Loup y es-tu ?

Partagez| .

Loup y es-tu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Steesha
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Aviaku (Deviantart)
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 62
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Mes poches sont vides
Sorts : vent_3;
electricite_0;
ailes_0;
celerite_0;
dispersion_0;
imunite_0;
bouclier_3;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_0;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Dim 22 Avr 2018 - 13:22

Du bout de l'aile, tu frôles un nuage en tournoyant gracieusement. Un peu rebelle, ce petit amas de coton vaporeux a décidé de s'éloigner des vents qu'ont dessinés tes frères et soeurs, et suivant ton devoir, tu l'as remis dans le bon chemin. Tes yeux pétillent comme tu t'élèves dans les cieux pour contempler ton oeuvre. Parsemés dans le ciel éclatant, tes nuages suivent exactement le chemin qui leur est tracé, et aucun ne se déroge aux règles.
Tu as beau savoir que les nuages n'ont pas leur volonté propre, tu ne peux t'empêcher d'être fière de toi, mais surtout d'eux. Après tout, tu as beau les guider, ce sont eux qui font tout le travail. À côté des nuages et de leur légèreté, tu es un gros oiseau empoté. D'ailleurs, c'est sans doute comme ça que te voient les autres demi-dieux. Heureusement, depuis la création des humains, ils sont si occupés à se prendre pour les Quatre qu'ils ne font plus vraiment attention à toi. En fait, ils te considèrent même comme une messagère. Alors que tes frères et soeurs d'importance sont occupés à créer et s'occuper des humains, toi, enfant divin de deuxième rang, tu leur sers de messagère. Tu aurais pu été vexée de ne pas être incluse dans les discussions importantes, mais personne ne te prends au sérieux, alors ça n'aurait pas avancé à grand-chose, d'autant plus que tu adores ton rôle. Tu t'es même fabriquée un porte - parchemin, que tu as installé sous tes ailes. De cette façon, tu es sûre de ne rien perdre, et de ne pas oublier d'aller porter un message.
D'ailleurs, puisque tu as fini ton travail divin pour aujourd'hui, ou du moins pour le moment, tu te souviens que tu as un message à aller porter. Tu ne te rappelles plus trop qui te l'a donné, mais tu sais que c'est destiné à un certain Nagah, enfant d'Aqua. Tout naturellement, tu te mets donc en route vers l'endroit présumé où tu pourrais le trouver.
Ton confrère qui t'a donné ce message t'a spécifié plusieurs endroits, alors tu tenteras ta chance à chacun de ces endroits, et si tu ne le trouves pas, tu réessaieras demain.
Pensive, tu tournoies dans un ciel éclatant, et penses un peu à ta vie.
Depuis la création des humains et ta rencontre avec Yrwund, tu te tiens beaucoup plus avec les autres demi-dieux, quand bien même tu restes particulièrement mal à l'aise autour d'eux. Ton boulot de messagère était très difficile, quand tu l'as commencé, mais conformément à ce qu'avait prédit Yrwund, ça t'a beaucoup aidé à t'améliorer. Maintenant, tu as traversé une ligne, et tu parles beaucoup trop. En fait, tu es comme une enfant qui essaies d'entretenir la conversation à tout prix. Certains trouvent ça énervant, et dans ce cas la tu te tais, et d'autres trouvent ça adorable. Encore là, tu sais qu'aucun ne te prends au sérieux. Une gamine, voilà ce que tu es. Pourtant, tu juges important d'apprendre à connaître chacun de tes confrères, et tu essaies toujours d'en apprendre plus sur ceux à qui tu livres tes messages. Aussi, il y a ces moments où tu sens parfaitement que ton interlocuteur traverse une passe difficile, et à ce moment là, tu te fais un devoir de rester à leur côté. Tu sais que ça peut être énervant, mais tu aimes à croire que ta présence les rassure un peu. Que ce soit par ton silence, ou tes monologues...
Ton regard se plonge alors dans l'horizon, dont on ne discerne plus le ciel de la mer. La vue est sublime, si sublime que tu pousses un piaillement de joie, et que tu te laisses aller à quelques exercices de voltige. Cette nuit, tu relateras cette vue à Yrwund, qui ne vit que la nuit. Tu te désoles un instant pour ton ami qui manque des moments si magique en veillant sur le sommeil de ses oiseaux pendant la journée.

" - Steesha ! Quel bon vent t'amène ? "

Tu descends la tête vers une fille d'Aqua à qui tu as déjà délivré plusieurs messages. Assise sur un rocher émergent de l'eau, elle semble profiter d'une pause pour se prélasser au soleil. Prudente, tu te poses près d'elle, essayant de ne pas glisser dans l'eau.

" - Bonjour Ermya ! Je suis ici pour délivrer un message ! "

L'enfant des eaux a un petit rire mélodieux.

" - Ce n'est pas pour moi, j'espère ? J'ai pris congé pour la journée ! "

Tu lui souris, du meilleur que tu le peux vu ton apparence, et balaies l'air de ta queue.

" - Non, non ! C'est pour... un certain Nagah. Tu saurais où je peux le trouver ? "

Elle semble réfléchir un moment, puis t'indique l'ouest.

" - Il doit être en route pour aller voir des amis à lui. Si tu le rattrapes, tu devrais le trouver sur le rivage. "

Tu hoches la tête, la remercies, puis t'élances dans les cieux. Pour une fois, tu utilises tes larges ailes pour gagner en vitesse, au lieu de simplement te laisser porter. Tu n'es pas une amatrice de course, mais sentir tes muscles travailler et ton corps fendre le ciel... Voilà qui est grisant !
Finalement, tu aperçois le loup que t'as décrit le demi-dieu qui t'a confié le message. Vive, tu te poses devant lui, pour éviter qu'il disparaisse dans l'eau, ne sait on jamais.

" - Bonjour Nagah ! On ne s'est jamais rencontré, mais mon nom est Steesha ! On m'a confié un message à te transmettre ! "


Tu souleves alors ton aile gauche et y glisse ton bec pour agripper le parchemin roulé sagement dans son étui. Tu le tend ensuite à Nagah.

" - Voilà pour toi ! "

Toute joyeuse, tu le regardes lire le message et en prendre connaissance. Parfois, on te demande de porter une réponse à l'expéditeur, alors tu attends sagement que l'enfant d'Aqua réagisse. En attendant, pourtant, tu lèves la tête vers le ciel et soupire de bonheur.

" - C'est une belle journée, n'est ce pas ? "



Steesha pense

  Steesha " - Parle. "


L'amour n'a pas de logique
Peu importe ce qu'ils ont pu faire, les humains resteront toujours, à mes yeux, des enfants qui ont besoin de leur parents. Les Invocations occuperont ce rôle, et je me contenterais de regarder de loin et d'être heureuse pour eux.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 59
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Lun 23 Avr 2018 - 21:31

Loup y es-tu ?

Toujours posté au même endroit, Nagah regardait l’horizon, son regard s’éloignant du rivage pour se perdre toujours plus loin, là où le ciel et l’océan ne faisaient plus qu’un. Il ne se lassait pas d’admirer ce beau spectacle car à toute heure de la journée, la lumière donnait une nouvelle teinte aux différents éléments qui composaient le paysage. Au bout d’un moment, il cessa de rêvasser et reprit sa route. Il devait encore longer tout le rivage pour retrouver Leron et Renhki qui l’attendaient - comme à son habitude - un peu plus loin. Alors qu’il marchait tranquillement en laissant ses pattes en contact avec l’eau salée qui allait et venait sans discontinuer le long du rivage, il fut surpris de voir une silhouette assez imposante survoler la zone où il se trouvait pour finalement atterrir juste devant lui. Le fils d’Aqua se stoppa net, curieux de savoir ce que cette espèce de poulet géant lui voulait. Il savait bien qu’il avait devant lui un Demi-dieu, ou plutôt une Demi-déesse, mais ça l’amusait de la comparer à un ridicule volatile au vu de sa carrure plus que respectable.

