Arabel, Duc de Sobrâme [En Cours]

Partagez| .

Arabel, Duc de Sobrâme [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Arabel
avatar



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 11/07/2018
Messages : 5
Double Compte : Albis
Elément : Aucun
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Sam 18 Aoû 2018 - 18:22

Identité

Nom: Sombrâme.
Prénom: Arabel.
Sexe: Masculin.
Age/date de naissance: 35ans/Née le 7 juillet de l'an 23 de l'ère Lühienne.
Endurance: 12

Caractère

Rage:
 


Physique

Ma peau est blanche comme la neige.
Mes cheveux sont rouges comme le sang.
Mes yeux gris prennent une teinte vermeille à la lueur des flammes.
Je mesure 1m95 pour 130 kg.
Nous sommes aux yeux des autres l'image que nous leur donnons de nous aussi, je m'affiche toujours vêtu des mêmes habits en public avec des gants en cuir blancs cet ensemble me permettant de cacher mes cicatrices ne laissant que la peau de mon visage exposée aux regards du peuple, je me soumets également à 7 h d'entraînement physique par jour, cependant malgré ma musculature mon physique reste assez svelte, mon but étant autant d'avoir une force non-négligeable qu'une vitesse proportionnelle à cette dernière.
M'accompagne toujours épinglé à mes vêtements l'étoile récupérée sur le cadavre fumant de mon père, mais mes armoiries étant gravé à l'arrière de cette dernière, je les porte à ma gauche.
Pour finir, on me verra rarement sans une cigarette roulée.

Vie

Haine:
 
Famille:Morte.
Histoire:Aussi, loin, que ma mémoire me permet de me le rappeler, j'ai toujours réfléchi, réfléchis au sens de ma vie, au pourquoi de la raison mon existence dans un monde qui ne me convenait pas, un monde ou les êtres qui se proclamaient mes ''semblables'' ne vivaient que pour écraser leur prochain, ces hommes et ces femmes étaient les parasites de ce monde, tel un virus infectieux et mortel, ils le poussaient lentement vers sa complète annihilation, des fous qui s'acharnaient à scier la branche sur là quelle, ils étaient assis dans l'espoir d'en récupérer le bois précieux.

Au fil des ans, je me posais de plus en plus de questions, alors même que les autres enfants de mon âge s'amusaient ensemble cherchant tant et tant à passer leurs temps qu'ils le perdaient à jamais, c'est en observant cela que j'ai compris l'une des choses les plus importante de leur monde :
Tout n'était qu'une éternelle boucle, le temps passait sans que rien ne change, ils étaient tous les maillons interchangeables d'une même chaîne, telles les ouvrières d'une fourmilière, ils naissaient, vivaient, mourraient pour cet étrange système.

Plus je regardais ce monde plus je m'en sentais distant, l'hypocrisie de l'humanité qui me répugnait auparavant m'était à présent égal tout comme leur vie, tout comme leur dieu, car oui, le système était leur dieu, un être née de leur désir, une divinité née de l'avarice de ses fidèles, incarnation de la perversion, de l'intelligence et de la folie ordonnée, de tout cela, je me sentais distinct, non pas comme une lueur d'espoir, un élu parmi les hommes, mais comme une incarnation de la disparité, un être au-delà du bien et du mal, une entité des plus obscure.

Je n'avais pas de raison de supporter ce monde, juste neuf lien m'ancrant à lui, ma famille, à cause ou grâce à eux je ne pouvais que faire chaque nuit ce même rêve, un monde encore pur que l'avarice de l'homme n'avait pas déformé, des sommets encore enneigées dont les sommets étaient cachés par des nuages blancs ou nul ne soufrait des répercussion de la guerre et des royaumes, puis je devais me réveiller, si je ne pouvais rejoindre ce monde nul utilité pour moi de parvenir au paradis ou à l'enfer, seuls deux espoirs subsistaient, parvenir à détruire ce monde et ce dieu constitué des parasites qui le rongeaient, ou disparaître dans le néant comme si je n'avais jamais existé.
Le jour où je ne pus sauver ma famille de ces monstres répugnants, ce fut cette seconde option qui vint s'imposer à moi, la faucheuse m'arrachant à cette réalité.

