Ce qui fut

Partagez

Ce qui fut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Ven 20 Avr 2018 - 20:58



Le jeune Lameblanche avait posé ses légers bagages à Rorn, comme prévu. Mais au lieu de retrouver la ville un peu rustre mais chaleureuse visitée l'an passée, il était tombé sur de nombreuses ruines et visages désolés. Frappé par cette vision de destruction et de résignation, il s'était immédiatement attelé à recoller les morceaux du mieux possible.

Aujourd'hui ne s'annonçait guère différent. Sortant de l'auberge où il louait une chambre pour une modeste somme, Valion se dirigea vers les forges, sévèrement touchés durant l'assaut. Il était plus difficile depuis la capitale de constater les ravages de l'affrontement avec les clans rebelles. Certes, les hommes du commissariat de Lüh en avaient bien plus conscience que la population, confortablement installé intra-muros. Mais pour la Garde Dorée et les miliciens rorniens, c'était une toute autre affaire. Maintenant, en voyant le résultat de cette guerre civile, l'ancien sous-officier se demandait s'il n'avait pas directement envoyé ses brigades à la mort avec ses ordres de mutation.

Bien qu'il ne restait plus que quelques décombres, il y avait tant à reconstruire. Avec un pincement au cœur, celui qui fût forgeron contempla les ateliers éventrés par la magie des enfants des Dieux. Son père aurait pu verser une larme devant l'anéantissement de toutes ces heures de travail, s'il était encore parmi eux. Il retint un soupir. La fabrication des armes et armures faisait partie des priorités pour redynamiser l'économie de Rorn. Les deux ateliers appartenaient à une riche famille de nobles, les Helireah. Un faible sourire vint étirer ses traits en réalisant qu'il travaillait indirectement pour Nérée.

Valion salua les têtes qu'il connaissait comme celles qu'il n'avait pas encore croisées. L'une d'entre elles, un peu à l'écart, attira davantage son attention. La Brigadière Eskel Merigold. D'un bref coup d’œil, il remarqua qu'elle se battait toujours avec la même épée. Difficile de l'oublier. Pas uniquement à cause de son caractère, mais bien parce qu'elle avait conjointement obtenu ordre de mutation et dérogation pour se dégoter une invocation. Et de mémoire, elle était également fille de forgerons. Beaucoup de choses intéressantes à son sujet. Il vint à son encontre. Parmi tout ce chaos, il était plaisant de voir un visage familier.

« Merigold ? Ça faisait un moment. Content de te voir. » Puis il tourna la tête vers la forge fantôme. « Quel dommage. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Valion Lameblanche le Mar 12 Nov 2019 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eskel Merigold
Eskel Merigold
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Semi-actif
Crédit Avatar : Kim Junghun
Date d'inscription : 21/05/2017
Messages : 63
Double Compte : Ephylix, Capou
Liens vers la fiche : Par là
Journal de bord

Métier : Brigadier dans la Milice
Invocation(s) : Valefor, renard légendaire
Inventaire : • Epée droite (Maniabilité 3/5, Tranchant 2/5, Résistance 3/5) [+4]
• Armure de qualité médiocre [+4]

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Sam 26 Oct 2019 - 23:12

Eskel

• Endurance: 9/10 +6
• Etat: Normal
• Attaque physique: 3 +4
• Tsuris: 910T.
• Arme:
Epée droite (+4):
 
Bouclier (+2):
 

Equipement:
 
Inventaire:
 
La jeune femme avait quitté Valefor peu avant de retrouver le chemin de Rorn. Elle marchait, la mine sombre, vers les ruines de cette cité implantée dans le nord. Un tour de force du Prince qui avait envoyé de nombreux civils se faire massacrer par les troupes du Keiser. Eskel rit jaune. Il ne savait plus quoi faire pour se rendre ridicule, celui là. Elle avançait à pas rapides, n'étant plus très loin de l'entrée de la ville. De toute façon, ce chemin là était sûr, gardé par des patrouilles. Il servait de route de convoyage pour récupérer des ressources nécessaires à la reconstruction de la ville du nord. C'est en partie pour cela qu'elle avait été mutée ici et qu'on lui avait demandé d'aller chercher une invocation, pour lui permettre d'avoir une véritable puissance en cas d'attaque ennemie. Pouvait-on dire que c'étaient les nouvelles directives ? Envoyer les miliciens risquer leur vie comme de la pâture dans les temples ? Oui, complètement. Les Gardes Dorés étaient bien trop occupés à cirer le cul doré du Prince pour aller risquer leur précieuse vie de noble dans les temples. Elle crache avant de poser son regard d'acier sur l'entrée en ruine de la ville.

