoivent une solde, ou dans le pire des cas, des miliciens complices. Quoi qu’il puisse en être, aucune de ces trois possibilités n’étaient acceptables. Des vies étaient sous leur garde, des femmes et des enfants remettaient leur sécurité entre leurs mains. Ils étaient les garants de la paix et de la justice dans la capitale des Hommes, là où le trône du Prince était. Si je comptai redonner son éloge à la Garde Dorée, cela impliquait de le faire également avec une milice ridiculisée par tous de laquelle nous devions nous charger des enquêtes et des incompétences. Lüh était devenu un filet aux mailles bien trop larges. Si bien, que les pirates venaient boire et prendre une chambre jusqu’aux pieds du Palais. Cela allait changer.  

« Je vous remercie également à titre personnel. »

J’avais attendu qu’Oblivion quitte la pièce pour m’adresser à mon tour à Louis Khavu. Durant leur échange, ma main avait nerveusement resserrée le pommeau de mon épée et davantage, lorsque mon acolyte laissa une pièce. Étais-ce une plaisanterie ? Non seulement cet endroit été mal tenu et devait avoir un taux de réussite critiquement faible, mais en plus la Garde Princière remettait une récompense pour obtenir une information d’un autre membre des forces de l’Ordre ? Voilà donc comment fonctionnait la capitale ? Pas étonnant que notre armure soit si loin de ses glorieuses années. Et si je n’allais pas me lancer dans une opposition, en publique du moins, avec Oblivion, je ne comptai pas laisser une telle situation perdurer.

« Néanmoins, cette affaire amène de nombreuses questions. Dont une bonne partie, se tourne vers cette garnison. Lorsque nous aurons capturé cette pirate, je reviendrai vers vous afin que je puisse trouver les réponses. »

Une rapide inclinaison de la tête en guise de salue, et je quittai le lieu à mon tour sans laisser place à une quelconque surenchère. Durant la marche qui nous sépara des quais, j’observai légèrement en retrait la Garde El’Galas. Pouvais-je lui faire réellement confiance ? Avait-elle l’habitude de payer des individus ? Laissait-elle tranquille aussi souvent une milice si suspecte ? Ou étais-ce simplement un hasard, voire une lassitude face à l’effort ? Ces questions sans réelles gravités, pour le moment, parsemaient mon esprit jusqu’à ce que son nouveau plan fut décrit. Nous séparer. Pour le trouver avant nous ? Le faire taire ? Nous transmettre de faux renseignements obtenus ?

« Dans une heure. »  

Sa solution à notre situation ne laissait pas entendre à débattre, tout comme ma réponse. Des directions possibles, j’entrepris d’aller vers les marchands en tout genre postés de-ci de-là. Ne sachant pas si un membre d’équipage de l’Albatros était présent, et ne souhaitant pas faire entendre que je recherchai celui connu comme étant un informateur sur les pirates, j’entrepris de formuler ma question d’une manière que j’espérai plus subtile. Suffisamment du moins, pour ne pas laisser entendre le véritable objectif.

« Bonjour. Léanör Némésiah, Garde du Prince en affectation à la capitale. Je recherche un individu à la longue natte et au crâne rasé de moitié. Il est le Capitaine du Largus de ce que l’on m’a dit. J’ai une missive urgente à lui remettre en main propre. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
Simon De Camina
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 534
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Sam 23 Juin 2018 - 9:58


Bien que silencieux et discret depuis le début de l'affaire, le petit blond réfléchissait à chaque nouvelle information acquise.
Circée Bartholomew était réputée dans la piraterie, on pouvait donc suspecter de sa part une tendance aux pillages et à la cruauté. Légende ou faits, chaque supposition restait pour l'instant de l'ordre du spéculatif et Simon n'aimait pas cela. Connaître son adversaire permettait d'anticiper ses mouvements afin de le piéger et rien n'était assez fiable pour le moment.
Louis Khavu, au delà de son air de milicien véreux, semblait être une source relativement fiable. Son emploi dépendait de sa coopération et même s'il fallait mettre la main à la bourse pour lui soutirer des informations primordiales, le côté malhonnête de la transaction devait en théorie l'empêcher de mentir. Si la garde venait lui reprocher ce délit, le pauvre homme finirait sanctionné de la même façon que ceux qu'il était censé aider à attraper.
Ce dernier avait nommé un certain Klein, capitaine du Largus, qui pouvait certes dissimuler son vrai nom mais pas celui de son navire. A Lüh, tout navire accostant devait signer et payer sa place dans un registre stricte. Tout navire non référencé se voyait passable d'une forte amende ainsi qu'une pénalité au capitaine du navire pour ne pas avoir su discipliner ses hommes.
Quand Oblivion marqua leur séparation dans une heure, Simon se prépara à objecter avant de renoncer en voyant que les deux femmes lui tournaient déjà le dos. Comment savoir où chercher si ils ne se répartissaient pas les zones à l'avance ? Et s'ils finissaient par demander deux fois aux mêmes personnes ? Pour éviter les ennuis, le second fils De Camina décida de ne ps demander aux personnes présentes dans les alentours immédiats.
Une heure, il y avait largement le temps de s'éloigner pour aller consulter ces fichus registres ! Courant vers les quais à la recherche d'une personne de confiance, il opta pour demander à un inconnu plutôt que de tourner en rond bêtement.

"E-Excusez-moi monsieur, je cherche à savoir l'heure d'accostage d'un navire en particulier... Vous voyez, j'attendais quelqu'un et on m'a dit qu'il était arrivé sur un navire il y a plusieurs semaines sans que j'en sois averti... Et depuis je le cherche ; je sais qu'il faut s'enregistrer sur le registre normalement quand on accoste, vous savez où est-ce qu'il se trouve ?"

Regardant son interlocuteur avec un air sincèrement gêné, il attendit qu'on lui indique la bonne direction pour continuer ses recherches. Si le Largus avait également signalé sa date de départ, ils pourraient évaluer la distance qui les séparait plus aisément. S'il était encore à port en revanche... Il n'était qu'une question de minutes avant que Simon ne finisse par repérer le vaisseau de leur homme.


CLIQUEZ ICI:
 

[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 1470002018-signa-simon
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
l Animation l
l Animation l
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 131
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Dim 24 Juin 2018 - 20:10

GROSSE BOULETTE !!!
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par l Animation l le Ven 28 Déc 2018 - 15:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 489
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1502T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Mar 26 Juin 2018 - 19:30

Tout à sa soif de réussite et à l’envie de ne pas décevoir ses supérieurs, Oblivion mettait tous les moyens à sa disposition, et tous ceux auxquels elle pensait de son côté pour augmenter les chances de réussite de cette mission.
Ces derniers temps avaient en effet été difficiles pour elle, et ses précédents succès étaient déjà presque effacés. Si elle ne voulait pas finir sur la touche, il fallait qu’elle réussisse ce coup-là. Peu lui importait de devoir partager les lauriers avec la Garde de Rorn, ou même avec Simon, ils auraient bien leur part dans cette réussite, il fallait juste que son nom figure dans la liste.

C’était donc dans cet état d’esprit qu’elle s’était presque élancée sur les quais aussitôt le Milicien Khavu interrogé et remercié. Elle n’avait même pas capté le regard désapprobateur de sa collègue, bien trop occupée à cogiter sur les maigres renseignements dont ils disposaient.
Arrivée sur les lieux, elle avait opté pour une technique simple, mais qui avait déjà fait ses preuves : interroger les passants à propos du contact, Klein.

Pourtant, quelle ne fut pas sa malchance de tomber, après à peine dix minutes, sur une… Demoiselle plutôt plantureuse, qui, aussitôt qu’elle entendit le mot magique, fusa vers elle pour lui débiter tout un flot d’informations aussi inutiles qu’agaçantes.
Un instant choquée par le caractère soudain de cette rencontre, Oblivion ne fit d’abords rien que de se laisser noyer verbalement par la brune qui lui faisait face, avant de froncer les sourcils de plus en plus fort à mesure que le sens des mots parvenaient à son cerveau.
Elle finit par se libérer de la prise de la demoiselle d’un mouvement d’épaule sec, puis leva une main pour la faire taire, inspirant profondément. Finalement, elle répliqua en ces termes :

Mademoiselle… Je-ne-sais-pas-comment-vous-vous-appelez… Pardonnez la rudesse de mes propos mais comprenez bien que si j’avais la moindre information du lieu où se trouve ce fameux Klein, dont, soit dit en passant je ne souhaite pas connaître les performances sexuelles, je ne serais pas ici à le chercher. Si vous voulez bien m’excuser...