Ou du moins, c'était ce que je pensais, pourtant, je rouvris les yeux là au milieu des cendres de ma demeure, contemplant mes mains gravement brûlées alors que mes jambes, ne pouvant me porter, m'abandonnèrent lorsque je voulus me lever, des flammes aussi rouges que le sang qui s'écoulait de mes yeux telles les larmes d'une âme damnée parvenaient à se maintenir à quelques endroits assez éloignés, même sans cela le sol incandescent affaiblissant petit à petit ma chair jusqu'à la ronger ne me permettait pas de ressentir la douleur, tout était comme si mon corps lui-même avait atteint sa limite ne pouvant se permettre de me mettre plus en garde sous peine de me faire sombrer dans la folie.
Le sang, ce fut la première chose que je vis la devant moi formant une croûte séchée recouvrant les corps saccagés de mes neufs liens tous empilés la en dessus des serviteurs.
L'odeur autant que le choc faillit me faire de nouveau sombrer dans l'inconscience, mais la douleur se mêla rapidement à la rage, hurlant ma haine au monde je saisit les planches carbonisées dont les clous étaient à découverts à présent, utilisant mes dernières forces pour ramper jusqu'à la cause de mon malheur, après ce qui me sembla une éternité je me saisit d'une décoration brillant au niveau de ce qui fut le torse de mon père, une médaille d'or en forme d'étoile qui portaient les armoiries de ma lignée, deux loups représentaient les faces du demi-dieu que mon père avait en sa possession celle grâce à qui il passa en une vie le fossé qui séparait le statut de Baron de Duc, Seth c'est seulement à ce moment que je comprit que c'était lui sous les ordres de père qui m'avait sauvé, resserrant mes mains blessées sur la médaille je lut le mot écrit sur le parchemin que tenait Seth.

La victoire ou la mort

Lorsque les membres de la garde dorée arrivèrent à ce qui fut la demeure familiale du Duc de Sombrâme il virent qu'un garçon les yeux cachées par des cheveux roux tachées de sang de telle sorte qu'ils paraissaient pourpres à la lumière des flammes, ce qui les frappa ne fut cependant pas ce miraculé, ce ne fut pas non plus la pile de cadavre devant lui, non ce qui réussi l'exploit de faire couler une goûte de sueur froide le long de leur colonne vertébrale de ces élites en armure d'or était les centaines de cadavres éparpillées derrières lui des flammes rouges brûlaient toujours la chair de ce que personne n'aurait pu nommer, ces tas de chairs impossible à identifier semblaient être persécuté par des flammes rouges qui refusaient de s'éteindre, tout devin gris le cerveau d'un homme n'était pas fait pour percevoir cela au point qu'il voulait effacer le plus possible de détails de ce tableau horrifique.

Ce fut la dernière fois où je fis preuve de faiblesse, la haine ma rendu fort et la rage me rendra plus fort encore, à chaque seconde qui s'écoulera, je rapprocherais ce monde de sa fin, à chaque seconde qui s'écoulera, je poserais une nouvelle pierre à l'édification d'un monde meilleur.

Mon nom est Arabel de Sombrâme.
Fils des flammes, Père du sang.

Autres
  [Arabel peut mourir n'importe quand]
Métier: Duc
Signes particuliers: Des cheveux roux qu'il teint facilement en rouge sang, avec une substance qu'il garde secrète.
Rêve, ambition: Détruire l'ile d'Arcane tel qu'elle est, affin que les survivants qu'il jugera digne reconstruisent un monde meilleur.
Arme: Une épée à deux mains incrustée de rubis, sa la lame noire est plus à été forgé de manière à être plus résistante qu'une épée banale mais reste cependant faite d'acier et peut donc finir par être émoussée, le pommeau de l'arme se termine par un crâne ayant un rubis dans sa mâchoire ouverte.
Hors Jeu

Comment avez vous découvert ce forum? Mon chat est tombé dans sa cave o/
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Toujours aussi immersive et excitante.
Comment trouvez vous le design de ce forum? Orgasme visuel instantané et permanent '^' *va chercher les goutes pour ses pauvres yeux sec*
Avez vous lu le règlement? Lu et approuvé avec mon sang! Enfin je croit que c'était le mien...
Avez vous vu le tchat? Oui et je suis content de pouvoir dire qu'ils parviennent à me supporter aussi pénible que je puisse être... =_=
Savez vous comment voter pour le forum? Je deviendrait le nouveau Roi de clic! :v



Signature complète:
 

Arabel Thème:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Arabel le Lun 26 Nov 2018 - 18:34, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 868
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Dim 11 Nov 2018 - 21:50

Bonsoir !

Je viens aux nouvelles concernant ta fiche.
As-tu besoin d'une quelconque aide ? N'hésite pas à contacter le staff ! Sans retour de ta part, ta fiche sera archivée et ton compte supprimé, mais pas de panique, tu pourras toujours revenir Wink

Bonne soirée !


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Arabel
avatar



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Date d'inscription : 11/07/2018
Messages : 5
Double Compte : Albis
Elément : Aucun
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mar 20 Nov 2018 - 14:06

Bonjour, j'ai eu quelques soucis mais ça bouge enfin, d'ici demain matin j'aurais fini.



Signature complète:
 

Arabel Thème:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Arabel, Duc de Sobrâme [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» cours de dysenterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains-