L'eau paisible, troublée, deviendra torrent

Partagez

L'eau paisible, troublée, deviendra torrent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Baphomet
Baphomet
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : The Orphan Beast by Gorrem
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 96
Double Compte : Lagertha, Sarabi
Elément : Terre
Invocateur : Rymaïn
Sorts : terre_5;
plante_close_2;
paraseisme_0;
teleportation_3;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Ven 31 Aoû 2018 - 22:03


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent
J'avais couru au travers de cette plaine, sous les rayons du soleil, mon pelage et mes écailles balayés par le vent frais du printemps. J'avais couru, sans m'arrêter, dans une direction évidemment choisis au hasard. Le payasage défilait et moi, je continuais ma course, sans m'arrêter. Etait-ce enivrant ? Surement. Je ne savais quel plaisir je ressentais à fouler cette terre, mais il était clair que mon corps appréciait l'instant. J'étais encore un peu trop incertain quant au bien fondé de ma libération, encore un peu tiraillé par ce qui s'était passé avec l'humain et les félins bleus. Ce n'était pas le genre sortie que j'aurais souhaiter. Mais qu'importe, j'étais dehors à présent. Et jusqu'à ce que je n'ai plus aucune raison d'y demeurer, je resterais dans ce monde le temps de l'apprecier.

Ma course soutenue s'était ralentis lorsqu'après avoir sauté une rivière, une forêt se présentait face à moi. Ma blessure elle aussi m'avait forcé à rompre ma vitesse, notamment après ma réception qui avait été plus que douloureux. Je grondais alors de douleur mais aussi de frustration. Ma faiblesse de corps et de magie rendait les choses difficiles. Souffrir ainsi d'une petite morsure comme celle-ci avait de quoi me faire bouillir. Je l'observais avec des yeux agacés et nerveux, mais finalement, je décidais de m'engouffrer dans cette forêt.

Elle était déjà bien différente de celle qui s'était planté aux abords du Temple de Terra. Celle-ci avait un atmosphère particulièrement humide et frais. J'humais l'air qui m'indiquait qu'un point d'eau s'y trouvais, non loin. Je pris donc cette direction, sillonant à travers les arbres, foulant le sol et leurs racines apparentes. La brise vint faire bruisser les feuilles apportant leur musique frétillante à mes oreilles. C'était agréable de se retrouver ici, après tant de temps, je ne pouvais le nier. Mais cette fois-ci, j'essayais de me montrer prudent et discret pour ne pas attirer la faune qui semblait particulièrement agressive dans ce Nouveau Monde.

Il me fallut un bon moment pour trouver ce fameux point d'eau que je discernait entre les arbres. Plus aucun rayon de soleil de transperçait le feuillage, le crépuscule était arrivé à une vitesse folle. Le temps qui me séparait de ma libération me semblait n'être qu'une seconde face à l'infinité que fut mon emprisonnement. J'avais tout intérêt à prendre mon temps si je voulais pouvoir profiter un maximum.

Finalement, un lac me fit face. Je restais quelques instants à le contempler avant que ma patte ne me pique à nouveau, me faisant gronder discrètement. Je m'avançais donc, vers ce lac, avant d'en trouver le bord et d'y plonger ma patte meurtrie, afin de la nettoyer. Le sang avait eu le temps de sécher durant ma balade, mais il fallait justement purifier tout ça. La fraicheur de l'eau contre ma plaie me fit soupirer d'aise. Je pris donc la décision de demeurer ici quelques instants, me couchant au bord de l'eau, suffisamment pour pouvoir y laisser ma patte immergée. Là, j'observais autour de moi, tranquillement. Quelques lucioles commençaient, une à une, à rejoindre le centre du lac. Je soulevais mon museau pour sentir la brise qui passa à ce moment là et je m'apaisais, peu à peu, laissant tomber mon regard sur le reflet que me renvoyait la surface de l'eau. J'étais maintenant songeur, pensant à tout et n'importe quoi, mais surtout à moi et à ce que m'avait mené là. Jusqu'à ce que...
 
©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent X9yh
Voix :
 
Taille:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Jeu 13 Sep 2018 - 22:32

L’eau paisible, troublée, deviendra torrent

Liberté. Ce mot lui avait tant manqué. Bien que la compagnie de son invocatrice ne lui soit pas particulièrement désagréable, il appréciait d’autant plus sa liberté quand il était seul, libre de faire absolument tout ce qui lui plaisait, tant que ça n’enfreignait pas le pacte qu’il avait conclu avec Ezelya, bien entendu. Néanmoins, il devait reconnaître qu’il n’avait pas eu à se plaindre de ce côté-là. Hormis l’interdiction formelle de tuer Valion ou de semer la zizanie sur le bateau, il pouvait agir à sa guise, se battre avec une autre invocation ou même tuer des humains si l’envie lui prenait. Avoir une hors-la-loi comme invocatrice avait quand même du bon.

Actuellement, il n’avait aucun objectif précis en tête. Il voulait juste se promener et en profiter pour explorer de fond en comble ce Nouveau Monde qui le fascinait, même si la présence des humains sur ces terres gâchait un peu son plaisir. Soit, il faudrait qu’il s’y fasse parce que ça ne serait pas prêt de changer, et ce même s’il se mettait à tuer ces créatures par centaine, voire même par millier. Cette engeance semblait s’être reproduite à la manière des nuisibles : de manière invasive et bien trop rapide pour être contrôlée. Au fond, même s’il souhaitait exterminer tous les humains peuplant ce Nouveau Monde, il devait se rendre à l’évidence : il ne pourrait jamais précipiter leur extinction à lui seul. Il avait besoin d’aide. Ce simple mot le fit irrémédiablement penser à Ruinn, l’un des rares qu’il considérait comme son ami, son confident, son frère. Ils avaient partagé le même idéal par le passé et Nagah était persuadé qu’ils le partageaient toujours.

« Bzzzz... » C’est quoi ce bruit ? C’est vachement énervant. « BZZZ... » Ah, non ! Pas encore cette saloperie !

Cette saleté avait un radar pour détecter les Demi-dieux ou elle appréciait tout particulièrement l’odeur de chien mouillé du loup géant ? A moins qu’elle ne soit revenue pour se venger des tourments que Nagah lui avait fait subir tout à l’heure, même si cette dernière l’avait déjà châtié plus tôt en le piquant. Une piqûre qui lui avait fait perdre dix précieuses minutes de cette liberté qu’il savait particulièrement fragile et éphémère.

« BZZZ... BZZZ... » Non mais bordel, y’en a deux en plus ?! Il évita soigneusement les tentatives de piqûre lorsque les guêpes passèrent à l’attaque. Non mais c’est pas bientôt fini ?! Laissez-moi tranquille !

Une des bestioles l’effleura au niveau de la joue et Nagah recula précipitamment en grognant puis - sans raison apparente - décida de prendre la fuite. On aurait pu croire qu’il avait pris une direction au hasard mais il savait parfaitement où il allait. Non loin d’ici, il avait senti la présence d’un point d’eau relativement important pour qu’il puisse s’y immerger complètement et fuir les guêpes. Il ne restait plus qu’à espérer qu’elles ne le suivraient pas sous l’eau. Il accéléra sa course en entendant les « bzzz » se rapprocher dangereusement de son postérieur. Malgré son imposante couche de fourrure, il ne doutait pas que ces sales bêtes parviendraient à enfoncer leur dard au bon endroit pour le paralyser et lui faire passer un sale quart d’heure. Finalement, il arriva au point d’eau et - prenant son élan - bondit sans prévenir dans la flotte. Il attendit de voir si elles allaient le suivre et perçut leur présence à la surface de l’eau. Agacé, Nagah accumula de la magie et la relâcha d’un coup sec pour noyer les guêpes. L’impact généra une énorme vague qui se répercuta jusqu’aux abords du lac où un fils de Terra fut copieusement arrosé. Une malheureuse victime collatérale, rien de plus.

Lorsque Nagah remonta à la surface, il fut heureux de ne plus entendre cet infernal « bzzz » qui lui vrillait le crâne et nagea jusqu’au bord pour sortir. Toute concentration envolée, il n’avait même pas fait attention au fils de Terra détrempé qui semblait le regarder d’un mauvais oeil. En fait, pour ne pas dire qu’il l’avait complètement snobé, il s’ébroua à côté de lui sans le moindre remord. Ce ne fut que lorsqu’il sentit un espèce de courant d’air contre sa nuque qu’il se retourna pour voir le... euuuh... Comment décrire cette abomination ?

- Euuuh... Salut. Ne te vexe pas mais t’as vraiment une haleine de chacal et tu... Tu ressembles à... euuuh... à rien, en fait. Non sérieusement... Tu sais que t’es « vraiment » moche ? Non non, il n’a pas du tout appuyé sur l’adverbe dans cette phrase. Et déjà qu'il le trouvait hideux à regarder quand il était mouillé... Qu'est-ce que ça serait quand il serait sec ? Du tact, il avait besoin de tact... Et comme il n'en avait pas une once, autant dire qu'il était dans la merde pour rattraper son précédent commentaire. Enfin, encore faudrait-il qu'il en ait envie pour ça.
Codage par Libella sur Graphiorum


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Baphomet
Baphomet
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : The Orphan Beast by Gorrem
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 96
Double Compte : Lagertha, Sarabi
Elément : Terre
Invocateur : Rymaïn
Sorts : terre_5;
plante_close_2;
paraseisme_0;
teleportation_3;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Dim 16 Sep 2018 - 18:25


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent
Le calme de l'eau, peu à peu, résonnait au creux de mon âme. Les pulsations qui battaient dans ma blessure s'atténuaient grâce à la fraîcheur de l’œuvre d'Aqua. Je soufflais alors, d'un long soupire qui évacuait beaucoup de tension, me sentant à présent un peu plus serein. Je me permis alors de contempler un peu plus l'environnement, humant l'air humide qui m'entourait. Jusqu'à ce qu'une présence m’interpelle, appelant mon regard vers sa direction.

Je l'avais à peine sentis que déjà son origine m'apparaissait. Un loup bleu qui courait à vive allure, passant non loin de moi et plongea sans prévenir dans le lac. Mon regard l'avait suivit avec méfiance, l'ondulation de l'eau caressant ma patte. La frustration de ne pas avoir repéré sa présence d'aussi loin que je l'aurais espéré commençait à me prendre aux tripes et instinctivement, je grondais doucement. Sans avoir le temps de réagir, je voyais l'eau se soulever en une grande vague qui vint s'écraser presque directement sur moi.

Mon corps entier se crispa d'une tension extraordinaire tandis que mes griffes creusaient le sol. Mon pelage à présent alourdi par l'eau qui l'avait imprégné me donnait une sale mine et le peu de considération de ce cousin pour ma personne m'arracha un grondement équivoque. Pour ne rien arranger, celui-ci revint sur le rivage, toujours non loin de moi et s'ébroua sans s’excuser, de rien. Pire encore, il osait me porter un affront après tout ce manque de respect.

La rage m'envahis alors soudainement. Lourdement, je me relevais. Je le surplombais des quelques centimètres de plus que je détenais, mais c'était suffisant pour appuyer ma supériorité. Je lui fis face et me rapprochais de lui, grognant de plus belle, amenant mes crocs jusqu'à son museau, soufflant mes mots comme une provocation.

" Mon haleine t'incommode ? Que devrais-je dire de ton odeur de chien mouillé, petit toutou ? "

J'avais contenu ma rage bien trop longtemps et la laissa éclater dans un rugissement puissant avant d'envoyer un violent coup de patte, renforcé de magie, dans l'encolure du loup qui me faisait face. Son impudence méritait une punition exemplaire et son affront une souffrance qu'il n'oublierait pas. Il avait misé sur la mauvaise victime et j'allais lui faire comprendre rapidement. Je hurlais ma haine.

" Vermine ! Excuses toi avant que je ne t'écrase comme l'immonde insecte que tu es ! "

Je me redressais, me faisais imposant et le toisais de mes cinq yeux brillants, griffant la terre, prêt à en découdre et à le faire payer.
 
©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent X9yh
Voix :
 
Taille:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Lun 22 Oct 2018 - 20:27

L’eau paisible, troublée, deviendra torrent

Si elle l’incommodait ? Ouais et pas qu’un peu ! Nagah esquissa une moue écœurée en reculant la tête alors que l’immonde créature se rapprochait de lui. Les effluves de son haleine nauséabonde qui s’échappaient à chaque respiration étaient déjà difficilement supportables mais lorsqu’il ouvrit la gueule pour s’exprimer, un haut le cœur s’empara immédiatement du loup divin. Enfin, si ce n’était que son haleine qui lui déclenchait cette envie irrépressible de vomir, ça irait encore. Mais l’odeur en plus de la vue de cette créature tout bonnement abjecte avait achevé de faire naître en lui l’envie de prendre ses pattes à son cou. Non pas qu’il en avait peur, non. Mais c’était bien la première fois qu’un de ses frères lui causait une telle envie de vidanger son estomac, bien qu’il n’ait rien mangé plus tôt dans la journée.

- Je préfère sentir le chien mouillé que la bestiole crevée ! Rétorqua t-il immédiatement, n’ayant pas la moindre envie de se laisser marcher sur les pieds, qui plus est par un enfant de Terra. Non, pas après ce qu’il avait enduré avec la tigresse de Jade.

Quelques insultes proférées et voilà qu’ils en venaient à la confrontation physique. Nagah encaissa le coup de plein fouet, se rétamant à terre en grognant. Il n’y était pas allé de main morte. Cette situation lui rappelait un peu trop sa petite escapade avec Ephylix pour qu’il ait envie de s’excuser et de s’en aller comme si de rien n’était. Non, c’était hors de question ! D’une impulsion, le fils d’Aqua se redressa et lui fit face, lâchant un grognement sonore en guise de réponse à la provocation du Demi-dieu. Il voulait se battre ? Très bien, il allait en prendre pour son grade.

"Vermine ! Excuses-toi avant que je ne t'écrase comme l'immonde insecte que tu es !"

S’excuser ? Et puis quoi encore ? Il n’avait dit que la stricte vérité. Autant Terra avait créé des magnifiques enfants, autant là... Il semblerait bien qu’il se soit loupé et en beauté. Moche avec une haleine à en réveiller les morts et un caractère de merde, il avait tiré le gros lot sur ce coup là. Ce Demi-dieu pourrait bien rivaliser avec Steesha en terme d’invocation ratée. Bon, certes, pas sur les mêmes critères mais quand même.

- M’écraser ? Décidément, même ton égo est surdimensionné. Y’a t-il quelque chose en toi qui soit réellement réussi ? Entre ton haleine de chacal et ta face de rat, je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir un troisième critère de taille en compétition avec les deux premiers. Et encore, je ne devrais pas dire ça... C’est une insulte aux chacals et aux rats. Se moqua t-il en concentrant sa magie. Il allait déguster, il le savait mais c’était tellement jouissif de faire rager son vis-à-vis.

Il attendit que son adversaire se penche au-dessus de lui pour ouvrir la gueule, lui envoyant un puissant jet d’eau sous pression au visage pour le faire reculer et possiblement pour l’aveugler. Il se redressa ensuite complètement et chargea son corps de magie pour lui foncer dedans sans attendre. Profitant de la diversion, il chercha un coin de peau plus tendre et y planta sauvagement ses crocs, prenant appui avec ses pattes arrière pour garder le contrôle et ne pas se faire renverser par un coup de patte furtif. Enfin, quand on voyait la gueule de la bestiole, on ne songeait pas à ce que la discrétion soit son point fort. Néanmoins, il se tenait prêt à lâcher prise sur le Demi-dieu dès que ce dernier chercherait à contre-attaquer. Pourquoi ? Peut-être parce qu’il avait vu la taille de ses crocs et qu’il n’avait pas réellement envie d’être victime d’une morsure, sans parler des probables infections bactériennes que devait contenir sa salive.
Codage par Libella sur Graphiorum


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Baphomet
Baphomet
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : The Orphan Beast by Gorrem
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 96
Double Compte : Lagertha, Sarabi
Elément : Terre
Invocateur : Rymaïn
Sorts : terre_5;
plante_close_2;
paraseisme_0;
teleportation_3;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Mar 23 Oct 2018 - 12:35


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent

Je n'entendais plus ses mots, ou en tout cas n'y faisait plus attention. J'étais entré dans une telle rage que même les miens ne voulaient plus traverser mes crocs. Je devenais un animal féroce, grognant et rugissant. Il était bien hautain celui-ci pour ainsi m'insulter et me juger ? Se croyait-il plus beau que tous avec son pelage bleu soyeux et ses yeux brillants d'une clarté rarement égalée ? Oui il l'était ! Et, sans conteste, bien plus que moi ! Mais et alors ! Mesure t'on la valeur de quelqu'un part sa beauté physique ? Il n'était pas plus enviable que tout ces humains qui jadis m'avait traité comme un immondice. Lui, mon cousin, était pire que n'importe quel humain, ancien ou nouveau. C'était un moins que rien, exempt de toute vertus. Il était bien pire que moi.

Le surplombant, celui-ci n'attendit pas une seconde de plus pour m'envoyer un geyser en pleine face, ma rabrouant violemment. Je ébouriffais sans attendre, évacuant le plus d'eau qui s'était niché dans ma crinière ainsi que dans mes cinq yeux. La seconde qui suivis, je sentis ses crocs se planter à l'exacte endroit où s'était planté, il y a peu, ceux du félin bleu. Je rugissais de douleur, envoyant ma patte à droite et à gauche avec hargne pour le faire lâcher prise. Pourtant, tout ce que je gagnais dans la manœuvre était encore un peu plus de souffrance, ses crocs se plantant un peu plus à chaque fois.

Retrouvant une vision potable, je reposais violemment ma patte sur le sol, celui-ci ne décrochant pas, lui envoyant mes crocs dans l'encolure. Il était agile et avait aisément sentit le coup venir, sautant en arrière et évitant mes crocs qui claquèrent bruyamment dans le vide. Nous voici donc à présent à nouveau face à face.

" Sale vermine... "

Je grognais l'insulte et sans attendre, je lui envoyais une boule d'énergie terrestre, semblable à un roc, se dirigeant de plein fouet vers lui. Mes cinq yeux observaient alors l'emplacement où il aurait trouvé refuge, esquivant surement. D'un bon armé par mes pattes ancrées au sol, je m'envolais vers lui, le plaquant au sol sous mon poids lourd. Ma patte gauche était pourtant faible et le maintenait moins bien que la droite, pour autant et sans attendre, je plantais mes griffes sans la chair qui se trouvait sous elle. Ouvrant grand les crocs, je m'apprêtais à les planter directement dans son cou à ma merci, pour combien de temps encore ?
 
©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent X9yh
Voix :
 
Taille:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Dim 11 Nov 2018 - 2:22

L’eau paisible, troublée, deviendra torrent

Grogner... Encore et toujours grogner. Ça y est, elle avait épuisé son stock d’insultes, la mocheté ? Cette invocation n’avait donc aucune répartie ? Le loup géant secoua la tête, amusé d’être parvenu à le faire entrer dans une colère noire en si peu de temps et surtout aussi facilement. Néanmoins, il ne relâchait pas sa vigilance pour autant. Tout comme avec la tigresse de jade, il savait que la moindre seconde d’inattention ici pourrait lui coûter cher. L’enfant de Terra avait beau être affreux, il n’en restait pas moins un adversaire redoutable. De par sa taille mais pas seulement. Nagah était convaincu qu’il pourrait sérieusement l’amocher s’il ne le prenait pas au sérieux.

C’est pour cette raison que le fils d’Aqua passa à l’attaque sans attendre. S’il ne voulait pas se faire déborder, il avait tout intérêt à prendre rapidement l’avantage. Avec hargne, il planta ses crocs dans la patte du Demi-dieu, ayant remarqué que cette partie semblait moins bien protégée que le reste de son corps. En effet, la quasi-totalité de son corps était recouvert d’écailles. Seules ses pattes et son cou en étaient exempts. Bien qu’il puisse se montrer particulièrement sournois, il n’avait pas repéré la blessure dont souffrait l’invocation. C’était donc par pur hasard que ses crocs s’étaient enfoncés pile à l’endroit de la plaie qui faisait souffrir le fils de Terra. Le rugissement douloureux de ce dernier arracha un grondement satisfait au loup divin qui maintint sa prise avec une incroyable obstination jusqu’à sentir le danger arriver. Il évita de justesse les crocs de l’invocation qui claquèrent dans l’air. C’était pas passé loin. D’un bond, il mit un peu de distance entre lui et le Demi-dieu furieux dont les grognements semblaient s’amplifier au fur et à mesure que le temps passait. Ou bien était-ce seulement le résultat frustrant dû à l’échec de son attaque ?

" Sale vermine... "

Oh tiens, il avait retrouvé sa langue. Enfin, ce n’était pas pour autant que son vocabulaire s’était enrichi après ce petit moment de « silence ». Il aurait quand même pu trouver mieux. La langue française était suffisamment riche pour varier le vocabulaire. Et les insultes, ce n’était pourtant pas ce qui manquait. Bien qu’il aurait été tenté de jouer sur les mots pour énerver encore davantage le Demi-dieu, le loup géant ne le fit pas. Pourquoi ? Simplement parce qu’il n’en eut pas eu l’occasion. Bien que grossière, la boule d’énergie frôla le fils d’Aqua qui bondit au dernier moment pour l’éviter, se réceptionnant souplement sur ses pattes avant. Mais avant même que ses pattes arrière ne touchent le sol, il vit l’invocation bondir à son tour pour le plaquer au sol. Cette fois, il ne put esquiver l’assaut et percuta le sol dans un bruit sourd, déracinant un arbre ou deux en projetant sa queue en arrière sous la surprise. L’impact lui arracha une plainte sonore et ses crocs se resserrèrent sous la douleur des griffes qui s’enfonçaient dans son flanc. Ses grondements s'amplifièrent et il se débattit avec force pour tenter de se dégager, s’auto-lacérant la peau en agissant de la sorte.

- On t’a déjà dit que tu pesais une tonne ? Un petit régime te ferait pas de mal.

Les crocs de l’immonde Demi-dieu menaçaient de venir s’enfoncer dans son cou un peu plus à chaque instant. Étant donné le manque de temps et la position délicate dans laquelle il se retrouvait, le loup géant se résigna à réutiliser la même technique. Un manque total d’originalité mais tant pis, au moins il était certain que ça serait efficace. Il attendit le dernier moment pour tourner la tête et envoyer un nouveau geyser en continu directement dans la gueule grande ouverte du fils de Terra. S’il ne se retirait pas à temps, alors tant pis pour lui, il boira la tasse encore et encore. S’aidant de ses pattes arrière, il parvint finalement à repousser le Demi-dieu juste assez pour se redresser et lui envoyer un méchant coup de griffe, visant les yeux. En perdre un ou deux ne serait pas gênant pour lui. Et de toute façon, il en avait trop. Ne parvenant pas à savoir s’il avait fait mouche ou non, il concentra sa magie sous forme de boule d’énergie - comme son adversaire l’avait fait plus tôt - et la lança à bout portant sur l’invocation qui lui faisait face.
Codage par Libella sur Graphiorum


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Baphomet
Baphomet
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : The Orphan Beast by Gorrem
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 96
Double Compte : Lagertha, Sarabi
Elément : Terre
Invocateur : Rymaïn
Sorts : terre_5;
plante_close_2;
paraseisme_0;
teleportation_3;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Mer 14 Nov 2018 - 14:46


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent

Sa répartie, ses mots acerbes, ses attaques morales. Ils étaient tous tellement emplie d'une immaturité si énorme que cela m'interpellait. Pour être honnête, cela me choquait presque. Je connu alors un moment de flottement face à tant d'enfantillage qu'il en profita pour me projeter à nouveau en arrière d'un geyser d'eau puissant directement dans la gueule. Surpris, ma gorge si crispa net alors qu'il m'envoya un coup de griffe au visage, blessant un de mes yeux et m'arrachant un grognement. Je demeurais à ma place, malgré sa fuite d'entre mes pattes et dirigeais, avec lenteur, mes regards vers lui. Je grognais de plus belle en constatant une autre attaque que je ne parvins pas à esquiver complètement, d'un bon sur le côté. Elle blessa l'une de mes pattes.

Pourtant, je ne rétorquais pas et me redressais, lui faisant face silencieusement. J'avais devant moi un Enfant Divin qui ne méritait pas de l'être. Je veux dire, encore moins que moi. Il était médiocre, puérile, indigne d'être un Demi-Dieu. Il me répugnais. Je grognais mon dégout mais finis par me calmer, lentement, me redressant. Il ne valait pas la peine que je perde mon temps avec lui.

" Tu es si... puéril ! C'est hallucinant. "

J'écarquillais les yeux tant sa façon d'être me choquait. Moi qui était susceptible et plutôt enfantin dans certaines de mes réactions, lui tenait la première place et de loin. Il y avait de quoi relativiser d'ailleurs. Et c'était peut-être ce que j'allais faire.

" Tu ne vaux pas mieux que ces maudits humains. "

Ma voix était grave, mordante et pourtant calme. Je levais les yeux au ciel et lui tournais le dos, souplement, avant de commencer à m'éloigner de lui.

" Je n'ai pas de temps à accorder à l'abjecte créature que tu es. "

Et puis je m'éloignais, quelque peu amoindris je dois bien le reconnaitre. Je devais lui reconnaitre au moins ça. Mais j'espérais surtout vivement qu'il ne surenchérisse pas, j'avais déjà du prendre énormément sur moi pour trouver la force suffisante de ne pas aller jusqu'à le châtier comme il le méritait. Mais du peu que je savais de lui, j'étais presque persuadé qu'il n'allait pas se contenté d'une retraite aussi simple que celle-ci. Il le verrait d'ailleurs surement davantage comme une fuite, alors que c'était loin d'en être une. Il ne méritait juste pas que je m'attarde sur son cas désespéré. Vraiment. Il était... invraisemblable.
 
©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent X9yh
Voix :
 
Taille:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Lun 19 Nov 2018 - 15:56

L’eau paisible, troublée, deviendra torrent

Un grondement sonore retentit. Il avait fait mouche, une fois de plus. Plus le temps passait et plus un sentiment de satisfaction grandissant s’emparait de son être, lui fournissant l’assurance nécessaire pour affronter le fils de Terra. Même si, finalement, l’enfant divin ne dégageait pas une puissance aussi flagrante que celle de la tigresse de jade. C’était décevant. Eh non... A présent, ce n’était plus sa beauté qu’il critiquait mais bien la force et les efforts que son adversaire déployait pour lui tenir tête. Au début de leur rencontre, le Demi-dieu s’était bien vanté de pouvoir l’écraser comme un vulgaire nuisible. Mais en l’état actuel des choses, c’était le fils d’Aqua qui menait la danse. D’ailleurs, si on comparait leurs blessures, les siennes restaient moins importantes et moins nombreuses que celles de son opposant.

- Et toi, tu es si faible. C’en est presque navrant pour le pauvre humain qui a hérité de toi. Lâcha t-il d’un ton narquois. On ne pouvait pas dire que les insultes avaient un quelconque effet sur lui. La plupart lui passaient même carrément au-dessus de la tête.

La faiblesse n’étant pas son seul défaut, le loup géant en venait à se demander qui aurait bien pu vouloir de l’enfant divin qui lui faisait face. Ce Demi-dieu n’était ni puissant, ni beau et - même si Nagah avait remué le couteau dans la plaie - il était pratiquement certain qu’il n’était pas plus aimable avec son invocateur. De son côté, le fils d’Aqua était plutôt satisfait de sa situation. La relation qu’il entretenait avec Ezelya n’avait rien de conflictuel, bien au contraire. Il jouissait d’une grande liberté et son invocatrice lui vouait suffisamment de respect pour ne pas l’entraver comme un vulgaire esclave.

" Tu ne vaux pas mieux que ces maudits humains. "

La deuxième remarque du fauve divin lui laissa un goût amer en bouche. Ses griffes se plantèrent dans le sol, ses crocs se resserrèrent brusquement sous la pression de sa mâchoire et une colère sourde s’empara de lui. Il était réellement furieux cette fois. Comment pouvait-on le comparer à cette engeance qui a détruit leur Monde ? Lui qui avait tout fait pour essayer d’endiguer la progression des humains et empêcher la destruction de l’héritage des Quatre. C’en était trop. S’il en était un parmi tous les Demi-dieux à ne pas blâmer, c’était bien lui. Contrairement à tous ces couards qu’il considérait comme ses frères et sœurs, il avait agi pour protéger leur Monde du fléau humain.

- Comment oses-tu... Sa voix, portée par des grondements sonores, résonna longuement. Cette fois, il ne prit pas la peine d’achever sa phrase, laissant la menace flotter dans l’air autour d’eux. Sa colère, toujours bien présente, ne s’était manifestée que sous forme de grondements pour le moment. Mais nul doute que lorsqu’elle s’abattrait sur le fils de Terra, elle serait d’une violence extrême.

En quelques instants, une épaisse couche de glace vint recouvrir son pelage, se calquant sur ses poils hérissés pour former des piques plus ou moins grandes. Attaquer de dos ne posait aucun problème à Nagah qui - d’une manière ou d’une autre - devait à tout prix laver l’affront qu’il venait de subir. Et tant pis si son adversaire en venait à l’insulter pour ne pas avoir attaqué de face. Il n’avait qu’à se retourner au lieu de fuir lâchement le combat. D’une impulsion, il s’élança et chargea le fils de Terra. Cette fois, il ne s’en sortirait pas si facilement. A moins de lui présenter des excuses immédiates, ce dernier allait subir une défaite des plus cinglantes. Le loup géant dérapa sur quelques mètres après son attaque et planta ses griffes dans le sol pour se stabiliser, s’apprêtant à charger à nouveau le Demi-dieu. Néanmoins, avant de se lancer dans un nouvel assaut, il ne put s’empêcher d’entamer le dialogue.

- Comment oses-tu me comparer au fléau qui a ravagé notre Monde ? Il avança d’un pas, écrasant avec force sa patte au sol sous l’agacement. Et en parlant de ça... Puis-je savoir ce que tu as fait pour arrêter les humains ? Il attendit un instant pour obtenir l’éventuelle réponse de l’invocation. Rien, hein ? Et tu oses encore te prétendre Demi-dieu ? Toi et tous les autres, vous avez mené notre Monde à sa perte en continuant égoïstement votre petite vie, chacun de votre côté, pendant qu’une poignée d’entre nous combattions les humains pour le salut de notre Monde. Il marqua une petite pause avant de poursuivre. Alors je « t’interdis » de me comparer à cette engeance que je rêve d'exterminer. Il avait bien appuyé sur l’interdiction pour qu’elle s’imprime correctement dans l’esprit du fils de Terra. Excuse-toi. Oui, sa demande sonnait comme un ordre mais le Demi-dieu avait tout intérêt à s’y tenir. Maintenant. Appuya t-il, prêt à lancer un nouvel assaut si sa demande sa soldait par un refus. Ce qui risquait bien d’être le cas.
Codage par Libella sur Graphiorum


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Baphomet
Baphomet
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : The Orphan Beast by Gorrem
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 96
Double Compte : Lagertha, Sarabi
Elément : Terre
Invocateur : Rymaïn
Sorts : terre_5;
plante_close_2;
paraseisme_0;
teleportation_3;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Dim 9 Déc 2018 - 16:55


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent

Je soupirais. Comme je l'avais pressentis, ma dernière brimade n'avait qu'attiser sa rage. Je le sentais dans ses quelques premiers mots qui répondirent aux miens. Je prenais cependant la peine de m'arrêter, sans me retourner pour autant. Il fallait après tout que je me prépare à recevoir sa colère. Et qu'est-ce que je la comprenais. Moi même, si un frère avait eu l'audace de me rabaisser au niveau des humains, j'aurais réagis de façon volcanique. Mais lui le méritais bien après tout, lui qui n'avait de cesse de m'insulter avec comme base mon physique. Sérieusement ? Aqua aurait crée une créature aussi puérile ? Je ne pouvais pas le croire et pourtant, j'y étais bien contraint.

J'entendais son grondement colérique et me retournais juste à temps pour éviter sa première charge, d'un bon sur le côté, quelques uns des ses pics glacés raclant mes écailles. Fléchissant mes pattes, je m'apprêtais à esquiver une fois encore, vissant mes regard vers lui qui avait complètement changé. Pas complètement, mais il se présentais déjà de façon moins légère, plus sombre et plus profonde. Aurais-je été trop loin ? J'avais l'intention de croire que oui et ce n'était pas pour me déplaire.

Mes griffes s'ancrèrent dans la terre molle alors qu'il entamait ce qui ressemblait à un dialogue, mais qui n'avait certainement pas l'intention de l'être. Je le laissais s'approcher, lui et sa rage à peine contenue. D'un mouvement de recul, je fus surpris par sa question. Qu'avais-je fais pour arrêter les humains ? La valeur de ses frères et cousins ne se résumait donc qu'à ça ?

" Quoi qu'il en soit, je n'ai participé en aucune façon... "

Il me coupa, sans attendre, la parole. Pensant sans doute déjà connaître la réponse à sa propre question sans même avoir besoin de mon avis. Alors pourquoi poser la question si c'était pour ne même pas attendre la réponse ? Mais à mesure que sa colère se déversait, j'y sentais quelque chose de plus grand que lui. Sa rage était légitime, autant que la mienne et finalement, voilà peut-être un point sur lequel nous pourrions nous rejoindre. Je me redressais alors sensiblement, m’apprêtant à calmer le jeu, mais il ne m'en laissa évidemment pas l'occasion. J'enfonçais à nouveau mes appuis, un grondement profond raclant ma gorge.

" Qui es-tu pour m’interdire quoi que ce soit ? "

Je claquais mes crocs tandis qu'il m'ordonnait, sans retenue, de m'excuser.

" Certainement pas. "
" Maintenant. "
" Jamais ! "

Ma patience avait atteint ses dernières limites. Accompagné d'un rugissement puissant, je m'élançais en même temps que lui. Arrivant à son niveau, je m'abaissais puis me projetais contre lui, mon crâne armé de roche le frappant de plein fouet. Il n'en perdait pas moins sa hargne et continuait la confrontation, tout comme moi. La mienne s'était démultiplié et je frappais de plusieurs coup de pattes avant qu'un finisse enfin par l'envoyer valser loin de moi.

" Tu es si sûr de toi alors que tu ne sais rien. Je n'ai pas eu besoin de toi pour en massacrer des centaines ! "

La longue confrontation durant laquelle j'avais fais face aux humains, avec le soutien de mes frères, me renvoyait brusquement à ses prémices. Avant tout ça, j'avais de l’intérêt pour eux et même de l'affection pour l'une d'entre eux. Ils me l'avaient prises aussi. Il méritait de mourir. Ce chien bleu méritait mon courroux pour avoir douté de mon implication face à ces immondes créatures. Je m'apprêtais à bondir à nouveau sur lui.

" Toi, excuses toi ! "

L'assaut était lancé, me débattant pour le plaquer au sol par tout les moyens, sous la puissance de mes pattes et tenter de le mordre avec une brutalité sans mesure. Je sentais que ce déferlement de rage était aussi bénéfique, pour moi du moins. Pour lui, je n'en savais rien mais ça me faisait un bien fou. D'autant qu'il le méritait.
 
©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent X9yh
Voix :
 
Taille:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Mar 18 Déc 2018 - 14:29

L’eau paisible, troublée, deviendra torrent

Il n’avait participé en aucune façon, hein ? C’était quoi cette excuse à deux balles ? Il croyait s’en sortir aussi facilement en niant toute implication ? Nagah haïssait du plus profond de son être les créateurs des humains mais il détestait encore davantage ceux qui étaient restés de marbre en voyant leur Monde se désagréger petit à petit. Jamais il ne pardonnerait à tous ces pleutres d’avoir fui la confrontation ou volontairement ignoré ce qui se passait sous leurs yeux. Alors oui, il avait décidé de juger ses frères et sœurs sur base de ce critère, aussi réducteur soit-il. Peut-être que cela changerait avec le temps. Mais pour le moment, il éprouvait encore trop de rancœur à l’égard de ses semblables pour leur pardonner une faute aussi grave.

" Qui es-tu pour m’interdire quoi que ce soit ? "

Un Demi-dieu en colère, voilà ce qu’il était. Jamais il n’aurait été jusqu’à insulter le fils de Terra de la sorte alors pourquoi s’abaissait-il à ce niveau ? Essayait-il finalement de jouer au même jeu que lui ? Si son but était de provoquer ou de blesser profondément Nagah sans même le toucher physiquement, il avait réussi son coup. Le loup géant n’avait cessé de grogner. Il ne parvenait plus à maîtriser sa colère, à tel point que celle-ci se ressentait aisément dans la magie qui se dégageait de lui et qui l’entourait. L’atmosphère était plus que tendue. La haine, la colère et la rancœur semblaient avoir imprégné l’air ambiant. Toutes les conditions étaient réunies pour que les deux Demi-dieux finissent par s’entretuer ici et maintenant.

Le coup d’envoi ne tarda pas. Prenant son élan, il fonça également droit sur le fauve divin, toujours recouvert de sa couche de glace. Cependant, cette dernière ne le couvrait que partiellement et le fils de Terra - ayant certainement trouvé une faille dans sa défense - le prit de cours en armant sa tête pour viser ses flancs à découvert. L’impact le fit chuter lourdement un peu plus loin. Furieux, le loup divin se redressa presque immédiatement, accusant difficilement le coup. Cette fois, il l’avait pris de plein fouet. L’instant qui suivit, des picotements se firent ressentir au niveau de l’impact. Il saignait. Un hurlement enragé retentit avant qu’il ne se jette sur le Demi-dieu, essayant de le chopper à la gorge pour le mordre et reprendre l’avantage sur le combat.

Malgré toutes ses tentatives, le combat tournait en sa défaveur. Il sentit la patte du fauve marron s’ancrer dans son encolure et le lacérer profondément. L’instant d’après, un liquide chaud et bleu - presque fluorescent - vint maculer son pelage à divers endroit. Déstabilisé par la hargne et la force que le Demi-dieu mettait en œuvre pour reprendre l’avantage, le coup de patte suivant l’envoya s’écraser lourdement plus loin. Hmpf... Cette fois, il ne se releva pas tout de suite, cherchant d’abord une solution pour se tirer de ce mauvais pas.

" Tu es si sûr de toi alors que tu ne sais rien. Je n'ai pas eu besoin de toi pour en massacrer des centaines ! "

Des centaines ? Il avait massacré des humains ? Pourquoi ? La remarque cinglante du fils de Terra coupa court à sa réflexion. Alors il était comme lui ? Il n’eut pas le temps de réfléchir davantage à la question qu’il sentit une patte lui écraser les flancs déjà maltraités. Il se crispa, plantant ses griffes dans la terre en se débattant avec force. Finalement, il parvint à se redresser juste à temps pour éviter une vilaine morsure qui avait pour cible sa jugulaire. L’impact se fit néanmoins ressentir au niveau de son épaule, lui arrachant un râle douloureux. Un autre grognement sonore résonna tandis que la montée d’adrénaline faisait son apparition. Ça y est, il était prêt à répliquer. Il tenta tout d’abord de le faire lâcher prise en se débattant mais, voyant que ses efforts restaient vains, il adopta une approche plus directe et mordit l’oreille du Demi-dieu, tirant violemment dessus comme s’il voulait l’arracher. Dès qu’il sentit un relâchement chez le fils de Terra, il replia ses pattes pour labourer le ventre de l’invocation à coup de griffes, les ancrant profondément dans sa peau plus tendre et moins bien protégée par ses écailles à cet endroit.

Après un moment à lutter, il parvint à repousser le fauve divin, lui assénant un autre coup de griffe en direction de ses yeux pour le faire reculer. Mais s’il pouvait lui en crever un au passage, il ne dirait pas non. Dès que le Demi-dieu recula, il lança sa magie de glace vers ses pattes pour l’immobiliser. L’effet de surprise prenant, la glace l’entrava rapidement, se solidifiant autour de ses pattes. Ça ne suffirait pas à le tenir définitivement tranquille mais ça devrait l’empêcher de bouger pendant un bref instant.

- Pourquoi ? Bien qu’il ne cesserait pas le combat, il voulait savoir ce qui l’avait poussé à massacrer des humains. Tout comme lui, il devait certainement avoir ses raisons. Était-ce pour les punir d'avoir détruit leur Monde ? Ou bien y avait-il une raison plus égoïste qui se cachait derrière cette folie meurtrière ? Dis-moi pourquoi ! Répéta t-il, plus acerbe.

Il ouvrit la gueule et commença à matérialiser un orbe aqueux, de plus en plus grand. Au vu de la puissance de l’attaque qu’il s’apprêtait à lancer, ça serait sûrement la dernière. Il avait usé et abusé de sa réserve de magie et en ressentait maintenant le contrecoup. Il devait frapper, vite et fort. Il ferma les yeux un instant, priant intérieurement pour que cette attaque suffise à mettre un terme au combat. Puis il la lança brusquement. L’orbe fila droit sur le fils de Terra. L’explosion à l’impact causa un bruit assourdissant. Est-ce qu’il l’avait eu ? Il ne voyait rien, le terrain était encore en proie au changement climatique brutal. Peinant à se maintenir sur ses pattes, Nagah haletait. Bien que le déchaînement de haine qui s’était déversé durant le combat lui avait fait le plus grand bien, on ne pouvait pas en dire autant en ce qui concernait les séquelles physiques qu’il avait subi. Il était dans un état déplorable et doutait de pouvoir résister à un nouvel assaut de son adversaire si son attaque s’était révélée inefficace.
Codage par Libella sur Graphiorum


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Baphomet
Baphomet
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : The Orphan Beast by Gorrem
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 96
Double Compte : Lagertha, Sarabi
Elément : Terre
Invocateur : Rymaïn
Sorts : terre_5;
plante_close_2;
paraseisme_0;
teleportation_3;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Jeu 20 Déc 2018 - 19:35


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent

Voilà qui était des plus jouissifs, l'affrontement tournait enfin en ma faveur, ou tout du moins, s'équilibrait. Mes assauts répétés finirent par porter leurs fruits et en quelques instants, la situation s'était inversée. Il était là, au sol, sous mes pattes vissées sur son corps, mes crocs déchirant son épaule. J'avais visé sa jugulaire, mais n'était pas peu fier de lui arracher un râle de douleur. Mais ce ne fut que de courte durée. Il parvint rapidement à se défaire de mon emprise, mordant mon oreille jusqu'à me faire suffisamment lâcher prise pour me lacérer le ventre, me repoussant par la même occasion. Il ponctua ce dernier assaut en me frappant au visage, directement dans les yeux envoyant ma tête sur le côté.

Il avait atteint l'un d'eux, la balafre le maintenant fermé. Je grondais et grognais, ramenant lentement mon visage et mon regard vers lui. Le contre coup m'assaillis avec force, je n'étais pas en mesure de lui sauter à la gorge comme tout à l'heure. Mon sang ocre coulait sur mes crocs, sur mes pattes. Je me sentais éreinté et proche de m'incliner. Mes pattes tremblaient imperceptiblement, mais la rage ne cessait de me ronger l'esprit. Je sentais alors soudain le froid saisir mes pattes, en quelques secondes. Avec le peu de frénésie qu'il me restait, j'essayais de m'en défaire, mais sans grand succès.

Pourquoi ? Comment ça pourquoi ? Je grondais avec force tentant davantage de me défaire de la glace qu'autre chose, rétorquant d'un ton amer.

" Qu'est-ce que ça peut bien te faire ?! "

Il persistait cependa, tenant visiblement à connaître les raisons de mon affrontement contre les humains. Je grondais encore. La vérité à ce sujet était mitigée. Bien sûr, comme tout Enfants des Dieux, je cherchais d'abord à les repousser en ayant constaté le massacre que causait leur présence. Ils m'avaient enlevé ma terre, mes forêts, mes prairies, mes montagnes et mes collines. J'avais agis en bon protecteur de la Nature, outré par sa souffrance criante. Mais c'était bien une élément égoïste qui m'avait poussé dans mes retranchement les plus obscurs. Ils s'étaient battus les uns contre les autres, allant jusqu'à détruire le village où se trouvait la seule humaine qui m'avait jamais accepté. Alors oui, je les ai massacré, parce qu'ils m'avaient tout prit. Tout. Est-ce que ce Loup effronté méritait de le savoir ? Certainement pas. Mais tandis que j'essayais de me défaire de la glace, encore et toujours, il projeta sur moi une violente sphère magique qui vint s'abattre sur ma position.

Je pu dégager mes pattes in extremis mais la puissance de sa magie me heurta quand je sautais sur le côté, m'envoyant sur le sol sur lequel je roulais sur quelques mètres. Je grognais de douleur, mon corps me faisait mal. J'essayais de me relever, sans grand succès, parvenant tout juste à me redresser, mollement avachis sur le ventre, relevant mes yeux vers le Loup. La fatigue me fit enfin consentir à lui répondre, à ma manière, d'un ton mordant alors que mes quatre yeux restant le fixait avec agressivité.

" Aurais-tu subitement perdu la mémoire ?! Ce sont des êtres abominables, arrogants, viles et sournois. Tout comme toi ! "

Ma voix grondante résonnait entre les arbres de la forêt, son écho me raviva un peu. L'air forestier aussi, alors je tentais à nouveau de me redresser sur mes pattes. J'y parvins quelques instants, mes membres tremblant bien trop pour m'y maintenir et retombant ainsi avec lourdeur. La frustration m'envahis et je rétorquais à nouveau :

" Finissons-en, ta présence m'est aussi insupportable que la leur. "

J’apparaissais résigné et je l'étais sûrement. Mais je ne savais pas moi même ce qu'en « finir » pouvait bien signifier. C'était ma première sortie et voilà que j'étais au bord du gouffre, déjà. Moi, un être immortel dans son essence, j'avais l'impression de mourir. Si seulement c'était possible, j'en rêvais depuis toujours. Mais je ne savais pas ce qui m'attendais si je succombais là. Je ne savais même pas si il se passerait quoi que ce soit en réalité. Renvoyant mes regards vers le Loup, je le défiais presque de m'achever, s'il en était capable. Je comptais sur lui pour se donner les moyens d'y parvenir.
 
©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent X9yh
Voix :
 
Taille:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Sam 2 Fév 2019 - 17:48

L’eau paisible, troublée, deviendra torrent

Comment un Demi-dieu d’apparence si faible avait pu le mettre dans un tel état ? La mâchoire de Nagah se resserra et ses griffes s’ancrèrent dans le sol, comme s’il espérait pouvoir faire cesser les tremblements qui secouaient son corps en contractant certains de ses muscles. Mais il avait beau lutter, rien n’y faisait. Il était exténué et le contrecoup de son dernier assaut se faisait à présent pleinement ressentir dans chaque parcelle de son corps. Grognant de frustration, il se raidit davantage en sentant les vibrations s’accentuer encore et finit par céder à l’épuisement. Ses pattes se dérobèrent sous son poids et il s’étala à plat ventre sur le sol dans un hurlement de rage. Ça ne pouvait pas se finir comme ça !

Puisant dans ses dernières forces, il parvint - après de multiples efforts - à se remettre debout. Mais ses membres tremblaient toujours autant et menaçaient de fléchir à nouveau à tout instant. Il préféra donc s’asseoir un moment pour économiser ses forces car après tout, il ne savait même pas si sa dernière attaque était parvenue à toucher le fils de Terra. Toujours sur ses gardes, le loup géant fixa la brume devant lui qui se dissipait progressivement, haletant encore à cause des efforts fournis pendant le combat sans oublier ceux produits pour se relever. Lorsqu’il vit le corps du fauve divin affalé au sol, un soupir de soulagement lui échappa. S’il en jugeait par l’état de son adversaire, il devait avoir encaissé le choc de la sphère magique de plein fouet.

Prudent, le loup géant décida de s’approcher afin de mesurer l’ampleur des dégâts mais il se stoppa net en voyant l’invocation se remettre à bouger. Il ne lui avait donc pas porté le coup de grâce avec cette attaque ? Le museau du loup divin se plissa devant la résistance du fils de Terra. Devait-il l’achever tant qu’il en avait encore la possibilité ? Enfin, entre avoir l’opportunité et les moyens d’y arriver, un fossé séparait les deux perspectives. Actuellement, le Demi-dieu n’était pas certain d’avoir encore suffisamment de magie en réserve pour lui porter un dernier assaut et le renvoyer croupir dans sa cellule. Mais avant qu’il ne puisse prendre la moindre décision, la réponse de l’invocation lui parvint enfin. En tout cas, il n’avait peut-être plus l’énergie de se battre mais il en avait encore suffisamment pour lui renvoyer ses remarques acerbes. Cette fois cependant, Nagah ne s’agaça pas de ce qu’il entendit. Il était épuisé par le combat qu’il venait de mener mais surtout, il n’avait plus envie de relancer les hostilités.

