La mine ne fait pas la chanson... [PV Nérée] - Page 3

Partagez| .

La mine ne fait pas la chanson... [PV Nérée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 177
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #51 écrite Jeu 16 Aoû 2018 - 17:51


Montagnes Zan ~ Domaine de Nérée Helireah [A quelques km du campement]

La mine ne fait pas la chanson...
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Pas un mot, une réaction, toute simple, enfin! Nérée ne se laissa pas aller gentiment, pour la première fois, elle répondit physiquement à l'agression, plutôt que verbalement. Rym était-elle allée assez loin pour atteindre une limite? Ça n'avait aucune importance, maintenant que la jeune femme rétorquait par la force, elle parlait enfin le même langage qu'elle, et ça rendait les choses beaucoup plus faciles.

C'est ce qu'elle crut un instant, le temps que Nérée l'empoigne à son tour, prête à lui faire sentir qu'elle voulait l'éloigner d'elle et ne se laisserait pas faire. Finalement, elle n'avait peut-être pas tant l'envie de la suivre... Pour en arriver là, c'était presque risible.

Soudain, Rymaïn se sentit légèrement happée vers l'avant, au lieu d'être repoussée. Elle fixa une seconde le regard de la femme, alors que ses lèvres vinrent effleurer les siennes... sensation grisante et éphémère, déjà évanouie dans la distance qui les sépara à nouveau.

"Que..."

La guerrière demeura interdite, sa main toujours refermée sur l'habit de Nérée qui elle, l'avait lâchée, essoufflée... Alors elle desserra son étreinte, pour la laisser respirer normalement, mais une partie d'elle resta incapable de lâcher complètement le vêtement.

Dans la suite déjà illogique des choses, elle ignora que faire de cette dernière donnée. D'ailleurs, ses pensées n'étaient plus en état de fonctionner correctement, perdues dans une tentative dérisoire pour essayer de savoir ce que son corps éprouvait. La rage était retombée aussi instantanément, et pourtant, quelques chose brûlait toujours en elle, peut-être plus, peut-être d'une autre nature? Lorsque la dame lui intima de la lâcher, son psychisme, dans un sursaut de provocation malvenue, décida à l'instant de ramener à sa mémoire un propos entendu les jours passés.

"Et si je n'en ai pas envie?" La phrase lui échappa involontairement, clairement dirigée par autre chose qu'un minimum de réflexion. Spontané, brut, impulsif, irrationnel... le feu dans son corps était presque incontrôlable. Elle attira la sibylle à elle et ne se contenta pas d’effleurer simplement ses lèvres...

• Ω •

Quelques secondes, presque enivrantes... juste assez pour calmer provisoirement ce qui s'était embrasé au plus profond d'elle, pour ensuite la ramener brusquement au réel de la situation. Elle relâcha le col de Nérée avant de quitter ses lèvres, puis de se détourner abruptement. Une irritation poignante était revenue la saisir. Mais elle ne savait plus à l'encontre de qui, elle ou cette femme, ou les deux?

Elle ferma les yeux dans un soupir, en tentant de s'installer le plus loin possible, c'est à dire juste en face. Le dos contre la roche fraîche, les genoux légèrement relevés, elle se prit la tête dans les mains. Un sourire sarcastique fleurit dans ses paumes, c'était stupide, oui... complètement aberrant et stupide. Et ce ne serait pas autre chose. Elle ne put réprimer un rire mesquin et bref, tentant de se distancier au plus.....d'elle-même? Sans aucun doute.

"Quelle absurdité..." Lâcha-t-elle, une amertume étrange dans la voix.

Dehors, le crissement des serres sur la rocaille annonçait que le séjour dans la grotte serait plus long et plus pénible que prévu.

La mine ne fait pas la chanson




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 876
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #52 écrite Jeu 16 Aoû 2018 - 19:28

La mine ne fait pas la chanson.

Feat Rymaïn

Elle ne savait pas tellement pourquoi elle s’était arrêtée. Peut-être parce sa respiration commençait à devenir difficile, ou une raison bien plus dérangeante. Heureusement, Rymaïn finit par relâcher son étreinte sur sa gorge, lui permettant de respirer plus librement. Elle soupira, consciente cependant qu’il y avait toujours ses mains, dans le ceux de son cou, prêtes à la saisir de nouveau. Une impression faisant lentement son chemin dans son esprit.

Cette impression se vérifia plus vite qu’elle ne le pensait. Dès lors que sa provocation vint jusqu’à ses oreilles, la jeune femme su qu’elle avait laissée s’échapper son jeu de ses propres mains. Elle ne lui résista pas, lorsqu’elle la tira à son tour vers l’avant.
Ce contact, bref et à la fois si long, ne fut pas désagréable. Il y avait une certaine douceur entre ces deux lèvres qui se rencontraient, alors que tout était décousu, chaotique, à côté. Cette sensation stoppa toute pensée, comme s’il n’y avait plus que ce contact qui importait. Puis, Rymaïn se retira aussi rapidement qu’elle était venue l’embrasser, s’installant un peu plus loin.

Nérée se décolla enfin de cette paroi qui lui malmenait le dos, posant un instant son regard sur la rousse, avant de le fermer. Elle avait reposé sa tête contre ses genoux, essayant de profiter de ce moment de calme comme elle le pu. Elle sentait toujours ces petites couleurs qui avaient pris place sur ses joues, ce geste venant de Rymaïn l’ayant tout de même surprise. Une absurdité, comme venait-elle de le souligner. Elle resta un moment les yeux clos.      

« Je le reconnais. »

Après tout ce qu’il venait de se passer, des différentes altercations à ce rapprochement soudain, elle ne pouvait guère le nier. Pourtant, elle n’avait pas l’impression que Rymaïn la détestait pour autant.

« … Est-ce pourtant une mauvaise chose ? »

Elle posa cette question, tant pour elle que pour la rousse en face. Un de ses doigts vint effleurer le bord de ses lèvres, avant de retourner enlacer ses jambes. Non, c’était vraiment plaisant. Et toutes ces incohérences aussi.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Nérée Helireah le Jeu 16 Aoû 2018 - 21:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 177
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #53 écrite Jeu 16 Aoû 2018 - 20:36


Montagnes Zan ~ Domaine de Nérée Helireah [A quelques km du campement]

La mine ne fait pas la chanson...
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Au moins, elles reconnaissaient toutes deux l'indicible réalité de fait. Mais Rymaïn ne s'attendit pas à la question de Nérée. Une énorme poutre jetée dans les fondations naissantes de sa ligne de vie en devenir... La guerrière pouvait-elle seulement se soucier de telles choses pour l'instant? Son jugement déterminé à l'égard des êtres humains, ainsi que sa foi ineffable dans les semi-divinités, étaient les deux seules réalités toujours ancrées solidement dans sa chair et son âme. Or, la jeune femme assise devant elle menaçait dangereusement la première. Elle releva à peine la tête, les doigts de ses mains plongés dans ses cheveux, et répondit amèrement.

"J'ai besoin de repères..." Elle s'interrompit juste une seconde avant d'ajouter, plus froidement. "...Et vous n'êtes qu'une source de distractions!" En laissant cette première phrase passer le seuil de ses lèvres, elle ne réalisa pas un instant qu'elle venait d'ouvrir une brèche sur l'écrasante faiblesse qui l'habitait ces derniers jours. Elle ne conscientisait simplement pas elle-même ce qu'elle venait d'exprimer. Guère plus que l'aspect probablement blessant de son second propos.

• Ω •

Elle redressa complètement le fief, levant le nez au plafond de la caverne en appuyant sa tête contre la paroi derrière elle. Évitant un maximum de poser les yeux sur Nérée. Un oppressant silence s’immisça dans la petite cavité, même les bruits rocailleux du griffin semblaient étouffés, avalés par la situation respective des deux femmes en présence.

