Un appât de choix
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez| .

Un appât de choix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 57
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Jeu 16 Aoû 2018 - 18:09

Un appât de choix

Bien... Il aurait dû s’y attendre. Encore une fois, elle se foutait allègrement de sa gueule. Ça commençait à devenir lassant. Depuis la punition que les Quatre avaient infligé à leurs enfants, Nagah avait de plus en plus de mal à supporter les humains. Et on ne peut pas dire que sa rencontre avec cette jeune femme allait changer sa perception des choses de manière positive. En réalité, la seule humaine qu’il supportait relativement bien était son invocatrice, même si parfois il avait aussi envie de lui coller des baffes quand il voyait le comportement qu’elle adoptait avec Valion.

- Oh, tu t’inquiètes pour moi ? C’est mignon mais occupe-toi de tes affaires. Sa réponse était cinglante et le vouvoiement avait entièrement disparu à présent. Il n’avait aucun besoin ni aucune envie de dormir. Ezelya avait accepté de lui accorder quelques jours de liberté dont il comptait bien profiter, de jour comme de nuit.

Les présentations terminées, il se retira à son tour, quittant l’auberge pour se promener encore un peu en ville. Le Nouveau Monde était tellement différent de l’Ancien. Il passa ainsi les quelques heures qui le séparaient de l’aube d’une nouvelle journée à observer et à comparer les deux Mondes, celui qu’il avait connu par le passé et celui qu’il explorait à présent. Son insatiable curiosité pour tout ce qui l’entourait était parvenu à le tenir éveillé une bonne partie de la nuit. Il était maintenant l’heure pour lui de retrouver la compagnie - qu’il espérait plus agréable après une bonne nuit passée à décuver - de la jeune femme.

Un soupir passa ses lèvres. Elle était en retard. Assis sur un rocher près de l’entrée, il décida d’attendre encore un peu. La patience n’était vraiment pas son point fort et plus le retard s’accroissait, plus son agacement augmentait en conséquence. Finalement, il vit enfin Keira se présenter au lieu de rendez-vous. Pas de sourire niais mais pas non plus d’excuse pour le retard qu’ils avaient pris à cause d’elle. Ça commençait bien. Sans ajouter un mot, il se saisit de l’épée qu’elle lui tendit et l’observa d’un œil sceptique avant de l’attacher à sa ceinture. Il allait réellement devoir tuer une créature dite « dangereuse » avec ça ? A tous les coups, l’arme était tellement vieille qu’elle allait se désagréger dès qu’il s’en serait servi pour porter un coup d’épée à sa cible.

Il la remercia silencieusement pour ce « cadeau » avant de se mettre en route, marchant à sa suite en repensant à toutes les critiques qu’elle lui avait balancé en pleine poire hier dans la soirée. D’un naturel rancunier, Nagah allait devoir venger son égo qui avait été bien malmené. Et maintenant, il lui fallait une idée. De l’eau ? Le bruissement d’une rivière évoqua en lui des idées de noyade et un sourire narquois prit place sur son visage. Mais pour parvenir à l’envoyer dans l’eau sans qu’elle ne puisse réagir pour l’en empêcher, il allait falloir user de ruse ou de force. La ruse n’étant pas son point fort, il songea à se transformer pour mettre son plan à exécution.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent au niveau de la rivière dont il avait entendu les bruissements un peu plus tôt. Parfait, c’était maintenant ou jamais ! D’une impulsion, il se retransforma, se jetant sur l’humaine en l’attrapant par ses vêtements - ou par sa peau, il n’y avait pas réellement prêté attention - et prit son élan pour l’envoyer dans la flotte, là où l’eau était suffisamment profonde pour l’immerger complètement ou presque. Il ne put s’empêcher de se moquer du résultat obtenu. C’était à son tour de se foutre d’elle, et en beauté.