- Tu as raison. Il ne prit même pas la peine de corriger ses derniers mots parce qu’il y avait un fond de vérité dans tout ce qu’il disait.

Un nouveau soupir passa ses babines. Son adversaire semblait résigné à mourir ici et maintenant. Mais c’était bien la première fois qu’un Demi-dieu lui demandait volontairement de l’achever. Hésitant à exécuter la dernière volonté du fils de Terra, il s’approcha tout de même et s’arrêta juste à côté de lui. Devait-il réellement le tuer ? En réalité, il n’en avait plus vraiment envie. Il lui avait prouvé qu’il haïssait les humains autant que lui et, malgré le ton agressif qu’il avait emprunté pour lui répondre, Nagah respectait ce choix.

- Très bien. Lâcha t-il en posant une patte sur lui, le laissant croire qu’il allait l’achever.

Mais il n’en fut rien. Il concentra ses dernières forces pour lancer un sort de soin sur le fauve divin. Cependant, malgré tous ses efforts, ce ne fut pas suffisant. Le fils de Terra était bien trop amoché et les pouvoirs de guérison du loup divin encore bien trop faibles. Il se sentirait certainement mieux, mais pas au point de se lever pour courir et gambader dans les prés. Masquant sa déception, il retira sa patte et s’écarta.

- Je ne te tuerais pas. Il savait que son geste surprendrait le Demi-dieu alors autant s’expliquer maintenant. Peut-être est-ce parce que nous avons une haine commune envers les humains. A moins que ça ne soit le fait que tu m’aies convaincu de ta force. Un nouveau soupir lui échappa. Peu importe... Le fauve divin devait sans doute se moquer de lui intérieurement ou attendre le bon moment pour lui renvoyer ses piques. De toute façon, ça ne changerait rien, il ne le tuerait pas. Ni maintenant, ni plus tard. A ce propos, tu ne m’as toujours pas dit ton nom. Ça m’évitera d’avoir à t’appeler le « fauve moche » la prochaine fois que nous nous reverrons. Moi, c’est Nagah. Le loup géant était pratiquement certain que le fils de Terra lui cracherait à la gueule en guise de réponse mais il avait envie d’essayer de dialoguer, juste une dernière fois. Et si ça ne marchait pas, alors il s’en irait.
Codage par Libella sur Graphiorum


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Baphomet
Baphomet
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Crédit Avatar : The Orphan Beast by Gorrem
Date d'inscription : 07/08/2018
Messages : 96
Double Compte : Lagertha, Sarabi
Elément : Terre
Invocateur : Rymaïn
Sorts : terre_5;
plante_close_2;
paraseisme_0;
teleportation_3;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Mer 6 Fév 2019 - 22:55


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent
Affalé sur le sol, je l'observe avec une certaine animosité dans les yeux, alors qu'il s'approche de moi lentement. Mes regards ne se séparent pas de lui, le suivant à la trace, jusqu'à ce qu'il s'arrête non loin de moi. A son approche je grogne quelque peu, tout en sachant que cela sonnait la fin de ce moment. Finalement complètement résigné, j'abaisse ma tête jusqu'à la laisser reposer sur l'herbe humide et épaisse entre mes pattes, grognant toujours légèrement, sans discontinuer.

Le contact de sa patte sur mes écailles ne provoque rien, pas un sursaut ni même un sentiment de soulagement. Pour seul réaction, je détourner un peu plus mon regard de lui, observant distraitement, un peu plus haut, le feuillage sombre des arbres dans la nuit. J'inspire et soupire longuement tandis que le temps qu'il ne se décide à en finir me paru durer une éternité. Je ferme alors les yeux pour me laisser aller à ma fin.

J'attendais de partir, m'évanouir, mais contrairement à mes attentes, je me sens un peu mieux, bien que mon corps soit toujours douloureux. L'odeur n'avait pas changé, pas même la brise sur mes écailles et dans mon pelage. Un peu surpris, j'ouvre les yeux et me redresse en m'apercevant que je n'ai pas bougé, que je me trouve à l'exact position dans laquelle j'étais.

Interloqué, je tourne le visage vers là où était le loup et il y était encore. Je penche la tête d'un air surpris. Allons bon, voilà autre chose. Pourquoi avait-il agit ainsi ? Je m'apprêtais à le questionner, voir à m'en agacer, mais celui-ci prend immédiatement les devants en expliquant son geste. Je suis suffisamment interloqué pour ne pas réussir à lui répondre quoi que ce soit jusqu'à ce qu'il demande mon nom. Là, je grogne légèrement, davantage par principe que par véritable contrariété. Même si sa magie avait atténué mes peines, j'étais toujours étonnement épuisé.

Dans un soupir, je laisse à nouveau ma tête reposer sur le sol, alors qu'il se présente à son tour. Je laisse un léger ricanement s'échapper de mes crocs avant de lui répondre.

" Je crois que je préfère « le loup arrogant », mais appelle moi Baphomet, si tu le souhaites. "

J'étais trop fatigué pour continuer cette altercation, quelle soit physique ou verbale. Quoi que...

" Ne t'attends pas à ce que je te remercie pour autant, Nagah. Tu n'as, après tout, pas eu la bonté de répondre à ma demande qui pourtant... "

Je me stoppe soudain, écarquillant les yeux et me redressant, cherchant de mes regards la présence que j'avais ressentis. La présence ? Que dis-je ? Les présences et elles étaient proches, très proches. Du fait de ma fatigue, je ne les avais pas sentis venir, mais j'entends déjà leur grognement alors que je discerne plus loin leur regards scintillants dans la nuit.

" Tu devrais partir. "

Moi je ne pourrais pas. Mes muscles sont tendus, prêts à rétorquer alors qu'ils ne le pourront pas. Ils s'approchent, ils sont six, encore des sortes de félins bleus. A croire que je les attire. Ceux là sont un peu différents. Ils grognent et s'approche, l'odeur du sang et le brouhaha de notre altercation les as sans doute attiré. Je tente de me redresser, vainement, le tremblement de mes pattes me fait retomber aussitôt. Pourtant, je ne les perds pas de vue, malgré leur séparation pour tenter de nous encercler.

" Dépêches toi Nagah. "

J'ai à peine le temps de finir que déjà, trois d'entre eux se jettent sur moi. Je me débats comme je le peux, rugissant alors que leur crocs tentent de transpercer mes écailles. Forcé à me retourner sur le dos sous le joug de leurs assauts, j'en envoie un valser d'un violent coup de pattes arrière. Les autres ont entouré Nagah et commencent déjà à se jeter sur lui, un part un, plus méfiants sans doute de part sa position moins affaiblie que la mienne.

©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


L'eau paisible, troublée, deviendra torrent X9yh
Voix :
 
Taille:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

L'eau paisible, troublée, deviendra torrent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 07. Une pour toutes et toutes pour une !
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]
» Le Cinquième élément [DVDRiP] uptobox
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Le Lac des Astres-