Le paradis du fils d'Ignis

Partagez

Le paradis du fils d'Ignis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dagnir O Naur
Dagnir O Naur
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 156
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Lun 2 Juil 2018 - 22:46


L'invocation avait gardé forme humaine, celle avec son armure jaune et ses yeux étrange, autre élément marquant, il portait sur son dos Masamune et Muramasa, qui était des armes légèrement disproportionné pour un humain normal. Pourtant, aucun guetteur ne l'empêchait d'entrer avec Alexander, ce qui arrangeait l'invocation car cela lui évitait d'avoir à user de ses quelques relations dans le village et de se faire reconnaître par la même façon.

Le duo put traverser donc la muraille d'acier, revoir de quoi était composé cette muraille fit sourire. Si jamais Alexander se posait la question sur la raison d'avoir fondu des armes pour en faire un mur, son invocation se ferait un plaisir à répondre.

Ils s'enfoncèrent ensuite dans la crevasse qui servait d'entrée au véritable emplacement du village. Pour mieux résister l'environnement inhospitalier et surtout les monstres Mais l'endroit n'était pour autant pas plongé dans le noir, grâce à un jeu de vitraux et miroir, la lumière du soleil pu éclairer les lieux tout en évitant la chaleur qui était normalement inhérent.

Dagnir était, comme toujours, sous le charme de cette ville, après tout elle était une ode à ce qui lui tenait le plus à cœur : la forge. Il ferma les yeux et écouta le doux son à ses oreilles des bruits de la forge. Il respira profondément pour s'emplir de l'odeur de l'acier et du feu. Si Dagnir avait souhaité ne plus se remettre dans sa fonction de maitre assassin, il aurait choisit un forgeron pour s'installer ici et y rester au moins un millénaire.

Mais tel n'était pas sa destinée apparemment et il continua de s'avancer dans la ville. Il prévint néanmoins son partenaire de pacte :

- J'ai un maitre forgeron à rencontrer auparavant, après si tu veux qu'on aille autre part en ville pas de problème.


L'invocation continua sa marche et fini part s'arrêter sur un établissement de forge à l'allure sobre mais dont les matériaux de qualité qui la constituait, malgré la patine du temps, démontrait néanmoins une richesse certaine du propriétaire. Il y pénétra sans frapper, le vieil homme à l'intérieur jeta un regard sévère à l'arrivant.

maitre forgeron :
 

Son regard se fit néanmoins plus intrigué quand il vit ce que portait l'intrus dans son dos.

- Alors petit on ne me salut plus? Ce n'est pas parce que je t'ai enseigné deux ou trois petits secret de fabrication que tu peux te considérer comme mon égale.


A ces mots, l'homme changea soudainement de comportement, il s'inclina de nombreuse fois avant de s'excuser.

- Oh Alsyd! C'est un si grand plaisir et à nouveau un grand honneur que vous repassez le seuil de mon humble établissement.


- Toujours aussi flatteur Amzal à ce que je vois, mais je suis content d'avoir pu repasser avant que la mort te rattrape définitivement!


- Plaisent au Quatre de me donner encore de nombreuses années avant de quitter à jamais ces terres.

- Nous verrons bien, ton fils s'est finalement assagi ou toujours pas.

- Aaaah quelle tristesse Alsyd, il tient toujours à son apprentissage dans la verrerie. Je sais bien que c'est une activité de plus en plus en vogue et rentable bien sûr. Mais j'aurai aimé qu'il suit les traces de son vieux père. Heureusement que ma fille a décidé de prendre ce rôle en lieu et place de mon rêveur de fils. Amzal le disait avec une tristesse non feinte et une fierté quelque peu blessé.

- Bien, je suis heureux de savoir que ton savoir-faire ne sera pas perdu, même si tu as encore bien des choses à apprendre de moi!


- Je le sais fort bien Hakim et je ne sais comment vous remercier de me dispenser de votre sagesse multimillénaire.

- Oh j'ai bien quelques idées en tête, as tu rencontré un jeune homme au cheveux brun du nom de Valion?

- Non était-ce un futur client que vous avez conseillé de me voir?

- Oh s'il avait les moyens d'acheter une de tes créations, je pense qu'il n'aurait pas hésité. Non, c'est un apprenti forgeron qui a perdu son maître. Je le considère comme suffisamment capable pour qu'il mérite son apprentissage auprès de toi.

- Je crains de devoir confirmer qu'il n'est jamais venu me voir, non pas qu'il soit simple de me trouver. Vous savez comme j'aime une certaine tranquillité et que j'ai une clientèle assez fermé.

Dagnir semblait néanmoins un peu énervé, ce que l'humain interpréta mal.

- Mais je vous assure que s'il avait passé le pas de la porte, avec une recommandation de votre part j'aurai accepté immédiatement! Pour qu'il mérite une recommandation auprès d'un aussi grand maître, il faut effectivement qu'il ait un grand potentiel. De plus, mon vieux cœur se gonfle de fierté devant une telle confiance en ma personne de votre part!

Dagnir ne put s'empêcher de sourire devant le malentendu du vieil homme..

- Non ne t'inquiète pas, ce n'est pas contre toi que je suis un peu énervé. Mais contre ce grand rêveur que j'avais espéré qu'il m'écoute un peu et qu'il vienne te voir. Je sais bien que c'est déjà une belle épreuve de te trouver, mais s'il était réellement motivé, il t'aurait trouvé quand même.

- Aaah il semblerait que les jeunes aient un problème commun.

Sur ce trait d'esprit, le demi dieu ne put s'empêcher d'être goguenard, même si son masque empêchait de voir réellement ses expressions.

- Oh tu n'as pas idée Amzal, tu n'as pas idée...

Évidemment, Dagnir pensait aussi à Alexander, mais il ne se permettrait pas de le dire à haute voix. Pendant la conversation, le jeune assassin pouvait inspecter les lieux. Qui étaient tout aussi sobre que la devanture, mais il pouvait voir bon nombre d'ouvrage d'artisanat de bois magnifique. D'autant plus que c'était une matière particulièrement couteux à obtenir dans la région, sans compter aussi tous les traitements possible pour limiter les risques de départ de feu dans une forge.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Dagnir O Naur le Sam 20 Oct 2018 - 6:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
Alexander
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 30
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
Inventaire : Lames secrètes
épée courte (55cm)
hache de lancer

Sac sans fond

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Dim 15 Juil 2018 - 1:01

Alex et Dagnir venaient de sortir de la cellule du dernier, quand celui demanda s’il était possible de passer par Al-Hazred. L’assassin n’y voyait aucun inconvénient, la chaleur était réellement éprouvant pour l’organisme et il s’arrêterait bien à une auberge pour se désaltérer et manger quelque chose de consistant avant de retourner à Layane. Le jeune homme se moquait pas mal de l’architecture locale dans son état, il avait soif et l’eau chaude contenue dans sa gourde ne lui donnait vraiment pas envie.
Il suivit son invocation sans rien dire, visiblement Dagnir connaissait les lieux. Contrairement à Alex qui malgré s’être déjà rendu 2 fois au temple d’Ignis avait toujours trouvé les ressources nécessaires pour quitter immédiatement la mer de sable.

« Très bien, après on ira dans une taverne je rêve d’une bière bien fraîche… »

Ils s’arrêtèrent devant une forge qui manquait visiblement de ménage, mais comment blâmer le propriétaire l’air de la ville était emplis de suie, fumée, bref l’ambiance de la forge. C’était d’ailleurs très désagréable au nez de l’assassin, même s’il se doutait qu’il finirait par s’y accommoder.