" - Bonjour Nagah ! On ne s'est jamais rencontré, mais mon nom est Steesha ! On m'a confié un message à te transmettre ! " Un message ? Habituellement, on venait le trouver directement quand c’était important. Curieux, le Demi-dieu se saisit du message pour en lire le contenu. Il y avait trop d’interrogations autour de cette missive pour qu’il ait envie de s’intéresser dans l’immédiat à la fille d’Aer qui servait de pigeon voyageur.

Après avoir pris connaissance du courrier, il jeta un regard à Steesha et acquiesça d’un petit hochement de tête. Il espérait juste que la journée resterait belle jusqu’à la fin. Dernièrement, il avait eu droit à des journées qui commençaient bien mais qui se finissaient souvent d’une façon désastreuse et l’inverse était - par ailleurs - tout aussi vrai. Réfléchissant au contenu du message, il songea à ce qu’il pourrait faire pour pallier au problème et soupira. Il ne connaissait personne qui serait assez fou pour l’accompagner là-bas. Assez fou ou assez naïf. Finalement, il eut un petit sourire lorsque son regard croisa à nouveau celui de la fille d’Aer.

- Dis-moi, Steesha... As-tu déjà vu des humains de tes propres yeux ? Demanda t-il, curieux.

Si elle en avait effectivement déjà vu, il serait plus facile pour Nagah de se rendre sur place et de se fondre dans la masse en suivant les informations ou les conseils qu’elle pourrait lui donner. Ca faisait déjà un petit moment que le Demi-dieu essayait tant bien que mal de se tenir au courant des agissements des humains mais il ne les avait jamais approché plus que nécessaire, craignant que son intervention divine ne mette le feu aux poudres. Mais il pourrait toujours tenter de s’infiltrer parmi ceux-ci en prenant l’apparence de l’un d’eux. Cette ruse lui permettrait d’en apprendre bien plus à leur sujet que s’il les approchait sous sa forme divine.

-  Que peux-tu m’en dire ? Sur le sujet, il espérait que Steesha aurait pas mal d’informations à lui donner, même les plus futiles pourraient lui servir s’il les utilisait à bon escient.

Pendant que la fille d’Aer partageait ses informations avec lui, Nagah coinça le parchemin avec une petite pierre pour le tenir ouvert. Il s’infligea ensuite une blessure légère et se servit de son sang pour rédiger sa réponse, laissant glisser ses griffes ensanglantées sur le papier. En guise de signature, il apposa sa patte - qu’il avait passé au préalable sur sa blessure pour l'imprégner à nouveau de sang - en bas du message. Maintenant, l’expéditeur du message pourrait être sûr que Nagah en était bien l’auteur. Après une dernière relecture, il releva les yeux vers Steesha et lui tendit le message.

- J’aimerais que tu portes ma réponse à celui qui t’a envoyé me voir. Mais avant ça, je voudrais que tu m’accompagnes quelque part. Il marqua une pause, le temps que toutes les informations parviennent au cerveau du gros volatile. Enfin, si ça ne te dérange pas. Il avait dit ça par politesse mais il espérait vraiment que la Demi-déesse aurait du temps à tuer. Tant pis pour Leron et Renhki, il les verrait une autre fois.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Steesha
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Aviaku (Deviantart)
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 62
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Mes poches sont vides
Sorts : vent_3;
electricite_0;
ailes_0;
celerite_0;
dispersion_0;
imunite_0;
bouclier_3;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_0;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Dim 29 Avr 2018 - 20:28

Tu considères le loup, qui a un peu beaucoup ignoré ta question -bien fait pour toi-, et tu hoches la tête.

" - Oh, moi, je ne les ai jamais approchés, non... Je les regarde de loin et ça me suffit. Mais tu sais, la plupart des messages que je livre les concernent, alors j'en connais un rayon sur eux ! Enfin... Je crois ? "

Tu regardes Nagah en penchant la tête sur le côté, ce qui fait bouger tes anneaux et tes longues plumes. Qu'est-ce que le fils d'Aqua peut bien avoir derrière la tête ? Tu étends doucement tes ailes, profitant du soleil, et tu te retiens de pousser le loup à t'en dire plus. Contrairement à ce que tu aurais pu penser, d'ailleurs, il ne prend pas trop de temps avant de te parler à nouveau, là où d'autres t'auraient déjà fait signe de partir.

" - Que peux-tu m’en dire ? "

Tu lèves les yeux au ciel, et sous l'effet de la concentration, ta queue se met à remuer, fouettant le sable.

" - Heum... Et bien ce sont des bestioles sur deux pattes très intelligentes. Ils ont inventé une façon de faire du feu sans utiliser la magie et aussi, la roue ! Ils transportent tout pleins de choses en attachant des... choses... à des animaux, comme des chevaux ! Attend... Des charrettes ? Je pense que ça s'appelle comme ça ! Heu... Ils sont plutôt bien organisés, d'ailleurs. Ils ont des villages, et ils ont inventé un genre de monnaie. Enfin... J'en sais beaucoup, mais c'est dur de faire un résumé... "

Tu baisses les yeux et joues un peu avec le sable du bout des griffes. Tu es un peu incertaine de ce que tu dis, même si tu es sûre d'avoir entendu ces choses de la bouche des principaux créateurs des humains, mais... Mais bon, des fois ta mémoire te fait défaut.
Tu relèves la tête vers Nagah et te redresses lentement en voyant qu'il te tend le parchemin. Tu le prends dans ton bec pour le glisser sous ton aile tout en l'écoutant. Il veut que tu ailles porter sa réponse à l'expéditeur... Oops. Il faudra que tu cherches la personne qui t'a demandé de contacter Nagah... Ça ne devrait pas être trop dur, mais tu te dis que la prochaine fois, tu mémoriseras le nom de la personne qui te confie le message.
Le loup, pourtant, n'en a pas fini.
L'accompagner chez les humains !? Tu sautes sur tes pattes, toute excitée.

" - Vraiment !? Tu me laisserais t'accompagner chez les humains !? Oh-oh-oh ! Ce serait un véritable plaisir ! Est-ce que tu t'es déjà transformé en humain ? Non, bien sûr, sinon tu ne m'aurais pas posé la question ! Oh ! Regardes ma transformation ! "

Tu concentres en toi le pouvoir que t'ont donné les dieux, comme chaque fois, et tu laisses ton corps se transformer lentement. Tes ailes rentrent dans ton dos, ton bec devient un nez, des lèvres apparaissent, tes pattes deviennent des bras et des jambes, et finalement ta queue disparaît lentement. En rouvrant les yeux, Nagah te semble désormais bien grand, surtout que ta forme humaine est très petite. En fait, tu t'es inspirée d'une toute petite humaine. L'équivalent chez les humains d'un oisillon ! Tu as des cheveux bruns dans lesquels sont attachés des plumes et des perles, et tu portes une petite robe de paysanne comme tu en as vu des centaines.

" - C'est mignon, tu trouves pas ?! "

Tu sautilles de joie, malgré que ce corps soit bien dur à utiliser, et finis par te tourner vers le fils d'Aqua.

" - À ton tour ! Tu dois te transformer aussi ! "


Puis tu réalises quelque chose.

" - Oh... On devrait peut-être se rapprocher d'un village avant. "

Immédiatement, tu reprends ta forme divine, et donne un léger coup de tête au loup pour lui signifier de te suivre.

" - Allez, c'est par là-bas ! "


Dans ta joie, tu n'as pas fait très attention au divin enfant de l'eau, et tu trépignes d'impatience, piaillant comme un oiseau qui vient de venir au monde. Franchement... Aucune dignité. Enfin... Mes paroles ne t'influent toujours pas, et tu continues de mener le chemin avec le plus grand entrain, ta queue battant follement l'air alors que tu te tournes de temps en temps pour t'assurer que tu n'as pas perdu le loup sur le chemin.