Eskel soupire doucement tout en réarrangeant sa ceinture. Elle était épuisée. Ces satanés brigands avaient bien failli avoir sa peau l'autre jour. Heureusement qu'elle avait ce chien des dieux avec elle et qu'il ne volait pas sa réputation de monstre. Enfant divin à qui elle avait ordonné d'aller faire sa vie, ne désirant pas remplir de paperasse. Mais c'était surtout pour garder une pièce maitresse dans son jeu. Bien qu'elle ne le portât pas dans son coeur, elle ne doutait pas de sa puissance destructrice et elle sera très utile en cas de problèmes. La milicienne franchit finalement les portes de la ville, tombant sur un spectacle encore plus désolant. Les civils ainsi que certains miliciens aidaient à déblayer et à reconstruire, tout doucement. Il leur faudra du temps pour remettre la ville sur pied, surtout avec si peu de main d'oeuvre et de ressources. Et le Prince, ni même la noblesse, ne faisait rien pour aider ces pauvres gens. Bien qu'Eskel détestait la faiblesse, elle ne pouvait que compatir face à leur détresse. La jeune femme aide rapidement un homme à soulever un morceau de bois lourd avant de se diriger vers l'ancienne forge de la ville. Elle n'était jamais venue à Rorn mais en avait suffisamment entendu parler pour savoir que sa forge principale était splendide et qu'ils y faisaient des armes de très bonne qualité. Pas comme la vieille ferraille qu'elle se trimbalait à sa ceinture.

Elle soupire en constatant les dégâts. Ce n'est pas aujourd'hui elle pourra s'acheter une épée digne de ce nom. La jeune femme grogne avant de se faire interpeller par une voix qui lui semblait vaguement familière. La rousse se retourne et hausse un sourcil à l'approche de l'homme qu'elle ne reconnu que tardivement. Valion. Ils avaient servit ensemble et c'étaient croisés à la caserne quelques fois, assez pour qu'elle en garde un assez bon souvenir. Cependant, elle l'avait perdu de vue lorsqu'il avait quitté les rangs et était partit faire sa vie. Elle esquisse un sourire, heureuse de retrouver un visage familier et un camarade amical. "Lameblanche..." commence-t-elle en le saluant d'un mouvement de tête, "oui, ça fait longtemps, tu deviens quoi ?" demande-t-elle avant de hocher la tête : "c'est dommage, en effet, j'aurais aimé m'acheter une nouvelle arme de bonne qualité. Malheureusement, cette bonne vieille ferraille va me servir encore un moment." Il n'y avait pas une once d'humour dans sa voix, elle le pensait réellement et sa vieille épée bien que très fidèle commençait à l'énerver. La lame s'éméchait de combat en combat et elle sentait sa fin venir.

Elle lâche un léger soupire tout en passant une main dans ses cheveux crasseux. Elle avait besoin d'un bon bain et d'une bonne nuit de sommeille. Mais tout cela attendra, elle allait savourer ses retrouvailles tranquillement autour d'une pinte. "Que fais-tu ici ? Et que dirais-tu d'aller en parler autour d'une pinte ? Enfin, s'il reste une taverne qui sert encore un peu de bière..."
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Lun 18 Nov 2019 - 1:16


Ce qu’il devenait ? Valion grinça des dents. Si content qu’il était de retrouver un visage connu, il en avait oublié que des retrouvailles impliquait de parler de soi. Et excepté son échec au Temple du Feu, il ne voyait rien d’intéressant à raconter. Quelque peu gêné, et sans doute un brin honteux, il émit un petit rire nerveux et se passa une main dans les cheveux. Son regard fuyant trouva un intérêt aussi bref que soudain sur le sol pavé.

« Pas grand-chose… »

Le jeune homme se secoua mentalement. Même si la vision de son ancienne camarade ne semblait pas beaucoup plus positive que la sienne, il n’allait pas plomber l’ambiance en se lamentant sur sa situation ni celle de la ville. Visiblement sur le même élan, ce fut la brigadière qui lui proposa de rattraper le temps perdu autour d’un verre.

Valion observa les décombres. Il venait tout juste de commencer, ce serait mal vu qu’il s’absente sans prévenir. Même s’il avait peu de risques de se faire congédier vu le besoin criant de main-d’œuvre, sa paie risquait d’en prendre un coup. Chose qu’il ne pouvait raisonnablement pas se permettre. Il décida non sans regret de faire patienter Eskel mais trouva une idée pour se rattraper.