"Il va falloir qu'on sorte d'ici, on ne peut pas y passer la journée. Et voyager de nuit serait encore plus dangereux." Dit-elle sur un ton presque brusque. Redevenant soudain on ne peut plus terre à terre, pour le bien-être de tout le monde, s'imagina-t-elle. Elle tenta de faire une totale abstraction de ce qui s'était passé. Malgré le goût sucré des lèvres de la sibylle encore si présent sur ses lèvres... elle se rendit à peine compte qu'elle venait de pincer les siennes, pour les effleurer de sa langue pendant une fraction de seconde.

"On va se débarrasser de cet indésirable, et ensuite, je vous ramène à votre campement."

Elle ne lui demanda pas son avis, jugeant qu'elle s'y prendrait à sa manière si la jeune femme ne s'y pliait pas. Elle se déplaça alors pour venir saisir sa masse encore en bon état, passa à côté de Nérée, frôlant sans vraiment le vouloir les mèches qui dépassaient de son nœud de fortune, et remonta silencieusement la pente en direction de la faille qui faisait office de sortie. Sa blessure au flanc eut le chic de se rappeler brièvement à elle, mais elle essaya de ne pas y penser.

L'animal s'était éloigné de quelques mètres à peine, tournant lentement en cercles larges et en boitant un peu... Elle soupira, ignorant encore comment s'y prendre de la façon la plus judicieuse. Peut-être qu'il ne fallait pas trop réfléchir? Elle saisit un caillou à ses pieds, de taille moyenne, et le lança non loin sur sa gauche. l'animal dressa la tête aussi sec, et d'un battement d'ailes se retrouva près de la caillasse sans réaliser d'où venait la nature du bruit. Au moins, il lui tournait le dos maintenant...

D'un geste vif et souple, elle se glissa hors de la faille, consciente que le terrain ne permettrait pas la plus grande discrétion. L'animal était fort proche, pas assez pour qu'elle puisse l'atteindre sans faire de bruit, mais suffisamment pour être à porté d'une masse bien lancée. Cette dernière parcourut les deux mètres approximatif de distance et vint heurter brutalement une des pattes arrière de l'animal qui émit un râle strident de douleur. Rym retourna aussitôt à l'intérieur, essoufflée par ce simple lancé.

"Je suppose que vous n'avez rien d'utile pour vous battre sur vous?" Demanda-t-elle à la femme toujours assise à l'intérieur. Elle n'était pas si bête après tout, peut-être avait-elle emporté un minimum pour se défendre?

La mine ne fait pas la chanson




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 876
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #54 écrite Jeu 16 Aoû 2018 - 22:06

La mine ne fait pas la chanson.

Feat Rymaïn

Après la douceur, la froideur. Ces hauts et ces bas incessants commençaient à devenir une habitude entre les deux femmes. Il ne pouvait y avoir un moment de calme sans que l’une d’elle décide de le faire voler en éclat. Ce fut Rymaïn qui initia la redescente, cette fois-ci. Ses mots l’irritèrent, puis qu’il devenait de plus en plus évident que ce discours ne tenait pas la route. Nérée décida de ne plus revenir au vouvoiement, n’ayant de toute façon plus aucune raison de lui accorder la moindre des politesses. Elle répliqua, avec la même froideur qu’avait utilisé l’autre rousse, en face d’elle.

« Ce n’est cependant pas ce que tu laisses croire. »

Il y avait un côté positif à côtoyer Rymaïn, et un seul. Avec elle, il n’y avait guère de manière à avoir, et ses habitudes nobles laissaient plus facilement place à ce qu’elle était réellement, par obligation. Tout de même vexée par ce qu’elle venait d’entendre, Nérée resserra son étreinte autour de ses jambes, détournant à son tour le regard de la peinturlurée. Elle avait décidé qu’il était temps de partir, quand bien même on pouvait encore entre le Griffin à l’extérieur, qui s’obstinait toujours autant. Pensait-elle seulement qu’elle serait capable ne serait-ce que de le blesser sérieusement, avec ses deux futiles armes ? Le « On » qui l’avait englobé était bien illusoire. Tout comme le fait qu’elle allait la ramener au campement.

Nérée posa ses yeux sur elle lorsqu’elle la frôla, pour remonter la pente jusqu’à l’entrée de la grotte. Puis elle détourna le regard promptement, prenant conscience qu’elle avait tout de même regarder cette femme un instant de trop. Elle ne sut alors guère ce qu’elle fit, et elle s’en fichait, mais elle entendit quelques bruits de pas, un cri de l’animal, puis de nouveau des pas raisonnant dans la grotte. Puis sa voix, provenant d’en haut, attira son attention, malgré tout.

« Je ne suis pas une inconsciente qui se lance à peine rétablie avec pour seule défense ses deux petits marteaux. »

Cela répondait suffisamment bien à sa question, su un ton condescendant. Après tout, elle avait eu le temps d’accumuler tout un tas d’objets dans son sac sans fond au fil de ses voyages. Et si cela ne suffisait pas, elle avait toujours ses compagnons. Mais elle ne voulait pas en arriver là, surtout en compagnie de cette sauvage. De toute façon, elle ne voulait pas l’aider tout court.

« Oh, mais je te laisse t’occuper du monstre. Je ne voudrais pas te distraire plus que nécessaire. »

Ajouta-t-elle, comme si cela n’était pas suffisant pour montrer dans quel état d’esprit elle se trouvait en cet instant.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 177
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #55 écrite Jeu 16 Aoû 2018 - 22:51


Montagnes Zan ~ Domaine de Nérée Helireah [A quelques km du campement]

La mine ne fait pas la chanson...
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Nérée répondit sans réellement collaborer. Affirmant dans une réplique acide qu'elle n'était pas du genre à sortir en expédition sans de quoi se défendre. Et en ajoutant aimablement qu'elle laissait tout le loisir à la guerrière de s'occuper du monstre dehors. Celle-ci ferma deux secondes les yeux et inspira profondément, avant de venir s'accroupir devant elle, sans la toucher cette fois. Elle la fixa froidement.

"Une des ces petites 'masses' et non marteaux, ignorante, va finir par écraser votre joli nez si vous continuez à jouer les capricieuses de la sorte!"

Elle n'osa cependant pas toucher à ses affaires. Après tout, si elle ne désirait pas l'aider davantage, qu'elle se débrouille seule aussi. Rym remis son harnais, prenant sa deuxième masse dans la main droite, en espérant qu'elle tiendrait le coup. Elle empoigna son sac et remonta la pente, pour déposer celui-ci à l'entrée de la faille, avant de sortir.

• Ω •

Le griffin était immobile cette fois, allongé même. Finalement, le choc lui avait peut-être brisé la patte arrière? L'avantage de ces parties si fragiles d'un corps... Il tenta de se redresser à plusieurs reprises en la voyant, enragé, peut-être? L'animal semblait soudain plus pitoyable que jamais. Il pouvait difficilement reprendre son envol et ses deux pattes abîmées lui octroyaient une faible mobilité... Que d’inquiétudes inutiles pour un monstre moribond, au final. La rouquine avança, ramassant sa seconde masse au passage, espérant que l'animal se laisse approcher.

Peine perdue, il battait des ailes et clapait son bec d'un air menaçant. La guerrière désirait seulement abréger les souffrances de la pauvre bête... mais elle ne pouvait avancer davantage sans risquer d'être lacérer par une patte indemne ou un bec tranchant.

Finalement, elle fit demi tour et vint saisir son sac à l'entrée de la caverne. Elle remit ses masses en place, et sans plus de considérations pour Nérée, commença à s'éloigner. Elle pouvait rester là, après tout, elle l'avait bien cherché...

La mine ne fait pas la chanson




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 876
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #56 écrite Ven 17 Aoû 2018 - 0:22

La mine ne fait pas la chanson.