Steesha pense

  Steesha " - Parle. "


L'amour n'a pas de logique
Peu importe ce qu'ils ont pu faire, les humains resteront toujours, à mes yeux, des enfants qui ont besoin de leur parents. Les Invocations occuperont ce rôle, et je me contenterais de regarder de loin et d'être heureuse pour eux.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 59
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Mer 2 Mai 2018 - 17:29

Loup y es-tu ?

Un soupir à peine perceptible franchit les babines du loup lorsque la fille d’Aer lui déballa en vrac tout ce qu’elle savait sur les humains. Lui qui pensait obtenir un résumé bien ficelé, il l’avait dans l’os. Maintenant, il lui fallait remettre un peu d’ordre dans les informations qu’on venait de lui apporter. Apparemment, s’il avait bien compris, il s’agissait de créatures bipèdes suffisamment intelligentes pour se développer rapidement et pallier sans trop de soucis aux principaux problèmes qui se posaient à eux. Ceci dit, ces informations ne l’avançaient pas réellement pour ce qui était de prendre l’apparence de l’un d’eux. Sans une description physique plus approfondie, il allait avoir du mal à visualiser ce à quoi il devrait ressembler.

" - Vraiment !? Tu me laisserais t'accompagner chez les humains !? Oh-oh-oh ! Ce serait un véritable plaisir ! Est-ce que tu t'es déjà transformé en humain ? Non, bien sûr, sinon tu ne m'aurais pas posé la question ! Oh ! Regardes ma transformation ! "

Niveau discrétion, ça ne serait sûrement pas avec elle qu’il pourrait passer inaperçu. Mais, pour son plus grand malheur, elle en savait beaucoup plus sur ces humains que lui et il devrait donc compter sur son savoir pour se fondre dans la masse. Au fond, il ne savait pas ce qui l’agaçait le plus entre son incommensurable joie de vivre et le fait qu’elle enchaînait les questions en y répondant elle-même. Épuisé rien qu’à penser au périple qui les attendait, le loup divin observa la transformation de Steesha d’un œil sceptique. Alors c’était ça un humain ?

- Euuh... Tu es sûre de toi ? Ça a l’air assez... minuscule. Et totalement inoffensif.

Dans sa tête, Nagah songeait que tous les humains devaient faire la taille de la Demi-déesse - qui venait d’imiter leur apparence - ce qui était totalement faux, et il se demandait bien pourquoi certains de ses frères et sœurs venaient à craindre leur développement. Comment quelque chose d’aussi fragile pourrait-il bien leur causer le moindre tort ? Perplexe, il se coucha pour mieux observer les changements que la transformation avait apporté sur la fille d’Aer. Pourquoi diable ses frères et sœurs les avaient-ils fait aussi petits ? Lorsque Steesha lui fit comprendre qu’il allait devoir se transformer à son tour, le Demi-dieu fit la moue. Il n’allait pas devoir ressembler à ça quand même ?

" - Oh... On devrait peut-être se rapprocher d'un village avant. Allez, c'est par là-bas ! "

Un soupir de soulagement se fit clairement entendre cette fois-ci. Le fait de pouvoir retarder un peu plus longtemps sa tentative de transformation le rassura. Avec un peu de chance, il verrait là-bas un modèle plus adapté que celui de Steesha pour prendre son apparence. Après un énième soupir, il dû se résoudre à suivre la fille d’Aer qui semblait on ne peut plus heureuse de pouvoir aller observer les humains de plus près. Nagah, lui, tirait un peu la gueule. Après réflexion, c’était sans doute la pire idée qu’il ait eu de toute sa vie.

- Dis-moi Steesha, quel rôle t’a confié ton Père à la naissance ? Il doutait réellement que sa création ne soit venue au monde avec pour unique but de servir de pigeon voyageur mais il ignorait tout des fils et filles d’Aer. Et puis, c’était une façon comme une autre de meubler la conversation étant donné qu’il ignorait à quelle distance se trouvait le village dont elle parlait. C’est loin d’ici ? Demanda t-il finalement. Non pas qu’il avait la flemme de parcourir des grandes distances mais il était simplement curieux. Si la distance est importante, je me disais que tu pourrais nous y amener en volant. Ça serait plus rapide. Mais pour ça, je devrais juste me transformer en quelque chose d’un peu plus léger. Avec ses 250 kg, il craignait d’écraser complètement la Demi-déesse sous son poids.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Steesha
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Aviaku (Deviantart)
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 62
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Mes poches sont vides
Sorts : vent_3;
electricite_0;
ailes_0;
celerite_0;
dispersion_0;
imunite_0;
bouclier_3;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_0;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Jeu 3 Mai 2018 - 2:43

La question de Nagah te bloque et tu manques de trébucher et de t'étaler sur le sol. Généralement, les gens ne s'intéressent pas trop à ton rôle. Après tout, il est si simple, si insignifiant... Il n'y a pas grand chose à dire dessus.

" - Mon rôle... Mon Père... "

Tu cherches tes mots, qui d'un coup ont cessé de se précipiter dans ta bouche. Pour une fois, tu ne sais pas quoi dire, tu es bloquée, et un peu perdue, tu dois l'admettre. Tu sais la réponse, bien sûr, mais tu ne sais pas pourquoi les mots te manquent. Peut-être parce que cette question est celle que tu te poses bien souvent. Quel est vraiment ton rôle ici ? Pourquoi ton Père a-t-il créé une demi-déesse aussi faible ? Pourquoi a-t-il fait honte à ses créations en te créant, toi, enfant inutile et stupide ?
Tu te secoues la tête et écoute la suite des paroles du loup.

" - Heum, oui, c'est assez loin... "

Puis, tu hausses tes épaules à la proposition. Tu n'as jamais fait monter qui que ce soit sur ton dos, mais ça ne te pose aucun problème, comme tu portes des parchemins presque tout le temps.

" - Monte ! "

Le loup aura sans doute remarqué que tu es beaucoup plus calme, d'un coup, mais tu essaies de toujours paraître de bonne humeur, même si le coeur n'y est plus trop. Tu tends doucement ton aile, et laisse le fils d'Aqua prendre une autre forme pour monter sur ton dos.
Dès qu'il l'a choisit, tu t'aides de la magie pour créer un courant d'air qui t'aide à prendre ton envol sans trop d'élan. Rapidement, tu te retrouves dans ce ciel que tu aimes tant, et tu ne peux t'empêcher de corriger la trajectoire de quelques nuages au passage. Tu essaies de ne pas tourbillonner pour ne pas mettre ton passager mal à l'aise, et garde ton vol le plus stable possible.

" - Et toi, Nagah ? Quel est le rôle qu'on t'a donné ? "

Tu poses la question pour entretenir la conversation, mais pour une fois, tu as un peu envie de la laisser mourir. Plongée dans tes propres interrogations, tu n'as plus trop envie de parler. Pourtant, tu écoutes la réponse du loup, puis te permets d'autre questions. Plus calme, plus douce, plus posée, et surtout plus mature, tu espères que le loup te répondras honnêtement.

" - Pourquoi veux-tu voir les humains ? "

C'est vrai, tu ne lui as pas encore posé la question, trop excitée à l'idée de rencontrer ces petits protégés de tes frères et soeurs. Tu soupires et jette un regard nostalgique vers tes propres protégés, les boules cotonneuses.

" - Désolée si je t'ai paru énervante... Si je suis énervante, en fait. Mon comportement n'est pas toujours adapté... Je ne sais pas comment m'adapter à ce genre de chose. Alors pardon. Je sais que certains me trouvent énervante. Je peux être plus... silencieuse, si tu le désires. "

Tu sais qu'il n'a encore rien dit par rapport à cela, mais tu sais aussi que beaucoup te font la remarque, et tu ne peux t'empêcher de te sentir mal pour toutes les fois où tu as "mal agi". Alors tu t'excuses avant qu'il ne te réprimandes. Comme ça, au moins, il peut savoir que tu es déjà au courant de tes défauts.

" - Heum... Nagah ? Est-ce que tu penses que c'est normal ? "

Tu pointes du bout du doigt un arbre qui tombe lentement au sol. Tu sais qu'à certaines occasions, les arbres tombent... Mais cet arbre semble en parfaite santé, même vu de haut et de loin, et tu te demandes s'il n'y a pas un problème.

" - Est-ce qu'on devrait aller voir ? Je sais que les arbres sont le domaine de Terra, mais... Peut-être qu'il y a un problème ? "

Tu ralentis ton vol, et attend la réponse de Nagah. Autour, d'autres arbres tombent, à un rythme irréguliers, et assez lent. Que peut-il bien se passer en-dessous de tes chers nuages ?


Steesha pense

  Steesha " - Parle. "


L'amour n'a pas de logique
Peu importe ce qu'ils ont pu faire, les humains resteront toujours, à mes yeux, des enfants qui ont besoin de leur parents. Les Invocations occuperont ce rôle, et je me contenterais de regarder de loin et d'être heureuse pour eux.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 59
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Dim 13 Mai 2018 - 15:34

Loup y es-tu ?

Au vu de sa réaction, sa question semblait l’avoir mise mal à l’aise. Son Père ne lui avait donc donné aucun rôle particulier à la naissance ? Ou bien la tâche qui lui incombait était tellement humiliante qu’elle préférait ne pas en parler ? Non, la première option lui paraissait inconcevable. Chaque Demi-dieu et Demi-déesse venait au monde avec un travail à accomplir, parfois long et infini, parfois plus tranquille. Certains d’entre eux choisissaient parfois même de délaisser leur poste en humiliant leur créateur. Cet irrespect rendait d’ailleurs Nagah furieux. Comment pouvait-on ne serait-ce que songer à décevoir son créateur ? De son côté, il avait toujours tout fait pour satisfaire au mieux la divinité d’Aqua.

- Je t’ai fait de la peine, Steesha ? Si c’est le cas, j’en suis désolé. Je ne pensais pas à mal. Il aurait bien voulu comprendre ce qui chagrinait la Demi-déesse mais il n’osait pas remuer le couteau dans la plaie. La connaissant, elle aurait tôt fait de s’expliquer si elle le voulait.

Comprenant que la distance qui les séparait du village était assez grande, Nagah se mit en quête d’une forme plus adaptée pour le transport aérien. Il réfléchit quelques instants et se changea finalement en un petit lémurien qu’il avait aperçu l’autre jour lorsqu’il se baladait sur le territoire des enfants de Terra. Néanmoins, la forme qu’il avait prise était volontairement plus grande que celle d’un lémurien lambda. Et puis, il fallait reconnaître que le fait d’avoir des doigts allait lui être grandement utile pour maintenir un contact permanent avec Steesha. Il pourrait toujours s’accrocher à ses plumes, même s’il n’était pas certain que la fille d’Aer apprécierait cela. Lorsque la Demi-déesse s’envola, Nagah fut irrémédiablement prit une insoutenable envie de vomir alors qu’il n’avait pourtant rien mangé. Certains avaient le mal de mer, lui il avait le mal de l’air. Super. Il s’étala sur Steesha, comateux, les « pattes » agrippées aux plumes du volatile géant.

" - Et toi, Nagah ? Quel est le rôle qu'on t'a donné ? " Étrangement, il sentait que le cœur de la Demi-déesse n’était plus tellement enclin à la discussion ou à la manifestation d’une quelconque forme de joie. Pour le coup, il regrettait d’avoir abordé le sujet.

- Je... Hips ! Et voilà le hoquet qui arrive, génial. Je suis... Bwearg... Je crois que je suis malade. Il enfouit sa tête dans les plumes de Steesha en retenant ses nausées. Je suis le protecteur de... Hips ! De l’écosystème marin. Il râla en s’étalant à plat ventre sur la fille d’Aer, gardant ses doigts crispés sur ses plumes. Excuse-moi si je te fais mal. Je crois que j’ai le mal de l’air. Lâcha t-il d’une traite en poussant un soupir entrecoupé de hoquets.

" - Pourquoi veux-tu voir les humains ? " En fait, lui-même ignorait la raison pour laquelle il avait développé un intérêt certain pour cette engeance. Peut-être était-ce pour prouver à ses frères et sœurs qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter ? Que les humains ne leur causeraient jamais le moindre tort ? Même si, pour être honnête, Nagah doutait encore de cette hypothèse.

- Je dois t’avouer que je n’ai pas spécialement de raison de vouloir les voir. Disons juste qu’ils m’intriguent et que j’ai envie d’en savoir un peu plus à leur sujet. J’entends souvent mes frères et sœurs parler d’eux. Certains les trouvent fascinants, d’autres les considèrent comme une menace pour notre monde. J’en ai assez de devoir me fier aux informations que les autres veulent bien partager avec moi à leur sujet. Je veux me faire ma propre opinion sur eux. Selon lui, c’était un assez bon résumé. Lorsqu’il l’entendit se confondre en excuse, le Demi-dieu haussa les sourcils, un peu surpris. C’est vrai qu’il l’avait trouvé énervante au début mais maintenant, il commençait à se faire tout doucement à son caractère énergique. Et la voir passer aussi rapidement de la joie à la tristesse lui laissait un désagréable sentiment d’impuissance. Reste juste toi-même. Je n’ai pas envie de t’imposer quoi que ce soit alors que c’est moi qui t’ai demandé ton aide.

" - Heum... Nagah ? Est-ce que tu penses que c'est normal ? "

Alors qu’il allait lui demander de quoi elle parlait, il suivit l’indication que lui donna la fille d’Aer en pointant du doigt un arbre qui s’écroulait sans raison apparente. Un deuxième tomba à son tour, suivit assez rapidement d’un troisième et tout cela à différents endroits. Il y avait clairement quelque chose d’anormal qui se passait en bas et pour une fois, le Demi-dieu ne serait pas contre le fait de s’arrêter pour inspecter les environs, surtout si ça pouvait faire cesser son mal de l’air qui lui tirait encore quelques nausées de temps à autre.

- Ça n’en a pas l’air. Lâcha t-il en réfléchissant à ce qui pouvait être la cause de ce début de déforestation. Oui, allons-y. Il attendit que Steesha se pose puis quitta le confort des plumes du volatile géant pour enfin retrouver la terme ferme. Il se retransforma immédiatement après avoir mis pied à terre et s’étala à plat ventre en soupirant. Adieu les nausées et autres joyeusetés. Ça n’allait pas lui manquer. Il se redressa finalement et regarda autour de lui, essayant de se situer sur le territoire des enfants de Terra. Techniquement, ils auraient dû rencontrer au moins un animal dans ces bois, ou un Demi-dieu responsable de ces lieux mais il ne semblait y avoir personne.

Lorsqu’il leva la tête, il vit un arbre pencher de leur côté puis commencer à tomber droit sur eux. Préférant agir sur l’instant plutôt que d’attendre une réaction de la part de la Demi-déesse, il prit son élan et poussa avec force Steesha sur le côté pour éviter que l’arbre ne l’écrase. C’était moins une. Sous l’adrénaline, il n’avait rien senti mais une de ses pattes s’était coincée sous l’arbre qui venait de tomber. Rageant, Nagah se débattit en poussant avec sa patte libre sur le tronc pour essayer de le dégager, en vain.

- Steesha ? Un petit coup de patte, ça serait trop te demander ? Lâcha t-il en grimaçant. Pour le coup, il riait jaune tant la situation lui semblait humiliante.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Steesha
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Aviaku (Deviantart)
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 62
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Mes poches sont vides
Sorts : vent_3;
electricite_0;
ailes_0;
celerite_0;
dispersion_0;
imunite_0;
bouclier_3;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_0;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Dim 27 Mai 2018 - 0:44

Les réponses de Nagah t'ont soulagée. Qu'il te demande de rester telle que tu es pourrait sembler comme la moindre des choses, mais en quelque sorte, tu le prends droit au coeur. Alors c'est bon, tu te permets de te détendre alors que tu descends vers les arbres. Bien sûr, impossible de mettre de côté complètement tes enfantillages ou tes états d'âme, mais tu te sens plus détendue. C'est peut-être pour ça que tu ne vois pas le danger.
L'arbre qui tombe, tu le vois seulement au dernier moment, et c'est Nagah qui t'épargnes un choc douloureux en te poussant sur le côté. Tu t'apprêtes à le remercier quand tu remarques que sa patte est prise sous le tronc. À ses paroles, tu te dépêches à mettre ton poids contre le bois pour le faire bouger.

" - C'est lourd ! "

Tu te concentres, puis, remarquant que ta maigre force physique ne sert pas à grand chose, tu fais appel à la magie. Un souffle de vent puissant soulève alors le tronc et le repose plus loin. Ce même vent revient ensuite vers le loup et entoure sa patte, la soignant doucement.

" - J'espère que tu vas bien. Ces arbres ne devraient pas... Il n'y a pas d'enfant de Terra dans le coin ? Je pense qu'on est très près du village humain... Peut-être que... "

Tu ne continues pas ta phrase, ne sachant pas trop quelle hypothèse tu veux émettre. En fait, tu es complètement perdue. Que peut-il bien se passer ici ?
Un calme plat règne dans la forêt, un calme interrompu de temps en temps par la chute des arbres, et tu regardes autour de toi à la recherche de ce qui a bien pu faire tomber l'arbre. Peu importe ce que c'était, ça a probablement fui à la vue de deux demi-dieux, aussi peu impressionnante sois-tu. Avec un soupir, tu te penches vers Nagah.

" - Ma magie n'est pas la plus puissante, mais tu devrais déjà te sentir mieux. Est-ce que ça va ? "

Tu sais bien que ton attitude n'est plus la même, encore une fois, mais pas le temps de jouer les messagères joyeuses ou les enfants torturés. Pour le moment, tu sens un danger étrange rôder dans les environs, et tu veux à tout prix pouvoir repartir d'ici sans problème, le loup en bon état. Pas que tu sois encore assez proche de l'enfant d'Aqua pour t'inquiéter réellement de son état, mais c'est dans ta nature de t'en faire pour les autres, idiote que tu es.
Tu soupires, et c'est à ce moment que tu entends les voix. La tête alerte, tu te tournes vers la provenance du bruit, et te mets en position de défense. Inconsciemment, ton aile va se positionner devant Nagah, de manière à le protéger.

" - Qui est là !? "

De petites têtes jaillissent alors d'entre les arbres. Des petites silhouettes portant des outils coupants et du bois. Que... Tu reconnais immédiatement des humains. Étrangement, pourtant, ton corps ne se détend pas tout de suite. Sont-ils responsable de la chute de l'arbre ? Que sont-ils en train de faire à la forêt ?

" - Nagah... "

Tu baisses ton aile, remarquant qu'il n'a probablement pas besoin de protection, et que tu lui caches plus la scène qu'autre chose. Doucement, tu t'approches des humains, qui semblent plus que perturbés de voir deux créatures géantes.

" - Nous devrions prendre leur forme, non ? "

Tu poses la question, mais tu n'attends pas de réponse, et ton corps change en accéléré pour devenir cette petite humaine. Bien sûr, comme tu as choisi d'imiter leurs petits, tu te retrouves à faire plusieurs têtes de moins qu'eux.

" - Bonjour ! Je suis Steesha, ravie de vous rencontrer. Mon cousin s'appelle Nagah. "

Tu pointes le fils d'Aqua aux humains, qui ne savent pas comment réagir. Au début, leur posture était plutôt agressive, comme s'ils craignaient vos réactions, mais maintenant, ils semblent plus calmes. Déconcertés, mais plus calmes.

" - Pourriez-vous nous expliquer ce qu'il se passe ici ? Les arbres se sont mis à tomber, et nous sommes atterris pour comprendre... "

Tu te tournes vers ton cousin, et recules pour le laisser prendre la parole. Après tout, c'était lui qui voulait se mêler aux humains, non ? Tu lui offres un petit sourire innocent, pour l'inviter à y aller doucement, et tu te permets même de lui toucher gentiment le bras. Tu sais bien qu'il ne t'aime probablement pas. Après tout, qui t'aime réellement ? Cependant, tu te permets de faire comme si vous étiez amis, juste pour bien paraître devant les humains. Après tout, ils sont les créations des demi-dieux, alors vous devez vous montrer digne !


Steesha pense

  Steesha " - Parle. "


L'amour n'a pas de logique
Peu importe ce qu'ils ont pu faire, les humains resteront toujours, à mes yeux, des enfants qui ont besoin de leur parents. Les Invocations occuperont ce rôle, et je me contenterais de regarder de loin et d'être heureuse pour eux.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 59
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Jeu 7 Juin 2018 - 19:06

Loup y es-tu ?

En entendant la remarque de la fille d’Aer, Nagah roula des yeux. Si cet arbre n’était si pas lourd, le Demi-dieu se serait déjà extirpé de la désagréable pression qui se faisait ressentir sur sa patte. Et puis, pourquoi est-ce qu’elle s’acharnait à vouloir déplacer le tronc à l’aide de sa simple force physique ? Vu sa carrure, elle ferait mieux de faire voler le résineux plus loin avec une bonne bourrasque. Elle n’était décidément pas très futée. Néanmoins, elle finit par se servir de sa magie pour aider le loup divin à se dégager et ce dernier laissa échapper un râle de soulagement dès que la tension sur sa patte disparut. Il s’empressa par ailleurs de la ramener contre lui pour l’examiner et constater l’étendu des dégâts. A première vue, sa blessure ne semblait pas grave et son organisme ne tarderait pas à la guérir. Bien que les Demi-dieux soient immortels, ils pouvaient malgré tout - comme tout êtres vivants - ressentir la douleur et subir des dommages plus ou moins importants.

" - J'espère que tu vas bien. Ces arbres ne devraient pas... Il n'y a pas d'enfant de Terra dans le coin ? Je pense qu'on est très près du village humain... Peut-être que... " Oui, peut-être que ces foutus humains étaient en train de causer du tort à la forêt que les enfants de Terra chérissaient tant. Ça n’aurait pas été bien surprenant venant d’eux et des rumeurs que le fils d’Aqua avait entendu à leur sujet. Ils ne respectaient donc rien ? " - Ma magie n'est pas la plus puissante, mais tu devrais déjà te sentir mieux. Est-ce que ça va ? " Le loup géant hocha la tête et adressa un petit sourire - qui se voulait rassurant - à Steesha. Il pourrait toujours se déplacer malgré la blessure qu’il avait subi puisqu’il lui restait trois pattes sur lesquelles prendre appui en attendant le bon rétablissement de la quatrième. Ça aurait été plus problématique si l’arbre avait écrasé le corps de Steesha car elle n’avait que deux ailes et les blessures subies auraient pu être bien plus sérieuses et handicapantes.

Alors que le Demi-dieu se remettait péniblement debout en essayant de ne pas trop s’appuyer sur sa patte blessée, des voix retentirent et l’aile de Steesha se déplia instinctivement pour venir le cacher et le protéger. En réalité, il avait surtout failli se la prendre en pleine gueule vu la maladresse de sa propriétaire à la manier correctement. En plus d’avoir manqué de l’assommer, cette aile lui bouchait complètement la vue. Alors, au lieu de grogner d’agacement, il leva l’une de ses pattes avant et la posa doucement sur l’aile de la fille d’Aer, lui demandant poliment par ce geste de l’abaisser afin qu’il puisse enfin voir ce qui se passait.

