Le Grimoire mystérieux

Partagez| .

Le Grimoire mystérieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Capou
avatar
Admin Capou



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Capou
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 99
Double Compte : Ephylix, Eskel Merigold
Elément : Eau
Inventaire : Arme: Claymore [+10] (T/5 M/1 R/5)
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mar 28 Aoû 2018 - 23:42



Le Grimoire mystérieux !

Une quête aussi bien que celle du Graal !



Les chevaliers étaient assis autour d'une table ronde. Elle avait été ainsi faite pour éviter à quiconque de dominer l'assemblée. Enfin, c'est ce qui se disait. La vérité était tout autre car il s'avérait qu'elle était ronde par caprice. Le maître des lieux, qui se faisait grassement appeler "roi Arthour", aimais les choses rondes. Il avait par ailleurs une magnifique collection de choses rondes et brillantes, rangées dans une pièce bien gardée. Le demi-dieu n'avait jamais compris pourquoi. Par ailleurs, il ne comprenait même pas la valeur de ces choses rondes. Mais il était là, fièrement attablé autour de cette belle table ronde en bois. A ses côtés reposait sa fidèle arme qu'il chérissait tout autant que le plastron qui lui servait d'armure. Tous deux étaient neufs et cela ne faisait pas si longtemps que ça qu'il avait rejoint l'ordre des chevaliers.

Il regardait chaque homme avec un regard amusé et presque naïf. Mais son regard se posa sur l'homme qui dominait l'assemblée malgré le fait que la table soit ronde. Le roi Arthour se racla la gorge avant de poser une main calme sur la table. Tout le monde savait qu'il allait s'apprêter à prendre parole et tous essayaient d'afficher une mine concernée et intéressée. Tous sauf le demi-dieu qui vagabondait du regard. Il gardait cependant une oreille attentive aux directives qui ne se firent pas attendre.

Les anciens parlent d'une bibliothèque millénaire gardée par un puissant dragon... A ces mots, le petit pingouin (qui était en fait un manchot) tourne la tête vers le roi, intrigué et intéressé. Mise à par sa Némésis, il n'avait encore jamais rencontré d'autres demi-dieux. Y serait enfermé un Grimoire magique qui nous permettrait de mettre enfin la main sur cette relique des Quatre : la Sainte coupelle. Pas un mot ne fut échangé par les chevaliers qui fixèrent le roi de façon dubitative. Depuis qu'ils s'étaient lancé dans cette quête, donnée par un personnage seulement connu du roi, ils n'avaient eu que des fausses pistes. Ce serait bien la première fois que quelque chose s'avérait être vrai. Des volontaires ? Seule la nageoire du petit pingouin se leva. Il affichait un large sourire, excité à l'idée d'entreprendre une énième quête pour la Justice. C'est ce qu'il avait comprit, du moins, que la Sainte coupelle était pour défendre la Justice.

Je vais aller chercher le Calamar magique ! dit-il avec conviction de sa voix fluette. Personne n'osa rire bien que certains se retenaient réellement. Il avait déjà fait ses preuves et tous savaient à quel point il pouvait être vicieux lorsqu'on le sous estimait. Une seconde main se leva, puis une troisième. Bien, annonça le roi, vous partirez tous les trois en quête du Grimoire, et pas calamar, magique. La réunion est terminée.

Tous se levèrent et s'en allèrent vaquer à leurs occupations.

o--[=> <=]--o

Ses deux compagnons se disputaient pour savoir quelle direction prendre. Le pingouin ne les attendit pas et s'en alla, s'attirant les foudres des deux chevaliers qui pourtant l'appréciaient. A en croire la carte, ils n'étaient plus très loin de l'antre du dragon, ou de la bibliothèque. Mais impossible de savoir où l'entrée se situait. Ils étaient coincés devant une grande montagne aux allures infranchissable. Voilà plus d'une semaine qu'ils voyageaient dans la joie et la bonne humeur. Ils se connaissaient de longue date et avaient déjà voyagé ensemble. Chacun connaissait l'autre et c'est donc pour cela qu'ils arrivaient à supporter le demi-dieu aux idées bien arrêtées.

Ce dernier continuait d'avancer sans se préoccuper des autres. Lui sentait l'aura magique qui se dégageait de la paroi abrupte. Trainant sa claymore derrière lui, il avançait d'un pas serein. Soudainement, il fut nez à nez avec le pied de la montagne mais ne s'arrêta pas pour autant, disparaissant dans la paroi. Les deux chevaliers hurlèrent d'effroi avant de se précipiter vers la montagne qui venait d'avaler le demi-dieu, sans parvenir à traverser ce mur invisible. Le nom du petit pingouin résonnait malgré la couche de roche qui les séparaient, mais les sons étaient bien trop étouffés pour qu'il y fasse réellement attention.

