Se quitter pour mieux se retrouver

Partagez

Se quitter pour mieux se retrouver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nérée Helireah
Nérée Helireah
Admin Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 986
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Lun 23 Juil 2018 - 23:39


« Ah, oui… est-ce alors réellement nécessaire ? »

Le haut gradé soupira faiblement, connaissant bien son emballement d’être accompagné par des hommes en armure d’or. Il argumenta. Izaya avait pris congé il y a quelques temps, ce n’était pas de son fait. Mais après l’attaque de la procession, la pression de ces sauvages du nord, cela ne pouvait se négocier. Nérée pouvait bien le voir, et ne pouvait que se résigner. Elle n’avait pas non plus intérêt à se mettre la garde dorée à dos pour une simple préférence. Elle le laissa parler encore un peu, par amusement, puis, une moue contrariée pour la forme. « Soit. » Il avait l’air soulagé, suite à ce simple mot ; quel impact. Il fit alors entrer dans le bureau un homme, grand, blond, droit, plat. Il se prénommait Maxis, il était à la tête de la petite escouade de garde dorée qui allait lui être assigné pour son voyage. Un bon voyage en vue.

« Faites bon voyage, Dame Helireah. »

Elle regarda un instant le garde qui venait de prononcer cette phrase, lui qui se tenait aussi droit qu’un i, avec presque une pointe de mépris dans le regard, si fugace. Pour beaucoup de choses. Et une phrase quelque peu inutile, puisque pour elle, lorsqu’il s’agissait de voyage, c’était toujours une bonne chose. Y avait-il seulement des mauvais voyages ? Après un doux sourire, la noble hocha respectueusement la tête alors qu’elle pressa légèrement les flancs de sa monture, qui entama une marche lente et agréable vers les campagnes d’Arcane.

Les Rochefort de la Bessières, ces exilés, méritaient tout de même un peu d’attention, une fois par an. Cette famille était après tout liée à celle de Nérée, puisqu’elle accueillait l’une de ses prunelles. Une amie, finalement. C’était une visite de courtoisie, il n’y avait pas de réel intérêt économique. Il fallait après tout entretenir les relations entre ces deux familles qui devaient se côtoyer. Le voyage jusqu’à leur domaine, au cœur de la vallée sereine, n’était guère aussi long que ce qu’on pouvait imaginer ; surtout en bonne compagnie. Aujourd’hui ce n’était pourtant pas Shénzi à ses côtés, ni Shakahm ou Steesha. Il y avait à la place Maxis, Karl, et Oblivion.

La jeune noble n’avait pas encore réellement discuté avec ces trois gardes dorés qui l’encadraient de près. Les autres étaient plus éloignés, devant et derrière, afin de prévenir une quelconque attaque. On ne pouvait pas dire qu’il y avait une bonne ambiance, mais il n’y avait pas non plus de tension palpable. Elle échangeait de temps en temps quelques paroles avec Karl. Nérée n’était pas une grande bavarde.
Quelques pauses, quelques rencontres évitées aux abords de Nécra, et le groupe arriva enfin au domaine des Rochefort. Elle allait y rester jusqu’au lendemain, tout comme les gardes qui l’accompagnait. Chacun pouvait vaquer à ses occupations et se reposer en vue de la suite du voyage. En effet, la noble n’avait pas prévu de simplement retourner à la capitale, voulant faire un détour vers l’une de ses propriétés, à l’ouest d’ici. Ils allaient devoir contourner les montagnes par le nord, sans pour autant s’enfoncer dans la forêt de Zan, réputée dangereuse.

Le lendemain, dans la matinée, Nérée était prête à repartir. Elle s’était vu offrir une belle jument, à la robe crème et à la crinière noire. « Je vous remercie pour cet accueil. Que les Quatre veillent sur vous, jusqu’à notre prochaine rencontre. » Encore quelques politesses et le groupe repris les petits chemins, le nord comme direction. Elle avait toujours ses trois protecteurs, auxquelles la noble songea un moment. L’un peu sérieux, l’autre trop calme, la dernière effacée ? Ou peut-être oubliée. Elle se trouvait après tout derrière elle, ce qui ne facilitait pas la discussion.

Après une heure ou deux de marche, le groupe fit une halte dans une petite clairière. Il n’y avait étonnamment pas encore eu de rencontre. Les gardes se séparèrent en deux groupes pour inspecter les environs, tandis qu’une poignée était resté au camp de fortune. La jeune noble s’installa sur une sorte de tronc d’arbre couché sur le sol, à côté de cette fameuse oubliée ; plus pour longtemps.

« Oblivion, c’est bien cela ? » Fit-elle, pour débuter la conversation. Elle reprit après avoir attiré son attention. « Cela fait longtemps que vous êtes garde dorée ? »

Elle semblait assez jeune, d’où sa question plus ou moins intéressante. Assez jeune, de son âge, surtout. Puis son regard se releva.

Des bruits dans les fourrés. Le retour de l’un des deux groupes ?

« Tiens… »


Se quitter pour mieux se retrouver Nnn
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Nérée Helireah le Mar 29 Jan 2019 - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Mer 25 Juil 2018 - 12:01

Karl Esper

Se quitter pour mieux se retrouver Karl11
* Endurance: 12 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Vigileant.
* Arme: Flamberge de la Garde Dorée (+8 force) (+3 tranchant +4 résistance +1 maniabilité)
Maxis d'Oagran

Se quitter pour mieux se retrouver Maxis10
* Endurance: 11 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: En patrouille.
* Arme: Épée de la Garde Dorée (+8 force) (+4 tranchant +2 résistance +2 maniabilité)

Après sa petite escapade à Rorn, Kelder et au Temple de l’Air, Oblivion avait reprit la route de la capitale, appréhendant son retour. Elle avait consommé un certain nombre de jours de repos, accumulés au cours de ses précédentes années de service, pour faire ce voyage.
Bien entendu elle en retenait des bénéfices, elle avait apprit des choses, en avait remis certaines en perspective et s’était sans doute rapprochée de Wazzi pendant cette escapade.
Mais les choses n’étaient pas au beau fixe vis-à-vis de sa position dans la Garde Dorée. Consciente d’avoir été un peu trop sur la sellette ces derniers temps, elle s’était volontairement effacée, se faisant discrète et laissant son camarade Chevalier, jouer le rôle de chef qu’elle assumait d’ordinaire.

Maxis d’Oagran était l’héritier du petit village de la Plaine Glacée du même nom. Sur le papier. Sa famille avait depuis longtemps quitté leur patrimoine gelé pour venir profiter du temps plus clément de Lüh, la famille noble tombant rapidement dans la disgrâce et la désuétude à cause de l’abandon flagrant de la gestion de leur domaine. Plus les décennies passaient et plus les Oagran devenaient pauvres, et plus leur demeure à Lüh décrépissait, à la grande honte de Maxis.
Il s’était alors engagé dans la Garde Dorée, fier de son adresse au maniement de l’épée, mais également de son esprit tactique, autant pour redorer le blason familial que pour apporter une entrée d’argent, si maigre fut-elle. Il avait d’abord refusé le peuso-grade de Chevalier qui lui était échu vu son sang noble, mais sur l’insistance de ses supérieurs, qui avaient fini par lui avouer qu’il aurait une légère prime, il avait accepté à contre-coeur.
Rapidement il avait été affecté à la même escouade que Karl et Oblivion, avec qui, contre toute attente, il avait noué des liens forts et une amitié martiale particulière.

Karl Esper était le dernier larron du groupe. Exubérant, acide et irrespectueux, il surfait constamment à la lisière de l’outrage, flirtant avec les règles comme avec des amantes. Lui avait des origines plus que modestes, étant la directe production des Quais de Lüh. Forcé d’apprendre à se battre dès son plus jeune âge, il avait été découvert à l’adolescence lors d’un combat clandestin par un Garde Doré en patrouille qui lui avait mis les points sur les “i” : la Garde, ou la prison.
Le fils de pêcheurs, attiré par la perspective d’un salaire régulier, mais aussi par la gloire rayonnante de la Garde Princière n’avait pas longtemps hésité, et c’était sans regrets qu’il s’était extrait de la puanteur marine des Quais pour intégrer le prestigieux corps d’arme.
Affecté dans l’escouade de Maxis et Oblivion, il entretient avec le premier une amitié forte -peut-être même un peu trop parfois-, et avec la seconde une franche camaraderie conflictuelle, plus souvent hilarante que problématique.

Oblivion avait été contente de les retrouver, et ils avaient exécuté avec brio les quelques missions de routine qu’on leur avait attribué, laissant tout le mérite à Maxis qui, gêné, refusa les honneurs et les partagea équitablement entre eux trois.
La solide réputation de leur escouade parvint rapidement aux oreilles du Lieutenant Nirâ qui, ayant eu vent du désir de voyage de la troisième plus grosse fortune d’Arcane, avait rapidement demandé au Major Barkin ses meilleurs éléments disponibles pour les affecter à la protection de la Duchesse Helireah, en l’absence de son escorte personnelle habituelle.

Les voilà donc tous les trois sur leur montures respectives, Oblivion chevauchant sa jument Akhal-Teke, Saber, Maxis et Karl sur des variquans de la Garde. Ils regardaient la noble s’avancer et la demoiselle la trouva belle. Clignant des yeux, elle l’observa tandis qu’elle discutait avec leur Major et se dit qu’elle était réellement loin de ressembler à elle. La blonde exhala lentement, haussant une épaule, puis, avisant Karl qui commençait à plaisanter à mi-voix sur la beauté de la Dame, et de ce qu’il pourrait lui promettre, elle lui flanqua un coup de coude dans les côtes avec un regard désapprobateur, sous le regard amusé de Maxis.

Aussitôt qu’elle les dépassa, ils se mirent en position, Oblivion derrière, Karl et Maxis sur les côtés. La Garde Dorée se tenait droite et alerte, regardant sévèrement les alentours, tendant une oreille attentive. Wazzi n’était pas là pour l’aider cette fois. En effet, aussitôt revenues à la capitale, le petit panda roux avait couru s’enterrer à la bibliothèque pour reprendre ses lectures. La jeune femme n’avait pas eu le coeur à la sortir de ses ouvrages, aussi avait-elle prit la route et passant simplement la voir pour l’informer de ce qu’elle comptait faire et où elle allait.

La première partie du voyage se passa sans anicroche et ils arrivèrent à destination sans aucun problème. Saber fut pansée et soignée mieux que jamais et Oblivion laissa une jolie somme au palefrenier en remerciement.

Pourtant, rapidement la noble les informa de ses envies et, lui obéissant comme si elle était leur supérieur direct, les Garde se contentèrent d’opiner et de seller leurs montures pour l’accompagner.
Après un temps, une pause fut décidée dans une clairière, et rapidement trois hommes partirent à l’ouest, accompagnés de Maxis, et trois autres à l’est, tandis que Karl et elle restaient au campement.
Après avoir été chercher du petit bois, la demoiselle s’appliqua à faire un feu, pour cuisiner le repas du midi.

De façon inattendue, alors qu’elle surveillait les flammes timides pour empêcher qu’elles ne s’éteignent, la noble décida de s’adresser à elle. Relevant la tête vers l’aérienne Duchesse, lueur de surprise vite dissimulée par son masque de Garde Dorée, elle répondit simplement, mais presque du tac au tac :

Oblivion El’Galas, oui Madame. Je suis Garde Dorée depuis bientôt huit ans, dont presque six de service effectifs.

Elle se demandait ce qui avait poussé la noble à lui adresser la parole, mais elle n’eut pas vraiment le loisir de développer plus avant ses pensées qu’un bruit dans les fourrés la fit de mettre sur ses pieds rapidement, main gauche sur le pommeau de Claymore. Elle n’avait pas entendu le hululement convenu entre les trois groupes pour s’identifier et pressentait quelque chose de mauvais.
Pliée à moitié, en position défensive, elle chercha rapidement Karl du regard, qu’elle identifia près d’elle à sa droite, lui-même sur le qui-vive, main sur sa flamberge.

Don au palefrenier des Rochefort, -100 tsuris


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Oblivion El'Galas le Mar 18 Sep 2018 - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 663
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Se quitter pour mieux se retrouver 994377tsuris 10 616 Ŧ
Se quitter pour mieux se retrouver Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mer 25 Juil 2018 - 20:45

Se quitter pour mieux se retrouver

Ces derniers jours avaient été plutôt tumultueux et difficiles à digérer. Entre la libération de Galifey, ses remises en question sur mes capacités à diriger et surtout à « bien » diriger, les retrouvailles avec les autres, la mine que je me suis mise l'autre soir et surtout, surtout... Cette cassure dans mon âme, ce trou béant qui s'est recouvert d'une noirceur étrange, que je n'avais pas même contrôlé. Elle était venue, sans que je l'y invite, mais elle était à présent une grande force. J'étais à maintenant persuadée que plus rien ne m'arrêterait. J'atteignais les points de passages nécessaires jusqu'à mon objectif, de plus en plus et bientôt j'irais arracher sa langue à ce fumier.

Mais pour l'heure, de retour à Sirk j'avais, d'une, besoin de sortir à nouveau et de retrouver la rage d'un combat, d'un pillage, du sang chaud d'un ennemi... De deux, je voulais me rapprocher de la famille de Rochefort. J'étais persuadée qu'il y avait là quelque chose à en tirer, une famille exilée à la rancœur facile contre le Prince, je pourrais certainement trouver de quoi leur donner satisfaction, en échange d'un appui. Davantage de monture serait vraiment très profitable et les variquans vraiment, j'aimais pas bien leur tronche. Non, il y avait quelque chose de plus particulier avec les chevaux, un lien qui pouvait se tisser, comme celui que j'entretenais avec Gyllir.

D'ailleurs, je ne l'ai pas emmené avec nous cette fois-ci. Je l'ai assez fais traverser l'île pour lui accorder quelques vacances. Elles nous aura tous, ou presque, porté à tour de rôle tout du long, elle méritait son repos.

Je suis donc partis avec la troupe habituelle : Ivar, Lothar, Hagen et Astrid sur mes talons. Partis à l'aube, le chemin était plutôt tranquille. L'ombre d'Armalys ne planait pas au dessus de nos têtes aujourd'hui, mais depuis que j'avais libéré pas moins de trois Demi-Dieux et pas les moins imposants, je dois dire que je me sentais puissante et presque intouchable. J'avais bien sûr conscience de la force que pouvaient déployer certains monstres sur l'île et que certains dépassaient les Demi-Dieux mais trois, voilà un chiffre qui n'étais pas négligeable. Et nous balader ainsi, à cinq, presque tranquillement avait quelque chose de comique mais tout autant grisant. Je me sentais non plus comme une proie à la merci du monde, mais bien comme une prédatrice.

