Mauvaise foi quand tu nous tiens!

Partagez| .

Mauvaise foi quand tu nous tiens!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Arianna
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : auteur inconnu
Date d'inscription : 17/02/2018
Messages : 62
Elément : Aucun
Métier : Danseuse de rue
Inventaire :
Bourse:
 

Equipement:
 

Sac sans fond:
 

Besace:
 


▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mar 15 Mai 2018 - 15:30

Je m'étais levée d'une relative bonne humeur ce matin là, ou plutôt que dis-je? Cet après-midi là. Le soleil était haut dans le ciel, bien que l'on pouvait sentir une odeur de pluie fraîchement tombée dont il n'y avait déjà plus de trace sur les pavés des rues de Lüh tant la chaleur ce faisait pesante.


Comme chaque matin j'avais fait la grasse matinée et comme à chaque réveil j'avais passé un bon quart d'heure à démêler ma tignasse qui ressemblait d'avantage à la crinière d'un variquan sauvage passé entre les griffes d'un mythra qu'à la chevelure d'une jeune femme digne de la capitale. C'est que c'est de l'entretient tout ça, moi je vous le dis! Après cela, j'enfilais rapidement une longue robe d'un bleu sombre assez banal et filais jusque chez le boulanger prendre le petit déjeuner.


Mon après midi fut presque trop court, au vu du nombre de magasin que je fis et après avoir acheté ce dont j'avais plus ou moins besoin pour le voyage que j'allais bientôt entreprendre sans avoir je l'avoue regarder à la dépense, j'avais pu observer le fond de ma bourse qui me sembla étrangement percée lorsque je constatais que sur les 4000 Tsuris que j'avais mit tant de temps à économiser, il ne m'en restait plus que 26. Jurant les quatre, j'étais entrée dans ma taverne préférée en pestant contre les prix exorbitant que la ville pratiquait avant de commander une choppe de bière "améliorée".


Patientant à ma table en tapotant des doigts avec une certaine impatience, le panneau d'affichage autour duquel ce trouvait souvent du monde le soir attira mon regard. Et si... ? Hmmm... Non... Mauvaise idée. Repoussant ce qui avait commencé à germer dans mon esprit d'un revers de la main tout en secouant la tête, je reportais mon attention sur le barman qui déposait enfin ma bière au rhum sur la table. Attrapant la choppes pour boire aussi sec une bonne rasade je me remis à guetter du coin de l'oeil le panneau d'affichage.


Faisant une légère moue, je finit par me lever après une brêve hésitation pour aller voir ce qu'il pouvait bien s'y trouver. Après tout, peut-être n'y avait-il pas que des chasses aux monstre et qu'une pauvre grand mère aurait besoin d'aide pour retrouver son chat perdu, offrant en récompense à celui qui le trouverait une petite somme qui m'aiderait bien? Mon regard parcourut rapidement les affiches, rejetant bien vite les multiples avis de recherches sur les personnes dangereuses ou encore les monstre aux dents aiguisées à coups de commentaires tel que "qui serait assez fou pour faire ça?" ou encore "celui là, il faut soit être stupide, soit avoir envie de mourir... " avant qu'un nom n'attire mon attention.

- Katar.... Tu n'as qu'à te le rebâtir toi-même ton village... Marmonnais-je sur un ton vindicateur en attrapant vivement l'affiche du Katar et en la chiffonnant avant de stopper tout mouvement en me rendant compte de ce que je faisais et soupirer en baissant la tête comme vaincu par ma conscience qui semblait me rappeler à l'ordre. Bon, d'accord, il avait peut-être vraiment d'autre obligations.. Et ce n'est pas parce qu'il est parti comme un voleur que je dois agir de manière aussi pueril et stupide... Mais il n'empêche qu'il aurait pu laisser un mot, ou quelques chose... Je sais pas moi!