Feat Rymaïn


Elle n’allait pas se gêner pour se montrer désagréable envers Rymaïn. Si elle ne souhaitait que ce genre de distraction, cela ne lui importait que peu. Alors, lorsqu’elle vint jusqu’à elle, la menaçant avec ses belles paroles, la jeune femme releva le regard pour le planter dans le sien.

« Tu n’oserais pas abimer ce visage que tu regardes autant. »

C’était peut-être vrai pour elle aussi, mais cela non plus n’était pas important pour le moment. Nérée songea qu’il était peut-être temps de partir de cette grotte, alors que Rymaïn était déjà à l’entrée de celle-ci, ses affaires en main. Lorsqu’elle sorti à son tour, elle fut surprise de voir le Griffin toujours aussi vivant, tout autant que la rousse, qui s’en allait, tranquillement.

Nérée soupira, se demandant si elle avait réellement conscience qu’elle laissait là un monstre blessé, mais surtout excité, lui qui tentait de s’envoler d’une manière ou d’une autre. Elle passa une main dans son dos, sortant de sa sacoche un petit cristal bleu. Elle ne savait plus d’où ce dernier provenait, mais si elle se souvenait bien de l’effet de cet objet magique, c’était l’objet idéal pour empêcher le Griffin d’attaquer. Pour de bon. Nérée lança le cristal, et des craquements se firent entendre. Elle se contenta alors de suivre Rymaïn, déjà à quelques mètres d’elle, laissant le Griffin à moitié piégé dans le cristal de glace qu’elle venait de lancer.

Les piaillements du Griffin s’éloignèrent ne furent plus qu’un lointain souvenir. Nérée la rattrapa bien assez vite, sa marche étant assez lente, sûrement à cause de sa blessure. Elle resta à quelques pas derrière elle, sans dire un mot. Ses prunelles s’attardèrent un moment sur son dos, ses cheveux dansant au rythme de ses pas, mais un soupir l’en lui détourna pour préférer les alentours. Sans faire de rencontre particulière, les deux femmes marchèrent ainsi pendant un long moment, une heure, tout au plus. Ce silence était au moins favorable à leur discrétion. Elles avaient pu apercevoir de loin quelques monstres, heureusement inoffensifs. Comme elles quittaient peu à peu les montagnes, les plus dangereux se faisaient rare. Mais pas inexistants.

Elle ne l’avait entendu qu’au derniers instants. Nérée eu à peine le temps de se retourner que déjà le monstre était sur elle, enfonçant ses crocs dans la chair d’une de ses épaules. La surprise ainsi que la douleur la firent tomber en avant, manquant de bousculer au passage Rymaïn. Au moins, cette chute fit décrocher le Jaggar de son épaule. Il reprit alors un peu de hauteur, préparant sûrement une nouvelle attaque. Ce monstre était doué de magie, ce qui allait réduire considérablement leur chance de survie.

Mais ce qu’il l’inquiétait en cet instant, alors que la jeune noble se relevait tant bien que mal, était sa vision qui se brouillait, lentement, mais sûrement.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 177
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #57 écrite Ven 17 Aoû 2018 - 10:22


Montagnes Zan ~ Domaine de Nérée Helireah [A quelques km du campement]

La mine ne fait pas la chanson...
[Nérée Helireah & Rymaïn]

De vagues bruits retentirent plus loin derrière. Rymaïn tenta de na pas y prêter attention... Pas plus qu'à la dernière phrase de Nérée qui flottait toujours dans son esprit, lui parlant de son visage, qu'elle ne cessait de regarder. Une pensée authentiquement désagréable, par ailleurs.

Pas de cris ou de hurlements de douleur? bien ! Elle ne se soucia pas plus du reste. En quelques minutes à peine, la jeune femme l'avait déjà rejoint... À nouveau. Rym soupira faiblement, avec une pointe d'exaspération. Le silence restait de mise, et nulle ne dit mot jusqu'à... Ce qu'un bruit volumineux et feutré force Rymaïn à se retourner. Juste à temps pour saisir ce corps qui s'effondrait, l'épaule transpercée par la mâchoire d'un jaggar qui reprenait déjà de la hauteur.

La nordienne observa tour à tour la blessure et l'animal, elles ne pouvaient pas traîner ici. Nérée tenta difficilement de se relever, semblant égarée... Rymaïn posa une main sur son bras et lui intima de ne pas bouger inutilement.

"Restez tranquille et ne paniquez pas. La cécité est seulement provisoire."

Elle ne connaissait que trop bien l'effet du poison de l'animal, mais l'heure n'était pas aux souvenirs. Comment se débarrasser de lui lorsqu'il plongerait à nouveau ? Rymaïn reporta son attention sur Nérée, restée assise, à présent aveuglée et observa ses affaires. Sans plus de cérémonie elle commença à les fouiller, ne lui avait elle pas dit plus tôt être partie un minimum équipée ?

Elle fit alors tomber une petit sacoche, bombée, et l'ouvra aussitôt. Un orbe fugue... Exactement ce qu'il leur fallait pour disparaître. Mais le trajet ne serait pas aisé ! Elle coupa rapidement une bande de tissu dans le bas de sa tunique et la déchira en deux, donnant un morceau à Nérée. "Maintenez ceci sur votre bouche et respirez le moins possible, je vais utiliser votre orbe."

Elle brisa la sphère, qui répandit une fumée noire opaque autour d'elles, mit le tissu sur ses lèvres et passa un bras autour du corps de Nérée, passant sous l'épaule valide, pour l'aider à avancer tout en la dirigeant "Je suis là, tout va bien se passer, mais il faut que vous marchiez." Dit-elle dans un murmure à l'adresse de la jeune femme, probablement effrayée par ce qui lui arrivait. Mais peut-être Rym n'était pas la meilleure personne capable de la rassurer vraiment. Elles marchèrent néanmoins ensemble, sans savoir vers où, pendant quelques minutes.

• Ω •

La nordienne s'arrêta lorsqu'elle posa un pied dans l'eau, alors que le brouillard se dissipait complètement. Apparemment, elles ne devaient pas s'être trouvées bien loin de Granderive, qui s'écoulait à leur pieds désormais... Heureusement, un gué se dessinait en contre-bas. Elles l'empruntèrent, la nordienne espérant trouver momentanément refuge à l'orée des bois longeant les montagnes. La chance leur souriait, d'une certaine manière, car la guerrière tomba rapidement sur un abri... enfin, plutôt la tanière d'un animal qui devait être volumineux. Mais à première vue, celle-ci avait été abandonnée depuis un certain temps.

Elle y pénétra, Nérée semblant affaiblie par sa meurtrissure à l'épaule, et vint déposer délicatement cette dernière au fond de la tanière, en position assise, l'appuyant de son autre épaule sur le fond de l'abri."Ne bougez pas, je reviens de suite." Il fallait penser à plusieurs choses, et elle ne pouvait prendre soin de la jeune femme si un animal quelconque venait les débusquer. Elle sortit et plaça les 3 pièges qu'il y avait au fond de son sac... C'était plus pour achopper des animaux de la taille d'un lupus, mais cela servirait toujours pour les alerter. Elle étala dans un demi cercle un amas de branches mortes trouvées ci et là, avant de les recouvrir par un tapis de feuilles. Un animal plus lourd les briserait dans des craquements sonores en s'avançant vers la tanière.

Cela fait, elle revint auprès de Nérée, et commença à inspecter sa blessure. C'était assez moche, un des croc de l'animal avait bien entamé la chair à la jonction de l'épaule et de l'omoplate. Le reste, fort heureusement, demeurait plus superficiel. "Avez-vous de quoi vous soigner?" Elle entendit la jeune femme murmurer vaguement à propos d'un pansement coagulant dans ses affaires. Nérée entreprit, avec des gestes lents, de fouiller le sac que Rym lui tendit afin de lui donner l'objet en question.

