La lune est rousse, ce soir.

Partagez| .

La lune est rousse, ce soir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Dim 19 Aoû 2018 - 23:22

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Le ciel était dégagé, cette nuit. La lune éclairait doucement la ville endormie. Nérée pourtant, elle, ne dormait pas. Ses petites insomnies la prenaient de temps à autres, sans qu’elle ne puisse y faire grand-chose. Cette nuit, elle avait choisi de quitter la tranquillité de son manoir pour se promener en ville, loin des yeux des gardes dorés pour surveiller le moindre de ses faits et gestes.

Elle passa une main sur son épaule, une blessure qui ne datait que de quelques jours. Un jour dont elle se rappelait encore, tant tout avait été chaotique. Et brusquement fini. Depuis, la jeune noble avait repris sa routine, et si on ne savait pas qu’un bandage se cachait sous ses beaux habits, rien ne laissait à penser qu’elle s’était retrouvée dans la pire des situations.

Il faisait frais, mais rien d’assez dérangeant pour la stopper dans cette petite escapade nocturne. Elle se posait un grand nombre de questions, en ce moment. Que cela soit sur sa relation avec Shénzi ou ses récentes découvertes sur ses origines, elle ne savait guère où donner de la tête. Elle ne trouvait qu’un peu de repos lorsqu’elle se retrouvait seule ainsi. Ses pas la guidèrent vers le port, en endroit assez agréable lorsque la nuit était tombée. Il n’y avait là-bas pas un bruit, seulement celui des vagues pour bercer l’esprit. Elle n’eut le temps cependant de s’y rendre, cette nuit-là.

Nérée avait remarqué depuis un moment que deux hommes la suivaient. Elle qui ne souhaitait pas d’ennui supplémentaire en cet instant se fit vite à l’idée qu’elle ne pourrait y échapper. Alors qu’ils avaient accélérer leur marche, elle s’arrêta au détour d’une ruelle, ce qui sembla les surprendre ; mais guère les stopper dans leur objectif.

« T’es toute seule ma jolie ? »

Une phrase d’accroche quelque peu idiote. Il n’y avait qu’eux, dans cette ruelle. Si Nérée ne ressentait pas la moindre peur, elle se demandait comment elle pouvait se sortir de cette situation délicate. Elle souhaitait être seule, et ces deux hommes ne semblaient pas vouloir la lâcher d’une semelle.

« Que me voulez-vous ? »

Elle soupira. Ses affaires ? De l’argent, peut-être ? Lorsque l’un des deux hommes posa l’une de ses mains sur son épaule, celle blessée, elle se dégagea d’un coup sec, tant par la douleur ressentie que par l’envie de ne pas se faire toucher. La réponse ne se fit pas attendre. Un violent coup sur le haut de son crâne, qui la fit tomber en avant.

Tout s’assombrit, subitement. Alors que son corps se relâchait complètement, tombant comme une poupée abandonnée au sol, ses prunelles s’attardèrent un instant sur une nouvelle personne, entrant dans son champ de vision. Mais elle s’évanouit, tout aussi vite.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Nérée Helireah le Lun 20 Aoû 2018 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Lun 20 Aoû 2018 - 1:30


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Rymaïn sorti bien tard de l'atelier d'un artisan, qui aurait du fermer depuis plusieures heures. Elle avait souhaité faire des modifications sur son harnais, à présent qu'elle devait voyager comme elle ne l'avait jamais fait -c'est à dire sans monture ou caravane pour porter ses affaires-. Les masses dans son dos étaient problématiques pour le port d'un sac, ou mal-pratique avec une cape de voyage. L'homme, tout à sa tâche, l'avait retenue un temps indéfini pour lui faire essayer son ouvrage.

Elle portait maintenant une ceinture de cuir solide, se départageant en deux harnais sur chaque cuisse, avec deux sangles de chaque côté pour les attacher à la jambe. Les sangles étaient reliées par une bande de 5 cm de largeur de cuir, renforcé par un acier souple. A celle-ci était fixé deux anneaux, à peine ouverts, fait dans un métal solide et flexible, où venait se clipser le manche de ses masses.

Elle ne rentra pas de suite et, recouverte de sa cape de voyage d'un vert intense, elle déambula un moment dans les rues silencieuses de la capitale, sa capuche remontée sur son visage.

• Ω •

Après une longue errance, elle se décida à rentrer, mais des échos dans une ruelle attirèrent son attention. Elle s'y dirigea furtivement et observa deux gaillards qui cachaient de leurs corps leur future proie. Tant pis pour cette petite écervelée, après tout, ce n'était pas son affaire. Elle fit demi-tour, mais un gémissement de douleur bref lui fit tourner la tête. Sous la pâle lumière de la lune, un éclair châtain-roux passa devant ses yeux lorsque le corps s’effondra sur le côté. Un corps mince, plus petit qu'elle, avec une chevelure conséquente... Ses entrailles se nouèrent une fraction de seconde, avant qu'elle ne décide d'entrer dans la ruelle, incapable de ne pas vérifier l'origine de son pressentiment.

Les deux hommes se retournèrent sur elle, alors qu'elle avançait sans plus aucune discrétion maintenant. Elle avait reconnu la finesse des traits pâles qui se reflétaient sous l'astre blafard, malheureusement pour les deux humains encore présents. Ses armes déjà aux mains, sifflèrent dans la nuit, avec un bruissement léger et agréable à ses oreilles. D'un mouvement fluide, elle asséna un premier choc sur le bras qui tenait un objet contondant, parant de son autre arme le coup du second assaillant. C'étaient de vulgaires truands des rues malhabiles et légèrement ivres.

Elle plia les jambes avec agilité, pour briser le genou de l'un deux, qui s'affala dans une douleur palpable. Quant à son acolyte, il avait déjà fait demi tour. Non... aucun ne réchapperait au feu et à la rage qui écumaient en elle. Elle le rattrapa aisément, achoppant son épaule avec une de ses armes. Le choc le stoppa, et il n'eut guère le temps de se retourner pour que son visage s'éparpille sur le mur à sa droite. Celui qui était resté au sol, le genou broyé, se releva maladroitement. Un bref et dernier pas debout sur cette terre, avant que Rymaïn écrase son bassin entre les deux masses qu'elle avait déployées telle une tenaille. Il s’effondra dans un râle gargouillant de sang, et elle repoussa son corps vers l'arrière avec sa botte.

Elle refixa alors ses armes, songeant les nettoyer plus tard -tout comme son visage légèrement éclaboussé- et se pencha vers la jeune femme inconsciente. Une vraie petite idiote entêtée et totalement insensée... Comment avait-elle pu se retrouver seule dans les rues de la capitale à une heure aussi tardive? Elle glissa une main sous ses genoux et l'autre sous ses bras, puis la souleva doucement, avec une certaine facilité. La guerrière avait bien récupéré de sa blessure au flanc, heureusement. Elle observa le visage fermé de la sibylle, qui respirait lentement mais régulièrement... elle était juste bien sonnée, sans plus, à priori.

D'un pas lent mais assuré, elle prit la direction de l'auberge où elle séjournait. A son grand soulagement, la salle du bas était déserte en ces heures avancées. Elle put regagner sa chambre sans croiser personne, afin de déposer délicatement Nérée sur le lit. Elle alluma une bougie sur la petite table de nuit et observa un instant son visage bercé par les mouvements irréguliers de la flamme. Pourquoi fallait-il qu'elle tombe sur elle aussi vite? L'île n'était donc pas assez grande? Elle ne voulait pas songer davantage à ce qui se passait dans sa tête en cet instant, et s'éloigna un peu, commençant à retirer sa cape, ainsi que son harnais.

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Lun 20 Aoû 2018 - 18:08

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Tout semblait calme, autour d’elle. Pas un bruit, comme s’il n’y avait rien. Et il n’y avait rien ; ces deux hommes, cette belle lune qui berçait toute une île. Un certain vide apaisant et effrayant à la fois l’entourait, ne voulant la lâcher. Le choc violent qui avait provoqué tout cela ne pouvait cependant pas la retenir éternellement dans cet état. Elle reprit peu à peu ses esprits.

La froideur des pavés avait été remplacée par quelque chose de plus moelleux. Il ne faisait d’ailleurs pas aussi frais, comme si elle ne se trouvait plus dans la rue. C’était pourtant la dernière chose dont elle se souvenait, cette allée peu rassurante, ces deux hommes qui avaient fini par l’agresser. Où se trouvait-elle, alors ? Sa tête tanguait encore, alors la jeune noble ne rouvrit pas instantanément ses paupières. Ses sens lui revenaient cependant peu à peu, et le silence de l’endroit lui indiqua qu’elle se trouvait à l’intérieur d’une bâtisse. Il y avait bien quelques bruits, mais biens différents de ceux perceptibles dehors.

Il y avait bien quelqu’un, là où elle se trouvait. Peut-être était-ce l’un des deux hommes, rencontré plus tôt. Le fait de se retrouver ainsi perdue était assez désagréable. Lentement, elle passa une de ses mains sur son visage, presque comme pour vérifier que tout était bien en place, puis l’amena jusqu’à l’arrière de sa tête, où le simple fait d’effleurer sa bosse la fit grimacer de douleur. Malgré cela, elle ne sentait rien d’anormal, elle avait toujours ses habits, et même sa chevalière, autour de son cou. Elle se risqua alors à entrouvrir les paupières, mais ne vit que la pénombre dans la pièce.