Secouant la tête, je posais le papier contre le mur et le remis autant à plat que possible en marmonnant à voix basse des "mais ça n'excuse pas que..." ou des "de toute façon ce n'est qu'un imbécile imbu de sa personne" suivit de "mais il est vrai que la nuit passée avec lui fut particulièrement plaisante..." ou "mais c'est de ma faute aussi, je m'étais pourtant toujours dit, on ne fraye pas avec les nobles... " et des "mais j'aurais vraiment aimé que le réveil soit aussi magique que la nuit... " et encore des "Rappels-toi que ce n'est qu'un noble. Avec une belle gueule et un joli popotin, certes. Et des jolies tablette de chocolat aussi. Et des mains rugueuses comme je les aimes. Et... " avant de me reprendre en claquant doucement mes joues comme pour me réveiller "Bon allé, ressaisis-toi ma vieille, ce n'est pas parce que c'est le premier mec à te planter au réveil qu'il faut faire une fixation sur lui. T'en verras d'autre!" avant d'accrocher à nouveau l'affiche au tableau en vérifiant que le tavernier n'ai rien vu, mais il semblait plutôt occupé à ranger son comptoir

- Et voila, ni vu ni connu! Commentais-je en esquissant mon plus beau sourire, satisfaite du résultat, bien qu'il soit encore légèrement froissé avant de me retourner, prête à rejoindre ma table et ma très cher bière lorsque mon nez cogna contre un torse. Aie, vous pouvez pas faire attention? Ou vous signaler, je sais pas moi, m'exclamais-je en redressant la tête avec la moue d'une enfant tant mécontente que prise en faute. 


Prise en faute, car je savais pertinemment que les torts me revenaient et jetais le regard d'une enfant prise en faute à celui que j'avais percuté. Mais un point me titilla tout de même bien plus que si j'étais fautive ou non. Etait-il présent depuis le début? Avait-il entendu ce que je marmonnais depuis toute à l'heure? Si tel était le cas, je n'aurais plus qu'à me terrer les 10 prochaines années de ma vie au fin fond de la forêt afin d'être sure de ne jamais le recroiser et là encore, ce ne serait peut être pas assez... Ca m'apprendra à penser tout haut ce que je ferais mieux de garder dans mes pensées!
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 297
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Jeu 17 Mai 2018 - 7:59



Mauvaise foi quand tu nous tiens!
Un Rôdeur Chafouin et une Danseuse Raleuse.


Yuurei

Etat d'esprit: Cheshirement votre
santé Yuurei : Bonne
Endurance : 15 (11+4)


Connaissez-vous la haernsbüner ? Il s'agit d'une boisson de luxe, une des boissons les plus savoureuses et les plus chères de tout les royaumes. Il s'agit typiquement de ce genre de boissons que vous avez en petites quantités dans les soirées mondaines, ou les nobles invitent leurs amis nobles à boire et manger des mets hors de prix en rabaissant ceux qui ne peuvent se les payer.

Cette boisson est une boisson de grand luxe, la base est faite de malt et de champignon, suivant une recette secrètes que seul Orghen Sombre-Pierre connaît. Ces bouteilles se vendent à pris d'or, surtout quand la consommation de base est à trois Tsuris la pinte de bière. Inutile de dire que pas tout le monde n'en bois. Mais les commerçants sont les commerçants, et l'argent est l'argent. Alors créer une boisson trop chère pour être bue est peu rentable. Orghen le savait bien et avait quelque peu travailler sa boisson pour en créer trois nouvelles en plus de la première.

La classique, la luxueuse Haensbüner Dorée, se vendait à Trente Tsuris la bouteille. Pour se faire Orghen prenait du malt de très haute qualités et des Harnstoads, des champignons des tréfonds très dur à trouver et à cultiver, mais dont le fumé et le goût étaient sans pareil.

Une version plus accessible, la Haensbüner Argentée, se vendait à quinze Tsuris la bouteille. Celle-ci était faite avec un malt plus modeste et des champignons des cavernes. Ces champignons étaient plus faciles à trouver et à cultiver, mais leur goût était moins parfait, même si encore très bon.

Enfin la version "bon marché" était la haernsbüner de bronze. Celle-ci se vendait à environ six tsuris la bouteille, soit le double d'une consommation normale, preuve de sa qualité malgré ses ingrédients très communs. Tel une pinte ou une bière, celle-ci était composée de houblon et non de malt et les champignons étaient divers et variés parmi les champignons les plus communs.