Et voilà qu'au loin, quelque chose me faisait me lécher les babines. J'avais à peine vu ce petit groupe que déjà j'ordonnais à tous d'être prudent, sur leur gardes mais surtout discret, au moins le temps d'en savoir plus et de préparer un peu notre attaque. Tapis dans les fourrées, nous nous rapprochions, tranquillement, avec quelques haltes quand un regard semblait se tourner vers nous. Il y avait pourtant quelque chose qui clochait, il n'était que trois. Au vue de la prestance de l'une d'entre eux, il était clair qu'elle n'était pas de la campagne. La deuxième était retournée mais semblait armé, le troisième tout autant. Deux pour protéger quelqu'un ? Soit ils avaient des Demi-Dieux en réserve, soit... J'humais l'air et y sentis du bois chaud. Plissant les yeux pour mieux observer après avoir regarder le ciel, ils étaient surement sur le point de manger. C'était le bon moment, peut-être que le reste de la troupe était partis chasser sans se douter que la proie n'étaient rien d'autres qu'eux même.

Il fallait donc agir vite avant que les autres ne reviennent. Il y avait les montures qui étaient intéressantes, leurs armes et la rouquine devait bien avoir deux ou trois choses de valeur, tout au moins une bourse. Je serrais les dents et un sourire carnassier étira sensiblement mes lèvres. Les yeux rivés sur la rousse, je chuchotais à Hagen de partir sur la droite, de les prendre à revers et de rester en retrait pour prévenir l'arrivée d'une quelconque aide. Le coup d'envoi serait sa flèche. Je sentais mon sang bouillir dans mes veines, je roulais mes épaules et détendais ma nuque. L'excitation des autres était tout aussi palpable que la mienne. Nous nous rapprochions encore de quelques pas et alors que le temps était bientôt venu d'attaquer, je me stoppais net. On nous avait certainement entendu mais celle que je vis se redresser et nous chercher du regard n'était autre que... Non. Les yeux révulsés et le souffle coupé, mon instinct prit le relais sans que je lui demande quoi que ce soit.

❝ HAGEN !!! ❞

Qu'est-ce que j'espérais, j'avais à peine crié son nom que sa flèche était déjà partis, se plantant dans l'épaule d'Oblivion, surement déroutée par mon interpellation. On ne pouvait plus reculer, je ne pouvais pas reculer pour un prétexte pareil. Les autres n'étaient au courant de rien et, pourquoi avais-je tant voulu l'épargner ? Pas de question possible, j'attrapais mon épée et le sceptre de feu dans mon dos. Lothar bondit en direction de l'homme et le heurta d'un violent coup d'épaule avant de le menacer de sa hache. Moi, je m'étais élancé en direction de la rouquine, la pointant avec le sceptre alors que je faisais de même avec mon épée vers Oblivion. Ivar et Astrid avaient sortis leurs armements respectifs et faisaient à présent le tour du groupe, menaçant, pour les encercler.

Je ne pouvais pas reculer, pas maintenant, pas face à elle, pas avec eux tout autour. Je plongeais alors mon regard, noir, dans celui d'Oblivion qui souffrait de sa blessure, que je lui avais presque infligé moi même. Je ravalais ma salive, ma pitié et tout les sentiments que je pouvais avoir. Il le fallait. Ivar, Lothar et Astrid souriaient, voir ricanaient, comme les guerriers assoiffés qu'ils étaient. Hagen était toujours planqué et moi, je ne souriais en aucune façon. Mon air était grave, sévère, j'étais pleine de doute et en même temps plus déterminée que jamais. C'était une nouvelle épreuve qu'on mettait sur ma route et moi même, après ça, je saurais à quel point j'étais prête à continuer. Mes doigts se serraient sur mes armes et mon regard devenait plus noir que jamais.

❝ Donnez nous ce que vous avez ou je la crame. ❞

On aurait pu tout aussi bien les buter dès le départ, sans sommations mais, mes envies de sang s'étaient transformées en envie de dominer, de les dominer tous les trois, de la dominer elle et mes sentiments à son égard. Elle faisait parti de mes faiblesses, j'en étais certaine et je n'avais plus de place pour ces conneries. Je plissais mes yeux, intensifiant mon regard qui ne voyait plus qu'Oblivion.

❝ J'ai qu'un mot à dire et elle n'aura plus rien de sa belle petite gueule. ❞

Flanchera, flanchera pas. Moi je ne flancherais pas. Ma respiration s'intensifiait et je ressemblais bientôt à une chimère enragée. Plus de doute possible, j'avais trop besoin de ce sentiment de puissance, de violence et de sang.

Codage par Libella sur Graphiorum


Se quitter pour mieux se retrouver 6imbSe quitter pour mieux se retrouver Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Jeu 26 Juil 2018 - 9:29

Karl Esper

Se quitter pour mieux se retrouver Karl11
* Endurance: 12 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Vigileant.
* Arme: Flamberge de la Garde Dorée (+8 force) (+3 tranchant +4 résistance +1 maniabilité)
Maxis d'Oagran

Se quitter pour mieux se retrouver Maxis10
* Endurance: 11 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: En patrouille.
* Arme: Épée de la Garde Dorée (+8 force) (+4 tranchant +2 résistance +2 maniabilité)

Oblivion les avait compté. Ils étaient quatre, droit devant. Au regard de Karl, elle comprit qu’il avait fait les mêmes conclusions, et d’un léger signe de tête, ils se mirent en position défensive. La demoiselle se rapprocha de la noble dont ils devaient absolument protéger la vie et, de façon quasiment synchronisée, Karl et elle lancèrent bien fort le sifflement d’alarme : bref et strident, il résonna deux fois dans la clairière.
Elle espérait que Maxis et les autres reviendraient rapidement. A deux ils pouvaient tenir tête, si toutefois les brigands n’avait pas d’Invocations, mais pas indéfiniment. Elle ignorait de plus si Nérée Helireah savait se battre, mais elle préférait ne pas miser sur cette hypothèse.

Elle en était déjà à réfléchir à des combinaisons d’attaque ou de manoeuvres que soudain un cri fusa, d’une voix qu’elle crut, un instant, reconnaître, avant qu’une douleur ne déchire son épaule droite. Sous le coup, elle tituba, l’esprit déchiré par la souffrance vive, puis elle se stabilisa de façon automatique, un genoux à terre, en position de garde.
Avant même qu’elle ne puisse réagir, ou même Karl, ils étaient encerclés, et Nérée se retrouvait sous le coup d’une menace.

Mais tout cela n’avait plus vraiment d’importance aux yeux d’Oblivion. La situation avait changé à l’instant même où ses prunelles s’étaient posées sur Lagertha.
Décidément les Quatre avaient vraiment un sens de l’humour pourri, et un instant, cette constatation doublée de douleur faillit la faire rire amèrement. Elle retint cet éclat de justesse, consciente malgré tout que cela ne ferait qu’aggraver la situation.
Elle s’accrocha au regard noir de la guerrière et son incapacité à lire autre chose que de la fureur, une envie écrasante de puissance et un manque cruel de compassion lui vrillèrent le coeur et loin en elle, quelque part, quelque chose qu’elle ne soupçonnait pas exister se brisa.
Elle-même avait suffisamment souffert ses derniers temps, elle avait douté, fait ses adieux, avait été piétinée par le système et ses propres échecs. Alors même qu’elle essayait d’arranger la situation, voilà que Lagertha arrivait encore pour tout saccager, pour réussir là où elle-même échouait, toujours sans la moindre considération. Cela suffisait. Elle ne se laisserait plus marcher sur les pieds. Elle voulait prouver sa valeur, encore et encore, jusqu’à ce qu’enfin elle soit libre de faire ce qu’elle voulait, sans être constamment jugée, pesée, notée.
Et Lagertha était un obstacle sur son chemin. Quelque chose qui ne faisait que lui renvoyer ses erreurs au visage. S’en était trop.

Alors qu’elle ouvrait la bouche pour répondre quelque chose, un hululement doux se fit entendre. Oblivion sentit alors une certaine quiétude l’envahir. La cavalerie était arrivée. En elle, tout se tut subitement pour ne laisser place qu’à son esprit tactique et guerrier.
Comme au ralenti, elle vit une volée de six flèches fondre sur eux, probablement tirée par les soldats qui les accompagnaient sur l'ordre de Maxis, et elle profita de la diversion pour bondir sur le côté, attrapant Nérée entre ses bras pour la faire quitter la zone cible des projectiles dans une roulade rude, mais efficace. Dans le mouvement, la flèche s'enfonça plus profond dans son épaule puis la hampe se brisa, ne laissant que la pointe meurtrir copieusement les chairs de la jeune femme.
A peine terminée la figure de gymnastique, elle se releva, difficilement au vu de sa blessure, et dégaina Claymore de sa main gauche. Heureusement pour elle, son bras moteur n’avait pas été touché, et elle sentait que la flèche dans son épaule n’avait pas perforé autre chose que du muscle, bien que l'ensemble devienne de plus en plus douloureux.

Karl quand à lui semblait aussi avoir roulé en arrière, dégainant sa flamberge aussitôt remit sur ses pieds, cherchant Oblivion et la Duchesse du regard avant de les aviser et, conjointement à la charge du troisième larron de l'escouade avec les soldats, se jeta sur le premier ennemi à portée pour engager le combat, désireux visiblement de rejoindre les deux femmes pour leur filer un coup de main.
A l'orée ouest de la clairière, Saber, la jument offerte à la noble ainsi que les variquans des soldats tiraient sur leur longe, hennissant et sifflant de frayeur, cherchant à fuir sans y parvenir.
Oblivion de son côté, se mit en garde devant Nérée, décidée à la protéger quoi qu’il arrive. Elle n'avait pas le droit à l'erreur cette fois. Elle ne devait qu'à Maxis et Karl de ne pas avoir encore été expulsée de la Garde. Elle ne serait pas un fardeau, pas cette fois.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Nérée Helireah
Nérée Helireah
Admin Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 986
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Ven 27 Juil 2018 - 22:06

La jeune femme avait détourné le regard du petit feu qui commençait à crépiter, fixant les fourrés, devant. Son menton toujours posé sur ses deux poings, elle avait simplement haussé un sourcil. Sûrement la garde dorée qui l’accompagnait avait aussi remarqué cette curiosité, chose à laquelle elle répliqua en se mettant tout de suite sur la défensive. Elle qui ne semblait pas plus âgée qu’elle faisait ce métier depuis presque une décennie. Ne pas avoir sa garde personnelle changeait beaucoup ; les habitudes, les réactions. Soudainement le coup d’envoi fut envoyé.

Une flèche se planta dans l’épaule d’Oblivion, alors que quatre personnes les chargeaient déjà. Avaient-ils simplement contourné la garde n’était-elle déjà plus de ce monde ? Ces brigands ne mirent pas bien longtemps grâce à cette attaque surprise à prendre le dessus, et à paralyser complètement le début d’affrontement. Ils ne semblaient pas vouloir simplement discuter, alors que celle qui semblait être la chef pointa un sceptre vers Nérée. Cette dernière se redressa simplement lentement, ne pouvant ni ne voulant faire quelque chose. Elle se retint tout de même de sourire face à ses paroles. C’était une manière grossière de faire les aborder. Rapide et sans vraiment réfléchir. Etait-ce réellement une menace ? Ne voulant cependant guère roussir plus qu’elle ne l’était, la jeune noble était prête à invoquer ceux qui avaient juré la protéger, pour leur propre vie. Mais elle n’eut pas le besoin ni le temps, prise encore par surprise.

Le temps d’un souffle et la jeune femme se fit projeter au sol, geste initié par Oblivion. Le choc lui coupa le souffle et la voix. Le danger immédiat était écarté. La garde dorée se releva aussitôt alors que la noble avait besoin de plus de temps pour retrouver ses repères. Elles avaient peut-être le même âge, mais avaient deux vies bien différentes. Avait-elle peur ? Elle se le demanda, un moment, alors qu’une des flèches tirées par le groupe de garde parti en patrouille se planta dans la terre, non loin d’elle.

Nouvelle coupure dans l’action, quand bien même la tension était toujours à son comble. Le vrai combat allait débuter, alors que déjà une partie de leur groupe s’était jeté dans le combat. Nérée soupira, se relevant de sa chute. Avoir peur de ça était ridicule. Elle passa ensuite une main dans son dos, observant le dos de la garde dorée qui semblait vouloir la protéger coûte que coûte puis, plus loin, les « ennemi ». Oh, dans ce genre de situation, se défendre avec ses dagues n’allait pas être efficace. Mais comme à son habitude, elle avait toujours plus d’un tour dans son sac.



Se quitter pour mieux se retrouver Nnn
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 663
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Se quitter pour mieux se retrouver 994377tsuris 10 616 Ŧ
Se quitter pour mieux se retrouver Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Dim 29 Juil 2018 - 15:50

Se quitter pour mieux se retrouver

Tout s'enchaina très vite. Un hululement étrange qui me fit froncer les sourcils, mais surtout, le bruit significatif de plusieurs flèches. Brusquement, je fixais ses dernières qui s'élevaient dans le ciel avant de replonger vers nous. Astrid et Lothar attrapèrent leur bouclier et les placèrent au dessus d'eux. Je fis de même après avoir posé au sol ce foutu sceptre qui prenait décidément trop de place. Ivar était le seul sans bouclier, mais je ne doutais pas qu'il allait pouvoir éviter une attaque si prévisible. En un bon puissant vers l'arrière, une flèche vint simplement effleurer son mollet. Le reste de pointe frappant nos boucliers, je me dégageais et me relevait brusquement, dardant Oblivion d'un regard sanguinaire. Elle était la seule que je connaissais ici et ainsi, elle pouvait apprécier la rancœur tout particulièrement dirigé contre elle.

Les sept nouveaux ennemis arrivèrent sur nous tandis que Lothar avait déjà démarrer l'affrontement avec le barbu au cheveux long. Ferme sur mes appuis, j'attendais le premier à foncer sur moi, bouclier à ma gauche, épée à ma droite. A peine à porté, une flèche vint se loger à l'arrière de sa cuisse. S'écroulant sur un genou face à moi, j'enfonçais brutalement mon genou dans son thorax avant de lui trancher la gorge, son sang se heurtant à mon visage. Hagen avait visiblement changé de position et il le referait encore. Un coup d’œil rapide, Lothar tenait bon mais avais un adversaire largement à sa taille. Astrid avait été mise à terre et luttait contre son assaillant au dessus d'elle. Calant un instant mon bouclier dans mon dos, j'attrapais le sceptre que je lançais à Ivar qui s'empressa de le rattraper et de le ranger dans son dos. Fonçant ensuite vers Astrid, le soldat releva à peine les yeux que mon poing tenant le pommeau de mon épée s'écrasa sur sa joue d'un revers, avant que je l'envoie en sol du coup de pied frontal dans le plexus. Astrid le finirait.