Mais la jeune femme était tenace, autant qu’une moule à une coque vermoulue ou à un rocher, et elle se mit à trottiner derrière Oblivion à chaque pas qu’elle faisait, ruinant d’office toute tentative pour récolter des informations, les passants faisant du rentre-dedans aux demoiselles au lieu de répondre, pour la plupart, quand ils ne se contentaient pas de simplement les envoyer paitre.

Après vingt minutes d’interrogatoire loupé, la Garde Dorée sentait sa patience tomber en-dessous du zéro absolu, et c’est d’un ton polaire qu’elle s’adressa une nouvelle fois à la demoiselle en rouge.

Bon maintenant ça suffit. Vous allez arrêter de me suivre, c’est un ordre. Vos commentaires ne font que ralentir mes recherches et je n’ai pas le temps pour jouer les entremetteuses. Alors soit vous allez voir ailleurs si j’y suis, soit je vous arrête pour ‘offense à un Garde Doré dans l’exercice de ses fonctions’ et ‘entrave à une enquête en cours’. Est-ce bien clair Mademoiselle Je-ne-sais-pas-comment-vous-vous-appelez ?

Inspirant profondément, elle finit par se calmer devant la brune qui avait soudain perdu de sa superbe, puis elle se frotta la nuque un instant, se sentant coupable d’avoir été aussi violente dans ses propos. Elle toussota et croisa les bras devant elle pour regarder la jeune femme qui lui faisait face avant de s’incliner poliment et de reprendre :

Pardonnez mes mots. Ils ont été durs. Mais j’ai vraiment besoin que vous me laissiez travailler en prenant le large. Donnez-moi une adresse à laquelle je pourrais vous contacter, et si j’ai la moindre information sur Klein, je vous le ferais savoir. Mieux, si je le croise, je lui dirais que vous l’attendez. Mais il me faut votre nom.

Après tout, il fallait qu’elle garde en mémoire qu’elle était au service du peuple aussi bien que du Prince. Son image passait par elle, elle était garante de sa réputation. Elle ne pouvait donc pas envoyer bouler quelqu’un juste parce que son caractère lui tapait sur les nerfs.
Inspirant encore, et de sa voix martiale la plus douce, elle conclut :

Je dois poursuivre mes recherches. Veuillez m’excuser.

Et elle s’éloigna, espérant qu’au moins si la demoiselle décidait tout de même de la suivre, elle saurait faire preuve de plus de discrétion que précédemment, ce qui n’était clairement pas gagné vu sa tenue…

Après une heure de recherches infructueuses, elle revint au point de rendez-vous, totalement déprimée. Elle espéra soudain que Léanör et Simon aient eu plus de chance qu’elle...


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 113
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_3;
branchies_3;
transfert_0;
intangible_7;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Sam 22 Déc 2018 - 1:27

Sur les traces de Circée Bartholomew

« Il est parfois amusant de constater que - même perdu au fin fond d’une forêt, forcé d’avancer à l’aveuglette - nos pas finissent par nous conduire à l’endroit exact où nous devons nous rendre. »

Nagah se remémorait les mots d’un vieux sage qu’il avait rencontré lors de l’une de ses nombreuses escapades solitaires. Apercevoir la ville de Lüh se dessiner au loin lui arracha un sourire satisfait. Ce vieux fou avait raison. Il était enfin arrivé à destination. Lorsqu’il ne lui resta plus qu’une centaine de mètres à parcourir pour atteindre les portes de la capitale, il se cacha dans les fourrés pour lancer son sort de métamorphose, préférant prendre les précautions qui s’imposaient pour ne pas se faire démasquer. Cependant, cette fois-ci, il prit l'apparence d’un jeune homme - toujours âgé d’une vingtaine d’années environ - aux longs cheveux blancs et au teint pâle. Sa tenue était plus soignée que la dernière fois. Lors de sa rencontre avec la tigresse de Jade, il s’était présenté à elle vêtu de loques tout justes bonnes à jeter à la poubelle. Il faut dire que - contrairement à lui - les vêtements de l’Ancien Monde avaient assez mal supporté la traversée des siècles.

Soupirant, il tapota ses vêtements pour enlever les éventuels résidus de poussière, réajusta son sabre à sa ceinture - cadeau d’Ezelya en remplacement de la vieille épée à moitié rouillée qu’Ephylix lui avait donné - et afficha un air avenant avant de reprendre son chemin vers les portes de la ville. Il salua les gardes, entrant encore une fois sans trop de difficulté. Inventer des excuses et autres mensonges étaient presque devenu naturel pour lui. Comme lors de sa première visite à Lüh, il se rendit à la taverne, ne craignant pas de retomber sur la fille de Terra puisque son apparence n’était pas la même. Et puis, pourquoi prendrait-elle des risques inutiles en revenant à la capitale ? Ça n’avait aucun sens. Dans un soupir, il s’installa au fond de l’auberge, examinant le panneau d’affichage. Des chasses, encore des chasses... Non, on ne l’y reprendrait plus. Il s’était fait arnaquer une fois, pas deux ! Finalement, son regard se posa sur une affiche plus ancienne, à moitié arrachée. Il s’en saisit pour l’examiner plus en détail. Une capitaine pirate, hein ? Voilà qui était intéressant. Embarquant l’avis de recherche, il s’assit au bar, agitant le bout de papier devant le nez du tavernier.

- Que pouvez-vous me dire à son sujet ? Demanda Nagah, ayant bien compris que l'aubergiste était le mieux placé pour lui répondre puisqu’il était le dernier à l’avoir vu. Il prit note des informations importantes, remerciant l’homme qui lui avait conseillé de trouver le milicien Khavu, comme indiqué en bas de l’avis de recherche.

Se rendre à la milice ne l’enchantait pas le moins du monde. Après tout, il s’agissait de s’enfoncer dans le nid des gardes dorés et autres idiots à la solde du Prince. Le loup géant n’avait rien contre lui à proprement parlé mais... Si les gardes dorés emprisonnaient ses frères et sœurs, c’était bien parce qu’ils en avaient reçu l’ordre. Et si on suivait la logique de la hiérarchie, les lois étaient établies par les dirigeants, donc de manière directe ou directe, elles émanaient du Prince. Bref, le moment n’était pas au débat, il devait trouver le milicien Khanu... Khavu ? Bordel, ils pouvaient pas avoir des noms normaux et faciles à retenir, ces cons ?

En moins de temps qu’il n’en fallut pour le dire, le fils d’Aqua se retrouva devant la milice avec une moue constipée gravée sur le visage. Est-ce qu’il était réellement fou au point de vouloir se jeter volontairement dans la gueule du loup ? Non, mais il faisait ça pour Ezelya. Prenant une grande inspiration, il s’engouffra dans la milice, parcourant les couloirs au hasard en espérant tomber sur le fameux milicien dont lui avait parlé le tavernier. Ce fut d’ailleurs en interrogeant un milicien au poste de garde que le principal concerné se manifesta.

- Vous êtes le milicien Khavu ? Je viens pour l’avis de recherche concernant Circée Bartholomew. Expliqua t-il avec le plus grand calme. Hochant la tête, le milicien lui répondit que deux gardes dorés s’étaient déjà lancés sur les traces de la pirate et qu’il pourrait sans doute les trouver en train de mener l’enquête sur les quais. Prenant bonne note de cette information, il le remercia, s’apprêtant à partir immédiatement mais il se stoppa net en songeant à un détail qui avait son importance : comment reconnaître les personnes qu’il cherchait ? Il revint sur ses pas et se racla la gorge en observant le milicien. J’oubliais... Pourriez-vous me les décrire ? Faisant preuve de bonne foie - ou ayant tout simplement envie de se débarrasser au plus vite du gêneur qui l’accaparait - il accepta, fournissant toutes les informations nécessaires au loup divin. Après des énièmes remerciements, Nagah partit sans attendre en direction des quais pour commencer ses recherches. Bordel, ce que ça pouvait lui écorcher la langue de se montrer aimable et poli. Il comprenait mieux pourquoi certains humains tiraient la gueule à longueur de journée. Après un bon quart d’heure de recherche, il tomba finalement sur une jeune femme qui semblait correspondre à la description. Néanmoins, il ne localisa pas sa collègue à proximité. Étrange. Le milicien et le tavernier lui avait pourtant confirmé qu’elles étaient deux à s’être présentées pour prendre en chasse la pirate.