La dernière version, la haernsbüner de platine, est toujours en cours de création et seul Orghen sait ce qu'elle contient. Mais le brasseur jurera que sa boisson se vendrait au moins cents Tsuris la bouteille et qu'il n'en ferait que quelques-unes seulement. Cela dit, personne n'en a jamais bu, ne serait-ce qu'une goutte pour le moment.

Pourquoi parler de cette boisson ? Et bien parce que. Comment ça ce n'est pas une bonne raison ? Et bien, en tout cas, c'est une bonne boisson, suffisamment bonne pour que le Rôdeur soit en train d'en consommer à l'instant actuel d'ailleurs. Une version "bon marché" certes, mais toujours aussi agréable au palais venait chatouiller les papilles de notre homme en ce calme début de soirée dans une taverne de Lüh pas trop bondée ni trop bruyante et dotée un tavernier plutôt discret. Yuurei prenait ainsi un peu de repos et savourait cette boisson bien méritée après la journée particulièrement chargée qu'il avait vécu aujourd'hui. On peut dire que cette soirée commençait bien pour le moment.

Deux tables plus loin se trouvait le fameux et légendaire panneau d'affichage. D'habitude tellement populaire qu'il est en permanence entourée de monde et qu'il en devient rapidement plus inaccessible qu'une précieuse demoiselle trop belle et trop exigeante pour la masse mortelle. Le soir, il semble être déserté comme s'il n'avait plus rien à offrir à ces mêmes personnes demandant continuellement son attention pendant la journée.

Une demoiselle au comportement étrange est la seule à le regarder actuellement, lui donnant seulement un semblant de l'attention que ce pauvre panneau subit pendant la journée. C'est ainsi que la demoiselle regarde le panneau, décortiquant les annonces de celui-ci tandis que le Rôdeur regarde la demoiselle, décortiquant son attitude. Un commentaire fuse sur chaque mission que la demoiselle regarde. Chose faisant sourire, l'ex-garde qui avait dut en avaler plus d'une de ses missions dites 'suicidaires' dans sa toute prime jeunesse.

Cependant, une réaction de la demoiselle incita notre discret curieux a lever un sourcil plus que de sourire. Il n'est pas rare de voir quelqu'un prendre une affiche du panneau d'affichage, mais c'est généralement pour essayer d'effectuer la mission en limitant la concurrence et très rarement pour la rouler en boule en maugréant.

La voix de la raison reprit rapidement le dessus quand elle essaya de défroisser l'affichette et de la remettre ou elle était en maugréant tout autant après son auteur, amusant son discret spectateur. La curiosité de l'homme curieux reprit le dessus et Yuurei se leva, sa choppe à moitié vide d'haensburner à la main, et se dirigea vers cette étrange jeune femme et son affiche histoire de voir ce que ce bout de papier avait bien pu lui faire de si horrible pour mériter un tel traitement. Peut-être, avait-il froissé son ego, du moins c'est ce que la complainte de la jeune femme laissait sous-entendre.

Arrivé à hauteur du panneau d'affichage, voici que la demoiselle maugréant fit volte-face pour percuter Yuurei qui porta toute son attention sur le fait de ne pas renverser sa boisson alcoolisée suite à l'impact léger et très soudain du nez de la demoiselle sur son torse. Sans surprise, la demoiselle se mit à maugréer de plus belle après cette collision ce qui fit sourire le Rôdeur qui la regardait. Puis yuurei leva les yeux au-dessus de la tête de la demoiselle presque en détresse pour commencer à lire l'affiche froissée à haute voix d'un air amusé.

- Participez à la reconstruction du village de Sirk dans la Vallée Sereine - Akelar Katar.

Un petit temps de pause avant que le Rôdeur ne reprenne sa petite allocution. Un petit temps de pause que Yuurei savourait, amusé et voulant légèrement taquiner la pauvre demoiselle qui venait de le percuter sans même le faire exprès. Le temps qu'un ange passe et Yuurei reprend sur le même ton amusé, voir légèrement chafouin, en baissant les yeux vers la demoiselle susnommée.

- Vous êtes à ce point farouchement opposé à la reconstruction de ce village pour martyriser cette pauvre affichette ou bien, c'est ce Monsieur Katar qui vous fait des misères ?