Ivar se retrouvait encerclé par deux soldats, mais je ne doutais pas qu'il allait tenir bon, Hagen allait surement l'appuyer. Moi, j'avais mieux à faire. Mon visage couvert de sang se tournait vers Oblivion, qui n'avait pas bougé d'un poil, trop occupée à protéger la rouquine. Plissant mes paupières pour mieux la fixer, je grognais en m'engageant vers elle, accélérant en quelques secondes mon pas avant que je ne sente une violente douleur pénétrer mon épaule gauche, grimaçant de souffrance. Me retournant vivement, je grognais à nouveau en plantant mon regard sur celui qui avait eu assez de couille pour faire ça. Je montrais les crocs avant de planter mon épée dans la terre, attrapant la flèche de ma main libre et la brisant aussi sec.

Là, un hache virevolta et se planta dans les côtes du soldat, le stoppant net dans son affaire. Un léger sourire étira mes lèvres avant qu'Ivar n'attire mon regard, lui qui avait lancé sa hache avant d'attraper la deuxième à sa ceinture. Il reçu un violent poing au visage le faisant reculer de plusieurs pas avant d'être blessé à l'abdomen par l'épée d'un des soldats, lui arrachant un râle significatif mais ne faisant que renforcer sa rage guerrière. Plus loin, les chevaux et les variquans ne cessaient de brayer, ce qui avait le don de m'agacer. Je m'approchais alors rapidement de l'archer qui m'avait blessé, arrachant de ses côtes la hache avant que je ne le frappe au visage avec l'arrière du tranchant, l'assommant au passage.

La rage commençait à sérieusement envahir mon corps, mon sang bouillonnait. Mes crocs en évidence, les sang perlant sur mon visage, je me tournais à nouveau vers Oblivion et plantais mon regard noir dans le sien. Je soufflais telle une chimère et m'engageais à nouveau vers elle, attrapant ma lame plantée dans le sol au passage. Il n'était même plus question de bourse ou de butin, mais bien de bataille et de victoire. La mâchoire serrée, je criais :

❝ Oblivion !!! ❞

Ma rage complètement tournée vers elle, je m'avançais, inexorablement, d'un pas lourd, pendant que l'affrontement derrière moi perdurait, au son des armes s'entrechoquant et des râles de douleur. Je ne voyais plus qu'elle, face à moi, comme si j'avais la conviction que l'éliminer allait m'alléger d'un poids, qu'un cas de conscience envenimait mon esprit. Etais-je si sûr de moi en m'avançant ainsi vers elle, prêt à en découdre... pour la bourse de la rouquine ?

Codage par Libella sur Graphiorum


Se quitter pour mieux se retrouver 6imbSe quitter pour mieux se retrouver Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Lagertha le Dim 12 Aoû 2018 - 12:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Lun 30 Juil 2018 - 11:12

Karl Esper

Se quitter pour mieux se retrouver Karl11
* Endurance: 12 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: En combat contre Lothar.
* Arme: Flamberge de la Garde Dorée (+8 force) (+3 tranchant +4 résistance +1 maniabilité)
Maxis d'Oagran

Se quitter pour mieux se retrouver Maxis10
* Endurance: 11 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Traque Hagen.
* Arme: Épée de la Garde Dorée (+8 force) (+4 tranchant +2 résistance +2 maniabilité)

Le combat avait commencé et la pagaille régnait dans la petite clairière. Oblivion, blessée, restait fermement campée devant la noble dont elle devait protéger la vie.
Sa vision se porta sur un de leurs camarades qui s’effondrait, sous le coup d’une nouvelle flèche tirée par celui qui l’avait probablement touché elle. Fronçant les sourcils, Oblivion repéra Karl qui se battait contre un des sauvages qui avait l’air coriace. Maxis en revanche, n’était pas encore aux prises avec un adversaire, elle lui hurla donc :

MAXIS ! Il y a un ou plusieurs archers planqués dans les arbres, trouve-les et descend-les !

D’ordinaire, la Garde Dorée essayait de ne pas tuer, elle désarmait, ligotait et interrogeait ceux qui croisaient sa route. Mais la pitié était morte dans le coeur de la demoiselle à l’instant même où elle avait vu Lagertha ouvrir l'un de ses camarades, et l’autre femme en transpercer un second.
Maxis, qui l’avait entendu, opina sombrement et courut vers les fourrés, prenant la direction de la dernière flèche tirée, zigzaguant à moitié accroupi pour esquiver d’éventuels autres projectiles. Ce ou ces archers étaient une vraie plaie, il fallait s’en débarrasser absolument où l’avantage de leur nombre serait rapidement compromis.

C’était le chaos, mais son esprit restait clair. Tout était terriblement clair. Le sang qui coulait. Les cris de rages. Ceux de douleur. Et Lagertha qui s’avançait vers elle, telle la sauvage qu’elle était visiblement devenue.

Oblivion l’observa approcher sans crainte, position de défense fermement tenue, Claymore au clair. Elle observait cette femme aux cheveux blonds et au visage couvert du sang de l’un de ses camarades. Elle observait ses yeux, noirs, furieux, fous. Et elle comprit qu’il n’y avait dans cette femme plus aucune once de la Sybille de Toeni qu’elle avait connu autrefois. Elle prenait enfin la pleine dimension de ce changement d’identité, de vie. Celle qui s’approchait avec l’envie de la tuer n’avait même plus rien à voir avec la Lagertha qu’elle avait croisé quelques semaines plus tôt au Festival de Terra. C’était une étrangère en face d’elle, une étrangère qui voulait la passer au fil de l’épée.

Un seul mot franchit ses lèvres, dur, calme, froid. Comme l’acceptation du combat inévitable, comme si elle la défiait de même essayer de l’attaquer.

Lagertha.

Sans se retourner, elle s’adressa à la noble derrière elle, dont elle n’oubliait pas, pour l'instant, la présence. Sa voix était sûre et moins acérée alors qu’elle lui murmurait :

Mettez-vous en sécurité.

Car elle savait qu’une fois engagée dans le combat avec la nordique, toute son attention serait dirigée vers elle. Elle ne prenait pas son adversaire à la légère, de même que sa blessure. Pour le coup elles étaient à égalité, mais Oblivion n’avait aucun doute quand à la volonté de la blonde de mettre toute sa rage dans l’affrontement.

Quelque part derrière elles, Karl réussi par on ne sait quel miracle à coller une droite à Lothar, en plein dans la pommette. Les deux colosses s’affrontaient en soufflant comme des buffles, ce qui aurait pu donner quelque chose d’assez sympathique à regarder si le sang ne teignait pas l’herbe de rouge. Le Garde Doré à la flamberge enfonça le clou, profitant que l’autre titubait, pour lui coller le plat de son arme en plein sur la face gauche, dans un large mouvement qui résonna longuement.
Karl Esper était le genre d’homme à respecter ses adversaires et à essayer de les garder en vie pour se battre à nouveau contre eux plus tard. Visiblement, le nordique qui l’affrontait avait gagné son respect, si bien qu’il essayait de lui infliger des blessures non mortelles mais suffisamment douloureuses et handicapantes pour qu’il ne se relève pas… Momentanément.
Une fois son premier adversaire hors d’état de nuire, il s’avança d’un pas décidé jusqu’au suivant, l’engageant avec un cri de rage et… D’excitation.

Maxis avait désormais disparu sous le couvert des arbres, et, si rien ne permettait d’indiquer qu’il avait réussi à attraper le tireur, au moins les flèches avaient cessé de pleuvoir.

Oblivion quand à elle franchit les derniers pas qui la séparait de Lagertha à grandes enjambées et l’engagea d’un coup de claymore qui vint s’entrechoquer à l’arme qu’elle lui présenterait. Ses prunelles s’emplissaient à vu d’oeil d’une colère froide, toisant la nordique avec fureur.
Ah elle voulait se battre ? Très bien, Oblivion se sentait d’humeur à lui faire payer son attitude supérieure, son air antipathique et sa trahison. Et si les Quatre le lui permettaient, elle allait y prendre beaucoup de plaisir.
Bandant ses muscles, elle repoussa l’autre blonde à la force des bras, avec un cri de colère, et réenchaina par une attaque en arc-de-cercle, visant ses côtes à droite, tranchant dirigé vers la peau, pour faire mal.
Avec la Garde Dorée, pas de pitié. Si l’autre voulait la tuer, elle se défendrait à hauteur de ce qu’on voulait lui infliger. La mort de ses camarades pesait aussi dans la balance. Il n’y avait pas d’honneur ? Parfait, alors les bandits que constituaient Lagertha et ses hommes allaient payer.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 663
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Se quitter pour mieux se retrouver 994377tsuris 10 616 Ŧ
Se quitter pour mieux se retrouver Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Lun 30 Juil 2018 - 21:09

Se quitter pour mieux se retrouver

L'entendre prononcer mon nom, ainsi, dans cette situation pendant laquelle ma seule envie était de l'éliminer elle et ce qu'elle représentait... Ça avait quelques choses de palpitant, en tout cas, mon cœur avait fait un bon en l'entendant, impulsant une vague d'adrénaline dans mes veines alors que j'accélérais encore.

Elle bondit vers moi, m'envoyant sa lourde lame que je contrais avec la mienne. La vibration du choc traversa mon bras. Sa claymore était visiblement bien plus solide que mon épée, j'avais plutôt intérêt à utiliser mon bouclier ou à éviter, mais je doutais d'en être capable puisque, l'envie de lui rentrer dans le lard purement et simplement était bien trop prenante. Elle me repoussa ensuite, fermement avant d'enchainer. Le poids de son arme rendait ses gestes légèrement plus lents que ce que connaissais, de quoi la contrer une fois de plus, avant d'envoyer mon genou dans ses côtes, la faisant reculer elle aussi.

Je ne la quittais pas des yeux, mon regard était presque continuellement vissé dans le sien. Je ne voyais plus qu'elle et n'entendais plus rien. Je n'avais pas vu Lothar au sol, ni ne faisait attention au fait que les flèches d'Hagen ne fusaient plus. Que Ivar prononça une fois « inflammae » et reussis, avec cette gerbe de feu qui enflamma l'herbe, à tenir éloigner le Garde qui avait mit Lothar au tapis. Astrid l'avait rejoins et tout deux tenaient bon. Mais moi, j'avais d'autres choses en tête.

Je ne souriais pas, mon visage était plein de hargne, mais à ce moment là, je ne ressentais pas de plaisir à la combattre. C'était étrange, je pensais en retirer beaucoup de satisfaction, notamment par le fait qu'elle était un adversaire digne de ce nom. Mais, la rage et la rancœur que j'éprouvais empiétaient sur tout. Il y avait quelque chose de mauvais qui m'animait, quelque chose de sombre, peut-être un peu trop même. Mais pour le moment, je n'arrivais ni à comprendre ni à repousser cette chose. Elle avait prit possession de moi, complètement.

Après mon coup de genou, j'enchainais avec une taille diagonale, du bas vers le haut. Elle l'éviterais surement et j'enchainerais en me projetant sur elle, frappant son front avec le haut de mon crâne. La violence du coup me fit reculer de quelques pas avant de reprendre mes appuis, prête à repartir de plus belle. Je tenais mon bouclier fermement, mais ma blessure à l'épaule me faisait souffrir, je ne parviendrais surement pas à contrer beaucoup de ses attaques avec ce bras, il fallait que j'en finisse rapidement.

Un filet de sang vint alors perler sur mon front, vestige de mon dernier assaut. Je l'essuyais rapidement, du revers de mon avant bras avant de toiser Oblivion de haut, montrant les crocs et grognant.

Codage par Libella sur Graphiorum


Se quitter pour mieux se retrouver 6imbSe quitter pour mieux se retrouver Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Jeu 13 Sep 2018 - 12:00

Karl Esper

Se quitter pour mieux se retrouver Karl11
* Endurance: 12 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: En combat contre Ivar et Astrid.
* Arme: Flamberge de la Garde Dorée (+8 force) (+3 tranchant +4 résistance +1 maniabilité)
Maxis d'Oagran

Se quitter pour mieux se retrouver Maxis10
* Endurance: 11 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Traque Hagen et a disparu.
* Arme: Épée de la Garde Dorée (+8 force) (+4 tranchant +2 résistance +2 maniabilité)

Oblivion était perdue. Perdue dans une colère injuste qui lui obscurcissait l’esprit et l’empêchait de résonner calmement. Elle n’était pas dans l’état de fureur sauvage de son adversaire mais dans sa tête, rien d’autre ne tournait que le sentiment de trahison, d’être toujours celle qui essuyait les pots cassés laissés sans discernement par Lagertha, de devoir toujours courber le dos et la nuque, sans cesse. Les récents événements n’avaient pas aidé la demoiselle à aller mieux, même si elle pouvait compter sur le soutien infaillible de Simon et Wazzi.
En effet, son esprit et sa volonté facillaient comme une flamme maigrichonne face au vent et au froid. Ses échecs et les remontrances au sein de la Garde, et les épreuves loupées au Temple d’Aer, et ce malgré la consolation du petit panda roux, restaient amères dans son esprit, comme un point noir qui gangrènait tout.

Oblivion aussi, toute tournée vers ce que représentait Lagertha, avait perdu ses camarades Karl et Maxis de vue, ou même le reste de l’escorte, salement amochée, qui essayait de se reconstituer.
Karl avait été immobilisé dans son ivresse de bataille par un jet de flammes qui commençait à prendre sur l’herbe de la trouée forestière. Il rôdait à la lisière du feu, flamberge négligemment posée sur une épaule, sourire insolent aux lèvres, regardant les deux nordiques de l’autre côté avec un air passablement gourmand. A l’instant, il ressemblait à un loup en chasse. Puis, las d’attendre que les flammes diminuent, il recula, prit son élan et d’un bond sauvage, sauta par-dessus le feu dans un cri de joie brute, lame tirée au clair droit sur ses adversaires.
Maxis était pour le moment toujours porté disparu mais les flèches continuaient de se taire, ce qui était plutôt bon signe.
La noble, Oblivion n’aurait même pas su dire où elle était, si elle était en sécurité, blessée, en vie. Il faudrait bien qu’elle sache se débrouiller, elle-même avait trop à faire avec son propre adversaire.

Alors qu’elle engageait, Lagertha la reçut en bloquant avec son épée et lui rendit la politesse par un coup de genoux dans les côtes de la Garde qui recula d’un pas sous la douleur, avec un simple grognement. Pied droit fermement campé en arrière dans l’herbe, Oblivion vit arriver la taille sans problème et la bloqua avec la plaque sur son avant-bras, levé au niveau du ventre. Un crissement de métal sur le métal qui vrilla les tympans de la demoiselle en armure.
Le coup de crâne, elle ne le vit pas arriver, yeux baissés sur son avant-bras pour tenir bon. Elle lâcha un nouveau grognement de douleur, plus sourd, plus fort, et recula encore, de trois pas cette fois.

Clignant des yeux pour en chasser les étoiles, Oblivion releva sa garde en réflexe, avant de fixer son adversaire. Ce qu’elle vit lui tira un rictus méprisant. Ce n’était pas son amie d’enfance en face, même pas une étrangère, à peine un être humain.
Et soudain, avant qu’elle ne s’en rende compte, elle parla d’un ton froid, acéré, moqueur.