- Excusez-moi ? Vous êtes bien Oblivion El’Galas ? C’est le milicien Khavu qui m’envoie. Si vous me le permettez, je souhaiterais me joindre à vous pour vous aider dans votre quête et vos recherches pour retrouver la piste de Circée Bartholomew. Par respect pour son invocatrice, il ne se voyait pas d’ajouter qu’en tant que pirate, la jeune femme méritait de finir derrière les barreaux.
Codage par Libella sur Graphiorum


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
Simon De Camina
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 534
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Sam 22 Déc 2018 - 11:47

Il eut juste la présence d'esprit de demander le numéro de la bitte où le navire était amarré avant d’enchaîner sur la suite des événements. L'urgence de l'information qu'il venait d'obtenir le fit remercier le milicien en commençant à courir dans toute la ville à la recherche de ses camarades. En vain. C'est en arrivant au point de rendez-vous à l'heure indiquée qu'il repéra Oblivion, s'étant apparemment fait doubler par un autre jeune homme sublime aux cheveux d'or et d'argent. Une moue boudeuse se peignit sur ses traits alors qu'il les rejoignit à grandes enjambées - aussi grandes que ses petites jambes le permettaient du moins.
Lorsqu'il l'entendit cependant proposer de le rejoindre, ses yeux s'étaient allumés comme deux grosses ampoules ravies. Dans le dos de l'homme, sa tête opinait comme montée sur ressorts dans un "oui" frénétique et parfaitement enfantin.
Puis il se rappela ce qu'il voulait dire et c'est toujours derrière l'autre homme que sa voix s'éleva, alarmante et faisant sursauter quelques passants autour d'eux.

"Urgence ! On n'a plus beaucoup de temps ! Il part dans la journée ! Il est à la vingt-quatre, faut y aller au plus vite, il est peut être déjà trop tard !"


Il fit un petit bond en se retournant et commença à courir sans les attendre. Pour lui, le joli monsieur faisait déjà parti du groupe de toute façon et il était entre de bonnes mains. Et Leanör ? Pas question d'attendre les retardataires sur une mission de cette importance, elle reviendrait quand elle les retrouverait. Si elle les retrouvait...


CLIQUEZ ICI:
 

[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 1470002018-signa-simon
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
l Animation l
l Animation l
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 131
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Ven 28 Déc 2018 - 15:27

Il fallait s'y attendre, les propos de la Garde Dorée à l'égard de la demoiselle l'avait profondément offusqué. Elle s'arrêta net et darda sur elle un regard hautain et nerveux. Malgré ses excuses d'ailleurs. Elle pesta et rétorqua :

Certainement pas ! Et croyez bien... "Mademoiselle"... que si je le croise avant vous, je me ferais un plaisir de l'informer qu'une Garde Dorée très mal élevée le cherche !

Elle s'en retourna aussitôt, dans un mouvement vif et bruyant, partant dans la direction opposé d'une démarche néanmoins chaloupée.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


En arrivant à l'emplacement numéro 24, les trois nouveaux acolytes pourront y trouvé le fameux Largus, bâtiment plutôt petit fait pour être manœuvré par une seule personne. Il était encore parfaitement amarré mais visiblement, son propriétaire n'était pas dans les environs.

Il faudra attendre une bonne demi heure avant que celui-ci ne pointe son nez. En tout cas, il semblait bien que c'était lui, au loin, qui s'approchait, un baluchon sur l'épaule et s'approchant en sifflotant nonchalamment. Un bon mètre quatre vingt-dix, une musculature saisissante, une longue chevelure châtain, rasé sur le côté et nattée.

Repérant de loin les trois comparses comme des vautours autour de son navire, il les héla en s'approchant d'un air méfiant, à la limite du menaçant.

Hé ! Vous là ! Qu'est-ce que vous voulez ?!

Visuel entier de Klein
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 489
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1502T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Dim 30 Déc 2018 - 21:55

Oblivion n’avançait pas vraiment dans ses recherches. Elle avait fait quatre fois le tour de son bout de quai sans que personne ne daigne lui répondre, d’autant plus avec l’opportuniste qui lui collait aux basques.
Une fois sa crise de nerfs passée, et malgré ses excuses, la brune plantureuse s’éloigna vexée après quelques menaces et le soulagement de la Garde Dorée à l’idée d’être débarrassée d’elle fut tel qu’elle laissa passer les manières de la jeune femme, sans même penser à s’offusquer de son comportement. Elle haussa les épaules et se résigna à retourner au point de rendez-vous fixé un peu plus tôt.

Alors qu’elle y arrivait, il ne lui fallut pas plus de dix minutes pour être accostée par un type aux cheveux blancs, assez jeune qui l'accosta sans donner son nom. Le ton restait poli toutefois aussi Oblivion resta un instant perplexe. Elle ne put s’empêcher de le détailler de haut en bas avec attention, se demandant ce qui pouvait bien motiver cet homme, à l’évidence ni Garde Doré, ni Milicien, à l’aider.
Tout d’abords, elle ouvrit la bouche pour refuser. Elle n’était pas franchement enthousiaste à l’idée qu’un civil ne se greffe ainsi sur une mission qu’on lui avait confié et pour laquelle sa carrière était en jeu. Elle ne connaissait pas les compétences martiales de cet homme ou même ses capacités d’une manière générale. Elle était trop sur la corde raide pour devoir en plus s’encombrer d’une personne supplémentaire à surveiller.
Puis c’était peut-être aussi un espion d’un quelconque groupuscule qui souhaitait obtenir des informations sur les Pirates, ou la Garde Dorée, voir même les deux.

Toutefois, avant même qu’elle ne puisse refuser l’aide proposée, Simon arriva à grandes enjambées et leur annonça qu’il savait où trouver ce fameux Klein. Il ne prit même pas la peine de faire une pause puis se mit à courir, non sans avoir accepté d’office l’aide de l’étranger.
Oblivion, prise de cours, choisi en bon soldat d’aller au plus urgent et se mit à suivre le noble au pas de course, faisant signe à l’inconnu de les suivre sans un mot.

Une fois arrivé à l’amarrage vingt-quatre, il fut très vite évident qu’il n’y avait personne. La jeune femme s’étira alors longuement puis se tourna vers l’inconnu et lui répondit donc finalement sur un ton martial, quoique poli.

Puisque vous êtes là, autant que vous continuiez avec nous. Mais je vous préviens, il va falloir surveiller vos arrières tout seul. Et je vous aurais à l’oeil. Et pour finir… Vous connaissez mon nom, très bien, puis-je connaître le vôtre ?

C’est alors seulement qu’elle nota l’absence de sa collègue de Rorn. Passant le regard sur les quais, et ne voyant personne qui lui ressembla de près ou de loin, elle fronça les sourcils de perplexité. Se tournant vers Simon, elle lui demanda :

Tu n’as pas croisé Léanör en nous rejoignant ? Je me demande où elle est… J’espère qu’elle n’a pas d’ennuis.

Il faudrait qu’elle s’en préoccupe plus tard, une fois sa mission terminée. Malheureusement elle ne pouvait pas se dédoubler et l’arrestation de cette pirate primait sur tout le reste.

Grognant doucement, elle s’apprêtait à ajouter quelque chose quand quelqu’un les interpella. Se tournant vers l’inconnu, elle le reconnu immédiatement vu la description que le Milicien Khavu leur avait faite. Vu le ton employé et l’air méfiant, Oblivion comprit immédiatement que leur présence n’était pas appréciée. Elle se demanda furtivement si la brune plantureuse n’avait pas mis ses menaces à exécution.
Jurant intérieurement, elle se composant en surface un air amical et le héla d’un signe de main en retour. Décidant de jouer cartes sur table plutôt que de mentir, elle attendit qu’il soit assez proche pour parler bas de manière à ce qu’aucune oreille indiscrète ne l’entende :

Bien le bonjour. Nous cherchons quelques renseignements. On nous a donné votre adresse et on nous a bien spécifié que vous étiez le meilleur dans votre domaine. Bien entendu, on est pas venus les mains vides..

Oblivion savait qu’accepter de marchander avec un ancien pirate était limite pour une Garde Dorée, mais vu l’urgence de la situation et le peu d’informations dont ils disposaient, elle prenait le risque sans hésiter.


