Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Retour au Neptune (Sur le pont)
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Retour au Neptune (Sur le pont)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Tarec'Mah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Sam 7 Sep - 16:30

« Kohaku a tout dit : nous ne pouvons rien contre le Krone à l’heure actuelle et attaquer cet ennemi sans apprendre à la connaître serait… idiot.
On pourra tenter d’interroger les Kouroukas pour en savoir plus au sujet du Krone dès demain : depuis quand connaissent-ils son existence ? Quelle est sa vitesse de progression ? Tant de détails qui pourront nous aider à prendre mesure de la menace, et dans l’idéal, de comment la combattre et la détruire. »


Les informations qui étaient donné en ce moment permettait à Tarec'Mah de se faire un plan intérieur de la situation et grâce à la rapide explication de Sheiko, la dragonne commençait à y voir un peu plus clair.

«- Ma Sœur, je ne pensais pas te revoir ici ! Sheiko m’avait parlé de toi dans les Ruines de Nécra, mais il ne savait pas ce que tu étais devenue… Content que vous vous soyez retrouvés, et qu’il t’ait invoquée ici, je sens que ça n’en rendra cette expédition que plus… intéressante. Rien qu’à cette idée j’en oublierais presque les aléas d’un trajet d’une semaine coincé sur une barque. Ça te dirait de faire le trajet du retour avec moi, histoire de se remémorer le bon vieux temps et le remettre au goût du jour ?
- Bien sûr que oui mon Frère. »


Elle hocha la tête vivement, un sourire immense sur sa face reptilienne. Soudain elle n'écouta plus les conversations environnantes et manqua presque d'oublier la présence de son maître. Trottant pour rejoindre Ushiran, elle se stoppa quand Abel exposa le chemin du retour.

« […] en volant. Ushiran nous suivrait grâce à une paire d'ailes dont Shanimir l'aurait doté... Pour les autres invocations nous pourrions toujours les invoquer de nouveau une fois qu'on sera retourné sur le Neptune. »

Tarec'Mah soupira. Elle ne serait pas rester très longtemps sur cette étrange île. Et de savoir maintenant que les vies de son maître et de son meilleur ami étaient durement mise en danger, la demi-déesse n'avait aucune envie de retourner moisir dans sa cellule. Et Ushiran s'y opposa. Trop ravi, la demi-déesse se mit à trépigner, abandonnant la proximité de Sheiko pour se rapprocher de l'énorme dragon. Le guide serait entre de bonnes mains, en sécurité sur le bateau et elle pourrait discuter tranquillement avec son ami !

Quand Tarec'Mah put enfin toucher le bois du bateau, elle n'en revenait pas qu'Ushiran ait put tenir dessus pendant toute la traversée.

« Par les Dieux, je te plains mon pauvre... Le voyage a du être horrible... Mais comment en es-tu arrivé là ? Lequel de ces humains est ton maître ? »

Les autres membres de l'expédition se trouvaient à l'intérieur d'une cabine mais le corps filiforme de Kohaku dépassait largement par la porte. Il était assez invraisemblable que de telles créatures aient put tenir sur une coque de noix... Un tout petit lézard comme elle passait encore, mais Kohaku et Ushiran... Autant charger une famille d'éléphant sur un nénuphar.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ushiran
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Ryu !
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 53
Elément : Feu
Métier : Dragon à temps plein
Invocateur : Edvah
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mer 25 Sep - 12:32

J'aurais préféré me retrouver ailleurs que sur le pont de ce navire, que j'avais déjà copieusement maudit au cours de la semaine passée... Cependant, la présence de la demi-déesse suffisait à me faire oublier ce désagrément. La retrouver ici après tant de siècles faisait un peu figure de miracle, et heureusement j'avais pu être un peu préparé auparavant par Sheiko, qui m'avait dit avoir libéré ma Soeur. Cependant, si la surprise était atténuée, ma joie, elle, ne l'était pas, et un grand sourire illuminait mon visage. Assez pour que, plutôt de me plaindre de la piètre qualité des ingénieurs de la construction navale de Lüh ou du traitement qu'osaient infligaient les humains à des divinités, comme j'aurais pu le faire en temps normal, je rejette la remarque de Tarec'Mah d'un haussement d'épaules :

"Ça n'a pas été de tout plaisir non, et encore nous avions deux Frères de plus à nos côtés avant que leur imbécile d'humain ne décide de se jeter par dessus-bord dans une mer déchaînée pour tenter de sauver un marin perdu d'avance... Mais c'était toujours mieux que de traverser à la nage."