Regarde-toi Lagertha. Tu n'es même plus humaine, à peine un animal enragé qu’il faut à tout prix abattre avant qu’il ne morde.

Et à peine sa phrase lâchée, elle repassa à l’attaque, froidement, bien décidée à en finir une bonne fois pour toute, quitte à y laisser sa peau. Elle abattit sa lourde claymore sur le bouclier dressé dans un cri de rage et de douleur sourde. Le choc agita tous ses muscles et lui tira une grimace mais qu’importait désormais.
Oblivion joua ensuite de vitesse et détacha sa main valide pour la serrer en poing ganté de fer et qu’elle envoya dans une belle gauche directe dans les côtes de la nordique. Enchaînant elle leva un pied et lui en flanqua un coup dans la cuisse droite, loupant de peu le genoux.

Puis elle recula dans un grognement sourd de douleur, son épaule droite, blessée, traînant seule sa claymore à terre. Rapidement, mais peut-être pas assez, elle remit la main gauche sur la poignée pour redresser son arme qui devenait déjà trop lourde.
Essoufflée, elle serra les dents et tenta remonter sa garde, cherchant déjà le prochain angle d’attaque.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Nérée Helireah
Nérée Helireah
Admin Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 986
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Dim 16 Déc 2018 - 0:09

Se quitter pour mieux se retrouver

Feat Oblivion, Lagertha

Le combat commençait à durer et plus il durait, plus sa vie commençait à être sérieusement en danger. Nérée n’était pour le moment pas la cible première d’un des attaquants, plus occuper par se défendre des gardes dorés qui l’entouraient. Oblivion était en proie avec une ennemie qui semblait particulièrement coriace, et particulièrement familière. Ce n’était pas compliqué à deviner puisqu’elle avait prononcé son nom quelques secondes plus tôt. A les regarder, il y avait quelque chose de plutôt touchant dans leur échange de coups. De joyeuses retrouvailles, sûrement.

La jeune femme était dos à un arbre, faisant tout de même attention à ce qui l’entourait pour ne pas se faire attaquer par surprise. Une de ses mains avait déjà rejoint sa dague sous sa tunique, prête à la dégainer. Oh, cela n’était pas de grande utilité face à une épée ou un combattant aguerri, mais cela lui donnait une assurance supplémentaire. Sa sérénité n’était après tout que de façade. Ses yeux allaient et venaient sur chaque personne qui s’entretuaient devant elle. Pour elle. Pour le moment, elle ne préférait pas faire appel à ses compagnons divin, n’en voyant d’ailleurs aucun sur les lieux. S’en était d’ailleurs presque étrange. Elle avait alors réfléchi à un tout autre moyen pour intervenir un tant soit peu dans le combat, et sa main qui effleurait sa dague se glissa dans sa sacoche. Oblivion et cette fameuse Lagertha étaient celles les plus proche de la jeune noble. Prenant l’objet recherché dans sa main, elle attendit le moment propice pour entrer en action. Sa bonté n’avait pas de limite.

Elle se mit à observer avec attention chaque mouvement des deux femmes devant elle, attendant une ouverture. Elle en manqua plusieurs, mais tenta sa chance lorsque la garde dorée qui la protégeait recula de quelques pas, grognant de douleur. Nérée s’avança alors soudainement pour être à porter. Le cristal de glace qu’elle tenait fermement dans sa main lui échappa presque sous l’impulsion mais heureusement elle pu le lancer convenablement. L’inverse en aurait été presque honteux. Elle avait le lancer le cristal en direction la femme que combattait Oblivion, dans le but de l’immobiliser. Avec un peu de chance, la glace ne toucherait pas Oblivion. Et même si cela la touchait aussi, le combat allait inévitablement prendre une toute autre tournure.

L’explosion du cristal de glace figea un instant les combats alentours, les regards se tournant sur cette source incongrue de glace sur le champ de bataille. Et de ce qu’elle retenait prisonnier.


Se quitter pour mieux se retrouver Nnn
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 663
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Se quitter pour mieux se retrouver 994377tsuris 10 616 Ŧ
Se quitter pour mieux se retrouver Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Dim 16 Déc 2018 - 15:25

Se quitter pour mieux se retrouver

Après mon assaut frontal, Oblivion essaya de me piquer au vif. Je arquais un sourcil et la dénigrais d'un regard, de haut en bas avant de ricaner, toutes dents dehors, passant ma langue sur une de mes canines. J'ouvrais alors les bras, me désignant d'un regard vers moi d'un air provocateur.

❝ Je préfère ressembler à un animal enragé plutôt qu'à un chien aux ordres de son maître. ❞

Mon regard méprisant se posa sur elle sans retenue. C'était étrange, cette colère et cette méprise que je lui exprimais si frontalement. Elle n'était d'ailleurs pas directement dirigé contre elle, ou alors si, mais elle évoquait tout aussi subtilement la frustration que je ressentais à l'égard du choix de vie qu'elle avait fait. La rage était bien là cependant et je ne tardais pas à la laisser éclater en quelques autres assaut de ma lame. Au bout du deuxième paré ou esquivé, je pivotais rapidement sur moi même, lançant à revers ma lame en un cercle large, jusqu'à atteindre la gorge d'Oblivion.

Tout se stoppa net. Un invisible bouclier para mon mouvement, la pointe de ma lame à quelques centimètres à peine de la peau d'Oblivion. Mon corps entier était immobile, tendu et tremblant. Je fixais ma lame immobile avec des yeux ahuris, les faisant glisser jusqu'à ceux d'Oblivion. Mes mâchoires se serraient et elle pourrait voir la stupeur dans mon regard. Celle d'être incapable d'aller au bout de mon acte, incapable de lui prendre la vie alors que j'en étais si proche, incapable de la supprimer comme je l'avais si hardiment désiré pendant ces derniers instants, elle et ce qu'elle représentait.

Maintenant qu'il n'y avait plus « qu'elle » que voyait pour regard, je ne pouvais pas. Je ne pouvais pas la tuer, j'en étais incapable, c'était tout simplement impossible. Je quittais alors ses yeux, laissant les miens se baisser une seconde, mon visage s'étant teinté autrement que par la rage, cette fois-ci par le doute le plus palpable. Je commençais également à laisser ma lame s'abaisser, accompagnant mon regard résigné quand j'entendis un fracas non loin de mes pieds, me rappelant à l'ordre.

La seconde suivante, je voyais la glace se répandre et emprisonner mes pieds, puis mes chevilles et mes mollets ne me laissant que quelques secondes pour essayer de me libérer, sans succès. D'un regard balayant la scène, je voyais Oblivion face à moi, en arrière un peu plus loin la noble rousse qui semblait être à l'origine de cette attaque fourbe. Je grognais il lui lançais un regard menaçant avant de me détourner complètement des deux femmes, me tournant au mieux vers la bataille qui revenait à mes oreilles en arrière. Le feu, Astrid et Ivar aux prises avec un guerrier brutal tous les trois le regard dirigés vers nous. Lothar qui se relevais à peine. Hagen muet dans les fourrés.

Mon sang ne fit qu'un tour, je grognais en attrapant dans ma besace une orbe noire. Je hurlais d'un ton assuré aux miens :

❝ THRAELL ! ❞

Lançant l'orbe sombre qui vint éclater elle aussi sur le sol, au milieu de la confrontation. Un épais brouillard jaillit en quelques secondes, envahissant une zone de plusieurs mètres et bouchant la vue à tout le monde. Son épaisse couche venait aussi sur moi, m'effaçant de la vue d'Oblivion. On entendait alors des bruits de courses, quelques grognements graves, des feuillages se frictionnant. Je portais ma main à ma bouche, retenant quelques toux légères, attendant que la brume ne s'efface. A plusieurs reprises j'avais aussi tenté de me défaire de cette foutue glace à mes pieds, toujours sans succès. J'étais déjà résignée de toutes manières.

Après plusieurs minutes d'agitation, le brouillard commençait à se dissiper timidement, laissant entrevoir que les miens avaient déserté l'endroit, aussi simplement que ça. Je revenais alors à une position moins contorsionné, attendant que l'épaisse couche sombre ne me révèle. Je rangeais ensuite mon épée à ma taille, tranquillement, puis mon bouclier dans mon dos, attendant sagement qu'on me tombe dessus.
Codage par Libella sur Graphiorum


Se quitter pour mieux se retrouver 6imbSe quitter pour mieux se retrouver Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Mer 19 Déc 2018 - 8:18

Karl Esper

Se quitter pour mieux se retrouver Karl11
* Endurance: 12 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Parti à la recherche de Maxis.
* Arme: Flamberge de la Garde Dorée (+8 force) (+3 tranchant +4 résistance +1 maniabilité)
Maxis d'Oagran

Se quitter pour mieux se retrouver Maxis10
* Endurance: 11 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Traque Hagen et a disparu.
* Arme: Épée de la Garde Dorée (+8 force) (+4 tranchant +2 résistance +2 maniabilité)

Oblivion était fatiguée. Fatiguée de toujours se retrouver en face de cette femme tellement plus déterminée et forte qu’elle. Fatiguée de toujours être mise en face de ses échecs. Et cette fatigue, empoisonnée par une rancoeur injuste et malsaine devenait rage aveugle, froide, piquante. Elle coulait dans ses muscles, le long de sa colonne vertébrale, dévorait la moindre parcelle de bonté ou d’intelligence mesurée.

Elle avait traité Lagertha d’animal enragé mais à l’instant même, elle ne faisait clairement pas mieux. Son attitude tenait plus de celle d’une statue de marbre que d’un loup féroce, image que rendait la blonde nordienne, mais il n’en restait pas que dans les yeux azurs, aucune parcelle d’humanité ne subsistait réellement. Empoisonnée jusqu’à la moëlle, ignorant les plaintes de ses muscles meurtris et déjà fatigués, elle paraît coup sur coup en grinçant des dents, encaissant de moins en moins bien les attaques de son adversaire, jusqu’à ce que finalement le coup fatal ne vienne la cueillir… Ou pas.

Figée, Oblivion, essoufflée et perdue revint brutalement à la conscience en sentant de manière diffuse le froid de la lame nordique contre le duveteux de sa peau, au niveau de son cou. Quand avait-elle manqué de clairvoyance au point de ne pas voir venir l’attaque ? Quand s’était-elle encore perdue au point d’échouer encore une fois ? Et surtout, pourquoi la lame s’était-elle arrêtée ?
Ses prunelles rencontrèrent celles de l’autre blonde, toute aussi ahurie que son adversaire, tout aussi perdue et paumée. Elle ne comprenait pas.
Pourtant elle ne dit rien, ses lèvres restées entrouvertes ne faisaient qu’exhaler un souffle sifflant, rapide, déconstruit, erratique. Son cerveau tournait dans le vide, comme une mécanique éventrée.

C’est alors que l’explosion de glace la ramena un peu plus bas sur terre encore, dans un sursaut qui manqua de la jeter contre la lame écartée mais pas encore totalement hors de portée de son cou. Elle laissa ses prunelles s’arrimer au reste de la scène, Karl aux prises avec deux autres nordiens, Maxis toujours disparu, de la glace aux pieds de Lagertha…
Elle comprit tout de suite que c’était là sa chance de prendre l’avantage, pour mettre la petite troupe d’assaillant en déroute et s’assurer la sécurité de la Duchesse, sans doute à l’origine de ce retournement de situation inespéré.

Mais encore une fois, elle se fit damer le pion et dans un cri, son adversaire lança une bombe de fumée noire et épaisse. Se couvrant immédiatement le visage d’une manche, Oblivion plissa les yeux et mit genoux à terre, pour faire une cible moins facile, tendant l’oreille pour capter les sons… De retraite.
Fronçant les sourcils, elle attendit que la fumée se dissipe pour découvrir que tous les nordiens avaient disparus… A l’exception de Lagertha, toujours piégée dans la glace.

Se relevant en titubant, elle rengaina sa claymore et siffla Karl. Sans le regarder, gardant toujours l’autre blonde en visuel, n’ayant aucune confiance en elle, la Garde Dorée lui demanda :

Essaie de mettre la main sur Maxis tu veux ? Sa dernière position c’était là-bas.

Elle pointa du doigt un coin de bosquet, toujours en maintenant le regard fixé sur l'autre. Elle ne savait pas quoi en faire. L’envie de la tuer avait totalement disparue à présent et seule la lassitude persistait.
Lagertha ne l’avait pas tuée. Elle aurait pu, elle l’avait eue au bout de sa lame. Et elle ne l’avait pas fait. Le sens de l’honneur d’Oblivion lui dictait de lui rendre la pareille, au moins ça, c'était sa seule certitude, son ancienne amie d'enfance ne tomberait pas sous sa lame, ni sous celle d'un de ses camarades, elle s'en assurerait.

Elle s’approcha donc et, sans prévenir, colla une droite violente et puissante dans la pommette de la blonde, pour l’assommer. Elle la rattrapa et siffla deux autres Gardes Dorés. Elle leur ordonna fermement :

Toi, tu la ligotes. Solidement, serré. Criminel de niveau maximal. Toi, brise la glace et ligote lui les pieds aussi. Fouillez la. Et je veux un garde en permanence collé à ses basques. Aucun mal ne doit lui être fait, compris ? Elle nous sera plus utile en état de réfléchir et de parler que morte.

Puis elle les laissa s’occuper de la nordienne après s'être assurée qu'ils n'exerceraient pas une quelconque vengeance sur elle pour les morts qui jonchaient la prairie.

Elle s'approcha ensuite de la Duchesse et laissa tomber un genoux à terre, autant en remerciement que parce qu’elle était épuisée. Baissant un instant la tête avant de la relever vers son visage, elle murmura de sorte que seule la noble puisse l’entendre :

Merci.

Il n’y avait rien de plus à dire. Mais son ton indiquait clairement un degré de reconnaissance élevé. Elle avait conscience qu'elle avait désormais une dette de vie à payer auprès de la jeune femme.

Seulement alors la douleur, qui avait était patiente jusque là reprit ses droits et lui déchira l’épaule. Elle lâcha un gémissement plaintif en portant la main gauche à son membre blessé. Son bras droit retomba lourdement sur son flanc, inefficace, rendant les armes, et elle nota vaguement que sa robe était vraiment bien tachée de rouge. En se relevant, elle tituba jusqu’à Saber, contre laquelle elle s’appuya pour farfouiller dans une sacoche et en tirer un flacon de sanguine et un pansement coagulant.
Allant s’asseoir sur le tronc d’arbre précédemment utilisé pour faire office de siège près du feu de camp désormais éteint, elle défit son épaulière en serrant les dents. Il fallait absolument enlever la flèche avant d’y mettre un quelconque remède. Elle releva les yeux et chercha du regard quelqu’un qui pourrait l’aider mais tous les autres étaient occupés - soit à monter la garde, soit à se soigner, soit à mettre les morts sur leur monture pour les ramener à la maison et leur offrir une sépulture digne -. Il ne restait que la Duchesse.
Grognant, refusant de demander encore son aide à la noble à qui elle devait la vie, Oblivion se résigna à se débrouiller toute seule, collant une lanière de cuir entre ses dents avant de saisir la flèche brisée pour tirer dessus. Mais elle n’était pas sous le bon angle et elle ne fit qu’ouvrir un peu plus la plaie, la pointe remuant douloureusement dans ses chairs meurtries. Elle lâcha un cri étouffé de douleur brute et insulta mentalement Lagertha et son archer de tous les noms possible, fureur froide flamboyant de nouveau.

