Expérience passée

Partagez| .

Expérience passée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 151
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Ven 13 Avr 2018 - 22:03

Dagnir O Naur réfléchissait, cela faisait un certain temps depuis la cassure avec sa précédente maitresse, Meiro. Pour l'instant, aucun postulant ne l'avait intéressé jusque là. S'il n'avait été dans l'obligation de suivre tous les desiderata de l'élu, il serait sorti depuis bien longtemps. Mais pour le moment, il tombait trop souvent sur des "héros" en devenir. Ils avaient une vision bien trop "gentille" du monde, si Pearla avait été encore là, oui il aurait été prêt à changer radicalement sa vision du monde et à tourner le dos à sa vie multimillénaire passée. Mais les Quatre en ont décidé autrement, si cela l'avait brisé à ce moment là, il s'en était remis. Il ne pouvait pas nier que c'était en grande partie dû à Meiro. Mais il s'est amouraché si facilement avec elle, Dagnir ne pouvait s'empêcher de penser qu'il était retombé en adolescence à ce moment. Même si pour cela il aurait du vivre, à l'origine, une enfance pour avoir réellement connu l'adolescence par le passé.

Maintenant, Dagnir avait un projet, il tenait à remettre sur pied un clan d'assassin et d'espion à la hauteur de ce qu'il avait fait avec son partenaire et ami de l'époque. Mais pour cela il fallait trouver le bon, celui qui a une philosophie intéressante mais  qui n'hésitait pas à tuer quand les besoins l'exigeaient. Surtout, il fallait que ces contradictions apparentes soit encadré par un honneur sans faille. Certes ce n'étaient pas vraiment celui selon les guerriers aussi engoncé dans leurs traditions et bouffi d'orgueil.

S'il devait attendre un millénaire pour cela, il le ferait. Mais cela voudrait dire recommencer absolument tout ce qu'il avait initié jusque là.

C'était en pleine réflexion sur son trône, éclairé de seulement quelques torches, qu'il entendit les portes de sa prison s'ouvrir pour laisser passer son prochain postulant.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
avatar
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 27
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Dim 15 Avr 2018 - 13:22

Cela faisait presque cinq semaines qu’Alexander se cachait à Layane sur ordre de son nouvel allié, le seigneur de Sirk, Akelar Katar. Ne plus être libre de ses mouvements était insupportable pour l’assassin. Tout ça parce que Freyja, une jeune noble qu’il avait sauvé et pour qui il avait eu des sentiments l’avait dénoncé aux autorités de Lüh.

Elle l’avait trahi, alors qu’il lui avait sauvé la vie ! Les femmes étaient bien dangereuses comme lui avait maintes fois répété son maître. Et pourtant malgré ce coup de couteau dans le dos, il ne s’imaginait pas la tuer, ou la faire souffrir comme il aurait si bien pu le faire avec n’importe qui d’autre.

Après un énième entrainement sur la plage, Alex se dit qu’il devait agir. Il avait besoin d’Akelar plus que ce dernier avait besoin de lui. A peine leur alliance conclut, il devait se cacher et était donc inutile pour deux mois. Il ne devait pas décevoir Akelar, sinon jamais il n’obtiendra vengeance ! Ainsi il prit la décision de se rendre une fois encore au temple du feu. Ce dernier était de loin le plus proche, il ne risquait presque rien à s’y rendre et il en était toujours sorti accompagné. D’abord Kate puis Skull, la première l’avait déçu et était à nouveau dans sa cellule, le dernier toujours sous ses ordres, se baladait librement sur l’île.

On était au début du printemps mais la chaleur était tout de même insupportable. C’était à se demander si le désert ambré connaissait les saisons… Hiver, printemps, été c’était du pareil au-même. Par chance cette fois-ci Alex ne le traversait pas en entier. Layane n’était qu’à 3h de marche environ, les chances de croiser un monstre du désert était faible.

Alexander arriva au temple sans encombre, même s’il du presser le pas à une centaine de mètres des grandes portes lorsqu’il entendit le sifflement d’un zuhu se rapprocher. En cas de danger il pouvait toujours invoquer Cheshire ou Skull mais il préférait éviter. Il ne voulait pas faire appel à ses invocations aux moindres problèmes, sinon jamais il ne s’en sortira seul.

Une fois dans le temple, il prit son temps, de toute façon il était « prisonnier » à Layane alors rien ne pressé. Il parcourut les nombreux couloirs du temple sans s’arrêter. Il n’avait pas d’objectif précis, il voulait simplement devenir plus fort pour qu’Akelar garde confiance en ses capacités et l’aide dans sa quête de vengeance. Alex supportait de moins en moins la chaleur régnant dans la demeure d’Ignis, aussi il retira son manteau de cuir et le gilet qu’il rangea dans son sac sans fond.

Alors qu’il marchait dans un énième couloir, il vit qu’une porte fermée dans ce long couloir d’une centaine de mètres. Une porte fermée et des dizaines d’autres ouvertes… Un demi-dieu récalcitrant ? Soit Alex allait s’essayer à son épreuve, plus une invocation était forte plus il était dur de la libérer non ? Ce n’était que pure logique !

Le jeune homme ouvrit la porte et entra dans la pièce. Il faisait sombre mais après un léger temps d’accommodation on pouvait clairement distinguer quelqu’un ou quelque chose assit sur un trône au beau milieu de la pièce. Il s’avança vers le demi-dieu en silence pour s’arrêter à environ cinq mètres de trône.

« Enchanté, enfant d’Ignis, je me présente Alexander et je suis là pour te libérer de ta prison si tel est ton souhait. »

Malgré la décontraction apparente de sa tenue en simple t-shirt, Alex était prêt à réagir au moindre danger. Son centre de gravité légèrement abaissé, une main posée sur le manche de sa hache l’autre prête à faire sortir sa lame secrète.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 151
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Dim 15 Avr 2018 - 21:32

Dagnir fit enclencher les torches autours de l'arrivant pour mieux l'observer. Le Demi-dieu était intrigué de voir un jeune homme vêtu d'un simple t-shirt, le fils d'Ignis savait qu'il faisait chaud aux alentours avec le désert, mais ce n'est pas la tenue la plus adaptée pour traverser cet environnement aride. Clairement il n'était pas un habitant des environs, c'était une information intéressante. L'immortel ne répondit toujours pas, il continuait d'inspecter l'humain. Il remarqua que celui-ci était armé et sous une apparence de nonchalance, il était en vérité prêt à se battre. Dagnir soupçonnait aussi qu'il avait une seconde arme caché, au vu de la position de son deuxième bras.