Une faible lueur dansait, au plafond. Chaude, cela ressemblait à une bougie, posée non loin d’elle. La jeune femme finit par bouger de manière plus franche, se redressant tant bien que mal. Sa tête tournait encore, une chose plutôt normale après le coup reçu. Elle posa un instant sa tête entre ses mains, essayant de se calmer un peu. Elle avait été allongée sur un lit, d’un confort minime. Son regard se posa bien vite sur celui qui se trouvait de dos, non loin d’elle. Celle, plutôt. Nérée ne la reconnue pas sur l’instant, elle resta alors muette, n’arrivant vraiment pas à se faire une idée de ce qu’il s’était passé, quelques temps plus tôt.

Cette chevelure lui rappelait quelque chose. Une femme, spéciale, qui ne semblait pourtant pas aussi calme dans ses souvenirs. Lorsque son regard s’attarda sur les arabesques de sa peau, le doute se dissipa. Cela ne pouvait qu’être elle.

« Rymaïn… ? »

Une voix encore faible, elle venait tout juste de se réveiller après tout. Elle ne pouvait nier sa surprise, ni son incompréhension. Que faisait-elle ici ? Et elle, où était-elle ? Une montagne de questions lui vint à l’esprit, trop pour qu’un seul mot ne sorte de sa gorge. Elle resta là, à la regarder d’un air perdu et surpris à la fois. Une fragilité qui ne lui était pas habituelle. Mais qu’elle ne pouvait qu’adopter, face à cette situation incongrue.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Lun 20 Aoû 2018 - 18:56


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Bien qu'un peu faible, le timbre cristallin résonna agréablement aux oreilles de la nordienne, d'autant qu'il prononçait son nom. Mais d'autres échos liés à cette voix refirent aussi surface, et l'irritation qu'elle avait pu engendrer à de multiples reprises par le passé également. Ses réminiscences, mêlées aux souvenirs d'autres sensations qu'elle tentait d'écarter de son esprit, l’énerva lentement, intérieurement.

Rymaïn se tourna vers la jeune femme à présent assise sur son lit, et s'approcha d'elle, n'ayant pas encore eut le temps de rincer son visage maculé du sang de ses agresseurs. Elle posa un genou sur le matelas juste à côté de la sibylle, et dressa son index près de son visage, en essayant de conserver un ton modéré, où se mêlait la colère et l'irritation. Une irritation due au fait que cette colère n'avait rien de méchant, mais dissimulait, parfaitement bien, un soucis réel de la santé de cette femme... un sentiment qui la frustrait presque.

"Vous êtes complètement irresponsable! Qu'est-ce qui vous a pris de sortir seule au milieu de la nuit?!" Elle éloigna sa main, et se redressa, pour aller chercher de quoi nettoyer le rouge qui ternissait encore ses joues. Elle ne laissa néanmoins pas le temps à la jeune femme de répondre, et enchaîna aussitôt.

"Vous auriez très bien pu mourir! Voire pire, encore, ..." Elle humidifia un linge propre dans le broc d'eau situé près de la fenêtre, et rinça son visage, avant de l'essuyer et se tourner à nouveau vers elle. "Vous avez une chance inouïe que je sois passée par là!..." Pendant une fraction de seconde, elle repensa à tout ce qui s'était produit quelques jours plus tôt, dans les montagnes, et ne put s'empêcher d'ajouter. "...Pas comme moi."
• Ω •

Elle s'appuya contre le rebord de la fenêtre, et croisa les bras sur sa poitrine. Ses yeux fixés sur ce visage pâlement éclairé par la danse de l'unique flamme en présence dans la pièce. Heureuse de ne pouvoir distinguer avec trop de netteté le regard qui s'était posé sur elle en l'écoutant. A supposer qu'elle l'écoutait réellement. Bien sûr, le choc crânien ne devait pas aider, mais elle soupçonnait surtout la désinvolture et l'insouciance dont Nérée pouvait faire preuve, malgré l'évidence de ce qu'on lui disait.

Rymaïn finit par détourner le regard de la jeune femme, avant de se perdre encore complètement là où elle ne devait aller, et se tourna pour contempler la nuit bercée d'une lueur pâle. Ses prunelles olives se posèrent sur les toits de Lüh, qui se découpaient dans le ciel nocturne, sans réellement les voir. Une marée de pensées chaotiques envahissait progressivement sa psychée, et elle n'avait pas de temps à perdre avec tout cela maintenant. Elle s'était fixé de nouveaux buts depuis son départ de Selmar, certaines idées avaient germées en son esprit, y prenant racines et puisant à une source qu'elle ne soupçonnait plus posséder encore... Elle n'avait pas le loisir de s'en détourner...

...Mais avait-elle la force de résister à ce qui pouvait l'en éloigner?

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Lun 20 Aoû 2018 - 23:18

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Vraiment, Nérée ne s’y attendait pas. Ni la revoir, ni se retrouver en sa compagnie, ce soir. Cela induisait beaucoup de choses, tout comme ce visage avec encore quelques traces carmin dessus, tout comme cela ne lui disait rien sur ce qu’il avait bien pu se passer, dans la ruelle. Rymaïn se retourna lorsqu’elle entendit son prénom sortir de ses lèvres, pour se rapprocher d’elle l’instant d’après. Lorsqu’elle lui adressa la parole, ce ne fut que pour adopter un ton qu’elle connaissait que trop bien. Ne connaissait-elle que la colère pour communiquer avec elle ?

Cette femme était en train de la gronder, comme on grondait une enfant. Elle, l’une des plus importantes nobles de Lüh. Cela avait un côté risible et à la fois justifié ; tout aurait pu se terminer, là-bas. Elle suivit des yeux ce doigt accusateur, puis songea à ses paroles, alors qu’elle s’éloignait déjà. Nérée en revenait toujours au même point, et avait l’impression que cela ne pouvait être compris par cette rousse. Elles ne pouvaient pas se comprendre. Elle n’allait même pas prendre la peine de lui expliquer ce choix, puisqu’il n’apporterait que son lot supplémentaire de reproches.

Nérée n’avait pas souhaité la revoir. Elle qui pouvait l’agacer au plus haut point, rencontrer de nouveau ce regard olive était plus que dérangeant. La semaine passée en sa compagnie avait été bien trop chaotique pour être vécue une seconde fois, et en cet instant elle se sentait déjà étouffer, tant par ses paroles que par sa présence même.

Elle laissa le silence retomber, regardant Rymaïn jusqu’à ce que celle-ci préféra la vue qu’offrait la fenêtre de la chambre. Elle n’avait pas envie de lui répondre, ni même à sa dernière réflexion. La jeune noble détourna à son tour le regard, ne sachant de toute façon pas quoi lui répondre. L’envie de savoir ce qu’il venait de se passer lui était passée, elle avait mal à la tête et avait simplement envie de quitter cet endroit. Pourtant, elle ne fit rien. Elle se sentait reconnaissante de l’avoir sortie d’une telle situation, et s’en aller comme une voleuse ne lui convenait pas.

Alors, ce silence, elle ne le brisa pas. Elle avait envie de lui répondre tout aussi froidement qu’elle lui avait parlé, mais aucun mot ne passa ses lèvres. Nérée posa son dos contre le bois du lit, ramenant ses jambes contre son buste. Elle regarda un moment la porte de la chambre. Elle attendrait que ses maux de tête se calment, et elle s’en irait. Elle se sentait mal à l’aise, ici. Par rapport à cette situation, par rapport à ce qu’elle pensait.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 9:42


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Vide... Absence... Néant... Telle l'ombre d'une nuit profonde, un silence oppressant gangerna la moindre parcelle de la chambre. Rymaïn hésita à se retourner, interpellée par cette réaction inattendue, la voix de Nérée semblait vouloir rester cloîtrée au fond de son coeur. La nordienne fit demi tour sur place, puis se décala du cadre extérieur de quelques centimètres en direction du lit, mais sans l'approcher davantage.

Sa logique, très pragmatique, fut alertée instantanément. Elle n'était pas en mesure de conscientiser l'existence d'une relation entre son attitude et celle de Nérée, alors, elle déduisit une toute autre chose à l'origine de ce mutisme. Sa voix, radoucie, demanda avec une pointe d'inquiétude mal dissimulée cette fois :

"Ces hommes vous ont-ils fait quoi que ce soit avant mon arrivée ?" Cette simple perspective ouvrit une brèche d'une noirceur intense dans son esprit, qu'elle ne voulait pas voir se confirmer. Mais qui pourrait, hélas, justifier ce comportement fermé.
• Ω •

Cependant, elle n'eut pas le temps de réagir à la réponse apportée par Nérée. De légers éclats de voix dans la rue en contre bas attirèrent son attention. Elle se rapprocha discrètement du côté de la fenêtre, qui surplombait justement l'entrée de l'auberge. Devant le parapet de cette dernière, trois hommes en armes, miliciens probablement, semblaient s'entretenir avec le tenancier de l'auberge encore mal réveillé.

"Et merde..." Rym souffla d'exaspération et d'irritation. Il n'était pas bien difficile de deviner la nature de leur conversation, surtout lorsque l'aubergiste montra distraitement la chambre à l'étage derrière lui. D'une manière ou d'une autre un badaud quelconque avait du la voir revenir avec la duchesse inconsciente dans ses bras... Ou les lascars de tantôt avaient des comparses alentours qui s'étaient tenu à l'écart avant de se rendre au poste de la milice ?