Abandonnant, elle laissa retomber sa main et baissa la tête, soufflant. Il n’y avait plus qu’à bander avec du tissu le pourtour de la plaie en priant pour éviter l’infection jusqu’à leur l’arrivée de leur voyage. Pourvu que Karl retrouve Maxis rapidement, qu’ils se remettent en route au plus vite.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Nérée Helireah
Nérée Helireah
Admin Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 986
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Dim 23 Déc 2018 - 2:14

Se quitter pour mieux se retrouver

Feat Oblivion, Lagertha

Un instant et le combat changea du tout au tout. La jeune femme n’était pas peu fière de son intervention, qui avait sans doute sauvé la vie de la garde dorée qui la protégeait. Ou peut-être n’était-ce pas elle ? Elle avait été aux premières loges pour voir ce mouvement arrêté au dernier moment, qui lui avait d’ailleurs offert l’ouverture parfaite pour son lancer. Finalement, il n’y avait pas autant de sauvagerie qu’elle l’aurait imaginé.

La glace se rependit subitement au sol, emprisonnant les jambes de la nordienne. Oblivion y échappa, mais n’eut cependant guère le temps de prendre les devants. Un épais nuage de fumée éclata sur le champ de bataille, un cri sonnant comme la fin des combats alentours. Sa fin, aussi. Trop proche, la jeune noble se fit engloutir par la fumée, qui la fit un peu tousser. Elle ne put qu’attendre qu’il se dissipe, n’y voyant rien, espérant qu’elle ne soit prise pour cible. Fort heureusement, le cri précédemment entendu était un cri de retraite.  

Le champ de bataille qui se redécouvrit peu à peu à ses yeux était pitoyable à voir. Des morts, des blessés, presque plus un bruit. Le groupe ne ressortait indemne de la confrontation. Un peu pantoise, elle se contenta d’observer jusqu’à ce qu’Oblivion revienne vers elle, vraisemblablement épuisée par le combat. Elle posa un genou à terre, ce qui lui fit lever un sourcil, surprise de ce simple « merci ». Si elle ne le comprenait pas vraiment, elle l’accepta, hochant la tête silencieusement. Mais finalement, il n’y avait rien de plus à dire. Lorsque la garde dorée tourna le dos, elle soupira de soulagement. Ce voyage n’était pas de tout repos, finalement.

Elle s’approcha de quelques pas de la fameuse Lagertha prise en otage, saucissonnée de la tête au pied, bâillonnée. Lorsqu’elle se réveillerait, elle ne passerait sûrement pas le meilleur moment de sa vie. Un grognement la fit sortir de ses pensées et, tournant son regard vers son origine, eut une mine un peu peinée. Pour le moment il fallait se préoccuper de la vie de ceux qui la protégeaient tant bien que mal. Il fallait aussi faire vite, car trop traîner ici pouvait apporter plus de problèmes que le groupe n’en avait déjà. Nérée avait bien remarqué la blessure d’Oblivion, mais en voyant qu’elle peinait à s’en occuper seule, elle la rejoignit.

« Laissez-moi vous aider. »

La jeune noble se fichait bien d’avoir les mains en sang, ni de son possible refus, la laisser ainsi était simplement idiot. Elle s’accroupit auprès d’elle, observant de plus près la plaie ouverte à son épaule. Il y avait encore la pointe de la flèche brisée en son centre, qui allait devoir être enlevée avant d’apporter un quelconque soin. Visiblement, Oblivion avait déjà essayé, sans succès.
« Tenez-vous prête. »  Dit-elle simplement. Si cela n’allait pas réduire la douleur, elle ne voulait pas non plus la prendre par surprise en lui retirant la flèche. Elle la prit délicatement entre ses doigts puis, après un instant de réflexion pour ne pas aggraver les choses, tira pour l’extraire de la chair. Heureusement pour elle, ou malheureusement, ce n’était pas la première fois qu’elle était amenée à faire ce genre de chose. Elle jeta le morceau de flèche dans l’herbe une fois l’opération faite.

La jeune noble finit par s’asseoir à côté d’Oblivion sur le petit tronc d’arbre, bien décidée à l’aider jusqu’au bout. Cela irait de toute façon plus vite. Elle prit alors sans vraiment lui demander la fiole de sanguine et le bandage qu’elle avait sorti. De son côté, elle avait sorti une petite lotion désinfectante qu’elle appliqua en premier. Après quelques minutes, le pansement coagulant était en place, plutôt bien fait. Cela ferait au moins l’affaire pour la suite du voyage.

Elle se détourna alors un peu d’Oblivion, essuyant ses mains sur un bout de tissu. Les montures avaient été ramenées près du campement, même s’il en manquait quelques-unes. Nérée n’ajouta pas plus de commentaire que cela, que ce soit sur la situation ou sur son aide apportée à la garde. Elle n’avait qu’une envie ; rentrer. Cependant, en posant son regard sur cette femme ennemie un peu plus loin, elle se doutait qu’elle n’était pas encore au bout de ses peines.


Se quitter pour mieux se retrouver Nnn
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 663
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Se quitter pour mieux se retrouver 994377tsuris 10 616 Ŧ
Se quitter pour mieux se retrouver Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Dim 23 Déc 2018 - 19:34

Se quitter pour mieux se retrouver

J'étais résignée oui, pour le moment en tout cas. A cet instant même, je me demandais bien pourquoi je n'appelais pas Galifey. Ça aurait été tellement simple pourtant, ils les aurait balayé d'un coup d'aile avant que l'on ne s'envole tout les deux bien loin d'ici. Mais je ne sais pas, quelque chose me retenait visiblement. Oblivion sûrement. C'était la même force qui m'avait empêché de la tué. Je relevais alors les yeux vers elle, assez neutre, avant qu'elle ne me décoche une violente droite sur la pommette. Instantanément, le flou, les étoiles, le noir, sa voix au loin et puis plus rien.

Je ne savais pas combien de temps j'étais resté ainsi. J'avais l'impression d'être comme dans mes cauchemar, ceux qui m'oppressent par la simple présence du noir. Le vide sans début ni fin, à rallonge, dépourvu de la moindre notion de temps. Mais où étais-je déjà ? Et pourquoi ? Et comment j'étais arrivé ici ? De ce moment qui était vide, mes sensations revenaient lentement. Mon corps que je ne sentais plus redevenait plus tangible. Pourtant, je ne pouvais pas bouger, toujours pas. Mon visage me faisait mal, mon épaule aussi, mon corps entier fourmillait. Je grognais mais m'entendais de loin, comme si je n'étais même pas dans ce foutu corps douloureux.

Le noir s'éclaircissait quelque peu, les étoiles revenaient. Mes paupières s'ouvraient et se fermaient difficilement, la lumière du soleil faisait souffrir mes rétines. Je grognais encore alors que je sentais un bâillon entraver ma bouche. Je commençais enfin à retrouver mes esprits, peu à peu alors que ma vision troublée retrouvait un peu de netteté. J'étais sur le côté, au sol et voyait la scène de travers. Des corps sans vie, des hommes s’affairant autour de moi.

Je grognais encore gigotant alors que mes poings et mes chevilles étaient liés fermement. Je soupirais bruyamment en roulant les yeux. Ça me revenait. La rouquine. Oblivion. C'était elle qui m'avait mis k.o. Et bien, si j'avais su ça d'elle. Notre confrontation refaisait aussi surface et là, je sentais déjà l’amertume revenir dans ma gorge. Je roulais sur le dos et me redressais, assise, un peu avachie sur moi même et cherchant Oblivion du regard.

Ma vision n'était pas encore tout à fait nette, mais je la trouvais rapidement dans ce flou ambiant. Par contre évidemment, parler m'était impossible, je me contentais de grognements et autres soupirs.
Codage par Libella sur Graphiorum


Se quitter pour mieux se retrouver 6imbSe quitter pour mieux se retrouver Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Mar 22 Jan 2019 - 12:13

Karl Esper

Se quitter pour mieux se retrouver Karl11
* Endurance: 12 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Essaie de retrouver Maxis.
* Arme: Flamberge de la Garde Dorée (+8 force) (+3 tranchant +4 résistance +1 maniabilité)
Maxis d'Oagran

Se quitter pour mieux se retrouver Maxis10
* Endurance: 11 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Traque Hagen et a disparu.
* Arme: Épée de la Garde Dorée (+8 force) (+4 tranchant +2 résistance +2 maniabilité)

Oblivion ne pouvait pas dire non. Cela aurait été idiot. Mieux valait accepter encore un peu d’aide de la noble maintenant, boucler leurs affaires et se remettre en route au plus vite plutôt que de jouer d’ego et de galérer inutilement à soigner sa blessure.

Elle opina donc en simple réponse et serra ses dents sur le morceau de cuir qu’elle avait mis en bouche un peu plus tôt. Elle avait l’habitude d’être blessée, cette plaie ne serait ni la première, ni la dernière si bien qu’elle se contenta de regarder droit devant elle tandis que la noble arrachait ce qui restait de la flèche.
Elle lâcha un grognement de douleur mais aussi de menace, comme un animal blessé qui essaie de rester impressionnant malgré qu’il est à terre. Elle vit des étoiles et un instant le monde tanga dangereusement mais elle réussit à ne pas s’évanouir, merci l'entraînement de la Garde Dorée.
Une poussée de chaleur lui donna de grosses suées et son souffle s'accéléra bien malgré elle, affaiblissant la demoiselle qui s’avachit un peu en avant, se retenant d’une main tremblante sur son tronc d’arbre couché.
Elle lâcha un nouveau grognement lorsque la sanguine lui brûla les chairs pour les coaguler, vit de nouveau des étoiles, mais tint bon de nouveau et finit par se redresser quand le pansement fut en place.
La gorge nouée et enrouée, elle marmonna à la noble de nouveau un :

Merci. Encore une fois.

Avant de se lever. Elle tituba un instant, à peine, avant de se stabiliser et d’aviser un peu l’avancée des préparatifs. Les montures étaient presque toutes là, Saber, le cheval de Nérée, les variquans… Deux des huit de l’escouade étaient en revanche toujours portés disparus. Il était trop tard pour les chercher. Les cadavres des trois camarades morts au combat avaient été dispatchés sur deux montures.
Les trois Gardes restant n’avaient que de légères contusions, rien d’aussi grave qu’Oblivion. L’un d'eux faisait le pied de grue près de Lagertha.

La demoiselle, une fois sûre de pouvoir marcher, s’approcha donc de la prisonnière qui commençait à s’agiter et, dans un premier temps, s’adressa à son compagnon d’arme.

Termine les paquetages tout en restant à proximité. On sait jamais.

D’un air entendu l’homme s’éloigna et Oblivion s’agenouilla près de la nordique sans mot dire. Elle avisa la flèche dans son épaule, comme un mauvais écho à sa propre blessure et elle s’attacha à guérir la guerrière de la même façon que Nérée l’avait fait pour elle.
Plaquant sa main droite à plat sur l’épaule, elle saisit le bout de flèche de sa main directrice et tira en perpendiculaire, de façon constante. Aussitôt la flèche enlevée, un coup de lotion désinfectante, le reste de sanguine de sa fiole et un bandage bien serré complétèrent les soins administré à la dure.

Ne sachant pas franchement quoi dire à l’autre blonde à présent qu’elle était devant elle, Oblivion se détourna à demi et observa de nouveau la clairière ensanglantée.
C’est au même moment que Karl sortit du sous-bois, soutenant un Maxis visiblement blessé à la tête. Celui-ci saignait de la tempe droite et semblait encore à l’ouest, traînant la patte et ayant du mal à avancer. Un bandage de fortune fut rapidement posé par l’un des trois Garde Doré restant puis Karl monta Maxis sur un variquan et l’accompagna, le Chevalier Doré étant visiblement incapable de tenir en selle tout seul.

Lâchant un juron tout bas, Oblivion serra les poings de colère et de frustration, inquiète pour son ami. Se tournant vers la nordique, qu'elle jugea tout à coup coupable de tout ce qui s'était passé dans cet endroit, elle la foudroya du regard. Elle savait bien que la guerrière n'en aurait pas franchement grand chose à cirer mais elle ne put clairement pas s'en empêcher. Quand est-ce que les choses seraient clarifiées entre elles ? Soudainement, la Garde Dorée se rendit compte qu'elle avait besoin de réponses.
Entre les deux blondes, il y avait trop de choses et en même temps pas assez. Depuis qu'elles s'étaient recroisées, elles marchaient sur des œufs et essayaient de se convaincre qu'il fallait que leurs routes se séparent, mais à chaque fois, le Destin, les Quatre ou quoi que ce soit d'autre s'amusait à les faire se recroiser et bien malgré elles, quelque chose subsistait de leur tendre enfance.
C'était déroutant, épuisant et déstabilisant. En bonne handicapée sentimentale, Oblivion avait du mal à faire face à cette situation qui avait tendance à détruire tous ses acquis. Elle réagissait alors comme elle le pouvait, avec des émotions qu'elle maitrisait : haine, rancœur, agacement.
Tout au fond pourtant, une petite part d'elle, celle qui se voulait bienveillante, lui soufflait que là n'était pas la solution. Toutefois cette même voix ne lui donnait pas celle-ci, se contentant de souffler une nouvelle couche de doute dans l'esprit déjà bien déstabilisé de la Garde Dorée.

Une chose était sûre cependant : ses compagnons d'armes ne devaient pas savoir qu'elles se connaissaient. Karl et Maxis peut-être, ils auraient tôt fait de lui poser des questions. Mais les autres ne comprendraient pas. Il fallait à tout prix qu'elle empêche Lagertha de parler. Pour le moment le bâillon faisait son office, mais qu'adviendrait-il quand arriverait le temps de l'interrogatoire...? Un frisson désagréable coula dans le dos de la demoiselle qui lança de fait un nouveau regard haineux et lourd de reproches à la nordique.

Soufflant lourdement, elle s'arracha finalement à ses pensées, décidant que le temps viendrait de se les poser plus tard, elle se releva et siffla rapidement et brièvement, signifiant par là qu’il était temps de se remettre en route. Se tournant, elle attrapa Lagertha par le bras sans ménagement et, avec l’aide du Garde resté proche, la mit en selle. Ils lui attachèrent ensuite les mains déjà ligotées au pommeau de celle-ci, ainsi que les jambes à ses étriers. La variquan porteur de prisonnière fut ensuite lié à Saber.