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 113
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_3;
branchies_3;
transfert_0;
intangible_7;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Lun 7 Jan 2019 - 1:15

Sur les traces de Circée Bartholomew

Le changement était radical. Passer d’un Demi-dieu au caractère sadique et sanguinaire à celui d’un humain poli et bien élevé était quelque chose d’assez perturbant, même pour un être divin. Aussi, il devait faire attention à rester dans la peau du personnage qu’il s’était inventé. Pas toujours évident. En présence d’un garde doré, parvenir à maîtriser pleinement ses pulsions sanguinaires relevait presque du miracle pour le fils d’Aqua. Et s’il ne prendrait pas le risque de s’attaquer à un garde doré dans l’enceinte de Lüh, il avait mémorisé le visage d’Oblivion. Tôt ou tard, il la tuerait.

Dissimulant ses mauvaises intentions derrière un sourire avenant, il aborda la jeune femme avec assurance, espérant que son petit numéro suffirait à la convaincre de lui accorder sa confiance ou - tout du moins - de l’autoriser à poursuivre les recherches avec eux. Au final, qu’elle accepte ou non sa présence ne lui faisait ni chaud ni froid car - dans le pire des cas - il utiliserait sa capacité de métamorphose pour les espionner et obtenir les informations qu’il souhaitait. Il trouvait juste plus amusant de berner les humains au nez et à la barbe de ces derniers.

"Urgence ! On n'a plus beaucoup de temps ! Il part dans la journée ! Il est à la vingt-quatre, faut y aller au plus vite, il est peut-être déjà trop tard !"

Concentré sur son interlocutrice, il tressaillit en entendant la voix du jeune homme dans son dos et se retourna instantanément pour jeter un œil à l’acolyte de la garde dorée. Autant sous sa forme divine, il percevait le moindre bruit, autant sous cette forme ses sens étaient émoussés. Il allait devoir s’y faire, cette métamorphose apportait bien des avantages mais aussi son lot d’inconvénients. Pendant un bref instant, il alterna les deux humains du regard puis fixa finalement son attention sur Oblivion. La décision lui revenait. Préférait-elle se faire poignarder par devant ou par derrière ? Un sourire satisfait vint prendre place sur les lèvres du jeune homme lorsque la jeune femme l’invita à les suivre. Ce fut donc sans la moindre hésitation qu’il s’élança à la suite des deux comparses, suivant le rythme imposé sans la moindre difficulté.

Arrivé sur les lieux, il n’y avait personne. Nagah profita de la pause qui s’imposait pour examiner le bâtiment amarré au port. Il était bien plus petit que ce à quoi il s’attendait. Rien à voir avec le navire d’Ezelya. Il réprima un rire en s’imaginant sous sa forme originelle sur le bateau qu’il avait sous les yeux. A tous les coups, il ne pourrait même pas s’y maintenir debout. Une minute... Ce bateau... Ce n’était quand même pas celui de la pirate qu’ils recherchaient, si ? Non, à moins d’être complètement stupide, elle ne prendrait pas le risque d’amarrer son bateau au port de Lüh.

“Puisque vous êtes là, autant que vous continuiez avec nous. Mais je vous préviens, il va falloir surveiller vos arrières tout seul. Et je vous aurais à l’œil. Et pour finir… Vous connaissez mon nom, très bien, puis-je connaître le vôtre ?”

La voix de la jeune femme coupa court à ses rêveries. Oh, elle l’aurait à l’œil ? Comme c’est amusant. C’était précisément ce que Nagah comptait faire lui aussi. Son bras - qui pendait le long de son corps - remonta lentement et sa main se posa sur le manche de son sabre, comme pour illustrer ses propos.

- Je suis parfaitement capable de veiller à ma propre sécurité. Vous n’aurez pas à vous soucier de moi. Il n’avait pas relevé sa dernière remarque, jugeant qu’il valait mieux ignorer les soupçons qu’elle entretenait vis-à-vis de lui, s’attarder sur le sujet ne ferait que la conforter dans sa position et son impression d’avoir en face d’elle un espion ou un traître. Oh, pardonnez-moi. Dans l’empressement de la situation, j’ai oublié de me présenter. Gabriel Evans, à votre service. Il accompagna sa présentation d’un sourire poli puis tourna la tête vers le jeune homme avec eux. Puis-je connaître le nom de votre acolyte ? Les présentations achevées, il inclina doucement la tête et demanda, toujours respectueux - et autant le dire, se comporter de la sorte lui donnait d’irrépressibles nausées - quelques informations. Pourriez-vous également me partager les informations que vous avez obtenues jusqu’à maintenant ? Pourquoi sommes-nous ici ? Ça faisait beaucoup de questions d’un seul coup mais il avait besoin d’être mis au parfum. Un type qui restait en retrait sans demander la moindre information serait bien plus suspect qu’une personne qui s’intéressait aux faits et qui voulait s’investir pleinement dans la progression de l’enquête.

Une bonne demi-heure plus tard, un homme se dirigea à grandes enjambées vers le groupuscule. Son attitude n’avait absolument pas l’air amicale, c’était même tout le contraire. Enfin, d’un certain côté, Nagah le comprenait. Il voulait protéger sa propriété, c’était légitime. Pour éviter toute bévue, il préféra laisser Oblivion mener la danse, se contentant pour le moment d’observer et d’analyser la situation. Cependant, lorsqu’il l’entendit évoquer le fait qu’ils n’étaient pas venus les mains vides, le jeune homme se sentit mal à l’aise. Elle n’espérait tout de même pas leur quémander de l’aide pour payer les informations de ce type ? Le fils d’Aqua n’avait pas le moindre tsuris sur lui, ça serait bien sa veine si on lui demandait une quelconque contribution.
Codage par Libella sur Graphiorum


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
Simon De Camina
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 534
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Lun 11 Mar 2019 - 10:33

Pendant la demi-heure d'attente, les trois compères purent discuter facilement et les présentations furent faites en bonnes et dues formes. C'est donc un Simon l'aventurier, héros de la Lumière et sauveur d'Arcane qui fut présenté au fabuleux Gabriel Evans, davantage habitué des bains et huiles parfumées qu'aux rudes épreuves de la vie à la dure à en juger par son style encore plus pompeux que celui du petit homme. La situation fut ensuite expliquée et comme le dialogue se fit naturellement entre les deux personnes aux allures les plus matures, le fier héros redevint rapidement un jeune garçon dont la seule occupation constructive fut de ramasser des morceaux de n'importe quoi par terre pour en faire des sculptures abstraites.
Ça ne donnait certes pas une image très glorieuse du petit groupe mais quand l'ennui frappait, l'image passait souvent au second plan au profit d'un quelconque stimulus cérébral.
Lorsque le gaillard arriva, alors qu'il hésitait à initier la conversation, la garde dorée prit les choses en main et il finit par juger que c'était mieux ainsi, se retenant par une force mystérieuse de redonner du crédit à son oeuvre d'art improvisée. C'était la mission, ce pour quoi il s'était engagé. Il devait faire les choses correctement et être attentif, chose qu'il fit en se forçant un petit peu sur les quinze premières secondes. Puis il resta là, immobile, à attendre que les choses avancent.


CLIQUEZ ICI:
 

[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 1470002018-signa-simon
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
l Animation l
l Animation l
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 131
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Jeu 21 Mar 2019 - 12:32

Le dénommé Klein continuait d'avancer, en grondant bruyamment. De plus loin qu'il était, il jaugeait de bas en haut les trois comparses avant de s'attarder sur la Garde Dorée dont l'appartenance de trompait personne et encore moins lui. Cela dit, à sin interpellation il arqua un sourcil tandis que ces grondements se faisait déjà moins audible.

Sans un mot de plus, il avança jusqu'à eux, bombant le torse sur lequel il croisa ses bras. Sa stature était impressionnante, d'un bon mètre quatre vingt quinze au moins. Il laissa un silence s'installer alors que son regard dardait sans retenu la Garde Dorée.

Au moins vous savez comment ça marche avec moi, j'aurais pas besoin de vous soutirer mon fric par la force, je suppose.

Puis sans plus de boniment, il lâcha son regard pour sauter sur son bateau, comme si il avait déjà oublié la présence des trois comparses. Il commençait à préparer son navire sans leur prêter la moindre attention et ça, pendant plusieurs minutes jusqu'à s'arrêter juste avant de détacher son bateau. Là, un pied sur le bastingage de la proue, posant nonchalamment son bras sur sa cuisse, il daigne enfin lever les yeux vers la Garde Dorée, non sans avoir observé rapidement, d'un œil désabusé le reste de la troupe.