Rymaïn du carrément déchirer une partie de sa blouse cette fois, pour retirer le vêtement sans lui faire mal, afin de bander son épaule correctement. Elle passa délicatement sous son bras à plusieurs reprises, ainsi que sur l'épaule tout en faisant quelques tours de son torse également. Cela fait, elle installa plus confortablement la jeune femme, l'allongeant après avoir glissé son propre sac sous sa tête.

Elle observa celle-ci, silencieuse, peut-être paralysée par une certaine peur. C'était une situation étrange... La nordienne était plus à l'aise en songeant que la femme ne pouvait poser son regard sur elle comme elle l'avait fait si souvent, c'était presque tentant, aussi, indiciblement. Mais il importait avant tout de rassurer cette dernière, ce qui s'avéra également plus aisé dans ces circonstances.

Rymaïn porta une main sur le visage aveugle, frôlant délicatement ses paupières, avant de revenir sur la joue et de s'y attarder. "Dans moins de trois heures l'effet du poison sera totalement dissipé... Essayez de vous détendre, nous sommes à l'abri." Sans en avoir conscience, elle dévorait des yeux le visage sous sa main, qui ne pouvait la voir. Elle ne se posait plus vraiment de questions, seule une inquiétude inexplicable l’enserrait, et elle ne désirait pas chercher plus loin...

La mine ne fait pas la chanson




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 876
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #58 écrite Ven 17 Aoû 2018 - 14:46

La mine ne fait pas la chanson.

Feat Rymaïn


Nérée serra les dents, silencieusement. C’était bien la dernière des choses qu’elle souhaitait. Quelques couleurs persistaient encore, mais les effets du poison qui s’était propagé dans son sang ne se firent guère attendre. Elle avait refoulé les quelques gémissements que sa blessure tentait de lui faire échapper, car la douleur était bien plus vive que celle ressenti pour son bras, quelques temps plus tôt. Les paroles de la rousse qui la tenait par le bras n’arrangea pas les choses. Elle ne pouvait pas se calmer, alors que sa vision ne cessait de diminuer. Ni lorsque sa survie reposait seulement sur le bon vouloir de cette femme. Une position dominante qu’elle n’accepta pas, sur le moment.

Elle ne put cependant que l’accepter. Cette obscurité qui prenait son âme l’effrayait. Il n’y avait plus que cette voix qui se distinguait du brouhaha de la situation. Une voix à la fois agréable et détestable, qui lui demandait des choses dont elle se fichait bien pour le moment. Elle avait fouillée ses affaires pour en sortir un orbe mauve, qui dégageait une épaisse fumée au moindre choc. La jeune noble s’exécuta, se retrouvant dans l’incapacité de faire autre chose.

Elle sentait ce fluide chaud s’écouler doucement de son épaule, qui la tiraillait à chaque respiration. Elle ne pouvait même pas voir l’état de sa blessure, ni même la direction que pouvaient emprunter les deux femmes. Le montre semblait avoir lui aussi pris la fuite, dans cet épais brouillard. Nérée ne faisait aucunement confiance à Rymaïn, ce qui, instinctivement, empêchait son corps d’avancer sans retenue. Ses paroles eurent presque l’effet inverse ; cela ne lui ressemblait pas. Comment pouvait-elle la menacer, faire semblant de l’abandonner pour se montrer aussi attentionnée ? Elle ferma les paupières, cela ne changeait de toute façon plus rien.

Après un temps indéterminé, les deux femmes s’arrêtèrent enfin. Il y avait eu cet écoulement d’eau, puis, là où elles se trouvaient, un endroit un peu plus caverneux. La voix de Rymaïn y raisonnait légèrement. Nérée se laissa tomber mollement au sol. « Ne bougez pas » Ces mots la firent sourire amèrement, alors qu’elle entendait Rymaïn s’éloigner. Blessée, aveugle, elle n’irait pas bien loin. Elle soupira, passant ses doigts sur son épaule meurtri. Elle avait connu de meilleurs voyages. Il y avait cependant quelque chose qui la retenait d’appeler l’un de ses compagnons, pour fuir tout cela. Pour en finir. Elle restait muette, jusqu’à ce que la rousse revienne à elle, après un temps. Vraiment, cette douceur soudaine ne lui ressemblait pas.

« Tiens. »Souffla-t-elle simplement, fatiguée. Elle avait plongé une main dans son sac sans fond, et avait sorti un rouleau de pansement coagulant. Pour une fois, ses objets magiques lui étaient utiles. Elle sentit son tissu se déchirer ; heureusement qu’elle ne tenait pas spécialement à sa tunique, et en avait pris une de rechange. Elle se laissa faire, et se retrouva allongée, une fois le bandage fait.

Elle savait que Rymaïn se trouvait à côté d’elle. Elle entendait sa respiration lente, mais le fait de n’avoir aucune information sur ce qui se passait autour d’elle était réellement frustrant. Tout cela la frustrait, tant le fait d’avoir été une nouvelle fois aidé par la rousse, que de devoir attendre inutilement que le poison se dissipe. Soudainement, un contact la fit presque sursauté ; elle ne l’avait pas vu venir. Léger, puis un peu plus présent, sur sa joue. Nérée ne sut quoi en penser, un peu perdue dans toute cette obscurité.

Trois heures, cela lui paraissait si long. Elle qui lui disait être à l'abris ne se rendait pas compte qu'elle constituait la plus grande menace. Au moins, ce repos allait sûrement servir aussi à Rymaïn, qui avait elle aussi une blessure, plus sérieuse que la sienne. Tout semblait calme à l’extérieur, pour le moment.

« Est-ce que je peux réellement me détendre avec toi à mes côtés ? »

Une question qui pouvait prendre plusieurs sens. Cette cécité n’allait pas lui permettre de se détendre d’un chouïa, d’autant plus qu’elle avait la fâcheuse impression de se sentir observée. Après tout, une main sur son visage ne se guidait pas toute seule.

« N’en profite pas trop… »

Pour s’en aller, pour se moquer d’elle, pour tout. Surtout pour cette affection, bien que la nuance dans son propos pouvait, lui aussi, s’interpréter différemment.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 177
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #59 écrite Ven 17 Aoû 2018 - 16:04


Montagnes Zan ~ Domaine de Nérée Helireah [A quelques km du campement]

La mine ne fait pas la chanson...
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Maintenant qu'elle pouvait se poser un instant, la rousse encaissa seulement les évènements de la journée, sur le plan physique, du moins. Son flanc endoloris diffusait une douleur lancinante dans tout le bas de son ventre. Ses bras aussi étaient tendus par les efforts fournis récemment. Que ce soit la manipulation de ses masses, ou le déplacement chaotique de Nérée pour venir jusqu'ici.

Elle s'assit à côté d'elle dans un souffle, sa main glissant du visage de la jeune femme. Cette dernière n'avait pas perdu sa langue, et malgré la situation, ne changeait pas d'un pouce dans ses réactions verbales. Mais à présent, elle semblait prendre bien plus au serieux qu'avant la potentielle menace que représentait Rymaïn... Maintenant que cela n'avait guère plus de sens que le reste.

Rym porta momentanément son regard vers l'entrée de la tanière. Une pointe de frustration au creux de l'estomac. C'était pourtant tellement normal... Elle essaya de répondre avec calme, malgré une irritation latente dans le fond de sa voix.

"C'est vous qui avez tenu à m'accompagner... Et vous ne me paraissiez guère si effrayée tout à l'heure, malgré le danger que je représentait, juste sous votre nez." Ajouta-t-elle, faisant allusion à ce que Nérée avait fait dans la grotte lorsque Rym l'avait empoignée.