Il était rare que le Rôdeur s'amuse à taquiner les jeunes femmes qui martyrisent les panneaux d'affichage. Peut-être, est-ce la faute à la haensburner ou tout simplement que Yuurei a envie de s'amuser un peu et de se détendre pour changer. Et puis quel meilleur moyen pour lancer une discussion que de parler d'un sujet qui tient visiblement à cœur d'un des deux protagonistes après tout.





"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Yuurei le Ven 18 Mai 2018 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arianna
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : auteur inconnu
Date d'inscription : 17/02/2018
Messages : 62
Elément : Aucun
Métier : Danseuse de rue
Inventaire :
Bourse:
 

Equipement:
 

Sac sans fond:
 

Besace:
 


▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Jeu 17 Mai 2018 - 18:27

Fronçant les sourcils perplexe, j'observais ou plutôt détaillais l'homme qui ne semblait pas du tout prêter attention à ma remarque plutôt agressive, son regard manifestement posé sur le tableau d'affichage. Haussant les épaules, j'allais le contourner lorsque ses paroles m'interpellèrent. Aie. Grimaçant dans un premier temps sous son regard qui ce porta sur moi de façon plutôt amusé, mes joues ce mirent à me chauffer et je compris que je virais dangereusement vers le rouge. Avait-il entendu où n'était-ce que des questions qui découlaient de son regard porté sur l'affiche? Mordillant ma lèvre inférieur, je soupirais en abaissant mon regard pour le porter sur son torse que je devinais vaguement musclé avant de regarder le sol en faisant la moue. 

- M'en fiche de ce village, ils peuvent bien le reconstruire, ça me fait une belle jambe... Marmonnais-je assez bas d'une manière tout à fait enfantine mais de audible malgré tout. 


Restant quelques instant à maugréer dans ma barbe inexistante quelques instant, je finis par soupirer, reprenant quelques peu contenance avant de redresser la tête pour planter mon regard dans le sien.
 
- Puis-je faire quelques chose pour vous être utile où puis-je retourner picoler dans mon coin et oublier l'existence même de cet idiot? Questionnais-je sur un ton nonchalant. A moins que l'on ne reste planter là comme deux piquer à ce regarder dans le blanc des yeux? Ajoutais-je, espérant effacer ce petit sourire narquois si agaçant de son visage. 


Bon, il n'avait pas vraiment fait grand chose de mal et avait même été plutôt poli, mais j'étais suffisamment contrarié et gênée pour balayer tout ça d'une main et me montrer désagréable avec ceux qui n'y sont pour rien. Peut être un peu trop? Soupirant pour la énième fois, je tentais un vague sourire qui resta assez crispé et devait certainement ressembler à une grimace.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 297
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Ven 18 Mai 2018 - 12:28



Mauvaise foi quand tu nous tiens!
Un Rôdeur Chafouin et une Danseuse Raleuse.


Yuurei

Etat d'esprit: Toujours Cheshirement votre
santé Yuurei : Bonne
Endurance : 15 (11+4)


La demoiselle semblait maintenant un peu plus en détresse et rougissait d'une manière, ma foi, plutôt mignonne devant notre Rôdeur chafouin aujourd'hui plus chatgrippant qu'un certain chat du cheshire au comportement Burtonesque. Encore que, tout bien réfléchit le rôle d'un chapelier, fou qu'il en est, scierait plus à son envie de jouer actuelle.

Il faut dire aussi qu'actuellement, aux yeux du Rôdeur, pourtant à peine plus vieux que notre protagoniste dont le visage est enrichi aux couleurs carmines. Cette demoiselle avait les mimiques et les attitudes d'une jeune enfant. Ceci n'allait pas diminuer l'amusement du Rôdeur-chapelier fou qui lui sourit de plus belle, bien au contraire.

La jeune femme répond à sa question d'une voix et d'un air infantile, comme déjà mentionné. Visiblement, elle n'avait rien contre la construction du village auquel son père s'intéressait d'un point de vue commercial. Cependant, avant que notre chapelier du jour n'a le temps de lui répondre, le Rôdeur voit les deux yeux bleu-gris de la demoiselle se planter dans ses yeux bleux-azurs. Une réponse s'en suivit, d'un ton malheureusement plus adulte. Cette réponse nonchalante parlait de retourner picoler seule dans son coin. Cependant, la seconde option sarcastiquement proposée amusait notre homme qui eut envie de prolonger le jeu de la situation dérangeante auprès de cette jeune demoiselle grimaçante actuellement.