" - Nous devrions prendre leur forme, non ? "

Prendre leur forme et se rendre vulnérable à leurs attaques ? Est-ce qu’il lui arrivait de réfléchir un peu quelques fois ? Après tout, ils ignoraient tout de leurs réactions et ces humains ne seraient pas forcément ravis de voir deux créatures géantes débarquer près de leur village. Il regarda Steesha se transformer et lâcha un nouveau soupir. En réalité, elle avait aperçu et copié l’apparence d’une de leurs enfants. Voilà donc la raison pour laquelle Nagah avait trouvé  cette apparence si minuscule lorsqu’elle s’était transformée la première fois devant lui.

" - Bonjour ! Je suis Steesha, ravie de vous rencontrer. Mon cousin s'appelle Nagah. "

Lui qui voulait espionner les humains discrètement en prenant leur apparence, son plan tombait complètement à l’eau. Et en plus, voilà que la fille d’Aer se permettait de passer aux présentations. Rien, absolument rien ne se passait comme il l’avait prévu. Finalement, il commençait même à se demander s’il avait pris la bonne décision en proposant à Steesha de l’accompagner pour son voyage. Pas du tout à l’aise, il préféra rester en retrait derrière la fille d’Aer qu’il laissa parler à sa place. En fin de compte, il n’était plus vraiment certain de vouloir développer un contact quelconque avec des humains.

- On coupe des arbres pour construire nos maisons et des abris pour nos bêtes. Et sinon, on peut savoir d’où vous sortez ? Et ce que vous « êtes » aussi ? Il fallait bien reconnaître que peu de créatures possédaient leur don pour la magie.

Finalement, le demi-dieu s’efforça de se transformer sous les encouragements insistants de sa « cousine ». La transformation fut laborieuse mais il parvint néanmoins à un résultat probant... Enfin presque. Au bout d’un court instant, il se rendit compte qu’il avait oublié de dissimuler sa queue, la fit disparaître aussitôt et - lorsqu’il se rendit compte qu’il n’avait plus que deux pattes pour se tenir debout - se rétama magistralement sur les fesses. Super. Ça commençait bien.

- Je déteste cette forme... Marmonna t-il en se remettant debout, s’aidant d’un arbre pour cela. La forme qu’il avait adopté était plus grande que celle de Steesha, se situant dans la moyenne des humains qu’ils avaient en face d’eux. Ni trop grande, ni trop petite, cette apparence serait parfaite pour se fondre dans la masse... Quand il aurait appris à s’en servir. La fille d’Aer avait sans doute déjà eu bien des occasions de se transformer en humaine alors que le loup divin le faisait pour la première fois. Il était donc normal qu’il ait quelques difficultés à s’habituer à cette nouvelle enveloppe charnelle. Il s’approcha maladroitement de Steesha et posa sa main sur son épaule, se mettant à lui chuchoter. Crois-tu que c’était vraiment indispensable de nous transformer devant eux ? C’est vrai que pour le coup, le loup divin s’était bien ridiculisé. Dans un soupir, il se redressa et finit par répondre aux interrogations des humains. Nous sommes des Demi-dieux. Nous avons été crée par les Dieux pour veiller sur ce monde que vous être en train de détériorer en abattant ces arbres. Terra serait certainement furieux de voir ce que vous faites subir aux arbres de la forêt. Bien qu’il ait tenté d’expliquer calmement la chose, Nagah n’était pas certain que ses propos soient bien accueillis par leurs vis-à-vis.

- Ce ne sont que des arbres et nous avons besoin de matériaux de construction. Pourquoi ne pourrions-nous pas profiter de ce que la nature nous offre ? Nagah soupira. Après tout, ce combat n’était pas le sien. Ce n’était pas comme si les humains polluaient les mers et les rivières sous ses yeux même si - avec des mentalités pareilles - ça risquait d’arriver plus vite qu’il ne le pensait.

- Steesha ? Qu’est-ce que tu en penses ? Autant lui laisser une chance de s’expliquer avec les humains, elle aurait sans doute plus de tact que lui... Ou peut-être attirerait-elle davantage leur pitié sous cette forme minuscule ? Qui sait... Pour le moment, tout ce qu’il espérait, c’était que la situation ne dégénèrerait pas davantage parce qu’il n’avait aucune envie de sévir devant la fille d’Aer dont la sensibilité risquerait d’être mise à rude épreuve.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Steesha
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Aviaku (Deviantart)
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 62
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Mes poches sont vides
Sorts : vent_3;
electricite_0;
ailes_0;
celerite_0;
dispersion_0;
imunite_0;
bouclier_3;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_0;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Jeu 12 Juil 2018 - 21:16

Bien sûr ! Tu aurais du t'en douter ! Plusieurs fois, pendant tes survols des villages, tu as vu ces structures de bois à l'architecture ingénieuse. La logique des choses t'arrache un sourire et te soulage. Ils utilisent ce bois à bon escient, et la forêt en regorge ! Et puis, intelligents comme ils ont été créés, il est fort probable qu'ils prennent la peine de replanter derrière eux de nouveaux arbres. Après tout, les demi-dieux qui ont créé une telle race ont du penser à cela, non ? Tu admires encore un moment ces petites créatures, tout en continuant à insister silencieusement pour que ton cousin se transforme. Finalement, il obtempère, et pour une première transformation, il n'aurait pas pu faire mieux. Malgré sa perte d'équilibre et sa queue en trop, il se rattrape facilement, et se dirige vers toi, prenant appui sur ta toute petite épaule et sur les arbres. Ton visage d'enfant accentue encore plus tes expressions habituelles, et ton sourire semble un peu idiot, alors tu le refrènes. Peut-être aurais-tu du opter pour une forme plus sérieuse ? Tu n'en as pas encore en réserve, mais tu te doutes que ça pourrait s'avérer utile, plus tard. En tout cas, pour une discussion sérieuse avec les humains, peut-être qu'une forme d'enfant n'est pas la meilleure des idées.
Respectueuse, tu écoutes Nagah donner les explications, et appuie ses dires de hochements de tête. Seulement, tu n'as pas encore entendu les enfants de Terra se plaindre, alors tu supposes que sur ce point, il a peut-être tord. Après tout, cette race a été créée par les demi-dieux, alors pourquoi ne pas leur offrir ce dont ils ont besoin ? Si tes cousins et tes frères leur ont donné la vie ainsi que des capacités telles que la construction, c'est bien pour leur fournir ce dont ils ont besoin, non ? Et puis des êtres aussi inoffensifs ne pourraient possiblement faire de mal à qui que ce soit ! Alors les laisser jouer un peu ne doit poser de problèmes à personne.
D'ailleurs, la répartie des humains s'avère totalement en accord avec tes pensées. Fervente défenseure de leur cause, tu leur offres un sourire. Nagah, qui semble plus ou moins en désaccord, te demandes ce que tu en penses.

" - Et bien, si nos frères et cousins leur ont donné la capacité de construire, c'est bien pour leur fournir les matériaux, non ? Ils ont probablement pensé à tout, et on ne devrait pas s'inquiéter pour ça ! Après tout, ils n'auraient pas créé une race destructrice, non ? "


Tu te tournes vers les humains pour saluer leur débrouillardise à trouver dans la nature ce qui leur permets de survivre. Cependant, pour répondre aux craintes du loup, tu te rapproches et lui murmure à l'oreille.

" - Ne t'en fais pas ! Les demi-dieux qui s'amusent avec les humains ont probablement un moyen de contrôle sur eux. "

Tu te désoles de ne pas en connaître plus sur la situation. Ayant suivi les enfants divins créateurs de loin, tu n'as qu'une vague idée de toute cette histoire, et tout ce que tu en sais, tu le sais grâce à tes journées d'observation des humains. Tu te doutes que tu n'as pas là le fin mot de l'histoire, mais pour le moment, avec les informations que tu as, tout te semble des plus paisibles. Tu te permets aussi de rajouter dans l'oreille de Nagah.