Le second propos lui échappa en partie. Avec tout ce qu'il venait de se passer au dehors, son esprit pratique avait prit toute la place, et elle interpréta la remarque de façon tout à fait à terre à terre. Sans réaliser qu'il puisse y avoir la moindre ambiguïté. Elle se tourna à nouveau vers Nérée et lui répondit, agacée.

"Vous pensez vraiment que je me serais amusée à vous soigner si je nourrissais l'intention de vous tuer juste après ?"

C'etait vraiment idiot comme sous-entendu, d'autant que c'etait bien le seul qu'elle avait saisi en cet instant. Mais la situation n'était pas aux chamailleries, elles avaient toute deux besoin de repos pour récupérer... Malheureusement, Nérée ne pourrait pas vraiment reprendre des forces si elle demeurait dans un état de tension permanente.

• Ω •

La rouquine soupira et s'allongea à côté d'elle sur le sol meuble de la tanière. Elle ne souhaitait pas... ou plus? représenter cette menace. Cette simple idée la blessait, finalement... Mais elle ignorait comment faire autrement. Elle tourna son corps vers la jeune femme à côté d'elle et posa légèrement une main sur la sienne.

"Être une petite idiote entêtée n'est pas un motif suffisant pour que j'éprouve le désir de vous faire du mal... Mais je ne puis vous forcer à me croire." Elle se tut un instant avant d'ajouter : "Essayez de vous reposer malgré tout...". Pour sa part, elle fini par entrer dans un sommeil, léger, mais bienvenu, qui dura près de deux heures.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, Nérée semblait enfin endormie, le visage légèrement penché dans sa direction... Avait-elle tout de même pu trouver un peu de paix au milieu de cette nuit effrayante qui s'était emparée d'elle sans prévenir?  Rymaïn se rassit et l'observa à nouveau un instant. Elle dégagea avec délicatesse une mèche qui était venue recouvrir la moitié de son visage et taquinait ses lèvres. Elle se pencha vers elle sans y penser, baissant les yeux sur ses paupières fermées... Avait-elle déjà recouvré la vue ? De toute façon, elle paraissait dormir profondément, et sans réfléchir, elle vint effleurer délicatement les lèvres de la jeune femme avec les siennes...

La mine ne fait pas la chanson




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 876
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #60 écrite Ven 17 Aoû 2018 - 19:45

La mine ne fait pas la chanson.

Feat Rymaïn

Cette impuissance la fatiguait. Aussi bien moralement que physiquement, la jeune femme n’avait plus envie de se battre avec Rymaïn. Elle laissa alors ses paroles trouver réponses dans le silence de l’endroit. Nérée ne pu retenir un sourire lorsqu’elle l’entendit se traiter d’idiote. Finalement, elle n’était pas si incohérente qu’elle le paraissait. Elle pouvait bien avoir la volonté de l’épargner de ses sauvageries, elle ne pouvait lui éviter ce qui en découlait. Cela n’était cependant pas important.  

Le silence retomba enfin, et pour de bon. Avec cette douleur à l’épaule qui la lançait, ainsi que cette cécité qui l’empêchait de réellement relâcher sa vigilance, la jeune noble n’étais pas prête de se reposer, comme le lui avait conseillé Rymaïn. Ne se trouvaient-elles pas en pleine nature, à la merci du premier monstre qui les trouverait ? Cette main qui s’était posée sur la sienne était son seul repère, elle ne pouvait le nier. Lorsqu’elle rouvrait les yeux, il n’y avait que le néant qui l’accueillait.
Rymaïn, elle, semblait s’être laissée emportée par un sommeil plus ou moins mérité. Sa respiration était lente, calme, comme celle de Nérée, qui pourtant ne pouvait fermer un œil. Son esprit essayant parfois d’écouter ce qu’il se passait en dehors de la grotte, divaguant sur elle, sur l’autre rousse. Un long moment s’écoula sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte.

Un froissement de vêtement l’informa que la rousse était enfin réveillée. Nérée ne bougea pas, ayant trouvé un semblant de tranquillité. Peut-être aurait-elle voulu que ce moment dure un peu plus longtemps. Rymaïn aurait pu partir qu’elle ne l’aurait pas remarqué, ou presque. Elle n’avait pas rouvert les yeux depuis, mais elle sentait que sa vue s’était un peu améliorée. Lorsqu’elle voulu cependant le vérifier, des doigts virent toucher sa chevelure pour la remettre en place, délicatement. Curieuse de l’attention que lui portait Rymaïn, elle ne broncha pas, feintant encore un peu l’endormissement. Elle finir par sentir un souffle chaud lui caresser le visage, cet effleurement, presque imperceptible. Il voulait tout et ne rien dire à la fois. Nérée leva alors sa main pour la poser sur son cou, appuyant faiblement dessus pour combler la distance qui les séparait encore. Elle n’avait pas de raison de lui refuser quelque chose qu’elle désirait aussi.

Elle se laissa bercer par se simple plaisir qu’était ses lèvres. Après tout, il n’y avait rien de mal à cela. Le fait qu’elle le partageait avec Rymaïn ne changeait guère grand-chose. Cette main toujours dans le creux de son cou, elle n’allait pas la laisser s’enfuir aussi vite que la dernière fois. Elle voulait en profiter un peu, égoïstement. Son épaule douloureuse l’empêcha de bouger comme elle l’entendait, mais elle appuya un peu plus ce baiser, laissant ses envies l’emporter peu à peu. Elle laissa la tension monter un peu plus puis, décida d’une pause, d’un mouvement de tête. Elle devait accessoirement reprendre son souffle. Ses doigts remontèrent pour venir s’emmêler dans la chevelure de Rymaïn, la poussant un peu plus vers elle, jusqu’à ce que sa bouche ne soit plus qu’à quelques centimètres de l’une de ses oreilles.

« Ne t’avais-je pas dit de ne pas trop en profiter ? »

Un murmure. Peut-être qu’elle comprendrait le sens de ses mots, dorénavant. Nérée ne pouvait s’empêcher de provoquer, et de céder à ces mêmes provocations. Elle n’était pas le genre de personne à se soucier des sentiments, dans un premier temps. Elle aimait même jouer avec, jusqu’à un moment où son esprit lui intimait de s’en aller, au risque de s’attacher réellement à ce genre de comportement. Elle profita de cet instant en suspens pour rouvrir les yeux, une lumière l’éblouissant complètement. Puis, heureusement, les couleurs et les formes revinrent peu à peu, même si cela n’était pas encore net. Tout comme ce qu’elle éprouvait envers Rymaïn, en cet instant.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 177
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #61 écrite Sam 18 Aoû 2018 - 19:22


Montagnes Zan ~ Domaine de Nérée Helireah [A quelques km du campement]

La mine ne fait pas la chanson...
[Nérée Helireah & Rymaïn]

La douceur du contact dans son cou provoqua un leger frisson le long de son échine. La main avait appuyé delicatement afin de combler cette distance infime et interminable à la fois. Nérée ne dormait pas tant, au final... Et Rymaïn se laissa emporter, sans plus réfléchir, par la caresse de plus en plus prononcée de ces lèvres qui épousaient les siennes.

Après quelques secondes suspendues dans le temps, la sibylle opéra un imperceptible mouvement pour quitter cette étreinte, alors que ses doigts glissèrent dans les cheveux de Rymaïn, amenant son visage à son oreille elle murmura une simple phrase. La nordienne répondit dans un souffle chaud, qui vint se perdre sur sa nuque.

"Vous me sembliez davantage endormie, madame la duchesse. Je ne suis pas certaine de savoir qui profite réellement..."

Et elle ne désirait pas le savoir... Peut-être les deux ? Une danse, même chaotique, requérait deux partenaires. Mais ces réflexions n'etaient pas de mises. Son souffle vint se perdre dans plusieurs baisers effleurant la nuque de la jeune femme, alors qu'une de ses mains se posait du bout des doigts sous son autre joue, avant de descendre plus bas dans son cou, comme ses lèvres.

Elle ramena son visage au dessus de celui de la sibylle, puis réalisa seulement que celle-ci pouvait enfin la voir. De façon incertaine sans doute, mais plus prégnante, la vue lui revenait progressivement. Rymaïn détourna soudain le visage, comme si elle avait reçu un poing au creux de l'estomac. Elle se détacha complètement du corps contre le sien, avant de se relever et d'adopter un ton assez neutre.

"Je vous laisse un moment pour vous réapproprier vos sens..." Elle s’éloigna, songeant qu'il était plus qu'urgent pour elle de faire de même. A un autre niveau. "... Nous aviserons de ce que nous ferons ensuite."

• Ω •

L'air viviviant du dehors lui fit énormément de bien, ses pensées se réorganisèrent aussitôt. Oblitérant l'inutile, ramenant le pratique au premier plan. Elle s'arrêta juste avant les branches recouvertes et respira profondément... Mais des bruits soudains l'alertèrent.

Elle resta d'abord immobile, afin de distinguer ce que cela pouvait être. Des voix lointaines, des bruits métalliques, ... Des humains, assurément. Les échos semblèrent devenir statiques...comme si les personnes s'étaient fixées non loin, sans poursuivre leur route. La nordienne dégagea silencieusement quelques branches mortes devant elle, puis s'avança le plus furtivement possible.

De sa position, elle observa le convoi, accompagné de plusieurs femmes et hommes d'armes... Leur armures dorées étincelaient sous le léger soleil. Elle soupira de soulagement, puis fit demi-tour, un plan déjà élaboré en tête.

Elle vint remettre son harnais, puis s'accroupir près de Nérée, toujours limitée dans ses mouvements par son épaule et observa plus attentivement le pendentif qui avait achoppé brièvement son regard lorsqu'elle l'avait soignée. Sans prévenir, elle glissa ses mains dans sa nuque et vint détacher le cordon. "J'ai besoin de ceci, je vous la rendrais..." Elle saisit la chevalière entre ses doigts et ajouta simplement. "Vous qui êtes si douée pour la comédie, sachez vous montrer quelque peu délirante en cas d'incertitude, et remettez vous en complètement à moi pour le reste."

Elle ressortit aussi vite et pris la direction du convoi momentanément en bivouac. Elle s'approcha de façon à ce qu'on l'entende et la voit bien. Les gardes sortirent leur armes prestement... Mais la jeune femme détacha son harnais de cuir et laissa tomber les siennes bien en vue.

"Je n'ai nulle mauvaise intention, je viens quérir votre aide." Dit-elle de façon posée mais pressée en se rapprochant. Elle resta à un mètre de distance et ajouta "Ma maîtresse, la duchesse Helireah et moi-même, avons été séparée de notre escorte suite à l'attaque d'un monstre. Nous avons du fuir et nous éloigner. Mais elle est blessée, je peux à peine la déplacer." A ces mots, elle montra la chevalière aux gardes devant elle en gage de sa bonne foi.

Ceux-ci observèrent la jeune femme un instant, ainsi que la bague. Elle s'était volontairement séparée de ses armes et se proposa de les mener à la duchesse au plus tôt, y compris si elle devait avancer avec une pointe de lame entre les omoplates. Son ton urgent, finalement aussi sincère que cette légère, mais réelle inquiétude, eut raison de leur hésitation.

Quelques instants plus tard, elle revenait à la tanière, accompagnée par deux gardes dorés, dont l'un reconnu aussitôt la duchesse Helireah. Rymaïn s'agenouilla près de la jeune femme, afin de renouer le lien de sa chevalière autour de sa nuque.

La mine ne fait pas la chanson




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 876
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #62 écrite Sam 18 Aoû 2018 - 21:29

La mine ne fait pas la chanson.

Feat Rymaïn

Cela n’était qu’éphémère, sans conséquence apparente, alors elle se laissait alors guider par ses envies, au fur et à mesure qu’elles venaient. Cette fois-ci, Rymaïn semblait se laisser prendre au jeu. Son souffle contre sa nuque la fit frissonner, ne supportant pas particulièrement ce genre de contact ; loin d’être désagréable. Ses paroles lui arrachèrent un sourire, ne résistant pas à l’appel de la réponse.

« J’en comprends donc que vouliez profiter de mon sommeil pour agir impunément ? »

Il était tout de même étrange d’afficher un comportement totalement différent, lorsqu’elle ne se sentait pas regardée. C’était ce qu’elle avait laissé entendre. La jeune noble préférait la franchise, mais ne rajouta rien, ses réflexions s’effaçant face au plaisir qu’elle prenait à se faire cajoler de la sorte.
Chaque bonne chose avait une fin malgré tout. Leurs regards purent se rencontrer de nouveau, maintenant que Nérée avait plus ou moins retrouvé la vision. Elle n’en compris guère la raison, mais ce contact provoqua une sorte de recul chez Rymaïn qui, quelques instants plus tard, se redressait pour prendre de la distance. Elle se redressa à son tour, se frottant doucement les yeux. Elle avait l’impression que ce qu’elle venait d’entendre n’était destiné qu’à combler un vide.

Rymaïn resta un moment dehors. Elle en profita pour faire un peu de rangement dans ses affaires. Elle ne prêta pas plus attention à la rousse lorsqu’elle revint, ni même lorsqu’elle s’était accroupi à ses côtés. Son regard se releva seulement lorsqu’elle sentit ses deux mains autour de son cou. Non pas pour l’empoigner comme elle l’avait déjà fait, mais pour faire bien autre chose. Elle réalisa un peu tard ce qu’elle avait fait, et quelle qu’en soit la raison, elle réagit au quart de tour.

« Que... » Elle avait touché du bout des doigts sa bague mais elle lui échappa. Elle voulut suivre le mouvement de la rousse, se relever à son tour, l’arrêter, mais son épaule douloureuse l’en empêcha. « …Rymaïn ! »

Le silence répondit à son éclat de voix. Cette fois-ci, elle n’avait pas réagi à son appel et disparu de sa vue aussi rapidement qu’elle lui avait arraché sa chevalière. Elle resta un moment hébétée, puis, sa stupeur se transforma en rage. Nérée y tenait, plus que tout ce qu’elle pouvait posséder. Elle voulu se relever, mais avec une épaule meurtrie et l’autre bras blessé, il était compliqué de trouver un appui viable. Elle ne pu que fixer l’entrée de la grotte, comme si cela allait faire revenir plus rapidement cette idiote. Au moins, elle avait bien retrouvé sa vue.

Nérée resta un moment à attendre, quand soudain elle entendit des bruits de pas se rapprocher de la grotte. Plusieurs pas. Rymaïn fut la première à entrer dans son champ de vision, elle la regarda s’avancer avec froideur. Ce n’est que quelques instants plus tard qu’elle remarqua les deux gardes dorés qui la suivaient. L’idiote osa revenir lui rendre ce qui lui appartenait. Sa main chassa presque la sienne une fois le collier de nouveau autour de son cou.

« Ne recommence… » Commença-t-elle tout bas, avec toute la froideur qu’elle pouvait mettre dans chacune de ses mots. Elle s’arrêta cependant lorsque le garde qui l’avait sûrement reconnu pris la parole. « Madame la Duchesse… ! Est-ce que vous allez bien ? Que vous est-il arrivé ? » Prenant un instant la chevalière entre ses doigts, comme pour regarder si celle-ci n’était pas abimée, elle la rangea sous ses vêtements, afin qu’elle ne soit plus accessible. Elle regarda un instant de plus avec tout autant de froideur Rymaïn, lui en voulant pour ce geste, pour poser un regard plus neutre sur le garde qui lui avait adressé la parole.

« Je vais bien, je vous remercie… Je me suis faite attaquée par un monstre. »

Elle soupira, tant tout cela n’avait pas de sens. Nérée ne pouvait nullement se détendre avec elle à ses côtés. Peut-être que la rousse ne pensait pas à mal, mais elle avait déclenché involontairement sa peur de voir sa bague perdue. « Par les Quatre, vous avez eu de la chance. Votre garde nous a dit que vous n’étiez que deux… Peut-être que le monstre est encore dans les parages… Venez, ne restons pas là plus longtemps. » Le deuxième garde était venu auprès d’elle pour l’aider à se relever. Au moins ainsi debout, elle n’avait plus trop de mal pour bouger, tant qu’elle ne forçait pas sur son épaule blessée.

Finalement, leur petite escapade à deux était finie. Pour le meilleur comme pour le pire. Les deux gardes les emmenèrent jusqu’au reste du convoi, composée d’une caravane marchande ainsi que de plusieurs autres gardes dorés. Nérée se demanda tout de même de quelle manière Rymaïn s’était présentée. Avec cette allure de sauvage, ses peintures, sans armure, la prendre pour une garde était assez étrange. Elle ne creusa cependant pas la question, et ne le ferait pas maintenant ; elle lui avait dit de lui faire confiance, aussi impossible que cela pouvait être. Après quelques échanges avec les vrais gardes, ces derniers prient la décision de reprendre la route plus tôt que prévu, en direction de Selmar. Là-bas, il y aurait un médecin pour examiner les blessures des deux rousses. Elles eurent même le luxe de pouvoir emprunter deux montures.

Le convoi bien gardé repris la route, après un moment. Nérée se retrouva à voyager juste à côté de Rymaïn. Elle n’osa cependant lui parler, ne sachant de toute façon pas ce qui lui était possible de dire, en cette situation.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 177
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #63 écrite Dim 19 Aoû 2018 - 7:42


Montagnes Zan ~ Convoi en direction de Selmar

La mine ne fait pas la chanson...
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Tout était allé très vite finalement... Et bien, en un sens ! À présent, les deux jeunes femmes cheminaient côtes à côtés. Rymaïn, ses armes récupérées plus tôt, de nouveau harnachées, se sentait moyennement à son aise. La compagnie de tout ces êtres ne lui plaisait guère, neanmoins, ils assuraient leur sécurité. Quant à Nérée... Murée dans un silence étrange, elle regardait simplement devant elle.

La guerrière appréciait peu cette situation stable, sans réel besoin de vigilance ou d'action, il ne restait de place que pour une chose : 'penser'. Vraiment son dernier domaine de prédilection. D'ailleurs, le flux psychique qui la tourmentait devenait irritant.

Elle ressassa cette dernière semaine un moment, avant que sa conscience ne se porte entièrement sur les récentes heures. Nérée l'avait accueillie avec une extrême froideur, mêlée d'une sorte de rage, lorsqu'elle lui avait ramené sa chevalière... Ainsi que du secour. La rouquine, trop impulsive dans ses actions, n'avait pas réfléchis aux détails, et donc simplement pas compris.

"Il n'était pas nécessaire de m'agresser de la sorte au moment même où je ramenais de l'aide..."

Dit-elle d'un ton bas, mais suffisamment perceptible pour celle qui se trouvait à côté. 'Agresser' pouvait paraître fort, mais le timbre de la jeune femme, ainsi que l'acier glacé de son regard avait été perçu ainsi par la nordienne. Elle repensa à cette voix qui l'avait appelée vainement lorsqu'elle était repartie avec sa chevalière, et un début informe d'explication se pressait aux rives de sa compréhension émotionnelle extrêmement peu développée.

Elle obliqua légèrement la tête en direction de Nérée, entrouvrant les lèvres, prête à dire quelque chose. Puis... Elle se ravisa aussitôt, incertaine, et fixa à son tour le chemin devant elle.

• Ω •

Son esprit de combattante déliée de toutes attaches humaines semblait s'égarer en des lieux qu'elle ne souhaitait pas découvrir. Alors elle se ferma un instant à tout ce qui l'entourait. Mais quelque chose de plus fort prit rapidement le pas sur cette tentative avortée. Elle s'emporta subitement, s'adressant a elle sur un ton enflammé.

"J'espère que vous n'êtes pas en train de me reprocher d'avoir trouvé de l'aide ? ... " Son timbre baissa crescendo, alors qu'elle se souvenait de leur situation. Hésitante, elle ajouta sur un ton presque calmé
"...Ou emprunté votre bague ? "

Elle était énervée, aussi simplement et complexement qu'on pouvait l'être. Car elle ne savait par interpréter le comportement de la jeune femme, il glissait comme de l'eau entre ses mains. Elle ne pouvait saisir pour manipuler, ou creuser pour apprendre. Elle ne savait pas comment s'y prendre... Et elle en avait déjà marre de réfléchir à tout ça ! Parce qu'elle ne désirait pas qu'un être humain occasionne de tels effets chez elle ! Elle ne laissa d'ailleurs pas le temps de répondre à Nérée, enchaînant aussitôt :

"Vous êtes détestable !"

Lâcha-t-elle dans un souffle amer, à peine audible pour elle deux, avant de talonner légèrement sa monture pour remonter le convoi de quelques mètres devant Nérée. Tout ceci faisait fleurir des réminiscences ancrées solidement en elle. Cette femme n'avait-elle presque pas commencer à lui donner un ordre, chassant sa main, lorsqu'elle lui avait repassé ce lien autour du cou ? Un rôle, qu'en tant que duchesse, elle jouait. Une humanité, qu'en tant qu'humaine, elle incarnait... Tout cela était détestable...

La mine ne fait pas la chanson




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 876
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #64 écrite Dim 19 Aoû 2018 - 11:45

La mine ne fait pas la chanson.

Feat Rymaïn

La jeune noble essayait d’oublier la douleur qui lui tiraillait l’épaule. Le convoi avançait tranquillement vers Selmar, leur prochaine destination. Il y avait quelques discussions ici et là, mais aucun éclat de voix afin d’éviter d’attirer les monstres aux alentours. Elle, elle chevauchait à côté de Rymaïn, toute deux muettes après leur échange dans la grotte. Ou du moins, elles ne s’étaient plus adressé la parole. Nérée, après son geste, n’en avait pas envie. Cette fois-ci, elle avait été vraiment touchée par ce qu’avait fait Rymaïn. Cette dernière finit cependant par revenir sur ce sujet.

Nérée ne répondit rien, comprenant qu’elle n’avait pas bien saisit la raison de sa réaction. Cela n’importait que peu. Elle ne lui offrit qu’un regard en coin, bref, avant de le faire revenir sur la route. Elle ne savait de toute façon pas quoi lui répondre.

Ce fut Rymaïn qui reprit la parole, subitement et contre toute attente. Cette fois-ci la jeune femme la regarda, songeuse, presque tentée de lui répondre. Elle allait lui expliquer ce que sa chevalière représentait. Mais sa dernière phrase lui ôta cette idée pour la remplacer par un autre, du même niveau de stupidité qu’elle. Elle ne la laissa d’ailleurs pas la distancer, montant sa monture jusqu’à elle quelques instants plus tard.

« Oui je suis détestable, et cela me va très bien. »

Nérée se fichait de l’avis des autres sur sa personne, surtout si ces derniers ne lui étaient pas important. Était-ce aussi vrai pour Rymaïn ? Pour le moment, elle ne restait qu’une inconnue, avec qui elle avait partagé plusieurs choses certes, mais une inconnue. Son ton resta cependant bas, pour ne pas que les gardes qui les entouraient saisissent tout le tenant de leur conversation.

« Et puis tu l’es tout autant. »

Avec ses réactions, son idiotie, son manque de compréhension… Nérée pouvait lui reprocher beaucoup. Elle lui reprochait surtout ses propres réactions, car elle en était la source. Elle ne s’était jamais autant agacée que lors de la semaine passée. Ni désirée de voir ses différentes facettes.