- Qui est faible et inoffensif maintenant, hein ? Lança t-il d’un ton supérieur, fier de lui. Sans doute ne le resterait-il pas bien longtemps.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ephylix
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2779
Double Compte : Eskel Merigold, Capou
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts : terre_7;
plante_close_3;
paraseisme_3;
teleportation_3;
assimilation_5;
sorcellerie_7;
telepathie_5;
geokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_7;
soin_6;
rat_morphose_6;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Jeu 16 Aoû 2018 - 18:54

Keira // Ephylix

Forme humaine:
 
• Etat: Enervée // Sous forme humaine
• Tsuris: 1932
• Mana: 14 (3 posts de récup)
• Endurance:  11/11 +0
• Attaque:  3 +10 / +3
• Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
Dague [+3]:
 

Sac sans fond:
 
Equipement:
 

Je pris le temps de détaillé mon compagnon d'infortune. Il n'avait rien d'extraordinaire et semblait tout aussi orgueilleux que mon cher Maitre. Je hausse les épaules, préférant faire fit de ce comportement. Nous marchions à un bon rythme, dans le silence. Oh, bien sûr, nous aurions pu prendre des montures ou bien j'aurais pu faire l'effort de nous téléporter mais j'avais envie de jouer un peu avec ce gamin qui fulminait à mes côtés. Nous ne tardons pas à arriver vers une rivière. Blanche. Je soupire. J'aurais dû sortir cette carte pour ne pas me tromper de chemin. Bah, tant pis, on fera un détour. Je regarde autour de moi avant de continuer à avancer vers la rivière. Je savais qu'en longeant Blanche en direction des montagnes de Zan, on finissait par apercevoir la forêt de Jade, que l'on pouvait d'ailleurs distinguer d'ici.

J'aurais dû le voir venir. J'aurais dû réagir. Mais je ne fis rien, me contentant d'être surprise par ce revirement de situation. Mon compagnon de voyage, que je savais être un demi-dieu également, fut pris d'une folie que je ne compris pas et m'envoya valser dans les eaux tumultueuses de la rivière. Trop surprise pour faire quoi que ce soit, je me laisse d'abord couleur en entendant ses mots diffus de fierté mêlée à de la rage. Mais bouffe ton orgueil du con !
Sérieusement agacée de m'être retrouvée dans l'eau, je reprends ma vraie forme, cette forme que je n'aimais pas mais cette forme qui me permettais de déchainer toute ma fureur. Sans prévenir, à mon tour, je sortis de l'eau en vitesse et chargeais vers le demi-dieu orgueilleux. Mon corps se chargea de magie et des piques virent habiller mon pelage blanc détrempé. Toute dents dehors, je lui rentre dedans de plein fouet, libérant ma magie de terre pour lui faire regretter son geste.

Mon regard furieux se pose alors sur lui et je grogne, fort, prête à déchainer sur lui toute la puissance dont j'étais capable. J'hésitais même à transformer cette pauvre tache en rat, histoire de lui faire comprendre qu'on ne jouait pas à ça avec moi.

Ne.recommence.jamais, dis-je d'un ton froid et sans appel, dardant sur lui mon regard de turquoise glacé, les crocs bien en évidence et la totalité de mes muscles tendus. Il était évident que cela allait être vu comme une provocation qui allait grandement ralentir ma mission. quoi que cela ne me déplaisais pas, l'autre débile n'avait qu'à pas me parler ainsi. Vous êtes tous des pauvres cons ! Je fais un pas vers le demi-dieu dont le nom m'échappe complètement, après tout, je m'en fiche pas mal. Dommage qu'il soit immortel car je l'aurais tué avec grand plaisir. On n'essaie pas de me noyer sans avoir un retour de bâton dans la figure !


Terre 3 - Mana 11


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Ephylix le Lun 5 Nov 2018 - 22:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 57
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Jeu 16 Aoû 2018 - 20:23

Un appât de choix

Awn... Ça pour une surprise, c’en était une belle. Il s’était attendu à ce que la jeune femme s’énerve ou encore qu’elle ne prenne peur en voyant le vrai visage de Nagah. En bref, il avait songé à tout... Sauf à ça. Depuis quelques minutes, on pouvait clairement lire l’air ahuri qu’affichait le fils d’Aqua maintenant qu’il avait compris son erreur. Elle avait l’air vraiment furieuse, en plus. Et quelque chose lui disait que sa petite blague n’allait faire qu’accentuer son caractère déjà merdique de base. Il la vit sortir de l’eau comme une furie et fut prit de court par sa vitesse, encaissant l’impact de plein fouet. Il se rétama quelques mètres plus loin dans un grondement sonore. Bordel, elle n’y était pas allée de main morte.