Je marquai une petite pause avant d'en venir à la partie la plus intéressante de l'interrogation de ma Soeur, celle concernant mon humaine :

"Pour le reste, j'ai rejoint l'expédition aux côtés de Sheiko, mais il n'est pas mon humain, et j'ai donc fait la traversée en tant que Invocation Libre."

Mon sourire s'accentua un peu plus sur cette dernière remarque.

"Pour dire vrai, une humaine est bien venu me libérer, mais elle a disparu au bout d'une semaine, et ça doit faire bientôt un an... Donc j'ai pu bien profiter de ma liberté et pense être tranquille un moment. Je croise juste les doigts pour que, où qu'elle soit, elle survive aussi longtemps que possible..."

Intrigué quant à ce que Sheiko m'avait dit à propos de Tarec'Mah dans les Ruines de Nécra, je l'interrogeai à ce sujet :

"Et toi ? Sheiko est ton premier humain ? Tu es avec lui depuis longtemps ? J'ai pu voyager un peu à ses côtés, et je pense que tu n'es pas mal tombée : pour un humain, il semble être plutôt dégourdi, et j'aime bien sa mentalité... Mais il m'avait dit que tu avais disparu... Tu en as profité pour explorer un peu ce nouveau monde ?"

Cette dernière question me ramena à notre situation, et mon sourire se transforma en sourire de conspirateur.

"À propos, plutôt que de traîner sur ce bout de bois toute la nuit, ça ne te dirait pas d'explorer un peu ce qui nous entoure ? Je pense que le groupe devrait être tranquille ici... Et tant qu'on ne s'éloigne pas trop on pourra toujours anticiper un éventuel assaut et revenir rapidement au cas où ça chaufferait ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Tarec'Mah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mer 25 Sep - 20:47

Ushiran haussa les épaules.

« Ça n'a pas été de tout plaisir non, et encore nous avions deux Frères de plus à nos côtés avant que leur imbécile d'humain ne décide de se jeter par dessus-bord dans une mer déchaînée pour tenter de sauver un marin perdu d'avance... Mais c'était toujours mieux que de traverser à la nage. »

Tarec'Mah resta interdite pendant quelques instant. Des humains s'étaient jeter à l'eau, sûr de mourir pour sauver un de leur pair ? Décidément, si elle n'avait promit, à Sheiko et à elle-même, de faire des efforts, elle aurait put admettre ne pas être choquée. Mais pour se montrer à elle-même sa bonne volonté, comme elle l'avait fait avec Fianna, elle ne fit aucune remarqué médisante. Elle se contenta donc de faire une grimace désolé.

« Pour le reste, j'ai rejoint l'expédition aux côtés de Sheiko, mais il n'est pas mon humain, et j'ai donc fait la traversée en tant que Invocation Libre. »

Pour le coup, elle ne put retenir sa surprise. Invocation Libre ? Que voulait-il dire par là ?

« Pour dire vrai, une humaine est bien venu me libérer, mais elle a disparu au bout d'une semaine, et ça doit faire bientôt un an... Donc j'ai pu bien profiter de ma liberté et pense être tranquille un moment. Je croise juste les doigts pour que, où qu'elle soit, elle survive aussi longtemps que possible... »

Chance ou malchance ? Vivre libre au grès de ses envies, mais avec la peur constante d'être renvoyé dans sa cellule...