Par contre j'ai pas que ça à faire. Vous voulez savoir quoi à propos de qui ? C'est moi qui fixe le prix en fonction.

Il était visiblement pressé oui et n'avait pas l'air de vouloir tolérer la moindre fioriture. Mieux valait être direct, au risque de perdre ce précieux informateur.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 489
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1502T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Ven 22 Mar 2019 - 10:55

Oblivion n’aimait décidément pas ça. Pas du tout. Elle était sur la sellette, une Garde Dorée avait disparu avant même que la mission commence, et un type louche qui ne lui disait vraiment rien venait de se greffer à sa place. Décidément les Quatre ne l’avaient pas franchement à la bonne ces derniers temps. Elle soupira discrètement dans sa course de sorte que personne ne l’entende et se reconcentra. Les recherches pour retrouver Eleanor attendraient. Pour le moment, il fallait gérer cette histoire de pirate.

Quand le type se présenta, elle mémorisa son nom. Gabriel Evans. D’accord. Un nom qui n’avait rien d’exceptionnel, tout à fait ordinaire. Mais au moins il avait l’air de savoir se défendre avec son épée. Tant mieux. Ca lui faisait un soucis de moins. Enfin… Se plaisait-elle à le penser. Bien sûr qu’elle ne laisserait pas un compagnon d’enquête, même aussi louche que ce Evans, seul face à un danger si elle pouvait l’en empêcher. Hors de question.
Quand il les interrogea, quoique poliment, elle fut tentée de faire de la rétention d’informations mais cela aurait été stupide et inutile. Il était louche, d’accord, mais selon son instinct à elle - qu’elle n’expliquait pas toujours d’ailleurs -, mais elle n’avait strictement aucune preuve tangible. Elle inspira donc et répondit calmement et aussi poliment qu’elle le pouvait, c’est à dire, pas beaucoup.

Je vous présente Simon De Camina. Il a toute ma confiance pour cette affaire. Concernant les informations, nous en avons peu. Seulement qu’un certain Klein peut nous dire où trouver l’individu que nous cherchons, à terme. Simon a visiblement trouvé l’emplacement de son navire. Nous allons donc l’y attendre, et prier les Quatre qu’il soit coopératif, et qu’il puisse nous aider. Sinon c’est retour à la case départ.

Cette éventualité ne lui plaisait pas le moins du monde, mais il fallait être pragmatique. C’était aussi possible que le propriétaire du bateau devant lequel ils se trouvaient ne puisse rien faire pour eux.

Quand il arriva finalement, il n’avait pas l’air de la meilleure humeur mais Oblivion ne se laissa pas démonter et l’accosta avec efficacité. Il sembla apprécier le ton direct et la Garde Dorée en fut soulagée, même si elle ne laissa rien transparaître derrière son masque rigide et sévère.
Mais il grimpa sur son navire et commença à s’afférer, sans plus rien dire, pendant de longues, très longues minutes. La demoiselle croisa les bras sous sa poitrine, se campa devant l’embarcation et patienta donc, rongeant son frein.
Le type aimait la franchise mais elle gageait qu’il n’apprécierait pas d’être dérangé dans ses préparatifs qu’elle trouva par ailleurs… Empressés. Où partait-il comme ça, comme s’il avait un enfant d’Ignis aux fesses ? Un instant même, elle crut qu’il allait prendre le large sans finalement prendre le temps de les aider, et elle songea sérieusement à attraper le bord du navire pour le retenir, de toutes ses forces.

Mais finalement, il releva les yeux vers elle et lui demanda ce qu’elle voulait. Oblivion inspira et s’autorisa une ombre de sourire. Les modalités de tractation de l’homme lui plaisaient. Même si le prix serait parfaitement subjectif. Court et concis hein ? Elle savait faire. Elle lâcha donc, de façon totalement neutre, dissimulant l’urgence de la situation à la perfection.

Nous voulons tout savoir à propos de Circé Bartholomew. Où est son navire, comment il s’appelle, le genre de cargaison qu’elle transporte… Où peut-on la trouver elle, et éventuellement les membres les plus importants de son équipage. Tout ce que vous saurez. Votre prix sera le mien.

Elle savait que d’autres Gardes Dorés auraient opté pour une méthode moins… Soumise à débat mais elle n’avait pas le temps. Ce type, après tout, ne faisait que vendre des informations comme un boulanger vendait ses brioches. La différence n’était pas si grande. Le petit point noir subsistait quand même dans le fait que les renseignements vendus ne pouvaient être vérifiés qu’après achat, et n’étaient évidemment pas remboursables.
Elle comptait toutefois sur le fait que sa réputation lui était précieuse, pour tenir son commerce. S’il vendait des informations erronées, son image en pâtirait, et il y avait fort à parier que Klein n’apprécierait pas de perdre la Garde Dorée et la Milice comme clientèle potentielle.

D’ailleurs, Oblivion rajouta à ce propos sur un ton un peu détaché.

Et si votre aide se révèle d’une importance conséquente, et son prix raisonnable, il va de soit que la qualité de vos informations seront largement soulignées auprès de mes collègues, pour des partenariats futurs.

Et de conclure, tenant jusqu’à la moindre de ses promesses…

Oh et il y a une demoiselle qui vous cherche. Une brune assez… Bavarde et très éprise à l’évidence. Je ne veux pas d’informations à ce sujet en revanche.

Elle ne put retenir une légère grimace en repensant aux propos de ladite demoiselle dont elle n’avait, au final, jamais su le nom, sur les capacités intimes exceptionnelles de l’homme devant elle et roula des yeux, agacée. Foutu sens de l’honneur.


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 113
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_3;
branchies_3;
transfert_0;
intangible_7;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Ven 29 Mar 2019 - 18:44

Sur les traces de Circée Bartholomew

Prier les Quatre ? Que ces humains étaient naïfs... S’ils désiraient quelque chose, ils feraient mieux d’agir en conséquence pour l’obtenir car les Dieux ne les aideraient pas. Après tout, si ces derniers n’avaient pas agi pour le salut de leurs enfants alors pourquoi diable serait-ce différent avec des humains ? Méritaient-ils une quelconque marque d’intérêt à laquelle les Demi-dieux n’auraient pas droit ? Cette réflexion arracha un soupir désappointé au fils d’Aqua. Bien qu’il agissait au nom des Quatre en exterminant les humains, Nagah commençait à croire que ses bonnes actions ne seraient jamais récompensées, car oui, il était persuadé de purger sa peine en agissant ainsi. Finalement, l’arrivée du dénommé Klein coupa court à ses rêveries et son attention se concentra sur l’homme à la musculature bien dessinée ainsi qu’à l’égo un brin surdimensionné.

La situation était risible. Ce type... A qui croyait-il faire peur en grognant de la sorte ? L’arrogance de l’homme qu’ils avaient face à eux irritait le loup géant qui peinait à réprimer un grondement sonore en réponse à sa pitoyable tentative d’intimidation. Ils pouvaient jouer tous les deux à ce petit jeu mais l’humain risquait bien de perdre, surtout si Nagah se décidait à reprendre sa forme divine. Enfin, toujours est-il qu’il serait préférable d’éviter d’en arriver là. Il calma donc ses ardeurs et décida de laisser Oblivion gérer la situation jusqu’à voir Klein sauter sur son bateau. Comptait-il leur fausser compagnie maintenant ? Prêt à intervenir pour récupérer leur mine d’informations sur pattes en cas de fuite de celle-ci, il s’avança pour se tenir aux côtés d’Oblivion, ignorant Simon qui était resté en retrait et qui semblait bien décidé à jouer les lampadaires. Déjà qu’il n’avait pas l’air d’une lumière... Enfin, toujours est-il que s’ils avaient pu mettre la main sur Klein, c’était en partie grâce à lui.

« Pourquoi tu ne lui dis pas carrément qu’elle a un avis de recherche et une prime sur la tête tant qu’à faire, hein ? » Songea Nagah dans un soupir. Si l’autre ne devinait pas où la garde dorée voulait en venir, c’est qu’il s’agissait vraiment d’un sombre crétin. Mais après tout, la technique pouvait peut-être fonctionner puisqu’il semblait accorder davantage d’importance à l’argent qu’à l’honneur ou la fierté. Bref, au fond ce n’était qu’un humain comme un autre. Un brin stupide et rapiat, comme les membres de l’équipage d’Ezelya en somme.