" - Pourquoi voulais-tu rejoindre les humains, au fait ? Parce que je pense que c'est le bon moment pour leur parler, si c'était là ton intention. "


En te retournant vers les créatures, tu te rends compte que les arbres doivent être vraiment très lourds à transporter, et tu t'éloignes de ton cousin de l'eau. Pour apaiser les esprits, et aussi détourner l'attention le temps que Nagah décide quoi faire, tu t'approches des hommes.

" - Si ça ne vous dérange pas, je peux vous aider à transporter le bois jusqu'à votre village ! Ça ira beaucoup plus vite ainsi ! "

Quelques uns des humains acceptent l'offre, tandis que d'autres restent en arrière avec Nagah, et tu reprends ta forme originelle pour les aider. En route vers le village...

Je suppose...


Steesha pense

  Steesha " - Parle. "


L'amour n'a pas de logique
Peu importe ce qu'ils ont pu faire, les humains resteront toujours, à mes yeux, des enfants qui ont besoin de leur parents. Les Invocations occuperont ce rôle, et je me contenterais de regarder de loin et d'être heureuse pour eux.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 59
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Dim 26 Aoû 2018 - 18:58

Loup y es-tu ?

La naïveté de Steesha le fit rire intérieurement. Elle semblait penser que les Demi-dieux avaient crée là une race parfaite, sans le moindre défaut. Quelle utopie. Au fond, Nagah était persuadé que ses frères et sœurs avaient engendré là des êtres qui causeraient leur perte, sans pour autant en connaître tous les détails. Depuis le début, quelque chose clochait avec les différentes informations qu’il avait rassemblé sur les humains. C’était tout de même étrange que les avis divergent autant. Parmi les enfants des Quatre, certains semblaient craindre la fin du Monde avec la naissance des humains, d’autres observaient avec fascination cette engeance - qu’ils avaient crée - grandir et évoluer dans leur Monde, tandis que les derniers se contentaient d’ignorer la présence de l’espèce humaine, comme s’il ne s’agissait là que d’une création capricieuse et éphémère qui vivoterait quelques temps avant de disparaître sans laisser de traces.

- Dans ce cas, pourquoi n’avons-nous croisé aucun enfant de Terra dans les parages, dis-moi ? Pourquoi n’œuvrent-ils pas à faire pousser de nouveaux arbres à la place de ceux qui ont été abattu ? Crois-tu qu’ils ont demandé la permission à Terra avant de s’attaquer lâchement à sa forêt ? Son ton était cassant mais il doutait très sérieusement de la bonne volonté des humains. Ils ont beau trouver des arguments, il n’en reste pas moins qu’ils abattent des arbres sains pour construire leur village. Pourquoi ne vivraient-ils pas en communion avec la nature au lieu de la détruire ? Non, il ne lâcherait pas l’affaire si facilement. Il voulait des explications et il les aurait. La remarque de Steesha le força à reprendre son calme mais il refusait de se fier à quelques Demi-dieux qui laisseraient les humains agir à leur guise. Il lui répondit donc dans un autre murmure. Et si ce n’est pas le cas, hm ? Qu’adviendra t-il, selon toi ? Crois-tu vraiment qu’ils sauront se modérer dans leur destruction du territoire de Terra ? Est-ce qu’il devenait paranoïaque ? Oui, probablement mais il avait ses raisons. Il poussa un soupir et répondit à la seconde question de la fille d’Aer. A la base, je voulais les espionner pour pouvoir analyser leur comportement, leurs us et leurs coutumes sans éveiller leurs soupçons mais c’est complètement raté. Ils savent que nous sommes des Demi-dieux et n’agiront plus du tout de manière naturelle tant que nous serons là. Et cette constatation l’agaçait profondément. Tout son plan tombait à l’eau.

Un soupir passa ses lèvres alors qu’il réfléchissait à la suite des évènements. Devaient-ils se retirer en achevant cette mission sur un échec ? Ou rester au village en espérant en apprendre un peu plus sur les humains malgré que leur couverture ait été découverte ? Il n’eut pas le temps de se pencher davantage sur la question que Steesha se proposa pour aider les humains à transporter le bois jusqu’à leur village. Ma foi, il aurait tout le loisir de réfléchir sur la route. Finalement, il emboita le pas à la Demi-déesse, se méfiant toujours des humains à ses côtés. Ces derniers semblaient le regarder d’un mauvais œil, comme s’ils attendaient le bon moment pour lui sauter dessus et l’attaquer. Après tout, il avait passé son temps à argumenter contre les humains. C’était donc plutôt normal qu’ils l’aient mauvaise à présent.

Il conserva sa forme humaine pour se rendre au village, commençant à mieux appréhender le fonctionnement de cette nouvelle enveloppe charnelle, même s’il était loin de l’apprécier. Lorsqu’ils arrivèrent au village, tous les habitants se retournèrent sur la fille d’Aer. Non seulement son gabarit était imposant mais ils n’avaient sans doute jamais vu de Demi-dieux par ici. Leur curiosité était donc tout à fait justifiée. Pour le coup, Nagah avouait sans mal qu’il était content d’avoir gardé cette forme qui passait plus inaperçue, même si sa véritable identité ne mit pas longtemps à être dévoilée.

- Alors comme ça, t’es aussi un Demi-dieu, toi ? Quel irrespect. S’adresser de la sorte à une divinité... Les humains n’avaient donc aucun respect pour leurs créateurs ?

- En effet, je suis un fils d’Aqua. Prit-il la peine de préciser, même s’il n’avait pas réellement envie d’entamer le dialogue avec ces humains. Ils semblaient bien vaniteux et leur égo plutôt surdimensionné pour des créatures aussi frêles.

Peu de temps après leur avoir répondu, Nagah se remit en route pour rattraper Steesha avant qu’elle ne soit trop loin de lui. Pourquoi ? Simplement pour éviter qu’elle ne se laisse embobiner par les belles paroles des humains. Elle était tellement influençable qu’elle ne serait pas difficile à convaincre. Néanmoins, il se fit stopper net par un des humains à l’arrière qui attrapa son bras pour le retenir.

- Attends ! Reste un peu avec nous ! Clamèrent les humains qui l’entouraient maintenant.
Nagah n’aimait pas cette proximité soudaine, il se sentait comme pris au piège.

- Lâche-moi tout de suite. Gronda le Demi-dieu en fusillant l’humain du regard, prêt à l’étriper sur le champ s’il ne s’exécutait pas dans la seconde. Je t’ai demandé de me lâcher. N’as-tu donc aucun respect pour ceux qui t’ont crée, toi et tes semblables ? Malgré la réitération de sa première demande, l’homme refusa d’obéir et l’insulta par-dessus le marché.

- Pourquoi tu te caches sous une forme humaine si t’es un Demi-dieu, hein ? Encore une question stupide. Décidément, elles affluaient depuis un moment.

- Si je dois me retransformer, ça sera pour t’égorger. Est-ce là vraiment ce que tu veux ? Oui, il avait décidé de passer aux menaces puisque la politesse ne semblait pas faire son effet auprès de ces crétins.

- Comme si tu pouvais nous faire le moindre mal ! T’es juste un vulgaire cabot qui a pris une apparence humaine pour se faire accepter parmi nous ! C’en était trop.

Furieux, Nagah se retransforma d’une impulsion et sauta à la gorge des humains qui l’entouraient, sans faire aucune distinction. Il les tua de sang froid l’un après l’autre avant de s’avancer vers le dernier survivant. Imposant, il gronda en dévoilant ses canines, le pelage maculé de sang.

- Mais que... Comment... De quel droit les as-tu tué ?! Articula difficilement le survivant qui tremblait de tout son corps. Sans doute sentait-il que la mort viendrait bientôt le cueillir lui aussi.