Son interlocuteur avait au moins attiré sa curiosité, ce qui était une bonne chose. Contrairement à son prédécesseur où l'invocation avait déjà une idée arrêté dès le début.L'immortel se pencha en avant, joignant les mains et répondit finalement.

Sortir de cette prison est-ce-que je souhaite bien évidemment. Mais pas à n'importe qu'elle prix. Est ce que tu es venu me voir spécifiquement? Ou as tu laissé le destin te guider?

Bien évidemment tu auras une épreuve à passer, en fait deux car j'attends tout d'abords de savoir pour quelle raison tu recherches un des premiers enfant des Quatre.

Le pouvoir? La puissance destructrice que nous apportons? Les connaissances qui vous sont interdites par nos créateurs respectifs? Tiendras tu les accords que nous mettront en place ou profiteras tu dès que j'aurai accepté pour m'utiliser comme un outil?


Dagnir regardant droit dans les yeux du mortel.

Choisis bien tes mots, car tes réponses déterminera tout autant si ce n'est plus l'épreuve qui va suivre sur le succès ou non de ta requête. Pour ce qui concerne l'épreuve, tu devras de toute façon me dire quelles sont tes compétences et ce que tu fais comme activité pour que je puisse déterminer le type de défi que je te soumettrai...

Dagnir ne put s'empêcher un petit sourire carnassier, c'est à ce moment là que les portes se refermèrent. Empêchant l'humain de repartir sans donner de réponse si cela ne lui plaisait. Cela aidera aussi à savoir de quel métal était fait son postulant par sa réaction.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
avatar
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 27
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Lun 16 Avr 2018 - 19:58

Alexander n’eut pas de réponse immédiate de la part du demi-dieu. Seuls les torches autour de lui s’allumèrent surement pour permettre au fils des quatre de le dévisager. L’apparence pouvait-être une bonne indication mais mieux valait ne pas si fier à 100%. Le jeune homme l’avait appris à ses dépend comment aurait-il pu imaginer que Freyja puisse le dénoncer, et ainsi le forcer à se terrer à Layane… Il l’avait sauvé ! Sans lui elle serait morte ! Il faudra qu’un jour il aille lui demander de plus amples explications sur son manque de savoir-vivre…

Après une longue minute l’immortel se pencha et s’adressa à lui. Visiblement la créature ne connaissait pas le savoir-vivre, elle aussi, était-ce trop demandé que de donner son nom ? Malgré ce détail, Alex était rassuré le demi-dieu voulait quitter cette pièce, pas comme Kromereth. Le bruit de la porte claquant derrière, lui tira un regard dans cette direction. Il se reconcentra rapidement sur l’invocation face à lui.

« Non je ne suis pas venu en quête de ta personne spécifiquement… Je ne te connais pas et aucun parmi les tiens à une réputation qui fait qu’on irait le chercher spécifiquement. Ta porte m’a simplement intrigué, elle était la seule fermée dans le long couloir où ta cellule se trouve, voilà tout.

Ce que j’attend de toi, c’est la même chose que pour Cheshire et Skull, deux de tes frères qui sont déjà mes alliés, je convoite votre aide, votre force, vos pouvoirs magiques. Je veux être plus fort, je veux vivre et surtout je veux me venger d’un homme que je ne peux tuer sans votres aides ou celle d’Akelar.

Je n’ai qu’une parole alors crois-moi si je te dis qu’en m’accompagnant tu gagneras une liberté d’action totale à la seule condition de toujours répondre présent quand je t’appelle. Je ne serai pas ton maître, tu n’es pas un variquan. Vous les demi-dieux être intelligents, vous nous êtes supérieurs sur tous les aspects jamais je ne pourrai vous considérer comme des esclaves, même si c’est le souhait des Quatres. »


Il repensa à son contrat avec Cheshire et les quelques fois où il avait dû le transgresser…

« Non… Pour être honnête je pourrai potentiellement revoir les closes de notre contrat si jamais j’estime que la situation l’exige. Par exemple, si tu me suis, tu pourras tuer n’importe qui je m’en moque à l’exception de quelques personnes bien spécifiques. Soit car je souhaite m’en débarrasser moi-même, ou alors car elles me sont utiles.

Ma profession… On ne l’avait jamais présenté ainsi, en général les gens parleraient plus d’occupation. Enfin bref, je vis ma vie en prenant celle des autres. Je reçois des contrats, je les exécute et je suis payé, en somme je suis un assassin. J’ai été formé depuis mon plus jeune âge par mon maître que je souhaite maintenant venger.

Je t’écoute demi-dieu quel est ton défi ? »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 151
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Lun 16 Avr 2018 - 23:13


L'immortel partit dans un immense éclat de rire, qui prit pendant plusieurs minutes, non pas qu'il se moquait d'Alexander, loin de là, mais le hasard faisait véritablement bien les choses. Il se leva ensuite de manière très lente, montrant toute la hauteur que culminait Dagnir.  

- Bien, bien!! Tu as merveilleusement bien répondu Alexander! Puisque tu as piqué mon intérêt je vais dûment me présenter...

Les flammes autours d'Alexander s'éteignirent pour mettre en avant l'invocation, les flammes devinrent bleues, donnant des reflets assez morbides sur les écailles de Dagnir ainsi que ses crocs .

- Mon nom parmi mes pairs est Dagnir O Naur, à la réputation douteuse et sulfureuse pour mon attachement envers les humains.

Les flammes devenaient plus importante laissant entrevoir ce qui ressemblerait à une foule mais on ne pouvait apercevoir autre chose que cette masse indéfinie.

- Mais cela ne m'importe guère, car j'ai rencontré alors Sanada Masayuki, qui m'a parlé d'une vision.

Apparut alors, de manière fantomatique un personnage à l'allure importante au côté de Dagnir O Naur.

Sanada Masayuki:
 

- Pour lui le vrai pouvoir ne tenait pas que de la puissance brute mais provenait des ombres. C'est derrière le trône et non dessus que se trouve le vrai dirigeant. Nous avons longuement discuté, philosophé et nous nous sommes mis d'accord pour fonder...le plus puissant clan d'assassin et d'espion. Le clan se nomma Hanzo et je pris le prénom d'Hattori


Cette fois-ci, Alexander put voir tout autours du piédestal du trône tout une foule d'inconnu, certain couvert par une tenue entièrement sombre, d'autres au visage découvert de sexe et d'age divers.