« Bon alors, tu nous les donnes, ces informations ? Ou va t-il falloir qu’on t’arrache les vers du nez comme tu comptais nous soutirer nos tsuris par la force, hm ? Car après tout, n’était-ce pas ce que tu avais envisagé plus tôt ? » Ces mots ne franchirent pas les lèvres du jeune homme, bien que l’envie était là. Et même s’il était resté parfaitement silencieux - hormis les quelques soupirs qu’il avait laissé échapper - son regard trahissait assez bien son état d’esprit. Prenant cela en compte, il était assez aisé de deviner le genre de remarques qu’il retenait depuis que ce tas de muscles sans cervelle était arrivé.
Codage par Libella sur Graphiorum


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
Simon De Camina
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 534
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Ven 29 Mar 2019 - 19:19

Encore une fois, il n'y avait pas d'informations à rajouter. Il hésita à intervenir au cas où la situation parfait en vrille et préféra au final prendre quelques précautions pour alléger l’atmosphère qu'il commençait à sentir pesante. Auparavant accroupi, il pivota avec agilité et fluidité sur sa jambe droite jusqu'à se retrouver debout, aligné avec ses camarades face au loup de mer.

"S'il vous plait !"

Sa voix avait été claire et plutôt sympathique en comparaison de celles de ses alliés, sans pour autant jouer la carte du copinage. Il affichait un sourire franc et des yeux curieux d'une réponse à venir, brillant davantage qu'en compagnie de la caillasse, bien qu'une partie de lui aurait préféré ne pas avoir à interrompre sa séance d'écoute discrète.
Malheureusement, comme ses parents le lui avaient répété longuement, la politesse permettait, auprès de tous les individus qu'ils connaissaient, de les mettre sur un pied d'égalité respectueux en les montrant digne d'égards ou de privilèges que beaucoup associaient à la noblesse. Après tout, que risquait-il à ne pas être poli ? Sûrement la même chose que s'il n'avait rien dit. "Tout bénef' !"


CLIQUEZ ICI:
 

[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 1470002018-signa-simon
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
l Animation l
l Animation l
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 131
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Dim 31 Mar 2019 - 13:34

Klein écoute, presque attentivement la Garde Dorée. Il ne répond rien, pas encore, jusqu'à ce qu'elle évoque la brune de tout à l'heure. Là, le pirate corrompu se redresse et soupir bruyamment en levant les yeux au ciel, se détournant même d'eux.

Rah celle là !...

Il recommence alors à farfouiller on ne sait quoi sur son bateau, sans pour autant sortir du champ de vision des trois comparses, levant un sourcil quand il entends la brève sollicitation auditive du plus jeune qui attire son regard sur lui, quelque peu surpris. Il le toise un instant, sans trop savoir quoi penser de cette politesse presque inadéquate avant de revenir à sa proue.

Il croise alors ses bras sur sa poitrine et fait face à la Garde Dorée, non sans un brun de réprobation dans le regard.

Pour avoir lu l'affiche sur sa tête, il y a déjà des réponses aux questions que vous me posez là, non ? Si vous vous lancez à sa poursuite, essayez de mieux lire.

Étrangement, son ton n'était pas condescendant comme ses mots auraient pu le sous entendre, c'était là davantage un conseil plus qu'autre chose. Il se détourne alors un peu et vaque à nouveau à faire on ne sait quoi sur son navire, restant à portée de voix pour continuer à répondre.

L'Albatros est son bâteau. Vernon, appelé le Loup Barbu est son contre-maître. Ça fait longtemps que j'ai pas entendu parlé d'elle. Mais...

Il se redresse et pointe son regard sur la Garde Dorée.

Je sais où la trouver, elle, son navire et son équipage.

Puis il retourne à ses occupations.

Mais si vous voulez mon avis, vous arriverez même pas à vous approcher. Ils sont rusés là bas et ils savent depuis longtemps comment contrer vos avancés.

Il ricane légèrement, lui qui sait pertinemment de quoi il parle. Il se redresse alors, revient face à son interlocutrice, pose à nouveau son pied sur le bastingage et rapproche son visage d'elle, posant son bras sur sa cuisse. Il penche légèrement son visage sur le côté, un air presque malicieux au fond des yeux.

J'peux vous y emmener, vous faire entrer même. Vous y trouverez certainement plus que ce que vous cherchez et peut-être même sur d'autres criminels. Évidemment, ça aura un prix plus important que des « informations ».

Il jette un coup d’œil aux deux autres, se demandant si c'était une bonne idée de les embarquer eux aussi, selon leurs possible sollicitations puis s'éloigne à nouveau.

A vous de voir. Mais concernant Bartholomew, c'est tout ce que je peux faire pour vous.

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 489
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1502T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Lun 8 Avr 2019 - 10:30

Oblivion avait prit la direction des opérations par la force des choses et avait engagé la discussion avec l’informateur sans réellement demander leur avis aux autres. Le temps de la bienséance qui aurait voulu qu’elle leur demande validation avant chaque action était révolu. Il fallait aller vite, et de façon efficace.
Ils ignoraient pour combien de temps la pirate serait en ville, où même si elle l’était… Et la Garde Dorée ne voulait prendre aucun risque de louper le coche pour quelques soins d’ego éventuels.
De plus, elle connaissait Simon et savait qu’il n’en prendrait pas mouche, et elle se fichait bien de ce que l’autre pouvait bien penser d’elle.

Oblivion avait débité tout ce qu’elle voulait et laissa le silence s’installer après l’intervention rapide de Simon et laissa l’homme réfléchir. Elle ne pipa mot à la première phrase. Bien sûr elle savait certaines choses, mais pas tellement. Elle avait redemandé ces informations pour souligner l’urgence et l’importance de sa demande, mais aussi pour savoir si l’informateur savait de quoi il parlait. Bon, à l’évidence, oui, il savait. Tant mieux. Elle se contenta d’opiner du chef…

… Pour écouter très attentivement la suite.
En des circonstances moins formelles, elle aurait pu lâcher un large et profond soupir de soulagement et de joie à l’annonce que oui, il savait où les trouver. Bon sang, il faudrait qu’elle remercie Simon plus tard d’avoir eu l’idée de regarder les registres pour mettre la main sur ce Klein. C’était une mine précieuse. Il faudrait qu’elle veille à le mentionner soigneusement dans son rapport, que son nom soit connu de ses collègues. S’il pouvait aider encore, ce serait un avantage non négligeable contre la piraterie qui avait tendance à trop prospérer, même à la capitale.

Elle ne fut pas non plus surprise de se faire entendre dire qu’elle ne passerait pas la barre de l’approche. Elle avait toujours pensé que l’armure dorée de la Garde était beaucoup trop voyante et trouvait dommage qu’on les oblige à porter pareil attirail quand ils allaient en mission. Dans la majorités des cas d’échecs, l’armure était principalement en cause : en effet, difficile d’attraper un malfrat qui vous voyait arriver à dix lieues avec votre protection tape-à-l’oeil…
Elle opina encore, bien d’accord, se mettant d’office à réfléchir à un déguisement adéquat pour tromper la vigilance du cartel.

Elle fut coupée dans son élan par le visage de ce Klein qui se rapprocha sensiblement du sien et elle se crispa, sur la défensive, aimant assez peu la proximité de la confidence. Mais quelle confidence ! Celle-ci lui fit oublier momentanément la distance réduite entre eux et laissa la Garde Dorée en apparence insensible alors qu’à l’intérieur, elle était comme frappée par la foudre.
Elle avait bien entendu ? Il lui proposait de les faire entrer ? De les aider à ce point ? Est-ce que ce n’était pas un traquenard ? L’offre était presque trop belle pour être vraie.

Oblivion fronça les sourcils. On aurait presque pu voir les rouages de son cerveau tourner à plein régime et fumer. Elle leva un doigt vers Klein, l’air de dire “deux petites secondes”, et se tourna vers ses deux compères, l’air interrogateur. C’était le moment où jamais d’avoir leur avis.
Elle se pencha à son tour faire eux et leur murmura, de sorte que l’informateur ne puisse entendre :

Messieurs, que fait-on ? Tentons-nous notre chance ? Ou préférons-nous jouer de sûreté et éviter un potentiel piège mortel ?

La question était très sérieuse et demandait un avis prompt. Elle avait compris que l’offre ne tiendrait pas des heures. Ils fallaient qu’ils se décident, et vite.