Trêves d'hypothèses, il fallait agir, et vite. Elle regagna le coin où étaient posés ses affaires, remis sa ceinture harnais sur son pantalon, et enfila sa cape de voyage, avant de passer son sac sur ses épaules.

Elle s'approcha de Nérée et lui prit le poignet en essayant d'être délicate mais ferme à la fois. "Il faut partir, vous devez venir avec moi ! La milice va bientôt  débarquer, et si elle trouve la duchesse Helireah à moitié sonnée dans ma chambre, je ne sortirais pas vivante de Lüh."

Elle entraîna celle-ci sans réellement lui demander son accord, elle n'avait pas le temps de jouer. Et si Nérée voulait faire des manières, elle devrait agir encore plus vite. Car en acceptant de la laisser sur place, elle aggravait sa situation délicate et aurait à peine le temps de fuir la ville, si cela etait encore possible.

Avec des gestes silencieux, elle se rapprocha de la fenêtre après avoir entendu une porte se refermer discrètement. Elle avait relâché le poignet de Nérée, qui semblait la suivre... Rymaïn n'y fit pas plus attention, cette décision lui appartenait, en fin de compte. La nordienne ouvrit les deux battants vitrés et se glissa agilement sur le toit en pente, presque plat. Avec le parapet plus loin, la fuite sera aisée dans un premier temps.

Elle se tourna un bref instant, afin d'observer Nérée, toujours à l'intérieur, et de pouvoir se décider rapidement, selon le comportement de cette dernière. Néanmoins, elle ne put s'empêcher de tendre une main dans sa direction et de demander sur un ton bas, sans insistance quelconque, une pure sincérité dans la voix.

"Si vous souhaitez m'accompagner, c'est maintenant." Oui, elle devait faire un choix rapidement, avant que la nordienne ne file au plus vite pour son propre bien être.

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 18:00

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Un malaise créé par ce silence, par le fait qu’il n’y avait pas de raison à cette nouvelle rencontre. Les Quatre devaient avoir un humour assez particulier. Il n’y avait que peu de chance de la revoir en cet heure tardive, et encore moins qu’elle décide de l’aider, après tout ce qu’il s’était passé. Pourquoi l’avait-elle d’ailleurs fait, alors qu’elle venait juste de lui dire que ce n’était pas une chance pour elle ? Réellement, cette femme faisait preuve d’une incohérence qu’elle n’avait plus envie de côtoyer. Les secondes s’écoulaient, interminables, mais Nérée ne renoncerait pas à ce mutisme. C’était sûrement la meilleure façon pour ne pas avoir à retomber dans une discussion insensée, ni retourner à cet intérêt qu’elle avait pu lui porter. Elle ferma alors les paupières, comme si cela allait l’aider à faire le vide dans sa tête. L’oublier, alors qu’elle était là, juste à côté.

Rymaïn la relança, étonnamment. Peut-être supportait-elle encore moins cette situation qu’elle. Cette inquiétude, dans sa voix, attira son attention. Encore un prompt changement d’attitude. Elle posa alors son regard sur elle, comme pour vérifier que c’était elle qui venait de prononcer ces mots. Puis Nérée soupira. Elle n’y était pas. Elle ne répondit pas. Ce ton plus doux n’était qu’illusoire, elle en était sûr dorénavant.

Le monologue n’eut cependant pas le temps d’aller plus loin, quand bien même elle semblait plus tourner en rond depuis le début. L’attention de la rousse sembla attirée par l’extérieur, ses mots confirmant qu’il se passait bien quelque chose. Sa réaction ne fit pas attendre, puisque l’instant d’après, elle était déjà en train de ramasser ses affaires. Peut-être que cela avait un lien avec la trace de sang qu’elle avait eu, sur la joue. Il fallait être idiot pour se battre ainsi pleine ville. La nuit ne cachait pas tout. Nérée s’attendait à la voir partir, ce qui l’arrangea, puis qu’elle comptait elle aussi la quitter. Cela faciliterait les choses. Ce soulagement ne fut que de courte durée, lorsqu’elle la sentit tirer sur son poignet. Se laissant faire, elle se fit entraîner jusqu’à la fenêtre de la petite chambre.

Elle devait partir avec elle. N’était-ce pas ce qu’elle venait de dire ? Pourtant, ses affaires n’étaient pas les sienne, et rien ne l’obligeait à coopérer. Rymaïn passa en premier par la fenêtre, elle n’avait de toute façon que les toits comme choix pour fuir. Sa dernière phrase l’agaça au plus haut point. Non, elle ne le souhaitait pas. Elle ressenti même l’envie de lui dire tout ce qu’elle avait retenu depuis un moment. Mais ni l’une ni l’autre n’avaient le temps pour ces enfantillages.

Elle resta un instant debout, à la fixer, presque de défiance. Cette main qu’elle lui tendait, elle savait bien que cela était une mauvaise idée que de la saisir. Cette dernière n’avait-elle pas refusé la sienne, à un moment ? La jeune femme fit quelques pas, souffla la bougie qui éclairait la chambre, puis s’aida de Rymaïn pour monter à son tour sur les toits de Lüh. Derrière elle, elle repoussa les deux volets de la fenêtre.

Il ne devait pas y avoir méprise. Elle fuyait en sa compagnie pour ne pas aggraver sa situation, pour lui rendre ce service qu’elle lui devait. Dehors, l’air était plutôt frais. Cela lui faisait un peu de bien, elle ressentait un peu moins sa douleur au crâne. La Lune était bien plus haute que la dernière fois ; combien de temps était-elle restée inconsciente ? Une question qui fut balayée par le début de leur course, dans la pénombre de la nuit. Elle suivit Rymaïn, la vit, hésitante quant au choix du meilleur chemin pour fuir parmi ces nombreux toits. Elles se trouvaient non loin de la grande place, entre le port et celle-ci. Sans la prévenir, elle lui passa devant, prenant la décision de la guider.

Les premiers toits étaient assez plats, mais très vite, la jeune noble guida Rymaïn vers des toits où l’équilibre se faisait bien plus incertain. Après tout, c’était la solution la plus efficace pour ne pas se faire attraper. Elles avaient l’avantage de ne pas porter d’armure encombrante. Heureusement, l’air était sec, le sol n’était pas glissant. Nérée avait l’habitude des hauteurs. Depuis son plus jeune âge, elle avait été attirée par cette sensation de vide sous ses pieds, de ces proportions minuscules en contre-bas, et y avait même succombée, une fois. La chute n’avait fait que renforcer cette envie d’évasion. Cela n’évitait pas à ses pieds de glisser parfois, de voir son cœur s’accélérer d’un coup face à se risque de tomber. C'était vraiment dangereux. La douleur la gênait parfois, mais rien d’assez prenant pour la clouer sur place. Plusieurs fois, elle se surprit à attendre Rymaïn, qui avançait plus ou moins à la même vitesse qu’elle. Chacun ses domaines de prédilection.

Nérée finit par s’arrêter, à un moment, se retournant. Elles ne semblaient pas avoir été suivie, du moins par la voie des toits. Elle reprit doucement son souffle, un peu fatiguée par cette course, sa tête la relançant encore. Ses prunelles se posèrent un instant sur Rymaïn, puis elle lui tourna le dos. Elles se trouvaient non loin du port, et on pouvait apercevoir la mer, d’ici. D’ici, il y avait chemin plus ou moins hasardeux pour descendre des toits, mais cela restait possible. Elle avait assez donné. Il y avait aussi une petite corniche, plongée dans la pénombre, donnant sur un jardin en bas. Nérée s’y dirigea sans trop réfléchir et s’y assis, laissant ses jambes pendre dans le vide. C’était la vue qu’elle avait cherchée, avant toutes ces cailloux sur son chemin.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 18:49


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Sa main tendue baissa d'un ou deux centimètres lorsque Nérée sembla s'éloigner. Elle avait fait un choix, et on ne peut plus logique, soit! Rymaïn fixa l'encadrement vide une seconde, avant de détourner les yeux, lorsqu'une main se posa dans la sienne qui se retirait. Nérée avait simplement soufflé la flamme dansant dans la pièce à présent plongée dans l'obscurité, et referma les volets une fois sur le toit. Rymaïn retint de justesse un soupir de soulagement, alors qu'elle orientait son regard sur les toits de la ville, afin d'évaluer un parcours.

Soudain, la capitale qui s'étendait sous son regard et qu'elle ne connaissait guère, lui parut labyrinthique... Mais elle n'eut pas le loisir de s’appesantir sur sa propre méconnaissance du lieu, car Nérée passa sous son nez et emprunta un chemin à travers les toits avec une adresse surprenante. La nordienne hésita une fraction de seconde avant de lui emboîter le pas, il n'y avait plus de raison pour ne pas lui faire confiance.

Bien qu'elle ne disposait pas de la même facilité à courir ainsi, fort heureusement, ses entraînements passés furent d'une grande utilité. Le maniement simultané de deux armes lourdes requérait une assise et une agilité de jambes assez grande, afin de maintenir un bon équilibre dans ses mouvements et déplacements. Elle suivit sans peine, bien qu'un peu moins vite, la fine silhouette qui se découpait dans la nuit pâle devant elle, pendant un bon moment. Celle-ci ralentit enfin, avant d'observer son environnement, puis de poser un instant ses yeux sur la nordienne. Elle se détourna aussitôt, afin d'aller s'assoir sur le bord d'une corniche, les jambes dans le vide, sans le moindre mot...