- Nous avons réussi là dessus mais contrairement à moi, Masayuki n’est pas immortel. Bien que j’assurai la continuité de son œuvre, il tint à coucher nos idées et notre philosophie pour créer un code. C’est ce code plus que moi qui a fait l’unité de notre clan, mais je me suis assuré qu’on ne diverge pas trop tout en l’adaptant avec les changements de périodes.

Le fantôme de Sanada Masayuki disparut et la foule changea par vague, les différents vêtements et tenue se modifiaient, les visages aussi avec des origines ethniques différentes, les armes bien sûr avec les fusils de différent types.

- Puis vint la fin des temps…

La foule changea une dernière fois, la majorité étaient maintenant vêtu de combinaison de haute technologie qui les rendait invisible par moment, ils possédaient aussi des épées plasmiques. Mais ils disparurent dans les flammes malgré tout.

Les flammes bleues redevinrent rouge et l’immortel ouvrait légèrement les bras.

- Je suis, accessoirement, le meilleur assassin que l’Ancien Monde n’ait jamais eu… et très certainement du Nouveau Monde d’ailleurs.

Dagnir O Naur fit un sourire carnassier au jeune assassin.

- Il va sans dire que j’ai enseigné à beaucoup de disciple et je pourrai répondre à ton besoin de formation.

L’immortel commençait alors à descendre les marches du trône, les torches s’allumant à son passage.

- Mais ce n’est pas gagné pour autant, voici donc l’épreuve qui me permettra définitivement de t’accompagner.


Le trône disparut pour laisser place à une immense plaine, contenant de grand champs de riz et de la forêt plus loin, où au centre trônait un puissant château de type asiatique entouré d’une douve.

- Tu vois derrière moi un château, au dernier étage se trouve un puissant noble. Tu dois le tuer ,tel est ta mission. Bien évidemment, tu peux demander toute information et arme disponible auprès de ces deux serviteurs.

Le fils d’Ignis tendit son bras gauche sur le côté pour indiquer deux jeunes hommes agenouillés qui attendaient le ordres.

- Pour ne pas te déstabiliser, car ça n’aurait aucun intérêt, je t’ai placé à une époque où la technologie est proche de ce que tu connais sur l’ile. Prépare toi bien, car tu n’auras que peu de droit à l’erreur dans le château et même dans les plaines alentours.

Dagnir commençait à se fondre dans les ombres pour laisser la main à Alexander.

- Ah ! Avant que je n’oublie… Prends garde au chant du rossignol !


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
avatar
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 27
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Sam 21 Avr 2018 - 6:12

La réaction de l’invocation surprit Alexander, mais bien plus que cela elle le vexa. Le regard de l’assassin se faisait de plus en plus dur après chaque seconde de fou rire. Il osait rigoler de son histoire ? De sa vie ? Oui il n’était qu’un humain mortel, il n’était rien comparé à son interlocuteur, et pourtant ce dernier avait besoin de lui pour sortir de ce temple. Il avait besoin de l’homme, sans lui il n’était qu’une bête enfermée, pour être il avait besoin de lui ! Non ! Non ! Il n’avait qu’une envie à cet instant, sauter sur le demi-dieu et le transformer en charpie. Lui trancher la gorge, lui arracher le cœur, le faire souffrir ! Il devait payer ! Jamais il ne tolèrera qu’on se moque de lui aussi impunément…

Il voulait massacrer l’immortel, mais justement cela ne servirait à rien, il y laissera sa vie un point final. Rageur il ferma le point, très bien il avait compris, il n’était pas celui qui libèrerait ce demi-dieu alors mieux valait partir. Tel aurait été sa décision finale, si le demi-dieu ne s’était pas décidé à lui répondre., alors toujours le point fermé et la mâchoire crispée il écouta ce qu’il imagina être des railleries.

Plus l’homme-lézard parlait plus la mâchoire d’Alex se décrispait. Il était abasourdi par le passé de son interlocuteur. Les flammes dansant autour de lui ne lui firent aucun effet, il était maintenant habitué aux pouvoirs des enfants des Quatres. Le jeune assassin avait été extrêmement chanceux d’entrer dans la cellule de Dagnir plutôt qu’une autre, il avait en face de lui un être immortel ayant passé plusieurs milliers d’années à peaufiner l’art de tuer. Il avait jusque-là imaginé les connaissances de son maître quasi-parfaites en la matière, mais ce n’était rien en comparaison de celui qui allait être son nouveau compagnon ! Peu importe les épreuves ! Il avait oublié sa colère pourtant immense quelques minutes plutôt, il voyait maintenant des possibilités énormes.

L’histoire du dirigeant de l’ombre n’intéressait pas Alexander, lui ne cherchait qu’une chose la vengeance. Il n’avait que faire de dominer Arcane, il voulait la tête du Prince, point. En revanche l’évolution des disciples de Dagnir l’intrigua davantage, surtout les armes. A tel point qu’il se demandait à quoi pouvait servir des armes qui n’avaient rien de tranchant et semblaient bien encombrantes… En sommes bien moins efficaces que les lames à ses avant-bras.

A y réfléchir un peu plus, accepter un enseignement autre que celui de son maître était pareil à insulter la mémoire du défunt Michaël, mais pouvait-il prendre le luxe de négliger tout le savoir acquis par l’immortel ? La réponse était évidente mais l’attachement d’Alexander pour son précepteur était encore énorme lui cachait la vérité.

Dagnir aborda enfin le sujet important… L’épreuve qu’il allait devoir passer, les choses sérieuses allaient commencer. Vu le passé de l’immortel, l’assassin espéra des épreuves où il pourrait pleinement s’illustrer. Eh bien il ne fut pas déçu, Alexander regarda médusé le château apparaitre. Il écouta les instructions du demi-dieu même s’il eut du mal sur certains points comme ce chant du rossignol, mais sinon la mission semblait simple.

Pour commencer il étudia en détail la bâtisse et les environs, les rizières étaient vides hormis une femme. Il était trop loin des forêts pour voir en détail ce qu’il s’y passait, mais rien ne semblait indiqué une activité.

Ensuite au niveau du château Alex identifia plusieurs hommes surement des gardes armés, il en compta huit au niveau des grandes portes et dix autres sur la muraille. Vu la taille du fort l’assassin s’imagina qu’il devait y avoir environ une quarantaine de gardes en plus sans compter le personnel non armé. C’était bien trop dangereux d’y aller de front, la discrétion était primordiale s’il voulait éliminer sa cible sans encombre.

Il avait besoin de se rapprocher pour confirmer, mais pour lui escalader le mur en pierre serait difficile mais pas impossible ensuite une fois sur les toits vu l’architecture il atteindrait le dernier étage, les nobles adoraient dominer leurs mondes, sans problème.
Après dix minutes d’observations et de réflexion Alex s’était fait un plan d’action, il ne restait maintenant plus qu’à vérifier chaque détail avant de passer à l’action. Il tourna la tête en direction des deux serviteurs.

« Hé vous deux… Dites-moi le Soleil se couche dans combien de temps ? »


Il regarda l’astre dans le ciel

« Si c’est comme sur Arcane, je dirais qu’il sera derrière les bois dans quatre à cinq heures j’ai bon et combien de temps dure la nuit ? Sinon vous pouvez me dire combien il y a d’ennemis dans le château ? Si le noble est bien au dernier étage de la tour ? Et est-ce que parmi les gardes il y a des détenteurs d’invocations ? »

Il écouta les réponses des serviteurs en détails, ne voulant omettre aucun détail. Une fois toutes les informations qu’il imaginait nécessaires en sa possession. Il partit en direction des forêts, il devait vérifier ce qu’il y avait et puis sous les arbres il pourrait approcher le château en toute discrétion pour avoir une meilleure vision du lieu, de l’équipement des gardes, etc etc…

« Ah oui ! Avant que je n’oublie vous savez ce que signifie la dernière phrase de votre maître à propos du chant du rossignol ? Qu’est-ce que c’est un rossignol ? Quel est le danger que représente ce chant ? »

Les serviteurs répondirent, et alors qu’Alex s’aventurait dans les bois, il essaya de décrypter le message. Son expédition comme éclaireur dura environ une heure et demie, il préféra y aller lentement, ni la cible, ni Dagnir ne partirait de toute façon. Une fois de retour, il adapta son plan avec les nouvelles informations en sa possession et il se le répéta plusieurs fois pour être sûr de l’avoir parfaitement mémorisé.

Modèle château:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 151
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Sam 21 Avr 2018 - 20:01

Alexander posa la question dans combien de temps la nuit allez tomber ce à quoi ils répondirent, même s'ils devinrent blanc sur sa dernière question :

- Mon seigneur, vous devez venir d'une contrée bien étrange si le soleil réagit différemment par chez vous. Mais vous avez raison le soleil passera derrière l'oraison de la forêt d'ici quatre heures. Il y a quarante sanoulaïs effectivement, la majorité seront sur les rempart et le château, certains par contre feront le tour des chemins autours de la forteresse et des champs. Mais faites attention seigneur, il y a d'autres chinori comme vous. Nous pensons qu'il y en a une quinzaine d'entre eux, certains seront sur les toits et dans les alentours proches de la cible. Pour le reste nous ignorons leurs postes.


Ils respirèrent fortement quelques instants, semblant ne pas apprécier les paroles qu'ils allaient dire.

- Quand à des humains qui posséderait un des êtres divins... excusez nous pour ces paroles, mais ce que vous dites est sacrilège! Si vous pensez que le seigneur Sanada possède le seigneur Hanzo, vous vous trompez lourdement. Il est déjà incroyable qu'une créature divine se prend à devenir un seigneur comme n'importe quel noble humain, mais même le seigneur Sanada n'oserait se considérer comme au dessus de ce dernier.

Ils se prosternèrent devant Alexander pour s'excuser de la teneur de leurs récrimination sur lui, avant de répondre à la dernière question de celui ci. Il haussèrent les sourcils, visiblement le chant d'un rossignol est considéré comme une connaissance de base. L'un deux fit quand même une imitation parfaite


- Quand à la signification de cet avertissement qu'on vous as donné, nous somme confus de ne pouvoir vous en dire plus.

Les deux serviteurs attendirent avec patience qu'Alexander fasse son analyse de la situation. Pendant ce temps ils s'occupèrent de l'abri proche des terres du seigneur ciblé. Quand l'assassin revint, ils avaient déjà préparé de quoi se sustenter tous pour la soirée. Avant le repas, ils voulaient lui présenter une dernière chose.

- Notre seigneur vous a mis à disposition divers équipement pour vous aider dans votre tache.

Les serviteurs présentèrent alors divers équipement qui allèrent du grappin au ninja to, dont le plus étranges étant ces œufs qui étaient remplit de divers effets. Ils lui expliquèrent le fonctionnement si Alexander posait la question.

Il ne restait plus qu'au jeune homme d'aller vers son destin.



Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
avatar
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 27
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Mar 8 Mai 2018 - 4:25

Alexander était parti observer la forteresse ennemie pendant deux bonnes heures. Sa progression sous les arbres avait été spécialement lente, il se savait normalement invisible sous le feuillage mais mieux valait ne pas tenter le diable. Il s’arrêta sous l’avant-dernier arbre à une quinzaine de mètres environ de la muraille. De sa position il était invisible pour les gardes à l’entrée surtout qu’ils ne le cherchaient pas. Il put ainsi les observer, essayant de desceller une faille dans leurs tours de garde. Enfin c’était un maigre espoir il n’avait pas assez de temps, identifier ce genre d’habitude demandé des jours et nuits entières à espionner.

Malgré tout, il put remarquer qu’en plus de leurs lances d’environ deux mètres vingt de long, tous les « sanoulaïs » avaient une épée légèrement recourbée d’environ soixante centimètres. Alex n’aurait pas la chance de les voir s’entraîner pour jauger de leurs habiletés au combat. Il prit aussi son temps pour réfléchir à ce que les serviteurs lui avaient répondu.

Il y avait deux types d’ennemi, les sanoulaïs avec leurs lances et katana et des chinoris « comme-lui »… Des assassins probablement, sans les serviteurs jamais le jeune homme n’aurait pu deviner leurs présences, aucun indice, pas une ombre se déplaçant discrètement. Ces chinoris ne se montraient qu’en cas d’alerte et devaient affronter leurs adversaires à l’intérieur du bâtiment. Ils connaissaient les lieux c’était un avantage de taille, ils connaissaient chaque angle. En cas de confrontation la solution serait de les affronter sur terrain neutre à l’extérieur où sur les toits.