Le fils d’Ignis rentra sans s’inquiéter, il lui emboîta le pas. S’ensuit une discussion entre le forgeron et le demi-dieu, qui se connaissaient visiblement de longue date. Alex se demanda combien de fois son nouveau partenaire avait été libéré. Hormis Cheshire qu’il savait être son deuxième « maître », Rook, Kromereth, Kate ou encore Skull n’avaient jamais quitté leurs temples avant sa venue. Il garda dans un coin de son esprit cette réflexion. Il reprit ensuite le cours de leur conversation, mais cette dernière n’avait rien de réellement intéressant…

Il se concentra alors sur le forgeron. Un homme dont la cinquantaine approchait, il n’était pas très grand et pas bien costaud à se demander comment il pouvait manier un marteau, mais c’était surement comme en escrime la technique surpassait la force brute. Sa peau burinée en disait long, il était né ici et y avait passé toute sa vie. La chaleur du Soleil et de la forge lui brûlant chaque jour un peu plus l’épiderme. Sa couleur ferait tache à Lüh très peu d’hommes et de femmes du désert vivaient à la capitale, certains laissaient planer l’idée que cette couleur de peau les rendait différents… Des idiots tout simplement, laissez-les des mois à vivre sous le Soleil et eux aussi deviendront « différents ». Alex était toujours encapuchonné et passer le plus clair de son temps à s’entraîner dans la cave de l’auberge où il résidait, ou à collecter des informations à la taverne et pourtant il avait déjà bien pris pas mal de couleurs.

Il s’intéressa ensuite aux objets qui l’entouraient. Il n’était pas un spécialiste, mais pourtant il se savait que les quelques armes qu’il voyait étaient de très bonne qualité. Pour autant jamais il ne se séparerait de ses armes, elles étaient avec son apprentissage et le manoir tout ce qui lui restait de son maître. Bien sûr tout autour de lui était une preuve de l’expertise du forgeron, mais les armes étaient les seules qui auraient pu un temps soit peu l’intéresser.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Le paradis du fils d'Ignis 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Le paradis du fils d'Ignis 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Le paradis du fils d'Ignis 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Le paradis du fils d'Ignis 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mar 17 Juil 2018 - 17:40


♦ Prélude ♦

Heilan, demeure de Munchau ~


Encore indécis quant à sa prochaine destination, Saen reçu une invitation de Munchau, qui le priait de se rendre à sa demeure dans les meilleurs délais.

L'homme avait accueilli récemment Armaes De Lauth, un ami de la noblesse, qui s'apprêtait à faire route vers le nord, en direction du Désert Ambré et, plus spécifiquement à destination d'Al-Hazred. Il escomptait emprunter la liaison fluviale entre Heilan et la ville portuaire de Layane.

Malheureusement, cet homme digne, était aussi d'un naturel paranoïaque, craignant constamment pour sa vie. Voyant des dangers potentiels partout, il n'osait prendre la mer sans sa garde personnelle, au risque d'attaques pirates quelconques. Or, les deux hommes de sa garde rapprochée étaient actuellement alités à l'auberge d'Heilan, les tripes retournées par un met à la fraîcheur douteuse ingéré la veille.

Munchau lui avait alors suggéré d'employer les services d'une connaissance à lui, afin de l'escorter à bon port et il lui présenta Saen en bonne et due forme, avec toute la garantie et le crédit qu'il pouvait lui accorder. Ce dernier accepta volontiers cette destination inattendue, ainsi que ce premier voyage en mer.

Après quelques jours de navigation des plus paisibles, suivis d'une halte brève à Layane, ils entrèrent enfin dans la curieuse et fascinante ville souterraine d'Al-Hazred.


◊ ◊ ◊


Al-Hazred, taverne ~


Le paradis du fils d'Ignis
[Dagnir O Naur, Alexander & Saen]

Après avoir encaissé sa paie pour un travail qui s'était avéré trop aisé à son goût -et insisté pour être moins rémunéré-, Saen fut libéré de ses fonctions et pris la première direction qui lui vint à l'esprit : une taverne et une boisson fraîche. Peut-être y'avait-il des spécialités quelconques propres à la région auxquelles il pourrait goûter?

Dès les premières minutes, la ville avait éveillé en lui une curiosité insatiable, qu'il espérait combler par la suite. Mais, pour l'instant, il lui fallait se poser un peu, afin de souffler et réfléchir par où commencer, car il ignorait tout des lieux. Il pénétra dans un établissement qui lui parut agréable, et vint s'installer à une table dans un coin de la vaste salle. Ainsi, il pouvait observer à loisir son environnement direct, le visage légèrement dissimulé sous son large chapeau qu'il avait conservé. Il commanda un alcool, précisant qu'il souhaitait goûter quelque chose de typique à l'endroit et pris grand plaisir à y tremper les lèvres lorsqu'on lui apporta.

◊ ◊ ◊

Son regard observait les moindres détails qui l'entouraient, captant de tout et de rien à la fois, des individus comme du lieu, des timbres de voix inhabituels aux sonorités délicates d'un instrument joué à l'autre bout de la pièce. Il esquissa un fin sourire, et soupira d'aise... L'endroit était neuf, regorgeant de possibles et d'inattendus. Malgré ses réticences sociales primaires, il ne doutait un instant de l'effet facilitateur du breuvage qu'il avait sous la main, et qui agirait bien à son rythme après un ou deux autres verres.

Un miroitement, accompagné d'un bruit de porte, attira son attention dans l'encadrement qui venait de s'ouvrir et où deux silhouettes, se suivant, se découpaient à présent. Saen ne put s'empêcher d'être intrigué par les plaques jaunes qui composait l'armure de l'un d'entre eux, ainsi que les poignées dépassant les épaules de ce dernier, et qui devaient appartenir à des armes d'une certaine taille. La personne qui l'accompagnait semblait aussi discrète et sobre dans sa tenue que pouvait l'être Saen.

Sans le réaliser, comme à son habitude, il se mit à fixer attentivement les deux hommes depuis le coin où il se trouvait, en oubliant un peu le reste.

Le paradis du fils d'Ignis
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
Dagnir O Naur
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 156
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Ven 3 Aoû 2018 - 7:32

Dagnir O Naur, toujours sous sa forme humaine avec ses yeux et son armure particulière, pénétra la taverne en compagnie de son maitre humain. Il n'avait pas sur lui les armes adapté à sa forme naturelle, car elles étaient assez encombrante en pleine ville. Le fils d'Ignis a préféré les confier à Amzal, qui allait les garder très religieusement en y prêtant une attention toute particulière. Mais Dagnir était suffisamment reconnaissable pour le reste, habituellement il prenait une forme beaucoup plus discrète, mais il souhaitait pour une fois ce mouvoir avec son corps humain de combat favori.

Leur arrivé attira l'attention de quelques personnes dans la salle, mais bien vite la plupart reprirent leurs activités en cours. Le duo avait l'air un peu excentrique, mais pas plus que bon nombre de mercenaire et aventurier qui parcouraient le désert.

Il invita Alexander à venir avec lui vers le comptoir, où Dagnir se posa à sa place habituelle en attendant le tavernier s'approche. Celui vint pour demander ce qu'ils voudront commander comme boisson.

- Bonjour, que puis-je pour vous?

- Salut l'ami! Je voudrais pour ma part ce produit décapant que t'ose appeler alcool et que tu cache tout en bas de ton comptoir.

Le tavernier faillit lever un sourcil mais son acuité visuel lui fit remarquer qu'à l'endroit où se gratter nonchalamment l'homme en armure jaune, au niveau du sternum, se trouvait un tatouage qu'il reconnaissait. Il se contint en poussant un soupir d'exaspération.

- Je ne te permets pas de parler ainsi d'une de mes spécialités, même si tu es un des rare à en redemander après y avoir goûter une fois...

- Rooo ça va, je suis désolé si tu te froisses facilement, tu mettra ça sur mon ardoise!

- Ardoise que tu n'as pas alimenté depuis un certain temps.

- Je suis sûr qu'il y a encore assez pour moi et mon compagnon de route!

Le tavernier se tourna alors vers Alexander.

- Vous prendrez quoi?