Jetant un dernier coup d’oeil à la clairière pour vérifier que rien n’avait été oublié, Oblivion prit naturellement la tête de la petite troupe. Elle désigna la route et ordonna fermement :

En route. Nous avons fait le plus gros du chemin. Ne trainons pas plus ici. Duchesse, suivez moi. Les autres, en formation.

Puis elle éperonna Saber.
A ses côtés, Lagertha, toujours bâillonnée et solidement harnachée sur son variquan suivait sans rien pouvoir faire.
Derrière elles, la noble Helireah accompagnée de deux des trois Gardes Dorés restants.
Venaient ensuite Karl et Maxis, sur le même variquan.
Le troisième Garde fermait la marche, sur le quatrième variquan de la compagnie de fortune. Lié à lui, les deux derniers lézards bipèdes porteurs des trois dépouilles des frères tombés au combat.

Bientôt ils seraient  en vue de leur point d’arrivée, les possessions les plus à l’ouest de la Duchesse. Il était temps qu’ils arrivent et qu’ils se mettent en sécurité. Ce voyage n’avait que trop duré.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Nérée Helireah
Nérée Helireah
Admin Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 986
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Ven 22 Fév 2019 - 15:24

Se quitter pour mieux se retrouver

Feat Oblivion, Lagertha

La pause avait assez durée. Il fallait maintenant plier bagage. Le combat qui venait d’avoir lieu n’avait pas été silencieux et, maintenant, c’était l’odeur du sang qui ne pouvait se cacher. Le calme environnant ne présageait rien de bon. Nérée hocha la tête silencieusement au deuxième remerciement de la garde dorée. C’était quelqu’un d’intéressant. La jeune noble n’avait que peu étalé ses affaires, alors elle rejoignit assez rapidement sa monture, qu’elle caressa un peu dans ses pensées. Elle avait l’habitude de ce genre d’attaque. Des gens qui se battaient pour elle, et qui se retrouvaient alors à protéger leur propre vie, à cause d’elle.

La jeune duchesse se retourna, regardant un peu les gardes qui s’activaient pour plier bagage. Naturellement, son regard s’attarda sur celle qui l’avait le plus protégée, accroupi à côté de la prisonnière. A la voir agir ainsi, cela ne faisait plus de doute. L’impression qu’elle avait eu en assistant au combat entre les deux femmes, elle se confirmait doucement. Pour une criminelle de niveau maximale, finalement, elle faisait moins peur qu’elle en avait l’air.

Quelques instants plus tard et le petit groupe était enfin sur le départ. La prisonnière avait été mise sur l’une des montures. La jeune femme ne s’attarda pas sur le manque de politesse, mettant cela sur le dos de la situation, n’en ayant de toute façon rien à faire. Elle suivit les ordres de la garde dorée et se plaça derrière elle, reprenant la direction de son exploitation qui n’était plus très loin.

La chance vint, rapidement. Une ombre les survola, et la jeune noble sût que le voyage touchait à sa fin. Une patrouille avait repéré le petit groupe, et quelques minutes plus tard, une petite escouade de garde doré arriva à leur rencontre. Quelle ne fut pas leur surprise en voyant leur état. « Nous allons vous escorter. » Les gardes dorés échangèrent sur l’attaque qui venait d’avoir lieu mais Nérée n’écouta guère spécialement le récit de cet épisode fatiguant. Elle fixait seulement la prisonnière qui semblait avoir repris ses esprits, peu à peu.

Le groupe arriva enfin à son exploitation. Les blessés et les corps furent rapidement pris en charge, la prisonnière, elle, enfermée dans le bâtiment dédié à la garde. Nérée s’y rendit d’ailleurs un moment après leur arrivé, une fois quelques affaires réglées. Après tout, ces gens s’étaient battu pour elle, la moindre des choses était de se renseigner sur leur état. Cette fameuse Oblivion avait quand même une sérieuse blessure à faire soigner, tout comme Maxis. Elle était d’ailleurs là. Lorsque la jeune femme entra dans la pièce, son regard se posa un moment sur la blonde barbare toujours bâillonnée, puis se détourna pour se poser sur Oblivion.

« Vous allez mieux ? »

Elle avait vu sa blessure de près, et il pouvait facilement y avoir des complications si on n’y portait que peu d’attention. Malgré tout, son regard se reposa sur la prisonnière. Elle n’avait plus ses armes et armure, elle paraissait bien frêle ainsi.

« Vous allez la transférer à Lüh, je suppose ? »

Cela était le mieux à faire. Après tout, si l’exploitation était sécurisée, elle était aussi la première cible si ses compagnons voulaient la retrouver.


Se quitter pour mieux se retrouver Nnn
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Ven 1 Mar 2019 - 16:13

Karl Esper

Se quitter pour mieux se retrouver Karl11
* Endurance: 12 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Soutien Maxis.
* Arme: Flamberge de la Garde Dorée (+8 force) (+3 tranchant +4 résistance +1 maniabilité)
Maxis d'Oagran

Se quitter pour mieux se retrouver Maxis10
* Endurance: 11 (+5 avec l'armure de plaques)
* Etat: Blessé à la tête.
* Arme: Épée de la Garde Dorée (+8 force) (+4 tranchant +2 résistance +2 maniabilité)

Le voyage jusqu’à l’exploitation de la Duchesse se fait sans encombre majeur, à part l’état de Maxis qui ne s’améliorait pas. Oblivion était inquiète, mais son visage ne trahit rien d’autre qu’un regard dur et sombre, peu enclin à la discussion. Aussi, le silence commença à s’étirer et à peser lourd entre les différents rescapés de l’attaque, jusqu’à arriver à quelques centaines mètres de l’exploitation où, alors qu’une escouade les rejoignait pour les escorter, enfin, quelques uns poussèrent sans s’en rendre compte un soupir de soulagement.

Durant le bout qui manquait jusqu'à la sécurité des murs de l'exploitation ducale, Oblivion fit son rapport, succinct et bref, au chef de l’escouade qui opina sombrement, jetant un regard peu amène à Lagertha.
Aussitôt qu’ils furent arrivés, les morts furent emmenés pour être préparés pour le voyage jusqu’à la capitale, les blessés, dont Maxis qui avait depuis perdu connaissance, immédiatement pris en charge par le médecin et les soigneurs du coin…
Et la nordique fut emmenée sans ménagement dans le bâtiment qui servait de stationnement à la Garde Dorée où elle fut enfermée.
Oblivion, après s’être assurée que tout le restant de sa troupe était dignement accueilli, se rapprocha de Karl qui venait de se faire jeter du bâtiment où on soignait les blessés. Elle lui donna une tape virile sur l’épaule de son bras valide, le droit donc, et lui offrit une ombre de sourire.

Comment va-t-il ?
- Y disent qu’il s’en sortira, l’a l’tête dure. Par cont’ il devra probablement garder l’lit et prend’ l’plus d’repos possib’ pendant quelques jours… Et en attendant, j’suis interdit d’séjour.
- Parce que tu as reluqué une des soignantes, avoue.
- C’tait à peine un coup d’oeil ! Tu devrais t’faire examiner toi aussi.
- Ca va. Je passerais plus tard. J’imagine qu’on va me demander plus de détails… Et je dois, malgré tout, m’assurer que la Duchesse n’a rien… Et, le cas échéant, faire valider notre ordre de mission.
- C’marche. Mais d’ici c’soir, j’te jure qu’si t’as pas laissé quelqu’un regardé t’plaie, j’le fais moi-même et j’serais pas tend’.”


Oblivion grimaça. Elle n’avait aucun doute sur la façon de “soigner” de son camarade Karl. Elle se nota donc dans un coin du cerveau de passer à tout prix à l’infirmerie avant le dîner. Elle hocha la tête, lui pressa doucement l’épaule et s’éloigna en direction du corps de la Garde, rassurée sur l’état de Maxis. Elle n’avait pas non plus de doute quand au fait que le brun à la flamberge allait veiller sur le Chevalier jusqu’à ce que celui-ci se réveille.

Entrant dans le bâtiment, elle fut aussitôt informée que l’Adjudant des lieux l’attendait pour un debriefing. Après avoir répondu à ses questions, elle alla s’asseoir, en soupirant et en grognant lourdement, s’accordant une pause avant d’aller s’enquérir de la Duchesse.

Quelle ne fut pas sa surprise de la voir ainsi débarquer d’elle-même, décrochant une série d’inclinaisons respectueuse de tous les soldats stationnés. Oblivion se contenta elle d’un hochement de tête, soudain abandonnée par l’adrénaline qui l’avait maintenue en forme jusque là.
Elle se décala un rien sur le banc, laissant à la noble la place de s’asseoir si elle le souhaitait. Elle opina en réponse à la question, sans toutefois s’attarder sur le fait qu’elle n’avait pas encore profité des soins du personnel qualifié de l’exploitation. Le bandage sali par le trajet posé un peu plus tôt en était un indice assez flagrant.

Derrière elles, un peu plus loin, Lagertha, un fer à la cheville droite, lui même raccroché à un anneaux dans le mur de pierre, trônait. Au moins avait-elle les mains déliées et sa bouche venait d’être libérée. On lui avait de plus gracieusement laissé sa tenue complète quoiqu’une fouille minutieuse eut été effectuée de nouveau pour lui soutirer les derniers équipements qu’il pouvait potentiellement lui rester, et que ses morceaux d’armure en cuir aient été enlevées.

Oblivion suivit le regard de la Duchesse sur la prisonnière qu’elle avait soigneusement évité jusqu’alors et souffle. Elle ne voulait pas encore réfléchir à ce qui allait se passer pour son ancienne amie d’enfance, pas encore… Et elle voulait encore moins penser à ce qui se passerait si Lagertha, pour se venger ou sous l’effet d’une quelconque torture, révélait qu’elles étaient liées.
La noble ne la laissa pas plus esquiver la réalité toutefois, et lui posa une question simple, qui appelait une réponse simple… Et lourde à la fois. La Garde Dorée opina brièvement et fermement toutefois, car elle connaissait trop bien les procédures.

Oui sans aucun doute. Elle a attaqué une Duchesse après tout. Et tué des Gardes Dorés. Des exactions pareilles ne sauraient être ignorées. On va la transférer à la capitale, essayer de savoir ce qu’elle sait, puis elle sera jugée… Et je ne donne pas cher de sa peau.

Le ton n’était pas aussi froid et détaché que ce que la demoiselle aurait voulu. Elle ne voulais pas que ça arrive. Elle s’en était rendue compte au moment où ses propres mots la frappaient. Lagertha allait être torturée puis sans doute exécutée.
Sans pouvoir s’en empêcher, Oblivion blêmit légèrement et décida de mettre ça sur le compte de sa blessure, autant pour s’en convaincre que pour se reprendre.
Elle laissa avec bonheur son esprit pratique reprendre le dessus quand elle poursuivit, un rien plus neutre et pragmatique.

Nous resterons ici le minimum possible, histoire de ne pas exposer votre exploitation à une attaque. Nous ignorons après tout combien de combattants est composé son groupe. Dès que les valides seront reposés, nous reprendrons la route. Je dirais donc d’ici… Un jour ou deux, maximum.

Le voyage retour ne prendrait pas plus de trois jours à allure normale. D’ici une semaine donc, le destin de Lagertha serait scellé, et par extension, le sien également.. Oblivion ferma brièvement les yeux à ce constat et se tut, incapable d’affronter plus l’horrible réalité.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 663
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Se quitter pour mieux se retrouver 994377tsuris 10 616 Ŧ
Se quitter pour mieux se retrouver Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Ven 1 Mar 2019 - 21:24

Se quitter pour mieux se retrouver

La route avait été longue et silencieuse pour ma part. L'atmosphère était assez lourd aussi. Je m'étais parfois aventuré à observé Oblivion, l'air de rien, tentant de conserver un air revanchard et acerbe. Pourtant, en certain instant, je ne pouvais m'empêcher de ressentir autre chose. J'étais frustré, par tellement d'élément. J'avais été incapable de lui ôté la vie et à côté de ça, j'étais incapable de nourrir la moindre relation avec elle. Tout ça était bien trop frustrant. J'eus au moins le temps d'y réfléchir sur la route, entre deux grognements d'inconfort.

Nous arrivions donc enfin, le temps que j'imprime bien le chemin que nous avions prit pour arrivé jusqu'à ce qui semblait être les terres de la rouquine. J'observais tout, l’œil méfiant. On m'amena ensuite dans une bâtisse, froide et morose avec aussi peu de délicatesse que je pouvais en être capable. Sans ménagement, on me défait de mes possessions. Je tente alors de noter où celles-ci seront entreposés, puis mon me jette dans une cellule, scellant ma cheville avec le mur. Je rétorque évidemment, me débattant avec hargne jusqu'à ce qu'on ferme violemment la porte de ma prison.

Mais j'arrêtais tout en voyant Oblivion entrer. Elle, elle ne m'accordait aucun regard ce qui était bien compréhensible. Pour ma part, mes yeux feignaient la rage et la haine à son égard. Je me détourne ensuite, vivement, me couchant sur le sol froid, mon flan contre lui, posant ma tête dans ma paume, le coude posé sur la pierre. Je préférais me tenir ainsi dos à elle, pour ne pas avoir à la regarder sûrement. Pourtant, l'apparition de la rouquine dont j'entendais la voix me fait soupirer bruyamment.

J'écoute alors leur gentille histoire, à mon propos, les yeux fermés comme pour en appréhender le moindre détail, même si assez peu pouvaient m'aider. J'avais donc deux jours tout au plus pour sortir d'ici puisqu'une fois dehors, j'aurais sûrement tout un tas de Calis bien dressés pour m'escorter jusqu'à Lüh. Cette nuit serait le moment le plus propice, sans doute. Quand j'estime qu'elles ont finit de parler, je gronde bruyamment en tournant légèrement ma tête vers elle, agitant ma main libre pour leur faire signe.

❝ Hey ! Je suis là, au cas où vous auriez oublié. Vous pouvez pas parler de ça ailleurs ? J'aimerais autant passer mes derniers jours à autre chose qu'à entendre jacasser à propos de ce qui m'attends là bas. ❞

Je feule légèrement avant de revenir à ma position initiale, fermant à nouveau les yeux. Je grogne aussi, le sol n'est pas très confortable.