« Faut que je travaille, mais j’ai une pause vers midi. On se rejoint à l’auberge où j'ai ma chambre et je t’offre pinte et repas ça te convient ? »

Il sourit avec sincérité, espérant qu’elle accepte sans que cela entame la bonne humeur de cette réunion inattendue. Il lui indiqua où se trouvait l'auberge avant de la laisser.

Ce qui fut Icone_10

L'ancien soldat essuya d'un revers de manche les gouttes de transpiration qui parsemaient son front. Il n'avait pas le temps de prendre un bain avant de retrouver Merigold. Mais il ne s'en souciait pas vraiment, et à vrai dire, l'idée d'être présentable devant elle ne lui avait pas effleuré l'esprit. Il n'avait même pas remarqué sa dégaine poussiéreuse. Même s'il ne faisait plus partie de la Milice, elle restait une camarade et ce genre de dispositions ne faisait pas le poids face aux efforts partagés tout au long d'une journée de service.

Une fois à l'intérieur de la bâtisse, ses yeux d'un bleu acier détaillèrent la salle à la recherche d'une chevelure rousse. L'armure de cuir et la tresse se dessinèrent rapidement dans son champ de vision. Il commanda deux pintes et vint s'installer à la table choisie en déposant les breuvages de chaque côté.

« Désolé de t'avoir fait patienter, j'aide à la reconstruction depuis quelques jours. Et toi alors, quoi de nouveau de ton côté ? T'as pris le pli de la vie rornienne ? »

Il esquissa un sourire, songeant que ça n'était clairement pas le même luxe qu'à la capitale, surtout par les temps qui courraient.



Ce qui fut Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Eskel Merigold
Eskel Merigold
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Semi-actif
Crédit Avatar : Kim Junghun
Date d'inscription : 21/05/2017
Messages : 63
Double Compte : Ephylix, Capou
Liens vers la fiche : Par là
Journal de bord

Métier : Brigadier dans la Milice
Invocation(s) : Valefor, renard légendaire
Inventaire : • Epée droite (Maniabilité 3/5, Tranchant 2/5, Résistance 3/5) [+4]
• Armure de qualité médiocre [+4]

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Dim 22 Déc 2019 - 23:04

Eskel

• Endurance: 9/10 +6
• Etat: Normal
• Attaque physique: 3 +4
• Tsuris: 910T.
• Arme:
Epée droite (+4):
 
Bouclier (+2):
 

Equipement:
 
Inventaire:
 
Eskel se contenta de hocher la tête tout en observant les décombres. Elle devrait être là en train d'aider à déblayer. Mais la jeune femme plus que dissidente en ce moment préférait aller prendre soin d'elle plutôt que de prendre soin d'une ville qui de toute façon allait perdre face aux monstre et au Nord. Elle soupire doucement tout en s'éloignant. D'un sourire, elle prit congé au près de Valion et s'en allait traîner sa carcasse dans les rues démolies de la ville pour trouver la fameuse auberge encore debout. Elle n'avait aucune idée de l'heure qu'il était, mais sûrement tôt car le soleil ne semblait pas encore totalement levé, caché derrière ces immenses nuages.

La milicienne marcha un petit moment, lançant des regards ça et là pour observer les habitants mettre du coeur à l'ouvrage. Enfin... c'est ce qu'elle aurait aimé dire car tous affichaient une mine déconfite. Certains pestaient même contre le Prince et scandaient à l'abandon. Cela la fit sourire et renforça en elle l'idée que le régent de ces terres était un incapable égoïste qui préférait se complaire dans sa richesse plutôt que d'aider le peuple. Qui plus est, Rorn était très clairement un tampon face aux forces du nord. Elle était le premier rempart en cas d'invasion et ses habitants n'étaient que de la chair à canon.
La rousse s'arrête finalement devant un établissement qui semblait encore debout. La pancarte accrochée indiquait qu'il s'agissait d'une taverne. Elle regarda autour d'elle mais la milicienne ne se rappelait pas avoir croisé une autre auberge. Elle hausse les épaules et rentre dans l'établissement.

...