« Et toi ? Sheiko est ton premier humain ? Tu es avec lui depuis longtemps ? J'ai pu voyager un peu à ses côtés, et je pense que tu n'es pas mal tombée : pour un humain, il semble être plutôt dégourdi, et j'aime bien sa mentalité... Mais il m'avait dit que tu avais disparu... Tu en as profité pour explorer un peu ce nouveau monde ?
À propos, plutôt que de traîner sur ce bout de bois toute la nuit, ça ne te dirait pas d'explorer un peu ce qui nous entoure ? Je pense que le groupe devrait être tranquille ici... Et tant qu'on ne s'éloigne pas trop on pourra toujours anticiper un éventuel assaut et revenir rapidement au cas où ça chaufferait ? »


Inconsciente des dangers de l'île, Tarec'Mah répondit au sourire conspirateur de son ami. La coque de noix ne la tentait pas trop, mais la forêt près de laquelle ils se trouvaient semblait bien plus intéressante.
Cependant, elle leva une patte pour faire ralentir Ushiran dans ses projets. Une question à la fois.

« Effectivement, Sheiko est mon premier maître... En ce qui concerne la durée, je dois avouer que je ne sais pas trop. J'ai passé beaucoup de temps à explorer l'île et je n'ai pas vraiment vu le temps passer. Sheiko a l'avantage de ne pas être encombrant... C'est vrai que je ne le vois pas souvent, et même si je ne peux pas me vanter d'être une Invocation Libre, je pense que je n'en suis pas loin... »

Elle lui donna un coup de queue amicale pour avoir repris son expression.

« Sinon, je suis d'accord. Une petite expédition ne nous ferait sans doute pas de mal... Enfin, sauf si tous les lieux sont aussi étranges que cette crevasse... Vous avez beaucoup exploré ? Pourquoi les humains sont venus ici ?»

S'allongeant sur le bois humide et collant du pont, Tarec'Mah leva ses yeux émeraudes vers Ushiran. Ils ne partiraient de toute façon pas maintenant, il fallait attendre la nuit ou les humains les retiendraient.

« Vous êtes ici depuis longtemps ? »

Beaucoup de questions, mais cette expédition l'intriguait vraiment.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ushiran
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Ryu !
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 53
Elément : Feu
Métier : Dragon à temps plein
Invocateur : Edvah
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Lun 30 Sep - 12:15

Visiblement, l’idée de passer la nuit sur ce tas de planches ne tentait pas plus Tarec’Mah que moi, surtout quand nous n’étions qu’à quelques encablures d’un monde autrement plus intéressant à visiter. Cependant il faudrait que nous prenions un petit peu notre mal en patience, au moins jusqu’à la fin de la réunion improvisée qui se tenait non loin de nous. Certes, dans la mesure où mon humaine n’était pas à bord, il était difficile de contraindre mes mouvements, mais ce n’était pas le cas de ma Sœur. Et même si Sheiko ne chercherait probablement pas à nous retenir, mieux valait éviter à court terme de provoquer des conflits.

En attendant, je pris donc soin de satisfaire la curiosité de Tarec’Mah en répondant à ses questions :


« Pour ma part, ça faisait presque un an que j’explorais l’île d’Arcane de fond en comble… J’ai pu constater que c’est assez proche de notre ancien monde, avec la même diversité, mais dans un espace plus restreint… Et pour dire vrai je commençais à m’en lasser. Quand Sheiko m’a parlé de l’expédition, ça a piqué ma curiosité, et j’y ai vu une opportunité de découvrir de nouvelles choses. »

Concernant le motif de cette expédition, je ne pouvais pas par contre répondre à la place des humains, mais je tentai de donner les éléments de réponse dont je disposais :

« Je ne sais pas pourquoi les humains sont venus ici, et pour être tout à fait franc, je ne m’y suis pas intéressé quand j’ai rejoint l’expédition. Je sais juste qu’il y eu une autre expédition avant celle-ci et qu’elle a été un échec… Pour le reste je suppose que ce qui les a amenés à venir ici est le même désir que celui qui nous pousse à partir explorer… »

Pour les autres interrogations de ma Sœur, je pouvais répondre plus précisément :

« En fait nous ne sommes arrivés que ce matin donc tu n’as pas manqué grand-chose. Sheiko est parti avec Kohaku dans la ville des créatures locales, les Kouroukas, des sortes de lézards humanoïdes qui semblent avoir des liens avec nos créateurs. Ils y ont d’ailleurs rencontré leur chef, qui serait en contact avec les Dieux. Je suis pour ma part parti avec le reste du groupe et un Kourouka vers le Krone, une zone que les Kouroukas semblent craindre et éviter. Nous y avons découvert une faille dont nous n’avons pas pu atteindre le fond, où toute vie semblait disparaître. À l’intérieur des créatures nous y ont attaqué. Elle semblaient voler notre essence magique pour la ramener au fond du gouffre, où selon le chef Kourouka elles la ramenaient à leur géniteur qui s’en servirait pour s’étendre et créer des nouvelles créatures pompeuses de magie. »

J’eus un frisson en repensant à la sensation qui m’avait assailli là-bas, une sensation qui m’était inconnue jusqu’alors.

« Je ne sais pas ce qu’est ce Krone, ni d’où il vient, mais face à cette menace… Pour la première fois depuis le début de mon existence, je pense avoir compris ce que signifie se sentir vulnérable… »

Un rictus, entre amusement et incrédulité, tant la situation me paraissait incongrue et paradoxale, accompagna ma remarque suivante :

« Et à première vue, contrairement à nous, les humains ne semblent pas directement menacés par le Krone, puisque n’ayant pas d’essence magique, ils n’intéressent pas ces créatures. »

Après une pause marquée, me permettant de ressasser ce que je venais de dire, je finis par conclure :

« Bref, je ne suis pas déçu d’être venu ici, et je pense que tu ne le regretteras pas non plus : il y a beaucoup à découvrir, et encore plus à faire… Et si dans un premier temps je n’avais rejoint l’expédition que par esprit pratique, afin de disposer d’un moyen de locomotion et d’avoir l’appui d’un groupe, je suis depuis la découverte du Krone beaucoup plus impliqué et je compte bien faire tout mon possible pour venir à bout de cette chose. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Tarec'Mah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 4 Oct - 18:37

« Pour ma part, ça faisait presque un an que j’explorais l’île d’Arcane de fond en comble… J’ai pu constater que c’est assez proche de notre ancien monde, avec la même diversité, mais dans un espace plus restreint… Et pour dire vrai je commençais à m’en lasser. Quand Sheiko m’a parlé de l’expédition, ça a piqué ma curiosité, et j’y ai vu une opportunité de découvrir de nouvelles choses.

Je ne sais pas pourquoi les humains sont venus ici, et pour être tout à fait franc, je ne m’y suis pas intéressé quand j’ai rejoint l’expédition. Je sais juste qu’il y eu une autre expédition avant celle-ci et qu’elle a été un échec… Pour le reste je suppose que ce qui les a amenés à venir ici est le même désir que celui qui nous pousse à partir explorer…

En fait nous ne sommes arrivés que ce matin donc tu n’as pas manqué grand-chose. Sheiko est parti avec Kohaku dans la ville des créatures locales, les Kouroukas, des sortes de lézards humanoïdes qui semblent avoir des liens avec nos créateurs. Ils y ont d’ailleurs rencontré leur chef, qui serait en contact avec les Dieux. Je suis pour ma part parti avec le reste du groupe et un Kourouka vers le Krone, une zone que les Kouroukas semblent craindre et éviter. Nous y avons découvert une faille dont nous n’avons pas pu atteindre le fond, où toute vie semblait disparaître. À l’intérieur des créatures nous y ont attaqué. Elle semblaient voler notre essence magique pour la ramener au fond du gouffre, où selon le chef Kourouka elles la ramenaient à leur géniteur qui s’en servirait pour s’étendre et créer des nouvelles créatures pompeuses de magie. »


Tarec'Mah hocha la tête, ravie d'entendre toutes ces réponses à ces questions. Elle avait finalement bien fait de parler d'Ushiran à Sheiko dès leur première rencontre. Ces retrouvailles n'auraient peut-être pas été possible sans cela.

« Je ne sais pas ce qu’est ce Krone, ni d’où il vient, mais face à cette menace… Pour la première fois depuis le début de mon existence, je pense avoir compris ce que signifie se sentir vulnérable…
Et à première vue, contrairement à nous, les humains ne semblent pas directement menacés par le Krone, puisque n’ayant pas d’essence magique, ils n’intéressent pas ces créatures. »


Mais elle était également mitigée au sujet de cette nouvelle île. A l'époque où elle était encore une puissante déesse, elle se serait lancée dans l'aventure sans hésitation... Mais les temps avaient changé. Elle n'était plus ce qu'elle avait été, et pouvoir ce sentir menacée ne lui plaisait pas du tout. Pourtant, elle se contenta de s'étirer puis d'offrir le même sourire narquois qu'Ushiran. Elle voulait rester à ses yeux une amie combattante et féroce... Non pas une femelle faible, effrayée par la mort.
La mort de Sheiko d'une part, car l'emprisonnement serait alors intolérable. Et la sienne. Car d'après Ushiran, l'immortalité semblait devenu une notion assez précaire près du Krone.

«- Bref, je ne suis pas déçu d’être venu ici, et je pense que tu ne le regretteras pas non plus : il y a beaucoup à découvrir, et encore plus à faire… Et si dans un premier temps je n’avais rejoint l’expédition que par esprit pratique, afin de disposer d’un moyen de locomotion et d’avoir l’appui d’un groupe, je suis depuis la découverte du Krone beaucoup plus impliqué et je compte bien faire tout mon possible pour venir à bout de cette chose.
- S'il est possible de détruire cette chose, nous le ferons. »


Sincère, Tarec'Mah souhaitait réellement venir à bout du problème, bien qu'elle se sentit beaucoup moins impliquée que son vis-à-vis. Elle n'était pas descendu dans le gouffre. Néanmoins, elle ne pouvais nier l'étrange sentiment qui lui nouait la gorge. Elle était nerveuse. Non pas nerveuse comme avant de partir au combat, emplie de cette joie de vaincre et d'une énergie destructrice. Non, nerveuse de risquer la vie de son maître, sa liberté, l'existence de son ami et la sienne...
Elle ne savait pas si Ushiran ressentait la même chose qu'elle, ou même n'importe quel autre demi-dieu... Mais ce nouveau monde avec ces nouvelles conditions l'avait fait apprendre plus d'émotions, découvrir plus de sentiments en un an qu'elle n'en avait jamais ressentit en plusieurs siècles.
Vulnérabilité, compassion, peur, appréhension, doute... Elle se sentait tant changée qu'elle était surprise qu'Ushiran puisse encore la reconnaître. Que penserait-il d'elle s'il savait qu'elle avait même accepté de prendre forme humaine ?
Mais au final...

« Rien à voir... Mais... C'est gênant à dire... Mais je commence à ne plus regretter cette punition. Je crois que je préfère presque ce monde ci à celui d'avant. Mes pouvoirs me manque, bien sûr... Et j'aimerais pouvoir regagner ma liberté. Mais je me dis que ce n'est peut-être pas si mal d'avoir été bousculé un peu...
Ce monde m'apprend des choses... Je... J'ai fait une promesse Ushiran. Et je me suis rendu compte que je n'en avais jamais fait avant. Je n'avais jamais rien promit, sérieusement s'entend. »


Elle marqua une pause, touchée par cette constatation.

« J'ai promit à Sheiko. Je crois qu'il ne mesure pas l'impact que ça a et que ça aura sur moi, mais je ne regrette pas. Nous ne façonnons plus le monde, c'est lui qui nous façonne à présent... »

Les yeux rivés sur ses pattes, elle avait honte de ce qu'elle laissait échapper. Jamais elle n'aurait dit ça avant. Mais jamais elle n'aurait accepté d'apprécier les humains. Jamais elle n'aurait accepté de leur ressembler, même pour une journée. Jamais elle n'aurait craint comme elle le faisait à présent. Et si elle avait honte face à Ushiran d'avouer cette faiblesse, elle était aussi incroyablement fière de vivre cette vie si différente de celle qu'elle avait eut auparavant.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ushiran
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Ryu !
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 53
Elément : Feu
Métier : Dragon à temps plein
Invocateur : Edvah
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 21 Oct - 12:30

[HRP : Désolé pour le temps de réponse, j'ai passé très peu de temps chez moi ces dernières semaines, et je n'ai donc pu avancer ma réponse que par petits bouts :/]


Je fus heureux de constater que Tarec’Mah partageait mon avis, et ravi à l’idée de continuer cette aventure à ses côtés. Cependant il s’avéra bien vite qu’autre chose que le Krone troublait ma Sœur, et je restai donc silencieux, attendant qu’elle se confie, ce qu’elle fit, visiblement gênée par ce qu’elle avouait.

Et effectivement dans un premier temps je crus mal comprendre. Préférer le monde actuel à l’ancien ? C’était difficilement concevable à mes yeux… Mais Tarec’Mah effectuait ce jugement en faisant abstraction de nos libertés et pouvoirs perdus… Et effectivement c’était des paramètres qui jouaient majoritairement dans ma comparaison des deux mondes. Je ne réagis donc pas tout de suite, attendant que la dragonne ait fini d’exposer son point de vue.
 
Une fois qu’elle se fut tue, et après un temps de réflexion, je donnai mon avis :


« Je comprends ton point de vue… Bien que je ne le partage pas. Tu as bien résumé les choses en disant que c’est maintenant le monde qui nous façonne et non l’inverse, et affectivement ce statut d’observateur permet de mieux ressentir ce qui nous entoure… Je suis tout à fait d’accord avec toi pour dire que c’était un changement nécessaire pour nous permettre de nous remettre en question, de mettre en évidence nos erreurs passées et de trouver plus facilement des pistes d’amélioration… Mais je déteste ne plus pouvoir être acteur, et je déteste ça d’autant plus que je perçois beaucoup mieux ce monde qu’avant, et en suis beaucoup moins détaché. Le voir ainsi avec ce regard nouveau me donne quelque part envie d’effectuer la mission pour laquelle nous avions été créés à la base, mais justement ce regard nouveau est associé avec l’impossibilité de changer quoi que ce soit, et ça rend à mes yeux la situation d’autant plus inconfortable. »

Je marquai un temps d’arrêt avant de revenir à ce que je venais de dire :

« Tu vas me dire qu’il est toujours possible de changer les choses à notre échelle, c’est bien ce qu’ont fait les humains, mais justement, cette volonté de vouloir tout changer avec des moyens réduits me fait peur… Dans l’ancien monde, les changements que pouvaient apporter un seul être humain au monde étaient complètement insignifiants face à notre omnipotence, et pourtant c’est la somme de chacun de ces changements sans aucune coordination qui a eu les conséquences que tu connais… J’ai peur qu’avec le schéma actuel, où en plus les Invocations auraient tendance à agir comme les humains au lieu de contrebalancer leurs actions avec toute leur puissance, on n’arrive au final à une situation encore pire que la précédente. »

Je fus plus troublé concernant ce que la demi-déesse m’avait dit à propos de Sheiko. Non pas parce qu’elle avait fait une promesse à un humain, bien que cela me surprenait, mais parce que ça me rappelait que ma situation était fondamentalement différente de celle de mes frères et sœurs, et que l’expérience de Tarec’Mah me rappelait le peu de temps que j’avais pu passer avec Edvah, lorsqu’elle m’avait sorti de ma prison. J’en fis part à ma Sœur :

« Pour le reste, je t’avoue que j’ai un peu de mal à avoir un avis objectif dans la mesure où je n’ai presque pas eu de contact avec les humains depuis ma libération. Quelque part ce que tu décris avec Sheiko, je l’avais ébauché avec Edvah : je n’irai pas jusqu’à dire que ça me plaisait, mais en tout cas ça ne me déplaisait pas… Cela dit sa disparition soudaine a vite mis fin à tout ça, et depuis je suis grosso modo dans la même situation qu’avant l’Apocalypse, le statut de demi-Dieu en moins… J’ai donc encore du mal à concevoir que les humains qui nous entourent ont été créés par nos pères et mères, et que ce ne sont pas les aberrations qu’ont façonnées not frères et sœurs… »

Troublé par cet échange et par le rappel de la singularité de ma situation qu’il avait provoqué, je restai ensuite silencieux, pensif. Pour la première fois depuis des mois, je me demandai ce que pouvait être en train de vivre en ce moment l’humaine qui m’avait libéré.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Tarec'Mah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Dim 1 Déc - 7:39

Ushiran marqua une certaine pause avant de répondre aux aveux de la dragonne.