❝ Et puis vos voix me cassent les oreilles. ❞
Codage par Libella sur Graphiorum


Se quitter pour mieux se retrouver 6imbSe quitter pour mieux se retrouver Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
Nérée Helireah
Admin Nérée



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 986
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Mar 12 Mar 2019 - 16:34

Se quitter pour mieux se retrouver

Feat Oblivion, Lagertha


Il n'y avait pas une ambiance des plus chaleureuse, ici. C'est ce qu'on attendait de ce genre d'endroit, mais la jeune noble ne souhaitait guère s'y attarder. Elle avait de toute façon bon nombre de choses à faire, maintenant qu'elle avait enfin rejoins son exploitation. Son attention se porta alors sur la garde dorée Oblivion, tournant le dos à la prisonnière. Cette dernière allait donc être transférée à la capitale. Le plus sûr aurait été la téléportation via un enfant de Terra, mais elle n'avait pas le souvenir qu'il y en avait en ces lieux. La réponse de la garde doré avait quelque chose de dérangeant, cependant.

« Peu importe mon rang, tout crime mérite sanction. »

Après tout, sa phrase sous-entendait qu'à un rang inférieur, cela aurait été moins grave. Sûrement, oui. Mais le meurtre ne pouvait être réduit à une futilité. Du moins, c'est ce qu'elle devait afficher, ici. Deux jours, et les problèmes seront loin.

« Bien. Prévenez-moi si vous avez besoin de quoi que ce soit. »

Lagertha pris la parole à cet instant. Comme un animal en cage, il s'était mis à s'agiter afin d'attirer un tant soit peu d'attention sur lui. Nérée se retourna un instant, posant un regard sur cette Lagertha. Si vraiment il y avait un lien entre elle et la garde dorée, la situation était amusante. Faisant un pas vers la sortie, elle sentit quelque chose sous son pied. Une écharpe traînait là, sur le sol. Elle la ramassa, un peu étonnée de sa présence en ces lieux. Cependant, la recherche de son propriétaire était secondaire, il était temps qu'elle quitte les lieux. La noble n'était venue que pour s'assurer que tout allait bien, et puisque tout allait bien, elle allait s'en aller. Elle salua poliment les gardes présents dans la pièce, Oblivion, et quitta les lieux.



Se quitter pour mieux se retrouver Nnn
« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Ven 22 Mar 2019 - 19:18

Oblivion opina quand la Duchesse la reprit sur ses propos. Bien sûr elle avait raison. Et si ça n'avait dépendu que d’elle-même, la jeune femme aurait jugé Lagertha tout aussi sévèrement pour les meurtres de paysans que de Garde Dorés. Mais… Il fallait être honnête, elle était purement incapable de statuer sur ce qu’il fallait faire de la nordique après l’étape du “nous devons l’amener à la Capitale”. En cet instant, elle était très contente de ne pas être plus haut gradée.
Mais ses ennuis n’étaient pas finis. Puisqu’elle cachait connaître l’autre blonde de la pièce, et vu qu’elle était un témoin direct de l’attaque… Elle serait sûrement appelée pour témoigner au procès. Et il ne tenait qu’à la guerrière de la mettre dans un position très difficile. Ce serait bien entendu sa parole contre la sienne, mais même si elle était innocentée, la tâche resterait dans son dossier de possible collusion avec l’ennemi.
Lagertha était prisonnière, mais elle avait encore sur Oblivion un pouvoir beaucoup trop grand. Et cela lui déplaisait fortement.

La Duchesse prit rapidement congé, et la Garde Dorée n’éprouva pas le besoin de la retenir pour rattraper ses paroles malheureuses. Elle-même n’aurait pas fait de différence, si elle n’avait pas été partie prenante dans ce cas précis. Mais elle savait que sa hiérarchie ferait un exemple de Lagertha, la sentence serait lourde, spectaculaire et irrévocable. Et promptement exécutée aussi. Il faudrait envoyer au peuple princier un message fort, ainsi qu’à la Noblesse, leur prouver que la Garde était encore puissante et capable de les protéger tous.
Oblivion savait que ce n’était plus vraiment le cas désormais, et c’est d’autant plus pour ça que la punition serait un évènement à elle toute seule.

Lagertha n’avait visiblement pas conscience de sa situation, ou n’avait pas envie d’y penser. Oblivion se dit en observant son dos, qu’elle-même aurait sans doute aussi opté pour l’occultation volontaire de ses problèmes. Peut-être même cherchait-elle déjà un moyen de se libérer, car c’était sa seule option. Ce serait bien son genre. La Garde Dorée ne l’avait au final que peu croisée depuis leurs retrouvailles, mais il était clair que la nordienne n’était pas du genre à baisser les bras facilement. En témoignait son manque de discrétion. N’importe qui d’autre, à sa place, aurait sans doute fait profil bas, mais pas elle, non. Elle grognait, remuait, soupirait et les invectivait même.
Si la situation n’avait pas été aussi sérieuse et grave, Oblivion en aurait peut-être même conçu une certaine forme d’admiration pour la ténacité de l’autre demoiselle, mais… Les choses étant ce qu’elles étaient, il n’y avait pas de quoi.

C’est alors qu’elle avisa Nérée qui se penchait pour ramasser… La Garde Dorée pâlit un cran. Cette écharpe, elle l’avait serrée contre elle pendant toute une nuit. L’écharpe de Lagertha. Elle lâcha un juron tout bas. Tout à coup, elle ignorait pourquoi mais il lui semblait important de récupérer ce morceau de tissu. Mais pourquoi ? Pour faire plaisir à la nordienne ? Ridicule. Idiot. Stupide. De toute façon, quand elle irait à l'échafaud - ou pire - elle n’en aurait pas besoin.

Quand la noble fut partie, la blonde resta là, à ne pas savoir quoi faire, les bras ballants. On avait plus besoin d’elle, ses camarades avaient pris le relais. Maxis était toujours inconscient et Karl ne serait pas de bonne compagnie - pas plus qu’elle - tant que le Chevalier ne serait pas revenu. Alors elle reprit sa place sur son banc, regardant le vide, la fatigue s’abattant sur ses épaules comme une chape de plomb. Le regard dans le vague, elle mit un moment à comprendre qu’une guérisseuse s’adressait à elle.
Elle se redressa, et, sans aucun pudeur, défit le haut de son armure et de sa robe, dévoilant son épaule et le haut de son buste pour laisser la femme s’occuper de son épaule, nettoyant la plaie, suturant, avec soin et la bandant avec habileté.
En se rhabillant, Oblivion songea alors à la blessure de Lagertha, comme un écho noir de la sienne, et désigna la cellule.

Elle aussi doit être soignée. Ca serait bête qu’elle meure d’une infection due à une blessure avant son procès.

L’argument était imparable et deux Gardes l’extrayèrent de la cellule, la maintenant fermement, tandis que la guérisseuse faisait son office, découpant la tunique de la nordienne pour avoir accès à la zone blessée.
Une fois les soins achevés en quelques minutes à peine, Lagertha fut repoussée dans sa cage et la porte refermée. Oblivion resta là, assise en face de cette cellule de fortune des minutes, longues, innombrables, sans parler, ailleurs.

Quand le soir fut tombé, et que ses camarades furent endormis, elle s’approcha de la prison et donna un léger coup de pied dans la botte de la nordienne. Quand elle fut certaine d’avoir son attention, elle glissa un bol de soupe et une cuillère en bois à travers les barreaux. Le liquide, elle l’avait fait réchauffer sur les braises mourantes du feu dans la cheminée. Elle glissa aussi une couverture râpeuse mais utile dans la fraicheur relativement de la nuit. Tout ça, sans parler.

Puis finalement, inspirant profondément, elle fini par lâcher, dans un murmure :

Si tu dois sortir un tour de ton sac à malices pour t’échapper, c’est maintenant ou jamais.

Ce faisant, elle observait l’autre blonde d’un air froid. Rien qu’avec ce murmure, elle trahissait ses camarades tombés au combat, ses croyances et sa loyauté, mais elle ne pouvait pas se résoudre à livrer Lagertha à la justice. Elle était tout ce qu’elle admirait en secret, et il était évident qu’une part d’elle, malgré toutes ses bonnes résolutions dans sa chambre, l’autre fois, s’accrochait au minuscule espoir que peut-être, l’incapacité de la guerrière à l’achever avait une signification.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 663
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Se quitter pour mieux se retrouver 994377tsuris 10 616 Ŧ
Se quitter pour mieux se retrouver Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Ven 22 Mar 2019 - 20:59

Se quitter pour mieux se retrouver

Je ne prends même pas la peine de me retourner que déjà, les pas de la rouquine s'éloignant me satisfont. Les yeux toujours clos, dos à ce qui se passe, je fronce les sourcils et réfléchis à la situation dans laquelle je me suis fourré. Je ne compte pas rester là et attendre ma sentence non, plus vite je serais sortis d'ici et mieux ce sera. Bon, cela dit, enfermé dans cette cellule, même en bois, ça serait difficile de m'en sortir avec mes petites mains. Surtout que j'étais pas très doué en crochetage, il serait peut-être temps de remédier à ça. La seule solution que j'avais, c'était de faire appel à Xion ou Galifey. Enfin, tout dépends du moment. Encore, si j'étais à l'extérieur, la question ne se poserait pas trop mais...

Voilà que des bruits derrière moi me font ouvrir les yeux. Visiblement, on s'occupe de la blessure d'Oblivion. C'est bien, même si cette pensée réveille la douleur dans mon épaule. Je grogne alors quelque peu mais reste allongé, posté sur mon bras valide. C'est alors que je l'entends dire que moi aussi, je devrais être soignée. Allons bon. Je me tourne alors, suffisamment pour voir venir deux grands gaillards qui ne me laisse même pas le temps de me relever, m'attrapant par le bras avec toute la délicatesse dont ils sont capable. Aucune donc. Je grogne, me débats un peu avant d'être mise à genoux, maintenue le temps que la guérisseuse face son travail. Rapidement, presque un peu trop, vraiment histoire d'éviter le pire en somme.

Remis dans ma cellule, je retrouve ma position allongée, un peu soulagée par les soins. Finalement, j'opte pour me mettre sur le dos, un bras derrière la tête avant de fermer les yeux pour laisser le temps s'écouler, réfléchissant à nouveau à ce que je pourrais bien pouvoir faire. J'ouvre un œil en entendant les ronflements de gardes, mais Oblivion est toujours là, alors je le referme. Ce n'est pas sans l'entendre s'approcher alors que mon visage se crispe avant de sentir un coup de pied sur a botte. J'ouvre alors les yeux, le visage criblé par la contrariété. Cela dit, même si je grogne, c'est avec discrétion, je m'en voudrais de réveiller les gardes. Sans pour autant me redresser, quoi que suffisamment pour l'observer, mon regard la suit, d'un air méfiant.

Finalement, en voyant le bol et la couverture, je me redresse, le regard suspect pointé vers elle. Je ne saurais dire à cet instant si j'étais touché par son geste, ou agacé car ça me rendait la tâche plus difficile que prévu. Je ne savais pas, et je ne voulais pas savoir surtout. Alors comme à mon habitude, préférant fuir les doutes, je détourne le regard, avant de m'asseoir nonchalamment, les bras ballants sur mes genoux repliés. C'était sans compter son murmure qui rattrape instantanément mon regard.

Sombre. Sévère. Surpris. Méfiant. Froid. Déstabilisé. Tout ça à la fois et que sais-je encore. Une grimage contrariée vient tordre les traits de mon visage alors que je me relève, en soupirant, m'approchant des barreaux que j'attrape après de décliner la couverture d'un mouvement de tête. J'avance ensuite mon visage vers le sien, plantant mon regard dans ses pupilles claires. Un silence intense s'installe alors avant que je ne lui réponde, dans un murmure tout aussi bas qu'elle.

❝ D'accord. Tu pars où je te cogne ? Ça risque de faire désordre si tu reste là, en bon état. ❞

La situation était délicate. Si elle était sincère, enfin, si elle sous entends qu'elle allait me laisser faire, il fallait qu'elle prenne ses dispositions. D'un coup d’œil vers les gardes, je m'assure qu'ils dorment toujours profondément, avant de revenir à Oblivion. Je doutais très sincèrement de pouvoir la supprimer et à vrai dire, ce n'était pas une option que je voulais envisager. Si je fuyais, il fallait qu'elle soit absente pour éviter tout soupçons et si elle tenait à rester, il fallait qu'elle soit suffisamment en mauvais état pour justifier qu'elle n'ai pas pu me retenir.

Avec ce genre de question, elle pourrait comprendre que son sort m'importait. Au moins un peu, plus que ce que je voulais me l'avouer en tout cas. Après sa réponse, je laisse échapper un soupir prompt, accompagné d'un commentaire acerbe.

❝ Quand je te dis qu'il vaut mieux qu'on se croise pas... ❞

J'étais contrariée, énervée même. Si il y avait bien une personne qu'il fallait que j'évite, c'est elle. Et les Quatre n'avaient de cesse de la mettre sur ma route. Ça ne pourrait pas durer indéfiniment et ça finirait par mal tourner. Ce qui s'était passé en était déjà un bon exemple. Il fallait que ça cesse, au risque que l'une des deux y succombe. Alors, pensant à cette éventualité, en un éclair fugace, une subtile peine vient s'immiscer dans mes yeux, que je détourne vivement, la faisant mourir aussi vite qu'elle avait prit vie.

Codage par Libella sur Graphiorum


Se quitter pour mieux se retrouver 6imbSe quitter pour mieux se retrouver Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite Lun 25 Mar 2019 - 10:36

Oblivion avait croisé les bras sur son torse, assailli par les doutes. Quoi qu’elle fasse, la situation était merdique. Si elle ne laissait pas Lagertha tenter de s’échapper, même si elle ne réussissait pas, elle aurait des remords. Mais ce faisant elle se retrouvait avec un sentiment de trahison envers ses trois camarades tombés au combat. Qui, en l’absence de coupable, ferait en sorte que les familles puissent faire leur deuil en paix ? Le retour de leurs dépouilles ne serait pas suffisant, surtout s’il venait à se savoir que la prisonnière qui devait être jugée pour ça s’était échappée au nez et à la barbe de la Garde Dorée.

La jeune femme oscillait sur ses pieds, trahissant sans le cacher ses doutes.
Et d’ailleurs, d’où venait cette idée qu’elle regretterait que la nordienne finisse sur l’échafaud ? Elles ne se connaissaient plus. Et elle avait essayé de la tuer, même si elle n’avait pas pu. Elle avait prit une Duchesse en otage. Et tué trois compagnons d’arme, trois !
Si l’on faisait le décompte des pour et des moins, tout penchait dans la balance du côté “elle doit être jugée”.
Mais - car il y en avait un - Oblivion ne pouvait pas oublier que Lagertha l’avait soignée, l’autre soir. Ou du moins qu’elle s’était inquiétée. Et qu’elle était revenue le lendemain, pour la mettre en garde. Les Quatre savaient qu’elles s’étaient mises d’accord. Mais ils s’amusaient ensuite à les faire se croiser de nouveau.
Et la jeune femme avait découvert une facette bien sombre chez son ancienne amie d’enfance, à travers leur combat. Celle-ci avait même réussi à la faire tomber dans l’inhumain à son tour. Et le coeur tendre de la Garde Dorée ne pouvait se résoudre à accepter ce côté noirci, autant chez elle que chez la nordienne. Il fallait changer ça. Elle était persuadée qu’elle avait un rôle à jouer dans ce combat, mais lequel ?