- Qu’est-ce qui t’arrive, tu t’es levée du mauvais pied ce matin ? Ou t’as toujours eu un caractère aussi merdique ? Lâcha t-il d’un ton aussi narquois qu’agressif.

Couché sur le côté, il montra également les crocs en grognant. Certes, en réagissant de la sorte, il la provoquait clairement. Mais il était hors de question qu’il s’aplatisse ainsi devant elle ! D’ailleurs, il se releva et se jeta finalement sur elle pour essayer de la mordre. Oui, il rendait coup pour coup et ça n’allait certainement pas calmer les esprits échauffés mais en réalité, il s’en fichait. La fille de Terra semblait vraiment le prendre pour en moins que rien et c’était une sensation insupportable. Il n’était ni faible, ni soumis ! Et en plus, ils étaient frère et sœur. N’avait-elle aucun respect pour ça ?

- Ne va pas t’imaginer que tu es supérieure à moi, nous sommes tous les deux égo. Et si c’est la confrontation que tu cherches, je me ferais un plaisir de te renvoyer dans ta cellule. Enfin, vu la puissance de l’invocation en face de lui, il n’aurait pas la moindre chance de gagner mais il ne pouvait pas s’empêcher de chercher la merde en toutes circonstances.

S’il devait effectivement y avoir un combat ici, aucun d’eux ne serait réellement avantagé en ce qui concernait le terrain pour la simple et bonne raison qu’ils étaient sur le territoire d’Aqua qui, lui-même, était délimité par celui de Terra. Les griffes de Nagah se plantèrent dans le sol, prêt à répliquer à la moindre provocation de la Demi-déesse qui se faisait appeler « Keira ». Au fond, il savait que ce n’était pas non plus son véritable nom et il avouait sans mal qu’il était curieux de connaître le nom que les Dieux lui avaient donné.

- Tu disais t’appeler Keira à l’auberge mais je sais maintenant que tu m’as menti. Qui es-tu réellement ? Demanda t-il en prenant un ton un peu moins agressif, même s’il restait relativement menaçant. Maintenant qu’il y repensait, son apparence lui disait quelque chose. Il était persuadé d’avoir vu sa tête quelque part, mais où ? Ah, ça y est. Ça lui revenait. C’était sur une affiche qui était placardé - comme tant d’autres - sur les murs de la ville de Lüh.

Le Demi-dieu restait sur ses gardes, prêt à réagir au moindre mouvement suspect de la part de la divinité en face de lui. Aucun d’eux ne tournerait le dos à l’autre après ce qui s’était passé. La confiance semblait s’être envolée et quelque chose lui disait que ça n’allait pas être une mince affaire que de la restaurer entre eux, au moins le temps de finir ce contrat, enfin si elle voulait toujours de lui, ce dont il commençait à douter.

- Alors comme ça, c’était toi... C’est bien toi qui a une prime de 50 000 tsuris sur la gueule. Je comprends mieux cette apparence derrière laquelle tu te caches, même si j’avoue ne pas vraiment saisir pourquoi ta prime est si élevée, ni la raison pour laquelle tu veux chasser des Oboros. C’est vrai que la somme était énorme pour les crimes cités. Kidnapping et trouble de l’ordre public, c’était tout ce qu’il fallait pour être considéré comme « criminel » aux yeux de la loi ? Dire qu’il avait pour projet d’exterminer l’humanité... Il en venait à se demander quelle prime il pourrait atteindre pour acte de piraterie et assassinats multiples.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ephylix
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2779
Double Compte : Eskel Merigold, Capou
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique ♥
Inventaire :
Inventaire actuel
Sac sans fond:
 

Autre:
 

Inventaire laissé à Rorn
Sac sans fond:
 

Autre:
 