L'homme attendit la réponse puis servit ses deux clients, Dagnir continua la discussion.

- Comment vont les affaires?

- Comme d'habitude, pas mal de va et viens côté client, surtout des marchands. Chez ceux qui sont assez fous pour tenter les épreuves du temple, beaucoup arrivent mais j'en ai beaucoup moins qui reviennent. Mais d'un côté, une proportion non négligeable d'entre eux font une grosse consommation de mes produits pour s'en remettre... Et toi?

- Boarf pas grand chose non plus, je vais et je viens dans les différents coins de l'ile, même si ça fait un certain temps que je ne suis pas repassé ici. Il y a eu du nouveau?

- Oui t'as raté petit tournoi informel la semaine dernière.

- Merde! Qui est le vainqueur?

- Un gars du nord, un certain Krar.

- Sérieux? Déjà que les nordiens ont du mal à tenir à cause de la chaleur. Ce doit être un bon.

- C'était un beau spectacle et j'ai fait un très bon chiffre d'affaire ce jour là.

La discussion semblait banale, mais cela permettait à Dagnir d'obtenir rapidement des infos, il apprit par la suite la présence de caravane qui allait bientôt partir pour Lüh et Rorn, les plus importantes allant à la capitale bien sûr.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
Alexander
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 30
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
Inventaire : Lames secrètes
épée courte (55cm)
hache de lancer

Sac sans fond

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Sam 18 Aoû 2018 - 19:32

Alexander attendit patiemment que Dagnir en termine avec le forgeron, avant de suivre son invocation à la taverne. Il ne s’aperçut que sur le pas de la porte de cette dernière que le fils d’Igni n’avait plus sur lui ses deux énormes lames, surement laissées chez Amzal. D’après les dires de l’immortel, il n’avait pas passé des décennies enfermées quand l’assassin le libéra, mais il était surement nécessaire que ses armes passent entre les mains d’un expert.

Le jeune homme ne retira pas sa capuche en entrant dans la taverne, après tout il était recherché par les autorités luhiennes ! Même s’il y avait peu de chance que quelqu’un le reconnaisse dans un endroit aussi reculé. Par réflexe il jeta aussi discrètement que possible des coups d’œil aux endroits que son maître qualifiait de « sensibles », à savoir les tables dans les coins et les tables les plus proches de l’entrée. Il était important de toujours vérifier ces positions, car elles donnaient soit une vision globale de la salle ou une vision directe des clients à leurs entrées. Les meilleurs endroits pour tenter une embuscade ou récolter des informations en toute discrétion.

Il remarqua ainsi un homme avec le visage caché par un large chapeau qui les observait avec attention, trop même. Alex était recherché il ne pouvait ignorer cet homme. L’air de rien il suivit le demi-dieu jusqu’au comptoir où ce dernier engagea la conversion avec le tavernier de façon très familière. Dagnir semblait avoir de nombreuses relations dans cette ville, chose utile si jamais il devait échapper aux autorités.

« Ce sera une bière bien fraiche pour moi merci… »


Il laissa son compagnon faire tranquillement la conversation avec le tenancier, pendant qu’accouder au bar il inspecta la salle et les clients toujours l’air de rien en vidant sa chope tranquillement. A part l’homme au chapeau aucun autre client ou cliente ne fit tiquer l’assassin. Ils étaient soit saouls soit occupés à le devenir.

Alexander attendit patiemment que Dagnir aille à la pêche aux infos tout en surveillant du coin de l’œil l’homme au chapeau. Puis s'adressa au barman, qui semblait visiblement être un homme de confiance...

« Tavernier avant de me ramener une autre pinte, vous pouvez me dire si l’homme avec le grand chapeau dans le coin est un habitué ? Soyez discret en le regardant merci… »


Une fois sa réponse et sa pinte reçue, il se tourna vers son invocation.

« Cet homme observe un peu trop les nouveaux entrants à mon goût *il baissa d’un ton* d’homme recherché. Je pense qu’il serait judicieux de lui dire deux mots par pure courtoisie et sécurité… »

Il termina avec une gorgée du délicieux et rafraichissant breuvage.


Le paradis du fils d'Ignis Signat10
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Le paradis du fils d'Ignis 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Le paradis du fils d'Ignis 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Le paradis du fils d'Ignis 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Le paradis du fils d'Ignis 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Dim 19 Aoû 2018 - 8:30


Al-Hazred, taverne ~

Le paradis du fils d'Ignis
[Dagnir O Naur, Alexander & Saen]

Sean porta distraitement ses lèvres à son verre. Le regard totalement accaparé par ces deux individus, il avait remarqué le tour visuel très discret que l'un deux avait opéré de l'endroit, alors que l'autre s'était appuyé au comptoir directement. C'était... intriguant? Bah! Quelle importance, il venait de vider son deuxième verre, et ne put maintenir davantage sa curiosité en place. Il se redressa lentement, pour se dégager de la table en coin.

Plus loin, totalement à l'écart des oreilles de Saen, le tavernier répondit à une question qu'on venait de lui poser, sans même avoir besoin de se tourner vers la salle, il oubliait rarement un client un peu pittoresque : "Oh, ce type? C'est la première fois qu'il vient ici... Et dans la cité aussi, sans doute. Il a une drôle d'allure, mais du moment qu'il consomme sans mettre le souk dans ma taverne..." Finit-il dans un hochement d'épaules, avant de servir l'homme devant lui.

◊ ◊ ◊

Le jeune homme au chapeau de paille se dirigea vers le comptoir, ou il vint poser son verre vide, priant aimablement le tavernier de pallier cette absence de liquide. L'homme se chargea de lui une fois qu'il eut terminé avec les deux clients que Saen avait observé. Lorsque ce dernier eut un verre à nouveau plein du délicieux et inconnu alcool qu'il avait commandé, il y trempa les lèvres, puis décida de s'apporcher calmement des deux gaillards. Il s'adossa au comptoir, à cinquante bon centimètres de distance et leur adressa la parole, conservant néanmoins le visage tourné vers la salle de la taverne et sans les regarder davantage.

Sa voix calme et profonde résonna dans le brouhaha indistinct des lieux. Son premier propos était à l'intention de l'homme encapuchonné.

"Mon chapeau n'a rien de très discret, je vous le concède... Mais il possède une grande valeur sentimentale."

Puis, il remarqua, à l'adresse du plus grand.

"C'est une bien étrange armure, puis-je vous demander où vous l'avez faites forgée?"

Il avait purement et simplement engagé la conversation, sans se poser davantage de questions. Ou plus précisément, de questions utiles, que d'autres jugeraient prudentes et nécessaires. Il se souciait peu de la nature des personnes avec lesquels il interagissait, il portait une curiosité spontanée et naturelle à tout individu, et désirait apprendre, comme découvrir, de chaque être croisé, s'il en avait la possibilité.

Le paradis du fils d'Ignis


Le paradis du fils d'Ignis 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
Dagnir O Naur
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 156
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Mar 28 Aoû 2018 - 21:17

Dagnir O Naur appréciait les réaction de paranoïa de son partenaire, c'était un des critères de survie pour des personnes qui faisait le métier qui était le leur. Il avait bien vu lui aussi cet homme s'intéresser d'un peu trop près à eux. C'était là le revers de la médaille d'un lieu comme celui où le duo prenait un verre. Il était simple de trouver des informations, mais c'était aussi le cas pour leurs éventuels ennemis!

- Bien remarqué, oui il faudrait s'enquérir de ses intentions à notre encontre, même si ça me dérangerait de mettre le bazar ici car cela ne nous sera guère payant par la suite... Mais on dirait qu'il va nous épargner cette peine.

Effectivement, l'homme se plaça pas très loin d'eux au comptoir mais en tournant le dos à eux pour les répondre. C'était particulièrement arrogant ou inconscient de sa part. S'il s'imaginait ne serait-ce qu'un instant qu'il avait affaire à des assassins professionnels, il n'oserait pas risquer sa vie à laisser des trous béants dans sa garde. Mais l'invocation fit un sourire d'hôtelier en répondant à son interlocuteur.