• Ω •

Rymaïn reprit doucement son souffle, tout en observant les alentours. De toute évidence, elles n'avaient guère été suivies. Une poursuite sur les toits n'avait rien de simple, après tout. La mer s'étendait à perte de vue devant elles...

"...Le port..."

Elle observa un instant les autres côtés du toit qui les portait. Le port ne se situait pas exactement près des portes de la ville. Comment allait-elle partir? A moins d'embarquer clandestinement de nuit sur un des nombreux bateaux à quais. Mais encore fallait-il savoir où ils se rendaient et à qui elle aurait affaire. Ses prunelles olives retombèrent sur le dos de Nérée qui semblait demeurer muette et contemplative. Son attitude l'interpellait, encore une fois, elle ignorait quoi en faire et comment l'interpréter. Comme cela avait si souvent été le cas.

Mais si elle n'avait pas un début de plan quelconque pour partir instamment, elle était saine et sauve, était-ce réellement nécessaire de se soucier d'autre chose dans l'immédiat? Le vent marin venait caresser son visage et jouer dans sa chevelure, au même titre que celle de la jeune femme assise sous yeux. Un murmure s'éleva dans le silence de la nuit bercée par la lune.

"Merci..." C'était la première fois que ce simple mot franchissait ses lèvres, bien qu'il aurait pu être prononcé par le passé, à tout aussi juste titre.

Elle resta momentanément sur place, ignorant quel comportement adopter. Finalement, elle se débarrassa de son sac qu'elle posa sur le toit, et s'approcha dans le dos de la sibylle, demeurant debout à environ cinquante centimètres derrière elle. La nordienne garda le silence... chaque fois qu'elle entrouvrait les lèvres en sa compagnie, elle n'était capable que de mordre en conservant une certaine méfiance. A quoi cela serait bon?

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 19:23

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Son regard se perdit dans l’océan qui s’étendait à perte de vue. La mer était calme, le ciel s’y confondait à l’horizon. Cette vue était splendide. A quelques points, elle ressemblait à celle qu’elle pouvait avoir du haut de son manoir, à Layane. Ces étendues infinies où le regarde pouvait s’y perdre tranquillement, entrainant avec lui les songes les plus désagréables. Un jour, elle prendrait le temps d’explorer cet océan, comme elle avait traversé ce désert ambré. A cette hauteur, le vent soufflait doucement, faisant naître parfois quelques frissons sur sa peau.

Un autre la parcourra lorsqu’elle entendit Rymaïn, dans son dos. Bien sûr elle n’avait pas oublié qu’elle se trouvait là, mais aurait aimé qu’elle reste dans son coin, encore un peu. Les choses ne se passaient jamais comme on le souhaitait. Il y avait toujours des imprévu, bons ou mauvais. De quel côté elle la plaçait, maintenant ?

Ce simple « merci » changea peut-être la donne. Un mot qu’elle n’aurait vraiment pas pensé entendre, ni lors de leur dernière rencontre, ni aujourd’hui. Il n’y avait pas de froideur ou de mépris, non, il ne pouvait qu’être sincère. Un mot qui la fit sortir de son mutisme, finalement.  

« C’est rien… »

Elle souffla ces simples mots. Elle ne savait pas trop si c’était vrai ou faux. Le fait de l’avoir aidé de la sorte ne lui avait pas coûté grand-chose. Cependant, tout ce qui s’était passé ne pouvait être seulement réduit à néant de la sorte. Ce n’était pas rien, malgré tout ce qu’elle pouvait penser et s’obliger à penser.

« Tu le penses vraiment ? »

Elle avait soudainement lancé cette phrase, brisant une nouvelle fois le silence de la nuit. De manière un peu abrupte, sans explication. Consciente qu’elle pouvait encore répondre à côté de la plaque, elle précisa le fond de sa pensée : « Ce que tu as dis tout à l’heure, que tu n’avais pas eu la même chance que moi. »

Nérée voulait en avoir le cœur net. Elle voulait comprendre la raison de ses paroles, et cette attitude, elle qui restait là alors qu’elle pouvait simplement continuer à fuir. Il ne servait à rien de tourner en rond pendant encore longtemps. Peut-être que le fait qu’elles ne pouvaient se voir directement aidait un peu à poser des mots sur ce qu’elle ressentait.  

« Pourquoi tu restes là, si c’est vrai ? »


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 20:01


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Ce n'était pas 'rien', mais Rym se douta que là n'était pas l'intention. Elle n'attendait pas la question suivante, par ailleurs. Pourtant, elle était d'une légitimité indéniable. Mais Rymaïn ne parlait pas pour du vent, même si elle s'énervait facilement, ces propos avait toujours un fond de vérité quelque part... un minimum de cohérence.

"Je tais ce que je ne pense guère."

Cette simple réponse du prendre une toute autre ampleur dans l'esprit de Nérée, surtout qu'elle n'avait pas finit de parler et qu'elle précisait alors faire allusion à ce que la nordienne avait dit dans la chambre. Cette dernière resta silencieuse un instant... c'était pourtant vrai, ces mots là, comme d'autres. Ils puisaient toujours leur source quelque part en elle... mais c'était en elle, cela ne voulait pas dire que l'autre en était spécialement responsable. Et ces sources demeuraient difficilement accessibles, il lui aurait fallut réfléchir à bien des choses, pour expliquer la nature de ces propos et leur sens à ses yeux. La réalité qui affleura son esprit à l'instant, lui échappa, bien malgré elle d'ailleurs.

"...J'ai eu peur."

A ces mots, elle se détourna et s'éloigna aussitôt, surprise et piégée par sa propre phrase. Elle n'avait pas parlé légèrement en exprimant le fait qu'elle n'avait pas de chance, mais à ce moment là, elle ne l'aurait pas relié à une réalité aussi profonde. Une peur de la revoir, ou de toute ces autres choses, qu'elle ne savait exprimer. Ses yeux se fermèrent un instant, chacune d'entre elles tournant le dos à l'autre. La distance, voilà ce qu'elle avait souhaité instaurer avec ses dialogues qui n'en n'étaient pas vraiment. L'éloignement d'une relation qui lui échappait, qu'elle ne pouvait ni contrôler, ni comprendre.

• Ω •

Et elle n'avait effectivement aucune raison de rester si elle désirait conserver cet espace entre Nérée et elle. La raison n'avait d'ailleurs rien à voir dans cette présence, il s'agissait d'une pure et simple envie, une pulsion... rien qui soit tangible pour le corps des mots ou des concepts. C'était une énergie, un flux incessant et atrocement puissant. Une marée montante qui l'égarait constamment, et l’empêchait de réfléchir ou d'avancer comme elle le voulait.

Elle se baissa pour saisir son sac, puis se redressa, observant par quel endroit du toit elle pourrait redescendre correctement. Elle avisa un sous toit non loin, d'où elle pourrait se laisser tomber d'un ou deux mètres à peine en s'y accrochant.

"Je m'en vais..."

Et elle se dirigea lentement vers le petit toit qui devait déboucher dans une ruelle derrière les quais, probablement. Pour la suite, elle aviserait.

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 20:43

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Elle en avait dit un peu plus que ce qu’elle pensait au départ. Bien vite ses mots avaient rattrapé sa pensée, pour la dépasser. Sa question restait cependant légitime, et tout à fait logique quant à cette situation incongrue. Pourquoi était-elle là ?

Sa première réponse la fit presque rire, tant elle était en opposition avec ce qu’elle laissait penser. Son regard resta plongé dans le bleu de l’océan. Nérée aurait pu laisser ainsi la discussion à ce point, ne voulant aller plus loin. Elle aurait pu la laisser partir, ou partir d’elle-même. Cela n’aurait de toute façon guère changé grand-chose, rien d’important n’avait été dit depuis leur première rencontre. Elle aurait pu oublier celle-ci facilement, comme on chasse un mauvais rêve après quelques heures.

Sa deuxième réponse envoya balader tout cela. Elle faisait la lumière autant qu’elle assombrissait ses pensées envers Rymaïn, qui semblait s’être reculée un peu. Jamais elle ne serait revenue lui dire ce « merci », par peur ? Cette peur était une solution bien trop facile. Elle lui en voulait, et elle se ficha sur l’instant de savoir la raison de ce sentiment. Nérée se retourna un peu, toujours assise sur cette corniche, observant cette rousse ramassant son sac. Elle n’écouta même pas les idioties qui suivirent, et s'énerva sincèrement, pour une fois.

« Tu as peur ? Et tu ne trouves rien de mieux à faire à part fuir ? Encore ?! »

A ces mots, elle s’était penchée, attrapant la main de Rymaïn avant que celle-ci ne s’éloigne trop. Elle n’allait pas la lâcher. Comment osait-elle dire de telles choses pour ensuite lui tourner le dos, comme si de rien n’était ?

Elle s’était penchée, mais un peu trop, puisque son équilibre vacilla, alors qu’elle la tirait sans réelle modération vers elle. Son autre main essaya de se rattraper aussitôt sur le bord du toit, mais glissa cependant face à ce poids trop important.

Le reste de son corps se fit entraîner par cette gravité, toujours présente au mauvais moment.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 21:16


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Elle s'interrompit net en entendant la reproche. Fuir? Mais elle n'avait strictement rien demandé au final, et si elle souhaitait s'en aller, ce n'était certainement pas pour fuir, mais se préserver d'une situation qui ne permettait même pas qu'on l'affronte d'une manière ou d'une autre. Elle répondit sans se retourner, son ton reprenant cette couleur enragée et énervée qui l'habillait si fréquemment en présence de Nérée.