Un sourire légèrement narquois et franchement prononcé et voilà que le Rôdeur joua de nouveau les chapeliers fous dans sa réponse, non sans faire une contre-proposition un peu plus alcoolisée. Autant joindre l'utile à l'agréable, Yuurei avait une belle occasion d'en apprendre un poil plus sur ce Katar.

- Et que diriez-vous si, je choisissais l'option des deux piquets ? C'est vrai, après tout, personne ne là choisit jamais celle-là. Un instant de silence, un ange passant encore dans l'air, avant que le Rôdeur ne reprenne. Sinon vous pourriez aussi raconter à ma table ce que ce Katar a bien pu faire pour vous mettre dans cet état vous et cette pauvre affichette. Je vous offre la boisson pour la soirée et ça vous offrira aussi l'occasion de vider votre sac.

Il est vrai que le jeu des questions gênantes et amusantes dans une partie de thé enrichie à la bière est bien plus amusant que de jouer au jeu du chat (du Cheshire) et à la souris après tout. Et puis ceci offrirait une belle occasion d'en savoir un peu plus sur ce Katar et sur pourquoi on en martyrise ses affiches après tout.




"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Arianna
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : auteur inconnu
Date d'inscription : 17/02/2018
Messages : 62
Elément : Aucun
Métier : Danseuse de rue
Inventaire :
Bourse:
 

Equipement:
 

Sac sans fond:
 

Besace:
 


▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Ven 18 Mai 2018 - 20:43

Si j'avais pensé qu'il s'écarterait et me laisserait retourner tranquillement à ma beuverie, je n'eu pas la réaction escomptée et ce fut même la réaction contraire que j'obtint. Écarquillant les yeux comme des soucoupes, je le détaillais de la tête au pied cherchant un quelconque signe de sérieux prouvant qu'il ne se foutait pas ouvertement de ma tête, ce qui ma foi, ne faisait nul l'ombre d'un doute mais comme je m'y attentais en vainc. J'aurais pu m’énerver, mon humeur massacrante aurait d'ailleurs dû me pousser dans cette direction, mais ce fut pourtant le contraire qui ce produisit. Une lueur amusée passa dans mon regard alors que mes épaules étaient secouées par les soubresauts d'un fou-rire que j'avais clairement du mal à contrôler. 


Baissant la tête pour poser mon regard sur ma table située à deux pas de là tout au plus, je senti les commissures de mes lèvres ce relever sans que je ne puisse vraiment m'en empêcher, étirant ma bouche en un large sourire bien plus sincère que celui vainement tenté quelques instants plus tôt. Mon regard ce reporta de nouveau dans celui du jeune homme lorsqu'il reprit la parole et je dus me mordre la lèvre à sang afin de reprendre un tantinet mon sérieux. Etudiant sa proposition, mon regard ce porta brièvement à ma bourse qui me criait d'accepter alors que ma conscience m'interdisait de médire sur le Katar, consciente que je n'aimerais pas que quelqu'un le fasse de moi. Dodelinant quelques seconde de la tête pesant le pour et le contre du choix qui s'offrait à moi, je me mordis la lèvre inférieur finissant par porter de nouveau mon attention au jeune homme devant moi.

- Pour m'avoir rendu ma bonne humeur, je veux bien vous tenir compagnie. Pour autant, je ne puis ternir à la réputation de cet homme pour, je dois bien vous l'avouer, une histoire de fierté mal placée, déclarais-je non sans esquisser une grimace. Mais si vous souhaiter parler de la pluie et du beau temps ou tout autre chose, je suis toute à vous, ajoutais-je en esquissant un sourire éclatant. Moi c'est Arianna, me présentais-je en tendant une main vers lui pour une poigne de main. Et vous? 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 297
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Lun 21 Mai 2018 - 10:31



Mauvaise foi quand tu nous tiens!
Un Rôdeur Chafouin et une Danseuse Raleuse.


Yuurei

Etat d'esprit: Toujours Cheshirement votre
santé Yuurei : Bonne
Endurance : 15 (11+4)


La réaction de surprise de la jeune femme devant la première allocution du Rôdeur fut d'un bonheur sans prix. Les yeux écarquillés en grand de la jeune femme aux manières infantiles devant notre homme étaient là un pur instant de plaisir. Yuurei observait ainsi, toujours souriant, notre jeune danseuse ne sachant visiblement pas sur quel pied danser devant l'absence de signe de sérieux ou de plaisanterie de celui-ci.

Soudainement, ce fut un rire fou, ou plutôt un fou-rire qui s'échappa enfin de la bouche de cette jeune femme. Cette action n'eut pour effet que d'accentuer le sourire du Rôdeur Chafouin. Si cette femme a le sens de l'humour, il se pourra que ce début de soirée en devienne intéressant et amusant. Cela faisait bien trop longtemps que tout le monde était trop sérieux par ici et un peu de fantaisie serait une bonne nouvelle après tout.

Le Rôdeur regardé d'un air amusé la jeune femme réfléchir à sa proposition en hochant de la tête avant de l'accepter sous conditions si l'on peut dire. Cette mademoiselle ne semble pas vouloir raconter son histoire avec ce Katar, ce qui est tout a son honneur. Cependant, un des sourcils du Rôdeur se leva sous la curiosité à l'annonce des mots "fierté mal placée" accentuant son envie de savoir ce qu'il avait bien pu faire d'à ce point déplacé pour le coup.

La vie est ainsi faite et la curiosité n'est pas toujours assouvie, sinon, à quoi bon parler de "jardins secrets" et de "vie privée" après tout ? De plus, le moment n'est pas à la curiosité malsaine et inquisitrice, mais plutôt au jeu pour le moment et le Rôdeur saisi la main tendue vers lui de cette jeune femme nommée Arianna. Ce fut après un simple baisemain en même temps que la courbette de présentation que font habituellement les personnes de lignages nobles et notre homme d'apparence Roturière, voir vagabond, se présentait à son tour. Ajoutant l'ironie à l'amusement, car oui, ce geste était suffisamment exagéré pour que son interlocutrice comprenne que le Rôdeur était en train de se moquer des manières stupides des nobles plus qu'autre chose. Noblesse dont il fait malheureusement partie au plus haut lignage après tout. Cependant, notre homme se refusait de le faire savoir et se présenta seulement avec son prénom.

- Appelez moi donc Yuurei, Chère Demoiselle Arianna. Je serais ravi de vous accompagner pour parler de la pluie et du beau temps, mais j'espère tout de même que nous trouverons un sujet nettement plus intéressant.

En cet instant, notre homme espérait intérieurement que la demoiselle connaisse suffisamment mal la noblesse Arcanienne pour ne pas faire le rapprochement. C'est que des Yuurei sur l'île, il n'y en a pas cinquante non plus et notre Rôdeur ne voulait pas vraiment être relié au duché familial à l'instant présent. Après avoir invité la demoiselle à s'asseoir, notre homme fit signe au serveur de venir afin de prendre la commande. Attendant celui-ci, Yuurei posa une petite question à cette fameuse Arianna. Un ton simple, un timbre de voix joueur et dans les yeux, une certaine curiosité de savoir en face de quel genre de personne notre homme se tenait.

- Et bien mademoiselle Arianna, que nous vaut l'honneur de votre présence parmi nous ce soir ? Je doute que vous soyez spécialement venue pour martyriser des affiches.

Soudainement un éclair de lucidité frappa notre homme. La soirée était bien entamée et celui-ci avait à faire demain très tôt, Trop tôt. Les obligations de l'adjudant passant avant son plaisir personnel celui-ci dut prendre congés en urgence.

- Désolé demoiselle mais je viens de me souvenir d'une tache importante à accomplir, devoir de Garde Doré. Je vais devoir vous abandonner ici je le crains, Mais les consommations restent pour moi.

Après avoir parlé au barman concernant leurs consommations, Notre homme prit donc congé de la taverne et reparti pour ses quartiers au sein du manoir de sa famille.





"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Mauvaise foi quand tu nous tiens!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lieux de Divertissement :: La Taverne-