- Oh à un très vieux forgeron, mais je me garderai de vous dire son nom, cette armure a une valeur sentimentale et je tiens à ce qu'aucune copie soit faite. Il est suffisamment bon pour ne pas avoir besoin de patron pour cela... Mais à qui ai-je l'honneur?


Pendant qu'il parlait, un verre à la main, l'assassin avait placé nonchalamment sont autre avant bras dans la direction du flan de l'intrus, le coude sur le comptoir. Il lui suffirait de plier d'un coup sec sa main en arrière pour déclencher l'éjection de la pointe d'acier accroché à un câble dans son canon d'avant bras. Ensuite, il tirerait sur la corde et trancherait la gorge de son adversaire avec les lames sortant de canon d'avant bras opposé. Très peu d'adversaire avait survécut, ceux qui l'avait pu avaient eu des réflexes aussi rapide que Dagnir dans cette forme. Hors ce corps humain était le chef d’œuvre du demi-dieu en ce qui concerne la métamorphose.

Mais il n'avait pas encore signé l'arrêt de mort de son "invité", tout dépendrait de ses prochaines paroles.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
Alexander
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 30
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
Inventaire : Lames secrètes
épée courte (55cm)
hache de lancer

Sac sans fond

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Lun 15 Oct 2018 - 18:32

Au moins lui et son invocation étaient d’accord pour surveiller l’homme au chapeau de paille. Il avait douté de lui, peut-être était-il trop suspicieux, peut-être que ces dernières semaines à échapper aux autorités l’avaient rendu paranoïaque. Il savait qu’il devait toujours remettre son jugement en doute, comme disait son maître c’était le seul moyen de s’améliorer.

L’homme finit par les rejoindre ce qui surprit le jeune homme, que cela pouvait-il signifier ? Ah qu’importe après tout à cet instant, lui et Dagnir n’étaient pas en danger bien au contraire. Le demi-dieu séparant l’inconnu et Alex, ce dernier pouvait donc laisser l’immortel prendre des dégâts à sa place pour mieux achever la cible. Aussi discrètement que son acolyte, sa main droite se posa sur le manche de sa hache alors que de la gauche il posait sa pinte sur le comptoir.

« Enchanté Saen, je me présente Viktor. Au moins nous sommes nous avons en point commun d’être des sentimentaux, vous envers votre chapeau, mon ami à son armure et moi à ma tranquillité. »

Alex utilisa la troisième identité qu’il s’était inventé depuis le début de sa cavale. A Lüh il était connu de certains comme Alexander l’élève de feu maître Michael, et il était recherché comme maître Stark par sécurité il avait abandonné ces deux noms.

« Je sais que cela peut paraître impoli ou direct à vous de juger… Mais qu’est-ce que vous voulez ? Voyez-vous nous venons de passer une journée épuisante et j’aimerai me détendre autour d’un verre avant de tomber de fatigue. »

L’assassin perdait sa patience avec la fatigue, si Sean l’avait reconnu et souhaitez sa tête pour la prime qu’ils en finissent ici et maintenant. Même si cela annonçait un départ précipité de la ville.


HRP:
 


Le paradis du fils d'Ignis Signat10
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Le paradis du fils d'Ignis 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Le paradis du fils d'Ignis 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Le paradis du fils d'Ignis 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Le paradis du fils d'Ignis 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Ven 19 Oct 2018 - 0:00


Al-Hazred, taverne ~

Le paradis du fils d'Ignis
[Dagnir O Naur, Alexander & Saen]

Le premier homme répondit à sa question, glissant une petite touche d'humour miroir, qui arracha un rire bref, mais sincère au jeune homme portant un chapeau de paille.

"Ahah ! Ma curiosité m'est plus chère qu'un intérêt quelconque." Dit-il dans un sourire, s'étant légèrement redressé, afin d'obliquer davantage le fief en direction des deux individus. Il scruta l'homme en armure, compréhensif, et poursuivit  : "Rassurez-vous, telle cuirasse me serait bien mal-commode. J'ai un style plutôt fluide, qui nécessité un grand confort vestimentaire."

Portant de nouveau le verre qu'il tenait à ses lèvres, il oublia l'espace d'une seconde la question legitime de son premier interlocuteur. Tout au plaisir de se délecter du breuvage avec l'ensemble de ses sens porté à la chose. Après un léger blanc qui ne l'importuna guère, son esprit
ramena aux rives de sa conscience sociale ce détail.

"Oh, je me nomme Saen et vous ? " Précisa-t-il simplement, le verbe aimable. A ces mots, le compagnon du premier personnage se présenta également, jouant à son tour des propos tenus plus tôt. Si la note se voulait amusante, Saen crut saisir l'intention derrière... Une évidence à laquelle il se trouvait régulièrement confronté. Sa présence semblait dérangeante, sans qu'il puisse en convenir de l'origine. Il demeura silencieux un instant de plus, réfléchissant à la question.

◊ ◊ ◊

L'homme au chapeau se tourna clairement dans leur direction, levant les yeux et se grattant le menton, en pleine réflexion. Quel code fallait-il user en ces conditions, pour ne pas jouer la carte du type intrusif? Ou ne pas être lui-même et, par conséquent, potentiellement étrange.

"J'ignore bien souvent ce que je veux." Amena-t-il, songeur. Mais sa voix se fit plus joyeuse soudainement. "Cela importe-t-il ? Ne pas vouloir avec précision, c'est ouvrir la porte aux possibles et à l'imprévisible. Le champ des désirs s'ouvre ainsi agréablement." Bon, sans doute le trip n'était pas partagé. Mais ça, il n'avait pas les bons référents pour le réaliser.

"J'apprécie découvrir les êtres qui m'intrigue. Mais je conçois le... Désagrément habituel que je puis occasionner. Et comprends votre souhait de tranquillité. Desirez-vous que je prenne congé ?"

Le paradis du fils d'Ignis


Le paradis du fils d'Ignis 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
Dagnir O Naur
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 156
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Sam 5 Jan 2019 - 13:41

Dagnir souriait pour lui même, il trouvait que cet humain était plutôt amusant. Il laissa son maitre faire un peu la conversation avant de répondre lui aussi. L'invocation prit note qu'Alexander avait un certain humour, c'était un bon point, à être toujours trop sérieux on en vient à s'user bien trop prématurément. En tout cas c'est ce qu'il avait remarqué chez l'humanité par son expérience, peut être que ceux crée par les Quatre sont moins éphémère mais il n'y croyait vraiment pas.

- Oh vous savez, cette cuirasse à l'extrême avantage de ne pas gêner mes mouvements. Certes un poids plume ne ressentirait peut être pas la même chose mais il est parfaitement bien adapté.

Le sourire se fit carnassier, en presque.

- A l'occasion, nous pourrions faire quelques assauts, amicale bien entendu. Vous verrez ainsi comment réagit mon armure sur mon style de combat. Sinon appelez moi Kerzag tout simplement.


Le fils d'Ignis n'avait pas changé de position, toujours prêt à tuer son interlocuteur au cas où il se révélerait être un nuisible. Mais pour l'instant, il avait l'air d'être assez inoffensif, pour un combattant.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
Alexander
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 30
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
Inventaire : Lames secrètes
épée courte (55cm)
hache de lancer

Sac sans fond

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Ven 1 Fév 2019 - 10:35

Ainsi même son invocation choisit une identité secrète… Alex se demanda ce qui motiva son nouveau compagnon à agir ainsi. L’ennui ? Trouvait-il ça amusant de s’inventer une identité ? Après des semaines à côtoyer Cheshire et Alice, cette idée était apparue naturellement. Ces deux-là, n’agissaient que dans leurs propres intérêts et se moquaient éperdument de la situation de leur humain, ce qui l’avait mis dans l’embarras à bien des occasions. Malgré tout, Cheshire restait un allié puissant et c’est tout ce qui importait. L’assassin devait s’endurcir, il ne devait plus se laisser affaiblir par les agissements de ses demi-dieux ou par ses sentiments pour les humains comme Freyja.