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 113
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_3;
branchies_3;
transfert_0;
intangible_7;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Jeu 6 Juin 2019 - 21:08

Sur les traces de Circée Bartholomew

S’il vous plait ? Sérieusement ? Bordel, il n’y en avait décidément pas un pour rattraper l’autre. Nagah retint un grondement, autant pour les commentaires qui fusaient en tous sens que pour la situation qui peinait à progresser. Dire que toutes leurs chances de réussite et d’échec se trouvaient entre les mains de ce tas de muscles sans cervelle. Cette constatation lui arracha un léger soupir, frustré de ne rien pouvoir faire pour accélérer un peu le processus. Mais finalement, tout s’enclencha assez rapidement par la suite. Les informations affluèrent et, curieusement, une proposition fit son apparition. Et au vu de cette dernière et du rapprochement qui s’était opéré entre la garde dorée et leur informateur, il se demandait s’il s’agissait toujours d’une mission ou d’un rendez-vous galant dans lequel Simon et lui tiendraient la chandelle. Brrr... Non, quelle horreur. Il avait déjà assez souvent assisté à ce genre de situations pour ne pas avoir la moindre envie qu’elle se reproduise dans un autre contexte, même avec d’autres personnes.

A la mention du terme « rusés », le loup divin retint un nouveau soupir. C’était une blague ? Depuis quand les pirates avaient une once d’intelligence ? Ils n’étaient bons qu’à tuer et piller les navires. Il n’y avait aucune stratégie dans leurs attaques ni même dans leurs défenses qui s’avéraient souvent être de véritables passoires. Bon, certes, ils n’étaient pas tous stupides mais on ne pouvait pas dire qu’ils brillaient de perspicacité non plus. Et puis, en général, les décisions stratégiques revenaient souvent au capitaine, voire à son second. Privés de ces deux éléments, les matelots se retrouvaient complètement déstabilisés et faibles. Aucune initiative. Rien. Ils restaient plantés là comme des idiots, incapable de penser ou agir par eux-mêmes. Enfin, en y repensant, ça devait certainement être la même chose pour les gardes dorés. Sans meneur, ils seraient perdus. A présent, l’anecdote « couper la tête du serpent » prenait étrangement tout son sens.

“Messieurs, que fait-on ? Tentons-nous notre chance ? Ou préférons-nous jouer de sûreté et éviter un potentiel piège mortel ?”

Quoi ? C’était maintenant qu’elle leur demandait leurs avis ? Et sur un sujet aussi peu discutable ? Il n’y avait pourtant pas de quoi tergiverser. Bon, certes, il y avait un gros risque pour eux de se retrouver dans une situation périlleuse mais... Est-ce que ça allait réfréner ses ardeurs ? Non, pas vraiment. Et de toute façon, contrairement à ses deux comparses, il était immortel. Il serait juste plus judicieux pour lui de conserver sa forme humaine jusqu’au bout de la mission mais dans le pire des cas, il pourrait s’enfuir à la nage si la situation devenait un peu trop épineuse à ses yeux.

- Étant donné que cet homme se trouve être la seule piste dont nous disposions à l’heure actuelle, je ne pense pas que nous ayons réellement le choix. Et puis, il semble vous apprécier... Peut-être suffisamment pour nous éviter ledit piège potentiellement mortel qui nous attend. Tout en parlant, il jeta discrètement un regard vers Klein, vérifiant s’il les épiait ou non avant de reprendre. D’un autre côté, sans vouloir vous offenser... Votre armure est loin de passer inaperçue. Il serait plus sage pour notre sécurité... et la vôtre, de l’ôter. Sa remarque ne plairait sans doute pas à son interlocutrice mais, sous cette forme, il préférait prôner l’honnêteté. Enfin, en partie tout du moins. Ayant fini de donner ses arguments, il se tourna vers Simon pour entendre sa version des faits et décider ensemble de la suite des évènements.
Codage par Libella sur Graphiorum


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Simon De Camina
Simon De Camina
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Saber (Gawain) par 羅雨時
Date d'inscription : 18/07/2016
Messages : 534
Double Compte : Q'loth, Gozuitl
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Aucun
Métier : Aventurier
Invocation(s) : Minarîa, Serindë
Inventaire :
A la ceinture:
 

Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Lun 30 Sep 2019 - 11:53

Le risque était réel mais il était omniprésent dans leur mission, s'ils étaient venus pour prendre un thé, la déception risquait d'être proportionnelle au danger encouru. Plutôt que de tergiverser sur la confiance à accorder à un informateur, il valait mieux réfléchir à un plan en cas d'entourloupe en prévoyant d'accepter de prendre la moindre information mise à leur disposition.

En cas de traîtrise, Simon pouvait prendre l'homme en otage ou l'incapaciter en lui coupant les tendons des bras, ce qui nécessiterait qu'il restât discret et proche de lui, de préférence dans son dos. S'ils n'avaient guère le choix de passer devant lui, l'entourloupe se confirmerait probablement et il n'aurait sûrement comme option restante que de se retourner pour le menacer de front, pire situation envisageable selon lui... Du moins, tout ceci devrait se dérouler après qu'ils aient obtenu les dites informations, il lui faudrait donc presser l'homme verbalement pour qu'il crache le morceau.

Il avait avec lui quelques capsules fumigènes, obtenues lors d'une festivité il y a quelques années, de quoi leur permettre de s'évader s'ils repéraient au préalable un moyen de fuir ou se mettre à l'abri temporairement. Discret, il lui faudrait garder tous ses sens en émoi sans paraître trop louche. La couverture offerte par sa fausse stupidité serait sans doute parfaite et l'estime que lui accordait l'autre homme semblait confirmer l'efficacité de son camouflage mental.

Visuellement, il se contenta d'opiner vivement de la tête en souriant innocemment. Les réponses courtes seraient la marque de fabrique du rôle qu'il jouait, Oblivion devrait donner l'impression de surtout se reposer sur l'aîné du groupe et de demander l'avis du "gamin" juste par courtoisie. Son plan avait de fortes chances de marcher d'après ses estimations mais il ne manquait pas de penser à d'autres subterfuges à utiliser au fur et à mesure de leur avancée.

"On a rien à perdre à tenter ! Et puis toutes nos armures démontrent un certain confort social... Même sans l'armure d'Oblivion, on pourrait se faire piller sans soucis ! Haha !"

C'était sûrement le plus concis et pertinent qu'il pouvait faire tout en passant pour un simple d'esprit. L'initiative d'aller changer ou non d'accoutrement ne lui revenait pas au final et s'il présentait un risque d'afficher leur noblesse sur un bateau pirate, il pouvait également y avoir des avantages de négociation non négligeables en cas de grosse embrouille...


CLIQUEZ ICI:
 

[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 1470002018-signa-simon
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 489
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1502T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Ven 11 Oct 2019 - 18:34

Oblivion écouta les deux avis et opina, bien d’accord avec chacune des analyses.
Certes, comme le type douteux qui les accompagnaient l’avait mentionné, ils n’avaient pas vraiment de quoi se payer le luxe d’un refus. Elle apprécia bien moins son allusion sur le fait que Klein semblait l’apprécier. Il avait peut-être raison, mais cela restait désagréable et qu’ils ne comptent pas sur elle pour passer à la casserole : elle n’était pas ce genre d’agent qui utilisait son physique pour obtenir des faveurs, avec elle c’était par la force, pas autrement. L’informateur avait beau être efficace, il allait être cruellement déçu s’il pensait pouvoir monnayer ses infos avec un paiement en nature.
Elle opina pour Simon, dont les paroles lui rappelaient que lui avait dites Wazzi lors de leur premier voyage à Rorn, où elle l’avait sommé de se détendre pour faire un peu moins soldat et un peu plus marchande… A ce jeu-là Oblivion n’était malheureusement pas la plus douée. Mais elle mettrait en pratique les conseils du petit panda de son mieux.

Se retournant vers Klein, elle croisa les bras et opina fermement, répondant d’un ton résolu et sérieux :

On vous suit. Votre prix sera le nôtre.

Réfléchissant à toute vitesse, Oblivion chercha un moyen de trouver de quoi se changer, ou même un endroit sécuritaire où laisser leur équipement. Clairement, le confier à Klein était le meilleur moyen de ne plus jamais le revoir et la Garde Dorée ne tenait pas spécialement à savoir ce qui se passait quand on perdait une armure officielle… Elle grimaça discrètement en visualisant tous les châtiments possibles, et la liste qui s'allongeait de seconde en seconde la persuada de demander :

Donnez-nous l’endroit de votre choix et l’heure pour qu’on se retrouve. On sera incognito, on est tous d’accord pour valider ce point.