Elle posa un pied mouillé sur le sol froid de l'auberge. Elle frissonna doucement avant de s'enrouler dans sa serviette. La jeune femme poussa un soupire d'aise et se dirigea vers le feu qui crépitait doucement dans l'âtre. Elle avait pleinement profité de son temps libre pour prendre un bon bain et se décrasser. Voilà qu'elle se réchauffait devant les flammes dansantes, séchant du mieux qu'elle pouvait ses cheveux indomptés. Ils commençaient à se faire long, trop long, elle allait devoir les couper. Mais pour l'heure, elle se contenta de sommairement les attacher avec une lanière de cuir.
N'ayant pas d'habits propres, la milicienne se contenta de remettre sa tunique et son pantalon souillés par la boue. Elle soupire de nouveau, de frustration cette fois. Puis sont estomac se rappelle à elle. Eskel accroche rapidement sa bourse à sa ceinture, enfile ses bottes de cuir salis et descend tout en veillant à bien fermer la porte de sa chambre à clé.

Une fois dans la salle presque vide, elle s'installe à une table un peu en retrait, près du feu et se met à feuilleté le menu écrit sur un morceau de papier abîmé. Elle n'eut pas vraiment le temps de choisir puisqu'une voix familière se fit entendre dans le silence de la salle en même temps que deux choppes apparaissaient sur la table. Eskel lève les yeux de la feuille abîmée et offre un léger sourire à Valion, le laissant s'installer.

Merci, dit-elle en prenant une gorgée avant de déglutir et de s'éclaircir rapidement la voix. Dure affaire, n'est-ce pas, cette attaque de Rorn. C'est pour ça que je suis là, d'ailleurs, on vient de m'y affecter. Ils ont besoin de main d'oeuvre ici pour défendre la ville. Elle rit doucement, un rire qui se voulait léger mais amer. Pas vraiment, non. Et c'est pas l'ambiance actuelle qui va m'aider à prendre le pli. Tu manges quelque chose ? demande-t-elle en montrant le menu où n'étaient inscrits que deux pauvres plats. Ca n'est pas très fourni... J'imagine que Lüh n'envoie pas beaucoup de convois d'approvisionnement. Ses mots étaient âpres, amers. Elle en voulait au Prince, de toute évidence.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Jeu 9 Jan 2020 - 16:32


Voyant la jeune femme s'emparer rapidement de son breuvage pour l'en diminuer d'une gorgée, Valion réalisa qu'il avait tout aussi soif. Il l'imita, savourant la caresse du liquide blond dans sa gorge, et acquiesça d'un haussement de sourcils. Que les miliciens soient dépêchés en masse pour reconstruire la ville et surtout la défendre ne l'étonnait guère. Avant de quitter le corps militaire, ces directives étaient sur toutes les lèvres, et le jeune homme voyait leur application depuis son arrivée à Rorn.

Le rire se mêla à l'amertume et le jeune homme tenta de garder l'esprit léger. Il sortait tout juste les mains des décombres alors difficile de ne pas partager son avis sur la gravité de l'attaque et ses conséquences.

« Oui je meurs de faim. Vas-y fais toi plaisir, c'est pour moi. »

Sa nature généreuse jointe aux plaisirs des retrouvailles ne laissa pas le choix à la jeune femme. Valion détailla le menu à son tour. Le papier faisait de la peine, en effet, surtout pour qui venait de la capitale. Les villes côtières étaient certainement mieux loties qu'ici aussi. En bon amateur de viande, il commanda le plat de Bibi.

« C'est vrai que j'ai vu passer plus de convois de matériaux que de nourriture. C'est déjà ça au moins. »

En plus d'être optimiste, ou peut-être un brun naïf, l'ancien soldat ne voyait pas comment arranger la situation. À son niveau de chasseur en herbe, il ignorait même s'il avait le pouvoir de faire quoique ce soit. Alors plutôt que de se laisser abattre devant la milicienne, il afficha un maigre sourire. La désolation lui tendait les bras pourtant après l'épreuve relativement ratée au Temple d'Ignis et l'attaque meurtrière de la procession. Sans parler de son escorte calamiteuse du barbe Idaen. Un rebondissements s'imposait.

« Tu viens juste d'arriver alors ? Tu sais qui a été affecté dans le coin ? »

Il cita quelques noms pour s'enquérir de ses ex camarades, puis indiqua qu'il avait prévu d'aller faire un petit tour à la taverne en soirée, espérant croiser quelques têtes. Les précédentes paroles de Merigold lui revinrent en tête et il ajouta, en prenant soin de ne pas l'interrompre :

« Oh pendant que j'y pense, tu voudras que je jette un coup d'oeil à ton arme après manger ? J'ai ce qu'il faut pour la retaper un peu. »

Comme il transportait toujours son petit nécessaire d'entretien, autant en faire bénéficier la soldate.




Ce qui fut Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Ce qui fut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Cité de Rorn-