De retour auprès des serviteurs il regarda attentivement les différents objets mis à sa disposition, même si c’était extrêmement tentant pour l’assassin, certaines armes ayant l’air vraiment intéressantes. Il préféra s’abstenir, il y avait déjà bien assez d’inconnues dans cette mission il n’allait certainement pas rajouter une difficulté avec un maniement hasardeux de sa part. Il finit tout de même par prendre le grapin, il en avait déjà utilisé et ça serait bien pratique pour escalader rapidement la première muraille d’environ cinq mètres de haut.

Le ciel se rougissait au fur et à mesure que le Soleil, se cachait derrière les bois. Alex se leva, et vérifia une dernière fois son équipement avant de saluer les serviteurs et de partir sous les arbres direction le château. La luminosité ayant énormément diminuée, le rendant encore moins visible il accéléra l’allure pour atteindre le dernier arbre avant que la nuit noire s’abatte sur la plaine. Il attendit ainsi dans le noir derrière le tronc encore une bonne heure, il fallait que ses yeux s’habituent à l’obscurité et que la vigilance des gardes diminue.

Passé ce délai, Alex quitta la forêt et traversa la distance qui le séparé de la muraille en deux petites secondes, sans bruit et sans être vu. Plaqué contre la muraille il attendit encore plusieurs minutes avant de bouger à nouveau. Aucune réaction des gardes, il n’avait pas été vu c’était confirmé. Il testa s’il avait de bonnes prises sur la muraille, de loin elle avait l’air assez lisse mais finalement de nombreuses aspérités rendaient son escalade plutôt facilement réalisable. Ce serait légèrement plus éreintant que de grimper avec le grappin, mais ce serait bien plus discret à l’impact un crochet pouvait faire du bruit et avertir les gardes de l’intrusion.

Avant de commencer l’ascension du rempart, il attendit qu’un garde face sa ronde et s’éloigne. Une fois fait, il progressa prise par prise, en faisant le moins de bruit possible. En seulement trois minutes il réussit à poser ses mains au sommet de la muraille. Il attendit quelques secondes essayant de repérer de potentiel gardes non loin. Aucun bruit, il se hissa alors sur le chemin de ronde. Toujours aucun ennemi à l’horizon.

Il devait rapidement quitter le chemin de sentinelles les torches, même si leurs lumières étaient faibles pouvaient dévoiler sa position. Alors plus rapidement que pour l’escalade il grimpa sur le premier toit à sa portée. De là où il était, il avait une vue plutôt globale de la cour intérieure. Les serviteurs lui avaient parlés de quarante sanoulaïs, en comptant les huit à l’entrée, les dix sur la muraille et les neuf qu’il voyait en bas il en restait donc treize à l’intérieur des bâtiments plus la quinzaine d’assassins… Vingt-huit ennemis malgré la taille de la bâtisse, c’était énorme. Il pouvait en croiser à tout moment, si l’alerte venait à être donné, il devrait fuir rapidement ne doutant pas une seule seconde qu’il pouvait mourir durant l’épreuve.

Grâce à son entrainement, atteindre le quatrième étage ne fut pas très problématique. Il évita sans trop de difficultés les passages où les lumières des torches se dégageant des fenêtres pouvaient le trahir. Il évita aussi de passer au niveau d’ouvertures, où il attendait des personnes s’affairer, personnels de maison ou gardes peu importe.

Au cinquième et avant-dernier étage, il remarqua deux fenêtres entrouvertes d’où aucun bruit n’en sortait. Elles seraient ses portes d’entrée, en effet au dernier étage aucune fenêtre ou ouverture ne lui permettaient d’entrer discrètement et il était hors de question de défoncer d’en défoncer une, le bruit dévoilerait sa présence.

Il choisit la fenêtre orientée plein Est, il attendait des ronflements dans la deuxième, il ne voulait prendre aucun risque. Alors aussi discrètement que possible, il fit glisser un des battants pour entrer dans ce qui était visiblement une chambre de bonne. A l’intérieur, deux jeunes femmes dormaient. Sans hésitation, il les élimina. La première allongée sur le côté offrait sa nuque et la lame d’Alexander s’enfonça à l’arrière du crâne. La deuxième il lui tordit simplement la nuque. Il recouvra ensuite les cadavres avec les draps de telle façon que quelqu’un rentrant imaginerait les femmes en train de dormir.

Une fois fait, il entrouvrit la porte il observa ce qui se passait à l’étage. Son intrusion n’avait pas été repérée, quelques employés de maison s’afféraient, mais à cette heure si tardive ils n’étaient que trois. Le problème c’était surtout les gardes, au nombre de trois plus cinq hommes avec une tenue différente et le visage masqué, les fameux chinoris. L’escalier menant au sixième n’était pas gardé et se trouvait à moins de dix mètres de lui. Il pourrait atteindre le dernier étage en un rien de temps, mais il serait impossible de ne pas être vu. Après quelques minutes il remarqua que les gardes se retrouvaient dans une pièce non loin de la sienne, il devait s’y rendre pour neutraliser la gêne que les sanoulaïs représentaient.

Alexander remarqua que le plafond était fait de panneaux de bois, il en déplaça un et se positionna entre la structure et le faux-plafond puis se dirigea vers la salle des gardes. Il souleva un des panneaux et attendit que les gardes reviennent, cela prit une bonne heure mais ils revinrent. Une fois que le dernier sanoulaï ait fermé la porte et que les autres aient posés leurs armes, il se laissa tomber plantant la lame secrète de son bras gauche dans le gorge d’un premier garde, alors que sa hache de lancer s’enfoncée dans le crâne du deuxième et avant que le troisième réagisse il se trouva avec la gorge tranchée. A nouveau il attendit une vingtaine de secondes, aucun changement d’activité, il n’était toujours pas repéré.