"J'ai décidé de partir parce que tout ceci ne mène nulle part, et vous le savez très bien..." Elle s'interrompit, sentant quelque chose lui saisir la main. C'était celle de Nérée, elle se tourna pour terminer son propos en la regardant : "... Le fait que vous l’interprétez comme une fuite vous..." Elle n'eut pas l'occasion de finir sa phrase. Dans son élan pour l’attraper, la jeune femme s'était involontairement déstabilisée.

Rymaïn se sentit happée vers l'avant, simultanément à cette femme devant elle qui chutait en arrière. Dans un réflexe, sa main se resserra sur celle qui l'empoignait à peine, tandis que l'autre lâcha son sac dans le vide devant leurs corps. Elle plia les jambes, ses genoux heurtèrent durement le toit déjà tout proche. Son buste fut entraîné vers l'avant, mais resta coincé en arrière de la corniche qui grinça dangereusement. De sa main valide, elle attrapa le bras de celle qu'elle retenait déjà... quel poids lourd, décidément, elle passait son temps à la maintenir entière!

Elle grimaça, allongée sur le toit, la tête haut dessus du vide et de ce corps qui pendait au bout de ses bras. Le souffle court elle s'adressa à Nérée "Essayez d’attraper la corniche avec... votre autre main... je ne saurai pas vous hisser toute seule."

• Ω •

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Rymaïn Cuchulayne le Mer 22 Aoû 2018 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 22:21

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Nérée n’eu le temps de penser à autre chose, ni à elle, ni à ses mots. Cette main qu’elle tenait faiblement était la seule chose qui la retenait, mais bien vite, elle entraîna tout avec elle, dans sa chute. Sa colère s’envola aussi vite qu’elle était venue. Une seconde, deux, entre la sensation de déséquilibre et celle de tomber. Tomber en arrière avait quelque chose d’effrayant et d’intriguant à la fois, si seulement elle aurait été la seule. Là Rymaïn l’accompagnait, encore une fois.

C’était le mauvais bras. Le choc, lorsque la rousse l’empêcha de tomber réellement, lui ôta un gémissement de souffrance peu contenu. Heureusement qu’elle lui tenait fermement la main, car sa propre emprise se relâcha sous cette douleur soudaine. Sa blessure à l’épaule était trop récente pour être complètement oubliée. Elle revint d’ailleurs à la charge, au mauvais moment peut-être. Son mouvement de balancier s’arrêta bien vite, elle essayait de rester le plus possible immobile ainsi retenue dans le vide. Le sac fit un bruit sourd lorsqu’il toucha enfin le sol en contre-bas, et elle ne voulait pas en faire de même. Rymaïn attrapa son bras de son autre main, pour éviter que le poids la fasse glisser un peu plus.

La jeune noble releva le regard lorsque Rymaïn lui indiqua la marche à suivre pour se sortir de cette situation délicate. La corniche était cependant hors d’atteinte, elle allait devoir tirer sur son épaule déjà douloureuse pour pouvoir s’y accrocher. Prenant une faible inspiration, elle tira se hissa jusqu’à la corniche, l’adrénaline créé par la chute l’aidant sûrement à supporter la douleur créée par cet effort. Une fois la main posée dessus, elle déchargea le plus de poids possible sur son autre épaule, et se remonta peu à peu à l’aide de Rymaïn.

Essoufflée, Nérée resta un moment à genoux sur cette petite corniche. La douleur à son épaule se faisait bien trop présente. Le visage encore tourné vers le sol, elle garda un moment les yeux fermés, se calmant peu à peu. La main qui tenait celle de la rousse la lâcha pour venir appuyer contre son épaule, comme si cela allait atténuer sa douleur.

« Excuse-moi… »

Sa réaction avait été idiote ; tant ce qu’elle avait dit que fait.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Mar 21 Aoû 2018 - 22:49


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Malgré la distance difficile à combler, Nérée fit preuve d'une volonté étonnante et finit par saisir la corniche de son autre bras. La charge désormais plus légère facilita la tâche à Rymaïn, qui put hisser le reste de son corps lentement, mais sûrement. La jeune femme finit par retrouver la stabilité du toit, où elle demeura à genoux, encore un peu trop près du bord au goût de la nordienne.

Elle lâcha alors sa main pour la porter sur son épaule. La blessure encore récente devait probablement l'avoir fait énormément souffrir avec un tel a-coup. Mais on ne pouvait pas y faire grand chose. Il était temps que tout cela prenne fin de la meilleure façon pour chacune. Nérée avait un domaine dans la cité, elle pourrait l'accompagner non loin, et repartir... Sauf que son sac était en contre bas, inaccessible.

• Ω •

La phrase de Nérée chassa momentanément toute ses réflexions, et le silence qui s'ensuivit s'éparpilla au vent salé. Rymaïn ne sut quoi répondre... Elle était épuisée par ce stupide incident et ne désirait guère se bagarrer ou lui reprocher quoi que ce soit. Qu'y pouvait-elle, après tout? Qui pouvait donc bien être tenu responsable de ce qui se produisait indiciblement entre elles? Elle s'était assise presque à côté de la jeune femme, un peu plus en arrière, les genoux à peine repliés vers elle, une main sur ceux-ci. Elle fini par baisser le visage dans le creux de sa paume, ses doigts glissant dans ses cheveux.

Encore quelque peu essoufflée, elle lâcha bêtement : "C'est la deuxième fois que je vous sauve la vie cette nuit... il ne faudrait pas abuser, madame la duchesse." Son ton n'avait rien du reproche, en cherchant bien, cela ressemblait presque à de l'humour. Si tant est que l'on puisse imaginer deux secondes une telle intention de sa part.

Elle releva la tête et fixa le visage de la sibylle qui baignait dans la lumière pâle de la lune. Nérée semblait mal, bien qu'elle ne sut dire si la douleur venait uniquement de sa blessure. Elle avait gardé les yeux clos devant le vide et Rymaïn, un peu en retrait, posa une main sur son bras.

"Ne restez pas si près du bord."

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 0:59

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Dans cette faiblesse, elle ne se reconnaissait pas. Ce n’était pas ce qu’elle était, ce n’était pas un chemin qu’elle voulait emprunter. Il y avait cette douleur, autant physique que moral qu’elle ne pouvait s’empêcher de ressentir. La première, elle devait s’avouer qu’elle ne pouvait que la supporter, mais la seconde, elle la rejetait. Elle s’était laissé emporter sans réelle raison, et voilà là où cela l’avait mené. A une excuse sincère mais amère, deux simples mots qu’elle n’aurait pas dit en d’autres circonstances. Tout cela c’était de sa faute.

Entre sa tête et son épaule, cela en faisait beaucoup pour ce soir, en effet. Nérée avait l’habitude d’abuser ; un peu plus ne changerait plus rien. Une réflexion dont elle se serait bien passée, cependant. Cette manière de l’appeler par autre chose que son prénom, de lui rappeler qu’elle lui devait la vie par deux fois… elle ne su ce qu’elle cherchait à provoquer, chez elle. De la colère, ou peut-être de la frustration ?

Une main interrompit ses réflexions. Elle s’était posée sur son bras, et elle lui intimait de reculer un peu. Après tout, il serait bête de tomber une deuxième fois, alors que la première lui avait coûté beaucoup. Nérée s’exécuta, se décalant un peu vers Rymaïn. Elle la regarda un moment, sans rien dire. Ces vas et vient entre sa douceur et sa colère la perdait. Elle, qui avait l’habitude d’agir en fonction de l’autre, ne trouvait tout simplement pas de repère stable pour se détacher de tout ça. Non, là, elle devait s’investir d’une manière ou d’une autre, ce qui était tout de suite bien plus déroutant. Bien plus réel, aussi. Ce qui l’amenait à des stupidités dont elle se serait bien passée.

La douleur à son épaule se faisait moins vive, elle avait réussi à calmer peu à peu son cœur qui s’était accéléré. Le sac de Rymaïn était tombé dans le jardin en contre-bas, mais il n’y aucun chemin direct pour y accéder, et encore moins tout seul. Son plus gros problème se trouvait cependant juste sous ses yeux. Ce silence qui était retombé, et elle, qui ne savait pas quoi dire. Alors elle retourna dans ce semblant de mutisme, peu fière. De manière général la jeune noble n’était pas des plus bavardes, mais cette nuit, c’était plutôt particulier. Tout était particulier, avec Rymaïn, cela, c’était certain.

De quoi pouvait-elle avoir peur ? Nérée n’arrivait pas à la comprendre. C’était sûrement le point de départ de tous leurs accrochages. Même si elle n’avait pas quitté son regard depuis tout à l’heure, elle n’y voyait rien.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 3:42


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

La jeune femme accepta de reculer et vint s’asseoir juste a ses côtés en la fixant étrangement, dans un silence qui devint rapidement oppressant. Elle ne disait mot, comme dans la chambre, mais ne cessait guère de la regarder. C’était assez dérangeant... Elle n'avait pas réagit à ses propos, alors que Rymaïn s'était efforcée de ne pas se montrer désagréable pour une fois. Qu'attendait-elle exactement ?

La nordienne soutint son regard, bien qu'elle éprouvait l'envie de s'en détourner. Mais cela aurait peut-être pu s'assimiler encore à de la fuite ? Par ailleurs, si elle continuait d'observer l'ambre et le gris bercés par la lune, elle finirait par exploser en mille petits morceaux indéfinissables. Exploser... Comme toujours, mais sans plus aucune expression dans la voix pourtant.