Sorts : terre_7;
plante_close_3;
paraseisme_3;
teleportation_3;
assimilation_5;
sorcellerie_7;
telepathie_5;
geokinesie_8;
magma_3;
metamorphose_6;
saignee_7;
soin_6;
rat_morphose_6;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Lun 5 Nov 2018 - 23:20

Keira // Ephylix

Forme humaine:
 
• Etat: Mode berzerk // Sous forme véritable
• Tsuris: 1932
• Mana: 11
• Endurance:  11/11 +0
• Attaque:  3 +10 / +3
• Arme:
Horus (épée) [+10]:
 
Dague [+3]:
 

Sac sans fond:
 
Equipement:
 

Mais c'est qu'il ne faisait que causer le con ! Me contentant de le fixer, j'occultais de mon esprit tout ce qu'il disait, ou plutôt, je ne répondais pas, préférant surveiller le moindre de ses gestes pour prévenir d'une contre attaque. Ce qui ne manqua pas. Grognant, je m'écarte sans pour autant l'éviter totalement. Le bougre, il a fait à moitié mouche. Nos corps se percutent dans un grand fracas puis nous nous retrouvons face à face, en chien de faïence, prêt à égorger l'autre au moindre mouvement. Mes babines sont retroussées et mes griffes labourent le sol, je suis prête à l'envoyer crever au fond de sa cellule et qu'il y reste.

Ses mots s'envolaient, emportés par la légère brise. Je ne cessais de grogner, lassée de son laïus. J'aurais pu le transformer en rat ou même foncer sur lui à nouveau, mais j'avais besoin d'aide pour capturer ce fichu oboro. De toute manière, si quelqu'un n'était pas là pour m'empêcher de tuer ces monstres... vous connaissez la suite. Rien a faire de ces animaux. Rien à faire de Kris ou de ses ordres. Tout ce que je voulais, c'était être tranquille dans mon coin à faire mes embrouilles.
Je relève la tête, dédaigneuse. Croit-il seulement être mon égal ? Réellement ? Je laisse échapper un rire hautain et mon regard odieux se posa sur l'être insignifiant qu'il était. Il ne m'arrivait même pas à la cheville, pauvre inconscient !

Néanmoins, le fait qu'il remarqua l'affiche sur ma tête m'adoucit un peu. il semblait reconnaitre ma grandeur et ma dangerosité. Fière de mes exploits, je bombe le torse sans pour autant relâcher ma vigilance. Ne sait-on jamais, il pourrait avoir la très mauvaise idée de m'attaquer de nouveau. C'est avec dédain que je lui adressais ces quelques mots fleuris mais qui reflétaient tellement bien mon humeur du moment.

Arrête de jacasser, abruti ! Qui je suis ça ne te regarde pas, encore moins le pourquoi du comment je cherche à chasser ces connards d'oboros !

Et de toute manière, je ne pouvais pas dévoiler le plan de Kris. Ah que je le haissais ! Je grogne encore, enfonçant plus profondément mes griffes dans le sol. De cet air toujours hautain et orgueilleux, je continue daigner adresser la parole à cet être insignifiant. Les enfants d'Aqua étaient insignifiants. Tous ses frères et soeurs l'étaient. Les Dieux eux même n'étaient que des pleutres qui se cachaient derrière une pseudo puissance. Je les hais, tous.

Tu souhaites continuer cette quête avec moi ou tu veux retourner, la queue entre les jambes, vers ton invocateur ?

Je pose mon regard glacé sur lui. Inutile de reprendre forme humaine pour cette quête maintenant que l'on s'était dévoilés. Peut-être qu'il pourrait se rendre utile pour faire capoter le plan de Kris et ainsi lui montrer que je ne me plierais pas à ses ordres. Il n'avait pas à m'en donner et encore moins à me traiter de la sorte. J'étais un être puissant, divin, bien capable de le tuer d'un coup de patte. un peu de respect que diable.


Juste une pièce sur l'échiquier...

Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 57
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Sam 10 Nov 2018 - 23:54

Un appât de choix

Qui aurait pu imaginer que les choses se passeraient ainsi ? Certainement pas lui. Enfin, il s’était attendu à se faire insulter par la jeune femme mais pas de se faire agresser de la sorte. Tout ça pour une petite blague parfaitement inoffensive. D’ailleurs, quand il y repensait, ce n’était même pas lui qui était la cause du problème mais bien elle avec ses grands airs supérieurs. Si elle ne l’avait pas pris pour une sous-merde il y a quelques heures de cela, il n’aurait pas réagi ainsi et la cohabitation entre eux se serait certainement mieux passée.

Le coup porté par la tigresse divine lui avait laissé un arrière-goût assez amer en bouche, comme si sa colère lui soufflait de répliquer immédiatement, de ne pas laisser cet affront impuni alors qu’il était responsable de la situation actuelle. Furieux, il grogna et contre-attaqua rapidement mais sa tentative de morsure échoua et il percuta le corps de la Demi-déesse face à lui. Le choc entre eux fut brutal et des grondements plus que sonores résonnèrent. Aucun ne semblait prêt à abandonner la confrontation pour se soumettre à l’autre. Les griffes ancrées dans le sol, les babines retroussées et les crocs apparents, tout en lui indiquait clairement qu’il était prêt à se battre jusqu’à la fin. Le rire hautain de l’invocation ne fit qu’exacerber sa colère et sa frustration qu’il exprima de manière encore plus sonore. Pour le moment, ils n’en étaient qu’au stade de l’intimidation mais si aucun d’eux ne se décidait à calmer le jeu, ils finiraient par se sauter à la gorge pour s’entretuer, à n’en pas douter. Étrangement, ce fut le fils d’Aqua qui parvint à maîtriser le premier sa colère pour reprendre contenance et essayer d’entamer la discussion, histoire de faire redescendre un peu la pression.

Arrête de jacasser, abruti ! Qui je suis ça ne te regarde pas, encore moins le pourquoi du comment je cherche à chasser ces connards d'Oboros !

Des insultes, oui c’était prévisible. Point positif, au moins ce n’était que des mots cette fois-ci. Méfiant, le loup géant resta cependant sur ses gardes, guettant le moindre signe d’agressivité chez l’invocation qui lui faisait face. Les grognements avaient cessé pour laisser place à un soupir las qui franchit discrètement ses babines. S’ils voulaient aller au bout de cette mission, il allait bien falloir qu’ils se fassent un minimum confiance. Alors, pour montrer sa bonne volonté, il se redressa lentement, adoptant une posture plus naturelle qui ne reflétait aucune menace pour son interlocutrice.

Tu souhaites continuer cette quête avec moi ou tu veux retourner, la queue entre les jambes, vers ton invocateur ?

En voilà une question stupide. Il savait que le voyage aurait été tout sauf agréable en sa compagnie mais il faisait ça pour l’argent. Ça et rien d’autre. Il n’allait pas renoncer maintenant. Que la jeune femme soit en réalité une Demi-déesse n’y changerait rien. Enfin, rien si ce n’est le déroulement de la mission. Il ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi elle avait besoin d’aide pour capturer des Oboros. Ces créatures n’étaient pourtant pas si terribles et la fille de Terra semblait bien assez puissante pour s’occuper seule du cas de ces fichues bestioles.

- Si je m’en vais, tu vas devoir te trouver un nouveau partenaire pour partir à la chasse. Et je doute que tu aies envie de retourner perdre ton temps là-bas. Il s’éloigna d’un pas et passa à côté d’elle, un peu plus détendu, quoi que toujours agacé. Est-ce que je me trompe ? Demanda t-il en l’observant calmement. Enfin, soit... Je vais t’accompagner. Si tu pouvais juste éviter de me parler comme si j’étais ton esclave, ça m’arrangerait. Il la dépassa pour jeter un coup d’œil aux alentours. Bon... On y va ? L’hostilité de sa compagne de voyage l’avait bien refroidi, aussi décida t-il de garder un moment le silence. Ça ne servait à rien de s’entêter à vouloir rendre ce voyage plus agréable, par exemple en discutant. Jusqu’à maintenant, il n’avait réussi qu’à le rendre justement plus pénible encore.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Un appât de choix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Dotch et Lilin d'appérault de Cassel
» Le choix des semis-elfes
» Que faire avec le choix 2012?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Forêt de Jade-