Cette fois-ci cacher les corps était impossible, il préféra alors bloquer la porte et repartir par le faux plafond en prenant soin de bien remettre le panneau. Avant de repartir il avait tout de même pris l’initiative d’ouvrir la fenêtre, ainsi si les corps venaient à être découverts, les habitants pourraient se dire que l’assassin était parti sur les toits. Il y avait peu de chance, mais ça ne lui coûtait rien.
Retournant au centre de l’étage, il déplaça très légèrement une plaque de bois pour étudier les déplacements des fameux chinoris. Après plus de dix minutes à observer, un désespoir envahissait Alexander celui de devoir passer en force en éliminant toutes ses cibles de front, tant ses adversaires étaient immobiles. Ils n’avaient pas bougé d’un centimètre, à peine un clignement d’œil. Soudain l’un d’eux fit une erreur, se diriger vers un coin isolé dans l’angle mort de tous ses collègues. Alex n’hésita pas longtemps il comprit que c’était probablement sa seule chance. Aussi discrètement que son maître lui avait appris, il se positionna au-dessus de sa cible. Et comme précédemment après avoir silencieusement retiré le panneau en bois, il se laissa tomba lestement derrière sa victime qui n’eut pas le temps de réagir avant de sentir une lame se loger entre sa troisième et quatrième côte et atteindre son cœur. Il emmena le cadavre dans la pièce juste à côté qu’il savait vide ayant vérifié juste avant de passer à l’attaque. Là il entreprit de voler les vêtements du mort pour se déguiser, ses ennemis ne verraient pas leurs morts venir.

Il devait agir vite, à peine était-il sorti de la pièce qu’il se dirigeait vers le chinori le plus isolé. Ce dernier ne se doutant de rien, comprit trop tard qu’une lame s’était plantée dans son cœur. Le plus rapidement possible il cacha le corps dans une pièce malheureusement, celle-ci n’était pas vide, une employée de maison s’y trouvait mais avant qu’elle ne puisse émettre le moindre son il lui trancha la gorge. Il continua d’avancer dans le dos de ses adversaires et élimina ainsi le troisième et quatrième chinori, sans prendre la peine de cacher les cadavres cette fois-ci ils étaient trop proches les uns des autres. Alex avait tout de même fait en sorte que leurs cadavres se tiennent le plus droit possible contre un mur et une poutre. Le dernier chinori vit le jeune homme s’approchait sans rien dire ou faire quoique ce soit, jusqu’à qu’ils soient à trois mètres l’un de l’autre. Là il sortit sa dague de manière très discrète, mais Alex avait perçu son changement d’attitude. Il ne saurait dire ce qui l’avait trahi, mais sa cible savait qu’il était là pour le tuer. Son erreur fut de ne pas immédiatement alerter la garde et de penser prendre l’assassin à son propre jeu. Au moment où le chinori se rua en avant pour attaquer Alexander, ce dernier le prit au dépourvu en saisissant sa hache pour l’attaquer à la tête. La victime essaya tant bien que mal de faire une parade avec sa dague, mais le poids de l’arme et l’énergie donnée par le jeune homme étaient tels que la parade était inutile et la hache fendit le crane du chinori qui s’écroula immédiatement.

Au final l’étage avait été témoin d’un véritable carnage, il y avait du sang un peu partout sur le parquet et trois cadavres étaient à la vue de tous. Il n’avait pas choix, il devait faire le ménage alors avec rapidité et moins de discrétion il se rua vers les deux derniers domestiques pour les tuer. Une fois fait, il entassa tous les cadavres dans une pièce et de remettre ses habits. Il n’y avait plus âme qui vivent au cinquième étage. Il était temps d’accéder au sixième.

Après avoir nettoyé ses armes, il se lança à l’assaut du dernier étage. A sa grande surprise le couloir en haut de l’escalier n’était pas gardé. Au fond du dit couloir, se trouvait une porte plus importante et plus décorée que les autres surement celle du maître des lieux, sa cible. Mais avant de l’atteindre il devait passer devant quatre autres pièces. Pour une raison inconnue sa respiration s'accéléra subitement, une goutte de sueur lui parcouru l'échine, elle n'était pas dû à la fatigue. Il ne savait pas pourquoi, mais il devait absolument se calmer sinon jamais il ne pourrait accomplir sa mission. Tout en gardant ses sens en alerte il s'arrête en haut de l'escalier le temps de se calmer.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Alexander le Dim 10 Juin 2018 - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 151
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Dim 20 Mai 2018 - 23:38



Prends garde au chant du rossignol !

Les paroles de l'invocation vinrent prendre tout leur sens en cet instant, car au moment où il posa le pied sur le plancher de l'étage, au lieu de l'habituel grincement discordant qui se fait entendre, cela ressemblait fortement aux trilles d'un rossignol. A t-il reculé reculé par pur réflexe ou en sachant que cela allait déclenché une réaction? En tout cas, Alexander se déplaça suffisamment pour éviter les petites lames qui volèrent dans sa direction au travers du mur en papier. L'assassin ne put percevoir qu'une forme humanoïde qui se levait à travers le mur comme une ombre chinoise.




Malheureusement pour l'humain, ce ne fut pas la seule réaction. Des bruits de courses se firent entendre et très rapidement des sanoulaïs et des chinoris apparurent. Plusieurs de ces derniers sortaient justement du plafond dans l'étage et même dans celui des escaliers, bloquant ensuite toute voies de sortie pour Alexander. Ainsi encerclé, on ne lui portant pourtant pas le coup de grâce. Les gardes semblaient attendre un ordre, très certainement de leur seigneur. Pas un ne perdit sa concentration dans cette longue attente, le seigneur dans sa chambré prit particulièrement son temps pour se lever complétement et s'approcher des portes de sa chambre.




Seigneur Hanzo:
 

Ce ne fut pas le seigneur Sanada, mais la déférence particulièrement visible des gardes montrait que l'homme en armure doré et aux yeux étranges avait un statut tout à fait équivalent, si ce n'est supérieur au seigneur des lieux. Le cercle s'ouvrit pour le laisser passer. Celui-ci riait, se moquant semble t-il de la folie de l'intrus à venir dans le saint des saint.

Qu'avons nous là? Un assassin qui veut s'en prendre à mon ami et mon frère, le seigneur Sanada. Croire en ta réussite réussite est pure folie! Mais j'aime quand les humains vont jusqu'au bout des choses et tu t'es particulièrement bien débrouillé. Tu as réussi à aller jusqu'ici alors que nous étions parfaitement au courant de ton opération.


Cet "homme" étendit légèrement ses bras sur le côté, à la fois pour montrer son physique impression et presque surhumain, mais aussi pour montrer la masse d'ennemi qu'Alexander avait en opposition.

Je connais ton maître, jeune assassin, le seigneur Nobunaga se croit particulièrement intelligent à jeter ainsi en pâture des agents aussi prometteur. Car dans les deux cas ta seule récompense au final ne pouvait être que la mort. Tu ne peux réussir ta mission de t'en prendre au seigneur Sanada, tu ne pouvais que mourir de notre main. Je sais aussi que si, par miracle, tu arrives néanmoins par t'enfuir, il te fera payer ton échec par la pendaison!