« Je comprends ton point de vue… Bien que je ne le partage pas. Tu as bien résumé les choses en disant que c’est maintenant le monde qui nous façonne et non l’inverse, et affectivement ce statut d’observateur permet de mieux ressentir ce qui nous entoure… Je suis tout à fait d’accord avec toi pour dire que c’était un changement nécessaire pour nous permettre de nous remettre en question, de mettre en évidence nos erreurs passées et de trouver plus facilement des pistes d’amélioration… Mais je déteste ne plus pouvoir être acteur, et je déteste ça d’autant plus que je perçois beaucoup mieux ce monde qu’avant, et en suis beaucoup moins détaché. Le voir ainsi avec ce regard nouveau me donne quelque part envie d’effectuer la mission pour laquelle nous avions été créés à la base, mais justement ce regard nouveau est associé avec l’impossibilité de changer quoi que ce soit, et ça rend à mes yeux la situation d’autant plus inconfortable. »

Une nouvelle pause pendant laquelle Tarec'Mah hocha lentement de la tête. Oui c'était de ne plus pouvoir agir et de se contenter d'observer qui était entrain de la changer. Au fond, n'avaient-ils pas été dans l'erreur, tous les deux, de se comporter plus comme les demi-dieux de la guerre et de la hargne que comme de simple fils de la Terre et du Feu ?

« Tu vas me dire qu’il est toujours possible de changer les choses à notre échelle, c’est bien ce qu’ont fait les humains, mais justement, cette volonté de vouloir tout changer avec des moyens réduits me fait peur… Dans l’ancien monde, les changements que pouvaient apporter un seul être humain au monde étaient complètement insignifiants face à notre omnipotence, et pourtant c’est la somme de chacun de ces changements sans aucune coordination qui a eu les conséquences que tu connais… J’ai peur qu’avec le schéma actuel, où en plus les Invocations auraient tendance à agir comme les humains au lieu de contrebalancer leurs actions avec toute leur puissance, on n’arrive au final à une situation encore pire que la précédente. »

Tarec'Mah voulu préciser qu'il ne s'agissait plus là des humains que leurs frères ou cousins avaient inventé, petits êtres répugnants sur tous les points, mais ceux de leurs Pères et Mères. Mais pour une fois Ushiran enchaîna.

« Pour le reste, je t’avoue que j’ai un peu de mal à avoir un avis objectif dans la mesure où je n’ai presque pas eu de contact avec les humains depuis ma libération. Quelque part ce que tu décris avec Sheiko, je l’avais ébauché avec Edvah : je n’irai pas jusqu’à dire que ça me plaisait, mais en tout cas ça ne me déplaisait pas… Cela dit sa disparition soudaine a vite mis fin à tout ça, et depuis je suis grosso modo dans la même situation qu’avant l’Apocalypse, le statut de demi-Dieu en moins… J’ai donc encore du mal à concevoir que les humains qui nous entourent ont été créés par nos pères et mères, et que ce ne sont pas les aberrations qu’ont façonnées nos frères et sœurs… »

Soudain, le silence tomba sur les deux demi-dieux. Ou plutôt trois car du coin de l’œil Tarec'Mah remarqua que le long corps filiforme de Kohaku ne dépassait plus de la porte, mais était allé s'enrouler un peu plus loin. La réunion était donc finit... D'un pas las et fatigué, Tarec'Mah se dirigea vers Ushiran pour le pousser et le faire sortir de ses pensées.

« Je pense que nous devrions remettre à plus tard notre petite sortie. Nous sommes exténués et au final, les humains ont finit avant nous. J'aimerais discuter avec Sheiko pour savoir à quelle conclusion leur discution a abouti. »

Ses yeux émeraudes luisaient dans le pénombre quand elle chercha son maître du regard. Elle n'avait aucune idée d'où il pouvait bien se trouver. Si elle n'avait pas remarqué les mouvements de Kohaku, ceux d'un humain comme Sheiko lui auraient été imperceptibles.



Désolé pour le retard et le peu de réponse que j'apporte =S
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Retour au Neptune (Sur le pont)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour au Neptune
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lieux Méconnus :: L'Île Inconnue :: la Forêt-