- Pourquoi aurais-je le moindre remord à tuer des êtres aussi abjectes, dis-moi ? Nous vous avons donné la vie et c’est par pur caprice que je la reprends à présent. Notre Monde se portera bien mieux sans vous. Vous qui n’êtes même pas fichus de respecter les divinités qui vous ont crée. Vous avez déshonoré Terra en détruisant sa forêt. Il est tout à fait naturel pour moi de le venger. Il marqua une pause en léchant le sang sur ses babines. Maintenant, as-tu quelque chose à ajouter avant que je ne mette un terme à ta misérable existence ? Le fils d’Aqua attendit patiemment en fixant l’humain apeuré qui - apparemment pas décidé à mourir tout de suite - attrapa une arme à sa portée et la pointa vers le Demi-dieu qui soupira. Que cherches-tu à faire ? A attirer la colère des Dieux sur ton village en portant atteinte à l’un de leurs enfants ? Il secoua doucement la tête. Les humains seraient donc égocentriques en plus d’être destructeurs ? Quelle création ratée, vous faites. Lâcha t-il sur un ton narquois, ayant totalement ignoré Steesha et ce qu’elle pouvait bien faire maintenant qu’il avait trouvé une occupation bien plus intéressante que celle de la surveiller sans arrêt comme un parent surveillerait son enfant.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Steesha
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Aviaku (Deviantart)
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 62
Elément : Air
Invocateur : Nérée
Inventaire : Mes poches sont vides
Sorts : vent_3;
electricite_0;
ailes_0;
celerite_0;
dispersion_0;
imunite_0;
bouclier_3;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_0;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Mer 14 Nov 2018 - 4:01

Troublée dans ton vol, tu penses à ce que Nagah a dit. Il n'a pas tort sur tout, malheureusement, et tu ne peux t'empêcher d'essayer de te prouver à toi-même que tu as raison. C'est vrai que l'absence d'enfant de Terra travaillant côte à côte avec les humains te semble inquiétante, tout comme l'est la destruction de la nature. Pourtant... Tu ne peux pas t'empêcher d'avoir ce réflexe d'enfant de faire confiance à tes frères, soeurs et cousins qui semblent s'y connaître si mieux que toi. Après tout, tu n'es qu'une simple messagère ici-bas. Comment pourrais-tu oser remettre en question un travail aussi prodigieux que l'Homme ? Vraiment, impossible pour toi de mettre ton coeur contre eux, malgré ce qu'a pu te dire Nagah. Ton esprit travaille, tourne fort et dans tous les sens, pour trouver des réponses à ses questions tranchantes. De plus, tu ne peux t'empêcher cette pointe de culpabilité d'avoir fait foirer sa mission. En plus de le contredire et d'oser de dresser devant lui, il fallait en plus que tu viennes gâcher ses plans. Tu soupires et redescend quand le village se présente sous tes pieds. Tu as survolé les Hommes, mais de quelques mètres seulement, pour ne pas les perdre de vues ou te laisser distraire par autre chose comme tu as la si stupide habitude de le faire. Quand tu te reposes, une masse afflue vers toi, et tu te sens immédiatement embarassée.

" - C'vrai qu'z'êtes un d'mi dieux !? "

" - Z'avez des pouvoirs ? "

" - Vous p'vez parler ? "

" - Maman t'as vu elle peut voler ! "


Tu prends sur toi-même pour ne pas t'envoler bien loin, et acceptes les paroles et les compliments en hochant poliemment la tête. Ton regard pétillant se pose sur chaque tête et tu souris du mieux que tu le peux avec ton bec. Comment Nagah peut-il voir le mal en une espèce aussi adorable ? Tu réponds à quelques questions, sans pour autant faire de longues phrases, et laisses les humains toucher tes plumes. Leur douceur les émerveille, et tu te sens rougir. Cette admiration, c'est celle que tu aurais espéré voir de la part de tes frères et soeurs ou de tes cousins une fois dans ta vie. Ce serait mentir que de dire qu'aucun enfant des Dieux ne t'a jamais regardé avec des étoiles dans les yeux, mais tu as du attendre longtemps avant d'avoir droit aux moindres louanges. En fait, Galifey et Sarabi ont été les premiers à te montrer compassion et respect. Tu gardes ces deux demi-dieux chers dans ton coeur, et alors que tu as la chance de revoir Galifey assez souvent, Sarabi reste un souvenir lointain. Tu te demandes parfois ce qu'elle est devenue, ce qu'elle fait maintenant... Tu te dis qu'elle aussi doit aimer les humains, tout comme elle aimait les enfants qu'elle avait comme tâche de garder. Tu sais que quelque part, dans ce monde fou, elle doit être de ceux qui distribuent amour et bonté, le coeur ouvert sur le monde et le progrès.
Ces pensées te forcent à prendre sur toi-même. Tu te dois de faire honneur aux demi-dieux qui ont posé ce regard sur toi. Tu te dois d'agir comme une vraie fille d'Aer.

" - Je suis Steesha, appelez-moi Stee. S'il y a quoi que ce soit que je peux faire pour vous, n'hésitez pas à me le dire. "

Des demandes fusent de tous les côtés, tellement que tu en oublie presque Nagah. Au fond, ce n'est pas plus mal comme ça. L'oublier lui, c'est mettre de côté les questionnements qu'il a pu soulever en toi. Les humains sont parfaits. Il n'y a pas à s'en faire pour ça.

Puis tu entends les cris. Tes oreilles afûtées ont entendu ce qu'aucun humain n'a pu entendre, et tu ne prends même pas la peine de prévenir. Tes ailes fouettent l'air dans un coup puissant et tu décolles sans même prendre d'élan, t'aidant de ta magie pour te propulser au-dessus du village. Tu repères immédiatement Nagah, et les cadavres ensanglantés autour de lui. Oh non ! Ton regard se porte vers le reste du village. Il a fait un tel massacre... Ton instinct te dit immédiatement de protéger les survivants, sinon c'est tout le village qui y restera. Prenant ton élan, tu piques vers le loup, et sans la moindre précaution, lui fonce dedans. Tu sais que la surprise ne lui a pas permis de se préparer à l'attaque, et il roule sur quelques mètres avant de se relever pour te faire face. Protectrice, tu t'es placée entre lui et l'humain, et tu regrettes déjà de l'avoir attaqué.

" - Je ! Je suis désolée, Nagah, j'ai paniqué ! Ne lui fais pas de mal, je t'en supplie ! Il y a eu assez de morts aujourd'hui ! Regarde autour de toi ! "

Tu dis cela, les pattes déjà pleines de sang, alors les cadavres se vident de leur fluide vital. Il y en a tellement, tellement d'innocents assassinés... Ton regard se remplit d'eau et tu retiens une plainte au fond de ta gorge. Tu dois te montrer forte pour dissuader le loup. Galifey t'a appris à t'imposer... Mais de là à affronter un autre demi-dieu ? Oh non, ton frère griffon n'aimerait pas ça. Tu plantes tes griffes dans le sol, prête à encaisser une attaque.

" - S'il te plaît Nagah, va-t-en ! Laisse-les tranquilles ! Laisse les autres vivre ! "

Au moment où les paroles traversent ton bec, tu vois du coin de l'oeil que le reste des humains t'ont suivi. Tous, ils sont tous là, femmes et enfants et hommes et vieux et jeunes et tout le monde. Ils sont aux abords du village et contemplent la marre de sang avec des yeux horrifiés, alors que des cris commencent déjà à sortir de leur bouches et que tu les sens déjà en grave danger. Tu le sais. Nagah aussi les a vu, et s'il décide d'agir, il sera définitivement plus rapide que toi.


Steesha pense

  Steesha " - Parle. "


L'amour n'a pas de logique
Peu importe ce qu'ils ont pu faire, les humains resteront toujours, à mes yeux, des enfants qui ont besoin de leur parents. Les Invocations occuperont ce rôle, et je me contenterais de regarder de loin et d'être heureuse pour eux.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Loup y es-tu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» Kit de loup
» [...]Dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. [Eliel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lieux Méconnus :: Les Rêveries-