Le puissant chinori regardait le jeune imprudent, attendant de voir si celui-ci aurait une réaction. Puis il continua son discours.

Mais pour l'exploit d'avoir réussit à parvenir jusqu'ici, et de découvrir malgré toi le secret du chant du rossignol, je suis prêt à te faire une offre que tu ne devrais pas refuser.




Renies le seigneur Nobunaga! Rejoins notre clan et jure fidélité à moi ainsi qu'au seigneur Sanada. Jure le sur le Code! Et rejoins nous... Tu penses avoir déjà atteint le sommet de notre art? Tu n'as fait qu'effleurer sa surface, tu te crois au bout du chemin alors que tu n'as fait que quitter le seuil de ton foyer. Ton actuel maître ne saurait t'apprécier à ta juste valeur, pourquoi donc lui rester fidèle? Ta mort serait un tel gâchis de talent...

Le seigneur sortit à ce moment son daisho, ses lames émettaient alors une sombre lueur.

Mais si tu veux continuer ta folie jusqu'au bout...soit! C'est ton ultime liberté! Peut être que tu comptes sur le fait de me battre. Dans le cas improbable où tu réussirais, l'honneur de notre clan nous obligerait à te laisser partir.

Un léger frémissement apparut chez certains gardes, très peu perceptible mais pas aux yeux du demi-dieu. Celui-ci se tournait légèrement pour parler à ses troupes. Semblant laisser complètement sa garde ouverte, mais ne serait-ce pas un piège lancer à l'encontre d'Alexandre pour le tenter?

Je sais mes chers disciples qu'il a en sa possession maintenant une information importante pour la sécurité de notre seigneur. Mais encore faudrait il qu'il trouve des charpentier suffisamment doué pour refaire ce plancher chantant pour pouvoir s'entraîner dessus. Je m'en suis particulièrement bien assuré.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
avatar
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 27
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Dim 10 Juin 2018 - 21:30

Un coup de chance ? Un sixième sens ? Même Alexander ne savait pas ce qui l’avait poussé à s’arrêter, mais il n’allait certainement pas s’en plaindre. Deux pas de plus et jamais il n’aurait pu éviter les lames, il se voyait gisant dans son propre sang. Cela eut pour effet de lui remettre les pieds sur terre, il s’était fait piéger. Il venait de comprendre l’avertissement sur le rossignol… C’était une défense très astucieuse, quasi-parfaite, l’architecture du bâtiment empêchait une attaque frontale et obligeait à passer par cet escalier piégé si l’on voulait être discret. Il s’était fait avoir en beauté.

Ainsi entouré par une vingtaine d’ennemis, il se savait condamné malgré son entrainement il lui était impossible de s’en sortir vivant. Certes il se savait assez fort pour emporter quelques-uns avec lui avant de rendre son dernier souffle mais à quoi bon ? Après tout il n’était que le produit de la magie de Dagnir, il n’empêchait qu’il fût en réel danger de mort. Les épreuves des demi-dieux étaient mortelles, après tout il avait failli se noyer en libérant Kromereth, ou mourir dans ses propres rêves avec Cheshire.

Il devait analyser la situation, trouver une échappatoire, c’était sa seule chance. Il regardait tous les hommes autour de lui se demandant qui allait avoir assez de cran pour attaquer en premier. Ses yeux se posant tour à tour sur chacun des visages, essayant de trouver le plus courageux. Certains ne semblaient pas manquer d’envie de le tuer et pourtant aucune attaque, ils étaient tous immobiles à attendre.

Puis Alex entendit des portes coulisser et vit apparaître un homme, aux habits semblables aux chinoris pourtant le jeune homme sentit instinctivement qu’il était d’un tout autre calibre. Il sortait de la chambre du seigneur, mais ne ressemblait pas le moins du monde à l’image que Dagnir avait projeté quelques heures avant. Qui était-il ? Les hommes autour de lui le laissèrent passer, tout l’indiqué comme le seigneur ou son équivalent.

Il écouta l’homme faire son monologue, tout en cherchant un moyen de s’en sortir… Mais plus il avançait dans son discours, plus les espoirs de l’assassin se volatilisaient. Sa seule chance aurait été d’invoquer Cheshire ou Skull, mais dans ce lieu c’était impossible. Par chance, l’homme semblait offrir une solution à Alexander, et il n’allait certainement pas la laisser passer.

« Ma mission est en effet de tuer le seigneur local, Sanada ou Nobunaga peu m’importe. Je ne connais ni l’un, ni l’autre je suis ici sur la demande d’un demi-dieu nommé Dagnir O Naur. »

A peine avait-il prononcé le nom de l’invocation que quelques hommes, lancèrent des regards discrets en direction de leur chef. Un détail qui n’échappa pas à l’assassin, connaissaient-ils le demi-dieu ? Ou bien connaissait-ils la puissance de ces êtres, et étaient effrayés par l’apparition de Dagnir signifiant leurs morts à tous ? Alex n’avait pas assez d’éléments pour le savoir, mais il savait qu’un détail clochait dans toute cette histoire, et il se demandait si l’assassinat était vraiment le but de cette épreuve.

« Je n’ai aucun ressentiment envers qui que ce soit, ici présent. On m’a donné une mission et j’ai vraisemblablement échoué, Dagnir m’avait pourtant mis en garde contre ce fameux rossignol mais je n’ai pas compris. »

Alex ne se concentra plus sur ce qui était autour de lui et leva les yeux au « ciel »

« Je reconnais mon échec Dagnir, j’ai été imprudent. Je pense qu’on sait tous les deux que j’ai échoué. »


Le jeune homme était bien entendu déçu de ne pas avoir réussi cette épreuve, mais il était pourtant assez heureux. En effet cela faisait des semaines qu’il n’avait pas ressenti l’excitation d’un contrat, d’une mission. Ce danger omniprésent, ce risque, cette montée d’adrénaline tant de sensation qui lui manquaient.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 151
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Dim 10 Juin 2018 - 23:28

Des applaudissements.

C'est ce qui fit Dagnir O Naur, sous les trait du seigneur Hanzo, d'abords à un rythme lent puis en s'accélérant. Mais ce qui dû étonner le jeune assassin, ce fut les chinoris et sanoulaïs qui l'applaudissaient aussi. Visiblement, la simulation s'était arrêté à la réédition du jeune humain. Petit à petit, le décors disparaissait en fumée, ne laissant la place qu'à la froideur et l'austérité de la roche. Les différents combattant disparaissaient à leur tour, ne laissant plus que le demi-dieu dans sa forme humaine.