Finalement, Oblivion fixa ses prunelles sur la prisonnière. Ce qui s’y succéda était trop rapide et trop brouillon pour qu’elle n’arrive à décrypter, mais une chose était sûre, son vis-à-vis n’était pas plus sûre de ce qui pensait qu’elle. Ca avait quelque chose de rassurant et d’inquiétant à la fois.
Rassurant car elle se disait que si Lagertha ne savait pas non plus comment se comporter, c’est que son avis n’était pas tranché à son propos, et que tout restait possible.
Inquiétant car justement rien n’était tranché. C’était aussi effrayant que de se tenir au bord d’un précipice, et qu’un simple courant d’air ne puisse les jeter toutes les deux dans un abîme sans fond.

La question posée ramena brutalement Oblivion dans des dispositions purement pratiques. Oui, au moins si elle ne faisait rien pour la retenir si elle tentait quoi que ce soit, il vaudrait mieux qu’elle soit mise hors de cause.
Personne n’avait décrété de garde pour surveiller la nordienne, car visiblement on pensait qu’ici, avec tous les combattants du coin, la cage, et la chaîne, elle ne pourrait décemment pas s’échapper sans alerter quelqu’un non ?

Oblivion exhala. Mieux valait qu’elle soit loin, et qu’elle ne sache strictement rien. Il serait plus facile de témoigner comme ça. Il y aurait un fond de vérité. Et elle se sentirait peut-être moins coupable, comme ça. Elle opina pour la nordienne et murmura :

Je vais aller à l’infirmerie veiller sur mon camarade.

Elle ne précisa pas combien de temps, ni comment, ni pourquoi… Il ne s’agissait pas non plus de trop l’aider. Un minimum syndical, juste le fait de nier qu’elle pourrait la surveiller jusqu’au petit matin, et saper tout tentative… Et encore, même comme ça, que ferait-elle face à un demi-dieu ? Elle ne doutait pas un seul instant que Lagertha en eut délivré un ou même deux, alors même avec toute la rigueur et l’inflexibilité qu’on attendait d’elle, elle ne pourrait peut-être pas, de toute façon, empêcher la nordienne de fuir.

Rassérénée à cette pensée, elle se crispa néanmoins d’agacement à la remarque acerbe qui fut murmurée ensuite et serra les dents. Son ton ne fut pas moins aimable que celui employé par la prisonnière et la réponse fusa, froide.

Si tu crois que c’était voulu. Me faire tuer par une ancienne connaissance d’enfance ne fait pas franchement partie de mes projets immédiats.

Elle capta brièvement l’éclair de peine qui brilla dans les prunelles brunes mais refusa de s’attarder dessus, tournant brusquement les talons pour sortir, se dirigeant vers l’infirmerie, comme annoncé. En traversant la cours, elle ne croisa personne, et entra discrètement dans le bâtiment long, de l’autre côté.

Elle avisa bien rapidement Karl assoupi à côté de Maxis, en soupirant, elle vint s’asseoir à côté de ses camarades et attrapa la main pâle du Chevalier alité. Instantanément son visage se para d’inquiétude et de remords. Il avait été blessé et, par sa faute, la chef du groupe responsable de son état allait s’enfuir. Elle se savait incapable de vivre avec les remords que sa décision allaient faire peser sur ses épaules. Serrant brièvement la main inerte, elle se leva et ressorti, d’un pas décidé.

Ses pas cliquetant d’armure s’approchaient très rapidement du bâtiment de la garde, trahissant sa colère et son caractère décidé.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 663
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Se quitter pour mieux se retrouver 994377tsuris 10 616 Ŧ
Se quitter pour mieux se retrouver Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Se quitter pour mieux se retrouver Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #23 écrite Lun 25 Mar 2019 - 20:34

Se quitter pour mieux se retrouver

Même si sa réponse me satisfaisait, je n'avais en rien envie de sourire. La situation ne s'y prétait pas et je n'étais contente de rien. J'étais là, face à Oblivion, enchainée et enfermée. Voilà le meilleur de ce que pouvait donner une relation entrenue avec elle et je ne doutais pas que bien pire pourrait encore arriver. C'est vrai que ça ne m'enchantait pas et que j'aurais mieux fais de la supprimer quand j'en avais l'occasion, mais j'en étais tout bonnement incapable, c'était évident.

Cependant, un peu calmée, je lâchais les barreaux en bois de ma cellule en l'observant avec un peu moins d'agressivité, bien que mon regard ne manquait en rien d'intensité. D'autant plus quand elle répondit à ma remarque, levant les sourcils en soupirant. Je n'avais rien à ajouter en réalité, ça risquait d'envenimer les choses pour rien. Finalement, elle se décide à partir et sans attendre, je m'avance à nouveau vers les barreaux pour guetter sa sortie. Après l'avoir perdue de vue, j'observe devant moi et murmure aussi bas que possible.

❝ Xion, viens. ❞

Et quand elle apparaît devant moi, de l'autre côté de la cellule, je plaque mon index sur mes lèvres avant de désigner du regard les gardes endormis non loin. L'un deux bouge alors quelque peu et je m'immobilise. Finalement, il nous tourne le dos alors je reprends en vissant mon regard dans celui de Xion murmurant.

❝ Il faut que tu sois discrète. Le garde là bas à les clés, essaye de les prendre sans le réveiller. Si il se réveille, assomme le d'accord ? Pareil pour les autres. Je compte sur toi. ❞

Je lui désigne celui que j'ai vu ranger les clés à sa ceinture avant de la fixer une seconde, hochant la tête comme pour lui signifier un peu plus la confiance que je mettais en elle à ce moment là. D'elle dépendait ma fuite. Dans le même temps, je vérifiais régulièrement qu'Oblivion ne revienne pas, elle ou un autre d'ailleurs.

Je ne saurais dire pourquoi je lui avais demandé de les assommer à la place de les tuer. Quelque chose me retenait de faire davantage de dégâts. Pourtant, les Dieux savent que le Démon m'avait enseigné d'abandonner ma pitié, qu'elle était une faiblesse. Moi même, à cet instant, je m'en voulais de ne pas simplement lui demander de les supprimer. Mais je ne pouvais pas m'y résoudre. Et puis, je pouvais tout aussi bien mettre ça sur le compte du besoin de discrétion. Cela dit, si les choses tournaient mal et qu'elles m'obligeaient à être plus « efficace », je n'aurais aucun regret.
Codage par Libella sur Graphiorum


Se quitter pour mieux se retrouver 6imbSe quitter pour mieux se retrouver Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Xion
Xion
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : NukeRooster
Date d'inscription : 15/08/2018
Messages : 110
Double Compte : Valion, Qilin
Liens vers la fiche : Qui j'étais
Qui je suis

Elément : Eau
Invocateur : Lagertha
Inventaire :
Ͼ Équipement:
 

Ͼ Sac en cuir:
 

Sorts : eau_2;
glace_2;
apathie_3;
branchies_3;
transfert_5;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_5;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #24 écrite Mer 27 Mar 2019 - 1:37

Se quitter pour mieux se retrouver
Ce petit ventre qui se soulève lentement a quelque chose d'apaisant. Xion observe le mouvement, écoute le souffle. Ses yeux se ferment à demi. Elle ne pense pas. Elle est juste allongée, silencieuse et si calme. Le bois sous ses pattes n'a rien de différent, pourtant ce soir il semble agréable. Elle pourrait presque dormir. Mais elle préfère veiller sur l'enfant juste à côté.

La renarde la contemple, songeuse. Un temps, Lagertha faisait la même taille. Cette pensée l'amuse. Peut-être que Hedda deviendra une redoutable guerrière, comme sa cheffe. Xion réalise qu'elle aimerait bien le découvrir. Ses moustaches jouent avec les boucles dorées de la fillette, tout en douceur. La même que lui témoigne son humaine. Un long soupir s'échappe doucement de ses poumons divins. Elle est contente que la petite aille mieux.

Un frisson lui traverse le corps. Puis un autre. Son dos se courbe. Ses muscles se tendent. Ce n'est pas désagréable. Juste étrange. Elle sent Sa présence. Est-ce un murmure qu'elle perçoit ? L'enfant d'Aqua se sent brutalement tirée. La seconde suivante, elle est dans un autre endroit obscur. Ses yeux dorés préfèrent la nuit aux beaux jours. Ils se posent immédiatement sur Lagertha, au delà des barreaux. Mais laquelle d'entre elles est dans une cage ?

Le geste de son humaine accapare toute son attention. Une pointe d'adrénaline l'envahit. C'est la première fois qu'elle l'appelle. C'est la première fois qu'elle a vraiment besoin d'elle. L'odeur du sang ? Elle est blessée ! Son esprit n'a pas le temps d'assembler toutes les pièces que les mots de son humaine lui donnent une direction. Tant mieux. Car à la seconde où elle comprend, ses babines se retroussent et la colère gronde. En silence. Tout garder à l'intérieur pour ne pas faire de bruit. Son corps entier se fige. Elle se retient de gratter, de mordre, de bondir. Elle veut tuer. Ce serait tellement plus simple mais la demande de Lagertha est différente.

La respiration de Xion s'accélère. Elle se concentre sur sa voix pour ne pas en perdre le fil. Les mots sont souples, comme si elle pouvait librement glisser contre eux, sans que l'étau se referme. Elle suit le regard sombre et le doigt qui lui indiquent l'objet à saisir. Lagertha semble calme. Il faut s'en inspirer. Elle compte sur elle. C'est suffisant.

La renarde s'approche lentement de l'homme endormi. Chaque chose fait du bruit sur terre. Dans les abysses, seuls les vivants en produisent. Elle s'arrête à un mètre. Cette respiration est lourde et désagréable, mais régulière. Ses moustaches se détendent. L'une saisit les clés pour les maintenir dans le silence et l'autre les détache. Un petit clic retentit. L'homme ne se réveille pas. Son homologue non plus. Avec la même prudence, elle se retire puis dépose délicatement la solution dans les mains de Lagertha, à travers les barreaux. Son visage masqué se pose contre ces immondes barres de bois. L'épaule semble avoir été traitée, mais l'odeur du sang plane toujours.  

Son corps illumine sensiblement la pièce. Il se tend subitement. Xion penche la tête. Un cliquetis de bottes, à l'extérieur. Quelqu'un arrive. Ça va forcément faire du bruit. Ses sens s'étendent au-delà. Elle n'est pas seule parmi les divins. Et ils ont sûrement deviné sa présence. Son regard cherche celui de son humaine. Elle murmure :

« Il faut faire vite. Il y a d'autres demi-dieux. »

Pas de risques. Elle se glisse auprès de l'homme et se penche vers lui. Elle souffle sur son visage, calmement. Ses sourcils se froncent, sa bouche se tord, il ouvre les yeux et se redresse dans un réflexe en voyant les iris dorés. Xion en profite pour rabattre sa grosse tête contre le sol d'un violent coup de patte. Pas assez pour qu'elle éclate. Le choc réveille le second, qui se relève également. Même traitement. Juste avant qu'il ne lâche un cri.

Ses sens l'attirent vers la sortie. Elle s'y poste immédiatement, les crocs dehors. Elle est prête. Elle s'est même entraînée. Mais elle doit réfléchir. Pour ne pas faire de bruit. C'est une femme qui passe la porte. D'un geste vif, sa longue queue s'enroule autour d'elle, plaquant ses bras contre son corps, couvrant sa bouche et ses yeux. Le contact est extrêmement froid. Son humaine a dit d'assommer tout le monde. Lentement, ses moustaches viennent enserrer le cou de la femme. Elle peut l'étouffer jusqu'à lui faire perdre connaissance. Un sourire fier dévoile brièvement la pointe de ses canines. C'est une bonne méthode silencieuse.

Codage par Libella sur Graphiorum

Crédits Image - Pavel Filimonov

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 429
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
Se quitter pour mieux se retrouver Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1504T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #25 écrite Mer 27 Mar 2019 - 15:38

Oblivion posa sa main sur la poignée, et, bien que des bruits étouffés se soient faits entendre de l’autre côté du battant, elle était trop préoccupée par la situation et ses propres pensées, assourdissantes, pour réellement prêter attention aux évènements extérieurs. Peut-être trop sûre aussi que Lagertha n’avait pas d’option pour fuir et que son destin était scellé.

Aussitôt la porte ouverte, son champs de vision s’obscurcit brusquement, et ses mouvements furent immédiatement entravés par quelque chose de glacial, qui la fit frissonner de peur et d'un peu de dégoût. Elle fut rapidement transie par ce contact inhabituel. Elle voulut crier mais sa gorge aussi était obstruée, et sa bouche couverte. Seul un gémissement étouffé réussit à s’élever, trop peu sonore pour réveiller quiconque dans la pièce.
Après quelques secondes de passivité, le temps que son cerveau essaie de comprendre ce qui se passait, son corps capta que l’air cessait d’entrer dans ses poumons. En réaction primaire, son corps se contorsionna, s’agitant comme une anguille et ruant pour essayer de dégager ses voies respiratoires de la prise qui ne faiblissait pas.

Oblivion eut beau lutter, sans comprendre ce qui lui arrivait, rien à faire, elle était irrémédiablement prisonnière. Après quelques minutes, c’est son esprit qui s’obscurcit à son tour, avec une chape de désespoir, sombrant dans l’inconscience.
Une dernière pensée brilla sinistrement sous son crâne avant l’extinction des feux : elle allait mourir. Si elle avait eu la possibilité d’avoir encore quelques neurones en état de fonctionner, elle aurait peut-être trouvé le moyen d’en rire amèrement. Quelle fin pitoyable pour une Garde Dorée qui s’était toujours imaginée mourir dignement lors d’un combat.

Puis tout à coup, son corps se fit lourd et la Garde Dorée s’écroula, en bon poids mort, seulement retenue par une quelconque prise extérieure. Pâle dans le clair de lune, son visage reflétait enfin une sérénité qu’on lui avait rarement vu, soulignant alors avec subtilité à quel point elle était soucieuse le reste du temps, quand bien même elle était censée être au repos.
Telle une pseudo-princesse de porcelaine, de fer et de saphir, elle reposait, désarticulée comme un pantin jeté par terre, dans l’attente d’un réveil quelconque, ou d’un châtiment plus définitif, son esprit momentanément perdu dans les limbes de l’inconscience.


Se quitter pour mieux se retrouver Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #26 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Se quitter pour mieux se retrouver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» Brooklyn ♦ On s'est rien promis, on s'aime pour mieux se quitter
» LA SOUPE AU PISTOU
» Aleksandr Rosebud Chostakovitch | « Effacer le passé pour mieux écrire le futur. »
» Une nacelle pour mieux regarder les étoiles [pv Emma Swan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Vallée Sereine-