"Le silence est une assez belle façon de fuir..."

A ces mots, elle finit par se détacher de ce regard qui semblait vouloir la sonder indiciblement. Elle désirait peu que Nérée s'approche de ce qui existait en elle. Il n'y avait rien à voir au fond de ces prunelles olives, si ce n'était l'obscurité du néant et l'absurdité du chaos. Sa seule lumière semblait se trouver là dehors...

• Ω •

"Je vais... Trouver une manière de récupérer mes affaires par moi-même. Ensuite, si vous aspirez tant au silence, vous pourrez demeurer avec la nuit, je n'ai rien d'aussi tendre à vous offrir..."

Elle ignorait même quelle intonation insuffler à ces propos, qui semblèrent venir se décomposer sur l'horizon de ses lèvres. Son regard vert se posa sur le vide devant elle, tandis qu'elle essaya de chasser Nérée de son esprit pour observer les toits et les murs afin de trouver un chemin viable pour aller reprendre son sac. Elle ne bougea pourtant pas de sa place pour s'y atteler plus sérieusement.

Elle n'en avait pas envie, pas pleinement du moins. Cela aurait pourtant été si simple. Se lever, trouver un chemin adéquat, repartir... Oublier, fermer cette page d'un livre qu'elle ne se souvenait pas avoir ouvert et qu'elle continuait pourtant de lire, comme on attend la suite d'une histoire dont on ignore tout avec impatience. Elle glissa son visage entre ses paumes et ferma les yeux. Et Nérée ? Pourquoi restait-elle là aussi ? Qui compliquait réellement les choses ?

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 14:19

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Nérée ne voulait plus parler. Elle ne savait pas quoi dire, quoi penser de tout cela, alors pourquoi se forcer ? Se contenter de regarder Rymaïn n’était pourtant pas suffisant. Non pas qu’elle en voulait plus, mais cette situation lui laissait une pointe d’amertume au fond de la gorge. Au fond, c’était pourtant bien son propre comportement qui laissait à désirer. Dans ces prunelles vertes qui la fixaient aussi, il était difficile de devenir les intentions qui s’y cachait. Impossible peut-être, s’il n’y en avait de toute façon aucune.

On ne pouvait nier que cette situation était dérangeante, tant pour la noble que la nordienne. Cette obscurité ambiance, cette lune qui dominait le ciel et la mer et pourtant rien pour les mettre d’accord. Elles étaient trop différentes et semblables à la fois, cela ne pouvait aller. Finalement, ce fut Rymaïn qui détourna le regard en premier, après quelques mots, que Nérée ne pouvait qu’approuver. Nérée avait appris cependant à ne pas fuir. A ne pas être timide, à ne pas détourner le regard ni faiblir pour supporter toute la pression qui allait être sur ses épaules. Alors pourquoi tout devenait instable lorsqu’elle se trouvait en face d’elle ?

Avant qu’elle ne puisse répondre quoi que cela, Rymaïn repris la parole, énonçant ce qu’elle allait dorénavant faire. Pourtant, elle ne sentait pas la même volonté qu’avant à la quitter. Elle avait dit ça, mais elle ne bougeait pas. Dans ses paroles, elle n’avait même pas abordé ce point, mais plutôt son mutisme qui ne semblait pas lui convenir. Soit. Elle abandonna.

« C’est vrai. »

Pour la fuite, ou peut-être la douceur qui ne lui ressemblait pas. Nérée avait eu envie de passer la nuit avec pour seule compagne la lune et ce vent marin. Mais ce n’était plus tout à fait le cas.

« Laisse-moi t’aider, au moins pour ça. » Reprit-elle, en parlant de son sac. « Après tout, tu l’as lâchée pour me rattraper. »

Deux personnes ne serait de toute façon pas de trop pour aller le récupérer. Ou était-ce simplement une excuse. Elle balaya ses hésitations, penser à tout cela ne changerait rien. Si elle ne voyait rien, c’est qu’il n’y avait rien à voir pour le moment. La jeune noble se releva doucement, faisant attention à ne pas glisser une seconde fois. Cette vue était agréable, mais toute bonne chose avait une fin. Elle regarda un instant le sac en contre-bas. Y aller directement ne serait possible, à partir d’ici.

Nérée s’assura d’être suivie par Rymaïn, puisqu’elle ne lui laissait de toute façon pas le choix pour la récupération de son sac. Elle longea le toit sur lequel elles se trouvaient depuis un moment, enjamba le vide pour se retrouver sur le toit d’en face. En bas, une ruelle étroite, avec une petite remise. Elles allaient pouvoir descendre par là sans risquer de se faire mal en tombant de haut. La jeune femme avança jusqu’à être au-dessus du petit toit en contrebas, s’assit sur le bord du toit pour se laisser pendre dans le vide, tant bien que mal. Avec son épaule blessée, tout devenait bien plus pénible à supporter. Elle ne se plaint cependant pas, et après quelques instants, elle posa le pied au sol, enfin.

Elle passa une main dans ses cheveux, chassant de son visage les quelques mèches qui s’y étaient nichées. Au coin de la rue se trouvait la bâtisse sur laquelle s’était passée beaucoup de choses. Elle arriva bien vite au muret qui séparait la rue du jardin.

« C’est de l’autre côté. »

Elle souffla ses mots, sans réel entrain. Elle leva un peu les yeux. Le muret était bien haut, et même en sautant il était impossible de s’y accrocher.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 16:05


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Contre toute attente, Nérée lui proposa de l'aider à récupérer ses affaires. Son raisonnement se tenait néanmoins, elle était légèrement responsable de cet incident. Sans plus de commentaire, la jeune noble se releva, puis trouva un chemin afin de redescendre le plus aisément possible. Rymaïn la suivi, et se laissa à son tour tomber doucement dans la petite ruelle.

Lorsqu'elles se trouvèrent nez à nez avec le mur les séparant de son sac, la nordienne soupira. Il était bien trop haut et elle ne pouvait décemment demander à Nérée de forcer sur son épaule en l'aidant à grimper... De toute façon, elle ignoraient si elle aurait pu descendre et remonter facilement de l'autre côté.

• Ω •

Inutile de tergiverser davantage, il n'y avait pas trente-six solutions. Rymaïn fit le tour de la bâtisse après avoir demandé à la jeune noble de l'accompagner. Toutes deux se trouvèrent alors face à un portail de taille moyenne, une grille, tout ce qui avait de plus idéal pour grimper. La rouquine se délesta de sa cape encombrante, et escalada le fer forgé rapidement. Elle murmura à Nérée en contre bas. "Si les habitants s'éveillent... Faites diversion de votre mieux."

Très claire et très rassurante comme consigne. Mais le temps n'était pas aux chipoteries. Rymaïn se laissa retomber de l'autre côté avec souplesse, une terre battue absorbant le bruit de ses bottes. Elle se dirigea le plus silencieusement possible vers l'arrière de la demeure et se trouva enfin au jardin. A priori, les propriétaires dormaient à poings fermés. Elle ramassa son sac, et s'apprêta à tourner les talons quand un bruit étrange la stoppa net.

Était-ce à l'intérieur de la bâtisse ou dans le jardin... Voire dans la rue ?

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 17:34

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Devant ce mur trop haut pour elles, un nouveau silence, bien que ce dernier fût plus lié à la réflexion. On ne pouvait l’escalader, ni s’aider d’une quelconque caisse. Si Nérée n’avait pas eu cette blessure à l’épaule, cela aurait facilité les choses, mais la douleur était toujours bien présente. Au moins, elle sentait un peu moins sa bosse au niveau de sa tête. Avec Rymaïn, il lui arrivait tout de même beaucoup de choses. Sa vie n’était pas aussi ennuyeuse que d’habitude. Une certaine malchance, réellement, les Quatre étaient joueurs.

La rousse sembla avoir trouvé une solution, puisqu’elle demanda à la noble de la suivre. Elle lui fit faire le tour de la bâtisse, pour arriver à son entré, un portail plus facile à escalader. Sans plus s’attarder, elle lui donna sa cape et l’escalada. Quelques mots qui la laissèrent songeuse et puis, elle se retrouva de l’autre côté. Nérée était certes très bonne comédienne, mais il y avait toujours des limites.

Ce qui devait arriver arriva. Après un moment, alors que Rymaïn devait toujours se trouver dans le jardin, la porte de la maison s’ouvrit soudainement. Par réflexe, la noble se cacha derrière le muret. Les deux femmes devaient avoir fait un peu trop de bruit, que cela soit en bas ou sur le toit. Elle entendit la porte claquer, puis des bruits de pas, descendant les quelques marches devant l’entrée. Si le propriétaire de la maison trouvait Rymaïn dans son jardin, la situation allait sûrement être délicate. Nérée ne songea guère plus longtemps, et enfila alors la cape de Rymaïn, passant sa capuche sur sa tête. Cela allait cacher ses habits de nobles, et l’obscurité ferait le reste. Elle se décala au niveau du portail, se racla un peu la gorge pour attirer l’attention de l’homme. Il se retourna promptement.

Un homme en habit de nuit, une bougie à la main, l’air méfiant. Sa voix forte retenti dans le silence de la nuit, le brisant d’un coup. Il ne devait cependant pas retomber, au risque de confirmer cette méfiance.

« Qu’est c’vous faites là ?! »

Rymaïn lui avait demandé de faire diversion. Finalement, ce n’était pas une chose aisée à faire.

« Je cherche simplement mon chemin. Vous pouvez m’aider ? »

Cela n’eut peut-être pas l’effet escompté, puisque l’expression de l’homme se vit encore plus méfiante. Après tout, c’était réellement peu convaincant. Au moins, il s’était un peu rapproché du portail, et tournait le dos à son jardin.

« Vous avez vu l’heure ? Et l’bordel sur mon toit là c’est vous ?

Nérée marqua un silence, feinta l’incompréhension.

« Non… » Trouver une excuse pour cela, se sachant directement fautive, était bien plus compliqué. Et cacher ce sourire qui commençait à naître aussi. « Sûrement un oiseau de nuit. Je vous dis, je cherche simplement mon chemin. Vous ne savez pas où se trouve le port ? »

Plus elle en disait, plus l’atmosphère se faisait tendue. « Eh bah l’port est là-bas, partez d’devant chez moi ! » A priori, l’homme n’avait pas du tout confiance en ce qu’elle disait ; l’inverse aurait été idiot. Il se tenait à quelques mètres du portail, la fixant. Une idée lui vint alors. Doucement elle retira sa capuche, soupirant, puis fit glisser sa main sur sa joue, un air triste sur le visage. La lumière de la lune vint légèrement éclairer son visage, sa beauté, indéniable. « Vous ne pouvez vraiment pas m’aider… ? » Elle souffla ces mots avec douceur. Quitte ou double. Après tout, elle ne dissimulait plus son visage, elle ne devait plus paraître aussi louche qu'avant. Elle détourna le regard, tant pour accentuer encore son attitude de jolie et pauvre femme perdue, que pour dissimuler son regard si particulier.

Nérée n’aimait pas trop jouer de ses charmes, parce que cela était généralement concluant. Trop facile pour être amusant, mais cela s’avérait cependant utile, de temps en temps, pour arriver à ses fins. Ici, elle était de toute façon à court d’idée.

« Rah… »

Peut-être parce qu’il en avait mal de parlementer à cette heure tardive, ou qu’il s’était simplement laissé attendrir par Nérée, l’homme soupira et se décida enfin à se rapprocher du portail. De sa poche, il en sortit la clé, et l’inséra dans la serrure. « J’vais vous montrer l’chemin, mais vo… » Il n’eut pas le temps de finir sa phrase. A l’instant où il avait entrouvert le portail, la noble le poussa de son épaule valide d’un coup sec. Elle avait un peu agi sans réfléchir. L’homme recula de quelques pas, s’étant pris le fer en pleine figure. Le portail grand ouvert, Nérée entra dans l’enceinte de la bâtisse et de ses deux mains poussa le plus fort possible le pauvre homme. Déstabilisé, il tomba à la renverse, faisant tomber sa bougie qui s'éteigna. Il entraîna Nérée dans sa chute, mais elle se rattrapa, posant un genou à terre.

Elle releva le regard. Elle avait aperçu Rymaïn, dans l’ombre, un peu plus loin. C’était le moment où jamais.

« Cours ! »

Bien vite, un autre éclat de voix suivit le sien. Nérée s’était déjà redressée, et tournait les talons, repassant par le portail grand ouvert.

« Au voleur ! »


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 18:36


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Une porte semblait s'être ouverte et des echos de voix retentirent. Rymaïn se rapprocha discrètement de l'entrée et demeura dans l'angle du mur de la bâtisse pour observer la scène étrange qui se passait sous ses yeux. L'habitant avait du être éveillé par leur remue menage sur son toit... Et Nérée tentait de le distraire à sa façon.

Elle n'était pas si douée par moment d'ailleurs, alors elle sembla opter pour une autre méthode. Rymaïn écarquilla légèrement des yeux lorsqu'elle la vit ôter la capuche de sa propre cape pour faire... Du charme au propriétaire. Elle voulait se faire sauter dessus immédiatement ou quoi ? L'homme, de toute évidence pas insensible, changea d'avis et vint ouvrir le portail.

Le reste alla assez vite que pour prendre la nordienne au dépourvu quelques secondes. Nérée donna un coup d'épaule à l'homme qui heurta la grille, puis le repoussa sans douceur afin de le faire basculer, vacillant avec lui simultanément.

Un simple mot, il n'en fallait guère plus pour qu'elle se reconnecte à la réalité de la situation et se mette à courir. Au passage, elle cogna la tempe du gaillard qui s'époumonait et s'effondra mollement, inconscient. Elle s'empressa alors de suivre Nérée, en espérant qu'elles n'avaient pas trop attiré l'attention.

• Ω •

Après de longues minutes à courir dans le dédale des rues de la capitale, sans avoir la moindre idée d'où la jeune femme les emmenait, elle la vit ralentir, puis s'arrêter pour souffler une fois rassurée qu'elles étaient seules. Rym se pencha, les mains sur ses genoux, elle était plutôt  endurante en temps normal, mais Nérée ne faisait pas partie de cette normalité quotidienne, et le débat psychique qui faisait rage en son esprit depuis le début de la soirée, lui avait déjà mangé une bonne partie de son énergie.

Elle releva la tête afin d'essayer de se repérer, vainement. Plus loin, un bâtiment assez élégant se découpait au dessus des autres toits. Rymaïn avança légèrement pour tenter de voir l'avant de la bâtisse et s'interrompit aussitôt au coin du mur. Il y avait là deux gardes en faction pour garder l'entrée du domaine. Peut-être davantage alentours? Que faisaient-elle dans ce quartier apparemment noble de Lüh, où Rymaïn n'était franchement pas en sécurité... ?

Sur le porche, elle crut reconnaître le blason qui arborait des armoiries familières... Les mêmes que celles sur la chevalière de Nérée.

"Qu'est-ce que... ?"

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 19:31

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

L’adrénaline remonta, une nouvelle fois. La jeune femme jeta un regard en arrière alors qu’elle avait commencé sa course folle à travers les rues de Lüh. Elle ne s’était pas attardée sur cet homme, à terre qui l’avait traitée de voleuse. Cela n’était guère important. Rymaïn lui avait emboité le pas, heureusement, son intervention n’aurait sinon servie à rien. Elle avait donné de sa personne tout de même. Et elle avait trouvé cela plutôt amusant. Les deux femmes avaient récupéré le sac, c’était le principal.

Après un long moment à courir à travers la ville, Nérée finit par ralentir le pas, tout simplement à bout de souffle. Elle avait pris les rues un peu comme elles se présentaient, au hasard. Elle avait tout de même pris soin d’éviter la grande place, les axes importants où il pouvait y avoir des patrouilles. Etonnamment, ses pas l’avaient conduite jusqu’au quartier noble. Juste à côté de son propre domaine. Elle reconnaissait très bien les lieux, elle y passait tous les jours après tout. L’inconscient avait
sûrement eu ses raisons pour la conduire jusqu’ici.

Essoufflée, la jeune noble s’appuya contre le mur entourant une propriété. Rymaïn semblait l’être tout autant, alors les deux femmes prirent un moment pour retrouver leurs esprits. La rousse remarqua bien vite l’endroit, le début d’une question sortant de ses lèvres.

« Par habitude, je suis revenue ici… »

Il fallait croire que sa petite escapade allait bien se finir. Nérée ne pouvait de toute façon être de sortie toute la nuit, même si le lever du soleil était l’un de ses moments préférés. Après un court silence, elle se tourna plus franchement vers Rymaïn. Au fond, il n’y avait pas eu que de l’inconscient. Aussi une réflexion, qui avait fait lentement son chemin, au fur et à mesure que les deux femmes s’embourbaient dans des situations sortant de l’ordinaire. Sa respiration calmée, elle plongea son regard dans le sien.

« Reste pour la nuit. De toute façon, après tout ce qu’on a fait, il est plus sûr pour toi d’être ici qu’autre part. »

Elle parlait à voix basse, pour ne pas attirer l’attention des gardes qui ne devaient pas se trouver loin. Elle ne voulait pas causer plus de tort à Rymaïn. Elle se sentait encore redevable, un peu. Peut-être un peu plus égoïstement, elle ne voulait pas ressentir le même sentiment de non finis. Elle ne pouvait pas juste rentrer chez elle, comme si de rien n’était. C’était trop tard.

« Enfin, comme tu veux. »

Elle rajouta ses mots, détournant un peu le reard. Elle ne voulant cependant décider pour elle.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 20:06


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

L'habitude... Oui, c'était assez logique en soi. On revenait toujours à des choses ancrées profondément lorsqu'on était submergé par l'adrénaline et l'absence de capacité à réfléchir d'une autre façon qu'instinctivement. Ce qui n'arrangeait pas nécessairement la situation de Rymaïn, ignorant toujours comment sortir aisément de Lüh de cette façon. Une question littéralement balayée par la suggestion de Nérée, qui lui proposait de rester au château, pour la nuit au moins...

La nordienne hésita un instant, alors que Nérée la fixait dans les yeux. Ce pouvait être une alternative pratique, au vu de sa position actuelle et des faits commis cette nuit. Mais cette perspective de proximité avec la présence insaisissable de la jeune femme ne la rassurait pas particulièrement. Cette dernière ajouta une simple phrase avant de quitter son regard... Que Rymaïn essaya de rattraper de sa voix comme elle put, sans même s'en rendre compte.

"Soit! ... Je..." Elle s'interrompit, en essayant de reprendre un ton relativement neutre et bas. "Je suppose... que c'est plus judicieux." Acheva-t-elle dans un souffle, alors que Nérée prenait déjà les devants du chemin à emprunter.

• Ω •

Judicieux, quel bien grand mot et quelle bien bête idée... Une part d'elle-même semblait vouloir demeurer en arrière, malgré ses pas qui la portaient à la suite de la jeune noble. Elle tenta de fermer son esprit un instant, se focalisant uniquement sur l'aspect pratique de sa décision... Il serait idiot de mourir maintenant comme de se faire arrêter après tout.

Nérée la mena par des abords du château échappant à la vigilance des gardes, et se glissa à l'intérieur de l'enceinte sans nulle difficulté, par un petit passage caché. Elles se retrouvèrent rapidement au sein même de la bâtisse. Il faisait sombre à cette heure, Rymaïn ignorait exactement dans quel genre d'endroit elles venaient de déboucher... Un couloir, peut-être. Elle préféra attendre que Nérée la mène quelque part, au lieu de se perdre dans des questionnements inutiles...

Il y avait d'ailleurs bien trop de questions sans réponses qui se pressaient dans sa tête et auxquelles elle tentait de faire abstraction, difficilement.

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #23 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 21:18

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Elle lui laissait le choix, même si au fond elle ne le voulait pas. Il y avait quelque chose qui la poussait à vouloir être avec elle, un peu plus longtemps, au moins cette nuit-là. Voir s’il n’y avait qu’une seule fin possible pour elles. De tout façon, de la manière dont elle avait commencé, il aurait été dommage de la finir aussi simplement que cela, bien que l’idée restât dangereuse et mauvaise. La dernière fois qu’elle avait un choix similaire, il n’y avait eu que de la frustration, de la rage, de l’épuisement. Son regard fuyant avait de nouveau été happé par le sien. Judicieux, ce mot la fit légèrement sourire, alors qu’elle se détournait déjà.

Elle aurait pu passer par l’entrée principale, mais la jeune noble ne voulait guère s’embêter à devoir expliquer la raison de sa présence à l’extérieur, d’autant plus accompagnée. Cela ne les regardait pas. La jeune noble lui fit alors faire le tour de son domaine. Après tout, il avait ses petits secrets, tant pour sa sécurité que son propre besoin de liberté. A force, elle connaissait les patrouilles des gardes ; il était bien trop simple de s’introduire chez elle, si on connaissait tout ça. Elle arriva à un passage dans le mur entourant la propriété, caché par de la végétation. D’habitude, elle se contentait d’escalader le muret, mais son épaule ne lui permettrait plus d’autres folies cette nuit. Elle passa la première, puis attendit Rymaïn pour avancer. Le bâtiment principal était juste à côté, elles passèrent par l’une des portes de derrière.

C’était vraiment calme, à cette heure. Après tout, tout le monde était sensé dormir. Les fenêtres étaient les seules sources de lumière, ce qui donnait une ambiance légèrement sinistre au lieu. Construite par son défunt père, il avait vu les choses en grand ; presque un peu trop. Nérée était habituée à la démesure, mais n’y étais pas attachée. Plusieurs couloirs, puis elles arrivèrent jusqu’à ses quartiers.

La jeune femme finit par ouvrir une porte, invitant Rymaïn à rentrer silencieusement. C’était sa chambre. Elle referma la porte derrière elle, et ne laissa pas le silence durer trop longtemps pour lui expliquer ce choix.

« Comme personne n’est prévenu de ta présence ici, je n’ai pas envie que tu aies des ennuis dès le matin. »

Après tout, les domestiques avaient pour habitude de faire le tour des chambres inoccupés pour y faire le ménage. Se retrouver nez à nez avec cette rousse pouvait être problématique ; tant pour elle que pour les domestiques. Nérée fit quelques pas dans la chambre, qui était vraiment spacieuse. Il y avait quelques affaires ici et là qui trainaient. Quelques meubles, quelques fauteuils. Elle alluma deux bougies, finissant par se poser sur le bord de son lit. Enfin. Après tout, elle n’avait pas arrêté de s’agiter depuis le début de la soirée, et ce repos était finalement le bienvenu. Avec leur fuite, elle avait d’ailleurs gardé sur elle la cape de Rymaïn.

« Mais si cela te gêne de rester avec moi pour le reste de la nuit, je m’arrangerai. Il y a une chambre libre à côté de celle-ci. »

Elle parlait doucement, mais d’une manière bien plus détendue qu’à l’extérieur. C’était un tant soit peu insonorisé ici, et sauf éclat de voix, les deux femmes ne risqueraient pas de réveiller quelqu’un à discuter calmement. Ce n’était malgré tout pas anodin de la faire entrer ainsi dans sa plus stricte intimité. A y réfléchir, il n’y avait eu presque personne qui avaient eu cette chance. Elle pouvait comprendre que Rymaïn refuse cela. Cela serait peu étonnant, après tout.  

Nérée ne pouvait pas dire qu'elle disait ça innocemment. Elle voulait vérifier quelque chose.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 166
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #24 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 21:50


Lüh ~ Sous la Lune

La lune est rousse, ce soir.
[Nérée Helireah & Rymaïn]

Après avoir parcouru plusieurs couloirs dans la pénombre, Nérée ouvrit une porte et l'invita à entrer. La pièce était toute aussi enténébrée, si bien que la nordienne ne remarqua pas vraiment où elles étaient dans un premier temps. Elle ôta son sac de son dos, pour le déposer, le temps que la jeune noble allume deux petites flammes dansantes dans la pièce.

Une chambre... à l'évidence, et extraordinairement spacieuse. Rymaïn n'y était pas vraiment accoutumée, pas du tout en fait. Elle avait vécu la plupart de sa vie dans un campement ou sur les routes lors de pèlerinages auprès des Temples. Elle demeura debout dans cette pièce bien trop grande à son goût, alors que Nérée s'était assise sur son lit après lui avoir signifié qu'il s'agissait de sa chambre, et qu'il était préférable qu'elle passe la nuit ici pour lui épargner des ennuis potentiels.

La nordienne observa la pièce sans bouger, ses yeux passant invariablement tour à tour sur le mobilier divers et sur Nérée. Elle ne se sentait aucunement à son aise et la dernière phrase de la jeune noble lui arracha un bref soupir de soulagement.

• Ω •

Elle s'était détournée, pour poigner dans la lanière de son sac et s'était rapprochée de la porte de la pièce, avec un désir d'éloignement de plus en plus prégnant. Cette situation risquait d'échapper à son contrôle si elle ne s'en dégageait pas rapidement. Quelque chose était en train de s'éveiller au fond de ses entrailles et elle ne tenait pas du tout à savoir de quoi il retournait. D'une voix calme elle répondit à sa proposition.

"Je pense... qu'il serait plus confortable que je dorme à côté, oui..."

Elle attendit que Nérée la rejoigne afin de lui indiquer quelle chambre prendre exactement. Sa main se posa sur la poignée de la porte qu'elle fixa momentanément sans réussir à l'abaisser.

La lune est rousse, ce soir




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nérée Helireah
avatar
Souverain du clic



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 865
Liens vers la fiche : Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs

Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ Steesha ♡ Shakahm ♡ : le triple S
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 

♔ Autres:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #25 écrite Jeu 23 Aoû 2018 - 22:27

La lune est rousse, ce soir.

Feat. Rymaïn

Sa réponse ne l’étonna pas. Elle s’y attendait même, et avait un peu choisi ses mots en ce sens. Même pour elle, partager sa nuit aurait été quelque peu dérangeant, et quand bien même elle avait pris un risque en l’invitant à rester, ce risque était bien minime. A restée plantée là, non loin de la porte, il n’était de toute façon pas bien difficile d’imaginer ce qu’il pouvait se passer dans son petit cerveau. Commençait-elle à s’habituer à ses réactions ? Assurément, non, mais elle avait l’impression d’avoir déjà vécu une situation similaire. Aussitôt posé, Rymaïn avait repris son sac en main, lui répondant calmement.

Elle semblait l’attendre, alors la jeune femme se releva et parcourra les quelques mètres qui les séparaient. Ce sentiment de déjà vu remontait au passage sur le toit. Quelque chose d’assez étrange qu’elle ne comprenait pas. Alors, plutôt que de lui montrer le chemin, elle s’arrêta juste derrière elle, posant une main sur son épaule pour la faire retourner et attirer son attention un tant soit peu. Lorsqu'elle capta son regard, quelques secondes s'écoulèrent, puis elle parla enfin.

« Tu sais pourquoi ? »

Trois mots simples, elle les avait lancés un peu sans réfléchir. Il n'y avait aucune mauvaise intention ou provocation, car Nérée souhaitait réellement connaître le fond de sa pensée, pour une fois. Pourquoi est-ce que sa présence la dérangeait autant et que, pour autant, elle semblait traîner le pas à la quitter, et se laissait faire alors qu'elle avait l'occasion de le faire. Il y avait encore beaucoup d'autres pourquoi, mais il fallait bien commencer par un bout.


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #26 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

La lune est rousse, ce soir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» La lune trop rousse de gloire éclabousse ton jupon plein de trous [Peter]
» Un soir de pleine lune
» Un soir au claire de lune. [Anna]
» Event : La lune rousse [PV : All]
» Lune Rousse : Une meute rassemblée [PV Ruby's Pack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: Rues de la Ville-