- Reconnaître sa défaite est déjà une victoire sur soi-même. Même si sur la fin tu as essayé de passer outre la simulation...

Dit-il en faisant un franc sourire, faisant certainement référence à la révélation qu'Alexander avait lancé dans l'espoir de déstabiliser suffisamment ses ennemis pour pouvoir s'enfuir.

- Bon il est vrai que je n'ai pas suffisamment précisé les règles du jeu, mais je craignais que tu ne t'imprègnes pas suffisamment de la situation pour réagir comme tu le ferais dans la réalité. Je pensai que la réaction des deux serviteurs t'aurais averti suffisamment que lancer des informations qui ne sont pas intradiégétique ne t'aiderais pas. Mais j'aurai dû te repréciser aussi que l'épreuve commençait véritablement qu'à mon départ. Encore une fois, je me suis trop habitué dans les derniers temps de l'ancien monde à faire des mises en situation aussi réaliste. Alors que tu ne pouvais connaître les règles implicites.

Dagnir se permit de faire une claque vigoureuse à Alexander.

- Non sincèrement, avec les cartes que tu avais en main, tu as bien joué dans cette simulation. Le plus drôle, c'est que tu as fait presque exactement comme cet assassin prometteur de l'époque à qui je t'ai mis le rôle. Car cette situation c'était réellement déroulé, il y bien des millénaires certes. C'était un jeune homme doué, mais qui avait un mauvais seigneur. Celui ci ne savait pas utiliser comme il faut un aussi bon outil, derrière, le jeune homme était un peu trop arrogant et s'était lancé tout seul contre mon frère humain... Eh bien, il a sut reconnaître sa défaite et quitter un si mauvais seigneur pour nous faire allégeance. Par la suite, en suivant mon entraînement, il a rejoint la légende des grand maître assassin de mon clan.

Dagnir se retourna et commença a fouiller dans ses affaires, il prit deux immenses lames dans leur fourreau, clairement pas fait pour la forme humaine de l'invocation.

- Tu as le même potentiel que lui, mais il faudra que tu m'obéisses à la lettre pendant la formation et les entraînements pour arriver à son niveau, même si tu seras mon suzerain par le pacte.

Le demi-dieu arriva devant Alexander, il posa ses armes surdimensionné ainsi qu'une besace à côté de lui. Puis la créature divine se prosterna devant son futur maître.

- Moi, Hanzo Hattori aka Dagnir O Naur, jure fidélité à Alexander jusqu'à sa mort ou jusqu'à ce qu'il en décide autrement. Toutes mes capacités, intellectuelles, physiques ou magiques sont à ta disposition...maitre.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
avatar
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 27
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Lun 11 Juin 2018 - 20:23

Après l’aveux de son échec et à sa surprise, le seigneur face à lui se mit à applaudir rapidement suivit par les hommes l’entourant. Puis tout disparu petit à petit, il était maintenant de retour dans la cellule qu’il n’avait finalement jamais quitté. Le seigneur était le seul à être resté, et Alex comprit pourquoi quand il prit la parole, c’était Dagnir. Son intuition ne l’avait pas trompé, un détail cloché depuis le début. L’épreuve de Dagnir était donc une tentative d’assassinat sur sa propre personne, c’était d’un mauvais goût assez prononcé, mais c’était surtout une épreuve biaisée !

Jamais il n’aurait pu réussir à approcher furtivement l’invocation, elle était maître de ce monde et devait donc savoir tout ce qui se passait à chaque instant. La magie avait dû jouer un rôle essentiel dans sa « capture » sinon comment autant d’hommes auraient-ils pu surgir aussi rapidement de tous les côtés ? Même depuis le cinquième étage alors qu’il l’avait entièrement nettoyé… Il était quasi-sûr de lui, il n’aurait jamais pu réussir l’épreuve du demi-dieu ! Il avait été trompé ! L’enseignement de son maître avait été bafoué par de tels stratagèmes, Alex sentit alors la colère monter en lui. Il n’avait qu’une envie frapper « l’homme » face à lui, il s’était joué de lui ! Mais il ne fit rien, cet homme n’en était justement pas un, il était une créature surpuissante pouvant le balayer d’un revers de la main. C’était d’autant plus vrai au sein du temple. Alors il écouta le demi-dieu, s’expliquer et même s’excuser ? Au moins cela eu pour effet de le calmer légèrement.

Alexander n’avait que faire du jeune homme qui avait soi-disant aussi bien réussi que lui quelques millénaires auparavant. Il n’était pas comme un autre, il était lui, Alexander Lukaschko ! Il ne voulait pas imiter quelqu’un mort dans l’ancien monde. L’idée d’être l’élève d’un autre homme que Michael lui était toujours difficile, il ne voyait pas qu’on pouvait lui apprendre de plus. Néanmoins il avait réussi l’épreuve, il possédait désormais trois demi-dieux, Cheshire, Skull et maintenant Dagnir O Naur. Le prince n’avait qu’à bien préparer ses défenses, le jour où il passerait à l’assaut ces trois là feront un véritable carnage !

« Nul besoin de te prosterner… Je te l’ai déjà dit je ne me considère pas comme ton « maître », nous sommes alliés. Tu as une totale liberté d’action, je ne te contrains en rien simplement prête moi ta force et répond présent quand j’ai besoin de toi, c’est tout ce que je demande. Ne me compare plus aux hommes que tu as connu, je suis moi et personne d’autre ! »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
avatar
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 151
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Mer 13 Juin 2018 - 7:03

Dagnir O Naur se retint de soupirer, il n'allait pas cacher à lui même qu'il était un peu déçu de la réaction de son nouveau maitre. Pourquoi tous les jeunes assassins prometteur avait comme défaut en commun la vanité? Il semblerait que ce soit le mal de la jeunesse humaine, qu'elle ait été crée par les demi dieux ou les Quatre eux même. Il allait sûrement devoir discuter avec le maitre de l'assassin pour discuter de sa formation.  

Très bien, puisque tel est ton ordre.


L'invocation était tenté de reprendre sa forme naturelle, mais il se contenta de ranger son armure pour être en tenue plus civil. Sitôt fait, il partit de sa cellule en compagnie d'Alexander.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Expérience passée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Il est de retour ... Mais que s'est il passé depuis 3ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple du Feu-