L’alcool avait un pouvoir fantastique sur les hommes. Après ce long voyage Alex ne souhaitait que dormir et ce Saen le gênait. Avant sa troisième gorgée sa plus grande envie était de lui trancher la gorge pour enfin avoir la paix, mais après la quatrième il se surprit à lâcher un léger rire au changement de ton de l’homme au chapeau de pailles.

« Ainsi donc nous vous intriguons ? Et en quel honneur ? »


L’homme ne semblait pas si dangereux au final… S’il avait voulu s’en prendre à Alex il aurait averti la garde, ou aurait tout simplement tendu un piège à la sortie de la taverne. Jamais il ne se serait approché ainsi s’il avait lu l’avis de recherche de « Stark », c’était bien trop risqué.

« Je nous trouve pourtant moins excentriques que vous… Et puis permettez-moi de vous dire que votre vision du monde, est certes très intéressante. Mais elle est surtout… »
Il chercha ses mots quelques secondes puis reprit. « Dangereuse ! Comment pouvez-vous être prêt à affronter la vie si vous laissez la place à l’imprévisible ? »

Il plongea son regard dans celui de son interlocuteur pour le sonder, mais aussi car il trouvait cela assez amusant sur l’instant. Puis il termina sa chope et demanda au tenancier de la remplir à nouveau.


Le paradis du fils d'Ignis Signat10
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Le paradis du fils d'Ignis 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Le paradis du fils d'Ignis 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Le paradis du fils d'Ignis 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Le paradis du fils d'Ignis 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Ven 1 Fév 2019 - 14:57


Al-Hazred, taverne ~

Le paradis du fils d'Ignis
[Dagnir O Naur, Alexander & Saen]

Des échanges martiaux amicaux? Pourquoi pas, Saen appréciait de telles perspectives, car elles lui ouvraient toujours de nouveaux horizons. Qu'il s'agisse du développement de ses capacités propres, comme la découvertes de celles d'autrui. Par ailleurs, il demeurait intrigué par la stature et l'armure de l'homme, qui semblait le considérer comme un 'poids plume'... Faut dire, Saen est grand et mince, son poids comme sa force musculaire ne se reflètent guère au premier coup d'oeil. Raison de plus pour envisager un petit partage d'aptitudes à l'occasion.

"Ce serait avec plaisir. J'apprécie bien plus une joute amicale que trop conséquente, et l'opportunité m'est peu donnée de pouvoir déployer mon énergie de la sorte." Ce serait effectivement l'occasion de voir comment le dénommé Kerzag se mouvait dans cet attirail fascinant.

◊ ◊ ◊

Saen se tourna vers Viktor, qui semblait être soit un compagnon de voyage, soit un partenaire, ou encore un ami? En vrai, tout était possible, mais il ne se souciait pas tant des détails, du moment que l'instant présent lui seyait. La question l'amusa, et il y répondit spontanément.

"Peut-être est-ce parce que je ne voyage que depuis peu. L'armure m'a intrigué, votre duo me semble également particulier." Il s'interrompit un instant, hésitant. Le problème qui se posait régulièrement, c'était ses perceptions et ses intuitions. Les choses lui apparaissaient logiquement de façon mentale, abstraite. Mais pour verbaliser... Il passa une main sur son menton et sa barbe fine, avant de se décider. "C'est un ressenti... Mais je comprendrais que cela puisse paraître encore plus étrange."

Encore plus étrange oui, lui qui venait de s'entendre dire qu'il était tout aussi intriguant. Pas vraiment une nouvelle en soi. L'essentiel était que cela ne dérange pas ces interlocuteurs avant tout.

"De fait, je ne passe pas toujours inaperçu, pourtant, cela revête parfois un certain avantage... On se méfie moins d'une personne qui ne se fait pas discrète." Il esquissa un fin sourire, avant d'apprécier la suite des propos. L'homme exprima une vision qui était au revers de la sienne, ce qui lui plut. "A mes yeux, la vie est constamment faite d'imprévisibles. C'est donc en accueillant et en reconnaissant l'existence de ces derniers que je puis me sentir apte à ... Y faire face." Le mot 'affronter' ne s'accordait pas à sa vision de son rapport à la vie, bien qu'il concevait aisément ce point de vue. Il vida le fond de son verre, puis le posa sur le comptoir avant de se tourner complètement face à l'homme. "Tenez, je vous semble excentrique n'est-ce pas? De plus vous ne me connaissez pas le moins du monde. Je pourrais en déduire que vous avez de quoi vous méfier. Pourtant..." Il écarta légèrement les bras en s'observant soi-même avant de reporter son regard orangé sur les deux individus. "Il ne s'est encore rien passé de réellement problématique entre nous. Pourquoi, à votre avis?" Il offrit un premier point de vue, avant d'obtenir une réponse. "Éventuellement parce que vous ne savez pas à qui vous avez affaire? Les calculs et l'anticipation n'ont parfois plus beaucoup de poids face à ce qu'on ne peut prévoir. Et l'humain est une véritable boule de subjectivité imprévisible par moment."

Son ton demeure aimable, voire presque enjoué, davantage parce qu'il apprécie ce genre d'échanges conceptuels que pour paraître moqueur d'une quelconque façon.

Le paradis du fils d'Ignis


Le paradis du fils d'Ignis 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
Dagnir O Naur
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 156
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Sam 16 Fév 2019 - 17:01

Dagnir était d'accord sur certains points avec le jeune étranger, effectivement, bien des humains et même des invocations ont une fâcheuse tendance à se contenter de l'apparent. C'est le ba-ba de l'infiltration, du moment que vous n'agissez pas en contradiction avec ce que vous semblez donner comme impression, la plupart ne font guère attention à leur entourage.

L'invocation ne put s’empêcher de glousser quelques peu devant la dernière tirade de Saen, il ne savait pas combien il était dans le vrai, ni qu'il avait devant lui une personne qui pouvait témoigné avec la force d'une expérience multi-millénaire dans ce sujet.

Dagnir se tourna en direction du tavernier :

- Eh l'ami! Ton arrière-cours est toujours aussi bien entretenue? On a besoin de se "décrasser" un peu!

L'homme souriait du coin d'une lèvre et lui répondit.

- Oublis pas qu'il ne doit pas y avoir de mort dans un combat en dehors de l'arène!

- Aucun soucis c'est juste pour le plaisir.


Les conversations se sont arrêté et se tournèrent vers le gérant de l'établissement, qui les regarda l'assemblée et les interpella.

- Vous avez entendu bande de pochtron?! Il va y avoir un duel, tout paris fait dans mon établissement aura une commission et les boissons ne seront pas gratuites!


Un beuglement de joie se fit entendre tandis que la très grande majorité des personnes présentes se levèrent. Le gérant regarda les deux futurs combattants et leur indiqua du pouce la porte menant à l'arrière de son établissement.

- Échauffez vous le temps que les préparatifs soient fait.


- Je te remercie l'ami!

- Faites moi tous les deux un bon spectacle ça me suffira comme remerciement.

Dagnir se tourna vers son maitre :

- Regardes bien! Je pense que tu verras une ou deux chose intéressantes...

Puis l'invocation passa la porte arrière.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alexander
Alexander
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : KejaBlank
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 30
Liens vers la fiche : Fiche d'Alex
Elément : Aucun
Métier : Assassin / Mercenaire
Invocation(s) : Cheshire - Dagnir O Naur
Inventaire : Lames secrètes
épée courte (55cm)
hache de lancer

Sac sans fond

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Dim 31 Mar 2019 - 23:42

Cette rencontre était de celle qu’on n’oublie pas si facilement. Alex s’était légèrement détendu, il avait même rit et baissé presque entièrement sa garde pendant leur discussion. Pourtant quand Saen se tint devant lui les bras écartés, il ne put réfréner son instinct. Son pouls s’accéléra, il se tint prêt à agir au moindre signe de danger.

Saen se tenait devant lui sans défense. Il était si aisé de le tuer, tous ses points vitaux exposés. Une seconde. C’était plus qu’il n’en aurait fallu pour faire définitivement taire l’homme. Tout chez lui laissait penser qu’il connaissait la vraie nature de « Viktor » et pourtant il le narguait ainsi.

Etait-ce de l’inconscience ? Un égo surdimensionné ? Ou alors un simple hasard ? Alex ne pouvait répondre à ces questions et se perdit quelques instant dans ses pensées. Tentant aussi bien de répondre à la question de l’homme au chapeau de paille, que de déterminer ses véritables intentions.
En s’adressant au tavernier, Dagnir « réveilla » son invocateur. Et alors que le demi-dieu discutait de son décrassage Alex répondit à Saen.

« Car vous ne m’avez pas donné encore suffisamment de raison… »

Sa voix manquait de force, de clarté, ce qui pouvait parfaitement être mis sur le compte de l’alcool mais lui savait que c’était cet homme qui le perturbait. Se rendant compte de la piètre image qu’il devait donner, il termina son verre d’une traite avant de continuer sur un ton plus enjoué, mais aussi assez forcé.

« En attendant j’ai hâte de voir ce combat ! Montrez-moi ce que vous valez monsieur l’étranger excentrique ! »


Le paradis du fils d'Ignis Signat10
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Le paradis du fils d'Ignis 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Le paradis du fils d'Ignis 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Le paradis du fils d'Ignis 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Le paradis du fils d'Ignis 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Sam 6 Avr 2019 - 16:25


Al-Hazred, taverne ~

Le paradis du fils d'Ignis
[Dagnir O Naur, Alexander & Saen]

Déjà? Saen observa le grand homme qui venait de le prendre au pied de la lettre s'adresser au tavernier. Ravi de ne pas avoir écoulé plus d'un verre ou deux, il détacha le lien de son large chapeau, un fin sourire au coin des lèvres. Son regard orangé se fixa un instant sur Viktor, qui lui répondait, tandis que son ami s'affairait avec l'homme derrière le comptoir. Un peu coupé par l'élan bagarreur optimiste du grand type, il espérait avoir d'autres occasions de continuer cette conversation intéressante.

"Et bien, allons-y, ainsi."

Prenant la direction de l'arrière cours, il observa Kerzag de dos, en se demandant tout de même ce qu'il lui avait pris. La carapace qu'il revêtait ne laissait pas beaucoup d'ouvertures, il lui faudrait penser l'atteindre de façon plus subtile.

◊ ◊ ◊

L'arrière cours n'était pas des plus spacieuses, mais offrait un terrain relativement adéquat à une petite joute amicale. Presque carrée, elle devait faire dans les 7 mètres sur neuf ou dix. En effet, elle était plutôt bien entretenue, et on y trouvait que de rares caisses en bois, sûrement chargées de produits consommables, alignées sur un des murs. D'autres, contre celui d'en face, semblaient vides, voire recouvertes de débris de planches divers.

Saen fila son chapeau et sa besace à l'un des hommes venu assister au petit spectacle, qui lui semblait correct. Le timbre amical, il lui signala cependant. "Faites-y très attention." Puis se dirigea vers un des côtés de l'espace, alors que Kerzag en faisait autant. Ils se saluèrent brièvement, avant d'entamer les hostilités... En toute bonne entente.

Le jeune homme leva les bras devant lui, patient, il avait pour habitude de laisser l'autre porter la première action, afin d'en faire une rapide évaluation. Malheureusement, il semblait faire face à une personne dans la même dynamique, ce qui risquait de ne les mener nulle part. Il ne voulait cependant pas foncer dessus aussi stupidement. Soudain, il s'élança vers le côté de la cour pour venir prendre appui sur une des caisses de bois vide, ayant avisé une planche posée de travers sur d'autres débris. D'un geste fluide, il glissa le pied sous la planche, qu'il projeta vers le visage de Kerzag en la faisant tournoyer.

Deux secondes à peine derrière le projectile, le jeune homme suivait, alors que la planche arrivait à hauteur du fief de Kerzag, Saen avait roulé sur le sol et, se tournant, prenait appui sur ses deux mains, avant d'envoyer, d'un mouvement cyclique, ses jambes tendues percuter les tibias de l'homme face à lui. Dans la suite de son mouvement, il se redressa aussitôt, bras dressés et sens en alerte pour parer une contre-attaque quelconque avant de pouvoir s'éloigner davantage.

Le paradis du fils d'Ignis


Le paradis du fils d'Ignis 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
Dagnir O Naur
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 156
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Sam 27 Avr 2019 - 20:32

Dagnir entra tranquillement dans la petite arrière cours, il s'échauffa rapidement pendant que Saen déposé ses affaires personnelles qui l'aurait gêné pour le combat à venir. Ensuite, l'invocation se plaça au centre de la cour, présentant son corps de profil de sorte que son adversaire ne voyait surtout qu'une jambe et un bras.

Au début, les deux adversaires se jaugeaient et ne bougeaient, au point que quelques spectateur exprimaient verbalement leur impatience de voir les deux combattant en découdre. Mais les deux hommes ignorèrent ces injonctions.

Finalement Saen prit l'initiative de se tour mais, au grand plaisir de Dagnir, ne fonça pas bêtement vers son ennemi. Non, l'humain alla plutôt vers un des côtés de la zone pour se servir du décor contre le demi-dieu. Il lançait du pied une planche provenant d'une des caisses. Puis celui-ci se lança deux secondes plus tard, or pour un combattant de la trempe de Dagnir, deux secondes c'est très long, trop long même. L'invocation laissa son bras parer et détourner la planche pour regarder l'action de Saen.

Dagnir avait déjà commencer à lever le pied, ayant pensé à juste titre que son adversaire allait se concentrer sur une attaque basse vu qu'il aurait dû s'ouvrir complétement en se focalisant sur la planche. Ce fut donc un échec pour l'humain et l'invocation voyait avec satisfaction que Saen se remit en garde pour se projeter un éventuel.

Ce fut en vain car l'être en armure jaune se contenta de redescendre sa jambe et se remettre dans sa garde d'origine.

- Félicitation! C'était une très belle tentative, tu as évitez de m'attaquer de front et tu as essayé de profiter du terrain pour obtenir un avantage décisif. Malheureusement pour toi je ne suis pas né de la dernière pluie et ton attaque a suivit bien trop lentement pour me surprendre.

Le demi-dieu croisa les bras derrière lui et changea le positionnement de ses jambes. Pour une partie du public, la plus néophyte, Dagnir semblait baisser complétement sa garde, sauf qu'en vérité il venait juste de changer pour un style de combat tout à fait différent.

- Je te laisse encore l'initiative de la prochaine attaque, puis je me lancerai... J'espère que tu continueras à essayer de me surprendre!


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Le paradis du fils d'Ignis 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Le paradis du fils d'Ignis 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Le paradis du fils d'Ignis 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Le paradis du fils d'Ignis 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Dim 28 Avr 2019 - 16:23


Al-Hazred, taverne ~

Le paradis du fils d'Ignis
[Dagnir O Naur, Alexander & Saen]

Un simple enchaînement avait suffit pour que Saen se fasse une première idée du temps de réaction de l'homme devant lui, ainsi que sa faculté d'anticipation. Le temps de latence entre la projection de la planche et le mouvement derrière avait été calculé pour mesurer ce genre de détail. Saen esquissa un fin sourire à se remarque. On voyait aisément que Kerzag avait l'habitude de ce genre de petites rixes, si bien qu'il gardait un calme qui pouvait rivaliser avec celui du jeune homme qui venait de s'écarter, prêt à riposter.

Le regard orangé observa la silhouette se repositionner, différemment cette fois, annonçant qu'il ne donnerait pas le prochain assaut non plus. Saen baissa sa garde, pourquoi pas, après tout. Il s'avança, très naturellement, vers l'homme qui se tenait droit, les mains dans le dos. La démarche et l'attitude de Saen ne revêtaient plus aucune intention offensive, en réalité. Il respirait le calme et les badauds alentours le regardaient drôlement, se demandant ce qu'il fichait, et maugréant entre leur dents, est-ce que ça allait se finir aussi bêtement? Bah, et pourquoi pas?

Kerzag était grand, mais Saen aussi, il leva à peine les yeux vers ce regard qui l'attendait, lorsqu'il se trouva à quelques centimètres de lui. Ses bras ballants le long du corps, vinrent se positionner dans son dos, exactement comme ceux de son adversaire. En soi, il ne se passait quasiment rien, ils pouvaient presque rester tout deux ainsi, inlassablement, à ce regarder. Un sourire en coin et le regard pétillant, il lâcha simplement. "Sans mes mains... Quoique... j'hésite..." la fin de sa phrase se perdit dans le mouvement fluide qu'il venait d'opérer, tournant de moitié son corps, son épaule gauche s'avança vers l'épaule gauche de Kerzag, puis il interrompit subitement son geste, son pied droit s'était levé pour prendre appui sur le genou de son adversaire, et l'épaule avancée plus tôt fut, avec cette poussée vers le haut, propulsée vers le visage de l'homme en armure.

Il décroisa les bras simultanément, conscient que le gaillard pouvait éviter ce coup sans problème, si bien que son bras droit était passé agilement autour de cette tête, et le corps avait suivi le mouvement, enlaçant le buste de Kerzag, il se trouvait maintenant... sur son dos, comme un gamin, les jambes croisées sur le torse de l'homme dont les bras s'étaient, soit dégagés à temps, soit retrouvés coincé dans la tenaille de son corps. Quoi qu'il en fut, il porta rapidement un bon coup de coude juste sous le fief de l'homme, au creux de la nuque. Venant, s'il réussissait, choquer la colonne vertébrale. Il tenta aussitôt de se dégager juste après.

◊ ◊ ◊

Le paradis du fils d'Ignis


Le paradis du fils d'Ignis 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
Dagnir O Naur
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 156
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Ven 3 Mai 2019 - 9:41

Dagnir O Naur s'amusait énormément parce qu'il avait trouvé un adversaire tout aussi joueur que lui. Son adversaire se mit dans la même position que lui, mais finalement lança une phase de lutte pour s'en prendre à Dagnir. Le premier coup était aisé à esquiver, quand Saen commença à l'enlacer, le demi-dieu avait lever un bras pour éviter un enlacement complet.

Quand son adversaire se mit sur son dos, il trouve que c'était une approche intéressante. Même s'il voulait, la créature divine pouvait parfaitement se laisser tomber et commencer une lutte au sol, ce qui n'aurait pas été à l'avantage de Saen.

Mais cela n'aurait pas été dans le sens du spectacle car le combat se finirait bien trop vite. Dagnir suivit le mouvement de son adversaire partiellement, il se laissa toucher à la base du crane mais décontracta complétement sa nuque juste avant le coup. De l'extérieur cela donnait l'impression que le coup était bien plus puissant qu'il ne l'ait réellement.

Le demi-dieu avait sentit quand même le choc, s'il avait tout absorbé son adversaire l'aurait sentit et tout sa stratégie derrière serait éventé.

Comme à l'attendu, son adversaire éviter absolument toute situation de lutte prolongé. Un coup éclair suivit d'un désengagement total.

Dagnir se remit en position de combat, même s'il ne donnait pas cette impression, il titubait et tanguait littéralement. Il prononça cette phrase avec difficulté comme s'il était totalement choqué.

- Main...maintenant je vais t...tatt...t'attaquer!


Il se lança à l'assaut de Saen mais en ayant une trajectoire tellement erratique qu'il était difficile d'être sûr, de l'extérieur, de la tactique de Dagnir, ce qui était presque impossible pour celui qui se retrouvait dans le combat.

Ce fut la que la grande majorité des parieurs s'égaillèrent et placèrent des sommes, qui étaient négligeable jusque là, sur Saen. Les règles du paris étaient simple, on pouvait parier pendant le combat même mais toute déclaration faite au moment ou après que l'arbitre voit que le résultat est prévisible sont considéré comme nul et non avenue. Bien sûr, il était interdit de changer son choix du combattant vainqueur, il fallait donc savoir quand placer son argent et surtout sur qui.

Mais les plus fins des parieurs s'abstenaient, ceux ci avaient un instinct ou une lecture assez fine pour sentir qu'il y avait quelque chose d'étrange dans cette phase du combat.

La technique du grand maitre était dans l'ancien monde, appelait le style de l'homme ivre. La légende racontait que le demi-dieu l'avait crée après avoir bu quarante fûts de son alcool préféré. Ce qui était bien évidemment faux, au delà du premier tonneau, on ne pouvait plus vraiment apprécier l'alcool lui même et vu qu'il ne pouvait pas devenir saoul, cela n'avait aucun intérêt. En vrai c'était un compagnon de beuverie qui s'était énervé et avait combattu Dagnir. Ce dernier avait remarqué dans ce schéma brouillon deux trois coups intéressant et avait fini par le faire développer. Ce n'était pas du tout son style favoris, mais il avait l'intérêt de déstabiliser son adversaire.

Saen devait esquiver ou parer des coups qui semblaient ne pas avoir de trajectoire prédéterminer, la lecture du corps était impossible car c'était la contraction des muscles qui donnait des indications sur la position du coup suivant. Sans ce tonus musculaire, les coups de Dagnir étaient bien plus rapide, mais moins puissant, les bras et les jambes agissaient plutôt comme des fouets.

Si son adversaire portait des coups, le corps du demi-dieu donnerait l'impression d'une guimauve, car son corps se tordrait et accompagnerait totalement coup pour absorber le moindre choc. Tel un quintaine, le choc envoyé sur le guerrier jaune impulserait une contre-attaque immédiate.

Sans compter que Dagnir n'hésitait pas à tomber sur lui même pour esquiver une attaque, pour rebondir aussitôt comme une spirale sautante.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Le paradis du fils d'Ignis 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Le paradis du fils d'Ignis 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Le paradis du fils d'Ignis 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Le paradis du fils d'Ignis 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Sam 11 Mai 2019 - 16:41


Al-Hazred, taverne ~

Le paradis du fils d'Ignis
[Dagnir O Naur, Alexander & Saen]

Le coup porta, probablement pas suffisamment fort que pour créer une gêne conséquente, mais au vu de la carrure du bonhomme, cela n'avait rien de bien surprenant. Saen s'était éjecté rapidement, levant sa garde, observant sa réaction. Qui fut des plus inattendues, d'ailleurs... Kerzag se mit en position de combat, mais sembla chancelant, ce ne pouvait clairement pas être la frappe de Saen qui avait pu provoquer cela. Son adversaire titubait, tel un homme ivre, le timbre tout aussi hésitant que les mouvements de son corps. Ce qui n'empêcha guère le jeune homme de noter l'avertissement. Celui-ci avait tout son sens, quoi qu'il soit passé par l'esprit de Kerzag, il n'était pas devenu sou ou hébété subitement...