Le demi-dieu continua à avancer, admirant cette grotte aux cristaux luisants et scintillants de magie. Puis il s'arrêta soudainement et lorgna le plafond magnifique. Son regard se perdit un instant avant que sa voix fluette ne résonne dans la caverne, faisant naitre des échos : T'es là ? La question n'était pas agressive malgré le ton familier employé.

(c)Capou



Défendre la pieuvre et l'oursin !
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Pru'ha
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Ciruelo
Date d'inscription : 31/07/2018
Messages : 48
Elément : Air
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Mer 29 Aoû 2018 - 9:03

La Grande Bibliothèque. Déjà à l'époque des chevaliers elle était légendaire. Les quelques invités que j'y avais accepté s'étaient fait une joie de répandre la nouvelle de l'existence d'un lieux réunissant tout le savoir du monde. Ou du moins une quantité colossalement divine car l'évolution rend la quête du savoir infinie. Les mises à jour sont permanente. Aussi devais-je agrandir ma bibliothèque régulièrement. Mes recherches et mes travaux d'écriture n'avaient pas de fin.

J'étais infiniment fière de mon œuvre. Installée au cœur de la montagne, elle s'étendait sur plusieurs niveaux. Chacun faisait une trentaine de mètres de hauteur. C'était un véritable labyrinthe d'étagères en tout genre parfois longues de plusieurs centaines de mètres, la monument s'enfonçait à cette même distance dans les entrailles du monde. Toute l'installation était aménagée pour permettre de me mouvoir sous ma forme réelle ainsi les dimensions ne pouvaient qu'être divine. Richement décoré, la beauté était partout. Chaque meuble, chaque tableaux au mur, chaque tapisserie semblait l’œuvre d'un maitre artisan. Et pourtant, malgré l’étalage d’œuvres d'arts soigneusement conservées parfois dans des meubles derrières de solide parois vitrée, l'endroit donnait une impression de simplicité.

Pour passer d'un niveau à l'autre, un large escalier en spirale se trouvait en plein centre de l'édifice s'enroulant autour d'un gouffre d'une profondeur telle qu'il était impossible de voir le fond avec des yeux humains. Cette abîme s'enfonçait jusqu'aux tréfonds de la bibliothèque permettant aux êtres volant de s'y déplacer aisément par les airs. Je dis spirale car c'est circulaire qu'étaient les murs de ma bibliothèque, telle une tour s'enfonçant au cœur du monde.

De nombreuses salles s'y trouvaient renfermant parfois des objets anciens ou des mécanismes compliqués. Il y avait par exemple une grande pièce circulaire permettant de visualiser le système solaire à la date de notre choix, aussi bien actuelle que passée ou future. Il y avait des maquettes, des objets exposés, des créatures empaillés, des squelettes, des armoires pleines d'échantillons : de substances, de créatures ou d'organe baignant dans un liquide... Ma bibliothèque n'en était pas seulement une, c'était un véritable musée du savoir. Toute ma demeure était éclairé par des cristaux magique.

De partout des zones d'études et de lecture, de différentes tailles. A taille humaine ou draconique, simple ou ornementée. Pour y accéder, il fallait tout d'abord trouver les portes qui, utilisant un savoir oublié, était parfaitement invisible dans la parois de la montagne lorsqu'elles étaient fermées. Elles donnaient accès à une grande caverne alliant magnifiquement la magie et le naturel. Il n'y avait aucun panneau d'indication, rien. Seulement un tunnel immense qui s'enfonçait dans la montagne. Soudain le sol disparaissait, s'ouvrant sur le gouffre central de la bibliothèque. Sur la droite, l'escalier en spirale s'enfonçait. A sa base, une clochette incroyable simple et âgée s'y trouvait.

J'étais présente dans ma bibliothèque ce jour là mais j'étais loin dans les profondeurs travaillant sur un nouveau grimoire dans lequel je réunissais mes connaissances sur les sorcières humaines. Bien que je sois demi-déesse, je n'avais aucune conscience de l'entrée d'un visiteur dans ma caverne, sa présence serait magiquement trahie à l'instant ou il posait le pied sur mon escalier ou s'il s'engageait dans le gouffre. Oui je suis là mais non je ne t'entend pas.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Capou
avatar
Admin Capou



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Capou
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 99
Double Compte : Ephylix, Eskel Merigold
Elément : Eau
Inventaire : Arme: Claymore [+10] (T/5 M/1 R/5)
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mer 12 Sep 2018 - 11:51



Le Grimoire mystérieux !

Une quête aussi bien que celle du Graal !



La seule réponse qu'il eut fut l'écho de sa voix. Le pingouin se balança un instant d'une patte à l'autre, attendant une éventuelle réponse puis lassé, il continua son périple, peu inquiété par ses camarades restés dehors. Ces derniers finiraient bien par trouver la faille, aussi mince soit-elle. Il les connaissait et savait que ces deux là n'abandonneraient pas avant d'avoir trouvé la clé du mystère.

Le silence régnait dans les entrailles de la terre. Par moment, on entendait quelques gouttes s'échouer sur le sol ou bien dans des lacs, mais rien de plus. Le demi-dieu tenait sa claymore de sorte à ce qu'elle ne racle pas le sol. Elle pouvait bien s'attacher dans son dos mais il préférait la tenir. Le pingouin se met à avancer dans les entrailles de la terre, profitant du magnifique paysage souterrain que lui offrait la grotte. Parfois il s'arrêtait pour observer un détail insignifiant dans la paroi, puis il reprenait sa marche silencieuse, se dandinant un peu.
Au bout d'un instant qui pouvait paraître long pour un humain, le demi-dieu arrive devant un gigantesque escalier surgissant d'un gouffre qui semblait sans fin. Il s'approche, curieux de constater, sûrement, la profondeur de cet énorme trou. Puis il relève la tête pour se perdre dans l'immensité de cet escalier qui donnait sur des étages emplis de livres. Il n'avait jamais réellement lu et cela ne l'intéressait pas énormément, mais il respectait les férus de savoir tout comme il demandait à être respecté pour son amour de la Justice.

Le regard déterminé, le petit demi-dieu s'engage sur l'escalier, peu conscient que sa présence avait été révélée au maitre des lieux. Après tout, il avait une puissance égale à celle de ses frères et soeurs, il n'avait rien à craindre et les plus gros demi-dieux l'étaient pour compenser quelque chose. Il n'avait rien à envier au dragon gigantesque ni même au tréan immense. Il se contentait d'utiliser sa petite taille de façon intelligente pour asséner des coups bien placés. Un vieux conte se rappela à sa mémoire. Un conte qui parlait d'un lion et d'une souris. Enfin, il ne savait plus bien.
Gravissant avec une certaine agilité l'escalier, les marches étaient à taille humaine mais il avait tout de même quelques difficultés à les franchir, il s'arrête à un étage au hasard et décide de s'engouffrer dans les immenses allées emplies d'ouvrages. On pouvait se perdre dans ces vallées d'étagères sans repère. Il y avait sûrement une logique derrière ce rangement, mais il ne la connaissait pas.

Le demi-dieu s'arrête devant une étagère et détaille les livres qui s'y trouvent. Tous étaient différents et chacun devait raconter quelque chose d'intéressant. Mais ce n'était pas le livre qu'il cherchait et il était certain de mettre au moins un millier d'années avant de tomber sur le Grimoire magique. Relevant la tête, il regarde à droite et à gauche s'il n'y avait pas quelqu'un qui pouvait l'aider, peut-être le maître des lieux mais ce dernier n'avait pas dénié lui faire l'honneur de sa présence. Il était peut-être occupé à lire ?
Le paladin soupire doucement et pose sa lourde claymore pour prendre un livre au hasard, s'asseoir sommairement sur le sol et commencer à le lire. Ou du moins, tenter de déchiffrer ce qui y était inscrit. Il savait parler l'Aeryh et même écrire certains mots mais le lire était plus compliqué. quoi qu'il ne s'agissait pas d'Aeryh ici, les caractères ne ressemblaient en rien à ces glyphes étranges et inharmonieuses qui composaient cette langue divine.

Rapidement, il se fit aspirer par sa contemplation intéressée du livre bien qu'il n'y comprenait rien. Il tournait les pages avec détachement mais délicatesse, restant un bon moment sur chaque, essayant de saisir la logique de ces caractères qui lui étaient inconnus. Il n'avait jamais lu les ordres de mission, à chaque fois, on lui dictait quoi faire, il était donc normal qu'il n'ait jamais vraiment appris à lire ni même à écrire la langue actuelle des humains. Cela ne le dérangeait pas, tant qu'il pouvait la parler.

(c)Capou



Défendre la pieuvre et l'oursin !
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Pru'ha
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : Ciruelo
Date d'inscription : 31/07/2018
Messages : 48
Elément : Air
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Jeu 13 Sep 2018 - 9:36

Sorcière. La sorcière est une humaine initiée à la magie mais leur niveau sont bas, faible comparé à la maitrise d'un Demi-dieux. Elles utilisent la sorcellerie : une forme de magie utilisant l'énergie des plantes, des cycles lunaires, des saisons ou même des entités. Le sorcier est un jeteur de sorts, redoutés de tous les humains de cet âge. Ce qui est étrange c'est que la femelle est brûlée vive sur un bucher au nom des dieux alors que le mâle est laissé sauf du moment qu'il exerce dans l'ombre. Il est même fréquent de trouver des sorciers mâles au sein de la cours des grands seigneurs. La sorcellerie désigne tout ce qui est surnaturel, tout ce que les humains ne comprennent pas.

Au fil des millénaires, mon écriture était devenue fluide et si belle que chacun de mes livres était une œuvre d'art à lui seul. Je déposais dans ce livre le résultat de plusieurs années d'études et expériences. J'avais même réussie à réunir quelques grimoires et cahiers de jeteurs de sorts !

J'interrompis mon écriture, assise sous forme humaine, pour me tourner vers l'un des fameux cahiers que je feuilletais tout en fouillant mes notes. Un détail m'intrigua soudain, une espèce de cercle étrange remplie de runes et de dessins qui ne m'étaient pas inconnu.  J'attrapais ma loupe et me penchais dessus. J'avais besoin de mon exemplaire du Grimoire de la mort d'un peuple ancien aujourd'hui éteins. Je me levais et commençais à m'enfoncer parmi les étagères. Il faisait parti de l'un de mes plus grands trésors et peut être le dernier exemplaire sur cette planète. Au moment ou je le soulevais, une alarme magique me vrilla le cerveau : un intru dans ma bibliothèque ! Comment était il entré ? Un Demi-dieux sans aucun doute. Il s'engageait sur mon escalier. Irritée qu'il n'ait pas utilisé la clochette et attendu ma venue, je serrai le grimoire contre moi et retourna à la table de travail : mes pièges magiques se déclencherait s'il touchait au moindre livre, mon alarme me permettait de le suivre à chaque instant.

Quel petit malotru ! Il saisit un livre, s'assit sommairement en commençant à le feuilleter. Je déposais le Grimoire de la mort avec précaution puis je m'éloignai avant de prendre ma forme draconnique. Pendant ce temps, précisément à l'instant ou l'intru tourna la seconde page, le livre s'échappa de ses mains et retourna à sa place. L'intru lui fut tout simplement téléporté à l'entrée, prêt de la clochette au bord du gouffre sans aucune forme de cérémonie. Tout objet non magique, non lié à lui, qu'il le portait pas sur son corps serait abandonné au pied de l'étagère. Tel était le sort qui attendait toute personne osant ouvrir un livre sans permission.

Dans les profondeurs du gouffre, trop loin pour qu'un individu se penchant par dessus le muret de protection puisse voir, mon premier battement d'ailes ce fit entendre. Déplacement d'air et dragon montant vers les cieux, le son menaçant montait crescendo. Puis soudain j’apparus, majestueuse, colossale, ailes grandes ouvertes. Je me posais sur le bord du gouffre, dominant le petit pingouin naturellement de toute ma hauteur. J'observais mon minuscule frère avec un regard sévère. Je laissais la tempête de mon arrivée se perdre dans le silence puis je m'adressais à lui calmement, sévèrement mais avec respect, ma voix résonna en écho au sein du gouffre comme si la bibliothèque s'abreuvait de la voix de sa maîtresse :

« Et bien ? »

Je ne dis rien de plus, seulement deux mot, une question. Aucune forme de politesse, pourquoi lui en aurais-je offert alors que lui même s'était engagé chez moi sans attendre la permission ? Pourquoi lui souhaiterais-je le bonjour comme le veux la coutume alors qu'il a osé s'emparer de l'un de mes précieux livre ? Je le fixais sévèrement, attendant qu'il réagisse avec un calme. Ma posture n'avait rien de menaçante pourtant ma simple présence lui interdisait le passage. Oh je ne lui barrait pas l'escalier, il était de toute façon si minuscule qu'il aurait pu se glisser entre mes pattes. Cependant il était très clair par mon regard sévère posé sur lui que je ne lui autorisais pas le passage.

J'attendais qu'il s'excuse. J'attendais qu'il se présente et explique sa venu. Le tout en silence.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Le Grimoire mystérieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» rendez-vous mystérieux
» Nuage mystérieux , j'espère que tu as du courage ![Nuage Mystérieux mais sinon , libre ^^]
» Un mystérieux sentiment - PV : Sofiya Pavlovena (terminé)
» Azäziel [Assassin]
» Miran le Mystérieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lieux Méconnus :: Les Rêveries-