Pas de tergiversation possible dans le ton terriblement froid et efficace de la jeune femme. Il fallait qu’ils passent à l’action rapidement. Pour Oblivion, cette mission était cruciale, il était hors de question qu’elle se plante ou de plaisanter pour l’instant. Dans un éclair de sociabilisation, elle se promit de payer un ou même plusieurs verres à ses camarades du jour plus tard si jamais ils réussissaient à épingler cette fameuse Circé.

Et dites-nous si on doit prendre des vivres. Si oui, pour combien de temps.

Une fois les informations demandées récoltées, elle se tourna de nouveau vers ses acolytes et les avisa de haut en bas. Puis elle leur donna leurs instructions.

On a pas beaucoup de temps pour se préparer alors on se sépare tout de suite. Rendez-vous au lieu indiqué à l’heure, on attend pas les retardataires. Compris ? Alors c’est parti.

Puis elle s’éloigna à grands pas avec un hochement de tête pour les deux autres. Une fois de retour à la Garde, elle enleva tout son attirail puis se rendit à l’armurerie se munir d’une claymore d'entraînement légèrement émoussée mais encore largement apte à cause des dégâts. Sa dague resta à sa place, et elle prit la précaution de glisser un coutelas de chasse dans son dos, à l’horizontale sur ses reins, dissimulé sous une cape élimée et longue.
Sa tenue était toute de lin brun et beige sale, ample et de moyenne qualité. Si ce n’était son attitude martiale, Oblivion aurait facilement pu passer pour une jeune femme de basse extraction à l’air tout simplement revêche.

En passant par les cuisines, elle fit les stocks de nourriture comme demandé par Klein, emporta sa besace de soin basiques et fit une halte éclair dans le bureau de l’Adjudant Marthel pour le tenir au courant de ses dernières avancées.

Elle arriva en avance d’une demi-heure au point de rendez-vous, le visage dissimulé sous une capuche et la main posée sur le pommeau de sa claymore d’emprunt.


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
l Animation l
l Animation l
Animateur Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 15/05/2017
Messages : 131
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite Dim 13 Oct 2019 - 17:59

Klein patientait plus ou moins tranquillement, le temps que ses possibles futurs passagers se décident ou non à embarquer sur son rafiot. Il faisait les cents pas presque sur place, triturait ses ongles du bout de son couteau, curait ses dents avec, nettoyait ses oreilles à l'aide de son auriculaire. Enfin, il patientait quoi. Jusqu'à ce qu'enfin, la Garde Dorée lui indique qu'ils acceptaient.

Et bien ! Vous en a fallu du temps.

Il croisa ses bras sur son torse bombé et écoutait toutes les sollicitations de la Garde. Où, quand, comment. Toutes ses questions commençaient à lui donner le tourner et il finit par lever les yeux au ciel.

Ben... On va en avoir pour un sacré moment, une bonne dizaine de jour rien que pour y aller. Vous avez qu'à revenir ici dans une heure. Plus vite on sera parti, mieux ce sera.

Il se mit alors à briquer son bateau le temps que tout le monde parte dans différentes directions. Le temps passa alors et quand Oblivion revint seule et en avance, Klein n'était plus là. Le bateau oui, ce qui était plutôt rassurant. C'est alors que quelques minutes plus tard, elle pouvait entendre ses pas lourds venir jusqu'à sa position.

Hey ! Vous êtes qui ?

Il se pencha de manière hasardeuse pour déceler le visage encapuchonné.

Ah ! C'est vous. Bien en avance dites donc. Vous vouliez un p'tit tête à tête c'est ça ? Ahah.

Il ingurgita une belle gorgée de la bouteille d'alcool qu'il tenait en main. Pourtant, contre toute attente, il ne la toucha pas ni ne passa son bras autour d'elle. Se contentant en fait de bondir sur son bateau et de s'asseoir sur le bastingage. Il l'invita alors d'un signe de la main à embarquer elle aussi en lui tendant la bouteille déjà à moitié vidée.

Vaut mieux qu'on fraternise un peu, c'est qu'on va en passer du temps ensemble.

Puis quand tout le monde serait arrivé, il n'attendrait pas pour lancé ce périple.

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 113
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_3;
branchies_3;
transfert_0;
intangible_7;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #23 écrite Ven 27 Déc 2019 - 15:13

Sur les traces de Circée Bartholomew

Alors que Nagah envisageait la situation d’un point de vue purement sécuritaire, Simon, de son côté, évoquait la possibilité que leur tenue ne leur vaille un pillage en règle. Le jeune homme eut quelques difficultés à se retenir de rire. En quoi l’éventualité de se faire piller sur le bateau pourrait influencer leur survie ? Est-ce que ce noble bourgeois stupide pensait que les pirates ne feraient que les destituer de leur richesse avant de les relâcher vivant ? Non, ça serait bien mal les connaître. A moins d’avoir un argument de poids en leur possession, ils finiraient décapités ou morts noyés, selon les préférences de leurs bourreaux. Sachant cela, ils pourraient s’estimer heureux de compter un Demi-dieu parmi eux. Qui plus est, un enfant d’Aqua qui connaissait très bien les mœurs des pirates puisqu’il partageait leur quotidien depuis quelques temps maintenant. En effet, grâce à Ezelya et l’équipage de la Reine, le loup divin était - actuellement - le mieux placé pour analyser les risques et maximiser leurs chances de réussite.

Une fois les principales informations en leur possession, le groupe se sépara et chacun partit de son côté. Pour ne pas paraître suspect, Nagah était parti d’un pas vif et décidé dans une direction choisie totalement au hasard, disparaissant quelques minutes plus tard derrière un imposant bâtiment. Contrairement aux deux humains, il n’avait aucunement besoin de se changer ou même de préparer des vivres. Sa tenue était tout à fait sobre et passe-partout, rien à voir avec celles de ses compagnons de voyage et leurs armures clinquantes. En revanche, pour ce qui était de la nourriture... Il pouvait s’en passer, bien que l’absence totale d’alimentation aurait tôt fait d’éveiller les soupçons de la garde dorée. Tant pis. Si elle le questionnait sur le sujet, il se contenterait de feinter un trou dans sa bourse. Enfin, encore faudrait-il pour ça qu’il en ait une. Mais l’excuse serait acceptable. Après tout, s’il participait à cette quête, il ne serait pas illogique de pointer un manque cruel d’argent pour justifier ses motivations.

Après avoir effectué un rapide passage à la taverne pour remplir sa gourde, Nagah se rendit à son tour sur les lieux du rendez-vous, arrivant peu de temps après la garde dorée qui - soit dit en passant - n’en avait plus vraiment l’air. Leur passeur, lui, en revanche, avait l’air toujours aussi con. Non, le loup divin ne l’aimait pas et il était fort probable que lorsque leur périple prendrait fin, il ne se gênerait pas pour mettre un terme à la vie de ce crétin qui pourrait bien s’avérer dangereux pour la confrérie des pirates, surtout s’il venait à divulguer quoi que ce soit sur l’identité de l’Ecarlate. Et dire qu’il allait devoir passer vingt jours en mer avec cette face de fouine et une garde dorée qu’il rêvait de tuer. Hmpf... Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire pour gagner sa vie. Enfin, en vérité, Nagah ne faisait pas ça pour l’argent mais bien pour en apprendre plus sur cette Circée et si - l’occasion se présentait - évoquer avec Ezelya la possibilité de la recruter.

- Je... vous préviens que si je vous vois vous embrasser, je vais gerber. Allait-il dire mais finalement, il se ravisa au dernier moment, se rappelant que le personnage qu’il incarnait était un jeune aventurier, certes un peu coincé, mais surtout bien élevé. Je ne suis pas en retard, j’espère ? Ouais, c’était mieux ainsi.

Sans attendre de réponse, il s’installa sur le bateau, le plus loin possible de Klein et d’Oblivion. Pas que leurs odeurs corporelles l’incommodaient mais il n’avait pas la moindre envie de tenir la chandelle. Et puis, sur la Reine, il avait pris l’habitude de s’installer à l’écart de l’équipage pour éviter non seulement d’être dérangé mais aussi pour éviter les accidents avec son imposante carrure. Il avait déjà failli balancer plus d’un matelots à l’eau en remuant la queue pendant qu’il dormait. Et même si il n’y avait pas la moindre chance que ça se produise ici, il n’avait pas pour autant envie de partager son espace vital avec des humains.
Codage par Libella sur Graphiorum


[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #24 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

[Wanted] Sur les traces de Circée Bartholomew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: Les Quais-