Saen demeura prudent, un recoin de son cerveau tentant d'ôter de désagréables souvenirs. Son passif de plusieurs années dans les bas quartier d'Heilan, où il flirtait avec la mort des combat à mains nues et sa détérioration dans l'alcool, revenait dangereusement aux abords de sa conscience face à l'attitude particulière de l'homme en armure. Celui-ci approcha, les mouvements erratiques, par conséquents imprévisibles... Bien, la seule confrontation possible de l'imprévu, c'est encore d'accueillir ce dernier pour découvrir de quoi il est constitué.

Il s'avança, le moindre sens en éveil, sa psyché avait fait une abstraction littérale des bruits des badauds qui les observaient. Il ne percevait plus que son vis-à-vis et tout autre stimulus lié au combat. La première amorce fut anticipée de justesse, les autres aussi, Saen resta un moment entièrement focalisé sur la parade, n'osant pour lors pas porter de coup, au risque de louper une attaque aléatoire. Son habilité à bouger fluidement et ses compétences acrobatiques avaient leur utilité, comme leur faille. Le premier geste qui passa sa garde, heurtant son flanc gauche, éveilla un peu sa rage de combattre. Bien que mêlé de perplexité, car le choc s'était avéré moindre...

... L'homme titubait comme une poupée de chiffon et ses frappes semblaient s'y accorder. Saen finit par porter un coup de revers, après avoir esquivé une autre frappe. Il avait plié les jambes et son bras droit, replié vers son épaule gauche, se détendit subitement, l'arrête de sa main plate venant heurter le côté du genou du gaillard. Il poursuivit son mouvement, pour se retrouver dans le dos de celui-ci, constatant que la jambe avait plié bizarrement, comme si elle s'était contentée d’absorber le choc, avant de revenir aussitôt à sa place. C'était... particulier... Et peu pratique, il n'irait pas loin de cette manière, comme il put se le voir confirmer après quelques enchaînements. Un de bras de Kerzag lui avait presque rebondit dans la figure, cognant salement sa mâchoire.

Saen s'était mis en retrait, frottant négligemment le coin de ses lèvres, d'où perlait une fine traînée de sang. Le choc lui avait fait se mordre l'intérieur de la joue assez fort. S'il ne pouvait frapper sans retour automatique, soit, il allait faire autrement. Lorsqu'il s'élança à nouveau pour porter un coup, son bras gauche dévia de sa cible initiale, les côtes, et vint s'enrouler autour du bras droit de Kerzag, plaquant sa main contre son omoplate, maintenant sa prise autour du bras saisit de la sorte sous son aisselle. Il l'attira aussitôt brutalement vers lui et tenta d'envoyer le bas de la paume de sa main droite choquer la bouche du combattant, avant de le relâcher aussi vite et essayer d'éviter un mauvais retour.

◊ ◊ ◊

Le paradis du fils d'Ignis


Le paradis du fils d'Ignis 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir O Naur
Dagnir O Naur
Dagnir Animateur



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 156
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts : feu_7;
lumiere_close_3;
folie_3;
ignifuge_3;
necrose_0;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Dim 9 Juin 2019 - 12:10

Dagnir souriait intérieurement, son jeune adversaire essayait de s'adapter à ce style si particulier. Il ne s'en sortait pas si mal, mais bien évidemment il ne pouvait pas avoir les bons contres et s'est retrouvé blessés.

A ce moment plusieurs des parieurs qui n'avaient pas encore investi se lancèrent, visiblement on ne voyait plus gagnant Saen et il reçut encore plus de cri de soutien. Ses soutiens espéraient qu'il puisse renverser la balance.

Malheureusement pour eux, le demi-dieu n'avait même pas montré un centième de ses connaissances dans les arts martiaux. Au moment où Saen essaya une nouvelle prise de corps à corps. La souplesse exagéré du style de l'homme soûl passa à un style tout en dureté et force. Il bloqua la prise de son adversaire, pour l'empêcher de s'enfuir, il dévia l'attaque vers sa mâchoire et porta à son tour un coup puissant en direction du visage avant de le laisser partir. Il le fit en poussant un cri puissant qui détonna avec le silence qui était de mise jusque là de sa part.

Dagnir se mit dans une posture bien plus nerveuse, restant toujours en mouvement par des petits bonds, il expirait alors longuement et de façon très sonore, ce qui avait tendance à impressionner bien des adversaires.

Les derniers parieurs se précipitèrent pour se lancer, juste avant que le tavernier ne mette fin aux paris. Les tensions allaient trop augmenter s'il laissait les enchérissements se faire alors que le combats prenait une tournure définitive.

Dagnir tournait autour de son adversaire toujours en sautillants, il lui fuit bien des enchainements, toujours en poussant un cri de combat au moment où il portait les coups.


Voix de Dagnir
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Le paradis du fils d'Ignis 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Le paradis du fils d'Ignis 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Le paradis du fils d'Ignis 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Le paradis du fils d'Ignis 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Jeu 13 Juin 2019 - 20:09


Al-Hazred, taverne ~

Le paradis du fils d'Ignis
[Dagnir O Naur, Alexander & Saen]

Le bras d'une mollesse inhabituelle de Kerzag se rigidifia soudain sous son emprise, mais le mouvement de Saen était déjà lancé pour qu'il puisse s’ajuster à ce changement impromptu. Le coup manqua, paré promptement. En retour, ce fut l'homme en armure qui vint percuter brutalement sa joue, manquant presque de lui fêler le nez au passage, si Saen n'avait pas pu tourner le fief à temps. Repoussé dans un grognement de douleur sonore, plus que volontairement éloigné, il reprit contenance pour se trouver à présent au centre des mouvements de Kerzag.

Celui-ci s'était maintenant activé d'une toute autre manière, bougeant avec une certaine ferveur, presque avec nervosité, mais cependant de manière contrôlée. C'était plus simple, en un sens, Saen pouvait le voir venir à présent, bien qu'il était un peu sonné et que son esprit assimilait avec moins d'évidence les coups initiés. Les voix de la foule qui s'emballait percèrent plus facilement ses barrières psychiques, l'égarant davantage. Il para avec difficulté les enchaînements qui ne cessaient de pleuvoir, se mangeant plusieurs coups entre quelques mauvaises ou trop lentes parades. Certaines bien réussies lui permirent malgré tout de répliquer, mais la vitesse ne suivait plus avec la fatigue et les courbature engendrées par le reste du combat.

Campé sur ses jambes, il leva les bras en croix devant son visage afin de bloquer une attaque frontale, dont l'impact le fit glisser de plusieurs centimètres vers l'arrière, bien que toujours debout. C'était néanmoins suffisant... Il plia une jambe afin de poser un genou au sol et leva une main devant Kerzag, le souffle court. "Stop l'ami... Si... si j'ai encore de la force pour plus d'acharnement, ...ffhh... je n'aurais plus l'énergie pour poursuivre ma route demain... à ce rythme là!" Un fin sourire vint cueillir le coin de sa bouche tandis qu'il observait son adversaire se rétracter.

Il se releva avec lenteur, prenant soin de respirer calmement et profondément. Un gaillard se fraya un chemin dans la foule, ayant eut la bonne idée de leur apporter des outres d'eau à chacun. Saen en pris une grande rasade, avant de rincer le sang de son visage et d'essuyer sa main sur le tissu de sa blouse. Il tendit l'autre en direction du grand homme qui lui faisait face, penchant légèrement la tête, le regard pétillant. "Voilà des façons intéressantes de combattre, je tâcherais de les garder à l'esprit." Pour l'heure, il espérait également n'avoir pas le visage trop amoché, car si lui s'en fichait, le semi-divin qui l'accompagnait risquait de lui passer un deuxième savon...

◊ ◊ ◊

Le paradis du fils d'Ignis


Le paradis du fils d'Ignis 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Le paradis du fils d'Ignis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Jenerasyon Dechennen 6/8/11 Réveil des filles & fils de Dessalines en diaspora
» Court répit chez les Fils d'Eorl
» Toi aussi mon fils ?
» Bazouzou, fils de Papa Legba.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Le Désert Ambré :: Al-Hazred-