« Je n’aime pas que l’on touche à ma chevalière. »

Ses paroles devenaient de moins en moins sèches. Elle ajouta cette précision, sentant que Rymaïn ne comprenait pas d’une autre manière. Le fait qu’elle ramène de l’aide ne lui importait que peu. Elle avait même bien fait, car cela allait grandement faciliter leur voyage. La journée touchait déjà à sa fin, et à ce rythme là elles seraient déjà mortes avant de voir la lune se lever.

« A Selmar, tout sera terminé. »

Ces derniers mots, elle ne les dit pas avec autant de froideur. C’est là-bas que les deux femmes allaient se séparer, assurément. Et il était temps, après tout ce qu’il s’était passé. Mais avait-elle réellement envie que tout se termine ?


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 177
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #65 écrite Dim 19 Aoû 2018 - 15:45


Montagnes Zan ~ Arrivée à Selmar

La mine ne fait pas la chanson...
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Nérée était pire que le sang perlant d'une blessure, laissant traîner une marque d'un pourpre éclatant. Elle était aussi prégnante que la blessure elle-même, dont on ne pouvait se débarrasser comme on l'entendait. D'ailleurs, elle l'avait aussitôt rejointe, pour rétorquer de façon triviale à son propos, doublement, même. La guerrière tourna le fief dans sa direction, une lèvres retroussée sur ses dents tel un animal. Elle gronda bassement pour répondre à sa propre phrase qu'elle venait de lui retourner.

"En votre compagnie ce n'est pas bien difficile."

Oui, elle avait beau être d'un naturel difficilement catalysable et agréable, Rymaïn savait tout à fait être modérée. Lorsqu'on ne jouait pas avec ses nerfs, la provocant délibérément, comme elle continuait presque à le faire.

Elle n'escompait pas la suite, cependant. Quand Nérée parla de sa chevalière. L'attitude de Rymaïn sembla se radoucir, imperceptiblement.

"Je l'ignorais..." Elle hésita un instant, se demandant si elle aurait seulement pu se permettre de faire autrement dans le cas contraire. "...J'avais besoin de légitimer mon intervention. Je ne ressemble pas exactement à l'un de vos sbires en armure..."

Elle se tut alors, voyant les contours de Selmar se découper sur l'horizon. Oui, c'en était bientôt terminé de toute cette histoire à la limite de l'aberration.

"Il est plus que temps." Répondit-elle dans un murmure sans doute audible.

• Ω •

Le convoi pénétra dans la ville, et les choses s'enchaînèrent assez naturellement. Rymaïn laissa tout ce petit monde agir à sa guise, personne ne semblait poser beaucoup de questions. A moins que celles-ci soient remisées à plus tard, sans qu'on désire l'informer directement d'éventuelles suspicions à son égard.

Nérée et elle-même furent accompagnées dans deux chambres séparées au sein d'une bâtisse assez confortable. Le médecin du village vint s'occuper de l'une comme de l'autre. Rym avait émit une légère protestation à l'idée de cette séparation. Prétextant devoir rester auprès de la duchesse. Mais surtout peu rassurée à l'idée de ce qui pourrait alors se dire et lui arriver par la suite... Elle pouvait tout aussi bien se retrouver en prison sans prévenir.

Lorsque le médecin eut changé son pansement et se fut assuré de son bien être, elle quitta aussitôt la chambre. On lui avait laissé ses affaires et cela lui parut de bon augure. Elle sorti de la bâtisse et déambula dans le village, elle devait organiser son départ rapidement.

Elle réalisa quelques achat de premières nécessité auprès des marchands encore ouverts et s'enquit du prochain départ marchand vers Lüh. Le lendemain même, c'était déjà une chance. Elle revint à sa chambre, afin d'y poser ses affaires, puis sorti un peu plus tard, dans la fraîcheur d'une soirée avancée.

Ses pas la perdirent sur les quais,  silencieux à cette heure tardive. Elle demeura debout, ses bras serrés autour d'une cape légère de voyage, d'un vert profond, qu'elle avait passé en sortant. Le vent salé jouait, insoucieux, dans ses cheveux enflammés et libres. Son regard olive s'égara sur l'océan... Un bleu outremer dans la nuit, qui malgré toute sa beauté, manquait cruellement de gris et d'ambre...

La mine ne fait pas la chanson




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Rymaïn Cuchulayne le Dim 19 Aoû 2018 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 876
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #66 écrite Dim 19 Aoû 2018 - 16:51

La mine ne fait pas la chanson.

Feat Rymaïn

Nérée soupira, serrant doucement les poings sur les rennes de sa monture. Elle ne pouvait que l’ignorer, car elle ne la connaissait pas, mais cela n’avait empêché son impulsivité de prendre le dessus. Ce constat l’attristait autant qu’il l’agaçait. Légitime ou non, lui demander aurait été si simple. Il était plus que temps que les deux femmes se séparent. Trop de choses s’étaient déroulé dans un si petit lapse de temps, elle avait besoin de prendre du recul sur tout cela.

Il n’y eu pas d’autres échanges, par la suite. Peut-être était-ce même le dernier. Le convoi arrivait enfin à Selmar, un village de pêcheur plutôt tranquille. On conduisit les deux femmes se faire soigner plus convenablement, dans un poste de garde. Son bandage a l’épaule ainsi qu’au bras fut changer, et malgré les quelques pointes de douleur qu’elle pouvait ressentir de temps à autre, il ne resterait bientôt plus rien de cette journée étrange. Sans en être surprise, on lui posa quelques questions sur la femme qui était sensé être son garde. Elle ne sut pourquoi elle la protégea encore une fois.

Sans qu’elle ne s’en rende compte réellement, la nuit tomba. La jeune noble avait passé le reste de la journée en compagnie de hauts gradés, ou simplement dans la chambre qu’on lui avait attribuée, pour se reposer. Ce voyage l’avait épuisé, autant mentalement, que physiquement. Rymaïn avait déjà quitté sa chambre, lui avait-on dit lorsqu’on avait voulu lui poser quelques questions. Peut-être l’avait-elle-même déjà oublié.

Demain, elle partirait pour Lüh, une escorte lui ayant été attribuée pour le bon déroulement de son voyage. A dos de variquan, elle ne mettrait que quelques heures, tout au plus. Le départ se faisant dans la matinée, elle devait se reposer, tant bien pour elle que pour sa blessure. Allongée dans son lit, Nérée n’arrivait cependant pas à fermer l’œil, malgré l’heure tardive. Il n’y avait plus cette femme pour l’énerver, ou attirer sa curiosité. Non pas que sa présence lui manquait, mais quelque chose la dérangeait, dans cette situation.

La jeune se retourna, jouant un instant avec la chevalière accrochée autour de son cou. Il n’y avait rien de bien, dans cette relation. Elle poussait Nérée dans des retranchements insoupçonné, ou peut-être était-ce son vrai caractère. Après tout, elle avait presque la même attitude, avec Shénzi. Une relation conflictuelle, mais qu’elle affectionnait tout particulièrement. L’idée d’éprouver ce même genre de sentiment envers cette inconnue était trop étrange pour être acceptée.

Bien vite, elle retournerait à son quotidien, ce qui n’allait pas être déplaisant. Mais Rymaïn constituait un point noir, dans tout cela, qui n’allait pas partir facilement. Une impression d’inachevé, qui la laissa cependant un instant, lorsque le sommeil l’emporta finalement.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #67 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

La mine ne fait pas la chanson... [PV Nérée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Le roi a fait battre tambour
» Quelle heure-est-il Madame Cécile ? 8h et quart, Madame placard !
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney
» exploration (pv Mine de charbon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Les Montagnes de Zan-